Fire safety -- Vocabulary

ISO 13943:2017 defines terminology relating to fire safety as used in ISO and IEC fire standards.

Sécurité au feu -- Vocabulaire

ISO 13943:2017définit la terminologie relative ŕ la sécurité incendie, telle qu'elle est utilisée dans les normes incendie de l'ISO et l'IEC.

General Information

Status
Published
Publication Date
02-Aug-2017
Technical Committee
Drafting Committee
Current Stage
6060 - International Standard published
Start Date
14-Jun-2017
Completion Date
03-Aug-2017
Ref Project

RELATIONS

Effective Date
22-Dec-2012

Buy Standard

Standard
ISO 13943:2017 - Fire safety -- Vocabulary
English language
53 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 13943:2017 - Sécurité au feu -- Vocabulaire
French language
55 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL ISO
STANDARD 13943
Third edition
2017-07
Fire safety — Vocabulary
Sécurité au feu — Vocabulaire
Reference number
ISO 13943:2017(E)
ISO 2017
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 13943:2017(E)
COPYRIGHT PROTECTED DOCUMENT
© ISO 2017, Published in Switzerland

All rights reserved. Unless otherwise specified, no part of this publication may be reproduced or utilized otherwise in any form

or by any means, electronic or mechanical, including photocopying, or posting on the internet or an intranet, without prior

written permission. Permission can be requested from either ISO at the address below or ISO’s member body in the country of

the requester.
ISO copyright office
Ch. de Blandonnet 8 • CP 401
CH-1214 Vernier, Geneva, Switzerland
Tel. +41 22 749 01 11
Fax +41 22 749 09 47
copyright@iso.org
www.iso.org
ii © ISO 2017 – All rights reserved
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 13943:2017(E)
Contents Page

Foreword ........................................................................................................................................................................................................................................iv

Introduction ..................................................................................................................................................................................................................................v

1 Scope ................................................................................................................................................................................................................................. 1

2 Normative references ...................................................................................................................................................................................... 1

3 Terms and definitions ..................................................................................................................................................................................... 1

Bibliography .............................................................................................................................................................................................................................52

Index of deprecated terms .........................................................................................................................................................................................52

© ISO 2017 – All rights reserved iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 13943:2017(E)
Foreword

ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of national standards

bodies (ISO member bodies). The work of preparing International Standards is normally carried out

through ISO technical committees. Each member body interested in a subject for which a technical

committee has been established has the right to be represented on that committee. International

organizations, governmental and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work.

ISO collaborates closely with the International Electrotechnical Commission (IEC) on all matters of

electrotechnical standardization.

The procedures used to develop this document and those intended for its further maintenance are

described in the ISO/IEC Directives, Part 1. In particular, the different approval criteria needed for the

different types of ISO documents should be noted. This document was drafted in accordance with the

editorial rules of the ISO/IEC Directives, Part 2 (see www .iso .org/ directives).

Attention is drawn to the possibility that some of the elements of this document may be the subject of

patent rights. ISO shall not be held responsible for identifying any or all such patent rights. Details of

any patent rights identified during the development of the document will be in the Introduction and/or

on the ISO list of patent declarations received (see www .iso .org/ patents).

Any trade name used in this document is information given for the convenience of users and does not

constitute an endorsement.

For an explanation on the voluntary nature of standards, the meaning of ISO specific terms and

expressions related to conformity assessment, as well as information about ISO’s adherence to the

World Trade Organization (WTO) principles in the Technical Barriers to Trade (TBT), see the following

URL: w w w . i s o .org/ iso/ foreword .html.
This document was prepared by Technical Committee ISO/TC 92, Fire safety.

This third edition cancels and replaces the second edition (ISO 13943:2008), which has been technically

revised.
iv © ISO 2017 – All rights reserved
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 13943:2017(E)
Introduction

Over the last two decades, there has been a significant growth in the field of fire safety. There has been

a considerable development of fire safety engineering design, especially as it relates to construction

projects, as well as the development of concepts related to performance-based design. With this

continuing evolution, there is an increasing need for agreement on a common language in the broad and

expanding area of fire safety, beyond what traditionally has been limited to the field of fire testing.

The first edition of this vocabulary, ISO 13943:2000, contained definitions of about 180 terms. However,

the areas of technology that are related to fire safety have continued to evolve rapidly and this edition

contains many new terms and their definitions, as well as revised definitions of some of the terms that

were in earlier editions.

This document defines general terms to establish a vocabulary applicable to fire safety, including fire

safety in buildings and civil engineering works and other elements within the built environment. It will

be updated as terms and definitions for further concepts in the field of fire safety are agreed upon and

developed.

It is important to note that, it is possible that, when used for regulation, some fire safety terms may have

a somewhat different interpretation than the one used in this document and, in that case, the definition

given in this document may not apply.
The terms in this document are
— fundamental concepts,

— more specific concepts, such as those used specifically in fire testing or in fire safety engineering

and may be used in ISO or IEC fire standards, and

— related concepts, as exemplified by terms used in building and civil engineering.

Annex A provides an index of deprecated terms.

The layout is designed according to ISO 10241-1, unless otherwise specified. The terms are presented in

English alphabetical order and are in bold type except for deprecated terms, which are in normal type.

Use of the term “item”

For the purposes of this document, in the English version, the term “item” (and in French “objet”) is

used in a general meaning to represent any single object or assembly of objects, and may cover, for

example, material, product, assembly, structure or building, as required in the context of any individual

definition.

If the “item” under consideration is a test specimen, then the term “test specimen” is used.

The German version uses terminology such as material, product, kit, assembly and/or building to clarify

the meaning of each definition.
© ISO 2017 – All rights reserved v
---------------------- Page: 5 ----------------------
INTERNATIONAL STANDARD ISO 13943:2017(E)
Fire safety — Vocabulary
1 Scope

This document defines terminology relating to fire safety as used in ISO and IEC fire standards.

2 Normative references
There are no normative references in this document.
3 Terms and definitions

ISO and IEC maintain terminological databases for use in standardization at the following addresses:

— IEC Electropedia: available at http:// www .electropedia .org/
— ISO Online browsing platform: available at http:// www .iso .org/ obp
3.1
abnormal heat

heat that is additional to that resulting from use under normal conditions, up to and

including that which causes a fire (3.114)
3.2
absorptivity

ratio of the absorbed radiant heat flux (3.319) to the incident radiative heat flux (3.321)

Note 1 to entry: The absorptivity is dimensionless.
3.3
acceptance criteria

criteria that form the basis for assessing the acceptability of the safety of a design of a built

environment (3.32)

Note 1 to entry: The criteria can be qualitative, quantitative or a combination of both.

