Corrosion of metals and alloys — Determination of the critical crevice temperature (CCT) for stainless steels under potentiostatic control

ISO 18089:2015 describes the procedure for determining the critical crevice temperature (CCT) for stainless steels under potentiostatic control. The principal advantage of the test is the rapidity with which the CCT can be measured in a single test procedure. The CCT, as determined in this International Standard, can be used as a relative index of performance, for example, to compare the relative performance of different grades of stainless steel. The test described in this International Standard is not intended to determine the temperature at which crevice corrosion will occur in service. This method is not intended for materials with critical pitting temperature (CPT) values below 20 °C measured in accordance with ISO 17864, when measured in the same test solution and at the same potential

Corrosion des métaux et alliages — Détermination de la température critique de corrosion caverneuse (TCCC) des aciers inoxydables sous contrôle potentiostatique

ISO 18089:2015 décrit le mode opératoire permettant de déterminer la température critique de corrosion caverneuse (TCCC) des aciers inoxydables sous contrôle potentiostatique. Le principal avantage de l'essai réside dans la rapidité avec laquelle il est possible de mesurer la température critique de corrosion caverneuse en un seul mode opératoire d'essai. La température critique de corrosion caverneuse, déterminée selon la présente Norme internationale, peut servir d'indice relatif de performance, par exemple pour comparer les performances relatives de différentes nuances d'acier inoxydable. L'essai décrit dans la présente Norme internationale n'est pas destiné à déterminer la température à laquelle des crevasses apparaîtront en utilisation. La présente méthode n'est pas destinée aux matériaux dont la température critique de piqûration (TCP), mesurée conformément à l'ISO 17864, dans la même solution d'essai et avec le même potentiel, présente des valeurs inférieures à 20 °C.

General Information

Status
Published
Publication Date
04-Nov-2015
Current Stage
9093 - International Standard confirmed
Start Date
09-Mar-2021
Completion Date
09-Mar-2021
Ref Project

Buy Standard

Standard
ISO 18089:2015 - Corrosion of metals and alloys -- Determination of the critical crevice temperature (CCT) for stainless steels under potentiostatic control
English language
13 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 18089:2015 - Corrosion des métaux et alliages -- Détermination de la température critique de corrosion caverneuse (TCCC) des aciers inoxydables sous contrôle potentiostatique
French language
13 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL ISO
STANDARD 18089
First edition
2015-11-01
Corrosion of metals and alloys —
Determination of the critical crevice
temperature (CCT) for stainless steels
under potentiostatic control
Corrosion des métaux et alliages — Détermination de la température
critique de corrosion caverneuse (TCCC) des aciers inoxydables sous
contrôle potentiostatique
Reference number
ISO 18089:2015(E)
ISO 2015
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 18089:2015(E)
COPYRIGHT PROTECTED DOCUMENT
© ISO 2015, Published in Switzerland

All rights reserved. Unless otherwise specified, no part of this publication may be reproduced or utilized otherwise in any form

or by any means, electronic or mechanical, including photocopying, or posting on the internet or an intranet, without prior

written permission. Permission can be requested from either ISO at the address below or ISO’s member body in the country of

the requester.
ISO copyright office
Ch. de Blandonnet 8 • CP 401
CH-1214 Vernier, Geneva, Switzerland
Tel. +41 22 749 01 11
Fax +41 22 749 09 47
copyright@iso.org
www.iso.org
ii © ISO 2015 – All rights reserved
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 18089:2015(E)
Contents Page

Foreword ........................................................................................................................................................................................................................................iv

Introduction ..................................................................................................................................................................................................................................v

1 Scope ................................................................................................................................................................................................................................. 1

2 Normative references ...................................................................................................................................................................................... 1

3 Terms and definitions ..................................................................................................................................................................................... 1

4 Principle ........................................................................................................................................................................................................................ 2

5 Equipment ................................................................................................................................................................................................................... 2

6 Procedure..................................................................................................................................................................................................................... 3

6.1 Preparation of reference electrodes ..................................................................................................................................... 3

6.2 Preparation of specimen................................................................................................................................................................. 3

6.3 Preparation of solution .................................................................................................................................................................... 4

6.4 Setting up the test ................................................................................................................................................................................. 4

6.5 Ending test .................................................................................................................................................................................................. 5

7 Assessment of results ...................................................................................................................................................................................... 5

8 Test report ................................................................................................................................................................................................................... 5

Annex A (informative) Examples of how the connections of the electrode can be made ..............................7

