Non-destructive testing -- Penetrant flaw detectors -- General technical requirements

Specifies general requirements, requirements for functional units for surface examination, for functional units for control of UV radiation, and safety requirements. Annex A describes a designation system for penetrant flaw detectors.

Essais non destructifs -- Détecteurs de criques par ressuage -- Prescriptions techniques générales

General Information

Status
Withdrawn
Publication Date
14-Oct-1992
Withdrawal Date
14-Oct-1992
Current Stage
6060 - International Standard published
Completion Date
15-Oct-1992
Ref Project

Buy Standard

Standard
ISO 9935:1992 - Non-destructive testing -- Penetrant flaw detectors -- General technical requirements
English language
4 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 9935:1992 - Essais non destructifs -- Détecteurs de criques par ressuage -- Prescriptions techniques générales
French language
5 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 9935:1992 - Essais non destructifs -- Détecteurs de criques par ressuage -- Prescriptions techniques générales
French language
5 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

IS0
INTERNATIONAL
STANDARD
First edition
1992-l O-l 5
Non-destructive testing - Penetrant flaw
- General technical requirements
detectors
Essais non destructifs - Detecteurs de criques par ressuage -
Prescriptions techniques g&W-ales
s-_-
__-- ---
-- -..--
Reference number
--- -I_
^- ..-_- -_------- IS0 9935: 1992(E)
_ _ _ _----.- --
---------------------- Page: 1 ----------------------
IS0 9935:1992(E)
Foreword
IS0 (the International Organization for Standardization) is a worldwide
federation of national standards bodies (IS0 member bodies). The work
of preparing International Standards is normally carried out through IS0
technical committees. Each member body interested in a subject for
which a technical committee has been established has the right to be
represented on that committee. International organizations, govern-
mental and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the
work. IS0 collaborates closely with the International Electrotechnical
Commission (IEC) on all matters of electrotechnical standardization.
Draft International Standards adopted by the technical committees are
circulated to the member bodies for voting. Publication as an lnter-
national Standard requires approval by at least 75 % of the member
bodies casting a vote.
International Standard IS0 9935 was prepared by Technical Committee
ISO/TC 135, iVowdestructive testing, Sub-Committee SC 2, Surface
methods.
Annex A forms an integral part of ,this International Standard.
0 IS0 1992

All rights reserved. No part of this publication may be reproduced or utilized in any form

or by any means, electronic or mechanical, including photocopying and microfilm, without

permission in writing from the publisher.
international Organization for Standardiz ation
Case Postale 56 l Cti-121 1 Genkve 20 l
Switzerland
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 2 ----------------------
INTERNATIONAL STANDARD IS0 9935:1992(E)
Non-destructive testing - Penetrant flaw detectors - General
technical requirements
3.3 functional units for application of penetrant in-
1 Scope
spection materials to the prepared surface: Equip-
ment used for application of a penetrant, excess
This International Standard lays down general re-
penetrant removal, application of a developer and
quirements on penetrant flaw detectors and their
development of the penetrant.
functional units which are designed to reveal invis-
ible, or poorly visible to the eye, surface disconti-
nuities in metals and non-metals of any geometry
3.4 functional units for surface examination: Equip-
and at any st.age of manufacture.
ment and measuring instruments used for the in-
spection of a test surface under ultraviolet radiation
or visible light and for the recording of discontinuity
indications.
2 Normative references
3.5 functional units for quality control of penetrant
The following standards contain provisions which,
inspection materials: Measuring instruments and
through reference in this text, constitute provisions
equipment used for control of physical properties of
of this International Standard. At the time of publi-
penetrant inspection materials.
cation, the editions indicated were valid. All stan-
dards are subject to revision, and parties to
agreements based on this International Standard
3.6 functional units for measurement of ultraviolet
are encouraged to investigate the possibility of ap-
radiation and visible light: Instruments and equip-
plying the most recent editions of the standards in-
ment used for measuring ultraviolet irradiation or
dicated below. Members of IEC and IS0 maintain
visible light at the test surface.
registers of currently valid International Standards.
3.7 ultraviolet irradiator; UV irradiator: A source of
IS0 3452:1984, Non-destructive testing -- Penetraljt
ultraviolet radiation at a wavelength of 315 nm to
h7spec tion - General principles.
400 nm (365 nm desired).
IS0 3453:1984, Non-destructive testing - Liquid
penetrant inspection -- Means of verification.
3.8 ultraviolet radiation; UV radiation: Electromag-
netic radiation at a wavelength of 315 nm to 400 nm
(region A of the UV spectrum). It is used for fluor-
escent penetrant inspection.
3 Definitions
3.9 ultraviolet filter; UV filter: A filter that transmits
For the purposes of this International Standard, the
UV radiation at wavelengths of 315 nm to 400 nm
following definitions apply.
(365 nm desired) and absorbs radiation at other
wavelengths.
3.4 penetrant flaw detector: A system of functional
units, measuring instruments and auxiliary means
used for penetrant inspection,
3.40 reference piece: A physical model of a test
component with natural or artificial discontinuities

