Rubber footwear -- Lined industrial vulcanized-rubber boots -- Specification

Cancels and replaces the first edition (1973). Specifies requirements for lined industrial vulcanized-rubber ankle, half-knee, short-knee and knee-height boots, for men and women, and lined rubber boots of three-quarter and full-thigh height for men. Does not cover the style of boot.

Articles chaussants en caoutchouc -- Bottes doublées en caoutchouc vulcanisé à usage industriel -- Spécifications

General Information

Status
Withdrawn
Publication Date
23-Nov-1994
Withdrawal Date
23-Nov-1994
Current Stage
6060 - International Standard published
Completion Date
24-Nov-1994
Ref Project

RELATIONS

Effective Date
15-Apr-2008

Buy Standard

Standard
ISO 2023:1994 - Rubber footwear -- Lined industrial vulcanized-rubber boots -- Specification
English language
14 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 2023:1994 - Articles chaussants en caoutchouc -- Bottes doublées en caoutchouc vulcanisé a usage industriel -- Spécifications
French language
14 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 2023:1994 - Articles chaussants en caoutchouc -- Bottes doublées en caoutchouc vulcanisé a usage industriel -- Spécifications
French language
14 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL
ISO
STANDARD
2023
Second edition
1994-12-01
Rubber footwear - Lined industrial
vulcanized-rubber boots - Specification
Articles cha ussants en caoutchouc - Bottes doublkes en caoutchouc
vulcanis6 a wage indus triel - Spkifica Gons
Reference number
ISO 2023: 1994(E)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 2023:1994( E)
Page
Contents

Scope . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

..................................................................
Normative references

Definitions ...................................................................................

Design requirements ...................................................................

Physical properties ......................................................................

Leakage and immersion requirements ........................................

........................................................................................

Marking
Annexes

Measurement of minimum thickness . . . . . . . . . . . . ..*.......................... 5

B Determination of resistance to abrasion of Iaces . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

.................................... 9
-C Determination of breaking forte of laces
........................... 10
D Determination of breaking forte of boot upper
........................................ 11
E Determination of resistance to flexing

F Boot heights ................................................................................

TabIes

Minimum thickness . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Minimum breaking forte of boot upper . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
3 Minimum number of flex cycles of boot upper
4 Tensile strength and elongation at break of Outsole and heel.....
5 Changes in value of te-nsile strength and elongation at break
. . ..~............................................. 3
after ageing of Outsole and heel

Bt.7 Boot heights . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..*........................................

Figures

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..=.................... 6

Al . Centreline of boot

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8

Bl . Lace-abrading machine

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12

El . Test piece for flexing test
E2 . Arrangement of apparatus and test piece during the flexing

cycle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

0 ISO 1994

All rights reserved. Unless otherwise specified, no part of this publication may be reproduced

or utilized in any form or by any means, electronie or mechanical, including photocopying and

microfilm, without Permission in writing from the publisher.
International Organization for Standardization
Case Postale 56 l CH-l 211 Geneve 20 l Switzerland
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 2 ----------------------
0 ISO
ISO 2023:1994( E)
Foreword
ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide
federation of national Standards bodies (ISO member bodies). The work
of preparing International Standards is normally carried out through ISO
technical committees. Esch member body interested in a subject for
which a technical committee has been established has the right to be
represented on that committee. International organizations, governmental
and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work. ISO
collaborates closely with the International Electrotechnical Commission
(IEC) on all matters of electrotechnical standardization.
Draft International Standards adopted by the technical committees are
circulated to the member bodies for voting. Publication as an International
Standard requires approval by at least 75 % of the member bodies casting
a vote.
International Standard ISO 2023 was prepared by Technical Committee
lSO/TC 45, Rubber and rubber products.
This second edition cancels and replaces the first edition
(ISO 2023: 1973), which has been technically revised.
Annexes A, B, C, D and E form an integral part of this International Stan-
dard. Annex F is for information only.
---------------------- Page: 3 ----------------------
This page intentionally left blank
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 2023: 1994(E)
INTERNATIONAL STANDARD 0 ISO
- Lined industrial vulcanized-rubber
Rubber footwear
- Specification
boots
1 Scope 3 Definitions

This International Standard specifies requirements for For definitions of footwear terms, see ISO 10335.

lined industrial vulcanized-rubber ankle, half-knee,
short-knee and knee-height boots, for men and
women, and lined rubber boots of three-quarter and
full-thigh height for men.
4 Design requirements
The Standard does not cover the style of boot.
4.1 Boot upper
The boot upper shall consist of one or more plies of
2 Normative references
rubber and fabric.
The following Standards contain provisions which,
through reference in this text, constitute provisions
4.2 Minimum thickness
of this International Standard. At the time of publi-
cation, the editions indicated were valid. All Standards
At no Point shall the thickness of the boot be less
are subject to revision, and Parties to agreements
than the appropriate value given in table 1, when

based on this International Standard are encouraged measured as described in annex A.

