Paints and varnishes -- Guidelines for the introduction of scribe marks through coatings on metallic panels for corrosion testing

This document describes methods of scribing coated steel or test-pieces for corrosion tests, where the coating system is applied at dry film thicknesses of less than 500 μm. It is intended as a guideline only, being based on the results of a collaborative trial with no subsequent corrosion testing having been carried out to determine the suitability of the introduced scribe marks for such tests. This document covers the scribing of metallic panels or test pieces (chemically treated or not) made from: — steel; — galvanized steel; — aluminium alloys; — magnesium alloys. It does not cover the scribing of electroplated metal or clad aluminium panels.

Peintures et vernis -- Lignes directrices pour la production de rayures au travers du revêtement de panneaux métalliques en vue des essais de corrosion

Le présent document décrit des méthodes de réalisation de rayures sur de l'acier revętu ou sur des éprouvettes, en vue d'essais de corrosion, sur des systčmes de revętement dont l'épaisseur de feuil sec est inférieure ŕ 500 µm. Il est fondé sur le résultat d'un essai interlaboratoires, sans essai ultérieur de corrosion pour vérifier le caractčre approprié des rayures effectuées, et n'est destiné qu'ŕ donner des lignes directrices. Le présent document traite de la réalisation de rayures sur des panneaux ou des éprouvettes métalliques (avec ou sans traitement chimique): — en acier, — en acier galvanisé, — en alliages d'aluminium, — en alliages de magnésium. Il ne traite pas de la réalisation de rayures sur des panneaux en métal revętu d'un dépôt électrolytique ou d'un alliage d'aluminium.

General Information

Status
Published
Publication Date
08-Aug-2019
Current Stage
6060 - International Standard published
Start Date
05-Jul-2019
Completion Date
09-Aug-2019
Ref Project

RELATIONS

Buy Standard

Standard
ISO 17872:2019 - Paints and varnishes -- Guidelines for the introduction of scribe marks through coatings on metallic panels for corrosion testing
English language
23 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 17872:2019 - Peintures et vernis -- Lignes directrices pour la production de rayures au travers du revetement de panneaux métalliques en vue des essais de corrosion
French language
27 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL ISO
STANDARD 17872
Second edition
2019-08
Paints and varnishes — Guidelines
for the introduction of scribe marks
through coatings on metallic panels
for corrosion testing
Peintures et vernis — Lignes directrices pour la production de rayures
au travers du revêtement de panneaux métalliques en vue des essais
de corrosion
Reference number
ISO 17872:2019(E)
ISO 2019
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 17872:2019(E)
COPYRIGHT PROTECTED DOCUMENT
© ISO 2019

All rights reserved. Unless otherwise specified, or required in the context of its implementation, no part of this publication may

be reproduced or utilized otherwise in any form or by any means, electronic or mechanical, including photocopying, or posting

on the internet or an intranet, without prior written permission. Permission can be requested from either ISO at the address

below or ISO’s member body in the country of the requester.
ISO copyright office
CP 401 • Ch. de Blandonnet 8
CH-1214 Vernier, Geneva
Phone: +41 22 749 01 11
Fax: +41 22 749 09 47
Email: copyright@iso.org
Website: www.iso.org
Published in Switzerland
ii © ISO 2019 – All rights reserved
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 17872:2019(E)
Contents Page

Foreword ........................................................................................................................................................................................................................................iv

Introduction ..................................................................................................................................................................................................................................v

1 Scope ................................................................................................................................................................................................................................. 1

2 Normative references ...................................................................................................................................................................................... 1

3 Terms and definitions ..................................................................................................................................................................................... 1

4 Scribe marks ............................................................................................................................................................................................................. 1

5 Apparatus ..................................................................................................................................................................................................................... 5

6 Test panels .................................................................................................................................................................................................................. 6

7 Procedure..................................................................................................................................................................................................................... 6

8 Verification of the scribing tool ............................................................................................................................................................. 6

9 Report .............................................................................................................................................................................................................................. 6

Annex A (informative) Scribing tools ................................................................................................................................................................... 8

Annex B (informative) Examples of possible different results in one corrosion test when

using different scribing tools................................................................................................................................................................17

Bibliography .............................................................................................................................................................................................................................23

© ISO 2019 – All rights reserved iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 17872:2019(E)
Foreword

ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of national standards

bodies (ISO member bodies). The work of preparing International Standards is normally carried out

through ISO technical committees. Each member body interested in a subject for which a technical

committee has been established has the right to be represented on that committee. International

organizations, governmental and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work.

