Pigments, dyestuffs and extenders — Terminology — Part 1: General terms

ISO 18451-1:2015 defines terms that are used in the field of pigments, dyestuffs and extenders. For some terms, reference is made to ISO 4618 in which also terms and definitions for colourants are given, relating to their use in coating materials. In addition to terms in English and French (two of the three official ISO languages), this part of ISO 18451 gives the equivalent terms in German; these are published under the responsibility of the member body for Germany (DIN). However, only the terms and definitions given in the official languages can be considered as ISO terms and definitions. NOTE Those terms that are defined elsewhere in this part of ISO 18451 are shown in italics.

Pigments, colorants et matières de charge — Terminologie — Partie 1: Termes généraux

L'ISO 18451-1:2015 définit les termes utilisés dans le domaine des pigments, colorants et matières de charge. Pour certains termes, il est fait référence à l'ISO 4618 qui fournit également des termes et définitions relatifs aux matières colorantes utilisées dans les produits de peinture. En complément des termes en anglais et français (deux des trois langues officielles de l'ISO), l'ISO 18451‑1:2015 donne les termes équivalents en allemand; ces termes sont publiés sous la responsabilité du comité membre pour l'Allemagne (DIN). Toutefois, seuls les termes et définitions donnés dans les langues officielles peuvent être considérés comme étant des termes et définitions de l'ISO. NOTE Les termes qui sont définis ailleurs dans l'ISO 18451-1:2015 sont marqués en caractères italiques.

General Information

Status
Withdrawn
Publication Date
02-Nov-2015
Withdrawal Date
02-Nov-2015
Current Stage
9599 - Withdrawal of International Standard
Start Date
30-Apr-2019
Completion Date
30-Apr-2019
Ref Project

RELATIONS

Buy Standard

Standard
ISO 18451-1:2015 - Pigments, dyestuffs and extenders -- Terminology
English language
24 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 18451-1:2015 - Pigments, colorants et matieres de charge -- Terminologie
French language
24 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL ISO
STANDARD 18451-1
First edition
2015-11-01
Pigments, dyestuffs and extenders —
Terminology —
Part 1:
General terms
Pigments, colorants et matières de charge — Terminologie —
Partie 1: Termes généraux
Reference number
ISO 18451-1:2015(E)
ISO 2015
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 18451-1:2015(E)
COPYRIGHT PROTECTED DOCUMENT
© ISO 2015, Published in Switzerland

All rights reserved. Unless otherwise specified, no part of this publication may be reproduced or utilized otherwise in any form

or by any means, electronic or mechanical, including photocopying, or posting on the internet or an intranet, without prior

written permission. Permission can be requested from either ISO at the address below or ISO’s member body in the country of

the requester.
ISO copyright office
Ch. de Blandonnet 8 • CP 401
CH-1214 Vernier, Geneva, Switzerland
Tel. +41 22 749 01 11
Fax +41 22 749 09 47
copyright@iso.org
www.iso.org
ii © ISO 2015 – All rights reserved
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 18451-1:2015(E)
Contents Page

Foreword ........................................................................................................................................................................................................................................iv

1 Scope ................................................................................................................................................................................................................................. 1

2 Terms and definitions ..................................................................................................................................................................................... 1

Annex A (informative) Alphabetical index ..................................................................................................................................................18

Bibliography .............................................................................................................................................................................................................................24

© ISO 2015 – All rights reserved iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 18451-1:2015(E)
Foreword

ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of national standards

bodies (ISO member bodies). The work of preparing International Standards is normally carried out

through ISO technical committees. Each member body interested in a subject for which a technical

committee has been established has the right to be represented on that committee. International

organizations, governmental and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work.

ISO collaborates closely with the International Electrotechnical Commission (IEC) on all matters of

electrotechnical standardization.

The procedures used to develop this document and those intended for its further maintenance are

described in the ISO/IEC Directives, Part 1. In particular the different approval criteria needed for the

different types of ISO documents should be noted. This document was drafted in accordance with the

editorial rules of the ISO/IEC Directives, Part 2 (see www.iso.org/directives).

Attention is drawn to the possibility that some of the elements of this document may be the subject of

patent rights. ISO shall not be held responsible for identifying any or all such patent rights. Details of

any patent rights identified during the development of the document will be in the Introduction and/or

on the ISO list of patent declarations received (see www.iso.org/patents).

Any trade name used in this document is information given for the convenience of users and does not

constitute an endorsement.

For an explanation on the meaning of ISO specific terms and expressions related to conformity

assessment, as well as information about ISO’s adherence to the WTO principles in the Technical

Barriers to Trade (TBT) see the following URL: Foreword - Supplementary information

The committee responsible for this document is ISO/TC 256, Pigments, dyestuffs and extenders.

ISO 18451 consists of the following parts, under the general title Pigments, dyestuffs and extenders —

Terminology:
— Part 1: General terms

— Part 2: Classification of colouring materials according to colouristic and chemical aspects

iv © ISO 2015 – All rights reserved
---------------------- Page: 4 ----------------------
INTERNATIONAL STANDARD ISO 18451-1:2015(E)
Pigments, dyestuffs and extenders — Terminology —
Part 1:
General terms
1 Scope

This part of ISO 18451 defines terms that are used in the field of pigments, dyestuffs and extenders.

For some terms, reference is made to ISO 4618 in which also terms and definitions for colourants are

given, relating to their use in coating materials.

In addition to terms in English and French (two of the three official ISO languages), this part of ISO 18451

gives the equivalent terms in German; these are published under the responsibility of the member

body for Germany (DIN). However, only the terms and definitions given in the official languages can be

considered as ISO terms and definitions.

NOTE Those terms that are defined elsewhere in this part of ISO 18451 are shown in italics.

