Iron ore fines — Method for presentation of the results of sintering tests

Applicable to all iron ore fines that are agglomerated by the sintering process. Figure 1 gives an example of sintering test equipment, Figure 2 the flowsheet of typical sinter test procedure. Annex A lists international standards specifying the relevant test methods.

Particules de minerais de fer — Méthode de présentation des résultats d'essais de frittage

Drobna železova ruda – Metoda prikaza preskusov s sigo

General Information

Status
Published
Publication Date
08-Apr-1992
Current Stage
9093 - International Standard confirmed
Start Date
25-Apr-2012
Completion Date
12-Dec-2017

Buy Standard

Standard
ISO 8263:1992 - Iron ore fines -- Method for presentation of the results of sintering tests
English language
13 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 8263:1998
English language
14 pages
sale 10% off
Preview
sale 10% off
Preview
e-Library read for
1 day
Standard
ISO 8263:1992 - Particules de minerais de fer -- Méthode de présentation des résultats d'essais de frittage
French language
14 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 8263:1992 - Particules de minerais de fer -- Méthode de présentation des résultats d'essais de frittage
French language
14 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL
STANDARD
First edition
1992-04-15
Corrected and reprinted
1993-05-15
Iran ore fines
- Method for presentation of the
results of sintering tests
Particules de minerais de fer - Methode de prbsen ta tion
resultats
d’essais de fritfage
Reference number
ISO 8263: 1992(E)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 8263:1992(E)
Foreword
ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide
federation of national Standards bodies (ISO member bodies). The work
of preparing International Standards is normally carried out through ISO
technical committees. Esch member body interested in a subject for
which a technical committee has been established has the right to be
represented on that committee. International organizations, govern-
mental and non-governmental, in liaison with ISO, also take patt in the
work. ISO collaborates closely with the International Electrotechnical
Commission (IEC) on all matters of electrotechnical standardization.
Draft International Standards adopted by the technical committees are
circulated to the member bodies for voting. Publication as an Inter-
national Standard requires approval by at least 75 % of the member
bodies casting a vote.
International Standard ISO 8263 was prepared by Technical Committee
ISO/TC 102, Iran ores, Sub-(Zornmittee SC 3, Physical testing.
Annex A forms an integral patt of this International Standard.
0 ISO 1992

All rights reserved. No part of this publication may be reproduced or utilized in any form

or by any means, eiectronic or mechanical, including photocopying and microfilm, without

Permission in writing from the publisher.
International Organization for Standardization
Case Postale 56 l CH-1211 Geneve 20 l Switzerland
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 8263:1992(E)
lntroduction
Sintering tests tan be conducted for several different purposes, for ex-
ample, the assessment of the sintering behaviour of a particular iron ore
fines, for production and quality control purposes at a Sinter plant, or for
research purposes concerned with the sintering process or sintering
technology.
From the results of these sintering tests; the sintering behaviour of an
iron ore, or iron ore mix, is determined in terms of production rate, fuel
consumption rate and Sinter quality. The purpose of this International
Standard is to establish the terminology and method for presentation of
these results, for use when sintering test data is required to be ex-
changed between separate Parties, such as will be the case where a
particular iron ore fines has been assessed for commercial reasons, or
where research or production results are to be published.
. . .
Ill
---------------------- Page: 3 ----------------------
This page intentionally left blank
---------------------- Page: 4 ----------------------
INTERNATIONAL STANDARD
ISO 8263:1992(E)
Iron ore fines - Method for presentation of the results of
sintering tests
2.9 net bed height: The height of the bed of Sinter
1 Scope
mix above the hearth layer, Prior to the application
of suction and ignition.
This International Standard specifies a method for
presentation of.. the results of sintering tests. lt is

applicable to all iron ore fines that are agglomerated 2.10 suction: The air suction measured at the wind

by the sintering process. box or at the entrance of the main blower of the
sintering test apparatus.
2 Definitions
2.11 ignition intensity: The heat supplied per unit
of grate area per unit time of ignition.
For the purposes of this International Standard, the
following definitions apply.
2.12 ignition temperature: The maximum tempera-

2.1 ore mix: The blend of iron ores, and other iron ture attained at or immediately above the surface

bearing raw materials, such as mill scale,. basic of the Sinter bed during the ignition process.