ISO collaborates closely with the International Electrotechnical Commission (IEC) on all matters of

electrotechnical standardization.

The procedures used to develop this document and those intended for its further maintenance are

described in the ISO/IEC Directives, Part 1. In particular, the different approval criteria needed for the

different types of ISO documents should be noted. This document was drafted in accordance with the

editorial rules of the ISO/IEC Directives, Part 2 (see www .iso .org/directives).

Attention is drawn to the possibility that some of the elements of this document may be the subject of

patent rights. ISO shall not be held responsible for identifying any or all such patent rights. Details of

any patent rights identified during the development of the document will be in the Introduction and/or

on the ISO list of patent declarations received (see www .iso .org/patents).

Any trade name used in this document is information given for the convenience of users and does not

constitute an endorsement.

For an explanation of the voluntary nature of standards, the meaning of ISO specific terms and

expressions related to conformity assessment, as well as information about ISO's adherence to the

World Trade Organization (WTO) principles in the Technical Barriers to Trade (TBT) see www .iso

.org/iso/foreword .html.

This document was prepared by Technical Committee ISO/TC 35, Paints and varnishes, Subcommittee

SC 9, General test methods for paints and varnishes.

This second edition cancels and replaces the first edition (ISO 17872:2007), which has been technically

revised. The main changes compared to the previous edition are as follows:

— Clause 2, "Normative references" and Clause 3, "Terms and definitions" have been added;

— figures of L-shaped and diagonal shaped scribes have been added;

— a second variation of the cross-sectional shape of U-shape scribe mark has been added in Figure 2;

— V-shape replaceable blade, disc milling cutter, graver and ceramic knife have been added to the list

of possible cutting tools;

— pictures of the cross sections have been added to the corresponding cutting tools;

— the examples for cutting tools in Table A.1 have been grouped to knife or blade tools, pencil type

tools and milling machines;

— the original Annex B has been replaced by a new annex on examples of possible different results in

one corrosion test when using different scribing tools.

Any feedback or questions on this document should be directed to the user’s national standards body. A

complete listing of these bodies can be found at www .iso .org/members .html.
iv © ISO 2019 – All rights reserved
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 17872:2019(E)
Introduction

Many International Standards deal with corrosion testing, where scribe marks are introduced through

a coating to a metallic substrate. However, the method of scribe-mark introduction (scribing pattern,

tools, etc.) is not standardized across these standards.

The main purposes of an intentionally inflicted damage in a coating prior to corrosion testing are as

follows:

a) to simulate and to investigate how adhesion of a coating originating from an artificial damage after

exposure is ensured;

b) to obtain an accelerated response during a corrosion test, e.g. at quality control during production;

c) to investigate the general durability of a coating by observation of the rate of corrosion at a damage

spread after exposure.

Preliminary investigations have shown that several variants, both in terms of shape and dimensions, of

scribing tools are used. These variations occur both across countries and within countries. The effect of

using different tools is the production of scribe marks with different cross-sectional shape, depth and

exposed metal area. These differences will greatly affect test results obtained during corrosion tests, as

the intention of introducing scribe marks into a coating system is such that oxygen and the electrolyte

present during exposure testing can obtain access to a well-defined and active metal surface.

The actual method used to introduce a scribe mark depends on the coating type and thickness. However,

in all cases it is preferable if the cross-section is as smooth as possible, the metallic substrate is exposed

evenly and no coating remains on the exposed substrate.
© ISO 2019 – All rights reserved v
---------------------- Page: 5 ----------------------
INTERNATIONAL STANDARD ISO 17872:2019(E)
Paints and varnishes — Guidelines for the introduction
of scribe marks through coatings on metallic panels for
corrosion testing
1 Scope

This document describes methods of scribing coated steel or test-pieces for corrosion tests, where the

coating system is applied at dry film thicknesses of less than 500 μm. It is intended as a guideline only,

being based on the results of a collaborative trial with no subsequent corrosion testing having been

carried out to determine the suitability of the introduced scribe marks for such tests.