3.4
accuracy

closeness of the agreement between the result of a measurement and the true value of the measurand

[SOURCE: ASTM E176: 2015]
3.5
activation time

time interval from response by a sensing device until the suppression system (3.375), smoke (3.347)

control system, alarm system or other fire safety system is fully operational
3.6
active fire protection

method(s) used to reduce or prevent the spread and effects of fire (3.114), heat or smoke (3.347) by

virtue of detection and/or suppression of the fire and which require a certain amount of motion and/or

response to be activated

EXAMPLE The application of agents (e.g. halon gas or water spray) to the fire or the control of ventilation

and/or smoke.
© ISO 2017 – All rights reserved 1
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 13943:2017(E)

Note 1 to entry: Compare with the terms passive fire protection (3.293) and suppression systems (3.375).

3.7
actual delivered density
ADD

volumetric flow rate of water per unit area that is delivered onto the top horizontal surface of a

simulated burning combustible (3.52) array

Note 1 to entry: ADD is typically determined relative to a specific heat release rate (3.206) of a fire (3.114).

Note 2 to entry: ADD can be measured according to ISO 6182-7.
Note 3 to entry: The typical unit is mm⋅min .
3.8
acute toxicity
toxicity (3.405) that causes rapidly occurring toxic (3.399) effects
Note 1 to entry: Compare with the term toxic potency (3.402).
3.9
aerosol

suspension of droplets (3.84) and/or solid particles in a gas phase which are generated by fire (3.114)

Note 1 to entry: The size of the droplets or particles typically ranges from under 10 nm to over 10 μm.

Note 2 to entry: Compare with the term droplets.
3.10
aerosol particle

individual piece of solid material that is part of the dispersed phase in an aerosol (3.9)

Note 1 to entry: There are two categories of fire aerosol particles: unburned or partially burned particles

containing a high proportion of carbon (i.e. “soot”), and relatively completely combusted, small particle sized

“ashes”. Soot (3.354) particles of small diameter, (i.e. about 1 μm), typically consist of small elementary spheres

of between 10 nm and 50 nm in diameter. Formation of soot particles is dependent on many parameters including

nucleation, agglomeration and surface growth. Oxidation (3.289) of soot particles, i.e. further combustion (3.55),

is also possible.
3.11
afterflame
flame (3.159) that persists after the ignition source (3.219) has been removed
3.12
afterflame time

length of time for which an afterflame (3.11) persists under specified conditions

Note 1 to entry: Compare with the term duration of flaming (3.85).
3.13
afterglow

persistence of glowing combustion (3.197) after both removal of the ignition source (3.219) and the

cessation of any flaming combustion (3.175)
3.14
afterglow time
length of time for which an afterglow (3.13) persists under specified conditions
3.15
agent outlet

orifice of a piping system by means of which an extinguishing fluid can be applied towards the source

of a fire (3.114)
2 © ISO 2017 – All rights reserved
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 13943:2017(E)
3.16
alarm time

time interval between ignition (3.217) of a fire (3.114) and activation of an alarm

Note 1 to entry: The time of ignition may be known, e.g. in the case of a fire model (3.136) or a fire test (3.157), or

it may be assumed, e.g. it may be based upon an estimate working back from the time of detection. The basis on

which the time of ignition is determined is always stated when the alarm time is specified.

3.17
alight, adj.
lit, adj. CA, US
lighted, adj.
undergoing combustion (3.55)
3.18
analyte
substance that is identified or quantified in a specimen during an analysis
3.19
arc resistance

ability of an electrically insulating material to resist the influence of an electric arc,

under specified conditions

Note 1 to entry: The arc resistance is identified by the length of the arc, the absence or presence of a conducting

path, and the burning or damage of the test specimen (3.384).
3.20
area burning rate
DEPRECATED: burning rate
DEPRECATED: rate of burning
area of material burned (3.34) per unit time under specified conditions
2 −1
Note 1 to entry: The typical unit is m ⋅s .
3.21
arson
crime of setting a fire (3.114), usually with intent to cause damage
3.22
ash
ashes
mineral residue resulting from complete combustion (3.59)
3.23
asphyxiant

toxicant (3.404) that causes hypoxia, which can result in central nervous system depression or

cardiovascular effects
Note 1 to entry: Loss of consciousness and ultimately, death may occur.
3.24
auto-ignition
spontaneous ignition
self-ignition
unpiloted ignition
DEPRECATED: spontaneous combustion
ignition (3.217) caused by an internal exothermic reaction

Note 1 to entry: The ignition may be caused either by self-heating (3.341) or, in the case of unpiloted ignition, by

heating from an external source, as long as the external source does not include an open flame

© ISO 2017 – All rights reserved 3
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 13943:2017(E)

Note 2 to entry: In North America, “spontaneous ignition” is the preferred term used to designate ignition

caused by self-heating.

Note 3 to entry: Compare with the terms piloted ignition (3.299) and spontaneous ignition temperature (3.363).

3.25
auto-ignition temperature

minimum temperature at which auto-ignition (3.24) is obtained in a fire test (3.157)

Note 1 to entry: The typical unit is °C.
Note 2 to entry: Compare with the term spontaneous ignition temperature (3.363).
3.26
available safe escape time
ASET
time available for escape

calculated time interval between the time of ignition (3.217) and the time at which conditions become

such that the occupant is estimated to be incapacitated, i.e. unable to take effective action to escape

(3.99) to a safe refuge (3.333) or place of safety (3.300)

Note 1 to entry: The time of ignition may be known, e.g. in the case of a fire model (3.136) or a fire test (3.157), or

it may be assumed, e.g. it may be based upon an estimate working back from the time of detection. The basis on

which the time of ignition is determined needs to be stated.

Note 2 to entry: This definition equates incapacitation (3.225) with failure to escape. Other criteria for ASET are

possible. If an alternate criterion is selected, it needs to be stated.

Note 3 to entry: Each occupant may have a different value of ASET, depending on that occupant’s personal

characteristics.
3.27
backdraft

rapid flaming combustion (3.175) caused by the sudden introduction of air into a confined oxygen-

deficient space that contains hot products of incomplete combustion (3.55)

Note 1 to entry: In some cases, these conditions may result in an explosion (3.105).

3.28
behavioural scenario
description of the behaviour of occupants during the course of a fire (3.114)
3.29
black body
form that completely absorbs any electromagnetic radiation falling upon it
3.30
black body radiation source

ideal thermal radiation source which completely absorbs all incident heat radiation, whatever

wavelength and direction
Note 1 to entry: The emissivity (3.89) of a black body radiant source is unity.
Note 2 to entry: A black body can also be an ideal radiator of energy.
[SOURCE: ISO 14934-1:2010, 3.1.7]
3.31
building element
integral part of a built environment (3.32)

Note 1 to entry: This includes floors, walls, beams, columns, doors, and penetrations, but does not include

contents.
4 © ISO 2017 – All rights reserved
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO 13943:2017(E)

Note 2 to entry: This definition is wider in its scope than that given in ISO 6707-1.

3.32
built environment
building or other structure

EXAMPLE Off-shore platforms, civil engineering works such as tunnels, bridges and mines, and means of

transportation such as motor vehicles and marine vessels.

