Numerical control of machines -- NC processor output -- Logical structure (and major words)

Commande numérique des machines -- Informations de sortie des processeurs CN -- Structure logique (et mots majeurs)

General Information

Status
Replaced
Publication Date
30-Nov-1978
Withdrawal Date
30-Nov-1978
Current Stage
6060 - International Standard published
Completion Date
01-Dec-1978
Ref Project

RELATIONS

Buy Standard

Standard
ISO 3592:1978 - Numerical control of machines -- NC processor output -- Logical structure (and major words)
English language
30 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 3592:1978 - Commande numérique des machines -- Informations de sortie des processeurs CN -- Structure logique (et mots majeurs)
French language
31 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL STANDARD

INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR STANDARDIZATION.ME~YHAPO~HAR OPI-AHt43AL&lFl fl0 CTAH~APTM3AL(MM.ORGANISATION INTERNATIONALE DE NORMALISATION

Numerital control of machines - NC processor output -
Logical structure (and major words)

Commande numhrique des machines - Informations de sortie des processeurs CN - Structure logique (et mots

majeurs)
First edition - 1978-12-15
UDC 681.323 : 621.9-52 : 681.3.04 Ref. No. ISO 3592-1978 (EI

Descriptors : data processing, automatic control, numerical control, machine tools, language processors, output, logical structure.

Price based on 30 pages
---------------------- Page: 1 ----------------------
FOREWORD

ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation

of national Standards institutes (ISO member bodies). The work of developing
International Standards is carried out through ISO technical committees. Every
member body interested in a subject for which a technical committee has been set

up has the right to be represented on that committee. International organizations,

governmental and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work.

Draft International Standards adopted by the technical committees are circulated
to the member bodies for approval before their acceptance as International
Standards by the ISO Council.
International Standard ISO 3592 was developed by Technical Committee
ISO/TC 97, Computers and information processing, and was circulated to the
member bodies in October 1977.
lt has been approved by the member bodies of the following countries :
Belgium Japan Sweden
Czechoslovakia Mexico Switzerland
Egypt, Arab Rep. of Netherlands United Kingdom
France Poland U.S.A.
Germany F. R Romania U.S.S. R.
Hungary South Africa, Rep. of Yugoslavia
Italy Spain
No member body expressed disapproval of the document.
@ International Organkation for Standard izat ion, 1978 *
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 2 ----------------------
INTERNATIONAL STANDARD ISO 35924978 (E)
Numerital control of machines - NC processor output -
Logical structure (and major words)
0 INTRODUCTION 2.2 Esch post-processor shall be capable of using the
CLDATA defined in this International Standard as its
0.1 The output of a general purpose numerical control
input.
processor is information used as input to a post-processor.
This information is called CLDATA, which is derived
from the term “Cutter location data”. 3 GENERAL STRUCTURE OF CLDATA
3.1 CLDATA consists of a sequence of logical records.
0.2 CLDATA consists of logical records in blocks on
physical media. The logical records of CLDATA are
3.2 Esch logical record consists of a sequence of logical
independent of Computer implementation and are defined
words, up to a maximum of 245.
in this International Standard. The physical blocks are
dependent on the Computer implementation and are not
3.3 A logical word is capable of representing
I defined here.
a) an integer number,
0.3 This CLDATA specification is based on APT’) 3
b) a real number,
working practice, and consideration is given to technological
extensions. These extensions have been made in such a
c) six characters.
manner that there should be little interference with
existing post-processors.
3.4 The first three logical words of a record have the same
physical size and are always integers.
0.4 The choice of major words (annex A)*), and the
semantics (explanation) given for each, represents the
3.5 The logical words 4 to 245 have the same physical
result of 5 years’ thorough study of the relevant sources
size (but not necessarily the same as the first three words).
by the ISO working groups.
3.6 If the logical word represents a Character item, the six
left-most positions of the physical representation are
1 SCOPE
used. Any remaining positions are filled with blanks.
This International Standard specifies the logical records of
If Character data in the equivalent input Part-program
CLDATA for use with numerical control programming
Statement consist of less than six characters, on NC
languages.
processor output the data will be right-justified with leading
blanks to make up the necessary six characters.
2 FIELD OF APPLICATION
3.7 The first word of each logical record contains a
2.1 Esch processor using one of the numerical control
sequence number, commencing with 1, and incremented
programming languages shall be capable of producing
by 1.
CLDATA as defined in this International Standard,

possibly by means of some interface routine. The second word contains a record type Code.

1) APT : Commonly used abbreviation for “automatically programmed tools”.

2) A register of keywords and their associated integer Codes is maintained by the Secretariat of lSO/TC 97/SC 9 (as at June 1977, AFNOR,

Paris). The SC 9 Secretariat should be consulted for the possible assignment of Codes for vocabulary not included in this International Standard.

