Sensory analysis — Methodology — Triangle test

This document specifies a procedure for determining whether a perceptible sensory difference or similarity exists between samples of two products. The method is a forced-choice procedure. The method is applicable whether a difference exists in a single sensory attribute or in several attributes. The method is statistically more efficient than the duo-trio test (described in ISO 10399), but has limited use with products that exhibit strong carryover and/or lingering flavours. The method is applicable even when the nature of the difference is unknown [i.e. it determines neither the size nor the direction of difference between samples, nor is there any indication of the attribute(s) responsible for the difference]. The method is applicable only if the products are homogeneous. The method is effective for: a) determining that: either a perceptible difference results (triangle testing for difference); a perceptible difference does not result (triangle testing for similarity), when, for example, a change is made in ingredients, processing, packaging, handling or storage; b) selecting, training and monitoring assessors.

Analyse sensorielle — Méthodologie — Essai triangulaire

Le présent document spécifie un mode opératoire permettant de déterminer s'il existe une différence sensorielle perceptible ou une similitude entre les échantillons de deux produits. La méthode est une procédure à choix forcé. Elle s'applique s'il existe une différence pour une seule propriété sensorielle ou pour plusieurs. La méthode est statistiquement plus efficace que l'essai duo-trio (décrit dans l'ISO 10399), mais est d'une utilisation limitée pour les produits présentant une forte rémanence et/ou des arômes persistants. La méthode est applicable même lorsque la nature de la différence est inconnue [ce qui signifie qu'elle ne détermine ni la taille ni le sens de la différence entre des échantillons et qu'elle ne donne pas non plus d'indications sur la ou les propriétés à l'origine de cette différence]. La présente méthode n'est applicable que si les produits sont homogènes. La méthode est efficace dans les cas suivants: a) pour déterminer: qu'il existe une différence perceptible (essai triangulaire de différence); qu'il n'existe pas de différence perceptible (essai triangulaire de similitude), quand, par exemple, des modifications sont apportées aux ingrédients, à la transformation, à l'emballage, aux opérations de manutention ou de stockage; b) pour sélectionner, entraîner et contrôler les sujets.

General Information

Status
Published
Publication Date
02-Mar-2021
Current Stage
6060 - International Standard published
Start Date
03-Mar-2021
Completion Date
03-Mar-2021
Ref Project

RELATIONS

Buy Standard

Standard
ISO 4120:2021 - Sensory analysis -- Methodology -- Triangle test
English language
17 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 4120:2021 - Analyse sensorielle -- Méthodologie -- Essai triangulaire
French language
17 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Draft
ISO/FDIS 4120:Version 21-nov-2020 - Sensory analysis -- Methodology -- Triangle test
English language
17 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Draft
ISO/FDIS 4120:Version 19-dec-2020 - Analyse sensorielle -- Méthodologie -- Essai triangulaire
French language
17 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL ISO
STANDARD 4120
Third edition
2021-03
Sensory analysis — Methodology —
Triangle test
Analyse sensorielle — Méthodologie — Essai triangulaire
Reference number
ISO 4120:2021(E)
ISO 2021
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 4120:2021(E)
COPYRIGHT PROTECTED DOCUMENT
© ISO 2021

All rights reserved. Unless otherwise specified, or required in the context of its implementation, no part of this publication may

be reproduced or utilized otherwise in any form or by any means, electronic or mechanical, including photocopying, or posting

on the internet or an intranet, without prior written permission. Permission can be requested from either ISO at the address

below or ISO’s member body in the country of the requester.
ISO copyright office
CP 401 • Ch. de Blandonnet 8
CH-1214 Vernier, Geneva
Phone: +41 22 749 01 11
Email: copyright@iso.org
Website: www.iso.org
Published in Switzerland
ii © ISO 2021 – All rights reserved
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 4120:2021(E)
Contents Page

Foreword ........................................................................................................................................................................................................................................iv

1 Scope ................................................................................................................................................................................................................................. 1

2 Normative references ...................................................................................................................................................................................... 1

3 Terms and definitions ..................................................................................................................................................................................... 1

4 Principle ........................................................................................................................................................................................................................ 2

5 General test conditions and requirements ............................................................................................................................... 2

6 Assessors ...................................................................................................................................................................................................................... 3

6.1 Qualification .............................................................................................................................................................................................. 3

6.2 Number of assessors .......................................................................................................................................................................... 3

7 Procedure..................................................................................................................................................................................................................... 4

8 Analysis and interpretation of results ........................................................................................................................................... 4

8.1 When testing for a difference ..................................................................................................................................................... 4

8.2 When testing for similarity........................................................................................................................................................... 5

9 Test report ................................................................................................................................................................................................................... 5

10 Precision and bias ............................................................................................................................................................................................... 5

Annex A (normative) Tables .......................................................................................................................................................................................... 7

Annex B (informative) Examples ...........................................................................................................................................................................12

Bibliography .............................................................................................................................................................................................................................17

© ISO 2021 – All rights reserved iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 4120:2021(E)
Foreword

ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of national standards

bodies (ISO member bodies). The work of preparing International Standards is normally carried out

through ISO technical committees. Each member body interested in a subject for which a technical

committee has been established has the right to be represented on that committee. International

organizations, governmental and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work.

ISO collaborates closely with the International Electrotechnical Commission (IEC) on all matters of

electrotechnical standardization.

The procedures used to develop this document and those intended for its further maintenance are

described in the ISO/IEC Directives, Part 1. In particular, the different approval criteria needed for the

different types of ISO documents should be noted. This document was drafted in accordance with the

editorial rules of the ISO/IEC Directives, Part 2 (see www .iso .org/ directives).

Attention is drawn to the possibility that some of the elements of this document may be the subject of

patent rights. ISO shall not be held responsible for identifying any or all such patent rights. Details of

any patent rights identified during the development of the document will be in the Introduction and/or

on the ISO list of patent declarations received (see www .iso .org/ patents).

Any trade name used in this document is information given for the convenience of users and does not

constitute an endorsement.

For an explanation of the voluntary nature of standards, the meaning of ISO specific terms and

expressions related to conformity assessment, as well as information about ISO’s adherence to the

World Trade Organization (WTO) principles in the Technical Barriers to Trade (TBT), see www .iso .org/

iso/ foreword .html.

This document was prepared by ISO/TC 34, Food products, Subcommittee SC 12, Sensory analysis, in

collaboration with the European Committee for Standardization (CEN) Technical Committee CEN/

SS C01, Food Products, in accordance with the Agreement on technical cooperation between ISO and

CEN (Vienna Agreement).

This third edition cancels and replaces the second edition (ISO 4120:2004), which has been technically

revised. The main changes compared with the previous edition are as follows:
— the document has been generalized beyond food and beverage applications;

— guidance on how to use the Thurstonian model in addition to the previously emphasized guessing

model has been added.

Any feedback or questions on this document should be directed to the user’s national standards body. A

complete listing of these bodies can be found at www .iso .org/ members .html.
iv © ISO 2021 – All rights reserved
---------------------- Page: 4 ----------------------
INTERNATIONAL STANDARD ISO 4120:2021(E)
Sensory analysis — Methodology — Triangle test
1 Scope

This document specifies a procedure for determining whether a perceptible sensory difference or

similarity exists between samples of two products. The method is a forced-choice procedure. The

method is applicable whether a difference exists in a single sensory attribute or in several attributes.

The method is statistically more efficient than the duo-trio test (described in ISO 10399), but has

limited use with products that exhibit strong carryover and/or lingering flavours.

The method is applicable even when the nature of the difference is unknown [i.e. it determines neither

the size nor the direction of difference between samples, nor is there any indication of the attribute(s)

responsible for the difference]. The method is applicable only if the products are homogeneous.

The method is effective for:
a) determining that:
1) either a perceptible difference results (triangle testing for difference);
2) a perceptible difference does not result (triangle testing for similarity),

when, for example, a change is made in ingredients, processing, packaging, handling or storage;

b) selecting, training and monitoring assessors.
2 Normative references

The following documents are referred to in the text in such a way that some or all of their content

constitutes requirements of this document. For dated references, only the edition cited applies. For

undated references, the latest edition of the referenced document (including any amendments) applies.

ISO 5492, Sensory analysis — Vocabulary
ISO 8589, Sensory analysis — General guidance for the design of test rooms
3 Terms and definitions

For the purposes of this document, the terms and definitions given in ISO 5492 and the following apply.

ISO and IEC maintain terminological databases for use in standardization at the following addresses:

— ISO Online browsing platform: available at https:// www .iso .org/ obp
— IEC Electropedia: available at http:// www .electropedia .org/
3.1
alpha-risk
α-risk
probability of concluding that a perceptible difference exists when one does not

Note 1 to entry: This is also known as Type I error, significance level or false positive rate.

© ISO 2021 – All rights reserved 1
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 4120:2021(E)
3.2
beta-risk
β-risk
probability of concluding that no meaningful difference exists when one does
Note 1 to entry: This is also known as Type II error or false negative rate.
3.3
difference

situation in which samples can be distinguished based on their sensory properties

Note 1 to entry: The proportion of assessments in which a perceptible difference is detected between the two

products is given the symbol p .
3.4
product
material to be evaluated
3.5
sample
unit of product prepared, presented and evaluated in the test
3.6
sensitivity
statistical parameters that measure the performance characteristics of the test

Note 1 to entry: The sensitivity of the test is defined by the values of α, β and p .

3.7
similarity

situation in which any perceptible differences between the samples are so small that the products can

be used interchangeably
3.8
triad
those three samples given to an assessor in the triangle test

Note 1 to entry: In the triangle test, each sample is marked with a different code. Two of the samples are alike (i.e.

from one product) and one is different (i.e. from the other product).
4 Principle

The number of assessors is chosen based on the sensitivity desired for the test. (See 6.2 and the

discussion in A.3.)

Assessors receive a set of three samples (i.e. a triad) and are informed that two of the samples are the

same and that one is different. The assessors report which sample they believe to be different, even if

the selection is based only on a guess.

The number of correct responses is counted, and the significance is determined by reference to a

statistical table or an applicable computer program or app.
5 General test conditions and requirements
5.1 Clearly define the test objective in writing.

5.2 Carry out the test under conditions that prevent communication among assessors until all the

evaluations have been completed, using facilities and booths that conform to ISO 8589.

2 © ISO 2021 – All rights reserved
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 4120:2021(E)

5.3 Prepare the samples out of sight of the assessors and in an identical manner (e.g. same apparatus,

same vessels, same quantities of product).

5.4 Assessors shall not be able to identify the samples from the way in which they are presented. For

example, in a taste test, avoid any differences in appearance. Mask any irrelevant colour differences using

light filters and/or subdued illumination.

5.5 Code the test samples in a uniform manner, preferably using three-digit numbers, chosen at

random for each test. Each triad is composed of three samples, each with a different code. Preferably,

different codes should be used for each assessor during a session. However, the same three codes may be

used for all assessors within a test, provided that each code is used only once per assessor during a test

session (e.g. if several triangle tests on different products are being conducted in the same session).

5.6 It is preferable to present the samples under the conditions at which the product is generally used

(e.g. in a taste test, present the samples at the temperature at which the product is generally consumed).

The serving conditions of the three samples in each triad shall be identical (e.g. in a taste test, the three

samples shall be served at the same temperature), just as that of all the other samples in a series of tests

on a given type of product.

5.7 The size, quantity or volume presented shall be identical for the three samples in each triad, just as

that of all the other samples in a series of tests on a given type of product. The size, quantity or volume to

be evaluated may be imposed. If it is not, the assessors should be told to take sizes, quantities or volumes

that are always similar whatever the sample.

5.8 In a taste test, the assessors shall be told whether or not they are to swallow the samples or

whether they are free to do as they please. In this latter case, they shall be requested to proceed in the

same manner for all the samples.

5.9 During the test sessions, avoid giving information about product identity, expected treatment

effects, or individual performance until all testing is completed. The only necessary information for the

assessor is the nature of the product to be tested and the task to be performed.
6 Assessors
6.1 Qualification

All assessors should possess the same level of qualification, this level being chosen on the basis of the

test objective (see ISO 8586 for guidance). Experience and familiarity with the product may improve

the performance of an assessor and, therefore, may increase the likelihood of finding a significant

difference. Monitoring the performance of assessors over time may be useful for increased sensitivity.

All assessors shall be familiar with the mechanics of the triangle test (i.e. format, task and evaluation

procedure).
6.2 Number of assessors

Choose the number of assessors so as to obtain the sensitivity required for the test (see the discussion in

A.3). Using large numbers of assessors increases the likelihood of detecting small differences between

the products. However, in practice, the number of assessors is often determined by material conditions

(e.g. duration of the experiment, number of available assessors, quantity of product). When testing

for a difference, typical numbers of assessors are between 24 and 30. When testing for no meaningful

difference (i.e. similarity), twice as many assessors (i.e. approximately 60) are needed for equivalent

sensitivity.

Avoid replicate evaluations by the same assessor whenever possible. However, if replicate evaluations

are needed to produce a sufficient number of total evaluations, every effort should be made to have

© ISO 2021 – All rights reserved 3
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 4120:2021(E)

each assessor perform the same number of replicate evaluations. For example, if only 10 assessors are

available, have each assessor evaluate 3 triads to obtain a total of 30 evaluations.

