Earth-moving machinery -- Operation and maintenance -- Training of mechanics

Describes the training of mechanics appropriate for earth-moving machinery. Does not specify any procedure for assessing proficiency or competence, since these factors are usually covered by local and national practices and regulations. Applies to all earth-moving machinery as defined in ISO 6165.

Engins de terrassement -- Emploi et entretien -- Méthode de formation des mécaniciens

La présente Norme internationale décrit la formation des mécaniciens spécialisés dans les engins de terrassement. Elle ne spécifie pas de méthode permettant d'estimer la qualification ou la compétence, ces facteurs faisant généralement l'objet de pratiques et de réglementations locales et nationales. La présente Norme internationale n'est pas destinée à remplacer l'une quelconque des réglementations ou des normes nationales en vigueur. Elle s'applique à tous les engins de terrassement tels qu'ils sont définis dans l'ISO 6165.

General Information

Status
Published
Publication Date
31-Jul-1984
Current Stage
9020 - International Standard under periodical review
Start Date
15-Jul-2021
Ref Project

Buy Standard

Standard
ISO 8152:1984 - Earth-moving machinery -- Operation and maintenance -- Training of mechanics
English language
8 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 8152:1984 - Engins de terrassement -- Emploi et entretien -- Méthode de formation des mécaniciens
French language
8 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 8152:1984 - Engins de terrassement -- Emploi et entretien -- Méthode de formation des mécaniciens
French language
8 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

Foreword

IS0 (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of

national standards bodies (IS0 member bodies). The work of preparing International

Standards is normally carried out through IS0 technical committees. Every member

body interested in a subject for which a technical committee has been established has

the right to be represented on that committee. International organizations, govern-

mental and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work.

Draft International Standards adopted by the technical committees are circulated to

the member bodies for approval before their acceptance as International Standards by

the IS0 Council. They are approved in accordance with IS0 procedures requiring at

least 75 % approval by the member bodies voting.
International Standard IS0 8152 was prepared by Technical Committee ISO/TC 127,
Earth-moving machinery.
International Organization for Standardization, 1984
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 1 ----------------------
IS0 8152-1984 (E)
INTERNATIONAL STANDARD
Operation and maintenance -
Earth-moving machinery -
Training of mechanics
propriate for more advanced or specialized training. It is often
0 Introduction
an advantage, in deciding the training for an individual trainee
or group of trainees, if the length of the course can be decided
This International Standard is intended as a guide to the train-
before training commences, particularly relative to the nature
It has been assumed that candidates for
ing of mechanics.
and content if a fourth year of training is contemplated.
training possess a sufficiently sound general education with
suitable bias towards workshop practice and the use of tools,
and that they are sufficiently mature to benefit from the train-
3.2 Safety
ing.
Throughout training, it must continually be emphasized that
In selecting potential trainees account needs to be taken not
one of the most important aspects of machine operation and
only of ability, but also of physical and mental toughness, since

the maintenance of machinery is arduous and skilful work, servicing is safety. Safety precautions must be integrated into

every aspect of the training course and should include
which, particularly when carried out in poor site conditions, can
require a high degree of medical fitness.
the understanding and application of local and national
safety regulations;
1 Scope and field of application
responsibilities in connection with safety measures, ac-

This International Standard describes the training of mechanics cident prevention, fire hazards and personal hygiene,

together with the necessity of using machinery guards and
appropriate for earth-moving machinery. It does not specify

any procedure for assessing proficiency or competence, since shields, and personal protective equipment and safety

clothing for eyes, head, ears and feet;
these factors are usually covered by local and national practices
and regulations.
precautions to be observed when operating earth-
moving equipment and attachments, and the safe and
This International Standard is not intended to override any ap-

plicable national regulations or standards. proper handling of all hydraulic tools, air tools, special tools

and equipment;
It applies to all earth-moving machinery as defined in IS0 6165.
safe methods of lifting by hand and the use of
mechanical and hydraulic handling equipment;
2 References
safe handling and storage of liquids and solvents (par-

IS0 4510, Earth-moving machinery - Maintenance and adjust- ticularly those which are flammable), including oils, fuels,

men t tools. and acids;

IS0 6012, Earth-moving machinery - Service instrumentation. - location of master switches and methods of immobiliz-

ing machinery, including all types of earth-moving base
IS0 6165, Earth-moving machinery - Basic types - machines and equipment;
Vocabulary.
- dangers associated with high pressure systems;
IS0 6750, Earth-moving machinery - Operation and

maintenance - Format and content of manuals. safe method of dismantling wheels and the use of a

protective cage during inflation of tyres and hydro-inflation,
etc.
3 Structure of training programmes
3.3 Periods of training
3.1 General
In accordance with 3.1, the periods of training described below
should be regarded only as typical, and the actual durations
The minimum normal training period should be relevant to na-

tional practice and local conditions, but preferably should not should be chosen to conform to national practice and local

conditions.
be less than three years, with an optional fourth year when ap-
---------------------- Page: 2 ----------------------
IS0 8152-1984 (E)
initial skills to en able the trainee to gain maximum
Selection and probationary period
3.3.1
working in a norma
while I operational workshop ;
Selection should be made from candidates who have received a
b) depot (or repair) workshop, permanently established to
sound general education, including a practical background in
carry out major repairs and servicing on machinery, as a
the elementary use of hand tools. Theoretical attainment dur-
support base for any number of independent sites;
ing their education should be adequate to enable them to
undertake the technical instruction inherent in the training
c) site maintenance workshop (or field workshop),
course. The initial three months of the first year of training
established on an operational site to provide local servicing
should, wherever possible, be regarded as a probationary
and first aid repair facilities appropriate to the scale of
period.
operations on that site. On large, long-term sites, these
workshop facilities may approach the scale of a depot
3.3.2 Basic training - duration: one year)
(suggested
workshop.
(see clause 4)
Wherever possible, all, or a proportion of, the first year training
Basic training should include use of hand tools and simple
syllabus should be carried out in a recognized training
machine tools as applied to maintenance and servicing re-
workshop. Where this is not possible, the training should be
quirements, elementary metrology and the interpretation of
undertaken in a depot or suitable site maintenance workshop
simple drawings.
under the direct control of recognized training supervisors.
3.3.3 General training - (suggested duration: Trai ning beyond the first year Id
norma Ily be carried out on
two years) (see clause 5) site or in a repair workshop.

