Sulphur for industrial use — Determination of total carbon content — Titrimetric method

Gives the potentiometric and visual methods als alternatives for the final titration. The principle consists in the combustion of the sulphur in a current of oxygen. Oxidation and fixation of the sulphur dioxide and trioxide gases in chromic and sulphuric acid solutions. Absorption of the carbon dioxide formed in a solution of barium hydroxide, followed by titration in the presence of phenolphthalein and screened methylorange (by xylene cyanol FF) as indicator. Has also been approved by the IUPAC.

Soufre à usage industriel — Dosage du carbone total — Méthode titrimétrique

General Information

Status
Withdrawn
Publication Date
31-Oct-1974
Withdrawal Date
31-Oct-1974
Technical Committee
Drafting Committee
Current Stage
9599 - Withdrawal of International Standard
Start Date
27-May-2002
Completion Date
27-May-2002
Ref Project

Buy Standard

Standard
ISO 2866:1974 - Sulphur for industrial use -- Determination of total carbon content -- Titrimetric method
English language
5 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 2866:1974 - Soufre a usage industriel -- Dosage du carbone total -- Méthode titrimétrique
French language
5 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 2866:1974 - Soufre a usage industriel -- Dosage du carbone total -- Méthode titrimétrique
French language
5 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL STANDARD -

INTERNATIONAL ORGANKATION FOR STANDARDIZATION l MEXflYHAPOAHAII OPTAHM3AWII l-IO CTAHAAPTW3AWM *ORGANISATION INTERNATIONALE DE NORMALISATION

Sulphur for industrial use - Determination of total carbon
content - Titrimetric method
Soufre 2 usage industriel - Dosage du carbone total - ASthode titrimetrique
First edition - 1974-11-01
UDC 661.21 : 546.26 : 543.24 Ref. No. ISO 2866-1974 (E)

Descriptors : sulphur, Chemical analysis, determination of content, carbon, volumetric analysis.

Price based on 5 pages
---------------------- Page: 1 ----------------------

ISO (the l nteanatisnal Organization Bor Standardizatim) is a wmddwide federation

sf national standards institutes (SS0 Member Bedies). The werk of deveB0pin-g
SnternationaS Standards is carried out thrsugh ISO Technical Cornmittees. Ewery

Member Bsdy interested in a subject for vvhich a TeetankaB Csrnrnittee has been set