Annex B (normative) Schematic representation of different crevice formers used

for CCT-measurements ................................................................................................................................................................................... 8

Annex C (normative) Calibration of specimen temperature vs. solution temperature if a

specimen holder is used ............................................................................................................................................................................11

Annex D (informative) Potential difference of selected reference electrodes at 25 °C with

respect to the standard hydrogen electrode (SHE)........................................................................................................12

Bibliography .............................................................................................................................................................................................................................13

© ISO 2015 – All rights reserved iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 18089:2015(E)
Foreword

ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of national standards

bodies (ISO member bodies). The work of preparing International Standards is normally carried out

through ISO technical committees. Each member body interested in a subject for which a technical

committee has been established has the right to be represented on that committee. International

organizations, governmental and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work.

ISO collaborates closely with the International Electrotechnical Commission (IEC) on all matters of

electrotechnical standardization.

The procedures used to develop this document and those intended for its further maintenance are

described in the ISO/IEC Directives, Part 1. In particular the different approval criteria needed for the

different types of ISO documents should be noted. This document was drafted in accordance with the

editorial rules of the ISO/IEC Directives, Part 2 (see www.iso.org/directives).

Attention is drawn to the possibility that some of the elements of this document may be the subject of

patent rights. ISO shall not be held responsible for identifying any or all such patent rights. Details of

any patent rights identified during the development of the document will be in the Introduction and/or

on the ISO list of patent declarations received (see www.iso.org/patents).

Any trade name used in this document is information given for the convenience of users and does not

constitute an endorsement.

For an explanation on the meaning of ISO specific terms and expressions related to conformity

assessment, as well as information about ISO’s adherence to the WTO principles in the Technical

Barriers to Trade (TBT) see the following URL: Foreword - Supplementary information

The committee responsible for this document is ISO/TC 156, Corrosion of metals and alloys.

iv © ISO 2015 – All rights reserved
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 18089:2015(E)
Introduction

Stainless steel is susceptible to pitting corrosion, crevice corrosion, and stress-corrosion cracking,

etc., although it is used as generally corrosion-resistant material. The basic methodology for testing

localized corrosion was first standardized in ASTM G 150. This method describes the susceptible to

pitting corrosion and it is also standardized in ISO 17864. In this International Standard, the susceptible

to crevice corrosion is examined. This is performed by recording the electrochemical critical crevice

corrosion temperature for a material using a specific crevice former. Crevice corrosion phenomenon is

generally of a random nature and therefore these measurements require at least a couple of values.

© ISO 2015 – All rights reserved v
---------------------- Page: 5 ----------------------
INTERNATIONAL STANDARD ISO 18089:2015(E)
Corrosion of metals and alloys — Determination of the
critical crevice temperature (CCT) for stainless steels
under potentiostatic control
1 Scope

This International Standard describes the procedure for determining the critical crevice temperature

(CCT) for stainless steels under potentiostatic control.

The principal advantage of the test is the rapidity with which the CCT can be measured in a single test

procedure. The CCT, as determined in this International Standard, can be used as a relative index of

performance, for example, to compare the relative performance of different grades of stainless steel.

The test described in this International Standard is not intended to determine the temperature at which

crevice corrosion will occur in service.

This method is not intended for materials with critical pitting temperature (CPT) values below

20 °C measured in accordance with ISO 17864, when measured in the same test solution and at the

same potential
2 Normative references

The following documents, in whole or in part, are normatively referenced in this document and are

indispensable for its application. For dated references, only the edition cited applies. For undated

references, the latest edition of the referenced document (including any amendments) applies.

ISO 3696, Water for analytical laboratory use — Specification and test methods
ISO 8044, Corrosion of metals and alloys — Basic terms and definitions

ISO 17864, Corrosion of metals and alloys — Determination of the critical pitting temperature under

potientiostatic control

ISO 18070, Corrosion of metals and alloys — Crevice corrosion formers with disc springs for flat specimens

or tubes of stainless steels in corrosive solutions
3 Terms and definitions

For the purposes of this document, the terms and definitions given in ISO 8044, ISO 17864 and the

following apply.
3.1
critical crevice temperature
CCT

lowest temperature on the surface of the specimen at which stable propagating crevice corrosion

occurs under specified test conditions

Note 1 to entry: The critical crevice corrosion temperature is defined as the temperature of the specimen at

which the current density exceeds a specified value. A recommended value is 10 μA cm , referring to area

exposes in the measurement to make sure that it is above the passive current, for 60 s. A 60 s delay is used in

order to ensure that the observed current increase originates from stable propagating crevice corrosion, and not

[4]
a short-lived current peak.
© ISO 2015 – All rights reserved 1
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 18089:2015(E)
3.2
temperature ramp rate

rate at which the temperature of the surface of the specimen is increased during the test

4 Principle

4.1 The test involves increasing the temperature of the surface of the specimen at a specified rate,

while exposing the specimen to a solution and maintaining the potential of the specimen at a specified

value. The temperature of the surface of the specimen is increased by heating the solution.

