Footwear -- Test methods for uppers, linings and insocks -- Colour fastness to rubbing

ISO 17700:2004 specifies two test methods for assessing the degree of damage (marring) and transfer of a material's surface colour during mild dry or wet abrasion. The methods are applicable to all footwear uppers, linings and insocks irrespective of the material, in order to assess suitability for end use. ISO 17700:2004 also specifies a method for determining the likelihood of colour bleeding from materials and components such as sewing threads and shoe laces due to the action of water and artificial perspiration solutions, in order to assess suitability for end use.

Chaussures -- Méthodes d'essai des tiges, des doublures et des garnitures intérieures -- Stabilité de la couleur au frottement

L'ISO 17700:2004 spécifie deux méthodes d'essai (méthode A et méthode B) permettant d'évaluer le degré de détérioration (maculation) et le transfert de la couleur de la surface d'un matériau lors d'une abrasion modérée à l'état sec ou mouillé. Ces méthodes sont applicables à toutes les tiges, doublures et garnitures intérieures de chaussures, quel que soit le matériau qui les compose afin d'évaluer si elles conviennent à l'utilisation finale. L'ISO 17700:2004 spécifie également une méthode (méthode C) permettant de déterminer la probabilité d'exsudation de la couleur de matériaux et composants tels que les fils de couture et les lacets de chaussures due à l'action de l'eau et de solutions de transpiration artificielle, afin d'évaluer si elles conviennent à l'utilisation finale.

General Information

Status
Replaced
Publication Date
25-Oct-2004
Withdrawal Date
25-Oct-2004
Technical Committee
Drafting Committee
Current Stage
6060 - International Standard published
Start Date
06-Sep-2004
Completion Date
26-Oct-2004
Ref Project

RELATIONS

Buy Standard

Standard
ISO 17700:2004 - Footwear -- Test methods for uppers, linings and insocks -- Colour fastness to rubbing
English language
12 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 17700:2004 - Chaussures -- Méthodes d'essai des tiges, des doublures et des garnitures intérieures -- Stabilité de la couleur au frottement
French language
13 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL ISO
STANDARD 17700
First edition
2004-10-15
Footwear — Test methods for uppers,
linings and insocks — Colour fastness to
rubbing
Chaussures — Méthodes d'essai des tiges, des doublures et des
garnitures intérieures — Stabilité de la couleur au frottement
Reference number
ISO 17700:2004(E)
ISO 2004
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 17700:2004(E)
PDF disclaimer

This PDF file may contain embedded typefaces. In accordance with Adobe's licensing policy, this file may be printed or viewed but

shall not be edited unless the typefaces which are embedded are licensed to and installed on the computer performing the editing. In

downloading this file, parties accept therein the responsibility of not infringing Adobe's licensing policy. The ISO Central Secretariat

accepts no liability in this area.
Adobe is a trademark of Adobe Systems Incorporated.

Details of the software products used to create this PDF file can be found in the General Info relative to the file; the PDF-creation

parameters were optimized for printing. Every care has been taken to ensure that the file is suitable for use by ISO member bodies. In

the unlikely event that a problem relating to it is found, please inform the Central Secretariat at the address given below.

© ISO 2004

All rights reserved. Unless otherwise specified, no part of this publication may be reproduced or utilized in any form or by any means,

electronic or mechanical, including photocopying and microfilm, without permission in writing from either ISO at the address below or

ISO's member body in the country of the requester.
ISO copyright office
Case postale 56 • CH-1211 Geneva 20
Tel. + 41 22 749 01 11
Fax + 41 22 749 09 47
E-mail copyright@iso.org
Web www.iso.org
Published in Switzerland
ii © ISO 2004 – All rights reserved
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 17700:2004(E)
Foreword

ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of national standards bodies

(ISO member bodies). The work of preparing International Standards is normally carried out through ISO

technical committees. Each member body interested in a subject for which a technical committee has been

established has the right to be represented on that committee. International organizations, governmental and

non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work. ISO collaborates closely with the

International Electrotechnical Commission (IEC) on all matters of electrotechnical standardization.

International Standards are drafted in accordance with the rules given in the ISO/IEC Directives, Part 2.

The main task of technical committees is to prepare International Standards. Draft International Standards

adopted by the technical committees are circulated to the member bodies for voting. Publication as an

International Standard requires approval by at least 75 % of the member bodies casting a vote.

Attention is drawn to the possibility that some of the elements of this document may be the subject of patent

rights. ISO shall not be held responsible for identifying any or all such patent rights.

ISO 17700 was prepared by the European Committee for Standardization as EN 13516:2001. This

International Standard includes corrigendum EN 13516:2001/AC:2003 and was adopted under a special

“fast-track procedure” by Technical Committee ISO/TC 216, Footwear in parallel with its approval by the ISO

member bodies.

