Metallic coatings — Electroplated coatings of nickel for engineering purposes

Revêtements métalliques — Dépôts électrolytiques de nickel pour usages industriels

General Information

Status
Withdrawn
Publication Date
30-Jun-1984
Withdrawal Date
30-Jun-1984
Current Stage
9599 - Withdrawal of International Standard
Start Date
01-Jun-2004
Completion Date
01-Jun-2004
Ref Project

RELATIONS

Buy Standard

Standard
ISO 4526:1984 - Metallic coatings -- Electroplated coatings of nickel for engineering purposes
English language
7 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 4526:1984 - Revetements métalliques -- Dépôts électrolytiques de nickel pour usages industriels
French language
7 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 4526:1984 - Revetements métalliques -- Dépôts électrolytiques de nickel pour usages industriels
French language
7 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

International Standard

INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR STANDARDiZATlON.ME~YHAPO~HAR OPrAHM3ALJMfl fl0 CTAH~APTkl3ALWl.ORGANlSATlON INTERNATIONALE DE NORMALISATION

Metallic Coatings - Electroplated coatings of nickel for
engineering purposes

Rev6 temen ts m6 talfiques - D6p6 ts tYec trolytiques de nickel pour usages indus triels

First edition - 1984-07-1s
UDC 669.248.7
Ref. No. IS0 4526-1984 (E)

Descriptors: metal coatings, electrodeposited coatings, nickel coating, specifications, tests, determination, thickness, porosity.

Price based on 7 pages
---------------------- Page: 1 ----------------------
Foreword

IS0 (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of

national standards bodies (IS0 member bodies). The work of developing International

Standards is carried out through IS0 technical committees. Every member body

interested in a subject for which a technical committee has been authorized has the

right to be represented on that committee. International organizations, governmental

and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work.

Draft International Standards adopted by the technical committees are circulated to

the member bodies for approval before their acceptance as International Standards by

the IS0 Council.
International Standard IS0 4526 was developed by Technical Committee ISO/TC 107,

Metallic and other non-organic coatings, and was circulated to the member bodies in

February 1982.
It has been approved by the member bodies of the following countries :
Australia Ireland Spain
Czechoslovakia Italy Sweden
Egypt, Arab Rep. of Japan Switzerland
France Netherlands United Kingdom
Germany, F. R. Poland USA
Hungary Romania USSR
India South Africa, Rep. of
No member body expressed disapproval of the document.
International Organization for Standardization, 1984
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 2 ----------------------
IS0 4526-1984 (E)
INTERNATIONAL STANDARD
Metallic coatings - Electroplated coatings of nickel for
engineering purposes
a) Unmachined coatings for corrosion resistance :
0 Introduction
coatings 50 to 250 pm thick, depending on the finish of the
basis metal and on the severity of the corrosion conditions.
Electroplated coatings of nickel can be produced with a wide
range of mechanical properties and typical values, obtainable
commercially, are given in annex A. Electroplated coatings for
Usually, the greater the roughness of the basis metal, the

engineering applications are usually much thicker than those greater the thickness of the nickel coating shoul,d be so as to

specified in IS0 1458 and are, therefore, often called “thick
avoid porosity.
nickel” or “heavy nickel” coatings. They are applied for their
physical or mechanical properties, rather than for their
Examples of use :
appearance. They are used for engineering purposes in industry
mainly to take advantage of one or more of the following
Lehr rolls for glass making;
properties :
2) food processing equipment.
a) strength, toughness and ductility;
b) Machined coatings on new components, either
b) wear resistance;
alone or as an undercoat to chromium coatings :
typical finished thickness 125 pm to 1 mm.
c) load-bearing qualities;
Examples of use :
d) corrosion resistance;
1) compressor rods;
e) resistance to heat-scaling;
2) external surfaces of cylinder liners in contact with
f) resistance to fretting.
cooling liquids.
Close liaison between designers, manufacturers, electroplaters

and purchasers is desirable in order to obtain satisfactory c) Machined coatings on worn components for

electroplating and optimum corrosion resistance, and to avoid salvage purposes, either alone or as an undercoat to

any adverse effects on the mechanical properties of the article. chromium coatings : thicknesses may be up to 15 mm or

In particular, nickel coatings applied to some steels may lead to more depending on requirements.

