Measurement of liquid flow in open channels — Field measurement of discharge in large rivers and floods

Deals specifically with the measurement of discharge in large rivers and the measurement of flood flows. Also describes the relevant field measurements when it becomes necessary to use indirect methods of estimating discharge.

Mesure de débit des liquides dans les canaux découverts — Mesurage in situ du débit des grandes rivières et des débits de crue

General Information

Status
Withdrawn
Publication Date
15-Jun-1994
Withdrawal Date
15-Jun-1994
Current Stage
9599 - Withdrawal of International Standard
Start Date
02-Jun-2005
Completion Date
02-Jun-2005
Ref Project

RELATIONS

Buy Standard

Standard
ISO 9825:1994 - Measurement of liquid flow in open channels -- Field measurement of discharge in large rivers and floods
English language
6 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 9825:1994 - Mesure de débit des liquides dans les canaux découverts -- Mesurage in situ du débit des grandes rivieres et des débits de crue
French language
7 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 9825:1994 - Mesure de débit des liquides dans les canaux découverts -- Mesurage in situ du débit des grandes rivieres et des débits de crue
French language
7 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL
IS0
STANDARD
9825
First edition
1994-06-l 5
Measurement of liquid flow in open
channels - Field measurement of
discharge in large rivers and floods
Mesure de d6bit des liquides dans les canaux d&ouverts - Mesurage in
situ du d6bit des grandes rivi&es et des dbbits de true
Reference number
IS0 9825: 1994(E)
---------------------- Page: 1 ----------------------
IS0 9825: 1994(E)
Foreword
IS0 (the International Organization for Standardization) is a worldwide
federation of national standards bodies (IS0 member bodies). The work
of preparing International Standards is normally carried out through IS0
technical committees. Each member body interested in a subject for
which a technical committee has been established has the right to be
represented on that committee. International organizations, governmental
and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work. IS0
collaborates closely with the International Electrotechnical Commission
(IEC) on all matters of electrotechnical standardization.
Draft International Standards adopted by the technical committees are
circulated to the member bodies for voting. Publication as an International
Standard requires approval by at least 75 % of the member bodies casting
a vote.
International Standard IS0 9825 was prepared by Technical Committee
lSO/TC 113, Hydrometric determinations, Subcommittee SC 1, Velocity
area methods.
0 IS0 1994

All rights reserved. Unless otherwise specified, no part of this publication may be reproduced

or utilized in any form or by any means, electronic or mechanical, including photocopying and

microfilm, without permission in writing from the publisher.
International Organization for Standardization
Case Postale 56 l CH-1211 Geneve 20 l Switzerland
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 2 ----------------------
INTERNATIONAL STANDARD 0 IS0 IS0 9825:1994(E)
Measurement of liquid flow in open channels - Field
large rivers and floods
measurement of discharge in
IS0 1438-l :1980, Water flow measurement in open
1 Scope
channels using weirs and Venturi flumes - Part I:
Thin-plate weirs.
This International Standard deals specifically with the
measurement of discharge in large rivers and the
IS0 3846:1989, Liquid flow measurement in open
measurement of flood flows. It also describes the
channels by weirs and flumes - Rectangular broad-
relevant field measurements when it becomes
crested weirs.
necessary to use indirect methods of estimating dis-
charge.
IS0 3847:1977, Liquid flow measurement in open
channels by weirs and flumes - End-depth method
2 Normative references
for estimation of flow in rectangular channels with a
free over-fall.
The following standards contain provisions which,
through reference in this text, constitute provisions
IS0 4359:1983, Liquid flow measurement in open
of this International Standard. At the time of publi-
channels - Rectangular, trapezoidal and U-shaped
cation, the editions indicated were valid. All standards
flumes.
are subject to revision, and parties to agreements
based on this International Standard are encouraged
IS0 4360:1984, Liquid flow measurement in open
to investigate the possibility of applying the most re-
channels by weirs and flumes - Triangular profile
cent editions of the standards indicated below.
weirs.
Members of IEC and IS0 maintain registers of cur-
IS0 4369: 1979, Measurement of liquid flow in open
rently valid International Standards.
channels - Moving-boat method.
IS0 748: -l), Measurement of liquid flow in open

channels - Velocity-area methods. IS0 4371:1984, Measurement of liquid flow in open