Throughout the text of this document, read “...this European Standard...” to mean “...this International

Standard...”.
© ISO 2004 – All rights reserved iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 17700:2004(E)
EN 13516:2001 (E)
1 Scope

1.1 This standard specifies two test methods (method A and method B) for assessing the degree of damage

(marring) and transfer of a material’s surface colour during mild dry or wet abrasion. The methods are applicable to

all footwear uppers, linings and insocks irrespective of the material, in order to assess suitability for end use.

1.2 This standard also specifies a method (method C) for determining the likelihood of colour bleeding from

materials and components such as sewing threads and shoe laces due to the action of water and artificial

perspiration solutions, in order to assess suitability for end use.
2 Normative references

This European Standard incorporates by dated or undated reference, provisions from other publications. These

normative references are cited at the appropriate places in the text, and the publications are listed hereafter. For

dated references, subsequent amendments to or revisions of any of these publications apply to this European

Standard only when incorporated in it by amendment or revision. For undated references, the latest edition of the

publication referred to applies (including amendments).

EN 12222, Footwear - Standard atmospheres for conditioning and testing of footwear and components for

footwear.

EN ISO 105-A01, Textiles - Tests for colour fastness - Part A01: General principles of testing (ISO 105-A01:1994).

EN 20105-A02, Textiles - Tests for colour fastness - Part A02: Grey scale for assessing change in colour (ISO 105-

A02:1993).

EN 20105-A03, Textiles - Tests for colour fastness - Part A03: Grey scale for assessing staining (ISO 105-

A03:1993).

EN ISO 3696, Water for analytical laboratory use - Specification and test methods (ISO 3696:1987).

ISO 105-F10, Textiles - Tests for colour fastness - Part F10: Specification for adjacent fabric: Multifibre.

3 Terms and definitions

For the purposes of this European Standard, the following terms and definitions apply.

3.1
colour fastness to rubbing

resistance of a material to damage (marring) and transfer of the materials surface colour during mild dry or wet

abrasion
3.2
perspiration fastness

resistance of a material to colour bleed when exposed to an artificial perspiration solution

3.3
thick leather
leather with a thickness greater than 2 mm
© ISO 2004 – All rights reserved 1
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 17700:2004(E)
EN 13516:2001 (E)
4 Apparatus and material
The following apparatus and material shall be used:
4.1 Method A
4.1.1 Test machine with the following:
4.1.1.1 Flat horizontal metal platform of minimum dimensions 80 mm  25 mm.

4.1.1.2 Means of moving the platform in a direction parallel to its 80 mm edges through distance of 35 mm ± 2

mm and back again at a rate of 40 cycles/min ± 2 cycles/min.

4.1.1.3 Pair of clamps positioned at the ends of the platform at 90° to the 80 mm edges and which are

designed to clamp the test specimen against the platform. The clamp faces shall be a minimum distance of 80 mm

apart.

4.1.1.4 Means of moving the clamps apart so that the test specimen is extended linearly by an amount

adjustable up to 20 %.

4.1.1.5 Rubbing finger with a flat horizontal lower surface capable of holding a square felt pad (4.1.2). For

machines with a platform wider than 25 mm the relative position of the rubbing finger shall be adjustable across the

width of the platform.

4.1.1.6 Means of holding a square felt pad (4.1.2) on the lower surface of the finger.

4.1.1.7 Means of applying a downward force of 4,9 N  0,1 N and 9,8 N ± 0,2 N to the rubbing finger.

4.1.1.8 Means of counting the number of cycles traversed by the platform.
4.1.2 Square pads of scoured pure wool felt with the following requirements:
4.1.2.1 Sides of length 15 mm ± 1 mm.
2 2

4.1.2.2 Mass per unit area of 1750 g/m ± 100 g/m and thickness 5,5 mm ± 0,5 mm when measured using a

dial gauge exerting a downward pressure of 49 kPa  5 kPa on a measuring foot diameter of 10 mm  1 mm.

4.1.2.3 The pH of an aqueous extract, made by shaking 5 g of ground felt in 100 ml of distilled or deionized

water complying with EN ISO 3696 in a polyethylene bottle and leaving for 2 h, between 6 and 7.