---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 3592-1978 (E)
w3... Wn = data dependent on W2 and consisting
3.8 The physical representation of a logical word is
of some or all of integer numbers, real numbers and
Computer dependent.
Character strings.
3.9 The general format of each record is as follows :
3.10 Where no Character information exists, a data item
Wl = record sequence number (integer);
will be “blank”. Where no integer exists, the integer
W2 = record type (integer); number 0 (Zero) will be used.
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 35924978 (E)
3.14 The record types (W2) are coded by numbers as detailed below.
Explanation
Record type Name
This record carries the sequence and identification of the Statements of the
Input sequence
original part program.
This record carries specific instructions to the post-processor.
Post-processor instructions
This record carries the canonical form of input geometry.
Surface data

Relative tool Position This record carries the relative tool Position with respect to the drive and part

surfaces.

Tool Position This record carries tool Position and motion vector information relating to the

tool.
This record carries one type of information of tolerante, Cutter or
6 000 Tolerante or Cutter information
CUT-DNTCUT information.

Starting information This record carries the tool Position with respect to the start-up surface

8 000” Motion information This record carries information indicating tool direction with respect to the

last move.
Axis mode; units This record carries multi-axis or units information

Special program Parameter This record carries information or data for invocation of a special program to

be called with an argument string.
Fini record This record carries the termination record.

Unsegmented tool path This record carried unsegmented information concerning non-linear tool paths.

16 000 Workpiece contour description This record carries the workpiece contour description.

Tool description
These records are under consideration for tool, material and machine
18 000 Material description
descriptions respectively. The numbers are reserved for this purpose.
19 000 Machine description

20 000”” Li teral type post-processor This record carries specific Iiteral instructions to the post-processor

command
28 000
Numbers reserved for private use. These records will not be standardized.
to Proprietary records
32 000

The 4 000, 7 000,8 000 and 12 000 type records are included “for information snly”.

These records do not normally form part of CLDATA files input to post-processors but are here included for information.

+* Vocabulary words used in a part program may be represented in the output data in either of two ways. In the first method, each word

is represented by an integer Code, and the records are of type 2 000. Output data using this form consist of intermixed strings of integer and

real numbers. (The distinction between integers and real numbers is Computer dependent.) In the second method, each word appears as a

literal string of characters and the records are of type 20 000. Output using this form consists of strings of couplets. The first member of each

couplet identifies the nature of the second member. If the first member is the integer zero, then the second member is a real member. If the

number in the first member is an integer, n, greater than zero, then the second member is a literal string of length n. The record type 20 000

is a non-preferred alternative to the 2 000 type. At the present time most existing Systems use the 2 000 type.

---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 35924978 (E)
4 LOGICAL STRUCTURE AND CONTENTS OF EACH RECORD TYPE
4.1 1 000 type record

This record carries the sequence and identification of the Statements of the original part program.

Wl (integer) = record sequence number.
W2 (integer) = 1000.
W3 (integer) = part program Statement number.
identif ication of original Source Statement.
W4 (Character string) =
W5 (Character string) = identif ication or original Source Statement.
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 35924978 (E)
4.2 2 000 type record
This record carries specif ic instructions to the post-processor.
W 1 (integer) = record sequence number.
W2 (integer) = 2000.
W3 (integer) = n (Code representing the major word as detailed in annex A).
W4 onwards may contain a minor element Iist?*)

1) The following example is used to indicate the major and minor portions of an input Statement : SPINDL/RPM, 5000, RANGE 2.

The major word is SPIND L.
The minor element list is RPM, 5000, RANGE, 2.
The minor elements are RPM, 5000 and RANGE, 2.
W 1 (integer) = n (sequence number)
W2 (integer) = 2000
W3 (integer) = 1031 (Code for SPINDL)
W4 (integer) = 78 (Code for RPM)
W5 (real) = 5000.0
W6 (integer) = 145 (Code for RANGE)
W7 (real) = 2.0
- Minor elements of 2000 type records.
2) See ISO 4343, Numerital contra/ of machines - NC processor output
3) See 4.17 for alternative method of carrying post-processor instructions.
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 3592-1978 (E)
4.3 3 000 type record

This record carries the canonical form of input geometry. Currently only circular drive surface information’ ) is on this

record.
Wl (integer) = record sequence number.
W2 (integer) = 3000.
W3 (integer) = surface use indicator. Not defined for post-processor use.

W4 (integer) = surface condition indicator (TO, ON, PAST, TANTO, PSTAN). Not defined for post-processor use.

W5 (integer) = surface type indicator (4 for CIRCLE).

W6 (integer) = number of words of surface data (name, subscript and canonical form) (9 for CIRCLE).