channels by weirs and flumes - End depth method
IS0 772: -2) Measurement of liquid flow in open
for estimation of flow in non-rectangular channels
channels - Vocabulary and symbols.
with a free overfall (approximate method).
IS0 1070: 1992, Liquid flow measurement in open
IS0 4374:1990, Liquid flow measurement in open
channels - Slope-area method.
channels - Round-nose horizontal broad-crested
weirs.
IS0 1100-l : 1981, Liquid flow measurement in open
channels - Part 1: Establishment and operation of a
IS0 437711990, Liquid flow measurement in open
gauging station.
channels - Flat-V weirs.
IS0 1100-2: 1982, Liquid flow measurement in open
channels - Part 2: Determination of the stage-
discharge relation.
1) To be published. (Revision of IS0 7483979)
2) To be published. (Revision of IS0 7721988)
---------------------- Page: 3 ----------------------
IS0 9825:1994(E) 63 IS0
IS0 6416:1992, Measurement of liquid flow in open
4 Units of measurement
channels - Measurement of discharge by the ultra-
sonic (acoustic) method.
The units of measurement used in this International
Standard are SI units.
IS0 6420: 1984, Liquid flow measurement in open
channels - Position fixing equipment for hydrometric
5 Appropriate techniques
boats.
Due to the dimensions of large rivers and the hazards
IS0 8333: 1985, Liquid flow measurement in open
associated with flood flows, some of the techniques
channels by weirs and flumes - V-shaped broad-
available for discharge measurement on smaller rivers
crested weirs.
and under normal flow conditions may not be appro-
priate, or may need modification if used.
IS0 8368: 1985, Liquid flow measurement in open
channels
- Guidelines for the selection of flow
The choice of methodology will, in a general sense,
gauging s true tures.
be dictated by river dimensions, stream conditions,
feasibility of measurements, measuring instruments
IS0 9555-l : -3), Measurement of liquid flow in open
and equipment, purpose and available funds. In spe-
channels - Tracer dilution methods for the measure-
cific instances the choice of technique will be decided
ment of steady flow - Part 1: General.
by the physical conditions at the site. Hazards
discussed in this International Standard are confined
IS0 9555-2: 1992, Measurement of liquid flow in open
to those peculiar to the measurement of large river
channels - Tracer dilution methods for the measure-
and flood discharges.
ment of steady flow - Part 2: Radioactive tracers.
Those techniques which may be partially or entirely
IS0 9555-3:1992, Measurement of liquid flow in open
appropriate within certain limitations imposed by de-
channels -
Tracer dilution methods for the measure-
gree of difficulty of operation are:
ment of steady flow - Part 3: Chemical tracers.
a) Velocity-area methods (see IS0 748)
IS0 9555-4: 1992, Measurement of liquid flow in open
channels - Tracer dilution methods for the measure-
- current meters,
ment of steady flow - Part 4: Fluorescent tracers.
- floats.
World Meteorological Organization, Manual on Stream
Gauging, Vol. 1: Field work, Vol. 2: Computation of
b) Tracer dilution methods (see IS0 9555, Parts 1 to
discharge; WMO 519 OHR 13, Geneva, 1980.
IS0 1438, IS0 3846,
c) Weirs and flumes (see
IS0 3847, IS0 4359, IS0 4360,
IS0 4371,
IS0 4374, IS0 4377 and IS0 8333).
3 Definitions
d) Indirect methods (see IS0 748, IS0 1070,
IS0 1100-1, IS0 1100-2) .
For the purpose of this International Standard, the
definitions given in IS0 772 and the following defi- - in situ measurement,
nitions apply.
- remote sensing methods.
3.1 large river: River which presents particular
6 Nature of difficulties likely to be
measurement problems because of its large dis-
charge or large physical parameters.
encountered
3.2 flood flow: High discharge corresponding to or 61 . Measured parameters
exceeding natural bankful stage; an unusually high
When any of the three parameters used to determine
discharge associated with high stage.
discharge (width, depth and velocity) is abnormally

It may or may not be confined within banks. large, it may cause problems not usually encountered.

3) To be published.
---------------------- Page: 4 ----------------------
0 IS0
IS0 9825: 1994(E)

Great width may pose problems for position-fixing in may preclude accurate results. More sophisticated

the horizontal, and for measurement of velocity on position-fixing equipment may be needed to over-

any overbank spill portion. come this problem (see IS0 6420).
Great depth may create difficulty in locating a
7.1.2 Great depth may call for a greater number of
measuring device at the desired depth.
points on the vertical to be measured to sample mean
velocity, particularly if the vertical velocity distribution
High velocities cause problems with regard to main-
is not uniform due to the section being non-uniform.
taining station, position-fixing and location of
When using current meters, wet-line distortions lead
measurements in both the horizontal and vertical. The
to time-consuming corrections and even then the
current meter is required to be calibrated to cover a
measurement point may well deviate from the cross-
high range of velocities, for which facilities are gen-
sectional line with which it is meant to conform.
erally not readily available.
These difficulties are accentuated by problems
7.1.3 In many cases high velocity creates difficult-

caused by floating debris, high turbulence and ies both with regard to locating a measuring platform

vortices, flash floods, movement of large bed forms, at the desired position on the horizontal and in main-

etc. taining that position, as well as enabling the desired
point on the vertical to be sampled. The turbulence
which usually accompanies high velocity both com-
6.2 Possible solutions
pounds the problems of sampling and reduces the
accuracy of the measurement.
It may become necessary to change data processing
techniques to allow for the effects of the difficulties
discussed in 6.1, which may then require additional
7.2 Current meter (velocity-area) method
field measurements. If none of these possibilities ex-
ists, a measurement having increased uncertainty
The most suitable method for measuring the dis-
may have to be accepted.
charge of large rivers is the velocity-area method
using a current meter, from a power boat or motor
launch fitted with an echo-sounder or from a bridge.
6.3 Logistic problems
During high velocity, fixing of position and other par-
The basic problems in the measurement of large riv-
ameters may be made by cableway with a trolley for

ers and floods are logistic, associated either with the rivers up to 500 m wide. From 500 m up to 1 km

time required for measurement or with the need for width, a boat may be moved across the river with the

special resources to be employed. However, flood help of a cableway. For river widths greater than