4.2 The temperature ramp rate, environment and applied potential may be varied, depending on

the material.
5 Equipment

5.1 Experimental set-up is a vessel with immersion heater or a thermostatic bath.

5.1.1 The test specimen, a reference electrode connected appropriately for measuring the electrode

potential, see 5.10, an auxiliary electrode, a port for insertion of a temperature-measuring device and a

facility for stirring the solution in a repeatable manner.

NOTE This can be achieved using a mechanical stirring device, using a peristaltic pump or by bubbling inert

gas through the solution at a controlled rate.

5.1.2 Any part of the test cell or specimen holder that comes into contact with the solution shall be

constructed from an inert material. The connection of the electrode shall be design so no corrosion

occurs in the connection point.
NOTE 1 Examples of how the connections can be made are given in Annex A.

NOTE 2 Polycarbonates, glass, polytetrafluoroethylene (PTFE), polypropylene (PP), polyethylene (HD-PE) are

suitable materials but styrolic plastics are not allowed.

5.1.3 The ratio of the volume of solution in the test cell to the specimen area shall be at least 100 ml/cm

specimen area.

5.2 Potentiostat shall be capable of controlling the electrode potential to within ±1 mV of a preset value.

5.3 Electrode potential-measuring instrument with a high input impedance of the order of 10 Ω to

10 Ω, to minimize current drawn from the system during measurement. The sensitivity and accuracy of

the instrument shall be sufficient to detect a change of 1,0 mV.

5.4 Current-measuring instruments capable of measuring a current to within 2 % of the actual value.

The current in the circuit is evaluated from the potential drop measured across a known resistor.

NOTE In many potentiostats, this measurement is made internally, but measurements can also be made

externally by locating a resistor in the current line from the auxiliary electrode to the auxiliary connection on

the potentiostat.

5.5 Temperature controller capable of increasing the temperature of the surface of the specimen from

2 °C to 100 °C at a controlled rate. This is achieved by heating or cooling the solution. Above 10 °C, the

average rate of temperature change of the specimen shall be controlled to within ±30 % of the desired

value, where the average is calculated over a temperature range of 10 °C.
NOTE At temperatures above 85 °C, avoid evaporation by suitable equipment.
2 © ISO 2015 – All rights reserved
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 18089:2015(E)

5.6 Temperature measurement instrumentation capable of measuring the temperature of the test

solution with an accuracy of ±1 °C.

5.7 Crevice formers or specimen holders of different types can be used in this International Standard.

NOTE Annex B describes examples of different crevice formers and relevant aspects concerning these. Other

different types of crevice formers can be used if relevant parties agree.
5.8 Test solution, commonly containing of chlorides.

5.9 Auxiliary electrode of high-purity platinum or other materials inert to the test solution. The auxiliary

electrode may be constructed in the form of thin foil, a sheet, a rod, or in the form of a gauze. It can also be

supported on a glass frame. The area of the auxiliary electrode shall be at least the area of the specimen.

5.10 Reference electrode shall be maintained at ambient temperature exter
...

NORME ISO
INTERNATIONALE 18089
Première édition
2015-11-01
Corrosion des métaux et alliages —
Détermination de la température
critique de corrosion caverneuse
(TCCC) des aciers inoxydables sous
contrôle potentiostatique
Corrosion of metals and alloys — Determination of the critical crevice
temperature (CCT) for stainless steels under potentiostatic control
Numéro de référence
ISO 18089:2015(F)
ISO 2015
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 18089:2015(F)
DOCUMENT PROTÉGÉ PAR COPYRIGHT
© ISO 2015, Publié en Suisse