NOTE Treating three evaluations performed by 10 assessors as 30 independent evaluations is not valid when

testing for similarity using Table A.2. However, the test for difference using Table A.1 is valid even when replicate

evaluations are performed (see References [8] and [9]). References [4], [5] and [6] on replicated discrimination

tests suggest alternative approaches for analysing replicated evaluations in discrimination tests.

7 Procedure

7.1 Prepare worksheets and scoresheets (see B.1 and B.2) in advance of the test so as to utilize an

equal number of the six possible sequences of two products, A and B:
ABB AAB ABA
BAA BBA BAB

Distribute these at random in groups of six among the assessors (i.e. use each sequence once among the

first group of six assessors; use each sequence once again among the next group of six assessors, etc.).

This will minimize the imbalance that results if the total number of assessors is not a multiple of six.

NOTE The worksheets also can be prepared digitally and made available for the evaluations.

7.2 Present the three samples of each triad simultaneously if possible, following the same spatial

arrangement for each assessor (e.g. on a line to be sampled always from left to right, in a triangular

array). Within the triad, assessors are generally allowed to make repeated evaluations of each sample as

desired (if, of course, the nature of the product allows for repeated evaluations).

7.3 Instruct the assessors to evaluate the samples in the order in which they were presented. Inform

the assessors that two of the samples are the same and that one is different. Each assessor shall then

indicate which one of the three samples is different from the other two.

7.4 The triangle test is a forced-choice procedure. Assessors are not allowed the option of reporting

“no difference”. An assessor who detects no difference between the samples should be instructed to

randomly select one of the samples and to indicate that the selection was only a guess in the comments

section of the scoresheet. The assessor has one chance out of three of giving the correct answer randomly.

7.5 The assessor shall not go back to any samples from previous triads or change the verdict on

any previous test. If an assessor is to carry out more than one test in a session, it is imperative that

the assessor shall not be able to change their response once given. For example, collect the completed

scoresheet and unused samples prior to serving the subsequent triad or do not allow the assessor to

return to an earlier answer screen once a response is confirmed.

7.6 Do not ask questions about preference, acceptance or degree of difference after the initial selection

of the odd sample. The selection the assessor has just made may bias the reply to any additional questions.

Responses to such questions may be obtained through separate tests for preference, acceptance, degree

of difference, etc. (See ISO 6658 for guidance.) A comment section asking why the choice was made may

be included for the assessor’s remarks.
8 Analysis and interpretation of results
8.1 When testing for a difference

Use Table A.1 to analyse the data obtained from a triangle test. If the number of correct responses is

greater than or equal to the number given in Table A.1 (corresponding to the number of assessors and

4 © ISO 2021 – All rights reserved
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 4120:2021(E)

the α-risk level chosen for the test), conclude that a perceptible difference exists between the samples

(see B.1).

If desired, calculate a confidence interval on the proportion of the population that can distinguish the

samples. The method is described in B.3.
8.2 When testing for similarity

NOTE In this document, “similar” does not mean “identical”. Rather, “similar” means that the two products

are sufficiently alike to be used interchangeably. It is not possible to prove that two products are identical.

However, it can be demonstrated that any difference that does exist between two products is so small as to have

no practical significance.

Use Table A.2 to analyse the data obtained from a triangle test. If the number of correct responses is less

than or equal to the number given in Table A.2 (corresponding to the number of assessors, the β-risk

level and the value of p chosen for the test), conclude that no meaningful difference exists between

the samples (see B.2). If results are to be compared from one test to another, then the same value of p

should be chosen for all tests.

If desired, calculate a confidence interval on the proportion of the population that can distinguish the

samples. The method is described in B.3.
9 Test report

Report the test objective, the samples that were tested, the results and the conclusions. Include

that the test was conducted in accordance with this document, i.e. ISO 4120:2021, and that the data

were analysed according to the methods given in Clause 8. The following additional information is

recommended:
— the purpose of the test and the nature of the treatment studied;

— full identification of the samples (i.e. origin, method of preparation, quantity, shape, storage prior

to testing, serving size, temperature); sample information should communicate that all storage,

handling and preparation was done in such a way as to yield samples that differ only due to the

variable of interest, if at all;

— the number of assessors, the number of correct responses and the result of the statistical evaluation

(including the values of α, β and p used for the test);

— assessors: experience (in sensory testing, with the product, with the samples in the test), age and

gender (see ISO 8586 for guidance);

— any information and any specific recommendations given to the assessors in connection with the test;

— the test environment (i.e. test facility used, simultaneous or sequential presentation, if the identity

of samples was disclosed after the test and, if so, in what manner);
— the location, date of the test and name of the panel leader.
10 Precision and bias

Because results of sensory discrimination tests are a function of individual sensitivities, a general

statement regarding the reproducibility of results that is applicable to all populations of assessors

cannot be made. Precision regarding a particular population of assessors increases as the size of the

panel increases, and also with their training and with exposure to the product (e.g. the precision of the

test conducted using assessors drawn from the population of employees of the company that makes

the product would likely be greater than the precision of the test conducted using the same number of

assessors drawn from the population of naïve consumers).
© ISO 2021 – All rights reserved 5
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO 4120:2021(E)

Since a forced-choice procedure is used, results obtained by this method are bias-free, provided that

the precautions in Clause 7 are fully observed.
6 © ISO 2021 – All rights reserved
---------------------- Page: 10 ----------------------
ISO 4120:2021(E)
Annex A
(normative)
Tables

A.1 Values given in Table A.1 are the minimum number of correct responses required for significance

at the stated α-risk level (i.e. column) for the corresponding number of assessors, n (i.e. row). Reject the

assumption of “no difference” if the number of correct responses is greater than or equal to the value in

Table A.1.

Table A.1 — Minimum number of correct responses needed to conclude that a perceptible

difference exists based on a triangle test
α α
n n
0,20 0,10 0,05 0,01 0,001 0,20 0,10 0,05 0,01 0,001
6 4 5 5 6 — 27 12 13 14 16 18
7 4 5 5 6 7 28 12 14 15 16 18
8 5 5 6 7 8 29 13 14 15 17 19
9 5 6 6 7 8 30 13 14 15 17 19
10 6 6 7 8 9
31 14 15 16 18 20
11 6 7 7 8 10 32 14 15 16 18 20
12 6 7 8 9 10 33 14 15 17 18 21
13 7 8 8 9 11 34 15 16 17 19 21
14 7 8 9 10 11 35 15 16 17 19 22
15 8 8 9 10 12
36 15 17 18 20 22
16 8 9 9 11 12 42 18 19 20 22 25
17 8 9 10 11 13 48 20 21 22 25 27
18 9 10 10 12 13 54 22 23 25 27 30
19 9 10 11 12 14 60 24 26 27 30 33
20 9 10 11 13 14 66 26 28 29 32 35
21 10 11 12 13 15 72 28 30 32 34 38
22 10 11 12 14 15 78 30 32 34 37 40
23 11 12 12 14 16 84 33 35 36 39 43
24 11 12 13 15 16 90 35 37 38 42 45
25 11 12 13 15 17 96 37 39 41 44 48
26 12 13 14 15 17 102 39 41 43 46 50

Values in the table are exact because they are based on the binomial distribution. For values of n not in the table, compute approximate

values for the missing entries based on the normal approximation to the binomial distribution as follows. Minimum number of responses

(x) = nearest whole number greater than:
xn=+()/z32n / 9

where z varies with the significance level as follows: 0,84 for α = 0,20; 1,28 for α = 0,10; 1,64 for α = 0,05; 2,33 for α = 0,01; 3,09 for

α = 0,001.

NOTE 1 Values of n < 18 are usually not recommended for a triangle test for a difference.

NOTE 2 Adapted from Reference [10].
© ISO 2021 – All rights reserved 7
---------------------- Page: 11 ----------------------
ISO 4120:2021(E)

A.2 Values given in Table A.2 are the maximum number of correct responses required for “similarity”

at the chosen levels of p , β and n. Accept the assumption of “no difference” at the 100(1−β) % level of

confidence if the number of correct responses is less than or equal to the value in Table A.2.

Table A.2 — Maximum number of correct responses needed to conclude that two samples are

similar, based on a triangle test
p p
d d
n β n β
10 % 20 % 30 % 40 % 50 % 10 % 20 % 30 % 40 % 50 %
18 0,001 0 1 2 3 5 66 0,001 14 18 22 26 31
0,01 2 3 4 5 6 0,01 16 20 25 29 34
0,05 3 4 5 6 8 0,05 19 23 28 32 37
0,10 4 5 6 7 8 0,10 20 25 29 33 38
0,20 4 6 7 8 9 0,20 22 26 31 35 40
24 0,001 2 3 4 6 8 72 0,001 15 20 24 29 34
0,01 3 5 6 8 9 0,01 18 23 28 32 38
0,05 5 6 8 9 11 0,05 21 26 30 35 40
0,10 6 7 9 10 12 0,10 22 27 32 37 42
0,20 7 8 10 11 13 0,20 24 29 34 39 44
30 0,001 3 5 7 9 11 78 0,001 17 22 27 32 38
0,01 5 7 9 11 13 0,01 20 25 30 36 41
0,05 7 9 11 13 15 0,05 23 28 33 39 44
0,10 8 10 11 14 16 0,10 25 30 35 40 46
0,20 9 11 13 15 17 0,20 27 32 37 42 48
36 0,001 5 7 9 11 14 84 0,001 19 24 30 35 41
0,01 7 9 11 14 16 0,01 22 28 33 39 45
0,05 9 11 13 16 18 0,05 25 31 36 42 48
0,10 10 12 14 17 19 0,10 27 32 38 44 49
0,20 11 13 16 18 21 0,20 29 34 40 46 51
42 0,001 6 9 11 14 17 90 0,001 21 27 32 38 45
0,01 9 11 14 17 20 0,01 24 30 36 42 48
0,05 11 13 16 19 22 0,05 27 33 39 45 52
0,10 12 14 17 20 23 0,10 29 35 41 47 53
0,20 13 16 19 22 24 0,20 31 37 43 49 55
48 0,001 8 11 14 17 21 96 0,001 23 29 35 42 48
0,01 11 13 17 20 23 0,01 26 33 39 45 52

Values in the table are exact because they are based on the binomial distribution. For values of n not in the table, compute

the 100(1–β) % upper confidence limit for p based on the normal approximation to the binomial distribution as:

[]15,(xn/ ),−+05 15,(znxx− )/n
where
x is the number of correct answers;
n is the number of assessors;

z varies as follows: 0,84 for β = 0,20; 1,28 for β = 0,10; 1,64 for β = 0,05; 2,33 for β = 0,01; 3,09 for β = 0,001.

If the computed value is less than the selected limit for p , then declare the samples similar at the β level of significance.

NOTE 1 Values of n < 30 are usually not recommended for a triangle test for similarity.

NOTE 2 Adapted from Reference [10].
8 © ISO 2021 – All rights reserved
---------------------- Page: 12 ----------------------
ISO 4120:2021(E)
Table A.2 (continued)
p p
d d
n β n β
10 % 20 % 30 % 40 % 50 % 10 % 20 % 30 % 40 % 50 %
0,05 13 16 19 22 26 0,05 30 36 42 49 55
0,10 14 17 20 23 27 0,10 31 38 44 50 57
0,20 15 18 22 25 28 0,20 33 40 46 53 59
54 0,001 10 13 17 20 24 102 0,001 25 31 38 45 52
0,01 12 16 19 23 27 0,01 28 35 42 49 56
0,05 15 18 22 25 29 0,05 32 38 45 52 59
0,10 16 20 23 27 31 0,10 33 40 47 54 61
0,20 18 21 25 28 32 0,20 36 42 49 56 63
60 0,001 12 15 19 23 27 108 0,001 27 34 41 48 55
0,01 14 18 22 26 30 0,01 31 37 45 52 59
0,05 17 21 25 29 33 0,05 34 41 48 55 63
0,10 18 22 26 30 34 0,10 36 43 50 57 65
0,20 20 24 28 32 36 0,20 38 45 52 60 67

Values in the table are exact because they are based on the binomial distribution. For values of n not in the table, compute

the 100(1–β) % upper confidence limit for p based on the normal approximation to the binomial distribution as:

[]15,(xn/ ),−+05 15,(znxx− )/n
where
x is the number of correct answers;
n is the number of assessors;

z varies as follows: 0,84 for β = 0,20; 1,28 for β = 0,10; 1,64 for β = 0,05; 2,33 for β = 0,01; 3,09 for β = 0,001.

If the computed value is less than the selected limit for p , then declare the samples similar at the β level of significance.

NOTE 1 Values of n < 30 are usually not recommended for a triangle test for similarity.

NOTE 2 Adapted from Reference [10].

A.3 Table A.3 shows a statistical approach for determining the number of assessors. The statistical

sensitivity of the test is a function of three values: the α-risk, the β-risk and the maximum allowable

proportion of distinguishers, p

NOTE In this document, the probability of a correct response, p , is modelled as p = p + (1/3) (1−p ),

c c d d

where p is the proportion of the population of assessors who can distinguish between the two products. A

psychometrical model of the assessor’s decision process, such as the Thurstone-Ura model (see Reference [7]),

could also be applied in a triangle test.

