Metallic coatings — Porosity tests — Porosity in gold or palladium coatings on metal substrates by gel-bulk electrography

Revêtements métalliques — Essais de porosité — Porosité des revêtements d'or ou de palladium sur métaux par électrographie par gélification

Cette méthode d'essai couvre les équipements et techniques destinés à déterminer la porosité dans des revêtements de métaux nobles, particulièrement des dépôts électrolytiques d'or, de palladium et d'alliage palladium-nickel (70 % à 90 % de palladium) et dans des métaux plaqués utilisés sur les contacts électriques. Le mode opératoire par gélification n'est pas aussi sensible aux petits pores et est plus complexe que des essais de porosité impliquant des corrodants gazeux (voir l'ISO 14647 et l'ISO 15721). Il implique aussi davantage de produits chimiques, de préparation et d'équipements auxiliaires. Cet essai est destiné à être utilisé pour des descriptions quantitatives de la porosité (comme le nombre de pores par unité de surface ou par contact) uniquement sur les zones de mesurage où les revêtements ont une densité de pores suffisamment faible, de sorte que les sites de corrosion sont bien séparés et peuvent être facilement séparés. À titre de ligne directrice générale, il peut s'appliquer pour les densités de pores allant jusqu'à environ 25/cm2. D'autres méthodes d'essai de porosité sont indiquées dans l'ISO 10308. Des revues critiques détaillées d'essais de porosité sont également disponibles. D'autres méthodes d'essai de porosité sont décrites dans l'ISO 12687, l'ISO 14647 et l'ISO 15721.

General Information

Status
Published
Publication Date
18-Apr-2001
Current Stage
9093 - International Standard confirmed
Start Date
09-Mar-2011
Completion Date
06-Jul-2021
Ref Project

Buy Standard

Standard
ISO 15720:2001 - Metallic coatings -- Porosity tests -- Porosity in gold or palladium coatings on metal substrates by gel-bulk electrography
English language
11 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 15720:2001 - Revetements métalliques -- Essais de porosité -- Porosité des revetements d'or ou de palladium sur métaux par électrographie par gélification
French language
11 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL ISO
STANDARD 15720
First edition
2001-04-15
Metallic coatings — Porosity tests —
Porosity in gold or palladium coatings on
metal substrates by gel-bulk electrography
Revêtements métalliques — Essais de porosité — Porosité des
revêtements d'or ou de palladium sur métaux par électrographie par
gélification
Reference number
ISO 15720:2001(E)
ISO 2001
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 15720:2001(E)
PDF disclaimer

This PDF file may contain embedded typefaces. In accordance with Adobe's licensing policy, this file may be printed or viewed but shall not

be edited unless the typefaces which are embedded are licensed to and installed on the computer performing the editing. In downloading this

file, parties accept therein the responsibility of not infringing Adobe's licensing policy. The ISO Central Secretariat accepts no liability in this

area.
Adobe is a trademark of Adobe Systems Incorporated.

Details of the software products used to create this PDF file can be found in the General Info relative to the file; the PDF-creation parameters

were optimized for printing. Every care has been taken to ensure that the file is suitable for use by ISO member bodies. In the unlikely event

that a problem relating to it is found, please inform the Central Secretariat at the address given below.

© ISO 2001

All rights reserved. Unless otherwise specified, no part of this publication may be reproduced or utilized in any form or by any means, electronic

or mechanical, including photocopying and microfilm, without permission in writing from either ISO at the address below or ISO's member body

in the country of the requester.
ISO copyright office
Case postale 56 � CH-1211 Geneva 20
Tel. + 41 22 749 01 11
Fax + 41 22 749 09 47
E-mail copyright@iso.ch
Web www.iso.ch
Printed in Switzerland
ii © ISO 2001 – All rights reserved
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 15720:2001(E)
Contents Page

Foreword.....................................................................................................................................................................iv

Introduction.................................................................................................................................................................v

1 Scope ..............................................................................................................................................................1

2 Normative references ....................................................................................................................................1

3 Terms and definitions ...................................................................................................................................2

4 Apparatus .......................................................................................................................................................2

5 Reagent...........................................................................................................................................................4

