Non-destructive testing -- Penetrant inspection -- General principles

Applies to penetrant inspection on materials and components both during manufacture and in service. Does not deal with levels of acceptance or rejection. Penetrant inspection is used to locate laps, folds, cracks, porosity and fissures, which are open to the surface of a material or component. It can be used with materials irrespective of their physical properties.

Essais non destructifs -- Contrôle par ressuage -- Principes généraux

General Information

Status
Withdrawn
Publication Date
31-Aug-1984
Withdrawal Date
31-Aug-1984
Current Stage
6060 - International Standard published
Completion Date
01-Sep-1984
Ref Project

RELATIONS

Buy Standard

Standard
ISO 3452:1984 - Non-destructive testing -- Penetrant inspection -- General principles
English language
9 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 3452:1984 - Essais non destructifs -- Contrôle par ressuage -- Principes généraux
French language
9 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 3452:1984 - Essais non destructifs -- Contrôle par ressuage -- Principes généraux
French language
9 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

International Standard

INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR STANDARDIZATION.MEIKJJYHAPOflHAR OPI-AHM3AuMR IlO CTAH~APTl43ALWlM@ORGANISATION INTERNATIONALE DE NORMALISATION

Non-destructive testing - Penetrant inspection - General
principles
- Contr6le par ressuage - Principes ghn&aux
Essais non destruc tifs
First edition - 1984-10-15
UDC 620.179.111 Ref. No. IS0 34524984 (E)
classifications, macroscopic analysis, testing conditions, safety requirements,
Descriptors : tests, non-destructive tests, impregnating tests,
inspection.
Price based on 9 pages
---------------------- Page: 1 ----------------------
Foreword

IS0 (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of

national standards bodies (IS0 member bodies). The work of preparing International

Standards is normally carried out through IS0 technical committees. Every member

body interested in a subject for which a technical committee has been established has

the right to be represented on that committee. International organizations, govern-

mental and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work.

Draft International Standards adopted by the technical committees are circulated to

the member bodies for approval before their acceptance as International Standards by

the IS0 Council. They are approved in accordance with IS0 procedures requiring at

least 75 % approval by the member bodies voting.
International Standard IS0 3452 was prepared by Technical Committee lSO/TC 135,
Non-destructive testing.
It embodies the content of IS0 38794977 which is therefore withdrawn.
0 International Organization for Standardization, 1984
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 2 ----------------------
Contents
Page
1 Scope and field of application ..........................................
.........................................................
2 References
...........................................................
3 Principle
4 Safety precautions ..................................................
..........................
5 Classification of penetrant inspection materials
5.1 General .......................................................
Penetrants ....................................................
5.2
......................................
5.3 Excess penetrant removers.
..................................................
5.4 Developers..
................................ 2
5.5 Classification of penetrant systems
6 Test conditions .....................................................
6.1 Compatibility of materials ........................................
Pre-cleaning and surface preparation ..............................
6.2
....................................................
6.3 Degreasing
6.4 Drying ........................................................
7 Inspection procedures ...............................................
7.1 Application of penetrant .........................................
Application of emulsifier. ........................................
7.2
........................................
7.3 Excess penetrant removal
......................................................
7.4 Drying..
.). ..............
7.5 Application of developer. ........................
..............................................
7.6 Development time
8 Viewing conditions ..................................................
8.1 Fluorescent penetrants ..........................................
...........................................
8.2 Visible dye penetrants
. . .
III
---------------------- Page: 3 ----------------------
8.3 Aidstoviewing ................................................ 5
9 Inspection and interpretation. ......................................... 5
9.1 Examination.. ................................................. 5
Interpretation of results.
9.2 ......................................... 5
10 Furthertests ........................................................
10.1 Retesting. .....................................................
10.2 Subsequent testing ............................................. 5
11 Cleaning after inspection ............................................. 5
12 Sensitivity of tests. 5
..................................................
13 Reporting of results 6
.................................................
13.1 Presentation of data ............................................
13.2 Technique sheets ...............................................
Annexes
.............. 7
A Specification sheet for a set of penetrant inspection materials
......................... 8
B Penetrant inspection materials prescription form.
......................... 9
C Example of penetrant inspection technique sheet
---------------------- Page: 4 ----------------------
INTERNATIONAL STANDARD IS0 3452-1984 (E)
Non-destructive testing - Penetrant inspection -
General principles
b) Application of penetrant to the prepared surface and
1 Scope and field of application
leaving for a period of time to allow the penetrant to enter
any discontinuity open to that surface.
1 .I This International Standard provides general guidance on
methods of carrying out penetrant inspection on materials and
c) Removal of the excess penetrant in such a manner as to
components both during manufacture and in service, for
ensure retention of penetrant in any discontinuities.
example in situ inspection.
d) Application of a developer in order to draw the
1.2 It does not deal with levels of acceptance or rejection,
penetrant from the discontinuity to the surface and thereby
which should be the subject of separate International Stan-
give an enhanced indication of the discontinuity.
dards or of agreement between the parties concerned.
e) Visual examination and assessment under appropriate
1.3 Penetrant inspection is used to locate discontinuities,
viewing conditions.
such as laps, folds, cracks, porosity and fissures, which are
open to the surface of a material or component.
f) Cleaning of the surface tested and, if necessary, ap-

