Rubber or plastics footwear -- Antistatic sandals, sabots and clogs

Specifies requirements for products made wholly of rubber or plastics materials. Two tables and a figure give values for the tensile strength and elongation requirements and the construction of the footwear. An annex for the determination of the electrical resistance.

Articles chaussants en caoutchouc ou en plastique -- Sandales, sabots et soques antistatiques

General Information

Status
Withdrawn
Publication Date
04-Jun-1986
Withdrawal Date
04-Jun-1986
Current Stage
6060 - International Standard published
Completion Date
05-Jun-1986
Ref Project

Buy Standard

Standard
ISO 7232:1986 - Rubber or plastics footwear -- Antistatic sandals, sabots and clogs
English language
4 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 7232:1986 - Articles chaussants en caoutchouc ou en plastique -- Sandales, sabots et soques antistatiques
French language
4 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 7232:1986 - Articles chaussants en caoutchouc ou en plastique -- Sandales, sabots et soques antistatiques
French language
4 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

International Standard

INTERNATIONAL ORGANlZATlON FOR STANDARDIZATION.MEIKflYHAPO,QHAR OPfAHM3AlJMR l-l0 CTAH,QAPTM3Al&lM.ORGANISATlON INTERNATIONALE DE NORMALISATION

Antistatic sandals, Sabots
Rubber or plastics footwear L
and Clogs
Sandales, Sabots et socques antistatiques
Artkies chaussants en caoutchouc ou en plastique -
First edition - 1986-06-01
Ref. No. ISO 72324986 (El
Ki UDC 678.06 : 685.3
electrostatic protection, specifications, tests, determination, electrical
6) : rubber products, plastics products, footwear, construction,
Descriptors
resistance.
Price based on 4 pages
---------------------- Page: 1 ----------------------
Foreword

ISO (the international Organization for Standardization) is a worldwide federation of

national Standards bodies (ISO member bodies). The work of preparing International

Standards is normally carried out through ISO technical committees. Esch member

body interested in a subject for which a technical committee has been established has

the right to be represented on that committee. International organizations, govern-

mental and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work.

Draft International Standards adopted by the technical committees are circulated to

the member bodies for approval before their acceptance as International Standards by

the ISO Council. They are approved in accordance with ISO procedures requiring at

least 75 % approval by the member bodies voting.
International Standard ISO 7232 was prepared by Technical Committee ISO/TC 45,
Rubber and rubber products.

Users should note that all International Standards undergo revision from time to time

and that any reference made herein to any other International Standard implies its

latest edition, unless otherwise stated.
0 International Organkation for Standardkation, 1986
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 2 ----------------------
INTERNATIONAL STANDARD ISO 72324986 (E)
Antistatic sandals, Sabots
Rubber or plastics footwear -
and Clogs
2 References
0 Introduction
ISO 37, Rubber, vulcanized - Determination of tensile s tress-
Antistatic footwear should be worn if it is necessary to
minimize electrostatic build up by dissipating electrostatic s train properties.
charges, thus avoiding the risk of spark ignition of, for exam-

ple, flammable substances and vapours, and where portable CS0 188, Rubber, vulcanized - Accelerated ageing or heat-

resis tance tes ts.
electric equipment may be used or where electrical defects
from other Causes may develop. In such applications, it is
necessary to ensure a minimum value of resistance to protect
against severe shock or against ignition of the Soling. Ex-
perience has shown that, for antistatic purposes, the discharge
3 Construction
path through footwear should normally have an electrical
resistance of less than 100 Ma at any time throughout its
The footwear shall consist of a platform shaped to the foot,
useful Service Iife. To meet this requirement, a value of 50 MQ
with an upper of leather or fabric reinforced with polymeric
is thus specified as the highest limit of resistance of a product
material covering the front part of the foot only. Inserts which
when new. A value of 0,05 MQ is specified as the lowest limit
allow the passage of electricity shall be securely fitted in the
of resistance of a product when new, in Order to ensure ade-
centre of the heel.
quate protection against dangerous electric shock or ignition in
the event of any electrical apparatus becoming defective when
Additional conductors may be used in the sole area of the
operating at voltages up to 250 V.
footwear. The resistance may also be produced by a series
combination of bottom components, or the whole of the Clog