measurement may be accompanied by significant ad-
1 km, the use of cableways is excluded. Stationary
ditional hazard to personnel and equipment.
boats anchored with great care and using conven-
tional survey methods can be located for rivers up to
An additional logistic problem is access to the flood
2 km wide, but for greater widths more sophisticated
measurement site, both in being able to reach the site
position-fixing equipment may become necessary.
and getting to the site in time to measure a high flow.
Because of this, indirect measurements assume great
The care required in such operations, coupled with the

importance in the case of floods, whereas with large need for adequate verticals to be measured, inevitably

rivers they have low priority. results in a single total measurement becoming a very

lengthy procedure. This can be partially reduced by
the use of several teams with several boats and cur-
7 Measurement of discharge in large
rent meters. Similarly, advance notice of likely river-
rivers
stage behaviour enables measurements to be planned
to take advantage of stable stage conditions, to
7.1 Problems of scale
counter the problem of lengthy measuring periods.
Significant river traffic may cause further delay.
relating to measure me nt of disch arge
The problems
of scale.

in la rge rivers are essentially those The moving-boat technique is the most suitable

method of tackling the problem, since the time el-
ement is then reduced to manageable proportions.
7.1.1 For most methods great width presents diffi-
Nevertheless, the problem of tracking the boat be-
culties in ascertaining the location of the measure-
comes greater with increasing river width. The fixed
ment with respect to the cross-section, since the

orthodox means using tag-lines and optical survey in- depth of the current meter presents problems of cali-

struments, depending upon the actual dimensions, bration if the river section varies in depth. It may be-

---------------------- Page: 5 ----------------------
IS0 9825: 1994(E)
43 IS0
come necessary to define a number of uniform
and experienced crew members and observers. Flood
sections, each of wh
...

NORME ISO
INTERNATIONALE 9825
Première édition
1994-06-l 5
Mesure de débit des liquides dans les
. canaux découverts - Mesurage in situ du
débit des grandes rivières et des débits de
crue
Measurement of liquid flow in open channels - Field measurement of
discharge in large rivers and floods
Numkro de référence
ISO 9825: 1994(F)
---------------------- Page: 1 ----------------------
Avant-propos
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération
mondiale d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de
I’ISO). L’élaboration des Normes internationales est en général confiee aux
comites techniques de I’ISO. Chaque comite membre interesse par une
étude a le droit de faire partie du comite technique cree à cet effet. Les
organisations internationales, gouvernementales et non gouvernemen-
tales, en liaison avec I’ISO participent également aux travaux. L’ISO colla-
bore etroitement avec la Commission électrotechnique internationale (CEI)
en ce qui concerne la normalisation électrotechnique.
Les projets de Normes internationales adoptes par les comites techniques
sont soumis aux comités membres pour vote. Leur publication comme
Normes internationales requiert l’approbation de 75 % au moins des co-
mités membres votants.
La Norme internationale ISO 9825 a éte élaboree par le comité technique
ISOFC 113, Déterminations hydrométriques, sous-comité SC 1, Métho-
des d’exploration du champ des vitesses.
0 ISO 1994

Droits de reproduction réserves. Sauf prescription différente, aucune partie de cette publi-

cation ne peut être reproduite ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun pro-

cédé, électronique ou mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l’accord

écrit de l’éditeur.
Organisation internationale de normalisation
Case Postale 56 l CH-l 211 Genève 20 l Suisse
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
NORME INTERNATIONALE 0 ISO ISO 9825: 1994(F)
Mesure de débit des liquides dans les canaux
découverts - Mesurage in situ du débit des grandes
rivières et des débits de crue
ISO 1100-l : 1981, Mesure de debit des liquides dans
1 Domaine d’application
les canaux découverts - Partie 1: Établissement et
exploitation d’une station de jaugeage.
La présente Norme internationale traite spécifi-
quement du mesurage du débit dans les grandes ri-
ISO 1100-2: 1982, Mesure de débit des liquides dans
vières et du mesurage des debits de crue. II traite
les canaux découverts - Partie 2: Détermination de
également des mesurages in situ requis lorsqu’il de-
la relation hauteur-débit.
vient necessaire d’avoir recours a des methodes indi-
rectes d’évaluation des débits.
ISO 1438-l : 1980, Mesure de débit de l’eau dans les
canaux découverts au moyen de déversoirs et de ca-
naux Venturi - Partie 1: Déversoirs en mince paroi.
2 Références normatives ISO 3846: 1989, Mesure de débit des liquides dans les
canaux découverts au moyen de déversoirs et de

Les normes suivantes contiennent des dispositions canaux-jaugeurs - Déversoirs rectangulaires a seuil