a reduction in fatigue strength. This effect can be minimized by
peening the surface of the steel before electroplating.
Examples of use :
Nickel coatings are used for engineering purposes :
1) rams for use in hydraulic equipment;
a) to provide special properties on new components;
2) machine parts in general, for example shafts.
b) to replace metal lost in service due to corrosion or wear
or on parts which have been machined to the wrong size;
Scope and field of application
c) to provide an undercoat for heavy chromium coatings
(see IS0 6158). This International Standard specifies requirements for
electroplated coatings of nickel on ferrous and non-ferrous
metals for engineering purposes.
For the above purposes, there is no technical limit to the
thickness of nickel which can be deposited. Undercoats are not
normally required but they may be necessary on some metals.
Coatings primarily for decorative purposes are excluded, as
these are covered by IS0 1458. For applications where corro-

In view of the wide variety of industrial uses of nickel coatings, sion resistance is also required, IS0 1458 specifies coatings of

minimum thickness up to 30 pm; for thicker coatings, the
it is not possible to specify thicknesses, but the following is

intended to indicate typical practice. requirements of this International Standard apply.

---------------------- Page: 3 ----------------------
IS0 4526-1984 (El
5 Information to be supplied to the
2 References
electroplater
IS0 468, Surface roughness - Parameters, their values and
general rules for specifying surfaces.
The electroplater shall be supplied with the following infor-
mation :
IS0 1458, Metallic coatings - Electroplated coatings of nickel.
i SO 1462, Metallic coatings - Coatings other than those
a) the number of this International Standard, i.e.
anodic to the basis metal - Acceiera ted corrosion tests -
IS0 4526;
Method for the evaluation of the results,
IS0 1463, Metallic and oxide coatings - Measurement of
b) the nominal composition, or specification, and
coating thickness - Microscopical method.
metallurgical condition of the basis metal;21
IS0 2177, Metallic coatings - Measurement of coating
c) the necessity for any stress-relieving treatment before
thickness - Couiometric method by anodic dissoiution.l)
electroplating;
IS0 2361, Electrodeposited nickel coatings on magnetic and
Measurement of coating thickness
non-magnetic substrates -
d) the necessity for any treatment to induce compressive
- Magnetic method.
stress, for example peening before electroplating;
IS0 2819, Metallic coatings on metallic substrates - Eiectro-
deposited and chemically deposited coatings - Review of
e) the details of significant surfaces and of any surfaces
methods available for testing adhesion.
that are not to be electroplated;
IS0 4516, Metallic and related coatings - Vickers and Knoop
f) any special requirements for, or restrictions on, pre-
micro hardness tests.
treatment, for example vapour blasting instead of acid pre-
IS0 4518, Metallic coatings - Measurement of coating treatment;
Proftiometric method.
thickness -
g) requirements for any undercoats;
coatings and reia ted
I S 0 45 19, Elec trodeposited me taiiic
finishes - Sampling procedures for inspection by attributes.
h) the minimum thickness of nickel to be deposited and, if
I SO 6150, Me taliic coatings - Electroplated coatings of
undercoats are applied, the total electroplated thickness
chromium for engineering purposes.
(see clause 0 and 7.3). A maximum thickness may be
quoted if desired, especially for the building-up of worn or
over-machined parts. These dimensions shall be those of
3 Definitions
the finished surface after any machining of the electroplated
part (see 7.3);
For the purpose of this International Standard, the following
definitions apply.
j) the type of nickel coating required, i.e. dull, bright,
semi-bright, low stress etc.;
: The part of the article covered or
3.1 significant surface
to be covered by the coating and for which the coating is
essential for serviceability and/or appearance.
k) the final surface finish of the nickel coating, for example
as-plated, machined or polished;
3.2 nickel coating : An electroplated coating of substan-
tially pure nickel.
m) the type and size, or sizes, of defects with the number
of defects per item, surface, or per square decimetre of sur-
face that can be tolerated (see 7.1);
4 Sampling
If required, select a random sample of the size required by
n) requirements for any heat treatment after electro-
IS0 4519 from the inspection lot. Inspect the articles in this
plating;
sample for conformity with the requirements of this lnter-
. national Standard and classify the lot as conforming or not
p) where appropriate, any special requirements, for exam-
. conforming to each requirement according to the criteria of the

sampling plans in IS0 4519. ple hardness, controlled surface roughness (see 7.21, etc.