to investigate the possibility of applying the most re-
In the case of heels with internal cavities, the thick-
cent editions of the Standards indicated below.
ness from the outer surface of the heel to the Start
Members of IEC and ISO maintain registers of cur-
of the cavity, over any cleat, including Pattern, shall
rently valid International Standards.
be not less than 9,0 mm.
ISO 37:1994, Rubber, vulcanized or thermoplastic -
De termina Gon of tensile s tress-s train proper-Ges.
4.3 Materials and components
ISO 132: 1983, Rubber, vulcanized - Determination
4.3.1 Mandatory requirements
of flex cracking (De Mattia).
ISO 188: 1982, Rubber, vulcanized - Accelera ted
4.3.1.1 Laces
ageing or hea t-resis tance tes ts.
When tested in accordance with the method de-

ISO 815: 1991, Rubber, vulcanized or thermoplastic scribed in annex B, laces shall have an average

- De termjna tion of compression set at ambient, el-
abrasion resistance of not less than 11 000 cycles.
evated or low temperatures.
When tested in accordance with the method de-
scribed in annex @, laces shalj have an average
ISO 10335:1998, Rubber and plastics footwear -
breaking forte of not less than 500 N.
Nomencla ture.
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 2023: 1994(E)
Table 1 - Minimum thickness
Dimensions in millimetres
Height
Measurement
Non-cleat
Boot upper
4,5
Foxing Strip at the toe 3,O
Foxing Strip at the heel
4,O
Foxing Strip in other areas
2,5
Insole, filier and Soling (men ’s)
Insole, filler and Soling (women ’s)
Cleated Soling (men ’s)
Cleated Soling (women ’s)
7,o 2,5
I I
Non-cleated Soling
Cleated heel (men ’s) 25,0
I I
Cleated heel (women ’s)
Non-cleated heel
4.3.1.2 Metal components
Table 2 - Minimum breaking forte of boot
If footwear is to be used in potentially flammable or
upper
explosive atmospheres, no metal component shall be
Minimum breaking forte -
of aluminium, magnesium or titanium; neither shall
length and breadth directions
any alloy containing one or more of these constituents
N/25 mm
be used unless both the total content of these three
Woven material
250
constituents does not exceed 15 % by mass, and the
Knitted fabric
180
content of magnesium and titanium together does not
exceed 6 % by mass.
These limitations have been imposed to avoid
NOTE 1
the hazards of sparking due to friction between rusted steel
or iron and the metals described.
5.2 Resistance to flexing of boot upper after
ageing
4.3.2 Optional requirements
Four test pieces shall be tut from the boot length,
two along the length and two across the breadth, and,
Boot heights
after ageing for 168 h at 70 “C + 1 “C in accordance
with the ISO 188 air-oven method, shall be tested as
Suggested ranges for heights of boots are given in
described in annex E.
annex F.
All four test pieces shall withstand the number of
continuous flex cycles shown in table3 without
showing pinholes or cracking when viewed with the
unaided eye, and shall meet the requirements of
5 Physical properties
grade 1 or grade 2 of ISO 132.
For this purpose, only those Parts of the test piece
shali be observed which are under tensson during the
5.1 Breaking forte of the boot upper
test, i.e. the folds which form a diamond shape. The
centre fold of the test piece, pinholes or cracking as-
When tested as described in annex D, the breaking
sociated with machine darnage shall be ignored.
forte shall be in accordance with table2.
---------------------- Page: 6 ----------------------
Q ISO
ISO 2023:1994(E)
- Minimum number of flex cycles of
Table 3 Table 5 - Changes in value of tensile strength
boot upper and elongation at break after ageing of Outsole
and heel
Thicknesses of
Number of flexes
individual test piece
Hand-built Moulded
Ageing treatment
tYPe tYPe
#zJ
\< zo 125 000 75 000
> 2,0 but < 2,25 110 000 50 000
168hat70°C+ 1 “Gin - 30 % to
> 2,25 90 000 40 000
accordance with + 20 % of + IO % of
ISO 188 air-oven unaged - value unaged
method value
5.4 Compression set of heel
5.3 Tensile strength and elongation at break
When tested in accordance with ISO 815 at
of Outsole and heel 70 “C + 1 “C for 24 h using lubricated small test
piecesl samples taken from the heel shall have a
compression set of not more than 50 %.
The Outsole and heel shall be reduced to sheets or
pieces either by careful buffing or by careful slitting.
The sheets or pieces shall be of sufficient size and
6 Leakage and immersion requirements
thickness to be able to stamp a maximum of ten
standard-size test pieces. The tensile strength and
6.1 Requirements
elongation at break of the Outsole and heel shall then
be determined in accordance with ISO 37. The type
When boots are tested as described in 6.2, there shall
of dumb-bell used shall be stated when quoting re-
be no leakage of air. In the case of ankle boots,
sults. Of the ten test pieces, five shall be aged Prior
leakage of air in the vicinity of either the eyelets or
to testing.
gusset shall not constitute a failure but such boots
shall then be subjected to an immersion test as de-
Three test pieces shall be tested and the median
scribed in 6.3, when there shall be no water pene-
value of the three test results shall be in accordance
tration to the inside of the boot.
with table4. If the median value of the results is be-
low the appropriate value given in table4, and at the
same time the highest value is above the appropriate
6.2 Leakage test procedure
value given in table4, then the other two test pieces
shall be tested.
Seal the top of the boots and forte air into the boot
at a pressure of 10 kPa. Immerse the boot in water
to within 75 mm of the top and examine the boot for
- Tensile strength and elongation at
Table 4
escape of air bubbles.
break of Outsole and heel
Outsole Tensile Elongation at
6.3 Immersion test for ankle boots
thickness strength break
(min.) (min.)
Immerse the boot in water to within 75 mm of the top
mm MPa %
for a period of 16 h. Remove the boot and examine
< 30 8,5 250
to see if water has penetrated to the inside.
> 9,0 but \< IO,0 80
225
> IO,0 but < 11,O 715
200
> 11,o
780 200
7 Marking
Heel 7,O
200
Esch article of footwear shall be indelibly and legibly
marked with the following:
After Submission to the ageing treatment described
in table5, the median value for tensile strength and
a) size, stamped on the inside or moulded or im-
elongation at break shall not show changes, from the
pressed on the waist of the Outsole;
corresponding unaged median values, greater than
the amount given in table5.
b) manufacturer ’s or supplier ’s identification mark;
---------------------- Page: 7 ----------------------
0 ISO
ISO 2023: 1994(E)
c) country of origin; e) the suffix Ietter “H” if the requirements of 4.3.1.2
for metal components are complied with.
d) the number of this International Standard,
stamped on the Inside of the boot;
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 2023: 1994(E)
Annex A
(normative)
Measurement of minimum thickness
A.1 Apparatus A.3 Procedure
The appropriate measuring apparatus shall be Chosen
A.3.1 Boot upper
from th
...