W7 (Character string) = symbolic name of drive surface.
W8 (integer) = subscript.
W9 (real) = X coordinate of centre of circle.
WIO (real) = Y coordinate of centre of circle.
= Z coordinate of centre of circle.
Wll (real)
W12 (real) = 1 component of axis unit vector.
W13 (real) = J component of axis unit vector.
W14 (real) = K component of axis unit vector.
W15 (real) = value of circle radius.
with a corresponding to W6 through W245 as
but W5 is used for other surface type information
1) General ly used by post-processors
required.
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 3592-1978 (E)
4.4 4 000 type record

This record carries the tool Position with respect to the drive and part surfaces. This record is used by some NC processors as

intermediate file data. It is not normally part of the CLDATA file written by the processor for input to a post-processor but

is included here for information only.
W 1 (integer) = record sequence number.
W2 (integer) = 4000.
W3 (integer) = tool Position indicator
= 1 for TLLFT
= 2 for TLRGT
= 3 for TLON
= 5 for TLONPS
= 6 for TLOFPS
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO 35924978 (E)
4.5 5 000 type record

This record carries tool Position and motion vector information relating to the tool (for example centre of end of a cylindrical

milling Cutter). The information tan represent the co-ordinates of a Single Point, a succession of Points, or the co-ordinates

and associated tool axis vectors.
W 1 (integer) = record sequence number.
W2 (integer) = 5000.

W3 (integer) = 3 for FROM, 4 for GODLTA, 5 for all other motion types, for example GOTO and 6 for a continuation of

a type 5 (i.e. where there are more Points generated than tan be carried in one logical record).

W4 (Character string) = first geometric Symbol of the minor part of the Part-program instruction.

= subscript or Point index.
W5 (integer)
Basic three-axis Co-Ordinate information’ )
W6 (real) = X Co-Ordinate of first Point
W7 (real) = Y Co-Ordinate of first Point triplet
W8 (real) = Z Co-Ordinate of first Point ).
W9 (real) = X Co-Ordinate of second Point
WlO (real) = Y Co-Ordinate of second Point triplet
Wll (real) = Z Co-Ordinate of second Point
W245
or multi-axis information Sets*)
W6 (real = X Co-Ordinate of first Point
W7 (real) = Yco-Ordinate of first Point
= Z Co-Ordinate of first Point
W8 (real)
sextet
W9 (real) = 1 component of first tool axis vector
WlO (real) = J component of first tool axis vector
Wll (real) = K component of first tool axis vector
See 4.12, figure 2, for an example of the use of 5 000 type records.
2) Indicated by a previous MULTAX record (9 000 type record) (sec 4.9).
---------------------- Page: 10 ----------------------
ISO 35924978 (E)
W12 (real) = X Co-Ordinate of second Point
= Y Co-Ordinate of second Point
W13 (real)
W14 (real) = Z Co-Ordinate of second Point
sextet
W15 (real 1 = 1 component of second tool axis vector
W16 (real = IJ component of second tool axis vector
W17 (real = K component of second tool axis vector
W245
NOTES

1 As the maximum size of a record is 245 words, one record tan contain a maximum of 80 sets of three axis data or 40 sets of multi-axis data.

2 In multi-axis information Sets, tool axis vectors Point from tool tip to tool holder.

---------------------- Page: 11 ----------------------
ISO 3592-1978 (E)
4.6 6 000 type record

This record carries one type of information of tolerante, Cutter or CUT-DNTCUT tut information.

CUT-DNTCUT tut information :
Wl (integer) = record sequence number.
W2 (integer) = 6000.
W3 (integer) = record subtype (1 for CUT-DNTCUT).
W4 (integer) = 1 for DNTCUT.
= 0 for CUT.
Tolerante information :
Wl (integer) = record sequence number.
W2 (integer) = 6000.
W3 (integer) = record subtype (4 for INTOL, 5 for OUTTOL).
W4 (real) = tolerante for part surface.
W5 (real) = tolerante for drive surface.
W6 (real) = tolerante for check surface.
Cutter information (see figure 1 for generalized Cutter) :
Wl (integer) = record sequence number.
W2 (integer) = 6000.
W3 (integer) = record subtype (6 for CUTTER).
W4 (real) = Cutter diameter, d.
W5 (real) = corner radius, r.
W6 (real) = horizontal distance, e.
= vertical d istance, f.
W7 (real)
W8 (real) = angle, a, between horizontal and bottom line, AB.
W9 (real) = angle, fl, between vertical and side line, BC.
WIO (real) = Cutter height, h.
---------------------- Page: 12 ----------------------
ISO 35924978 (E)
FIGURE 1 - Generalized Cutter
---------------------- Page: 13 ----------------------
ISO 35924978 (E)
4.7 7 000 type record

NOTE - This record is used by some NC processors as intermediate file data. lt is not normally part of the CLDATA file written

by the processor for input to a postprocessor but is included here for information only.