Penetrant techniques can be used on materials irrespective of plication of a corrosion preventative.

their physical properties, provided that the surface is normally
non-absorbent and compatible with the penetrant process; see
It should be noted that testing at temperatures other than those
also 6.1.
specified for the materials may lead to erroneous results.
1.4 For means of verification when carrying out penetrant in-
spection, reference should be made to IS0 3453.
4 Safety precautions
NOTE - Definitions of terms used in this International Standard will be
included in a future International Standard vocabulary of non-
destructive testing.
4.1 As penetrant inspection techniques may require the use
of toxic, flammable and volatile materials, the precautions
prescribed and applicable to the use of all such materials shall
2 References
be observed. Working areas shall be sufficiently ventilated and
distant from heat sources, open fires and flames.
IS0 3059, Non-destructive testing - Method for indirect
assessment of ultra- violet radiation sources.
4.2 Care shall be taken to ensure that under no cir-
IS0 3453, Non-destructive testing - Penetrant inspection -
cumstances can unfiltered radiation from an ultra-violet radia-
Means of verification.
tion source be directed at the eyes. The filter used with an ultra-
violet radiation source, either as an integral part of the lamp or
as a separate component, shall always be maintained in good
3 Principle
condition. (Attention is drawn to IS0 3059.)
Penetrant inspection consists essentially of the following se-
quence of operations :
4.3 Penetrant inspection materials and equipment shall be
used with caution and always in accordance with the instruc-
a) Preparation of the surface of the material or component
tions provided by the manufacturer.
to be inspected by precleaning and degreasing.
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO/DIS 3452
5 Classification of penetrant inspection B : aqueous suspensions or solutions:
materials
1 suspension of powder in water
2 solution of powder in water
5.1 General
C: suspensions of powder in volatile, non-aqueous sol-
Penetrant inspection materials are formulated or selected ac-
vents, that are:
cording to the material or component to be tested and its sur-
1 non-flammable
face condition, and according to the conditions under which
the inspection is to be performed.
2 flammable
Sets of mutually compatible materials are constitued for par-
5.5 Classification of penetrant systems
ticular purposes [called “systems” (see annex A)], each set
comprising (either partially or fully)
For the purposes of this International Standard, penetrant
systems are classified
indicator penetrant (penetrant),
- according to the method of inspection
excess penetrant remover (remover),
penetrant developer (developer),
A: fluorescent penetrant inspection
B: visible dye penetrant inspection
and characterized by data given in a prescription form (see
annex B). c: dual-purpose (fluorescent/visible dye) penetrant
inspection
NOTES
according to the type of penetrant (method of remov-
1 The penetrant inspection materials constituting a set should not
ing excess penetrant):
adversely affect the material or component to be tested.
2 Materials for preliminary cleaning of test surfaces are not con-
1 water washable
sidered to be penetrant inspection materials.
2 post-emulsifiable
3 solvent removable.
5.2 Penetrants
NOTES
For the purposes of this International Standard, penetrants are
1 It should not be inferred that all proprietary penetrant inspection
classif ied as :
materials of the same type and for one method are necessarily fully in-
terchangeable or are of comparable sensitivity; intermixing of materials
A : fluorescent penetrants
from various manufacturers is not recommended. Care should
therefore be taken when selecting penetrant materials to ensure that
visible dye penetrants
B :
they are compatible with each other and appropriate to the application.
2 Fluorescent penetrant inspection should not be carried out after
C : dual-purpose (fluorescent/visible dye) penetrants
visible dye penetrant inspection unless the procedure has been
previously qualified.
D : special purpose penetrants.
3 It is recommended that both manufacturers and users adopt the
same classification system.
5.3 Excess penetrant removers
Penetrant removal operations fall into three main classes, i.e.
6 Test conditions
those involving the use of:
A: water only 6.1 Compatibility of materials
B : emulsifiers :
6.1.1 All penetrant inspection materials shall be compatible
with the material to be examined, particulary with regard to
1 oil-based emulsifiers
long-term corrosion effects.
2 water-based emulsifiers
6.1.2 For checking compatibility, it may be necessary to carry
C: solvent in liquid form.
out a special test, the nature of the test depending on the
materials under examination.
5.4 Developers
6.1.3 In situations where contamination of fuels, lubricants,
by penetrant inspection materials exer-
Developers may be: hydraulic fluids, etc.,
ting deleterious effects might occur, great care shall be taken in
the post-inspection cleaning operation. See also 11. I.
A: dry powders
---------------------- Page: 6 ----------------------
IS0 34524984 (El