NORME . ISO
INTERNATIONALE 2023
Deuxième édition
1994-12-01
Articles chaussants en caoutchouc -
Bottes doublées en caoutchouc vulcanisé
à usage industriel - Spécifications
- Lined industrial vulcanized-rubber boots -
Rubber footwear
Specifica tion
Num&o de référence
ISO 2023:1994(F)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 2023: 1994(F)
Sommaire

1 Domaine d’application ................................................................

2 Références normatives ...............................................................

3 Définitions ...................................................................................

4 Prescriptions relatives à la conception ........................................

5 Caractéristiques physiques .........................................................

...............
6 Prescriptions en matière d’étanchéité et d’immersion

....................................................................................

7 Marquage
Annexes
............................................. 5
A Mesurage de l’épaisseur minimale
.................. 7
B Détermination de la résistance à l’usure des lacets..
....................... 9
C Détermination de la force de rupture des lacets..
........................... 10
D Détermination de la force de rupture de la tige
E Détermination de la résistance à la flexion ..................................

F Hauteur des articles chaussants .................................................

Tableaux

Épaisseur minimale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

2 Force minimale de rupture de la tige
3 Nombre minimal de cycles de flexion appliqués à la tige............
4 Résistance à la traction et allongement à la rupture de la

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3

semelle d’usure et du talon
5 Variation des valeurs de la résistance à la traction et de
l’allongement a la rupture après vieillissement de la semelle
. . . ..*.................................................................
d’usure et du talon

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

F.l Hauteur des articles chaussants
Figures

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..a. 6

A.1 Ligne médiane de l’article chaussant

B.l Machine à abraser les lacets . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

E.l Éprouvette pour essai de flexion
E.2 Disposition de l’appareillage et de l’éprouvette pendant le cycle

de flexion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

0 ISO 1994

Droits de reproduction réservés. Sauf prescription différente, aucune partie de cette publi-

cation ne peut être reproduite ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun pro-

cédé, électronique ou mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l’accord

