Wool -- Determination of mean diameter of fibres -- Air permeability method

The air permeability test method is based on the Kozeny equation. Weighed fibres (test specimen) are introduced in a measuring chamber with known volume. Air is passed through this test specimen. A scale indicating variations in permeability of air may be calibrated in appropriate absolute units of rate of flow or pressure difference and a table or graph is provided for conversion of the observed reading into values of mean diameter of the measured wool fibres.

Laine -- Détermination du diamètre moyen des fibres -- Méthode perméamétrique

General Information

Status
Replaced
Publication Date
31-Oct-1976
Withdrawal Date
31-Oct-1976
Current Stage
6060 - International Standard published
Completion Date
01-Nov-1976
Ref Project

RELATIONS

Buy Standard

Standard
ISO 1136:1976 - Wool -- Determination of mean diameter of fibres -- Air permeability method
English language
8 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 1136:1976 - Laine -- Détermination du diametre moyen des fibres -- Méthode perméamétrique
French language
10 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 1136:1976 - Laine -- Détermination du diametre moyen des fibres -- Méthode perméamétrique
French language
10 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL STANDARD
1136

INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR STANDARDIZATION l MEXKAYHAPOAHAJl OPI-AHM3AWiJl IIO CTAHAAPTM3A~kiW.ORGANISATION INTERNATIONALE DE NORMALISATION

Wool- Determination of mean diameter of fibres - Air
permeability method
Laine - Dhermination du diametre mo yen des fibres - Methode permeamhrique
First edition - 1976-11-15
iii
Ref. No. ISO 1136-1976 (E)
UDC 677.31k34.017.224.3

Descriptors : natura1 fibres, animal fibres, wo01 fibres, dimensional measurement, diameters.

Price based on 8 pages
---------------------- Page: 1 ----------------------
FOREWORD

ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation

of national Standards institutes (ISO member bodies). The work of developing
International Standards is carried out through ISO technical committees. Every
member body interested in a subject for which a technical committee has been set

up has the right to be represented on that committee. International organizations,

governmental and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work.

Draft International Standards adopted by the technical committees are circulated
to the member bodies for approval before their acceptance as International
Standards by the ISO Council.

Prior to 1972, the results of the work of the technicai committees were published

as ISO Recommendations; these documents are in the process of being transformed
into International Standards. As part of this process, Technical Committee
ISOITC 38, Textiles, has reviewed ISO Recommendation R 11364969 and found it

technically suitable for transformation. International Standard ISO 1136 therefore

