Plastics — Determination of Izod impact strength

Plastiques — Détermination de la résistance au choc Izod

Polimerni materiali - Določanje udarne žilavosti po Izodu

General Information

Status
Withdrawn
Publication Date
05-May-1993
Withdrawal Date
05-May-1993
Current Stage
9599 - Withdrawal of International Standard
Start Date
14-Dec-2000
Completion Date
14-Dec-2000

RELATIONS

Buy Standard

Standard
ISO 180:1993 - Plastics -- Determination of Izod impact strength
English language
11 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 180:1996
English language
11 pages
sale 10% off
Preview
sale 10% off
Preview
e-Library read for
1 day
Standard
ISO 180:1993 - Plastiques -- Détermination de la résistance au choc Izod
French language
11 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 180:1993 - Plastiques -- Détermination de la résistance au choc Izod
French language
11 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL IS0
STANDARD
180
Second edition
1993-05-I 5
Plastics - Determination of lzod impact
strength
- DBtermination de la rdsistance au choc lzod
P/as tiques
Reference number
IS0 180:1993(E)
---------------------- Page: 1 ----------------------
IS0 180:1993(E)
Foreword
IS0 (the International Organization for Standardization) is a worldwide
federation of national standards bodies (IS0 member bodies). The work
of preparing International Standards is normally carried out through IS0
technical committees. Each member body interested in a subject for
which a technical committee has been established has the right to be
represented on that committee. International organizations, governmental
and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work. IS0
collaborates closely with the International Electrotechnical Commission
(I EC) on all matters of electrotechnical standardization.
Draft International Standards adopted by the technical committees are
circulated to the member bodies for voting. Publication as an International
Standard requires approval by at least 75 % of the member bodies casting
a vote.
International Standard IS0 180 was prepared by Technical Committee
lSO/lC 61, Plastics, Sub-Committee SC 2, Mechanical properties.
This second edition cancels and replaces the first edition (IS0 180:1982),
which has been revised in the following ways.
- The recommended specimen types for testing moulding materials are
reduced to one only, which can be taken from the central part of the
multipurpose test specimen complying with IS0 3167 by simple ma-
chining.
- Instead of testing in a “ reversed-note h” co nfiguration, the use of
unnotched specimens is recommended.
- The designations of sizes are harmonized to those of a great number
of other International Standards for testing plastics, in accordance with
IS0 31.
- The method designations are changed and fitted to the modifications
described above.
Annex A forms an integral part of this International Standard.
0 IS0 1993

All rights reserved. No part of this publication may be reproduced or utilized in any form or

by any means, electronic or mechanical, including photocopying and microfilm, without per-

mission in writing from the publisher.
International Organization for Standardization
Case Postale 56 l CH-1211 Geneve 20 l Switzerla nd
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 2 ----------------------
INTERNATIONAL STANDARD IS0 180:1993(E)
Plastics - Determination of lzod impact strength
- thermotropic liquid-crystal polymers.
1 Scope
The method is not normally suitable for use with rigid
cellular materials and sandwich structures containing
1.1 This International Standard specifies a method
cellular material. Also, notched specimens are not
for determining the lzod impact strength of plastics
normally used for long-fibre-reinforced composites or
under defined conditions. A number of different types
for thermotropic liquid-crystal polymers.
of specimen and test configurations are defined. Dif-
ferent test parameters are specified according to the
type of material, the type of test specimen and the
type of notch. 1.4 The method is adapted to the use of specimens
which may be either moulded to the chosen dimen-
sions, machined from the central portion of a standard
1.2 The method is used to investigate the behaviour
multipurpose test specimen (see IS0 3167) or ma-
of specified types of specimen under the impact
chined from finished and semifinished products such
conditions defined and for estimating the brittleness
as mouldings, laminates and extruded or cast sheet.
or toughness of specimens within the limitations in-
herent in the test conditions.
1.5 The method specifies preferred dimensions for
the test specimen. Tests which are carried out on
1.3 The method is suitable for use with the follow-
specimens of different dimensions and notches, or
ing range of materials:
on specimens which are prepared under different
conditions may produce results which are not com-
- rigid thermoplastics moulding and extrusion ma-
parable. Other factors, such as the energy capacity
terials, including filled and reinforced compounds
of the pendulum, its impact velocity and the condi-
in addition to unfilled types; rigid thermoplastics
tioning of the specimens can also influence the re-
sheet;
sults. Consequently, when comparative data are
required, these factors must be carefully controlled
- rigid thermosetting moulding materials, including
and recorded.
filled and reinforced compounds; rigid thermo-
setting sheet, including laminates;

- fibre-reinforced thermoset and thermoplastics 1.6 The method should not be used as a source of

data for design calculations of components. Infor-
composites incorporating unidirectional or non-
mation on the typical behaviour of a material can be
unidirectional reinforcements such as mat, woven
obtained, however, by testing at different temper-
fabrics, woven rovings, chopped strands, combi-

nation and hybrid reinforcements, rovings and atures, by varying the notch radius and/or the thick-

milled fibres; sheet made from pre-impregnated ness and by testing specimens prepared under

materials (prepregs); different conditions.
---------------------- Page: 3 ----------------------
3 Definitions
2 Normative references
For the purposes of this International Standard, the
following definitions apply.
3.1 lzod impact strength of unnotched speci-
The following standards contain provisions which,
mens, qu: Impact energy absorbed in breaking an
through reference in this text, constitute provisions
unnotched specimen, referred to the original cross-
of this International Standard. At the time of publi-
sectional area of the specimen.
cation, the editions indicated were valid. All standards
are subject to revision, and parties to agreements
It is expressed in kilojoules per square metre
based on this International Standard are encouraged
(kJ/m2).
to investigate the possibility of applying the most re-
cent editions of the standards indicated below.
3.2 lzod impact strength of notched specimens,
Members of IEC and IS0 maintain registers of cur-
qN: Impact energy absorbed in breaking a notched
rently valid International Standards.
specimen, referred to the original cross-sectional area
of the specimen at the notch, the pendulum striking
IS0 291:1977, Plastics - Standard atmospheres for
the face containing the notch.
conditioning and testing.
It is expressed in kilojoules per square metre
IS0 293:1986, Plastics - Compression moulding test
(kJ/mz).
specimens of thermoplastic materials.
3.3 lzod impact strength of reversed-notch spec-
IS0 294:-l), Plastics - Injection moulding of test
imens, qR: Impact energy absorbed in breaking a
specimens of thermoplastic materials.
reversed-notch specimen, referred to the original
cross-sectional area of the specimen at the notch, the
IS0 295:1991, Plastics - Compression moulding of
pendulum striking the face opposite the notch.
test specimens of thermose tting materials.
It is expressed in kilojoules per square metre
(kJ/m2).
IS0 1268:I 974, Plastics - Preparation of glass fibre
reinforced, resin bonded, low-pressure laminated
3.4 parallel impact (p) (for laminar reinforced plas-
plates or panels for test purposes.
tics): Direction of blow parallel to the laminate plane
of sheet materials. The blow direction in the lzod test
IS0 2557-l : 1989, Plastics - Amorphous thermoplas-
is “edgewise” (e) (see figure 1, “edgewise parallel ”).
tics - Preparation of test specimens with a specified
maximum reversion - Part 7: Bars.
3.5 normal impact (n) (for laminar reinforced plas-
tics): Direction of blow normal to the laminate plane
- Amorphous thermoplas-
IS0 2557-2: 1986, Plastics
of sheet materials (see figure 1, “edgewise normal ”).
tics - Preparation of test specimens with a specified
reversion - Part 2: Plates.
NOTE 1 This kind of impact is not used with the lzod
test, but is indicated only for clarifying the designation sys-
IS0 2602:1980, Statistical interpretation of test re-
tem.
sults - Estimation of the mean - Confidence
in ten/al.
4 Principle
IS0 2818:-? Plastics - Preparation of test speci-
The test specimen, supported as a vertical cantilever
mens by machining.
beam, is broken by a single swing of a pendulum,
with the line of impact at a fixed distance from the
IS0 3167: -31, Plastics - Multipurpose test speci-
specimen clamp and, in the case of notched speci-
mens.
mens, from the centreline of the notch (see figure 2).
1) To be published. (Revision of IS0 294:1975)
2) To be published. (Revision of IS0 2818:1980)
3) To be published. (Revision of IS0 3167:1983)
---------------------- Page: 4 ----------------------
IS0 180:1993(E)
edgewise e
flatwise f
parallel p
Movable vice jaw
Direction
of blow
normal n

Direction of blow with respect to specimen thickness h and specimen width b: edgewise (e) and flatwise (f); with

respect to the laminate plane: parallel (p) and normal (n).