3.2 functional units for preparation of the surface of known geometry. It is used to check the functional

to be tested: Equipment used for precleaning, de- units of penetrant flaw detectors, to control the

quality of penetrant inspection materials and to
greasing and drying of the surface under exam-
ination. check the sensitivity of penetrant inspection.
---------------------- Page: 3 ----------------------
IS0 9935:1992(E)
The luminance of the visible light reflected by the
4 General information
test surface in the direction of the eyes shall not
exceed 400 cd/m*.
4.1 Manufacturers provide penetrant flaw detec-
tors of the three following types: stationary, mov-
5.5 The surfaces of the functional units of pen-
able, portable.
etrant flaw detectors exposed to UV irradiation shall
neither fluoresce nor reflect UV radiation.
4.2 Depending upon the purpose, penetrant flaw
detectors may consist of the following functional
5.6 The functional units of penetrant flaw detectors
units:
shall be resistant to corrosion and paint, to effects
produced by penetrant inspection materials and to
- those for preparation of the surface to be tested;
the effects of ultraviolet, visible, thermal and other
types of radiation.
- those for appli cation of penetra nt inspection ma-
terials to the p repare d surface;
5.7 Penetrant flaw detectors shall normally oper-
those for surface examination;
ate off an a.c. power supply source with voltage
fluctuation within the limits from - 15 “/o to + 10 %
- .those for quality control of penetrant inspection
of the nominal value, but they may also operate off
materials;
independent supply sources.
- those for control of UV radiation and visible light.
5.8 The resistance of the insulation between the
ctors
Ad esign ation system for penetrant flaw dete
current-carrying wires of penetrant flaw detectors
and their funct ional un its is given in annex A.
and the ground contact shall be not less than
20 MQ at an ambient temperature of 20 “C + 5 OC
(293 K + 5 K) and relative air humidity of notmore
4.3 Penetrant flaw detectors may operate in the
than 70%.
following modes: long-term, short-term or intermit-
tent.
5.9 The design of penetrant flaw detectors shall be
such that it is possible to work without unnecessary
5 General requirements movements that could cause fatigue and waste time.

5.1 The sensitivity of inspection achieved by 5.10 The requirements concerning the resistance

means of penetrant flaw detectors and particular of penetrant flaw detectors to climatic effects shall

penetrant inspection materials shall be spe
...

IS0
NORME
I NTE R NATIONALE
9935
Premiere édition
1992-1 0-1 5
Essais non destructifs - Détecteurs de criques
par ressuage - Prescriptions techniques
générales
Non-destructive testing - Penetrant flaw detectors - General technical
requirements
Numéro de référence
IS0 9935: 1992( F)
---------------------- Page: 1 ----------------------
~__
IS0 9935:1992(F)
Avant-propos
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération
mondiale d’organismes nationaux de normalisation (comités membres
de I‘ISO). L’élaboration des Normes internationales est en général
confiée aux comités techniques de I’ISO. Chaque comité membre inté-
ressé par une étude a le droit de faire partie du comité technique créé
à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non
gouvernementales, en liaison avec I’ISO participent égaiement aux tra-
vaux. L’ISO collabore étroitement avec la Comrnission électrotechnique
internationale (CEI) en ce qui concerne la norrnalisation électrotech-
nique.
Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techni-
ques sont soumis aux comités membres pour vole. Leur publication
comme Normes internationales requiert l’approbation de 75 % au inoins
des cornitks membres votants.
La Norme internationale IS0 9935 a été élaborée par le comité techni-
que ISO/TC 135, Essais non destructifs, sous-comité SC 2, Moyens
d‘examens superficiels.
L’annexe A fait partie intégrante de la présente Norme internationale,
0 IS0 1992

Droits de reproduction reserves. Aucune partie de cette publication ne peut être repro-

duite ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun procede, electronique ou

mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l’accord ecrit de I’éditeur.

