Manganese ores — Determination of size distribution by sieving

Applies to natural or processed manganese ores. The methods are applicable to size determination utilizing one or more sieves. ISO 6230 is intended to provide a basis for testing and for use of this material. When it is used for comparative purposes, agreements should be reached between the producer and the consumer in respect of the detailed method in order to eliminate sources of controversy.

Minerais de manganèse — Détermination de la distribution granulométrique par tamisage

Manganove rude – Določanje zrnatosti s sejanjem

General Information

Status
Published
Publication Date
25-Oct-1989
Technical Committee
Drafting Committee
Current Stage
9093 - International Standard confirmed
Start Date
20-Dec-2008
Completion Date
25-Mar-2022

Buy Standard

Standard
ISO 6230:1989 - Manganese ores -- Determination of size distribution by sieving
English language
11 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 6230:1998
English language
11 pages
sale 10% off
Preview
sale 10% off
Preview
e-Library read for
1 day
Standard
ISO 6230:1989 - Minerais de manganese -- Détermination de la distribution granulométrique par tamisage
French language
11 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 6230:1989 - Minerais de manganese -- Détermination de la distribution granulométrique par tamisage
French language
11 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

ISO
INTERNATIONAL
6230
STANDARD
First edition
1989-11-01
Determination of size
Manganese ores -
distribution by sieving
Minerais de manganke - Dt+ termina tion de Ia distribu tion granulomh trique par
tamisage
Reference number
ISO 6230 : 1989 (El
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 6230 : 1989 (El
Contents Page
Foreword............................................................... iii
1 Scope.. ...........................................................
2 Normative references ................................................ 1
3 Definitions.. ....................................................... 1
4 Principle ........................................................... 2
5 Apparatus ......................................................... 3
6 General principles of sieving .......................................... 4
7 Derivation of size Sample ............................................. 6
............................................ 8
8 Effect of moisture content
9 Procedure for drying and determination of moisture content ............... 8
10 Determination of mass of Charge and products .......................... 8
11 Choice of dry or wet sieving ........................................... 8
12 Sievingtime ........................................................ 8
13 Sievingprocedures .................................................. 9
14 9
Expression of results .................................................
Annex A Example of suggested format for report of the determination of the

size distribution of manaanese ore. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11

0 ISO 1989

All rights reserved. No patt of this publication may be reproduced or utilized in any form or by any

means, electronie or mechanical, including photocopying and microfilm, without Permission in

writing from the publisher.
International Organization for Standardization
Case postale 56 l CH-121 1 Geneve 20 l Switzerland
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 6230:1989 (E)
Foreword

ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of

national Standards bodies (ISO member bedies). The work of preparing International

Standards is normally carried out through ISO technical committees. Esch member

body interested in a subject for which a technical committee has been established has

the right to be represented on that committee. International organizations, govern-

mental and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work. ISO

collaborates closely with the International Electrotechnical Commission (IEC) on all

matters of electrotechnical standardization.

Draft International Standards adopted by the technical committees are circulated to

the member bodies for approval before their acceptance as International Standards by

the ISO Council. They are approved in accordance with ISO procedures requiring at

least 75 % approval by the member bodies voting.
International Standard ISO 6230 was prepared by Technical Committee ISO/TC 65,
Manganese and chromium ores.
Annex A of this International Standard is for information only.
. . .
Ill
---------------------- Page: 3 ----------------------
This page intentionally leff blank
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 6230 : 1989 (E)
INTERNATIONAL STANDARD
Determination of size distribution
Manganese ores -
by sieving
ISO 4296-1 : 1984, Manganese ores - Sampling - Part 7: ln-
1 Scope
cremen t sampling.
This International Standard specifies the methods to be
ISO 4296-2 : 1983, Manganese ores - Sampling - Part 2:
employed for determination of size distribution by sieving of
Preparation of samples.
manganese ore, whether natura1 or processed (such as pellets,
ISO 4299 : 1989, Manganese ores - Determination of
sinters and other agglomerated ores).
moisture content.
ISO 8541 : 1986, Manganese and chromium ores - Ex-
In this International Standard the terms “manganese ore” or
perimental methods for checking the blas of sampling and
“ore” refer to all the above-mentioned types of materials.
Sample prepara tion.
The methods described in this International Standard are
ISO 8542 : 1986, Manganese and chromium ores - Ex-
equally applicable to size determination utilizing one or more
perimental methods for evaluation of quality Variation and
sleves.
methods for checking the precision of sampling.
The purpose of this International Standard is to provide a basis
3 Definitions
for any testing of manganese ore involving size determination
and for use by contracting Parties in the sale and purchase of
For the purposes of this International Standard, the following
this material.
definitions apply.
When this International Standard is used for comparative pur-
3.1 lot : A definite quantity of an ore, processed or produced
poses, agreements should be reached between the Producer
under conditions which are presumed uniform.
and the consumer in respect of the detailed method to be
employed in Order to eliminate sources of controversy.
3.2 consignment : A quantity of an ore delivered at one time.
The consignment may consist of one or more lots or Parts of lots.
2 Normative references
3.3 increment :
1) A quantity of an ore taken by a sampling device at one
The following Standards contain provisions which, through
time from a consignment.
reference in this text, constitute provisions of this International
Standard. At the time of publication, the editions indicated
2) A quantity of ore taken by the increment division
were valid. All Standards are subject to revision, and Parties to
method.
agreements based on this International Standard are encouraged
to investigate the possibility of applying the most recent
3.4 subsample :
editions of the Standards listed below. Members of IEC and ISO
maintain registers of currently valid International Standards.
1) A quantity of an ore consisting of two or more in-
crements taken from a consignment.
ISO 565 : 1983, Test sieves - Woven metal wire cloth, per-
2) An aggregation of two or more increments each of
forated plate and electroformed sheet - Nominal sizes of
which may have been individually crushed and/or divided as
openings.
necessary.
ISO 2591 : 1973, Test sieving.
3.5 gross Sample :
1) The quantity of an ore consisting of all the increments
ISO 331 O-l : 1982, Test sieves - Technical requirements and
taken from a consignment.
testing -
Part 7: Test sieves of metal wire cloth.
2) An aggregation of all the increments or all the sub-
samples each of which may have been individually crushed
ISO 3310-2 : 1982, Test sieves - Technical requiremen ts and

testing - Part 2: Test sieves of metal perforated plate. and/or divided as necessary.

---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 6230 : 1989 IE)
dry sieving : Sieving without the application of water.
3.6 test Sample : Any Sample for the determination of size 3.19
distribution, moisture content, Chemical composition or other
physical proper-Ges, which is prepared from each increment,
3.20 wet sieving : Sieving with the application of water.
each subsample, or from the gross Sample in accordance with
the specified method for that type of Sample.
3.21 hand sieving : A sieving Operation in which the sieve
or sieves are supported and agitated manually.
3.7 size Sample : The Sample taken for the determination of
size distribution of the consignment or part of the consign-
ment.
3.22 assisted hand sieving : A sieving Operation in which
the sieve or sieves are supported mechanically but are agitated
manually.
3.8 particle :A discrete regardless
coherent body of the ore
of size.
mechanical sieving
3.23 : A sieving Operation in which the
sieves are supported and agitated by mechanical means. This
3.9 particle size (in sieve analysis) : The size of the
Operation may be either batch or continuous sieving.
smallest sieve aperture through which the particle has passed
and the size of the largest sieve aperture on which the particle
has been retained.
3.24 continuous sieving : A sieving Operation in which the
ore is fed continuously into one or several consecutive sieving
surfaces, over which it travels. The products are continuously
3.10 nominal top size : The smallest sieve in the range in-
discharged.
cluded in the R 20 Series (in table 1 of ISO 565, Square hole)
such that not more than 5 % of the ore is retained.
3.25 batch sieving : A sieving Operation in which the result-
ing products are retained on the sieving surfaces until the end
of the Operation.
3.11 size distribution : The quantitative grouping of par-
ticles in the Sample according to size. lt is expressed in terms of
percentage mass, passed or retained on selected sieves in rela-
3.26 hand placing : A sieving Operation in which particles
tion to the total mass of the Sample.
are presented individually and by hand to the sieve apertures
and orientated until either they tan be passed through without
forte being applied, or they tan be clearly classified as oversize.
3.12 size fraction : The Portion of the Sample separated by
one or two sieves of different apertures.
sieve : An apparatus for th sieving
3.27 e purpose of consist-
ing of a sieving medium mounted in a frame.
3.13 oversize fraction : The Portion of the Sample not pass-
ing the coarsest sieve in the test, e.g. x mm (or Pm).
3.28 nest of test sieves : A
set of test sieves mounted
together with the lid and receiver pan.
3.14 undersize fraction : The passing
Portion of the Sample
the finest sieve in the test, e.g. - z mm (or Pm).
3.29 Charge : A quantity of ore
to be treated at one time on
an individual sieve or nest of test sieves
3.15 size fraction yield : The ratio of the mass of a given
size fraction to the total mass of the Sample as a percentage by
mass.
3.30 sieving medium : A surface containing
regularly ar-
ranged apertures of uniform shape and size.
3.16 intermediate size fraction : The Portion of the Sample
specified by the smallest sieve aperture, x mm (or Fm),
3.31 sieve analysis : A method for determination of size
through which the fraction has passed together with the size of
distribution of an ore by sieving.
the largest sieve aperture, y mm (or Pm), on which the fraction
has been retained in the test, e.g. - x + y mm (or Fm).
4 Principle
3.17 specification size : Any sieve size (or sizes) selected
by the interested Parties to define the limit (or limits) of the frac-