4.1.3 Grey scales for assessing change in colour and staining with half step ratings conforming to EN 20105-A02

and EN 20105-A03

4.1.4 Assessment cabinet with artificial lighting as specified in EN ISO 105-A01. Alternatively, the assessment

can be carried out in daylight from the north, when the test is carried out in the northern hemisphere, or daylight

from the south when testing in the southern hemisphere.
4.1.5 Distilled or de-mineralized water complying with grade 3 of EN ISO 3696.
4.1.6 Synthetic perspiration solution containing per litre of solution;
- Sodium chloride, 5,0 g per litre of solution.
3 3
- Ammonia solution, density 0,880 g/cm , 6,0 cm .
4.1.7 White spirit, general purpose reagent grade.
2 © ISO 2004 – All rights reserved
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 17700:2004(E)
EN 13516:2001 (E)
4.2 Method B
4.2.1 Test machine with the following:

4.2.1.1 Rigid horizontal platform (preferably metal) capable of clamping the test specimen.

4.2.1.2 Vertical rotating spindle capable of holding the circular felt pad.
4.2.1.3 Means of rotating the felt pad at a speed of 15,6 rad/s ± 0,5 rad/s .

4.2.1.4 Means of loading the rotating felt pad with a force of either 24,5 N ± 0,5 N and 7,1 N ± 0,2 N.

4.2.1.5 Means of counting the number of revolutions of the felt pad.

4.2.2 Circular pads of scoured pure wool felt with central holes, with the following requirements:

a) Outside diameter 25 mm ± 1 mm, bore diameter 3 mm ± 0,5 mm.
b) Thickness, to be measured by one of the following methods:
Thickness Downward pressure/presser foot size Specimen
6,5 ± 0,5 49 kPa ± 5 kPa/10 mm ± 1 mm Cut pads or uncut sheet material
5,0 ± 0,5 2,0 kPa ± 0,2 kPa/19 mm ± 10 mm Cut pads
3 3
c) Density 190 kg/m ± 20 kg/m .

4.2.3 Grey scales for assessing the change in colour and degree of staining complying with EN 20105-A02 and

EN 20105-A03 respectively.

4.2.4 Metal plate approximately 75 mm  65 mm and thickness 5 mm with a hole diameter 25 mm through its

centre for use in the wetting from the back with organic solvents test described in 6.2.2.6.

4.2.5 Polished aluminium disc (diameter approximately 50 mm and thickness approximately 12 mm) to help cool

the test specimen in dry rub tests.
4.2.6 Balance, capable of weighing masses up to 5 g to an accuracy of 10 mg.

4.2.7 Assessment cabinet with artificial lighting as specified in EN ISO 105-A01. Alternatively, the assessment

can be carried out in daylight from the north, when the test is carried out in the northern hemisphere, or daylight

from the south when testing in the southern hemisphere.

4.2.8 Distilled or deionised water complying with grade 3 of EN ISO 3696 for the wet rub test described in

6.2.2.3.

4.2.9 Synthetic perspiration solution, for the perspiration rub test described in 6.2.2.4, consisting of:

- Sodium chloride, 5 g per litre of solution.
3 3
- Ammonia solution, density 0,880 g/cm , 6,0 cm .
4.2.10 White spirit for the spirit rub test described in 6.2.2.5.

4.2.11 Organic solvents (as used for solvent activated stiffeners) for the wetting from the back with organic

solvents test described in 6.2.2.6.
1) 1 rad  0,16 rev.
© ISO 2004 – All rights reserved 3
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 17700:2004(E)
EN 13516:2001 (E)
4.3 Method C

4.3.1 Petri dish large enough to accommodate a glass plate (4.3.2) for each test specimen assembly.

4.3.2 Glass plate of length at least 110 mm and width at least 55 mm with a mass of 100 g ± 2 g for each test

specimen assembly.

4.3.3 Rectangular pieces of multifibre fabric type DW as specified in ISO 105-F10 of dimensions 100 mm ± 5 mm

 50 mm ± 2 mm.
4.3.4 Oven maintained at a temperature of 37 C ± 2 C.

4.3.5 Grey scales for assessing change in colour and staining with half steps as described in EN 20105-A02 and

EN 20105-A03.

4.3.6 Assessment cabinet with artificial lighting as specified in EN ISO 105-A01. Alternatively, the assessment

can be carried out in daylight from the north, when the test is carried out in the northern hemisphere, or daylight

from the south when testing in the southern hemisphere.

4.3.7 Balance capable of measuring mass up to 100 g to the nearest 0,1 g for testing yarns or loose fibres.

4.3.8 Distilled or de-mineralized water complying with grade 3 of EN ISO 3696.
4.3.9 Alkaline perspiration solution containing, per litre of solution;
- l-histidine monohydrochloride monohydrate: 5,00 g.
- Sodium chloride: 5,00 g.
- Disodium hydrogen orthophosphate dihydrate: 2,50 g.

After preparation, the solution is brought to pH 8 with 0,1 M sodium hydroxide solution.