The usual lzod test is edgewise parallel. When h = b, then parallel as well as normal can be tested.

Figure 1 - Scheme of designations describing the direction of blow
---------------------- Page: 5 ----------------------
IS0 180:1993(E)
In order to apply the test to the full range of materials
5 Apparatus
specified in 1.3, it is necessary to use a set of inter-
changeable pendulums (see 7.3). It is not advisable to
5.1 Testing machine
compare results obtained with different pendulums.
The frictional losses shall be periodically checked.
5.1.1 The testing machine shall be of the pendulum
type and shall be of rigid construction. It shall be ca-
NOTE 2 Pendulums with energies other than those given
pable of measuring the impact energy, W, absorbed
in table 1 are permitted, but it is planned to withdraw this
in breaking a test specimen. The value of this energy
option at the next revision.
is defined as the difference between the initial en-
ergy, E, of the pendulum and the energy remaining in

the pendulum after breaking the test specimen. The 5.1.3 The machine shall be securely fixed to a

energy shall be corrected for losses due to friction and
foundation having a mass at least 40 times that of the
air resistance (see table 1 and 7.4).
heaviest pendulum in use. The foundation shall be
capable of being adjusted so that the orientations of

5.1.2 The machine shall have the characteristics the pendulum and vice are as specified in 5.1.4 and

shown in table 1. 5.1.6.
Table 1 - Characteristics of pendulum impact testing machines
Energy E Velocity at impact Maximum permissible
Permissible errorl) after
frictional loss without
correction with specimen
(nominal)
specimen
J J J
m/s
0,02 0,Ol
0,03 0,Ol
2,75
3,5(f 10%) 0,03 0,02
515
0,05 0,05
1 I,0
0,lO 0,lO
22,0

1) The permissible error shall not be exceeded over the 10 % to 80 % range of the pendulum capacity.

Dimensions en millim&res
Striking edge radius
R, = 0,8 *0,2
Vice jaw edge radius
R2 = 0,2 *O,l
Movable vice jaw

Figure 2 - Vice support, test specimen and striking edge shown at impact of notched specimen

---------------------- Page: 6 ----------------------

51.4 The striking edge of the pendulum shall be brated torque wrench or a pneumatic or hydraulic de-

hardened steel with a cylindrical surface having a ra- vice on the vice clamping screw.

dius of curvature of R, = 0,8 mm & 0,2 mm, with its
axis horizontal and perpendicular to the plane of mo-
5.2 Micrometers and gauges
tion of the pendulum. It shall be aligned so that it
contacts the full width or thickness of rectangular test
Micrometers and gauges suitable for measuring the
specimens. The line of contact shall be perpendicular
essential dimensions of the test specimens to an ac-
within + 2’ to the longitudinal axis of the test speci-
curacy of 0,02 mm are required. For measuring the
men.
dimension h of notched specimens, the micrometer
shall be fitted with an anvil of width 2 mm to 3 mm
5.1.5 The distance between the axis of rotation and
and of suitable profile to fit the shape of the notch.
the point of impact shall be within + 1 % of the pen-
dulum length L,.
6 Test specimens
NOTE 3 The pendulum length 4, in metres, may be de-
termined experimentally from the period of small amplitude
6.1 Preparation
oscillations of the pendulum by means of the following
equation:
6.1.1 Moulding or extrusion compounds
=&XT*
. . .
(1)
4x2
Specimens shall be prepared in accordance with the
relevant material specification. When none exists, or
where
unless otherwise specified, specimens shall be either
is the standard acceleration of free fall, in me-
gn directly compression moulded or injection moulded
tres per second squared (9,81
mls2>
from the material in accordance with IS0 293,
IS0 294, IS0 295, IS0 2557-l or IS0 2557-2 as ap-
T is the period, in seconds, of a single complete
propriate, or machined in accordance with IS0 2818
swing (to and fro) determined from at least 50
from sheets that have been compression or injection
consecutive and uninterrupted swings (known
moulded from the compound.
to an accuracy of one part in two thousand).
The angle of swing shall be less than 5” to each
side of the centre. NOTE 5 Type 1 specimens may be taken from the central
part of the test specimen type A complying with IS0 3167
(see 6.3).
5.1.6 The test specimen support shall comprise a
vice consisting of a fixed and a moveable jaw. The
6.1.2 Sheets
clamping surfaces of the jaws shall be parallel to
within 0,025 mm. The vice shall be arranged to hold
Specimens shall be machined from sheets in accord-
the test specimen vertically with respect to its long
ance with IS0 2818. Whenever possible, specimens
axis and at right angles to the top plane of the vice
of type 1 with notch A shall be used. The machined
(see figure2). The top edges of the vice jaws shall
surface of unnotched specimens shall not be tested
have radii R, = 0,2 mm * 0,l mm.
under tension.
Means shall be provided to ensure that, when a
notched test specimen is clamped in the vice, the top
6.1.3 Long-fibre-reinforced polymers
plane of the vice is within 0,2 mm of the plane
bisecting the angle of the notch.
A panel shall be prepared in accordance with
IS0 1268 or another specified or agreed upon
The vice shall be positioned so that the test specimen
preparation procedure. Specimens shall be machined
is central, to within & 0,05 mm, to the striking edge
in accordance with IS0 2818.
and so that the centre of the striking edge is
22,0 mm + 0,2 mm above the top plane of the vice
6.1.4 Checking
(see figure2). The vice shall be designed to prevent
the clamped portion of the test specimen from mov-
The specimens shall be free of twist and shall have
ing during the clamping or testing operations.
mutually perpendicular parallel surfaces. The surfaces
and edges shall be free from scratches, pits, sink
NOTE 4 The fixed vice jaw may be provided w
...

SLOVENSKI STANDARD
SIST ISO 180:1996
01-junij-1996
3ROLPHUQLPDWHULDOL'RORþDQMHXGDUQHåLODYRVWLSR,]RGX
Plastics -- Determination of Izod impact strength
Plastiques -- Détermination de la résistance au choc Izod
Ta slovenski standard je istoveten z: ISO 180:1993
ICS:
83.080.01 Polimerni materiali na Plastics in general
splošno
SIST ISO 180:1996 en

2003-01.Slovenski inštitut za standardizacijo. Razmnoževanje celote ali delov tega standarda ni dovoljeno.