écrit de l’éditeur.
Organisation internationale de normalisation
Case Postale 56 l CH-l 211 Genève 20 l Suisse
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
0 ISO
ISO 2023: 1994(F)
Avant-propos
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération
mondiale d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de
I’ISO). L’élaboration des Normes internationales est en général confiée aux
comités techniques de I’ISO. Chaque comité membre intéressé par une
étude a le droit de faire partie du comité technique créé à cet effet. Les
organisations internationales, gouvernementales et non gouvernemen-
tales, en liaison avec I’ISO participent également aux travaux. L’ISO colla-
bore étroitement avec la Commission électrotechnique internationale (CEI)
en ce qui concerne la normalisation électrotechnique.
Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques
sont soumis aux comités membres pour vote. Leur publication comme
Normes internationales requiert l’approbation de 75 % au moins des co-
mités membres votants.
La Norme internationale ISO 2023 a été élaborée par le comité technique
ISO/TC 45, Élastomères et produits à base d’élastomères.
Cette deuxième édition annule et remplace la première édition
(ISO 2023:1973), dont elle constitue une révision technique.
Les annexes A, B, C, D et E font partie intégrante de la présente Norme
internationale. L’annexe F est donnée uniquement à titre d’information.
---------------------- Page: 3 ----------------------
Page blanche
---------------------- Page: 4 ----------------------
NORME INTERNATIONALE 0 60 ISO 2023: 1994(F)
Articles chaussants en caoutchouc - Bottes doublées
en caoutchouc vulcanisé à usage industriel -
Spécifications
KO 188:1982, Caoutchouc vulcanisé - Essais de ré-
1 Domaine d’application
sistance au vieillissement accéléré ou à la chaleur.
La présente Norme internationale fixe des prescrip-
ISO 815: 1991, Caoutchouc vulcanisé ou thermoplas-
tions pour plusieurs types d’articles chaussants en
tique - Dé termina tion de la déformation rémanente
caoutchouc vulcanisé pour usages industriels, à savoir
après compression aux températures ambiantes, éle-
les bottillons, les bottes mi-genoux, les bottes courtes
vées ou basses.
et les bottes genoux pour homme et femme, ainsi
que les cuissardes et les cuissardes courtes pour
ISO 10335: 1990, Articles chaussants en caoutchouc
homme.
et en plastique - Nomenclature.
La présente Norme internationale ne traite pas de
l’aspect des articles chaussants.
3 Définitions
2 Références normatives Pour les besoins de la présente Norme internationale,
les définitions données dans I’ISO 10335 s’appliquent.
Les normes suivantes contiennent des dispositions
qui, par suite de la référence qui en est faite, consti-
4 Prescriptions relatives à la conception
tuent des dispositions valables pour la présente
Norme internationale. Au moment de la publication,
4.1 Tige de l’article chaussant
les éditions indiquées étaient en vigueur. Toute
norme est sujette à révision et les parties prenantes
La tige doit être composée d’une ou plusieurs cou-
des accords fondés sur la présente Norme internatio-
ches de caoutchouc et de tissu.
nale sont invitées à rechercher la possibilité d’appli-
quer les éditions les plus récentes des normes
indiquées ci-après. Les membres de la CEI et de I’ISO
4.2 Épaisseur minimale
possèdent le registre des Normes internationales en
vigueur à un moment donné. L’épaisseur de l’article chaussant ne doit en aucun
point être inférieure à la valeur appropriée indiquée
ISO 37: 1994, Caoutchouc vulcanisé ou thermoplasti-
dans le tableau 1, lorsque le mesurage est réalisé
- Détermination des caractéristiques de
conformément à l’annexe A.
que
con train te-déformation en traction.
Dans le cas de talons à profils ouverts, l’épaisseur de

ISO 132:1983, Caoutchouc vulcanisé - Détermi- la surface extérieure du talon au début du profil, au-

dessus des barrettes, y compris les sculptures, ne
nation de la résistance au craquelage par flexion (De
doit pas être inférieure à 9,0 mm.
Ma ttia).
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 2023:1994(F)
Tableau 1 - Épaisseur minimale
Dimensions en millimètres
Hauteur
Élément au-dessus
entre les sans
de la
barrettes barrette
barrette
Tige 45
Claque à hauteur des orteils
3,O
Claque au talon
4,O
Claque sur d’autres zones
2,5
Semelle intérieure, bourrage et semelage
(modèle homme)
Semelage sans crampons
5,O
Talon avec crampons (modèle homme) 25,0
20,o
Talon avec crampons (modèle femme)
Talon sans crampons 20,o
NOTE 1 Ces limites ont été imposées pour éviter les ris-
4.3 Matériaux et éléments constitutifs
ques induits par la formation d’étincelles susceptibles d’en-
gendrer un incendie, provoquée par le frottement des
4.3.1 Prescriptions obligatoires
éléments en acier rouillé et des éléments constitués à partir
des métaux mentionnés dans l’alinéa précédent.
4.3.1 .l Lacets
4.3.2 Prescriptions facultatives
Lorsque l’essai est réalisé conformément à la mé-
thode prescrite dans l’annexe B, la résistance
Un éventail de hauteurs pour les articles chaussants
moyenne à l’usure des lacets ne doit pas être infé-
est proposé dans l’annexe F.
rieure à II 000 cycles.
5 Caractéristiques physiques
Lorsque l’essai est réalisé conformément à la mé-
thode prescrite dans l’annexe C, la force moyenne de
5.1 Force de rupture de la tige
rupture des lacets ne doit pas être inférieure à
500 N.
Lorsque l’essai est réalisé conformément à
l’annexe D, la force de rupture doit être conforme à
4.3.1.2 Éléments constitutifs en métal
la valeur appropriée indiquée dans le tableau 2.
Si l’article chaussant doit être utilisé dans des atmos-
phères susceptibles d’être inflammables ou de pro-
Tableau 2 - Force minimale de rupture de la tige
duire une explosion, les éléments métalliques ne
Force minimale de rupture dans le
doivent pas être en aluminium, magnésium ou titane.
sens de la longueur et de la largeur
De plus, aucun alliage contenant l’un de ces consti-
N/25 mm
tuants (ou plusieurs d’entre eux) ne doit être utilisé
sauf si la teneur totale en ces trois constituants ne
250
dépasse pas 15 % en masse, et si la teneur en ma-
180
gnésium et en titane combinés n’est pas superieure
à 6 % en masse.
---------------------- Page: 6 ----------------------
0 KO ISO 2023: 1994(F)
tableau4, les deux autres éprouvettes doivent être
5.2 Résistance à la flexion de la tige après
soumises à l’essai.
vieillissement
Prélever quatre éprouvettes sur la tige, deux dans le
Tableau 4 - Résistance à la traction et
sens de la longueur et deux dans celui de la largeur.
allongement à la rupture de la semelle d’usure et
Après vieillissement durant 168 h à 70 “C -I- 1 “C
du talon
conformément à la méthode utilisant l’étuve à air
prescrite dans I’ISO 188, les soumettre à l’essai
conformément à l’annexe E.
Les quatre éprouvettes doivent résister au nombre de
cycles de flexions continus indiqué dans le tableau 3
sans présenter de piqûres ou de craquelures visibles > 9,0 mais < 10,O
> 10,O mais < II ,0
à l’oeil nu, et satisfaire aux exigences des classes 1
ou 2 de I’ISO 132.
II convient de n’observer que les parties de I’éprou-
vette mises sous tension au cours de l’essai, c’est-à-
Une fois que l’éprouvette a été soumise à l’opération
dire les plis formant un losange. Le pli central de
de vieillissement conformément au tableau 5, la valeur
l’éprouvette, les piqûres ou les craquelures provo-
médiane de la résistance à la traction et de I’allon-
quées par la machine d’essai ne doivent pas être pri-
gement à la rupture ne doit pas présenter de va-
ses en considération.
riations supérieures aux pourcentages indiqués dans
le tableau 5, par rapport aux valeurs médianes corres-
pondantes obtenues sans vieillissement.
Tableau 3 - Nombre minimal de cycles de
flexion appliqués à la tige
Tableau 5 - Variation des valeurs de la
Épaisseur de
Nombre de flexions
résistance à la traction et de l’allongement à la
l’éprouvette
Article rupture après vieillissement de la semelle d’usure
mm Article moulé
confectionné
et du talon
Variation maximale après
> 2,0 mais G 2,25
vieillissement
Vieillissement
> 2,25
Résistance Allongement
à la traction à la rupture
5.3 Résistance à la traction et allongement
168hà70°C+l “C
à la rupture de la semelle d’usure et du talon
conformément à la mé-
nue sans
thode de l’étuve à air de nue sans
La semelle d’usure et le talon doivent être réduits en
I’ISO 188
feuilles ou en morceaux par des opérations de
ponçage ou de refendage réalisées avec soin. Les
feuilles ou morceaux doivent avoir des dimensions
suffisantes afin qu’il soit possible de découper à
5.4 Déformation rémanente du talon
l’emporte-pièce au plus dix éprouvettes de dimen-