6 Safety hazards................................................................................................................................................4

7 Procedure .......................................................................................................................................................5

8 Examination....................................................................................................................................................7

9 Precision.........................................................................................................................................................7

10 Test report ......................................................................................................................................................8

Annex A (informative) Useful guidelines for examining samples ..........................................................................9

Annex B (informative) Significance and use ..........................................................................................................10

Bibliography..............................................................................................................................................................11

© ISO 2001 – All rights reserved iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 15720:2001(E)
Foreword

ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of national standards bodies (ISO

member bodies). The work of preparing International Standards is normally carried out through ISO technical

committees. Each member body interested in a subject for which a technical committee has been established has

the right to be represented on that committee. International organizations, governmental and non-governmental, in

liaison with ISO, also take part in the work. ISO collaborates closely with the International Electrotechnical

Commission (IEC) on all matters of electrotechnical standardization.

International Standards are drafted in accordance with the rules given in the ISO/IEC Directives, Part 3.

Draft International Standards adopted by the technical committees are circulated to the member bodies for voting.

Publication as an International Standard requires approval by at least 75 % of the member bodies casting a vote.

Attention is drawn to the possibility that some of the elements of this International Standard may be the subject of

patent rights. ISO shall not be held responsible for identifying any or all such patent rights.

International Standard ISO 15720 was prepared by Technical Committee ISO/TC 107, Metallic and other inorganic

coatings, Subcommittee SC 7, Corrosion tests.
Annexes A and B of this International Standard are for information only.
iv © ISO 2001 – All rights reserved
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 15720:2001(E)
Introduction

This test method is an electrographic technique, "gel-bulk electrography." The specimen is made the anode in a

cell containing a solid or semi-solid electrolyte of gelatin, conducting salts and an indicator. Application of current to

this cell results in the migration of base metal ions through continuous pores. Reaction of cations with an indicator

gives rise to coloured reaction products (not to be confused with corrosion products) at pore sites which may be

counted through the clear gel. Individual spots are counted with the aid of a lense or low-power stereomicroscope.

The test method is designed to show whether the porosity level is less than or greater than a given value which,

from experience, is considered by the user to be acceptable for the intended application.

These porosity tests involve corrosion reactions in which the products delineate defect sites in coatings. Since the

chemistry and properties of these products do not resemble those found in natural or service environments, these

tests can not be recommended for the prediction of the electrical performance of contacts unless correlation is first

established with service experience.

This test method is suitable for coatings containing 75 % or more of gold on substrates of silver, nickel, copper and

its alloys that are commonly used in electrical contacts. This test method is also suitable for coatings of 95 % or

more of palladium on nickel, copper and its alloys, and for coatings of palladium-nickel alloy (75 % or more of

palladium) on nickel, copper and its alloys.

This test method is capable of detecting porosity or other defects in gold or palladium coatings that could

participate in substrate corrosion reactions. In addition, it can be used on contacts having complex geometry such

as pin-socket contacts (although difficulty may be experienced in inspecting deep recesses).

This test is considered destructive because it reveals the presence of porosity by contaminating the surface with

corrosion products and by it undercuts the corrodible metal at pore sites and at unplated areas. In addition, the

surface is coated with a corrosive gel mixture which is difficult to remove completely. Any parts exposed to the gel

test shall not be placed in service.
© ISO 2001 – All rights reserved v
---------------------- Page: 5 ----------------------
INTERNATIONAL STANDARD ISO 15720:2001(E)
Metallic coatings — Porosity tests — Porosity in gold or palladium
coatings on metal substrates by gel-bulk electrography

WARNING — This International Standard does not purport to address all of the safety concerns, if any,

associated with its use. It is the responsibility of the user of this International Standard to establish

appropriate safety and health practices and determine the applicability of regulatory limitations prior to

use. For specific hazard statements, see clause 6.
1 Scope

This test method covers equipment and techniques for determining porosity in noble metal coatings, particularly

electrodeposits of gold, palladium and palladium-nickel alloy (70 % to 90 % palladium) and clad metals used on

electrical contacts.