1) At present at the stage of draft. (Revision of IS0 2177-1972.)

information and it may, therefore, be difficult, if not impossible, to gu arantee

reclaimed articles, it may be not possible to supply this
2) In the case of
the quality of t he coating.
---------------------- Page: 4 ----------------------
IS0 45264984 (El
Unless otherwise specified, the peening shall be performed so
6 Treatment of basis metal before
that the area concerned is completely covered, i.e. the ball
electroplating
marks completely overlap each other.
6.1 General
6.3.2 Non-ferrous metals
The significant surface shall be examined by the electroplater
For non-ferrous metals, the peening intensity shall be specified
for visible surface defects, such as porosity, cracks and
by the purchaser.
undesirable coatings, or any other defects detrimental to the
final finish. Any defects shall be brought to the attention of the
purchaser prior to any processing.
7 Coating requirements
6.2 Stress relief
7.1 Appearance
Before being electroplated, parts shall, if specified, be stress
The appearance of the significant surface in the as-plated con-
relieved. The conditions set out in table 1 shall normally be
dition shall be as described in annex A and, when inspected by
used, but different conditions, that is, suitable combinations of
the naked eye, shall be free from pits, cracks, blisters, exfoli-
a shorter time at appropriate higher temperatures may be used
ation and growths or any other defects detrimental to the final
if they have been shown to be effective. The heat treatment
finish.
shall be carried out before the commencement of any prepara-
tion or cleaning treatment using aqueous solutions.
Coatings that are to be finished by machining may have slight
surface blemishes in the as-pl
...

Norme internationale @ 4526

INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR STANDARDIZATION*ME~YHAPOflHAfl OPrAHH3AUHR fl0 CTAHAAPTH3AUHM.ORGANlSATlON INTERNATIONALE DE NORMALISATION

Revêtements métalliques - Dépôts électrolytiques de
nickel pour usages industriels
Metallic coatings - Electroplated coatings of nickel for engineering purposes
Première édition - 1984-07-15
I CDU 669.248.7 Réf. no : IS0 496-1984 (FI

Descripteurs : revêtement métallique, revêtement électrolytique, revêtement en nickel, spécifications, essai, détermination, épaisseur, porosité.

Prix basé sur 7 pages
---------------------- Page: 1 ----------------------
Avant-propos
L'ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale

d'organismes nationaux de normalisation (comités membres de I'ISO). L'élaboration

des Normes internationaies est confiée aux comités techniques de I'ISO. Chaque

comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du comité technique

correspondant. Les organisations internationales, gouvernementales et non gouverne-

mentales, en liaison avec I'ISO, participent égaiement aux travaux.

Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques sont soumis

aux comités membres pour approbation, avant leur acceptation comme Normes inter-
nationales par le Conseil de I'ISO.

La Norme internationale IS0 4526 a été élaborée par le comité technique ISO/TC 107,

Revêtements métalliques et autres revêtements non organiques, et a été soumise aux

comités membres en février 1982.
Les comités membres des pays suivants l'ont approuvée
Afrique du Sud, Rép. d' Inde
Royaume- Uni
Allemagne, R. F. Irlande
Suède
Australie Italie Suisse
Egypte, Rép. arabe d' Japon Tchécoslovaquie
Espagne Pays-Bas URSS
France Pologne USA
Hongrie Roumanie
Aucun comité membre ne l'a désapprouvée.
0 Organisation internationale de normalisation, 1984 O
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
IS0 626-1984 IF)
NORM E INTERN AT1 ON ALE
Revêtements métalliques - Dépôts électrolytiques de
nickel pour usages industriels
Etant donné la grande variété des applications industrielles des
O Introduction
revêtements de nickel, il n’est pas possible de spécifier une
épaisseur particulière, mais ce qui suit représente approximati-
Les dépôts électrolytiques de nickel peuvent être fabriqués avec
vement la pratique normale courante.
une large gamme de propriétés mécaniques et les valeurs
couramment relevées sur les dépôts du commerce sont
données dans l’annexe A. Les dépôts électrolytiques pour
a) Revêtements non usinés pour résistance a la cor-

applications industrielles sont habituellement plus épais que rosion : dépôts de 50 à 250 pm d‘épaisseur en fonction de

ceux spécifiés dans I‘ISO 1458 et sont, par conséquent, la finition du métal de base et de la sévérité des caractéris-

souvent appelés des dépôts de ((nickel épais)) ou de ((nickel tiques de corrosion.