This document covers the scribing of metallic panels or test pieces (chemically treated or not) made from:

— steel;
— galvanized steel;
— aluminium alloys;
— magnesium alloys.
It does not cover the scribing of electroplated metal or clad aluminium panels.
2 Normative references

The following documents are referred to in the text in such a way that some or all of their content

constitutes requirements of this document. For dated references, only the edition cited applies. For

undated references, the latest edition of the referenced document (including any amendments) applies.

ISO 4618, Paints and varnishes — Terms and definitions
3 Terms and definitions

For the purposes of this document, the terms and definitions given in ISO 4618 apply.

ISO and IEC maintain terminological databases for use in standardization at the following addresses:

— ISO Online browsing platform: available at https: //www .iso .org/obp
— IEC Electropedia: available at http: //www .electropedia .org/
4 Scribe marks

Different scribe marks create different results depending on the used corrosion test.

The scribing method greatly affects how the corrosion process occurs and the reproducibility when

tests are repeated under the same conditions. Examples of possible different results in one corrosion

test when using different scribing tools are given in Annex B. In order to obtain results with high

accuracy and reproducibility, accurate and consistent scribing is required.

If not otherwise agreed or specified, a scribe mark is made as described in Figure 1a) to Figure 1e)

through the coating to the metal substrate according to the agreed conditions. For hot-dip galvanized

steel the scribe shall be cut completely through the paint coating and the metal layer and into the steel

substrate, as specified in ISO 12944-6 and ISO 12944-9.
© ISO 2019 – All rights reserved 1
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 17872:2019(E)

Typically, the suitable length of the scribed lines is in the range of 50 mm to 70 mm, depending on

the coating thickness and the expected amount of corrosion. The length of the scribe mark should be

significantly more than the expected creep resulting from the corrosion test carried out. It should give

an overview what happens on the surface of the system. Too short scribing lengths have an impact on

the results.

The width of the scribe mark can also affect the result of a corrosion test. The smaller the width, the

stronger is the tendency for the exposed metal surface to be passivated by deposition of sparingly

soluble corrosion products. Kind and thickness of an organic coating can have an impact to the scribing

line in that way that the scribing line closes itself partially in kind of a capillary. Therefore, no or less

electrolytes and/or oxygen could reach the metal surface. It is therefore important to select a scribing

tool which will provide a suitable scribe width for the corrosion test being carried out.

The orientation of the scribed lines is often significant in terms of affecting corrosion test results.

On panels with a slight inclination from the vertical, e.g. for salt-spray tests, more salt is collected in

a horizontally exposed scribe mark. Also, a horizontally exposed scribe mark will generate an even

salt distribution, whereas a diagonal, or more particularly a vertical, scribe mark tends to generate

a gradient, with an increasing amount of salt along the lower edge of the scribe mark. An increased

amount of salt usually leads to an increased corrosion rate, but on coated steel, high salt concentration

might have an inhibiting effect on corrosion since the formed corrosion products are very dense.

Milled/rolled aluminium substrates shall get basically two scribes in different orientations to consider

the influence of the milling/rolling direction to the corrosion result.

The cross-section of the scribe mark should be as uniform as possible along its entire length. The

coating should be cut smoothly along the direction of the scribe mark. The cross-sectional shape of the

scribe may be either “V” or “U” shaped, depending upon the tool used, and should be such that for a “V”-

shaped cut a > b > c and for a “U”-shaped cut a > b, with the width (b) of both “V” and “U” shapes such

that b > 0,2 mm (see Figure 2 for an explanation of the symbols). Certain scribing tools can also produce

a rectangular cross-section, where a, b and c are approximately equal (one example

...

NORME ISO
INTERNATIONALE 17872
Deuxième édition
2019-08
Peintures et vernis — Lignes
directrices pour la production de
rayures au travers du revêtement
de panneaux métalliques en vue des
essais de corrosion
Paints and varnishes — Guidelines for the introduction of scribe
marks through coatings on metallic panels for corrosion testing
Numéro de référence
ISO 17872:2019(F)
ISO 2019
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 17872:2019(F)
DOCUMENT PROTÉGÉ PAR COPYRIGHT
© ISO 2019

Tous droits réservés. Sauf prescription différente ou nécessité dans le contexte de sa mise en œuvre, aucune partie de cette

publication ne peut être reproduite ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique,

y compris la photocopie, ou la diffusion sur l’internet ou sur un intranet, sans autorisation écrite préalable. Une autorisation peut

être demandée à l’ISO à l’adresse ci-après ou au comité membre de l’ISO dans le pays du demandeur.