The gel-bulk procedure is not as sensitive to small pores and is more complex than porosity tests involving

gaseous corrodants (see ISO 14647 and ISO 15721). It also involves more chemicals, preparation and auxiliary

equipment.

This test is intended to be used for quantitative descriptions of porosity (such as number of pores per unit area or

per contact) only on measurement areas where coatings have a sufficiently low pore density such that the

corrosion sites are well separated and can be readily resolved. As a general guideline this can be achieved for pore

densities up to about 25/cm .

Other porosity testing methods are outlined in ISO 10308. Detailed critical reviews of porosity testing are also

available. Other porosity test methods are described in ISO 12687, ISO 14647 and ISO 15721.

2 Normative references

The following normative documents contain provisions which, through reference in this text, constitute provisions of

this International Standard. For dated references, subsequent amendments to, or revisions of, any of these

publications do not apply. However, parties to agreements based on this International Standard are encouraged to

investigate the possibility of applying the most recent editions of the normative documents indicated below. For

undated references, the latest edition of the normative document referred to applies. Members of ISO and IEC

maintain registers of currently valid International Standards.

ISO 2064, Metallic and other inorganic coatings — Definitions and conventions concerning the measurement of

thickness.

ISO 2079, Surface treatment and metallic coatings — General classification of terms.

ISO 2080, Electroplating and related processes — Vocabulary.
ISO 10308, Metallic coatings — Review of porosity tests.
© ISO 2001 – All rights reserved 1
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 15720:2001(E)
3 Terms and definitions

For the purposes of this International Standard, the terms and definitions given in ISO 2064, ISO 2079, ISO 2080

and ISO 10308 as well as the following apply.
3.1
decorations

coloured reaction products emanating from the pores that provide visual contrast with the gel medium

NOTE While non-standard terms are deprecated, the term decorations has had long-standing use in differentiating

between coloured pore indicators and true corrosion products. The term can be found in the technical literature.

3.2
metallic coatings
Includes platings, claddings, or other metallic layers applied to the substrate

NOTE The coatings can comprise a single metallic layer or a combination of metallic layers.

3.3
porosity

The presence of any discontinuity, crack, or hole in the coating that exposes a different underlying metal

4 Apparatus

4.1 Test vessel, of glass, acrylic resin or other inert colourless transparent material. It shall have thin-walled flat

sides and be of a size appropriate to the sample to be tested.

4.2 Power supply, rated at 0 A to 1 A and 0 V to 10 V dc; an electronically regulated, constant-current (�5%)

apparatus is preferred.
4.3 dc milliammeter.
4.4 Separate dc voltmeter.

4.5 Cathode material, in the form of plain expanded foil or wire and made of titanium and coated with platinum,

gold or other inert coating. Alternatively, platinum, gold or other inert metals may be used.

The cathode and specimen (anode) areas shall be approximately the same. Additional, gold or platinum wires for

cathode and anode are needed for that portion of the electrical connection that is in the reagent solution. If small

alligator clips are used to secure the lead wires to the cathode and anode they shall be heavily gold-plated so as to

be entirely free of porosity. A variation of this procedure, suitable for samples with relatively few pores, is to use a

second identical test sample as the cathode. The test can be run with current first in the forward, then in the

reverse direction so that the porosity in both samples may be determined. Figure 1 is a diagram of the test cell

setup.

NOTE A commonly used alternative cell design incorporates the cathode as part of the cell structure (as shown in

Figure 2). In addition, the samples may be attached to a common carrier strip or holder, so that only the sample surfaces need

be in the gel.
4.6 Timer, capable of indicating seconds.

4.7 Stereomicroscope, with �10 magnification and an illuminator for sample inspection after test. An eyepiece

reticule is recommended for convenience in locating the contact area or other significant measurement areas.