2 Terms and definitions
For the purposes of this document, the following terms and definitions apply.
2.1
abrasiveness

property of pigments (2.95) or extenders (2.34) and their preparations to cause wear at the used

apparatus by mechanical action
2.2
aluminium pigment
pigment (2.95) consisting essentially of finely divided pure aluminium Al 99,5
Note 1 to entry: The aluminium particles have lamellar form.
2.3
apparent density after tamping

ratio of mass to volume of a powder after compressing (e.g. by tamping or vibration) under specified

conditions
2.4
barite
naturally occurring barium sulfate, BaSO
2.5
binder demand

amount of a binder or binder solution that is required to obtain, under specified dispersion conditions,

a mass of defined rheology
2.6
bismuth vanadate pigment

yellow inorganic pigment (2.95) consisting of bismuth vanadate with or without isomorphous inclusion

of bismuth molybdate
© ISO 2015 – All rights reserved 1
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 18451-1:2015(E)
2.7
blanc fixe
barium sulphate
synthetic barium sulphate, produced by a precipitation process
Note 1 to entry: Naturally occurring barium sulfate is called barite (2.4).
2.8
bleeding

migration (2.76) of a colourant (2.19) from a material into another material being in contact with it

2.9
blooming
migration (2.76) of a colourant (2.19) to the surface of the coloured material
2.10
cadmium pigment

inorganic coloured pigment consisting essentially of cadmium zinc sulphide (yellow pigments) or of

mixed crystals of cadmium sulphide and cadmium selenide (red pigments)
2.11
calcined clay
calcined aluminium silicate

aluminium silicate (Al O ⋅ 2SiO ), lamellar, mainly amorphous in structure as determined by X-ray

2 3 2

diffraction, produced from natural clay by thermal dehydration, consisting partly of cristalline mullite

3(Al O ⋅ 2SiO )
2 3 2
2.12 Calcite
2.12.1
calcite
crystalline calcium carbonate
calcium carbonate of trigonal crystal structure
2.12.2
calcite
crystalline calcium carbonate

designation for extenders (2.34) produced from calcareous spar of marble or for precipitated

calcitic calcium carbonates
2.13
carbon black

pigment (2.95) synthetically produced by thermally oxidative cracking of aromatic oils and gases

Note 1 to entry: It is distinguished between carbon black and industrial carbon black.

2.14
ceramic decoration colour

preparation consisting of coloured or colourless glass powder and inorganic pigments (2.95) for coating

of ceramics or glass by melting at temperatures above 450 °C
2.15
chalking

appearance of a loosely adherent fine powder (2.97) on the surface of a film or pigmented plastic arising

from the degradation of the binder
2.16
chroma
difference of a colour (2.20) from an achromatic colour of the same lightness
2 © ISO 2015 – All rights reserved
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 18451-1:2015(E)
2.17
chromium oxide pigment

inorganic coloured pigment consisting essentially of chromium (III) oxide (Cr O ) in the form of a dry

2 3
powder
2.18
CIC-pigment
coloured inorganic complex pigment

coloured pigment, rutile or spinell based, produced by replacement of titanium in the rutile lattice or

aluminium or magnesium in the spinel lattice through other atoms
Note 1 to entry: Such pigments are incorrectly named mixed phase pigments.
2.19
colourant
generic term for all colouring substances

Note 1 to entry: Colourants comprise pigments (2.95) which are insoluble in the medium as well as dyestuffs

(2.30) which are soluble in the medium.

Note 2 to entry: A pigment may contain the pure chemical substance and/or a surface treatment and/or additives.

Note 3 to entry: A colourant may also contain traces of impurities, which may originate from raw materials

and/or the production processes.

Note 4 to entry: In order to improve application properties, a colourant may contain additives.

2.20
colour

sensation resulting from the visual perception of electromagnetic radiation of a given spectral composition

Note 1 to entry: The use of the German word “Farbe” alone, i.e. not in combinations of words, for coating materials

is to be rejected.

Note 2 to entry: A colour is characterized by hue (2.49), saturation (2.105) or chroma (2.16), and lightness (2.65).

Note 3 to entry: It is distinguished between chromatic and achromatic colours.
2.21
colour difference
differences in lightness (2.65), chroma (2.16) and hue (2.49)

Note 1 to entry: Colour differences, for example, occur between different specimens, between the same specimens

but of different history and within a specimen inhomogeneous with regard to colour.

2.22
colour strength equivalent
reciprocal of the relative tinting strength (2.104) of a pigment (2.95)

Note 1 to entry: It indicates how many parts of a sample are colouristically equivalent to 100 parts of a reference

sample. In other words, the colour strength equivalent of a weaker pigment (2.95) is greater than 100.

2.23 Compound
2.23.1
compound
mixture of pigments (2.95) and/or extenders (2.34), ready for use
2.23.2
compound

moulding material, ready for use, containing all the colourants (2.19), extenders (2.34)

and additives
© ISO 2015 – All rights reserved 3
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 18451-1:2015(E)
2.24
core pigment

pigment (2.95) the mostly inorganic core of which is enveloped with one or more (mostly inorganic)

substances so that its optical properties are hardly effected by the material of the shell but its

application properties are improved
2.25
corrosion-inhibiting pigment
anticorrosive pigment

pigment (2.95) that inhibits or avoids, in priming coats on metals, the corrosion of the metal surface,

normally by chemical or physicochemical action
2.26
depth of shade

measure for the intensity of a colour perception that increases with increasing chroma (2.16) and

decreases with increasing lightness (2.65)

Note 1 to entry: Colourations having the same depth of shade appear to be prepared using the same concentrations

of colourants having the same tinting strength (2.121).
2.27
dispersibility

property of a pigment (2.95) or extender (2.34) characterized by its ability to be wetted, separated and

distributed in a medium

Note 1 to entry: The dispersibility depends on its wettability and on the number and strength of the adhering

areas between the components of the agglomerates (2.93.3).

Note 2 to entry: As a measure of the dispersibility under specified dispersion conditions, e.g. the speed of the

tinting strength (2.121) development and/or the decrease of the fineness of grind (2.37) can be taken.

2.28
dispersing

separation of the agglomerates (2.93.3) of the pigment (2.95) or extender (2.34) powder into smaller

particles [agglomerates (2.93.3), aggregates (2.93.2) and primary particles (2.93.1)] and their wetting by

the medium at the same time

Note 1 to entry: Occasionally, separation of aggregates (2.93.2) and breaking, for example, of needle-shaped

primary particles (2.93.1) also takes place. Furthermore, a statistically uniform distribution of the particles (2.93)

formed in this way to all volume elements of the medium is a part of the dispersing process.

2.29
dolomite

natural calcium magnesium carbonate containing between 1,18 and 1,23 parts by mass of CaCO to 1

part by mass of MgCO
2.30
dyestuff
colourant (2.19), soluble in the application medium

Note 1 to entry: Colourants (2.19) for glass, ceramics and vitreous enamel that are dissolved in the glass phase

are also called “Lösungsfarben” in German language. In these cases, oxides of transition elements are used.