This record carries the tool Position with respect to the start-up surfaces.
W 1 (integer) = record sequence number.
W2 (integer) = 7000.
W3 (integer) = tool positioning indicator
= 1 for GO.
= 2 for OFFSET.
---------------------- Page: 14 ----------------------
ISO 35924978 (E)
4.8 8 000 type record

NOTE - This record is used by some NC processors as intermediate file data. It is not normally part of the CLDATA file written

by the processor for input to a post-processor but is included here for information only.

This record carries information indicating tool direction with respect to the last move.

Wi (integer) = record sequence number.
W2 (integer) = 8000.
W3 (integer) = tool direction indicator.
= 1 for GOLFT.
= 2 for GORGT.
= 3 for GOFWD.
= 4 for GOBACK.
= 5 for GOUP.
= 6 for GODOWN.
---------------------- Page: 15 ----------------------
ISO 3592-1978 (E)
4.9 9 000 type record
This record carries multi-axis or units information.’ )
Multi-axis :
W 1 (integer) = record sequence number.
W2 (integer) = 9000.
W3 (integer) = 2 (for MULTAX).
W4 (integer) = Status indicator (1 for ON
0 for OFF).
Units Parameters :
W 1 (integer) = record sequence number.
W2 (integer) = 9000.
W3 (integer) = 9 (for UNITS).
= 171 (for MM) or
W4 (integer)
172 (for CM) or
173 (for INCH) or
174 (for FT).
W5 (real) = n (scaling factor) or null.

1) NC processors are essentially dimensionless bu t certai n constan ts are used within them ( for example, in the generation of tut-vectors) and

these constants are initialized on the assumption that a particular unit of measurement will be used throughout the Part-program.

To allow these constants to be adjusted to suit a requiremen t to program in other units, the UNITS statemen t tan be used to i ndicate

processor and post-processor the required units.

The scaling factor (W5) all ows the use 0 f units other than millimetres, centime tres, and feet (for example by using a scaling factor of

1 000 and UNITSlmm, the geometry wi II be stated in metres in the Part-program

Note that in current practice there is no actual scaling or conversion of values of geometry in the processor. Only the constants are modified.

---------------------- Page: 16 ----------------------
ISO 3592-1978 (E)
4.10 12 000 type record
as intermediate file data. lt is not n ly part of the CLDATA file written
NOTE - This record is used by some NC processors
by the processor for input to a post-processor but it is incl ud
...

AVANT-PROPOS
L'ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale

d'organismes nationaux de normalisation (comités membres de I'ISO). L'élaboration

des Normes internationales est confiée aux comités techniques de I'ISO. Chaque

comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du comité technique

correspondant. Les organisations internationales, gouvernementales et non
gouvernementales, en liaison avec I'ISO, participent également aux travaux.
Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques sont
soumis aux comités membres pour approbation, avant leur acceptation comme
Normes internationales par le Conseil de I'ISO.
La Norme internationale IS03592 a été élaborée par le comité technique
ISO/TC97, Calculateurs et traitement de l'information, et a été soumise aux
comités membres en octobre 1977.
Les comités membres des pays suivants l'ont approuvée :
Afrique du Sud, Rép. d' Italie
Suède
Allemagne, R.F. Japon
Suisse
Belgique Mexique
Tchécoslovaquie
Egypte, Rép. arabe d' Pays-Bas
U.R.S.S.
Espagne Pologne
U.S.A.
France Roumanie
Yougoslavie
Hongrie Royaume-Uni
Aucun comité membre ne l'a désapprouvée.
O Organisation internationale de normalisation, 1978
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 1 ----------------------
NORME INTERNATIONALE IS0 3592-1978 (F)
Commande numérique des machines - Informations de sortie
des processeurs CN - Structure logique (et mots majeurs)
O INTRODUCTION 2.2 Chaque programme d'adaptation (postprocesseur)
doit utiliser, en entrée, les CLDATA définis dans la pré-
0.1 Les données de sortie d'un processeur de commande
sente Norme internationale.
numérique universel sont des données utilisées comme
entrées pour un postprocesseur. Ces informations sont

appelées CLDATA, terme dérivé de l'expression ((cutter 3 STRUCTURE GÉNÉRALE DES CLDATA