tion considered by them to be significant. The Sample of manganese ore is subjected to sieving pro-

cedures for the purpose of determining the size distribution of
the constituent particles.
The size distribution is to be

3.18 sieving : The process of separating a mixture of par- expressed in terms of percentage mass, passed or retained on

selected sieves,
ticles, according to their size, by means of one or more sieves.
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 6230: 1989 (El
5.3 Preparation and maintenance of sieves
5 Apparatus
5.3.1 Preparation
5.1 Sieve media
Preparation of sieves shall be carried out in accordance with the
recommendations of ISO 2591 along with the procedure given
5.1.1 Shape of aperture
below.
The sieve media shall have Square apertures in accordance with
Before use, the sieve medium and frame shall be degreased and
ISO 565.
cleaned. The cleaning of a sieve should be carried out with
great care so that the sieve medium is not damaged. For sieves
with apertures equal to or greater than 500 Pm, cleaning should
5.1.2 Size of aperture
be undertaken by the application of a soft brass wire brush to
the underside of the sieve; for fine sieves with apertures less
The nominal size of aperture to be used shall be selected in ac-
than 500 Fm, cleaning shall not entail brushing of the sieve
cordante with ISO 565.
media. The frame should be tapped gently to assist in freeing
trapped particles. At times it may be necessary to wash fine
sieves in a warm soft soap and water Solution. After washing or
5.1.3 Construction of sieve media
after cleaning the sieves should be dried thoroughly.
The sieve media shall be in accordance with ISO 565,
5.3.2 Maintenance (including verification procedure)
ISO 3310-1 and ISO 3310-2. lt is recommended that in-
discriminate mixing of perforated plate and woven wire sieves
should be avoided within any determination in Order to ensure
The accuracy of the sieve medium should be verified initially

continuity of results. and verification should be repeated regularly during use. Fac-

tors such as the frequency of use and type of manganese ore
sieved will influence the frequency of verification. lt is recom-
In cases where woven wire sieves are used, particularly in the
mended that a record card be kept for each sieve.
+4 mm range, it should be recognized that
partial apertures are

a) with ro und f rame sieves, Verification may be carried out using the procedure specified in

unavoidable, thus i ncreasing the risk of accidental retention
ISO 3310-1 and ISO 3310-2.
of undersized particles which may become wedged in the
partial apertures;
Another method of verification is to compare the Performance
of the sieve with the Performance of a reference sieve using a
on aperture size are wider than for per-
b) tolerantes
Sample material similar to the one for which the test sieve is to
forated plate a nd this may influence results;
be used.
this type of sieve medium is prone to distortion.
c) _.
When a sieve medium no longer camplies with the tolerantes
specified in ISO 3310-1 and ISO 3310-2, the marking on the
In cases where perforated plate is used as the medium, all in-
label should be cancelled and the sieve discarded.
complete apertures in the floor of the sieve should be blanked
off. Omission of this blanking off is permissible, provided that it
is recognized that the particles retained in these partial aper-
5.4 Sieving machines
tures are removed without breakage and correctly sized before
the size fractions are weighed.
Any type of apparatus is acceptable, provided that the results
obtained with reference to the specification size selected or
other aperture size as agreed upon, are within k 2 % (ab-
5.2 Sieve frames
solute) of those of hand placing or hand sieving methods
carried out under closely controlled conditions in accordance
with ISO 2591.
5.2.1 Shape and size
Esch type of sieving machine should be tested for bias in
Sieves used for hand or mechanical nest sieving shall have
accordance with the procedures given in ISO 8541 and will be
frames in accordance with ISO 2591. Frames may be either
acceptable if no significant bias is proven.
round or rectangular.
5.5 Drying equipment
5.2.2 Construction
Any form of ventilated equipment is acceptable for drying pro-
vided that it is fitted with a temperature control apparatus
The sieve frames shall nest snugly with each other and with the

lid and receiver pan of the same type. The frame should be capable of maintaining the temperature in the equipment within

105 OC & 5 OC. Loss of dust from the equipment should be
smooth and the Seals of the sieves so constructed as to avoid
lodging of the material and loss of fines. avoided.
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO6230:1989(E)
6 General principles of sieving
5.6 Weighing device
Esch weighing device for the determination of mass shall have
Prior to commencing a size determination, it is necessary to
a sensitivity of at least 0,l % of its rated capacity and a level of
plan the entire sequence of procedures to be followed. The se-
accuracy to permit the mass of the test Sample and of each size
quence of procedures will depend on
fraction to be determined to a precision of + 0,l % or better of
the test Sample mass.
the manganese ore being evaluated;
Equipment should be Chosen in a suitable range of capacities to
the form in which it is received (i.e. as separate in-
meet these requirements and to ensure that the final reporting
crements, subsamples or a combined size Sample);
tan be made to the first decimal place.
the available equipment;
5.7 Accessories for wet sieving
the purpose of the analysis.
When wet sieving is carried out it is necessary to have available,
in addition to the apparatus previously mentioned, a controllable
supply of water, a Spray nozzle and, where appropriate, a collect-
A typical decision tree to enable the sequence of procedures to
ing tank. A simple arrangement is shown in figure 1.
be formulated is given in figure 2.
When wet sieving on sieves having apertures less than 125 Pm
Sieving shall be carried out under controlled conditions strictly
it is preferable that
in accordance with ISO 2591.
a) the sieve be constructed of stainless steel;
b) the medium has a backing to prevent possible sagging
For manganese ores subject to considerable degradation, it is
...

SLOVENSKI STANDARD
SIST ISO 6230:1998
01-februar-1998
0DQJDQRYHUXGH±'RORþDQMH]UQDWRVWLVVHMDQMHP
Manganese ores -- Determination of size distribution by sieving

Minerais de manganèse -- Détermination de la distribution granulométrique par tamisage

Ta slovenski standard je istoveten z: ISO 6230:1989
ICS:
73.060.20 Manganove rude Manganese ores
SIST ISO 6230:1998 en

2003-01.Slovenski inštitut za standardizacijo. Razmnoževanje celote ali delov tega standarda ni dovoljeno.

---------------------- Page: 1 ----------------------
SIST ISO 6230:1998
---------------------- Page: 2 ----------------------
SIST ISO 6230:1998
ISO
INTERNATIONAL
6230
STANDARD
First edition
1989-11-01
Determination of size
Manganese ores -
distribution by sieving
Minerais de manganke - Dt+ termina tion de Ia distribu tion granulomh trique par
tamisage
Reference number
ISO 6230 : 1989 (El
---------------------- Page: 3 ----------------------
SIST ISO 6230:1998
ISO 6230 : 1989 (El
Contents Page
Foreword............................................................... iii
1 Scope.. ...........................................................
2 Normative references ................................................ 1
3 Definitions.. ....................................................... 1
4 Principle ........................................................... 2
5 Apparatus ......................................................... 3
6 General principles of sieving .......................................... 4
7 Derivation of size Sample ............................................. 6
............................................ 8
8 Effect of moisture content
9 Procedure for drying and determination of moisture content ............... 8
10 Determination of mass of Charge and products .......................... 8
11 Choice of dry or wet sieving ........................................... 8
12 Sievingtime ........................................................ 8
13 Sievingprocedures .................................................. 9
14 9
Expression of results .................................................
Annex A Example of suggested format for report of the determination of the

size distribution of manaanese ore. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11

0 ISO 1989

All rights reserved. No patt of this publication may be reproduced or utilized in any form or by any

means, electronie or mechanical, including photocopying and microfilm, without Permission in

writing from the publisher.
International Organization for Standardization
Case postale 56 l CH-121 1 Geneve 20 l Switzerland
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 4 ----------------------
SIST ISO 6230:1998
ISO 6230:1989 (E)
Foreword

ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of

national Standards bodies (ISO member bedies). The work of preparing International

Standards is normally carried out through ISO technical committees. Esch member

body interested in a subject for which a technical committee has been established has

the right to be represented on that committee. International organizations, govern-

mental and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work. ISO

collaborates closely with the International Electrotechnical Commission (IEC) on all

matters of electrotechnical standardization.

