Road vehicles -- Safety glazing materials -- Test methods for resistance to radiation, high temperature, humidity, fire and simulated weathering

Véhicules routiers -- Vitrages de sécurité -- Méthodes d'essai de résistance au rayonnement, aux températures élevées, à l'humidité, au feu et aux conditions climatiques simulées

General Information

Status
Replaced
Publication Date
28-Jul-1999
Withdrawal Date
28-Jul-1999
Current Stage
6060 - International Standard published
Start Date
14-May-1999
Completion Date
29-Jul-1999
Ref Project

RELATIONS

Buy Standard

Standard
ISO 3917:1999 - Road vehicles -- Safety glazing materials -- Test methods for resistance to radiation, high temperature, humidity, fire and simulated weathering
English language
7 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 3917:1999 - Véhicules routiers -- Vitrages de sécurité -- Méthodes d'essai de résistance au rayonnement, aux températures élevées, a l'humidité, au feu et aux conditions climatiques simulées
French language
8 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL ISO
STANDARD 3917
Third edition
1999-07-15
Road vehicles — Safety glazing materials —
Test methods for resistance to radiation,
high temperature, humidity, fire and
simulated weathering
Véhicules routiers — Vitrages de sécurité — Méthodes d'essai de
résistance au rayonnement, aux températures élevées, à l'humidité, au feu
et aux conditions climatiques simulées
Reference number
ISO 3917:1999(E)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 3917:1999(E)
Foreword

ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of national standards bodies (ISO

member bodies). The work of preparing International Standards is normally carried out through ISO technical

committees. Each member body interested in a subject for which a technical committee has been established has

the right to be represented on that committee. International organizations, governmental and non-governmental, in

liaison with ISO, also take part in the work. ISO collaborates closely with the International Electrotechnical

Commission (IEC) on all matters of electrotechnical standardization.

International Standards are drafted in accordance with the rules given in the ISO/IEC Directives, Part 3.

Draft International Standards adopted by the technical committees are circulated to the member bodies for voting.

Publication as an International Standard requires approval by at least 75 % of the member bodies casting a vote.

International Standard ISO 3917 was prepared by Technical Committee ISO/TC 22, Road vehicles, Subcommittee

SC 11, Safety glazing materials.

This third edition cancels and replaces the second edition (ISO 3917:1992), which has been technically revised.

© ISO 1999

All rights reserved. Unless otherwise specified, no part of this publication may be reproduced or utilized in any form or by any means, electronic

or mechanical, including photocopying and microfilm, without permission in writing from the publisher.

International Organization for Standardization
Case postale 56 • CH-1211 Genève 20 • Switzerland
Internet iso@iso.ch
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 2 ----------------------
INTERNATIONAL STANDARD © ISO ISO 3917:1999(E)
Road vehicles — Safety glazing materials — Test methods for
resistance to radiation, high temperature, humidity, fire and
simulated weathering
1 Scope

This International Standard specifies test methods for resistance to radiation, high temperature, humidity, fire and

simulated weathering, relating to the safety requirements for all safety glazing materials in a road vehicle, whatever

the type of glass or the material of which they are composed.
2 Normative references

The following normative documents contain provisions which, through reference in this text, constitute provisions of

this International Standard. For dated references, subsequent amendments to, or revisions of, any of these

publications do not apply. However, parties to agreements based on this International Standard are encouraged to

investigate the possibility of applying the most recent editions of the normative documents indicated below. For

undated references, the latest edition of the normative document referred to applies. Members of ISO and IEC

maintain registers of currently valid International Standards.
ISO 3536:1999, Road vehicles — Safety glazing materials — Vocabulary.
ISO 3537:1999, Road vehicles — Safety glazing materials — Mechanical tests.

ISO 3538:1997, Road vehicles — Safety glazing materials — Test methods for optical properties.

ISO 3795:1989, Road vehicles, and tractors and machinery for agriculture and forestry — Determination of burning

behaviour of interior materials.

ISO 4892-1:1999, Plastics — Methods of exposure to laboratory light sources — Part 1: General guidance.

ISO 4892-2:1994, Plastics — Methods of exposure to laboratory light sources — Part 2: Xenon-arc sources.

ISO 4892-4:1994, Plastics — Methods of exposure to laboratory light sources — Part 4: Open-flame carbon-arc

lamp.
ISO 15082:1999, .
Road vehicles — Tests for rigid plastic safety glazing materials
3 Terms and definitions

For the purposes of this International Standard, the terms and definitions given in ISO 3536 apply.

---------------------- Page: 3 ----------------------
© ISO
ISO 3917:1999(E)
4 Test conditions

Unless otherwise specified, the test shall be carried out under the following conditions:

 ambient temperature: 20 °C – 5 °C;
 atmospheric pressure: 86 kPa to 106 kPa (860 mbar to 1 060 mbar);
 relative humidity: (60 – 20) %.
5 Application of test

For certain types of safety glazing material, it is not necessary to carry out all the tests specified in this International

Standard when the results, according to the purpose of testing, can be predicted with certainty from knowledge of

the properties of the safety glazing material concerned.
6 Radiation test
6.1 Principle

Determination of whether exposure to radiation over an extended period of time produces any appreciable decrease

in regular luminous transmittance or any pronounced discoloration of the safety glazing material.