Prior to conducting the test, select values for α, β and p using the following guidelines.

As a rule of thum
...

NORME ISO
INTERNATIONALE 4120
Troisième édition
2021-03
Analyse sensorielle — Méthodologie
— Essai triangulaire
Sensory analysis — Methodology — Triangle test
Numéro de référence
ISO 4120:2021(F)
ISO 2021
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 4120:2021(F)
DOCUMENT PROTÉGÉ PAR COPYRIGHT
© ISO 2021

Tous droits réservés. Sauf prescription différente ou nécessité dans le contexte de sa mise en œuvre, aucune partie de cette

publication ne peut être reproduite ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique,

y compris la photocopie, ou la diffusion sur l’internet ou sur un intranet, sans autorisation écrite préalable. Une autorisation peut

être demandée à l’ISO à l’adresse ci-après ou au comité membre de l’ISO dans le pays du demandeur.

ISO copyright office
Case postale 401 • Ch. de Blandonnet 8
CH-1214 Vernier, Genève
Tél.: +41 22 749 01 11
E-mail: copyright@iso.org
Web: www.iso.org
Publié en Suisse
ii © ISO 2021 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 4120:2021(F)
Sommaire Page

Avant-propos ..............................................................................................................................................................................................................................iv

1 Domaine d’application ................................................................................................................................................................................... 1

2 Références normatives ................................................................................................................................................................................... 1

3 Termes et définitions ....................................................................................................................................................................................... 1

4 Principe .......................................................................................................................................................................................................................... 2

5 Conditions générales de l’essai ............................................................................................................................................................. 3

6 Sujets ................................................................................................................................................................................................................................. 3

6.1 Qualification .............................................................................................................................................................................................. 3

6.2 Nombre de sujets .................................................................................................................................................................................. 4

7 Mode opératoire.................................................................................................................................................................................................... 4

8 Analyse et interprétation des résultats ........................................................................................................................................ 5

8.1 Lors d’un essai de différence ...................................................................................................................................................... 5

8.2 Lors d’un essai de similitude ...................................................................................................................................................... 5

9 Rapport d’essai ....................................................................................................................................................................................................... 5

10 Fidélité et erreurs systématiques ....................................................................................................................................................... 6

Annexe A (normative) Tables ....................................................................................................................................................................................... 7

Annexe B (informative) Exemples ........................................................................................................................................................................12

Bibliographie ...........................................................................................................................................................................................................................17

© ISO 2021 – Tous droits réservés iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 4120:2021(F)
Avant-propos

L'ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d'organismes

nationaux de normalisation (comités membres de l'ISO). L'élaboration des Normes internationales est

en général confiée aux comités techniques de l'ISO. Chaque comité membre intéressé par une étude

a le droit de faire partie du comité technique créé à cet effet. Les organisations internationales,

gouvernementales et non gouvernementales, en liaison avec l'ISO participent également aux travaux.

L'ISO collabore étroitement avec la Commission électrotechnique internationale (IEC) en ce qui

concerne la normalisation électrotechnique.

Les procédures utilisées pour élaborer le présent document et celles destinées à sa mise à jour sont

décrites dans les Directives ISO/IEC, Partie 1. Il convient, en particulier, de prendre note des différents

critères d'approbation requis pour les différents types de documents ISO. Le présent document a été

rédigé conformément aux règles de rédaction données dans les Directives ISO/IEC, Partie 2 (voir www

.iso .org/ directives).

L'attention est attirée sur le fait que certains des éléments du présent document peuvent faire l'objet de

droits de propriété intellectuelle ou de droits analogues. L'ISO ne saurait être tenue pour responsable

de ne pas avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence. Les détails concernant

les références aux droits de propriété intellectuelle ou autres droits analogues identifiés lors de

l'élaboration du document sont indiqués dans l'Introduction et/ou dans la liste des déclarations de

brevets reçues par l'ISO (voir www .iso .org/ brevets).

Les appellations commerciales éventuellement mentionnées dans le présent document sont données

pour information, par souci de commodité, à l’intention des utilisateurs et ne sauraient constituer un

engagement.

Pour une explication de la nature volontaire des normes, la signification des termes et expressions

spécifiques de l'ISO liés à l'évaluation de la conformité, ou pour toute information au sujet de l'adhésion

de l'ISO aux principes de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) concernant les obstacles

techniques au commerce (OTC), voir www .iso .org/ avant -propos.

Le présent document a été élaboré par le comité technique ISO/TC 34, Produits alimentaires, sous-comité

SC 12, Analyse sensorielle, en collaboration avec le comité technique CEN/SS C01, Produits alimentaires,

du Comité européen de normalisation (CEN), conformément à l’Accord de coopération technique entre

l’ISO et le CEN (Accord de Vienne).

Cette troisième édition annule et remplace la deuxième édition (ISO 4120:2004), qui a fait l’objet d’une

révision technique. Les principales modifications par rapport à l’édition précédente sont les suivantes:

— le document a été généralisé aux applications autres que les produits alimentaires et les boissons;

— des lignes directrices sur la manière d’utiliser le modèle de Thurstone ont été ajoutées en complément

du modèle d’évaluation précédent.

Il convient que l’utilisateur adresse tout retour d’information ou toute question concernant le présent

document à l’organisme national de normalisation de son pays. Une liste exhaustive desdits organismes

se trouve à l’adresse www .iso .org/ fr/ members .html.
iv © ISO 2021 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 4 ----------------------
NORME INTERNATIONALE ISO 4120:2021(F)
Analyse sensorielle — Méthodologie — Essai triangulaire
1 Domaine d’application

Le présent document spécifie un mode opératoire permettant de déterminer s’il existe une différence

sensorielle perceptible ou une similitude entre les échantillons de deux produits. La méthode est une

procédure à choix forcé. Elle s’applique s’il existe une différence pour une seule propriété sensorielle ou

pour plusieurs.

La méthode est statistiquement plus efficace que l’essai duo-trio (décrit dans l’ISO 10399), mais est d’une

utilisation limitée pour les produits présentant une forte rémanence et/ou des arômes persistants.

La méthode est applicable même lorsque la nature de la différence est inconnue [ce qui signifie qu’elle

ne détermine ni la taille ni le sens de la différence entre des échantillons et qu’elle ne donne pas non

plus d’indications sur la ou les propriétés à l’origine de cette différence]. La présente méthode n’est

applicable que si les produits sont homogènes.
La méthode est efficace dans les cas suivants:
a) pour déterminer:
1) qu’il existe une différence perceptible (essai triangulaire de différence);

2) qu’il n’existe pas de différence perceptible (essai triangulaire de similitude),

quand, par exemple, des modifications sont apportées aux ingrédients, à la transformation, à

l’emballage, aux opérations de manutention ou de stockage;
b) pour sélectionner, entraîner et contrôler les sujets.
2 Références normatives

Les documents suivants sont cités dans le texte de sorte qu’ils constituent, pour tout ou partie de leur

contenu, des exigences du présent document. Pour les références datées, seule l’édition citée s’applique.

Pour les références non datées, la dernière édition du document de référence s’applique (y compris les

éventuels amendements).
ISO 5492, Analyse sensorielle — Vocabulaire

ISO 8589, Analyse sensorielle — Directives générales pour la conception de locaux destinés à l'analyse

3 Termes et définitions

Pour les besoins du présent document, les termes et définitions donnés dans l’ISO 5492 ainsi que les

suivants, s’appliquent.

L’ISO et l’IEC tiennent à jour des bases de données terminologiques destinées à être utilisées en

normalisation, consultables aux adresses suivantes:

— ISO Online browsing platform: disponible à l’adresse https:// www .iso .org/ obp

— IEC Electropedia: disponible à l’adresse http:// www .electropedia .org/
© ISO 2021 – Tous droits réservés 1
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 4120:2021(F)
3.1
risque alpha
risque α

probabilité de conclure qu’il existe une différence perceptible alors qu’il n’en existe pas

Note 1 à l'article: Est également appelé erreur de type I, niveau de signification ou taux de faux positifs.

3.2
risque bêta
risque β

probabilité de conclure qu’il n’existe aucune différence significative alors qu’il en existe une

Note 1 à l'article: Est également appelé erreur de type II ou taux de faux négatifs.

3.3
différence

situation dans laquelle les échantillons peuvent être distingués sur la base de leurs propriétés

sensorielles

Note 1 à l'article: La proportion d’évaluations au cours desquelles une différence perceptible est détectée entre

les deux produits est donnée par le symbole p .
3.4
produit
matériau à évaluer
3.5
échantillon
unité de produit préparée, présentée et évaluée au cours de l’essai
3.6
sensibilité
paramètres statistiques mesurant les caractéristiques de performance de l’essai

Note 1 à l'article: La sensibilité de l’essai est définie par les valeurs de α, β et p .

3.7
similitude

situation dans laquelle les différences perceptibles entre les échantillons sont si petites que les produits

peuvent être interchangeables
3.8
triade
les trois échantillons fournis à un sujet au cours de l’essai triangulaire

Note 1 à l'article: Dans l’essai triangulaire, chaque échantillon porte un code différent. Deux des échantillons

sont semblables (c’est-à-dire proviennent d’un même produit) et un est différent (c’est-à-dire provient de l’autre

produit).
4 Principe

Le nombre de sujets est choisi en fonction de la sensibilité souhaitée pour l’essai (voir 6.2 et la discussion

en A.3).

Les sujets reçoivent un ensemble de trois échantillons (c’est-à-dire une triade) et sont informés du

fait que deux des échantillons sont identiques et qu’un est différent. Les sujets signalent celui des

échantillons qu’ils pensent être différent, même si ce choix ne repose que sur une supposition.

Le nombre de réponses correctes est comptabilisé et sa signification déterminée par référence à une

table statistique, un programme informatique ou une application pertinente.
2 © ISO 2021 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 4120:2021(F)
5 Conditions générales de l’essai
5.1 Définir l’objectif de l’essai par écrit de manière claire.

5.2 Effectuer l’essai dans des conditions empêchant toute communication entre les sujets jusqu’à ce

que toutes les évaluations aient été terminées, en utilisant des installations et des cabines conformes à

l’ISO 8589.

5.3 Préparer les échantillons à l’abri des regards des sujets et de manière identique (même appareillage,

mêmes récipients, mêmes quantités de produit).

5.4 Les sujets ne doivent pas être capables d’identifier les échantillons d’après la manière dont ils sont

présentés. Par exemple, lors d’un essai de goût, on doit éviter toute différence d’aspect. Masquer toutes

les différences de couleur non pertinentes en utilisant des filtres à lumière et/ou un faible éclairage.

5.5 Coder les échantillons de façon uniforme, en utilisant de préférence des nombres à trois chiffres,

choisis au hasard pour chaque essai. Chaque triade est composée de trois échantillons portant chacun un

code différent. De préférence, il convient d’utiliser des codes différents pour chaque sujet au cours d’une

session. Cependant, les trois mêmes codes peuvent être utilisés pour tous les sujets au sein d’un essai,

à condition que chaque code ne soit utilisé qu’une fois par sujet au cours d’une session (par exemple, si

plusieurs essais triangulaires portant sur différents produits sont conduits au cours de la même session).

5.6 Il est préférable de présenter les échantillons dans les conditions dans lesquelles le produit est

généralement utilisé (par exemple, dans un essai de goût, présenter les échantillons à la température

à laquelle le produit est généralement consommé). Les conditions de service des trois échantillons de

chaque triade doivent être identiques (par exemple, dans un essai de goût, les trois échantillons doivent

être servis à la même température), de même que celles de tous les autres échantillons d’une série

d’essais effectués sur un type donné de produit.

5.7 La taille, la quantité ou le volume présentés doivent être identiques pour les trois échantillons de

chaque triade, de même que pour tous les autres échantillons d’une série d’essais effectués sur un type

donné de produit. La taille, la quantité ou le volume à évaluer peuvent être imposés. Sinon, il convient de

spécifier aux sujets de prendre des tailles, des quantités ou des volumes toujours similaires, quel que soit

l’échantillon.

5.8 Dans un essai de goût, il doit être indiqué aux sujets s’ils doivent ou non avaler les échantillons

ou s’ils sont libres de procéder comme ils le veulent. Dans ce dernier cas, il doit leur être demandé de

procéder de la même manière pour tous les échantillons.

5.9 Pendant les sessions d’essai, éviter de donner des informations sur l’identité du produit, les effets

attendus du traitement ou les performances individuelles jusqu’à la fin de tous les essais. Les seules

informations nécessaires pour le sujet sont la nature du produit soumis à l’essai et la tâche à réaliser.

6 Sujets
6.1 Qualification

Il convient que tous les sujets possèdent le même niveau de qualification, ce niveau étant choisi sur la

base de l’objectif de l’essai (voir l’ISO 8586 pour des lignes directrices). L’expérience et l’habitude du

produit peuvent améliorer les performances d’un sujet et peuvent de ce fait augmenter les chances de

trouver une différence significative. Il peut s’avérer utile de suivre la performance des sujets dans le

temps pour une sensibilité accrue.