replaces ISO Recommendation R 1136-1969, to which it is technically identical.
ISO Recommendation R 1136 had been approved by the member bodies of the
following countries :
Australia Hungary Portugal
India
Belgium Romania
Brazil Iran South Africa, Rep. of
Canada Israel Spain
Cuba I taly Sweden
Czechoslovakia Japan Switzer land
Denmark Korea, Rep. of Turkey
Egypt, Arab Rep. of Netherlands United Kingdom
France New Zealand U.S.S.R.
Germany Norway
G reece Poland
No member body had expressed disapproval of the Recommendation.
No member body disapp roved the transformation of the Recommendation into an
I nternationa I Standard.
0 International Organkation for Standardkation, 1976 l
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 1136-1976 (E)
INTERNATIONAL STANDARD
wo01 - Determination of mean diameter of fibres - Air
permeability method
0 INTRODUCTION 2 REFERENCE
ISO 139, Textiles - Standard atmospheres for conditioning
When a current of air is passed through a uniformly
and tes ting.
arranged mass of fibres packed in a chamber with
perforated ends, the ratio of air flow to differential pressure
is uniquely determined by the total surface area of the
3 DEFINITIONS
fibres, and by various constants. This was predicted from
the hydrodynamic equations of Kozeny and others.
For the purposes of this International Standard, the follow-
ing definitions shall apply :
For fibres of circular or near-circular Cross-section and
constant density, such as non-medullated wool, the surface
3.1 laboratory Sample : The conditioned Sample of fibres,
area of a given mass of fibres is proportional to the average
representative of the bulk, from which the test specimens
fibre diameter. This principle tan be utilized to construct
are weighed out. In many cases the laboratory Sample will
apparatus giving an estimate of fibre diameter. Because of
consist of one or more short lengths of sliver.
its Speed and simplicity, the method is particularly suitable
for quality control in mill testing laboratoires.
3.2 test specimen : The weighed amount of fibre which is
Since the method is indirect, the apparatus must first be
packed into the constant volume chamber.
calibrated from wools of known fibre diameter. For this
purpose, eight reference slivers have been provided (sec
4 PRINCIPLE
annex E).
A specified mass of fibres to be tested is compressed to a
lt has been shown that the estimate of fibre diameter
constant volume in a cylindrical chamber with perforated
actually given by the permeability method is d (1 + c2),
ends to which a flowmeter and a manometer are connected.
where d is the average fibre diameter (length biassed)
The fibres are packed in such a way that they lie predomi-
measured by the projection microscope, and c is the
nantly at right angles to the long axis of the chamber. A
fractional coefficient of Variation. Since c normally lies
regulated current of air is then passed through the
within comparatively small limits for unblended slivers, it is
compressed fibres and the average fibre diameter read off
usual, however, to calibrate the apparatus directly in terms
from a scale on the manometer or the flowmeter.
of d.
The method requires that the fibres be reasonably clean and
5 APPARATUS
dispersed in a uniform open state, such as card slivers or
combed slivers. lt is thus unsuitable for raw wool unless
5.1 Forms of apparatus
first scoured and carded. Some types of wool may need
special calibrations as describedin annex D.
Two alternative forms of apparatus are described :
“constant flow” and “constant pressure ”. Both forms of
apparatus have the same arrangement of Parts, as illustrated
1 SCOPE AND FIELD OF APPLICATION
in figure 1.
This International Standard specifies a method for the
The constant flow apparatus utilizes a specimen mass of
determination of the mean diameter of wool fibres, using
1,5 g; the flowmeter is adjusted to a fixed value and the
an apparatus which Passes a current of air through a bundle
fibre diameter is read off from the manometer scale. This
of fibres.
scale is not linear since the successive intervals,
corresponding to 1 Pm, decrease with the diameter-.
The method is applicable to clean, unmedullated wool
fibres dispersed in a uniform, open state. lt is particularly
The constant pressure apparatus utilizes a specimen mass of
suitable for combed slivers. The method is also applicable
2,5 g; the monaometer is adjusted to a fixed pressure and
to oil-combed slivers without cleaning, if the oil content is
the fibre diameter is read off from the flowmeter. The
constant and the apparatus suitably calibrated.
constant pressure apparatus gives a nearly linear scale in
micrometres. Since less accuracy in weighing the specimen
The method is less accurate for lambswool and for wool
is required, this method has some advantages for mill use.
which is appreciably medullated (see annex D).
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 1136-1976 (E)
5.2 Detailed Parts
5.2.4 Manometer (C), made of glass tubing of internal
diameter at least 5 mm to reduce surface tension effects.
The apparatus consists of the following Parts arranged as
In both cases a small amount of dye may be added to the
shown in figure 1.
manometer fluid, and where this consists of distilled water,
a small trace of chromic acid should be added to give a clear
meniscus. A millimetre scale is fixed behind the open limb
as described in A.3.1 of annex A.
5.2.5 Reservoir (D) of the fluid manometer (5.2.4), having
the characteristics specified in the following table, and
mounted at a sufficient height to give a clear working
distance PQ of 350 mm in the open limb of the manometer.
TABLE - Manometer and flowmeter characteristics
Characteristic Constant flow Constant pressure
Fi bres
150 mm 60 mm
of rese rvoir
Type of manometer n -Propy I
Distilled water
fluid alcohol
Working range of
To pump
10 to 20 I/min 5 to 25 I/min
flowmeter
5.2.6 Flowmeter (E), having the characteristics indicated
A Constant volume chamber in the table in 5.2.5.
B Ai r valve
5.2.7 Rubber tube, connecting the manometer reservoir
C Manometer
amber (A), consisting of pressure tubing of
(D) to the ch
D Reservoir
0 small internal diameter to avoid constriction at the bends.
E Flowmeter
5.2.8 Rubber or plastic tube from the chamber (A) to the
P, Q, R Reference marks
flowmeter (E), of internal diameter not less than 6 mm.
The tube shall be as short as possible and shall not be
- General arrangement of apparatus
FIGURE 1
twisted or kinked between calibration of the apparatus and
its subsequent use.
5.2.1 Air valve (B), giving sufficiently fine control of the
5.3 Balance, capable of weighing the specimen to an
air supply, such that the lever of the flowmeter or
accu racy of + 2 mg for the constant flow method and of
manometer may be quickly adjusted to the working value.
+ 4 mg for the constant pressure method.
5.2.2 Suction pump, of a type providing a smooth output
6 CONDITIONING AND TESTING ATMOSPHERE
of at least 30 l/min at 200 mmH20* with minimal
6.1 Whenever possible, the laboratory Sample shall be
fluctuation of the float of the flowmeter. A filter to trap
conditioned to equilibrium and tested in one of the
any loose fibres may be inserted between the pump and the
Standard atmospheres for testing specified in ISO 139.
air valve (B).
6.2 If tests are not carried out in the Standard atmosphere
5.2.3 Constant volume chamber (A), of brass, hardened
for testing, the laboratory Sample shall be conditioned to
steel, or any other suitable metal, comprising the three
equilibrium near the apparatus and the relative humidity
following Parts : the base into which the fibres are packed,
of the atmosphere at the time of test noted. The final
the plunger which compresses the fibres, and the screw cap
results shall be corrected by the factors given in annex C.
which clamps the plunger to the base. The finish shall be
NOTE - A Source of error may occur if the moisture of the
smooth so that the plunger slides easily into the base
specimen changes during test. This may happen if the laboratory
without trapping fibres.
Sample is allowed insufficient time to attain moisture equilibrium
with the testing atmosphere. The minimum time required to ensure
Suggested dimensions of the constituent elements of the
conditioning to equilibrium of a length of sliver in an opened-out
chamber are given in figure 2.
state in a weil-ventilated room is about 60 min.
* 1 mmH20 = 9,806 65 Pa = 9,806 65 N/m2
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 1136-1976 (E)
Dimensions in millimetres
Screw cap
holes, @ 1,5
000 0
Plunger
Oo 0
80%
Action (exploded)
FIGURE 2 - Suggested dimensions of constant volume chamber (Al
lmportant dimensions are 22,3
- 25,2 - 25,25 - 42,5 and 38,l mm
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 1136-1976 (E)
to time. Insert the plunger and screw down the cap to the
7 PREPARATION OF TEST SPECIMENS
furthermost extent so that the lip of the plunger is in
contact with the base.
7.1 Cleaning
In general the Iaboratory Sample shall have a mass of about
8 g and shall first be degreased by rinsing weil in two baths
8.3 Depending on the method to be used, adjust the air
ether before
each of about 20 ml of Petroleum
valve as follows :
conditioning.
a) for the constant flow method, adjust the air valve
If the laboratory Sample is known to be dry-combed with
until the top of the float of the flowmeter coincides
fatty matter content below 1 % (mlm), the test specimens
with the reference mark R and note the fluid level of
may be taken from it without cleaning.
the manometer to the nearest 1 mm or 0,l Pm (see
A.3.1 of annex A);
If the laboratory Sample is known to be oily with fatty
matter content between 3 and 4 % (mlm), the test speci-
b) for the constant pressure method, adjust the air
mens may be taken from it without cleaning provided the
valve until the fluid level of the manometer coincides
apparatus has been calibrated from oil-combed slivers.
with the 180 mm reference mark P and note the Position
of the float of the flowmeter to the nearest 1 mm or
7.2 Number of specimens
0,l Pm (see A.3.2 of annex A).
Unless otherwise specified, test a minimum of two speci-
mens for fibre diameter below 30pm and a minimum of J
three specimens for fibre diameter above 30 Pm.
8.4 Remove the specimen from the constant volume
chamber, tease out the fibres by hand, repack in the
constant volume chamber without loss of fibre, insert the
7.3 Selection of specimens
plunger and screw down the cap.
The specimens shall be taken from different places in the
In the case of balls of sliver, the
laboratory Sample.
laboratory Sample shall be made up of pieces of sliver from
8.5 Repeat the Operation specified in 8.4 so that a total of
both inside and outside the ball.
three readings on each test specimen is obtained.
7.4 Spec
...