---------------------- Page: 1 ----------------------
SIST ISO 180:1996
---------------------- Page: 2 ----------------------
SIST ISO 180:1996
INTERNATIONAL IS0
STANDARD
180
Second edition
1993-05-I 5
Plastics - Determination of lzod impact
strength
- DBtermination de la rdsistance au choc lzod
P/as tiques
Reference number
IS0 180:1993(E)
---------------------- Page: 3 ----------------------
SIST ISO 180:1996
IS0 180:1993(E)
Foreword
IS0 (the International Organization for Standardization) is a worldwide
federation of national standards bodies (IS0 member bodies). The work
of preparing International Standards is normally carried out through IS0
technical committees. Each member body interested in a subject for
which a technical committee has been established has the right to be
represented on that committee. International organizations, governmental
and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work. IS0
collaborates closely with the International Electrotechnical Commission
(I EC) on all matters of electrotechnical standardization.
Draft International Standards adopted by the technical committees are
circulated to the member bodies for voting. Publication as an International
Standard requires approval by at least 75 % of the member bodies casting
a vote.
International Standard IS0 180 was prepared by Technical Committee
lSO/lC 61, Plastics, Sub-Committee SC 2, Mechanical properties.
This second edition cancels and replaces the first edition (IS0 180:1982),
which has been revised in the following ways.
- The recommended specimen types for testing moulding materials are
reduced to one only, which can be taken from the central part of the
multipurpose test specimen complying with IS0 3167 by simple ma-
chining.
- Instead of testing in a “ reversed-note h” co nfiguration, the use of
unnotched specimens is recommended.
- The designations of sizes are harmonized to those of a great number
of other International Standards for testing plastics, in accordance with
IS0 31.
- The method designations are changed and fitted to the modifications
described above.
Annex A forms an integral part of this International Standard.
0 IS0 1993

All rights reserved. No part of this publication may be reproduced or utilized in any form or

by any means, electronic or mechanical, including photocopying and microfilm, without per-

mission in writing from the publisher.
International Organization for Standardization
Case Postale 56 l CH-1211 Geneve 20 l Switzerla nd
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 4 ----------------------
SIST ISO 180:1996
INTERNATIONAL STANDARD IS0 180:1993(E)
Plastics - Determination of lzod impact strength
- thermotropic liquid-crystal polymers.
1 Scope
The method is not normally suitable for use with rigid
cellular materials and sandwich structures containing
1.1 This International Standard specifies a method
cellular material. Also, notched specimens are not
for determining the lzod impact strength of plastics
normally used for long-fibre-reinforced composites or
under defined conditions. A number of different types
for thermotropic liquid-crystal polymers.
of specimen and test configurations are defined. Dif-
ferent test parameters are specified according to the
type of material, the type of test specimen and the
type of notch. 1.4 The method is adapted to the use of specimens
which may be either moulded to the chosen dimen-
sions, machined from the central portion of a standard
1.2 The method is used to investigate the behaviour
multipurpose test specimen (see IS0 3167) or ma-
of specified types of specimen under the impact
chined from finished and semifinished products such
conditions defined and for estimating the brittleness
as mouldings, laminates and extruded or cast sheet.
or toughness of specimens within the limitations in-
herent in the test conditions.
1.5 The method specifies preferred dimensions for
the test specimen. Tests which are carried out on
1.3 The method is suitable for use with the follow-
specimens of different dimensions and notches, or
ing range of materials:
on specimens which are prepared under different
conditions may produce results which are not com-
- rigid thermoplastics moulding and extrusion ma-
parable. Other factors, such as the energy capacity
terials, including filled and reinforced compounds
of the pendulum, its impact velocity and the condi-
in addition to unfilled types; rigid thermoplastics
tioning of the specimens can also influence the re-
sheet;
sults. Consequently, when comparative data are
required, these factors must be carefully controlled
- rigid thermosetting moulding materials, including
and recorded.
filled and reinforced compounds; rigid thermo-
setting sheet, including laminates;

- fibre-reinforced thermoset and thermoplastics 1.6 The method should not be used as a source of

data for design calculations of components. Infor-
composites incorporating unidirectional or non-
mation on the typical behaviour of a material can be
unidirectional reinforcements such as mat, woven
obtained, however, by testing at different temper-
fabrics, woven rovings, chopped strands, combi-

nation and hybrid reinforcements, rovings and atures, by varying the notch radius and/or the thick-

milled fibres; sheet made from pre-impregnated ness and by testing specimens prepared under

materials (prepregs); different conditions.
---------------------- Page: 5 ----------------------
SIST ISO 180:1996
3 Definitions
2 Normative references
For the purposes of this International Standard, the
following definitions apply.
3.1 lzod impact strength of unnotched speci-
The following standards contain provisions which,
mens, qu: Impact energy absorbed in breaking an
through reference in this text, constitute provisions
unnotched specimen, referred to the original cross-
of this International Standard. At the time of publi-
sectional area of the specimen.
cation, the editions indicated were valid. All standards
are subject to revision, and parties to agreements
It is expressed in kilojoules per square metre
based on this International Standard are encouraged
(kJ/m2).
to investigate the possibility of applying the most re-
cent editions of the standards indicated below.
3.2 lzod impact strength of notched specimens,
Members of IEC and IS0 maintain registers of cur-
qN: Impact energy absorbed in breaking a notched
rently valid International Standards.
specimen, referred to the original cross-sectional area
of the specimen at the notch, the pendulum striking
IS0 291:1977, Plastics - Standard atmospheres for
the face containing the notch.
conditioning and testing.
It is expressed in kilojoules per square metre
IS0 293:1986, Plastics - Compression moulding test
(kJ/mz).
specimens of thermoplastic materials.
3.3 lzod impact strength of reversed-notch spec-
IS0 294:-l), Plastics - Injection moulding of test
imens, qR: Impact energy absorbed in breaking a
specimens of thermoplastic materials.
reversed-notch specimen, referred to the original
cross-sectional area of the specimen at the notch, the
IS0 295:1991, Plastics - Compression moulding of
pendulum striking the face opposite the notch.
test specimens of thermose tting materials.
It is expressed in kilojoules per square metre
(kJ/m2).
IS0 1268:I 974, Plastics - Preparation of glass fibre
reinforced, resin bonded, low-pressure laminated
3.4 parallel impact (p) (for laminar reinforced plas-
plates or panels for test purposes.
tics): Direction of blow parallel to the laminate plane
of sheet materials. The blow direction in the lzod test
IS0 2557-l : 1989, Plastics - Amorphous thermoplas-
is “edgewise” (e) (see figure 1, “edgewise parallel ”).
tics - Preparation of test specimens with a specified
maximum reversion - Part 7: Bars.
3.5 normal impact (n) (for laminar reinforced plas-
tics): Direction of blow normal to the laminate plane
- Amorphous thermoplas-
IS0 2557-2: 1986, Plastics
of sheet materials (see figure 1, “edgewise normal ”).
tics - Preparation of test specimens with a specified
reversion - Part 2: Plates.
NOTE 1 This kind of impact is not used with the lzod
test, but is indicated only for clarifying the designation sys-
IS0 2602:1980, Statistical interpretation of test re-
tem.
sults - Estimation of the mean - Confidence
in ten/al.
4 Principle
IS0 2818:-? Plastics - Preparation of test speci-
The test specimen, supported as a vertical cantilever
mens by machining.
beam, is broken by a single swing of a pendulum,
with the line of impact at a fixed distance from the
IS0 3167: -31, Plastics - Multipurpose test speci-
specimen clamp and, in the case of notched speci-
mens.
mens, from the centreline of the notch (see figure 2).
1) To be published. (Revision of IS0 294:1975)
2) To be published. (Revision of IS0 2818:1980)
3) To be published. (Revision of IS0 3167:1983)
---------------------- Page: 6 ----------------------
SIST ISO 180:1996
IS0 180:1993(E)
edgewise e
flatwise f
parallel p
Movable vice jaw
Direction
of blow
normal n

Direction of blow with respect to specimen thickness h and specimen width b: edgewise (e) and flatwise (f); with

respect to the laminate plane: parallel (p) and normal (n).

The usual lzod test is edgewise parallel. When h = b, then parallel as well as normal can be tested.