location data)) qui signifie ((données sur la position de
3.1 Les CLDATA se composent d'une suite d'enregistre-
l'outil de coupe)).
ments logiques.
0.2 Les CLDATA se composent d'enregistrements logi-
3.2 Chaque enregistrement logique se compose d'une suite
ques sous forme d'ensembles de mots caractères ou chiffres
de mots logiques (245 au maximum).
sur un support physique. Les enregistrements logiques des
CLDATA sont indépendants de l'ordinateur utilisé et sont
3.3 Un mot logique peut représenter
définis dans ce document. Les ensembles physiques de
mots caractères ou chiffres dépendent de l'ordinateur
a) un nombre entier,
utilisé et ne sont pas définis ici.
b) un nombre réel,
0.3 La description des CLDATA est basée sur la pratique
c) un groupe de six caractères.
courante de l'APT') 3; les extensions technologiques ont
été prises en considération. Ces extensions ont été faites
3.4 Les trois premiers mots logiques d'un enregistrement
de manière à limiter les interfaces avec les postprocesseurs
ont la même dimension physique et sont toujours des
existants.
nombres entiers.
0.4 Le choix des mots majeurs (annexeA)2) et de la
3.5 Les mots logiques 4 à 245 ont la même longueur
sémantique (explication) associée à chacun d'eux représente
physique, celle-ci peut différer de celle des trois premiers
le résultat d'une étude approfondie menée par les groupes
mots.
de travail IS0 durant 5 ans.
3.6 Si le mot logique représente un groupe de six carac-
tères, les six positions les plus à gauche de la représentation
physique sont utilisées. Toutes les positions restantes sont
1 OBJET
remplies de blancs.
La présente Norme internationale spécifie les enregistre-
Si le groupe de caractères de l'instruction du programme-
à utiliser avec les langages de
ments logiques de CLDATA
pièce d'entrée équivalent se compose de moins de six
programmation de commande numérique.
caractères, les données de sortie du processeur CN seront
complétées a gauche par des blancs afin d'obtenir les six
caractères nécessaires.
2 DOMAINE D'APPLICATION
3.7 Le premier mot de chaque enregistrement logique
2.1 Chaque processeur utilisant un des langages de pro-
contient un numéro de séquence. Celui-ci commence 6 1,
grammation de commande numérique pourra produire des
le suivant étant incrémenté de 1 en 1.
CLDATA selon les définitions de la présente Norme inter-
Le deuxième mot contient le code type d'enregistrement.
nationale, au besoin grâce à un programme de traduction.

1 ) APT : Abréviation usuelle de ((automatically programmed tools)) (outils programmés automatiquement).

2) Le registre des mots-clés et leurs codes entiers associés est tenu par le secrétariat de I'ISOlTC 97/SC 9 (en juin 1977, l'AFNOR, Paris). Le

Secrétariat du SC 9 devra être consulté pour une affectation éventuelle de codes au vocabulaire non inclusdans la présente Norme internationale.