NORME INTERNATIONALE
1136

INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR STANDARDIZATION l MEXKAYHAPOAHAII OPl-AHki3ALJMSI l-l0 CTAHAAPTM3AUMM *ORGANISATION INTERNATIONALE DE NORMALISATION

Laine - Détermination du diamètre moyen des fibres -
Méthode perméamétrique
Wool - Determinatïon of mean diameter of fibres - Air permeabiJity method
Première édition - 1976-1 l-1 5
CDU 677.31/.34.017.224.3 Réf. no : ISO 1136-1976 (F)

Descripteurs : fibre naturelle, fibre animale, fibre de laine, mesurage de dimension, diamètre,

Prix basé sur 8 pages
---------------------- Page: 1 ----------------------
AVANT-PROPOS
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale

d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de I’ISO). L’élaboration

des Normes internationales est confiée aux comités techniques de I’ISO. Chaque

comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partiedu comité technique

Les organisations internationales, gouvernementales et non
correspondant.
gouvernementales, en liaison avec I’ISO, participent également aux travaux.
Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques sont
soumis aux comités membres pour approbation, avant leur acceptation comme
Normes internationales par le Conseil de I’ISO.

Avant 1972, les résultats des travaux des comités techniques étaient publiés comme

recommandations KO; ces documents sont en cours de transformation en Normes
internationales. Compte tenu de cette procédure, le comité technique ISO/TC 38,
Textiles, après examen, est d’avis que la Recommandation ISO/R 11364969 peut,
du point de vue technique, être transformée. La présente Norme internationale
remplace donc
la Recommandation ISOIR ?136-1969, à laquelle elle est
techniquement identique.
Les comités membres des pays suivants avaient approuvé la Recommandation
EO/R 1136.
Afrique du Sud, Rép. d’ France Pologne
Allemagne
Grèce Portugal
Australie Hongrie
Roumanie
Belgique
Inde Royaume-Uni
Brésil Iran
Suède
Canada
Israël Suisse
Corée, Rép. de
Italie Turquie
Cuba
Japon Tchécoslovaquie
Danemark Norvège
U.R.S.S.
Égypte, Rép. arabe d’ Nouvelle-Zélande
Espagne
Pays-Bas
Aucun comité membre ne i’avait désapprouvée.
Aucun comité membre n’a désapprouvé la transformation de la recommandation
en Norme internationale.
0 Organisation internationale de normalisation, 1976 @
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
NORME INTERNATIONALE ISO 1136-1976 (F)
-- Détermination du diamètre moyen des fibres -
Laine
trique
0 lNTRODlJcTloN convient particulièrement au ruban peigné. La méthode est
également applicable au ruban peigné en gras, sans dégrais-
Lorsqu’un courant d’air passe au travers d’une masse de
sage, si le contenu en huile est constant et si l’appareil est
fibres répartie uniformément dans une chambre à fonds
étalonné convenablement.
perforés, le rapport du débit d’air à la différence de pression
La méthode est moins exacte pour les laines d’agneaux et
est déterminé uniquement par la surface totale des fibres,

ainsi que par plusieurs constantes. Ce résultat peut être des laines médulleuses de facon appréciable (voir

