Continuous mechanical handling equipment — Safety code for screw conveyors — Examples of guards for trapping and shearing points

Gives examples of the kinds of hazards associated with screw conveyors at danger points, in particular trapping and shearing points located between the moving screw and the fixed parts of the conveyor or surrounding structures. Describes different safety devices, illustrated by examples of design sheets, capable of meeting the general safety requirements.

Engins de manutention continue — Code de sécurité pour transporteurs à vis — Exemples de protection des points de coincement et de cisaillement

Le présent Rapport technique donne des exemples des risques d'accident pouvant apparaître, sur les transporteurs à vis, en un certain nombre de points dangereux, points de coincement et de cisaillement se trouvant entre la vis et les éléments fixes du transporteur ou des structures avoisinantes. Il décrit différents dispositifs de protection, des croquis de principe illustrant dans la plupart des cas les descriptions, susceptibles de répondre aux exigences de sécurité fixées dans les Normes internationales de sécurité ISO 1819 et ISO 7149.

Naprave in sistemi za kontinuirni transport - Varnostni predpis za polžaste transporterje - Primeri zaščite kritičnih mest

General Information

Status
Published
Publication Date
18-Nov-1987
Current Stage
9093 - International Standard confirmed
Start Date
24-Sep-2013
Completion Date
24-Sep-2013

Buy Standard

Technical report
ISO/TR 9172:1987 - Continuous mechanical handling equipment -- Safety code for screw conveyors -- Examples of guards for trapping and shearing points
English language
16 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Technical report
ISO/TR 9172:1996
English language
16 pages
sale 10% off
Preview
sale 10% off
Preview
e-Library read for
1 day
Technical report
ISO/TR 9172:1987 - Engins de manutention continue -- Code de sécurité pour transporteurs a vis -- Exemples de protection des points de coincement et de cisaillement
French language
16 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Technical report
ISO/TR 9172:1987 - Engins de manutention continue -- Code de sécurité pour transporteurs a vis -- Exemples de protection des points de coincement et de cisaillement
French language
16 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

TECHNICAL REPORT 9172
Published 1987-12-15

INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR STANDARDIZATION- MEXflYHAPO,QHAR OPTAHM3AlJMFl t-l0 CTAH~APTL’l3A~Wl~ORGANISATION INTERNATIONALE DE NORMALlSATlON

Continuous mechanical handling equipment - Safety
code for screw conveyors - Examples of guards for
trapping and shearing points

Engins de manutention continue - Code de s&w-it6 des transporteurs ii VI’S - Exemples de protection des points de coincement

et de cisailfemen t

IS0 (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of national standards bodies (IS0 member bodies).

The work of preparing International Standards is normally carried out through IS0 technical committees. Each member body

interested in a subject for which a technical committee has been established has the right to be represented on that committee.

International organizations, governmental and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work.

The main task of IS0 technical committees is to prepare International Standards. In exceptional circumstances a technical committee

may propose the publication of a technical report of one of the following types :

type 1, when the necessary support within the technical committee cannot be obtained for the publication of an International

Standard, despite repeated efforts;

type 2, when the subject is still under technical development requiring wider exposure;

type 3, when a technical committee has collected data of a different kind from that which is normally published as an

International Standard (“state of the art”, for example).

Technical reports are accepted for publication directly by IS0 Council. Technical reports types 1 and 2 are subject to review within

three years of publication, to decide if they can be transformed into International Standards. Technical reports type 3 do not

necessarily have to be reviewed until the data they provide are considered to be no longer valid or useful.

ISO/TR 9172 was prepared by Technical Committee ISO/TC lQ1, Continuous mechanical handfing equipment.

The reasons which led to the decision to publish this document in the form of a technical report type 3 are explained in the

Introduction.
0 Introduction

This Technical Report supplements the various safety standards for conveyors for loose bulk materials. It gives examples of the many

kinds of hazards connected with screw conveyors at trapping and shearing points; it incorporates illustrative examples which show in

principle how sufficient safety can be achieved, without excluding other methods which give the same level of safety.

iii
Ref. No. ISWTR 9172: 1987 (E)
R U DC 621.867.4-783.3
. .

Descriptors : handling equipment, continuous handling, continuous conveyors, screw conveyors, safety requirements.

l- 0 International Organization for Standardization, 1987 @
ii?
Printed in Switzerland Price based on 16 pages
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO/TR 9172 : 1987 (E)
1 Scope and field of application

This Technical Repo rt gives examples of the kinds of hazards associated with screw conveyors at danger points, in particu trapping

and shearing points located between the moving screw and the fixed parts of the conveyor or surrounding structures.

It describes different safety devices, illustrated by examples of design sheets, capable of meeting safety requirements specified in

IS0 1819 and IS0 7149.
2 References
General rules.
IS0 1819, Continuous mechanical handling equipment - Safety code
IS0 7149, Continuous mechanical handling equipment - Safety code Special rules.
3 Danger points
3.1 Trapping points

Trapping poin ts occur where the outer edge of the screw approaches a fixed part with a

steadily decreasing distance; examples of
danger points where this hazard occurs are given in 3.1.1 to 3.1.5.
3.1.1
Between screw and trough

between the outer edge of the screw blade and the trough decreases down to the operating clearance,

As the distance
there is a

danger of limbs being pulled in (see figure 1). In the case of large screw conveyors, the whole body may be pulled in.