Tous les sujets doivent être familiers avec les mécanismes de l’essai triangulaire (c’est-à-dire le format,

la tâche et le mode opératoire d’évaluation).
© ISO 2021 – Tous droits réservés 3
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 4120:2021(F)
6.2 Nombre de sujets

Choisir le nombre de sujets de manière à obtenir la sensibilité requise pour l’essai (voir la discussion

en A.3). L’utilisation de grands nombres de sujets accroît les chances de détecter de petites différences

entre les produits. Toutefois, dans la pratique, le nombre de sujets est souvent déterminé par des

conditions matérielles (par exemple, la durée de l’expérience, le nombre de sujets disponibles, la

quantité de produit). Lors d’un essai de différence, le nombre habituel de sujets est approximativement

de 24 à 30. Lors d’un essai sur une différence non significative (c’est-à-dire similitude), deux fois plus de

sujets (c’est-à-dire approximativement 60) sont nécessaires pour une sensibilité équivalente.

Éviter, autant que possible, les évaluations répétées par un même sujet. Cependant, si des évaluations

répétées sont nécessaires pour réaliser un nombre total d’évaluations suffisant, il convient de s’efforcer

que chaque sujet réalise le même nombre d’évaluations répétées. Par exemple, si seulement 10 sujets

sont disponibles, faire évaluer à chaque sujet 3 triades pour obtenir un nombre total de 30 évaluations.

NOTE Analyser trois évaluations réalisées par 10 sujets comme 30 évaluations indépendantes n’est pas

valide lorsqu’on recherche une similitude en utilisant le Tableau A.2. Cependant, l’essai de différence utilisant le

Tableau A.1 est valide même lorsque des évaluations répétées sont réalisées (voir les Références [8] et [9]). Les

Références [4], [5] et [6] sur des essais de discrimination avec répétitions suggèrent des approches alternatives

pour analyser les évaluations répétées dans les essais de discrimination.
7 Mode opératoire

7.1 Préparer les feuilles de protocole et les formulaires de réponse (voir B.1 et B.2) avant de procéder

à l’essai afin d’utiliser un nombre égal des six présentations possibles des deux produits, A et B:

ABB AAB ABA
BAA BBA BAB

Les distribuer au hasard parmi les sujets répartis en groupes de six (c’est-à-dire utiliser chaque

présentation une seule fois parmi le premier groupe de six sujets; utiliser chaque présentation une

nouvelle fois pour le groupe suivant de six sujets, etc.). Procéder ainsi réduit le déséquilibre survenant

si le nombre total de sujets n’est pas un multiple de six.

NOTE Les feuilles de protocole peuvent aussi être élaborées numériquement et être mises à disposition pour

les évaluations.

7.2 Présenter les trois échantillons de chaque triade, simultanément si possible, en suivant la même

disposition spatiale pour chaque sujet (par exemple, sur une ligne devant toujours être examinée de

gauche à droite, en triangle, etc.). Au sein de la triade, les sujets sont généralement autorisés à répéter

les évaluations pour chaque échantillon autant de fois qu’ils le désirent (si, bien sûr, la nature du produit

permet des évaluations répétées).

7.3 Demander aux sujets d’évaluer les échantillons dans l’ordre dans lequel ils sont présentés.

Informer les sujets que deux des échantillons sont les mêmes et qu’un est différent. Chaque sujet doit

alors indiquer lequel des trois échantillons est différent des deux autres.

7.4 L’essai triangulaire est une procédure à choix forcé. Les sujets ne sont pas autorisés à choisir

l’option « pas de différence ». Il convient de demander à un sujet qui ne détecte aucune différence entre

les échantillons de choisir au hasard un des échantillons et d’indiquer dans la section « Commentaires »

du formulaire de réponse que ce choix n’est qu’une supposition. Le sujet a une chance sur trois de donner

une réponse correcte au hasard.

7.5 Le sujet ne peut ni revenir sur l’un des échantillons des triades précédentes ni modifier son verdict

sur l’un des essais précédents. Si un sujet doit effectuer plus d’un essai au cours d’une session, il est

impératif que le sujet ne puisse pas modifier sa réponse une fois qu’il l’a donnée. Par exemple, collecter le

4 © ISO 2021 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 4120:2021(F)

formulaire de réponse complété et les échantillons inutilisés avant de présenter la triade suivante ou ne

pas permettre au sujet de revenir sur un écran de réponse une fois qu’il a confirmé sa réponse.

7.6 Ne pas poser de questions sur la préférence, l’acceptation ou le degré de différence après le choix

initial de l’échantillon intrus. Le choix que vient de faire le sujet peut biaiser la réponse à toute question

supplémentaire. Les réponses à de telles questions peuvent être obtenues au moyen d’essais séparés

pour la préférence, l’acceptation, le degré de différence, etc. (voir l’ISO 6658 pour des lignes directrices).

Une section « Commentaires » demandant les raisons du choix peut être incorporée pour les remarques

du sujet.
8 Analyse et interprétation des résultats
8.1 Lors d’un essai de différence

Utiliser le Tableau A.1 pour analyser les données obtenues à partir d’un essai triangulaire. Si le nombre

de réponses correctes est supérieur ou égal au nombre donné dans le Tableau A.1 (correspondant au

nombre de sujets et au niveau de risque α choisis pour l’essai), conclure qu’il existe une différence

perceptible entre les échantillons (voir B.1).

Si cela est souhaité, calculer un intervalle de confiance sur la proportion de la population capable de

distinguer les échantillons. La méthode est décrite en B.3.
8.2 Lors d’un essai de similitude

NOTE Dans le présent document, « similaire » ne signifie pas « identique ». Le terme « similaire » signifie

plutôt que deux produits sont suffisamment semblables pour être interchangeables. Il n’est pas possible de

prouver que deux produits sont identiques. En revanche, il peut être démontré qu’une différence existant entre

deux produits est tellement faible qu’elle n’est pas significative dans la pratique.

Utiliser le Tableau A.2 pour analyser les données obtenues à partir d’un essai triangulaire. Si le nombre

de réponses correctes est inférieur ou égal au nombre donné dans le Tableau A.2 (correspondant au

nombre de sujets, au niveau de risque β et à la valeur de p choisis pour l’essai), conclure qu’il n’existe

pas de différence significative entre les échantillons (voir B.2). Si les résultats doivent être comparés

d’un essai à l’autre, il convient alors de choisir la même valeur de p pour tous les essais.

Si cela est souhaité, calculer un intervalle de confiance sur la proportion de la population capable de

distinguer les échantillons. La méthode est décrite en B.3.
9 Rapport d’essai

Consigner l’objectif de l’essai, les échantillons ayant été soumis à l’essai, les résultats et les conclusions.

Préciser le fait que l’essai a été conduit conformément au présent document, à savoir l’ISO 4120:2021

et que les données ont été analysées selon les méthodes indiquées à l’Article 8. Les informations

supplémentaires suivantes sont recommandées:
— le but de l’essai et la nature du traitement étudié;

— l’identification complète des échantillons (c’est-à-dire l’origine, la méthode de préparation, la

quantité, la forme, le stockage avant essai, la taille de présentation, la température); il convient que

les informations concernant les échantillons précisent que toutes les opérations de stockage, de

manutention et de préparation ont été réalisées de façon à produire des échantillons qui ne diffèrent

que par la variable d’intérêt, si elle existe;

— le nombre de sujets, le nombre de réponses correctes et le résultat de l’évaluation statistique (y

compris les valeurs de α, β et p employées pour l’essai);

— les sujets: expérience (en analyse sensorielle, avec le produit, avec les échantillons de l’essai), âge et

sexe (voir l’ISO 8586 pour des lignes directrices);
© ISO 2021 – Tous droits réservés 5
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO 4120:2021(F)

— toutes les informations et les recommandations spécifiques relatives à l’essai données aux sujets;

— l’environnement d’essai (c’est-à-dire l’installation utilisée pour l’essai, une présentation simultanée

ou séquentielle, si l’identité des échantillons a été révélée après l’essai et, si oui, de quelle façon);

— le lieu, la date de l’essai et le nom de l’animateur de jury.
10 Fidélité et erreurs systématiques

Étant donné que les résultats des essais de discrimination sensorielle sont fonction des sensibilités

individuelles, il est impossible d’établir une déclaration générale sur la reproductibilité des résultats

qui soit applicable à toutes les populations de sujets. La fidélité concernant une population particulière

de sujets augmente avec la taille du jury, ainsi qu’avec l’entraînement et l’exposition au produit (par

exemple la fidélité d’un essai mené avec des sujets issus de la population des employés de la société qui

fabrique le produit serait probablement supérieure à celle d’un essai mené avec le même nombre de

sujets issus d’une population de consommateurs « naïfs »).

Étant donné qu’une procédure à choix forcé est utilisée, les résultats obtenus grâce à cette méthode sont

exempts d’erreur systématique, à condition que les précautions indiquées à l’Article 7 soient totalement

respectées.
6 © ISO 2021 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 10 ----------------------
ISO 4120:2021(F)
Annexe A
(normative)
Tables

A.1 Les valeurs données dans le Tableau A.1 correspondent au nombre minimal de réponses correctes

requis pour être significatif au niveau de risque α déterminé (c’est-à-dire la colonne) pour le nombre

correspondant de sujets, n (c’est-à-dire la ligne). Rejeter l’hypothèse «pas de différence» si le nombre de

réponses correctes est supérieur ou égal à la valeur du Tableau A.1.

Tableau A.1 — Nombre minimal de réponses correctes nécessaire pour conclure qu’il existe une

différence perceptible, sur la base d’un essai triangulaire
α α
n n
0,20 0,10 0,05 0,01 0,001 0,20 0,10 0,05 0,01 0,001
6 4 5 5 6 — 27 12 13 14 16 18
7 4 5 5 6 7 28 12 14 15 16 18
8 5 5 6 7 8 29 13 14 15 17 19
9 5 6 6 7 8 30 13 14 15 17 19
10 6 6 7 8 9
31 14 15 16 18 20
11 6 7 7 8 10 32 14 15 16 18 20
12 6 7 8 9 10 33 14 15 17 18 21
13 7 8 8 9 11 34 15 16 17 19 21
14 7 8 9 10 11 35 15 16 17 19 22
15 8 8 9 10 12
36 15 17 18 20 22
16 8 9 9 11 12 42 18 19 20 22 25
17 8 9 10 11 13 48 20 21 22 25 27
18 9 10 10 12 13 54 22 23 25 27 30
19 9 10 11 12 14 60 24 26 27 30 33
20 9 10 11 13 14 66 26 28 29 32 35
21 10 11 12 13 15 72 28 30 32 34 38
22 10 11 12 14 15 78 30 32 34 37 40
23 11 12 12 14 16 84 33 35 36 39 43
24 11 12 13 15 16 90 35 37 38 42 45
25 11 12 13 15 17 96 37 39 41 44 48
26 12 13 14 15 17 102 39 41 43 46 50

Les valeurs du tableau sont exactes, car elles sont fondées sur la loi binomiale. Pour les valeurs de n non incluses dans le tableau, calculer

les valeurs approximatives pour les entrées manquantes en utilisant l’approximation normale de la loi binomiale, comme suit: Nombre

minimal de réponses (x) = nombre entier le plus proche supérieur à:
xn=+()/z32n / 9

où z varie en fonction du niveau de signification comme suit: 0,84 pour α = 0,20; 1,28 pour α = 0,10; 1,64 pour α = 0,05; 2,33 pour α = 0,01;

3,09 pour α = 0,001.

NOTE 1 Les valeurs de n < 18 ne sont généralement pas recommandées pour les essais triangulaires de différence.

NOTE 2 Adapté de la Référence [10].
© ISO 2021 – Tous droits réservés 7
---------------------- Page: 11 ----------------------
ISO 4120:2021(F)

A.2 Les valeurs données dans le Tableau A.2 correspondent au nombre maximal de réponses correctes

requis pour la «similitude» aux niveaux p , β et n choisis. Accepter l’hypothèse «pas de différence» au

niveau de confiance 100(1 − β) % si le nombre de réponses correctes est inférieur ou égal à la valeur du

Tableau A.2.

Tableau A.2 — Nombre maximal de réponses correctes nécessaire pour conclure que deux

échantillons sont similaires, sur la base d’un essai triangulaire
p p
d d
n β n β
10 % 20 % 30 % 40 % 50 % 10 % 20 % 30 % 40 % 50 %
18 0,001 0 1 2 3 5 66 0,001 14 18 22 26 31
0,01 2 3 4 5 6 0,01 16 20 25 29 34
0,05 3 4 5 6 8 0,05 19 23 28 32 37
0,10 4 5 6 7 8 0,10 20 25 29 33 38
0,20 4 6 7 8 9 0,20 22 26 31 35 40
24 0,001 2 3 4 6 8 72 0,001 15 20 24 29 34
0,01 3 5 6 8 9 0,01 18 23 28 32 38
0,05 5 6 8 9 11 0,05 21 26 30 35 40
0,10 6 7 9 10 12 0,10 22 27 32 37 42
0,20 7 8 10 11 13 0,20 24 29 34 39 44
30 0,001 3 5 7 9 11 78 0,001 17 22 27 32 38
0,01 5 7 9 11 13 0,01 20 25 30 36 41
0,05 7 9 11 13 15 0,05 23 28 33 39 44
0,10 8 10 11 14 16 0,10 25 30 35 40 46
0,20 9 11 13 15 17 0,20 27 32 37 42 48
36 0,001 5 7 9 11 14 84 0,001 19 24 30 35 41
0,01 7 9 11 14 16 0,01 22 28 33 39 45
0,05 9 11 13 16 18 0,05 25 31 36 42 48
0,10 10 12 14 17 19 0,10 27 32 38 44 49
0,20 11 13 16 18 21 0,20 29 34 40 46 51
42 0,001 6 9 11 14 17 90 0,001 21 27 32 38 45
0,01 9 11 14 17 20 0,01 24 30 36 42 48
0,05 11 13 16 19 22 0,05 27 33 39 45 52
0,10 12 14 17 20 23 0,10 29 35 41 47 53
0,20 13 16 19 22 24 0,20 31 37 43 49 55
Les valeurs du tableau sont exactes, car e
...