annexe D).
prévu à partir des équations d’hydrodynamique de Kozeny
et d’autres auteurs.
Pour des fibres de section droite circulaire OU quasi-
2 RÉFÉRENCE
circulaire et de densité constante comme la laine non
ISO 139, Textiles - Atmosphères normales de conditionne-
médullée, la surface d’une masse donnée de fibres est pro-
ment et d’essai.
portionnelle au diamètre moyen des fibres. Ce principe
peut être utilisé pour la construction d’un appareil fournis-
sant une estimation du diamètre moyen des fibres. Par
suite de sa rapidité et de sa simplicité, la méthode convient 3 DÉFINITIONS
particulièrement aux analyses de routine (contrôle de la
Dans le cadre de la présente Norme internationale, les
qualité) dans les laboratoires industriels.
définitions suivantes sont applicables :
La méthode étant indirecte, l’appareil doit d’abord être
étalonné à partir de laines de diamètre moyen (finesse)
3.1 échantillon de laboratoire : Échantillon de fibres
connu. Dans ce but, on dispose de huit rubans de réfé-
représentatif d’un lot à partir duquel seront prélevées des
rence (voir annexe E).
éprouvettes. Dans bien des cas, l’échantillon de laboratoire
consiste en un ou plusieurs troncons courts de ruban.
Il a été démontré que l’estimation du diamètre moyen
fourni effectivement par la méthode perméamétrique est du
3.2 éprouvette : Quantité de fibres pesées placées dans la
type : d (1 -l- S), où d est le diamètre moyen (proportion-
chambre à volume constant.
né à la longueur) obtenu par la méthode du microscope à
projection et c le coefficient de variation fractionnel. Les
limites de c étant normalement assez étroites pour des lots
purs (et non des mélanges), il est d’usage, cependant, 4 PRINCIPE
d’étalonner directement l’appareil en fonction des valeurs
Une masse donnée de fibres à mesurer est comprimée
de d.
jusqu’à un volume constant dans une chambre cylindrique à

La méthode exige que les fibres soient raisonnablement fonds perforés, reliée à un débitmètre et à un manomètre.

propres et soient dispersées en un état uniforme comme les Les fibres sont tassées de manière à se trouver pour la

voiles de carde ou les rubans peignés. Elle ne convient donc plupart à angle droit par rapport à l’axe de la chambre. Un

pas pour la laine brute, à moins que cette laine n’ait été
courant d’air réglé passe ensuite au travers des fibres tassées;
le diamètre moyen des fibres est lu sur une échelle placée
d’abord lavée et cardée. Certains types de laine peuvent
demander un étalonnage spécial, comme il est décrit à
sur le manomètre ou sur le débitmètre.
l’annexe D.
5 APPAREILLAGE
1 OBJET ET DOMAINE D’APPLICATION
La présente Norme Internationale spécifie une méthode 5.1 Variantes d’appareil
pour la détermination du diamètre moyen des fibres de
Deux variantes d’appareil, appelées respectivement à
laine, au moyen d’un appareil à écoulement d’air àr travers
( une masse de fibres.
Les différentes parties de l’appareil sont assemblées de la

La méthode est applicable à des fibres de laine propre, non même facon dans les deux variantes comme l’indique la

médulleuses, dispersées en un état ouvert uniforme. Elle figure 1 .
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 1136-1976 (F)
tuation du flotteur du débitmètre. Entre la pompe et le
L’appareil à débit constant utilise une masse d’éprouvette
robinet B, il est possible d’insérer un filtre pour capter les
de 1,5 g; le débitmètre est ajusté à une valeur fixe et le
fibres entraînées.
diamètre moyen des fibres est lu sur l’échelle du mano-
mètre. Cette échelle n’est pas linéaire, les intervalles
successifs, correspondant à 1 prn, décroissant avec le
5.2.3 Charmbre à volume constant (A), en laiton, en acier
diamètre. dur ou tout autre métal adéquat, comprenant les trois élé-
ments suivants : la base dans laqueile les fibres sont tassées,
Yappareil à pression constante utilise une masse d’éprou-
le plongeur qui comprime les fibres et le couvercle fileté qui
vette de 2,5 g; le manomètre est ajusté à une pression fixe
cale le plongeur â la base. La finition doit être soignée, de
et le diamètre moyen des fibres est lu au débitmètre.
manière que le plongeur glisse facilement à l’intérieur de la
L’appareil à pression constante fournit une échelle en
base sans coincer les fibres.
micromètres sensiblement linéaire; de plus, du fait que la

pesée de l’éprouvette demande moins de précision, il pré- Les dimensions proposées pour les éléments de la chambre

sente certains avantages pour l’utilisation dans l’industrie. sont données par fa figure 2-