Draft International Standards adopted by the technical committees are circulated to

the member bodies for approval before their acceptance as International Standards by

the ISO Council. They are approved in accordance with ISO procedures requiring at

least 75 % approval by the member bodies voting.
International Standard ISO 6230 was prepared by Technical Committee ISO/TC 65,
Manganese and chromium ores.
Annex A of this International Standard is for information only.
. . .
Ill
---------------------- Page: 5 ----------------------
SIST ISO 6230:1998
This page intentionally leff blank
---------------------- Page: 6 ----------------------
SIST ISO 6230:1998
ISO 6230 : 1989 (E)
INTERNATIONAL STANDARD
Determination of size distribution
Manganese ores -
by sieving
ISO 4296-1 : 1984, Manganese ores - Sampling - Part 7: ln-
1 Scope
cremen t sampling.
This International Standard specifies the methods to be
ISO 4296-2 : 1983, Manganese ores - Sampling - Part 2:
employed for determination of size distribution by sieving of
Preparation of samples.
manganese ore, whether natura1 or processed (such as pellets,
ISO 4299 : 1989, Manganese ores - Determination of
sinters and other agglomerated ores).
moisture content.
ISO 8541 : 1986, Manganese and chromium ores - Ex-
In this International Standard the terms “manganese ore” or
perimental methods for checking the blas of sampling and
“ore” refer to all the above-mentioned types of materials.
Sample prepara tion.
The methods described in this International Standard are
ISO 8542 : 1986, Manganese and chromium ores - Ex-
equally applicable to size determination utilizing one or more
perimental methods for evaluation of quality Variation and
sleves.
methods for checking the precision of sampling.
The purpose of this International Standard is to provide a basis
3 Definitions
for any testing of manganese ore involving size determination
and for use by contracting Parties in the sale and purchase of
For the purposes of this International Standard, the following
this material.
definitions apply.
When this International Standard is used for comparative pur-
3.1 lot : A definite quantity of an ore, processed or produced
poses, agreements should be reached between the Producer
under conditions which are presumed uniform.
and the consumer in respect of the detailed method to be
employed in Order to eliminate sources of controversy.
3.2 consignment : A quantity of an ore delivered at one time.
The consignment may consist of one or more lots or Parts of lots.
2 Normative references
3.3 increment :
1) A quantity of an ore taken by a sampling device at one
The following Standards contain provisions which, through
time from a consignment.
reference in this text, constitute provisions of this International
Standard. At the time of publication, the editions indicated
2) A quantity of ore taken by the increment division
were valid. All Standards are subject to revision, and Parties to
method.
agreements based on this International Standard are encouraged
to investigate the possibility of applying the most recent
3.4 subsample :
editions of the Standards listed below. Members of IEC and ISO
maintain registers of currently valid International Standards.
1) A quantity of an ore consisting of two or more in-
crements taken from a consignment.
ISO 565 : 1983, Test sieves - Woven metal wire cloth, per-
2) An aggregation of two or more increments each of
forated plate and electroformed sheet - Nominal sizes of
which may have been individually crushed and/or divided as
openings.
necessary.
ISO 2591 : 1973, Test sieving.
3.5 gross Sample :
1) The quantity of an ore consisting of all the increments
ISO 331 O-l : 1982, Test sieves - Technical requirements and
taken from a consignment.
testing -
Part 7: Test sieves of metal wire cloth.
2) An aggregation of all the increments or all the sub-
samples each of which may have been individually crushed
ISO 3310-2 : 1982, Test sieves - Technical requiremen ts and

testing - Part 2: Test sieves of metal perforated plate. and/or divided as necessary.

---------------------- Page: 7 ----------------------
SIST ISO 6230:1998
ISO 6230 : 1989 IE)
dry sieving : Sieving without the application of water.
3.6 test Sample : Any Sample for the determination of size 3.19
distribution, moisture content, Chemical composition or other
physical proper-Ges, which is prepared from each increment,
3.20 wet sieving : Sieving with the application of water.
each subsample, or from the gross Sample in accordance with
the specified method for that type of Sample.
3.21 hand sieving : A sieving Operation in which the sieve
or sieves are supported and agitated manually.
3.7 size Sample : The Sample taken for the determination of
size distribution of the consignment or part of the consign-
ment.
3.22 assisted hand sieving : A sieving Operation in which
the sieve or sieves are supported mechanically but are agitated
manually.
3.8 particle :A discrete regardless
coherent body of the ore
of size.
mechanical sieving
3.23 : A sieving Operation in which the
sieves are supported and agitated by mechanical means. This
3.9 particle size (in sieve analysis) : The size of the
Operation may be either batch or continuous sieving.
smallest sieve aperture through which the particle has passed
and the size of the largest sieve aperture on which the particle
has been retained.
3.24 continuous sieving : A sieving Operation in which the
ore is fed continuously into one or several consecutive sieving
surfaces, over which it travels. The products are continuously
3.10 nominal top size : The smallest sieve in the range in-
discharged.
cluded in the R 20 Series (in table 1 of ISO 565, Square hole)
such that not more than 5 % of the ore is retained.
3.25 batch sieving : A sieving Operation in which the result-
ing products are retained on the sieving surfaces until the end
of the Operation.
3.11 size distribution : The quantitative grouping of par-
ticles in the Sample according to size. lt is expressed in terms of
percentage mass, passed or retained on selected sieves in rela-
3.26 hand placing : A sieving Operation in which particles
tion to the total mass of the Sample.
are presented individually and by hand to the sieve apertures
and orientated until either they tan be passed through without
forte being applied, or they tan be clearly classified as oversize.
3.12 size fraction : The Portion of the Sample separated by
one or two sieves of different apertures.
sieve : An apparatus for th sieving
3.27 e purpose of consist-
ing of a sieving medium mounted in a frame.
3.13 oversize fraction : The Portion of the Sample not pass-
ing the coarsest sieve in the test, e.g. x mm (or Pm).
3.28 nest of test sieves : A
set of test sieves mounted
together with the lid and receiver pan.
3.14 undersize fraction : The passing
Portion of the Sample
the finest sieve in the test, e.g. - z mm (or Pm).
3.29 Charge : A quantity of ore
to be treated at one time on
an individual sieve or nest of test sieves
3.15 size fraction yield : The ratio of the mass of a given
size fraction to the total mass of the Sample as a percentage by
mass.
3.30 sieving medium : A surface containing
regularly ar-
ranged apertures of uniform shape and size.
3.16 intermediate size fraction : The Portion of the Sample
specified by the smallest sieve aperture, x mm (or Fm),
3.31 sieve analysis : A method for determination of size
through which the fraction has passed together with the size of
distribution of an ore by sieving.
the largest sieve aperture, y mm (or Pm), on which the fraction
has been retained in the test, e.g. - x + y mm (or Fm).
4 Principle
3.17 specification size : Any sieve size (or sizes) selected
by the interested Parties to define the limit (or limits) of the frac-

tion considered by them to be significant. The Sample of manganese ore is subjected to sieving pro-

cedures for the purpose of determining the size distribution of
the constituent particles.
The size distribution is to be