Organisation Internationale de normalisation
Case Postale 56 CH-I211 Genève 20 Suisse
ImDrimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
NORME INTERNATIONALE IS0 9935:1992(F)
Essais non destructifs - Détecteurs de criques par
ressuage - Prescriptions techniques générales
graisser et sécher la surface a essayer avant le
1 Domaine d’application
contrôle par ressuage.
La présente Norme internationale établit des pres-
3.3 dispositifs fonctionnels pour l’application des
criptions techniques générales pour les détecteurs
matériaux de détection par ressuage & la surface
de criques par ressuage, destinés à détecter les

discontinuités de surface invisibles ou peu visibles préparée: Système d’équipement technologique et

d’origines différentes sur des produits demi-finis et appareils destinés à appliquer le matériau péné-

finis de toute forme géométrique. trant, à enlever l’excès de matériau pénétrant de la

surface à essayer, à appliquer le révélateur et à ré-
véler le matériau pénétrant.
2 Références normatives
3,4 dispositifs fonctionnels pour la détection des
Les normes suivantes contiennent des dispositions
discontinuités: Système d’équipement et appareils
qui, par suite de la référence qui en est faite,
destinés à effectuer l‘examen visuel de la surface à
constituent des dispositions valables pour la pré-
essayer sous la radiation UV ou dans la lumière vi-
sente Norme internationale, Au moment de la pu-
sible et l’enregistrement des indications des dis-
blication, les éditioris indiquées étaient en vigueur.
cont i n u ités.
Toute norrne est sujette à révision et les parties
prenantes des accords fondés sur la présente
3.5 dispositifs fonctionnels pour le contrcile de
Norme internatioiiale sont invitées à rechercher la
qualité des matériaux de détection par ressuage:
possibilité d’appliquer les éditions les plus récentes
Système d’équipement et appareils destinés à
des normes indiquées ci-après. Les membres de la
contrôler les paramètres des matériaux de détection
CE1 et de I’ISO possèdent le registre des Normes
par ressuage.
internationales en vigueur à un moment donné.
3.6 dispositifs fonctionnels pour le mesurage des
IS0 3452:1984, Essais non destructifs - Confrble par
radiations ultraviolette et visible: Système
ressuage - Principes géneraux.
pement et appareils destinés à mesurer t’irradiation
UV ou la lumière visible au niveau de la surface à
IS0 3453:1984, Essais non destructifs - Contrôle par
essayer,
ressuage - Moyens de vérification.
3.7 Irradiateur ultraviolet; irradiateur UV: Source de
radiation UV à une longueur d’onde de 315 nm à
3 Définitions
400 nm (longueur d’onde prédominante 365 nm).
Pour les besoins de la présente Norme internatio-
3.8 radiation ultraviolette; radiation UV: Radiation
nale, les définitions suivantes s’appliquent.
électromagnétique à une longueur d’onde de
315 nm à 400 nm (gamme A de la radiation UV) uti-
3.1 détecteur de criques par ressuage: Système de
lisee aux fins de contrôle par ressuage à fluores-
dispositifs fonctionnels, appareils et moyens auxi-
cence.
liaires à l’aide desquels le contrôle par ressuage
s‘effectue.
3.9 filtre ultraviolet; filtre UV: Filtre transparent à la
radiation UV à une longueur d’onde de 315 nm à
3.2 dispositifs fonctionnels pour la préparation de
400 nm (longueur d’onde prédominante 365 nm) et
la surface & essayer: Système d’équipement tech-
absorbant la radiation à d’autres longueurs d’onde.
nologique et appareils destinés à prénettoyer, dé-
---------------------- Page: 3 ----------------------
IS0 99351992(F)
3.10 Bchantillon de reference: Modtile physique
5.3 La salle de travail avec les detecteurs de cri-
d’un objet de contr6le avec des defauts naturels ou
ques B fluorescence doit etre obscurcie; neanmoins,

artificiels de forme geometrique connue, destine B i’kclairage par la lumitire visible est admissible,

contr6ler les dispositifs fonctionnels du detecteur de l’éclairement de la surface B essayer ne depassant

criques et B determiner la qualit6 des materiaux de
pas 10 Ix.
detection par ressuage et la sensibilitl! de detection.
(Voir aussi IS0 3453:1984, annexe.)
5.4 En travaillant avec les detecteurs de criques
par ressuage A contraste de couleur, un eclairage
combine (general et local), doit Qtre utilise. Dans ce
4 Informations générales
cas, les lampes fluorescentes A basse pression ou
les lampes B filament sont B utiliser comme sources
4.1 Les detecteurs de criques par ressuage sont
de lumitire. L’bclairement au niveau de la surface B
fabriques en trois versions: stationnaires, mobiles
essayer depend de son caractere et de sa couleur;
et portables.
il ne doit pas etre inferieur B 500 Ix.
La luminance de la lumikre visible reflechie sur la
surface A essayer dans la direction des yeux de
4.2 En fonction de leur objectif, les dtitecteurs de
I’operateur ne doit pas depasser 400 cd/m2.
criques peuvent comprendre les dispositifs fonc-
tionnels suivants:

- ceux pour la preparation de la surface B essayer; 5.5 Les surfaces des detecteurs exposees A l’irra-

diation UV ne doivent ni fluorescer ni reflechir la
radiation UV.
- ceux pour l’application des materiaux de detec-
tion par ressuage A la surface prbparee;

- ceux pour la detection des discontinuites; 5.6 Les dispositifs fonctionnels des dtitecteurs de

criques doivent Qtre resistants B l’action corrosive

- ceux pour le contrdle de qualite des materiaux et colorante de materiaux de detection et aussi à

l’action des radiations ultraviolette, visible, thermi-
de detection par ressuage;
que ou autres.
- ceux pour le contrdle des radiations ultraviolette
et visible.
5.7 Les dispositifs fonctionnels des détecteurs de
Un systtime de d6signation des détecteurs de cri-
criques doivent Qtre alimentes en courant alternatif
ques par ressuage est décrit dans l‘annexe A.
du reseau, les variations de tension ne depassant
pas - 15 O/O et + 10 YO de la tension nominale; les
dispositifs peuvent aussi Qtre alimentes par des
sources autonomes.
4.3 Les modes de fonctionnement des detecteurs
de criques par ressuage sont B longue duree, A
courte duree et
...

NORME
INTERNATIONALE
Première édition
1992-10-15
Essais non destructifs - Détecteurs de criques
- Prescriptions techniques
par ressuage
générales
Non-destructive testing - Penefrant flaw detecfors - General technical
requiremen ts
Numéro de référence
ISO 9935: 1992(F)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 9935:1992(F)
Avant-propos
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération
mondiale d’organismes nationaux de normalisation (comités membres
de I’ISO). L’élaboration des Normes internationales est en général
confiée aux comités techniques de I’ISO. Chaque comité membre inté-
ressé par une étude a le droit de faire partie du comité technique créé
à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non
gouvernementales, en liaison avec I’ISO participent également aux tra-
vaux. L’ISO collabore étroitement avec la Comrnission électrotechnique
internationale (CEI) en ce qui concerne la normalisation électrotech-
nique.
Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techni-
ques sont soumis aux comités membres pour vote. Leur publication
comme Normes internationales requiert l’approbation de 75 % au moins
des comités membres votants.
La Norme internationale ISO 9935 a été élaborée par le comité techni-
que ISO/TC 135, Essais non destructifs, sous-comité SC 2, Moyens
d’examens superficiels.
L’annexe A fait partie intégrante de la présente Norme internationale.
0 ISO 1992

Droits cl9 reproduction réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être repro-

duite ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou

mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l’accord écrit de l’éditeur.