---------------------- Page: 2 ----------------------
IS0 3592-1978

3.8 La représentation physique d’un mot logique dépend W3. . . Wn = données dépendant de W2, chacune étant

de l’ordinateur utilisé. composée d‘un nombre entier, d’un nombre réel ou d‘un
groupe de caractères.
3.9 La structure générale de chaque enregistrement est le
suivant :
3.10 Lorsqu‘un enregistrement ne comporte pas de groupe
W1 = numéro de séquence de l’enregistrement (nombre
de caractères, un mot sera blanc. Lorsqu’un enregistrement
entier);
ne comporte pas de nombre entier, un mot comportera
W2 = type d’enregistrement (nombre entier); le nombre entier O (zéro).
---------------------- Page: 3 ----------------------
IS0 3592-1978 (F)
numéros comme spécifié ci-dessous.
sont codés par les
üésignation Signification
d'enregistrement Type I
Contient le numéro séquence et les identifications des instructions du
1 O00 Séquence d'entrée
programme-pièce original.
Contient toute instruction postprocesseur.
2 ooo** Instruction postprocesseur
Contient la forme canonique des entités géométriques suivies par l'outil.
3 O00 Données sur la surface
~~~ ~
Contient la position relative de l'outil par rapport au mouvement et aux
4 ooo* Position relative de l'outil
surfaces de la pièce.

Position de l'outil Contient la position de l'outil et le vecteur d'orientation de l'axe de l'outil.

5 O00

6 O00 Tolérance outil de coupe Contient un type d'information de la tolérance, outil de coupe ou un ordre

de suppression de points de la trajectoire (DNT CUT -CUT)

7 ooo* Positionnement initial Contient le mode de positionnement initial de l'outil par rapport aux sur-

faces à suivre.

8 OOO* Mouvement Contient l'information indiquant la direction de l'outil relativement à son

dernier déplacement.
I Indique le mode de fonctionnement multi-axe, ou l'unité utilisée.
I Mode de l'axe; unité
9 O00

12 ooo* Programme spécial Contient l'information ou la donnée pour l'appel un programme spécial

avec une chaîne d'arguments.
14 O00 Fin de programme Contient l'enregistrement fin de programme-pièce.
Spécifie le type de trajectoire non segmentée à suivre par l'outil.
15 O00 Trajectoire non segmentée
Contient la description du contour de la pièce à usiner.
16 O00 Description du contour de la pièce
à usiner
17 O00 Description de l'outil
Spécifient respectivement la description de l'outil, du matériau et de la
18 O00 Description du matériau
machine. Ces numéros sont réservés à cet usage.
Description de la machine
19 O00
Contient les instructions littérales destinées au postprocesseur.
20 ooo** Instruction postprocesseur-
sous forme littérale
28 000

Enregistrements privés Numéros réservés à l'usage privé. Ces numéros ne seront pas normalisés.

32 O00
I 1

Les types d'enregistrement 4 000, 7 000,8 O00 et 12 O00 sont inclus ((pour information uniquement)).

Ces enregistrements ne font normalement pas partie des fichiers d'entrée CLDATA des programmes d'adaptation (postprocesseurs), mais

sont inclus pour information.

** Les mots de vocabulaire utilisés dans les instructions postprocesseur d'un programme-pièce peuvent être représentés en données CLDATA

de deux manières. Dans la première méthode, chaque mot est représenté par un code entier, les enregistrements sont de type 2 000. Les

réels. (La distinction entre

données CLDATA présentées sous cette forme se composent de chaînes mixtes de nombres entiers et de nombres

les nombres entiers et les nombres réels dépendent de l'ordinateur.)

Dans la seconde méthode, chaque mot apparaît comme une chaîne de caractères, les enregistrements sont de type 20 000. Les sorties présentées

sous cette forme sont composées de chaînes de couplets. Le premier terme de chaque couplet identifie la nature du second. Si le premier terme

est le nombre entier zéro, le second terme est un nombre réel. Si le premier terme est un nombre entier n (supérieur à zéro) le second terme est

une chaîne littérale de caractères de longueur n. Le type d'enregistrement 20 O00 est une variante non recommandée du type 2 000. Actuel-

lement la plupart des systèmes existants utilisent le type 2 000.
---------------------- Page: 4 ----------------------
IS0 3592-1978 (F)
4 STRUCTURE LOGIQUE ET TENEUR DE CHAQUE TYPE D'ENREGISTREMENT
4.1 Enregistrement de type 1 O00

Cet enregistrement contient le numéro de séquence et l'identification des instructions du programme-pièce original.

W1 (nombre entier) = numéro de séquence de l'enregistrement.
W2 (nombre entier) = 1000.
W3 (nombre entier) = numéro d'instruction du programme-pièce.
W4 (caractères) = identification de l'instruction-originale.
W5 (caractères) = identification de l'instruction-originale.
---------------------- Page: 5 ----------------------
IS0 3592-1978 (F)
4.2 Enregistrement de type 2 O00
Cet enregistrement comporte des instructions spécifiques pour le postpracesseur.
W1 (entier) = numéro de séquence de l'enregistrement.
W2 (entier) = 2000.
W3 (entier) = n (code représentant le mot majeur détaillé dans l'annexe A).

W4 et les éléments ultérieurs peuvent contenir une liste d'éléments mineurs.') *)