3.18 sieving : The process of separating a mixture of par- expressed in terms of percentage mass, passed or retained on

selected sieves,
ticles, according to their size, by means of one or more sieves.
---------------------- Page: 8 ----------------------
SIST ISO 6230:1998
ISO 6230: 1989 (El
5.3 Preparation and maintenance of sieves
5 Apparatus
5.3.1 Preparation
5.1 Sieve media
Preparation of sieves shall be carried out in accordance with the
recommendations of ISO 2591 along with the procedure given
5.1.1 Shape of aperture
below.
The sieve media shall have Square apertures in accordance with
Before use, the sieve medium and frame shall be degreased and
ISO 565.
cleaned. The cleaning of a sieve should be carried out with
great care so that the sieve medium is not damaged. For sieves
with apertures equal to or greater than 500 Pm, cleaning should
5.1.2 Size of aperture
be undertaken by the application of a soft brass wire brush to
the underside of the sieve; for fine sieves with apertures less
The nominal size of aperture to be used shall be selected in ac-
than 500 Fm, cleaning shall not entail brushing of the sieve
cordante with ISO 565.
media. The frame should be tapped gently to assist in freeing
trapped particles. At times it may be necessary to wash fine
sieves in a warm soft soap and water Solution. After washing or
5.1.3 Construction of sieve media
after cleaning the sieves should be dried thoroughly.
The sieve media shall be in accordance with ISO 565,
5.3.2 Maintenance (including verification procedure)
ISO 3310-1 and ISO 3310-2. lt is recommended that in-
discriminate mixing of perforated plate and woven wire sieves
should be avoided within any determination in Order to ensure
The accuracy of the sieve medium should be verified initially

continuity of results. and verification should be repeated regularly during use. Fac-

tors such as the frequency of use and type of manganese ore
sieved will influence the frequency of verification. lt is recom-
In cases where woven wire sieves are used, particularly in the
mended that a record card be kept for each sieve.
+4 mm range, it should be recognized that
partial apertures are

a) with ro und f rame sieves, Verification may be carried out using the procedure specified in

unavoidable, thus i ncreasing the risk of accidental retention
ISO 3310-1 and ISO 3310-2.
of undersized particles which may become wedged in the
partial apertures;
Another method of verification is to compare the Performance
of the sieve with the Performance of a reference sieve using a
on aperture size are wider than for per-
b) tolerantes
Sample material similar to the one for which the test sieve is to
forated plate a nd this may influence results;
be used.
this type of sieve medium is prone to distortion.
c) _.
When a sieve medium no longer camplies with the tolerantes
specified in ISO 3310-1 and ISO 3310-2, the marking on the
In cases where perforated plate is used as the medium, all in-
label should be cancelled and the sieve discarded.
complete apertures in the floor of the sieve should be blanked
off. Omission of this blanking off is permissible, provided that it
is recognized that the particles retained in these partial aper-
5.4 Sieving machines
tures are removed without breakage and correctly sized before
the size fractions are weighed.
Any type of apparatus is acceptable, provided that the results
obtained with reference to the specification size selected or
other aperture size as agreed upon, are within k 2 % (ab-
5.2 Sieve frames
solute) of those of hand placing or hand sieving methods
carried out under closely controlled conditions in accordance
with ISO 2591.
5.2.1 Shape and size
Esch type of sieving machine should be tested for bias in
Sieves used for hand or mechanical nest sieving shall have
accordance with the procedures given in ISO 8541 and will be
frames in accordance with ISO 2591. Frames may be either
acceptable if no significant bias is proven.
round or rectangular.
5.5 Drying equipment
5.2.2 Construction
Any form of ventilated equipment is acceptable for drying pro-
vided that it is fitted with a temperature control apparatus
The sieve frames shall nest snugly with each other and with the

lid and receiver pan of the same type. The frame should be capable of maintaining the temperature in the equipment within

105 OC & 5 OC. Loss of dust from the equipment should be
smooth and the Seals of the sieves so constructed as to avoid
lodging of the material and loss of fines. avoided.
---------------------- Page: 9 ----------------------
SIST ISO 6230:1998
ISO6230:1989(E)
6 General principles of sieving
5.6 Weighing device
Esch weighing device for the determination of mass shall have
Prior to commencing a size determination, it is necessary to
a sensitivity of at least 0,l % of its rated capacity and a level of
plan the entire sequence of procedures to be followed. The se-
accuracy to permit the mass of the test Sample and of each size
quence of procedures will depend on
fraction to be determined to a precision of + 0,l % or better of
the test Sample mass.
the manganese ore being evaluated;
Equipment should be Chosen in a suitable range of capacities to
the form in which it is received (i.e. as separate in-
meet these requirements and to ensure that the final reporting
crements, subsamples or a combined size Sample);
tan be made to the first decimal place.
the available equipment;
5.7 Accessories for wet sieving
the purpose of the analysis.
When wet si
...

NORME
ISO
INTERNATIONALE
6230
Premiére édition
1989-1 i-01
Minerais de manganèse - Déterm*ination de la
distribution granulométrique par tamisage
Manganese ores - De termina tion of size distribution b y sieving
Numéro de référence
ISO 6230 : 1989 (FI
---------------------- Page: 1 ----------------------
IsO 6230 : 1989 (FI
Sommaire
Page
. . .

Avant-propos . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . III

1 Domaine d’application ............................ . . . . . . 1
2 Reférences normatives. ........................... . . . . 1
3 Définitions ...................................... ...... . . . . 1
...... . . . . . . 2
4 Principe ........................................
Appareillage. .................................... ...... . . . . . . 3
6 Principes généraux de tamisage .................... ...... . . . . 4
7 Prélévement de l’échantillon pour granulométrie ...... ...... 6
8 Effets de la teneur en humidité ..................... ...... . . . . 8
9 Procédure de séchage et détermination de l’humidité . . ...... . . . . 8
... ...... . . 8
10 Détermination de la masse de charge et de produits
11 Choix du mode de tamisage: à sec ou humide ........ ...... . . 8
12 Temps de tamisage ............................... ...... . . . . 8
13 Procédures de tamisage ........................... ...... . . 9
14 Expression des résultats ........................... ...... 9
Annexe A Exemple de feuille de résultats d’analyse granulométrique d’un

minerai de manganèse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11

0 ISO 1989

Droits de reproduction réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite ni

utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique,

y compris la photocopie et les microfilms, sans l’accord écrit de l’éditeur.
Organisation internationale de normalisation
Case postale 56 l CH-1211 Genéve 20 l Suisse
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 6230 : 1989 (F)
Avant-propos
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale

d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de I’ISO). L’élaboration

des Normes internationales est en général confiée aux comités techniques de I’ISO.

Chaque comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du comité

technique créé à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non

gouvernementales, en liaison avec I’ISO participent également aux travaux. L’ISO col-

labore étroitement avec la Comission électrotechnique internationale KEI) en ce qui

concerne la normalisation électrotechnique.

Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques sont soumis

aux comités membres pour approbation, avant leur acceptation comme Normes inter-

nationales par le Conseil de I’ISO. Les Normes internationales sont approuvées confor-

mément aux procédures de I’ISO qui requièrent l’approbation de 75 % au moins des
comités membres votants.

La Norme internationale ISO 6230 a été élaborée par le comité technique ISO/TC 65,

Minerais de manganèse et de chrome.

L’annexe A de la présente Norme internationale est donnée uniquement à titre d’infor-

mation.
. . .
Ill
---------------------- Page: 3 ----------------------
Page blanche
---------------------- Page: 4 ----------------------
NORME INTERNATIONALE ISO 6230 : 1969 (F)
Minerais de manganèse - Détermination de la
distribution granulométrique par tamisage
1 Domaine d’application
ISO 4296-l : 1984, Minerais de manganèse - Échantillonnage
- Partie 7 : Échantillonnage par prélèvements.
La présente Norme internationale spécifie les méthodes pour la
ISO 4296-2 : 1983, Minerais de manganèse - Échantillonnage
détermination de la distribution granulométrique par tamisage
- Partie 2 : Préparation des échantillons.
des minerais de manganèse naturels ou traités (notamment
boulettes, agglomérés frittés ou briquettes).
ISO 4299 : 1989, Minerais de manganese - Détermination de
Yhumidité.
Dans la présente Norme internationale, les termes «minerais de
ISO 8541 : 1986, Minerats de manganèse et de chrome -
manganèse» ou «minerai)) font référence à tous les types de
Méthodes experimen tales de contrôle de l’erreur systématique
matériaux mentionnés ci-dessus.
d’échantillonnage et de préparation des échantillons.
Les méthodes décrites dans la présente Norme internationale
ISO 8542 : 1986, Minerais de manganèse et de chrome -
sont applicables pareillement à la détermination granulométri-
Me thodes expérimentales d’évaluation de la variation de qualité
que à l’aide d’un ou de plusieurs tamis.
et méthodes de contrôle de la fidélité de l’échantillonnage.
La présente Norme internationale a pour but de fournir une
base pour tous les essais de minerais de manganèse impliquant 3 Définitions
une analyse granulométrique et de servir aux parties contrac-
Pour les besoins de la présente Norme internationale, les défini-
tantes pour la vente et l’achat de ces matériaux.
tions suivantes s’appliquent.
Lorsque cette Norme internationale est utilisée à des fins de

comparaison, un accord doit intervenir entre le producteur et 3.1 lot : Quantité définie d’un minérai traité ou produit dans

des conditions présumées uniformes.
l’utilisateur sur le détail de la méthode à employer, afin d’élimi-
ner les sources de controverses.
3.2 livraison : Quantité de minerai livrée en une seule fois.
La livraison peut être constituée d’un ou de plusieurs lots ou
parties de lots.
2 Références normatives
Les normes suivantes contiennent des dispositions qui, par
3.3 prélèvement élémentaire :
suite de la référence qui en est faite, constituent des disposi-

tions valables pour la présente Norme internationale. Au 1) Quantité d’un minerai extraite d’une livraison en une

moment de la publication de cette norme, les éditions indiquées seule fois au moyen d’un dispositif d’échantillonnage.