lourda. On tes emploie pour leurs propriétés physiques ou
mécaniques plutôt que pour leur aspect. Ils sont utilisés dans
Normalement, plus la rugosité du métal de base est élevée,
l‘industrie principalement pour tirer parti d‘une ou plusieurs des
plus I’épaisseur du revêtement de nickel doit être grande, en
propriétés suivantes :
vue d‘éviter la Dorosité.
al résistance, ténacité et ductilité;
Exemples d’utilisation :
b) résistance à l‘usure;
rouleaux de Lehr pour la fabrication du verre;
C) qualités de résistance aux charges;
2) matériel de traitement pour produits alimen-
taires.
d) résistance à la corrosion;

résistance à I’écaillage sous l’effet de la chaleur; b) Revêtements usinés sur articles neufs, seuls ou

comme sous-couches des revêtements de chrome :
résistance à la corrosion de friction (fretting).
I’épaisseur finie normale varie de 125 pm à 1 mm.
souhaitable d‘établir des liaisons étroites entre les
II esi
Exemples d’utilisation :
ingénieurs, les fabricants, les électroplastes et les acheteurs
pour obtenir des dépôts électrolytiques satisfaisants et une
1) tiges de compresseurs;
résistance optimale à la corrosion ainsi que pour pallier aux
inconvénients pouvant affecter les propriétés mécaniques de
surface externe de chemises de cylindre en con-
l‘article. Les revêtements de nickel sur certains aciers peuvent
tact avec le liquide de refroidissement.
en particulier réduire leur endurance à la fatigue. Cet effet peut
être atténué par martelage à la grenaille à arêtes arrondies de la
c) Revêtements usinés sur articles usagés, pour
surface de l‘acier avant le dépôt électrolytique.
rechargement, seuls ou comme sous-couches des
revêtements de chrome : les épaisseurs peuvent attein-
Les revêtements de nickel sont utilisés dans le domaine
dre 15 mm ou plus en fonction des exigences.
industriel dans le but :
Exemples d’utilisation :
de conférer aux articles neufs des propriétés spéciales;
vérins pour transmissions hydrauliques;
1 )
b) de remplacer le métal disparu en service par suite de
corrosion ou d’usure, ou dans le cas de pièces sous-cotées
2) pièces de machine en général, par exemple
d’usinage;
arbres.
de servir de sous-couche aux dépôts épais de chrome
(voir IS0 6158).
1 Objet et domaine d’application
à I’épaisseur
Dans les emplois ci-dessus, il n’y a aucune limite
La présente Norme internationale spécifie les caractéristiques
du revêtement de nickel déposé. Généralement, des sous-
des dépôts électrolytiques de nickel sur les métaux ferreux et
couches ne sont pas prescrites, mais elles peuvent être
non ferreux, pour usages industriels.
nécessaires sur certains métaux.
---------------------- Page: 3 ----------------------
IS0 4526-1984 !FI
revêtement de nickel : Dépôts électrolytiques de nickel
Les dépôts pour usages décoratifs sont exclus car ils sont défi- 3.2
presque pur.
nis dans I'ISO 1458. Pour des applications où la résistance à la
corrosion est aussi demandée, I'ISO 1458 spécifie des dépôts
d'épaisseur minimale inférieure ou égale à 30 pn; la présente
Norme internationale s'applique aux dépôts plus épais. 4 Échantillonnage
Si nécessaire, sélectionner un échantillon de la taille demandée
par I'ISO 4519 au hasard du lot à inspecter. Inspecter les arti-
2 Références
cles dans cet échantillon pour vérifier la conformité aux spécifi-
cations de la présente Norme internationale et classer le lot
IS0 468, Rugosité de surface ~ Paramètres, leurs valeurs et
comme conforme ou non conforme à chaque spécification en
règles générales pour l'établissement des spécifications.
I'ISO 4519.
fonction du critère des plans d'échantillonnage de
I SO 1458, Revêtements métalliques - Dépôts électrolytiques
de nickel.
Renseignements à fournir à I'électroplaste
IS0 1462, Revêtements métalliques - Dépôts électrolytiques
Les renseignements suivants doivent ètre fournis à I'électro-
non anodiques par rapport au métal de base - Essais de corro-
plaste :
sion accélérée - Méthode d'évaluation des résultats.
numéro de la présente Norme internationale, c'est-à-
IS0 1463, Revêtements métalliques et couches d'oxyde -
dire IS0 4526;
Mesurage de I'épaisseur - Méthode par coupe micro-
graphique.
composition nominale ou spécification et état métallur-
gique du métal de base;z)
IS0 2177, Revêtements métalliques - Mesurage de I'épais-
seur - Méthode coulométrique par dissolution anodique. 1)
nécessité éventuelle d'un traitement de détente avant
dépôt électrolytique;
IS0 2361 I Revêtements électrolytiques de nickel sur métal de
base magnétique et non magnétique - Mesurage de l'épais-
d) nécessité éventuelle d'un traitement pour introduire des
seur - Méthode magnétique.
contraintes de compression, par exemple martelage à la gre-
naille à arêtes arrondies avant dépôt électrolytique;
IS0 2819, Revêtements métalliques sur bases métalliques -