This period provides the main general training and should in- Technical training should be coordinated with, and given at, a

clude the necessary more advanced instruction in machine recognized technical college or school, by attendance

operation, scheduled servicing, routine repairs and equivalent to preferably not less than 40 working days per year

maintenance on sites, for the common groups of earth-moving during each year of the course (but not necessarily during the

machinery. Instruction in simple report writing, sketching, etc., optional fourth year).

should be given.

3.3.4 Optional advanced training - (suggested 4 Basic training - First year (or as

duration: one year) (see clause 6)
appropriate)
This optional further period of training should only be under-
The scope of training during the first year is intended to in-
taken following successful completion of the basic and general
troduce the candidate to the industry, with particular reference
periods of training. It should cover more detailed and advanced
to mechanical machinery to familiarize him with the basic
instruction on one or more groups of machines to improve the
aspects and develop his interest to continue with benefit the
trainee’s ability and level of knowledge, so that he may be
subsequent years of instruction. The training content should be
capable of carrying out major site and workshop repairs and
suitably balanced between lectures/demonstrations and prac-
overhauls. Where it is known that a trainee undertaking a
tical work which may be carried out in a training establishment
general period of training intends, and is capable of, undertak-
or, under suitable supervision, in a depot or site maintenance
ing an advanced period of training, it may be appropriate to
workshop. The actual training methods or training aids to be
bias his general training accordingly.
used are not specified in this International Standard, due to
variation in local conditions and availability of equipment.
3.3.5 Further career development and refresher courses
The initial three months of training (and where possible a longer
(see clause 7)
period) should normally be regarded as a probationary period to
establish the candidate’s aptitude for employment in the
The further development of maintenance abilities can only be
maintenance of earth-moving machinery.
achieved from the experience gained by working under normal
site conditions and under adequate supervision. This is a conti-
The content should, typically, include the following aspects,
nuing process and most training experience must, of necessity,
which are not listed in any sequential order of importance or
fall within this activity. No specific programme is included in
timing.
this International Standard, since it must depend upon local
conditions and requirements. In addition, specialized courses
on a “module” basis (see clause 7) should be made available for
4.1 Safety during maintenance
attendance by maintenance personnel throughout their work-
ing life.
Safe practices and accident prevention must be a constant
feature during all instruction. This instruction should emphasize
the concept of safety not only during the actual maintenance
3.4 Method of training and location
operation, but also the importance of that maintenance opera-
tion being carried out to a high standard, to ensure that the
The categories of workshop referred to in this International
machine is safe during actual production operation. Particular
Standard are as ’ follows :
care must be taken to discourage the adoption of unsafe habits
during the initial training. Emphasis should be given to the
a) training workshop, devoted solely to basic training in
---------------------- Page: 3 ----------------------
IS081524984 (E)
4.6 Basic fitting and welding
various machine manuals, particularly those relative to
maintenance and operation, regarding safety messages and
Instruction should be given in the use of any common hand
data, and attention should be drawn to safety signs on the
tools with which a trainee is not familiar, including, for ex-
machine, especially where recognized International Standards
ample, files, hammers, chisels, saws, scrapers, drills, reamers,
and/or symbols are used. The importance of maintenance of all
taps and dies (see also IS0 4510 for some common
safety devices, and visual and audible alarms, in a high state of
maintenance tools).
operational efficiency at all times, should be fully explained.
Elementary instruction in the principles and practice of gas and
4.2 Familiarization with machinery
electric welding of mild steel and soldering and brazing should
be covered, including the carrying out of simple welding repairs
The trainee should gain a general knowledge of as wide a range
under supervision. Safe working procedures should be in-
of types of machinery as possible, including their use and
dicated, stressing, for example, the danger of explosion when
limitations (see IS0 6165). He should also become acquainted
welding fuel tanks, and the necessity to disconnect batteries or
with operation of machinery relative to maintenance re-
other power supplies before any welding work commences.
quirements and should watch skilled operators at work. He
should also be introduced to the operator manual (see
IS0 6750).
4.7 Dimensions and use of measuring instruments
Initial instruction in the interpretation of working drawings
4.3 Principles of basic mechanisms
should be given and this should be at least as sufficient as
necessary to enable the trainee to learn the use of common
Elementary instruction in the working of basic mechanisms
workshop measuring instruments quickly and accurately, with
such as engine, transmission, gears, cooling and hydraulic
particular reference to the following :
systems, etc., should be given as soon as practicable, to enable
the trainee to appreciate the significance of the maintenance
micrometers;
and servicing instruction which he will be given during the first
year of training.
internal, external and depth gauges;
4.4 Servicing machinery
calipers and verniers;
Full instruction should be given and appropriate experience
- feeler gauges;
gained in general servicing of machinery with particular
reference to the use of common types of lubricating devices
cylinder compression gauges;
and tools (see IS0 45101, and the manufacturer’s special tools
or aids.
torque wrenches;
The trainee should become fully familiar with the following
hydrometers for checking battery and coolant;
aspects :
other appropriate instruments, including those listed in
servicing procedures and practices;
IS0 6012.
machine operation;
4.8 Use of simple machine tools
maintenance schedules and records;
While it would probably be impractical to develop a high level