up has the right to be represented on that Committee. Bnternatio
gsvernrnental and non-governmenta1, in Iiaison vwith ISO, also take
raft Bnterrmtionai Standards adspted by the TechnicaI Comnittees arc circulate
e Member Bsdies fsr approval before their acceptaßce as 1 nternational
ards by -he EO Council.
International Standard 1 2866 wvas drawn up by Technical Committee
ISOlTC 47, Chemistry, and circulated to the IVlember Bsdies in September li
Bt has been approwed by the ember Bdies sf the foibwving coun-(ries :
stral ia 1 reland South Africa, R ep. o-f
cjurn B srael Spain
Czechoslswakia Italy Sbveden
rab Rep. 08 Mexico Svvitzerfand
RWPL
France Nether8ands Thailand
German New ZeaBand Turkey
Hungary Portugal United Mingdor =n
I ndia Wsmania U.S.S.R.
Chis B nternational Standard has also been approwed by the Bntemational Union 0%
Pure and Applied Chemistry (kPA@).
No Member Body expressed disapproval of the document.
0 International Organization fsr Standardization, 1974 0
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 2 ----------------------
INTERNATIONAL STANDARD ISO 2866-1974 (E)
Sulphur for industrial use - Determination of total carbon
content - Titrimetric method
This Solution shall be protected from atmospheric carbon
1 SCOPE AND FIELD OF APPLICATION
dioxide by means of a trap containing soda-asbestos.
This International Standard specifies a method for the
determination of the total carbon content of sulphur for
3.9 Hydrochlorit acid, 0,05 N Standard volumetric
industrial use.
Solution.
Two alternative methods are given for the final titration :
3.10 Sodiu m hydroxide, 0,05 N Standard volumetric
a potentiometric method;
solution.
a visual method.
3.11 Screened methyl orange indicator.
2 PRINCIPLE
Dissolve 0,25 g of methyl orange and 0,15 g of xylene
cyanol FF in 50 ml of 95 % (WV) ethanol.
Combustion of the sulphur in a current of Oxygen.
Oxidation and fixation of the sulphur dioxide and trioxide
3.12 Phenolphthalein, 10 g/l ethanolic Solution.
gases in chromic and sulphuric acid solutions.
Dissolve 1 g of phenolphthalein in 60 ml of 95 % (WV)
Absorption of the carbon dioxide formed in a Solution of
ethanol and dilute to 100 ml with water.
barium hydroxide, followed by either potentiometric or
visual titration in the presence of phenolphthalein and
screened methyl orange as indicator.
4 APPARATUS
3 REAGENTS
Ordinary laboratory apparatus and
use only reagents of recognized
During the analysis,
analytical grade and only distilled water or vvater of
4.1 Combustion absorption giving
and apparatus,
equivalent purity.
complete and controlled combustion. An example of a
suitable apparatus is shown in figure 1. This apparatus is
3.1 Pure Oxygen (free from CO*), in cylinders fitted with
fitted with spherical ground glass joints, lubricated with
pressure-reducing valves.
sulphuric acid, and comprises :
3.2 Pure nitrogen (free from CO*), in cylinders fitted with
4.1.1 Mercury lute, fitted with an inner tube dipping
pressure-reducing valves.
1 cm below the surface of the mercury (A).
3.3 Chromium(VI) Oxide (CrO,), 500 g/l solution.
4.1.2 Three U-tubes, with side arms and ground Stoppers,
of diameter 15 mm and height 150 mm (B,, BZ, B,).
3.4 Sulphuric acid, p approximately 1,84 g/ml, about
96 % (m/m) Solution.
4.1.3 Flow meter, suitable for Oxygen flow measurements
of between 20 and 200 ml/min (C).
3.5 Soda-asbestos.
4.1.4 Combustion tube, transparent silica, 60 cm long,
external diameter 15 mm, reduced at one end over a length
3.6 Platinized asbestos, containing 5 to 10 % of platinum.
of 15 mm to an external diameter of 4 mm (D).
3.7 Hydrogen Peroxide, approximately 60 g/l Solution (20
4.1.5 Furnace, capable of being maintained at 800 to
volumes).
900 “C during the combustion (E).
3.8 Barium hydroxide, freshly prepared 0,05 N Solution,

containing a few drops of the phenolphthalein 4.1.6 Furnace, capable of being maintained at 400 to

450 “C during the combustion (F).
Solution (3.12).
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 2866-1974 (E)
4.1.7 Six gas-washing bottles, Drechsel type (G, to Gs), 5.4 Combustion
250 ml, two of which (G5 and G6) are tall and wide-necked
Light the fur nace 8.1.6) and pass the Oxygen (3.1) into
F (4
(approximately 45 mm diameter).
the apparatus at a flow rate of about 100 mI/min.
Approximately 30 min after the furnace (4.1.6) has reached
4.1.8 Combustion boats, silica or fireclay, carbon-free.
the required temperature of 400 to 450 ‘C, connect the
absorption apparatus (prepared accord ing to the
For the potentiometric titration (see figure 2) :
instructions in 5.3). Switch on the furnace E (4.1.5) and
heat as described below for 30 min. Measure the carbon
4.2 Burette, 10 ml, graduated in 0,05 ml.
dioxide (blank test) as described in 5.5.1 (potentiometric
titration) or 5.5.2 (visual titration). Repeat the Operation

4.3 Potentiometer, with glass-calomel electrodes; until a negligible result is obtained, equivalent to less than

0,2 ml of the barium hydroxide Solution (3.8).
4.4
Eiectromagnetic stirrer.
While the furnace F (4.1.6) is being heated, weigh the test
Portion (5.1) into a boat (4.1.8). Fit the absorption
apparatus (5.3) and introduce the boat into the cold part of
the combustion tube D (4.1.4) which is opposite the
furnace E (4.1.5).
5 PROCEDURE
By bringing the furnace E (4.1.5) slowly towards the boat,
gradually heat the contents of the latter by burning the
5.1 Test Portion
sulphur in such a way that traces of carbonaceous materials
Weigh, to the nearest 0,Ol g, into one of the boats (4.1.8),
remain in the boat and inside the combustion tube D. If
1 to 1,5 g of the test Sample, undried and completely
this combustion process is too rapid, the chromium(VI)
passing a 250 Pm sieve.
Oxide Solution (3.3) in Drechsel bottle G2 may be sucked
back; should this tend to occur, increase the Oxygen flow as
necessary. If the sulphur sublimes outside the boat and
5.2 Preparation of the combustion apparatus
condenses between the latter and the platinized aibestos,

Fill the drying tubes BI and B3 (4.1.2) with the soda- move the furnace E (4.1.5) so as to obtain complete

asbestos (3.5) between plugs of glass wool. Loosely fill tube combustion of the sulphur.

