Geometrical product specifications (GPS) -- Inspection by measurement of workpieces and measuring equipment

ISO 14253-5:2015 specifies concepts and terms for evaluating the uncertainties of the test values derived according to a test protocol agreed upon by the parties and relative to instrument indication(s), obtained in verification testing of GPS indicating measuring instruments. NOTE The uncertainty of the test values, referred to as test value uncertainty, is not to be confused with the measurement uncertainty associated with using that indicating measuring instrument to measure workpieces. The former only is covered in this part of ISO 14253; for guidance on the latter see the ISO/IEC Guide 98‑3 (GUM) and ISO 14253‑2. When a test of an indicating measuring instrument comprises several test values, some relative to the instrument indication and some to other metrological characteristics, this part of ISO 14253 is concerned with the uncertainty of the former only. This part of ISO 14253 does not provide guidelines to ensure the adequacy of a test protocol; rather, once a test protocol is given, it describes how to evaluate the consequent test value uncertainty.

Spécification géométrique des produits (GPS) -- Vérification par la mesure des pièces et des équipements de mesure

ISO 14253-5:2015 spécifie les concepts et les termes pour l'évaluation des incertitudes des valeurs d'essai dérivées selon un protocole d'essai convenu entre les parties et portant sur la (les) indication(s) des instruments, obtenue lors des essais de vérification des appareils de mesure indicateurs GPS. NOTE Il ne faut pas confondre l'incertitude des valeurs d'essai, appelée incertitude de valeur d'essai, avec l'incertitude de mesure associée ŕ l'utilisation de cet appareil de mesure indicateur pour mesurer des pičces. Seule la premičre est couverte par la présente partie de l'ISO 14253; pour toute indication concernant la seconde, voir le Guide ISO/IEC 98‑3 (GUM) et l'ISO 14253‑2. Lorsqu'un essai sur un appareil de mesure indicateur comprend plusieurs valeurs d'essai, certaines se rapportant ŕ l'indication de l'instrument et d'autres ŕ d'autres caractéristiques métrologiques, la présente partie de l'ISO 14253 ne concerne que l'incertitude de la premičre. La présente partie de l'ISO 14253 ne fournit pas les lignes directrices pour assurer l'adéquation d'un protocole d'essai; mais plutôt, une fois qu'un protocole d'essai est donné, il décrit comment évaluer l'incertitude de la valeur d'essai conséquente.

General Information

Status
Published
Publication Date
24-Aug-2015
Current Stage
9020 - International Standard under periodical review
Start Date
15-Jul-2020
Ref Project

Buy Standard

Standard
ISO 14253-5:2015 - Geometrical product specifications (GPS) -- Inspection by measurement of workpieces and measuring equipment
English language
17 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 14253-5:2015 - Spécification géométrique des produits (GPS) -- Vérification par la mesure des pieces et des équipements de mesure
French language
19 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL ISO
STANDARD 14253-5
First edition
2015-09-01
Geometrical product specifications
(GPS) — Inspection by measurement
of workpieces and measuring
equipment —
Part 5:
Uncertainty in verification testing of
indicating measuring instruments
Spécification géométrique des produits (GPS) — Vérification par la
mesure des pièces et des équipements de mesure —
Partie 5: Incertitude liée aux essais de vérification des appareils de
mesure indicateurs
Reference number
ISO 14253-5:2015(E)
ISO 2015
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 14253-5:2015(E)
COPYRIGHT PROTECTED DOCUMENT
© ISO 2015, Published in Switzerland

All rights reserved. Unless otherwise specified, no part of this publication may be reproduced or utilized otherwise in any form

or by any means, electronic or mechanical, including photocopying, or posting on the internet or an intranet, without prior

written permission. Permission can be requested from either ISO at the address below or ISO’s member body in the country of

the requester.
ISO copyright office
Ch. de Blandonnet 8 • CP 401
CH-1214 Vernier, Geneva, Switzerland
Tel. +41 22 749 01 11
Fax +41 22 749 09 47
copyright@iso.org
www.iso.org
ii © ISO 2015 – All rights reserved
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 14253-5:2015(E)
Contents Page

Foreword ........................................................................................................................................................................................................................................iv

Introduction ..................................................................................................................................................................................................................................v

1 Scope ................................................................................................................................................................................................................................. 1

2 Normative references ...................................................................................................................................................................................... 1

3 Terms and definitions ..................................................................................................................................................................................... 2

4 General ............................................................................................................................................................................................................................ 6

5 Test measurand...................................................................................................................................................................................................... 7

5.1 General ........................................................................................................................................................................................................... 7

5.2 Input quantities and test measurand definition ........................................................................................................ 8

6 Tester responsibility criterion ............................................................................................................................................................... 9

7 Specific issues in testing indicating measuring instruments ..............................................................................11

7.1 General ........................................................................................................................................................................................................11

7.2 Errors of the indicating measuring instrument.......................................................................................................11

7.3 Errors in user-provided quantity values .......................................................................................................................12

7.4 Using alternative test equipment .........................................................................................................................................12

Annex A (informative) Guidance on using alternative test equipment .........................................................................14

Annex B (informative) Relation to the GPS matrix model ...........................................................................................................16

Bibliography .............................................................................................................................................................................................................................17

© ISO 2015 – All rights reserved iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 14253-5:2015(E)
Foreword

ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of national standards

bodies (ISO member bodies). The work of preparing International Standards is normally carried out

through ISO technical committees. Each member body interested in a subject for which a technical

committee has been established has the right to be represented on that committee. International

organizations, governmental and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work.

ISO collaborates closely with the International Electrotechnical Commission (IEC) on all matters of

electrotechnical standardization.

The procedures used to develop this document and those intended for its further maintenance are

described in the ISO/IEC Directives, Part 1. In particular the different approval criteria needed for the

different types of ISO documents should be noted. This document was drafted in accordance with the

editorial rules of the ISO/IEC Directives, Part 2 (see www.iso.org/directives).

Attention is drawn to the possibility that some of the elements of this document may be the subject of

patent rights. ISO shall not be held responsible for identifying any or all such patent rights. Details of

any patent rights identified during the development of the document will be in the Introduction and/or

on the ISO list of patent declarations received (see www.iso.org/patents).

Any trade name used in this document is information given for the convenience of users and does not

constitute an endorsement.

For an explanation on the meaning of ISO specific terms and expressions related to conformity

assessment, as well as information about ISO’s adherence to the WTO principles in the Technical

Barriers to Trade (TBT) see the following URL: Foreword - Supplementary information

The committee responsible for this document is ISO/TC 213, Dimensional and geometrical product

specifications and verifications.