Figure 1
3.1.2 Between screw and screw protection plate
A trapping point will

occur on the running area protection plate (usually made from angle steel or shaped like a roof) if the

clearance c (see figu re 2) is less than 50 mm.
Figure 2
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO/TR 9172 : 1987 (El
3.1.3 Between multiple screws

Trapping points will occur between adjacent screws [see figures 3a) and 3c)l or on one [see figure 3c)l or both [see figure 3b)] of the

trough walls depending on the direction of rotation and the pitch of the screw helix.

The trapping points at the trough sides are the same as in 3.1 .l; between the screws, trapping points may occur depending on the

distance between the screw blades and the friction generated at the blades.
a) b)
Figure 3
3.1.4 Between screw and supporting bars

At the open end of self-charging screws, trapping points may occur between the screw and the bars supporting the outer bearing of

the screw shaft (see figure 4); hands are especially at risk if any of these bars are used for moving the conveyor and clearance a is not

large enough.
Figure 4
3.4.5 Between screw and ground

On open and running, feeding or distributing screws, trapping points will occur at ground level or between the material to be

conveyed and the screw if the screw cannot lift itself because of its own weight or the weight of the machine connected to it.

Usually the feet are pulled in first and the whole body afterwvards. Open ends of ribbon-type screws can also catch parts of the

clothing, thus unbalancing the whole body or pulling it in.
Figure 5
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO/TR 9172 : 1987 (E)
3.2 Shearing points

Shearing points may occur when the screw helix passes edges lying across the conveying direction. Parts of the body which may have

become caught are pinched by the screw blade, trapped and then cut off by the scissor action of the screw edge moving close across

the edge of the opening.
Shearing points like this occur at the points listed in 3.2.1 to 3.2.5.
3.2.1 At feed and discharge openings

Shearing points occur at feed and discharge openings whatever their position in the housing or the exact configuration of the edge of

the opening (see figure 6); hands especially are at risk.
Figure 6
3.2.2 At openings of tubes of self-charging screws

Shearing points occur as the leading edges of the screw helix enter the tube of self-charging screws (see figure 7); depending on the

type of operation, hands or feet especially are at risk.
Figure 7
3.2.3 At openings of conveying troughs or tubes (of open feed hoppers or pans)

Shearing points occur as the leading edges of the screw helix enter the conveying trough or tube of an open-feed hopper or pan (see

figure 8).
Figure 8
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO/TR 9172 : 1987 (E)
3.2.4 Cross-members
points where cross-members are exposed (see figure 9).
Shearing points occur at
Figure 9
3.2.5 At shaft outer bearings

Shearing points occur at the shaft outer bearings of self-charging screws between the bars supporting the bearing and the lead-in

edges of the screw blade (see figure 10).
NOTE - For clearance j, see 6.1.
Figure 10
4 Guarding trapping points

Because of the sharp edges of the screw blade and the small clearance between screw and trough, there is always a danger that a

trapped part of the body may be sheared. Guards shall therefore be properly constructed to the correct standards.

4.1 Guards for general use
Examples of possible guards for general use are given in 4.1 .l to 4.1.9.
4.1.1 Closed tube

The screw can be placed in a closed tube where all openings for assembly, inspection or maintenance are securely closed (see

figure 11). For inspection purposes, permanently fixed glasses or grids may be provided. Any lubrication necessary can be done from

the outside.
Figure 11
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO/TR 9172 : 1987 (E)
4.1.2 Trough with fixed solid cover

The screw can be placed in a trough with a fixed solid cover (see figure 12). The cover shall

a) be strong enough to withstand the expected loads and at least a load of 100 kg/m2 if it is possible for the cover to be stepped on;

b) have each removable section fixed by at least two bolts located diagonally.
Figure 12
4.1.3 Trough with fixed grid cover

The screw can be placed in a trough with a fixed grid cover [see figures 13a) and 13b)l. The cover shall

a) be designed so that no danger point is accessible through the grid;

b) be strong enough to withstand the expected loads and at least a load of 100 kg/m2 if it is possible for the cover to be stepped on;

c) have each removable section fixed by at least two bolts located diagonally.
a) b)
Figure 13
4.1.4 Trough with opening cover

The screw can be placed in a trough with an opening cover (see figure 14). The cover shall be

a) electrically or mechanically interlocked with the drive of the screw conveyor;

b) designed so that it can be stepped on without it being possible to reach any danger point, as specified in 4.12 and 4.1.3.

Figure 14
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO/TR 9172 : 1987 (E)
4.1.5 Trough with fixed cover and feeding slot

The screw can be placed in a trough with a fixed cover and feeding slot (see figure 15) in which

a) the nip point at the trough wall is covered;
b) the distance d to the screw edge is at least 50 mm; and

c) the free edge B of the cover is bent towards the screw shaft to afford better protection.

Figure 15
4.1.6 Open trough in enclosed areas for loose bulk material

The screw can be placed in an open trough in enclosed areas for loose bulk materials, e.g. bunkers, silos, etc. (see figure 16); these

areas shall be designed so that
a) they cannot be entered, or
b) they are guarded against entry during operation of the screw conveyor;
c) no trapping point is accessible through unguarded openings.
Figure 16
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO/TR 9172 : 1987 (E)
4.1.7 Open trough with temporary grid covers

The screw can be placed in an open trough with temporary grid covers in enclosed areas which may be entered temporarily for

cleaning and complete emptying purposes with the aid of the screw conveyor; the cover shall be designed so that no trapping point is

accessible through the grid (see figure 17).
...