ISO copyright office
Case postale 401 • Ch. de Blandonnet 8
CH-1214 Vernier, Genève
Tél.: +41 22 749 01 11
Fax: +41 22 749 09 47
E-mail: copyright@iso.org
Web: www.iso.org
Publié en Suisse
ii © ISO 2019 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 17872:2019(F)
Sommaire Page

Avant-propos ..............................................................................................................................................................................................................................iv

Introduction ..................................................................................................................................................................................................................................v

1 Domaine d'application ................................................................................................................................................................................... 1

2 Références normatives ................................................................................................................................................................................... 1

3 Termes et définitions ....................................................................................................................................................................................... 1

4 Rayures ........................................................................................................................................................................................................................... 1

5 Appareillage .............................................................................................................................................................................................................. 5

6 Panneaux d'essai .................................................................................................................................................................................................. 6

7 Mode opératoire.................................................................................................................................................................................................... 6

8 Vérification de l'outil utilisé pour réaliser la rayure ...................................................................................................... 6

9 Rapport........................................................................................................................................................................................................................... 6

Annexe A (informative) Outils utilisés pour effectuer les rayures ........................................................................................ 8

Annexe B (informative) Exemples des différents résultats qu'il est possible d'obtenir lors

d'un même essai de corrosion à l'aide de différents outils de rayure .......................................................20

Bibliographie ...........................................................................................................................................................................................................................27

© ISO 2019 – Tous droits réservés iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 17872:2019(F)
Avant-propos

L'ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d'organismes

nationaux de normalisation (comités membres de l'ISO). L'élaboration des Normes internationales est

en général confiée aux comités techniques de l'ISO. Chaque comité membre intéressé par une étude

a le droit de faire partie du comité technique créé à cet effet. Les organisations internationales,

gouvernementales et non gouvernementales, en liaison avec l'ISO participent également aux travaux.

L'ISO collabore étroitement avec la Commission électrotechnique internationale (IEC) en ce qui

concerne la normalisation électrotechnique.

Les procédures utilisées pour élaborer le présent document et celles destinées à sa mise à jour sont

décrites dans les Directives ISO/IEC, Partie 1. Il convient, en particulier, de prendre note des différents

critères d'approbation requis pour les différents types de documents ISO. Le présent document a été

rédigé conformément aux règles de rédaction données dans les Directives ISO/IEC, Partie 2 (voir www

.iso .org/directives).

L'attention est attirée sur le fait que certains des éléments du présent document peuvent faire l'objet de

droits de propriété intellectuelle ou de droits analogues. L'ISO ne saurait être tenue pour responsable

de ne pas avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence. Les détails concernant

les références aux droits de propriété intellectuelle ou autres droits analogues identifiés lors de

l'élaboration du document sont indiqués dans l'Introduction et/ou dans la liste des déclarations de

brevets reçues par l'ISO (voir www .iso .org/brevets).

Les appellations commerciales éventuellement mentionnées dans le présent document sont données

pour information, par souci de commodité, à l’intention des utilisateurs et ne sauraient constituer un

engagement.

Pour une explication de la nature volontaire des normes, la signification des termes et expressions

spécifiques de l'ISO liés à l'évaluation de la conformité, ou pour toute information au sujet de l'adhésion

de l'ISO aux principes de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) concernant les obstacles

techniques au commerce (OTC), voir www .iso .org/avant -propos.

Le présent document a été élaboré par le comité technique ISO/TC 35, Peintures et vernis, sous-

comité SC 9, Méthodes générales d'essais des peintures et vernis.

Cette deuxième édition annule et remplace la première édition (ISO 17872:2007), qui a fait l’objet d’une

révision technique. Les principales modifications par rapport à l'édition précédente sont les suivantes:

— ajout de l'Article 2, «Références normatives» et de l'Article 3, «Termes et définitions»;

— ajout des figures sur les rayures en L et en diagonale;

— ajout d'une deuxième version de la section transversale de la rayure en U à la Figure 2;

— ajout des éléments suivants à la liste des outils coupants qu'il est possible d'utiliser: lame remplaçable

en V, fraise à disque, burin et couteau en céramique;
— ajout d'images de sections transversales selon les outils coupants utilisés;

— regroupement des exemples d'outils coupants du Tableau A.1 selon les catégories d'outils suivantes:

outils tranchants ou à lame, outils de type crayon et machines de fraisage;

— remplacement de l'Annexe B originale par une nouvelle annexe présentant des exemples des

différents résultats qu'il est possible d'obtenir lors d'un même essai de corrosion à l'aide de différents

outils de rayure.