Figure 1 - Scheme of designations describing the direction of blow
---------------------- Page: 7 ----------------------
SIST ISO 180:1996
IS0 180:1993(E)
In order to apply the test to the full range of materials
5 Apparatus
specified in 1.3, it is necessary to use a set of inter-
changeable pendulums (see 7.3). It is not advisable to
5.1 Testing machine
compare results obtained with different pendulums.
The frictional losses shall be periodically checked.
5.1.1 The testing machine shall be of the pendulum
type and shall be of rigid construction. It shall be ca-
NOTE 2 Pendulums with energies other than those given
pable of measuring the impact energy, W, absorbed
in table 1 are permitted, but it is planned to withdraw this
in breaking a test specimen. The value of this energy
option at the next revision.
is defined as the difference between the initial en-
ergy, E, of the pendulum and the energy remaining in

the pendulum after breaking the test specimen. The 5.1.3 The machine shall be securely fixed to a

energy shall be corrected for losses due to friction and
foundation having a mass at least 40 times that of the
air resistance (see table 1 and 7.4).
heaviest pendulum in use. The foundation shall be
capable of being adjusted so that the orientations of

5.1.2 The machine shall have the characteristics the pendulum and vice are as specified in 5.1.4 and

shown in table 1. 5.1.6.
Table 1 - Characteristics of pendulum impact testing machines
Energy E Velocity at impact Maximum permissible
Permissible errorl) after
frictional loss without
correction with specimen
(nominal)
specimen
J J J
m/s
0,02 0,Ol
0,03 0,Ol
2,75
3,5(f 10%) 0,03 0,02
515
0,05 0,05
1 I,0
0,lO 0,lO
22,0

1) The permissible error shall not be exceeded over the 10 % to 80 % range of the pendulum capacity.

Dimensions en millim&res
Striking edge radius
R, = 0,8 *0,2
Vice jaw edge radius
R2 = 0,2 *O,l
Movable vice jaw

Figure 2 - Vice support, test specimen and striking edge shown at impact of notched specimen

---------------------- Page: 8 ----------------------
SIST ISO 180:1996

51.4 The striking edge of the pendulum shall be brated torque wrench or a pneumatic or hydraulic de-

hardened steel with a cylindrical surface having a ra- vice on the vice clamping screw.

dius of curvature of R, = 0,8 mm & 0,2 mm, with its
axis horizontal and perpendicular to the plane of mo-
5.2 Micrometers and gauges
tion of the pendulum. It shall be aligned so that it
contacts the full width or thickness of rectangular test
Micrometers and gauges suitable for measuring the
specimens. The line of contact shall be perpendicular
essential dimensions of the test specimens to an ac-
within + 2’ to the longitudinal axis of the test speci-
curacy of 0,02 mm are required. For measuring the
men.
dimension h of notched specimens, the micrometer
shall be fitted with an anvil of width 2 mm to 3 mm
5.1.5 The distance between the axis of rotation and
and of suitable profile to fit the shape of the notch.
the point of impact shall be within + 1 % of the pen-
dulum length L,.
6 Test specimens
NOTE 3 The pendulum length 4, in metres, may be de-
termined experimentally from the period of small amplitude
6.1 Preparation
oscillations of the pendulum by means of the following
equation:
6.1.1 Moulding or extrusion compounds
=&XT*
. . .
(1)
4x2
Specimens shall be prepared in accordance with the
relevant material specification. When none exists, or
where
unless otherwise specified, specimens shall be either
is the standard acceleration of free fall, in me-
gn directly compression moulded or injection moulded
tres per second squared (9,81
mls2>
from the material in accordance with IS0 293,
IS0 294, IS0 295, IS0 2557-l or IS0 2557-2 as ap-
T is the period, in seconds, of a single complete
propriate, or machined in accordance with IS0 2818
swing (to and fro) determined from at least 50
from sheets that have been compression or injection
consecutive and uninterrupted swings (known
moulded from the compound.
to an accuracy of one part in two thousand).
The angle of swing shall be less than 5” to each
side of the centre. NOTE 5 Type 1 specimens may be taken from the central
part of the test specimen type A complying with IS0 3167
(see 6.3).
5.1.6 The test specimen support shall comprise a
vice consisting of a fixed and a moveable jaw. The
6.1.2 Sheets
clamping surfaces of the jaws shall be parallel to
within 0,025 mm. The vice shall be arranged to hold
Specimens shall be machined from sheets in accord-
the test specimen vertically with respect to its long
ance with IS0 2818. Whenever possible, specimens
axis and at right angles to the top plane of the vice
of type 1 with notch A shall be used. The machined
(see figure2). The top edges of the vice jaws shall
surface of unnotched specimens shall not be tested
have radii R, = 0,2 mm * 0,l mm.
under tension.
Means shall be provided to ensure that, when a
notched test specimen is clamped in the vice, the top
6.1.3 Long-fibre-reinforced polymers
plane of the vice is within 0,2 mm of the plane
bisecting the angle of the notch.
A panel shall be prepared in accordance with
IS0 1268 or another specified or agreed upon
The vice shall be positioned so that the test specimen
preparation procedure. Specimens shall be machined
is central, to within & 0,05 mm, to the st
...

NORME Iso
INTERNATIONALE 180
Deuxieme édition
1993-05-I 5
Détermination de la
Plastiques -
résistance au choc Izod
P/as tics - Determination of lzod impact strength
Numéro de référence
ISO 180:1993(F)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 180:1993(F)
Avant-propos
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une féderation
mondiale d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de
I’ISO). L’elaboration des Normes internationales est en général confiée aux
comites techniques de I’ISO. Chaque comité membre intéresse par une
etude a le droit de faire partie du comité technique créé à cet effet. Les
organisations internationales, gouvernementales et non gouvernemen-
tales, en liaison avec I’ISO participent également aux travaux. L’ISO colla-
bore etroitement avec la Commission électrotechnique internationale (CEI)
en ce qui concerne la normalisation électrotechnique.
Les projets de Normes internationales adoptes par les comites techniques
sont soumis aux comités membres pour vote. Leur publication comme
Normes internationales requiert l’approbation de 75 % au moins des co-
mites membres votants.
La Norme internationale ISO 180 a ete élaborée par le comite technique
lSO/rC 61, Plastiques, sous-comité SC 2, Propriétés mécaniques.
Cette deuxieme édition annule et remplace la Premiere édition
(ISO 180:1982). Les domaines relatifs a la révision sont
- les types d’éprouvettes recommandes pour l’essai de matières a
mouler sont reduits a un type unique, lequel peut être prélevé dans la
partie centrale de l’éprouvette à usages multiples conforme a
I’ISO 3167, par simple usinage;
- au lieu d’effectuer l’essai dans une configuration a «entaille
inversée», il est recommande d’utiliser des éprouvettes non entaillées;
- les désignations des grandeurs sont harmonisees avec celles d’un
grand nombre d’autre Normes internationales pour l’essai des plasti-
ques, en conformite avec I’ISO 31;
gnati ons des methodes sont modif i ées et harmonisées en
- les dési
modifications décrite s ci-d essus.
fon ction des
L’annexe A fait partie intégrante de la présente Norme internationale.
0 iso 1993

Droits de reproduction reserves. Aucune partie de cette publication ne peut Qtre reproduite

ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique,

y compris la photocopie et les microfilms, sans l’accord ecrit de l’editeur.
Organisation internationale de normalisation
Case Postale 56 l CH-l 211 Geneve 20 l Suisse
Imprime en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
NORME INTERNATIONALE ISO 180:1993(F)
Plastiques - Détermination de la résistance au choc
Izod
- polymères de cristaux liquides thermotropes.
1 Domaine d’application
La méthode ne convient normalement pas à I’utili-
sation de matériaux alvéolaires rigides et de structu-
1.1 La présente Norme internationale prescrit une
res sandwichs contenant des matériaux alvéolaires.
méthode pour la détermination de la résistance au
Ainsi, des éprouvettes entaillées ne sont nor-
choc Izod des plastiques dans des conditions définies.
malement pas utilisées pour les composites renforcés
Un certain nombre de différents type d’éprouvettes
de fibres longues ou pour des polymères de cristaux
et de configurations d’essais sont définis.
liquides thermotropes.
Différents paramètres d’essai sont prescrits selon le
type de matiére, le type d’éprouvette et le type d’en-
1.4 La méthode est adaptée à l’utilisation d’éprou-
taille.
vettes qui sont, soit moulées aux dimensions choi-
sies, soit usinées à partir de la partie centrale de
l’éprouvette à usages multiples (voir ISO 3167) ou
1.2 La méthode est utilisée pour l’étude du com-
usinées à partir de produits finis et semi-finis, tels que
portement d’éprouvettes définies soumises a des
piéces moulées, statifiés et feuilles extrudées ou
conditions de choc déterminées et pour l’estimation
coulées.
de la fragilité ou de la tenacité des éprouvettes dans
les limites inhérentes aux conditions d’essai.
1.5 La méthode prescrit les dimensions recomman-
dées pour les éprouvettes. Des essais réalisés avec
1.3 La méthode est applicable à la gamme des ma-
des éprouvettes de dimensions et d’entailles diffé-
tériaux suivants:
rentes ou avec des éprouvettes préparées dans des
conditions différentes peuvent donner des résultats
- matières thermoplastiques rigides pour moulage
qui ne sont pas comparables. D’autres facteurs, tels
et extrusion, y compris les compositions chargées
que la capacité énergétique du pendule, sa vitesse de
et renforcées en plus des types non chargés;
choc et le conditionnement des éprouvettes peuvent
feuilles thermoplastiques rigides;
également avoir une répercussion sur les résultats.
En conséquence, lorsque des résultats comparatifs
- matières thermodurcissables rigides pour mou-
sont nécessaires, ces facteurs devront être soi-
lage, y compris les compositions chargées et ren-
gneusement contrôlés et enregistrés.
forcées; feuilles thermodurcissables rigides, y
compris les stratifiés;
1.6 La méthode ne devra pas être utilisée comme
source de données pour les calculs d’6léments
- composites thermoplastiques et thermodur-
d’ingénierie de conception. Cependant, une infor-
cissables renforcés de fibres comportant des ren-
mation sur le comportement type de la matiére peut
forts unidirectionnels et multidirectionnels tels que
être obtenue en effectuant l’essai à différentes tem-
mat, tissus, tissus stratifils, fils de base coupés,

combinaison de renforcements et hybrides, strati- pératures, en faisant varier le rayon de l’entaille et/ou

l’épaisseur, et en utilisant des éprouvettes préparées
fils et fibres broyées, feuilles réalisées à partir de
dans des conditions différentes.
matiéres préimprégnées (prepregs);
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 180:1993(F)
- Éprouvettes à usages
ISO 3167: -3)6 P/as tiques
2 Références normatives
multiples.
3 Définitions
Les normes suivantes contiennent des dispositions
qui, par suite de la référence qui en est faite, consti-
Pour les besoins de la présente Norme internationale,
tuent des dispositions valables pour la présente
les définitions suivantes s’appliquent.
Norme internationale. Au moment de la publication,

les éditions indiquées étaient en vigueur. Toute 3.1 résistance au choc Izod d’éprouvettes non

norme est sujette à révision et les parties prenantes entaillées, qu: Énergie de choc absorbée par la rup-

des accords fondés sur la présente Norme internatio- ture d’une éprouvette non entaillée rapportée à la

nale sont invitées à rechercher la possibilité d’appli- section droite initiale de l’éprouvette.

quer les éditions les plus récentes des normes
Elle est exprimée en kilojoules par mètre carré
indiquées ci-après. Les membres de la CEI et de I’ISO
(kJ/mz)
possèdent le registre des Normes internationales en
vigueur a un moment donné.
3.2 résistance au choc Izod d’éprouvettes en-
taillées, qN: Énergie de choc absorbée par la rupture
ISO 291 :1977, Plastiques - Atmosphères normales
d’une éprouvette entaillée rapportée a la section
de conditionnement et d’essai.
droite initiale a l’entaille de l’éprouvette, le pendule
percutant la face contenant l’entaille.
ISO 293: 1986, Plastiques - Moulage par compres-
sion des éprouvettes en matières thermoplastiques.
Elle est exprimée en kilojoules par mètre carré
(kJ/m2).
ISO 294: -l), P/as tiques - Moulage par injection des
éprouvettes de materiaux thermoplastiques.
3.3 résistance au choc Izod d’éprouvettes avec
entailles inversées, qR: Énergie de choc absorbée
ISO 2951991, Plastiques - Moulage par compres-
par la rupture d’une éprouvette avec entaille inversée
sion des éprouvettes en matières
rapportée a la section droite initiale a l’entaille de
thermodurcissables.
l’éprouvette.
ISO 1268: 1974, Matières plastiques - Préparation de
Elle est exprimée en kilojoules par mètre carré
plaques ou de panneaux en stratifies verre textile-
(kJ/m$
resine basse-pression pour la realisa tion
d’éprouvettes.
3.4 choc parallèle (p) (pour plastiques stratifiés
renforcés): La direction de la percussion est parallèle
ISO 2557-l : 1989, Plastiques - Thermoplastiques
au plan laminaire de la matière sous forme de feuille.
amorphes - Préparation des éprouvettes à niveau de
La direction de la percussion, dans l’essai Izod est e
retrait maximal spécifie - Partie 1: Barres.
«position debout)) (voir figure 1: position debout pa-
rallèle).
ISO 2557-2: 1986, Plastiques - Thermoplastiques
Préparation des éprouvettes à niveau de
amorphes -
3.5 choc normal (n) (pour plastiques stratifiés ren-
retrait spécifie - Partie 2: Plaques.
forcés): La direction de la percussion est perpendi-
culaire au plan de la couche stratifiée de la matière
ISO 2602:1980, Interprétation statistique de résultats
sous forme de feuille, voir figure 1: ((position debout
d’essais - Estimation de la moyenne - Intervalle de
normal )).
confiance.
NOTE 1 Ce type de choc n’est pas utilisé pour l’essai
ISO 2818: -*), Plastiques - Préparation des éprou-
Izod, mais n’est indiqué que pour clarifier le système de
vettes par usinage. désignation.
1) À publier. (Révision de I’ISO 294:1975)
2) A publier. (Révision de I’ISO 2818:1980)
3) À publier. (Révision de I’ISO 3167:1983)
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 180:1993(F)
position debout e
h plat f
Mors de serrage
parallèle p
facultative
Mors de serrage ,
mobile
normal n

Direction de percussion par rapport à l’épaisseur de l’éprouvette h et à la largeur de l’éprouvette b: position debout

(e) et à plat (f); par rapport au plan laminaire: paraIMe (p) et normal In).
L’essai Izod usuel s’effectue en position debout parallèle. Lorsque h
= b, les directions parallèles ainsi que la di-
rection normale peuvent être utilisées.
Figure 1
- Schéma de désignations décrivant la direction de percussion
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 180:1993(F)
E, du pendule et son énergie residuelle après la rup-
4 Principe
ture de l’éprouvette. L’énergie doit être corrigée pour
les pertes dues au frottement et a la resistance de
L’éprouvette, encastree verticalement en porte-à-
l’air (voir tableau 1 et 7.4).
faux, est rompue par une seule oscillation d’un pen-
dule, la ligne de choc etant située à distance fixe du
serrage de Mprouvette, et en cas d’éprouvette en-
5.1.2 La machine doit avoir les caractéristiques indi-
taillée, de l’axe de l’entaille (voir figure 2).
quées dans le tableau 1.
Afin de pouvoir appliquer l’essai a toute la gamme de
5 Appareillage
materiaux prescrits en 1.3, il est necessaire d’utiliser
une série de pendules interchangeables (voir 7.3). II
5.1 Machine d’essai
n’est pas conseille de comparer des résultats obtenus
avec des pendules differents. Les pertes par frot-
5.1.1 La machine d’essai doit être un instrument du
tement doivent être périodiquement contrôlees.
type mouton-pendule avec un bâti rigide. II doit pou-
voir mesurer l’énergie de choc, W, absorbee pour
NOTE 2 Des pendules avec d’autres énergies que celles

rompre une éprouvette; la valeur de cette énergie est indiquées dans le tableau 1 sont permis, mais il est prévu

de supprimer cette option lors de la prochaine révision.
définie comme la difference entre l’énergie initiale,
Tableau 1 - Caractéristiques des machines d’essai du type mouton-pendule
Perte de frottement
Énergie, E Vitesse h l’impact
Erreur admissib9eJ) aprhs
maximale admissible sans
correction avec éprouvette
(nominale)
bprouvette

1) L’erreur admissible ne doit pas être dépassée sur une gamme de 10 % à 80 % de la capacité du pendule.