Dépôts électrolytiques et dépôts par voie chimique - Listes détails des surfaces significatives et de toutes les surfa-

des différentes méthodes d'essai d'adhérence.
ces qui ne doivent pas ètre revêtues;
f) toute exigence spéciale ou restriction concernant le pré-
IS0 4516, Revêtements métalliques - Essais de microdureté
traitement, par exemple sablage humide au lieu de pré-
Vickers et Knoop.
traitement à l'acide;
IS0 4518, Revêtements métalliques -- Mesurage de l'épais-
g) spécifications pour toute sous-couche;
seur - Méthode profilornétrique.
h) épaisseur minimale du nickel à déposer et, si des sous-
IS0 4519, Dépôts électrolytiques et finitions apparentées -
couches sont appliquées, I'épaisseur totale du dépôt élec-
Méthode d'échantillonnage pour le contrôle par attributs.
O et 7.3). Une épaisseur maximale
trolytique (voir chapitres
peut être indiquée, si cela est désiré, particulièrement dans
IS0 61 58, Revêtements métalliques - Dépôts électrolytiques
le cas de rechargement des parties usées ou sous-cotées
de chrome pour usages industriels.
d'usinage. Ces dimensions doivent ètre celles de la surface
finie, après rectification du dépôt électrolytique (voir 7.3);
3 Définitions
type du revêtement de nickel demandé, par exemple :
mat, brillant, semi-brillant, à faibles tensions, etc.;
Dans le cadre de la présente Norme internationale, les défini-
tions suivantes sont applicables.
état de surface final du revêtement de nickel, par exem-
ple : brut de bain (8 la cote), rectifié ou poli;
3.1 surface significative : Partie de l'article couverte ou

devant ètre couverte par le revêtement et pour laquelle le revê- m) type et dimension, ou dimensions, des défauts avec le

vombre de défauts qui peuvent ètre tolérAs par pièce, par
tement joue un rôle essentiel quant à l'usage et/ou l'aspect de
surface ou Dar décimètre carré de surface (voir 7.1);
l'article.
11 Actuellement au stade de projet. (Révision de I'ISO 2177-1972.)

2) Dans le cas d'un rechargement, il peut ne pas ètre possible de donner cette information et de ce fait, il pourra être difficile, silion impossible, de

garantir la qualité du revètement.
---------------------- Page: 4 ----------------------
IS0 4526-1983 (FI
qu’en effectuant le mesurage de la manière décrite dans
n) spécifications pour tout traitement thermique après
l’annexe B, la hauteur de l’arc atteigne au moins les valeurs
dépôt électrolytique;
suivantes :
si elle est justifiée, toute exigence spéciale, par exem-

ple : dureté, rugosité de surface contrôlée (voir 7.2), etc. 0,3 mm pour les aciers de résistance à la traction infé-

rieure à 1 100 MPa;
0,4 mm pour les aciers de résistance à la traction égale
6 Traitement du métal de base avant dépôt
ou supérieure à 1 100 MPa.
électrolytique
NOTE - Des intensités plus faibles peuvent être nécessaires sur des

6.1 Généralités sections minces pour éviter une distorsion, mais elles auront une effica-

cité moindre quant à l’amélioration de l’endurance à la fatigue.
La surface significative doit être examinée par I’électroplaste en

ce qui concerne les défauts de surface visibles tels que poro- Sauf spécification contraire, le martelage doit couvrir la totalité

sité, fissures, revêtements indésirables ou tout autre défaut de la surface considérée; les marques de grenaille doivent donc

empiéter les unes sur les autres.
pouvant affecter la finition. L’attention de l‘acheteur doit être
attirée sur tout défaut ainsi trouvé, avant de procéder à toute
opération.
6.3.2 Métaux non ferreux
Pour les métaux non ferreux, l’intensité de martelage doit être
6.2 Relaxation des contraintes
spécifiée par l’acheteur.
Avant d’être revêtues du dépôt électrolytique, les pièces doi-
vent subir un traitement de relaxation des contraintes, si cela
...

