Crude petroleum and liquid petroleum products — Volumetric metering of viscous hydrocarbons

Defines viscous hydrocarbons and describes the difficulties that arise when they are raised to high temperatures. The effects of such temperatures upon meters, auxiliary equipment and fittings are discussed, and advice and warnings to overcome or mitigate difficulties are included.

Pétrole brut et produits pétroliers liquides — Mesurage volumétrique des hydrocarbures visqueux

General Information

Status
Published
Publication Date
23-Jun-1993
Current Stage
9092 - International Standard to be revised
Completion Date
16-Aug-2022
Ref Project

Buy Standard

Standard
ISO 9200:1993 - Crude petroleum and liquid petroleum products -- Volumetric metering of viscous hydrocarbons
English language
9 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 9200:1993 - Pétrole brut et produits pétroliers liquides -- Mesurage volumétrique des hydrocarbures visqueux
French language
10 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 9200:1993 - Pétrole brut et produits pétroliers liquides -- Mesurage volumétrique des hydrocarbures visqueux
French language
10 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

ISO
INTERNATIONAL
9200
STANDARD
First edition
1993-07-0 1
Crude Petroleum and liquid Petroleum
- Volumetric metering of
products
viscous hydrocarbons
P&role brut et produits petroliers liquides - Mesurage volumetrique des
h ydrocarbures visqueux
Reference number
ISO 9200: 1993(E)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 9200:1993(E)
Foreword
ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide
federation of national Standards bodies (ISO member bodies). The work
of preparing International Standards is normally carried out through ISO
technical committees. Esch member body interested in a subject for
which a technical committee has been established has the right to be
represented on that committee. International organizations, governmental
and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work. ISO
collaborates closely with the International Electrotechnical Commission
(1 EC) on all matters of electrotechnical standardization.
Draft International Standards adopted by the technical committees are
circulated to the member bodies for voting. Publication as an International
Standard requires approval by at least 75 % of the member bodies casting
a vote.
International Standard ISO 9200 was prepared by Technical Committee
lSO/TC 28, Petroleum products and lubricants, Sub-Committee SC 2, Dy-
namic Petroleum measuremen t.
Annex A of this International Standard is for information only.
0 ISO 1993

All rights reserved. No part of this publication may be reproduced or utilized in any form or

by any means, electronie or mechanical, including photocopying and microfilm, without per-

mission in writing from the publisher.
International Organization for Standardization
Case Postale 56 l CH-l 211 Geneve 20 l Switzerland
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 9200:1993(E)
Introduction
This International Standard is intended as a guide to the design, instal-
lation, Operation and proving of meters and their auxiliary equipment used
in metering viscous hydrocarbons.
The objective of this International Standard is to stress the differentes
between metering high viscosity hydrocarbons and the normal application
of metering to less viscous hydrocarbon liquids.
Some operations require purging the viscous liquids from the lines to
prevent congealing during idle periods or to prevent contamination. If the
air or gas used to displace the liquid is pumped through the meter when
refilling the lines, the meter may operate at excessively high rates. This
tan Cause darnage to the moving Parts of the meter and may result in
erroneous meter registration. The recommendations in this International
Standard should assist in avoiding misoperation, and the recommen-
dations, if followed, should protect the meter from darnage and inaccurate
measurement due to entrapment of air or gas. Where alternative pro-
cedures are given, the recommendations of the meter manufacturer
should be followed.
---------------------- Page: 3 ----------------------
This page intentionally left blank
---------------------- Page: 4 ----------------------
INTERNATIONAL STANDARD ISO 9200:1993(E)
Crude Petroleum and liquid Petroleum products -
Volumetric metering of viscous hydrocarbons
If the meter is to be installed in a vertical line, special
1 Scope
consideration should be given to equipment design.
Some types of meters are not designed for such an
This International Standard defines viscous hydro-
installation, and the Performance of these types could
carbons and describes the difficulties that arise when
be affected.
viscous hydrocarbons are raised to high temperatures.
The effects of such temperatures upon meters,
Because of the various types of meters available and
auxiliary equipment and fittings are discussed, and
the wide differentes in liquids and measurement
advice and warnings to overcome or mitigate diffi-
conditions, it is important that the meter manufacturer
culties are included.
be given complete information on the proposed ap-
plication. The information that should be provided is
listed in 3.1.2.
2 Definition
For the purposes of this International Standard, a
3.1.2 Special meter construction
viscous hydrocarbon is defined as any liquid
hydrocarbon that requires special treatment or equip-
Many viscous liquids are heated in Order to reduce
ment in its handling or storage because of its resist-
viscosity and facilitate handling. If the viscous liquids
ante to flow.
are to be heated, certain special details in the meter’s
construction and manufacture are required. Extra
Examples of liquid hydrocarbons which are generally
clearance between moving Parts may be provided to
considered as viscous are residual fuels with a vis-
prevent interference, to reduce the work load re-
cosity greater than 750 m*/s at 50 “C, bitumens (both
quired, and to compensate for the higher temperature
Penetration grades and cutbacks), most lubricating
and altered viscosity. Certain viscous liquids tan con-
oils and grease components, as weil as some crude
tain corrosive materials, and this corrosivity tan in-
oils. Note that viscosity is a Parameter in its own right,
crease as the liquid temperature increases. Where
regardless of temperature.
significant, the metallurgy of the meter, its trim and
auxiliary equipment shall be capable of resisting this
NOTE 1 It is possible that another liquid not needing

these precautions might have some of the characteristics corrosion. At elevated temperatures, special meter

or present some of the measurement Problems character-
construction materials may be required. Where dis-
istic of viscous hydrocarbons.
similar metals are used, the high temperature tan re-
sult in mechanical interference caused by differentes
in metal expansion. This is particularly true where Iin-
3 Description of metering Systems
ers or lining sleeves are used. The use of devices
such as ventilated counter extensions may be
necessary to separate the counterand the meter ad-
3.1 Selection and installation of meters and
juster from the heat Source.
auxiliary equipment
Meters used in the transfer of liquids at elevated
3.1.1 General temperatures are often fitted with automatic tem-
perature compensators that automatically adjust the

Care should be taken in the selection and installation counter registration to 15 “C. These compensators are

of meters and auxiliary equipment. The selection of designed to cover a certain range of operating tem-

air removers (eliminators) is of particular importante peratures. If a registration adjusted to 15 “C is de-

when used in viscous liquid Service and is discussed sired, the range of operating temperatures shall be

separately in 3.1.6. accurately specified, as well as the density of the liq-
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 9200:1993(E)

uid or its coefficient of expansion. Operating a tem- mum recommended flow rate reduced as the

perature compensator at temperatures above its viscosity increases. The amount of flow rate reduction

design range will result in inaccurate registration and
tan vary with equipment from different manufac-

tan darnage the device. Standby temperature during turers. A maximum limit on flow rate at high viscosity

idle periods tan exceed the design temperature rating is necessary to maintain the meter pressure drop

and result in darnage to the automatic temperature within the design limits, to prevent cavitation and to

compensator or to the moving Parts of the meter. reduce the viscous shear Ioad on moving Parts.