SLOVENSKI STANDARD
SIST ISO/TR 9172:1996
01-maj-1996
1DSUDYHLQVLVWHPL]DNRQWLQXLUQLWUDQVSRUW9DUQRVWQLSUHGSLV]DSROåDVWH
WUDQVSRUWHUMH3ULPHUL]DãþLWHNULWLþQLKPHVW
Continuous mechanical handling equipment -- Safety code for screw conveyors --
Examples of guards for trapping and shearing points
Engins de manutention continue -- Code de sécurité pour transporteurs à vis --
Exemples de protection des points de coincement et de cisaillement
Ta slovenski standard je istoveten z: ISO/TR 9172:1987
ICS:
53.040.10 Transporterji Conveyors
SIST ISO/TR 9172:1996 en

2003-01.Slovenski inštitut za standardizacijo. Razmnoževanje celote ali delov tega standarda ni dovoljeno.

---------------------- Page: 1 ----------------------
SIST ISO/TR 9172:1996
---------------------- Page: 2 ----------------------
SIST ISO/TR 9172:1996
TECHNICAL REPORT 9172
Published 1987-12-15

INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR STANDARDIZATION- MEXflYHAPO,QHAR OPTAHM3AlJMFl t-l0 CTAH~APTL’l3A~Wl~ORGANISATION INTERNATIONALE DE NORMALlSATlON

Continuous mechanical handling equipment - Safety
code for screw conveyors - Examples of guards for
trapping and shearing points

Engins de manutention continue - Code de s&w-it6 des transporteurs ii VI’S - Exemples de protection des points de coincement

et de cisailfemen t

IS0 (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of national standards bodies (IS0 member bodies).

The work of preparing International Standards is normally carried out through IS0 technical committees. Each member body

interested in a subject for which a technical committee has been established has the right to be represented on that committee.

International organizations, governmental and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work.

The main task of IS0 technical committees is to prepare International Standards. In exceptional circumstances a technical committee

may propose the publication of a technical report of one of the following types :

type 1, when the necessary support within the technical committee cannot be obtained for the publication of an International

Standard, despite repeated efforts;

type 2, when the subject is still under technical development requiring wider exposure;

type 3, when a technical committee has collected data of a different kind from that which is normally published as an

International Standard (“state of the art”, for example).

Technical reports are accepted for publication directly by IS0 Council. Technical reports types 1 and 2 are subject to review within

three years of publication, to decide if they can be transformed into International Standards. Technical reports type 3 do not

necessarily have to be reviewed until the data they provide are considered to be no longer valid or useful.

ISO/TR 9172 was prepared by Technical Committee ISO/TC lQ1, Continuous mechanical handfing equipment.

The reasons which led to the decision to publish this document in the form of a technical report type 3 are explained in the

Introduction.
0 Introduction

This Technical Report supplements the various safety standards for conveyors for loose bulk materials. It gives examples of the many

kinds of hazards connected with screw conveyors at trapping and shearing points; it incorporates illustrative examples which show in

principle how sufficient safety can be achieved, without excluding other methods which give the same level of safety.

iii
Ref. No. ISWTR 9172: 1987 (E)
R U DC 621.867.4-783.3
. .

Descriptors : handling equipment, continuous handling, continuous conveyors, screw conveyors, safety requirements.

l- 0 International Organization for Standardization, 1987 @
ii?
Printed in Switzerland Price based on 16 pages
---------------------- Page: 3 ----------------------
SIST ISO/TR 9172:1996
ISO/TR 9172 : 1987 (E)
1 Scope and field of application

This Technical Repo rt gives examples of the kinds of hazards associated with screw conveyors at danger points, in particu trapping

and shearing points located between the moving screw and the fixed parts of the conveyor or surrounding structures.

It describes different safety devices, illustrated by examples of design sheets, capable of meeting safety requirements specified in

IS0 1819 and IS0 7149.
2 References
General rules.
IS0 1819, Continuous mechanical handling equipment - Safety code
IS0 7149, Continuous mechanical handling equipment - Safety code Special rules.
3 Danger points
3.1 Trapping points

Trapping poin ts occur where the outer edge of the screw approaches a fixed part with a

steadily decreasing distance; examples of
danger points where this hazard occurs are given in 3.1.1 to 3.1.5.
3.1.1
Between screw and trough

between the outer edge of the screw blade and the trough decreases down to the operating clearance,

As the distance
there is a

danger of limbs being pulled in (see figure 1). In the case of large screw conveyors, the whole body may be pulled in.

Figure 1
3.1.2 Between screw and screw protection plate
A trapping point will

occur on the running area protection plate (usually made from angle steel or shaped like a roof) if the

clearance c (see figu re 2) is less than 50 mm.
Figure 2
---------------------- Page: 4 ----------------------
SIST ISO/TR 9172:1996
ISO/TR 9172 : 1987 (El
3.1.3 Between multiple screws

Trapping points will occur between adjacent screws [see figures 3a) and 3c)l or on one [see figure 3c)l or both [see figure 3b)] of the

trough walls depending on the direction of rotation and the pitch of the screw helix.

The trapping points at the trough sides are the same as in 3.1 .l; between the screws, trapping points may occur depending on the

distance between the screw blades and the friction generated at the blades.
a) b)
Figure 3
3.1.4 Between screw and supporting bars

At the open end of self-charging screws, trapping points may occur between the screw and the bars supporting the outer bearing of

the screw shaft (see figure 4); hands are especially at risk if any of these bars are used for moving the conveyor and clearance a is not

large enough.
Figure 4
3.4.5 Between screw and ground

On open and running, feeding or distributing screws, trapping points will occur at ground level or between the material to be

conveyed and the screw if the screw cannot lift itself because of its own weight or the weight of the machine connected to it.