qui, par suite de la référence qui en est faite, consti- épais.
tuent des dispositions valables pour la présente
ISO 3847: 1977, Mesure de débit des liquides dans les
Norme internationale. Au moment de la publication,
canaux découverts au moyen de deversoirs et de ca-
les editions indiquées étaient en vigueur. Toute
naux jaugeurs - Méthode d’évaluation du débit par
norme est sujette à révision et les parties prenantes
détermination de la profondeur en bout des chenaux
des accords fondés sur la présente Norme internatio-
rectangulaires à deversemen t dénoyé.
nale sont invitées à rechercher la possibilité d’appli-
quer les éditions les plus récentes des normes
ISO 435911983, Mesure de debit des liquides dans les
indiquées ci-aprés. Les membres de la CEI et de I’ISO
canaux découverts - Canaux jaugeurs a col rectan-
possèdent le registre des Normes internationales en
gulaire, à col trapézoïdal et a col en U.
vigueur a un moment donne.
ISO 4360: 1984, Mesure de debit des liquides dans les
ISO 748: -l) Mesure de débit des liquides dans les
banaux découverts au moyen de déversoirs et de ca-
canaux découverts - Méthodes d’exploration du
naux jaugeurs - Déversoirs a profil triangulaire.
champ des vitesses.
ISO 4369: 1979, Mesure de débit des liquides dans les
ISO 772: -2), Mesure de débit des liquides dans les
canaux découverts
- Méthode du canot mobile.
canaux découverts - Vocabulaire et symboles.
ISO 4371: 1984, Mesure de débit des liquides dans les
ISO 1070: 1992, Mesure de débit des liquides dans les
canaux découverts au moyen de déversoirs et de ca-
canaux découverts - Méthode de la pente de la ligne
naux jaugeurs - Méthode d’évaluation du debit par
d’eau.
1) À publier. (Révision de NS0 748:1979)
2) À publier. (Révision de I’ISO 772:1988)
---------------------- Page: 3 ----------------------
0 ISO
ISO 9825: 1994(F)

determination de la profondeur en bout des chenaux les définitions donnees dans I’ISO 772, et les defini-

non rectangulaires à déversement deno ye (méthode tions suivantes s’appliquent.
approximative).
3.1 grande rivière: Riviére qui pose des problémes
ISO 4374: 1990, Mesure de débit des liquides dans les
particuliers de mesurage en raison de son fort débit

canaux découverts - Déversoirs horizontaux a seuil ou de ses paramètres physiques.

épais arrondi.
3.2 débit de crue: Fort débit correspondant à un ni-
ISO 4377: 1990, Mesure de debit des liquides dans les
veau naturel contenu à I’interieur des rives ou en dé-
canaux découverts - Déversoirs en V ouvert.
bordant. Ce debit est exceptionnellement fort et il est
associe a un niveau éleve. La crue peut être ou non
ISO 6416: 1992, Mesure de debit des liquides dans les
confinée a l’intérieur des berges.
canaux découverts - Mesure du debit a l’aide de la
me thode ultrasonique (acous tique).
4 Unités de mesure
ISO 6420:1984, Mesure de debit des liquides dans les
Les unit& de mesure utilisées dans la présente
- Équipement de localisation de
canaux découverts
Norme internationale sont les unités SI.
bateaux hydrométriques.
ISO 8333: 1985, Mesure de debit des liquides dans les
5 Techniques appropriées
canaux découverts au moyen de déversoirs et de ca-
naux jaugeurs - Déversoirs a seuil épais en V
Les dimensions des grandes rivières et les risques
associes aux debits de crue peuvent soit rendre
ISO 8368: 1985, Mesure de débit des liquides dans les
inappropriées certaines des techniques de mesurage
canaux decouverts - Principes directeurs pour le
utilisables sur les petites riviéres ou dans des condi-
choix d’un dispositif de jaugeage.
tions normales d’écoulement, soit demander leur
adaptation.
ISO 9555-l : -3) Mesure de debit des liquides dans les
canaux découverts - Methodes de dilution en régime
Le choix de la méthodologie devra dans un sens gé-
permanent utilisant des traceurs - Partie 1: Généra-
neral être dicte par les dimensions de la rivière, les
lités.
conditions du cours d’eau, la faisabilité des mesu-
rages, les instruments et équipements de mesurage,
ISO 9555-2:1992, Mesure de débit des liquides dans
l’objectif vise et les moyens financiers disponibles.
les canaux découverts - Méthodes de dilution en
Dans certains cas spécifiques, le choix de la technique
régime permanent utilisant des traceurs - Partie 2:
sera décide en fonction des conditions physiques du
Traceurs radioactifs.
site. Les risques discutes dans la présente Norme
internationale sont limites aux risques inhérents aux
ISO 9555-3: 1992, Mesure de débit des liquides dans
mesurages dans les grandes rivières et aux mesu-
les canaux découverts - Méthodes de dilution en
rages des débits de crue.
régime permanent utilisant des traceurs - Partie 3:
Traceurs chimiques.
Les techniques partiellement ou totalement utilisables
dans certaines limites imposées par le degré de diffi-
ISO 9555-4:1992, Mesure de débit des liquides dans
culte de mise en œuvre sont les suivantes:
les canaux decouverts - Méthodes de dilution en
régime permanent utilisant des traceurs - Partie 4:
Méthodes d’exploration du champ des vitesses
Traceurs fluorescents.
(voir ISO 748)
Organisation météorologique mondiale, Manual on
- a l’aide de moulinets,
Stream Gauging, Vol. 1: Field work, Vol. 2: Compu-
tation of discharge; WMO 519 OHR 13, Geneve,
- à l’aide de flotteurs.
1980.
Methodes de dilution utilisant des traceurs (voir
ISO 9555, parties 1 a 4).
3 Définitions
Mesure de débit au moyen de deversoirs et de

Pour les besoins de la présente Norme internationale, canaux jaugeurs (voir ISO 1438, ISO 3846,

3) À publier.
---------------------- Page: 4 ----------------------
0 ISO
ISO 9825: 1994(F)
ISO