During Service, the electrical resistance of footwear made from platform may be made of a material of acceptable resistance.

antistatic material may Change significantly due to flexing and
contamination, and it is therefore necessary to ensure that the
Inserts shall be finished in such a way that the top is flush with
footwear is capable of fulfilling its designed function of
the foot and they shall not Cause discomfort when the footwear
dissipating electrostatic charges and also of giving any desired
is worn. If the construction incorporates an electrical resistor,
protection during the whole of its Service Iife. The user is
the surface area of the stud acting as the static electricity
therefore recommended to carry out the test for electrical
leakage terminal shall be not less than 75 mm*. 75 mm* shall
resistance at regular and frequent intervals.
also be the minimum surface area for polymeric inserts. Sealing
washers shall be fitted between the stud of the resistance insert

In a building where antistatic footwear is in use, the resistance and the understructure of the footwear in Order to avoid the

of the flooring should be such that it does not invalidate the resistance insert being “short-circuited” by Perspiration or the

protection provided by the footwear against static electricity. ingress of moisture from the walking surface (sec the figure).

In use, no insulating materials should be introduced between
the inner sole of the footwear and the foot of the wearer. The
use of normal hosiery is acceptable.
4 Requirements
Provision tan be made for the leakage of static electricity either
4.1 Metal components
by means of inserts, in which the electrical resistance is ob-
tained by a suitably formulated polymeric material, or by having
Components shall be so positioned, and shall be of such
(an) electrical resistor(s) of resistance of the Order of 1 MLR
materials, that Sparks cannot be produced.
fitted.
4.2 Electrical resistance
The resistance of the footwear, when new, when tested by the
1 Scope and field of application
two procedures described in the annex, shall be between 0,075
and 50 Ma. Procedure A shall be used for determining the
This International Standard specifies requirements for antistatic

sandals, Sabots or Clogs with soles made wholly of rubber or higher limit of resistance and procedure B for determining the

lower limit of resistance.
plastics materials.
--------
...

Norme internationale

INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR STANDARDIZATION.MEXAYHAPOAHAR OPI-AHM3AL#lR l-l0 CTAH~APTM3ALWWl~ORGANISATlON INTERNATIONALE DE NORMALISATION

Articles chaussants en caoutchouc ou en plastique -
Sandales, sabots et socques antistatiques
An tista tic sandals, sabots and clogs
Rubber or plastics footwear -
Première édition - 1986-06-01
CDU 678.06: 685.3 Réf. no : ISO 72324986 (FI
chaussure, construction, protection électrostatique, spécification, essai,
Descripteurs : produit en caoutchouc, produit en matiére plastique,
détermination, résistance électrique (propriété).
Prix basé sur 4 pages
---------------------- Page: 1 ----------------------
Avant-propos
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale

d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de I’ISO). L’élaboration

des Normes internationales est confiée aux comités techniques de I’ISO. Chaque

comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du comite technique

créé à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non gouverne-

mentales, en liaison avec I’ISO participent également aux travaux.

Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques sont soumis

aux comités membres pour approbation, avant leur acceptation comme Normes inter-

nationales par le Conseil de I’ISO. Les Normes internationales sont approuvées confor-

mément aux procédures de I’ISO qui requièrent l’approbation de 75 % au moins des
comités membres votants.

La Norme internationale ISO 7232 a été élaborée par le comité technique ISO/TC 45,

Élastomères et produits à base d’élastomères.