Droits de reproduction réservés. Sauf indication contraire, aucune partie de cette publication ne peut être reproduite ni utilisée

sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique, y compris la photocopie, l’affichage sur

l’internet ou sur un Intranet, sans autorisation écrite préalable. Les demandes d’autorisation peuvent être adressées à l’ISO à

l’adresse ci-après ou au comité membre de l’ISO dans le pays du demandeur.
ISO copyright office
Ch. de Blandonnet 8 • CP 401
CH-1214 Vernier, Geneva, Switzerland
Tel. +41 22 749 01 11
Fax +41 22 749 09 47
copyright@iso.org
www.iso.org
ii © ISO 2015 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 18089:2015(F)
Sommaire Page

Avant-propos ..............................................................................................................................................................................................................................iv

Introduction ..................................................................................................................................................................................................................................v

1 Domaine d’application ................................................................................................................................................................................... 1

2 Références normatives ................................................................................................................................................................................... 1

3 Termes et définitions ....................................................................................................................................................................................... 1

4 Principe .......................................................................................................................................................................................................................... 2

5 Matériel .......................................................................................................................................................................................................................... 2

6 Mode opératoire.................................................................................................................................................................................................... 3

6.1 Préparation des électrodes de référence .......................................................................................................................... 3

6.2 Préparation de l’éprouvette ......................................................................................................................................................... 3

6.3 Préparation de la solution ............................................................................................................................................................. 4

6.4 Réalisation de l’essai .......................................................................................................................................................................... 4

6.5 Fin de l’essai .............................................................................................................................................................................................. 5

7 Évaluation des résultats ................................................................................................................................................................................ 5

8 Rapport d’essai ....................................................................................................................................................................................................... 6

Annex A (informative) Exemples de raccordements de l’électrode ..................................................................................... 7

Annex B (normative) Représentation schématique de différents éléments initiateurs

de l’effet de crevasses utilisés pour mesurer la température critique de

corrosion caverneuse ...................................................................................................................................................................................... 8

Annex C (normative) Étalonnage de la température de l’éprouvette par rapport à la

température de la solution en cas d’utilisation d’un porte-éprouvette ...................................................11

Annex D (informative) Potentiel des électrodes de référence sélectionnées, à 25 °C, par

rapport à l’électrode normale à hydrogène (ENH) ......... ................................................................................................12

Bibliographie ...........................................................................................................................................................................................................................13

© ISO 2015 – Tous droits réservés iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 18089:2015(F)
Avant-propos

L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d’organismes

nationaux de normalisation (comités membres de l’ISO). L’élaboration des Normes internationales est

en général confiée aux comités techniques de l’ISO. Chaque comité membre intéressé par une étude

a le droit de faire partie du comité technique créé à cet effet. Les organisations internationales,

gouvernementales et non gouvernementales, en liaison avec l’ISO participent également aux travaux.

L’ISO collabore étroitement avec la Commission électrotechnique internationale (IEC) en ce qui

concerne la normalisation électrotechnique.

Les procédures utilisées pour élaborer le présent document et celles destinées à sa mise à jour sont

décrites dans les Directives ISO/IEC, Partie 1. Il convient, en particulier de prendre note des différents

critères d’approbation requis pour les différents types de documents ISO. Le présent document a été

rédigé conformément aux règles de rédaction données dans les Directives ISO/IEC, Partie 2 (voir www.

iso.org/directives).

L’attention est appelée sur le fait que certains des éléments du présent document peuvent faire l’objet de

droits de propriété intellectuelle ou de droits analogues. L’ISO ne saurait être tenue pour responsable

de ne pas avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence. Les détails concernant

les références aux droits de propriété intellectuelle ou autres droits analogues identifiés lors de

l’élaboration du document sont indiqués dans l’Introduction et/ou dans la liste des déclarations de

brevets reçues par l’ISO (voir www.iso.org/brevets).

Les appellations commerciales éventuellement mentionnées dans le présent document sont données

pour information, par souci de commodité, à l’intention des utilisateurs et ne sauraient constituer

un engagement.

Pour une explication de la signification des termes et expressions spécifiques de l’ISO liés à

l’évaluation de la conformité, ou pour toute information au sujet de l’adhésion de l’ISO aux principes

de l’OMC concernant les obstacles techniques au commerce (OTC), voir le lien suivant: Avant-propos —

Informations supplémentaires.