3847, ISO 4359, ISO 4360, ISO 4371, mesurages des debits de crue peuvent être associes

ISO 4374, ISO 4377 et
ISO 8333). à un risque supplémentaire significatif pour le per-
sonnel et le materiel.
d) Methodes indirectes (voir ISO 748, ISO 1070,
Un autre probléme de logistique est I’acces au site
ISO 1100-l et ISO 1100-2)
de mesurage du point de vue tant des moyens phy-
siques requis que de la necessite de se trouver là au
- par mesurage in situ,
bon moment. C’est la raison pour laquelle dans le cas
- par détection a distance.
des crues, les mesurages indirects ont une grande
importance, alors qu’avec les grandes rivières, ils
n’ont qu’une faible priorité.
6 Nature des difficultés pouvant être
rencontrées
7 Mesurage de débit dans les grandes
rivières
61 . Paramètres mesurés
Une valeur anormalement élevée de l’un quelconque 7.1 Problèmes d‘échelle
des trois paramètres utilises pour déterminer le debit
Les problémes relatifs au mesurage du debit dans les
(largeur, profondeur et vitesse) peut poser des pro-
grandes riviéres sont essentiellement des problèmes
blemes que l’on ne rencontre pas d’habitude.
d’echelle.
Une grande largeur peut poser des problèmes de lo-
calisation sur l’horizontale et de mesurage de la vi-
7.1.1 Pour la plupart des méthodes, la grande lar-
tesse sur toute partie ayant déborde du lit.
geur pose des problémes de definition de la position
du mesurage dans la section car les moyens
Une grande profondeur peut poser des problèmes de
orthodoxes à partir de câbles de repérage et d’instru-
fixation du dispositif de mesurage à la profondeur
ments de releve optique qui dependent des dimen-
désiree.
sions réelles peuvent affecter l’exactitude de mesure.
Pour resoudre ce probléme, on peut devoir recourir à
De grandes vitesses posent des problèmes d’entre-
un materiel de localisation plus perfectionne (voir
tien de la station, de localisation et de fixation des
ISO 6420).
dispositifs tant à l’horizontale qu’à la verticale. Elles
posent également un problème d’étalonnage du
7.1.2 La grande profondeur peut exiger la mesure
moulinet sur une grande plage de vitesses. On ne
d’un plus grand nombre de points sur les verticales
dispose en effet pas facilement des installations né-
pour échantillonner la vitesse moyenne, et d’autant
cessaires.
plus que si la répartition n’est pas uniforme, la section
Ces difficultés sont encore accentuees par la pré-
ne l’est pas non plus. Avec les moulinets, les distor-
sence de debris flottants, de fortes turbulences et de
sions du câble immerge exigent des corrections lon-
tourbillons, de crues instantanées, de mouvements
gues sans qu’on puisse assurer que le point de
de lit de grande ampleur, etc.
mesurage sera sur la ligne de section qu’il est cense
représenter.
6.2 Solutions possibles
7.1.3 Dans de nombreux cas, la vitesse élevée cree
des difficultes tant pour placer la plate-forme de me-
II peut s’averer nécessaire de changer les techniques
surage en position desiree dans le plan horizontal et
de traitement des données pour tenir compte de I’ef-
la maintenir dans cette position, que pour échan-
fet des difficultés discutées en 6.1, ce qui exige une

augmentation du nombre de mesurages in situ. Si tillonner le point desiré sur la verticale. La turbulence

aucune de ces possibilités n’est offerte, il se peut qu’il qui accompagne habituellement les grandes vitesses

entraîne un cumul des deux problémes, c’est-à-dire
faille accepter une incertitude de mesurage accrue.
d’échantillonnage et de reduction de l’exactitude de
mesure.
6.3 Problèmes de logistique

Les problèmes essentiels du mesurage en grandes 7.2 Méthode d’exploration du champ des

rivieres et du mesurage des debits de crue sont des
vitesses à l’aide d’un moulinet
problèmes de logistique associés soit au temps né-

cessaire pour les mesurages, soit à la necessite de La methode la plus appropriée de mesurage dans les

recourir à des ressources spéciales. Toutefois, les grandes rivières est la méthode d’exploration du

---------------------- Page: 5 ----------------------
@a ISO
ISO 9825: 1994(F)

champ des vitesses a l’aide d’un moulinet traîne par moyens financiers excluent l’utilisation des techni-

un canot ou une chaloupe à moteur équipé(e) d’un ques du canot mobile ou du canot fixe.