5.2 Parties constituant l’appareil. 52.4 Monsmètre (C), constitué d’un tube en verre, de

diamètre intérieur d’au moins 5 mm, de manière à réduire
L’appareil comprend les parties suivantes, disposées comme
les effets de tension superficielle. Dans les deux cas, on peut
indiqué sur la figure 1.
ajouter une petite quantité de colorant au liquide du mano-
mètre, et dans le cas où il s”agit d’eau distiliée, une légère
trace d’acide chromique, afin d’obtenir un ménisque clair.
Une échelle millimétrique est fixée derriere la branche
ouverte, comme décrit en A-3.1 de l’annexe A.
5.2.5 Réservoir (CI), du manwnètre à liquide (5.2.4),
comme indiqué dans le tableau suivant, monté à une
hauteur suffisante pour donner lieu à une dénivellation
appréciable PO de 350 mm dans la branche ouverte du
manomètre.
TA8 EAU -- Caractéristiques du mmornètre et du débitmètre
Fibres
Nature du liquide
eau distillée
Vers la pompe du manométre
Domaine du
10 à 20 I/min 5 à 25 I /mi 1-1
débitmètre
Chambre à volume constant
5.2.6 Débitpnètre, (E) ayant les caractéristiques indiquées
B Robinet à air
dans le tableau de 52.5.
Manomètre
D Réservoir de manomètre à liquide
5.2.7 Tuyau en caoutchouc, reliant le réservoir du mano-
mètre (P) à la chambre (A), résistant à la pression, de
E Débitmètre
diamètre intérieur faible, de manière à éviter un étrangle-
P, Q, R Traits repères
ment du à la flexion.
F I G U R E 1 - Disposition générale de l’appareil
5.2.8 Tuyau en caoutchouc OU en plastique, reliant la
chambre (A) au débitmètre (F), de diamètre intérieur non
inférieur à 6 mm, aussi court que possible et que l’on
52.1 Robinet à air (B), permettant un réglage suffisam-
évitera de tordre ou de plier entre Ce calibrage de Yappareil
ment précis de l’alimentation en air, de manière que le
et son usage ultérieur.
niveau du débitmètre ou du manomètre puisse être rapide-
ment ajusté à la valeur fixée.
5.3 Balance, permettant de peser l’éprouvette avec une
précision de r4 2 mg pour la méthode à débit constant, ou
5.22 Pompe aspirante à débit régulier d’au moins 30 O/min
de C 4 mg pour la méthode à pression constante.
sous 200 mmH,O*, ne provoquant qu’une faible fluc-
* 1 mmH,O == 8,806 65 Pa = 9,806 65 N/m2
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 1136-1976 (F)
Dimensions en millimètres
Couvercle fileté
Trous de @ 1,5
Plongeur
c $38 J
Coupe (détails)
F I GU R E 2 - Dimensions proposées pour la chambre à volume constant (A)
Les dimensions importantes sont 22,3 - 25,2 - 25,25 - 45,2 et 38,l mm
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 1136-4976 (F)
7.5 Préparation
6 CONDITIONNEMENT ET ATMOSPHÈRE D’ESSAI
Dans le cas de rubans à extrémités coupées, sectionner avec
6.1 Lorsque c’est possible, l’échantillon de laboratoire
des ciseaux une portion de ruban ayant une masse aussi
doit être conditionné et essayé dans l‘une des atmosphères
voisine que possible de la masse convenant pour I’éprou-
normales d’essai des textiles spécifiées dans I’ISO 139.
vette; ajuster ensuite à la masse nécessaire en ajoutant des
longueurs coupées plus courtes de ruban ou des fractions de
6.2 Si les mesurages ne sont pas effectués en atmosphère
celles-ci.
normale, l’échantillon de laboratoire doit être conditionné
Dans le cas des rubans dont les extrémités ne sont pas
à l’équilibre au voisinage de l’appareil et l’humidité relative
coupées mais tirées, prélever et écarter environ cinq pincées
de I”atmosphère au moment du mesurage doit être notée.
de fibres prises entre les doigts; prélever ensuite les éprou-
Le résultat final doit être corrigé par le facteur mentionné
vettes en prenant quelques pincées successives.
à l’annexe C.
Ces deux méthodes d’échantillonnage, pratiquées correcte-
NOTE - Une source d’erreur peut se presenter si l’humidité de
ment, fournissent les mêmes résultats.
I’éDrouvette chanqe Pendant le mesuraqe. êela oeut se produire si
I’éChantiIIon de Iabo.ratoire n’est pas placé durant un temps suffi-
sant dans l’atmosphère d’essai pour atteindre l’humidité à l’équilibre
avec cette atmosphère. Le temps minimal requis pour assurer le
conditionnement à l’équilibre d’une longueur de ruban, à l’état
8 MODE OPÉRATOIRE
ouvert, dans une pièce bien ventilée, est d’environ 60 min.
8J S’assurer que le ménisque du manomètre correspond
à la marque 0 et, si cela est nécessaire, utiliser une jauge de
contrôle comme indiqué en 8.3.3 de l’annexe A.
7 ~WÉPAI~ATION DES ÉFW~WETTES
8.2 ouvrir I”éprouvette pesée de manière à lui donner la
forme d’un long ruban mince, la disposer d’une manière
7.1 Dégraissage
uniforme dans la chambre à volume (A) constant en tassant
En général, l’échantillon de laboratoire doit avoir une masse
les fibres de temps en temps avec une tige lisse. Insérer le
d’environ 8 g et doit d’abord être dégraissé, avant condi-
plongeur et serrer le couvercle au maximum, de manière
tionnement, par un bon rincage dans deux bains, chacun
que l’extrémité du plongeur soit en contact avec la base.
dénviron 200 ml d’éther de pétrole.
8.3 Suivant la méthode utilisée, ajuster le robinet à air
Si l’on sait que l’échantillon de laboratoire a été peigné ai
comme suit :
sec, le contenu en gras étant intérieur à 1 % (mlm), i’éprou-
vette peut être prélevée sans dégraissage.
a) pour la méthode à débit constant, ajuster le robinet
à air jusqu’à ce que le sommet du flotteur du débitmètre
Si l’on sait que l’échantillon de laboratoire a été peigné en
co’incide avec le repère R; noter le niveau du liquide du
gras avec une teneur en huile de 3 à 4 % (mlm), l’éprouvette
manomètre au millimètre le plus proche ou au 0,l prn
peut être prélevée sans dégraissage préalable, à condition
Ee plus proche (A-3.1 de l’annexe A);
que l’appareil ait été étalonné à partir de rubans peignés en
gras.
b) pour la méthode à pression constante, ajuster le
robinet à air jusqu’à ce que le niveau de liquide du mano-
mètre cobncide avec ie repère P à 180 mm; noter la
712 Nombre d’éprouvettes
posi,tion du flotteur du débitmètre au millimètre le plus
Sauf spécification contraire, soumettre à l’essai un mini-
proche ou au 0,l prn le plus proche (voir A.3.2 de
mum de deux éprouvettes pour des lots constitués de fibres
l’annexe A).
ayant un diamètre inférieur à 33 ,ccm et un minimum de
trois éprouvettes pour les lots constitués de fibres ayant un
8.4 Enlever l’éprouvette de la chambre à volume constant,
diamètre supérieur à 30 prn.
démêler les fibres à la main, les retasser dans la chambr
...