lubrication charts; of dexterity in the operation of machine tools during the first

year of training, sufficient instruction should be given in the use
use of maintenance and lubrication manuals (see
of simple drilling machines, lathes, millers, etc., as related to
IS0 6750) ; the requirements of machine maintenance.
correct and safe practices during maintenance and to
4.9 Identification and procurement of spares
ensure subsequent accident-free operation, for example,
the necessity to exercise care when using flammable
Introduction to the manufacturer’s parts manual (see IS0 6750)
solvents such as cleaning fluids, etc., and the danger of
should be given to the extent required to enable the trainee to
welding on or near oil containers and pipes or greasy sur-
identify and order spare parts as required. The importance of
faces.
recognizing whether a worn part
...

Norme internationale

INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR STANDARDIZATIONoME~YHAPOflHAR OPrAHM3A~MR Il0 CTAH~APTbl3A~MM.ORGANISATION INTERNATIONALE DE NORMALISATION

Engins de terrassement - Emploi et entretien - Méthode
de formation des mécaniciens
Earth-moving machinery - Operation and maintenance - Training of mechanics
Première édition - 1984-09-01
Réf. no : ISO 81524984 (F)
CDU 621.878L879.004.2
Descripteurs : matériel de terrassement, opérateur (personnel), formation.
Prix basé sur 8 pages
---------------------- Page: 1 ----------------------
Avant-propos
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale

d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de I’ISO). L’élaboration

des Normes internationales est confiée aux comités techniques de I’ISO. Chaque

comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du comité technique

créé a cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non gouverne-

mentales, en liaison avec I’ISO, participent également aux travaux.

Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques sont soumis

aux comités membres pour approbation, avant leur acceptation comme Normes inter-

nationales par le Conseil de I’ISO. Les Normes internationales sont approuvées confor-

mément aux procédures de I’ISO qui requièrent l’approbation de 75 % au moins des
comités membres votants.

La Norme internationale ISO 8152 a été élaborée par le comité technique ISO/TC 127,

Engins de terrassement.
Organisation internationale de normalisation, 1984
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 8152-1984 (FI
NORME INTERNATIONALE
Engins de terrassement - Emploi et entretien - Méthode
de formation des mécaniciens
0 Introduction 3 Structure des programmes de formation
La présente Norme internationale est destinée à être utilisée
3.1 Généralités
comme guide pour la formation des mécaniciens. Dans I’élabo-
ration de la présente Norme internationale, il a été considéré
La durée normale minimale de la formation doit correspondre à
que les candidats à la formation possèdent une instruction
la pratique nationale et aux conditions locales, mais elle doit de
générale suffisamment solide et spécialement orientée vers la
préférence être d’au moins trois ans, suivie d’une quatrième
pratique d’atelier et l’utilisation des outils, et qu’ils font preuve
année facultative lorsque cela est approprié pour une formation
d’une maturité suffisante pour tirer profit de la formation,
plus avancée ou plus spécialisée.
Lorsqu’on procède à la sélection de personnes susceptibles de
Lorsqu’on décide du contenu de la formation pour un individu
suivre cette formation, on ne doit pas tenir compte seulement
ou pour un groupe, il est souvent préférable de décider de la
de leurs capacités intellectuelles mais également de leur résis-
durée de la formation avant d’entreprendre celle-ci, en particu-
tance physique et mentale, compte tenu que l’entretien des
lier en ce qui concerne sa nature et son contenu dans le cas où
engins est un travail difficile qui exige de l’habileté; en particu-
une quatrième année de formation est envisagée.
lier lorsqu’il est effectué dans de mauvaises conditions de chan-
tier, ce travail demande une bonne santé.
3.2 Sécurité
Pendant toute la formation, il convient d’attirer constamment
1 Objet et domaine d’application
l’attention sur le fait que l’un des aspects les plus importants
de l’emploi et de l’entretien des engins est la sécurité. Les pré-
La présente Norme internationale décrit la formation des méca-
cautions concernant la sécurité doivent être intégrées dans cha-
niciens spécialisés dans les engins de terrassement. Elle ne spé-
que aspect du cours de formation et celles-ci doivent compren-
cifie pas de méthode permettant d’estimer la qualification ou la
dre
compétence, ces facteurs faisant généralement l’objet de prati-
ques et de réglementations locales et nationales.
- la connaissance et l’application des réglementations
locales et nationales relatives à la sécurité;
La présente Norme internationale n’est pas destinée à rempla-
cer l’une quelconque des réglementations ou des normes natio-
- les responsabilités en ce qui concerne les mesures de
nales en vigueur.
sécurité, la prévention des accidents, les risques d’incendie
et l’hygiène personnelle, ainsi que la nécessité d’utiliser les
Elle s’applique à tous les engins de terrassement tels qu’ils sont
mains courantes et les garde-corps des engins et les équipe-
définis dans I’ISO 6165.
ments de protection et de sécurité de l’individu pour les
yeux, la tête, les oreilles et les pieds;
2 Références
- les précautions à observer quand les accessoires et les
ISO 4510, Engins de terrassement - Outils pour l’entretien et
équipements de l’engin sont en fonctionnement, ainsi que le
le réglage.
maniement correct et sans risque de tous les outils hydrauli-
ques et pneumatiques, des outils et équipements spéciaux;
ISO 6012, Engins de terrassement - Instruments pour l’entre-
tien. - les méthodes de levage à la main ne présentant pas de
danger ainsi que l’utilisation des appareils mécaniques et
ISO 6165, Engins de terrassement - Principaux types - Voca-
hydrauliques de manutention ;
bulaire.
- le maniement et le stockage sans risque des liquides et