Il convient que l'utilisateur adresse tout retour d'information ou toute question concernant le présent

document à l'organisme national de normalisation de son pays. Une liste exhaustive desdits organismes

se trouve à l'adresse www .iso .org/members .html.
iv © ISO 2019 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 17872:2019(F)
Introduction

De nombreuses Normes internationales traitent d'essais de corrosion impliquant la réalisation de

rayures à travers un revêtement jusqu'au subjectile métallique. Cependant, la méthode de réalisation de

ces rayures (forme et dimensions des rayures, outils utilisés, etc.) n'est pas normalisée dans ces normes.

La détérioration intentionnelle d'un revêtement avant de procéder à un essai de corrosion a pour objets

principaux:

a) de simuler et d'étudier comment l'adhérence d'un revêtement est garantie après exposition à une

détérioration artificielle;

b) d'obtenir une réponse accélérée lors d'un essai de corrosion (par exemple, lors d'un contrôle qualité

en cours de production);

c) d'étudier la durabilité d'ensemble d'un revêtement en observant la vitesse de propagation de la

corrosion après exposition.

Les études préalables ont révélé une grande diversité de formes et de dimensions des outils utilisés

pour réaliser des rayures. Cette diversité s'observe tant au sein d'un même pays que d'un pays à l'autre.

L'utilisation d'outils différents conduit à des rayures ayant des profils de section, des profondeurs et

des surfaces de métal mis à nu différents. Ces différences auront une incidence importante sur les

résultats obtenus au cours des essais de corrosion, le but de l'introduction de rayures dans un système

de revêtement étant que, pendant l'essai d'exposition, l'oxygène et l'électrolyte aient accès à une surface

métallique active et bien définie.

La méthode utilisée pour réaliser une rayure dépend du type et de l'épaisseur du revêtement. Cependant,

dans tous les cas, il est préférable que la section transversale soit la plus lisse possible, que le subjectile

métallique soit exposé de manière régulière et qu'il ne reste pas de revêtement sur le subjectile exposé.

© ISO 2019 – Tous droits réservés v
---------------------- Page: 5 ----------------------
NORME INTERNATIONALE ISO 17872:2019(F)
Peintures et vernis — Lignes directrices pour la production
de rayures au travers du revêtement de panneaux
métalliques en vue des essais de corrosion
1 Domaine d'application

Le présent document décrit des méthodes de réalisation de rayures sur de l'acier revêtu ou sur des

éprouvettes, en vue d'essais de corrosion, sur des systèmes de revêtement dont l'épaisseur de feuil sec

est inférieure à 500 µm. Il est fondé sur le résultat d'un essai interlaboratoires, sans essai ultérieur de

corrosion pour vérifier le caractère approprié des rayures effectuées, et n'est destiné qu'à donner des

lignes directrices.

Le présent document traite de la réalisation de rayures sur des panneaux ou des éprouvettes métalliques

(avec ou sans traitement chimique):
— en acier,
— en acier galvanisé,
— en alliages d'aluminium,
— en alliages de magnésium.

Il ne traite pas de la réalisation de rayures sur des panneaux en métal revêtu d'un dépôt électrolytique

ou d'un alliage d'aluminium.
2 Références normatives

Les documents suivants sont cités dans le texte de sorte qu’ils constituent, pour tout ou partie de leur

contenu, des exigences du présent document. Pour les références datées, seule l’édition citée s’applique.

Pour les références non datées, la dernière édition du document de référence s'applique (y compris les

éventuels amendements).
ISO 4618, Peintures et vernis — Termes et définitions
3 Termes et définitions

Pour les besoins du présent document, les termes et définitions de l'ISO 4618 s'appliquent.

L'ISO et l'IEC tiennent à jour des bases de données terminologiques destinées à être utilisées en

normalisation, consultables aux adresses suivantes:

— ISO Online browsing platform: disponible à l'adresse https: //www .iso .org/obp

— IEC Electropedia: disponible à l'adresse http: //www .electropedia .org/
4 Rayures

Selon l'essai de corrosion réalisé, les différentes rayures entraînent différents résultats.

