Road vehicles — Rear view mirrors — Test method for determining reflectance

Specifies a test method for determining the reflectance of rear view mirrors. Applies to flat and convex surface mirrors intended for internal and external mounting. Describes the apparatus and the procedure with a direct and an indirect calibration method. This second edition cancels and replaces the first edition (1978).

Véhicules routiers — Rétroviseurs — Méthode d'essai pour la détermination du facteur de réflexion

La présente norme internationale spécifie une méthode d'essai pour déterminer le facteur de réflexion des rétroviseurs de véhicules routiers. Elle s'applique aux rétroviseurs plans et convexes pour montage intérieur ou extérieur.

General Information

Status
Published
Publication Date
31-Jan-1982
Current Stage
9093 - International Standard confirmed
Start Date
29-Oct-2003
Completion Date
23-Apr-2018
Ref Project

Buy Standard

Standard
ISO 5740:1982 - Road vehicles -- Rear view mirrors -- Test method for determining reflectance
English language
4 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 5740:1982 - Véhicules routiers -- Rétroviseurs -- Méthode d'essai pour la détermination du facteur de réflexion
French language
4 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 5740:1982 - Véhicules routiers -- Rétroviseurs -- Méthode d'essai pour la détermination du facteur de réflexion
French language
4 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

International Standard

INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR STANDARDlZATlONWMEXjlYHAPO~HAR OPTAHM3AUMR fl0 CTAH~PTbl3A~lWl~RGANlSATlON INTERNATIONALE DE NORMALISATION

Road vehicles - Rear view mirrors - Test method for
determining reflectance

Whicules routiers - Rboviseurs - Mthode d ’essai pour la d&termination du facteur de &flexion

Second edition - 1982-02-15
UDC 629.11.018.1 : 535346.1
Ref. No. IS05740482 (E)
Descriptors : road vehicles, driving mirrors, optical tests, reflectance.
Price based on 4 pages
---------------------- Page: 1 ----------------------
Foreword

IS0 (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of

national standards institutes (IS0 member bodies). The work of developing Inter-
national Standards is carried out through IS0 technical committees. Every member

body interested in a subject for which a technical committee has been set up has the

right to be represented on that committee. International organizations, governmental

and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work.

Draft International Standards adopted by the technical committees are circulated to

the member bodies for approval before their acceptance as International Standards by

the IS0 Council.
International Standard IS0 5740 was developed by Technical Committee ISO/TC 22,
Road vehicles, and was circulated to the member bodies in November 1980.
It has been approved by the member bodies of the following countries :
Austria Italy South Africa, Rep. of
Belgium Japan Spain
Brazil Korea, Dem. P. Rep. of Sweden
China Korea, Rep. of Switzerland
Egypt, Arab Rep. of Netherlands United Kingdom
France New Zealand USSR
Poland
Germany, F.R.
Iran Romania
No member body expressed disapproval of the document.
This second edition cancels and replaces the first edition (i.e. IS0 57404978).
0 International Organization for Standardization, 1982
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 2 ----------------------
IS0 5740-1982 (E)
INTERNATIONAL STANDARD
Road vehicles - Rear view mirrors - Test method for
determining reflectance
the values of y (ill are identical with the spectral luminous efficiencies
1 Scope and field of application
V (A). (See annex.)
This International Standard specifies a test method for deter-
3.5 photopic vision [as defined in 45.25.055 of IEC Publi-
mining the reflectance of rear view mirrors for road vehicles.
cation 50(45)1 : Vision by the normal eye when it is adapted to
levels of luminance of at least several candelas per square
It applies to flat and convex surface mirrors intended for in-
metre.
ternal and external mounting.
NOTE - The cone receptors of the retina are considered to be the prin-
cipal active elements under these conditions and the spectrum appears
2 References
coloured.
Elec tro technical
IEC Publication 50(45), In terna tional