Store the solution at 4 C ± 1 C. If the solution is more than one week old check its pH and adjust as necessary

before use. Discard the solution if precipitated solids develop.
4.3.10 Acid perspiration solution containing, per litre of solution;
- l-histidine monohydrochloride monohydrate: 5,00 g.
- Sodium chloride: 5,00 g.
- Sodium dihydrogen orthophosphate dihydrate: 2,50 g.

After preparation, the solution is brought to pH 5,5 with 0,1 M sodium hydroxide solution.

Store the solution at 4 ºC ± 1 ºC. If the solution is more than one week old, check its pH and adjust as necessary

before use. Discard the solution if precipitated solids develop.
5 Sampling and conditioning
5.1 Method A

5.1.1 Rectangular test specimens of sufficient size to be clamped firmly on the test platform (4.1.1.1) are

required. The test specimens can be cut from the material in any direction. Typically test specimens shall be of

minimum dimensions 100 mm  25 mm.

For test machines that have test platforms of width 25 mm, separate test specimens are required for each number

of rubs or test condition to be used.
4 © ISO 2004 – All rights reserved
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 17700:2004(E)
EN 13516:2001 (E)

For test machines that have wider test platforms and the ability to position the test finger (4.1.1.5) at different

positions across the width of the platform, wider test specimens can be used so that separate rubbing tracks can be

used side by side.

5.1.2 Place the test specimens in a conditioned atmosphere as specified in EN 12222 for 24 h prior to test.

NOTE Test specimens can be cut either from materials likely to be used in footwear or from made-up uppers or finished

footwear.
5.2 Method B

5.2.1 Test specimens shall be of a sufficient size to allow them to be fixed firmly to the test platform. Typically,

test specimens shall be either squares of 60 mm  60 mm, or circles 60 mm diameter; alternatively a 60 mm wide

strip can be used for several tests.

For materials cut test specimens from a range of positions across the full usable width and length of the sheet

material. For a material with a woven structure this should prevent any two specimens containing the same warp or

weft threads.

For shoe uppers avoid seams, perforations and other areas where a flat test specimen cannot be cut.

5.2.2 Place the test specimens in a conditioned atmosphere as specified in EN 12222 for 24 h prior to test.

5.3 Method C

5.3.1 Test specimens can be taken either from materials likely to be used for uppers or from made-up uppers or

finished products.
5.3.2 Sheet material or specimens from shoe uppers:

5.3.2.1 Cut one rectangular test specimen 110 mm ± 10 mm  55 mm ± 5 mm for each method of the test to

be carried out. If insufficient material is available, cut several smaller test specimens which can be fitted together to

produce a rectangle of this size.

5.3.2.2 If the material to be tested is patterned, cut sufficient additional specimens to ensure that all the

colours of the pattern are in contact with all six sections of the multifibre fabric (see 4.3.3).

5.3.2.3 Make test specimen assemblies by placing pieces of multifibre fabric (see 4.3.3) in contact with the

surfaces of the specimens to be tested so that this surface of the specimen is in contact with all six components of

the multifibre fabric. If testing both surfaces of the test specimen, sandwich the test specimen between two pieces

...

NORME ISO
INTERNATIONALE 17700
Première édition
2004-10-15
Chaussures — Méthodes d'essai des
tiges, des doublures et des garnitures
intérieures — Stabilité de la couleur au
frottement
Footwear — Test methods for uppers, linings and insocks — Colour
fastness to rubbing
Numéro de référence
ISO 17700:2004(F)
ISO 2004
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 17700:2004(F)
PDF – Exonération de responsabilité

Le présent fichier PDF peut contenir des polices de caractères intégrées. Conformément aux conditions de licence d'Adobe, ce fichier

peut être imprimé ou visualisé, mais ne doit pas être modifié à moins que l'ordinateur employé à cet effet ne bénéficie d'une licence

autorisant l'utilisation de ces polices et que celles-ci y soient installées. Lors du téléchargement de ce fichier, les parties concernées

acceptent de fait la responsabilité de ne pas enfreindre les conditions de licence d'Adobe. Le Secrétariat central de l'ISO décline toute

responsabilité en la matière.
Adobe est une marque déposée d'Adobe Systems Incorporated.

Les détails relatifs aux produits logiciels utilisés pour la création du présent fichier PDF sont disponibles dans la rubrique General Info

du fichier; les paramètres de création PDF ont été optimisés pour l'impression. Toutes les mesures ont été prises pour garantir

l'exploitation de ce fichier par les comités membres de l'ISO. Dans le cas peu probable où surviendrait un problème d'utilisation,

veuillez en informer le Secrétariat central à l'adresse donnée ci-dessous.
© ISO 2004

Droits de reproduction réservés. Sauf prescription différente, aucune partie de cette publication ne peut être reproduite ni utilisée sous

quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l'accord écrit

de l'ISO à l'adresse ci-après ou du comité membre de l'ISO dans le pays du demandeur.