Usually the feet are pulled in first and the whole body afterwvards. Open ends of ribbon-type screws can also catch parts of the

clothing, thus unbalancing the whole body or pulling it in.
Figure 5
---------------------- Page: 5 ----------------------
SIST ISO/TR 9172:1996
ISO/TR 9172 : 1987 (E)
3.2 Shearing points

Shearing points may occur when the screw helix passes edges lying across the conveying direction. Parts of the body which may have

become caught are pinched by the screw blade, trapped and then cut off by the scissor action of the screw edge moving close across

the edge of the opening.
Shearing points like this occur at the points listed in 3.2.1 to 3.2.5.
3.2.1 At feed and discharge openings

Shearing points occur at feed and discharge openings whatever their position in the housing or the exact configuration of the edge of

the opening (see figure 6); hands especially are at risk.
Figure 6
3.2.2 At openings of tubes of self-charging screws

Shearing points occur as the leading edges of the screw helix enter the tube of self-charging screws (see figure 7); depending on the

type of operation, hands or feet especially are at risk.
Figure 7
3.2.3 At openings of conveying troughs or tubes (of open feed hoppers or pans)

Shearing points occur as the leading edges of the screw helix enter the conveying trough or tube of an open-feed hopper or pan (see

figure 8).
Figure 8
---------------------- Page: 6 ----------------------
SIST ISO/TR 9172:1996
ISO/TR 9172 : 1987 (E)
3.2.4 Cross-members
points where cross-members are exposed (see figure 9).
Shearing points occur at
Figure 9
3.2.5 At shaft outer bearings

Shearing points occur at the shaft outer bearings of self-charging screws between the bars supporting the bearing and the lead-in

edges of the screw blade (see figure 10).
NOTE - For clearance j, see 6.1.
Figure 10
4 Guarding trapping points

Because of the sharp edges of the screw blade and the small clearance between screw and trough, there is always a danger that a

trapped part of the body may be sheared. Guards shall therefore be properly constructed to the correct standards.

4.1 Guards for general use
Examples of possible guards for general use are given in 4.1 .l to 4.1.9.
4.1.1 Closed tube

The screw can be placed in a closed tube where all openings for assembly, inspection or maintenance are securely closed (see

figure 11). For inspection purposes, permanently fixed glasses or grids may be provided. Any lubrication necessary can be done from

the outside.
Figure 11
---------------------- Page: 7 ----------------------
SIST ISO/TR 9172:1996
ISO/TR 9172 : 1987 (E)
4.1.2 Trough with fixed solid cover

The screw can be placed in a trough with a fixed solid cover (see figure 12). The cover shall

a) be strong enough to withstand the expected loads and at least a load of 100 kg/m2 if it is possible for the cover to be stepped on;

b) have each removable section fixed by at least two bolts located diagonally.
Figure 12
4.1.3 Trough with fixed grid cover

The screw can be placed in a trough with a fixed grid cover [see figures 13a) and 13b)l. The cover shall

a) be designed so that no danger point is accessible through the grid;

b) be strong enough to withstand the expected loads and at least a load of 100 kg/m2 if it is possible for the cover to be stepped on;

c) have each removable section fixed by at least two bolts located diagonally.
a) b)
Figure 13
4.1.4 Trough with opening cover

The screw can be placed in a trough with an opening cover (see figure 14). The cover shall be

a) electrically or mechanically interlocked with the drive of the screw conveyor;

b) designed so that it can be stepped on without it being possible to reach any danger point, as specified in 4.12 and 4.1.3.

Figure 14
---------------------- Page: 8 ----------------------
SIST ISO/TR 9172:1996
ISO/TR 9172 : 1987 (E)
4.1.5 Trough with fixed cover and feeding slot

The screw can be placed in a trough with a fixed cover and feeding slot (see figure 15) in which

a) the nip point at the trough wall is covered;
b) the distance d to the screw edge is at least 50 mm; and

c) the free edge B of the cover is bent towards the screw shaft to afford better protection.

Figure 15
4.1.6 Open trough in enclosed areas for loose bulk material

The screw can be placed in an open trough in enclosed areas for loose bulk materials, e.g. bunkers, silos, etc. (see figure 16); these

areas shall be designed so that
a) they cannot be entered, or
b) they are guarded against entry during operation of the screw conveyor;
c) no trapping point is accessible through unguarded openings.
Figure 16
---------------------- Page: 9 ---------------
...

RAPPORT TECHNIQUE 9172
Publié 1987-12-15

INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR STANDARDIZATION- MEXJjYHAPOAHAR OPrAHM3A~MFl il0 CTAH~APTM3A~MM. ORGANISATION INTERNATIONALE DE NORMALISATION

Engins de manutention continue - Code de sécurité des
transporteurs à vis - Exemples de protection des points
de coincement et de cisaillement

Con tinuous mechanical handling equipmen t - Safety code for screw conveyors - Examples of guards for trapping and shearing

points

L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d’organismes nationaux de normalisation (comités

membres de I’ISO). L’élaboration des Normes internationales est normalement confiée aux comités techniques de I’ISO. Chaque

comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du comité technique créé à cet effet. Les organisations

internationales, gouvernementales et non gouvernementales, en liaison avec I’ISO participent également aux travaux.

La tâche principale des comités techniques de I’ISO est d’élaborer les Normes internationales. Exceptionnellement, un comité

technique peut proposer la publication d’un rapport technique de l’un des types suivants:

type 1 : lorsque, en dépit de maints efforts au sein d’un comité technique, l’accord requis ne peut être réalisé en faveur de la

publication d’une Norme internationale;

type 2: lorsque le sujet en question est encore en cours de développement technique et requiert une plus grande expérience;

type 3: lorsqu’un comité technique a réuni des données de nature différente de celles qui sont normalement publiées comme

Normes internationales (ceci pouvant comprendre des informations sur l’état de la technique, par exemple).