Oxygen steel making slag, dust, etc., used in the.
tests. lt does not include return sintered fines,
2.13 sintering time: The time from the statt of ig-
fluxes, coke or other solid fuel.
nition until the exhaust gäs temperature reaches a
maximum.
2.2 Sinter mix: The mix of materials charged to the
sintering test apparatus, which includes the ore mix,
2.14 sintercake: The total mass of Sinter produced,
fluxes, coke or other fuel, and return sintered fines.
including the hearth layer and the material collected
from the bottom of the wi-nd box.
2.3 mixing times: The time, in minutes, taken for
blending and granulating t,he various constituents of
2.15 Sinter handling treatment: ,The tumbling
the Sinter mix.
and/or shatter treatment given to the Sinter cake,
obtained in a Sinter pot to simulate. the effects’ of
2.4 moisture content of Sinter mix: The moisture
handling and transportationin a Sinter plant
content, as a percentage by mass, determined by
drying the granulated Sinter mix, as charged to t-he
sintering test apparatus, at 105 “C + 5 “C.
- 2.16 return sintered fines: The undersize fines sep-
arated from the Sinter cake by sieving after the
2.5 moisture content for maximum permeability:
handling treatment:
The moisture content of the granulated Sinter mix
at which maximum permeability is obtained.
2.17 Sinter product: The Sinter acceptable size for
charging to the blast furnace.
2.6 bulk density of Sinter mix: The mass per unit
volume of the wet Sinter mix as charged..
The mass of Sinter product,
2.18 productivity:
produced per unit grate area per unit of time (see
2.7 hearth layer: A layer of previously made and
3.1.1)
sized sinter-, or other iron ore material, which is
placed on the grate before the Sinter mix is charged.
2.19 fuel consumption: The dry mass(es) of solid
fuel(s) consumed per unit mass of Sinter product af-
2.8 grate area: The area of the grate of the
ter deducting the hearth layer (see 3.1.2).
sintering test apparatus.
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 8263:1992(E)
2.20 yield: The proportion (percentage) of Sinter
product in relation to the Sinter cake, excluding the
is the total mass, in kilograms, of Sinter
hearth layer (see 3.1.3).
of acceptable size produced (including
the hearth layer);
2.21 return sintered fines balance: The ratio of the
mass of return sintered fines charged to the mass
is the mass, in kilograms, of the hearth
of undersize sintered fines produced (see 3.1.4).
layer;
is the dry mass of solid fuel in the Sinter
3 Sintering tests
m ix consu med.
For reference, an example of sintering test equip-
3.1.3 Yield
ment is iliustrated in figure 1, while figure 2 gives a
flow-sheet of a typical Sinter test procedure.
The yield Y, as a percentage by mass, is calculated
from the equation
The International Standards covering test methods
for determining the Chemical analyses, sieving
ml-m2
Y x 100
analyses, and Sinter quality indices are listed in an-
m4-m2
nex A. If any of these International Standards are
not available, the respective national or regional
Standard should be used.
is the total mass, in kilograms, of Sinter
of acceptable size produced;
3.1 Calculation of results
is the mass, in kilograms, of the hearth
layer;
3.1 .l Productivity
is the total mass, in kilograms, of Sinter
The productivity P, in tonnes of Sinter per Square
cake.
metre per hour, is calculated from the equation
4 - m2 1 60
3.1.4 Return sintered fines balance
1 000 XA X--7-
The return sintered fines balance B is calculated
from the eq uation
is the total mass, in kilograms, of Sinter
m!5
of acceptable size produced (including
the hearth layer);
kilograms, of the hearth
is the mass, in
layer; is the mass of return sintered fines
charged (input);
is the area of grate, in Square metres;
intered fines
is th e ma SS of un dersize s
t is the sintering time, in minutes.
prod uced (output).
NOTE 1 Productivity may also be reported in terms of
NOTE 2 In a Sinter pot test, this is normally maintained
tonnes of iron contained in Sinter of acceptable size per
within limits of 1 + 0,05, for results to be representative
Square metre per hour, to reflect changes in the grade of
of actual practice.
the Sinter product.
The percentage of return sintered fines 8’ may also
in tonnes of iron in Sinter per Square
The productivi ty pFe,
be recorded, and is calculated from the equation
metre per hour, is calculated from the equation
p x wFe m4--m1
4- -
pFe = - x 100
100
m4--m2
where wFe is the percentage iron content in the Sinter.
4 Method for reporting results
3.1.2 Fuel consumption
The results of sintering tests shall be reported ac-
tording-to schedules 1 to 6 as follows.
The fuel consumption C is calculated from the
equation
Schedule 1: Chemical analyses (dry basis) and size
distribution of the various ores included in the ore
x 1 000
mix.
m1- 5
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO- 8263:1992(E)
analyses give the e of ash as well as fixed
Table 1 lists the Chemical analysis and size distri- percentag
carbon and volatil e matter.
bution of each iron ore contained in the ore mix
used in the tests.
If a hearth layer other than sized Sinter is utilized,
then the type and composition of the material used
A separate column is used for each ore, or iron
should be listed in table3.
bearing material, included in the ore mix. lt is not
necessary to actually name each ore Source which
Schedule 4: Composition of the Sinter mix.
tan be referred to as ore A, B, C, etc.
Table4 Shows the percentage of each constituent of
Schedule 2: Composition of the ore mix.
the Sinter mix, including the ore mix, fluxes, coke or
other fuel, and the return sintered fines.
Table2 Shows the percentage of each iron ore, or

iron bearing material, contained in the ore mix for NOTE 3 From tables 1 and 2, the Overall weighted

composition of the ore mix tan be calculated and used as
each test. These percentages are calculated on a
the basis for calculation of flux quanti
...

SLOVENSKI STANDARD
SIST ISO 8263:1998
01-maj-1998
Drobna železova ruda – Metoda prikaza preskusov s sigo
Iron ore fines -- Method for presentation of the results of sintering tests

Particules de minerais de fer -- Méthode de présentation des résultats d'essais de

frittage
Ta slovenski standard je istoveten z: ISO 8263:1992
ICS:
73.060.10 Železove rude Iron ores
SIST ISO 8263:1998 en

2003-01.Slovenski inštitut za standardizacijo. Razmnoževanje celote ali delov tega standarda ni dovoljeno.