NORME INTERNATIONALE
1136

INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR STANDARDIZATION l MEXKAYHAPOAHAII OPl-AHki3ALJMSI l-l0 CTAHAAPTM3AUMM *ORGANISATION INTERNATIONALE DE NORMALISATION

Laine - Détermination du diamètre moyen des fibres -
Méthode perméamétrique
Wool - Determinatïon of mean diameter of fibres - Air permeabiJity method
Première édition - 1976-1 l-1 5
CDU 677.31/.34.017.224.3 Réf. no : ISO 1136-1976 (F)

Descripteurs : fibre naturelle, fibre animale, fibre de laine, mesurage de dimension, diamètre,

Prix basé sur 8 pages
---------------------- Page: 1 ----------------------
AVANT-PROPOS
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale

d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de I’ISO). L’élaboration

des Normes internationales est confiée aux comités techniques de I’ISO. Chaque

comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partiedu comité technique

Les organisations internationales, gouvernementales et non
correspondant.
gouvernementales, en liaison avec I’ISO, participent également aux travaux.
Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques sont
soumis aux comités membres pour approbation, avant leur acceptation comme
Normes internationales par le Conseil de I’ISO.

Avant 1972, les résultats des travaux des comités techniques étaient publiés comme

recommandations KO; ces documents sont en cours de transformation en Normes
internationales. Compte tenu de cette procédure, le comité technique ISO/TC 38,
Textiles, après examen, est d’avis que la Recommandation ISO/R 11364969 peut,
du point de vue technique, être transformée. La présente Norme internationale
remplace donc
la Recommandation ISOIR ?136-1969, à laquelle elle est
techniquement identique.
Les comités membres des pays suivants avaient approuvé la Recommandation
EO/R 1136.
Afrique du Sud, Rép. d’ France Pologne
Allemagne
Grèce Portugal
Australie Hongrie
Roumanie
Belgique
Inde Royaume-Uni
Brésil Iran
Suède
Canada
Israël Suisse
Corée, Rép. de
Italie Turquie
Cuba
Japon Tchécoslovaquie
Danemark Norvège
U.R.S.S.
Égypte, Rép. arabe d’ Nouvelle-Zélande
Espagne
Pays-Bas
Aucun comité membre ne i’avait désapprouvée.
Aucun comité membre n’a désapprouvé la transformation de la recommandation
en Norme internationale.
0 Organisation internationale de normalisation, 1976 @
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
NORME INTERNATIONALE ISO 1136-1976 (F)
-- Détermination du diamètre moyen des fibres -
Laine
trique
0 lNTRODlJcTloN convient particulièrement au ruban peigné. La méthode est
également applicable au ruban peigné en gras, sans dégrais-
Lorsqu’un courant d’air passe au travers d’une masse de
sage, si le contenu en huile est constant et si l’appareil est
fibres répartie uniformément dans une chambre à fonds
étalonné convenablement.
perforés, le rapport du débit d’air à la différence de pression
La méthode est moins exacte pour les laines d’agneaux et
est déterminé uniquement par la surface totale des fibres,

ainsi que par plusieurs constantes. Ce résultat peut être des laines médulleuses de facon appréciable (voir

annexe D).
prévu à partir des équations d’hydrodynamique de Kozeny
et d’autres auteurs.
Pour des fibres de section droite circulaire OU quasi-
2 RÉFÉRENCE
circulaire et de densité constante comme la laine non
ISO 139, Textiles - Atmosphères normales de conditionne-
médullée, la surface d’une masse donnée de fibres est pro-
ment et d’essai.
portionnelle au diamètre moyen des fibres. Ce principe
peut être utilisé pour la construction d’un appareil fournis-
sant une estimation du diamètre moyen des fibres. Par
suite de sa rapidité et de sa simplicité, la méthode convient 3 DÉFINITIONS
particulièrement aux analyses de routine (contrôle de la
Dans le cadre de la présente Norme internationale, les
qualité) dans les laboratoires industriels.
définitions suivantes sont applicables :
La méthode étant indirecte, l’appareil doit d’abord être
étalonné à partir de laines de diamètre moyen (finesse)
3.1 échantillon de laboratoire : Échantillon de fibres
connu. Dans ce but, on dispose de huit rubans de réfé-
représentatif d’un lot à partir duquel seront prélevées des
rence (voir annexe E).
éprouvettes. Dans bien des cas, l’échantillon de laboratoire
consiste en un ou plusieurs troncons courts de ruban.
Il a été démontré que l’estimation du diamètre moyen
fourni effectivement par la méthode perméamétrique est du
3.2 éprouvette : Quantité de fibres pesées placées dans la
type : d (1 -l- S), où d est le diamètre moyen (proportion-
chambre à volume constant.
né à la longueur) obtenu par la méthode du microscope à
projection et c le coefficient de variation fractionnel. Les
limites de c étant normalement assez étroites pour des lots
purs (et non des mélanges), il est d’usage, cependant, 4 PRINCIPE
d’étalonner directement l’appareil en fonction des valeurs
Une masse donnée de fibres à mesurer est comprimée
de d.
jusqu’à un volume constant dans une chambre cylindrique à