ISO 14253 consists of the following parts, under the general title Geometrical product specifications

(GPS) — Inspection by measurement of workpieces and measuring equipment:

— Part 1: Decision rules for proving conformity or nonconformity with specifications

— Part 2: Guide to the estimation of uncertainty in GPS measurement, in calibration of measuring

equipment and in product verification

— Part 3: Guidelines for achieving agreements on measurement uncertainty statements

— Part 4: Background on functional limits and specification limits in decision rules

— Part 5: Uncertainty in verification testing of indicating measuring instruments

— Part 6: Generalized decision rules for the acceptance and rejection of instruments and workpieces

[Technical Report]
iv © ISO 2015 – All rights reserved
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 14253-5:2015(E)
Introduction

This part of ISO 14253 belongs to the general geometrical product specification (GPS) series of

documents (see ISO 14638). It influences chain link F of all chains of standards in the general GPS matrix.

The ISO/GPS matrix model given in ISO 14638 gives an overview of the ISO/GPS system of which this

international standard is a part. The fundamental rules of ISO/GPS given in ISO 8015 apply to this

part of ISO 14253 and the default decision rules given in ISO 14253-1 apply to specifications made in

accordance with this part of ISO 14253, unless otherwise indicated.

For more detailed information about the relationship of this part of ISO 14253 to other standards and to

the GPS matrix model, see Annex B.

Decision rules for deciding conformity or non-conformity to specifications are based on the

measurement uncertainty incurred while testing.

Usual practice in measurement familiarizes metrologists and practitioners with measurement

uncertainty. Any possible effect that may affect the measurement result is considered and quantified

as an uncertainty component and is eventually included in the combined uncertainty. The purpose

of the measurement is to gather quantitative information on a given measurand, and the uncertainty

statement expresses how reliable that information is.

In the case of tests of indicating measuring instruments, the purpose of the measurement is to investigate

one or more metrological characteristics of the indicating measuring instrument rather than to measure

characteristics of features of a workpiece. The uncertainty being evaluated in this case, the test value

uncertainty, quantifies the accuracy of the test value. The test detects the quality of the indicating

measuring instrument, reported through the test values and not through the test value uncertainty.

The test value uncertainty for indicating measuring instruments is not conceptually trivial to evaluate,

and careful consideration is necessary to determine which uncertainty components should and which

should not be accounted for.

Some tests of indicating measuring instruments may be relative to quantities other than instrument

indications, or a single test may investigate both the instrument indication(s) and other metrological

characteristics. An example is a test of a micrometer investigating the indication error (subject to an

MPE) as well as the measuring force (subject to an MPL). For tests, or portions of them, relative to

metrological characteristics other than instrument indications, this part of ISO 14253 is not applicable:

they are about quantities for which the application of the ISO/IEC Guide 98-3 (GUM) and of the

ISO 14253-2 is conceptually straightforward, with no need of further guidance in this part of ISO 14253.

A rigorous definition of the test value uncertainty when testing indicating measuring instruments is

given. Application of conventional uncertainty evaluation based on this definition and according to the

ISO/IEC Guide 98-3 (GUM) and the ISO 14253-2 determines which uncertainty components to account for.

© ISO 2015 – All rights reserved v
---------------------- Page: 5 ----------------------
INTERNATIONAL STANDARD ISO 14253-5:2015(E)
Geometrical product specifications (GPS) — Inspection by
measurement of workpieces and measuring equipment —
Part 5:
Uncertainty in verification testing of indicating
measuring instruments
1 Scope

This part of ISO 14253 specifies concepts and terms for evaluating the uncertainties of the test values

derived according to a test protocol agreed upon by the parties and relative to instrument indication(s),

obtained in verification testing of GPS indicating measuring instruments.

NOTE The uncertainty of the test values, referred to as test value uncertainty, is not to be confused with the

measurement uncertainty associated with using that indicating measuring instrument to measure workpieces.

The former only is covered in this part of ISO 14253; for guidance on the latter see the ISO/IEC Guide 98-3 (GUM)

and ISO 14253-2.

When a test of an indicating measuring instrument comprises several test values, some relative to

the instrument indication and some to other metrological characteristics, this part of ISO 14253 is

concerned with the uncertainty of the former only.

This part of ISO 14253 does not provide guidelines to ensure the adequacy of a test protocol; rather,

once a test protocol is given, it describes how to evaluate the consequent test value uncertainty.

2 Normative references

The following documents, in whole or in part, are normatively referenced in this document and are

indispensable for its application. For dated references, only the edition cited applies. For undated

references, the latest edition of the referenced document (including any amendments) applies.

ISO 10360-1:2000, Geometrical Product Specifications (GPS) — Acceptance and reverification tests for

coordinate measuring machines (CMM) — Part 1: Vocabulary

ISO 14253-1:2013, Geometrical product specifications (GPS) — Inspection by measurement of workpieces

and measuring equipment — Part 1: Decision rules for proving conformity or nonconformity with

specifications

ISO/TR 14253-6:2012, Geometrical product specifications (GPS) — Inspection by measurement of

workpieces and measuring equipment — Part 6: Generalized decision rules for the acceptance and rejection

of instruments and workpieces

ISO 14978:2006, Geometrical product specifications (GPS) — General concepts and requirements for GPS

measuring equipment

ISO 17450-2:2012, Geometrical product specifications (GPS) — General concepts — Part 2: Basic tenets,

specifications, operators, uncertainties and ambiguities

ISO/IEC Guide 98-3:2008, Uncertainty of measurement — Part 3: Guide to the expression of uncertainty in

measurement (GUM:1995)

ISO/IEC Guide 99:2007, International vocabulary of metrology — Basic and general concepts and

associated terms (VIM)
© ISO 2015 – All rights reserved 1
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 14253-5:2015(E)
3 Terms and definitions

For the purpose of this document, the terms and definitions given in ISO 10360-1, ISO 14253-1,

ISO/TR 14253-6, ISO 14978, ISO 17450-2, ISO/IEC Guide 98-3 (GUM), ISO/IEC Guide 99 (VIM), and the

following apply.
3.1
test

sequence of preparatory, measurement, mathematical and

decisional actions according to a test protocol

Note 1 to entry: Not all steps in the sequence are necessarily present in a test protocol.

Note 2 to entry: Tests are often used to verify the specifications of a GPS indicating measuring instrument.

Note 3 to entry: The specification of an indicating measuring instrument may be expressed by one or more MPEs

(Maximum Permissible Errors).

Note 4 to entry: Prominent cases of tests are the acceptance test and the reverification test.