2 © ISO 2001 – All rights reserved
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 15720:2001(E)
Dimensions in millimetres
Key
1 dc milliammeter (4.3)
2 dc voltmeter (4.4)
3Gel
4 Contacts (anode)
5 Cathode (approximately same surface area as specimens under test)
Observation at �10 magnification of components in situ.
Figure 1 — Schematic representation of typical test-cell set-up;
anode (sample) and cathode are facing each other (preferred orientation)
© ISO 2001 – All rights reserved 3
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 15720:2001(E)
Key
1 dc milliammeter (4.3)
2 dc voltmeter (4.4)
3 Sample strip (anode)
4 Cathode

Figure 2 — Exploded view of alternate design with cathode incorporated as part of cell structure

5 Reagent
5.1 General

Some of the indicating reagents (see Table 1) are sensitive to heat and light, particularly rubeanic acid

(dithiooxamide). The indicator solutions shall be stored in dark stoppered bottles. For rubeanic acid, it shall not be

stored longer than one month and shall be filtered prior to use.
5.2 Food-grade gelatin

This type is preferred to chemically pure grade gelatin because the latter may not give transparent solutions. A

10 % solution is prepared by mixing 9 g of the gelatin in 91 ml of distilled or deionized water and slowly heating to

60 �Cto65 °C while stirring, until all the gelatin dissolves.

NOTE If the storage bottle is tightly capped, the plain gelatin solution may be stored for up to 2 d in a refrigerator and kep

...

NORME ISO
INTERNATIONALE 15720
Première édition
2001-04-15
Revêtements métalliques — Essais de
porosité — Porosité des revêtements d'or
ou de palladium sur métaux par
électrographie par gélification
Metallic coatings — Porosity tests — Porosity in gold or palladium coatings
on metal substrates by gel-bulk electrography
Numéro de référence
ISO 15720:2001(F)
ISO 2001
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 15720:2001(F)
PDF – Exonération de responsabilité

Le présent fichier PDF peut contenir des polices de caractères intégrées. Conformément aux conditions de licence d'Adobe, ce fichier peut

être imprimé ou visualisé, mais ne doit pas être modifiéà moins que l'ordinateur employéà cet effet ne bénéficie d'une licence autorisant

l'utilisation de ces polices et que celles-ci y soient installées. Lors du téléchargement de ce fichier, les parties concernées acceptent de fait la

responsabilité de ne pas enfreindre les conditions de licence d'Adobe. Le Secrétariat central de l'ISO décline toute responsabilité en la

matière.
Adobe est une marque déposée d'Adobe Systems Incorporated.

Les détails relatifs aux produits logiciels utilisés pour la créationduprésent fichier PDF sont disponibles dans la rubrique General Info du

fichier; les paramètres de création PDF ont été optimisés pour l'impression. Toutes les mesures ont été prises pour garantir l'exploitation de

ce fichier par les comités membres de l'ISO. Dans le cas peu probable où surviendrait un problème d'utilisation, veuillez en informer le

Secrétariat central à l'adresse donnée ci-dessous.
© ISO 2001

Droits de reproduction réservés. Sauf prescription différente, aucune partie de cette publication ne peut être reproduite ni utilisée sous quelque

forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l'accord écrit de l’ISO à

l’adresse ci-aprèsouducomité membre de l’ISO dans le pays du demandeur.
ISO copyright office
Case postale 56 � CH-1211 Geneva 20
Tel. + 41 22 749 01 11
Fax. + 41 22 749 09 47
E-mail copyright@iso.ch
Web www.iso.ch
Imprimé en Suisse
ii © ISO 2001 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 15720:2001(F)
Sommaire Page

Avant-propos..............................................................................................................................................................iv

Introduction.................................................................................................................................................................v

1 Domaine d'application...................................................................................................................................1

2Références normatives .................................................................................................................................1

3Termesetdéfinitions.....................................................................................................................................2

4 Appareillage ...................................................................................................................................................2

5Réactif .............................................................................................................................................................4

6Phénomènes dangereux pour la sécurité ...................................................................................................5

7 Mode opératoire.............................................................................................................................................5

8 Examen ...........................................................................................................................................................7

9Fidélité ............................................................................................................................................................8

10 Rapport d'essai ..............................................................................................................................................8

Annexe A (informative) Lignes directrices utiles pour l’examen des échantillons..............................................9

Annexe B (informative) Signification et utilisation ................................................................................................10

Bibliographie .............................................................................................................................................................11

© ISO 2001 – Tous droits réservés iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 15720:2001(F)
Avant-propos

L'ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d'organismes nationaux de

normalisation (comités membres de l'ISO). L'élaboration des Normes internationales est en général confiéeaux

comités techniques de l'ISO. Chaque comité membre intéressé par une étude aledroit de fairepartie ducomité

technique créé à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non gouvernementales, en

liaison avec l'ISO participent également aux travaux. L'ISO collabore étroitement avec la Commission

électrotechnique internationale (CEI) en ce qui concerne la normalisation électrotechnique.