Note 2 to entry: In German usage, in the pharmaceutical and foodstuffs fields, the term “Farbstoff” is used as a

synonym for “colourant”.
2.31
earth pigment

pigment (2.95) produced from earths, e.g. by classification, if necessary with additional thermal treatment

4 © ISO 2015 – All rights reserved
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 18451-1:2015(E)
2.32
effect pigment

platelet-like pigment (2.95) that confers not only colour (2.20) but additional properties such as

iridescence (interference at thin layers), angle dependency of colour (colour travel, colour flop, light-

dark flop), or texture

Note 1 to entry: See also metal effect pigment (2.72), nacreous pigment (2.78), interference pigment (2.51).

2.33
electro chromic pigment

pigment (2.95) which changes its colour (2.20) depending on the electric current or the voltage

2.34
extender

substance in granular or powder form, insoluble in the medium (e.g. coating material) and used to

modify or influence certain physical properties

Note 1 to entry: The German terms “Extender”, “Extenderpigment”, “Pigmentextender” or “Verschnittmittel”

should be avoided.

Note 2 to entry: Whether a given substance is to be considered as pigment (2.95) or extender depends on its

application.
2.35
fastness
stability of the colour (2.20)

Note 1 to entry: For characterization of the respective stress, the term fastness, e.g. of a coating, is used in word

combinations such as light fastness, acid fastness, solvent fastness. The acid fastness, for example, of a coating is

the stability of the colour (2.20) of the coating under the influence of acids.
2.36
final level of dispersion

level of dispersion (2.62) when it has become constant under the defined conditions

Note 1 to entry: The final level of dispersion of a pigment (2.95) depends on the binder system in which it is

dispersed, on the dispersion process and on the composition of the milling base.
2.37
fineness of grind
measure for the largest solid particles in a liquid matrix

Note 1 to entry: The term fineness of grind is not to be confused with the term grain hardness.

2.38
floating

separation of one or more pigments (2.95) from a coloured coating material, casing streaks or areas on

the surface of the coating material
2.39
flooding

separation of the pigments (2.95) in a liquid coating giving rise to a colour (2.20) which, although

uniform over the whole surface, is markedly different from that of the freshly applied wet film before

drying/hardening
Note 1 to entry: See leafing (2.61).
2.40
food dyestuff

substance that gives colour (2.20) to a foodstuff or restores the colour of a foodstuff

© ISO 2015 – All rights reserved 5
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO 18451-1:2015(E)
2.41
full shade
colour (2.20) of a mass tone system (2.70) in a non-hiding layer
2.42
functional extender

extender (2.34), when applied in the application medium, processes or enhances specific functions due

to its physical or chemical properties

Note 1 to entry: Examples for physical properties are: elasticity, durability, hardness, anti-fatigue.

2.43
functional pigment

pigment (2.95), when applied in the application medium, possesses specific functions due to its unique

physical or chemical properties rather than only colouring

Note 1 to entry: Examples for specific functions are: UV absorption, electric properties such as conductivity,

anti-corrosion properties, photocatalytical properties, function as barrier pigment, infrared absorption or

infrared reflection.
2.44
goniochromatic pigment

effect pigment (2.32) showing an angle-depending colour change between different interference colours

2.45
heat stability

resistance to a heat treatment of the colour (2.20) of the test specimens under specified conditions of test

2.46
heavy-metal containing pigment
pigment (2.95) containing heavy metal(s) as constituent

Note 1 to entry: Heavy metals are all metals having a density greater than 4,5 g/cm .

2.47
hiding power

ability of material, containing colourants (2.19), to obliterate the colour (2.20) or colour differences

(2.21) of the substrate (2.114)

Note 1 to entry: The use of the German expressions “Deckkraft” und “Deckfähigkeit” should be avoided.

[SOURCE: ISO 4618:2014, 2.138, modified — Note 2 deleted]
2.48
hiding power value
numerical value of the hiding power (2.47), as determined using a defined method
2.49
hue
type of chroma (2.16) of a colour (2.20)

Note 1 to entry: The hue is designated in daily life by words such as red, yellow, green, blue, violet, etc.

2.50
inclusion pigment

pigment (2.95), the colouring component of which is included in a coat of high thermal and chemical

resistance

Note 1 to entry: The coat renders it possible that the colouring component can be used at much higher

temperatures. Furthermore, the resistance, e.g. to acids and alkalies, will be improved essentially.

6 © ISO 2015 – All rights reserved
---------------------- Page: 10 ----------------------
ISO 18451-1:2015(E)
2.51
interference pigment
pearlescent pigment

effect pigment (2.32), the effect of which is based completely or predominantly on the phenomenon of

interference, e.g. pearlescent pigment, fire-coloured metal bronze
Note 1 to entry: Interference pigments can be coated with one or more layers.
2.52
intrinsic hardness

hardness of the primary particle of a pigment (2.95) or extender (2.34) as a property of the material

Note 1 to entry: Only indirect conclusions to the practically effective intrinsic hardness can be made, for example,

from abrasion tests.

Note 2 to entry: In the case of inorganic pigments, the Mohs hardness is often given as a reference value for the

intrinsic hardness.
2.53
iron blue pigment

pigment (2.95) formed by the reaction of iron salts with cyanoferrate(II) or cyanoferrate(III) ions and

followed, if necessary, by treatment with oxidizing agents
2.54
iron oxide pigment

pigment (2.95) consisting of natural or synthetic iron oxides, if necessary with additions of extenders

2.55
kaolinite
main constituent of natural clay (2.88)
2.56
lake

pigment (2.95) produced by precipitation of a dissolved organic dyestuff (2.30) with a precipitating agent

Note 1 to entry: Lake is not “Lack” as commonly used in German language but a colourant (2.19). In Austrian and

Swiss usage, the German expression “Farblack” is not usual.
2.57 Lake pigment
2.57.1
lake pigment

pigment (2.95) produced by precipitation of a sulphone or carbonic acid-containing azo

dyestuff with one or more suitable metal salts

Note 1 to entry: Lake pigments predominantly contain metal cation magnesium, calcium, strontium, barium,

aluminium or manganese.
2.57.2
lake pigment

pigment (2.95) produced by precipitation of a basic dyestuff (2.30) with heteropoly acids