L’attention des utilisateurs est attirée sur le fait que toutes les Normes internationales

sont de temps en temps soumises à révision et que toute référence faite à une autre

Norme internationale dans le présent document implique qu’il s’agit, sauf indication

contraire, de la dernière édition.
0 Organisation internationale de normalisation, 1966
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
NORME INTERNATIONALE ISO 72324986 (F)
Articles chaussants en caoutchouc ou en plastique -
Sandales, sabots et socques antistatiques
0 Introduction
1 Objet et domaine d’application
II convient de porter des chaussures antistatiques dans le cas
La présente Norme internationale fixe des exigences pour les
où il est nécessaire de réduire au maximum la possibilité
sandales, sabots et socques avec semelles antistatiques, fabri-
d’amorcage d’un champ électrostatique, par dissipation des
quées entièrement en caoutchouc ou en plastique.
charges électrostatiques, ce qui permet d’éviter le risque d’allu-
mage, par la formation d’une étincelle, des substances inflam-
mables et des vapeurs. Cela est également le cas lorsqu’on
2 Références
utilise un équipement électrique portatif ou lorsque des défail-
lances électriques dues à d’autres causes peuvent se produire.
ISO 37, Caoutchouc vulcanisé - Essai de traction-
À cet effet, une valeur minimale de résistance est nécessaire
allongement.
pour assurer une protection contre un choc sévère ou contre
l’allumage de la semelle. L’expérience montre que, pour des
ISO 188, Caoutchouc vulcanisé - Essais de résistance au vieil-

besoins antistatiques, la trajectoire de décharge au travers de la lissement accéléré ou à la chaleur.

chaussure doit normalement offrir une résistance électrique
inférieure à 100 MQ à n’importe quel moment de sa durée de
vie utile. Afin de satisfaire à cette exigence, une valeur de
3 Construction
50 MQ est donc spécifiée comme représentant la limite de
La chaussure doit être composée d’une plate-forme ayant la
résistance la plus haute d’un produit lorsqu’il est neuf. Une

valeur de 0,05 MCJ est spécifiée comme représentant la limite forme du pied et d’une partie supérieure en cuir ou en tissu ren-

forcé de matériau polymère, recouvrant la partie avant du pied
de résistance la plus basse d’un produit, lorsqu’il est neuf, per-

mettant d’assurer une protection adéquate contre un choc élec- seulement. Les éléments rapportés qui assurent le chemine-

trique dangereux ou contre l’allumage dans le cas de tout appa- ment de l’électricité doivent être solidement fixés au centre du

talon.
reil électrique présentant une défaillance lorsqu’il fonctionne à
des tensions inférieures ou égales à 250 V.
Des conducteurs supplémentaires peuvent être utilisés au

La résistance électrique d’une chaussure constituée de maté- niveau de la semelle de la chaussure. La résistance peut égale-

riaux antistatiques peut changer de manière significative à ment être produite par un montage ,en série des éléments de

l’usage en raison de la flexion et de la contamination, et il fond, ou la totalité de la plate-forme de la socque peut être

importe par conséquent de s’assurer que la chaussure est capa- fabriquée en un matériau de résistance acceptable.

ble de remplir la fonction pour laquelle elle est prévue, à savoir
Les éléments rapportés doivent être finis de manière que
de dissiper les charges électrostatiques et de fournir toute la
l’extrémité supérieure de ceux-ci soit au niveau du pied et ne
protection désirée pendant toute sa vie utile. II est donc recom-
cause pas de gêne lorsqu’on porte les chaussures. Si la struc-
mandé à l’utilisateur de procéder à l’essai de résistance électri-
ture comprend une résistance électrique, le plot faisant office
que à intervalles réguliers et rapprochés.
de borne pour la dissipation de l’électricité statique doit présen-

Dans un bâtiment où des chaussures antistatiques sont utili- ter une surface d’au moins 75 mm2; cette valeur doit également

sées, la résistance du sol doit être telle qu’elle ne supprime pas
être la surface minimale pour les éléments rapportés en poly-

la protection fournie par les chaussures contre l’électricité mère. Des rondelles d’étanchéité doivent être fixées entre le