Note 1 to entry: ISO 6707-1 contains a number of terms and definitions for concepts related to the built

environment.
3.33
buoyant plume
convective updraft of fluid above a heat source
Note 1 to entry: Compare with the term fire plume (3.138).
3.34
burn, intransitive verb
undergo combustion (3.55)
3.35
burn, transitive verb
cause combustion (3.55)
3.36
burned area

that part of the damaged area (3.72) of a material that has been destroyed by combustion (3.55) or

pyrolysis (3.316), under specified conditions
Note 1 to entry: The typical unit is m .
3.37
burned length
maximum extent in a specified direction of the burned area (3.36)
Note 1 to entry: The typical unit is m.
Note 2 to entry: Compare with the term damaged length (3.73).
3.38
burning behaviour

response of a test specimen (3.384), when it burns under specified conditions, to examination

of reaction to fire (3.324) or fire resistance (3.141)
3.39
burning debris

burning material, other than drops, which has detached from a test specimen (3.384) during a fire test

(3.157) and continues to burn (3.34) on the floor

Note 1 to entry: Compare with the terms burning droplets (3.40), flaming debris (3.176) and flaming droplets

(3.177).
3.40
burning droplets

flaming molten or flaming liquefied drops which fall from a test specimen (3.384) during a fire test

(3.157) and continue to burn (3.34) on the floor

Note 1 to entry: Compare with the terms flaming droplet (3.177), flaming debris (3.176) and burning debris (3.39).

© ISO 2017 – All rights reserved 5
---------------------- Page: 10 ----------------------
ISO 13943:2017(E)
3.41
bursting
violent rupture of an object due to an overpressure within it or upon it
3.42
calibration

process of adjusting modelling parameters in a computational fire model (3.136) for the

purpose of improving agreement with experimental data
3.43
calorimeter
apparatus that measures heat

Note 1 to entry: Compare with the terms heat release rate calorimeter (3.207) and mass calorimeter (3.257).

3.44
carboxyhaemoglobin
compound formed when CO combines with haemoglobin

Note 1 to entry: Haemoglobin has an affinity for binding to CO that is approximately 245 times higher than that

for binding to oxygen; thereby, the ability of haemoglobin to carry oxygen is seriously compromised during CO

poisoning.
3.45
carboxyhaemoglobin saturation

percentage of blood haemoglobin converted to carboxyhaemoglobin from the reversible reaction with

inhaled carbon monoxide
3.46
ceiling jet

gas motion in a hot gas layer near a ceiling that is generated by the buoyancy of a fire plume (3.138) that

is impinging upon the ceiling
3.47
char, noun

carbonaceous residue resulting from pyrolysis (3.316) or incomplete combustion (3.55)

3.48
char, verb
form char (3.47)
3.49
char length
length of charred area

Note 1 to entry: Compare with the terms burned length (3.37) and damaged length (3.73).

Note 2 to entry: In some standards, char length is defined by a specific test method.

3.50
chimney effect

upward movement of hot fire effluent (3.123) caused by convection (3.66) currents confined within an

essentially vertical enclosure (3.92)
Note 1 to entry: This usually draws more air into the fire (3.114).
3.51
clinker

solid agglomerate of residues formed by either complete combustion (3.59) or incomplete combustion

(3.55) and which may result from complete or partial melting
6 © ISO 2017 – All rights reserved
---------------------- Page: 11 ----------------------
ISO 13943:2017(E)
3.52
combustible, adj.
capable of being ignited (3.216) and burned (3.34)
3.53
combustible, noun
item capable of combustion (3.55)
3.54
combustible load

theoretical mass that would be lost from a test specimen (3.384) when it is assumed to have undergone

complete combustion (3.59) in a fire test (3.157)
3.55
combustion
exothermic reaction of a substance with an oxidizing agent (3.290)

Note 1 to entry: Combustion generally emits fire effluent (3.123) accompanied by flames (3.159) and/or glowing

(3.196).
3.56
combustion efficiency

ratio of the amount of heat release (3.205) in incomplete combustion (3.55) to the theoretical heat of

complete combustion (3.59)

Note 1 to entry: Combustion efficiency can be calculated only for cases where complete combustion can be

defined.
Note 2 to entry: Combustion efficiency is usually expressed as a percentage.
Note 3 to entry: The combustion efficiency is dimensionless.
3.57
combustion product
product of combustion
solid, liquid and gaseous material resulting from combustion (3.55)

Note 1 to entry: Combustion products may include fire effluent (3.123), ash (3.22), char (3.47), clinker (3.51)

and/or soot (3.354).
3.58
common mode failure

failure involving a single source that affects more than one type of safety system simultaneously

3.59
complete combustion
combustion (3.55) in which all the combustion products (3.57) are fully oxidized

Note 1 to entry: This means that, when the oxidizing agent (3.290) is oxygen, all carbon is converted to carbon

dioxide and all hydrogen is converted to water.

Note 2 to entry: If elements other than carbon, hydrogen and oxygen are present in the combustible (3.52)

material, those elements are converted to the most stable products in their standard states at 298 K.

3.60
computerized model
operational computer programme that implements a conceptual model (3.64)
3.61
composite material
structured combination of two or more discrete materials
© ISO 2017 – All rights reserved 7
---------------------- Page: 12 ----------------------
ISO 13943:2017(E)
3.62
concentration
mass of a dispersed or dissolved material in a given volume
Note 1 to entry: For fire effluent (3.123), the typical unit is g⋅m .

Note 2 to entry: For toxic gas (3.400), concentration is usually expressed as a volume fraction (3.421) at T = 298 K

3 3 −6
and P = 1 atm, with typical units of μL/L (= cm /m = 10 ).

Note 3 to entry: The concentration of a gas at a temperature, T, and a pressure, P, can be calculated from its

volume fraction (assuming ideal gas behaviour) by multiplying the volume fraction by the density of the gas at

that temperature and pressure.

Note 4 to entry: Pascal (Pa) is the SI unit for pressure; however, atmosphere (atm) is typically used in this context,

where 1 atm = 101,3 kPa.
3.63
concentration-time curve

plot of the concentration (3.62) of a toxic gas (3.400) or fire effluent (3.123) as a

function of time

Note 1 to entry: For fire effluent, concentration is usually measured in units of g⋅m .

Note 2 to entry: For toxic gas, concentration is usually expressed as a volume fraction (3.421) at T = 298 K and

3 3 −6
P = 1 atm, with typical units of μL/L (= cm /m = 10 ).

Note 3 to entry: Pascal (Pa) is the SI unit for pressure; however, atmosphere (atm) is typically used in this context,

where 1 atm = 101,3 kPa.
3.64
conceptual model

information, mathematical modelling, data, assumptions, boundary conditions and mathematical

equations that describes the (physical) system or process of interest
3.65
controlled burn

operational strategy where the application of firefighting media such as water or foam is restricted

or avoided

Note 1 to entry: Controlled burns are often conducted to minimize damage to public health and the environment.