I SO 6750, Engins de terrassement - Emploi et entre tien - des solvants (en particulier de ceux qui sont inflammables),

Présen ta tion et con tenu des manuels techniques.
y compris les huiles, les carburants et les acides;
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 8152-1984 (FI
la carrière et cours

- l’emplacement des interrupteurs principaux et les 3.3.5 Développement ultérieur de

chapitre 7)

méthodes à suivre pour immobiliser l’engin, pour tous types perfectionnement (voir

d’engins de base et leurs équipements;
Le développement ultérieur des aptitudes pour la maintenance

les dangers liés aux systèmes à haute pression; ne peut être obtenu qu’avec l’expérience acquise en travaillant

dans les conditions normales de chantier et sous une surveil-

- la méthode permettant de démonter les roues sans lance adéquate. Ceci constitue un processus continu et, dans la

danger et l’emploi d’une cage de protection pendant le gon- plupart des expériences de formation, cela est nécessairement

flement des pneus, le gonflage à l’eau, etc. le cas. La présente Norme internationale ne comprend pas de

programme spécifique étant donné que celui-ci doit dépendre
des conditions et des exigences locales. De plus, le personnel
3.3 Périodes de formation
de maintenance devrait, au cours de sa vie professionnelle,
avoir à sa disposition des cours spécialisés sur la base d’un
Conformément à 3.1, les périodes de formation décrites
((module» (voir chapitre 7).
ci-dessous ne sont données qu’à titre de modèle, et la durée
réelle doit être choisie de manière qu’elle soit en conformité
avec la pratique nationale et les conditions locales.
3.4 Méthode et lieu de formation
Les types d’ateliers auxquels il est fait référence dans la pré-
3.3.1 Sélection et période d’essai
suivants :
sente Norme internationale sont les
On devrait procéder à une sélection parmi des candidats ayant
a) atelier de formation, destiné uniquement à la formation
recu une instruction générale sérieuse et ayant la pratique de
de base dans les techniques élémentaires et permettant au
l’usage élémentaire des outils à main. Les connaissances théori-
candidat de tirer le meilleur profit en travaillant dans un ate-
ques acquises au cours de leurs études doivent être suffisantes
lier opérationnel normal ;
pour leur permettre de suivre la formation technique inhérente
à ce cours de formation. Les trois premiers mois de la première
b) atelier de dépôt (ou de réparation), installé de manière
année de formation doivent, dans la mesure du possible, être
permanente pour l’exécution des réparations importantes et
considérés comme constituant une période d’essai.
l’entretien des engins et servant de base de soutien pour un
certain nombre de chantiers indépendants;
3.3.2 Formation de
(durée proposée : une année)
c) atelier de maintenance sur chantier, installé sur un
(voir chapitre 4)
chantier opérationnel et prévu pour fournir l’entretien sur le
chantier et les moyens de réparation de secours adaptés au
La formation de base devrait comprendre l’emploi des outils à
type des opérations effectuées sur ce chantier. Sur les chan-
main ainsi que des machines-outils simples qui sont utilisés
tiers de longue durée, les moyens offerts par ces ateliers
pour les besoins de la maintenance et de l’entretien, la métrolo-
peuvent être comparés à ceux d’un atelier de dépôt.
gie élémentaire ainsi que l’interprétation des croquis simples.
Chaque fois que cela est possible, la totalité ou une partie

3.3.3 Formation générale (durée proposée: deux importante du programme de formation de la première année

années) (voir chapitre 5)
doit être effectuée dans un atelier de formation reconnu. Lors-
que cela n’est pas possible, la formation doit être entreprise

C’est au cours de cette période que la formation générale prin- dans un atelier de dépôt ou dans un atelier de maintenance sur

cipale est donnée et celle-ci devrait comprendre un enseigne-
chantier approprié, sous le contrôle direct de surveillants de for-
ment plus avancé nécessaire à l’emploi des machines, à I’entre- mation reconnus.
tien régulier, aux réparations et à la maintenance de routine sur
chantier pour les groupes d’engins de terrassement. Un ensei-
La formation au-delà de la première année doit normalement
gnement sur l’établissement de rapports simples, le dessin,
être effectuée sur cha ntier ou dans u n atelier de réparation.
etc., devrait également être donné.
La formation technique doit être dispensée et coordonnée par
un collège ou une école technique reconnu(e), la participation
3.3.4 Formation avancée facultative
(durée proposée:
correspondant de préférence à au moins 40 jours de travail par
une année) (voir chapitre 6)
an pour chaque année du cours (bien que non nécessaire au
cours de la quatrième année facultative).
Cette période facultative de formation supplémentaire ne
devrait être entreprise qu’après avoir suivi avec succès les
périodes de formation de base et de formation générale. Elle
Première année (ou

devrait fournir une formation plus détaillée et plus avancée sur 4 Fo rmation de base -

selon les beso ins)
un ou plusieurs groupes d’engins de manière à améliorer I’apti-
tude et le niveau de connaissance de la personne formée, afin
L’objet de la formation au cours de la première année est d’ini-
qu’elle puisse être capable d’effectuer des réparations impor-

tantes à l’atelier et sur le chantier ainsi que des révisions. tier le candidat à l’industrie, avec une référence particulière à la