Vocabulary, Group 45 .= Lighting. 3.6 reflectance : The ratio of reflected luminous flux to the

incident luminous flux (e).
CIE - Publication NO 17 (19701, international lighting
Vol. 1 (published by the Central Office of the In-
vocabulary - NOTE - Where mixed reflectance occurs the total reflectance may be
divided into two parts, regular reflectance IQ,) and diffused reflectance
ternational Commission on Illumination).
(@d), hence the equation @ = @, + @d.
The texts of the above are identical.
NOTE -
4 Apparatus
3 Definitions
4.1 General
3.1 CIE standard illuminant A [as defined in 45.15.145 of
IEC Publication 50(45)1 : (Calorimetric illuminant), represent-
The apparatus shall consist of a light source, a holder for the
ing the full radiator at T’ = 2 855,6 K.
test sample, a reflectometer with a photodetector and an
indicating meter (see figure 11, and means for eliminating the
3.2 CIE standard source A [as defined in 45.15.150 of IEC
effects of extraneous light.
Publication 50(45)1 : Gas filled tungsten filament lamp
operating at a correlated colour temperature of
The reflectometer in figure 1 measures the regular component
T@ = 2 %55,6K.
of reflectance.
The reflectometer may incorporate a light integrating sphere to
3.3 CIE 1931 standard calorimetric observer [as defined
facilitate measuring the reflectance of non-flat (convex) mirrors
in 45.15.050 of IEC Publication 50(45)1 : Receptor of radiation
(see figure 2).
whose calorimetric characteristics correspond to the spectral
tristimulus values x (II), -y (A), -Z (A) adopted by the Inter-
In this case the reflectometer measures the total reflectance,
national Commission on Illumination in 1931. (See 3.4 and the
i.e. the sum of the regular and diffused components.
annex. 1
4.2 Spectral characteristics of light source and
3.4 CIE spectral tristimulus values [as defined in
45.15.035 of IEC Publication 50(45)1 : Tristimulus values of the ref lectometer
spectral components of an equi-energy spectrum in the CIE
(XYZ) system. The light source shall consist of a CIE standard source A and
associated optics to provide a near-collimated light beam. A
voltage stabilizer is recommended to maintain a fixed lamp
NOTES
voltage during instrument operation.
1 Formerly Cl E distribution coefficients.
The reflectometer shall have a photodetector with a spectral
2 In the CIE 1931 standard calorimetric system, applicable to observ-
response proportional to the photopic luminosity function of
ing fields of angular subtense between lo and 4’ (0,017 rad and 0,07
rad), these tristimulus values -x (A) y (A.), -2 (A) are so chosen that
the CIE (1931) standard calorimetric observer (see the annex).
---------------------- Page: 3 ----------------------
IS0 5740-1982 (El
Any other combination of illuminant-filter-receptor giving the 5 Procedure
overall equivalent of CIE standard illuminant A and photopic
vision may be used. When an integrating sphere is used in the
5.1 Direct calibration method
reflectometer, the interior surface of the sphere shall be coated
with a matt (diffusive) spectrally non-selective white coating.
In the direct calibration method, the incident flux is used as the
reference standard. This method is applicable for those in-
struments which are so constructed as to permit cal
...

Norme internationale

INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR STANDARDIZATION.ME~YHAPOAHAR OPrAHM3AUMR l-l0 CTAH~APTM3ALWWORGANISATION INTERNATIONALE DE NORMALISATION

Véhicules routiers - Rétroviseurs - Méthode d’essai
pour la détermination du facteur de réflexion
Road vehicles - Rear view mirrors - Test method for determining reflectance
Deuxième édition - 1982-02-15
CDU 629.11.018.1 : 535346.1
Réf. no : 60 57404982 (F)
Descripteurs : véhicule routier, rétroviseur, essai optique, réflectance.
Prix basé sur 4 pages
---------------------- Page: 1 ----------------------
Avant-propos
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale

d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de I’ISO). L’élaboration

des Normes internationales est confiée aux comités techniques de I’ISO. Chaque

comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du comité technique

correspondant. Les organisations internationales, gouvernementales et non gouverne-

mentales, en liaison avec I’ISO, participent également aux travaux.

Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques sont soumis

aux comités membres pour approbation, avant leur acceptation comme Normes inter-
nationales par le Conseil de I’ISO.