The meter manufacturer tan make recommendations
3.1.4 Inferential and turbine-type meters
specific for the intended operating conditions to mini-
mize possible Problems. The manufacturer should be
For turbine meters, changes in liquid viscosity result
provided with the following information:
in a shift in the meter factor and a Change in the range
of flow rates over which the turbine meter will per-
flow rate range at maximum and minimum vis-
form with close accuracy. A Change in fluid viscosity
cosities;
requires re-proving of the meter for best accuracy.
Turbine meters are available with viscosity-
maximum and minimum operating pressures;
compensating devices or they tan be designed to
compensate for changes in viscosity, and are capable
maximum and minimum temperatures;
of operating over an acceptable flow range. In ser-
vices where the turbine meter will be operating at
anticipated standby (or off-duty) temperature;
flow rates which do not vary greatly, acceptable ac-
curacy tan be obtained if the meter is proved and if
viscosity of fluid at maximum and minimum tem-
meter factors are established for the various expected
peratures (Pascal-second, centipoise or any other
viscosities and rates. These factors should be repro-
recognized viscosity indication);
ducible.
specific gravity of fluid at maximum and minimum
Since the viscosity of a liquid may Change consider-
temperatures;
ably with a Change in temperature, all meters should
be re-proved for changes in temperature as well as
type of proving equipment under consideration;
changes in viscosity. Re-proving will establish a basis
for determining the frequency of proving that may be
nature and amount of any corrosive elements
required to achieve the desired accuracy of measure-
present;
ment. When the temperature of the metered liquid
tan vary by more than a few degrees during deliver-
nature and amount of any abrasive elements
ies, a temperature recorder is recommended.
present;
Because of these viscosity factors, inferential and
compatibility (or noncompatibility) of construction
turbine-type meters for use on viscous hydrocarbons
material with the fluid.
tan be limited in Performance; however, they should
not be ruled out.
3.1.3 Displacement meters
3.1.5 Heating methods
Displacement meters have performante character-
istics on viscous fluids different from inferential and
lf it is necessary to heat the liquid for ordinary pump-
turbine meters. Performance in a displacement meter
ing and handling, the liquid in the meter and the up-
is affected by meter Slippage. Slippage is the un-
stream piping should also be kept heated. The
metered flow passing through the mechanical clear-
principal objective is to reduce the viscosity to a
ante between the moving Parts of the meter, and is
practical flow condition and prevent solidification dur-
caused by the differential pressure across a heated
ing idle periods.
meter resulting from mechanical and fluid friction. The

magnitude of the Slippage flow, which tan be con- Accessory equipment, such as valves, strainers and

sidered to have a laminar flow regime, is related to air eliminators, must be heated and insulated. This

applies particularly to air eliminator venting mech-
the meter flow rate, the size of the clearances, the

viscosity and the fluid density. There is considerably anisms and control valve pilots.

less Slippage through a meter as liquid viscosity in-
For Services in which the liquid is heated while in
creases. When a high degree of accuracy is required,
storage, it is sometimes possible to keep the liquid in
re-proving is suggested with any viscosity Change to
the line to the meter and the accessories heated by
re-establish accuracy.
circulating the liquid through a return line. This

Some types of displacement meters tan handle any method is of particular value on tank trucks where

viscous liquid that tan be pumped, whereas others auxiliary heating methods are difficult to provide.

may be limited to handling liquids of specified maxi- Some double-case meters tan be installed so that the

mum viscosities. All types, however, have their maxi- meter housing is part of the circulating System. In this

---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 9200:1993(E)
type of installation, the return line is connected to the
3.1.6 Air remover (eliminator)
meter’s outer housing. With Single-case meters, the
return line should tee off as close to the meter inlet
lt is difficult to separate entrained air or vapour from
as possible (see figure 1). In some applications, circu-
most viscous liquids. As viscosity increases, the time
lating the liquid through the entire meter System
required for separating fine bubbles of air or vapour
might be advisable; however, a means is necessary
from the liquid increases. The removal of entrained
to prevent registration on the meter counter during
bubbles requires a large air-eliminator tank to effect
such periods of circulation. An automatic method of
Separation. In most instances, this approach is un-
controlling circulation and counter registration is sug-
economical from the Point of tost and required space.
gested in this type of installation. Valves should be
located in the return line to permit easy control of
The pumping of air or vapour should be prevented. A
flow. Solenoid or motor-operated valves permit con-
return line, as mentioned in 3.1.5, permits purging the
trol of the circulation from a remote control Point.
System by returning any air or vapour to the storage

Heating will reduce the viscosity of most liquids, and tank. In effect, this uses the storage tank as an air

the best heat transfer function may be effected by a eliminator. Where a return line tan be used, circu-

variety of devices or methods. Where steam is avail- lation should be maintained long enough to ensure

able, the lines may be steam-traced. Many recent in- that all air or vapour has been carried back to the

stallations use hot oil for tracing the lines. In either storage tank. This may be based on time, with liquid

case, the meter and the accessories also tan be being pumped for a period of time more than suf-

heat-traced. In handling very viscous liquids, it may ficient to displace the original contents of the line to

be necessary to use steam-jacketed meters and ac- the meter.
cessory equipment. This equipment tan also be used

where hot oils are the tracing medium. Where steam A new installation must be started up carefully. The

or hot-oil tracing or jacketing is not possible, electric entire metering System should be filled at a reduced

rate until all air pockets have been eliminated from the
heating tan be used as an alternative method. In

smaller installations, the use of electric heating cable equipment. An air pocket in a meter tan result in

may be adequate and less costly. darnage if flow is stopped or started quickly, creating

a surge pressure.
lt is important that the desired temperature of the
liquid be maintained within reasonably close limits,
The liquid in storage tanks tan contain air or vapour
not only for safety reasons, but also because meter
bubbles, possibly caused by the method of heating
accuracy is affected by variations in viscosity resulting
or by pumping liquid into the storage tank at the same
from temperature fluctuations.
time that liquid is being pumped out. Some crude oils
foam when heated, and it may be necessary to allow
If a displacement meter is provided with extra ciear-
the tank to settle out before withdrawing the product.
ances for use at a high operating temperature, that
A sampling device or test method may be required to
temperature should not be exceeded, and the meter
determine when the air or vapour content is at an ac-
should be operated within a reasonable limit of this
ceptable level. If this type of Operation must be used
specified temperature.
without allowing sufficient time for separating out the
air or vapour, an air eliminator designed for the par-
If the meter is operated at a temperature higher than
ticular operating conditions is suggested. In this case
that for which it is designed, interference between
the manufacturer should be consulted.
moving Parts resulting in wear (or prevention of oper-
ation) tan occur. Meters provided with extra clearance
Where air or vapour must be pumped and cannot be
for use in high temperature and/or high viscosity op-
removed with a circulating line or return line, a control
eration are not suitable for use with liquids of low
valve may be used to stop the flow when air or vapour
viscosity and/or at low temperature.
is detected (see figures 2 and 3). Several Systems are
The liquid temperature must be held below the Point
available which use valves that are operated elec-

which might Cause vaporization of the product or any trically, hydraulically or by air. A means is provided for

of its components and might result in inaccurate me-
detecting the presence of air or vapour in the pump,
ter registration. In some cases, care must be exer-
in the line or in the air eliminator. The detector then

cised to prevent overheating of the liquid to a Point actuates the control valve. With these Systems, the

where ignition might occur when it is exposed to the
amount of air or vapour that must be eliminated is not

atmosphere. Overheating tan also Cause coking or large, and an air eliminator of moderate size should