étaient en vigueur. Toute norme est sujette à révision et les par-
2) Quantité de minérai prélevée selon la méthode par divi-
ties prenantes des accords fondés sur cette Norme inter-
sion alternée.
nationale sont invitées à rechercher la possibilité d’appliquer les
éditions les plus récentes des normes indiquées ci-après. Les
3.4 sous-échantillon :
membres de la CEI et de I’ISO possèdent le registre des Normes
internationales en vigueur à un moment donné.
1) Quantité d’un minerai constituée d’au moins deux, ou
plus, prélèvements sur une livraison.
ISO 565 : 1983, Tamis de contrôle - Tissus métalliques, tôles
perforées et feuilles électroformées - Dimensions nominales
2) Ensemble d’au moins deux, ou plus, prélèvements, chacun
des ouvertures.
ayant été individuellement broyé et/ou divisé, si nécessaire.
ISO 2591 : 1973, Tamisage de contrôle.
3.5 échantillon global :
ISO 3310-l : 1982, Tamis de contrôle - Exigences techniques
et vérifications - Partie I : Tamis de contrôle en tissus métalli-
1) Quantité d’un minerai composée de tous les prélève-
ques. ments effectués sur une livraison.

ISO 3310-2 : 1982, Tamis de contrôle - Exigences techniques 2) Ensemble de tous les prélèvements ou de tous les sous-

et verifkations - Partie 2: Tamis de contrôle en tôles métalli- échantillons, chacun ayant été individuellement broyé et/ou

divisé, si nécessaire.
ques perforées.
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 6230 : 1989 (F)

3.6 échantillon pour essai : Tout échantillon pour la déter- 3.19 tamisage à sec : Tamisage sans application d’eau.

mination de la distribution granulométrique, de l’humidité, de la
composition chimique ou d’autres propriétés physiques, pré-
: Tamisage avec application d’eau.
3.20 tamisage humide
paré à partir de chaque prélèvement, de chaque sous-
échantillon ou de l’échantillon global, conformément à la
méthode spécifiée pour ce type d’échantillon.
3.21 tamisage à la main : Opération de tamisage au cours
de laquelle le ou les tamis sont tenus et agités manuellement.
3.7 échantillon pour granulométrie : ichantillon prélevé
pour la détermination de la distribution granulométrique de la
3.22 tamisage manuel assisté : Opération de tamisage au
livraison ou partie de la livraison.
cours de laquelle le ou les tamis sont tenus par des moyens
mécaniques mais sont agités manuellement.
3.8 particule : Chacune des parties distinctes constituant le
minerai indépendamment de leurs/dimensions.
3.23 tamisage mécanique : Opération de tamisage au
cours de laquelle le ou les tamis sont tenus et agités par des
3.9 dimension granulométrique d’une particule (pour
moyens mécaniques. Cette opération peut être continue ou dis-
analyse au tamis) : Dimension de l’ouverture minimale de tamis
continue.
à travers laquelle passe la particule et dimension de l’ouverture
maximale sur laquelle elle est retenue.
3.24 tamisage continu : Opération de tamisage au cours
de laquelle le minerai est déversé continuellement sur une ou
3.10 dimension granulométrique maximale : Dimension
plusieurs surfaces tamisantes. Les produits de tamisage sont
d’ouverture du tamis le plus fin (tableau 1 de I’ISO 565, trou
déchargés en continu.
carré) sur lequel sont retenus environ 5 % de minérai de man-
ganèse.
: Opération de tamisage au cours
3.25 tamisage discontinu
de laquelle les produits de tamisage sont retenus sur les surfa-
3.11 distribution granulométrique : Répartition quantita-
ces des tamis jusqu’à la fin de l’opération.
tive des particules de l’échantillon en fonction de leurs dimen-
sions. Elle s’exprime en termes de pourcentage en masse pas-
sant ou retenu sur des tamis choisis, par rapport à la masse
3.26 placement à la main : Opération de tamisage au cours
totale de l’échantillon.
de laquelle les particules sont présentées individuellement et à
la main, aux ouvertures de tamis, et orientées jusqu’à ce
qu’elles puissent passer à travers le tamis sans forcer ou mon-
3.12 fraction granulométrique : Portion de l’échantillon
trent à l’évidence qu’elles se classent dans le refus.
séparée par un tamis ou par deux tamis d’ouverture différente.

3.13 refus : Portion de l’échantillon ne passant pas pendant 3.27 tamis : Appareil destiné au tamisage et qui comporte

un fond et une monture.
l’essai sur le tamis le plus grossier, par exemple, + x mm
(ou Mm).
3.28 colonne de tamis de contrôle : Jeu de tamis de con-
3.14 tamisat ou passant : Portion de l’échantillon passant
trôle, constituant un ensemble avec le couvercle et le récep-
pendant l’essai sur le tamis le plus fin, par exemple, - z mm
tacle.
(ou wn).
3.29 charge : Quantité de minerai à traiter en une seule fois
3.15 sortie de fraction granulométrique : Rapport de la
sur un tamis unique ou sur une colonne de tamis de contrôle.
masse de la fraction donnée à la masse totale de l’échantillon à
analyser, exprimé en pourcentage, en masse.
3.30 fond de tamis : Surface pourvue d’ouvertures dispo-
sées d’une facon régulière, de forme et de dimensions
3.16 fraction granulométrique intermédiaire : Portion de
uniformes.
l’échantillon caractérisée simultanément par la plus petite
ouverture du tamis, x mm (ou pm), sur lequel est passée la
fraction et par la plus grande ouverture du tamis, y mm
: Méthode pour la détermination
3.31 analyse de tamisage
(ou pm), sur lequel elle a été retenue pendant l’essai, par
de la distribution granulométrique du minerai au moyen des
exemple - x + y mm (ou pm).
opérations de tamisage.
3.17 granulométrie spécifiée : Dimension (ou dimensions)
d’ouverture de tamis choisie(s) par des parties concernées afin
4 Principe
de déterminer la ou les limites de la fraction considérée par elles
comme significative(s).
L’échantillon de minerai de manganèse est soumis à des tami-
sages afin de déterminer la distribution granulométrique des
particules le constitutant. La distribution granulométrique sera
3.18 tamisage : Opération de séparation d’un ensemble de

particules selon leur grosseur, à l’aide d’un ou de plusieurs exprimée en termes de pourcentage en masse, passant ou

retenu sur des tamis choisis.
tamis.
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 6230 : 1989 (FI
5 Appareillage 5.3 Préparation et entretien des tamis
53.1 Prbparation
5.1 Fonds de tamis
La préparation des tamis doit se faire conformément aux
recommandations de I’ISO 2591 qui sont reprises en détail
5.1 .l Forme d’ouverture
ci-dessous :
Les fonds de tamis doivent avoir des ouvertures carrées confor-
Avant l’emploi, procéder au dégraissage et au nettoyage du
mes à I’ISO 565.
fond du tamis et de sa monture. Le nettoyage doit se faire avec
soin pour ne pas endommager le fond. Pour les tamis avec les
ouvertures de maille supérieures ou égales à 500 prn, on procé-
5.1.2 Ouverture de maille
dera à l’aide d’une brosse douce en fils de laiton, par le dessous
du tamis; pour les tamis avec les ouvertures de maille inférieu-
res à 500 prn, des brosses ne doivent pas être utilisées lors du
La dimension nominale de l’ouverture de maille des tamis doit
nettoyage. La monture doit être tapotée doucement pour aider
être choisie conformément à I’ISO 565.
à libérer les particules prisonnières.
II peut parfois s’avérer nécessaire de laver les tamis fins dans
5.1.3 Construction d’un fond de tamis
une eau savonneuse douce et chaude, puis dans l’eau. Après
lavage ou nettoyage, les tamis doivent être soigneusement
Les fonds de tamis doivent être conformes à I’ISO 565,
séchés.
I’ISO 3310-l et I’ISO 3310-2. II est recommandé d’éviter un
mélange sans discernement des types de fonds de tamis qui