sondeur a echo ou suspendu a un pont. À vitesse
élevée, la localisation et les autres paramètres peu-
7.3.2 Les traceurs et les techniques de dilution
vent être définis à l’aide d’un chariot suspendu a un
apparaissent également, en général moins appro-
systeme de câbles aeriens dans le cas de rivières
priées, et cela pour la même raison. Toutefois, dans
jusqu’à 500 m de largeur. Au-delà de 500 m et jusqu’à
certaines circonstances spéciales parmi lesquelles on
1 km de largeur, un canot peut être déplace en travers
peut citer l’éloignement ou un environnement clima-
de la rivière par des câbles aeriens. Pour des riviéres
tique hostile, il est possible d’injecter des colorants à
de plus de 1 km de largeur, l’utilisation des suspen-
partir de plates-formes aériennes dans des biefs sé-
sions par câbles est exclue. On peut utiliser des caA
lectionnés, de prendre des photos aériennes séquen-
nots fixes ancrés avec le plus grand soin et se servir
tielles pour observer le temps de transit et d’estimer
des méthodes de relevé traditionnelles pour des ri-
la vitesse d’écoulement, cette vitesse permettant en-
vières de largeur jusqu’à 2 km, mais au-delà, il peut
suite, en fonction de l’aire de la section, de calculer le
s’avérer nécessaire de recourir à des équipements de
débit. La méthode requiert une connaissance
localisation plus élaborés.
topométrique de la section de mesurage dans le bief.
Le soin requis pour la conduite de ces opérations ainsi
7.3.3 Les grandes dimensions impliquent I’impossi-
que la necessite de mesurer les verticales appro-
bilité quasi certaine
...

NORME ISO
INTERNATIONALE 9825
Première édition
1994-06-l 5
Mesure de débit des liquides dans les
. canaux découverts - Mesurage in situ du
débit des grandes rivières et des débits de
crue
Measurement of liquid flow in open channels - Field measurement of
discharge in large rivers and floods
Numkro de référence
ISO 9825: 1994(F)
---------------------- Page: 1 ----------------------
Avant-propos
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération
mondiale d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de
I’ISO). L’élaboration des Normes internationales est en général confiee aux
comites techniques de I’ISO. Chaque comite membre interesse par une
étude a le droit de faire partie du comite technique cree à cet effet. Les
organisations internationales, gouvernementales et non gouvernemen-
tales, en liaison avec I’ISO participent également aux travaux. L’ISO colla-
bore etroitement avec la Commission électrotechnique internationale (CEI)
en ce qui concerne la normalisation électrotechnique.
Les projets de Normes internationales adoptes par les comites techniques
sont soumis aux comités membres pour vote. Leur publication comme
Normes internationales requiert l’approbation de 75 % au moins des co-
mités membres votants.
La Norme internationale ISO 9825 a éte élaboree par le comité technique
ISOFC 113, Déterminations hydrométriques, sous-comité SC 1, Métho-
des d’exploration du champ des vitesses.
0 ISO 1994

Droits de reproduction réserves. Sauf prescription différente, aucune partie de cette publi-

cation ne peut être reproduite ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun pro-

cédé, électronique ou mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l’accord

écrit de l’éditeur.
Organisation internationale de normalisation
Case Postale 56 l CH-l 211 Genève 20 l Suisse
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
NORME INTERNATIONALE 0 ISO ISO 9825: 1994(F)
Mesure de débit des liquides dans les canaux
découverts - Mesurage in situ du débit des grandes
rivières et des débits de crue
ISO 1100-l : 1981, Mesure de debit des liquides dans
1 Domaine d’application
les canaux découverts - Partie 1: Établissement et
exploitation d’une station de jaugeage.
La présente Norme internationale traite spécifi-
quement du mesurage du débit dans les grandes ri-
ISO 1100-2: 1982, Mesure de débit des liquides dans
vières et du mesurage des debits de crue. II traite
les canaux découverts - Partie 2: Détermination de
également des mesurages in situ requis lorsqu’il de-
la relation hauteur-débit.
vient necessaire d’avoir recours a des methodes indi-
rectes d’évaluation des débits.
ISO 1438-l : 1980, Mesure de débit de l’eau dans les
canaux découverts au moyen de déversoirs et de ca-
naux Venturi - Partie 1: Déversoirs en mince paroi.
2 Références normatives ISO 3846: 1989, Mesure de débit des liquides dans les
canaux découverts au moyen de déversoirs et de

Les normes suivantes contiennent des dispositions canaux-jaugeurs - Déversoirs rectangulaires a seuil

qui, par suite de la référence qui en est faite, consti- épais.
tuent des dispositions valables pour la présente
ISO 3847: 1977, Mesure de débit des liquides dans les
Norme internationale. Au moment de la publication,
canaux découverts au moyen de deversoirs et de ca-
les editions indiquées étaient en vigueur. Toute
naux jaugeurs - Méthode d’évaluation du débit par
norme est sujette à révision et les parties prenantes
détermination de la profondeur en bout des chenaux
des accords fondés sur la présente Norme internatio-
rectangulaires à deversemen t dénoyé.
nale sont invitées à rechercher la possibilité d’appli-
quer les éditions les plus récentes des normes
ISO 435911983, Mesure de debit des liquides dans les
indiquées ci-aprés. Les membres de la CEI et de I’ISO
canaux découverts - Canaux jaugeurs a col rectan-
possèdent le registre des Normes internationales en
gulaire, à col trapézoïdal et a col en U.
vigueur a un moment donne.
ISO 4360: 1984, Mesure de debit des liquides dans les
ISO 748: -l) Mesure de débit des liquides dans les
banaux découverts au moyen de déversoirs et de ca-
canaux découverts - Méthodes d’exploration du
naux jaugeurs - Déversoirs a profil triangulaire.
champ des vitesses.
ISO 4369: 1979, Mesure de débit des liquides dans les
ISO 772: -2), Mesure de débit des liquides dans les
canaux découverts
- Méthode du canot mobile.
canaux découverts - Vocabulaire et symboles.
ISO 4371: 1984, Mesure de débit des liquides dans les
ISO 1070: 1992, Mesure de débit des liquides dans les
canaux découverts au moyen de déversoirs et de ca-
canaux découverts - Méthode de la pente de la ligne
naux jaugeurs - Méthode d’évaluation du debit par
d’eau.
1) À publier. (Révision de NS0 748:1979)
2) À publier. (Révision de I’ISO 772:1988)
---------------------- Page: 3 ----------------------
0 ISO
ISO 9825: 1994(F)