FINAL
INTERNATIONAL ISO/FDIS
DRAFT
STANDARD 4120
ISO/TC 34/SC 12
Sensory analysis — Methodology —
Secretariat: IRAM
Triangle test
Voting begins on:
2020­11­27
Analyse sensorielle — Méthodologie — Essai triangulaire
Voting terminates on:
2021­01­22
ISO/CEN PARALLEL PROCESSING
RECIPIENTS OF THIS DRAFT ARE INVITED TO
SUBMIT, WITH THEIR COMMENTS, NOTIFICATION
OF ANY RELEVANT PATENT RIGHTS OF WHICH
THEY ARE AWARE AND TO PROVIDE SUPPOR TING
DOCUMENTATION.
IN ADDITION TO THEIR EVALUATION AS
Reference number
BEING ACCEPTABLE FOR INDUSTRIAL, TECHNO­
ISO/FDIS 4120:2020(E)
LOGICAL, COMMERCIAL AND USER PURPOSES,
DRAFT INTERNATIONAL STANDARDS MAY ON
OCCASION HAVE TO BE CONSIDERED IN THE
LIGHT OF THEIR POTENTIAL TO BECOME STAN­
DARDS TO WHICH REFERENCE MAY BE MADE IN
NATIONAL REGULATIONS. ISO 2020
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO/FDIS 4120:2020(E)
COPYRIGHT PROTECTED DOCUMENT
© ISO 2020

All rights reserved. Unless otherwise specified, or required in the context of its implementation, no part of this publication may

be reproduced or utilized otherwise in any form or by any means, electronic or mechanical, including photocopying, or posting

on the internet or an intranet, without prior written permission. Permission can be requested from either ISO at the address

below or ISO’s member body in the country of the requester.
ISO copyright office
CP 401 • Ch. de Blandonnet 8
CH­1214 Vernier, Geneva
Phone: +41 22 749 01 11
Email: copyright@iso.org
Website: www.iso.org
Published in Switzerland
ii © ISO 2020 – All rights reserved
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO/FDIS 4120:2020(E)
Contents Page

Foreword ........................................................................................................................................................................................................................................iv

1 Scope ................................................................................................................................................................................................................................. 1

2 Normative references ...................................................................................................................................................................................... 1

3 Terms and definitions ..................................................................................................................................................................................... 1

4 Principle ........................................................................................................................................................................................................................ 2

5 General test conditions and requirements ............................................................................................................................... 2

6 Assessors ...................................................................................................................................................................................................................... 3

6.1 Qualification .............................................................................................................................................................................................. 3

6.2 Number of assessors .......................................................................................................................................................................... 3

7 Procedure..................................................................................................................................................................................................................... 4

8 Analysis and interpretation of results ........................................................................................................................................... 4

8.1 When testing for a difference ..................................................................................................................................................... 4

8.2 When testing for similarity........................................................................................................................................................... 5

9 Test report ................................................................................................................................................................................................................... 5

10 Precision and bias ............................................................................................................................................................................................... 5

Annex A (normative) Tables .......................................................................................................................................................................................... 7

Annex B (informative) Examples ...........................................................................................................................................................................12

Bibliography .............................................................................................................................................................................................................................17

© ISO 2020 – All rights reserved iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO/FDIS 4120:2020(E)
Foreword

ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of national standards

bodies (ISO member bodies). The work of preparing International Standards is normally carried out

through ISO technical committees. Each member body interested in a subject for which a technical

committee has been established has the right to be represented on that committee. International

organizations, governmental and non­governmental, in liaison with ISO, also take part in the work.

ISO collaborates closely with the International Electrotechnical Commission (IEC) on all matters of

electrotechnical standardization.

The procedures used to develop this document and those intended for its further maintenance are

described in the ISO/IEC Directives, Part 1. In particular, the different approval criteria needed for the

different types of ISO documents should be noted. This document was drafted in accordance with the

editorial rules of the ISO/IEC Directives, Part 2 (see www .iso .org/ directives).

Attention is drawn to the possibility that some of the elements of this document may be the subject of

patent rights. ISO shall not be held responsible for identifying any or all such patent rights. Details of

any patent rights identified during the development of the document will be in the Introduction and/or

on the ISO list of patent declarations received (see www .iso .org/ patents).

Any trade name used in this document is information given for the convenience of users and does not

constitute an endorsement.

For an explanation of the voluntary nature of standards, the meaning of ISO specific terms and

expressions related to conformity assessment, as well as information about ISO’s adherence to the

World Trade Organization (WTO) principles in the Technical Barriers to Trade (TBT), see www .iso .org/

iso/ foreword .html.

This document was prepared by ISO/TC 34, Food products, Subcommittee SC 12, Sensory analysis, in

collaboration with the European Committee for Standardization (CEN) Technical Committee CEN/

SS C01, Food Products, in accordance with the Agreement on technical cooperation between ISO and

CEN (Vienna Agreement).

This third edition cancels and replaces the second edition (ISO 4120:2004), which has been technically

revised. The main changes compared with the previous edition are as follows:
— the document has been generalized beyond food and beverage applications;

— guidance on how to use the Thurstonian model in addition to the previously emphasized guessing

model has been added.

Any feedback or questions on this document should be directed to the user’s national standards body. A

complete listing of these bodies can be found at www .iso .org/ members .html.
iv © ISO 2020 – All rights reserved
---------------------- Page: 4 ----------------------
FINAL DRAFT INTERNATIONAL STANDARD ISO/FDIS 4120:2020(E)
Sensory analysis — Methodology — Triangle test
1 Scope

This document specifies a procedure for determining whether a perceptible sensory difference or

similarity exists between samples of two products. The method is a forced-choice procedure. The

method is applicable whether a difference exists in a single sensory attribute or in several attributes.

The method is statistically more efficient than the duo-trio test (described in ISO 10399), but has

limited use with products that exhibit strong carryover and/or lingering flavours.

The method is applicable even when the nature of the difference is unknown [i.e. it determines neither

the size nor the direction of difference between samples, nor is there any indication of the attribute(s)

responsible for the difference]. The method is applicable only if the products are homogeneous.

The method is effective for:
a) determining that:
1) either a perceptible difference results (triangle testing for difference);
2) a perceptible difference does not result (triangle testing for similarity);

NOTE When, for example, a change is made in ingredients, processing, packaging, handling or storage.

b) selecting, training and monitoring assessors.
2 Normative references

The following documents are referred to in the text in such a way that some or all of their content

constitutes requirements of this document. For dated references, only the edition cited applies. For

undated references, the latest edition of the referenced document (including any amendments) applies.

ISO 5492, Sensory analysis — Vocabulary
ISO 8589, Sensory analysis — General guidance for the design of test rooms
3 Terms and definitions

For the purposes of this document, the terms and definitions given in ISO 5492 and the following apply.

ISO and IEC maintain terminological databases for use in standardization at the following addresses:

— ISO Online browsing platform: available at https:// www .iso .org/ obp
— IEC Electropedia: available at http:// www .electropedia .org/
3.1
alpha-risk
α-risk
probability of concluding that a perceptible difference exists when one does not

Note 1 to entry: This is also known as Type I error, significance level or false positive rate.

© ISO 2020 – All rights reserved 1
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO/FDIS 4120:2020(E)
3.2
beta-risk
β-risk
probability of concluding that no meaningful difference exists when one does
Note 1 to entry: This is also known as Type II error or false negative rate.
3.3
difference

situation in which samples can be distinguished based on their sensory properties

Note 1 to entry: The proportion of assessments in which a perceptible difference is detected between the two

products is given the symbol p .
3.4
product
material to be evaluated
3.5
sample
unit of product prepared, presented and evaluated in the test
3.6
sensitivity
statistical parameters that measure the performance characteristics of the test

Note 1 to entry: The sensitivity of the test is defined by the values of α, β and p .

3.7
similarity

situation in which any perceptible differences between the samples are so small that the products can

be used interchangeably
3.8
triad
those three samples given to an assessor in the triangle test

Note 1 to entry: In the triangle test, each sample is marked with a different code. Two of the samples are alike (i.e.

from one product) and one is different (i.e. from the other product).
4 Principle

The number of assessors is chosen based on the sensitivity desired for the test. (See 6.2 and the

discussion in A.3.)

Assessors receive a set of three samples (i.e. a triad) and are informed that two of the samples are the

same and that one is different. The assessors report which sample they believe to be different, even if

the selection is based only on a guess.

The number of correct responses is counted, and the significance is determined by reference to a

statistical table or an applicable computer program or app.
5 General test conditions and requirements
5.1 Clearly define the test objective in writing.

5.2 Carry out the test under conditions that prevent communication among assessors until all the

evaluations have been completed, using facilities and booths that conform to ISO 8589.

2 © ISO 2020 – All rights reserved
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO/FDIS 4120:2020(E)

5.3 Prepare the samples out of sight of the assessors and in an identical manner (e.g. same apparatus,

same vessels, same quantities of product).

5.4 Assessors shall not be able to identify the samples from the way in which they are presented. For

example, in a taste test, avoid any differences in appearance. Mask any irrelevant colour differences using

light filters and/or subdued illumination.

5.5 Code the test samples in a uniform manner, preferably using three-digit numbers, chosen at

random for each test. Each triad is composed of three samples, each with a different code. Preferably,

different codes should be used for each assessor during a session. However, the same three codes may be

used for all assessors within a test, provided that each code is used only once per assessor during a test

session (e.g. if several triangle tests on different products are being conducted in the same session).

5.6 It is preferable to present the samples under the conditions at which the product is generally used

(e.g. in a taste test, present the samples at the temperature at which the product is generally consumed).

The serving conditions of the three samples in each triad shall be identical (e.g. in a taste test, the three

samples shall be served at the same temperature), just as that of all the other samples in a series of tests

on a given type of product.

5.7 The size, quantity or volume presented shall be identical for the three samples in each triad, just as

that of all the other samples in a series of tests on a given type of product. The size, quantity or volume to

be evaluated may be imposed. If it is not, the assessors should be told to take sizes, quantities or volumes

that are always similar whatever the sample.

5.8 In a taste test, the assessors shall be told whether or not they are to swallow the samples or

whether they are free to do as they please. In this latter case, they shall be requested to proceed in the

same manner for all the samples.

5.9 During the test sessions, avoid giving information about product identity, expected treatment

effects, or individual performance until all testing is completed. The only necessary information for the

assessor is the nature of the product to be tested and the task to be performed.
6 Assessors
6.1 Qualification

All assessors should possess the same level of qualification, this level being chosen on the basis of the

test objective (see ISO 8586 for guidance). Experience and familiarity with the product may improve

the performance of an assessor and, therefore, may increase the likelihood of finding a significant

difference. Monitoring the performance of assessors over time may be useful for increased sensitivity.

All assessors shall be familiar with the mechanics of the triangle test (i.e. format, task and evaluation

procedure).
6.2 Number of assessors

Choose the number of assessors so as to obtain the sensitivity required for the test (see the discussion in

A.3). Using large numbers of assessors increases the likelihood of detecting small differences between

the products. However, in practice, the number of assessors is often determined by material conditions

(e.g. duration of the experiment, number of available assessors, quantity of product). When testing

for a difference, typical numbers of assessors are between 24 and 30. When testing for no meaningful

difference (i.e. similarity), twice as many assessors (i.e. approximately 60) are needed for equivalent

sensitivity.

Avoid replicate evaluations by the same assessor whenever possible. However, if replicate evaluations

are needed to produce a sufficient number of total evaluations, every effort should be made to have

© ISO 2020 – All rights reserved 3
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO/FDIS 4120:2020(E)

each assessor perform the same number of replicate evaluations. For example, if only 10 assessors are

available, have each assessor evaluate 3 triads to obtain a total of 30 evaluations.

NOTE Treating three evaluations performed by 10 assessors as 30 independent evaluations is not valid when

testing for similarity using Table A.2. However, the test for difference using Table A.1 is valid even when replicate

evaluations are performed (see References [8] and [9]). References [4], [5] and [6] on replicated discrimination

tests suggest alternative approaches for analysing replicated evaluations in discrimination tests.