Note 5 to entry: This term is sometimes used in a wider sense, encompassing cases when a test produces a binary

or categorical result. An example of a binary assessment is determining whether or not a software algorithm

converged. For the purpose of this part of ISO 14253, tests are restricted to those based on test values.

Note 6 to entry: See Figure 1.
3.2
test instance

combination of test equipment, set up, measurement sequence, environmental and instrumental

conditions of a test, which yields a test value(s)
3.3
permissible test instance

test instance in compliance with the test protocol, and with the alternatives and stipulations therein

Note 1 to entry: An alternative occurs when the test protocol allows options, either discrete among enumerated

cases, or continuous in a range of permissible values. An example of the former is the choice of the test equipment,

e.g. a gauge block or a step gauge for testing a CMM; an example of the latter is the ambient temperature within

the required test conditions.

Note 2 to entry: A stipulation occurs when the test protocol specifies the amount of measurement in a test, e.g. a

specific number of repeated measurements.

Note 3 to entry: A test may be subject to alternatives and stipulations at the same time. For instance, test

equipment is applied to an indicating measuring instrument in a limited number of configurations (stipulation)

chosen at the tester counterpart’s discretion (alternative).

Note 4 to entry: Alternatives serve two purposes. (1) To accommodate to actual conditions. For instance,

alternative test equipment to accommodate actual availability, or any environmental condition within the required

test conditions to accommodate the actual testing environment. (2) To leave details of the test unspecified up

to the time of testing, to encourage the indicating measuring instrument manufacturer – in order to avoid non-

acceptance of the instrument – to deliver overall compliant indicating measuring instruments. For instance,

some procedural details may be left to the tester counterpart (3.14) to decide at the time of testing, to force the

manufacturer to deliver a compliant indicating measuring instrument for any possible procedural option.

3.4
test measurand

metrological characteristic of an indicating measuring instrument intended to be verified in a test,

based on a single permissible test instance, defined by a test protocol

Note 1 to entry: A test protocol may allow for multiple permissible test instances, to adapt to actual circumstances

and to limit the experimental effort. The test measurand is defined for each single test instance, and different

permissible test instances may give raise to different test measurands.
2 © ISO 2015 – All rights reserved
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 14253-5:2015(E)
3.5
test protocol

predefined detailed specification of a test which defines the test measurand, the required test

conditions and a decision rule

Note 1 to entry: The test protocol is defined either by relevant standards or – when none is available – by the

tester or the tester counterpart (3.14).

Note 2 to entry: The tester and the tester counterpart are to agree upon the test protocol prior to the test.

Note 3 to entry: A default decision rule is given in ISO 14253-1. See ISO/TR 14253-6 for guidance in defining

alternative decision rules.

Note 4 to entry: An unambiguous test protocol is crucial for the effectiveness of a test. In particular, the

definition of the set of permissible test instances constitutes a trade-off between thoroughness and practical and

economical viability of the test.

Note 5 to entry: As the default rule in ISO 14253-1 is stringent and conservative, in this case the verification

approaches a proof in an absolute sense.
3.6
measured test indication

result of a measurement performed in a test, which contributes to the test value according to a test

operator

Note 1 to entry: A test value may be based either on a single or on multiple measured test indications, as stipulated

in the test protocol.
3.7
test operator

predefined sequence of mathematical and/or statistical operations applied to the measured test

indication(s) collected in the test to deliver a test value

Note 1 to entry: Each test value is delivered according to a test operator. In the case of a test yielding multiple test

values (see 3.8 Note 4 to entry), as many test operators are needed.

Note 2 to entry: The operations in the sequence can be divided in four broad categories: outlier rejection, noise

reduction, statistics, and other mathematical operations.

— Examples of outlier rejection: (1) discarding measured test indications above the 99th percentile of the

measured test indications collected in the test; (2) when no more than 2 % of the measured test indications

causes failure to meet the specification, repeating those measurement three times.

— Examples of noise reduction: (1) taking the median of repeated measurement values; (2) performing a

(spatial) frequency analysis and discarding all wavelengths above a predefined threshold.

— Examples of statistics: taking (1) the mean or (2) the maximum of the absolute values of the measured test

indications collected in the test.

— Examples of other mathematical operations: (1) computing a Gaussian (best-fit) sphere associated to the

coordinates obtained as measured test indications, and the individual distances of each measured test indication

to the sphere centre; (2) computing the mean of the measured test indications taken in a scan over a line.

3.8
test value
quantity value measured in a test estimating the magnitude of a test measurand

Note 1 to entry: A test value is based on the measured test indication(s) and is derived according to the test operator.

Note 2 to entry: A test value cannot usually capture the performance of an indicating measuring instrument in

full, because is limited as regulated by the test protocol.

Note 3 to entry: A test value may be derived from several measured test indications, according to the test operator.

© ISO 2015 – All rights reserved 3
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 14253-5:2015(E)

Note 4 to entry: A test may yield more than a test value. For example, a test may address several metrological

characteristics of an indicating measuring instrument for which MPE’s are set, resulting in as many test values.

Note 5 to entry: Figure 1 depicts the case of a test with a single MPE. When more are present in a test, items 3 to

7 are repeated for each MPE.

Note 6 to entry: There may be cases when no MPE is set to compare with. Possible examples are when a dismissed

indicating measuring instrument is being reintegrated, or when an MPE originally stated in the data sheet is

being adapted to the actual requirements of a company prior to reverification testing. In these cases, items 5 to 7

are missing, and the test terminates with the determination of the test value(s).

Figure 1 — Schematic of a test
3.9
test value uncertainty
test uncertainty
measurement uncertainty associated to a test value

Note 1 to entry: The test value uncertainty is not a measure of the performance of the indicating measuring

instrument under test; the performance is captured by the test values.

Note 2 to entry: The test value uncertainty is commonly used in the application of decision rules.

Note 3 to entry: The test value uncertainty is usually controlled by and is the responsibility of the tester, who

usually provides and uses the test equipment. See 7.4 when alternative test equipment is provided by the tester

counterpart (3.14).

Note 4 to entry: The test value uncertainty does not include any definitional uncertainty due to possible non

uniqueness of test values in a permissible test instance. By agreement on the test protocol, the test is valid for

any permissible test instance, for each of which a unique test measurand applies (see 3.4 Note 1 to entry).

Note 5 to entry: The test value uncertainty reveals neither the effectiveness of a test protocol in assessing a

metrological characteristic, nor the reproducibility of a test value over different permissible test instances.

4 © ISO 2015 – All rights reserved
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO 14253-5:2015(E)
3.10
test equipment

measuring system and its accessories used in a test, other than the indicating measuring instruments

under test and its recognized accessories

EXAMPLE 1 In the test of a micrometer, the test equipment may be a set of gauge blocks.