mécanique des engins pour le familiariser avec les problèmes de
Lorsqu’on sait qu’un individu en formation qui entreprend une
base et développer son intérêt à poursuivre avec profit les
période de formation générale a l’intention d’entreprendre une
années suivantes de la formation. Le contenu de la formation
période de formation avancée et qu’il en est capable, il peut être
doit être convenablement équilibré entre les cours/dé-
opportun d’orienter sa formation générale en conséquence.
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 8152-1984 (F)
4.4 Entretien des engins
monstrations et les travaux pratiques, qui peuvent être effec-
tués dans un établissement d’enseignement ou, sous surveil-
Un enseignement complet doit être donné et une expérience
lance appropriée, dans un atelier de dépôt ou un atelier de
appropriée doit être acquise en ce qui concerne l’entretien
maintenance sur chantier. La présente Norme internationale ne
général des engins. On doit s’attacher, en particulier, à l’emploi
précise ni les méthodes réelles ni les moyens de formation qui
des types courants de dispositifs et d’outils de graissage (voir
doivent être utilisés, étant donné que les conditions locales et
ISO 4510), ainsi que des outils ou appareils spéciaux fournis par
l’équipement disponible sont différents.
le fabricant.
Les trois premiers mois de formation (et dans le cas où cela est
ne recevant la formation doit être tout à fait familia ri-
La person
possible une période plus longue) doivent normalement être
sée avec
considérés comme constituant une période d’essai permettant
de déterminer l’aptitude du candidat à un emploi dans I’entre-
les techniques et les procédures d’entretien;
tien des engins de terrassement.
le fonctionnement de l’engin ;
Cette formation doit traiter des aspects définis ci-après, leur
les programmes et les rapports d’entretien;
ordre d’énumération ne correspondant ni à l’ordre d’impor-
tance ni à l’ordre chronologique.
les schémas de graissage;
- l’emploi des manuels d’entretien et de graissage (voir
4.1 Sécurité pendant l’entretien
ISO 6750) ;
Les méthodes ne présentant pas de danger et la prévention des
7 les techniques correctes et sans danger à utiliser pour
accidents doivent constituer la caractéristique constante de
l’entretien et en vue d’assurer un bon fonctionnement ulté-
tout l’enseignement. Cet enseignement doit souligner non seu-
rieur de l’engin afin qu’il ne se produise pas d’accident; la
lement l’importance du concept de sécurité au cours de I’opéra-
personne doit, par exemple, utiliser avec le plus grand soin
tion même d’entretien, mais aussi l’importance de la bonne réa-
les solvants inflammables, tels que les fluides de nettoyage,
lisation de cette opération d’entretien pour garantir la sécurité
etc., et connaître le danger de souder sur ou à proximité soit
de l’engin au moment même de son fonctionnement.
de récipients ou de canalisations contenant de I’huile, soit
de surfaces enduites de graisse.
On doit veiller tout particulièrement à vaincre certaines habitu-
Des exemples particu liers des conséquences d’un entretien
des prises lors de la formation initiale. On doit souligner I’impor-
mauvais ou inadéquat doivent être donnés.
tance des divers manuels des engins, en particulier de ceux
concernant l’entretien et l’emploi, qui contiennent des données
et des instructions de sécurité, et l’on doit attirer l’attention sur
4.5 Connaissances de base des matériaux
les symboles de sécurité figurant sur l’engin, en particulier lors-
que des Normes internationales et/ou des symboles reconnus
Un enseignement doit être donné sur les propriétés des maté-
sont utilisés. On doit expliquer très clairement l’importance du
riaux courants utilisés dans les engins de terrassement, telles
bon entretien de tous les dispositifs de sécurité et des avertis-
que leur composition et leur masse volumique.
seurs visuels et sonores, de manière qu’ils fonctionnent effica-
cement à tout moment.
4.6 Ajustage et soudage de base
Un enseignement doit être donné sur l’emploi des outils à main
4.2 Familiarisation avec les engins
qui ne sont pas familiers à la personne recevant la formation,
par exemple limes, marteaux, ciseaux, scies, grattoirs, forets,
La personne recevant la formation doit acquérir une connais-
alésoirs, tarauds et matrices (voir également ISO 4510 en ce qui
sance générale de la gamme la plus large des types d’engins, de
concerne certains outils courants d’entretien).
leurs possibilités et limites d’utilisation (voir ISO 6165). Elle doit
également être familiarisée avec l’emploi des engins en ce qui
Un enseignement élémentaire des principes et de la pratique du
concerne les conditions d’entretien et doit observer des méca-
soudage au gaz et du soudage électrique de l’acier doux ainsi
niciens qualifiés en train de travailler. On doit également lui
que de la soudure et du brasage doit être prévu, et il doit com-
remettre le manuel de l’opérateur (voir ISO 6750).
prendre l’exécution de réparations simples de soudure sous sur-
veillance. Des méthodes de travail sans danger doivent être
indiquées en soulignant, par exemple, le risque d’explosion
4.3 Principe des mécanismes de base
lorsqu’on soude des réservoirs de carburant, ainsi que la néces-
sité de déconnecter les batteries ou autres sources d’énergie
Un enseignement élémentaire portant sur le fonctionnement
avant d’entreprendre tout travail de soudure.
des mécanismes de base, tels que les moteurs, les transmis-
sions, les systèmes de direction, les systèmes de refroidisse-

ment et les systèmes hydrauliques, etc., doit être donné dès 4.7 Dimensions et emploi des instruments de

que possible, de manière que la personne recevant la formation
mesure
soit en mesure de comprendre la signification de I’enseigne-

ment sur la maintenance et l’entretien qu’elle recevra au cours Un enseignement initial sur l’interprétation des schémas fonc-

de la première année de formation. tionnels doit être fourni et celui-ci doit être nécessairement suf-

---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 81524984 (FI

fisant pour permettre à la personne qui suit la formation rempla cernent, si nécessaire, de

examen, ajustement et
d’apprendre à utiliser rapidement et avec précision les instru-
tuyaux, courroies et câbles
ments de mesure couramment employés à l’atelier, en particu-
lier en ce qui concerne
restauration de peinture.
les micromèt
...