La méthode exige que les fibres soient raisonnablement fonds perforés, reliée à un débitmètre et à un manomètre.

propres et soient dispersées en un état uniforme comme les Les fibres sont tassées de manière à se trouver pour la

voiles de carde ou les rubans peignés. Elle ne convient donc plupart à angle droit par rapport à l’axe de la chambre. Un

pas pour la laine brute, à moins que cette laine n’ait été
courant d’air réglé passe ensuite au travers des fibres tassées;
le diamètre moyen des fibres est lu sur une échelle placée
d’abord lavée et cardée. Certains types de laine peuvent
demander un étalonnage spécial, comme il est décrit à
sur le manomètre ou sur le débitmètre.
l’annexe D.
5 APPAREILLAGE
1 OBJET ET DOMAINE D’APPLICATION
La présente Norme Internationale spécifie une méthode 5.1 Variantes d’appareil
pour la détermination du diamètre moyen des fibres de
Deux variantes d’appareil, appelées respectivement à
laine, au moyen d’un appareil à écoulement d’air àr travers
( une masse de fibres.
Les différentes parties de l’appareil sont assemblées de la

La méthode est applicable à des fibres de laine propre, non même facon dans les deux variantes comme l’indique la

médulleuses, dispersées en un état ouvert uniforme. Elle figure 1 .
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 1136-1976 (F)
tuation du flotteur du débitmètre. Entre la pompe et le
L’appareil à débit constant utilise une masse d’éprouvette
robinet B, il est possible d’insérer un filtre pour capter les
de 1,5 g; le débitmètre est ajusté à une valeur fixe et le
fibres entraînées.
diamètre moyen des fibres est lu sur l’échelle du mano-
mètre. Cette échelle n’est pas linéaire, les intervalles
successifs, correspondant à 1 prn, décroissant avec le
5.2.3 Charmbre à volume constant (A), en laiton, en acier
diamètre. dur ou tout autre métal adéquat, comprenant les trois élé-
ments suivants : la base dans laqueile les fibres sont tassées,
Yappareil à pression constante utilise une masse d’éprou-
le plongeur qui comprime les fibres et le couvercle fileté qui
vette de 2,5 g; le manomètre est ajusté à une pression fixe
cale le plongeur â la base. La finition doit être soignée, de
et le diamètre moyen des fibres est lu au débitmètre.
manière que le plongeur glisse facilement à l’intérieur de la
L’appareil à pression constante fournit une échelle en
base sans coincer les fibres.
micromètres sensiblement linéaire; de plus, du fait que la

pesée de l’éprouvette demande moins de précision, il pré- Les dimensions proposées pour les éléments de la chambre

sente certains avantages pour l’utilisation dans l’industrie. sont données par fa figure 2-