gênerait la continuité des résultats d’essais dans une série 5.3.2 Entretien (et mode opératoire de vérification)

donnée.
La précision du fond de tamis doit être vérifiée initialement,
puis régulièrement en cours d’emploi. Des facteurs, tels que la
En cas d’utilisation de tamis en toile métallique, notamment la
fréquence d’utilisation et la nature du minerai tamisé, influent
gamme +4 mm, il faut tenir compte du fait que
sur la fréquence des vérifications. II est recommandé de tenir à
a) avec des tamis à monture circulaire, les ouvertures par-
jour une fiche de contrôle pour chaque tamis.
tielles sont inévitables, ce qui augmente le risque de réten-

tion accidentelle de particules passantes qui peuvent se Les vérifications peuvent être effectuées selon la méthode indi-

trouver coincées dans les ouvertures partielles;
quée dans I’ISO 3310-l et I’ISO 3310-2.
b) les tolérances d’ouverture de maille sont plus larges que
On peut également comparer le fonctionnement du tamis à
pour la tôle perforée, ce qui peut influer sur les résultats;
celui d’un tamis de référence en utilisant un matériau similaire à
celui qui passera dans le tamis de contrôle.
c) ce type de tamis est sujet à déformation.
Lorsqu’un fond de tamis ne correspond plus aux tolérances
En cas d’utilisation de tôle perforée comme fond de tamis, tou-
spécifiées dans I’ISO 3310-I et I’ISO 3310-2, il convient d’effa-
tes les ouvertures partielles de la surface du tamis doivent être
cer le marquage qui se trouve sur l’étiquette et de mettre le
obturées. L’omission de cette opération est autorisée, à condi-
tamis au rebut.
tion qu’il soit reconnu que les particules retenues sur les ouver-
tures partielles peuvent être enlevées sans être brisées et cor-
rectement calibrées avant que les fractions granulométriques
5.4 Machines à tamiser
ne soient pesées.
Tout type d’appareillage est acceptable, pourvu que les résul-
tats obtenus par rapport à la dimension spécifiée ou une autre

5.2 Montures de tamis ouverture convenue ne diffèrent pas de plus de 2 % (absolu)

de ceux que l’on obtient par les méthodes de tamisage manuel
ou de placement à la main appliquées dans des conditions
5.2.1 Forme et dimension rigoureusement contrôlées, conformément à I’ISO 2591.
L’erreur systématique de chaque type de machine à tamiser
Les tamis utilisés pour le tamisage manuel ou mécanique en
doit être vérifiée conformément aux procédures données dans
colonne doivent avoir des montures conformes à I’ISO 2591.
I’ISO 8541. La machine à tamiser sera utilisée si l’on ne détecte
Celles-ci peuvent être circulaires ou rectangulaires.
pas l’erreur significative.
5.2.2 Construction
5.5 Dispositif de séchage

Les montures de tamis doivent pouvoir s’emboîter aisément et Tout dispositif de séchage par ventilation est acceptable, pourvu

posséder un couvercle et un réceptacle du même type. La mon-
qu’il soit muni d’un appareil de contrôle de la température capa-
ture doit être lisse et les obturateurs doivent être construits de
ble de régler et de maintenir la température du dispositif à

manière à éviter les rétentions de matière ou la perte des fines. 105 OC + 5 OC. II faut éviter des déperditions de poussières.

---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 6230 : 1989 (FI
6 Principes généraux de tamisage
5.6 Appareil de pesde
Chaque appareil de pesée pour la détermination de la masse
Avant de procéder à une analyse granulométrique, il est néces-
doit avoir une sensibilité au moins égale à 0,l % de sa charge
saire de planifier dans l’ordre toutes les procédures à suivre. Cet
nominale et un niveau de précision permettant de déterminer à
ordre dépend
31 0,l % près, ou mieux, la masse de l’échantillon d’essai et de
chacune des fractions analysées.
- du minerai de manganèse à analyser;
Les appareils de pesée doivent être choisis dans une gamme de
capacité permettant de remplir ces conditions, de facon à pouvoir
- de la forme sous laquelle il se présente (par exemple,
donner dans le rapport final les résultats à la première décimale.
prélèvements élémentaires séparés, sous-échantillons,
échantillon combiné pour granulométrie);
5.7 Accessoires pour le tamisage humide
- du matériel disponible;
Si l’on procède à un tamisage humide, il est nécessaire de dis-
poser, en plus de l’appareillage précédemment décrit, d’un
- du but de l’analyse.
réservoir d’alimentation en eau à niveau réglable, d’une buse de
pulvérisation et, là où cela convient, d’un collecteur. La figure 1
donne le schéma d’une installation simple.
Un arbre de décision type présentant la suite des opérations est
représenté à la figure 2.
Lorsque le tamisage se fait sur des tamis ayant des ouvertures
inférieures à 125 prn, il est recommandé
Le tamisage doit être effectué dans des conditions contrôlées
a) d’utiliser un tamis en acier inoxydable;
strictement conformes à I’ISO 2591.
b) de munir le fond d’un support à l’envers pour empêcher
son affaissement ou sa déformation sous la pression de
Si les minerais de manganèse sont sujets à une dégradation
l’eau. Ce support peut consister en un autre fond à ouver-
considérable, il est indispensable que les organisations respon-
ture de mailles carrées de 2 mm.
sables de l’analyse granulométrique s’accordent pour utiliser
des appareils similaires et suivre la même procédure, de

5.8 Chronomètre, ou relais temporisé. manière à permettre une comparaison des résultats de leurs

analyses.
5.9 Récipients pour la conservation et le transfert
des échantillons (plateaux, godets, boîtes, sacs en
L’analyse granulométrique des minerais de managanèse, à
polyéthylène)
cause de la diversité de leurs propriétés physiques, doit être
effect
...

NORME
ISO
INTERNATIONALE
6230
Premiére édition
1989-1 i-01
Minerais de manganèse - Déterm*ination de la
distribution granulométrique par tamisage
Manganese ores - De termina tion of size distribution b y sieving
Numéro de référence
ISO 6230 : 1989 (FI
---------------------- Page: 1 ----------------------
IsO 6230 : 1989 (FI
Sommaire
Page
. . .

Avant-propos . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . III

1 Domaine d’application ............................ . . . . . . 1
2 Reférences normatives. ........................... . . . . 1
3 Définitions ...................................... ...... . . . . 1
...... . . . . . . 2
4 Principe ........................................
Appareillage. .................................... ...... . . . . . . 3
6 Principes généraux de tamisage .................... ...... . . . . 4
7 Prélévement de l’échantillon pour granulométrie ...... ...... 6
8 Effets de la teneur en humidité ..................... ...... . . . . 8
9 Procédure de séchage et détermination de l’humidité . . ...... . . . . 8
... ...... . . 8
10 Détermination de la masse de charge et de produits
11 Choix du mode de tamisage: à sec ou humide ........ ...... . . 8
12 Temps de tamisage ............................... ...... . . . . 8
13 Procédures de tamisage ........................... ...... . . 9
14 Expression des résultats ........................... ...... 9
Annexe A Exemple de feuille de résultats d’analyse granulométrique d’un

minerai de manganèse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11

0 ISO 1989

Droits de reproduction réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite ni

utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique,

y compris la photocopie et les microfilms, sans l’accord écrit de l’éditeur.
Organisation internationale de normalisation
Case postale 56 l CH-1211 Genéve 20 l Suisse
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 6230 : 1989 (F)
Avant-propos
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale

d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de I’ISO). L’élaboration

des Normes internationales est en général confiée aux comités techniques de I’ISO.

Chaque comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du comité

technique créé à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non

gouvernementales, en liaison avec I’ISO participent également aux travaux. L’ISO col-

labore étroitement avec la Comission électrotechnique internationale KEI) en ce qui

concerne la normalisation électrotechnique.

Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques sont soumis

aux comités membres pour approbation, avant leur acceptation comme Normes inter-

nationales par le Conseil de I’ISO. Les Normes internationales sont approuvées confor-

mément aux procédures de I’ISO qui requièrent l’approbation de 75 % au moins des
comités membres votants.

La Norme internationale ISO 6230 a été élaborée par le comité technique ISO/TC 65,

Minerais de manganèse et de chrome.

L’annexe A de la présente Norme internationale est donnée uniquement à titre d’infor-

mation.
. . .
Ill
---------------------- Page: 3 ----------------------
Page blanche
---------------------- Page: 4 ----------------------
NORME INTERNATIONALE ISO 6230 : 1969 (F)
Minerais de manganèse - Détermination de la
distribution granulométrique par tamisage
1 Domaine d’application
ISO 4296-l : 1984, Minerais de manganèse - Échantillonnage
- Partie 7 : Échantillonnage par prélèvements.
La présente Norme internationale spécifie les méthodes pour la
ISO 4296-2 : 1983, Minerais de manganèse - Échantillonnage
détermination de la distribution granulométrique par tamisage
- Partie 2 : Préparation des échantillons.
des minerais de manganèse naturels ou traités (notamment
boulettes, agglomérés frittés ou briquettes).
ISO 4299 : 1989, Minerais de manganese - Détermination de
Yhumidité.
Dans la présente Norme internationale, les termes «minerais de
ISO 8541 : 1986, Minerats de manganèse et de chrome -
manganèse» ou «minerai)) font référence à tous les types de
Méthodes experimen tales de contrôle de l’erreur systématique
matériaux mentionnés ci-dessus.
d’échantillonnage et de préparation des échantillons.
Les méthodes décrites dans la présente Norme internationale
ISO 8542 : 1986, Minerais de manganèse et de chrome -
sont applicables pareillement à la détermination granulométri-
Me thodes expérimentales d’évaluation de la variation de qualité
que à l’aide d’un ou de plusieurs tamis.
et méthodes de contrôle de la fidélité de l’échantillonnage.
La présente Norme internationale a pour but de fournir une
base pour tous les essais de minerais de manganèse impliquant 3 Définitions
une analyse granulométrique et de servir aux parties contrac-
Pour les besoins de la présente Norme internationale, les défini-
tantes pour la vente et l’achat de ces matériaux.
tions suivantes s’appliquent.
Lorsque cette Norme internationale est utilisée à des fins de

comparaison, un accord doit intervenir entre le producteur et 3.1 lot : Quantité définie d’un minérai traité ou produit dans

des conditions présumées uniformes.
l’utilisateur sur le détail de la méthode à employer, afin d’élimi-
ner les sources de controverses.
3.2 livraison : Quantité de minerai livrée en une seule fois.
La livraison peut être constituée d’un ou de plusieurs lots ou
parties de lots.
2 Références normatives
Les normes suivantes contiennent des dispositions qui, par
3.3 prélèvement élémentaire :
suite de la référence qui en est faite, constituent des disposi-

tions valables pour la présente Norme internationale. Au 1) Quantité d’un minerai extraite d’une livraison en une

moment de la publication de cette norme, les éditions indiquées seule fois au moyen d’un dispositif d’échantillonnage.

étaient en vigueur. Toute norme est sujette à révision et les par-
2) Quantité de minérai prélevée selon la méthode par divi-
ties prenantes des accords fondés sur cette Norme inter-
sion alternée.
nationale sont invitées à rechercher la possibilité d’appliquer les
éditions les plus récentes des normes indiquées ci-après. Les
3.4 sous-échantillon :
membres de la CEI et de I’ISO possèdent le registre des Normes
internationales en vigueur à un moment donné.
1) Quantité d’un minerai constituée d’au moins deux, ou
plus, prélèvements sur une livraison.
ISO 565 : 1983, Tamis de contrôle - Tissus métalliques, tôles
perforées et feuilles électroformées - Dimensions nominales
2) Ensemble d’au moins deux, ou plus, prélèvements, chacun
des ouvertures.
ayant été individuellement broyé et/ou divisé, si nécessaire.
ISO 2591 : 1973, Tamisage de contrôle.
3.5 échantillon global :
ISO 3310-l : 1982, Tamis de contrôle - Exigences techniques
et vérifications - Partie I : Tamis de contrôle en tissus métalli-
1) Quantité d’un minerai composée de tous les prélève-
ques. ments effectués sur une livraison.

ISO 3310-2 : 1982, Tamis de contrôle - Exigences techniques 2) Ensemble de tous les prélèvements ou de tous les sous-

et verifkations - Partie 2: Tamis de contrôle en tôles métalli- échantillons, chacun ayant été individuellement broyé et/ou

divisé, si nécessaire.
ques perforées.
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 6230 : 1989 (F)

3.6 échantillon pour essai : Tout échantillon pour la déter- 3.19 tamisage à sec : Tamisage sans application d’eau.

mination de la distribution granulométrique, de l’humidité, de la
composition chimique ou d’autres propriétés physiques, pré-
: Tamisage avec application d’eau.
3.20 tamisage humide
paré à partir de chaque prélèvement, de chaque sous-
échantillon ou de l’échantillon global, conformément à la
méthode spécifiée pour ce type d’échantillon.
3.21 tamisage à la main : Opération de tamisage au cours
de laquelle le ou les tamis sont tenus et agités manuellement.
3.7 échantillon pour granulométrie : ichantillon prélevé
pour la détermination de la distribution granulométrique de la
3.22 tamisage manuel assisté : Opération de tamisage au
livraison ou partie de la livraison.
cours de laquelle le ou les tamis sont tenus par des moyens
mécaniques mais sont agités manuellement.
3.8 particule : Chacune des parties distinctes constituant le
minerai indépendamment de leurs/dimensions.
3.23 tamisage mécanique : Opération de tamisage au
cours de laquelle le ou les tamis sont tenus et agités par des
3.9 dimension granulométrique d’une particule (pour
moyens mécaniques. Cette opération peut être continue ou dis-
analyse au tamis) : Dimension de l’ouverture minimale de tamis
continue.
à travers laquelle passe la particule et dimension de l’ouverture
maximale sur laquelle elle est retenue.
3.24 tamisage continu : Opération de tamisage au cours
de laquelle le minerai est déversé continuellement sur une ou
3.10 dimension granulométrique maximale : Dimension
plusieurs surfaces tamisantes. Les produits de tamisage sont
d’ouverture du tamis le plus fin (tableau 1 de I’ISO 565, trou
déchargés en continu.
carré) sur lequel sont retenus environ 5 % de minérai de man-
ganèse.
: Opération de tamisage au cours
3.25 tamisage discontinu
de laquelle les produits de tamisage sont retenus sur les surfa-
3.11 distribution granulométrique : Répartition quantita-
ces des tamis jusqu’à la fin de l’opération.
tive des particules de l’échantillon en fonction de leurs dimen-
sions. Elle s’exprime en termes de pourcentage en masse pas-
sant ou retenu sur des tamis choisis, par rapport à la masse
3.26 placement à la main : Opération de tamisage au cours
totale de l’échantillon.
de laquelle les particules sont présentées individuellement et à
la main, aux ouvertures de tamis, et orientées jusqu’à ce
qu’elles puissent passer à travers le tamis sans forcer ou mon-
3.12 fraction granulométrique : Portion de l’échantillon
trent à l’évidence qu’elles se classent dans le refus.
séparée par un tamis ou par deux tamis d’ouverture différente.