Dimensions en millimètres
Rayon de 1’arWe du percuteur
R, = 0,8 *0,2
Rayon du bord du mors
R2 = 0,2 *O,l
/////y//
/ Mors de serrage mobile
Mors de serrage fixe
Faces des mors

Figure 2 - Support d’éprouvette et arête du percuteur représentés B l’impact de l’éprouvette entaillée

---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 180:1993(F)
NOTE 4 Le mors fixe peut être pourvu d’une rainure pour
51.3 La machine doit être solidement fixée a une
améliorer le positionnement et la manipulation de I’éprou-
fondation dont la masse doit être d’au moins 40 fois
. vette (voir figure 1).
celle du plus lourd pendule utilise. Elle doit pouvoir
être ajustée de façon que les orientations du percu-

teur et de I’etau soient conformes aux prescriptions 5.1.7 Certains plastiques sont sensibles a la pres-

de 5.1.4 et 5.1.6 .
sion de serrage. Lors de l’essai de ces matières, cer-
tains moyens de limitation de la force de serrage
doivent être utilises et la force de serrage notee dans
5.1.4 L’arête du percuteur du pendule doit être en
le rapport d’essai. Un des moyens de mesure de la
acier trempe et avoir une surface cylindrique ayant un
force de serrage est l’utilisation d’une clé
rayon de courbure de R, = 0,8 mm + 0,2 mm avec
dynamométrique ou d’un appareil pneumatique ou
son axe horizontal et perpendiculaire-au plan de dé-
hydraulique pour le serrage de la vis du dispositif de
placement du pendule. Elle doit être alignée de façon
serrage.
qu’elle rentre en contact avec toute la largeur
d’éprouvettes rectangulaires. Le ligne de contact doit

être perpendiculaire a + 2’ près de l’axe longitudinal 5.2 Micromètres et comparateurs

de l’éprouvette. -
Des micromètres et comparateurs aptes à mesurer
les dimensions essentielles des éprouvettes avec une
5.1.5 La distance entre l’axe de rotation et le point
précision de 0,02 mm sont nécessaires. Pour mesurer
d’impact doit être a + 1 % près de la longueur L, du
la dimension bN d’une éprouvette avec entaille, le mi-
pendule.
cromètre doit être équipé d’une enclume d’une lar-
geur de 2 mm à 3 mm et d’un profil convenable pour
NOTE 3 La longueur LP, en mètres, du pendule peut être
épouser la forme de l’entaille.
déterminée expérimentalement à partir de la période
d’oscillations à faible amplitude du pendule à l’aide de
l’équation suivante:
6 Éprouvettes
=g”xT’
. . .
Lp (1)
4n2
6.1 Préparation
6.1.1 Compositions pour moulage ou extrusion
est l’accélération normale due à la pesanteur,
en mètres par seconde carrée (9,81 m/s’);
Les éprouvettes doivent être préparées conforme-
T est la période, en secondes, d’une oscillation
ment a la norme du materiau concerne. En l’absence
simple compléte (va-et-vient) déterminée à
de ces indications ou d’indications contraires, les
partir d’au moins 50 oscillations consécutives
éprouvettes doivent être, soit directement obtenues
et ininterrompues (connues avec une précision
par compression, soit par injection à partir de la ma-
d’une part pour 2 000), l’angle d’oscillation
tiere conformément à I’ISO 293, I’ISO 294,
étant inférieur à 5” de part et d’autre du centre.
I’ISO 2557-l ou I’ISO 2557-2, selon le cas, ou soit
usinées conformement à I’ISO 2818 à partir de
5.1.6 Le support d’éprouvette doit être un dispositif
feuilles obtenues par moulage en compression ou par
constitue par un mors fixe et un mors mobile. Les
injection de compositions.
surfaces de serrage des mors doivent être parallèles

a 0,025 mm près. Le dispositif de serrage doit être tel Les éprouvettes de type 1 peuvent être préle-

NOTE 5

qu’il maintienne l’éprouvette en position verticale par vées dans la partie centrale de l’éprouvette de type A

conformément à I’ISO 3167 (voir 6.3).
rapport a son axe longitudinal et perpendiculaire au
plan supérieur du dispositif (voir figure2). Les bords
supérieurs du dispositif de serrage doivent avoir des
6.1.2 Feuilles
rayons R, = 0,2 mm + 0,l mm.
Les éprouvettes doivent être usinées a partir de
Des moyens doivent être prévus pour s’assurer qu’au
feuilles conformement à I’ISO 2818. Cependant, si
serrage d’une éprouvette avec entaille dans le dispo-
ceci est possible, le type 1 avec l’entaille A doit être
sitif, le plan supérieur de celui-ci soit a 0,2 mm prés
utilise. La surface usinee d’éprouvettes non entaillees
du plan bissecteur du dièdre de l’entaille.
ne doit pas être essayée sous tension.
Le dispositif de serrage doit être place de façon que
6.1.3 Polymères renforcés avec des fibres
l’éprouvette soit centree par rapport a l’arête du per-
cuteur (a + 0,05 mm près) et que le centre de l’arête longues
du percuteur soit situe a 22,0 mm + 0,2 mm au-

dessus du plan supérieur du dispositif de serrage (voir Une plaque doit être préparée conformément a

figure 2). Le dispositif doit être conçu de manier-e a I’ISO 1268 ou une méthode de préparation prescrite

éviter tout mouvement de la partie serrée de I’éprou- ou agréée. Les éprouvettes doivent être usinees a

vette, pendant le serrage ou les essais. partir d’elle, conformément à I’ISO 2818.

-------------------
...

NORME Iso
INTERNATIONALE 180
Deuxieme édition
1993-05-I 5
Détermination de la
Plastiques -
résistance au choc Izod
P/as tics - Determination of lzod impact strength
Numéro de référence
ISO 180:1993(F)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 180:1993(F)
Avant-propos
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une féderation
mondiale d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de
I’ISO). L’elaboration des Normes internationales est en général confiée aux
comites techniques de I’ISO. Chaque comité membre intéresse par une
etude a le droit de faire partie du comité technique créé à cet effet. Les
organisations internationales, gouvernementales et non gouvernemen-
tales, en liaison avec I’ISO participent également aux travaux. L’ISO colla-
bore etroitement avec la Commission électrotechnique internationale (CEI)
en ce qui concerne la normalisation électrotechnique.
Les projets de Normes internationales adoptes par les comites techniques
sont soumis aux comités membres pour vote. Leur publication comme
Normes internationales requiert l’approbation de 75 % au moins des co-
mites membres votants.
La Norme internationale ISO 180 a ete élaborée par le comite technique
lSO/rC 61, Plastiques, sous-comité SC 2, Propriétés mécaniques.
Cette deuxieme édition annule et remplace la Premiere édition
(ISO 180:1982). Les domaines relatifs a la révision sont
- les types d’éprouvettes recommandes pour l’essai de matières a
mouler sont reduits a un type unique, lequel peut être prélevé dans la
partie centrale de l’éprouvette à usages multiples conforme a
I’ISO 3167, par simple usinage;
- au lieu d’effectuer l’essai dans une configuration a «entaille
inversée», il est recommande d’utiliser des éprouvettes non entaillées;
- les désignations des grandeurs sont harmonisees avec celles d’un
grand nombre d’autre Normes internationales pour l’essai des plasti-
ques, en conformite avec I’ISO 31;
gnati ons des methodes sont modif i ées et harmonisées en
- les dési
modifications décrite s ci-d essus.
fon ction des
L’annexe A fait partie intégrante de la présente Norme internationale.
0 iso 1993