sions normalisées. La résistance à la traction et I’al- Lorsque l’essai est réalisé conformément à I’ISO 815

longement à la rupture de la semelle d’usure et du à 70 “C k 1 “C durant 24 h en utilisant de petites

talon doivent ensuite être déterminés conformément éprouvettes lubrifiées, la déformation rémanente

à I’ISO 37. Le type d’éprouvette haltère utilisé doit maximale des éprouvettes prélevées sur le talon ne

être précisé lors de l’indication des résultats. Sur les doit pas être supérieure à 50 %.

dix éprouvettes, cinq doivent être soumises au pro-
cessus de vieillissement avant l’essai.
6 Prescriptions en matière d’étanchéité
et d”immersisn
Trois éprouvettes doivent être soumises à l’essai et
la valeur moyenne des trois résultats obtenus doit
être conforme au tableau4. Si cette valeur est infe- 6.1 Prescriptions
rîeure à la valeur appropriée indîquee dans he

tableau4, et si simultanément, la valeur la plus élevée Lorsque les chaussures sont soumises à l’essai

conformément à 6.2, on ne doit constater aucune
est supérieure à la valeur appropriée indiquée dans Pe
---------------------- Page: 7 ----------------------
0 ISO
ISO 2023: 1994(F)

fuite d’air. Dans le cas des bottillons, l’apparition de 16 h. Le sortir de l’eau et l’examiner pour voir si

de l’eau a pénétré à l’intérieur de la chaussure.
d’une fuite d’air au voisinage des oeillets ou du souf-
flet n’implique pas que l’essai a échoué, mais dans
ce cas, ce type de chaussures doit ensuite être sou-
7 Marquage
mis à un essai d’immersion conformément à 6.3, du-
rant lequel l’eau ne doit pas pénétrer à l’intérieur de
Tous les articles chaussants doivent porter un mar-
la chaussure.
quage indélébile et lisible indiquant les informations
suivantes:
taille marquée à l’intérieur, ou moulée ou impri-
6.2 Mode opératoire de l’essai d’étanchéité a)
mée sur la cambrure de la semelle d’usure;
Fermer le haut des chaussures de manière herméti-
identification du fabricant ou du fournisseur;
que et y introduire de l’air à une pression de 10 kPa. b)
Plonger la chaussure dans l’eau jusqu’à 75 mm du
pays d’origine;
haut de la tige et voir si des bulles d’air s’échappent
de la chaussure.
numéro de la présente Norme internationale,
marquée à l’intérieur de la chaussure;
6.3 Essai d’immersion des bottillons
en dernière position, la lettre t(H)) si les prescrip-
tions de 4.3.1.2 relatives aux éléments métalli-
Immerger le bottillon dans l’eau jusqu’à 75 mm de la
ques ont été satisfaites.
partie supérieure de la chaussure pendant une durée
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 2023: 1994(F)
Annexe A
(normative)
Mesurage de l’épaisseur minimale
tant une extension, réaliser les mesurages sous le
A.1 Appareillage
joint, à au moins 3 mm et à 15 mm au plus de celui-ci.
Choisir un appareil de mesurage approprié parmi ceux
indiqués de A.1 .l à A.l.4. A.3.2 Claque à hauteur des orteils
Mesurer l’épaisseur combinée de caoutchouc et de
A.1.1 Calibre micrométrique à cadran, ayant une
tissus, à l’exclusion des sculptures, à 6 mm au plus
exactitude de + 0,l mm.
de la ligne médiane de la chaussure au niveau des
orteils.
A.1.2 Microscope à balayage, ayant une exactitud
...