Chemical changes in some liquid hydrocarbons, which be sufficient. Examples of installations where this

may affect meter Performance or even darnage the type of System might be required are tank truck meter

meter, and could possibly Cause undesirable changes
Systems and Systems for unloading tank cars, barges,
in the liquid.
tankers and transport trucks.
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 9200:1993(E)
Return line to storage Thermometer
Strainer Meter
Pump
Figure 1 - Single-case meter installation with return line
Air elimina
Strainer
Block valve Meter Pump
/-Air eliminator
and strainer
- Truck meter installation with control valve System
Figure 2
To spit tan
or storage
Sensing line
-------------------------------7
I \ Connections for proving
Pressure
Air eliminator Strainer
...

NORME
ISO
INTERNATIONALE
9200
Première édition
1993-07-O 1
Pétrole brut et produits pétroliers liquides -
Mesurage volumétrique des hydrocarbures
visqueux
Crude pe troleum and liquid pe troleum products - Volumetric metering of
viscous h ydrocarbons
Numéro de référence
ISO 9200:1993(F)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 9200:1993(F)
Avant-propos
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération
mondiale d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de
I’ISO). L’élaboration des Normes internationales est en général confiée aux
comités techniques de I’ISO. Chaque comité membre intéressé par une
étude a le droit de faire partie du comité technique créé à cet effet. Les
organisations internationales, gouvernementales et non gouverne-
mentales, en liaison avec I’ISO participent également aux travaux. L’ISO
collabore étroitement avec la Commission électrotechnique internationale
(CEI) en ce qui concerne la normalisation électrotechnique.
Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques
sont soumis aux comités membres pour vote. Leur publication comme
Normes internationales requiert l’approbation de 75 % au moins des
comités membres votants.
La Norme internationale ISO 9200 a été élaborée par le comité technique
lSO/TC 28, Produits pétroliers et lubrifiants, sous-comité SC 2, Mesurage
dynamique du pétrole.
L’an nexe A de la présente Norme internationale est donnée uniquement à
titre d’informat ion.
0 60 1993

Droits de reproduction réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite ni

utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique, y

compris la photocopie et les microfilms, sans l’accord écrit de l’éditeur.
Organisation internationale de normalisation
Case postale 56 l CH-l 211 Genève 20 l Suisse
Version française tirée en 1994
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
0 ISO ISO 9200:1993(F)
Introduction
La présente Norme internationale constitue un guide pour la conception,
l’installation, le fonctionnement et l’essai des compteurs et de leurs équi-
pements annexes utilisés pour mesurer les hydrocarbures visqueux.
L’objectif de la présente Norme internationale est de souligner les diffé-
rences existant entre le mesurage des hydrocarbures à indice de viscosité
élevé et l’application normale du mesurage aux hydrocarbures liquides
moins visqueux.
Pour certaines opérations, il est nécessaire de purger les liquides visqueux
des conduites afin d’empêcher le figeage ou la contamination lors des
temps morts. Si l’air ou le gaz utilisé pour déplacer le liquide est pompé
par le compteur lors du rechargement des conduites, le compteur peut
fonctionner à des vitesses beaucoup trop élevées. Cela peut avoir pour
conséquence la détérioration des parties mobiles du compteur et des
enregistrements erronés du compteur. Les recommandations figurant
dans la présente Norme internationale devraient permettre d’éviter les
fausses manoeuvres et, si elles sont suivies, de protéger le compteur
contre toute détérioration et tout mesurage inexact dû au piégeage de l’air
ou du gaz. Lorsque d’autres procédures sont données, les recommanda-
tions du fabricant du compteur devraient être suivies.
---------------------- Page: 3 ----------------------
Page blanche
---------------------- Page: 4 ----------------------
NORME INTERNATIONALE o ISO ISO 9200:1993(F)
Pétrole brut et produits pétroliers liquides - Mesurage
volumétrique des hydrocarbures visqueux
revêt une importance particulière lors de leur
1 Domaine d’application
utilisation avec des liquides visqueux et est étudié, à
part, en 3.1.6.
La présente Norme internationale donne une
définition des hydrocarbures visqueux et décrit les
Si le compteur doit être installé dans une conduite
difficultés qui surviennent lorsque des hydrocarbures
verticale, la conception de l’équipement devrait être
visqueux sont amenés à des températures élevées.
particulièrement étudiée. Certains types de comp-
Les effets de ces températures sur les compteurs,
teurs ne sont pas destinés à une telle installation et
les équipements annexes et les raccords font l’objet
leurs performances pourraient en être affectées.
de discussions; des conseils et avertissements
permettant de surmonter ou d’atténuer les difficultés
En raison de la variété des types de compteurs dis-
sont présentes.
ponibles et des grandes différences dans les condi-
tions des liquides et de mesurage, il est important
qu’un fabricant de compteurs reçoivent des rensei-
2 Définition
gnements complets sur l’application proposée. La
liste des renseignements qui devraient être fournis
Pour les besoins de la présente Norme internationale,
est en 3.1.2.
un hydrocarbure visqueux est défini comme étant un
hydrocarbure liquide demandant un traitement ou un
équipement spécial pour son maniement ou son

stockage en raison de sa résistance au flux. 3.1.2 Construction spéciale de compteur

De nombreux liquides visqueux sont chauffés afin
On peut citer comme exemples d’hydrocarbures liqui-
d’en réduire la viscosité et d’en faciliter la mani-
des généralement considérés comme visqueux, les
pulation. Si les liquides visqueux doivent être chauf-
fuels résiduels dont la viscosité est supérieure à
fés, certains détails particuliers dans la construction
750 m*/s à 50 OC, les bitumes (a la fois les bitumes
et la fabrication du compteur sont nécessaires. Un
purs et les bitumes fluxés), la plupart des huiles
espacement supplémentaire entre les parties mobiles
lubrifiantes et des composants gras, ainsi que
peut être créé afin d’empêcher les interférences, de
certains pétroles bruts. La viscosité est un paramètre
réduire la charge de travail requise et de compenser
en soi indépendant de la température.
l’élévation de température et l’altération de la
viscosité. Certains liquides visqueux peuvent contenir
NOTE 1 II est possible qu’un autre liquide ne nécessitant
des matières corrosives, ce caractère corrosif pou-
pas de telles précautions puisse présenter certaines des
vant s’accroître avec l’élévation de température du
caractéristiques des liquides visqueux ou certains des pro-
liquide. À un degré important de corrosion, I’enve-
blèmes de mesurage propres à ces hydrocarbures.
loppe du compteur, ses garnitures et équipements
annexes doivent être en mesure de résister à une
telle corrosion. Des matériaux spéciaux pour la cons-
truction du compteur peuvent être nécessaires pour
3 Description des systèmes de mesure
des utilisations à des températures élevées. Lorsque