7 Procedure

7.1 Prepare worksheets and scoresheets (see B.1 and B.2) in advance of the test so as to utilize an

equal number of the six possible sequences of two products, A and B:
ABB AAB ABA
BAA BBA BAB

Distribute these at random in groups of six among the assessors (i.e. use each sequence once among the

first group of six assessors; use each sequence once again among the next group of six assessors, etc.).

This will minimize the imbalance that results if the total number of assessors is not a multiple of six.

NOTE The worksheets also can be prepared digitally and made available for the evaluations.

7.2 Present the three samples of each triad simultaneously if possible, following the same spatial

arrangement for each assessor (e.g. on a line to be sampled always from left to right, in a triangle array).

Within the triad, assessors are generally allowed to make repeated evaluations of each sample as desired

(if, of course, the nature of the product allows for repeated evaluations).

7.3 Instruct the assessors to evaluate the samples in the order in which they were presented. Inform

the assessors that two of the samples are the same and that one is different. Each assessor shall then

indicate which one of the three samples is different from the other two.

7.4 The triangle test is a forced­choice procedure. Assessors are not allowed the option of reporting

“no difference”. An assessor who detects no difference between the samples should be instructed to

randomly select one of the samples and to indicate that the selection was only a guess in the comments

section of the scoresheet. The assessor has one chance out of three of giving the correct answer randomly.

7.5 The assessor shall not go back to any samples from previous triads or change the verdict on

any previous test. If an assessor is to carry out more than one test in a session, it is imperative that

the assessor shall not be able to change their response once given. For example, collect the completed

scoresheet and unused samples prior to serving the subsequent triad or do not allow the assessor to

return to an earlier answer screen once a response is confirmed.

7.6 Do not ask questions about preference, acceptance or degree of difference after the initial selection

of the odd sample. The selection the assessor has just made may bias the reply to any additional questions.

Responses to such questions may be obtained through separate tests for preference, acceptance, degree

of difference, etc. (See ISO 6658 for guidance.) A comment section asking why the choice was made may

be included for the assessor’s remarks.
8 Analysis and interpretation of results
8.1 When testing for a difference

Use Table A.1 to analyse the data obtained from a triangle test. If the number of correct responses is

greater than or equal to the number given in Table A.1 (corresponding to the number of assessors and

4 © ISO 2020 – All rights reserved
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO/FDIS 4120:2020(E)

the α-risk level chosen for the test), conclude that a perceptible difference exists between the samples

(see B.1).

If desired, calculate a confidence interval on the proportion of the population that can distinguish the

samples. The method is described in B.3.
8.2 When testing for similarity

NOTE In this document, “similar” does not mean “identical”. Rather, “similar” means that the two products

are sufficiently alike to be used interchangeably. It is not possible to prove that two products are identical.

However, it can be demonstrated that any difference that does exist between two products is so small as to have

no practical significance.

Use Table A.2 to analyse the data obtained from a triangle test. If the number of correct responses is less

than or equal to the number given in Table A.2 (corresponding to the number of assessors, the β­risk

level and the value of p chosen for the test), conclude that no meaningful difference exists between

the samples (see B.2). If results are to be compared from one test to another, then the same value of p

should be chosen for all tests.

If desired, calculate a confidence interval on the proportion of the population that can distinguish the

samples. The method is described in B.3.
9 Test report

Report the test objective, the samples that were tested, the results and the conclusions. Include

that the test was conducted in accordance with this document, i.e. ISO 4120:2020, and that the data

were analysed according to the methods given in Clause 8. The following additional information is

recommended:
— the purpose of the test and the nature of the treatment studied;

— full identification of the samples (i.e. origin, method of preparation, quantity, shape, storage prior

to testing, serving size, temperature); sample information should communicate that all storage,

handling and preparation was done in such a way as to yield samples that differ only due to the

variable of interest, if at all;

— the number of assessors, the number of correct responses and the result of the statistical evaluation

(including the values of α, β and p used for the test);

— assessors: experience (in sensory testing, with the product, with the samples in the test), age and

gender (see ISO 8586 for guidance);

— any information and any specific recommendations given to the assessors in connection with the test;

— the test environment (i.e. test facility used, simultaneous or sequential presentation, if the identity

of samples disclosed after the test and, if so, in what manner);
— the location, date of the test and name of the panel leader.
10 Precision and bias

Because results of sensory discrimination tests are a function of individual sensitivities, a general

statement regarding the reproducibility of results that is applicable to all populations of assessors

cannot be made. Precision regarding a particular population of assessors increases as the size of the

panel increases, and also with their training and with exposure to the product (e.g. the precision of the

test conducted using assessors drawn from the population of employees of the company that makes

the product would likely be greater than the precision of the test conducted using the same number of

assessors drawn from the population of naïve consumers).
© ISO 2020 – All rights reserved 5
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO/FDIS 4120:2020(E)

Since a forced-choice procedure is used, results obtained by this method are bias-free, provided that

the precautions in Clause 7 are fully observed.
6 © ISO 2020 – All rights reserved
---------------------- Page: 10 ----------------------
ISO/FDIS 4120:2020(E)
Annex A
(normative)
Tables

A.1 Values given in Table A.1 are the minimum number of correct responses required for significance

at the stated α­risk level (i.e. column) for the corresponding number of assessors, n (i.e. row). Reject the

assumption of “no difference” if the number of correct responses is greater than or equal to the value in

Table A.1.

Table A.1 — Minimum number of correct responses needed to conclude that a perceptible

difference exists based on a triangle test
α α
n n
0,20 0,10 0,05 0,01 0,001 0,20 0,10 0,05 0,01 0,001
6 4 5 5 6 — 27 12 13 14 16 18
7 4 5 5 6 7 28 12 14 15 16 18
8 5 5 6 7 8 29 13 14 15 17 19
9 5 6 6 7 8 30 13 14 15 17 19
10 6 6 7 8 9
31 14 15 16 18 20
11 6 7 7 8 10 32 14 15 16 18 20
12 6 7 8 9 10 33 14 15 17 18 21
13 7 8 8 9 11 34 15 16 17 19 21
14 7 8 9 10 11 35 15 16 17 19 22
15 8 8 9 10 12
36 15 17 18 20 22
16 8 9 9 11 12 42 18 19 20 22 25
17 8 9 10 11 13 48 20 21 22 25 27
18 9 10 10 12 13 54 22 23 25 27 30
19 9 10 11 12 14 60 24 26 27 30 33
20 9 10 11 13 14 66 26 28 29 32 35
21 10 11 12 13 15 72 28 30 32 34 38
22 10 11 12 14 15 78 30 32 34 37 40
23 11 12 12 14 16 84 33 35 36 39 43
24 11 12 13 15 16 90 35 37 38 42 45
25 11 12 13 15 17 96 37 39 41 44 48

Values in the table are exact because they are based on the binomial distribution. For values of n not in the table, compute

approximate values for the missing entries based on the normal approximation to the binomial distribution as follows.

Minimum number of responses (x) = nearest whole number greater than:
xn=+()/z32n / 9

where z varies with the significance level as follows: 0,84 for α = 0,20; 1,28 for α = 0,10; 1,64 for α = 0,05; 2,33 for α = 0,01;

3,09 for α = 0,001.

NOTE 1 Values of n < 18 are usually not recommended for a triangle test for a difference.

NOTE 2 Adapted from Reference [10].
© ISO 2020 – All rights reserved 7
---------------------- Page: 11 ----------------------
ISO/FDIS 4120:2020(E)
Table A.1 (continued)
α α
n n
0,20 0,10 0,05 0,01 0,001 0,20 0,10 0,05 0,01 0,001
26 12 13 14 15 17 102 39 41 43 46 50

Values in the table are exact because they are based on the binomial distribution. For values of n not in the table, compute

approximate values for the missing entries based on the normal approximation to the binomial distribution as follows.

Minimum number of responses (x) = nearest whole number greater than:
xn=+()/z32n / 9

where z varies with the significance level as follows: 0,84 for α = 0,20; 1,28 for α = 0,10; 1,64 for α = 0,05; 2,33 for α = 0,01;

3,09 for α = 0,001.

NOTE 1 Values of n < 18 are usually not recommended for a triangle test for a difference.

NOTE 2 Adapted from Reference [10].

A.2 Values given in Table A.2 are the maximum number of correct responses required for “similarity”

at the chosen levels of p , β and n. Accept the assumption of “no difference” at the 100(1−β) % level of

confidence if the number of correct responses is less than or equal to the value in Table A.2.

Table A.2 — Maximum number of correct responses needed to conclude that two samples are

similar, based on a triangle test
p p
d d
n β n β
10 % 20 % 30 % 40 % 50 % 10 % 20 % 30 % 40 % 50 %
18 0,001 0 1 2 3 5 66 0,001 14 18 22 26 31
0,01 2 3 4 5 6 0,01 16 20 25 29 34
0,05 3 4 5 6 8 0,05 19 23 28 32 37
0,10 4 5 6 7 8 0,10 20 25 29 33 38
0,20 4 6 7 8 9 0,20 22 26 31 35 40
24 0,001 2 3 4 6 8 72 0,001 15 20 24 29 34
0,01 3 5 6 8 9 0,01 18 23 28 32 38
0,05 5 6 8 9 11 0,05 21 26 30 35 40
0,10 6 7 9 10 12 0,10 22 27 32 37 42
0,20 7 8 10 11 13 0,20 24 29 34 39 44
30 0,001 3 5 7 9 11 78 0,001 17 22 27 32 38
0,01 5 7 9 11 13 0,01 20 25 30 36 41
0,05 7 9 11 13 15 0,05 23 28 33 39 44
0,10 8 10 11 14 16 0,10 25 30 35 40 46
0,20 9 11 13 15 17 0,20 27 32 37 42 48

Values in the table are exact because they are based on the binomial distribution. For values of n not in the table, compute

the 100(1–β) % upper confidence limit for p based on the normal approximation to the binomial distribution as:

[]15,(xn/ ),−+05 15,(znxx− )/n
where
x is the number of correct answers;
n is the number of assessors;

z varies as follows: 0,84 for β = 0,20; 1,28 for β = 0,10; 1,64 for β = 0,05; 2,33 for β = 0,01; 3,09 for β = 0,001.

If the computed value is less than the selected limit for p , then declare the samples similar at the β level of significance.

NOTE 1 Values of n < 30 are usually not recommended for a triangle test for similarity.

NOTE 2 Adapted from Reference [10].
8 © ISO 2020 – All rights reserved
---------------------- Page: 12 ----------------------
ISO/FDIS 4120:2020(E)
Table A.2 (continued)
p p
d d
n β n β
10 % 20 % 30 % 40 % 50 % 10 % 20 % 30 % 40 % 50 %
36 0,001 5 7 9 11 14 84 0,001 19 24 30 35 41
0,01 7 9 11 14 16 0,01 22 28 33 39 45
0,05 9 11 13 16 18 0,05 25 31 36 42 48
0,10 10 12 14 17 19 0,10 27 32 38 44 49
0,20 11 13 16 18 21 0,20 29 34 40 46 51
42 0,001 6 9 11 14 17 90 0,001 21 27 32 38 45
0,01 9 11 14 17 20 0,01 24 30 36 42 48
0,05 11 13 16 19 22 0,05 27 33 39 45 52
0,10 12 14 17 20 23 0,10 29 35 41 47 53
0,20 13 16 19 22 24 0,20 31 37 43 49 55
48 0,001 8 11 14 17 21 96 0,001 23 29 35 42 48
0,01 11 13 17 20 23 0,01 26 33 39 45 52
0,05 13 16 19 22 26 0,05 30 36 42 49 55
0,10 14 17 20 23 27 0,10 31 38 44 50 57
0,20 15 18 22 25 28 0,20 33 40 46 53 59
54 0,001 10 13 17 20 24 102 0,001 25 31 38 45 52
0,01 12 16 19 23 27 0,01 28 35 42 49 56
0,05 15 18 22 25 29 0,05 32 38 45 52 59
0,10 16 20 23 27 31 0,10 33 40 47 54 61
0,20 18 21 25 28 32 0,20 36 42 49 56 63
60 0,001 12 15 19 23 27 108 0,001 27 34 41 48 55
0,01 14 18 22 26 30 0,01 31 37 45 52 59
0,05 17 21 25 29 33 0,05 34 41 48 55 63
0,10 18 22 26 30 34 0,10 36 43 50 57 65
0,20 20 24 28 32 36 0,20 38 45 52 60 67

Values in the table are exact because they are based on the binomial distribution. For val

...