La publication des rapports techniques dépend directement de l’acceptation du Conseil de I’ISO. Les rapports techniques des types 1

et 2 font l’objet d’un nouvel examen trois ans au plus tard après leur publication afin de décider éventuellement de leur transformation

en Normes internationales. Les rapports techniques du type 3 ne doivent pas nécessairement être révisés avant que les données

fournies ne soient plus jugées valables ou utiles.

L’lSO/TR 9172 a été préparé par le comité technique ISO/TC 101, Engins de manutention continue.

Les raisons justifiant la décision de publier le présent document sous forme de rapport technique du type 3 sont exposées dans

l’introduction.
0 Introduction

Le présent Rapport technique complète les différentes normes de sécurité relatives aux transporteurs de produits manutentionnés en

vrac. II donne des exemples des nombreux risques d’accident pouvant apparaître sur les transporteurs à vis, aux points de coincement

et de cisaillement, et contient des illustrations schématiques des moyens techniques pouvant être utilisés pour obtenir une protection

satisfaisante, sans pour autant exclure d’autres solutions susceptibles d’offrir une protection identique.

CDU 621.867.4-783.3 Réf. no: ISO/TR 9172 : 1987 (F)
manutention continue, carrousel, transporteur à vis, règle de sécurité.
Descripteurs : matériel de manutention,
0 Organisation internationale de normalisation, 1987 0
Imprimé en Suisse Prix basé sur 16 pages
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO/TR 9172 : 1987 (F)
1 Objet et domaine d’application

Le présent Rapport technique donne des exemples des risques d’accident pouvant apparaître, sur les transporteurs à vis, en un certain

nombre de points dangereux, points de coincement et de cisaillement se trouvant entre la vis et les éléments fixes du transporteur ou

des structures avoisinantes.

II décrit différents dispositifs de protection, des croquis de principe illustran t dans la plupart des cas les descriptions, susceptibles de

ISO 7149.

répondre aux exigences de sécurité fixées dans les Normes internationales de sécurité ISO 1819 et

2 Références
ISO 1819, Engins de manutention continue - Code de sécurité - Règles générales.

ISO 7149, Engins de manutention continue - Code de sécurité - Règles particulières.

3 Points dangereux
3.1 Points de coincement

Les points de coincement sur les transporteurs à vis se trouvent là où les bords extérieurs de la vis se déplacent,

par rapport à une
pièce fixe, avec un écartement qui va en diminuant;
c’est le cas, par exemple, aux endroits indiqués en 3.1.1 à 3 .1.5.
3.1.1 Entre la vis et l’auge
Là où l’écart entre l’arête extérieure

de chaque enroulement de la vis et l’auge 1 se rédui t au jeu de fonctionnement, un risque de

il y a
coincement pour les membres (voir figure 1). Dans le cas de transporteurs de
grandes dimensions, il y a un risque pour tout le corps
d’être happé.
Figure 1
3.1.2 Entre la vis et son dispositif protecteur

II existe un point de coincement entre la vis et le dispositif protecteur (qui est souvent une cornière ou a la forme d’un toit), lorsque la

distance c (voir figure 2) est inférieure à 50 mm.
Figure 2
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO/TR 9172 : 1987 (F)
3.1.3 Entre les vis multiples

Dans le cas de vis multiples, il existe des points de coincement entre les vis adjacentes [voir figures 3a) et 3~11 et sur une paroi [voir

figure 3c)l ou sur les deux parois [voir figure 3b)l des auges, en fonction du sens de rotation et du pas de l’hélice.

Les parois présentent les mêmes points de coincement que ceux cités en 3.1.1. Entre les vis, des points de coincement peuvent égale-

ment exister en fonction de la distance entre les spires des vis et en fonction du frottement produit au niveau des spires.

a) b) cl
Figure 3
3.1.4 Entre la vis et les supports

À la partie libre des vis à auto-alimentation, des points de coincement peuvent exister entre la vis et les barres supportant le palier de

l’arbre de la vis (voir figure 4). Les mains sont particulièrement exposées si ces barres sont utilisées pour déplacer le transporteur à vis,

l’écartement CI se trouvant insuffisant.
Figure 4
3.1.5 Entre la vis et le sol

Les vis d’alimentation ou de répartition fonctionnant sans couvercle présentent des points de coincement situés au niveau du sol ou

du produit à manutentionner (voir figure 51, si la vis ne peut pas se soulever du fait de son propre poids et de celui des appareils qui y

sont reliés.

Généralement, ce sont les pieds qui sont d’abord sujets au coincement, puis le reste du corps suit. Dans le cas des vis à ruban, des

morceaux de vêtements peuvent se trouver agrippés par les extrémités de la vis et, alors, l’ensemble du corps est happé ou enroulé.

Figure 5
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO/TR 9172 : 1987 (F)
3.2 Points de cisaillement

Les points de cisaillement se situent dans les zones où les spires de la vis s’approchent, de par leur mouvement, d’une arête perpendi-

culaire au sens du transport. Les parties du corps qui se trouvent prises par l’appareil sont alors comprimées par les flancs de la vis et

ensuite l’arête de la vis, s’approchant de tres près du rebord de l’enveloppe du transporteur, viendra les cisailler.

De tels points de cisaillement se trouvent aux endroits indiqués en 3.2.1 à 3.2.5.