3.1 Installation et sélection des compteurs différents métaux sont utilisés, une température

et équipements annexes élevée peut entraîner des interférences mécaniques
dues à la différence de dilatation des métaux. C’est
particulièrement vrai dans le cas de chemises ou de
3.1 .l Généralités
manchons de revêtement. L’utilisation d’appareils,

Le choix et l’installation des compteurs et des comme les extensions de compteur ventilées, peut

équipements annexes doivent être effectués avec être nécessaire pour séparer le compteur et l’ajusteur

soin. Le choix des extracteurs d’air (éliminateurs) de compteur de la source de chaleur.

---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 9200:1993(F)
0 ISO
Les compteurs servant au transfert de liquides à des
On entend par retard du compteur l’écoulement de
températures élevées sont souvent adaptés à des
liquide non mesuré passant entre les espaces ména-
compensateurs automatiques de température qui
gés pour le jeu entre les diverses pièces mobiles du
ajustent automatiquement les enregistrements du
compteur et causé par les différences de pression
compteur à 15 OC. Ces compensateurs sont conçus
dans le compteur chauffé dues aux frictions mécani-

pour couvrir une certaine gamme de températures de ques et au frottement de l’hydrocarbure liquide.

fonctionnement. Lorsqu’on désire des enregistre- L’amplitude du retard du compteur dont on peut

ments réglés à 15 OC, la gamme des températures de considérer qu’il a un régime de débit laminaire dépend

fonctionnement doit être spécifiée avec précision, de du débit du compteur, du jeu entre les pièces

même que la masse volumique du liquide ou son
mobiles, ainsi que de la viscosité et de la masse

coefficient de dilatation. Si un compensateur de tem- volumique du fluide. II y a beaucoup moins de retard

pérature fonctionne à des températures au-dessus de
dans un compteur à mesure qu’augmente la viscosité

la gamme nominale, il peut en résulter des enregis- du liquide. Lorsqu’un degré élevé de précision est

trements inexacts et une détérioration de l’appareil.
nécessaire, il est recommandé d’effectuer un nouvel
La température de repos lors des temps morts peut
essai avec chaque changement de viscosité afin de
dépasser la température nominale et entraîner la
rétablir la précision.
détérioration du compensateur automatique de tem-
Certains types de compteurs à déplacement peuvent
pérature ou des parties mobiles du compteur.
être utilisés avec tous les liquides visqueux pouvant
être pompés, alors que d’autres peuvent être limités
Le fabricant du compteur peut faire des recomman-
à des liquides aux indices de viscosité maximale
dations spécifiques sur les conditions de fonctionne-
spécifiés. Toutefois, le débit maximal recommandé de
ment prévues afin de minimiser l’apparition de tels
tous les types de compteurs devrait diminuer à
problèmes. Les informations suivantes devraient être
mesure qu’augmente la viscosité. Le degré de
fournies au fabricant:
réduction du débit peut varier suivant les différents
fabricants des équipements. Une limite maximale du
gamme des débits aux viscosités maxi males et
débit pour une viscosité élevée est nécessaire pour
minimal es;
maintenir la chute de pression du compteur dans les
limites prévues, pour empêcher la cavitation et pour
pressions de fonctionnement maximales et mini-
réduire la charge de cisaillement visqueux sur les
males;
parties mobiles.
températures maximales et minimales;
3.1.4 Compteurs déductifs et à turbine
température de repos anticipée (ou hors service);
Pour les compteurs à turbine, des variations de vis-
cosité du liquide entraînent un changement du facteur

viscosité du fluide aux températures maximales et de mesurage et de la gamme des débits avec laquelle

le compteur à turbine fonctionnera avec une grande
minimales (pascal-seconde, centipoise ou toute
précision. Si une variation de la viscosité du fluide se
autre indication de viscosité reconnue);
produit, un nouvel essai du compteur est nécessaire
pour parvenir à la meilleure précision. On peut trouver
densité du fluide aux températures maximales et
des compteurs à turbine munis de dispositif de
minimales;
compensation de viscosité ou conçus pour compen-
ser les variations de viscosité et aptes à fonctionner
type d’équipement d’essai utilisé;
avec une gamme de débits acceptable. Dans les
utilisations où le compteur à turbine doit fonctionner à
nature et quantité des éléments corrosifs présents;
des débits qui ne varient pas considérablement, on
peut obtenir une précision acceptable dans la mesure
nature et quantité des éléments abrasifs présents;
où le compteur est essayé et où les facteurs de
mesurage sont établis pour différents débits et
compatibilité (ou incompatibilité) du matériau de
viscosités. Ces facteurs devront être reproductibles.
construction avec le fluide.
En cas de changement de température ou de visco-
sité, tous les compteurs devraient subir un nouvel
essai dans la mesure où la viscosité d’un liquide peut
3.1.3 Compteurs à déplacement
changer considérablement en raison d’un change-
ment de température du liquide. Un nouvel essai
Les compteurs à déplacement ont des caractéristi-
servira de base pour déterminer la fréquence des

ques de performance sur les fluides visqueux essais qui peuvent être nécessaires pour parvenir à la

différentes de celles des compteurs déductifs et des précision de mesurage désirée. Lorsque la tempé-

compteurs à turbine. La performance d’un compteur rature du liquide mesurée varie de plus de quelques

dans un compteur à déplacement est affectée par le degrés lors des déchargements, un enregistreur de