B2 (4.1.2) with glass woo
...

NORME INTERNATIONALE

INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR STANDARDIZATION l MEXflYHAPOAHASl OPI-AHM3ALWiJ-I l-I0 CTAHAAPTM3ALW-f -ORGANISATION INTERNATIONALE DE NORMALISATION

Soufre à usage industriel - Dosage du carbone total -
Méthode titrimétrique
Determination of total carbon content - Titrimetric method
Sulphur for industrial use -
Première édition - 1974-l l-01
Réf. No : ISO 2866-1974 (F)
CDU 661.21 : 546.26 : 543.24
Descripteurs : soufre, analyse chimique, dosage, carbone, méthode volumétrique.
Prix bas6 sur 5 pages
---------------------- Page: 1 ----------------------
AVANT-PROPOS
L’ISO (Organisation Internationale de Normalisation) est une fédération mondiale
d’organismes nationaux de normalisation (Comités Membres ISO). L’élaboration de
Normes Internationales est confiée aux Comités Techniques ISO. Chaque Comité
Membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du Comité Technique
correspondant. Les organisations internationales, gouvernementales et non
gouvernementales, en liaison avec I’ISO, participent également aux travaux.
Les Projets de Normes Internationales adoptés par les Comités Techniques sont
soumis aux Comités Membres pour approbation, avant leur acceptation comme
Normes Internationales par le Conseil de I’ISO.
La Norme Internationale ISO 2866 a été établie par le Comité Technique
ISO/TC 47, Chimie, et soumise aux Comités Membres en septembre 1972.
Elle a été approuvée par les Comités Membres des pays suivants :
Roumanie
Afrique du Sud, Rép. d’ Inde
Royaume-Uni
Allemagne Irlande
Australie Israël Suède
Belgique Italie Suisse
Egypte, Rép. arabe d’ Mexique Tchécoslovaquie
Espagne Nouvel le-Zélande Thaïlande
France Pays-Bas Turquie
Hongrie Portugal U.R.S.S.
Cette Norme Internationale a également été approuvée par l’Union Internationale
de Chimie Pure et Appliquée (UICPA).
Aucun Comité Membre n’a désapprouvé le document.
0 Organisation Internationale de Normalisation, 1974 l
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
NORME INTERNATIONALE
ISO 2866-1974 (F)
oufre à usage industriel - Dosage du carbone total -
éthode titrimétrique

1 OBJET ET DOMAINE D’APPLICATION Cette solution doit être protégée du dioxyde de carbone

atmosphérique par un piège contenant de l’amiante sodé.
La présente Norme Internationale spécifie une méthode de
dosage du carbone total dans les soufres à usage industriel.
3.9 Acide chlorhydrique, solution titrée 0,05 N.
Deux wariantes titrimétriques sont prévues pour le titrage
trnai : 3.10 Hydroxyde de sodium, solution titrée 0,05 N.
une méthode potentiométrique;
3.11 Indicateur mixte méthylorange-xylène cyanol FF.
une méthode visuelle.
Dissoudre 0,25 g de méthylorange et 0,15 g de xylène-
cyanol FF dans 50 ml d’éthanol à 95 % (VA/).
2 PRINCIPE
3.12 Phénolphataléine, solution éthanolique à 10 g/l.
Combustion du soufre dans un courant d’oxygène.
Dissoudre 1 g de phénolphtaléine dans 60 ml d’éthanol à
Oxydation et fixation des gaz de dioxyde et trioxyde de
95 % ( WV) et amener à 100 ml avec de l’eau.
soufre dans des solutions d’acides chromique et sulfurique.
Absorption du dioxyde de carbone formé dans une solution
d’hydroxyde de baryum, suivie, soit d’un titrage
soit d’un titrage visuel en retour, en
potentiométrique,
4 APPAREILLAGE
présence de phénolphtaléine et d’indicateur mixte
méthylorange-xylène cyanol FF.
Matériel courant de laboratoire, et
3 RÉACTIFS
4.1 Appareil de combustion et d’absorption, assurant une
combustion complète et contrôlée. Un exemple d’appareil
Au cours de l’analyse, n’utiliser que des réactifs de qualité
convenable est donné à la figure 1. Cet appareil, dont les
analytique reconnue, et que de l’eau distillée ou de l’eau de
joints sont sphériques et lubrifiés à l’acide sulfurique,
pureté équivalente.
comporte :
3.1 Oxygène pur (exempt de COz), en bouteille munie
4.1.1 Soupape à mercure (A), munie d’un tube intérieur
d’un détendeur.
plongeant à 1 cm au-dessous de la surface du mercure.
3.2 Azote pur (exempt de CO,), en bouteille munie d’un
4.1.2 Trois tubes en U, (B,, Bz, B,), munis de tubulures
détendeur.
latérales et de bouchons rodés de 150 mm de hauteur et
15 mm de diamètre.
3.3 Oxyde de chrome (VI) (Cr03), solution à 500 g/l.
3.4 Acide sulfurique, p 1,84 g/ml environ, solution à 96 %
4.1.3 Débitmètre (C), permettant de mesurer un débit
(m/.) environ.
d’oxygène de 20 à 200 ml/min.
3.5 Amiante sodé
4.1.4 Tube de combustion (D) en silice transparente, de
60 cm de longueur, d’un diamètre extérieur 15 mm, réduit