3.2.1 Aux orifices d’alimentation et de déchargement

Des points de cisaillement existent à l’orifice d’alimentation et à l’orifice de déchargement (voir figure 61, quelle que soit la position de ces

orifices dans l’enveloppe du transporteur et la configuration de l’arête de l’ouverture, Ce sont les mains qui sont surtout menacées.

Figure 6
3.2.2 À l’arête d’entrée

Des points de cisaillement existent à l’arête d’entrée située sur le tube des vis à auto-alimentation (voir figure 7). En fonction de I’utili-

sation, ce sont surtout les pieds et les mains qui sont menacés.
Figure 7
3.2.3 À l’arête de la trémie d’alimentation ou d’un rbceptacle

Des points de cisaillement existent à l’arête de la trémie d’alimentation ouverte ou d’un réceptacle ouvert donnant dans une auge ou

dans un tube (voir figure 8).
A-A
Figure 8
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO/TR 9172 : 1987 (F)
3.2.4 Aux traverses

Des points de cisaillement existent au niveau des traverses lorsque celles-ci sont exposées (voir figure 9).

Figure 9
3.2.5 Au palier d’extrémité

Des points de cisaillement existent au niveau du palier d’extrémité des transporteurs à auto-alimentation, entre les supports du palier

et les arêtes de la vis (voir figure 10).
NOTE - Pour l’espace libre j, voir 6.1.
Figure 10
4 Protection des points de coincement

Les arêtes coupantes de la vis du transporteur et l’espace réduit existant entre la vis et la gaine font que, lorsqu’une partie du corps se

trouve happée, il y a toujours un risque que cette dernière soit cisaillée. Des protections adéquates doivent donc être réalisées aux

dimensions correctes.
4.1 Protections possibles à usage général

II est possible de réaliser une protection à usage général dans les cas indiqués, à titre d’exemples, en 4.1 .l à 4.1.9.

4.1.1 Gaine tubulaire avec portes de visite

La vis peut être placée dans une gaine tubulaire où toutes les portes de visite destinées au montage, à la surveillance et à l’entretien

sont fermement closes (voir figure 11). Pour les besoins de surveillance, des verres ou des grillages fixés à demeure peuvent être

prévus. Toute opération de graissage peut être effectuée de l’extérieur.
Figure 11
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO/TR 9172 : 1987 .(F)
4.1.2 Auge avec couvercle plein fixé

La vis peut être placée dans une auge avec couvercle plein fixé (voir figure 12). Le couvercle doit

a) être d’une résistance suffisante pour supporter les charges prévues, et au moins une charge de 100 kg/m2 s’il est possible de

marcher sur ce couvercle;

b) avoir chacun de ses éléments amovibles fixé à l’auge par au moins deux vis disposées en diagonale.

Figure 12
4.1.3 Auge avec couvercle grillagé fermé

La vis peut être placée dans une auge avec couvercle grillagé fermé [voir exemples a) et b) à la figure 131. Le couvercle doit

a) être réalisé de telle facon que l’on ne puisse atteindre aucun point dangereux;

b) être d’une résistance suffisante pour supporter les charges prévues, et au moins une charge de 100 kg/m2 s’il est possible de

marcher sur ce couvercle;

c) avoir chacun de ses éléments amovibles fixé à l’auge par au moins deux vis disposées en diagonale.

a) b)
Figure 13
4.1.4 Auge avec couvercle ouvrant

La vis peut être placée dans une auge avec couvercle ouvrant (voir figure 14). Le couvercle doit

a) être interverrouillé, électriquement ou mécaniquement, avec l’entraînement de la vis;

b) être réalisé de telle facon que l’on puisse marcher dessus et que l’on ne puisse atteindre aucun point dangereux, conformé-

ment à 4.1.2 et 4.1.3.
Figure 14
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO/TR 9172 : 1987 (F)
4.1.5 Auge avec couvercle fixe et fente d’alimentation

La vis peut être placée dans une auge avec couvercle fixe et fente d’alimentation (voir figure 19, ayant les caractéristiques suivantes :

le point de coincement sur la paroi de l’auge doit être protégé;
l’écartement d jusqu’à la vis doit être d’au moins 50 mm;

l’arête libre B du couvercle doit avoir un bord rabattu vers l’arbre de la vis pour assurer une meilleure protection.

Figure 15
4.1.6 Auge ouverte dans des enceintes pour matières à manutentionner

La vis peut être placée dans une auge ouverte dans des enceintes pour matières à manutentionner telles que soutes ou silos (voir

figure 161, à condition que
a) la construction de l’enceinte ne permette pas d’y pénétrer;
l’accès soit rendu impossible pendant le fonctionnement du transporteur à vis;

les points de coincement ne puissent pas être atteints à travers les ouvertures non protégées.

Figure 16
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO/TR 9172 : 1987 (FI
4.1.7 Auge ouverte avec grille amovible

La vis peut être placée dans une auge avec grille amovible dans des enceintes où il doit être possible d’avoir un accès temporaire pour

...

RAPPORT TECHNIQUE 9172
Publié 1987-12-15

INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR STANDARDIZATION- MEXJjYHAPOAHAR OPrAHM3A~MFl il0 CTAH~APTM3A~MM. ORGANISATION INTERNATIONALE DE NORMALISATION

Engins de manutention continue - Code de sécurité des
transporteurs à vis - Exemples de protection des points
de coincement et de cisaillement

Con tinuous mechanical handling equipmen t - Safety code for screw conveyors - Examples of guards for trapping and shearing

points

L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d’organismes nationaux de normalisation (comités

membres de I’ISO). L’élaboration des Normes internationales est normalement confiée aux comités techniques de I’ISO. Chaque

comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du comité technique créé à cet effet. Les organisations

internationales, gouvernementales et non gouvernementales, en liaison avec I’ISO participent également aux travaux.