Les Normes internationales sont rédigées conformément aux règles données dans les Directives ISO/CEI, Partie 3.

Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques sont soumis aux comités membres pour

vote. Leur publication comme Normes internationales requiert l'approbation de 75 % au moins des comités

membres votants.

L’attention est appelée sur le fait que certains des éléments delaprésente Norme internationale peuvent faire

l’objet de droits de propriété intellectuelle ou de droits analogues. L’ISO ne saurait être tenue pour responsable de

ne pas avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence.

La Norme internationale ISO 15720 a étéélaboréepar le comité technique ISO/TC 107, Revêtements métalliques,

sous-comité SC 7, Essais de corrosion.

Les annexes A et B de la présente Norme internationale sont données uniquement à titre d'information.

iv © ISO 2001 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 15720:2001(F)
Introduction

Cette méthode d'essai est une technique d’électrographie, l'électrographie par gélification. L'éprouvette constitue

l'anode placée dans une cellule contenant un électrolyte solide ou semi-solide de gélatine, des sels conducteurs et

un indicateur. L'application de courant à cette cellule entraîne la migration des ions métalliques de base à travers

des pores continus. La réaction des cations avec l’indicateur donne des produits de réaction colorés(à ne pas

confondre avec des produits de corrosion) aux sites des pores qui peuvent ainsi être comptés à travers le gel

transparent. Les taches individuelles sont comptées à l'aide d'une lentille ou d'un stéréomicroscope à faible

puissance.

La méthode d'essai est destinée à montrer si le niveau de porosité est inférieur ou supérieur à une certaine valeur

qui, par expérience, est considérée comme acceptable par l'utilisateur pour l'application prévue.

Ces essais de porosité impliquent des réactions de corrosion dans lesquelles les produits mettent en évidence des

sites de défauts dans les revêtements. Comme la chimie et les propriétés de ces produits ne ressemblent pas à

celles trouvées dans des environnements naturels ou de service, ces essais ne peuvent être recommandés pour

prédire la performance électrique des contacts, à moins qu'une corrélation ne soit d'abord établie avec l'expérience

de service.

Cette méthode d'essai convient pour des revêtements contenant 75 % ou plus d'or sur des supports d'argent, de

nickel, de cuivre et de ses alliages, qui sont couramment utilisés dans les contacts électriques. Cette méthode

d'essai convient aussi pour des revêtements contenant 95 % ou plus de palladium sur du nickel, du cuivre et ses

alliages, et également aux revêtements d'alliage palladium-nickel (75 % ou plus de palladium) sur du nickel, du

cuivre et ses alliages.

Cette méthode d'essai est capable de détecter dans les revêtements d'or ou de palladium une porosité ou d’autres

défauts qui pourraient participer aux réactions de corrosion des supports. En outre, elle peut être utilisée sur des

contacts ayant une géométrie complexe comme les contacts mâle-femelle (bien que des difficultés puissent être

rencontrées lors du contrôle de creux profonds).

Cet essai est considéré comme destructif parce qu'il révèle la présence de porosité en contaminant la surface avec

des produits de corrosion, et parce qu'il creuse le métal attaquable par corrosion aux sites des pores et dans les

zones non plaquées. En outre, la surface est revêtue d'un mélange de gel corrosif qui est difficile à retirer

complètement. Aucune des parties exposées à l'essai de gélification ne doit êtremiseenservice.