Norme internationale @ 4526
~~~~ ~~

INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR STANDARDIZATION*MEMAYHAPOflHAR OPrAHH3AULIR fl0 CTAHL1APTH3AUMLI*ORGANlSATlON INTERNATIONALE DE NORMALISATION

Revêtements métalliques - Dépôts électrolytiques de
nickel pour usages industriels
Metallic coatings - Electroplated coatings of nickel for engineering purposes
Première édition - 1984-07-15
- U CDU 669.248.7 Réf. no : IS0 4526-1984 (FI

Descripteurs : revêtement métallique, revêtement électrolytique, revêtement en nickel, spécifications, essai, détermination, épaisseur, porosité.

' -z
Prix basé sur 7 pages
---------------------- Page: 1 ----------------------
Avant-propos
L'ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale

d'organismes nationaux de normalisation (comités membres de I'ISO). L'élaboration

des Normes internationales est confiée aux comités techniques de I'ISO. Chaque

comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du comité technique

correspondant. Les organisations internationales, gouvernementales et non gouverne-

mentales, en liaison avec I'ISO, participent également aux travaux.

Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques sont soumis

aux comités membres pour approbation, avant leur acceptation comme Normes inter-
nationales par le Conseil de I'ISO.

La Norme internationale IS0 4526 a été élaborée par le comité technique ISO/TC 107,

Revêtements m8talliques et autres revêtements non organiques, et a été soumise aux

1982.
comités membres en février
Les comités membres des pays suivants l'ont approuvée :
Afrique du Sud, Rép. d' inde
Royaume- Uni
Allemagne, R. F. Irlande Suede
Australie Italie Suisse
Egypte, Rép. arabe d' Japon Tchécoslovaquie
Espagne Pays- Bas URSS
France Pologne USA
Hongrie Roumanie
Aucun comité membre ne l'a désapprouvée.
O Organisation internationale de normalisation, 1984
lrnDrirn6 en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
IS0 626-1984 (F)
NORME INTERNATIONALE
Revêtements métalliques - Dépôts électrolytiques de
nickel pour usages industriels
Etant donné la grande variété des applications industrielles des
O Introduction
revêtements de nickel, il n’est pas possible de spécifier une
épaisseur particulière, mais ce qui suit représente approximati-
Les dépôts électrolytiques de nickel peuvent être fabriqués avec

une large gamme de propriétés mécaniques et les valeurs vement la pratique normale courante.

couramment relevées sur les dépôts du commerce sont

données dans l‘annexe A. Les dépôts électrolytiques pour a) Revêtements non usines pour résistance à la cor-

applications industrielles sont habituellement plus épais que
rosion : dépôts de 50 à 250 pm d’épaisseur en fonction de
ceux spécifiés dans I’ISO 1458 et sont, par conséquent,
la finition du métal de base et de la sévérité des caractéris-
souvent appelés des dépôts de ((nickel épais)) ou de ((nickel
tiques de corrosion.
lourd)). On les emploie pour leurs propriétés physiques ou
mécaniques plutôt que pour leur aspect. Ils sont utilisés dans
Normalement, plus la rugosité du métal de base est élevée,
l‘industrie principalement pour tirer parti d‘une ou plusieurs des
plus I’épaisseur du revêtement de nickel doit être grande, en
propriétés suivantes :
vue d’éviter la porosité.
a) résistance, ténacité et ductilité;
Exemples d’utilisation
b) résistance à l‘usure;
rouleaux de Lehr pour la fabrication du verre;
qualités de résistance aux charges;
2) matériel de traitement pour produits alimen-
taires.
d) résistance à la corrosion;

e) résistance à I‘écaillage sous l‘effet de la chaleur; b) Revêtements usinés sur articles neufs, seuls ou

comme sous-couches des revêtements de chrome :
f) résistance à la corrosion de friction (fretting).
I’épaisseur finie normale varie de 125 pm à 1 mm.
II est souhaitable d‘établir des liaisons étroites entre les
Exemples d‘utilisation :
ingénieurs, les fabricants, les électroplastes et les acheteurs
pour obtenir des dépôts électrolytiques satisfaisants et une
1) tiges de compresseurs;