NORME . ISO
INTERNATIONALE 2023
Deuxième édition
1994-12-01
Articles chaussants en caoutchouc -
Bottes doublées en caoutchouc vulcanisé
à usage industriel - Spécifications
- Lined industrial vulcanized-rubber boots -
Rubber footwear
Specifica tion
Num&o de référence
ISO 2023:1994(F)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 2023: 1994(F)
Sommaire

1 Domaine d’application ................................................................

2 Références normatives ...............................................................

3 Définitions ...................................................................................

4 Prescriptions relatives à la conception ........................................

5 Caractéristiques physiques .........................................................

...............
6 Prescriptions en matière d’étanchéité et d’immersion

....................................................................................

7 Marquage
Annexes
............................................. 5
A Mesurage de l’épaisseur minimale
.................. 7
B Détermination de la résistance à l’usure des lacets..
....................... 9
C Détermination de la force de rupture des lacets..
........................... 10
D Détermination de la force de rupture de la tige
E Détermination de la résistance à la flexion ..................................

F Hauteur des articles chaussants .................................................

Tableaux

Épaisseur minimale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

2 Force minimale de rupture de la tige
3 Nombre minimal de cycles de flexion appliqués à la tige............
4 Résistance à la traction et allongement à la rupture de la

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3

semelle d’usure et du talon
5 Variation des valeurs de la résistance à la traction et de
l’allongement a la rupture après vieillissement de la semelle
. . . ..*.................................................................
d’usure et du talon

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

F.l Hauteur des articles chaussants
Figures

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..a. 6

A.1 Ligne médiane de l’article chaussant

B.l Machine à abraser les lacets . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

E.l Éprouvette pour essai de flexion
E.2 Disposition de l’appareillage et de l’éprouvette pendant le cycle

de flexion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

0 ISO 1994

Droits de reproduction réservés. Sauf prescription différente, aucune partie de cette publi-

cation ne peut être reproduite ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun pro-

cédé, électronique ou mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l’accord

écrit de l’éditeur.
Organisation internationale de normalisation
Case Postale 56 l CH-l 211 Genève 20 l Suisse
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
0 ISO
ISO 2023: 1994(F)
Avant-propos
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération
mondiale d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de
I’ISO). L’élaboration des Normes internationales est en général confiée aux
comités techniques de I’ISO. Chaque comité membre intéressé par une
étude a le droit de faire partie du comité technique créé à cet effet. Les
organisations internationales, gouvernementales et non gouvernemen-
tales, en liaison avec I’ISO participent également aux travaux. L’ISO colla-
bore étroitement avec la Commission électrotechnique internationale (CEI)
en ce qui concerne la normalisation électrotechnique.
Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques
sont soumis aux comités membres pour vote. Leur publication comme
Normes internationales requiert l’approbation de 75 % au moins des co-
mités membres votants.
La Norme internationale ISO 2023 a été élaborée par le comité technique
ISO/TC 45, Élastomères et produits à base d’élastomères.
Cette deuxième édition annule et remplace la première édition
(ISO 2023:1973), dont elle constitue une révision technique.
Les annexes A, B, C, D et E font partie intégrante de la présente Norme
internationale. L’annexe F est donnée uniquement à titre d’information.
---------------------- Page: 3 ----------------------
Page blanche
---------------------- Page: 4 ----------------------
NORME INTERNATIONALE 0 60 ISO 2023: 1994(F)
Articles chaussants en caoutchouc - Bottes doublées
en caoutchouc vulcanisé à usage industriel -
Spécifications
KO 188:1982, Caoutchouc vulcanisé - Essais de ré-
1 Domaine d’application
sistance au vieillissement accéléré ou à la chaleur.
La présente Norme internationale fixe des prescrip-
ISO 815: 1991, Caoutchouc vulcanisé ou thermoplas-
tions pour plusieurs types d’articles chaussants en
tique - Dé termina tion de la déformation rémanente
caoutchouc vulcanisé pour usages industriels, à savoir
après compression aux températures ambiantes, éle-
les bottillons, les bottes mi-genoux, les bottes courtes
vées ou basses.
et les bottes genoux pour homme et femme, ainsi
que les cuissardes et les cuissardes courtes pour
ISO 10335: 1990, Articles chaussants en caoutchouc
homme.
et en plastique - Nomenclature.
La présente Norme internationale ne traite pas de
l’aspect des articles chaussants.
3 Définitions
2 Références normatives Pour les besoins de la présente Norme internationale,
les définitions données dans I’ISO 10335 s’appliquent.
Les normes suivantes contiennent des dispositions
qui, par suite de la référence qui en est faite, consti-
4 Prescriptions relatives à la conception
tuent des dispositions valables pour la présente
Norme internationale. Au moment de la publication,
4.1 Tige de l’article chaussant
les éditions indiquées étaient en vigueur. Toute
norme est sujette à révision et les parties prenantes
La tige doit être composée d’une ou plusieurs cou-
des accords fondés sur la présente Norme internatio-
ches de caoutchouc et de tissu.
nale sont invitées à rechercher la possibilité d’appli-
quer les éditions les plus récentes des normes
indiquées ci-après. Les membres de la CEI et de I’ISO
4.2 Épaisseur minimale
possèdent le registre des Normes internationales en
vigueur à un moment donné. L’épaisseur de l’article chaussant ne doit en aucun
point être inférieure à la valeur appropriée indiquée
ISO 37: 1994, Caoutchouc vulcanisé ou thermoplasti-
dans le tableau 1, lorsque le mesurage est réalisé
- Détermination des caractéristiques de
conformément à l’annexe A.
que
con train te-déformation en traction.
Dans le cas de talons à profils ouverts, l’épaisseur de