© ISO 2001 – Tous droits réservés v
---------------------- Page: 5 ----------------------
NORME INTERNATIONALE ISO 15720:2001(F)
Revêtements métalliques — Essais de porosité— Porosité des
revêtementsd'oroudepalladiumsurmétaux par électrographie
par gélification

AVERTISSEMENT — La présente Norme internationale ne prétend pas aborder tous les aspects éventuels

de la sécurité associés à son utilisation. Il appartient à l'utilisateur de la présente Norme internationale

d'établir des pratiques d'hygiène et de sécurité appropriées et de déterminer l'applicabilité des limites

réglementaires avant utilisation. Pour des déclarations spécifiques sur les dangers, voir l’article 6.

1 Domaine d'application

Cette méthode d'essai couvre les équipements et techniques destinés à déterminer la porosité dans des

revêtements de métaux nobles, particulièrement des dépôts électrolytiques d'or, de palladium et d'alliage

palladium-nickel (70 % à 90 % de palladium) et dans des métaux plaqués utilisés sur les contacts électriques.

Le mode opératoire par gélification n'est pas aussi sensible aux petits pores et est plus complexe que des essais

de porosité impliquant des corrodants gazeux (voir l’ISO 14647 et l’ISO 15721). Il implique aussi davantage de

produits chimiques, de préparation et d'équipements auxiliaires.

Cet essai est destinéà être utilisé pour des descriptions quantitatives de la porosité (comme le nombre de pores

par unité de surface ou par contact) uniquement sur les zones de mesurage où les revêtements ont une densité de

pores suffisamment faible, de sorte que les sites de corrosion sont bien séparéset peuvent être facilement

séparés. À titre de ligne directrice générale, il peut s’appliquer pour les densités de pores allant jusqu'à environ

25/cm .

D'autres méthodes d'essai de porosité sont indiquées dans l'ISO 10308. Des revues critiques détaillées d'essais de

porosité sont également disponibles. D'autres méthodes d'essai de porosité sont décrites dans l'ISO 12687,

l'ISO 14647 et l'ISO 15721.
2Références normatives

Les documents normatifs suivants contiennent des dispositions qui, par suite de la référence qui y est faite,

constituent des dispositions valables pour la présente Norme internationale. Pour les références datées, les

amendements ultérieurs ou les révisions de ces publications ne s’appliquent pas. Toutefois, les parties prenantes

aux accords fondés sur la présente Norme internationale sont invitées à rechercher la possibilité d'appliquer les

éditions les plus récentes des documents normatifs indiqués ci-après. Pour les références non datées, la dernière

édition du document normatif en référence s’applique. Les membres de l'ISO et de la CEI possèdent le registre des

Normes internationales en vigueur.

ISO 2064, Revêtements métalliques et autres revêtements inorganiques — Définitions et principes concernant le

mesurage de l’épaisseur.

ISO 2079, Traitements de surface et revêtements métalliques — Classification générale des termes.

ISO 2080, Dépôts électrolytiques et opérations s’y rattachant — Vocabulaire.
ISO 10308, Revêtements métalliques — Passage en revue des essais de porosité.
© ISO 2001 – Tous droits réservés 1
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 15720:2001(F)
3 Termes et définitions

Pour les besoins de la présente Norme internationale, les termes et définitions donnés dans l'ISO 2064, l'ISO 2079,

l'ISO 2080 et l'ISO 10308 ainsi que les suivants s'appliquent.
3.1
décorations

produits de réaction colorés émanant des pores qui donnent un contraste visuel avec le milieu gelifié

NOTE Alors que les termes non normatifs sont déconseillés, le terme décorations est utilisé depuis longtemps pour faire la

différence entre les indicateurs colorés des pores et les produits de corrosion réels. Le terme peut être trouvé dans la littérature

technique.
3.2
revêtements métalliques

comprennent les dépôts électrolytiques, placages ou autres couches métalliques appliquées au support

NOTE Les revêtements peuvent comprendre une seule couche métallique ou une combinaison de couches métalliques.

3.3
porosité

présence de toute discontinuité, fissure ou trou dans le revêtement qui expose un métal sous-jacent différent

4 Appareillage

4.1 Récipient d'essai, en verre, résine acrylique ou autre matériau inerte transparent et incolore. Il doit avoir

des côtésplats à paroisminceset être d'une taille adaptée à l'échantillon soumis à l'essai.