La Norme internationale ISO 5740 a été élaborée par le comité technique ISO/TC 22,

Véhicules routiers, et a été soumise aux comités membres en novembre 1980.
Les comités membres des pays suivants l’ont approuvée :
Afrique du Sud, Rép. d’ Égypte, Rép. arabe d’ Pologne
Allemagne, R.F. Espagne Roumanie
Autriche France
Royaume-Uni
Belgique Iran Suéde
Brésil Italie Suisse
Chine
Japon URSS
Corée, Rép. de Nouvelle-Zélande
Corée, Rép. dém. p. de Pays- Bas
Aucun comité membre ne l’a désapprouvée.
Cette deuxieme édition annule et remplace la Premiere édition (ISO 5740-1978).
0 Organisation internationale de normalisation, 1982
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 57404982 (F)
NORME INTERNATIONALE
Véhicules routiers - Rétroviseurs - Méthode d’essai
pour la détermination du facteur de réflexion

1 Objet et domaine d’application 2 Dans le système de référence calorimétrique CIE 1931 applicable

aux champs d’observation de 1 à 4O (0,017 à 0,07 rad), ces composan-
x (A) y (A), -z (A) sont choisies de telle sorte
tes trichromatiques
La présente Norme internationale spécifie une méthode d’essai
que les valeurs de y (A) soient identiques à celles des efficacités lumi-
pour déterminer le facteur de réflexion des rétroviseurs de
neuses relatives spectrales v (A 1. (Voir annexe).
véhicules routiers.

Elle s’applique aux rétroviseurs plans et convexes pour 3.5 vision photopique [définie en 45.25.055 de la Publica-

tion CEI 50(45)1 : Vision de l’oeil normal lorsqu’il est adapté à
montage intérieur ou extérieur.
des niveaux de luminance d’au moins plusieurs candelas par
mètre carré.

2 Références NOTE - On considère que les cônes de la rétine interviennent princi-

palement dans ces conditions et le spectre apparaît coloré.
Publication CEI 50(45), Vocabulaire électrotechnique interna-
tional, Groupe 45 : Éclairage.
3.6 facteur de réflexion : Rapport du flux de lumière
réfléchi au flux de lumière incident (~1.
CIE - Publication NO 17 (19701, Vocabulaire international de
Vol. 1 (publié par le Bureau central de la Commis-
l’éclairage -
Lorsqu’il se produit une réflexion mixte, le facteur total de
NOTE -
sion internationale de l’éclairage).
réflexion peut être divisé en deux parties, le facteur de réflexion nor-
male (er) et le facteur de réflexion diffusée @d, d’où l’équation
NOTE - Les textes des deux documents ci-dessus sont identiques.
e = @r + @d-
4 Appareillage
3 Définitions
4.1 Généralités
3.1 illuminant normalisé CIE A [défini en 45.15.145 de la
Publication CEI 50(45)1 : (illuminant calorimétrique), représen-
L’appareillage doit comporter une source de lumière, un sup-

tant le corps noir à Tm = 2 855’6 K. port pour l’échantillon, un réflectomètre à cellule photo-

électrique et un indicateur (voir figure 11, ainsi que les moyens
nécessaires pour supprimer les effets de la lumière étrangère.
3.2 source normalisée CIE A [définie en 45.15.150 de la
Publication CEI 50(45)1 : Lampe à filament de tungstène à
Le réflectomètre de la figure 1 mesure la composante normale
atmosphère gazeuse fonctionnant avec une couleur de tempé-
du facteur de réflexion.
rature correspondant à Ta = 2 855'6 K.
Le réflectométre peut comporter une sphère d’ulbricht pour
3.3 observateur de référence calorimétrique CIE 1931
faciliter la mesure du facteur de réflexion des rétroviseurs non
[défini en 4515.050 de la Publication CEI 50(45)1 : Récepteur
plans (convexes) (voir figure 2).
de rayonnement, dont les caractéristiques calorimétriques cor-
respondent aux composantes trichromatiques spectrales
Dans ce cas, le réflectomètre mesure la réflexion totale, c’est-à-
x (A), -y (A), -z (A) adoptées par la Commission internatio-
dire la somme des composantes normales et diffuses.
nale de l’éclairage en 1931. (Voir 3.4 et annexe).
4.2 Caractéristiques spectrales de la source de
3.4 composantes trichromatiques spectrales CIE [défi-
lumière et du réflectomètre
nies en 45.15.035 de la Publication CEI 5OM)l : Composantes
trichromatiques, dans le système CIE (XYZ), des éléments
La source de lumière doit être une source normalisée CIE A
monochromatiques d’un spectre d’égale énergie.
associée à un systéme optique permettant d’obtenir un faisceau
de rayons lumineux presque parallèles. II est recommandé de
NOTES
prévoir un stabilisateur de tension pour maintenir une tension
fixe de la lampe pendant tout le fonctionnement de I’appa-
1 Ces composantes étaient anciennement dénommées coefficients
reillage.
de distribution CIE.
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 5740-1982 (FI
surface réfléchissante peut se trouver à l’intérieur du rétroviseur
Le réflectomètre doit comprendre une cellule photo-électrique
à première surface, à deuxième surface ou d’un rétroviseur pris-
dont la réponse spectrale est proportionnelle à la fonction de