ISO 132:1983, Caoutchouc vulcanisé - Détermi- la surface extérieure du talon au début du profil, au-

dessus des barrettes, y compris les sculptures, ne
nation de la résistance au craquelage par flexion (De
doit pas être inférieure à 9,0 mm.
Ma ttia).
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 2023:1994(F)
Tableau 1 - Épaisseur minimale
Dimensions en millimètres
Hauteur
Élément au-dessus
entre les sans
de la
barrettes barrette
barrette
Tige 45
Claque à hauteur des orteils
3,O
Claque au talon
4,O
Claque sur d’autres zones
2,5
Semelle intérieure, bourrage et semelage
(modèle homme)
Semelage sans crampons
5,O
Talon avec crampons (modèle homme) 25,0
20,o
Talon avec crampons (modèle femme)
Talon sans crampons 20,o
NOTE 1 Ces limites ont été imposées pour éviter les ris-
4.3 Matériaux et éléments constitutifs
ques induits par la formation d’étincelles susceptibles d’en-
gendrer un incendie, provoquée par le frottement des
4.3.1 Prescriptions obligatoires
éléments en acier rouillé et des éléments constitués à partir
des métaux mentionnés dans l’alinéa précédent.
4.3.1 .l Lacets
4.3.2 Prescriptions facultatives
Lorsque l’essai est réalisé conformément à la mé-
thode prescrite dans l’annexe B, la résistance
Un éventail de hauteurs pour les articles chaussants
moyenne à l’usure des lacets ne doit pas être infé-
est proposé dans l’annexe F.
rieure à II 000 cycles.
5 Caractéristiques physiques
Lorsque l’essai est réalisé conformément à la mé-
thode prescrite dans l’annexe C, la force moyenne de
5.1 Force de rupture de la tige
rupture des lacets ne doit pas être inférieure à
500 N.
Lorsque l’essai est réalisé conformément à
l’annexe D, la force de rupture doit être conforme à
4.3.1.2 Éléments constitutifs en métal
la valeur appropriée indiquée dans le tableau 2.
Si l’article chaussant doit être utilisé dans des atmos-
phères susceptibles d’être inflammables ou de pro-
Tableau 2 - Force minimale de rupture de la tige
duire une explosion, les éléments métalliques ne
Force minimale de rupture dans le
doivent pas être en aluminium, magnésium ou titane.
sens de la longueur et de la largeur
De plus, aucun alliage contenant l’un de ces consti-
N/25 mm
tuants (ou plusieurs d’entre eux) ne doit être utilisé
sauf si la teneur totale en ces trois constituants ne
250
dépasse pas 15 % en masse, et si la teneur en ma-
180
gnésium et en titane combinés n’est pas superieure
à 6 % en masse.
---------------------- Page: 6 ----------------------
0 KO ISO 2023: 1994(F)
tableau4, les deux autres éprouvettes doivent être
5.2 Résistance à la flexion de la tige après
soumises à l’essai.
vieillissement
Prélever quatre éprouvettes sur la tige, deux dans le
Tableau 4 - Résistance à la traction et
sens de la longueur et deux dans celui de la largeur.
allongement à la rupture de la semelle d’usure et
Après vieillissement durant 168 h à 70 “C -I- 1 “C
du talon
conformément à la méthode utilisant l’étuve à air
prescrite dans I’ISO 188, les soumettre à l’essai
conformément à l’annexe E.
Les quatre éprouvettes doivent résister au nombre de
cycles de flexions continus indiqué dans le tableau 3
sans présenter de piqûres ou de craquelures visibles > 9,0 mais < 10,O
> 10,O mais < II ,0
à l’oeil nu, et satisfaire aux exigences des classes 1
ou 2 de I’ISO 132.
II convient de n’observer que les parties de I’éprou-
vette mises sous tension au cours de l’essai, c’est-à-
Une fois que l’éprouvette a été soumise à l’opération
dire les plis formant un losange. Le pli central de
de vieillissement conformément au tableau 5, la valeur
l’éprouvette, les piqûres ou les craquelures provo-
médiane de la résistance à la traction et de I’allon-
quées par la machine d’essai ne doivent pas être pri-
gement à la rupture ne doit pas présenter de va-
ses en considération.
riations supérieures aux pourcentages indiqués dans
le tableau 5, par rapport aux valeurs médianes corres-
pondantes obtenues sans vieillissement.
Tableau 3 - Nombre minimal de cycles de
flexion appliqués à la tige
Tableau 5 - Variation des valeurs de la
Épaisseur de
Nombre de flexions
résistance à la traction et de l’allongement à la
l’éprouvette
Article rupture après vieillissement de la semelle d’usure
mm Article moulé
confectionné
et du talon
Variation maximale après
> 2,0 mais G 2,25
vieillissement
Vieillissement
> 2,25
Résistance Allongement
à la traction à la rupture
5.3 Résistance à la traction et allongement
168hà70°C+l “C
à la rupture de la semelle d’usure et du talon
conformément à la mé-
nue sans
thode de l’étuve à air de nue sans
La semelle d’usure et le talon doivent être réduits en
I’ISO 188
feuilles ou en morceaux par des opérations de
ponçage ou de refendage réalisées avec soin. Les
feuilles ou morceaux doivent avoir des dimensions
suffisantes afin qu’il soit possible de découper à
5.4 Déformation rémanente du talon
l’emporte-pièce au plus dix éprouvettes de dimen-