statique. plot de l’élément rapporté résistant et l’infrastructure de la
chaussure afin d’éviter que l’élément rapporté résistant ne soit
Lorsqu’on porte ces chaussures, il ne faut pas introduire de
G court-circuité )) par la transpiration ou que l’humidité prove-
matériaux isolants entre la semelle intérieure de la chaussure et
nant de la surface de marche ne pénètre à l’intérieur de la
le pied de celui qui la porte. L’emploi de bonneterie courante
chaussure (voir la figure).
est acceptable.
Des dispositions peuvent être prises pour assurer la dispersion
4 Spécifications
de l’électricité statique, soit au moyen de pièces rapportées
dans lesquelles la résistance électrique est obtenue grâce à
4.1 Pièces métalliques
l’emploi d’un matériau polymère de formule appropriée, soit au
moyen de une ou plusieurs résistances électriques de l’ordre de
Les composants doivent être placés de telle manière et consti-
1 Mn.
tués de matériaux tels qu’il ne puisse se produire d’étincelles.
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 72324986 (FI
Tableau 1 - Spécifications concernant la résistance
4.2 Résistance électrique
à la traction et l’allongement
La résistance des chaussures, lorsqu’elles sont neuves et
Résistance Allongement
qu’elles sont soumises aux deux modes opératoires décrits en
minimale
minimal
Partie
annexe, doit être située entre 0,075 et 50 Mo. Le mode opéra-
à la traction à la rupture
toire A doit être utilisé pour déterminer la limite supérieure de
...

Norme internationale

INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR STANDARDIZATION.MEXAYHAPOAHAR OPI-AHM3AL#lR l-l0 CTAH~APTM3ALWWl~ORGANISATlON INTERNATIONALE DE NORMALISATION

Articles chaussants en caoutchouc ou en plastique -
Sandales, sabots et socques antistatiques
An tista tic sandals, sabots and clogs
Rubber or plastics footwear -
Première édition - 1986-06-01
CDU 678.06: 685.3 Réf. no : ISO 72324986 (FI
chaussure, construction, protection électrostatique, spécification, essai,
Descripteurs : produit en caoutchouc, produit en matiére plastique,
détermination, résistance électrique (propriété).
Prix basé sur 4 pages
---------------------- Page: 1 ----------------------
Avant-propos
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale

d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de I’ISO). L’élaboration

des Normes internationales est confiée aux comités techniques de I’ISO. Chaque

comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du comite technique

créé à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non gouverne-

mentales, en liaison avec I’ISO participent également aux travaux.

Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques sont soumis

aux comités membres pour approbation, avant leur acceptation comme Normes inter-

nationales par le Conseil de I’ISO. Les Normes internationales sont approuvées confor-

mément aux procédures de I’ISO qui requièrent l’approbation de 75 % au moins des
comités membres votants.

La Norme internationale ISO 7232 a été élaborée par le comité technique ISO/TC 45,

Élastomères et produits à base d’élastomères.

L’attention des utilisateurs est attirée sur le fait que toutes les Normes internationales

sont de temps en temps soumises à révision et que toute référence faite à une autre

Norme internationale dans le présent document implique qu’il s’agit, sauf indication

contraire, de la dernière édition.
0 Organisation internationale de normalisation, 1966
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
NORME INTERNATIONALE ISO 72324986 (F)
Articles chaussants en caoutchouc ou en plastique -
Sandales, sabots et socques antistatiques
0 Introduction
1 Objet et domaine d’application
II convient de porter des chaussures antistatiques dans le cas
La présente Norme internationale fixe des exigences pour les
où il est nécessaire de réduire au maximum la possibilité
sandales, sabots et socques avec semelles antistatiques, fabri-
d’amorcage d’un champ électrostatique, par dissipation des
quées entièrement en caoutchouc ou en plastique.
charges électrostatiques, ce qui permet d’éviter le risque d’allu-
mage, par la formation d’une étincelle, des substances inflam-
mables et des vapeurs. Cela est également le cas lorsqu’on
2 Références
utilise un équipement électrique portatif ou lorsque des défail-
lances électriques dues à d’autres causes peuvent se produire.
ISO 37, Caoutchouc vulcanisé - Essai de traction-
À cet effet, une valeur minimale de résistance est nécessaire
allongement.
pour assurer une protection contre un choc sévère ou contre
l’allumage de la semelle. L’expérience montre que, pour des
ISO 188, Caoutchouc vulcanisé - Essais de résistance au vieil-

besoins antistatiques, la trajectoire de décharge au travers de la lissement accéléré ou à la chaleur.