6.1.4 Care shall be taken to ensure that the pre-cleaning, 7.1.2 Method of application

degreasing and drying operations do not affect the results of
the inspection. The surface to be examined shall be thoroughly and uniformly
wetted with the penetrant. The penetrant may be applied with
a brush, with a spray-can, by electrostatic spraying, by flooding
62 . he-cleaning and surface preparation
or by immersion.
6.2.1 All cleaning materials and processes shall be compatible
7.1.3 Penetration time
with the penetrant inspection materials and with the material to
be examined. For the removal of protective finishes, for
The penetration time depends on the properties of the
example paint, an agreed chemical method that avoids ingress
penetrant, the test temperature, the test material and specific
of the products into any surface discontinuities should be used.
defects. In no case shall the penetrant be allowed to dry during
the penetration time; if necessary, the surface shall be rewetted
with the penetrant. The time during which the surface remains
6.2.2 Surfaces, and any discontinuities therein, shall be clean
completely wetted shall not be less than that recommended by
and free from contamination. Surface cleanness and roughness
the manufacturer of the penetrant; long penetration times do
should meet specified requirements.
not reduce sensitivity, but, in general, the longer the penetra-
tion time, the more clearly will the discontinuities be indicated.
NOTES
1 Chemical methods are preferred for the removal of contaminants
and should be used wherever possible. Physical methods essentially
7.2 Application of emulsifier
remove contaminants from the surface and generally are incapable of
removing contaminants from within surface discontinuities. Physical
7.2.1 When required by the type of penetrant, and after the
cleaning methods, such as shot-blasting, which produce plastic defor-
mation of a metal surface, may completely or partially seal the discon-
penetration time has elapsed, the appropriate emulsifier shall
tinuities and so prevent or restrict the ingress of penetrant.
be applied to the test surface, by immersion, flooding, or spray-
ing.
2 Where permissible, etching is recommended after the use of any
physical method for removing contaminants. The use of a pre-cleaning
agent can, for instance, increase inspection sensitivity, especially for
7.2.2 Th
...

Norme internationale

INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR STANDARDIZATIONoME~AYHAPOAHAR OPrAHM3AUMR f-l0 CTAH~APTM3AL&lM*ORGANISATlON INTERNATIONALE DE NORMALISATION

- Contrôle par ressuage -
Essais non destructifs
Principes généraux
Non-des truc tive tes ting - Pene tran t inspection - General principles
Première édition - 1984-10-15
Réf. no : ISO 3452-1984 (F)
CDU 620.179.111
classification, analyse macroscopique, conditions d’essai, règle de sécurité.
Descripteurs : essai, essai non destructif, essai d’imprégnation,
Prix basé sur 9 pages
---------------------- Page: 1 ----------------------
Avant-propos
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale

d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de I’ISO). L’élaboration

des Normes internationales est confiée aux comités techniques de I’ISO. Chaque

comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du comité technique

créé à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non gouverne-

mentales, en liaison avec I’ISO, participent également aux travaux.

Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques sont soumis

aux comités membres pour approbation, avant leur acceptation comme Normes inter-

nationales par le Conseil de I’ISO. Les Normes internationales sont approuvées confor-

mément aux procédures de I’ISO qui requièrent l’approbation de 75 % au moins des
comités membres votants.

La Norme internationale ISO 3452 a été élaborée par le comité technique ISO/TC 135,

Essais non destructifs.
Elle incorpore le contenu de I’ISO 3879-1977 qui est par conséquent annulée.
0 Organisation internationale de normalisation, 1984 0
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
Sommaire
Page
1 Objet et domaine d’application ........................................
.........................................................
2 Références
...........................................................
3 Principe
.................................................
4 Mesuresdesécurité
......................
5 Classification des produits de contrôle par ressuage
5.1 Généralités ....................................................
Pénétrants ....................................................
5.2
.................................
5.3 Solvants de l’excès du pénétrant.
5.4 Révélateurs ....................................................
................. 2
5.5 Classification des systèmes de contrôle par ressuage
..................................................
6 Conditions d’essai.
Compatibilité des produits .......................................
6.1
........ 3
6.2 Nettoyage préliminaire et préparation de la surface à examiner.
6.3 Dégraissage ...................................................
6.4 Séchage .......................................................
Modesopératoires ..................................................
........................................
7.1 Application du pénétrant
......................................
7.2 Application de I’émulsifiant
................................
7.3 Élimination de l’excès de pénétrant
7.4 Séchage .....................................................
.......................................
7.5 Application du révélateur
...........................................
7.6 Temps de révélation
8 Conditions d’observation ............................................
........................................
8.1 Pénétrants fluorescents
8.2 Pénétrants colorés. ............................................
. . .
III
---------------------- Page: 3 ----------------------
...................... 5
8.3 Moyens auxiliaires d’observation. ........
...................... 5
9 Contrôle et interprétation des résultats ........
.............................. 5
9.1 Examen ......................
............. ....................... 5
9.2 Interprétation des résultats.
........................... 5
10 Essais ultérieurs. .......................
10.1 Contre-essai . . . . . . . . . . . . . . . . . .......................
10.2 Essai subséquent . . . . . . . . .......................
.......................
11 Nettoyage après contrôle . . . . . .
. . .......................
12 Sensibilité des essais . . . . . . . . .
....................... 6
13 Procès-verbal des résultats . . . .
. . . . ....................... 6
13.1 Présentation des données.
. . 6
13.2 Fiches techniques . . . . . . . .......................
Annexes
A Fiche de spécification pour un assortiment de produits de contrôle

parressuage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

B Formulaire recommandé pour les produits de contrôle par ressuage .

C Exemple d’une fiche technique de contrôle par ressuage . . . . . . . . . . . . . . . .