2.58
lead chromate pigment

yellow, orange or red pigment (2.95) consisting of lead chromate with or without lead sulphate and/or

lead molybdate

Note 1 to entry: Designations in common use for lead chromate pigments are, for example, chrome yellow,

molybdate orange and molybdate red.
© ISO 2015 – All rights reserved 7
---------------------- Page: 11 ----------------------
ISO 18451-1:2015(E)
2.59
lead chrome green pigment

inorganic pigment (2.95) produced from lead chromate pigments (2.58) and iron blue pigments (2.53)

without additions of extenders (2.34) and other colourants (2.19)
2.60
lead chrome/phthalocyanine pigment

pigment (2.95) produced from lead chromate pigments (2.58) and phthalocyanine blue pigments without

additions of other colourants (2.19)
2.61
leafing

flooding (2.39) of specially treated effect pigments (2.32) to the surface of a coating material shortly

after application
2.62
level of dispersion

extent to which pigment (2.95) particles have been separated, distributed and stabilized by milling in a

binder system under defined conditions
2.63
light fastness

resistance to colour changes due to exposure to light, without direct atmospheric effects (therefore, not

“weather resistance”)

Note 1 to entry: Light fastness commonly is evaluated by visual assessment using standard reference colour

standards (or by instrumental assessment).
2.64
lightening power

ability of a pigment (2.95) to increase the lightness (2.65) of a coloured, grey or black medium

2.65
lightness

intensity of a light perception as it is inseparable connected with each colour perception

Note 1 to entry: Definition aligned to CIELAB.
2.66
lithopone

white pigment obtained by combined precipitation of zinc sulphide (ZnS) and barium sulphate (BaSO )

2.67
luminance factor
measure of the lightness (2.65) of surface colours (2.115)

Note 1 to entry: Generally, this luminance factor is 100 times the reflectance factor R . Depending on the object

and the measuring
...

NORME ISO
INTERNATIONALE 18451-1
Première édition
2015-11-01
Pigments, colorants et matières de
charge — Terminologie —
Partie 1:
Termes généraux
Pigments, dyestuffs and extenders — Terminology —
Part 1: General terms
Numéro de référence
ISO 18451-1:2015(F)
ISO 2015
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 18451-1:2015(F)
DOCUMENT PROTÉGÉ PAR COPYRIGHT
© ISO 2015, Publié en Suisse

Droits de reproduction réservés. Sauf indication contraire, aucune partie de cette publication ne peut être reproduite ni utilisée

sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique, y compris la photocopie, l’affichage sur

l’internet ou sur un Intranet, sans autorisation écrite préalable. Les demandes d’autorisation peuvent être adressées à l’ISO à

l’adresse ci-après ou au comité membre de l’ISO dans le pays du demandeur.
ISO copyright office
Ch. de Blandonnet 8 • CP 401
CH-1214 Vernier, Geneva, Switzerland
Tel. +41 22 749 01 11
Fax +41 22 749 09 47
copyright@iso.org
www.iso.org
ii © ISO 2015 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 18451-1:2015(F)
Sommaire Page

Avant-propos ..............................................................................................................................................................................................................................iv

1 Domaine d’application ................................................................................................................................................................................... 1

2 Termes et définitions ....................................................................................................................................................................................... 1

Bibliographie ...........................................................................................................................................................................................................................19

Index alphabétique............................................................................................................................................................................................................20

© ISO 2015 – Tous droits réservés iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 18451-1:2015(F)
Avant-propos

L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d’organismes

nationaux de normalisation (comités membres de l’ISO). L’élaboration des Normes internationales est

en général confiée aux comités techniques de l’ISO. Chaque comité membre intéressé par une étude

a le droit de faire partie du comité technique créé à cet effet. Les organisations internationales,

gouvernementales et non gouvernementales, en liaison avec l’ISO participent également aux travaux.

L’ISO collabore étroitement avec la Commission électrotechnique internationale (IEC) en ce qui

concerne la normalisation électrotechnique.

Les procédures utilisées pour élaborer le présent document et celles destinées à sa mise à jour sont

décrites dans les Directives ISO/IEC, Partie 1. Il convient, en particulier de prendre note des différents

critères d’approbation requis pour les différents types de documents ISO. Le présent document a été

rédigé conformément aux règles de rédaction données dans les Directives ISO/IEC, Partie 2 (voir www.

iso.org/directives).

L’attention est appelée sur le fait que certains des éléments du présent document peuvent faire l’objet de

droits de propriété intellectuelle ou de droits analogues. L’ISO ne saurait être tenue pour responsable

de ne pas avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence. Les détails concernant

les références aux droits de propriété intellectuelle ou autres droits analogues identifiés lors de

l’élaboration du document sont indiqués dans l’Introduction et/ou dans la liste des déclarations de

brevets reçues par l’ISO (voir www.iso.org/brevets).

Les appellations commerciales éventuellement mentionnées dans le présent document sont données

pour information, par souci de commodité, à l’intention des utilisateurs et ne sauraient constituer un

engagement.

Pour une explication de la nature volontaire des normes, la signification des termes et expressions

spécifiques de l’ISO liés à l’évaluation de la conformité, ou pour toute information au sujet de l’adhésion

de l’ISO aux principes de l’OMC concernant les obstacles techniques au commerce (OTC), voir le lien

suivant: www.iso.org/iso/fr/foreword.html.

Le comité responsable de ce document est l’ISO/TC 256, Pigments, colorants et matières de charge.

L’ISO 18451 est constituée des parties suivantes ayant pour titre général Pigments, colorants et matières

de charge — Terminologie:
— Partie 1: Termes généraux;

— Partie 2: Classification des matières colorantes en fonction de leurs aspects colorimétriques et chimiques.

iv © ISO 2015 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 4 ----------------------
NORME INTERNATIONALE ISO 18451-1:2015(F)
Pigments, colorants et matières de charge —
Terminologie —
Partie 1:
Termes généraux
1 Domaine d’application

La présente partie de l’ISO 18451 définit les termes utilisés dans le domaine des pigments, colorants et

matières de charge.

Pour certains termes, il est fait référence à l’ISO 4618 qui fournit également des termes et définitions

relatifs aux matières colorantes utilisées dans les produits de peinture.

En complément des termes en anglais et français (deux des trois langues officielles de l’ISO), la présente

partie de l’ISO 18451 donne les termes équivalents en allemand; ces termes sont publiés sous la

responsabilité du comité membre pour l’Allemagne (DIN). Toutefois, seuls les termes et définitions donnés

dans les langues officielles peuvent être considérés comme étant des termes et définitions de l’ISO.