Le comité chargé de l’élaboration du présent document est l’ISO/TC 156, Corrosion des métaux et alliages.

iv © ISO 2015 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 18089:2015(F)
Introduction

Bien qu’il soit utilisé en tant que matériau globalement résistant à la corrosion, l’acier inoxydable

est susceptible de corrosion par piqûres, de corrosion caverneuse, de fissuration par corrosion sous

contrainte, etc. La méthodologie de base des essais de corrosion localisée a été normalisée en premier

lieu dans l’ASTM G 150. Cette méthode décrit la susceptibilité à la corrosion par piqûres ; elle est

également normalisée dans l’ISO 17864. La présente Norme internationale examine la susceptibilité

à la corrosion caverneuse. Elle utilise pour cela des essais électrochimiques au cours desquels la

température critique de corrosion caverneuse pour un matériau utilisant un élément initiateur de

l’effet de crevasses spécifique est enregistrée. Le phénomène de corrosion caverneuse est normalement

de nature aléatoire, de ce fait sa mesure nécessite au moins deux valeurs.
© ISO 2015 – Tous droits réservés v
---------------------- Page: 5 ----------------------
NORME INTERNATIONALE ISO 18089:2015(F)
Corrosion des métaux et alliages — Détermination de la
température critique de corrosion caverneuse (TCCC) des
aciers inoxydables sous contrôle potentiostatique
1 Domaine d’application

La présente Norme internationale décrit le mode opératoire permettant de déterminer la température

critique de corrosion caverneuse (TCCC) des aciers inoxydables sous contrôle potentiostatique.

Le principal avantage de l’essai réside dans la rapidité avec laquelle il est possible de mesurer la

température critique de corrosion caverneuse en un seul mode opératoire d’essai. La température

critique de corrosion caverneuse, déterminée selon la présente Norme internationale, peut servir

d’indice relatif de performance, par exemple pour comparer les performances relatives de différentes

nuances d’acier inoxydable.

L’essai décrit dans la présente Norme internationale n’est pas destiné à déterminer la température à

laquelle des crevasses apparaîtront en utilisation.

La présente méthode n’est pas destinée aux matériaux dont la température critique de piqûration (TCP),

mesurée conformément à l’ISO 17864, dans la même solution d’essai et avec le même potentiel, présente

des valeurs inférieures à 20 °C.
2 Références normatives

Les documents ci-après, dans leur intégralité ou non, sont des références normatives indispensables à

l’application du présent document. Pour les références datées, seule l’édition citée s’applique. Pour les

références non datées, la dernière édition du document de référence s’applique (y compris les éventuels

amendements).

ISO 3696, Eau pour laboratoire à usage analytique — Spécification et méthodes d’essai

ISO 8044, Corrosion des métaux et alliages — Termes principaux et définitions

ISO 17864, Corrosion des métaux et alliages — Détermination de la température critique de piqûration des

aciers inoxydables sous contrôle potentiostatique

ISO 18070, Corrosion des métaux et alliages — Dispositif d’essai de corrosion par crevasse avec rondelles

ressort pour échantillons plats ou tubulaires d’acier inoxydable en solution corrosive

3 Termes et définitions

Pour les besoins du présent document, les termes et définitions donnés dans l’ISO 8044, l’ISO 17864

ainsi que les suivants s’appliquent.
© ISO 2015 – Tous droits réservés 1
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 18089:2015(F)
3.1
température critique de corrosion caverneuse
TCCC

température la plus basse à la surface de l’éprouvette à laquelle se produit la corrosion caverneuse se

propageant de manière stable, dans des conditions d’essai données

Note 1 à l’article: à l’article : La température critique de corrosion caverneuse est définie comme étant

la température de l’éprouvette à laquelle la densité du courant dépasse une valeur donnée. Il est recommandé

d’utiliser une valeur de 10 μA cm , portant sur l’aire exposée au mesurage, et ce pendant 60 s, afin de s’assurer

que la densité de courant passif est dépassée. Ce délai de 60 s permet de garantir que l’augmentation de courant

observée est bien due à des crevasses se propageant de manière stable et qu’il ne s’agit pas de pics de courant

[4]
transitoires.
3.2
vitesse d’augmentation de la température

vitesse à laquelle la température de la surface de l’éprouvette augmente au cours de l’essai

4 Principe

4.1 L’essai consiste à augmenter la température de la surface de l’éprouvette à une vitesse donnée, tout

en exposant cette éprouvette dans une solution et en maintenant le potentiel de l’éprouvette à une valeur

donnée. La température de la surface de l’éprouvette est augmentée en chauffant la solution.

4.2 La vitesse d’augmentation de la température, le milieu et le potentiel appliqué peuvent varier en

fonction du matériau.
5 Matériel
5.1 Montage expérimental : récipient avec thermoplongeur ou bain thermostatique.