retard du compteur. température est recommandé.
---------------------- Page: 6 ----------------------
0 ISO
Compte tenu de ces facteurs de viscosité, les
le réchauffage a I’huile chaude ou à la vapeur, ni le
performances des compteurs déductifs et à turbine
chemisage ne sont possibles, on peut utiliser le
utilisés sur les hydrocarbures visqueux peuvent être
chauffage électrique. Dans des installations plus
limitées, mais ces compteurs ne devraient pas être
petites, il peut être approprié et moins coûteux d’utili-
éliminés.
ser des câbles de chauffage électrique.
II est important que la température désirée du liquide
soit maintenue aussi constante que possible pour des
XI.5 Méthodes de chauffage
raisons de sécurité, et aussi, parce que la précision de
mesurage est affectée par les variations de viscosité
S’il est nécessaire de chauffer le liquide pour le pom-
dues aux fluctuations de température.
page et le maniement ordinaires, le liquide dans le
capteur et dans les conduites en amont devrait être
Lorsqu’un compteur à déplacement comporte des
maintenu chauffé. L’objectif principal est de réduire la
jeux supplémentaires pour une température de fonc-
viscosité à un débit pratique et d’empêcher la solidifi-
tionnement élevée, cette température ne devrait pas
cation lors des temps morts.
être dépassée et le compteur devrait fonctionner à
une température aussi proche que possible de celle
Les accessoires, comme les vannes, les crépines et
spécifiée.
les éliminateurs d’air, doivent être chauffés et isolés.
Ceci s’applique notamment aux systèmes de ventila-
Si le compteur est utilisé à une température supé-
tion pour éliminer l’air et aux pilotes de vannes de
rieure à celle pour laquelle il a été conçu, il pourra y
contrôle.
avoir interférence entre les parties mobiles avec,
corrélativement, une usure (ou bien le compteur ne

Pour les services où le liquide est chauffé lors du fonctionne pas). Des compteurs à jeux supplémen-

stockage, il est parfois possible de maintenir le liquide
taires pour utilisation a température élevée et/ou à
dans la conduite menant au compteur et de chauffer
viscosité élevée ne conviennent pas pour l’emploi
les accessoires en faisant circuler le liquide dans une
avec des liquides de faible viscosité et/ou à basse
conduite de retour. Cette méthode est d’un intérêt
température.
évident dans les camions-citernes où il est difficile de
La température du liquide doit être maintenue en
prévoir des méthodes de chauffage auxiliaires. Des
dessous du point qui pourrait entraîner la vaporisation
compteurs à double corps peuvent être installés de
du produit ou de l’un de ses composants et un
telle façon que l’enveloppe du compteur fasse partie
enregistrement de mesurage inexact. Dans certains
intégrante du système de circulation. Pour ce type
cas, il faut prendre les précautions nécessaires pour
d’installation, la conduite de retour est reliée à I’enve-
empêcher une surchauffe du liquide jusqu’à un point
loppe externe du compteur. Dans le cas de comp-
où pourrait se produire l’allumage lorsque le produit
teurs à corps simple, la conduite de retour devrait
est exposé à l’atmosphère. Une surchauffe peut
former un T placé aussi près que possible de l’entrée
entraîner aussi une cokéfaction ou des modifications
du compteur (voir figure 1). Pour certaines applica-
chimiques de certains hydrocarbures liquides, ce qui
tions, il serait conseillé de faire circuler le liquide dans
peut affecter les performances du compteur ou
le système de mesurage entier; toutefois, il faut
même le détériorer et entraîner des changements
prévoir un moyen d’empêcher l’enregistrement sur le
indésirables du liquide.
compteur de métrage durant ces périodes de
circulation. Une méthode automatique de contrôle de
circulation et d’enregistrement du compteur est con-
3.1.6 Extracteur d’air (éliminateur)
seillée pour ce type d’installation. La conduite de
retour devrait comporter des vannes afin de permet-
II est difficile de séparer l’air entraîné ou la vapeur
tre un contrôle aisé de l’écoulement. Des vannes
entraînée de la plupart des liquides visqueux. À me-
magnétiques ou à moteur permettent de contrôler la
sure que la viscosité augmente, le temps nécessaire
circulation d’un point de contrôle éloigné.
pour séparer du liquide les fines bulles d’air ou de
vapeur augmente. Le retrait des bulles entraînées

En chauffant, on réduit la viscosité de la plupart des demande une grande cuve d’élimination de l’air pour

effectuer la séparation. Dans la majorité des cas,
liquides et l’optimisation du transfert peut être affec-
cette méthode n’est pas rentable et exige beaucoup
tée par un grand nombre de dispositifs et de métho-
d’espace.
des. Lorsqu’on dispose de vapeur, les conduites
peuvent être réchauffées à la vapeur. De nombreuses
installations récentes utilisent I’huile surchauffée pour
II faudrait éviter le pompage de l’air ou de la vapeur.
réchauffer les conduites. Dans l’un et l’autre cas, le
Une conduite de retour, comme mentionné en 3.1.5,
compteur et les accessoires aussi peuvent être
permet de purger le système en renvoyant l’air ou la
réchauffés. II peut être nécessaire, pour manipuler
vapeur à la cuve de stockage. En effet, dans ce cas,
des liquides très visqueux, d’utiliser des compteurs et
la cuve de stockage sert d’éliminateur d’air. Quand
des accessoires à manchon de vapeur. Cet équi-
une conduite de retour peut être utilisée, la circulation
pement peut être aussi utilisé lorsque les huiles
devrait être maintenue suffisamment longtemps pour
surchauffées servent de moyen de réchauffage. Si ni
s’assurer que tout l’air ou toute la vapeur a été
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 9200:1993(F)
0 ISO
- -
- M
Conduite de retour vers le stockage
Thermomètre
Manomètre
- - 7
I 1
œ 1
==Cl+
Pompe Crepine Compteur
Figure 1 - Installation de compteur à enveloppe simple avec conduite de retour
Évent d’eLimina t
Camion-citerne
Crépine
Pompe
Valve de Compteur
sectionnement
Éliminateur d’air
et crepine

Figure 2 - Installation munie d’un système de vannes de contrôle pour le mesurage de camions-citernes

Vers boîtier
de recuperation
ou stockage
Conduite de détection
---------~--------------~~~~ ---
I \
t . Raccords pour essais
Thermomètre ‘\,
A \
. .-..-...-. - - I 1
I I1cr) ,
) 111 )
J- 1 .
--uy-
Pompe I IA -
Éliminateur d’air
Compteur
\ B
Crépine
Valve de \ Valves de
sectionnement sectionnement
et de drainage

Figure 3 - Installation munie d’un système de valves de contrôle pour le mesurage de conduites

---------------------- Page: 8 ----------------------
0 ISO
ramené à la cuve de stockage. Le temps joue un rôle
le type d’installation, la méthode de pompage et les
important, puisque le liquide est pompé pendant une
méthodes de fonctionnement. Une pompe centrifuge
certaine période plus que suffisante pour déplacer le
ne pompera pas une grande quantité d’air, même sur
contenu originel de la conduite au compteur.
des produits visqueux. Une pompe à déplacement
positif pompera des quantités considérables d’air.
L’éventualité de tourbillons lorsque le niveau du
La mise en service d’une nouvelle installation doit se
liquide est bas dans les cuves de stockage peut
faire avec beaucoup de précautions. Le système de
soulever des problèmes. La purge ou la vidange des
mesurage entier devrait être rempli à une vitesse
conduites entre les pompages peut entraîner le
réduite jusqu’à ce que toutes les poches d’air soient
pompage de grandes quantités d’air.
éliminées des appareils. Une poche d’air dans un
compteur peut être la cause de détériorations si
La taille ou les dimensions de l’équipement d’élimi-
l’écoulement est stoppé ou lancé rapidement, créant
nation d’air dépendra de la quantité d’air à traiter, de
alors une surpression.
la forme sous laquelle elle apparaîtra, du débit de
pompage, de la viscosité du liquide et des exigences
Le liquide dans les cuves de stockage peut contenir
de précision globales de l’installation. Une attention
des bulles d’air ou de vapeur résultant du chauffage
particulière dans le choix de cet équipement est
ou du pompage du liquide dans la cuve de stockage
recommandée afin de maintenir précision et fiabilité.
en même temps que le liquide est évacué par
pompage. Certains pétroles bruts moussent lorsqu’ils
sont chauffés; il pe
...