Organisation inter national e de normalisation
Case Postale 56 l CH-121 Genève 20 l Suisse
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
NORME INTERNATIONALE ISO 9935:1992(F)
. , 1 .
Essais. non .destructifs - Détecteurs de criques .par :
ressuage - Prescriptions techniques générales
. .
graisser et sécher la surface à essayer avant le
1 Domaine d’application
contrôle par ressuage.
La présente Norme internationale établit des pres-
3.3 dispositifs fonctionnels pour l’application des
criptions techniques générales pour les détecteurs
matériauk de détection par ressutige à la surface
de criques par ressuage, destinés à détecter les
préparée: Système d’équipement technologique et
discontinuités de surface invisib’les ou peu visibles
appareils destinés ‘à appliquer le* matériau péné-
d’origines différentes sur des produits demi-finis et
trant, à enlever l’excès de matériau pénétrant de la
finis de toute forme géométrique.
surface à essayer, à appliquer le révélateur et à ré-
véler le matériau pénétrant.
2 Références normatives
3.4 dispositifs fonctionnels pour la détection des
Les normes suivantes contiennent des dispositions
discontinuités: Système d’équipement et appareils
qui, par suite de la référence qui en est faite,
destinés à effectuer l’examen visuel de la surface à
constituent des dispositions valables pour la pré-
essayer sous la radiation UV’ou dans la lumiere vi-
sente Norme internationale. Au moment de la pu-
sible et l’enregistrement des indications des dis-
blication, les éditions indiquées étaient en vigueur.
continuités.,
Toute norrne est sujette à révision et les parties
prenantes des accords fondés sur la présente
3.5 dispositifs fonctionnels pour’ le contrôle de
Norme internationale sont invitées à rechercher la
qualité des matériaux de détection par ressuage:
possibilité d’appliquer les éditions les plus récentes
Système d’équipement et appareils destinés à
des normes indiquées ci-après. Les membres de la
contrôler les paramètres des matériaux de détection
CEI et de I’ISO possèdent le registre des Normes
par ressuage.
internationales en vigueur à un moment donné. .
3.6 dispositifs fonctionnels pour le mesurage des
ISO 3452:1984, Essais non destiuctifs - Contrôle par
radiations ultraviolette et visible: Système d’equi-
I i
ressuage - Principes généraux.
pement et appareils ‘destiné’s’ à mesurer I’irradiàtion
UV ou la lumière visible au niveau de la surface à
ISO 3453:1984, Essais non destructifs - Contrôle par
1 .
essayer. .
ressuage - Moyens de vérification.
,3.7 irradiateur. ultraviolet; irradiateur UWSource .de
radiation UV à une longueur d’onde de 315‘nm à
3 Définitions
400 nm (longueur d’onde prédominante 365 nm).,
Pour les besoins de la présente Norme internatio-
3.8 radiation ultraviolette; radiation UV: Radiation
nale, les définitions suivantes s’appliquent.
électromagnétique à une longueur d’onde de
315 nm à 400 nm (gamme A de la radiation UV) uti-
3.1 détecteur de criques par ressuage: Système de
lisée aux fins de contrôle\ par ressuage à fluores-
dispositkfs fonctionnels, apparei.ls et moyens auxi-
cence.
liaires à l’aide desquels le contrôle par ressuage
s’effectue.
3.9 filtre ultraviolet; filtre UV: Filtre transparent à la
radiation UV à une longueur d’onde de 315 nm à
3.2 dispositifs fonctionnels pour la préparation de
400 nm (longueur d’onde prédominante 365 nm) et
la surface à essayer: Système d’équipement tech-
absorbant la radiation à d’autres longueurs d’onde.
nologique et appareils destinés à prénettoyer, dé-
---------------------- Page: 3 ----------------------
60 9935: 1992(F)
5.3 La salle de travail avec les détecteurs de cri-
3.10 échantillon de référence: Modèle physique
ques à fluorescence doit être obscurcie; néanmoins,
d’un objet de contrôle avec des défauts naturels ou
l’éclairage par la lumière visible est admissible,
artificiels de forme géométrique connue, destiné à
l’éclairement de la surface à essayer ne dépassant
contrôler les dispositifs fonctionnels du détecteur de
pas 10 lx.
criques et à déterminer la qualité des matériaux de
détection par ressuage et la sensibilité de détection.
(Voir aussi ISO 3453:1984, annexe.)
5.4 En travaillant avec les détecteurs de criques
par ressuage à contraste de couleur, un éclairage
combiné (général et local), doit être utilisé. Dans ce
4 Informations générales
cas, les lampes fluorescentes à basse pression ou
les lampes à filament sont à utiliser comme sources
4.1 Les détecteurs de criques par ressuage sont
de lumière. L’éclairement au niveau de la surface à
fabriqués en trois versions: stationnaires, mobiles
essayer dépend de son caractère et de sa couleur;
et portables.
il ne doit pas être inférieur à 500 lx.
La luminance de la lumière visible réfléchie sur la
surface à essayer dans la direction des yeux de
4.2 En fonction de leur objectif, les détecteurs de
l’opérateur ne doit pas dépasser 400 cd/m*.
criques peuvent comprendre -les dispositifs fonc-
tionnels suivants:
- 5.5 Les surfaces des détecteurs exposées à I’irra-
ceux pour la préparation de la surface à essayer;
diation UV ne doivent ni fluorescer ni réfléchir la
- radiation UV.
ceux pour l’application des matériaux de détec-
tion par ressuage à la surface préparée;
- 5.6 Les dispositifs fonctionnels des détecteurs de
ceux pour la détection des discontinuités;
criques doivent être résistants à l’action corrosive
et colorante de matériaux de détection et aussi à
ceux pour le CO ntrôle de qualité des matériaux
l’action des radiations ultraviolette, visible, thermi-
de détection par ressuage;
que ou autres.
- ceux pour le contrôle des radiations ultraviolette
et visible.
5.7 Les dispositifs fonctionnels des détecteurs de
signation des détect eurs de cri-
Un systè me de dé
criques doivent être alimentés en courant alternatif
res !suage est décrit dan s I’ann exe A.
s par
que du réseau, les variations de tension ne dépassant
- 15 % et + 10 % de la tension nominale; les
Pas
dispositifs peuvent aussi être alimentés par des
sources autonomes.
4.3 Les modes de fonctionnement des détecteurs
de criques par ressuage
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.