---------------------- Page: 1 ----------------------
SIST ISO 8263:1998
---------------------- Page: 2 ----------------------
SIST ISO 8263:1998
INTERNATIONAL
STANDARD
First edition
1992-04-15
Corrected and reprinted
1993-05-15
Iran ore fines
- Method for presentation of the
results of sintering tests
Particules de minerais de fer - Methode de prbsen ta tion
resultats
d’essais de fritfage
Reference number
ISO 8263: 1992(E)
---------------------- Page: 3 ----------------------
SIST ISO 8263:1998
ISO 8263:1992(E)
Foreword
ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide
federation of national Standards bodies (ISO member bodies). The work
of preparing International Standards is normally carried out through ISO
technical committees. Esch member body interested in a subject for
which a technical committee has been established has the right to be
represented on that committee. International organizations, govern-
mental and non-governmental, in liaison with ISO, also take patt in the
work. ISO collaborates closely with the International Electrotechnical
Commission (IEC) on all matters of electrotechnical standardization.
Draft International Standards adopted by the technical committees are
circulated to the member bodies for voting. Publication as an Inter-
national Standard requires approval by at least 75 % of the member
bodies casting a vote.
International Standard ISO 8263 was prepared by Technical Committee
ISO/TC 102, Iran ores, Sub-(Zornmittee SC 3, Physical testing.
Annex A forms an integral patt of this International Standard.
0 ISO 1992

All rights reserved. No part of this publication may be reproduced or utilized in any form

or by any means, eiectronic or mechanical, including photocopying and microfilm, without

Permission in writing from the publisher.
International Organization for Standardization
Case Postale 56 l CH-1211 Geneve 20 l Switzerland
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 4 ----------------------
SIST ISO 8263:1998
ISO 8263:1992(E)
lntroduction
Sintering tests tan be conducted for several different purposes, for ex-
ample, the assessment of the sintering behaviour of a particular iron ore
fines, for production and quality control purposes at a Sinter plant, or for
research purposes concerned with the sintering process or sintering
technology.
From the results of these sintering tests; the sintering behaviour of an
iron ore, or iron ore mix, is determined in terms of production rate, fuel
consumption rate and Sinter quality. The purpose of this International
Standard is to establish the terminology and method for presentation of
these results, for use when sintering test data is required to be ex-
changed between separate Parties, such as will be the case where a
particular iron ore fines has been assessed for commercial reasons, or
where research or production results are to be published.
. . .
Ill
---------------------- Page: 5 ----------------------
SIST ISO 8263:1998
This page intentionally left blank
---------------------- Page: 6 ----------------------
SIST ISO 8263:1998
INTERNATIONAL STANDARD
ISO 8263:1992(E)
Iron ore fines - Method for presentation of the results of
sintering tests
2.9 net bed height: The height of the bed of Sinter
1 Scope
mix above the hearth layer, Prior to the application
of suction and ignition.
This International Standard specifies a method for
presentation of.. the results of sintering tests. lt is

applicable to all iron ore fines that are agglomerated 2.10 suction: The air suction measured at the wind

by the sintering process. box or at the entrance of the main blower of the
sintering test apparatus.
2 Definitions
2.11 ignition intensity: The heat supplied per unit
of grate area per unit time of ignition.
For the purposes of this International Standard, the
following definitions apply.
2.12 ignition temperature: The maximum tempera-

2.1 ore mix: The blend of iron ores, and other iron ture attained at or immediately above the surface

bearing raw materials, such as mill scale,. basic of the Sinter bed during the ignition process.