---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 34524984 (F)
NORME INTERNATIONALE
Essais non destructifs - Contrôle par ressuage -
Principes généraux

1 Objet et domaine d’application b) Application du pénétrant sur la surface préparée et

maintien de ce liquide pendant un intervalle de temps suffi-
sant pour lui permettre de pénétrer dans toutes les disconti-
1.1 La présente Norme internationale donne les directives
nuités débouchant à cette surface.
générales relatives aux méthodes de contrôle par ressuage des
matériaux et des éléments pendant la fabrication ainsi qu’en
c) Élimination de l’excès de pénétrant de manière à en
service, par exemple contrôle in situ.
garantir la rétention nécessaire dans toutes les disconti-
nuités.
1.2 Elle ne traite pas des critères de réception ou de rejet, qui
d) Application d’un révélateur pour extraire le pénétrant
doivent faire l’objet de Normes internationales distinctes ou
des discontinuités sur la surface en vue d’obtenir une indica-
d’accords entre les parties concernées.
tion plus nette de celles-ci.

1.3 Le contrôle par ressuage est utilisé pour localiser des dis- e) Examen visuel et évaluation sous des conditions

continuités telles que bavures, replis, fissures et porosités
d’observation convenables.
débouchant à la surface d’un produit ou d’une pièce.
f) Nettoyage de la surface essayée et application éven-
tuelle d’un produit anticorrosion.
Les techniques de ressuage peuvent être utilisées quelles que
soient les propriétés physiques des matériaux, pourvu que la
surface soit normalement non absorbante et compatible avec le
II est à noter que l’exécution des essais à des températures qui
procédé de ressuage (voir aussi 6.1).
ne correspondent pas à celles spécifiées pour les matériaux
peut aboutir à des résultats erronés.
1.4 En ce qui concerne les moyens de vérification mis en
œuvre pour le contrôle par ressuage, on doit se référer à
I’ISO 3453.
4 Mesures de sécurité
NOTE - Les définitions des termes utilisés dans la présente Norme
internationale seront incluses dans une future Norme internationale
4.1 Les techniques de contrôle par ressuage exigeant sou-
relative au vocabulaire des essais non destructifs.
vent l’emploi de produits nocifs, inflammables et volatils, les
mesures de sécurité prescrites et applicables à l’emploi de tels
produits doivent être observées. Les zones de travail doivent
2 Références
être suffisamment aérées et éloignées de sources de chaleur, de
feux découverts ou de flammes.
ISO 3059, Essais non destructifs - Méthodes d’évaluation
indirecte des sources de radiation ultraviolette.
4.2 Dans les cas d’utilisation de sources de radiation ultravio-
ISO 3453, Essais non destructifs - Contrôle par ressuage -
lette, on doit s’assurer que les radiations non filtrées de la
Moyens de vérification.
source de radiation ultraviolette ne parviennent pas directement
dans les yeux des opérateurs. Qu’il fasse partie intégrante de la
lampe ou en soit un élément séparé, le filtre à radiation ultravio-
3 Principe
lette doit toujours être conservé en bon état. (Se reporter à
I’ISO 3059.)
Le contrôle par ressuage consiste essentiellement en la succes-
sion d’opérations suivantes :
4.3 Les produits et matériels de contrôle par ressuage doi-
a) Préparation de la surface du matériau ou de l’élément à
vent être utilisés avec prudence et toujours en suivant les ins-

contrôler par un nettoyage préliminaire et un dégraissage. tructions fournies par le fabricant.

---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 3452-1984 (FI

5 Classification des produits de contrôle par B: des suspensions ou solutions aqueuses

ressuage
1 poudre en suspension dans l’eau
2 poudre dissoute dans l’eau
5.1 Généralités
C: poudres en suspension dans des solvants volatils,

Les produits de contrôle par ressuage sont créés et choisis con- anhydres, ceux-ci étant

formément au produit ou élément à essayer et à son état de sur-
1 ininflammables
face, ainsi que selon les conditions dans lesquelles le contrôle
doit être effectué. Des assortiments de produits compatibles 2 inflammables
entre eux sont destinés à des usages spéciaux [appelés «systè-
mes» (voir annexe AH, chaque assortiment contenant (entière-
5.5 Classification des systèmes de contrôle par
ment ou partiellement)
ressuage
un pénétrant indicateur (pénétrant),
Dans le cadre de la présente Norme internationale, les systèmes
de contrôle par ressuage sont classés
un solvant de l’excès du pénétrant (solvant),
selon la méthode de contrôle:
un révélateur du pénétrant (révélateur),
A: contrôle par ressuage fluorescent
caractérisés par des données présentées dans un formulaire
recommandé (voir annexe B). B: contrôle par ressuage coloré
C: contrôle par ressuage mixte
NOTES
selon le type de pénétrant (méthode d’élimination de
1 Les produits de contrôle par ressuage constituant un assortiment

ne doivent pas détériorer le matériau ou l’élément à essayer. l’excès du pénétrant) :