chaussure doit normalement offrir une résistance électrique
inférieure à 100 MQ à n’importe quel moment de sa durée de
vie utile. Afin de satisfaire à cette exigence, une valeur de
3 Construction
50 MQ est donc spécifiée comme représentant la limite de
La chaussure doit être composée d’une plate-forme ayant la
résistance la plus haute d’un produit lorsqu’il est neuf. Une

valeur de 0,05 MCJ est spécifiée comme représentant la limite forme du pied et d’une partie supérieure en cuir ou en tissu ren-

forcé de matériau polymère, recouvrant la partie avant du pied
de résistance la plus basse d’un produit, lorsqu’il est neuf, per-

mettant d’assurer une protection adéquate contre un choc élec- seulement. Les éléments rapportés qui assurent le chemine-

trique dangereux ou contre l’allumage dans le cas de tout appa- ment de l’électricité doivent être solidement fixés au centre du

talon.
reil électrique présentant une défaillance lorsqu’il fonctionne à
des tensions inférieures ou égales à 250 V.
Des conducteurs supplémentaires peuvent être utilisés au

La résistance électrique d’une chaussure constituée de maté- niveau de la semelle de la chaussure. La résistance peut égale-

riaux antistatiques peut changer de manière significative à ment être produite par un montage ,en série des éléments de

l’usage en raison de la flexion et de la contamination, et il fond, ou la totalité de la plate-forme de la socque peut être

importe par conséquent de s’assurer que la chaussure est capa- fabriquée en un matériau de résistance acceptable.

ble de remplir la fonction pour laquelle elle est prévue, à savoir
Les éléments rapportés doivent être finis de manière que
de dissiper les charges électrostatiques et de fournir toute la
l’extrémité supérieure de ceux-ci soit au niveau du pied et ne
protection désirée pendant toute sa vie utile. II est donc recom-
cause pas de gêne lorsqu’on porte les chaussures. Si la struc-
mandé à l’utilisateur de procéder à l’essai de résistance électri-
ture comprend une résistance électrique, le plot faisant office
que à intervalles réguliers et rapprochés.
de borne pour la dissipation de l’électricité statique doit présen-

Dans un bâtiment où des chaussures antistatiques sont utili- ter une surface d’au moins 75 mm2; cette valeur doit également

sées, la résistance du sol doit être telle qu’elle ne supprime pas
être la surface minimale pour les éléments rapportés en poly-

la protection fournie par les chaussures contre l’électricité mère. Des rondelles d’étanchéité doivent être fixées entre le

statique. plot de l’élément rapporté résistant et l’infrastructure de la
chaussure afin d’éviter que l’élément rapporté résistant ne soit
Lorsqu’on porte ces chaussures, il ne faut pas introduire de
G court-circuité )) par la transpiration ou que l’humidité prove-
matériaux isolants entre la semelle intérieure de la chaussure et
nant de la surface de marche ne pénètre à l’intérieur de la
le pied de celui qui la porte. L’emploi de bonneterie courante
chaussure (voir la figure).
est acceptable.
Des dispositions peuvent être prises pour assurer la dispersion
4 Spécifications
de l’électricité statique, soit au moyen de pièces rapportées
dans lesquelles la résistance électrique est obtenue grâce à
4.1 Pièces métalliques
l’emploi d’un matériau polymère de formule appropriée, soit au
moyen de une ou plusieurs résistances électriques de l’ordre de
Les composants doivent être placés de telle manière et consti-
1 Mn.
tués de matériaux tels qu’il ne puisse se produire d’étincelles.
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 72324986 (FI
Tableau 1 - Spécifications concernant la résistance
4.2 Résistance électrique
à la traction et l’allongement
La résistance des chaussures, lorsqu’elles sont neuves et
Résistance Allongement
qu’elles sont soumises aux deux modes opératoires décrits en
minimale
minimal
Partie
annexe, doit être située entre 0,075 et 50 Mo. Le mode opéra-
à la traction à la rupture
toire A doit être utilisé pour déterminer la limite supérieure de
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.