Other motivations for controlled burn may include limited danger of fire spread, concerns about firefighter

safety, or limited capacity and resources at hand for firefighting operations.

Note 2 to entry: The strategy would normally be used to try and prevent water pollution by contaminated

firewater. It can also reduce air pollution due to the better combustion (3.55) and dispersion of pollutants. But it

may also have adverse impacts such as allowing or increasing the formation of hazardous gaseous by-products. It

may also have benefits for fire fighter safety and public health.
3.66
convection
transfer of heat by movement of a fluid
3.67
convective heat flux
heat flux (3.201) caused by convection (3.66)
3.68
convective heat transfer
transfer of heat to a surface from a surrounding fluid by convection (3.66)

Note 1 to entry: The amount of heat transfer depends on the temperature difference between the fluid and the

surface, the fluid properties and the fluid velocity and direction.
8 © ISO 2017 – All rights reserved
---------------------- Page: 13 ----------------------
ISO 13943:2017(E)

Note 2 to entry: The fundamental modes of heat transfer are conduction or diffusion, convection and radiation.

3.69
corrosion damage
physical and/or chemical damage or impaired function caused by chemical action
3.70
corrosion target

sensor used to determine the degree of corrosion damage (3.69), under specified conditions

Note 1 to entry: The sensor may be a product or a component. It may also be a reference material or object used

to simulate the behaviour of a product or a component.
3.71
critical fire load

fire load (3.134) required in a fire compartment (3.120) to produce a fire (3.114) of sufficient severity

to cause failure of a fire barrier(s) (3.117) or structural member(s) located within or bounding the fire

compartment
3.72
damaged area

total of those surface areas which have been affected permanently by fire (3.114) under specified

conditions
Note 1 to entry: Compare with the term burned area (3.36).

Note 2 to entry: Users of this term should specify the types of damage to be considered. This could include, for

example, loss of material, deformation, softening, melting behaviour (3.270), char (3.47) formation, combustion

(3.55), pyrolysis (3.316) or chemical attack.
Note 3 to entry: The typical unit is m .
3.73
damaged length
maximum extent in a specified direction of the damaged area (3.72)

Note 1 to entry: Compare with the terms char length (3.49) and burned length (3.37).

3.74
defend in place

life safety strategy in which occupants are encouraged to remain in their current location rather than

to attempt escape (3.99) during a fire (3.114)
3.75
deflagration
combustion (3.55) wave propagating at subsonic velocity

Note 1 to entry: If within a gaseous medium, deflagration is the same as a flame (3.159).

3.76
design density

measured volumetric flow rate of water from sprinklers, per unit area, that is delivered in the absence

of a fire (3.114)
Note 1 to entry: The typical unit is mm⋅min .
3.77
design fire

quantitative description of assumed fire (3.114) characteristics within the design fire scenario (3.78)

Note 1 to entry: Design fire is, typically, an idealized description of the variation with time of important fire

variables such as heat release rate (3.206), flame spread rate (3.169), smoke production rate (3.351), toxic gas

yields, and temperature.
© ISO 2017 – All rights reserved 9
---------------------- Page: 14 ----------------------
ISO 13943:2017(E)
3.78
design fire scenario

specific fire scenario (3.152) on which a deterministic fire safety engineering (3.149) analysis will be

conducted
3.79
detection time

time interval between ignition (3.217) of a fire (3.114) and its detection by an automatic or manual system

3.80
deterministic model

fire model (3.136) that uses science-based mathematical expressions to produce the same result each

time the method is used with the same set of input data values
3.81
detonation

reaction characterized by a shock wave propagating at a velocity greater than the local speed of sound

in the unreacted material
3.82
diffusion flame

flame (3.159) in which combustion (3.55) occurs in a zone where the fuel (3.189) and the oxidizing agent

(3.290) mix, having been initially separate
Note 1 to entry: Compare with the term pre-mixed flame (3.307).
3.83
draught-free environment

space in which the results of experiments are not significantly affected by the local air speed

Note 1 to entry: A qualitative example is a space in which a wax candle flame (3.159) remains essentially

undisturbed. Quantitative examples are small-scale fire tests (3.346) in which a maximum air speed of 0,1 m⋅s

or 0,2 m⋅s is sometimes specified.
3.84
droplets
aerosol droplets

liquid-phase products, typically generated through pyrolysis (3.316) (reduced oxygen combustion

conditions) from both flaming and smouldering fires and which may condense into tarrylike,

spherically-shaped liquid beads

Note 1 to entry: Water produced from combustion may also condense around particles forming aerosol droplets.

3.85
duration of flaming

length of time for which flaming combustion (3.175) persists under specified conditions

Note 1 to entry: Compare with the term afterflame time (3.12).
3.86
effective concentration 50

concentration (3.62) of a toxic gas (3.400) or fire effluent (3.123), statistically calculated from

concentration-response data, that causes a specified effect in 50 % of a population of a given species

within a specified exposure time (3.108) and post-exposure time (3.302)
Note 1 to entry: Compare with the term IC (0).
Note 2 to entry: For fire effluent, typical unit is g⋅m .

Note 3 to entry: For toxic gas, typical unit is μL/L (T = 298 K and P = 1 atm); see volume fraction (3.421).

10 © ISO 2017 – All rights reserved
---------------------- Page: 15 ----------------------
ISO 13943:2017(E)
Note 4 to entry: The observed effect is usually
...

NORME ISO
INTERNATIONALE 13943
Troisième édition
2017-07
Sécurité au feu — Vocabulaire
Fire safety — Vocabulary
Numéro de référence
ISO 13943:2017(F)
ISO 2017
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 13943:2017(F)
DOCUMENT PROTÉGÉ PAR COPYRIGHT
© ISO 2017, Publié en Suisse

Droits de reproduction réservés. Sauf indication contraire, aucune partie de cette publication ne peut être reproduite ni utilisée

sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique, y compris la photocopie, l’affichage sur

l’internet ou sur un Intranet, sans autorisation écrite préalable. Les demandes d’autorisation peuvent être adressées à l’ISO à

l’adresse ci-après ou au comité membre de l’ISO dans le pays du demandeur.
ISO copyright office
Ch. de Blandonnet 8 • CP 401
CH-1214 Vernier, Geneva, Switzerland
Tel. +41 22 749 01 11
Fax +41 22 749 09 47
copyright@iso.org
www.iso.org
ii © ISO 2017 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 13943:2017(F)
Sommaire Page

Avant-propos ..............................................................................................................................................................................................................................iv

Introduction ..................................................................................................................................................................................................................................v

1 Domaine d'application ................................................................................................................................................................................... 1

2 Références normatives ................................................................................................................................................................................... 1

3 Termes et définitions ....................................................................................................................................................................................... 1

Bibliographie ...........................................................................................................................................................................................................................54

Index des termes déconseillés ...............................................................................................................................................................................55

© ISO 2017 – Tous droits réservés iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 13943:2017(F)
Avant-propos

L'ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d'organismes

nationaux de normalisation (comités membres de l'ISO). L'élaboration des Normes internationales est

en général confiée aux comités techniques de l'ISO. Chaque comité membre intéressé par une étude

a le droit de faire partie du comité technique créé à cet effet. Les organisations internationales,

gouvernementales et non gouvernementales, en liaison avec l'ISO participent également aux travaux.