2 Les produits pour le nettoyage préliminaire des surfaces d’essai ne
1 lavable à l’eau
sont pas considérés comme produits de contrôle par ressuage.
2 post-émulsifiable
3 extractible par solvant
5.2 Pénétrants
NOTES
Dans le cadre de la présente Norme internationale, les péné-
1 II ne convient pas de conclure que tous les produits de ressuage se
trants sont classés en
rapportant à une méthode ou à un type, sont compatibles et ont la
même sensibilité. II n’est pas recommandé de mélanger les produits
A : pénétrants fluorescents
provenant des fournisseurs différents. On doit donc prendre soin, en
choisissant les pénétrants, de s’assurer qu’ils sont compatibles entre
B : pénétrants colorés
eux et conviennent à l’essai.
2 Le contrôle par ressuage fluorescent ne doit pas être effectué après
C : pénétrants mixtes (fluorescentkoloré)
le contrôle par ressuage coloré, à moins que le mode opératoire ait été
préalablement spécifié.
D : pénétrants spéciaux
3 II est recommandé que le fabricant et l’utilisateur approuvent le
même système de classification.
5.3 Solvants de l’excès du pénétrant
Les modes d’élimination du pénétrant sont classés en trois
6 Conditions d’essai
catégories principales, c’est-à-dire selon qu’ils mettent en jeu
l’utilisation
6.1 Compatibilité des produits
A: de l’eau uniquement
6.1.1 Tous les produits de contrôle par ressuage doivent être
B : d’émulsifiants :
compatibles avec les produits à examiner, particulièrement vis-
à-vis des effets de corrosion à long terme.
1 émulsifiants lipophiles
2 émulsifiants hydrophiles
6.1.2 Pour vérifier la compatibilité il peut être nécessaire
d’effectuer un essai spécial, dont la nature dépend des produits
C: de solvant sous forme liquide
à examiner.
5.4 Révélateurs
6.1.3 Dans les cas où peut avoir lieu une contamination des
combustibles, des lubrifiants, des fluides hydrauliques, etc. par

Les révélateurs peuvent être des produits de ressuage ayant un effet nuisible, des précau-

tions doivent être prises au cours du nettoyage après le con-
A: des poudres sèches
trôle (voir aussi 11.1).
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 34524984 (FI
crites, indiquées dans la spécification de l’assortiment des
6.1.4 II faut prendre des précautions pour s’assurer que les

opérations de nettoyage préliminaire, dégraissage et séchage matériaux à utiliser (voir annexe A). D’autres températures

n’affectent pas les résultats du contrôle. peuvent être utilisées, à condition que le fabricant approuve

l’utilisation des produits dans de telles conditions.
6.2 Nettoyage préliminaire et préparation de la
7.1.2 Méthode d’application
surface à examiner
La surface à examiner doit être mouillée de facon complète et
6.2.1 Tous les matériaux et procédés de nettoyage doivent
uniforme par le pénétrant. Le pénétrant peut être appliqué au
être compatibles avec les produits de ressuage et le produit à
pinceau, au pistolet, par pulvérisation, par arrosage ou par
examiner. Pour éliminer le revêtement de protection, par exem-
immersion de la pièce.
ple la peinture, il convient d’utiliser un procédé chimique agréé
qui permet d’éviter la pénétration des produits dans toute dis-
7.1.3 Temps d’imprégnation
continuité de la surface.
Le temps d’imprégnation dépend des propriétés du pénétrant,
de la température d’essai, du produit à examiner et des défauts
6.2.2 Les surfaces et les discontinuités éventuelles doivent
concrets. En aucun cas le pénétrant ne doit sécher au cours de
être propres et exemptes de contamination. La propreté et la
l’imprégnation. En cas de nécessité, la surface doit être mouil-
rugosité de la surface doivent satisfaire aux exigences spéci-
lée à nouveau par le pénétrant. Le temps durant lequel la sur-
fiées.
face reste complètement mouillée ne doit pas être inférieur à
celui recommandé par le fabricant du pénétrant. Cependant,
NOTES
une durée d’imprégnation plus longue ne diminue pas la sensi-
1 II est préférable d’utiliser, dans la mesure du possible, des métho-
bilité mais, en général, le temps d’imprégnation plus long faci-
des chimiques pour éliminer les contaminants. Les méthodes physi-
lite la révélation des discontinuités.
ques éliminent essentiellement les contaminants se trouvant en sur-
face, mais sont généralement incapables d’éliminer ceux qui se trou-
vent dans les discontinuités. Une déformation plastique du métal, telle
7.2 Application de I’émulsifiant
que peut en produire le grenaillage, est capable d’obturer totalement
ou partiellement les discontinuités et d’empêcher ou de restreindre
7.2.1 Si la nature du pénétrant l’exige, après écoulement du
ainsi la pénétration des pénétrants.
temps d’imprégnation, un émulsifiant approprié doit être appli-
2 II est recommandé, si c’est admissible, de procéder à une attaque
qué, sur la surface à examiner, par immersion, arrosage ou pul-
chimique après l’emploi d’une méthode physique de l’élimination des
vérisation.
contaminants. L’emploi des moyens de nettoyage préliminaire pourra,
par exemple, élever la sensibilité du contrôle aux discontinuités étroi-

tes. II est indispensable d’effectuer une neutralisation à l’aide de 7.2.2 Le temps d’émulsification est variable et dépend des

moyens chimiques appropriés pour éliminer toute trace résiduelle de
conditions prédominantes, de l’état de surface et du type de
décapant ou de nettoyant.
discontinuité recherché. Les instructions du fabricant doivent
donc être observées. Généralement, le temps d’émulsification
doit être suffisant pour permettre ensuite un lavage efficace à
6.3 Dégraissage
l’eau de la surface à examiner, mais il ne doit pas être excessif
pour ne pas laver le pénétrant de toutes discontinuités.
Avant d’appliquer le pénétrant, la surface à examiner doit être
dégraissée à condition qu’il n’y ait pas d’incompatibilité avec les
solvants de dégraissage. Après dégraissage, le pénétrant doit
7.3 Élimination de l’excès de pénétrant
être appliqué dans le plus court délai compatible avec la néces-
sité d’atteindre effectivement la température spécifiée en 7.1.1.
7.3.1 Généralités
Après un temps d’imprégnation ou d’émulsification suffisant, la
6.4 Séchage
pellicule superficielle de pénétrant et d’émulsifiant doit être éli-
minée. Une élimination insuffisante laisse subsister un fond qui
II est indispensable de sécher soign
...