Oxygen steel making slag, dust, etc., used in the.
tests. lt does not include return sintered fines,
2.13 sintering time: The time from the statt of ig-
fluxes, coke or other solid fuel.
nition until the exhaust gäs temperature reaches a
maximum.
2.2 Sinter mix: The mix of materials charged to the
sintering test apparatus, which includes the ore mix,
2.14 sintercake: The total mass of Sinter produced,
fluxes, coke or other fuel, and return sintered fines.
including the hearth layer and the material collected
from the bottom of the wi-nd box.
2.3 mixing times: The time, in minutes, taken for
blending and granulating t,he various constituents of
2.15 Sinter handling treatment: ,The tumbling
the Sinter mix.
and/or shatter treatment given to the Sinter cake,
obtained in a Sinter pot to simulate. the effects’ of
2.4 moisture content of Sinter mix: The moisture
handling and transportationin a Sinter plant
content, as a percentage by mass, determined by
drying the granulated Sinter mix, as charged to t-he
sintering test apparatus, at 105 “C + 5 “C.
- 2.16 return sintered fines: The undersize fines sep-
arated from the Sinter cake by sieving after the
2.5 moisture content for maximum permeability:
handling treatment:
The moisture content of the granulated Sinter mix
at which maximum permeability is obtained.
2.17 Sinter product: The Sinter acceptable size for
charging to the blast furnace.
2.6 bulk density of Sinter mix: The mass per unit
volume of the wet Sinter mix as charged..
The mass of Sinter product,
2.18 productivity:
produced per unit grate area per unit of time (see
2.7 hearth layer: A layer of previously made and
3.1.1)
sized sinter-, or other iron ore material, which is
placed on the grate before the Sinter mix is charged.
2.19 fuel consumption: The dry mass(es) of solid
fuel(s) consumed per unit mass of Sinter product af-
2.8 grate area: The area of the grate of the
ter deducting the hearth layer (see 3.1.2).
sintering test apparatus.
---------------------- Page: 7 ----------------------
SIST ISO 8263:1998
ISO 8263:1992(E)
2.20 yield: The proportion (percentage) of Sinter
product in relation to the Sinter cake, excluding the
is the total mass, in kilograms, of Sinter
hearth layer (see 3.1.3).
of acceptable size produced (including
the hearth layer);
2.21 return sintered fines balance: The ratio of the
mass of return sintered fines charged to the mass
is the mass, in kilograms, of the hearth
of undersize sintered fines produced (see 3.1.4).
layer;
is the dry mass of solid fuel in the Sinter
3 Sintering tests
m ix consu med.
For reference, an example of sintering test equip-
3.1.3 Yield
ment is iliustrated in figure 1, while figure 2 gives a
flow-sheet of a typical Sinter test procedure.
The yield Y, as a percentage by mass, is calculated
from the equation
The International Standards covering test methods
for determining the Chemical analyses, sieving
ml-m2
Y x 100
analyses, and Sinter quality indices are listed in an-
m4-m2
nex A. If any of these International Standards are
not available, the respective national or regional
Standard should be used.
is the total mass, in kilograms, of Sinter
of acceptable size produced;
3.1 Calculation of results
is the mass, in kilograms, of the hearth
layer;
3.1 .l Productivity
is the total mass, in kilograms, of Sinter
The productivity P, in tonnes of Sinter per Square
cake.
metre per hour, is calculated from the equation
4 - m2 1 60
3.1.4 Return sintered fines balance
1 000 XA X--7-
The return sintered fines balance B is calculated
from the eq uation
is the total mass, in kilograms, of Sinter
m!5
of acceptable size produced (including
the hearth layer);
kilograms, of the hearth
is the mass, in
layer; is the mass of return sintered fines
charged (input);
is the area of grate, in Square metres;
intered fines
is th e ma SS of un dersize s
t is the sintering time, in minutes.
prod uced (output).
NOTE 1 Productivity may also be reported in terms of
NOTE 2 In a Sinter pot test, this is normally maintained
tonnes of iron contained in Sinter of acceptable size per
within limits of 1 + 0,05, for results to be representative
Square metre per hour, to reflect changes in the grade of
of actual practice.
the Sinter product.
The percentage of return sintered fines 8’ may also
in tonnes of iron in Sinter per Square
The productivi ty pFe,
be recorded, and is calculated from the equation
metre per hour, is calculated from the equation
p x wFe m4--m1
4- -
pFe = - x 100
100
m4--m2
where wFe is the percentage iron content in the Sinter.
4 Method for reporting results
3.1.2 Fuel consumption
The results of sintering tests shall be reported ac-
tording-to schedules 1 to 6 as follows.
The fuel consumption C is calculated from the
equation
Schedule 1: Chemical analyses (dry basis) and size
distribution of the various ores included in the ore
x 1 000
mix.
m1- 5
---------------------- Page: 8 ----------------------
SIST ISO 8263:1998
ISO- 8263:1992(E)
analyses give the e of ash as well as fixed
Table 1 lists the Chemical analysis and size distri- percentag
carbon and volatil e matter.
bution of each iron ore contained in the ore mix
used in the tests.
If a hearth layer other than sized Sinter is utilized,
then the type and composition of the material used
A separate column is used for each ore, or iron
should be listed in table3.
bearing material, included in the ore mix. lt is not
necessary to actually name each ore Source which
Schedule 4: Composition of the Sinter mix.
tan be referred to as ore A, B, C, etc.
Table4 Shows the percentage of each constituent of
Schedule 2: Co
...

NORME
INTERNATIONALE
8263
Première édition
1992-04-l 5
Corrigée et réimprimée
1993-05-I 5
Particules de minerais de fer - Méthode de
présentation des résultats d’essais de frittage
Ii-on are fines - Method for presentation of the results of sintering tests
Numéro de référence
ISO 8263: 1992(F)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 8263:1992(F)
Avant-propos
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération
mondiale d’organismes nationaux de normalisation (comités membres
de I’ISO). L’élaboration des Normes internationales est en général
confiée aux comités techniques de I’ISO. Chaque comité membre inté-
ressé par une étude a le droit de faire partie du comité technique créé
à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non
gouvernementales, en liaison avec I’ISO participent également aux tra-
vaux. L’ISO collabore étroitement avec la Commission électrotechnique
internationale (CEI) en ce qui concerne la normalisation électrotech-
nique.
Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techni-
ques sont soumis aux comités membres pour vote. Leur publication
comme Normes internationales requiert l’approbation de 75 *A au moins
des comités membres votants.
La Norme internationale ISO 8263 a été élaborée par le comité techni-
que ISO/TC 102, Minerais de fer, sous-comité SC 3, Essais physiques.
L’annexe A fait partie intégrante de la présente Norme internationale.
0 ISO 1992

Droits de reproduction réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être repro-

duite ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou

mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l’accord écrit de l’éditeur.