sions normalisées. La résistance à la traction et I’al- Lorsque l’essai est réalisé conformément à I’ISO 815

longement à la rupture de la semelle d’usure et du à 70 “C k 1 “C durant 24 h en utilisant de petites

talon doivent ensuite être déterminés conformément éprouvettes lubrifiées, la déformation rémanente

à I’ISO 37. Le type d’éprouvette haltère utilisé doit maximale des éprouvettes prélevées sur le talon ne

être précisé lors de l’indication des résultats. Sur les doit pas être supérieure à 50 %.

dix éprouvettes, cinq doivent être soumises au pro-
cessus de vieillissement avant l’essai.
6 Prescriptions en matière d’étanchéité
et d”immersisn
Trois éprouvettes doivent être soumises à l’essai et
la valeur moyenne des trois résultats obtenus doit
être conforme au tableau4. Si cette valeur est infe- 6.1 Prescriptions
rîeure à la valeur appropriée indîquee dans he

tableau4, et si simultanément, la valeur la plus élevée Lorsque les chaussures sont soumises à l’essai

conformément à 6.2, on ne doit constater aucune
est supérieure à la valeur appropriée indiquée dans Pe
---------------------- Page: 7 ----------------------
0 ISO
ISO 2023: 1994(F)

fuite d’air. Dans le cas des bottillons, l’apparition de 16 h. Le sortir de l’eau et l’examiner pour voir si

de l’eau a pénétré à l’intérieur de la chaussure.
d’une fuite d’air au voisinage des oeillets ou du souf-
flet n’implique pas que l’essai a échoué, mais dans
ce cas, ce type de chaussures doit ensuite être sou-
7 Marquage
mis à un essai d’immersion conformément à 6.3, du-
rant lequel l’eau ne doit pas pénétrer à l’intérieur de
Tous les articles chaussants doivent porter un mar-
la chaussure.
quage indélébile et lisible indiquant les informations
suivantes:
taille marquée à l’intérieur, ou moulée ou impri-
6.2 Mode opératoire de l’essai d’étanchéité a)
mée sur la cambrure de la semelle d’usure;
Fermer le haut des chaussures de manière herméti-
identification du fabricant ou du fournisseur;
que et y introduire de l’air à une pression de 10 kPa. b)
Plonger la chaussure dans l’eau jusqu’à 75 mm du
pays d’origine;
haut de la tige et voir si des bulles d’air s’échappent
de la chaussure.
numéro de la présente Norme internationale,
marquée à l’intérieur de la chaussure;
6.3 Essai d’immersion des bottillons
en dernière position, la lettre t(H)) si les prescrip-
tions de 4.3.1.2 relatives aux éléments métalli-
Immerger le bottillon dans l’eau jusqu’à 75 mm de la
ques ont été satisfaites.
partie supérieure de la chaussure pendant une durée
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 2023: 1994(F)
Annexe A
(normative)
Mesurage de l’épaisseur minimale
tant une extension, réaliser les mesurages sous le
A.1 Appareillage
joint, à au moins 3 mm et à 15 mm au plus de celui-ci.
Choisir un appareil de mesurage approprié parmi ceux
indiqués de A.1 .l à A.l.4. A.3.2 Claque à hauteur des orteils
Mesurer l’épaisseur combinée de caoutchouc et de
A.1.1 Calibre micrométrique à cadran, ayant une
tissus, à l’exclusion des sculptures, à 6 mm au plus
exactitude de + 0,l mm.
de la ligne médiane de la chaussure au niveau des
orteils.
A.1.2 Microscope à balayage, ayant une exactitud
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.