4.2 Alimentation en énergie, d'une valeur nominale de 0 A à 1A et de0V à 10 V cc. On préfère un appareil

réguléélectroniquement à courant continu (�5%).
4.3 Milliampèremètre à courant continu.
4.4 Voltmètre séparéà courant continu.

4.5 Matériau de la cathode, en forme de film ou de fil expansé simple, fait de titane et revêtu de platine, d’or ou

d’un autre revêtement inerte. Alternativement, du platine, de l'or ou d'autres métaux inertes peuvent être utilisés.

La cathode et les zones d'éprouvette (anode) doivent être approximativement les mêmes. Des fils d'or ou de

platine supplémentaires pour la cathode et pour l'anode sont nécessaires pour la portion de la connexion électrique

qui est dans la solution de réactif. Si des petites pinces crocodile sont utilisées pour fixer les fils conducteurs à la

cathode et à l'anode, elles doivent être fortement plaquées d'or afin d'être entièrement exemptes de porosités. Une

variation par rapport à ce mode opératoire, qui convient pour les échantillons avec relativement peu de pores,

consiste à utiliser un deuxième échantillon d'essai identique à la cathode. L'essai peut être effectué avec le courant

d'abord vers l'avant ensuite en sens inverse, de manière à pouvoir déterminer la porosité dans les deux

échantillons. La Figure 1 est un diagramme du montage d'essai de la cellule.

NOTE Une autre conception de cellule couramment utiliséeintègre la cathode dans la structure de la cellule (comme le

montre la Figure 2). En outre, les échantillons peuvent être fixés à une bande porteuse ou à un support commun, de sorte que

seules les surfaces des échantillons soient dans le gel.
4.6 Minuterie, pouvant indiquer les secondes.

4.7 Stéréomicroscope, grossissant 10 fois et un système d'éclairage pour l’examen de l'échantillon après

essai. Un réticule oculaire est recommandé pour situer plus commodément la zone de contact ou d'autres zones

de mesurage significatives.
2 © ISO 2001 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 15720:2001(F)
Dimensions en millimètres
Légende
1 Milliampèremètre à courant continu (4.3)
2Voltmètre à courant continu (4.4)
3Gel
4 Contacts (anode)

5 Cathode, (approximativement la même aire que les éprouvettes soumises à l’essai)

Observation des composants in situ avec grossissement �10

Figure 1 — Schéma d'un montage d'essai type à cellule, l'anode et la cathode se font face

(orientation préférée)
© ISO 2001 – Tous droits réservés 3
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 15720:2001(F)
Légende
1 Milliampèremètre à courant continu (4.3)
2Voltmètre à courant continu (4.4)
3 Éprouvette (anode)
4 Cathode
Figure 2 — Vue éclatée d'une conception alternative avec la cathode intégrée
dans la structure de la cellule
5Réactif
5.1 Généralités

Certains des réactifs (voir Tableau 1) sont sensibles à la chaleur et à la lumière, en particulier l'acide rubéanique

(dithiooxamide). Les solutions indicatrices doivent être stockées dans l'obscurité dans des flacons bouchés. L'acide

rubéanique ne doit pas être conservé plus d'un mois et doit être filtré avant utilisation.

5.2 Gélatine de qualité alimentaire

Ce type de gélatine est préféréà une gélatine de qualité chimiquement pure, parce que cette dernière peut ne pas

donner des solutions transparentes. Une solution à 10 % est préparéeenmélangeant 9 g de la gélatine dans 91 ml

d'eau distilléeoudésionisée et en chauffant lentement à une température comprise entre 60 °Cet 65 °Ctouten

agitant, jusqu'à dissolution complète de toute la gélatine.

NOTE Si la bouteille de stockage est hermétiquement bouchée, la solution de gélatine simple peut être gardée jusqu'à

2 jours au réfrigérateur et conservéeentre 5 °Cet10 °C. La jeter si des moisissures apparaissent à la surface.

4 © ISO 2001 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO 15720:2001(F)
6Phénomènes dangereux pour la sécurité

Les réactifs identifiés au Tableau 1 sont capables de provoquer des blessures ou une décoloration de la peau en

cas de mauvaise man
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.