luminosité photopique de l’observateur de référence colorimé- matique de type «flip».

trique CIE (1931) (voir annexe). On peut également adopter
toute autre combinaison d’illuminant-filtre-réflectomètre don-
5 Mode opératoire
nant un équivalent global de l’illuminant normalisé CIE A et de
vision photopique. Si le réflectomètre comporte une sphère
d’ulbricht, la surface intérieure de la sphère doit être revêtue
5.1 Méthode d’étalonnage direct
d’une couche de peinture blanche matte tdiffusante) et non
sélective.
Dans la méthode d’étalonnage direct, l’étalon de référence est
le flux incident. Cette méthode est applicable avec des instru-
ments construits de manière à permettre un étalonnage à
100 % de l’échelle
...

Norme internationale

INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR STANDARDIZATION.ME~YHAPOAHAR OPrAHM3AUMR l-l0 CTAH~APTM3ALWWORGANISATION INTERNATIONALE DE NORMALISATION

Véhicules routiers - Rétroviseurs - Méthode d’essai
pour la détermination du facteur de réflexion
Road vehicles - Rear view mirrors - Test method for determining reflectance
Deuxième édition - 1982-02-15
CDU 629.11.018.1 : 535346.1
Réf. no : 60 57404982 (F)
Descripteurs : véhicule routier, rétroviseur, essai optique, réflectance.
Prix basé sur 4 pages
---------------------- Page: 1 ----------------------
Avant-propos
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale

d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de I’ISO). L’élaboration

des Normes internationales est confiée aux comités techniques de I’ISO. Chaque

comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du comité technique

correspondant. Les organisations internationales, gouvernementales et non gouverne-

mentales, en liaison avec I’ISO, participent également aux travaux.

Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques sont soumis

aux comités membres pour approbation, avant leur acceptation comme Normes inter-
nationales par le Conseil de I’ISO.

La Norme internationale ISO 5740 a été élaborée par le comité technique ISO/TC 22,

Véhicules routiers, et a été soumise aux comités membres en novembre 1980.
Les comités membres des pays suivants l’ont approuvée :
Afrique du Sud, Rép. d’ Égypte, Rép. arabe d’ Pologne
Allemagne, R.F. Espagne Roumanie
Autriche France
Royaume-Uni
Belgique Iran Suéde
Brésil Italie Suisse
Chine
Japon URSS
Corée, Rép. de Nouvelle-Zélande
Corée, Rép. dém. p. de Pays- Bas
Aucun comité membre ne l’a désapprouvée.
Cette deuxieme édition annule et remplace la Premiere édition (ISO 5740-1978).
0 Organisation internationale de normalisation, 1982
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 57404982 (F)
NORME INTERNATIONALE
Véhicules routiers - Rétroviseurs - Méthode d’essai
pour la détermination du facteur de réflexion

1 Objet et domaine d’application 2 Dans le système de référence calorimétrique CIE 1931 applicable

aux champs d’observation de 1 à 4O (0,017 à 0,07 rad), ces composan-
x (A) y (A), -z (A) sont choisies de telle sorte
tes trichromatiques
La présente Norme internationale spécifie une méthode d’essai
que les valeurs de y (A) soient identiques à celles des efficacités lumi-
pour déterminer le facteur de réflexion des rétroviseurs de
neuses relatives spectrales v (A 1. (Voir annexe).
véhicules routiers.

Elle s’applique aux rétroviseurs plans et convexes pour 3.5 vision photopique [définie en 45.25.055 de la Publica-

tion CEI 50(45)1 : Vision de l’oeil normal lorsqu’il est adapté à
montage intérieur ou extérieur.
des niveaux de luminance d’au moins plusieurs candelas par
mètre carré.