PROJET
NORME ISO/FDIS
FINAL
INTERNATIONALE 4120
ISO/TC 34/SC 12
Analyse sensorielle — Méthodologie
Secrétariat: IRAM
— Essai triangulaire
Début de vote:
2020-11-27
Sensory analysis — Methodology — Triangle test
Vote clos le:
2021-01-22
LES DESTINATAIRES DU PRÉSENT PROJET SONT
INVITÉS À PRÉSENTER, AVEC LEURS OBSER-
VATIONS, NOTIFICATION DES DROITS DE PRO-
TRAITEMENT PARALLÈLE ISO/CEN
PRIÉTÉ DONT ILS AURAIENT ÉVENTUELLEMENT
CONNAISSANCE ET À FOURNIR UNE DOCUMEN-
TATION EXPLICATIVE.
OUTRE LE FAIT D’ÊTRE EXAMINÉS POUR
ÉTABLIR S’ILS SONT ACCEPTABLES À DES FINS
INDUSTRIELLES, TECHNOLOGIQUES ET COM-
Numéro de référence
MERCIALES, AINSI QUE DU POINT DE VUE
ISO/FDIS 4120:2020(F)
DES UTILISATEURS, LES PROJETS DE NORMES
INTERNATIONALES DOIVENT PARFOIS ÊTRE
CONSIDÉRÉS DU POINT DE VUE DE LEUR POSSI-
BILITÉ DE DEVENIR DES NORMES POUVANT
SERVIR DE RÉFÉRENCE DANS LA RÉGLEMENTA-
TION NATIONALE. ISO 2020
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO/FDIS 4120:2020(F)
DOCUMENT PROTÉGÉ PAR COPYRIGHT
© ISO 2020

Tous droits réservés. Sauf prescription différente ou nécessité dans le contexte de sa mise en œuvre, aucune partie de cette

publication ne peut être reproduite ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique,

y compris la photocopie, ou la diffusion sur l’internet ou sur un intranet, sans autorisation écrite préalable. Une autorisation peut

être demandée à l’ISO à l’adresse ci-après ou au comité membre de l’ISO dans le pays du demandeur.

ISO copyright office
Case postale 401 • Ch. de Blandonnet 8
CH-1214 Vernier, Genève
Tél.: +41 22 749 01 11
E-mail: copyright@iso.org
Web: www.iso.org
Publié en Suisse
ii © ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO/FDIS 4120:2020(F)
Sommaire Page

Avant-propos ..............................................................................................................................................................................................................................iv

1 Domaine d’application ................................................................................................................................................................................... 1

2 Références normatives ................................................................................................................................................................................... 1

3 Termes et définitions ....................................................................................................................................................................................... 1

4 Principe .......................................................................................................................................................................................................................... 2

5 Conditions générales de l’essai ............................................................................................................................................................. 3

6 Sujets ................................................................................................................................................................................................................................. 3

6.1 Qualification .............................................................................................................................................................................................. 3

6.2 Nombre de sujets .................................................................................................................................................................................. 4

7 Mode opératoire.................................................................................................................................................................................................... 4

8 Analyse et interprétation des résultats ........................................................................................................................................ 5

8.1 Lors d’un essai de différence ...................................................................................................................................................... 5

8.2 Lors d’un essai de similitude ...................................................................................................................................................... 5

9 Rapport d’essai ....................................................................................................................................................................................................... 5

10 Fidélité et erreurs systématiques ....................................................................................................................................................... 6

Annexe A (normative) Tables ....................................................................................................................................................................................... 7

Annexe B (informative) Exemples ........................................................................................................................................................................13

Bibliographie ...........................................................................................................................................................................................................................18

© ISO 2020 – Tous droits réservés iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO/FDIS 4120:2020(F)
Avant-propos

L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d’organismes

nationaux de normalisation (comités membres de l’ISO). L’élaboration des Normes internationales est

en général confiée aux comités techniques de l’ISO. Chaque comité membre intéressé par une étude

a le droit de faire partie du comité technique créé à cet effet. Les organisations internationales,

gouvernementales et non gouvernementales, en liaison avec l’ISO participent également aux travaux.

L’ISO collabore étroitement avec la Commission électrotechnique internationale (IEC) en ce qui

concerne la normalisation électrotechnique.

Les procédures utilisées pour élaborer le présent document et celles destinées à sa mise à jour sont

décrites dans les Directives ISO/IEC, Partie 1. Il convient, en particulier, de prendre note des différents

critères d’approbation requis pour les différents types de documents ISO. Le présent document a été

rédigé conformément aux règles de rédaction données dans les Directives ISO/IEC, Partie 2 (voir www

.iso .org/ directives).

L’attention est attirée sur le fait que certains des éléments du présent document peuvent faire l’objet de

droits de propriété intellectuelle ou de droits analogues. L’ISO ne saurait être tenue pour responsable

de ne pas avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence. Les détails concernant

les références aux droits de propriété intellectuelle ou autres droits analogues identifiés lors de

l’élaboration du document sont indiqués dans l’Introduction et/ou dans la liste des déclarations de

brevets reçues par l’ISO (voir www .iso .org/ brevets).

Les appellations commerciales éventuellement mentionnées dans le présent document sont données

pour information, par souci de commodité, à l’intention des utilisateurs et ne sauraient constituer un

engagement.

Pour une explication de la nature volontaire des normes, la signification des termes et expressions

spécifiques de l’ISO liés à l’évaluation de la conformité, ou pour toute information au sujet de l’adhésion

de l’ISO aux principes de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) concernant les obstacles

techniques au commerce (OTC), voir le lien suivant: www .iso .org/ iso/ fr/ avant -propos .html.

Le présent document a été élaboré par le comité technique ISO/TC 34, Produits alimentaires, sous-comité

SC 12, Analyse sensorielle, en collaboration avec le comité technique CEN/SS C01, Produits alimentaires,

du Comité européen de normalisation (CEN), conformément à l’Accord de coopération technique entre

l’ISO et le CEN (Accord de Vienne).

Cette troisième édition annule et remplace la deuxième édition (ISO 4120:2004), qui a fait l’objet d’une

révision technique. Les principales modifications par rapport à l’édition précédente sont les suivantes:

— le document a été généralisé aux applications autres que les produits alimentaires et les boissons;

— des lignes directrices sur la manière d’utiliser le modèle de Thurstone ont été ajoutées en complément

du modèle d’évaluation précédent.

Il convient que l’utilisateur adresse tout retour d’information ou toute question concernant le présent

document à l’organisme national de normalisation de son pays. Une liste exhaustive desdits organismes

se trouve à l’adresse www .iso .org/ fr/ members .html.
iv © ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 4 ----------------------
PROJET FINAL DE NORME INTERNATIONALE ISO/FDIS 4120:2020(F)
Analyse sensorielle — Méthodologie — Essai triangulaire
1 Domaine d’application

Le présent document spécifie un mode opératoire permettant de déterminer s’il existe une différence

sensorielle perceptible ou une similitude entre les échantillons de deux produits. La méthode est une

procédure à choix forcé. Elle s’applique s’il existe une différence pour une seule propriété sensorielle ou

pour plusieurs.

La méthode est statistiquement plus efficace que l’essai duo-trio (décrit dans l’ISO 10399), mais est d’une

utilisation limitée pour les produits présentant une forte rémanence et/ou des arômes persistants.

La méthode est applicable même lorsque la nature de la différence est inconnue [ce qui signifie qu’elle

ne détermine ni la taille ni le sens de la différence entre des échantillons et qu’elle ne donne pas non

plus d’indications sur la ou les propriétés à l’origine de cette différence]. La présente méthode n’est

applicable que si les produits sont homogènes.
La méthode est efficace dans les cas suivants:
a) pour déterminer:
1) qu’il existe une différence perceptible (essai triangulaire de différence);

2) qu’il n’existe pas de différence perceptible (essai triangulaire de similitude);

NOTE Quand, par exemple, des modifications sont apportées aux ingrédients, à la transformation, à

l’emballage, aux opérations de manutention ou de stockage.
b) pour sélectionner, entraîner et contrôler les sujets.
2 Références normatives

Les documents suivants sont cités dans le texte de sorte qu’ils constituent, pour tout ou partie de leur

contenu, des exigences du présent document. Pour les références datées, seule l’édition citée s’applique.

Pour les références non datées, la dernière édition du document de référence s’applique (y compris les

éventuels amendements).
ISO 5492, Analyse sensorielle — Vocabulaire

ISO 8589, Analyse sensorielle — Directives générales pour la conception de locaux destinés à l'analyse

3 Termes et définitions

Pour les besoins du présent document, les termes et définitions donnés dans l’ISO 5492 ainsi que les

suivants, s’appliquent.

L’ISO et l’IEC tiennent à jour des bases de données terminologiques destinées à être utilisées en

normalisation, consultables aux adresses suivantes:

— ISO Online browsing platform: disponible à l’adresse https:// www .iso .org/ obp

— IEC Electropedia: disponible à l’adresse http:// www .electropedia .org/
© ISO 2020 – Tous droits réservés 1
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO/FDIS 4120:2020(F)
3.1
risque alpha
risque α

probabilité de conclure qu’il existe une différence perceptible alors qu’il n’en existe pas

Note 1 à l'article: Est également appelé erreur de type I, niveau de signification ou taux de faux positifs.

3.2
risque bêta
risque β

probabilité de conclure qu’il n’existe aucune différence significative alors qu’il en existe une

Note 1 à l'article: Est également appelé erreur de type II ou taux de faux négatifs.

3.3
différence

situation dans laquelle les échantillons peuvent être distingués sur la base de leurs propriétés

sensorielles

Note 1 à l'article: La proportion d’évaluations au cours desquelles une différence perceptible est détectée entre

les deux produits est donnée par le symbole p .
3.4
produit
matériau à évaluer
3.5
échantillon
unité de produit préparée, présentée et évaluée au cours de l’essai
3.6
sensibilité
paramètres statistiques mesurant les caractéristiques de performance de l’essai

Note 1 à l'article: La sensibilité de l’essai est définie par les valeurs de α, β et p .

3.7
similitude

situation dans laquelle les différences perceptibles entre les échantillons sont si petites que les produits

peuvent être interchangeables
3.8
triade
les trois échantillons fournis à un sujet au cours de l’essai triangulaire

Note 1 à l'article: Dans l’essai triangulaire, chaque échantillon porte un code différent. Deux des échantillons

sont semblables (c’est-à-dire proviennent d’un même produit) et un est différent (c’est-à-dire provient de l’autre

produit).
4 Principe

Le nombre de sujets est choisi en fonction de la sensibilité souhaitée pour l’essai (voir 6.2 et la discussion

en A.3).

Les sujets reçoivent un ensemble de trois échantillons (c’est-à-dire une triade) et sont informés du

fait que deux des échantillons sont identiques et qu’un est différent. Les sujets signalent celui des

échantillons qu’ils pensent être différent, même si ce choix ne repose que sur une supposition.

Le nombre de réponses correctes est comptabilisé et sa signification déterminée par référence à une

table statistique, un programme informatique ou une application pertinente.
2 © ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO/FDIS 4120:2020(F)
5 Conditions générales de l’essai
5.1 Définir l’objectif de l’essai par écrit de manière claire.

5.2 Effectuer l’essai dans des conditions empêchant toute communication entre les sujets jusqu’à ce

que toutes les évaluations aient été terminées, en utilisant des installations et des cabines conformes à

l’ISO 8589.

5.3 Préparer les échantillons à l’abri des regards des sujets et de manière identique (même appareillage,

mêmes récipients, mêmes quantités de produit).

5.4 Les sujets ne doivent pas être capables d’identifier les échantillons d’après la manière dont ils sont

présentés. Par exemple, lors d’un essai de goût, on doit éviter toute différence d’aspect. Masquer toutes

les différences de couleur non pertinentes en utilisant des filtres à lumière et/ou un faible éclairage.

5.5 Coder les échantillons de façon uniforme, en utilisant de préférence des nombres à trois chiffres,

choisis au hasard pour chaque essai. Chaque triade est composée de trois échantillons portant chacun un

code différent. De préférence, il convient d’utiliser des codes différents pour chaque sujet au cours d’une

session. Cependant, les trois mêmes codes peuvent être utilisés pour tous les sujets au sein d’un essai,

à condition que chaque code ne soit utilisé qu’une fois par sujet au cours d’une session (par exemple, si

plusieurs essais triangulaires portant sur différents produits sont conduits au cours de la même session).

5.6 Il est préférable de présenter les échantillons dans les conditions dans lesquelles le produit est

généralement utilisé (par exemple, dans un essai de goût, présenter les échantillons à la température

à laquelle le produit est généralement consommé). Les conditions de service des trois échantillons de

chaque triade doivent être identiques (par exemple, dans un essai de goût, les trois échantillons doivent

être servis à la même température), de même que celles de tous les autres échantillons d’une série

d’essais effectués sur un type donné de produit.

5.7 La taille, la quantité ou le volume présentés doivent être identiques pour les trois échantillons de

chaque triade, de même que pour tous les autres échantillons d’une série d’essais effectués sur un type

donné de produit. La taille, la quantité ou le volume à évaluer peuvent être imposés. Sinon, il convient de

spécifier aux sujets de prendre des tailles, des quantités ou des volumes toujours similaires, quel que soit

l’échantillon.

5.8 Dans un essai de goût, il doit être indiqué aux sujets s’ils doivent ou non avaler les échantillons

ou s’ils sont libres de procéder comme ils le veulent. Dans ce dernier cas, il doit leur être demandé de

procéder de la même manière pour tous les échantillons.

5.9 Pendant les sessions d’essai, éviter de donner des informations sur l’identité du produit, les effets

attendus du traitement ou les performances individuelles jusqu’à la fin de tous les essais. Les seules

informations nécessaires pour le sujet sont la nature du produit soumis à l’essai et la tâche à réaliser.