Droits de reproduction reserves. Aucune partie de cette publication ne peut Qtre reproduite

ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique,

y compris la photocopie et les microfilms, sans l’accord ecrit de l’editeur.
Organisation internationale de normalisation
Case Postale 56 l CH-l 211 Geneve 20 l Suisse
Imprime en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
NORME INTERNATIONALE ISO 180:1993(F)
Plastiques - Détermination de la résistance au choc
Izod
- polymères de cristaux liquides thermotropes.
1 Domaine d’application
La méthode ne convient normalement pas à I’utili-
sation de matériaux alvéolaires rigides et de structu-
1.1 La présente Norme internationale prescrit une
res sandwichs contenant des matériaux alvéolaires.
méthode pour la détermination de la résistance au
Ainsi, des éprouvettes entaillées ne sont nor-
choc Izod des plastiques dans des conditions définies.
malement pas utilisées pour les composites renforcés
Un certain nombre de différents type d’éprouvettes
de fibres longues ou pour des polymères de cristaux
et de configurations d’essais sont définis.
liquides thermotropes.
Différents paramètres d’essai sont prescrits selon le
type de matiére, le type d’éprouvette et le type d’en-
1.4 La méthode est adaptée à l’utilisation d’éprou-
taille.
vettes qui sont, soit moulées aux dimensions choi-
sies, soit usinées à partir de la partie centrale de
l’éprouvette à usages multiples (voir ISO 3167) ou
1.2 La méthode est utilisée pour l’étude du com-
usinées à partir de produits finis et semi-finis, tels que
portement d’éprouvettes définies soumises a des
piéces moulées, statifiés et feuilles extrudées ou
conditions de choc déterminées et pour l’estimation
coulées.
de la fragilité ou de la tenacité des éprouvettes dans
les limites inhérentes aux conditions d’essai.
1.5 La méthode prescrit les dimensions recomman-
dées pour les éprouvettes. Des essais réalisés avec
1.3 La méthode est applicable à la gamme des ma-
des éprouvettes de dimensions et d’entailles diffé-
tériaux suivants:
rentes ou avec des éprouvettes préparées dans des
conditions différentes peuvent donner des résultats
- matières thermoplastiques rigides pour moulage
qui ne sont pas comparables. D’autres facteurs, tels
et extrusion, y compris les compositions chargées
que la capacité énergétique du pendule, sa vitesse de
et renforcées en plus des types non chargés;
choc et le conditionnement des éprouvettes peuvent
feuilles thermoplastiques rigides;
également avoir une répercussion sur les résultats.
En conséquence, lorsque des résultats comparatifs
- matières thermodurcissables rigides pour mou-
sont nécessaires, ces facteurs devront être soi-
lage, y compris les compositions chargées et ren-
gneusement contrôlés et enregistrés.
forcées; feuilles thermodurcissables rigides, y
compris les stratifiés;
1.6 La méthode ne devra pas être utilisée comme
source de données pour les calculs d’6léments
- composites thermoplastiques et thermodur-
d’ingénierie de conception. Cependant, une infor-
cissables renforcés de fibres comportant des ren-
mation sur le comportement type de la matiére peut
forts unidirectionnels et multidirectionnels tels que
être obtenue en effectuant l’essai à différentes tem-
mat, tissus, tissus stratifils, fils de base coupés,

combinaison de renforcements et hybrides, strati- pératures, en faisant varier le rayon de l’entaille et/ou

l’épaisseur, et en utilisant des éprouvettes préparées
fils et fibres broyées, feuilles réalisées à partir de
dans des conditions différentes.
matiéres préimprégnées (prepregs);
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 180:1993(F)
- Éprouvettes à usages
ISO 3167: -3)6 P/as tiques
2 Références normatives
multiples.
3 Définitions
Les normes suivantes contiennent des dispositions
qui, par suite de la référence qui en est faite, consti-
Pour les besoins de la présente Norme internationale,
tuent des dispositions valables pour la présente
les définitions suivantes s’appliquent.
Norme internationale. Au moment de la publication,

les éditions indiquées étaient en vigueur. Toute 3.1 résistance au choc Izod d’éprouvettes non

norme est sujette à révision et les parties prenantes entaillées, qu: Énergie de choc absorbée par la rup-

des accords fondés sur la présente Norme internatio- ture d’une éprouvette non entaillée rapportée à la

nale sont invitées à rechercher la possibilité d’appli- section droite initiale de l’éprouvette.

quer les éditions les plus récentes des normes
Elle est exprimée en kilojoules par mètre carré
indiquées ci-après. Les membres de la CEI et de I’ISO
(kJ/mz)
possèdent le registre des Normes internationales en
vigueur a un moment donné.
3.2 résistance au choc Izod d’éprouvettes en-
taillées, qN: Énergie de choc absorbée par la rupture
ISO 291 :1977, Plastiques - Atmosphères normales
d’une éprouvette entaillée rapportée a la section
de conditionnement et d’essai.
droite initiale a l’entaille de l’éprouvette, le pendule
percutant la face contenant l’entaille.
ISO 293: 1986, Plastiques - Moulage par compres-
sion des éprouvettes en matières thermoplastiques.
Elle est exprimée en kilojoules par mètre carré
(kJ/m2).
ISO 294: -l), P/as tiques - Moulage par injection des
éprouvettes de materiaux thermoplastiques.
3.3 résistance au choc Izod d’éprouvettes avec
entailles inversées, qR: Énergie de choc absorbée
ISO 2951991, Plastiques - Moulage par compres-
par la rupture d’une éprouvette avec entaille inversée
sion des éprouvettes en matières
rapportée a la section droite initiale a l’entaille de
thermodurcissables.
l’éprouvette.
ISO 1268: 1974, Matières plastiques - Préparation de
Elle est exprimée en kilojoules par mètre carré
plaques ou de panneaux en stratifies verre textile-
(kJ/m$
resine basse-pression pour la realisa tion
d’éprouvettes.
3.4 choc parallèle (p) (pour plastiques stratifiés
renforcés): La direction de la percussion est parallèle
ISO 2557-l : 1989, Plastiques - Thermoplastiques
au plan laminaire de la matière sous forme de feuille.
amorphes - Préparation des éprouvettes à niveau de
La direction de la percussion, dans l’essai Izod est e
retrait maximal spécifie - Partie 1: Barres.
«position debout)) (voir figure 1: position debout pa-
rallèle).
ISO 2557-2: 1986, Plastiques - Thermoplastiques
Préparation des éprouvettes à niveau de
amorphes -
3.5 choc normal (n) (pour plastiques stratifiés ren-
retrait spécifie - Partie 2: Plaques.
forcés): La direction de la percussion est perpendi-
culaire au plan de la couche stratifiée de la matière
ISO 2602:1980, Interprétation statistique de résultats
sous forme de feuille, voir figure 1: ((position debout
d’essais - Estimation de la moyenne - Intervalle de
normal )).
confiance.
NOTE 1 Ce type de choc n’est pas utilisé pour l’essai
ISO 2818: -*), Plastiques - Préparation des éprou-
Izod, mais n’est indiqué que pour clarifier le système de
vettes par usinage. désignation.
1) À publier. (Révision de I’ISO 294:1975)
2) A publier. (Révision de I’ISO 2818:1980)
3) À publier. (Révision de I’ISO 3167:1983)
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 180:1993(F)
position debout e
h plat f
Mors de serrage
parallèle p
facultative
Mors de serrage ,
mobile
normal n