NOTE Les termes qui sont définis ailleurs dans la présente partie de l’ISO 18451 sont marqués en caractères

italiques.
2 Termes et définitions

Pour les besoins du présent document, les termes et définitions suivants s’appliquent.

2.1
pouvoir abrasif

propriété des pigments (2.95) ou des charges (2.34) et de leurs préparations à entraîner l’usure

mécanique de l’appareillage utilisé
2.2
pigment d’aluminium
pigment (2.95) essentiellement composé d’aluminium pur Al 99,5 finement divisé

Note 1 à l’article: Les particules d’aluminium se présentent sous forme lamellaire.

2.3
densité apparente après tassement

rapport de la masse au volume d’une poudre après compression (par exemple par tassement ou

vibration) dans des conditions spécifiées
2.4
baryte
sulfate de baryum, BaSO , d’origine naturelle
2.5
demande en liant

quantité de liant ou de solution de liant exigée pour obtenir, dans des conditions de dispersion spécifiées,

une masse de rhéologie définie
© ISO 2015 – Tous droits réservés 1
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 18451-1:2015(F)
2.6
pigment de vanadate de bismuth

pigment (2.95) minéral jaune à base de vanadate de bismuth, avec ou sans inclusion isomorphe de

molybdate de bismuth
2.7
blanc fixe
sulfate de baryum
sulfate de baryum artificiel, obtenu par un procédé de précipitation

Note 1 à l’article: Le sulfate de baryum d’origine naturelle est appelé baryte (2.4).

2.8
saignement

migration (2.76) d’une matière colorante (2.19) d’un matériau dans un autre matériau en contact avec lui

2.9
ressuage
migration (2.76) d’une matière colorante (2.19) à la surface du matériau coloré
2.10
pigment de cadmium

pigment minéral coloré principalement composé de sulfure de cadmium-zinc (pigments jaunes) ou d’un

mélange de cristaux de sulfure de cadmium et de sélénide de cadmium (pigments rouges)

2.11
argile calcinée
silicate d’aluminium calciné

silicate d’aluminium (Al O ⋅ 2SiO ) lamellaire dont l’analyse par diffraction des rayons X révèle une

2 3 2

structure sensiblement amorphe, obtenu par déshydratation thermique d’argile naturelle et en partie

composé de mullite cristalline 3(Al O ⋅ 2SiO )
2 3 2
2.12 Sens du terme «calcite»
2.12.1
calcite
carbonate de calcium cristallin
carbonate de calcium à structure cristalline trigonale
2.12.2
calcite
carbonate de calcium cristallin

désigne des charges (2.34) obtenues à partir de feldspath calcique ou de marbre, ou des

carbonates calciques précipités
2.13
noir de carbone

pigment (2.95) produit artificiellement par craquage thermique oxydant d’huiles aromatiques et de gaz

Note 1 à l’article: On distingue le noir de carbone du noir de carbone industriel.

2.14
couleur de décoration pour céramique

préparation à base de poudre de verre colorée ou incolore et de pigments (2.95) minéraux, appliquée

sur une céramique ou du verre avant fusion à des températures supérieures à 450 °C

2.15
farinage

apparition d’une poudre (2.97) peu adhérente à la surface d’un film ou d’une matière plastique

pigmentée, résultant de la détérioration du liant
2 © ISO 2015 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 18451-1:2015(F)
2.16
chroma

différence d’une couleur (2.20) donnée par rapport à une couleur achromatique de même clarté

2.17
pigment d’oxyde de chrome

pigment minéral coloré principalement composé d’oxyde de chrome(III) (Cr O ), se présentant sous

2 3
forme de poudre sèche
2.18
pigment MCC
pigment minéral coloré complexe

pigment coloré à base de rutile ou de spinelle, obtenu par substitution des atomes de titane du réseau

rutile ou des atomes d’aluminium ou de magnésium du réseau spinelle, par d’autres atomes

Note 1 à l’article: Ces pigments sont appelés, à tort, pigments à phase mixte.
2.19
matière colorante
terme générique désignant toutes les substances colorantes

Note 1 à l’article: Les matières colorantes comprennent les pigments (2.95) et les colorants (2.30) qui sont

respectivement insolubles et solubles dans le milieu de dispersion.

Note 2 à l’article: Un pigment peut contenir la substance chimique pure et/ou un traitement de surface et/ou des

additifs.

Note 3 à l’article: Une matière colorante peut également contenir des traces d’impuretés issues des matières

premières et/ou des procédés de fabrication.

Note 4 à l’article: Une matière colorante peut contenir des additifs destinés à améliorer les propriétés d’application.

2.20
couleur

sensation provoquée par la perception visuelle d’un rayonnement électromagnétique d’une composition

spectrale donnée

Note 1 à l’article: L’emploi du mot allemand «Farbe» seul, c’est-à-dire sans l’associer à d’autres mots, dans le sens

des matériaux de revêtement doit être évité.

Note 2 à l’article: Une couleur est caractérisée par sa teinte (2.49), sa saturation (2.105) ou sa chroma (2.16), et sa

clarté (2.65).
Note 3 à l’article: On distingue les couleurs chromatiques et achromatiques.
2.21
différence de couleur
différences de clarté (2.65), de chroma (2.16) et de teinte (2.49)

Note 1 à l’article: Des différences de couleur apparaissent, par exemple, entre des spécimens différents, entre des

spécimens identiques mais dont l’historique diffère, et à l’intérieur d’un spécimen non homogène en termes de

couleur.
2.22
intensité équivalente de la couleur
inverse du pouvoir colorant relatif (2.104) d’un pigment (2.95)

Note 1 à l’article: Cette valeur d’intensité indique le nombre de parties d’un échantillon colorimétriquement

équivalentes à 100 parties d’un échantillon de référence. En d’autres termes, l’intensité équivalente de la couleur

d’un pigment (2.95) moins intense est supérieure à 100.
© ISO 2015 – Tous droits réservés 3
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 18451-1:2015(F)
2.23 Sens du terme «composé»
2.23.1
composé
mélange de pigments (2.95) et/ou de charges (2.34), prêt à l’emploi
2.23.2
composé

matière à mouler, prête à l’emploi, contenant tous les additifs, matières colorantes (2.19) et

charges (2.34)
2.24
pigment central

pigment (2.95) dont le noyau généralement inorganique est enrobé dans une ou plusieurs substances