ISO copyright office
Case postale 56 • CH-1211 Geneva 20
Tel. + 41 22 749 01 11
Fax. + 41 22 749 09 47
E-mail copyright@iso.org
Web www.iso.org
Publié en Suisse
ii © ISO 2004 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 17700:2004(F)
Avant-Propos

L'ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d'organismes nationaux de

normalisation (comités membres de l'ISO). L'élaboration des Normes internationales est en général confiée

aux comités techniques de l'ISO. Chaque comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du

comité technique créé à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non

gouvernementales, en liaison avec l'ISO participent également aux travaux. L'ISO collabore étroitement avec

la Commission électrotechnique internationale (CEI) en ce qui concerne la normalisation électrotechnique.

Les Normes internationales sont rédigées conformément aux règles données dans les Directives ISO/CEI,

Partie 2.

La tâche principale des comités techniques est d'élaborer les Normes internationales. Les projets de Normes

internationales adoptés par les comités techniques sont soumis aux comités membres pour vote. Leur

publication comme Normes internationales requiert l'approbation de 75 % au moins des comités membres

votants.

L'attention est appelée sur le fait que certains des éléments du présent document peuvent faire l'objet de

droits de propriété intellectuelle ou de droits analogues. L'ISO ne saurait être tenue pour responsable de ne

pas avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence.

L'ISO 17700 a été élaborée par le Comité européen de normalisation (en tant que EN 13516:2001) et a été

adoptée, selon une procédure spéciale par «voie express», par le comité technique ISO/TC 216, Chaussure,

parallèlement à son approbation par les comités membres de l’ISO. La présente Norme internationale inclut le

Corrigendum EN 13516:2001/AC:2003.

Tout au long du texte du présent document, lire «… la présente Norme européenne …» avec le sens de

«… la présente Norme internationale …».
© ISO 2004 – Tous droits réservés iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 17700:2004(F)
EN 13516:2001 (F)
1 Domaine d'application

1.1 La présente Norme spécifie deux méthodes d’essai (méthode A et méthode B) permettant d’évaluer le degré

de détérioration (maculation) et le transfert de la couleur de la surface d’un matériau lors d’une abrasion modérée à

l'état sec ou mouillé. Ces méthodes sont applicables à toutes les tiges, doublures et garnitures intérieures de

chaussures, quel que soit le matériau qui les compose afin d’évaluer si elles conviennent à l’utilisation finale.

1.2 La présente Norme spécifie également une méthode (méthode C) permettant de déterminer la probabilité

d’exsudation de la couleur de matériaux et composants tels que les fils de couture et les lacets de chaussures due

à l’action de l’eau et de solutions de transpiration artificielle, afin d’évaluer si elles conviennent à l’utilisation finale.

2 Références normatives

Cette Norme européenne comporte par référence datée ou non datée des dispositions d'autres publications. Ces

références normatives sont citées aux endroits appropriés dans le texte et les publications sont énumérées

ci-après. Pour les références datées, les amendements ou révisions ultérieurs de l'une quelconque de ces

publications ne s'appliquent à cette Norme européenne que s'ils y ont été incorporés par amendement ou révision.

Pour les références non datées, la dernière édition de la publication à laquelle il est fait référence s'applique (y

compris les amendements).

EN 12222, Chaussures - Atmosphères normales de conditionnement et d’essai des chaussures et de leurs

éléments constitutifs.

EN ISO 105-A01, Textiles - Essais de solidité des teintures - Partie A01 : Principes généraux pour effectuer les

essais

EN 20105-A02, Textiles - Essais de solidité des teintures - Partie A02 : Échelle de gris pour l’évaluation des

dégradations.

EN 20105-A03, Textiles - Essais de solidité des teintures - Partie A03 : Échelle de gris pour l’évaluation des

dégorgements.

EN ISO 3696, Eau pour laboratoire à usage analytique - Spécification et méthodes d’essai.

ISO 105-F10, Textiles - Essais de solidité des teintures - Partie F10 : Spécification pour le tissu témoin: Multifibre.

3 Termes et définitions

Pour les besoins de la présente Norme européenne, les termes et définitions suivants s'appliquent.