6 Sujets
6.1 Qualification

Il convient que tous les sujets possèdent le même niveau de qualification, ce niveau étant choisi sur la

base de l’objectif de l’essai (voir l’ISO 8586 pour des lignes directrices). L’expérience et l’habitude du

produit peuvent améliorer les performances d’un sujet et peuvent de ce fait augmenter les chances de

trouver une différence significative. Il peut s’avérer utile de suivre la performance des sujets dans le

temps pour une sensibilité accrue.

Tous les sujets doivent être familiers avec les mécanismes de l’essai triangulaire (c’est-à-dire le format,

la tâche et le mode opératoire d’évaluation).
© ISO 2020 – Tous droits réservés 3
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO/FDIS 4120:2020(F)
6.2 Nombre de sujets

Choisir le nombre de sujets de manière à obtenir la sensibilité requise pour l’essai (voir la discussion

en A.3). L’utilisation de grands nombres de sujets accroît les chances de détecter de petites différences

entre les produits. Toutefois, dans la pratique, le nombre de sujets est souvent déterminé par des

conditions matérielles (par exemple, la durée de l’expérience, le nombre de sujets disponibles, la

quantité de produit). Lors d’un essai de différence, le nombre habituel de sujets est approximativement

de 24 à 30. Lors d’un essai sur une différence non significative (c’est-à-dire similitude), deux fois plus de

sujets (c’est-à-dire approximativement 60) sont nécessaires pour une sensibilité équivalente.

Éviter, autant que possible, les évaluations répétées par un même sujet. Cependant, si des évaluations

répétées sont nécessaires pour réaliser un nombre total d’évaluations suffisant, il convient de s’efforcer

que chaque sujet réalise le même nombre d’évaluations répétées. Par exemple, si seulement 10 sujets

sont disponibles, faire évaluer à chaque sujet 3 triades pour obtenir un nombre total de 30 évaluations.

NOTE Analyser trois évaluations réalisées par 10 sujets comme 30 évaluations indépendantes n’est pas

valide lorsqu’on recherche une similitude en utilisant le Tableau A.2. Cependant, l’essai de différence utilisant le

Tableau A.1 est valide même lorsque des évaluations répétées sont réalisées (voir les références [8] et [9]). Les

références [4], [5] et [6] sur des essais de discrimination avec répétitions suggèrent des approches alternatives

pour analyser les évaluations répétées dans les essais de discrimination.
7 Mode opératoire

7.1 Préparer les feuilles de protocole et les formulaires de réponse (voir B.1 et B.2) avant de procéder

à l’essai afin d’utiliser un nombre égal des six présentations possibles des deux produits, A et B:

ABB AAB ABA
BAA BBA BAB

Les distribuer au hasard parmi les sujets répartis en groupes de six (c’est-à-dire utiliser chaque

présentation une seule fois parmi le premier groupe de six sujets; utiliser chaque présentation une

nouvelle fois pour le groupe suivant de six sujets, etc.). Procéder ainsi réduit le déséquilibre survenant

si le nombre total de sujets n’est pas un multiple de six.

NOTE Les feuilles de protocole peuvent aussi être élaborées numériquement et être mises à disposition pour

les évaluations.

7.2 Présenter les trois échantillons de chaque triade, simultanément si possible, en suivant la même

disposition spatiale pour chaque sujet (par exemple, sur une ligne devant toujours être examinée de

gauche à droite, en triangle, etc.). Au sein de la triade, les sujets sont généralement autorisés à répéter

les évaluations pour chaque échantillon autant de fois qu’ils le désirent (si, bien sûr, la nature du produit

permet des évaluations répétées).

7.3 Demander aux sujets d’évaluer les échantillons dans l’ordre dans lequel ils sont présentés.

Informer les sujets que deux des échantillons sont les mêmes et qu’un est différent. Chaque sujet doit

alors indiquer lequel des trois échantillons est différent des deux autres.

7.4 L’essai triangulaire est une procédure à choix forcé. Les sujets ne sont pas autorisés à choisir

l’option « pas de différence ». Il convient de demander à un sujet qui ne détecte aucune différence entre

les échantillons de choisir au hasard un des échantillons et d’indiquer dans la section « Commentaires »

du formulaire de réponse que ce choix n’est qu’une supposition. Le sujet a une chance sur trois de donner

une réponse correcte au hasard.

7.5 Le sujet ne peut ni revenir sur l’un des échantillons des triades précédentes ni modifier son verdict

sur l’un des essais précédents. Si un sujet doit effectuer plus d’un essai au cours d’une session, il est

impératif que le sujet ne puisse pas modifier sa réponse une fois qu’il l’a donnée. Par exemple, collecter le

4 © ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO/FDIS 4120:2020(F)

formulaire de réponse complété et les échantillons inutilisés avant de présenter la triade suivante ou ne

pas permettre au sujet de revenir sur un écran de réponse une fois qu’il a confirmé sa réponse.

7.6 Ne pas poser de questions sur la préférence, l’acceptation ou le degré de différence après le choix

initial de l’échantillon intrus. Le choix que vient de faire le sujet peut biaiser la réponse à toute question

supplémentaire. Les réponses à de telles questions peuvent être obtenues au moyen d’essais séparés

pour la préférence, l’acceptation, le degré de différence, etc. (voir l’ISO 6658 pour des lignes directrices).

Une section « Commentaires » demandant les raisons du choix peut être incorporée pour les remarques

du sujet.
8 Analyse et interprétation des résultats
8.1 Lors d’un essai de différence

Utiliser le Tableau A.1 pour analyser les données obtenues à partir d’un essai triangulaire. Si le nombre

de réponses correctes est supérieur ou égal au nombre donné dans le Tableau A.1 (correspondant au

nombre de sujets et au niveau de risque α choisis pour l’essai), conclure qu’il existe une différence

perceptible entre les échantillons (voir B.1).

Si cela est souhaité, calculer un intervalle de confiance sur la proportion de la population capable de

distinguer les échantillons. La méthode est décrite en B.3.
8.2 Lors d’un essai de similitude

NOTE Dans le présent document, « similaire » ne signifie pas « identique ». Le terme « similaire » signifie

plutôt que deux produits sont suffisamment semblables pour être interchangeables. Il n’est pas possible de

prouver que deux produits sont identiques. En revanche, il peut être démontré qu’une différence existant entre

deux produits est tellement faible qu’elle n’est pas significative dans la pratique.

Utiliser le Tableau A.2 pour analyser les données obtenues à partir d’un essai triangulaire. Si le nombre

de réponses correctes est inférieur ou égal au nombre donné dans le Tableau A.2 (correspondant au

nombre de sujets, au niveau de risque β et à la valeur de p choisis pour l’essai), conclure qu’il n’existe

pas de différence significative entre les échantillons (voir B.2). Si les résultats doivent être comparés

d’un essai à l’autre, il convient alors de choisir la même valeur de p pour tous les essais.

Si cela est souhaité, calculer un intervalle de confiance sur la proportion de la population capable de

distinguer les échantillons. La méthode est décrite en B.3.
9 Rapport d’essai

Consigner l’objectif de l’essai, les échantillons ayant été soumis à l’essai, les résultats et les conclusions.

Préciser le fait que l’essai a été conduit conformément au présent document, à savoir l’ISO 4120:2020,

et que les données ont été analysées selon les méthodes indiquées à l’Article 8. Les informations

supplémentaires suivantes sont recommandées:
— le but de l’essai et la nature du traitement étudié;

— l’identification complète des échantillons (c’est-à-dire l’origine, la méthode de préparation, la

quantité, la forme, le stockage avant essai, la taille de présentation, la température); il convient que

les informations concernant les échantillons précisent que toutes les opérations de stockage, de

manutention et de préparation ont été réalisées de façon à produire des échantillons qui ne diffèrent

que par la variable d’intérêt, si elle existe;

— le nombre de sujets, le nombre de réponses correctes et le résultat de l’évaluation statistique (y

compris les valeurs de α, β et p employées pour l’essai);

— les sujets: expérience (en analyse sensorielle, avec le produit, avec les échantillons de l’essai), âge et

sexe (voir l’ISO 8586 pour des lignes directrices);
© ISO 2020 – Tous droits réservés 5
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO/FDIS 4120:2020(F)

— toutes les informations et les recommandations spécifiques relatives à l’essai données aux sujets;

— l’environnement d’essai (c’est-à-dire l’installation utilisée pour l’essai, une présentation simultanée

ou séquentielle, si l’identité des échantillons a été révélée après l’essai et, si oui, de quelle façon);

— le lieu, la date de l’essai et le nom de l’animateur de jury.
10 Fidélité et erreurs systématiques

Étant donné que les résultats des essais de discrimination sensorielle sont fonction des sensibilités

individuelles, il est impossible d’établir une déclaration générale sur la reproductibilité des résultats

qui soit applicable à toutes les populations de sujets. La fidélité concernant une population particulière

de sujets augmente avec la taille du jury, ainsi qu’avec l’entraînement et l’exposition au produit (par

exemple la fidélité d’un essai mené avec des sujets issus de la population des employés de la société qui

fabrique le produit serait probablement supérieure à celle d’un essai mené avec le même nombre de

sujets issus d’une population de consommateurs « naïfs »).

Étant donné qu’une procédure à choix forcé est utilisée, les résultats obtenus grâce à cette méthode sont

exempts d’erreur systématique, à condition que les précautions indiquées à l’Article 7 soient totalement

respectées.
6 © ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 10 ----------------------
ISO/FDIS 4120:2020(F)
Annexe A
(normative)
Tables

A.1 Les valeurs données dans le Tableau A.1 correspondent au nombre minimal de réponses correctes

requis pour être significatif au niveau de risque α déterminé (c’est-à-dire la colonne) pour le nombre

correspondant de sujets, n (c’est-à-dire la ligne). Rejeter l’hypothèse « pas de différence » si le nombre de

réponses correctes est supérieur ou égal à la valeur du Tableau A.1.

Tableau A.1 — Nombre minimal de réponses correctes nécessaire pour conclure qu’il existe une

différence perceptible, sur la base d’un essai triangulaire
α α
n n
0,20 0,10 0,05 0,01 0,001 0,20 0,10 0,05 0,01 0,001
6 4 5 5 6 — 27 12 13 14 16 18
7 4 5 5 6 7 28 12 14 15 16 18
8 5 5 6 7 8 29 13 14 15 17 19
9 5 6 6 7 8 30 13 14 15 17 19
10 6 6 7 8 9
31 14 15 16 18 20
11 6 7 7 8 10 32 14 15 16 18 20
12 6 7 8 9 10 33 14 15 17 18 21
13 7 8 8 9 11 34 15 16 17 19 21
14 7 8 9 10 11 35 15 16 17 19 22
15 8 8 9 10 12
36 15 17 18 20 22
16 8 9 9 11 12 42 18 19 20 22 25
17 8 9 10 11 13 48 20 21 22 25 27
18 9 10 10 12 13 54 22 23 25 27 30
19 9 10 11 12 14 60 24 26 27 30 33
20 9 10 11 13 14 66 26 28 29 32 35
21 10 11 12 13 15 72 28 30 32 34 38
22 10 11 12 14 15 78 30 32 34 37 40
23 11 12 12 14 16 84 33 35 36 39 43
24 11 12 13 15 16 90 35 37 38 42 45
25 11 12 13 15 17 96 37 39 41 44 48

Les valeurs du tableau sont exactes, car elles sont fondées sur la loi binomiale. Pour les valeurs de n non incluses dans le

tableau, calculer les valeurs approximatives pour les entrées manquantes en utilisant l’approximation normale de la loi

binomiale, comme suit: Nombre minimal de réponses (x) = nombre entier le plus proche supérieur à:

xn=+()/z32n / 9

où z varie en fonction du niveau de signification comme suit: 0,84 pour α = 0,20; 1,28 pour α = 0,10; 1,64 pour α = 0,05; 2,33

pour α = 0,01; 3,09 pour α = 0,001.

NOTE 1 Les valeurs de n < 18 ne sont généralement pas recommandées pour les essais triangulaires de différence.

NOTE 2 Adapté de la référence [10].
© ISO 2020 – Tous droits réservés 7
---------------------- Page: 11 ----------------------
ISO/FDIS 4120:2020(F)
Tableau A.1 (suite)
α α
n n
0,20 0,10 0,05 0,01 0,001 0,20 0,10 0,05 0,01 0,001
26 12 13 14 15 17 102 39 41 43 46 50

Les valeurs du tableau sont exactes, car elles sont fondées sur la loi binomiale. Pour les valeurs de n non incluses dans le

tableau, calculer les valeurs approximatives pour les entrées manquantes en utilisant l’approximation normale de la loi

binomiale, comme suit: Nombre minimal de réponses (x) = nombre entier le plus proche supérieur à:

xn=+()/z32n / 9

où z varie en fonction du niveau de signification comme suit: 0,84 pour α = 0,20; 1,28 pour α = 0,10; 1,64 pour α = 0,05; 2,33

pour α = 0,01; 3,09 pour α = 0,001.

NOTE 1 Les valeurs de n < 18 ne sont généralement pas recommandées pour les essais triangulaires de différence.

NOTE 2 Adapté de la référence [10].
A.2 Les valeurs
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.