(généralement inorganiques) destinées à améliorer ses propriétés d’application sans que le matériau de

l’enveloppe n’altère ses propriétés optiques
2.25
pigment inhibiteur de corrosion
pigment anticorrosion

pigment (2.95) qui empêche ou évite, dans les couches primaires appliquées sur les métaux, la corrosion

de la surface métallique, par une action généralement chimique ou physico-chimique

2.26
profondeur de teinte

mesure de l’intensité de la perception d’une couleur qui s’accentue lorsque la chroma (2.16) augmente et

s’affaiblit lorsque la clarté (2.65) augmente

Note 1 à l’article: Les colorations ayant la même profondeur de teinte sont préparées en utilisant les mêmes

concentrations de matières colorantes ayant le même pouvoir colorant (2.121).
2.27
dispersibilité

propriété d’un pigment (2.95) ou d’une charge (2.34) qui caractérise son aptitude à être mouillé, séparé

et réparti dans un milieu de dispersion

Note 1 à l’article: La dispersibilité dépend de sa mouillabilité ainsi que du nombre et de l’adhérence des surfaces

situées entre les composants des agglomérats (2.93.3).

Note 2 à l’article: Pour quantifier la dispersibilité dans des conditions de dispersion spécifiées, on peut par exemple

choisir la vitesse de croissance du pouvoir colorant (2.121) et/ou la réduction de la finesse de broyage (2.37).

2.28
dispersion

séparation des agglomérats (2.93.3) du pigment (2.95) ou de la charge (2.34) en poudre pour obtenir des

particules de plus petite taille [agglomérats (2.93.3), agrégats (2.93.2) et particules primaires (2.93.1)]

tout en assurant simultanément leur mouillage par le milieu de dispersion

Note 1 à l’article: Parfois, la séparation des agrégats (2.93.2) s’accompagne par exemple d’une rupture des

particules primaires (2.93.1) aciculaires. De plus, le processus de dispersion engendre une distribution

statistiquement uniforme des particules (2.93) formées dans tous les éléments de volume du milieu de suspension.

2.29
dolomie

carbonate de calcium-magnésium naturel contenant entre 1,18 et 1,23 partie en masse de CaCO jusqu’à

1 partie en masse de MgCO
4 © ISO 2015 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 18451-1:2015(F)
2.30
colorant
matière colorante (2.19) soluble dans le milieu d’application

Note 1 à l’article: En allemand, les matières colorantes (2.19) du verre, de la céramique et de l’émail vitreux qui

sont dissoutes dans la phase vitreuse sont également appelées «Lösungsfarben». Dans ces cas, on utilise des

oxydes d’éléments de transition.

Note 2 à l’article: En allemand, dans les domaines pharmaceutique et alimentaire, le terme «Farbstoff» est utilisé

en synonyme de «matière colorante».
2.31
pigment de terre

pigment (2.95) produit à partir de terres, par exemple par classement granulométrique, avec un

traitement thermique supplémentaire, si nécessaire
2.32
pigment à effet

pigment (2.95), généralement en forme de plaque, qui confère non seulement de la couleur (2.20),

mais aussi des propriétés supplémentaires telles que l’iridescence (interférence en couches fines), la

dépendance angulaire de la couleur (voyage de la couleur, métamérisme des couleurs, métamérisme

clair-sombre), ou la texture

Note 1 à l’article: Voir aussi pigment à effet métallique (2.72), pigment nacré (2.78) et pigment d’interférence (2.51).

2.33
pigment électrochromique

pigment (2.95) dont la couleur (2.20) varie en fonction de l’intensité ou de la tension électrique

2.34
charge

substance en grain ou en poudre, insoluble dans le milieu de dispersion (matériau de revêtement, par

exemple) et utilisée pour modifier ou compléter certaines propriétés physiques

Note 1 à l’article: Il convient d’éviter les termes allemands «Extender», «Extenderpigment», «Pigmentextender»

ou «Verschnittmittel».

Note 2 à l’article: Selon son utilisation, une substance donnée peut être considérée comme un pigment (2.95) ou

une charge.
2.35
solidité
stabilité de la couleur (2.20)

Note 1 à l’article: Pour caractériser la contrainte respective, on combine le terme «solidité», par exemple dans

le cas d’un revêtement, à d’autres termes tels que solidité à la lumière, résistance aux acides et résistance aux

solvants. La résistance aux acides, d’un revêtement par exemple, désigne la stabilité de la couleur (2.20) du

revêtement en présence d’acides.
2.36
niveau de dispersion final
niveau de dispersion (2.62) devenu constant dans les conditions spécifiées

Note 1 à l’article: Le niveau de dispersion final d’un pigment (2.95) dépend du système de liant dans lequel il est

dispersé, du procédé de dispersion et de la composition de la base de broyage.
2.37
finesse de broyage

mesure de la taille des plus grosses particules contenues dans une matrice liquide

Note 1 à l’article: Le terme « finesse de broyage » ne doit pas être confondu avec le terme « dureté du grain ».

© ISO 2015 – Tous droits réservés 5
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO 18451-1:2015(F)
2.38
flottation

séparation d’un ou plusieurs pigments (2.95) d’un matériau de revêtement coloré, conduisant à la

formation de stries ou de plages à la surface du matériau de revêtement
2.39
surflottation

séparation des pigments (2.95) d’un revêtement liquide produisant une couleur (2.20) qui, bien

qu’uniforme sur toute la surface, est manifestement différente de celle du film humide fraîchement

appliqué avant séchage/durcissement
Note 1 à l’article: Voir feuilletage (2.61).
2.40
colorant alimentaire

substance qui donne une couleur (2.20) à un aliment ou qui rétablit la couleur d’un aliment

2.41
teinte pure

couleur (2.20) d’un système de couleur dans la masse (2.70) dans une couche non masquante

2.42
charge fonctionnelle

charge (2.34) qui, une fois appliquée dans le milieu d’utilisation, remplit ou améliore des fonctions

spécifiques du fait de ses propriétés physiques ou chimiques

Note 1 à l’article: Les propriétés physiques sont par exemple l’élasticité, la durabilité, la dureté ou la résistance à

la fatigue.
2.43
pigment fonctionnel

pigment (2.95) qui, une fois appliqué dans le milieu d’utilisation, remplit des fonctions spécifiques du

fait de ses propriétés physiques ou chimiques uniques, autres que la simple coloration