3.13 refus : Portion de l’échantillon ne passant pas pendant 3.27 tamis : Appareil destiné au tamisage et qui comporte

un fond et une monture.
l’essai sur le tamis le plus grossier, par exemple, + x mm
(ou Mm).
3.28 colonne de tamis de contrôle : Jeu de tamis de con-
3.14 tamisat ou passant : Portion de l’échantillon passant
trôle, constituant un ensemble avec le couvercle et le récep-
pendant l’essai sur le tamis le plus fin, par exemple, - z mm
tacle.
(ou wn).
3.29 charge : Quantité de minerai à traiter en une seule fois
3.15 sortie de fraction granulométrique : Rapport de la
sur un tamis unique ou sur une colonne de tamis de contrôle.
masse de la fraction donnée à la masse totale de l’échantillon à
analyser, exprimé en pourcentage, en masse.
3.30 fond de tamis : Surface pourvue d’ouvertures dispo-
sées d’une facon régulière, de forme et de dimensions
3.16 fraction granulométrique intermédiaire : Portion de
uniformes.
l’échantillon caractérisée simultanément par la plus petite
ouverture du tamis, x mm (ou pm), sur lequel est passée la
fraction et par la plus grande ouverture du tamis, y mm
: Méthode pour la détermination
3.31 analyse de tamisage
(ou pm), sur lequel elle a été retenue pendant l’essai, par
de la distribution granulométrique du minerai au moyen des
exemple - x + y mm (ou pm).
opérations de tamisage.
3.17 granulométrie spécifiée : Dimension (ou dimensions)
d’ouverture de tamis choisie(s) par des parties concernées afin
4 Principe
de déterminer la ou les limites de la fraction considérée par elles
comme significative(s).
L’échantillon de minerai de manganèse est soumis à des tami-
sages afin de déterminer la distribution granulométrique des
particules le constitutant. La distribution granulométrique sera
3.18 tamisage : Opération de séparation d’un ensemble de

particules selon leur grosseur, à l’aide d’un ou de plusieurs exprimée en termes de pourcentage en masse, passant ou

retenu sur des tamis choisis.
tamis.
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 6230 : 1989 (FI
5 Appareillage 5.3 Préparation et entretien des tamis
53.1 Prbparation
5.1 Fonds de tamis
La préparation des tamis doit se faire conformément aux
recommandations de I’ISO 2591 qui sont reprises en détail
5.1 .l Forme d’ouverture
ci-dessous :
Les fonds de tamis doivent avoir des ouvertures carrées confor-
Avant l’emploi, procéder au dégraissage et au nettoyage du
mes à I’ISO 565.
fond du tamis et de sa monture. Le nettoyage doit se faire avec
soin pour ne pas endommager le fond. Pour les tamis avec les
ouvertures de maille supérieures ou égales à 500 prn, on procé-
5.1.2 Ouverture de maille
dera à l’aide d’une brosse douce en fils de laiton, par le dessous
du tamis; pour les tamis avec les ouvertures de maille inférieu-
res à 500 prn, des brosses ne doivent pas être utilisées lors du
La dimension nominale de l’ouverture de maille des tamis doit
nettoyage. La monture doit être tapotée doucement pour aider
être choisie conformément à I’ISO 565.
à libérer les particules prisonnières.
II peut parfois s’avérer nécessaire de laver les tamis fins dans
5.1.3 Construction d’un fond de tamis
une eau savonneuse douce et chaude, puis dans l’eau. Après
lavage ou nettoyage, les tamis doivent être soigneusement
Les fonds de tamis doivent être conformes à I’ISO 565,
séchés.
I’ISO 3310-l et I’ISO 3310-2. II est recommandé d’éviter un
mélange sans discernement des types de fonds de tamis qui

gênerait la continuité des résultats d’essais dans une série 5.3.2 Entretien (et mode opératoire de vérification)

donnée.
La précision du fond de tamis doit être vérifiée initialement,
puis régulièrement en cours d’emploi. Des facteurs, tels que la
En cas d’utilisation de tamis en toile métallique, notamment la
fréquence d’utilisation et la nature du minerai tamisé, influent
gamme +4 mm, il faut tenir compte du fait que
sur la fréquence des vérifications. II est recommandé de tenir à
a) avec des tamis à monture circulaire, les ouvertures par-
jour une fiche de contrôle pour chaque tamis.
tielles sont inévitables, ce qui augmente le risque de réten-

tion accidentelle de particules passantes qui peuvent se Les vérifications peuvent être effectuées selon la méthode indi-

trouver coincées dans les ouvertures partielles;
quée dans I’ISO 3310-l et I’ISO 3310-2.
b) les tolérances d’ouverture de maille sont plus larges que
On peut également comparer le fonctionnement du tamis à
pour la tôle perforée, ce qui peut influer sur les résultats;
celui d’un tamis de référence en utilisant un matériau similaire à
celui qui passera dans le tamis de contrôle.
c) ce type de tamis est sujet à déformation.
Lorsqu’un fond de tamis ne correspond plus aux tolérances
En cas d’utilisation de tôle perforée comme fond de tamis, tou-
spécifiées dans I’ISO 3310-I et I’ISO 3310-2, il convient d’effa-
tes les ouvertures partielles de la surface du tamis doivent être
cer le marquage qui se trouve sur l’étiquette et de mettre le
obturées. L’omission de cette opération est autorisée, à condi-
tamis au rebut.
tion qu’il soit reconnu que les particules retenues sur les ouver-
tures partielles peuvent être enlevées sans être brisées et cor-
rectement calibrées avant que les fractions granulométriques
5.4 Machines à tamiser
ne soient pesées.
Tout type d’appareillage est acceptable, pourvu que les résul-
tats obtenus par rapport à la dimension spécifiée ou une autre

5.2 Montures de tamis ouverture convenue ne diffèrent pas de plus de 2 % (absolu)

de ceux que l’on obtient par les méthodes de tamisage manuel
ou de placement à la main appliquées dans des conditions
5.2.1 Forme et dimension rigoureusement contrôlées, conformément à I’ISO 2591.
L’erreur systématique de chaque type de machine à tamiser
Les tamis utilisés pour le tamisage manuel ou mécanique en
doit être vérifiée conformément aux procédures données dans
colonne doivent avoir des montures conformes à I’ISO 2591.
I’ISO 8541. La machine à tamiser sera utilisée si l’on ne détecte
Celles-ci peuvent être circulaires ou rectangulaires.
pas l’erreur significative.
5.2.2 Construction
5.5 Dispositif de séchage

Les montures de tamis doivent pouvoir s’emboîter aisément et Tout dispositif de séchage par ventilation est acceptable, pourvu

posséder un couvercle et un réceptacle du même type. La mon-
qu’il soit muni d’un appareil de contrôle de la température capa-
ture doit être lisse et les obturateurs doivent être construits de
ble de régler et de maintenir la température du dispositif à

manière à éviter les rétentions de matière ou la perte des fines. 105 OC + 5 OC. II faut éviter des déperditions de poussières.

---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 6230 : 1989 (FI
6 Principes généraux de tamisage
5.6 Appareil de pesde
Chaque appareil de pesée pour la détermination de la masse
Avant de procéder à une analyse granulométrique, il est néces-
doit avoir une sensibilité au moins égale à 0,l % de sa charge
saire de planifier dans l’ordre toutes les procédures à suivre. Cet
nominale et un niveau de précision permettant de déterminer à
ordre dépend
31 0,l % près, ou mieux, la masse de l’échantillon d’essai et de
chacune des fractions analysées.
- du minerai de manganèse à analyser;
Les appareils de pesée doivent être choisis dans une gamme de
capacité permettant de remplir ces conditions, de facon à pouvoir
- de la forme sous laquelle il se présente (par exemple,
donner dans le rapport final les résultats à la première décimale.
prélèvements élémentaires séparés, sous-échantillons,
échantillon combiné pour granulométrie);
5.7 Accessoires pour le tamisage humide
- du matériel disponible;
Si l’on procède à un tamisage humide, il est nécessaire de dis-
poser, en plus de l’appareillage précédemment décrit, d’un
- du but de l’analyse.
réservoir d’alimentation en eau à niveau réglable, d’une buse de
pulvérisation et, là où cela convient, d’un collecteur. La figure 1
donne le schéma d’une installation simple.
Un arbre de décision type présentant la suite des opérations est
représenté à la figure 2.
Lorsque le tamisage se fait sur des tamis ayant des ouvertures
inférieures à 125 prn, il est recommandé
Le tamisage doit être effectué dans des conditions contrôlées
a) d’utiliser un tamis en acier inoxydable;
strictement conformes à I’ISO 2591.
b) de munir le fond d’un support à l’envers pour empêcher
son affaissement ou sa déformation sous la pression de
Si les minerais de manganèse sont sujets à une dégradation
l’eau. Ce support peut consister en un autre fond à ouver-
considérable, il est indispensable que les organisations respon-
ture de mailles carrées de 2 mm.
sables de l’analyse granulométrique s’accordent pour utiliser
des appareils similaires et suivre la même procédure, de

5.8 Chronomètre, ou relais temporisé. manière à permettre une comparaison des résultats de leurs

analyses.
5.9 Récipients pour la conservation et le transfert
des échantillons (plateaux, godets, boîtes, sacs en
L’analyse granulométrique des minerais de managanèse, à
polyéthylène)
cause de la diversité de leurs propriétés physiques, doit être
effect
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.