3.6 Amiante platiné, contenant 5 à 10 % de platine. à une extrémité, sur une longueur de 15 mm, à un diamètre

extérieur de 4 mm.
3.7 Peroxyde d’hydrogène, solution à 60 g/l environ
4.1.5 Four (E), capable de maintenir une température de
(20 volumes).
800 à 900 “C pendant la combustion.
3.8 Hydroxyde de baryum, solution 0,05 N fraîchement

préparé, contenant quelques gouttes de la solution de 4.1.6 Four (F), capable de maintenir une température de

phénolphtaléine (3.12). 400 à 450 “C pendant la combustion.
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 2866-1974 (F)
4.1.7 Six flacons laveurs de Drechsel (G, à GG), de 5.4 Combustion
250 ml, dont deux (G5 et Ge) sont de forme haute et ont
Allumer le four F (4.1.6), et faire passer l’oxygène (3.1)
un large col (environ 45 mm de diamètre).
dans l’appareil, à un débit d’environ 100 ml/min.
4.1.8 Nacelles pour combustion, en silice ou en argile,
Environ 30 min après que le four F (4.1.6) a atteint la
exemptes de carbone.
température désirée de 400 à 450 OC, connecter le dispositif
d’absorption (préparé comme décrit en 5.3). Brancher le
Pour le titrage potentiométrique (voir figure 2) :
four E (4.1.5), et effectuer l’opération de chauffage comme
décrite ci-dessous, durant 30 min. Doser le dioxyde de
4.2 Burette de 10 ml, graduée en 0,05 mi.
carbone (essai à blanc) comme décrit en 5.5.1 (titrage
potentiométrique) ou 5.5.2 (titrage visuel). Répéter
4.3 Potentiomètre, avec électrodes verre-calomel.
l’opération jusqu’à obtention d’un blanc négligeable,
équivalant à moins de 0,2 ml de la solution d’hydroxyde de
4.4 Agitateur électromagnétique.
baryum (3.8).
Pendant que le four F (4.1.6) est en train de chauffer, peser
la prise d’essai (5.1) dans une nacelle (4.1.8). Fixer le
5 MODE OPÉRATOIRE
dispositif d’absorption (5.3) et introduire la nacelle dans la
partie froide du tube de combustion D (4.1.4) qui est en
5.1 Prise d’essai face du four E (4.1.5).

Peser, à 0,Ol g près, dans une nacelle (4.18) 1 à 1,5 g de En amenant lentement le four E (4.1.5) vers la nacelle,

l’échantillon pour essai non séché et de granulométrie
chauffer graduellement le contenu de celle-ci en brûlant
inférieure à 250 prn.
seulement le soufre de facon que les traces de matières
carbonées demeurent dans la nacelle et à l’intérieur du tube
de combustion D. Si cette combustion est trop rapide, la
5.2 Préparation de l’appareil
solution d’oxyde de chrome(W) (3.3) dans le flacon
Garnir les tubes B, et BS (4.1.2) d’amiante sodé (3.5)
laveur G2 peut être aspirée; si ceci a tendance à se produire,
surmontée de tampons de laine de verre. Garnir, sans tasser,
augmenter le débit d’oxygène autant que nécessaire. Si le
de laine de verre, le tube B, (4.1.2).
soufre se sublime à l’extérieur de la nacelle et se condense
entre celle-ci et l’amiante platiné, déplacer le four E
NOTE’ - S’il se produit, pendant la détermination, une telle
(4.1.5) de facon à obtenir la combustion comp
...