La méthode de réalisation de la rayure a une incidence importante sur le processus de corrosion et

sur la reproductibilité lors d'essais renouvelés dans les mêmes conditions. Des exemples des différents

résultats qu'il est possible d'obtenir lors d'un même essai de corrosion à l'aide de différents outils de

© ISO 2019 – Tous droits réservés 1
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 17872:2019(F)

rayure sont donnés dans l'Annexe B. Pour obtenir des résultats de mesures présentant une exactitude

et une reproductivité élevées, la rayure doit être réalisée de façon précise et toujours identique.

Sauf accord ou spécification contraire, une rayure est effectuée conformément à la description

de la Figure 1a) à la Figure 1e), à travers le revêtement jusqu'à atteindre le subjectile métallique,

conformément aux conditions convenues. Pour l'acier galvanisé à chaud, la rayure doit entièrement

traverser le revêtement de peinture ainsi que la couche de métal jusque dans le subjectile en acier,

conformément à l'ISO 12944-6 et l'ISO 12944-9.

En principe, la bonne longueur de rayure est comprise entre 50 mm et 70 mm, selon l'épaisseur du

revêtement et le degré de corrosion escompté. Il convient que la longueur de la rayure soit sensiblement

supérieure à celle de la progression escomptée à l'issue de l'essai de corrosion. Il convient que cela

donne un aperçu de ce qui se produit à la surface du système. Les rayures dont la longueur est trop

courte influent sur les résultats.

La largeur de la rayure peut aussi avoir une incidence sur le résultat d'un essai de corrosion. Plus

la rayure est étroite et plus le métal mis à nu a tendance à être passivé par le dépôt de produits de

corrosion peu solubles. La nature et l'épaisseur d'un revêtement organique peuvent influer sur la

rayure car cette dernière peut partiellement se refermer et former une sorte de capillaire. Il se peut,

par conséquent, qu’aucune quantité d’électrolyte et/ou d’oxygène, ou seulement une quantité faible,

n’atteigne la surface métallique. Il est donc important de choisir un outil capable de réaliser une rayure

d'une largeur convenable pour mener à bien l'essai de corrosion.

L'orientation des rayures a souvent une incidence importante sur les résultats de l'essai de corrosion.

Sur les panneaux légèrement inclinés par rapport à la verticale, notamment pour les essais au brouillard

salin, une rayure exposée horizontalement recueille une quantité plus importante de sel. De même,

sur une rayure horizontale, le sel sera réparti uniformément, alors que sur une rayure en diagonale,

et a fortiori verticale, il se formera un gradient, la quantité de sel croissant, sur le bord inférieur de la

rayure. Une augmentation de la quantité de sel entraîne généralement une augmentation de la vitesse

de corrosion, mais, sur l'acier revêtu, une concentration élevée en sel peut avoir un effet inhibiteur sur

la corrosion, du fait de la densité élevée des produits de corrosion formés.

Les substrats en aluminium fraisé ou laminé doivent être généralement rayés dans deux directions

différentes afin de prendre en compte l'influence du sens de fraisage ou du laminage sur le résultat de

la corrosion.

Il convient que la section transversale de la rayure soit aussi uniforme que possible sur toute sa

longueur et que le revêtement soit rayé de façon nette dans le sens de la rayure. La section transversale

de la rayure peut être en forme de «V» ou de «U», selon l'outil utilisé. Il convient qu'elle soit telle que,

pour une découpe en «V», l'on ait a > b > c, et pour une découpe en «U», l'on ait a > b, avec une largeur

(b) des sections en forme de «V» et de «U» telle que b ≥ 0,2 mm (voir la Figure 2 pour une explication

des symboles). Certains outils peuvent également produire une rayure de section rectangulaire, les

dimensions a, b et c étant à peu près égales (la deuxième version de la rayure en «U» en est un exemple).

La forme, la profondeur et l'uniformité des rayures résultant de l'utilisation d'outils manuels dépendront

également de l'opérateur qui effectue la rayure. Pour réduire ce facteur humain, et par conséquent la

variabilité des résultats d'essai de corrosion obtenus, des machines à rayer peuvent également être

utilisées à condition que la rayure pénètre jusqu'au subjectile. Ces machines sont capables de produire

des rayures de section rectangulaire dont les dimensions a, b et c sont approximativement égales et

toutes supérieures à 0,5 mm.
2 © ISO 2019 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 17872:2019(F)
Dimensions en millimètres
NOTE 1 Lors de l'é
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.