Norme internationale

INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR STANDARDIZATIONoME~AYHAPOAHAR OPrAHM3AUMR f-l0 CTAH~APTM3AL&lM*ORGANISATlON INTERNATIONALE DE NORMALISATION

- Contrôle par ressuage -
Essais non destructifs
Principes généraux
Non-des truc tive tes ting - Pene tran t inspection - General principles
Première édition - 1984-10-15
Réf. no : ISO 3452-1984 (F)
CDU 620.179.111
classification, analyse macroscopique, conditions d’essai, règle de sécurité.
Descripteurs : essai, essai non destructif, essai d’imprégnation,
Prix basé sur 9 pages
---------------------- Page: 1 ----------------------
Avant-propos
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale

d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de I’ISO). L’élaboration

des Normes internationales est confiée aux comités techniques de I’ISO. Chaque

comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du comité technique

créé à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non gouverne-

mentales, en liaison avec I’ISO, participent également aux travaux.

Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques sont soumis

aux comités membres pour approbation, avant leur acceptation comme Normes inter-

nationales par le Conseil de I’ISO. Les Normes internationales sont approuvées confor-

mément aux procédures de I’ISO qui requièrent l’approbation de 75 % au moins des
comités membres votants.

La Norme internationale ISO 3452 a été élaborée par le comité technique ISO/TC 135,

Essais non destructifs.
Elle incorpore le contenu de I’ISO 3879-1977 qui est par conséquent annulée.
0 Organisation internationale de normalisation, 1984 0
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
Sommaire
Page
1 Objet et domaine d’application ........................................
.........................................................
2 Références
...........................................................
3 Principe
.................................................
4 Mesuresdesécurité
......................
5 Classification des produits de contrôle par ressuage
5.1 Généralités ....................................................
Pénétrants ....................................................
5.2
.................................
5.3 Solvants de l’excès du pénétrant.
5.4 Révélateurs ....................................................
................. 2
5.5 Classification des systèmes de contrôle par ressuage
..................................................
6 Conditions d’essai.
Compatibilité des produits .......................................
6.1
........ 3
6.2 Nettoyage préliminaire et préparation de la surface à examiner.
6.3 Dégraissage ...................................................
6.4 Séchage .......................................................
Modesopératoires ..................................................
........................................
7.1 Application du pénétrant
......................................
7.2 Application de I’émulsifiant
................................
7.3 Élimination de l’excès de pénétrant
7.4 Séchage .....................................................
.......................................
7.5 Application du révélateur
...........................................
7.6 Temps de révélation
8 Conditions d’observation ............................................
........................................
8.1 Pénétrants fluorescents
8.2 Pénétrants colorés. ............................................
. . .
III
---------------------- Page: 3 ----------------------
...................... 5
8.3 Moyens auxiliaires d’observation. ........
...................... 5
9 Contrôle et interprétation des résultats ........
.............................. 5
9.1 Examen ......................
............. ....................... 5
9.2 Interprétation des résultats.
........................... 5
10 Essais ultérieurs. .......................
10.1 Contre-essai . . . . . . . . . . . . . . . . . .......................
10.2 Essai subséquent . . . . . . . . .......................
.......................
11 Nettoyage après contrôle . . . . . .
. . .......................
12 Sensibilité des essais . . . . . . . . .
....................... 6
13 Procès-verbal des résultats . . . .
. . . . ....................... 6
13.1 Présentation des données.
. . 6
13.2 Fiches techniques . . . . . . . .......................
Annexes
A Fiche de spécification pour un assortiment de produits de contrôle

parressuage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

B Formulaire recommandé pour les produits de contrôle par ressuage .

C Exemple d’une fiche technique de contrôle par ressuage . . . . . . . . . . . . . . . .

---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 3452-1984 (F)
NORME INTERNATIONALE
Essais non destructifs - Contrôle par ressuage -
Principes généraux

1 Objet et domaine d’application b) Application du pénétrant sur la surface préparée et

maintien de ce liquide pendant un intervalle de temps suffi-
sant pour lui permettre de pénétrer dans toutes les disconti-
1.1 La présente Norme internationale donne les directives
nuités débouchant à cette surface.
générales relatives aux méthodes de contrôle par ressuage des
matériaux et des éléments pendant la fabrication ainsi qu’en
c) Élimination de l’excès de pénétrant de manière à en
service, par exemple contrôle in situ.
garantir la rétention nécessaire dans toutes les disconti-
nuités.
1.2 Elle ne traite pas des critères de réception ou de rejet, qui
d) Application d’un révélateur pour extraire le pénétrant
doivent faire l’objet de Normes internationales distinctes ou
des discontinuités sur la surface en vue d’obtenir une indica-
d’accords entre les parties concernées.
tion plus nette de celles-ci.