EXAMPLE 2 In the test of a CMM, the test equipment may be calibrated test lengths and a calibrated sphere

with their supports.
3.11
instrument-related input quantity

input quantity affecting a test value, associated with the indicating measuring instrument

EXAMPLE 1 The distributed temperature – and its spatial and temporal gradients – of the indicating

measuring instrument.

EXAMPLE 2 The distributed strain due to deformation of the indicating measuring instrument induced by the

load of the test equipment weight.
3.12
test equipment-related input quantity
input quantity affecting a test value, associated with the test equipment

EXAMPLE 1 The distributed temperature – and its spatial and temporal gradients – of the test equipment.

EXAMPLE 2 Displacement of the test equipment relative to the indicating measuring instrument occurring

during the test (drift and rock), and strain of the test equipment due to fixturing.

Note 1 to entry: While testing indicating measuring instruments, the usual roles in measurement of the indicating

measuring instruments and of the workpieces are reversed (what measures what, see the Introduction). Typically,

for workpiece measurements, a known accuracy indicating measuring instrument measures an unknown

characteristic of the workpiece. But in this part of ISO 14253, known accuracy test equipment is used to measure

test values of an unknown accuracy indicating measuring instrument. In light of this, the test equipment-related

input quantities are influence quantities (see ISO/IEC Guide 99:2007, 2.52, EXAMPLE 3), while the instrument-

related input quantities are not.
3.13
tester
party who performs a verification test
3.14
tester counterpart
party in a test other than the tester

Note 1 to entry: In an acceptance test, the tester counterpart may be either the customer or the supplier, possibly

represented by a third party.

Note 2 to entry: In a reverification test, the tester counterpart is the user, possibly represented by a third party.

3.15
tester responsibility criterion

criterion according to which an input quantity is accounted for as a test value uncertainty component if

and only if it is controlled by the tester, either directly or indirectly

Note 1 to entry: Examples of uncertainty components under the tester’s direct control are the thermal

stabilization and the set up of the test equipment.

Note 2 to entry: Examples of uncertainty components under the tester’s indirect control are the calibration

uncertainties of the test equipment: even if these values are determined by calibration laboratories and not by

the tester, the tester controls them indirectly by selecting which equipment, when alternatives are allowed, and

which calibration laboratory.
© ISO 2015 – All rights reserved 5
---------------------- Page: 10 ----------------------
ISO 14253-5:2015(E)
3.16
user-provided quantity value

quantity value provided by the user of an indicating measuring instrument in normal operation,

necessary for the indicating measuring instrument to perform as designed

Note 1 to entry: Indicating measuring instruments use user-provided quantity values to compensate for

predicted systematic effects, e.g. a user-provided CTE (Coefficient of Thermal Expansion) of the material of the

workpiece/artefact is used to compensate for its thermal expansion.

Note 2 to entry: Not all indicating measuring instruments require user-provided quantity values.

Note 3 to entry: A default value may be assigned to a user-provided quantity value, and a user may even not

−6 −1

realize the default occurring. For example, the user-provided CTE in Note 1 to entry may default to 11,5 · 10 K

– typical for steel, taken for the actual compensation unless the user actively inputs another quantity value.

Note 4 to entry: An indicating measuring instrument may let the user choose a user-provided quantity value

among a list of predefined values or cases, e.g. in its software interface.

Note 5 to entry: When indicating measuring instruments are tested, the tester is required to provide the user-

provided quantity values (if any).
4 General

ISO 14253-1 handles the demonstration of conformity (or nonconformity) to specifications in a uniform

way, regardless of whether the specification corresponds to a workpiece (passive in measurement) or

to an indicating measuring instrument (active in measurement). No difference is made between the

two cases, apart from the specific terms tolerance (for the workpiece) and maximum permissible error

(for the instruments) replacing the generic term specification. This uniformity is very valuable, as it

provides a unified approach. In both cases, the decision rule is based on the measurement uncertainty,

which is an essential part of it.

The evaluation of the measurement uncertainty when testing workpieces might not be simple, but is

conceptually straightforward. What is specified and subject to testing is dimensional or geometrical

characteristics of one or more features of the workpiece. GPS provides a sophisticated, detailed,

unambiguous set of linguistic, symbolic and conceptual tools to specify characteristics of features.

All the information needed for the test is contained in the workpiece specification, e.g. the technical

drawings. The tester can choose (based, e.g. on economics) between several measurement instruments

and techniques to test if a given part conforms to specifications. Alternative testing methods are all

intended to deliver the same test value within their different uncertainties.

The evaluation of the measurement uncertainty when testing indicating measuring instruments might

be simple, but it is not conceptually straightforward and requires careful consideration. The objective of

the testing in this case is to evaluate metrological characteristics of indicating measuring instruments.

Even for very simple indicating measuring instruments, the possible measurement tasks are many; for

complex indicating measuring instruments (e.g. CMMs), they may be virtually infinite. In addition, the

environment may vary over the required test conditions, with impact on the performance. Different

permissible test instances may yield different test values. In principle, all possible measuring tasks

and environmental conditions should be tested, but this is usually impossible, and certainly not viable

economically.

To make a test feasible, well-defined and valuable, a test protocol is needed. The test protocol specifies

the test measurand and the requirements needed to fulfil the test, e.g. the measurement procedure, the

test equip
...

NORME ISO
INTERNATIONALE 14253-5
Première édition
2015-09-01
Spécification géométrique des
produits (GPS) — Vérification
par la mesure des pièces et des
équipements de mesure —
Partie 5:
Incertitude liée aux essais de
vérification des appareils de mesure
indicateurs
Geometrical product specifications (GPS) — Inspection by
measurement of workpieces and measuring equipment —
Part 5: Uncertainty in verification testing of indicating measuring
instruments
Numéro de référence
ISO 14253-5:2015(F)
ISO 2015
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 14253-5:2015(F)
DOCUMENT PROTÉGÉ PAR COPYRIGHT
© ISO 2015, Publié en Suisse

Droits de reproduction réservés. Sauf indication contraire, aucune partie de cette publication ne peut être reproduite ni utilisée

sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique, y compris la photocopie, l’affichage sur

l’internet ou sur un Intranet, sans autorisation écrite préalable. Les demandes d’autorisation peuvent être adressées à l’ISO à

l’adresse ci-après ou au comité membre de l’ISO dans le pays du demandeur.
ISO copyright office
Ch. de Blandonnet 8 • CP 401
CH-1214 Vernier, Geneva, Switzerland
Tel. +41 22 749 01 11
Fax +41 22 749 09 47
copyright@iso.org
www.iso.org
ii © ISO 2015 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 14253-5:2015(F)
Sommaire Page