résistance optimale à la corrosion ainsi que pour pallier aux
iriconvénients pouvant affecter les propriétés mécaniques de
2) surface externe de chemises de cylindre en con-
l’article. Les revêtements de nickel sur certains aciers peuvent
tact avec le liquide de refroidissement.
à la fatigue. Cet effet peut
en particulier réduire leur endurance
être atténué par martelage à la grenaille à arêtes arrondies de la
c) Revêtements usines sur articles usagés, pour
surface de l’acier avant le dépôt électrolytique.
rechargement, seuls ou comme sous-couches des
revêtements de chrome : les épaisseurs peuvent attein-
Les revêtements de nickel sont utilisés dans le domaine
15 mm ou plus en fonction des exigences.
dre
industriel dans le but :
Exemples d’utilisation :
de conférer aux articles neufs des propriétés spéciales;
vérins pour transmissions hydrauliques;
1 )
b) de remplacer le métal disparu en service par suite de
corrosion ou d‘usure, ou dans le cas de pièces sous-cotées
2) pièces de machine en général, par exemple
d‘usinage;
arbres.
de servir de sous-couche aux dépôts épais de chrome
(voir IS0 6158).
1 Objet et domaine d’application
Dans les emplois ci-dessus, il n‘y a aucune limite à I’épaisseur

du revêtement de nickel déposé. Généralement, des sous- La présente Norme internationale spécifie les caractéristiques

des dépôts électrolytiques de nickel sur les métaux ferreux et
couches ne sont pas prescrites, mais elles peuvent être
nécessaires sur certains métaux. non ferreux, pour usages industriels.
---------------------- Page: 3 ----------------------
IS0 4526-1984 !FI
3.2 revêtement de nickel : Dépôts électrolytiques de nickel
Les dépôts pour usages décoratifs sont exclus car ils sont défi-
presque pur.
I'ISO 1458. Pour des applications OÙ la résistance à la
nis dans
corrosion est aussi demandée, I'ISO 1458 spécifie des dépôts
d'épaisseur minimale inférieure ou égale à 30 pn; la présente
4 Échantillonnage
Norme internationale s'applique aux dépôts plus épais.
Si nécessaire, sélectionner un échantillon de la taille demandée
par I'ISO 4519 au hasard du lot à inspecter. Inspecter les arti-
2 Références
cles dans cet échantillon pour vérifier la conformité aux spécifi-
cations de la présente Norme internationale et classer le lot
IS0 468, Rugosité de surface -- Paramètres, leurs valeurs et
comme conforme ou non conforme à chaque spécification en
règles générales pour I'établissement des spécifications.
fonction du critère des plans d'échantillonnage de I'ISO 4519.
IS0 1458, Revêtements métalliques - Dépôts électrolytiques
de nickel.
5 Renseignements à fournir à I'électroplaste
IS0 1462, Revêtements métalliques - Dépôts électrolytiques
Les renseignements suivants doivent être fournis à l'électro-
non anodiques par rapport au métal de base - Essais de corro-
plaste :
sion accélérée - Méthode d'évaluation des résultats.
a) numéro de la présente Norme internationale, c'est-à-
IS0 1463, Revêtements métalliques et couches d'oxyde -
dire IS0 4526;
Mesurage de I'épaisseur - Méthode par coupe micro-
graphique.
composition nominale ou spécification et état métallur-
gique du métal de base;*)
IS0 2177, Revêtements métalliques - Mesurage de I'épais-
seur - Méthode coulométrique par dissolution anodique.')
nécessité éventuelle d'un traitement de détente avant
dépôt électrolytique;
IS0 2361 I Revêtements électrolytiques de nickel sur métal de
base magnétique et non magnétique - Mesurage de l'épais-
d) nécessité éventuelle d'un traitement pour introduire des
seur - Méthode magnétique.
contraintes de compression, par exemple martelage à la gre-
naille à arêtes arrondies avant dépôt électrolytique;
IS0 2819, Revêtements métalliques sur bases métalliques -
détails des surfaces significatives et de toutes les surfa-
Dépôts électrolytiques et dépôts par voie chimique - Listes e)

des différentes méthodes d'essai d'adhérence. ces qui ne doivent pas être revêtues;

f) toute exigence spéciale ou restriction concernant le pré-
IS0 4516, Revêtements métalliques - Essais de microdureté