5.1.1 L’éprouvette d’essai, une électrode de référence raccordée de manière appropriée pour permettre

la mesure du potentiel d’électrode, voir 5.10, une électrode auxiliaire, un orifice pour l’insertion d’un

appareil de mesurage de la température et un dispositif pour agiter la solution de manière répétable.

NOTE Pour ce faire, il est possible d’utiliser un agitateur mécanique ou une pompe péristaltique, ou

simplement d’insuffler des bulles de gaz inerte dans la solution, à une vitesse contrôlée.

5.1.2 Toutes les parties de la cellule d’essai ou du porte-éprouvette entrant en contact avec la solution

doivent être fabriquées dans un matériau inerte. Le raccordement de l’électrode doit être conçu de sorte

à éviter toute corrosion au point de raccordement.
NOTE 1 Des exemples de réalisation des raccordements sont donnés à l’Annexe A.

NOTE 2 Les polycarbonates, le verre, le polytétrafluoréthylène (PTFE), le polypropylène (PP) et le polyéthylène

(HD-PE) conviennent, mais les plastiques à base de styrol ne sont pas admis.

5.1.3 Le rapport du volume de solution dans la cellule d’essai à l’aire de l’éprouvette doit être au moins

de 100 ml/cm .

5.2 Le potentiostat doit pouvoir contrôler le potentiel d’électrode à ± 1 mV près d’une valeur de consigne.

5.3 Appareil de mesurage du potentiel d’électrode ayant une impédance d’entrée élevée, de l’ordre de

11 14

10 Ω à 10 Ω, afin de réduire au minimum le courant prélevé sur le système au cours du mesurage. La

sensibilité et l’exactitude de l’appareil doivent être suffisantes pour détecter une variation de 1,0 mV.

2 © ISO 2015 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 18089:2015(F)

5.4 Appareils de mesurage du courant, capables de mesurer un courant à 2 % de la valeur réelle. Dans

le circuit, le courant est évalué à partir de la chute de potentiel mesurée sur une résistance connue.

NOTE Sur de nombreux potentiostats, ce mesurage est interne, mais les mesurages peuvent également être

externes, en plaçant une résistance dans la ligne de courant entre l’électrode auxiliaire et son raccordement au

potentiostat.

5.5 Régulateur de température, capable de porter la température de la surface de l’éprouvette de 2 °C

à 100 °C à une vitesse contrôlée, ce qu’on obtient en chauffant ou en refroidissant la solution. Au-dessus

de 10 °C, la vitesse moyenne de variation de température de l’éprouvette doit être contrôlée à ± 30 % de

la valeur recherchée, la moyenne étant calculée sur une plage de températures de 10 °C.

NOTE À des températures supérieures à 85 °C, éviter l’évaporation à l’aide d’un matériel approprié.

5.6 Appareil de mesurage de la température, capable de mesurer la température de la solution d’essai

avec une exactitude de ± 1 °C.

5.7 Éléments initiateurs de l’effet de crevasses ou porte-éprouvettes : différents types peuvent être

utilisés dans la présente Norme internationale.

NOTE L’Annexe B décrit des exemples de différents éléments initiateurs de l’effet de crevasses et donne des

détails importants les concernant. D’autres différents types d’effet de crevasse peuvent être utilisés sous réserve

de l’accord des parties intéressées.
5.8 Solution d’essai, contenant généralement des chlorures.

5.9 Électrode auxiliaire en platine de haute pureté ou autres matériaux inertes vis-à-vis de la solution

d’essai. L’électrode auxiliaire peut se présenter sous forme de film mince, de feuille ou de tige, ou bien

sous forme de gaze. Elle peut également être supportée sur un cadre en verre. L’aire de l’électrode

auxiliaire doit être au moins égale à celle de l’éprouvette.

5.10 L’électrode de référence doit être maintenue à température ambiante à l’extérieur de la cellule

d’essai et raccordée à cette dernière par l’intermédiaire d’une sonde capillaire de type Luggin.

NOTE Une électrode à l’argent/chlorure d’argent est préférable, mais il existe d’autres solutions. Les potentiels

des électrodes Ag/AgCl à 25 °C par rapport à l’électrode normale à hydrogène à 25 °C sont donnés à l’Annexe D.

6 Mode opératoire
6.1 Préparation des électrodes de référence

6.1.1 La différence de potentiel entre l’électrode de référence et deux électrodes de validation doit être

mesurée. Ces électrodes doivent être traçables par rapport à l’électrode normale à hydrogène et être

utilisées et conservées uniquement en vue de la validation. Si la d
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.