3.1
stabilité de la couleur au frottement

capacité d’un matériau à résister à la dégradation (maculation) et au transfert de la couleur de sa surface lors

d’une abrasion modérée à l'état sec ou humide
3.2
résistance à la transpiration

résistance d’un matériau à l’exsudation de la couleur lorsqu’il est exposé à une solution de transpiration artificielle

3.3
cuir épais
cuir ayant une épaisseur supérieure à 2 mm
© ISO 2004 – Tous droits réservés 1
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 17700:2004(F)
EN 13516:2001 (F)
4 Appareillage et matériel
L’appareillage et le matériel suivants doivent être utilisés :
4.1 Méthode A
4.1.1 Une machine d’essai comportant les éléments suivants :

4.1.1.1 Une plate-forme métallique plate et horizontale de dimensions minimales (80 x 25) mm.

4.1.1.2 Un dispositif permettant de déplacer la plate-forme parallèlement à ses bords de 80 mm sur une

distance de (35 ± 2) mm et de la ramener à une vitesse de (40 ± 2) cycles/min.

4.1.1.3 Une paire de colliers de serrage placés aux extrémités de la plate-forme à 90° par rapport aux bords

de 80 mm et conçus pour fixer l’éprouvette contre la plate-forme. Les côtés extérieurs des colliers de serrage

doivent être séparés d’au moins 80 mm.

4.1.1.4 Un dispositif permettant d’éloigner les colliers de serrage les uns des autres permettant d'étirer

l'éprouvette de manière linéaire selon une valeur réglable jusqu’à 20 % maximum.

4.1.1.5 Un dispositif de frottement avec une surface inférieure horizontale et plate capable de maintenir un

tampon de feutre carré (4.1.2). Pour les machines équipées d’une plate-forme d'une largeur supérieure à 25 mm,

la position relative du dispositif de frottement doit être réglable sur la largeur de la plate-forme.

4.1.1.6 Un dispositif permettant de maintenir un tampon de feutre carré (4.1.2) sur la surface inférieure du

dispositif de frottement.

4.1.1.7 Un dispositif permettant d’appliquer une force vers le bas de (4,9 ± 0,1) N et (9,8 ± 0,2) N au dispositif

de frottement.

4.1.1.8 Un dispositif permettant de compter le nombre de cycles effectués par la plate-forme.

4.1.2 Des tampons carrés de feutre en pure laine dégraissée répondant aux exigences suivantes :

4.1.2.1 Une longueur de côté égale à (15 ± 1) mm.

4.1.2.2 Une masse par unité de surface égale à (1 750 ± 100) g/m et une épaisseur de (5,5 ± 0,5) mm

lorsqu’elle est mesurée à l’aide d’un comparateur à cadran exerçant une pression vers le bas de (49 ± 5) kPa sur

un pied de mesure de (10 ± 1) mm de diamètre.

4.1.2.3 Le pH d’un extrait aqueux obtenu en agitant 5 g de feutre de base dans 100 ml d’eau distillée ou

déminéralisée conforme à l’EN ISO 3696 dans une bouteille en polyéthylène puis en laissant reposer pendant 2 h,

entre 6 et 7.

4.1.3 Une échelle des gris permettant d’évaluer les changements de couleur et les dégorgements à l'aide

d'indications par demi échelons, conformément à l’EN 20105-A02 et l’EN 20105-A03.

4.1.4 Une cabine d’évaluation avec un éclairage artificiel comme spécifié dans l’EN ISO 105-A01. L’évaluation

peut éventuellement être effectuée avec la lumière du jour venant du nord lorsque l’essai est effectué dans

l’hémisphère nord ou avec la lumière du jour venant du sud lorsque l’essai est effectué dans l’hémisphère sud.

4.1.5 De l’eau distillée ou déminéralisée conforme à la qualité 3 de l’EN ISO 3696.

4.1.6 Une solution de transpiration synthétique contenant les composés suivants par litre de solution :

 chlorure de sodium, 5,0 g par litre de solution ;
3 3
 solution d’ammoniaque, densité de 0,880 g/cm , 6,0 cm .
2 © ISO 2004 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 17700:2004(F)
EN 13516:2001 (F)
4.1.7 Du white spirit, de qualité de réactif à usage général.
4.2 Méthode B
4.2.1 Une machine d’essai comportant les éléments suivants :

4.2.1.1 Une plate-forme horizontale rigide (de préférence métallique) capable de fixer l’éprouvette.

4.2.1.2 Une broche rotative verticale capable de maintenir le tampon de feutre circulaire.

4.2.1.3 Un dispositif permettant de faire tourner le tampon de feutre à une vitesse de (15,6 ± 0,5) rad/s .

4.2.1.4 Un dispositif permettant de charger le tampon de feutre rotatif avec une charge de (24,5 ± 0,5) N ou

(7,1 ± 0,2) N.