NORME
ISO
INTERNATIONALE
9200
Première édition
1993-07-O 1
Pétrole brut et produits pétroliers liquides -
Mesurage volumétrique des hydrocarbures
visqueux
Crude pe troleum and liquid pe troleum products - Volumetric metering of
viscous h ydrocarbons
Numéro de référence
ISO 9200:1993(F)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 9200:1993(F)
Avant-propos
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération
mondiale d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de
I’ISO). L’élaboration des Normes internationales est en général confiée aux
comités techniques de I’ISO. Chaque comité membre intéressé par une
étude a le droit de faire partie du comité technique créé à cet effet. Les
organisations internationales, gouvernementales et non gouverne-
mentales, en liaison avec I’ISO participent également aux travaux. L’ISO
collabore étroitement avec la Commission électrotechnique internationale
(CEI) en ce qui concerne la normalisation électrotechnique.
Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques
sont soumis aux comités membres pour vote. Leur publication comme
Normes internationales requiert l’approbation de 75 % au moins des
comités membres votants.
La Norme internationale ISO 9200 a été élaborée par le comité technique
lSO/TC 28, Produits pétroliers et lubrifiants, sous-comité SC 2, Mesurage
dynamique du pétrole.
L’an nexe A de la présente Norme internationale est donnée uniquement à
titre d’informat ion.
0 60 1993

Droits de reproduction réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite ni

utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique, y

compris la photocopie et les microfilms, sans l’accord écrit de l’éditeur.
Organisation internationale de normalisation
Case postale 56 l CH-l 211 Genève 20 l Suisse
Version française tirée en 1994
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
0 ISO ISO 9200:1993(F)
Introduction
La présente Norme internationale constitue un guide pour la conception,
l’installation, le fonctionnement et l’essai des compteurs et de leurs équi-
pements annexes utilisés pour mesurer les hydrocarbures visqueux.
L’objectif de la présente Norme internationale est de souligner les diffé-
rences existant entre le mesurage des hydrocarbures à indice de viscosité
élevé et l’application normale du mesurage aux hydrocarbures liquides
moins visqueux.
Pour certaines opérations, il est nécessaire de purger les liquides visqueux
des conduites afin d’empêcher le figeage ou la contamination lors des
temps morts. Si l’air ou le gaz utilisé pour déplacer le liquide est pompé
par le compteur lors du rechargement des conduites, le compteur peut
fonctionner à des vitesses beaucoup trop élevées. Cela peut avoir pour
conséquence la détérioration des parties mobiles du compteur et des
enregistrements erronés du compteur. Les recommandations figurant
dans la présente Norme internationale devraient permettre d’éviter les
fausses manoeuvres et, si elles sont suivies, de protéger le compteur
contre toute détérioration et tout mesurage inexact dû au piégeage de l’air
ou du gaz. Lorsque d’autres procédures sont données, les recommanda-
tions du fabricant du compteur devraient être suivies.
---------------------- Page: 3 ----------------------
Page blanche
---------------------- Page: 4 ----------------------
NORME INTERNATIONALE o ISO ISO 9200:1993(F)
Pétrole brut et produits pétroliers liquides - Mesurage
volumétrique des hydrocarbures visqueux
revêt une importance particulière lors de leur
1 Domaine d’application
utilisation avec des liquides visqueux et est étudié, à
part, en 3.1.6.
La présente Norme internationale donne une
définition des hydrocarbures visqueux et décrit les
Si le compteur doit être installé dans une conduite
difficultés qui surviennent lorsque des hydrocarbures
verticale, la conception de l’équipement devrait être
visqueux sont amenés à des températures élevées.
particulièrement étudiée. Certains types de comp-
Les effets de ces températures sur les compteurs,
teurs ne sont pas destinés à une telle installation et
les équipements annexes et les raccords font l’objet
leurs performances pourraient en être affectées.
de discussions; des conseils et avertissements
permettant de surmonter ou d’atténuer les difficultés
En raison de la variété des types de compteurs dis-
sont présentes.
ponibles et des grandes différences dans les condi-
tions des liquides et de mesurage, il est important
qu’un fabricant de compteurs reçoivent des rensei-
2 Définition
gnements complets sur l’application proposée. La
liste des renseignements qui devraient être fournis
Pour les besoins de la présente Norme internationale,
est en 3.1.2.
un hydrocarbure visqueux est défini comme étant un
hydrocarbure liquide demandant un traitement ou un
équipement spécial pour son maniement ou son

stockage en raison de sa résistance au flux. 3.1.2 Construction spéciale de compteur

De nombreux liquides visqueux sont chauffés afin
On peut citer comme exemples d’hydrocarbures liqui-
d’en réduire la viscosité et d’en faciliter la mani-
des généralement considérés comme visqueux, les
pulation. Si les liquides visqueux doivent être chauf-
fuels résiduels dont la viscosité est supérieure à
fés, certains détails particuliers dans la construction
750 m*/s à 50 OC, les bitumes (a la fois les bitumes
et la fabrication du compteur sont nécessaires. Un
purs et les bitumes fluxés), la plupart des huiles
espacement supplémentaire entre les parties mobiles
lubrifiantes et des composants gras, ainsi que
peut être créé afin d’empêcher les interférences, de
certains pétroles bruts. La viscosité est un paramètre
réduire la charge de travail requise et de compenser
en soi indépendant de la température.
l’élévation de température et l’altération de la
viscosité. Certains liquides visqueux peuvent contenir
NOTE 1 II est possible qu’un autre liquide ne nécessitant
des matières corrosives, ce caractère corrosif pou-
pas de telles précautions puisse présenter certaines des
vant s’accroître avec l’élévation de température du
caractéristiques des liquides visqueux ou certains des pro-
liquide. À un degré important de corrosion, I’enve-
blèmes de mesurage propres à ces hydrocarbures.
loppe du compteur, ses garnitures et équipements
annexes doivent être en mesure de résister à une
telle corrosion. Des matériaux spéciaux pour la cons-
truction du compteur peuvent être nécessaires pour
3 Description des systèmes de mesure
des utilisations à des températures élevées. Lorsque

3.1 Installation et sélection des compteurs différents métaux sont utilisés, une température

et équipements annexes élevée peut entraîner des interférences mécaniques
dues à la différence de dilatation des métaux. C’est
particulièrement vrai dans le cas de chemises ou de
3.1 .l Généralités
manchons de revêtement. L’utilisation d’appareils,

Le choix et l’installation des compteurs et des comme les extensions de compteur ventilées, peut

équipements annexes doivent être effectués avec être nécessaire pour séparer le compteur et l’ajusteur

soin. Le choix des extracteurs d’air (éliminateurs) de compteur de la source de chaleur.