L'ISO collabore étroitement avec la Commission électrotechnique internationale (IEC) en ce qui

concerne la normalisation électrotechnique.

Les procédures utilisées pour élaborer le présent document et celles destinées à sa mise à jour sont

décrites dans les Directives ISO/IEC, Partie 1. Il convient, en particulier de prendre note des différents

critères d'approbation requis pour les différents types de documents ISO. Le présent document a été

rédigé conformément aux règles de rédaction données dans les Directives ISO/IEC, Partie 2 (voir www.

iso.org/directives).

L'attention est attirée sur le fait que certains des éléments du présent document peuvent faire l'objet de

droits de propriété intellectuelle ou de droits analogues. L'ISO ne saurait être tenue pour responsable

de ne pas avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence. Les détails concernant

les références aux droits de propriété intellectuelle ou autres droits analogues identifiés lors de

l'élaboration du document sont indiqués dans l'Introduction et/ou dans la liste des déclarations de

brevets reçues par l'ISO (voir www.iso.org/brevets).

Les appellations commerciales éventuellement mentionnées dans le présent document sont données

pour information, par souci de commodité, à l’intention des utilisateurs et ne sauraient constituer un

engagement.

Pour une explication de la nature volontaire des normes, la signification des termes et expressions

spécifiques de l'ISO liés à l'évaluation de la conformité, ou pour toute information au sujet de l'adhésion

de l'ISO aux principes de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) concernant les obstacles

techniques au commerce (OTC), voir le lien suivant: www.iso.org/avant-propos.

Le présent document a été élaboré par le comité technique ISO/TC 92, Sécurité au feu.

Cette troisième édition annule et remplace la deuxième édition (ISO 13943:2008), qui a fait l’objet d’une

révision technique.
iv © ISO 2017 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 13943:2017(F)
Introduction

Il y a eu, au cours des deux dernières décennies, une évolution significative de la sécurité incendie. Des

progrès considérables sont intervenus dans le domaine de la conception par l’ingénierie de sécurité

incendie, notamment en ce qui concerne les projets de construction, de même que de nouveaux

concepts ont vu le jour, liés à la conception basée sur les performances. Au regard de cette évolution

continue, il existe un besoin croissant d’adopter un langage commun dans le domaine de plus en plus

vaste de la sécurité incendie, au-delà de ce qui a été traditionnellement limité au domaine des essais de

résistance au feu.

La première édition du présent vocabulaire, ISO 13943:2000 comportait les définitions de 180 termes

environ. Afin de tenir compte de l’évolution rapide des domaines technologiques liés à la sécurité

incendie, la présente édition de la norme contient de nombreux nouveaux termes (avec leurs définitions),

ainsi que des définitions mises à jour par rapport aux précédentes éditions.

Le présent document définit des termes généraux afin d’établir un vocabulaire applicable à la sécurité

incendie, y compris la sécurité incendie dans les immeubles, les travaux de génie civil et d’autres

éléments au sein de l’environnement bâti. Il sera mis à jour au fur et à mesure que des termes et

définitions de nouveaux concepts dans le domaine de la sécurité incendie auront fait l’objet d’un accord

et auront été développés.

Il est important de noter que, lorsqu’ils sont utilisés dans le cadre d’une réglementation, l’interprétation

de certains termes de sécurité incendie peut être quelque peu différente de celle utilisée dans le présent

document, auquel cas la définition du présent document peut ne pas être applicable.

Les termes du présent document sont:
— des concepts fondamentaux;

— des concepts plus spécifiques, tels que ceux utilisés spécifiquement dans les essais de résistance

au feu ou l’ingénierie de sécurité incendie et qui peuvent être employés dans les normes ISO ou IEC

relatives au feu; et

— des concepts connexes, couvrant notamment les termes utilisés dans la construction et le génie civil.

L’Annexe A fournit un index des termes déconseillés.

La présentation est conçue conformément à l’ISO 10241-1, sauf spécification contraire. L’ordre des

termes correspond à celui des termes équivalents dans la version anglaise de la présente Norme

internationale. Les termes apparaissent en caractères gras à l’exclusion des termes déconseillés, qui

sont en caractères normaux.
Utilisation du terme «objet»

Pour les besoins du présent document, le terme «objet» («item» dans la version anglaise) est employé

d’une manière générale pour représenter un objet quelconque ou un groupe d’objets et peut couvrir par

exemple un matériau, un produit, un assemblage, une structure ou bien une construction comme l’exige

le contexte de chaque définition individuelle.

Si «l’objet» en question est une éprouvette d’essai, le terme «éprouvette d’essai» est employé.

La version allemande utilise des termes tels que matériau, produit, kit, assemblage ou construction afin

de clarifier la signification de chaque définition.
© ISO 2017 – Tous droits réservés v
---------------------- Page: 5 ----------------------
NORME INTERNATIONALE ISO 13943:2017(F)
Sécurité au feu — Vocabulaire
1 Domaine d'application

Le présent document définit la terminologie relative à la sécurité incendie, telle qu’elle est utilisée dans

les normes incendie de l’ISO et l’IEC.
2 Références normatives
Il n’existe pas de références normatives dans le présent document.
3 Termes et définitions

L’ISO et l’IEC tiennent à jour des bases de données terminologiques destinées à être utilisées en

normalisation, consultables aux adresses suivantes:
— IEC Electropedia: disponible à l’adresse http://www.electropedia.org/
— ISO Online browsing platform: disponible à l’adresse http://www.iso.org/obp
3.1
échauffement anormal

<électrotechnique> quantité de chaleur additionnée à celle qui résulte de l’utilisation dans des

conditions normales, jusques et y compris celle qui est à l’origine d’un feu (3.114)

3.2
absorptivité

rapport de la densité de flux de chaleur rayonné (3.319) absorbé sur la densité de flux de chaleur radiatif

incident (3.321)
Note 1 à l'article: L’absorptivité est une grandeur sans dimension.
3.3
critères d’acceptabilité

critères qui forment la base d’évaluation de l’acceptabilité de la sécurité de la conception d’un

environnement bâti (3.32)

Note 1 à l'article: Les critères peuvent être qualitatifs, quantitatifs ou une combinaison des deux.