Avant-propos ..............................................................................................................................................................................................................................iv

Introduction ..................................................................................................................................................................................................................................v

1 Domaine d’application ...................................................................................................................................................................................1

2 Références normatives ...................................................................................................................................................................................1

3 Termes et définitions .......................................................................................................................................................................................2

4 Généralités ..................................................................................................................................................................................................................6

5 Mesurande d’essai ..............................................................................................................................................................................................7

5.1 Généralités .................................................................................................................................................................................................. 7

5.2 Grandeurs d’entrée et définition des mesurandes d’essai ................................................................................ 8

6 Critère de responsabilité du contrôleur ...................................................................................................................................10

7 Problématiques spécifiques dans les essais des appareils de mesure indicateurs .....................12

7.1 Généralités ...............................................................................................................................................................................................12

7.2 Erreurs des appareils de mesure indicateurs ...........................................................................................................12

7.3 Erreurs dans les valeurs de grandeur fournies par l’utilisateur ...............................................................12

7.4 Utilisation d’un équipement d’essai alternatif .........................................................................................................13

Annexe A (informative) Lignes directrices concernant l’utilisation d’un équipement

d’essai alternatif ................................................................................................................................................................................................15

Annexe B (informative) Relation avec le modèle de matrice GPS........................................................................................17

Bibliographie ...........................................................................................................................................................................................................................19

© ISO 2015 – Tous droits réservés iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 14253-5:2015(F)
Avant-propos

L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d’organismes

nationaux de normalisation (comités membres de l’ISO). L’élaboration des Normes internationales est

en général confiée aux comités techniques de l’ISO. Chaque comité membre intéressé par une étude

a le droit de faire partie du comité technique créé à cet effet. Les organisations internationales,

gouvernementales et non gouvernementales, en liaison avec l’ISO participent également aux travaux.

L’ISO collabore étroitement avec la Commission électrotechnique internationale (IEC) en ce qui

concerne la normalisation électrotechnique.

Les procédures utilisées pour élaborer le présent document et celles destinées à sa mise à jour sont

décrites dans les Directives ISO/IEC, Partie 1. Il convient, en particulier de prendre note des différents

critères d’approbation requis pour les différents types de documents ISO. Le présent document a été

rédigé conformément aux règles de rédaction données dans les Directives ISO/IEC, Partie 2 (voir www.

iso.org/directives).

L’attention est appelée sur le fait que certains des éléments du présent document peuvent faire l’objet de

droits de propriété intellectuelle ou de droits analogues. L’ISO ne saurait être tenue pour responsable

de ne pas avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence. Les détails concernant

les références aux droits de propriété intellectuelle ou autres droits analogues identifiés lors de

l’élaboration du document sont indiqués dans l’Introduction et/ou dans la liste des déclarations de

brevets reçues par l’ISO (voir www.iso.org/brevets).

Les appellations commerciales éventuellement mentionnées dans le présent document sont données

pour information, par souci de commodité, à l’intention des utilisateurs et ne sauraient constituer

un engagement.

Pour une explication de la signification des termes et expressions spécifiques de l’ISO liés à

l’évaluation de la conformité, ou pour toute information au sujet de l’adhésion de l’ISO aux principes

de l’OMC concernant les obstacles techniques au commerce (OTC), voir le lien suivant: Avant-propos —

Informations supplémentaires.

Le comité chargé de l’élaboration du présent document est l’ISO/TC 213, Spécifications et vérification

dimensionnelles et géométriques des produits.

L’ISO 14253 comprend les parties suivantes, présentées sous le titre général Spécification géométrique

des produits (GPS) — Vérification par la mesure des pièces et des équipements de mesure:

— Partie 1: Règles de décision pour prouver la conformité ou la non-conformité à la spécification

— Partie 2: Lignes directrices pour l’estimation de l’incertitude dans les mesures GPS, dans l’étalonnage des

équipements de mesure et dans la vérification des produits

— Partie 3: Lignes directrices pour l’obtention d’accords sur la déclaration des incertitudes de mesure

— Partie 4: Informations de base sur les limites fonctionnelles et les limites de spécification dans les

règles de décision

— Partie 5: Incertitude liée aux essais de vérification des appareils de mesure indicateurs

— Partie 6: Règles de décision générales pour l’acceptation ou le rejet d’instruments et de pièces

[Rapport technique]
iv © ISO 2015 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 14253-5:2015(F)
Introduction

La présente partie de l’ISO 14253 fait partie de la série de documents traitant de la spécification

géométrique des produits (GPS) (voir ISO 14638). Elle influence le maillon F de toutes les chaînes de

normes dans la matrice GPS générale.

Le modèle de matrice ISO/GPS de l’ISO 14638 donne une vue d’ensemble du système ISO/GPS, dont la

présente Norme internationale fait partie. Les principes fondamentaux du système ISO/GPS, donnés

dans l’ISO 8015, s’appliquent à la présente partie de l’ISO 14253 et les règles de décision par défaut,

données dans l’ISO 14253-1, s’appliquent aux spécifications faites conformément à la présente partie de

l’ISO 14253, sauf indication contraire.

Pour de plus amples informations sur la relation de la présente partie de l’ISO 14253 avec les autres

normes et le modèle de matrice GPS, voir l’Annexe B.

Les règles de décision pour décider de la conformité ou de la non-conformité aux spécifications sont

basées sur l’incertitude de mesure encourue pendant l’essai.

La pratique régulière de mesures familiarise les métrologues et les praticiens avec l’incertitude de

mesure. Tout effet possible pouvant affecter le résultat de mesure est pris en compte et quantifié

comme composante d’incertitude pour être finalement inclus dans l’incertitude composée. Le but de la

mesure est de rassembler des informations quantitatives sur un mesurande donné, et la déclaration des

incertitudes indique le degré de fiabilité de ces informations.

Dans le cas des essais d’appareils de mesure indicateurs, le but de la mesure est plus d’étudier une

ou plusieurs caractéristiques métrologiques de l’appareil de mesure indicateur que de mesurer les

caractéristiques des éléments d’une pièce. L’incertitude évaluée dans ce cas (l’incertitude de valeur

d’essai) quantifie la précision de la valeur d’essai. L’essai détecte la qualité de l’appareil de mesure

indicateur, rapportée par le biais des valeurs d’essai et non de l’incertitude de valeur d’essai.

L’incertitude de valeur d’essai des appareils de mesure indicateurs n’est pas à première vue facile à

évaluer, et la détermination des composantes d’incertitude qu’il convient de prendre ou ne pas prendre

en compte requiert la plus grande attention.