Organisation internationale de normalisation
Case Postale 56 l CH-l 211 Genève 20 l Suisse
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 8263:1992(F)
Introduction
Les essais de frittage peuvent répondre à différents besoins et notam-
ment à l’évaluation du comportement au frittage de particules données
de fines de minerai de fer, aux contrôles de production et de qualité de
frittage sur chaîne d’agglomération ou encore à des fins de recherche
sur les procédés ou la technologie du frittage.
Le résultat de ces essais de frittage permet de définir le comportement
au frittage d’un minerai de fer ou d’un mélange de minerais de fer et
ce, en terme de taux de productivité, de consommation de combustible
et de qualité de frittage. La présente Norme internationale a pour objet
de définir la terminologie et la méthode de présentation de ces résultats
afin de permettre l’échange de données entre différentes parties aux
fins soit d’évaluation ou de caractérisation commerciale des particules
de minerai, soit de publication des résultats de production.
. . .
III
---------------------- Page: 3 ----------------------
Page blanche
---------------------- Page: 4 ----------------------
NORME INTERNATIONALE ISO 8263:1992(F)
Particules de minerais de fer
- Méthode de présentation des
résultats d’essais de frittage
2.6 masse volumique en vrac du mélange à agglo-
1 Domaine d’application
mérer: Masse par unité de volume du mélange à
agglomérer humide chargé dans l’appareil d’essai.
La présente Norme internationale prescrit une mé-
thode de présentation des résultats d’essais de frit-
2.7 couche de protection: Couche de matière frittée
tage en laboratoire. Elle est applicable à toutes les
déjà calibrée ou d’autre matériau à base de minerai
particules de minerai de fer pouvant être agglomé-
de fer placé sur la grille du four avant le chargement
rées par frittage.
du mélange à agglomérer.
2.8 surface de grille: Surface de la grille de I’ap-
pareil d’essai de frittage.
2 Définitions
2.9 hauteur de couche nette: Hauteur de la couche
Pour les besoins de la présente Norme internatio-
de mélange à agglomérer sur la couche de protec-
nale, les définitions suivantes s’appliquent.
tion avant démarrage de l’aspiration et de I’allu-
mage.
2.1 mélange de minerai: Mélange de minerais de

fer et d’autres matières premières contenant du fer, 2.10 dépression: Débit d’air aspiré par la boîte à

vent (ou au niveau de l’entrée de la soufflante prin-
telles que pailles de laminage, laitier de convertis-
cipale) de l’appareil d’essai de frittage.
seur, poussières, etc., utilisés pour les essais. Ce
terme ne recouvre pas les fines de retour d’agglo-
2.11 intensité d’allumage: Quantité de chaleur
méré, les fondants, le coke et autres combustibles
fournie par unité de surface de grille et par unité de
solides.
temps d’allumage.
2.2 mélange à agglomérer: Mélange de matériaux
2.12 température d’allumage: Température maxi-
chargés dans l’appareil d’essai de frittage, qui
male atteinte par ou proche de la surface du mé-
comprend le mélange de minerais, les fondants, le
lange à agglomérer pendant le processus
coke et autres combustibles et les fines de retour
d’allumage.
d’aggloméré.
2.13 temps de cuisson: Temps s’écoulant entre le
2.3 temps de malaxage: Temps, en minutes, né-
début d’allumage et l’instant où la température des
cessaire pour mélanger et bouleter les divers com-
gaz brûlés atteint son maximum.
posants du mélange à agglomérer.
2.14 gâteau d’aggloméré: Masse totale de produit
2.4 teneur en humidité du mélange à agglomérer:
aggloméré, y compris la couche de protection et la
Teneur en humidité, exprimée en pourcentage en
matière récupérée dans le fond de la boîte à vent.
masse, déterminée par séchage à 105 “C + 5 “C du
mélange pré-bouleté à agglomérer, tel qu’il sera
2.15 traitement de manutention du produit agglo-
chargé dans l’appareil d’essai.
méré: Traitement au tambour et/ou de chutage subi
par le gâteau d’aggloméré pour simuler les effets

2.5 teneur en humidité pour une perméabilité de manutention et de transport dans l’usine.

maximale: Teneur en humidité du mélange pré-

bouleté à agglomérer pour laquelle on obtient une 2.16 fines de retour d’aggloméré: Masse de tamisat

perméabilité maximale. séparé par tamisage du gâteau fritté sur un tamis
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 8263:1992(F)

d’ouverture spécifiée après traitement de manuten- est la masse, en kilogrammes, de la

tion. couche de protection;
A est la surface de grille, en mètres carrés;
2.17 production d’aggloméré: Masse d’aggloméré
produit de dimensions acceptables pour être chargé
t est le temps d’agglomération, en minu-
aux hauts fourneaux.
tes.
2.18 productivité d’agglomération: Masse d’agglo-
La productivité peut aussi s’exprimer en tonnes
NOTE 1

méré obtenu par unité de surface de grille et de de fer contenu dans le produit aggloméré de dimension