traitement, par exemple sablage humide au lieu de pré-
Vickers et Knoop.
traitement à l'acide;
IS0 4518, Revêtements métalliques -- Mesurage de l'épais-
g) spécifications pour toute sous-couche;
seur - Méthode profilométrique.
h) épaisseur minimale du nickel à déposer et, si des sous-
IS0 4519, Dépôts électrolytiques et finitions apparentées -
couches sont appliquées, I'épaisseur totale du dépôt élec-
Méthode d'échantillonnage pour le contrôle par attributs.
trolytique (voir chapitres O et 7.3). Une épaisseur maximale
peut être indiquée, si cela est désiré, particulièrement dans
IS0 61 58, Revêtements métalliques - Dépôts électrolytiques
le cas de rechargement des parties usées ou sous-cotées
de chrome pour usages industriels.
d'usinage. Ces dimensions doivent être celles de la surface
finie, après rectification du dépôt électrolytique (voir 7.3);
3 Définitions
type du revêtement de nickel demandé, par exemple :
à faibles tensions, etc.;
mat, brillant, semi-brillant,
Dans le cadre de la présente Norme internationale, les défini-
tions suivantes sont applicables.
état de surface final du revêtement de nickel, par exem-
ple : brut de bain (à la cote), rectifié ou poli;
3.1 surface significative : Partie de l'article couverte ou
m) type et dimension, ou dimensions, des défauts avec le
devant être couverte par le revêtement et pour laquelle le revê-
pombre de défauts qui peuvent être tolér6s par pièce, par
tement joue un rôle essentiel quant à l'usage etiou l'aspect de
surface ou par décimètre carré de surface (voir 7.1);
l'article.
Actuellement au stade de projet. (Révision de I'ISO 2177-1972.)

2) Dans le cas d'un rechargement, il peut ne pas être possible de donner cette information et de ce fait, il pourra être difficile, sillon impossible, de

garantir la qualité du revêtement.
---------------------- Page: 4 ----------------------
IS0 4526-1983 (FI

spécifications pour tout traitement thermique après qu’en effectuant le rnesurage de la manière décrite dans

dépôt électrolytique; l’annexe 6, la hauteur de l‘arc atteigne au moins les valeurs

suivantes :
si elle est justifiée, toute exigence spéciale, par exem-

ple : dureté, rugosité de surface contrôlée (voir 7.21, etc. 0,3 mm pour les aciers de résistance à la traction infé-

rieure à 1 100 MPa;
0,4 mm pour les aciers de résistance à la traction égale
6 Traitement du métal de base avant dépôt
ou swérieure à 1 100 MPa.
électrolytique
NOTE - Des intensités plus faibles peuvent être nécessaires sur des
6.1 Généralités
sections minces pour éviter une distorsion, mais elles auront une effica-
cité moindre quant à l’amélioration de l‘endurance à la fatigue.
La surface significative doit être examinée par I‘électroplaste en
Sauf spécification contraire, le martelage doit couvrir la totalité
ce qui concerne les défauts de surface visibles tels que poro-

sité, fissures, revêtements indésirables ou tout autre défaut de la surface considérée; les marques de grenaille doivent donc

pouvant affecter la finition. L‘attention de l’acheteur doit être empiéter les unes sur les autres.

à toute
attirée sur tout défaut ainsi trouvé, avant de procéder
opération.
6.3.2 Métaux non ferreux
Pour les métaux non ferreux, l’intensité de martelage doit être
6.2 Relaxation des contraintes
spécifiée par l‘acheteur.
Avant d‘être revêtues du dépôt électrolytique, les pièces doi-
vent subir un traitement de relaxation des contraintes, si cela
7 caractéristiques du dépôt électrolytique
est spécifié. Les conditions explicitées au tableau 1 doivent
normalement être respectées, mais des conditions différentes
du type combinaison d’une durée plus courte et d‘une tempéra-
7.1 Aspect
ture plus élevée, peuvent être envisagées si elles se sont avé-
rées efficaces. Le traitement thermique doit intervenir avant
L’aspect de la surface significative des articles à I’état brut de
toute préparation ou tout nettoyage à l’aide d’une solution
bain doit correspondre aux indications de l’annexe A et,
aqueuse.
lorsqu’i
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.