Certains essais d’appareils de mesure indicateurs peuvent porter sur d’autres grandeurs que les

indications de l’instrument, ou un essai unique peut étudier à la fois la (les) indication(s) de l’instrument

et d’autres caractéristiques métrologiques. Citons comme exemple l’essai d’un micromètre, visant

à étudier l’erreur d’indication (soumise à une EMT) et la force de mesure (soumise à une LMT). La

présente partie de l’ISO 14253 ne s’applique pas aux essais (ou parties d’essais) portant sur d’autres

caractéristiques métrologiques que les indications des instruments: ces essais concernent des grandeurs

pour lesquelles l’application du Guide ISO/IEC 98-3 (GUM) et de l’ISO 14253-2 est à première vue directe,

et ne nécessite pas de ligne directrice supplémentaire dans la présente partie de l’ISO 14253.

La présente norme donne une définition rigoureuse de l’incertitude de valeur d’essai lié aux essais sur

les appareils de mesure indicateurs. L’application de l’évaluation de l’incertitude conventionnellement

vraie basée sur cette définition et selon le Guide ISO/IEC 98-3 (GUM) et l’ISO 14253-2 détermine quelles

composantes d’incertitude prendre en compte.
© ISO 2015 – Tous droits réservés v
---------------------- Page: 5 ----------------------
NORME INTERNATIONALE ISO 14253-5:2015(F)
Spécification géométrique des produits (GPS) — Vérification
par la mesure des pièces et des équipements de mesure —
Partie 5:
Incertitude liée aux essais de vérification des appareils de
mesure indicateurs
1 Domaine d’application

La présente partie de l’ISO 14253 spécifie les concepts et les termes pour l’évaluation des incertitudes

des valeurs d’essai dérivées selon un protocole d’essai convenu entre les parties et portant sur la

(les) indication(s) des instruments, obtenue lors des essais de vérification des appareils de mesure

indicateurs GPS.

NOTE Il ne faut pas confondre l’incertitude des valeurs d’essai, appelée incertitude de valeur d’essai, avec

l’incertitude de mesure associée à l’utilisation de cet appareil de mesure indicateur pour mesurer des pièces.

Seule la première est couverte par la présente partie de l’ISO 14253; pour toute indication concernant la seconde,

voir le Guide ISO/IEC 98-3 (GUM) et l’ISO 14253-2.

Lorsqu’un essai sur un appareil de mesure indicateur comprend plusieurs valeurs d’essai, certaines

se rapportant à l’indication de l’instrument et d’autres à d’autres caractéristiques métrologiques, la

présente partie de l’ISO 14253 ne concerne que l’incertitude de la première.

La présente partie de l’ISO 14253 ne fournit pas les lignes directrices pour assurer l’adéquation d’un

protocole d’essai; mais plutôt, une fois qu’un protocole d’essai est donné, il décrit comment évaluer

l’incertitude de la valeur d’essai conséquente.
2 Références normatives

Les documents suivants, en tout ou partie, sont référencés de façon normative dans le présent document

et sont indispensables à son application. Pour les références datées, seule l’édition citée s’applique.

Pour les références non datées, la dernière édition du document de référence s’applique (y compris les

éventuels amendements).

ISO 10360-1:2000, Spécification géométrique des produits (GPS) — Essais de réception et de vérification

périodique des machines à mesurer tridimensionnelles (MMT) — Partie 1: Vocabulaire

ISO 14253-1:2013, Spécification géométrique des produits (GPS) — Vérification par la mesure des pièces et

des équipements de mesure — Partie 1: Règles de décision pour prouver la conformité ou la non-conformité

à la spécification

ISO/TR 14253-6:2012, Spécification géométrique des produits (GPS) — Vérification par la mesure des

pièces et des équipements de mesure — Partie 6: Règles de décision générales pour l’acceptation ou le rejet

d’instruments et de pièces

ISO 14978:2006, Spécification géométrique des produits (GPS) - Concepts et exigences généraux pour les

équipements de mesure GPS

ISO 17450-2:2012, Spécification géométrique des produits (GPS) — Concepts généraux — Partie 2:

Principes de base, spécifications, opérateurs, incertitudes et ambiguïtés

Guide ISO/IEC 98-3:2008, Incertitude de mesure — Partie 3: Guide pour l’expression de l’incertitude de

mesure (GUM:1995)
© ISO 2015 – Tous droits réservés 1
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 14253-5:2015(F)

Guide ISO/IEC 99:2007, Vocabulaire international de métrologie — Concepts fondamentaux et généraux et

termes associés (VIM)
3 Termes et définitions

Pour les besoins du présent document, les termes et définitions donnés dans l’ISO 10360-1, l’ISO 14253-1,

l’ISO/TR 14253-6, l’ISO 14978, l’ISO 17450-2, le Guide ISO/IEC 98-3 (GUM), le Guide ISO/IEC 99 (VIM)

ainsi que les suivants s’appliquent.
3.1
essai

séquence d’actions préparatoires, de mesure, mathématiques

et décisionnelles effectuées selon un protocole d’essai

Note 1 à l’article: Toutes les étapes de la séquence ne sont pas nécessairement présentes dans un protocole d’essai.

Note 2 à l’article: Les essais servent souvent à vérifier les spécifications d’un appareil de mesure indicateur GPS.

Note 3 à l’article: La spécification d’un appareil de mesure indicateur peut être exprimée par une ou plusieurs

EMT (erreurs maximales tolérées).

Note 4 à l’article: Les cas d’essais les plus courants sont l’essai de réception et l’essai de vérification périodique.

Note 5 à l’article: Ce terme est parfois utilisé dans un sens plus large, comprenant des cas où un essai produit un

résultat binaire ou catégoriel. Déterminer si oui ou non un algorithme logiciel a convergé constitue un exemple

d’évaluation binaire. Pour les besoins de la présente partie de l’ISO 14253, les essais sont limités à ceux basés sur

des valeurs d’essai.
Note 6 à l’article: Voir la Figure 1.
3.2
cas d’essai

combinaison de l’équipement d’essai, de l’installation, de la séquence de mesurage, et des conditions

environnementales et instrumentales d’un essai, ce qui donne une (des) valeur(s) d’essai

3.3
cas d’essai toléré

cas d’essai conforme au protocole d’essai, et aux alternatives et recommandation associées

Note 1 à l’article: Une alternative intervient lorsque le protocole d’essai permet des options, soit discrètes parmi

des cas énumérés, soit continues dans une plage de valeurs tolérées. Le choix de l’équipement d’essai, par exemple

une cale-étalon ou une jauge graduée pour l’essai d’une machine à mesurer tridimensionnelle (MMT), constitue

un exemple du premier type d’alternative; la température ambiante comprise dans les conditions d’essai requises

constitue un exemple du second.