La tâche principale des comités techniques de I’ISO est d’élaborer les Normes internationales. Exceptionnellement, un comité

technique peut proposer la publication d’un rapport technique de l’un des types suivants:

type 1 : lorsque, en dépit de maints efforts au sein d’un comité technique, l’accord requis ne peut être réalisé en faveur de la

publication d’une Norme internationale;

type 2: lorsque le sujet en question est encore en cours de développement technique et requiert une plus grande expérience;

type 3: lorsqu’un comité technique a réuni des données de nature différente de celles qui sont normalement publiées comme

Normes internationales (ceci pouvant comprendre des informations sur l’état de la technique, par exemple).

La publication des rapports techniques dépend directement de l’acceptation du Conseil de I’ISO. Les rapports techniques des types 1

et 2 font l’objet d’un nouvel examen trois ans au plus tard après leur publication afin de décider éventuellement de leur transformation

en Normes internationales. Les rapports techniques du type 3 ne doivent pas nécessairement être révisés avant que les données

fournies ne soient plus jugées valables ou utiles.

L’lSO/TR 9172 a été préparé par le comité technique ISO/TC 101, Engins de manutention continue.

Les raisons justifiant la décision de publier le présent document sous forme de rapport technique du type 3 sont exposées dans

l’introduction.
0 Introduction

Le présent Rapport technique complète les différentes normes de sécurité relatives aux transporteurs de produits manutentionnés en

vrac. II donne des exemples des nombreux risques d’accident pouvant apparaître sur les transporteurs à vis, aux points de coincement

et de cisaillement, et contient des illustrations schématiques des moyens techniques pouvant être utilisés pour obtenir une protection

satisfaisante, sans pour autant exclure d’autres solutions susceptibles d’offrir une protection identique.

CDU 621.867.4-783.3 Réf. no: ISO/TR 9172 : 1987 (F)
manutention continue, carrousel, transporteur à vis, règle de sécurité.
Descripteurs : matériel de manutention,
0 Organisation internationale de normalisation, 1987 0
Imprimé en Suisse Prix basé sur 16 pages
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO/TR 9172 : 1987 (F)
1 Objet et domaine d’application

Le présent Rapport technique donne des exemples des risques d’accident pouvant apparaître, sur les transporteurs à vis, en un certain

nombre de points dangereux, points de coincement et de cisaillement se trouvant entre la vis et les éléments fixes du transporteur ou

des structures avoisinantes.

II décrit différents dispositifs de protection, des croquis de principe illustran t dans la plupart des cas les descriptions, susceptibles de

ISO 7149.

répondre aux exigences de sécurité fixées dans les Normes internationales de sécurité ISO 1819 et

2 Références
ISO 1819, Engins de manutention continue - Code de sécurité - Règles générales.

ISO 7149, Engins de manutention continue - Code de sécurité - Règles particulières.

3 Points dangereux
3.1 Points de coincement

Les points de coincement sur les transporteurs à vis se trouvent là où les bords extérieurs de la vis se déplacent,

par rapport à une
pièce fixe, avec un écartement qui va en diminuant;
c’est le cas, par exemple, aux endroits indiqués en 3.1.1 à 3 .1.5.
3.1.1 Entre la vis et l’auge
Là où l’écart entre l’arête extérieure

de chaque enroulement de la vis et l’auge 1 se rédui t au jeu de fonctionnement, un risque de

il y a
coincement pour les membres (voir figure 1). Dans le cas de transporteurs de
grandes dimensions, il y a un risque pour tout le corps
d’être happé.
Figure 1
3.1.2 Entre la vis et son dispositif protecteur

II existe un point de coincement entre la vis et le dispositif protecteur (qui est souvent une cornière ou a la forme d’un toit), lorsque la

distance c (voir figure 2) est inférieure à 50 mm.
Figure 2
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO/TR 9172 : 1987 (F)
3.1.3 Entre les vis multiples

Dans le cas de vis multiples, il existe des points de coincement entre les vis adjacentes [voir figures 3a) et 3~11 et sur une paroi [voir

figure 3c)l ou sur les deux parois [voir figure 3b)l des auges, en fonction du sens de rotation et du pas de l’hélice.

Les parois présentent les mêmes points de coincement que ceux cités en 3.1.1. Entre les vis, des points de coincement peuvent égale-

ment exister en fonction de la distance entre les spires des vis et en fonction du frottement produit au niveau des spires.

a) b) cl
Figure 3
3.1.4 Entre la vis et les supports

À la partie libre des vis à auto-alimentation, des points de coincement peuvent exister entre la vis et les barres supportant le palier de

l’arbre de la vis (voir figure 4). Les mains sont particulièrement exposées si ces barres sont utilisées pour déplacer le transporteur à vis,

l’écartement CI se trouvant insuffisant.
Figure 4
3.1.5 Entre la vis et le sol

Les vis d’alimentation ou de répartition fonctionnant sans couvercle présentent des points de coincement situés au niveau du sol ou

du produit à manutentionner (voir figure 51, si la vis ne peut pas se soulever du fait de son propre poids et de celui des appareils qui y

sont reliés.

Généralement, ce sont les pieds qui sont d’abord sujets au coincement, puis le reste du corps suit. Dans le cas des vis à ruban, des

morceaux de vêtements peuvent se trouver agrippés par les extrémités de la vis et, alors, l’ensemble du corps est happé ou enroulé.