1.3 Le contrôle par ressuage est utilisé pour localiser des dis- e) Examen visuel et évaluation sous des conditions

continuités telles que bavures, replis, fissures et porosités
d’observation convenables.
débouchant à la surface d’un produit ou d’une pièce.
f) Nettoyage de la surface essayée et application éven-
tuelle d’un produit anticorrosion.
Les techniques de ressuage peuvent être utilisées quelles que
soient les propriétés physiques des matériaux, pourvu que la
surface soit normalement non absorbante et compatible avec le
II est à noter que l’exécution des essais à des températures qui
procédé de ressuage (voir aussi 6.1).
ne correspondent pas à celles spécifiées pour les matériaux
peut aboutir à des résultats erronés.
1.4 En ce qui concerne les moyens de vérification mis en
œuvre pour le contrôle par ressuage, on doit se référer à
I’ISO 3453.
4 Mesures de sécurité
NOTE - Les définitions des termes utilisés dans la présente Norme
internationale seront incluses dans une future Norme internationale
4.1 Les techniques de contrôle par ressuage exigeant sou-
relative au vocabulaire des essais non destructifs.
vent l’emploi de produits nocifs, inflammables et volatils, les
mesures de sécurité prescrites et applicables à l’emploi de tels
produits doivent être observées. Les zones de travail doivent
2 Références
être suffisamment aérées et éloignées de sources de chaleur, de
feux découverts ou de flammes.
ISO 3059, Essais non destructifs - Méthodes d’évaluation
indirecte des sources de radiation ultraviolette.
4.2 Dans les cas d’utilisation de sources de radiation ultravio-
ISO 3453, Essais non destructifs - Contrôle par ressuage -
lette, on doit s’assurer que les radiations non filtrées de la
Moyens de vérification.
source de radiation ultraviolette ne parviennent pas directement
dans les yeux des opérateurs. Qu’il fasse partie intégrante de la
lampe ou en soit un élément séparé, le filtre à radiation ultravio-
3 Principe
lette doit toujours être conservé en bon état. (Se reporter à
I’ISO 3059.)
Le contrôle par ressuage consiste essentiellement en la succes-
sion d’opérations suivantes :
4.3 Les produits et matériels de contrôle par ressuage doi-
a) Préparation de la surface du matériau ou de l’élément à
vent être utilisés avec prudence et toujours en suivant les ins-

contrôler par un nettoyage préliminaire et un dégraissage. tructions fournies par le fabricant.

---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 34524984 (FI

5 Classification des produits de contrôle par B: des suspensions ou solutions aqueuses

ressuage
1 poudre en suspension dans l’eau
2 poudre dissoute dans l’eau
5.1 Généralités
C: poudres en suspension dans des solvants volatils,

Les produits de contrôle par ressuage sont créés et choisis con- anhydres, ceux-ci étant

formément au produit ou élément à essayer et à son état de sur-
1 ininflammables
face, ainsi que selon les conditions dans lesquelles le contrôle
doit être effectué. Des assortiments de produits compatibles 2 inflammables
entre eux sont destinés à des usages spéciaux [appelés «systè-
mes» (voir annexe AH, chaque assortiment contenant (entière-
5.5 Classification des systèmes de contrôle par
ment ou partiellement)
ressuage
un pénétrant indicateur (pénétrant),
Dans le cadre de la présente Norme internationale, les systèmes
de contrôle par ressuage sont classés
un solvant de l’excès du pénétrant (solvant),
selon la méthode de contrôle:
un révélateur du pénétrant (révélateur),
A: contrôle par ressuage fluorescent
caractérisés par des données présentées dans un formulaire
recommandé (voir annexe B). B: contrôle par ressuage coloré
C: contrôle par ressuage mixte
NOTES
selon le type de pénétrant (méthode d’élimination de
1 Les produits de contrôle par ressuage constituant un assortiment

ne doivent pas détériorer le matériau ou l’élément à essayer. l’excès du pénétrant) :

2 Les produits pour le nettoyage préliminaire des surfaces d’essai ne
1 lavable à l’eau
sont pas considérés comme produits de contrôle par ressuage.
2 post-émulsifiable
3 extractible par solvant
5.2 Pénétrants
NOTES
Dans le cadre de la présente Norme internationale, les péné-
1 II ne convient pas de conclure que tous les produits de ressuage se
trants sont classés en
rapportant à une méthode ou à un type, sont compatibles et ont la
même sensibilité. II n’est pas recommandé de mélanger les produits
A : pénétrants fluorescents
provenant des fournisseurs différents. On doit donc prendre soin, en
choisissant les pénétrants, de s’assurer qu’ils sont compatibles entre
B : pénétrants colorés
eux et conviennent à l’essai.
2 Le contrôle par ressuage fluorescent ne doit pas être effectué après
C : pénétrants mixtes (fluorescentkoloré)
le contrôle par ressuage coloré, à moins que le mode opératoire ait été
préalablement spécifié.
D : pénétrants spéciaux
3 II est recommandé que le fabricant et l’utilisateur approuvent le
même système de classification.
5.3 Solvants de l’excès du pénétrant
Les modes d’élimination du pénétrant sont classés en trois
6 Conditions d’essai
catégories principales, c’est-à-dire selon qu’ils mettent en jeu
l’utilisation
6.1 Compatibilité des produits
A: de l’eau uniquement
6.1.1 Tous les produits de contrôle par ressuage doivent être
B : d’émulsifiants :
compatibles avec les produits à examiner, particulièrement vis-
à-vis des effets de corrosion à long terme.
1 émulsifiants lipophiles
2 émulsifiants hydrophiles
6.1.2 Pour vérifier la compatibilité il peut être nécessaire
d’effectuer un essai spécial, dont la nature dépend des produits
C: de solvant sous forme liquide
à examiner.
5.4 Révélateurs
6.1.3 Dans les cas où peut avoir lieu une contamination des
combustibles, des lubrifiants, des fluides hydrauliques, etc. par