Note 2 à l’article: Une recommandation intervient lorsque le protocole d’essai spécifie la quantité de mesure dans

un essai, par exemple le nombre spécifique de mesures répétées.

Note 3 à l’article: Un essai peut être soumis à la fois à des alternatives et à des recommandations. Par exemple,

l’équipement d’essai est appliqué sur un appareil de mesure indicateur dans un nombre limité de configurations

(recommandation) choisi par l’homologue du contrôleur à sa convenance (alternatives).

Note 4 à l’article: Les alternatives ont deux objectifs. (1) Permettre de s’adapter aux conditions réelles;

par exemple, utiliser un équipement d’essai alternatif adapté à la disponibilité réelle ou une condition

environnementale quelconque comprise dans les conditions d’essai requises adaptée à l’environnement d’essai

réel. (2) Permettre de ne pas spécifier les détails de l’essai jusqu’au moment de l’essai afin d’inciter le fabricant

d’appareils de mesure indicateurs afin d’éviter la non-acceptation de l’instrument à fournir des appareils de

mesure indicateurs généralement conformes. Par exemple, certains détails de procédure peuvent être laissés au

choix de l’homologue du contrôleur (3.14) au moment de l’essai afin d’obliger le fabricant à fournir un appareil de

mesure indicateur conforme pour toute option de procédure possible.
2 © ISO 2015 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 14253-5:2015(F)
3.4
mesurande d’essai

caractéristique métrologique d’un appareil de mesure indicateur prévue d’être vérifié dans un essai,

basé sur un cas d’essai toléré unique, tel que prévu dans le protocole d’essai

Note 1 à l’article: Un protocole d’essai peut permettre plusieurs cas d’essai tolérés pour s’adapter aux

circonstances réelles et limiter l’effort expérimental. Le mesurande d’essai est défini de manière unique pour

chaque cas d’essai, et différents cas d’essai permissibles peuvent donner lieu à différents mesurandes d’essai.

3.5
protocole d’essai

spécification détaillée prédéfinie d’un essai qui définit le mesurande d’essai, les conditions d’essai

requises et les règles de décision

Note 1 à l’article: Le protocole d’essai est défini par les normes applicables ou, lorsqu’il n’en existe aucune, par le

contrôleur ou l’homologue du contrôleur (3.14).

Note 2 à l’article: Le contrôleur et l’homologue du contrôleur doivent s’entendre sur le protocole d’essai avant le

début de l’essai.

Note 3 à l’article: Une règle de décision par défaut est donnée dans l’ISO 14253-1. Pour toute indication concernant

la définition de règles de décision alternatives, voir l’ISO/TR 14253-6.

Note 4 à l’article: Pour qu’un essai soit efficace, un protocole d’essai sans ambiguïté est essentiel. En particulier,

la définition d’un ensemble d’exemple d’essai permissibles constitue un compromis entre minutie et la viabilité

pratique et économique de l’essai.

Note 5 à l’article: La règle par défaut de l’ISO 14253-1 étant stricte et prudente, la vérification se rapproche dans

ce cas d’une preuve au sens absolu.
3.6
indication d’essai mesurée

résultat d’une mesure effectuée dans un essai, qui contribue à la valeur d’essai selon un opérateur d’essai

Note 1 à l’article: Une valeur d’essai peut être basée sur une ou plusieurs indications d’essai mesurées, comme

stipulé dans le protocole d’essai.
3.7
opérateur d’essai

séquence prédéfinie d’opérations mathématiques et/ou statistiques appliquées à la (aux) indication(s)

d’essai mesurée(s) collectée(s) au cours de l’essai dans le but de fournir une valeur d’essai

Note 1 à l’article: Chaque valeur d’essai est fournie selon un opérateur d’essai. Dans le cas d’un essai produisant

plusieurs valeurs d’essai (voir 3.8, Note 4 à l’article), il faut autant d’opérateurs que de valeurs d’essai.

Note 2 à l’article: Les opérations de la séquence peuvent être divisées en quatre grandes catégories: rejet des

valeurs aberrantes, réduction du bruit, statistiques et autres opérations mathématiques.

— Exemples de rejet des valeurs aberrantes: (1) élimination des indications d’essai mesurées au-delà du 99 %

des indications d’essai mesurées collectées au cours de l’essai; (2) lorsque moins de 2 % des indications

d’essai mesurées ne permettent pas de respecter la spécification, recommencer ces mesures trois fois.

— Exemples de réduction du bruit: (1) prenant la médiane des valeurs des mesures répétées; (2) effectuant une

analyse de fréquence (spatiale) et élimination des longueurs d’onde situées au-delà d’un seuil prédéfini.

— Exemples de statistiques: prenant la valeur absolue moyenne (1) ou maximale (2) des indications d’essai

mesurées collectées au cours de l’essai.

— Exemples d’autres opérations mathématiques: (1) calcul d’une sphère gaussienne (meilleur ajustement)

associée aux coordonnées obtenues comme indications d’essai mesurées, et la distance individuelle de

chaque indication d’essai mesurée au centre de cette sphère; (2) calculer la moyenne des indications d’essai

mesurées prises par balayage sur une ligne.
© ISO 2015 – Tous droits réservés 3
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 14253-5:2015(F)
3.8
valeur d’essai

valeur de grandeur mesurée dans un essai estimant l’amplitude d’un mesurande d’essai

Note 1 à l’article: Une valeur d’essai est basée sur la (les) indication(s) d’essai mesurée(s) et est dérivée selon

l’opérateur d’essai.

Note 2 à l’article: Une valeur d’essai ne peut normalement pas capturer la performance d’un appareil de mesure

indicateur dans son ensemble car elle est limitée par les règles du protocole d’essai.

Note 3 à l’article: Une valeur d’essai peut être dérivée de plusieurs indications d’essai mesurées, selon

l’opérateur d’essai.

Note 4 à l’article: Un essai peut produire plusieurs valeurs d’essai. Par exemple, un essai peut traiter plusieurs

caractéristiques métrologiques d’un appareil de mesure indicateur pour lesquelles des EMT sont définies, ce qui

entraîne la production d’un nombre équivalent de valeurs d’essai.

Note 5 à l’article: La Figure 1 illustre le cas d’un test avec une seule EMT. Lorsque plusieurs sont présentes dans

un essai, les points 3 à 7 sont répétés pour chaque EMT.