acceptable, par mètre carré par heure, pour refléter les
temps (voir 3.1 .l).
variations de qualité du produit aggloméré.
2.19 consommation de combustible: Masse sèche
La productivité P,,, en tonnes de fer contenu dans un
de combustible(s) solide(s) ajouté(s) dans le mé-
produit aggloméré par mètre carré par heure, est calculée
lange a agglomérer, consommée par unité de
au moyen de l’équation
masse de produit aggloméré, déduction faite de la
p x *Fe
masse de la couche de protection (voir 3.1.2). =-
PFEI
100
2.20 rendement: Proportion (pourcentage) d’agglo-
où wFe est le pourcentage en fer dans le produit agglo-
méré produit par rapport au gâteau d’aggloméré,
méré.
déduction faite de la couche de protection (voir
3.1.3).
3.1.2 Consommation en combustible
2.21 équilibrage des fines de retour: Masse de fines
de retour chargée par rapport à la masse de fines
La consommation en combustible C est calculée au
de retour produite (voir 3.1.4).
moyen de l’équation
C x 1 000
rnl--rn2
3 Essais d’agglomération
est la masse totale, en kilogrammes, de
Un exemple d’appareil d’essai d’agglomération est
produit aggloméré de dimensions accep-
donné à titre de référence à la figure 1, tandis que
tables (y compris la couche de protec-
la figure2 donne un schéma synoptique d’un mode
tion);
opératoire d’essai type.
est la masse, en kilogrammes, de la
Les Normes internationales couvrant les méthodes
couche de protection;
d’essai permettant de déterminer la composition
chimique, les caractéristiques de tamisage et la
est la masse de combustible solide sec
qualité de l’aggloméré sont indiquées dans
dans le mélange à agglomérer consom-
l’annexe A. Si aucune de ces Normes internatio-
mée.
nales n’existe, référence doit être faite à des nor-
mes nationales ou régionales correspondantes.
3.1.3 Rendement
3.1 Calcul des résultats
Le rendement Y, en pourcentage en masse, est
calculé au moyen de l’équation
3.1 A Productivité
ml-m2
-m x100
La productivité P, en tonnes de produit aggloméré
m4 2
par mètre carré par heure, est calculée au moyen
de l’équation où
ml - m2 1 60 est la masse totale, en kilogrammes, de
- ml
1 000 XA Xt
produit aggloméré de dimensions accep-
tables;
est la masse, en kilogrammes, de la
est la masse totale, en kilogrammes, de
ml couche de protection;
produit aggloméré de dimensions accep-
tables (y compris la couche de protec- est la masse totale, en kilogrammes, du
gâteau d’aggloméré.
tion);
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 8263:1992(F)
3.1.4 Modèle 2: Composition du mélange de minerais
Equilibrage des fines de retour d’aggloméré
Le tableau 2 représente le pourcentage de chaque
L’équili brage des fines de retou r d’aggloméré B, est
minerai de fer ou de matériau contenant le fer dans
calculé au moyen de 1’ équ ation
le mélange de minerais utilisés pour chaque essai.
m5 Ces pourcentages sont calculés sur sec.
Modèle 3: Analyse chimique (sur sec) et répartition
granulométrique des fondants, combustibles et des
fines de retour d’aggloméré
est la ma .sse de fines de retour d’agglo-
ins
Le tableau 3 est similaire au tableau 1 mais récapi-
méré cha rgée (entrée)
tule l’analyse chimique et la répartition granulomé-
est la masse de tamisat de fines d’ag-
trique de tous les autres matériaux entrant dans le
gloméré produit (sortie).
mélange à agglomérer, tels que coke ou autres
combustibles, chacun des fondants utilisés et les fi-
NOTE 2 Lorsque l’essai se fait dans les essais en cuve,
nes de retour d’aggloméré. L’analyse du coke et des
pour que les résultats soient représentatifs des pratiques
combustibles donne le pourcentage de cendres de
réelles, il faut normalement que ce chiffre reste dans les
même que la teneur en carbone fixe et en matières
limites de 1 + 0,05.
volatiles.
On peut aussi noter que le pourcentage de fines de
Si une couche de protection autre que l’aggloméré
retour d’aggloméré F se calcule au moyen de
calibré est utilisée, le type et la composition du ma-
l’équation
tériau utilisé seront présentés dans le modèle.
m4 - ml
f- Modèle 4: Composition du mélange à agglomérer
x 100
m4 - m2
Le tableau4 indique le pourcentage de chaque
composant du mélange à agglomérer, y compris le
mélange de minerais, les fondants, le coke ou au-
4 Méthode de présentation des résultats
tres combustibles et les fines de retour d’agglo-
méré.
Les résultats des essais d’agglomération doivent
être présentés suivant les modèles 1 à 6.
NOTE 3 La composition globale pondérée du mélange
de minerais indiquée da
...

NORME
INTERNATIONALE
8263
Première édition
1992-04-l 5
Corrigée et réimprimée
1993-05-I 5
Particules de minerais de fer - Méthode de
présentation des résultats d’essais de frittage
Ii-on are fines - Method for presentation of the results of sintering tests
Numéro de référence
ISO 8263: 1992(F)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 8263:1992(F)
Avant-propos
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération
mondiale d’organismes nationaux de normalisation (comités membres
de I’ISO). L’élaboration des Normes internationales est en général
confiée aux comités techniques de I’ISO. Chaque comité membre inté-
ressé par une étude a le droit de faire partie du comité technique créé
à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non
gouvernementales, en liaison avec I’ISO participent également aux tra-
vaux. L’ISO collabore étroitement avec la Commission électrotechnique
internationale (CEI) en ce qui concerne la normalisation électrotech-
nique.
Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techni-
ques sont soumis aux comités membres pour vote. Leur publication
comme Normes internationales requiert l’approbation de 75 *A au moins
des comités membres votants.
La Norme internationale ISO 8263 a été élaborée par le comité techni-
que ISO/TC 102, Minerais de fer, sous-comité SC 3, Essais physiques.
L’annexe A fait partie intégrante de la présente Norme internationale.
0 ISO 1992

Droits de reproduction réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être repro-

duite ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou

mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l’accord écrit de l’éditeur.