Figure 5
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO/TR 9172 : 1987 (F)
3.2 Points de cisaillement

Les points de cisaillement se situent dans les zones où les spires de la vis s’approchent, de par leur mouvement, d’une arête perpendi-

culaire au sens du transport. Les parties du corps qui se trouvent prises par l’appareil sont alors comprimées par les flancs de la vis et

ensuite l’arête de la vis, s’approchant de tres près du rebord de l’enveloppe du transporteur, viendra les cisailler.

De tels points de cisaillement se trouvent aux endroits indiqués en 3.2.1 à 3.2.5.

3.2.1 Aux orifices d’alimentation et de déchargement

Des points de cisaillement existent à l’orifice d’alimentation et à l’orifice de déchargement (voir figure 61, quelle que soit la position de ces

orifices dans l’enveloppe du transporteur et la configuration de l’arête de l’ouverture, Ce sont les mains qui sont surtout menacées.

Figure 6
3.2.2 À l’arête d’entrée

Des points de cisaillement existent à l’arête d’entrée située sur le tube des vis à auto-alimentation (voir figure 7). En fonction de I’utili-

sation, ce sont surtout les pieds et les mains qui sont menacés.
Figure 7
3.2.3 À l’arête de la trémie d’alimentation ou d’un rbceptacle

Des points de cisaillement existent à l’arête de la trémie d’alimentation ouverte ou d’un réceptacle ouvert donnant dans une auge ou

dans un tube (voir figure 8).
A-A
Figure 8
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO/TR 9172 : 1987 (F)
3.2.4 Aux traverses

Des points de cisaillement existent au niveau des traverses lorsque celles-ci sont exposées (voir figure 9).

Figure 9
3.2.5 Au palier d’extrémité

Des points de cisaillement existent au niveau du palier d’extrémité des transporteurs à auto-alimentation, entre les supports du palier

et les arêtes de la vis (voir figure 10).
NOTE - Pour l’espace libre j, voir 6.1.
Figure 10
4 Protection des points de coincement

Les arêtes coupantes de la vis du transporteur et l’espace réduit existant entre la vis et la gaine font que, lorsqu’une partie du corps se

trouve happée, il y a toujours un risque que cette dernière soit cisaillée. Des protections adéquates doivent donc être réalisées aux

dimensions correctes.
4.1 Protections possibles à usage général

II est possible de réaliser une protection à usage général dans les cas indiqués, à titre d’exemples, en 4.1 .l à 4.1.9.

4.1.1 Gaine tubulaire avec portes de visite

La vis peut être placée dans une gaine tubulaire où toutes les portes de visite destinées au montage, à la surveillance et à l’entretien

sont fermement closes (voir figure 11). Pour les besoins de surveillance, des verres ou des grillages fixés à demeure peuvent être

prévus. Toute opération de graissage peut être effectuée de l’extérieur.
Figure 11
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO/TR 9172 : 1987 .(F)
4.1.2 Auge avec couvercle plein fixé

La vis peut être placée dans une auge avec couvercle plein fixé (voir figure 12). Le couvercle doit

a) être d’une résistance suffisante pour supporter les charges prévues, et au moins une charge de 100 kg/m2 s’il est possible de

marcher sur ce couvercle;

b) avoir chacun de ses éléments amovibles fixé à l’auge par au moins deux vis disposées en diagonale.

Figure 12
4.1.3 Auge avec couvercle grillagé fermé

La vis peut être placée dans une auge avec couvercle grillagé fermé [voir exemples a) et b) à la figure 131. Le couvercle doit

a) être réalisé de telle facon que l’on ne puisse atteindre aucun point dangereux;

b) être d’une résistance suffisante pour supporter les charges prévues, et au moins une charge de 100 kg/m2 s’il est possible de

marcher sur ce couvercle;

c) avoir chacun de ses éléments amovibles fixé à l’auge par au moins deux vis disposées en diagonale.

a) b)
Figure 13
4.1.4 Auge avec couvercle ouvrant

La vis peut être placée dans une auge avec couvercle ouvrant (voir figure 14). Le couvercle doit

a) être interverrouillé, électriquement ou mécaniquement, avec l’entraînement de la vis;

b) être réalisé de telle facon que l’on puisse marcher dessus et que l’on ne puisse atteindre aucun point dangereux, conformé-

ment à 4.1.2 et 4.1.3.
Figure 14
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO/TR 9172 : 1987 (F)
4.1.5 Auge avec couvercle fixe et fente d’alimentation

La vis peut être placée dans une auge avec couvercle fixe et fente d’alimentation (voir figure 19, ayant les caractéristiques suivantes :

le point de coincement sur la paroi de l’auge doit être protégé;
l’écartement d jusqu’à la vis doit être d’au moins 50 mm;

l’arête libre B du couvercle doit avoir un bord rabattu vers l’arbre de la vis pour assurer une meilleure protection.

Figure 15
4.1.6 Auge ouverte dans des enceintes pour matières à manutentionner

La vis peut être placée dans une auge ouverte dans des enceintes pour matières à manutentionner telles que soutes ou silos (voir

figure 161, à condition que
a) la construction de l’enceinte ne permette pas d’y pénétrer;
l’accès soit rendu impossible pendant le fonctionnement du transporteur à vis;

les points de coincement ne puissent pas être atteints à travers les ouvertures non protégées.

Figure 16
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO/TR 9172 : 1987 (FI
4.1.7 Auge ouverte avec grille amovible

La vis peut être placée dans une auge avec grille amovible dans des enceintes où il doit être possible d’avoir un accès temporaire pour

...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.