Note 1 à l’article: Les fonctions spécifiques sont par exemple l’absorption des UV, les propriétés électriques telles

que la conductivité, la protection contre la corrosion, des propriétés photocatalytiques, une fonction isolante,

l’absorption infrarouge ou la réflexion infrarouge.
2.44
pigment goniochromatique

pigment à effet (2.32) qui change de couleur en fonction de l’angle d’incidence et peut prendre différentes

couleurs d’interférence
2.45
stabilité thermique

résistance de la couleur (2.20) des spécimens soumis à un traitement thermique dans des conditions

d’essai spécifiées
2.46
pigment contenant des métaux lourds
pigment (2.95) dont un ou plusieurs constituants sont des métaux lourds

Note 1 à l’article: Les métaux lourds sont des métaux dont la densité est supérieure à 4,5 g/cm .

2.47
pouvoir masquant

aptitude d’une substance, contenant des matières colorantes (2.19), à masquer par opacité la couleur

(2.20) ou les différences de couleur (2.21) du subjectile (2.114)

Note 1 à l’article: Il convient d’éviter l’utilisation des expressions allemandes «Deckkraft» et «Deckfähigkeit».

[SOURCE: ISO 4618:2014, 2.138, modifiée — Note 2 supprimée]
6 © ISO 2015 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 10 ----------------------
ISO 18451-1:2015(F)
2.48
valeur du pouvoir masquant
valeur numérique du pouvoir masquant (2.47), déterminée par une méthode définie
2.49
teinte
type de chroma (2.16) d’une couleur (2.20)

Note 1 à l’article: Dans la vie quotidienne, la teinte est désignée par des termes tels que rouge, jaune, vert, bleu,

violet, etc.
2.50
pigment d’inclusion

pigment (2.95) dont le composant colorant est inclus dans une couche à haute résistance thermique et

chimique

Note 1 à l’article: Cette couche permet d’utiliser le composant colorant à des températures nettement plus élevées.

De plus, la résistance, aux acides/bases par exemple, sera nettement améliorée.
2.51
pigment d’interférence
pigment perlé

pigment à effet (2.32) dont l’effet repose entièrement ou essentiellement sur le phénomène d’interférence,

par exemple le pigment perlé qui présente une couleur bronze feu

Note 1 à l’article: Les pigments d’interférence peuvent être revêtus d’une ou plusieurs couches.

2.52
dureté intrinsèque

dureté de la particule primaire d’un pigment (2.95) ou d’une charge (2.34), faisant office de propriété du

matériau

Note 1 à l’article: Les essais d’abrasion ne permettent, par exemple, que de tirer des conclusions indirectes

concernant la dureté intrinsèque effective.

Note 2 à l’article: Dans le cas des pigments minéraux, la valeur de dureté Mohs est souvent citée à titre de

référence pour la dureté intrinsèque.
2.53
pigment bleu de fer

pigment (2.95) formé par la réaction des sels de fer avec les ions cyanoferrate(II) ou cyanoferrate(III) et

suivie, si nécessaire, d’un traitement aux agents oxydants
2.54
pigment d’oxyde de fer

pigment (2.95) composé d’oxydes de fer naturels ou synthétiques, avec addition de charges si nécessaire

2.55
kaolinite
principal constituant de l’argile naturelle (2.88)
2.56
laque

pigment (2.95) produit par précipitation d’un colorant (2.30) organique dissout avec un agent précipitant

Note 1 à l’article: Ne pas confondre ce terme avec le terme allemand usuel «Lack» car une laque désigne une

matière colorante (2.19). En Autriche et en Suisse, l’expression allemande «Farblack» est peu utilisée.

© ISO 2015 – Tous droits réservés 7
---------------------- Page: 11 ----------------------
ISO 18451-1:2015(F)
2.57 Sens du terme «pigment laqué»
2.57.1
pigment laqué

pigment (2.95) produit par précipitation d’un colorant azoïque contenant des sulfones ou de

l’acide carbonique, avec un ou plusieurs sels métalliques adaptés

Note 1 à l’article: Les pigments laqués contient principalement des cations métalliques de magnésium, calcium,

strontium, baryum, aluminium ou manganèse.
2.57.2
pigment laqué

pigment (2.95) produit par précipitation d’un colorant (2.30) de base avec des hétéropolyacides

2.58
pigment de chromate de plomb

pigment (2.95) jaune, orange ou rouge composé de chromate de plomb avec ou sans sulfate de plomb

et/ou molybdate de plomb

Note 1 à l’article: Les désignations usuelles des pigments de chromate de plomb sont, par exemple, le jaune de

chrome, l’orange de molybdène et le rouge de molybdène.
2.59
pigment vert de chromate de plomb

pigment (2.95) minéral obtenu à partir de pigments de chromate de plomb (2.58) et de pigments de bleu

de fer (2.53) sans addition de charges (2.34) et d’autres matières colorantes (2.19)

2.60
pigment de chromate de plomb/phthalocyanine

pigment (2.95) obtenu à partir de pigments de chromate de plomb (2.58) et de pigments bleus de

phthalocyanine sans addition d’autres matières colorantes (2.19)
2.61
feuilletage

surflottation (2.39) de pigments à effet (2.32) ayant été soumis à un traitement spécial, à la surface d’un

matériau de revêtement peu de temps après l’application
2.62
niveau de dispersion

mesure dans laquelle les particules d’un pigment (2.95) ont été séparées, réparties et stabilisées par

broyage dans un système de liant dans des conditions spécifiées
2.63
solidité à la lumière

résistance aux changements de couleur dus à une exposition à la lumière, sans effets atmosphériques

directs (il ne s’agit donc pas d’une «résistance aux intempéries»)

Note 1 à l’article: La solidité à la lumière est généralement évaluée visuellement en utilisant des étalons de

couleurs de référence (ou des instruments).
2.64
pouvoir éclaircissant

aptitude d’un pigment (2.95) à augmenter la clarté (2.65) d’un milieu coloré, gris ou noir

2.65
clarté

intensité de perception de la lumière intimement liée à la perception de chaque couleur

Note 1 à l’article: Définition reprise de CIELAB.
8 © ISO 2015 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 12 ----------------------
ISO 18451-1:2015(F)
2.66
lithopone

pigment blanc obtenu par précipitation combinée de sulfure de zinc (ZnS) et de sulfate de baryum (BaSO )

2.67
facteur de luminance
mesure de la clarté (2.65) des couleurs de surface (2.115)

Note 1 à l’article: En général, ce facteur de luminance vaut 100 fois le facteur de réflectance R . Selon l’objet et

la géométrie de mesure, le facteur de luminance peut être pris égal à 100 fois la réflectance, ρ, ou le facteur

de transmittance, T. Le facteur de luminance est lié aux composants trichromatiques par les coefficients de

luminance.
2.68
pigment lumineux

pigment (2.95) qui absorbe un rayonnement et émet de la lumière (de longueur d’onde plus élevée)

Note 1 à l’article: Cet effet est appelé «luminescence».