Organisation internationale de normalisation
Case Postale 56 l CH-l 211 Genève 20 l Suisse
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 8263:1992(F)
Introduction
Les essais de frittage peuvent répondre à différents besoins et notam-
ment à l’évaluation du comportement au frittage de particules données
de fines de minerai de fer, aux contrôles de production et de qualité de
frittage sur chaîne d’agglomération ou encore à des fins de recherche
sur les procédés ou la technologie du frittage.
Le résultat de ces essais de frittage permet de définir le comportement
au frittage d’un minerai de fer ou d’un mélange de minerais de fer et
ce, en terme de taux de productivité, de consommation de combustible
et de qualité de frittage. La présente Norme internationale a pour objet
de définir la terminologie et la méthode de présentation de ces résultats
afin de permettre l’échange de données entre différentes parties aux
fins soit d’évaluation ou de caractérisation commerciale des particules
de minerai, soit de publication des résultats de production.
. . .
III
---------------------- Page: 3 ----------------------
Page blanche
---------------------- Page: 4 ----------------------
NORME INTERNATIONALE ISO 8263:1992(F)
Particules de minerais de fer
- Méthode de présentation des
résultats d’essais de frittage
2.6 masse volumique en vrac du mélange à agglo-
1 Domaine d’application
mérer: Masse par unité de volume du mélange à
agglomérer humide chargé dans l’appareil d’essai.
La présente Norme internationale prescrit une mé-
thode de présentation des résultats d’essais de frit-
2.7 couche de protection: Couche de matière frittée
tage en laboratoire. Elle est applicable à toutes les
déjà calibrée ou d’autre matériau à base de minerai
particules de minerai de fer pouvant être agglomé-
de fer placé sur la grille du four avant le chargement
rées par frittage.
du mélange à agglomérer.
2.8 surface de grille: Surface de la grille de I’ap-
pareil d’essai de frittage.
2 Définitions
2.9 hauteur de couche nette: Hauteur de la couche
Pour les besoins de la présente Norme internatio-
de mélange à agglomérer sur la couche de protec-
nale, les définitions suivantes s’appliquent.
tion avant démarrage de l’aspiration et de I’allu-
mage.
2.1 mélange de minerai: Mélange de minerais de

fer et d’autres matières premières contenant du fer, 2.10 dépression: Débit d’air aspiré par la boîte à

vent (ou au niveau de l’entrée de la soufflante prin-
telles que pailles de laminage, laitier de convertis-
cipale) de l’appareil d’essai de frittage.
seur, poussières, etc., utilisés pour les essais. Ce
terme ne recouvre pas les fines de retour d’agglo-
2.11 intensité d’allumage: Quantité de chaleur
méré, les fondants, le coke et autres combustibles
fournie par unité de surface de grille et par unité de
solides.
temps d’allumage.
2.2 mélange à agglomérer: Mélange de matériaux
2.12 température d’allumage: Température maxi-
chargés dans l’appareil d’essai de frittage, qui
male atteinte par ou proche de la surface du mé-
comprend le mélange de minerais, les fondants, le
lange à agglomérer pendant le processus
coke et autres combustibles et les fines de retour
d’allumage.
d’aggloméré.
2.13 temps de cuisson: Temps s’écoulant entre le
2.3 temps de malaxage: Temps, en minutes, né-
début d’allumage et l’instant où la température des
cessaire pour mélanger et bouleter les divers com-
gaz brûlés atteint son maximum.
posants du mélange à agglomérer.
2.14 gâteau d’aggloméré: Masse totale de produit
2.4 teneur en humidité du mélange à agglomérer:
aggloméré, y compris la couche de protection et la
Teneur en humidité, exprimée en pourcentage en
matière récupérée dans le fond de la boîte à vent.
masse, déterminée par séchage à 105 “C + 5 “C du
mélange pré-bouleté à agglomérer, tel qu’il sera
2.15 traitement de manutention du produit agglo-
chargé dans l’appareil d’essai.
méré: Traitement au tambour et/ou de chutage subi
par le gâteau d’aggloméré pour simuler les effets

2.5 teneur en humidité pour une perméabilité de manutention et de transport dans l’usine.