Norme internationale

INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR STANDARDIZATIONoME~YHAPOflHAR OPrAHM3A~MR Il0 CTAH~APTbl3A~MM.ORGANISATION INTERNATIONALE DE NORMALISATION

Engins de terrassement - Emploi et entretien - Méthode
de formation des mécaniciens
Earth-moving machinery - Operation and maintenance - Training of mechanics
Première édition - 1984-09-01
Réf. no : ISO 81524984 (F)
CDU 621.878L879.004.2
Descripteurs : matériel de terrassement, opérateur (personnel), formation.
Prix basé sur 8 pages
---------------------- Page: 1 ----------------------
Avant-propos
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale

d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de I’ISO). L’élaboration

des Normes internationales est confiée aux comités techniques de I’ISO. Chaque

comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du comité technique

créé a cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non gouverne-

mentales, en liaison avec I’ISO, participent également aux travaux.

Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques sont soumis

aux comités membres pour approbation, avant leur acceptation comme Normes inter-

nationales par le Conseil de I’ISO. Les Normes internationales sont approuvées confor-

mément aux procédures de I’ISO qui requièrent l’approbation de 75 % au moins des
comités membres votants.

La Norme internationale ISO 8152 a été élaborée par le comité technique ISO/TC 127,

Engins de terrassement.
Organisation internationale de normalisation, 1984
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 8152-1984 (FI
NORME INTERNATIONALE
Engins de terrassement - Emploi et entretien - Méthode
de formation des mécaniciens
0 Introduction 3 Structure des programmes de formation
La présente Norme internationale est destinée à être utilisée
3.1 Généralités
comme guide pour la formation des mécaniciens. Dans I’élabo-
ration de la présente Norme internationale, il a été considéré
La durée normale minimale de la formation doit correspondre à
que les candidats à la formation possèdent une instruction
la pratique nationale et aux conditions locales, mais elle doit de
générale suffisamment solide et spécialement orientée vers la
préférence être d’au moins trois ans, suivie d’une quatrième
pratique d’atelier et l’utilisation des outils, et qu’ils font preuve
année facultative lorsque cela est approprié pour une formation
d’une maturité suffisante pour tirer profit de la formation,
plus avancée ou plus spécialisée.
Lorsqu’on procède à la sélection de personnes susceptibles de
Lorsqu’on décide du contenu de la formation pour un individu
suivre cette formation, on ne doit pas tenir compte seulement
ou pour un groupe, il est souvent préférable de décider de la
de leurs capacités intellectuelles mais également de leur résis-
durée de la formation avant d’entreprendre celle-ci, en particu-
tance physique et mentale, compte tenu que l’entretien des
lier en ce qui concerne sa nature et son contenu dans le cas où
engins est un travail difficile qui exige de l’habileté; en particu-
une quatrième année de formation est envisagée.
lier lorsqu’il est effectué dans de mauvaises conditions de chan-
tier, ce travail demande une bonne santé.
3.2 Sécurité
Pendant toute la formation, il convient d’attirer constamment
1 Objet et domaine d’application
l’attention sur le fait que l’un des aspects les plus importants
de l’emploi et de l’entretien des engins est la sécurité. Les pré-
La présente Norme internationale décrit la formation des méca-
cautions concernant la sécurité doivent être intégrées dans cha-
niciens spécialisés dans les engins de terrassement. Elle ne spé-
que aspect du cours de formation et celles-ci doivent compren-
cifie pas de méthode permettant d’estimer la qualification ou la
dre
compétence, ces facteurs faisant généralement l’objet de prati-
ques et de réglementations locales et nationales.
- la connaissance et l’application des réglementations
locales et nationales relatives à la sécurité;
La présente Norme internationale n’est pas destinée à rempla-
cer l’une quelconque des réglementations ou des normes natio-
- les responsabilités en ce qui concerne les mesures de
nales en vigueur.
sécurité, la prévention des accidents, les risques d’incendie
et l’hygiène personnelle, ainsi que la nécessité d’utiliser les
Elle s’applique à tous les engins de terrassement tels qu’ils sont
mains courantes et les garde-corps des engins et les équipe-
définis dans I’ISO 6165.
ments de protection et de sécurité de l’individu pour les
yeux, la tête, les oreilles et les pieds;
2 Références
- les précautions à observer quand les accessoires et les
ISO 4510, Engins de terrassement - Outils pour l’entretien et
équipements de l’engin sont en fonctionnement, ainsi que le
le réglage.
maniement correct et sans risque de tous les outils hydrauli-
ques et pneumatiques, des outils et équipements spéciaux;
ISO 6012, Engins de terrassement - Instruments pour l’entre-
tien. - les méthodes de levage à la main ne présentant pas de
danger ainsi que l’utilisation des appareils mécaniques et
ISO 6165, Engins de terrassement - Principaux types - Voca-
hydrauliques de manutention ;
bulaire.
- le maniement et le stockage sans risque des liquides et

I SO 6750, Engins de terrassement - Emploi et entre tien - des solvants (en particulier de ceux qui sont inflammables),