NORME INTERNATIONALE

INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR STANDARDIZATION l MEXflYHAPOAHASl OPI-AHM3ALWiJ-I l-I0 CTAHAAPTM3ALW-f -ORGANISATION INTERNATIONALE DE NORMALISATION

Soufre à usage industriel - Dosage du carbone total -
Méthode titrimétrique
Determination of total carbon content - Titrimetric method
Sulphur for industrial use -
Première édition - 1974-l l-01
Réf. No : ISO 2866-1974 (F)
CDU 661.21 : 546.26 : 543.24
Descripteurs : soufre, analyse chimique, dosage, carbone, méthode volumétrique.
Prix bas6 sur 5 pages
---------------------- Page: 1 ----------------------
AVANT-PROPOS
L’ISO (Organisation Internationale de Normalisation) est une fédération mondiale
d’organismes nationaux de normalisation (Comités Membres ISO). L’élaboration de
Normes Internationales est confiée aux Comités Techniques ISO. Chaque Comité
Membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du Comité Technique
correspondant. Les organisations internationales, gouvernementales et non
gouvernementales, en liaison avec I’ISO, participent également aux travaux.
Les Projets de Normes Internationales adoptés par les Comités Techniques sont
soumis aux Comités Membres pour approbation, avant leur acceptation comme
Normes Internationales par le Conseil de I’ISO.
La Norme Internationale ISO 2866 a été établie par le Comité Technique
ISO/TC 47, Chimie, et soumise aux Comités Membres en septembre 1972.
Elle a été approuvée par les Comités Membres des pays suivants :
Roumanie
Afrique du Sud, Rép. d’ Inde
Royaume-Uni
Allemagne Irlande
Suède
Australie Israël
Belgique Italie Suisse
Egypte, Rép. arabe d’ Mexique Tchécoslovaquie
Espagne Nouvel le-Zélande Thaïlande
France Pays-Bas Turquie
Hongrie Portugal U.R.S.S.
Cette Norme Internationale a également été approuvée par l’Union Internationale
de Chimie Pure et Appliquée (UICPA).
Aucun Comité Membre n’a désapprouvé le document.
0 Organisation Internationale de Normalisation, 1974 l
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
NORME INTERNATIONALE
ISO 2866-1974 (F)
oufre à usage industriel - Dosage du carbone total -
éthode titrimétrique

1 OBJET ET DOMAINE D’APPLICATION Cette solution doit être protégée du dioxyde de carbone

atmosphérique par un piège contenant de l’amiante sodé.
La présente Norme Internationale spécifie une méthode de
dosage du carbone total dans les soufres à usage industriel.
3.9 Acide chlorhydrique, solution titrée 0,05 N.
Deux wariantes titrimétriques sont prévues pour le titrage
final : 3.10 Hydroxyde de sodium, solution titrée 0,05 N.
une méthode potentiométrique;
3.11 Indicateur mixte méthylorange-xylène cyanol FF.
une méthode visuelle.
Dissoudre 0,25 g de méthylorange et 0,15 g de xylène-
cyanol FF dans 50 ml d’éthanol à 95 % (VA/).
2 PRINCIPE
3.12 Phénolphataléine, solution éthanolique à 10 g/l.
Combustion du soufre dans un courant d’oxygène.
Dissoudre 1 g de phénolphtaléine dans 60 ml d’éthanol à
Oxydation et fixation des gaz de dioxyde et trioxyde de
95 % ( WV) et amener à 100 ml avec de l’eau.
soufre dans des solutions d’acides chromique et sulfurique.
Absorption du dioxyde de carbone formé dans une solution
d’hydroxyde de baryum, suivie, soit d’un titrage
soit d’un titrage visuel en retour, en
potentiométrique,
4 APPAREILLAGE
présence de phénolphtaléine et d’indicateur mixte
méthylorange-xylène cyanol FF.
Matériel courant de laboratoire, et
3 RÉACTIFS
4.1 Appareil de combustion et d’absorption, assurant une
combustion complète et contrôlée. Un exemple d’appareil
Au cours de l’analyse, n’utiliser que des réactifs de qualité
convenable est donné à la figure 1. Cet appareil, dont les
analytique reconnue, et que de l’eau distillée ou de l’eau de
joints sont sphériques et lubrifiés à l’acide sulfurique,
pureté équivalente.
comporte :
3.1 Oxygène pur (exempt de COz), en bouteille munie
4.1.1 Soupape à mercure (A), munie d’un tube intérieur
d’un détendeur.
plongeant à 1 cm au-dessous de la surface du mercure.
3.2 Azote pur (exempt de CO,), en bouteille munie d’un
4.1.2 Trois tubes en U, (B,, BZ, B,), munis de tubulures
détendeur.
latérales et de bouchons rodés de 150 mm de hauteur et
15 mm de diamètre.
3.3 Oxyde de chrome (VI) (Cr03), solution à 500 g/l.
3.4 Acide sulfurique, p 1,84 g/ml environ, solution à 96 %
4.1.3 Débitmètre (C), permettant de mesurer un débit
(m/.) environ.
d’oxygène de 20 à 200 ml/min.
3.5 Amiante sodé
4.1.4 Tube de combustion (D) en silice transparente, de
60 cm de longueur, d’un diamètre extérieur 15 mm, réduit