5.2 Parties constituant l’appareil. 52.4 Monsmètre (C), constitué d’un tube en verre, de

diamètre intérieur d’au moins 5 mm, de manière à réduire
L’appareil comprend les parties suivantes, disposées comme
les effets de tension superficielle. Dans les deux cas, on peut
indiqué sur la figure 1.
ajouter une petite quantité de colorant au liquide du mano-
mètre, et dans le cas où il s”agit d’eau distiliée, une légère
trace d’acide chromique, afin d’obtenir un ménisque clair.
Une échelle millimétrique est fixée derriere la branche
ouverte, comme décrit en A-3.1 de l’annexe A.
5.2.5 Réservoir (CI), du manwnètre à liquide (5.2.4),
comme indiqué dans le tableau suivant, monté à une
hauteur suffisante pour donner lieu à une dénivellation
appréciable PO de 350 mm dans la branche ouverte du
manomètre.
TA8 EAU -- Caractéristiques du mmornètre et du débitmètre
Fibres
Nature du liquide
eau distillée
Vers la pompe du manométre
Domaine du
10 à 20 I/min 5 à 25 I /mi 1-1
débitmètre
Chambre à volume constant
5.2.6 Débitpnètre, (E) ayant les caractéristiques indiquées
B Robinet à air
dans le tableau de 52.5.
Manomètre
D Réservoir de manomètre à liquide
5.2.7 Tuyau en caoutchouc, reliant le réservoir du mano-
mètre (P) à la chambre (A), résistant à la pression, de
E Débitmètre
diamètre intérieur faible, de manière à éviter un étrangle-
P, Q, R Traits repères
ment du à la flexion.
F I G U R E 1 - Disposition générale de l’appareil
5.2.8 Tuyau en caoutchouc OU en plastique, reliant la
chambre (A) au débitmètre (F), de diamètre intérieur non
inférieur à 6 mm, aussi court que possible et que l’on
52.1 Robinet à air (B), permettant un réglage suffisam-
évitera de tordre ou de plier entre Ce calibrage de Yappareil
ment précis de l’alimentation en air, de manière que le
et son usage ultérieur.
niveau du débitmètre ou du manomètre puisse être rapide-
ment ajusté à la valeur fixée.
5.3 Balance, permettant de peser l’éprouvette avec une
précision de r4 2 mg pour la méthode à débit constant, ou
5.22 Pompe aspirante à débit régulier d’au moins 30 O/min
de C 4 mg pour la méthode à pression constante.
sous 200 mmH,O*, ne provoquant qu’une faible fluc-
* 1 mmH,O == 8,806 65 Pa = 9,806 65 N/m2
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 1136-1976 (F)
Dimensions en millimètres
Couvercle fileté
Trous de @ 1,5
Plongeur
c $38 J
Coupe (détails)
F I GU R E 2 - Dimensions proposées pour la chambre à volume constant (A)
Les dimensions importantes sont 22,3 - 25,2 - 25,25 - 45,2 et 38,l mm
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 1136-4976 (F)
7.5 Préparation
6 CONDITIONNEMENT ET ATMOSPHÈRE D’ESSAI
Dans le cas de rubans à extrémités coupées, sectionner avec
6.1 Lorsque c’est possible, l’échantillon de laboratoire
des ciseaux une portion de ruban ayant une masse aussi
doit être conditionné et essayé dans l‘une des atmosphères
voisine que possible de la masse convenant pour I’éprou-
normales d’essai des textiles spécifiées dans I’ISO 139.
vette; ajuster ensuite à la masse nécessaire en ajoutant des
longueurs coupées plus courtes de ruban ou des fractions de
6.2 Si les mesurages ne sont pas effectués en atmosphère
celles-ci.
normale, l’échantillon de laboratoire doit être conditionné
Dans le cas des rubans dont les extrémités ne sont pas
à l’équilibre au voisinage de l’appareil et l’humidité relative
coupées mais tirées, prélever et écarter environ cinq pincées
de I”atmosphère au moment du mesurage doit être notée.
de fibres prises entre les doigts; prélever ensuite les éprou-
Le résultat final doit être corrigé par le facteur mentionné
vettes en prenant quelques pincées successives.
à l’annexe C.
Ces deux méthodes d’échantillonnage, pratiquées correcte-
NOTE - Une source d’erreur peut se presenter si l’humidité de
ment, fournissent les mêmes résultats.
I’éDrouvette chanqe Pendant le mesuraqe. êela oeut se produire si
I’éChantiIIon de Iabo.ratoire n’est pas placé durant un temps suffi-
sant dans l’atmosphère d’essai pour atteindre l’humidité à l’équilibre
avec cette atmosphère. Le temps minimal requis pour assurer le
conditionnement à l’équilibre d’une longueur de ruban, à l’état
8 MODE OPÉRATOIRE
ouvert, dans une pièce bien ventilée, est d’environ 60 min.
8J S’assurer que le ménisque du manomètre correspond
à la marque 0 et, si cela est nécessaire, utiliser une jauge de
contrôle comme indiqué en 8.3.3 de l’annexe A.
7 ~WÉPAI~ATION DES ÉFW~WETTES
8.2 ouvrir I”éprouvette pesée de manière à lui donner la
forme d’un long ruban mince, la disposer d’une manière
7.1 Dégraissage
uniforme dans la chambre à volume (A) constant en tassant
En général, l’échantillon de laboratoire doit avoir une masse
les fibres de temps en temps avec une tige lisse. Insérer le
d’environ 8 g et doit d’abord être dégraissé, avant condi-
plongeur et serrer le couvercle au maximum, de manière
tionnement, par un bon rincage dans deux bains, chacun
que l’extrémité du plongeur soit en contact avec la base.
dénviron 200 ml d’éther de pétrole.
8.3 Suivant la méthode utilisée, ajuster le robinet à air
Si l’on sait que l’échantillon de laboratoire a été peigné ai
comme suit :
sec, le contenu en gras étant intérieur à 1 % (mlm), i’éprou-
vette peut être prélevée sans dégraissage.
a) pour la méthode à débit constant, ajuster le robinet
à air jusqu’à ce que le sommet du flotteur du débitmètre
Si l’on sait que l’échantillon de laboratoire a été peigné en
co’incide avec le repère R; noter le niveau du liquide du
gras avec une teneur en huile de 3 à 4 % (mlm), l’éprouvette
manomètre au millimètre le plus proche ou au 0,l prn
peut être prélevée sans dégraissage préalable, à condition
Ee plus proche (A-3.1 de l’annexe A);
que l’appareil ait été étalonné à partir de rubans peignés en
gras.
b) pour la méthode à pression constante, ajuster le
robinet à air jusqu’à ce que le niveau de liquide du mano-
mètre cobncide avec ie repère P à 180 mm; noter la
712 Nombre d’éprouvettes
posi,tion du flotteur du débitmètre au millimètre le plus
Sauf spécification contraire, soumettre à l’essai un mini-
proche ou au 0,l prn le plus proche (voir A.3.2 de
mum de deux éprouvettes pour des lots constitués de fibres
l’annexe A).
ayant un diamètre inférieur à 33 ,ccm et un minimum de
trois éprouvettes pour les lots constitués de fibres ayant un
8.4 Enlever l’éprouvette de la chambre à volume constant,
diamètre supérieur à 30 prn.
démêler les fibres à la main, les retasser dans la chambr
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.