3.4
exactitude

étroitesse de l’accord entre le résultat d’un mesurage et la valeur vraie du mesurande

[SOURCE: ASTM E176:2015]
3.5
délai d’activation

intervalle de temps qui s’écoule entre le déclenchement de la réponse d’un capteur jusqu’à ce que le

système de suppression (3.375), le système de contrôle des fumées (3.347), le système d’alarme ou un

autre système de sécurité incendie soit totalement opérationnel
© ISO 2017 – Tous droits réservés 1
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 13943:2017(F)
3.6
protection active contre l’incendie

méthode(s) utilisée(s) pour réduire ou empêcher la propagation du feu (3.114), de la chaleur ou de la

fumée (3.347) par détection ou suppression de l’incendie et exigeant un certain mouvement ou une

réponse pour devenir active(s)

EXEMPLE L’application d’un agent (tel que gaz halon ou eau pulvérisée) sur le feu, ou le contrôle de la

ventilation ou des fumées.

Note 1 à l'article: À comparer avec les termes protection passive contre l’incendie (3.293) et système de suppression

(3.375).
3.7
densité réelle délivrée
DRD

débit volumique d’eau par unité de surface libérée sur la surface horizontale supérieure de combustibles

(3.52) en combustion factice

Note 1 à l'article: La DRD est généralement déterminée par rapport à un débit calorifique (3.206) spécifique d’un

feu (3.114).
Note 2 à l'article: La DRD peut être mesurée conformément à l’ISO 6182-7.
Note 3 à l'article: Elle est exprimée en mm⋅min .
3.8
toxicité aiguë

toxicité (3.405) qui engendre des effets toxiques (3.399) se produisant rapidement

Note 1 à l'article: À comparer avec le terme potentiel toxique (3.402).
3.9
aérosol

suspension de gouttelettes (3.84) liquides ou de particules solides dans un milieu en phase gazeuse,

générées par un feu (3.114)

Note 1 à l'article: Les gouttelettes ou les particules ont généralement une taille allant de moins de 10 nm à plus

de 10 μm.
Note 2 à l'article: À comparer avec le terme gouttelettes.
3.10
particule d’aérosol
élément de matière solide relevant de la phase dispersée d’un aérosol (3.9)

Note 1 à l'article: Il existe deux catégories de particules dans les aérosols générés par un feu: les particules

non brûlées ou partiellement brûlées contenant une forte proportion de carbone (c’est-à-dire la «suie») et les

particules ayant subi une combustion relativement complète, de petite taille (c’est-à-dire les «cendres»). Les

particules de suie (3.354) de faible diamètre (soit environ 1 μm) sont généralement constituées de petites sphères

élémentaires de 10 nm à 50 nm de diamètre. La formation de particules de suie dépend de plusieurs paramètres,

notamment la nucléation, l’agglomération et l’accroissement de surface. Une oxydation (3.289) des particules de

suie [c’est-à-dire une combustion (3.55) supplémentaire] est également possible.
3.11
flamme résiduelle
flamme (3.159) qui persiste après le retrait de la source d’allumage (3.219)
3.12
durée de flamme résiduelle

durée pendant laquelle une flamme résiduelle (3.11) persiste dans des conditions spécifiées

Note 1 à l'article: À comparer avec le terme durée de persistance de flamme (3.85).

2 © ISO 2017 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 13943:2017(F)
3.13
incandescence résiduelle

combustion incandescente (3.197) persistant après le retrait de la source d’allumage (3.219) et la

disparition de toute combustion avec flamme (3.175)
3.14
durée d’incandescence résiduelle

durée pendant laquelle une incandescence résiduelle (3.13) persiste dans des conditions spécifiées

3.15
bouche de canalisation

orifice d’un système de canalisations par lequel un fluide d’extinction peut être appliqué en direction

d’une source d’incendie (3.114)
3.16
délai d’alarme

intervalle de temps compris entre l’allumage (3.217) d’un incendie (3.114) et le déclenchement de

l’alarme

Note 1 à l'article: L’instant d’allumage peut être connu, par exemple dans le cas d’un modèle feu (3.136) ou d’un

essai au feu (3.157), ou bien il peut être supposé connu, par exemple, à partir d’une estimation à rebours à

compter de l’instant de détection. Les conditions qui permettent de déterminer l’instant d’allumage sont toujours

indiquées lorsque le délai d’alarme est spécifié.
3.17
enflammé, adjectif
allumé, adjectif
en combustion (3.55)
3.18
analyte

substance qui est identifiée ou quantifiée dans une éprouvette au cours d’une analyse

3.19
résistance à l’arc

<électrotechnique> aptitude d’un matériau électriquement isolant à résister aux effets d’un arc

électrique, dans des conditions spécifiées

Note 1 à l'article: La résistance à l’arc est identifiée par la longueur de l’arc, l’absence ou la présence d’un chemin

conducteur, l’inflammation ou les dommages subis par l’éprouvette d’essai (3.384).

3.20
vitesse surfacique de combustion
DÉCONSEILLÉ: vitesse massique de brûlage
DÉCONSEILLÉ: vitesse de combustion

surface de matériau brûlé (3.34) par unité de temps dans des conditions spécifiées

2 −1
Note 1 à l'article: Elle est exprimée en m ⋅s .
3.21
incendie criminel

délit consistant à déclencher un incendie (3.114), avec généralement l’intention de causer des dommages

3.22
cendre
cendres
résidu minéral résultant d’une combustion complète (3.59)
© ISO 2017 – Tous droits réservés 3
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 13943:2017(F)
3.23
asphyxiant

toxique (3.404) induisant une hypoxie, pouvant entraîner une dépression du système nerveux central

ou des effets cardiovasculaires

Note 1 à l'article: Une perte de conscience et, finalement, la mort peuvent survenir.

3.24
auto-allumage
allumage spontané
auto-inflammation
inflammation non contrôlée
DÉCONSEILLÉ: combustion spontanée
allumage (3.217) provoqué par une réaction exothermique interne

Note 1 à l'article: L’allumage peut être provoqué par un auto-échauffement (3.341) ou, dans le cas d’une

inflammation non contrôlée, par un échauffement dû à une source externe, à condition que la source externe

exclue une flamme nue.

Note 2 à l'article: En Amérique du Nord, «spontaneous ignition» («allumage spontané») est le terme privilégié

pour désigner l’allumage provoqué par auto-échauffement.

Note 3 à l'article: À comparer avec les termes allumage piloté (3.299) et température d’allumage spontané (3.363).

3.25
température d’auto-allumage

température minimale à laquelle l’auto-allumage (3.24) est obtenu lors d’un essai au feu (3.157)

Note 1 à l'article: Elle est exprimée en °C.

Note 2 à l'article: À comparer avec le terme température d’allumage spontané (3.363).