Note 2 à l’article: L’effet optique est basé sur sa capacité à absorber un rayonnement et à émettre de la lumière à

une longueur d’onde supérieure avec un retard temporel (phosphorescence) ou sans retard (fluorescence).

2.69
couleur dans la masse

couleur (2.20) d’un système de couleur dans la masse (2.70) dans une couche (non masquante)

optiquement infinie
2.70
système de couleur dans la masse
système pigmentaire ne contenant qu’un seul pigment (2.95)
2.71
mélange maître

préparation qui, dans un support polymère solide, contient des substances [matières colorantes (2.19),

charges (2.34), additifs] en concentration nettement supérieure à celle dans le composant moulé ou le

produit semi-fini à fabriquer en utilisant cette préparation

Note 1 à l’article: Les substances sont présentes sous une forme entièrement dispersée ou dissoute.

2.72
pigment à effet métallique
pigment (2.95) généralement en forme de plaque, composé de métal

Note 1 à l’article: Les pigments à effet métallique peuvent être orientés dans des plans parallèles et présenter un

brillant métallique dû à la lumière réfléchie par les paillettes.
2.73
pigment métallique
pigment (2.95) composé de métaux ou de leurs alliages
EXEMPLE Pigment de poussière de zinc.
2.74
mica

silicates d’aluminium hydratés contenant des alcalis, se présentant sous forme lamellaire

EXEMPLE Muscovite, biotite et phlogopite.
Note 1 à l’article: Ne pas confondre avec oxyde de fer micacé (2.75).
© ISO 2015 – Tous droits réservés 9
---------------------- Page: 13 ----------------------
ISO 18451-1:2015(F)
2.75
oxyde de fer micacé

minerai affiné ou produit de synthèse principalement composé d’oxyde de fer(III) (Fe O )

2 3

Note 1 à l’article: De forme lamellaire, l’oxyde de fer micacé est de couleur (2.20) grise avec un brillant métallique.

2.76
migration

transfert d’une matière colorante (2.19) depuis un milieu coloré avec cette matière jusqu’à la surface

[ressuage (2.9)] ou dans un autre milieu de suspension
[SOURCE: saignement (2.8)]
2.77
muscovite
silicate naturel de potassium-aluminium hydraté lamellaire

Note 1 à l’article: La muscovite peut servir de matière première pour les pigments à effet (2.32).

2.78
pigment nacré

pigment brillant composé de paillettes transparentes ayant un indice de réfraction élevé

Note 1 à l’article: Les pigments nacrés peuvent être orientés dans des plans parallèles et présenter un éclat nacré

qui se caractérise par des réflexions multiples. Les pigments nacrés qui présentent également des couleurs

d’interférence sont également appelés nacre artificielle ou pigment d’interférence (2.51).

2.79
nanodispersion

produit dans lequel des nano-objets (2.82) de composition différente sont dispersés en phase continue

Note 1 à l’article: Les nanodispersions comprennent les nanosuspensions (2.86) et les nanoémulsions (2.80).

Note 2 à l’article: Les matrices gazeuses sont exclues (les particules et gouttelettes dans les gaz sont des

«aérosols»).
[SOURCE: ISO 4618:2014, 2.165]
2.80
nanoémulsion

nanodispersion (2.79) en matrice liquide avec au moins un ou plusieurs nano-objets (2.82) liquides

[SOURCE: ISO 4618:2014, 2.166]
2.81
nanocharge
charge (2.34) constituée de nano-objets (2.82)
[SOURCE: ISO 4618:2014, 2.167]
2.82
nano-objet

produit dont une, deux ou trois dimensions externes sont à l’échelle nanométrique (2.85)

Note 1 à l’article: Ceci est un terme générique pour tous les objets discrets à l’échelle nanométrique (2.85).

[SOURCE: ISO 4618:2014, 2.169]
2.83
nanopigment
pigment (2.95) constitué de nano-objets (2.82)
[SOURCE: ISO 4618:2014, 2.170]
10 © ISO 2015 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 14 ----------------------
ISO 18451-1:2015(F)
2.84
nanopoudre
matière particulaire uniquement composée de nano-objets (2.82)

Note 1 à l’article: Une nanopoudre peut contenir des agglomérats (2.93.3) et/ou des agrégats (2.93.2) à l’échelle

nanométrique (2.85) (plus grande dimension ≤100 nm).
2.85
échelle nanométrique
plage de tailles comprises entre environ 1 nm et 100 nm
[SOURCE: ISO 4618:2014, 2.171]
2.86
nanosuspension

mélange hétérogène de matériaux composés d’un liquide et de nano-objets (2.82) solides finement

dispersés

Note 1 à l’article: Par exemple, nanosuspension peut s’appliquer à des suspensions de nanopigments (2.83) ou de

nanocharges (2.81) (minérales), ou à des nanosuspensions de polymères.
[SOURCE: ISO 4618:2014, 2.173]
2.87
carbonate de calcium naturel
carbonate de calcium

carbonate de calcium issu de l’exploitation des dépôts géologiques de craie, de feldspath calcique ou

de marbre
2.88
argile naturelle
argile
silicate d’aluminium hydraté naturel

silicates d’aluminium hydratés naturels à structure cristalline lamellaire, principalement composés de

kaolinite de composition chimique Al O ⋅ 2SiO ⋅ 2H O ∣ Al ((OH) /Si O )
2 3 2 2 4 8 4 10
Note 1 à l’article: L’argile naturelle est également appelée « kaolin ».
2.89
silice naturelle
quartz naturel concassé
quartz (2.100) concassé obtenu en modifiant à basse température d
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.