1) L'exemple suivant est utilisé pour spécifier la section majeure et la section mineure d'une instruction d'entrée : SPINDL/RPM, 5000,

RANGE,2.
Le mot maieh est SPINDL.
La liste d'éléments mineurs est RPM, 5000, RANGE, 2.
Les éléments mineurs sont RPM, 5000 et RANGE, 2.
L'enregistrement complet se présenterait ainsi :
WG 1 (entier) = n (numéro de séquence).
WG 2 (entier) = 2000.
WG 3 (entier) = 1031 (code pour SPINDL).
WG 4 (entier) = 78 (code pour RPM).
WG 5 (réel) = 5000.0.
WG 6 (entier) = 145 (code pour RANGE).
WG 7 (réel) = 2.0.

2) Voir IS0 4343, Commande numérique des machines - Informations de sortie de processeur CM - Éléments mineurs des enregistrements

de type 2000.

3) Voir en 4.17 l'autre méthode de représentation des instructions postprocesseur.

---------------------- Page: 6 ----------------------
W7 (caractères) = nom symbolique de la surface-guide.
W8 (entier) = indice.
W9 (réel) = coordonnée X du centre du cercle.
W10 (réel) = coordonnée Y du centre du cercle.
W11 (réel)
= coordonnée Z du centre du cercle.
Wî2 (réel) = I composante du vecteur unitaire de l'axe.
W13 (réel) = J composante du vecteur unitaire de l'axe.
W14 (réel) = K composante du vecteur unitaire de l'axe.
W15 (réel)
= rayon du cercle.
---------------------- Page: 7 ----------------------
4.4 Enregistrement type 4 O00

Cet enregistrement contient la position relative de l'outil par rapport au mouvement, à la surface guide et à la surface de

pièce. Cet enregistrement est utilisé par quelques processeurs CN dans des fichiers intermédiaires; il ne fait normalement pas

partie du fichier CLDATA créé par le processeur comme entrée du postprocesseur; il est inclus ici uniquement pour informa-

tion.
W1 (nombre entier) = numéro de séquence de l'enregistrement
W2 (nombre entier) = 4000
W3 (nombre entier) = indicateur de la position de l'outil
= 1 pour TLLFT
= 2 pour TLRGT
= 3 pour TLON
= 5 pour TLONPS
= 6 pour TLOFPS
---------------------- Page: 8 ----------------------
IS0 3592-1978 (FI
4.5 Enregistrement de type 5 O00

Cet enregistrement contient les coordonnées de la position de l'outil (par exemple le centre de l'extrémité d'une fraise cylin-

drique). Ces données peuvent être relatives à un point, à une succession de points ou aux coordonnées du vecteur associé

d'orientation de son axe.
W1 (entier) = numéro de séquence de l'enregistrement.
W2 (entier) = 5000.

W3 (entier) = 3 pour FROM, 4 pour GODLTA, 5 pour tous les autres types de déplacements, par exemple GOTO, et 6 pour

la suite d'un type 5 (c'est-à-dire quand le nombre de points créé dépasse la capacité d'un enregistrement logique).

W4 (caractères) = premier identificateur géométrique de la partie mineure d'une instruction de programme-pièce.

W5 (entier) = indice de l'identificateur géométrique.
Informations de base sur les coordonnées en trois axes.' )
W6 (réel) = coordonnée X du premier point
W7 (réel) = coordonnée Y du premier point triplet
W8 (réel) = coordonnée Z du premier point
W9 (réel) = coordonnée X du deuxième point
W10 (réel) = coordonnée Y du deuxième point triplet
W11 (réel) = coordonnée Z du deuxième point
W245
ou ensembles d'informations multi-axes')
W6 (réel) = coordonnée X du premier point
W7 (réel) = coordonnée Y du premier point
W8 (réel) = coordonnée Z du premier point
sextet
W9 (réel) = composante I du vecteur de l'axe de l'outil au premier point
W10 (réel) = composante Jdu vecteur de l'axe de l'outil au premier point
W11 (réel) = composante K du vecteur de l'axe de l'outil au premier point

1 ) Voir 4.12. figure 2, un exemple d'utilisation des enregistrements de type 5 000.

2) Indiqué par un enregistrement MULTAX antérieur (enregistrement de */pe 9 000) (voir 4.9).

---------------------- Page: 9 ----------------------
IS0 3592-1978 (F)
W12 (réel) =coordonnée X du deuxième point.
W13 (réel) = coordonnée Y du deuxième point.
W14 (réel) = coordonnée Z du deuxième point.

W15 (réel) = composante I du vecteur de l'axe de l'outil au deuxième point. sextet

Wî6 (réel) = composante J du vecteur de l'axe de l'outil au deuxième point.
W17 (réel) = composante K du vecteur de l'axe de l'outil au deuxième point.
W245
NOTES

1 Comme la dimensions maximale de l'enregistrement est 245 mots, un enregistrement peut contenir un maximum de 80 ensembles de trois

axes ou 40 ensembles de données multi-axes.

2 En mode multi-axes, le vecteur de l'axe de l'outil est dirigé de l'extrémité de l'outil vers le porte-outil.

---------------------- Page: 10 ----------------------
IS0 3592-1978 (F)
4.6 Enregistrement de type 6 O00
de coupe,

Cet enregistrement contient l'une des informations suivantes : tolérances, données géométriques de l'outil

de suppression de points de la trajectoire (DNTCUT-CUT).
Suppression de points de la trajectoire (DNTCUT-CUT) :
W1 (entier) = numéro de séquence de l'enregistrement.
W2 (entier) = 6000.
W3 (entier) = sous-type de l'enregistrement (1 pour CUT-DNTCUT).
W4 (entier) = 1 pour DNTCUT.
= O pour CUT.
Tolérances :
W1 (entier) = numéro de séquence de l'enregistrement.