3.6 Amiante platiné, contenant 5 à 10 % de platine. à une extrémité, sur une longueur de 15 mm, à un diamètre

extérieur de 4 mm.
3.7 Peroxyde d’hydrogène, solution à 60 g/l environ
4.1.5 Four (E), capable de maintenir une température de
(20 volumes).
800 à 900 “C pendant la combustion.
3.8 Hydroxyde de baryum, solution 0,05 N fraîchement

préparé, contenant quelques gouttes de la solution de 4.1.6 Four (F), capable de maintenir une température de

phénolphtaléine (3.12). 400 à 450 “C pendant la combustion.
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 2866-1974 (F)
4.1.7 Six flacons laveurs de Drechsel (G, à GG), de 5.4 Combustion
250 ml, dont deux (G5 et Ge) sont de forme haute et ont
Allumer le four F (4.1.6), et faire passer l’oxygène (3.1)
un large col (environ 45 mm de diamètre).
dans l’appareil, à un débit d’environ 100 ml/min.
4.1.8 Nacelles pour la combustion, en silice ou en argile,
Environ 30 min après que le four F (4.1.6) a atteint la
exemptes de carbone.
température désirée de 400 à 450 OC, connecter le dispositif
d’absorption (préparé comme décrit en 5.3). Brancher le
Pour le titrage potentiométrique (voir figure 2) :
four E (4.1.5), et effectuer l’opération de chauffage comme
décrite ci-dessous, durant 30 min. Doser le dioxyde de
4.2 Burette de 10 ml, graduée en 0,05 mi.
carbone (essai à blanc) comme décrit en 5.5.1 (titrage
potentiométrique) ou 5.5.2 (titrage visuel). Répéter
4.3 Potentiomètre, avec électrodes verre-calomel.
l’opération jusqu’à obtention d’un blanc négligeable,
équivalant à moins de 0,2 ml de la solution d’hydroxyde de
4.4 Agitateur électromagnétique.
baryum (3.8).
Pendant que le four F (4.1.6) est en train de chauffer, peser
la prise d’essai (5.1) dans une nacelle (4.1.8). Fixer le
5 MODE OPÉRATOIRE
dispositif d’absorption (5.3) et introduire la nacelle dans la
partie froide du tube de combustion D (4.1.4) qui est en
5.1 Prise d’essai face du four E (4.1.5).

Peser, à 0,Ol g près, dans une nacelle (4.1.8) 1 à 1,5 g de En amenant lentement le four E (4.1.5) vers la nacelle,

l’échantillon pour essai non séché et de granulométrie chauffer graduellement le contenu de celle-ci en brûlant

inférieure à 250 prn.
seulement le soufre de facon que les traces de matières
carbonées demeurent dans la nacelle et à l’intérieur du tube
de combustion D. Si cette combustion est trop rapide, la
5.2 Préparation de l’appareil
solution d’oxyde de chrome(W) (3.3) dans le flacon
Garnir les tubes B, et B3 (4.1.2) d’amiante sodé (3.5)
laveur G2 peut être aspirée; si ceci a tendance à se produire,
surmontée de tampons de laine de verre. Garnir, sans tasser,
augmenter le débit d’oxygène autant que nécessaire. Si le
de laine de verre, le tube B, (4.1.2).
soufre se sublime à l’extérieur de la nacelle et se condense
entre celle-ci et l’amiante platiné, déplacer le four E
NOTE’ - S’il se produit, pendan
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.