Direction de percussion par rapport à l’épaisseur de l’éprouvette h et à la largeur de l’éprouvette b: position debout

(e) et à plat (f); par rapport au plan laminaire: paraIMe (p) et normal In).
L’essai Izod usuel s’effectue en position debout parallèle. Lorsque h
= b, les directions parallèles ainsi que la di-
rection normale peuvent être utilisées.
Figure 1
- Schéma de désignations décrivant la direction de percussion
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 180:1993(F)
E, du pendule et son énergie residuelle après la rup-
4 Principe
ture de l’éprouvette. L’énergie doit être corrigée pour
les pertes dues au frottement et a la resistance de
L’éprouvette, encastree verticalement en porte-à-
l’air (voir tableau 1 et 7.4).
faux, est rompue par une seule oscillation d’un pen-
dule, la ligne de choc etant située à distance fixe du
serrage de Mprouvette, et en cas d’éprouvette en-
5.1.2 La machine doit avoir les caractéristiques indi-
taillée, de l’axe de l’entaille (voir figure 2).
quées dans le tableau 1.
Afin de pouvoir appliquer l’essai a toute la gamme de
5 Appareillage
materiaux prescrits en 1.3, il est necessaire d’utiliser
une série de pendules interchangeables (voir 7.3). II
5.1 Machine d’essai
n’est pas conseille de comparer des résultats obtenus
avec des pendules differents. Les pertes par frot-
5.1.1 La machine d’essai doit être un instrument du
tement doivent être périodiquement contrôlees.
type mouton-pendule avec un bâti rigide. II doit pou-
voir mesurer l’énergie de choc, W, absorbee pour
NOTE 2 Des pendules avec d’autres énergies que celles

rompre une éprouvette; la valeur de cette énergie est indiquées dans le tableau 1 sont permis, mais il est prévu

de supprimer cette option lors de la prochaine révision.
définie comme la difference entre l’énergie initiale,
Tableau 1 - Caractéristiques des machines d’essai du type mouton-pendule
Perte de frottement
Énergie, E Vitesse h l’impact
Erreur admissib9eJ) aprhs
maximale admissible sans
correction avec éprouvette
(nominale)
bprouvette

1) L’erreur admissible ne doit pas être dépassée sur une gamme de 10 % à 80 % de la capacité du pendule.

Dimensions en millimètres
Rayon de 1’arWe du percuteur
R, = 0,8 *0,2
Rayon du bord du mors
R2 = 0,2 *O,l
/////y//
/ Mors de serrage mobile
Mors de serrage fixe
Faces des mors

Figure 2 - Support d’éprouvette et arête du percuteur représentés B l’impact de l’éprouvette entaillée

---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 180:1993(F)
NOTE 4 Le mors fixe peut être pourvu d’une rainure pour
51.3 La machine doit être solidement fixée a une
améliorer le positionnement et la manipulation de I’éprou-
fondation dont la masse doit être d’au moins 40 fois
. vette (voir figure 1).
celle du plus lourd pendule utilise. Elle doit pouvoir
être ajustée de façon que les orientations du percu-

teur et de I’etau soient conformes aux prescriptions 5.1.7 Certains plastiques sont sensibles a la pres-

de 5.1.4 et 5.1.6 .
sion de serrage. Lors de l’essai de ces matières, cer-
tains moyens de limitation de la force de serrage
doivent être utilises et la force de serrage notee dans
5.1.4 L’arête du percuteur du pendule doit être en
le rapport d’essai. Un des moyens de mesure de la
acier trempe et avoir une surface cylindrique ayant un
force de serrage est l’utilisation d’une clé
rayon de courbure de R, = 0,8 mm + 0,2 mm avec
dynamométrique ou d’un appareil pneumatique ou
son axe horizontal et perpendiculaire-au plan de dé-
hydraulique pour le serrage de la vis du dispositif de
placement du pendule. Elle doit être alignée de façon
serrage.
qu’elle rentre en contact avec toute la largeur
d’éprouvettes rectangulaires. Le ligne de contact doit

être perpendiculaire a + 2’ près de l’axe longitudinal 5.2 Micromètres et comparateurs

de l’éprouvette. -
Des micromètres et comparateurs aptes à mesurer
les dimensions essentielles des éprouvettes avec une
5.1.5 La distance entre l’axe de rotation et le point
précision de 0,02 mm sont nécessaires. Pour mesurer
d’impact doit être a + 1 % près de la longueur L, du
la dimension bN d’une éprouvette avec entaille, le mi-
pendule.
cromètre doit être équipé d’une enclume d’une lar-
geur de 2 mm à 3 mm et d’un profil convenable pour
NOTE 3 La longueur LP, en mètres, du pendule peut être
épouser la forme de l’entaille.
déterminée expérimentalement à partir de la période
d’oscillations à faible amplitude du pendule à l’aide de
l’équation suivante:
6 Éprouvettes
=g”xT’
. . .
Lp (1)
4n2
6.1 Préparation
6.1.1 Compositions pour moulage ou extrusion
est l’accélération normale due à la pesanteur,
en mètres par seconde carrée (9,81 m/s’);
Les éprouvettes doivent être préparées conforme-
T est la période, en secondes, d’une oscillation
ment a la norme du materiau concerne. En l’absence
simple compléte (va-et-vient) déterminée à
de ces indications ou d’indications contraires, les
partir d’au moins 50 oscillations consécutives
éprouvettes doivent être, soit directement obtenues
et ininterrompues (connues avec une précision
par compression, soit par injection à partir de la ma-
d’une part pour 2 000), l’angle d’oscillation
tiere conformément à I’ISO 293, I’ISO 294,
étant inférieur à 5” de part et d’autre du centre.
I’ISO 2557-l ou I’ISO 2557-2, selon le cas, ou soit
usinées conformement à I’ISO 2818 à partir de
5.1.6 Le support d’éprouvette doit être un dispositif
feuilles obtenues par moulage en compression ou par
constitue par un mors fixe et un mors mobile. Les
injection de compositions.
surfaces de serrage des mors doivent être parallèles

a 0,025 mm près. Le dispositif de serrage doit être tel Les éprouvettes de type 1 peuvent être préle-

NOTE 5

qu’il maintienne l’éprouvette en position verticale par vées dans la partie centrale de l’éprouvette de type A

conformément à I’ISO 3167 (voir 6.3).
rapport a son axe longitudinal et perpendiculaire au
plan supérieur du dispositif (voir figure2). Les bords
supérieurs du dispositif de serrage doivent avoir des
6.1.2 Feuilles
rayons R, = 0,2 mm + 0,l mm.
Les éprouvettes doivent être usinées a partir de
Des moyens doivent être prévus pour s’assurer qu’au
feuilles conformement à I’ISO 2818. Cependant, si
serrage d’une éprouvette avec entaille dans le dispo-
ceci est possible, le type 1 avec l’entaille A doit être
sitif, le plan supérieur de celui-ci soit a 0,2 mm prés
utilise. La surface usinee d’éprouvettes non entaillees
du plan bissecteur du dièdre de l’entaille.
ne doit pas être essayée sous tension.
Le dispositif de serrage doit être place de façon que
6.1.3 Polymères renforcés avec des fibres
l’éprouvette soit centree par rapport a l’arête du per-
cuteur (a + 0,05 mm près) et que le centre de l’arête longues
du percuteur soit situe a 22,0 mm + 0,2 mm au-

dessus du plan supérieur du dispositif de serrage (voir Une plaque doit être préparée conformément a

figure 2). Le dispositif doit être conçu de manier-e a I’ISO 1268 ou une méthode de préparation prescrite

éviter tout mouvement de la partie serrée de I’éprou- ou agréée. Les éprouvettes doivent être usinees a

vette, pendant le serrage ou les essais. partir d’elle, conformément à I’ISO 2818.

-------------------
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.