W2 (entier) = 6000.
W3 (entier) = sous-type de l'enregistrement (4 pour INTOL, 5 pour OUTTOL).
W4 (réel) = tolérance pour la surface de pièce.
W5 (réel) = tolérance pour la surface-guide.
W6 (réel) = tolérance pour la surface d'arrêt.

Données géométriques de l'outil de coupe (voir la figure 1 qui représente un outil de coupe schématisé) :

W1 (entier) = numéro de séquence de l'enregistrement.
W2 (entier) = 6000.
W3 (entier) = sous-type de l'enregistrement (6 pour CUTTER).
W4 (réel)
= diamètre d de l'outil de coupe.
W5 (réel) = rayon r de l'arrondi.
W6 (réel) = distance horizontale, e.
W7 (réel) = distance verticale, f.
W8 (réel) = angle (Y de la droite de fond AB avec l'horizontale.
W9 (réel) = angle 0 du flanc BC avec la verticale.
W10 (réel) = hauteur h de l'outil de coupe.
---------------------- Page: 11 ----------------------
IS0 3592 -1978 (FI
FIGURE 1 - Outil de coupe généralisé
---------------------- Page: 12 ----------------------
4.8 Enregistrement de type 8 O00

NOTE - Cet enregistrement est utilisé par quelques processeurs CN dans des fichiers intermédiaires. II ne fait normalement pas partie du fichier

CLDATA créé par ce processeur comme entrée du postprocesseur; il est inclus ici uniquement pour information.

Cet enregistrement contient l'information indiquant la direction du mouvement de l'outil par rapport au dernier mouvement.

W1 (entier) = numéro de séquence de l'enregistrement.
W2 (entier) = 8000.
W3 (entier) = indicateur de la direction du mouvement de l'outil.
= 1 pour GOLFT.
= 2 pour GORGT.
= 3 pour GOFWD.
= 4 pour GOBACK.
= 5 pour GOUP.
= 6 pour GODOWN.
---------------------- Page: 13 ----------------------
IS0 3592-1978 (F)
4.9 Enregistrement de type 9 O00

Cet enregistrement indique le mode de fonctionnement multi-axes ou l'unité utilisée.

Modes multi-axe :
W1 (entier) = numéro de séquence de l'enregistrement.
W2 (entier) = 9000.
W3 (entier) = 2 (pour MULTAX).
W4 (entier) = indicateur de l'état de marche ou d'arrêt (1 pour ON
O pour OFF).
Unité
W1 (entier) = numéro de séquence de l'enregistrement.
W2 (entier) = 9000.
W3 (entier) = 9 (pour UNITS).
W4 (entier) = 171 (pour MM) ou
172 (pour CM) ou
173 (pour INCH) ou
174 (pour FT).
W5 (réel) =n (facteur scalaire).

1) 1) Les Les processeurs processeurs CN CN sont sont essentiellement essentiellement sans sans dimension dimension mais mais certaines certaines constantes constantes sont sont utilisées utilisées 6 6 l'intérieur l'intérieur d'eux-mêmes d'eux-mêmes (per (per exemple exemple dans dans

la la génération génération des des vecteurs vecteurs de de coupe) coupe) et et ces ces constantes constantes sont sont initialisées initialisées en en supposant supposant qu'une qu'une unité unité particulière particulière de de mesure mesure sera sera utilisée utilisée dans dans tout tout le le

programme-pièce. programme-pièce.

Pour Pour permettre permettre à à ces ces constantes constantes d'être d'être ajustées ajustées pour pour s'adapter s'adapter au au besoin besoin du du programme programme dans dans d'autres d'autres unités, unités, l'instruction l'instruction UNITS UNITS peut peut être être

utilisée utilisée pour pour indiquer indiquer au au processeur processeur et et au au postprocesseur postprocesseur les les unités unités requises. requises.

Le Le facteur facteur scalaire scalaire (W5) (W5) permet permet l'utilisation l'utilisation d'unités d'unités autres autres que que le le millimètre, millimètre, centimètre, centimètre, inch inch et et feet. feet. (Par (Par exemple, exemple, en en utilisant utilisant un un facteur facteur

scalaire scalaire de de 1 1 O00 O00 et et UNITS/mm, UNITS/mm, la la géométrie géométrie sera sera exprimée exprimée en en mètres mètres dans dans le le programme-pièce). programme-pièce).

Notons Notons que que dans dans la la pratique pratique courante, courante, il il n'y n'y a a pas pas de de scalaire scalaire réel réel ou ou de de conversion conversion de de valeur$ valeur$ de de la la géométrie géométrie dans dans le le processeur. processeur. Les Les constantes constantes

uniquement uniquement sont sont modifiées. modifiées.
14 14
---------------------- Page: 14 ----------------------
IS0 3592-1978 (F)
4.10 Enregistrement de type 12 000

NOTE - Cet enregistrement est utilisé par quelques processaun CN dans des fichiers intermédiaire. II ne fait normalement pas partie du fichier

CLDATA créé par le processeur comme entrée du postprocesseur; il est inclus ici uniquement pour information.

Cet enregistrement contient l'information ou les données pour l'appel d'un programme spécial avec une chaîne d'arguments.

W1 (entier) = numéro de séquence de l'enregistrement.
W2 (entier) = 12000.
W3 (entier) = 1 pour un programme spécial sans noms de paramètre associés.
2 pour un programme spécial avec noms de paramètres associés.
W4 (caractères) = nom du programme spécial.
Sans noms de paramètres (CALL/NAME, param 1, param 2, . . .)
W5 (réel) = le' paramètre
W245 (réel) = 241 e paramètre
Avec noms de paramètres (CALL/NAME, name 1 =
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.