4.2.1.5 Un dispositif permettant de compter le nombre de rotations du tampon de feutre.

4.2.2 Des tampons circulaires de feutre en pure laine dégraissée avec des perçages centraux, ayant les

caractéristiques suivantes :
a) diamètre extérieur de (25 ± 1) mm, diamètre du perçage de (3 ± 0,5) mm ;
b) épaisseur à mesurer à l’aide de l’une des méthodes suivantes :
Épaisseur Pression vers le bas/taille du pied presseur Eprouvette
Tampons découpés ou feuille de
6,5 ± 0,5 (49 ± 5) kPa / (10 ± 1) mm
matériau non découpée
5,0 ± 0,5 (2,0 ± 0,2) kPa / (19 ± 10) mm Tampons découpés
c) densité de (190 ± 20) kg/m .

4.2.3 Des échelles de gris permettant d’évaluer le changement de couleur et le degré de dégorgement

conformément à l’EN 20105-A02 et à l’EN 20105-A03, respectivement.

4.2.4 Une plaque métallique d’environ (75 x 65) mm et de 5 mm d’épaisseur avec un diamètre du perçage de

25 mm au centre prévu pour être utilisé pour l’humectage à partir de l'arrière, lors d'essais avec des solvants

organiques décrits au 6.2.2.6.

4.2.5 Un disque d’aluminium poli (diamètre d’environ 50 mm et épaisseur d’environ 12 mm) pour faciliter

le refroidissement de l’éprouvette lors d’essais de friction à sec.
4.2.6 Une balance, capable de peser des masses allant jusqu’à 5 g, à 10 mg près.

4.2.7 Une cabine d’évaluation avec un éclairage artificiel comme spécifié dans l’EN ISO 105-A01. L’évaluation

peut éventuellement être effectuée avec la lumière du jour venant du nord lorsque l’essai est effectué dans

l’hémisphère nord ou avec la lumière du jour venant du sud lorsque l’essai est effectué dans l’hémisphère sud.

4.2.8 De l’eau distillée ou déminéralisée conforme à la qualité 3 de l’EN ISO 3696 pour l’essai de friction à l'état

humide décrit au 6.2.2.3.

4.2.9 Une solution de transpiration synthétique pour l'essai de friction décrit en 6.2.2.4 contenant les composés

suivants :
 chlorure de sodium, 5 g par litre de solution ;
3 3
 solution d’ammoniaque, densité de 0,880 g/cm , 6,0 cm .
1 rad ≈ 0,16 rev.
© ISO 2004 – Tous droits réservés 3
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 17700:2004(F)
EN 13516:2001 (F)

4.2.10 Du white spirit, pour l'essai de friction au white spirit décrit au 6.2.2.5.

4.2.11 Des solvants organiques (similaires à ceux utilisés pour les raidisseurs activés par solvant) pour

l’humectage à partir de l'arrière lors de l’essai avec des solvants organiques décrit au 6.2.2.6.

4.3 Méthode C

4.3.1 Une boîte de Pétri suffisamment grande pour loger une plaque en verre (4.3.2) pour chaque assemblage

d'éprouvettes.

4.3.2 Une plaque en verre d’une longueur minimale de 110 mm et d’une largeur minimale de 55 mm, avec une

masse de (100 ± 2) g pour chaque assemblage d'éprouvettes.

4.3.3 Des morceaux rectangulaires de tissu multifibres de type DW comme spécifié dans l’ISO 105-F10 de

(100 ± 5 x 50 ± 2) mm.
4.3.4 Une étuve maintenue à une température de (37 ± 2) °C.

4.3.5 Des échelles de gris permettant d’évaluer les changements de couleur et le dégorgement par demi

échelons comme décrit par l’EN 20105-A02 et A03.

4.3.6 Une cabine d’évaluation avec un éclairage artificiel comme spécifié dans l’EN ISO 105-A01. L’évaluation

peut éventuellement être effectuée avec la lumière du jour venant du nord lorsque l’essai est effectué dans

l’hémisphère nord ou avec la lumière du jour venant du sud lorsque l’essai est effectué dans l’hémisphère sud.

4.3.7 Une balance capable de mesurer une masse jusqu’à 100 g, à 0,1 g près pour l’essai des fils ou des

bourres.

4.3.8 De l’eau distillée ou déminéralisée conforme à la qualité 3 de l’EN ISO 3696.

4.3.9 Une solution de transpiration alcaline contenant les composés suivants, par litre de solution :

 l-histidine monochlorhydrate monohydraté : 5,00 g ;
 chlorure de sodium : 5,00 g ;
 hydrogénophosphate disodique dihydraté : 2,50 g.

Après préparation, la solution est portée au pH 8 à l’aide d’une solution d’hydroxyde de sodium de 0,1 M.