---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 9200:1993(F)
0 ISO
Les compteurs servant au transfert de liquides à des
On entend par retard du compteur l’écoulement de
températures élevées sont souvent adaptés à des
liquide non mesuré passant entre les espaces ména-
compensateurs automatiques de température qui
gés pour le jeu entre les diverses pièces mobiles du
ajustent automatiquement les enregistrements du
compteur et causé par les différences de pression
compteur à 15 OC. Ces compensateurs sont conçus
dans le compteur chauffé dues aux frictions mécani-

pour couvrir une certaine gamme de températures de ques et au frottement de l’hydrocarbure liquide.

fonctionnement. Lorsqu’on désire des enregistre- L’amplitude du retard du compteur dont on peut

ments réglés à 15 OC, la gamme des températures de considérer qu’il a un régime de débit laminaire dépend

fonctionnement doit être spécifiée avec précision, de du débit du compteur, du jeu entre les pièces

même que la masse volumique du liquide ou son
mobiles, ainsi que de la viscosité et de la masse

coefficient de dilatation. Si un compensateur de tem- volumique du fluide. II y a beaucoup moins de retard

pérature fonctionne à des températures au-dessus de
dans un compteur à mesure qu’augmente la viscosité

la gamme nominale, il peut en résulter des enregis- du liquide. Lorsqu’un degré élevé de précision est

trements inexacts et une détérioration de l’appareil.
nécessaire, il est recommandé d’effectuer un nouvel
La température de repos lors des temps morts peut
essai avec chaque changement de viscosité afin de
dépasser la température nominale et entraîner la
rétablir la précision.
détérioration du compensateur automatique de tem-
Certains types de compteurs à déplacement peuvent
pérature ou des parties mobiles du compteur.
être utilisés avec tous les liquides visqueux pouvant
être pompés, alors que d’autres peuvent être limités
Le fabricant du compteur peut faire des recomman-
à des liquides aux indices de viscosité maximale
dations spécifiques sur les conditions de fonctionne-
spécifiés. Toutefois, le débit maximal recommandé de
ment prévues afin de minimiser l’apparition de tels
tous les types de compteurs devrait diminuer à
problèmes. Les informations suivantes devraient être
mesure qu’augmente la viscosité. Le degré de
fournies au fabricant:
réduction du débit peut varier suivant les différents
fabricants des équipements. Une limite maximale du
gamme des débits aux viscosités maxi males et
débit pour une viscosité élevée est nécessaire pour
minimal es;
maintenir la chute de pression du compteur dans les
limites prévues, pour empêcher la cavitation et pour
pressions de fonctionnement maximales et mini-
réduire la charge de cisaillement visqueux sur les
males;
parties mobiles.
températures maximales et minimales;
3.1.4 Compteurs déductifs et à turbine
température de repos anticipée (ou hors service);
Pour les compteurs à turbine, des variations de vis-
cosité du liquide entraînent un changement du facteur

viscosité du fluide aux températures maximales et de mesurage et de la gamme des débits avec laquelle

le compteur à turbine fonctionnera avec une grande
minimales (pascal-seconde, centipoise ou toute
précision. Si une variation de la viscosité du fluide se
autre indication de viscosité reconnue);
produit, un nouvel essai du compteur est nécessaire
pour parvenir à la meilleure précision. On peut trouver
densité du fluide aux températures maximales et
des compteurs à turbine munis de dispositif de
minimales;
compensation de viscosité ou conçus pour compen-
ser les variations de viscosité et aptes à fonctionner
type d’équipement d’essai utilisé;
avec une gamme de débits acceptable. Dans les
utilisations où le compteur à turbine doit fonctionner à
nature et quantité des éléments corrosifs présents;
des débits qui ne varient pas considérablement, on
peut obtenir une précision acceptable dans la mesure
nature et quantité des éléments abrasifs présents;
où le compteur est essayé et où les facteurs de
mesurage sont établis pour différents débits et
compatibilité (ou incompatibilité) du matériau de
viscosités. Ces facteurs devront être reproductibles.
construction avec le fluide.
En cas de changement de température ou de visco-
sité, tous les compteurs devraient subir un nouvel
essai dans la mesure où la viscosité d’un liquide peut
3.1.3 Compteurs à déplacement
changer considérablement en raison d’un change-
ment de température du liquide. Un nouvel essai
Les compteurs à déplacement ont des caractéristi-
servira de base pour déterminer la fréquence des

ques de performance sur les fluides visqueux essais qui peuvent être nécessaires pour parvenir à la

différentes de celles des compteurs déductifs et des précision de mesurage désirée. Lorsque la tempé-

compteurs à turbine. La performance d’un compteur rature du liquide mesurée varie de plus de quelques

dans un compteur à déplacement est affectée par le degrés lors des déchargements, un enregistreur de

retard du compteur. température est recommandé.
---------------------- Page: 6 ----------------------
0 ISO
Compte tenu de ces facteurs de viscosité, les
le réchauffage a I’huile chaude ou à la vapeur, ni le
performances des compteurs déductifs et à turbine
chemisage ne sont possibles, on peut utiliser le
utilisés sur les hydrocarbures visqueux peuvent être
chauffage électrique. Dans des installations plus
limitées, mais ces compteurs ne devraient pas être
petites, il peut être approprié et moins coûteux d’utili-
éliminés.
ser des câbles de chauffage électrique.
II est important que la température désirée du liquide
soit maintenue aussi constante que possible pour des
XI.5 Méthodes de chauffage
raisons de sécurité, et aussi, parce que la précision de
mesurage est affectée par les variations de viscosité
S’il est nécessaire de chauffer le liquide pour le pom-
dues aux fluctuations de température.
page et le maniement ordinaires, le liquide dans le
capteur et dans les conduites en amont devrait être
Lorsqu’un compteur à déplacement comporte des
maintenu chauffé. L’objectif principal est de réduire la
jeux supplémentaires pour une température de fonc-
viscosité à un débit pratique et d’empêcher la solidifi-
tionnement élevée, cette température ne devrait pas
cation lors des temps morts.
être dépassée et le compteur devrait fonctionner à
une température aussi proche que possible de celle
Les accessoires, comme les vannes, les crépines et
spécifiée.
les éliminateurs d’air, doivent être chauffés et isolés.
Ceci s’applique notamment aux systèmes de ventila-
Si le compteur est utilisé à une température supé-
tion pour éliminer l’air et aux pilotes de vannes de
rieure à celle pour laquelle il a été conçu, il pourra y
contrôle.
avoir interférence entre les parties mobiles avec,
corrélativement, une usure (ou bien le compteur ne