Présen ta tion et con tenu des manuels techniques.
y compris les huiles, les carburants et les acides;
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 8152-1984 (FI
la carrière et cours

- l’emplacement des interrupteurs principaux et les 3.3.5 Développement ultérieur de

chapitre 7)

méthodes à suivre pour immobiliser l’engin, pour tous types perfectionnement (voir

d’engins de base et leurs équipements;
Le développement ultérieur des aptitudes pour la maintenance

les dangers liés aux systèmes à haute pression; ne peut être obtenu qu’avec l’expérience acquise en travaillant

dans les conditions normales de chantier et sous une surveil-

- la méthode permettant de démonter les roues sans lance adéquate. Ceci constitue un processus continu et, dans la

danger et l’emploi d’une cage de protection pendant le gon- plupart des expériences de formation, cela est nécessairement

flement des pneus, le gonflage à l’eau, etc. le cas. La présente Norme internationale ne comprend pas de

programme spécifique étant donné que celui-ci doit dépendre
des conditions et des exigences locales. De plus, le personnel
3.3 Périodes de formation
de maintenance devrait, au cours de sa vie professionnelle,
avoir à sa disposition des cours spécialisés sur la base d’un
Conformément à 3.1, les périodes de formation décrites
((module» (voir chapitre 7).
ci-dessous ne sont données qu’à titre de modèle, et la durée
réelle doit être choisie de manière qu’elle soit en conformité
avec la pratique nationale et les conditions locales.
3.4 Méthode et lieu de formation
Les types d’ateliers auxquels il est fait référence dans la pré-
3.3.1 Sélection et période d’essai
suivants :
sente Norme internationale sont les
On devrait procéder à une sélection parmi des candidats ayant
a) atelier de formation, destiné uniquement à la formation
recu une instruction générale sérieuse et ayant la pratique de
de base dans les techniques élémentaires et permettant au
l’usage élémentaire des outils à main. Les connaissances théori-
candidat de tirer le meilleur profit en travaillant dans un ate-
ques acquises au cours de leurs études doivent être suffisantes
lier opérationnel normal ;
pour leur permettre de suivre la formation technique inhérente
à ce cours de formation. Les trois premiers mois de la première
b) atelier de dépôt (ou de réparation), installé de manière
année de formation doivent, dans la mesure du possible, être
permanente pour l’exécution des réparations importantes et
considérés comme constituant une période d’essai.
l’entretien des engins et servant de base de soutien pour un
certain nombre de chantiers indépendants;
3.3.2 Formation de
(durée proposée : une année)
c) atelier de maintenance sur chantier, installé sur un
(voir chapitre 4)
chantier opérationnel et prévu pour fournir l’entretien sur le
chantier et les moyens de réparation de secours adaptés au
La formation de base devrait comprendre l’emploi des outils à
type des opérations effectuées sur ce chantier. Sur les chan-
main ainsi que des machines-outils simples qui sont utilisés
tiers de longue durée, les moyens offerts par ces ateliers
pour les besoins de la maintenance et de l’entretien, la métrolo-
peuvent être comparés à ceux d’un atelier de dépôt.
gie élémentaire ainsi que l’interprétation des croquis simples.
Chaque fois que cela est possible, la totalité ou une partie

3.3.3 Formation générale (durée proposée: deux importante du programme de formation de la première année

années) (voir chapitre 5)
doit être effectuée dans un atelier de formation reconnu. Lors-
que cela n’est pas possible, la formation doit être entreprise

C’est au cours de cette période que la formation générale prin- dans un atelier de dépôt ou dans un atelier de maintenance sur

cipale est donnée et celle-ci devrait comprendre un enseigne-
chantier approprié, sous le contrôle direct de surveillants de for-
ment plus avancé nécessaire à l’emploi des machines, à I’entre- mation reconnus.
tien régulier, aux réparations et à la maintenance de routine sur
chantier pour les groupes d’engins de terrassement. Un ensei-
La formation au-delà de la première année doit normalement
gnement sur l’établissement de rapports simples, le dessin,
être effectuée sur cha ntier ou dans u n atelier de réparation.
etc., devrait également être donné.
La formation technique doit être dispensée et coordonnée par
un collège ou une école technique reconnu(e), la participation
3.3.4 Formation avancée facultative
(durée proposée:
correspondant de préférence à au moins 40 jours de travail par
une année) (voir chapitre 6)
an pour chaque année du cours (bien que non nécessaire au
cours de la quatrième année facultative).
Cette période facultative de formation supplémentaire ne
devrait être entreprise qu’après avoir suivi avec succès les
périodes de formation de base et de formation générale. Elle
Première année (ou

devrait fournir une formation plus détaillée et plus avancée sur 4 Fo rmation de base -

selon les beso ins)
un ou plusieurs groupes d’engins de manière à améliorer I’apti-
tude et le niveau de connaissance de la personne formée, afin
L’objet de la formation au cours de la première année est d’ini-
qu’elle puisse être capable d’effectuer des réparations impor-

tantes à l’atelier et sur le chantier ainsi que des révisions. tier le candidat à l’industrie, avec une référence particulière à la