2 Références NOTE - On considère que les cônes de la rétine interviennent princi-

palement dans ces conditions et le spectre apparaît coloré.
Publication CEI 50(45), Vocabulaire électrotechnique interna-
tional, Groupe 45 : Éclairage.
3.6 facteur de réflexion : Rapport du flux de lumière
réfléchi au flux de lumière incident (~1.
CIE - Publication NO 17 (19701, Vocabulaire international de
Vol. 1 (publié par le Bureau central de la Commis-
l’éclairage -
Lorsqu’il se produit une réflexion mixte, le facteur total de
NOTE -
sion internationale de l’éclairage).
réflexion peut être divisé en deux parties, le facteur de réflexion nor-
male (er) et le facteur de réflexion diffusée @d, d’où l’équation
NOTE - Les textes des deux documents ci-dessus sont identiques.
e = @r + @d-
4 Appareillage
3 Définitions
4.1 Généralités
3.1 illuminant normalisé CIE A [défini en 45.15.145 de la
Publication CEI 50(45)1 : (illuminant calorimétrique), représen-
L’appareillage doit comporter une source de lumière, un sup-

tant le corps noir à Tm = 2 855’6 K. port pour l’échantillon, un réflectomètre à cellule photo-

électrique et un indicateur (voir figure 11, ainsi que les moyens
nécessaires pour supprimer les effets de la lumière étrangère.
3.2 source normalisée CIE A [définie en 45.15.150 de la
Publication CEI 50(45)1 : Lampe à filament de tungstène à
Le réflectomètre de la figure 1 mesure la composante normale
atmosphère gazeuse fonctionnant avec une couleur de tempé-
du facteur de réflexion.
rature correspondant à Ta = 2 855'6 K.
Le réflectométre peut comporter une sphère d’ulbricht pour
3.3 observateur de référence calorimétrique CIE 1931
faciliter la mesure du facteur de réflexion des rétroviseurs non
[défini en 4515.050 de la Publication CEI 50(45)1 : Récepteur
plans (convexes) (voir figure 2).
de rayonnement, dont les caractéristiques calorimétriques cor-
respondent aux composantes trichromatiques spectrales
Dans ce cas, le réflectomètre mesure la réflexion totale, c’est-à-
x (A), -y (A), -z (A) adoptées par la Commission internatio-
dire la somme des composantes normales et diffuses.
nale de l’éclairage en 1931. (Voir 3.4 et annexe).
4.2 Caractéristiques spectrales de la source de
3.4 composantes trichromatiques spectrales CIE [défi-
lumière et du réflectomètre
nies en 45.15.035 de la Publication CEI 5OM)l : Composantes
trichromatiques, dans le système CIE (XYZ), des éléments
La source de lumière doit être une source normalisée CIE A
monochromatiques d’un spectre d’égale énergie.
associée à un systéme optique permettant d’obtenir un faisceau
de rayons lumineux presque parallèles. II est recommandé de
NOTES
prévoir un stabilisateur de tension pour maintenir une tension
fixe de la lampe pendant tout le fonctionnement de I’appa-
1 Ces composantes étaient anciennement dénommées coefficients
reillage.
de distribution CIE.
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 5740-1982 (FI
surface réfléchissante peut se trouver à l’intérieur du rétroviseur
Le réflectomètre doit comprendre une cellule photo-électrique
à première surface, à deuxième surface ou d’un rétroviseur pris-
dont la réponse spectrale est proportionnelle à la fonction de

luminosité photopique de l’observateur de référence colorimé- matique de type «flip».

trique CIE (1931) (voir annexe). On peut également adopter
toute autre combinaison d’illuminant-filtre-réflectomètre don-
5 Mode opératoire
nant un équivalent global de l’illuminant normalisé CIE A et de
vision photopique. Si le réflectomètre comporte une sphère
d’ulbricht, la surface intérieure de la sphère doit être revêtue
5.1 Méthode d’étalonnage direct
d’une couche de peinture blanche matte tdiffusante) et non
sélective.
Dans la méthode d’étalonnage direct, l’étalon de référence est
le flux incident. Cette méthode est applicable avec des instru-
ments construits de manière à permettre un étalonnage à
100 % de l’échelle
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.