3.26
temps disponible pour l’évacuation en sécurité
ASET
temps disponible pour évacuer

l’intervalle de temps calculé entre le moment de l’allumage (3.217) et le moment où les conditions sont

telles que l’occupant se trouve dans l’incapacité d’exécuter une action efficace d’évacuation (3.99) vers

un refuge sûr (3.333) ou une zone de sécurité (3.300)

Note 1 à l'article: L’instant d’allumage peut être connu, par exemple dans le cas d’un modèle feu (3.136) ou d’un

essai au feu (3.157), ou bien il peut être supposé connu, par exemple, à partir d’une estimation à rebours à compter

de l’instant de détection. Les conditions permettant de déterminer l’instant d’allumage doivent être indiquées.

Note 2 à l'article: Cette définition est à mettre en relation avec une incapacitation (3.225) avec impossibilité de

s’échapper. D’autres critères pour l’ASET sont possibles. Si un critère est remplacé, il est nécessaire de l’indiquer.

Note 3 à l'article: Chaque occupant peut avoir une valeur différente d’ASET, selon ses caractéristiques

personnelles.
3.27
backdraft [contre-explosion]

rapide combustion avec flamme (3.175) causée par une soudaine entrée d’air dans un espace confiné

déficient en oxygène contenant des produits chauds issus d’une combustion (3.55) incomplète

Note 1 à l'article: Dans certains cas, ces conditions peuvent donner lieu à une explosion (3.105).

3.28
scénario comportemental
description du comportement des occupants au cours d’un incendie (3.114)
4 © ISO 2017 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO 13943:2017(F)
3.29
corps noir

forme absorbant intégralement tous les rayonnements électromagnétiques qu’elle reçoit

3.30
source de rayonnement du corps noir

source de rayonnement thermique idéale qui absorbe intégralement tous les rayonnements thermiques

incidents, quelles que soient leur longueur d’onde et leur direction

Note 1 à l'article: L’émissivité (3.89) d’une source de rayonnement du corps noir est égale à l’unité un.

Note 2 à l'article: Un corps noir peut également être un radiateur idéal d’énergie.

[SOURCE: ISO 14934-1:2010, 3.1.7]
3.31
élément de construction
partie intégrante d’un environnement bâti (3.32)

Note 1 à l'article: Ce terme comprend les planchers, les murs, les poutres, les poteaux, les portes et les objets

traversants, mais exclut le contenu.

Note 2 à l'article: Cette définition a une portée plus large que celle donnée dans l’ISO 6707-1.

3.32
environnement bâti
bâtiment ou autre structure

EXEMPLE Les plateformes off-shore, les ouvrages de génie civil tels que les tunnels, les ponts et les mines,

ainsi que les moyens de transport, tels que les véhicules à moteur et les bateaux.

Note 1 à l'article: L’ISO 6707-1 contient un certain nombre de termes et de définitions de concepts associés à

l’environnement bâti.
3.33
panache flottant
mouvement ascensionnel convectif d’un fluide au-dessus d’une source de chaleur
Note 1 à l'article: À comparer avec le terme panache de feu (3.138).
3.34
brûler, verbe intransitif
être en état de combustion (3.55)
3.35
brûler, verbe transitif
déclencher un processus de combustion (3.55)
3.36
surface brûlée

partie de la surface endommagée (3.72) d’un matériau qui a été détruite par combustion (3.55) ou

pyrolyse (3.316), dans des conditions spécifiées
Note 1 à l'article: Elle est exprimée en m .
3.37
longueur brûlée
longueur maximale dans une direction spécifiée de la surface brûlée (3.36)
Note 1 à l'article: Elle est exprimée en m.
Note 2 à l'article: À comparer avec le terme longueur endommagée (3.73).
© ISO 2017 – Tous droits réservés 5
---------------------- Page: 10 ----------------------
ISO 13943:2017(F)
3.38
comportement en combustion

réponse d’une éprouvette d’essai (3.384), lorsqu’elle brûle dans des conditions spécifiées,

à l’examen de la réaction au feu (3.324) ou de la résistance au feu (3.141)
3.39
débris en combustion

matériau en combustion, autre que des gouttelettes, qui se désolidarise de l’éprouvette (3.384) pendant

un essai au feu (3.157) et continue de brûler (3.34) au sol

Note 1 à l'article: À comparer avec les termes gouttelettes en combustion (3.40), débris enflammés (3.176) et

gouttelettes enflammées (3.177).
3.40
gouttelettes en combustion

gouttes de matériau en fusion ou liquéfié en flammes, qui tombent d’une éprouvette (3.384) pendant un

essai au feu (3.157) et continuent de brûler (3.34) au sol

Note 1 à l'article: À comparer avec les termes gouttelettes enflammées (3.177), débris enflammés (3.176) et débris

en combustion (3.39).
3.41
éclatement
rupture violente d’un objet par suite de surpression en son sein ou en surface
3.42
calibrage

processus d’ajustement de paramètres de modélisation dans un modèle (3.136)

informatique aux fins d’améliorer la concordance avec des données expérimentales
3.43
calorimètre
appareil permettant de mesurer la quantité de chaleur

Note 1 à l'article: À comparer avec les termes calorimètre de débit calorifique (3.207) et calorimètre massique

(3.257).
3.44
carboxyhémoglobine

composé qui se forme lorsque du monoxyde de carbone (CO) se combine à de l’hémoglobine

Note 1 à l'article: L’hémoglobine a une affinité pour le monoxyde de carbone (CO) environ 245 fois supérieure

à son affinité pour l’oxygène; par conséquent, la capacité de l’hémoglobine à transporter de l’oxygène est

sérieusement compromise lors d’une intoxication au monoxyde de carbone.
3.45
saturation en carboxyhémoglobine

pourcentage d’hémoglobine sanguine transformée en carboxyhémoglobine à partir d’une réaction

chimique réversible avec le monoxyde de carbone inhalé
3.46
jet en plafond

mouvement d’un gaz dans une couche de gaz chaud proche du plafond qui est engendré par la flottabilité

du panache de feu (3.138) incident sur le plafond
3.47
résidu charbonneux

résidu carboné résultant d’une pyrolyse (3.316) ou d’une combustion (3.55) incomplète

3.48
carboniser
former un résidu charbonneux (3.47)
6 © ISO 2017 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 11 ----------------------
ISO 13943:2017(F)
3.49
longueur carbonisée
longueur de la surface calcinée

Note 1 à l'article: À comparer avec les termes longueur brûlée (3.37) et longueur endommagée (3.73).

Note 2 à l'article: Dans certaines normes, la longueur carbonisée est définie par une méthode d’essai spécifique.

3.50
effet de cheminée

mouvement ascensionnel des effluents du feu (3.123) chauds provoqué par des courants de convection

(3.66) à l’intérieur d’une enceinte (3.92) essentiellement verticale

Note 1 à l'article: Ce phénomène amène généralement plus d’air dans le feu (3.114).