Note 6 à l’article: Il peut y avoir des cas où aucune EMT n’est définie pour comparer. Des exemples possibles sont

quand un instrument de mesures indicateur rejeté est réintégré, ou quand une EMT initialement indiqué dans la

fiche de données est adaptée aux besoins réels d’une société avant les essais de revérification. Dans ces cas, les

éléments 5 à 7 sont absents, et le test se termine avec la détermination de la (des) valeur(s) d’essai.

Figure 1 — Représentation schématique d’un essai
3.9
incertitude de valeur d’essai
incertitude d’essai
incertitude de mesure associée à une valeur d’essai

Note 1 à l’article: L’incertitude de valeur d’essai n’est pas une mesure de la performance de l’appareil de mesure

indicateur en essai; cette performance est capturée par les valeurs d’essai.

Note 2 à l’article: L’incertitude de valeur d’essai est communément utilisée dans l’application de règles de décision.

4 © ISO 2015 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO 14253-5:2015(F)

Note 3 à l’article: L’incertitude de valeur d’essai est habituellement contrôlée par le contrôleur, qui fournit et

utilise habituellement l’équipement d’essai, et elle est placée sous sa responsabilité. Si un équipement d’essai

alternatif est fourni par l’homologue du contrôleur (3.14), voir le paragraphe 7.4.

Note 4 à l’article: L’incertitude de valeur d’essai ne comprend pas d’incertitude de définition due à la possible non-

unicité des valeurs d’essai dans un cas d’essai toléré. Par accord sur le protocole d’essai, l’essai est valable pour

tous cas d’essai toléré, auquel un mesurande d’essai unique s’applique (voir 3.4, Note 1 à l’article).

Note 5 à l’article: L’incertitude de valeur d’essai ne révèle ni l’efficacité d’un protocole d’essai en ce qui concerne

l’évaluation d’une caractéristique métrologique, ni la reproductibilité d’une valeur d’essai sur différents cas

d’essai tolérés.
3.10
équipement d’essai

système de mesure et ses accessoires associés utilisés dans un essai, à l’exception des appareils de

mesure indicateurs soumis à essai et ses accessoires reconnus

EXEMPLE 1 Au cours de l’essai d’un micromètre, l’équipement d’essai peut être un jeu de cales-étalons.

EXEMPLE 2 Au cours de l’essai d’une machine à mesurer tridimensionnelle MMT, l’équipement d’essai peut se

composer de longueurs d’essai étalonnées et d’une sphère étalonnée avec leurs supports.

3.11
grandeur d’entrée liée à l’instrument

grandeur d’entrée affectant une valeur d’essai, associée à l’appareil de mesure indicateur

EXEMPLE 1 La température répartie de l’appareil de mesure indicateur, et ses gradients temporels et spatiaux.

EXEMPLE 2 L’effort réparti dû à la déformation de l’appareil de mesure indicateur induite par la charge du

poids de l’équipement d’essai.
3.12
grandeur d’entrée liée à l’équipement d’essai
grandeur d’entrée affectant une valeur d’essai, associée à l’équipement d’essai

EXEMPLE 1 La température répartie de l’équipement d’essai, et ses gradients temporels et spatiaux.

EXEMPLE 2 Le déplacement de l’équipement d’essai par rapport à l’appareil de mesure indicateur intervenant

pendant l’essai (dérive et balancement) et l’effort de l’équipement d’essai, dus à l’installation.

Note 1 à l’article: Pendant l’essai des appareils de mesure indicateurs, les rôles habituels dans la mesure des

appareils de mesure indicateurs et des pièces sont inversés (qui mesure quoi, voir Introduction). Typiquement,

pour les mesures de la pièce, un appareil de mesure indicateur connu mesure des caractéristiques inconnues

de la pièce. Mais dans la présente partie de l’ISO 14253, l’équipement de mesure à précision connue est utilisé

pour mesurer des valeurs d’essai d’un appareil de mesure indicateur d’une précision inconnue. À la lumière

de ces éléments, les grandeurs d’entrée liées à l’équipement d’essai sont des grandeurs d’influence (voir

Guide ISO/IEC 99:2007, 2.52, EXEMPLE 3), ce qui n’est pas le cas des grandeurs d’entrée liées à l’instrument.

3.13
contrôleur
partie qui effectue un essai de vérification
3.14
homologue du contrôleur
partie impliquée dans un essai qui n’est pas le contrôleur

Note 1 à l’article: Dans un essai de réception, l’homologue du contrôleur peut être soit le client ou le fournisseur,

qui peuvent être représentés par un tiers.

Note 2 à l’article: Dans un essai de vérification périodique, l’homologue du contrôleur est l’utilisateur qui peut

être représenté par un tiers.
© ISO 2015 – Tous droits réservés 5
---------------------- Page: 10 ----------------------
ISO 14253-5:2015(F)
3.15
critère de responsabilité du contrôleur

critère selon lequel une grandeur d’entrée est prise en compte comme composante d’incertitude de

valeur d’essai si et seulement si elle est contrôlée par le contrôleur, directement ou indirectement

Note 1 à l’article: Parmi les exemples de composantes d’incertitude sous le contrôle direct du contrôleur, on

trouve la stabilisation thermique et l’installation de l’équipement d’essai.

Note 2 à l’article: Parmi les exemples de composantes d’incertitude sous le contrôle indirect du contrôleur,

on trouve les incertitudes d’étalonnage de l’équipement d’essai. Même si ces valeurs sont déterminées par

des laboratoires d’étalonnage et non par le contrôleur, ce dernier les contrôle indirectement en choisissant

l’équipement, quand des alternatives sont permises, et le laboratoire d’étalonnage.

3.16
valeur de grandeur fournie par l’utilisateur

valeur de grandeur fournie par l’utilisateur d’un appareil de mesure indicateur en fonctionnement

normal, dont l’appareil de mesure indicateur a besoin pour fonctionner comme prévu

Note 1 à l’article: Les appareils de mesure indicateurs utilisent des valeurs de grandeur fournies par l’utilisateur

pour compenser des effets systématiques prévus, par exemple, un coefficient de dilatation thermique (CDT)

du matériau de la pièce/l’étalon, fourni par l’utilisateur, est utilisé pour compenser la dilatation thermique de

ces éléments.

Note 2 à l’article: Tous les appareils de mesure indicateurs n’ont pas besoin de valeurs de grandeur fournies par

l’utilisateur.

Note 3 à l’article: Une valeur par défaut peut être attribuée à une valeur de grandeur fournie par l’utilisateur afin

que ce dernier ne puisse pas se rendre compte que le défaut survient. Par exemple, le coefficient de dilatation

−6 −1

thermique (CDT) fourni par l’utilisateur de la Note 1 à l’article peut par défaut à 11,5 · 10 K — typiqu

...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.