Pour les services où le liquide est chauffé lors du fonctionne pas). Des compteurs à jeux supplémen-

stockage, il est parfois possible de maintenir le liquide
taires pour utilisation a température élevée et/ou à
dans la conduite menant au compteur et de chauffer
viscosité élevée ne conviennent pas pour l’emploi
les accessoires en faisant circuler le liquide dans une
avec des liquides de faible viscosité et/ou à basse
conduite de retour. Cette méthode est d’un intérêt
température.
évident dans les camions-citernes où il est difficile de
La température du liquide doit être maintenue en
prévoir des méthodes de chauffage auxiliaires. Des
dessous du point qui pourrait entraîner la vaporisation
compteurs à double corps peuvent être installés de
du produit ou de l’un de ses composants et un
telle façon que l’enveloppe du compteur fasse partie
enregistrement de mesurage inexact. Dans certains
intégrante du système de circulation. Pour ce type
cas, il faut prendre les précautions nécessaires pour
d’installation, la conduite de retour est reliée à I’enve-
empêcher une surchauffe du liquide jusqu’à un point
loppe externe du compteur. Dans le cas de comp-
où pourrait se produire l’allumage lorsque le produit
teurs à corps simple, la conduite de retour devrait
est exposé à l’atmosphère. Une surchauffe peut
former un T placé aussi près que possible de l’entrée
entraîner aussi une cokéfaction ou des modifications
du compteur (voir figure 1). Pour certaines applica-
chimiques de certains hydrocarbures liquides, ce qui
tions, il serait conseillé de faire circuler le liquide dans
peut affecter les performances du compteur ou
le système de mesurage entier; toutefois, il faut
même le détériorer et entraîner des changements
prévoir un moyen d’empêcher l’enregistrement sur le
indésirables du liquide.
compteur de métrage durant ces périodes de
circulation. Une méthode automatique de contrôle de
circulation et d’enregistrement du compteur est con-
3.1.6 Extracteur d’air (éliminateur)
seillée pour ce type d’installation. La conduite de
retour devrait comporter des vannes afin de permet-
II est difficile de séparer l’air entraîné ou la vapeur
tre un contrôle aisé de l’écoulement. Des vannes
entraînée de la plupart des liquides visqueux. À me-
magnétiques ou à moteur permettent de contrôler la
sure que la viscosité augmente, le temps nécessaire
circulation d’un point de contrôle éloigné.
pour séparer du liquide les fines bulles d’air ou de
vapeur augmente. Le retrait des bulles entraînées

En chauffant, on réduit la viscosité de la plupart des demande une grande cuve d’élimination de l’air pour

effectuer la séparation. Dans la majorité des cas,
liquides et l’optimisation du transfert peut être affec-
cette méthode n’est pas rentable et exige beaucoup
tée par un grand nombre de dispositifs et de métho-
d’espace.
des. Lorsqu’on dispose de vapeur, les conduites
peuvent être réchauffées à la vapeur. De nombreuses
installations récentes utilisent I’huile surchauffée pour
II faudrait éviter le pompage de l’air ou de la vapeur.
réchauffer les conduites. Dans l’un et l’autre cas, le
Une conduite de retour, comme mentionné en 3.1.5,
compteur et les accessoires aussi peuvent être
permet de purger le système en renvoyant l’air ou la
réchauffés. II peut être nécessaire, pour manipuler
vapeur à la cuve de stockage. En effet, dans ce cas,
des liquides très visqueux, d’utiliser des compteurs et
la cuve de stockage sert d’éliminateur d’air. Quand
des accessoires à manchon de vapeur. Cet équi-
une conduite de retour peut être utilisée, la circulation
pement peut être aussi utilisé lorsque les huiles
devrait être maintenue suffisamment longtemps pour
surchauffées servent de moyen de réchauffage. Si ni
s’assurer que tout l’air ou toute la vapeur a été
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 9200:1993(F)
0 ISO
- -
- M
Conduite de retour vers le stockage
Thermomètre
Manomètre
- - 7
I 1
œ 1
==Cl+
Pompe Crepine Compteur
Figure 1 - Installation de compteur à enveloppe simple avec conduite de retour
Évent d’eLimina t
Camion-citerne
Crépine
Pompe
Valve de Compteur
sectionnement
Éliminateur d’air
et crepine

Figure 2 - Installation munie d’un système de vannes de contrôle pour le mesurage de camions-citernes

Vers boîtier
de recuperation
ou stockage
Conduite de détection
---------~--------------~~~~ ---
I \
t . Raccords pour essais
Thermomètre ‘\,
A \
. .-..-...-. - - I 1
I I1cr) ,
) 111 )
J- 1 .
--uy-
Pompe I IA -
Éliminateur d’air
Compteur
\ B
Crépine
Valve de \ Valves de
sectionnement sectionnement
et de drainage

Figure 3 - Installation munie d’un système de valves de contrôle pour le mesurage de conduites

---------------------- Page: 8 ----------------------
0 ISO
ramené à la cuve de stockage. Le temps joue un rôle
le type d’installation, la méthode de pompage et les
important, puisque le liquide est pompé pendant une
méthodes de fonctionnement. Une pompe centrifuge
certaine période plus que suffisante pour déplacer le
ne pompera pas une grande quantité d’air, même sur
contenu originel de la conduite au compteur.
des produits visqueux. Une pompe à déplacement
positif pompera des quantités considérables d’air.
L’éventualité de tourbillons lorsque le niveau du
La mise en service d’une nouvelle installation doit se
liquide est bas dans les cuves de stockage peut
faire avec beaucoup de précautions. Le système de
soulever des problèmes. La purge ou la vidange des
mesurage entier devrait être rempli à une vitesse
conduites entre les pompages peut entraîner le
réduite jusqu’à ce que toutes les poches d’air soient
pompage de grandes quantités d’air.
éliminées des appareils. Une poche d’air dans un
compteur peut être la cause de détériorations si
La taille ou les dimensions de l’équipement d’élimi-
l’écoulement est stoppé ou lancé rapidement, créant
nation d’air dépendra de la quantité d’air à traiter, de
alors une surpression.
la forme sous laquelle elle apparaîtra, du débit de
pompage, de la viscosité du liquide et des exigences
Le liquide dans les cuves de stockage peut contenir
de précision globales de l’installation. Une attention
des bulles d’air ou de vapeur résultant du chauffage
particulière dans le choix de cet équipement est
ou du pompage du liquide dans la cuve de stockage
recommandée afin de maintenir précision et fiabilité.
en même temps que le liquide est évacué par
pompage. Certains pétroles bruts moussent lorsqu’ils
sont chauffés; il pe
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.