3.51
scorie(s)

agglomérat solide de résidus produits par une combustion complète (3.59) ou une combustion (3.55)

incomplète, et pouvant résulter d’une fusion complète ou partielle
3.52
combustible, adjectif
susceptible d’être allumé (3.216) et de brûler (3.34)
3.53
combustible, substantif
objet susceptible de donner lieu à une combustion (3.55)
3.54
charge combustible

masse théorique qui serait perdue par l’éprouvette d’essai (3.384) lorsqu’elle est supposée avoir subi une

combustion complète (3.59) dans un essai au feu (3.157)
3.55
combustion
réaction exothermique d’une substance avec un comburant (3.290)

Note 1 à l'article: Cette combustion émet généralement des effluents du feu (3.123) accompagnés de flammes

(3.159) ou d’incandescence (3.196).
3.56
rendement de combustion

rapport entre la quantité de dégagement de chaleur (3.205) par une combustion (3.55) incomplète et la

chaleur théorique dégagée par une combustion complète (3.59)

Note 1 à l'article: Le rendement de combustion ne peut être calculé que si la combustion complète peut être

définie.
Note 2 à l'article: Il est exprimé généralement en pourcentage.
Note 3 à l'article: Le rendement de combustion est une grandeur sans dimension.
3.57
produit de combustion
produit de la combustion
matériau solide, liquide ou gazeux résultant d’une combustion (3.55)

Note 1 à l'article: Les produits de combustion peuvent comprendre des effluents du feu (3.123), des cendres (3.22),

des résidus charbonneux (3.47), des scories (3.51) ou de la suie (3.354).
3.58
défaillance de mode commun

défaillance impliquant une source unique qui affecte simultanément plusieurs types de systèmes de sûreté

© ISO 2017 – Tous droits réservés 7
---------------------- Page: 12 ----------------------
ISO 13943:2017(F)
3.59
combustion complète

combustion (3.55) au cours de laquelle les produits de combustion (3.57) sont complètement oxydés

Note 1 à l'article: Cela signifie que, lorsque le comburant (3.290) est l’oxygène, tout le carbone est transformé en

dioxyde de carbone et tout l’hydrogène est transformé en eau.

Note 2 à l'article: Si des éléments autres que le carbone, l’hydrogène et l’oxygène sont présents dans les matériaux

combustibles (3.52), ces éléments sont transformés en les produits les plus stables dans leur état normal à 298 K.

3.60
modèle informatique
programme informatique opérationnel qui implémente un modèle conceptuel (3.64)
3.61
matériau composite
association structurée de deux ou de plusieurs matériaux distincts
3.62
concentration
masse d’une matière dispersée ou dissoute dans un volume donné

Note 1 à l'article: Pour les effluents du feu (3.123), elle est exprimée en g⋅m .

Note 2 à l'article: Pour un gaz toxique (3.400), la concentration s’exprime généralement en fraction volumique

−1 3 −3 −6

(3.421) à T = 298 K et P = 1 atm, et elle est exprimée en µL⋅L (ce qui équivaut à cm ⋅m = 10 ).

Note 3 à l'article: La concentration d’un gaz à la température T et à la pression P peut être calculée à partir de sa

fraction volumique (si le gaz peut être assimilé à un gaz parfait) en multipliant la fraction volumique par la masse

volumique du gaz dans les mêmes conditions de température et de pression.

Note 4 à l'article: Le Pascal (Pa) est l’unité SI pour la pression; toutefois, l’atmosphère (atm) est généralement

utilisée dans ce contexte, où 1 atm = 101,3 kPa.
3.63
courbe concentration-temps

courbe de la concentration (3.62) d’un gaz toxique (3.400) ou des effluents du feu (3.123)

en fonction du temps

Note 1 à l'article: Pour les effluents du feu, la concentration est généralement mesurée en g⋅m .

Note 2 à l'article: Pour un gaz toxique, la concentration s’exprime généralement en fraction volumique (3.421) à

−1 3 −3 −6

T = 298 K et P = 1 atm, et elle est exprimée en µL⋅L (ce qui équivaut à cm ⋅m = 10 ).

Note 3 à l'article: Le Pascal (Pa) est l’unité SI pour la pression; toutefois, l’atmosphère (atm) est généralement

utilisée dans ce contexte, où 1 atm = 101,3 kPa.
3.64
modèle conceptuel

informations, données de modélisation mathématique, hypothèses, conditions aux limites et équations

mathématiques qui décrivent le système (physique) ou le processus d’intérêt
3.65
brûlage contrôlé

stratégie opérationnelle dans laquelle l’application d’un agent extincteur tel que de l’eau ou de la mousse

est limitée ou évitée

Note 1 à l'article: Les brûlages contrôlés sont souvent mis en œuvre dans le but de réduire le plus possible les

dommages sanitaires et environnementaux. Le recours au brûlage contrôlé peut également être motivé par un

faible risque de propagation du feu, des inquiétudes quant à la sécurité des pompiers ou encore la présence de

ressources limitées pour les opérations de lutte contre l’incendie.
8 © ISO 2017 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 13 ----------------------
ISO 13943:2017(F)

Note 2 à l'article: Cette stratégie est généralement mise en œuvre pour éviter la pollution des eaux par les

contaminants présents dans l’eau de lutte contre l’incendie. Elle peut également réduire la pollution atmosphérique

grâce à une meilleure combustion (3.55) et une meilleure dispersion des polluants. Des répercussions nuisibles

sur l’environnement peuvent toutefois se produire (par exemple favorisation ou augmentation de la formation de

dérivés gazeux dangereux). Cette stratégie peut également se révéler bénéfique en termes de santé publique et de

sécurité des pompiers.
3.66
convection
transfert de chaleur par un fluide en mouvement
3.67
flux de chaleur convectif
flux de chaleur (3.201) provoqué par convection (3.66)
3.68
transfert thermique convectif

transfert de chaleur par convection (3.66) à partir d’un fluide en mouvement vers une surface

Note 1 à l'article: La quantité de chaleur transmise dépend de la différence de température entre le fluide et la

surface, des propriétés du fluide ainsi que de la vélocité et de la direction du fluide.

Note 2 à l'article: Les modes fondamentaux de transfert thermique sont la conduction (ou diffusion), la convection

et le rayonnement.
3.69
dommage de corrosion

dommage physique ou chimique, ou bien détérioration de fonctions, résultant d’une action chimique

3.70
cible de corrosion

élément sensible utilisé pour déterminer le degré du dommage de corrosion (3.69), dans des conditions

spécifiées

Note 1 à l'article: Cet élément peut être un produit ou un composant. Il peut également s’agir d’un matériau ou

d’un objet de référence utilisé pour simuler le comportement du produit ou du composant.

3.71
charge calorifique critique

charge calorifique (3.134) exigée dans un compartiment feu (3.120) pour provoquer un incendie (3.114)

d’une importance suffisante pour causer la défaillance de(s) paroi(s) de séparation coupe-feu (3.117) ou

d’élément(s) de structure se trouvant à l’intérieur ou à la limite du compartiment feu

3.72
surface endo
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.