maximale: Teneur en humidité du mélange pré-

bouleté à agglomérer pour laquelle on obtient une 2.16 fines de retour d’aggloméré: Masse de tamisat

perméabilité maximale. séparé par tamisage du gâteau fritté sur un tamis
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 8263:1992(F)

d’ouverture spécifiée après traitement de manuten- est la masse, en kilogrammes, de la

tion. couche de protection;
A est la surface de grille, en mètres carrés;
2.17 production d’aggloméré: Masse d’aggloméré
produit de dimensions acceptables pour être chargé
t est le temps d’agglomération, en minu-
aux hauts fourneaux.
tes.
2.18 productivité d’agglomération: Masse d’agglo-
La productivité peut aussi s’exprimer en tonnes
NOTE 1

méré obtenu par unité de surface de grille et de de fer contenu dans le produit aggloméré de dimension

acceptable, par mètre carré par heure, pour refléter les
temps (voir 3.1 .l).
variations de qualité du produit aggloméré.
2.19 consommation de combustible: Masse sèche
La productivité P,,, en tonnes de fer contenu dans un
de combustible(s) solide(s) ajouté(s) dans le mé-
produit aggloméré par mètre carré par heure, est calculée
lange a agglomérer, consommée par unité de
au moyen de l’équation
masse de produit aggloméré, déduction faite de la
p x *Fe
masse de la couche de protection (voir 3.1.2). =-
PFEI
100
2.20 rendement: Proportion (pourcentage) d’agglo-
où wFe est le pourcentage en fer dans le produit agglo-
méré produit par rapport au gâteau d’aggloméré,
méré.
déduction faite de la couche de protection (voir
3.1.3).
3.1.2 Consommation en combustible
2.21 équilibrage des fines de retour: Masse de fines
de retour chargée par rapport à la masse de fines
La consommation en combustible C est calculée au
de retour produite (voir 3.1.4).
moyen de l’équation
C x 1 000
rnl--rn2
3 Essais d’agglomération
est la masse totale, en kilogrammes, de
Un exemple d’appareil d’essai d’agglomération est
produit aggloméré de dimensions accep-
donné à titre de référence à la figure 1, tandis que
tables (y compris la couche de protec-
la figure2 donne un schéma synoptique d’un mode
tion);
opératoire d’essai type.
est la masse, en kilogrammes, de la
Les Normes internationales couvrant les méthodes
couche de protection;
d’essai permettant de déterminer la composition
chimique, les caractéristiques de tamisage et la
est la masse de combustible solide sec
qualité de l’aggloméré sont indiquées dans
dans le mélange à agglomérer consom-
l’annexe A. Si aucune de ces Normes internatio-
mée.
nales n’existe, référence doit être faite à des nor-
mes nationales ou régionales correspondantes.
3.1.3 Rendement
3.1 Calcul des résultats
Le rendement Y, en pourcentage en masse, est
calculé au moyen de l’équation
3.1 A Productivité
ml-m2
-m x100
La productivité P, en tonnes de produit aggloméré
m4 2
par mètre carré par heure, est calculée au moyen
de l’équation où
ml - m2 1 60 est la masse totale, en kilogrammes, de
- ml
1 000 XA Xt
produit aggloméré de dimensions accep-
tables;
est la masse, en kilogrammes, de la
est la masse totale, en kilogrammes, de
ml couche de protection;
produit aggloméré de dimensions accep-
tables (y compris la couche de protec- est la masse totale, en kilogrammes, du
gâteau d’aggloméré.
tion);
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 8263:1992(F)
3.1.4 Modèle 2: Composition du mélange de minerais
Equilibrage des fines de retour d’aggloméré
Le tableau 2 représente le pourcentage de chaque
L’équili brage des fines de retou r d’aggloméré B, est
minerai de fer ou de matériau contenant le fer dans
calculé au moyen de 1’ équ ation
le mélange de minerais utilisés pour chaque essai.
m5 Ces pourcentages sont calculés sur sec.
Modèle 3: Analyse chimique (sur sec) et répartition
granulométrique des fondants, combustibles et des
fines de retour d’aggloméré
est la ma .sse de fines de retour d’agglo-
ins
Le tableau 3 est similaire au tableau 1 mais récapi-
méré cha rgée (entrée)
tule l’analyse chimique et la répartition granulomé-
est la masse de tamisat de fines d’ag-
trique de tous les autres matériaux entrant dans le
gloméré produit (sortie).
mélange à agglomérer, tels que coke ou autres
combustibles, chacun des fondants utilisés et les fi-
NOTE 2 Lorsque l’essai se fait dans les essais en cuve,
nes de retour d’aggloméré. L’analyse du coke et des
pour que les résultats soient représentatifs des pratiques
combustibles donne le pourcentage de cendres de
réelles, il faut normalement que ce chiffre reste dans les
même que la teneur en carbone fixe et en matières
limites de 1 + 0,05.
volatiles.
On peut aussi noter que le pourcentage de fines de
Si une couche de protection autre que l’aggloméré
retour d’aggloméré F se calcule au moyen de
calibré est utilisée, le type et la composition du ma-
l’équation
tériau utilisé seront présentés dans le modèle.
m4 - ml
f- Modèle 4: Composition du mélange à agglomérer
x 100
m4 - m2
Le tableau4 indique le pourcentage de chaque
composant du mélange à agglomérer, y compris le
mélange de minerais, les fondants, le coke ou au-
4 Méthode de présentation des résultats
tres combustibles et les fines de retour d’agglo-
méré.
Les résultats des essais d’agglomération doivent
être présentés suivant les modèles 1 à 6.
NOTE 3 La composition globale pondérée du mélange
de minerais indiquée da
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.