determination de la profondeur en bout des chenaux les définitions donnees dans I’ISO 772, et les defini-

non rectangulaires à déversement deno ye (méthode tions suivantes s’appliquent.
approximative).
3.1 grande rivière: Riviére qui pose des problémes
ISO 4374: 1990, Mesure de débit des liquides dans les
particuliers de mesurage en raison de son fort débit

canaux découverts - Déversoirs horizontaux a seuil ou de ses paramètres physiques.

épais arrondi.
3.2 débit de crue: Fort débit correspondant à un ni-
ISO 4377: 1990, Mesure de debit des liquides dans les
veau naturel contenu à I’interieur des rives ou en dé-
canaux découverts - Déversoirs en V ouvert.
bordant. Ce debit est exceptionnellement fort et il est
associe a un niveau éleve. La crue peut être ou non
ISO 6416: 1992, Mesure de debit des liquides dans les
confinée a l’intérieur des berges.
canaux découverts - Mesure du debit a l’aide de la
me thode ultrasonique (acous tique).
4 Unités de mesure
ISO 6420:1984, Mesure de debit des liquides dans les
Les unit& de mesure utilisées dans la présente
- Équipement de localisation de
canaux découverts
Norme internationale sont les unités SI.
bateaux hydrométriques.
ISO 8333: 1985, Mesure de debit des liquides dans les
5 Techniques appropriées
canaux découverts au moyen de déversoirs et de ca-
naux jaugeurs - Déversoirs a seuil épais en V
Les dimensions des grandes rivières et les risques
associes aux debits de crue peuvent soit rendre
ISO 8368: 1985, Mesure de débit des liquides dans les
inappropriées certaines des techniques de mesurage
canaux decouverts - Principes directeurs pour le
utilisables sur les petites riviéres ou dans des condi-
choix d’un dispositif de jaugeage.
tions normales d’écoulement, soit demander leur
adaptation.
ISO 9555-l : -3) Mesure de debit des liquides dans les
canaux découverts - Methodes de dilution en régime
Le choix de la méthodologie devra dans un sens gé-
permanent utilisant des traceurs - Partie 1: Généra-
neral être dicte par les dimensions de la rivière, les
lités.
conditions du cours d’eau, la faisabilité des mesu-
rages, les instruments et équipements de mesurage,
ISO 9555-2:1992, Mesure de débit des liquides dans
l’objectif vise et les moyens financiers disponibles.
les canaux découverts - Méthodes de dilution en
Dans certains cas spécifiques, le choix de la technique
régime permanent utilisant des traceurs - Partie 2:
sera décide en fonction des conditions physiques du
Traceurs radioactifs.
site. Les risques discutes dans la présente Norme
internationale sont limites aux risques inhérents aux
ISO 9555-3: 1992, Mesure de débit des liquides dans
mesurages dans les grandes rivières et aux mesu-
les canaux découverts - Méthodes de dilution en
rages des débits de crue.
régime permanent utilisant des traceurs - Partie 3:
Traceurs chimiques.
Les techniques partiellement ou totalement utilisables
dans certaines limites imposées par le degré de diffi-
ISO 9555-4:1992, Mesure de débit des liquides dans
culte de mise en œuvre sont les suivantes:
les canaux decouverts - Méthodes de dilution en
régime permanent utilisant des traceurs - Partie 4:
Méthodes d’exploration du champ des vitesses
Traceurs fluorescents.
(voir ISO 748)
Organisation météorologique mondiale, Manual on
- a l’aide de moulinets,
Stream Gauging, Vol. 1: Field work, Vol. 2: Compu-
tation of discharge; WMO 519 OHR 13, Geneve,
- à l’aide de flotteurs.
1980.
Methodes de dilution utilisant des traceurs (voir
ISO 9555, parties 1 a 4).
3 Définitions
Mesure de débit au moyen de deversoirs et de

Pour les besoins de la présente Norme internationale, canaux jaugeurs (voir ISO 1438, ISO 3846,

3) À publier.
---------------------- Page: 4 ----------------------
0 ISO
ISO 9825: 1994(F)
ISO

3847, ISO 4359, ISO 4360, ISO 4371, mesurages des debits de crue peuvent être associes