mécanique des engins pour le familiariser avec les problèmes de
Lorsqu’on sait qu’un individu en formation qui entreprend une
base et développer son intérêt à poursuivre avec profit les
période de formation générale a l’intention d’entreprendre une
années suivantes de la formation. Le contenu de la formation
période de formation avancée et qu’il en est capable, il peut être
doit être convenablement équilibré entre les cours/dé-
opportun d’orienter sa formation générale en conséquence.
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 8152-1984 (F)
4.4 Entretien des engins
monstrations et les travaux pratiques, qui peuvent être effec-
tués dans un établissement d’enseignement ou, sous surveil-
Un enseignement complet doit être donné et une expérience
lance appropriée, dans un atelier de dépôt ou un atelier de
appropriée doit être acquise en ce qui concerne l’entretien
maintenance sur chantier. La présente Norme internationale ne
général des engins. On doit s’attacher, en particulier, à l’emploi
précise ni les méthodes réelles ni les moyens de formation qui
des types courants de dispositifs et d’outils de graissage (voir
doivent être utilisés, étant donné que les conditions locales et
ISO 4510), ainsi que des outils ou appareils spéciaux fournis par
l’équipement disponible sont différents.
le fabricant.
Les trois premiers mois de formation (et dans le cas où cela est
ne recevant la formation doit être tout à fait familia ri-
La person
possible une période plus longue) doivent normalement être
sée avec
considérés comme constituant une période d’essai permettant
de déterminer l’aptitude du candidat à un emploi dans I’entre-
les techniques et les procédures d’entretien;
tien des engins de terrassement.
le fonctionnement de l’engin ;
Cette formation doit traiter des aspects définis ci-après, leur
les programmes et les rapports d’entretien;
ordre d’énumération ne correspondant ni à l’ordre d’impor-
tance ni à l’ordre chronologique.
les schémas de graissage;
- l’emploi des manuels d’entretien et de graissage (voir
4.1 Sécurité pendant l’entretien
ISO 6750) ;
Les méthodes ne présentant pas de danger et la prévention des
7 les techniques correctes et sans danger à utiliser pour
accidents doivent constituer la caractéristique constante de
l’entretien et en vue d’assurer un bon fonctionnement ulté-
tout l’enseignement. Cet enseignement doit souligner non seu-
rieur de l’engin afin qu’il ne se produise pas d’accident; la
lement l’importance du concept de sécurité au cours de I’opéra-
personne doit, par exemple, utiliser avec le plus grand soin
tion même d’entretien, mais aussi l’importance de la bonne réa-
les solvants inflammables, tels que les fluides de nettoyage,
lisation de cette opération d’entretien pour garantir la sécurité
etc., et connaître le danger de souder sur ou à proximité soit
de l’engin au moment même de son fonctionnement.
de récipients ou de canalisations contenant de I’huile, soit
de surfaces enduites de graisse.
On doit veiller tout particulièrement à vaincre certaines habitu-
Des exemples particu liers des conséquences d’un entretien
des prises lors de la formation initiale. On doit souligner I’impor-
mauvais ou inadéquat doivent être donnés.
tance des divers manuels des engins, en particulier de ceux
concernant l’entretien et l’emploi, qui contiennent des données
et des instructions de sécurité, et l’on doit attirer l’attention sur
4.5 Connaissances de base des matériaux
les symboles de sécurité figurant sur l’engin, en particulier lors-
que des Normes internationales et/ou des symboles reconnus
Un enseignement doit être donné sur les propriétés des maté-
sont utilisés. On doit expliquer très clairement l’importance du
riaux courants utilisés dans les engins de terrassement, telles
bon entretien de tous les dispositifs de sécurité et des avertis-
que leur composition et leur masse volumique.
seurs visuels et sonores, de manière qu’ils fonctionnent effica-
cement à tout moment.
4.6 Ajustage et soudage de base
Un enseignement doit être donné sur l’emploi des outils à main
4.2 Familiarisation avec les engins
qui ne sont pas familiers à la personne recevant la formation,
par exemple limes, marteaux, ciseaux, scies, grattoirs, forets,
La personne recevant la formation doit acquérir une connais-
alésoirs, tarauds et matrices (voir également ISO 4510 en ce qui
sance générale de la gamme la plus large des types d’engins, de
concerne certains outils courants d’entretien).
leurs possibilités et limites d’utilisation (voir ISO 6165). Elle doit
également être familiarisée avec l’emploi des engins en ce qui
Un enseignement élémentaire des principes et de la pratique du
concerne les conditions d’entretien et doit observer des méca-
soudage au gaz et du soudage électrique de l’acier doux ainsi
niciens qualifiés en train de travailler. On doit également lui
que de la soudure et du brasage doit être prévu, et il doit com-
remettre le manuel de l’opérateur (voir ISO 6750).
prendre l’exécution de réparations simples de soudure sous sur-
veillance. Des méthodes de travail sans danger doivent être
indiquées en soulignant, par exemple, le risque d’explosion
4.3 Principe des mécanismes de base
lorsqu’on soude des réservoirs de carburant, ainsi que la néces-
sité de déconnecter les batteries ou autres sources d’énergie
Un enseignement élémentaire portant sur le fonctionnement
avant d’entreprendre tout travail de soudure.
des mécanismes de base, tels que les moteurs, les transmis-
sions, les systèmes de direction, les systèmes de refroidisse-

ment et les systèmes hydrauliques, etc., doit être donné dès 4.7 Dimensions et emploi des instruments de

que possible, de manière que la personne recevant la formation
mesure
soit en mesure de comprendre la signification de I’enseigne-

ment sur la maintenance et l’entretien qu’elle recevra au cours Un enseignement initial sur l’interprétation des schémas fonc-

de la première année de formation. tionnels doit être fourni et celui-ci doit être nécessairement suf-

---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 81524984 (FI

fisant pour permettre à la personne qui suit la formation rempla cernent, si nécessaire, de

examen, ajustement et
d’apprendre à utiliser rapidement et avec précision les instru-
tuyaux, courroies et câbles
ments de mesure couramment employés à l’atelier, en particu-
lier en ce qui concerne
restauration de peinture.
les micromèt
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.