NOTE Entreposer la solution à (4 ± 1) °C. Si la solution est vieille de plus d’une semaine, contrôler son pH et l’adapter le

cas échéant avant l’utilisation. Ne pas utiliser la solution lors de l'apparition de précipités solides.

4.3.10 Une solution de transpiration acide contenant les composés suivants :
 l-histidine monochlorhydrate monohydraté : 5,00 g par litre de solution ;
 chlorure de sodium : 5,00 g ;
 dihydrogénophosphate de sodium dihydraté : 2,50 g par litre de solution.

Après préparation, la solution est portée au pH 5,5 à l’aide d’une solution d’hydroxyde de sodium de 0,1 M.

NOTE Entreposer la solution à (4 ± 1) °C. Si la solution date de plus d’une semaine, contrôler son pH et l’adapter le cas

échéant avant l’utilisation. Jeter la solution si des précipités solides apparaissent.

4 © ISO 2004 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 17700:2004(F)
EN 13516:2001 (F)
5 Échantillonnage et conditionnement
5.1 Méthode A

5.1.1 Éprouvettes rectangulaires de taille suffisante pour être fermement fixées sur la plate-forme d’essai

(4.1.1.1). Les éprouvettes peuvent être découpées à partir du matériau, dans un sens quelconque. La dimension

des éprouvettes doit généralement être de (100 x 25 mm).

Pour les machines d'essai équipées de plates-formes d'essai d'une largeur de 25 mm, des éprouvettes distinctes

sont requises pour chaque nombre de frottements ou de conditions d'essai à utiliser.

Pour les machines d'essai équipées de plates-formes d'essai plus larges et permettant de placer le dispositif de

frottement d'essai (4.1.1.5) sur différentes positions sur la largeur de la plate-forme, il est possible d'utiliser des

éprouvettes plus larges de sorte que des pistes de frottement séparées puissent être utilisées côte à côte.

5.1.2 Placer les éprouvettes dans une atmosphère conditionnée comme spécifié dans l'EN 12222 pendant 24 h

avant de procéder à l'essai.

NOTE Des éprouvettes peuvent être découpées dans des matériaux susceptibles d’être utilisés dans des chaussures ou

à partir de tiges montées ou de chaussures finies.
5.2 Méthode B

5.2.1 Les éprouvettes doivent être de taille suffisante pour pouvoir être fixées fermement sur la plate-forme

d'essai. Les éprouvettes doivent généralement être des carrés de (60 x 60) mm ou des cercles de 60 mm de

diamètre. Une bande large de 60 mm peut être utilisée comme alternative dans plusieurs essais.

Pour les matériaux, découper les éprouvettes dans une série de positions en travers de la largeur et de la longueur

utilisables de la feuille de matériau. Pour un matériau avec une structure tissée, cela permet d'éviter d'avoir

deux éprouvettes contenant les mêmes fils de chaîne ou les mêmes fils de trame.

Pour les tiges de chaussure, éviter les coutures, les perforations ou autres zones sur lesquelles il est impossible de

découper une éprouvette plate.

5.2.2 Placer les éprouvettes dans une atmosphère conditionnée comme spécifié dans l'EN 12222 pendant 24 h

avant de procéder à l'essai.
5.3 Méthode C

5.3.1 Les éprouvettes peuvent provenir de matériaux susceptibles d’être utilisés pour les tiges ou les tiges

montées ou les chaussures finies.

5.3.2 Pour les feuilles de matériaux ou les éprouvettes provenant de tiges de chaussures :

5.3.2.1 découper une éprouvette rectangulaire de (110 ± 10 x 55 ± 5) mm pour chaque méthode de l'essai à

effectuer. Si la quantité de matériau disponible n'est pas suffisante, découper plusieurs éprouvettes plus petites

pouvant être assemblées afin d'obtenir un rectangle de cette taille.

5.3.2.2 si le matériau à soumettre à l'essai est un matériau à motif, découper suffisamment d'éprouvettes

supplémentaires pour garantir que toutes les couleurs du motif soient en contact avec chacune des six sections du

tissu multifibres (voir 4.3.3).

5.3.2.3 réaliser des assemblages d'éprouvettes en plaçant les morceaux de tissu multifibres (voir 4.3.3) en

contact avec les surfaces des éprouvettes à soumettre à l'essai de telle sorte que cette surface de l'éprouvette soit

en contact avec chacun des six composants du tissu multifibres. Si l'essai porte sur les deux faces de l'éprouvette,

prendre l'éprouvette en sandwich entre les deux morceaux de tissu multifibres.
© ISO 2004 – Tous droits réservés 5
---------------------- Page: 8 ----------
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.