ISO 4374, ISO 4377 et
ISO 8333). à un risque supplémentaire significatif pour le per-
sonnel et le materiel.
d) Methodes indirectes (voir ISO 748, ISO 1070,
Un autre probléme de logistique est I’acces au site
ISO 1100-l et ISO 1100-2)
de mesurage du point de vue tant des moyens phy-
siques requis que de la necessite de se trouver là au
- par mesurage in situ,
bon moment. C’est la raison pour laquelle dans le cas
- par détection a distance.
des crues, les mesurages indirects ont une grande
importance, alors qu’avec les grandes rivières, ils
n’ont qu’une faible priorité.
6 Nature des difficultés pouvant être
rencontrées
7 Mesurage de débit dans les grandes
rivières
61 . Paramètres mesurés
Une valeur anormalement élevée de l’un quelconque 7.1 Problèmes d‘échelle
des trois paramètres utilises pour déterminer le debit
Les problémes relatifs au mesurage du debit dans les
(largeur, profondeur et vitesse) peut poser des pro-
grandes riviéres sont essentiellement des problèmes
blemes que l’on ne rencontre pas d’habitude.
d’echelle.
Une grande largeur peut poser des problèmes de lo-
calisation sur l’horizontale et de mesurage de la vi-
7.1.1 Pour la plupart des méthodes, la grande lar-
tesse sur toute partie ayant déborde du lit.
geur pose des problémes de definition de la position
du mesurage dans la section car les moyens
Une grande profondeur peut poser des problèmes de
orthodoxes à partir de câbles de repérage et d’instru-
fixation du dispositif de mesurage à la profondeur
ments de releve optique qui dependent des dimen-
désiree.
sions réelles peuvent affecter l’exactitude de mesure.
Pour resoudre ce probléme, on peut devoir recourir à
De grandes vitesses posent des problèmes d’entre-
un materiel de localisation plus perfectionne (voir
tien de la station, de localisation et de fixation des
ISO 6420).
dispositifs tant à l’horizontale qu’à la verticale. Elles
posent également un problème d’étalonnage du
7.1.2 La grande profondeur peut exiger la mesure
moulinet sur une grande plage de vitesses. On ne
d’un plus grand nombre de points sur les verticales
dispose en effet pas facilement des installations né-
pour échantillonner la vitesse moyenne, et d’autant
cessaires.
plus que si la répartition n’est pas uniforme, la section
Ces difficultés sont encore accentuees par la pré-
ne l’est pas non plus. Avec les moulinets, les distor-
sence de debris flottants, de fortes turbulences et de
sions du câble immerge exigent des corrections lon-
tourbillons, de crues instantanées, de mouvements
gues sans qu’on puisse assurer que le point de
de lit de grande ampleur, etc.
mesurage sera sur la ligne de section qu’il est cense
représenter.
6.2 Solutions possibles
7.1.3 Dans de nombreux cas, la vitesse élevée cree
des difficultes tant pour placer la plate-forme de me-
II peut s’averer nécessaire de changer les techniques
surage en position desiree dans le plan horizontal et
de traitement des données pour tenir compte de I’ef-
la maintenir dans cette position, que pour échan-
fet des difficultés discutées en 6.1, ce qui exige une

augmentation du nombre de mesurages in situ. Si tillonner le point desiré sur la verticale. La turbulence

aucune de ces possibilités n’est offerte, il se peut qu’il qui accompagne habituellement les grandes vitesses

entraîne un cumul des deux problémes, c’est-à-dire
faille accepter une incertitude de mesurage accrue.
d’échantillonnage et de reduction de l’exactitude de
mesure.
6.3 Problèmes de logistique

Les problèmes essentiels du mesurage en grandes 7.2 Méthode d’exploration du champ des

rivieres et du mesurage des debits de crue sont des
vitesses à l’aide d’un moulinet
problèmes de logistique associés soit au temps né-

cessaire pour les mesurages, soit à la necessite de La methode la plus appropriée de mesurage dans les

recourir à des ressources spéciales. Toutefois, les grandes rivières est la méthode d’exploration du

---------------------- Page: 5 ----------------------
@a ISO
ISO 9825: 1994(F)

champ des vitesses a l’aide d’un moulinet traîne par moyens financiers excluent l’utilisation des techni-

un canot ou une chaloupe à moteur équipé(e) d’un ques du canot mobile ou du canot fixe.

sondeur a echo ou suspendu a un pont. À vitesse
élevée, la localisation et les autres paramètres peu-
7.3.2 Les traceurs et les techniques de dilution
vent être définis à l’aide d’un chariot suspendu a un
apparaissent également, en général moins appro-
systeme de câbles aeriens dans le cas de rivières
priées, et cela pour la même raison. Toutefois, dans
jusqu’à 500 m de largeur. Au-delà de 500 m et jusqu’à
certaines circonstances spéciales parmi lesquelles on
1 km de largeur, un canot peut être déplace en travers
peut citer l’éloignement ou un environnement clima-
de la rivière par des câbles aeriens. Pour des riviéres
tique hostile, il est possible d’injecter des colorants à
de plus de 1 km de largeur, l’utilisation des suspen-
partir de plates-formes aériennes dans des biefs sé-
sions par câbles est exclue. On peut utiliser des caA
lectionnés, de prendre des photos aériennes séquen-
nots fixes ancrés avec le plus grand soin et se servir
tielles pour observer le temps de transit et d’estimer
des méthodes de relevé traditionnelles pour des ri-
la vitesse d’écoulement, cette vitesse permettant en-
vières de largeur jusqu’à 2 km, mais au-delà, il peut
suite, en fonction de l’aire de la section, de calculer le
s’avérer nécessaire de recourir à des équipements de
débit. La méthode requiert une connaissance
localisation plus élaborés.
topométrique de la section de mesurage dans le bief.
Le soin requis pour la conduite de ces opérations ainsi
7.3.3 Les grandes dimensions impliquent I’impossi-
que la necessite de mesurer les verticales appro-
bilité quasi certaine
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.