Les révélateurs peuvent être des produits de ressuage ayant un effet nuisible, des précau-

tions doivent être prises au cours du nettoyage après le con-
A: des poudres sèches
trôle (voir aussi 11.1).
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 34524984 (FI
crites, indiquées dans la spécification de l’assortiment des
6.1.4 II faut prendre des précautions pour s’assurer que les

opérations de nettoyage préliminaire, dégraissage et séchage matériaux à utiliser (voir annexe A). D’autres températures

n’affectent pas les résultats du contrôle. peuvent être utilisées, à condition que le fabricant approuve

l’utilisation des produits dans de telles conditions.
6.2 Nettoyage préliminaire et préparation de la
7.1.2 Méthode d’application
surface à examiner
La surface à examiner doit être mouillée de facon complète et
6.2.1 Tous les matériaux et procédés de nettoyage doivent
uniforme par le pénétrant. Le pénétrant peut être appliqué au
être compatibles avec les produits de ressuage et le produit à
pinceau, au pistolet, par pulvérisation, par arrosage ou par
examiner. Pour éliminer le revêtement de protection, par exem-
immersion de la pièce.
ple la peinture, il convient d’utiliser un procédé chimique agréé
qui permet d’éviter la pénétration des produits dans toute dis-
7.1.3 Temps d’imprégnation
continuité de la surface.
Le temps d’imprégnation dépend des propriétés du pénétrant,
de la température d’essai, du produit à examiner et des défauts
6.2.2 Les surfaces et les discontinuités éventuelles doivent
concrets. En aucun cas le pénétrant ne doit sécher au cours de
être propres et exemptes de contamination. La propreté et la
l’imprégnation. En cas de nécessité, la surface doit être mouil-
rugosité de la surface doivent satisfaire aux exigences spéci-
lée à nouveau par le pénétrant. Le temps durant lequel la sur-
fiées.
face reste complètement mouillée ne doit pas être inférieur à
celui recommandé par le fabricant du pénétrant. Cependant,
NOTES
une durée d’imprégnation plus longue ne diminue pas la sensi-
1 II est préférable d’utiliser, dans la mesure du possible, des métho-
bilité mais, en général, le temps d’imprégnation plus long faci-
des chimiques pour éliminer les contaminants. Les méthodes physi-
lite la révélation des discontinuités.
ques éliminent essentiellement les contaminants se trouvant en sur-
face, mais sont généralement incapables d’éliminer ceux qui se trou-
vent dans les discontinuités. Une déformation plastique du métal, telle
7.2 Application de I’émulsifiant
que peut en produire le grenaillage, est capable d’obturer totalement
ou partiellement les discontinuités et d’empêcher ou de restreindre
7.2.1 Si la nature du pénétrant l’exige, après écoulement du
ainsi la pénétration des pénétrants.
temps d’imprégnation, un émulsifiant approprié doit être appli-
2 II est recommandé, si c’est admissible, de procéder à une attaque
qué, sur la surface à examiner, par immersion, arrosage ou pul-
chimique après l’emploi d’une méthode physique de l’élimination des
vérisation.
contaminants. L’emploi des moyens de nettoyage préliminaire pourra,
par exemple, élever la sensibilité du contrôle aux discontinuités étroi-

tes. II est indispensable d’effectuer une neutralisation à l’aide de 7.2.2 Le temps d’émulsification est variable et dépend des

moyens chimiques appropriés pour éliminer toute trace résiduelle de
conditions prédominantes, de l’état de surface et du type de
décapant ou de nettoyant.
discontinuité recherché. Les instructions du fabricant doivent
donc être observées. Généralement, le temps d’émulsification
doit être suffisant pour permettre ensuite un lavage efficace à
6.3 Dégraissage
l’eau de la surface à examiner, mais il ne doit pas être excessif
pour ne pas laver le pénétrant de toutes discontinuités.
Avant d’appliquer le pénétrant, la surface à examiner doit être
dégraissée à condition qu’il n’y ait pas d’incompatibilité avec les
solvants de dégraissage. Après dégraissage, le pénétrant doit
7.3 Élimination de l’excès de pénétrant
être appliqué dans le plus court délai compatible avec la néces-
sité d’atteindre effectivement la température spécifiée en 7.1.1.
7.3.1 Généralités
Après un temps d’imprégnation ou d’émulsification suffisant, la
6.4 Séchage
pellicule superficielle de pénétrant et d’émulsifiant doit être éli-
minée. Une élimination insuffisante laisse subsister un fond qui
II est indispensable de sécher soign
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.