6.2 Apparatus

6.2.1 Radiation source, consisting of a medium pressure mercury arc lamp with a tubular quartz bulb of ozone-

free type; the bulb axis shall be vertical. The nominal dimensions of the lamp shall be 360 mm in length by 9,5 mm

in diameter. The arc length shall be 300 mm – 14 mm. The lamp shall be operated at 750 W – 50 W.

Any other source of radiation which produces the same effect as the lamp specified above may be used. To check

that the effects of another source are the same, a comparison shall be made by measuring the amount of energy

emitted within a wavelength range of 300 nm to 450 nm, all other wavelengths being removed by the use of suitable

filters. The alternative source shall then be used with these filters.

In the case of safety glazing material for which there is no satisfactory correlation between this test and the

conditions of use, it will be necessary to review the test conditions.

6.2.2 Power supply transformer and capacitor, which shall be capable of supplying to the lamp (6.2.1) a starting

peak voltage of 1 100 V minimum and an operating voltage of 500 V – 50 V.

6.2.3 Device for mounting and rotating the test specimens at 1 r/min to 5 r/min about the centrally located

radiation source in order to ensure even exposure.
6.3 Test specimen
The size of the test specimens shall be 76 mm ´ 300 mm.
6.4 Procedure

Measure the regular luminous transmittance, determined according to ISO 3538, of three test specimens before

exposure. Protect a portion of each test specimen from the radiation, and then position the test specimen in the test

apparatus 230 mm from, and with its 300 mm dimension parallel to, the lamp axis. Maintain the temperature of the

test specimens at 45 °C – 5 °C throughout the test.

The surface of each test specimen which would represent the outside face of the safety glazing material when

mounted on the vehicle shall face the lamp. For the type of lamp specified in 6.2.1, the exposure time shall be

100 h.

After exposure, measure the luminous transmittance again on each test specimen in the exposed area.

---------------------- Page: 4 ----------------------
© ISO
ISO 3917:1999(E)
6.5 Expression of results

The results of the luminous transmission measurement of the exposed test specimen shall be compared with the

values obtained for unexposed test specimens of the same material. The deviation shall be expressed as a

percentage.
Changes in colour shall be evaluated:

 either by examining the test specimens placed upon a white background and comparing the exposed area with

the area which was protected from the radiation;

 or by measuring the trichromatic coordinates of the test specimen before and after ageing and by calculating

the difference between two colours according to the CIE prescriptions.
7 High temperature test
7.1 Principle

Determination of whether the safety glazing material will withstand exposure to high temperatures over an extended

period of time without its appearance becoming substantially altered.
7.2 Procedure

Heat one or more test specimens of at least 300 mm ´ 300 mm to 100 °C °C. Maintain this temperature for a

period of 2 h, then allow the test specimen(s) to cool to room temperature.

If the safety glazing material has both external surfaces of inorganic material, the test may be carried out by

immersing the test specimen vertically in water boiling at 100 °C °C for the specified period of time, care being

taken to avoid undue thermal shock.

If specimens are cut from windscreens, one edge of the test specimen shall be part of an edge of the windscreen.

7.3 Expression of results

The resistance of the safety glazing material to high temperatures shall be evaluated with reference to bubbles or

other defects produced in the test specimen by the test described in 7.2.

Any defects within 15 mm of an uncut edge, 25 mm from a cut edge or within 10 mm of any cracks which may

develop shall be disregarded.

Any test specimen in which cracks develop to an extent which might confuse the results shall be discarded and

another test specimen shall be tested in its place.
8 Humidity test
8.1 Principle

Determination of whether the safety glazing material will successfully withstand the effects of humidity in the

atmosphere over an extended period of time.
8.2 Procedure

Keep one or more test specimens of at least 300 mm ´ 300 mm vertically for two weeks in a closed container in

which the temperature is maintained at 50 °C – 2 °C and the relative humidity at (95 – 4) %.

International Commission on Illumination
---------------------- Page: 5 ----------------------
© ISO
ISO 3917:1999(E)
These test conditions should exclude any condensation on test specimens.

In the event that several test specimens are tested at the same time, adequate spacing shall be provided between

the test specimens.

Precautions shall be taken to prevent condensate from the walls and ceiling of the test chamber from falling on the

test specimens.

If the test specimens are cut from windscreens, one edge of the test specimen shall be part of an edge of the

windscreen.
8.3 Expression of results
The resistance to humidity shall be evaluated visually by reference to c
...

NORME ISO
INTERNATIONALE 3917
Troisième édition
1999-07-15
Véhicules routiers — Vitrages de
sécurité — Méthodes d'essai de résistance
au rayonnement, aux températures élevées,
à l'humidité, au feu et aux conditions
climatiques simulées
Road vehicles — Safety glazing materials — Test methods for resistance to
radiation, high temperature, humidity, fire and simulated weathering
Numéro de référence
ISO 3917:1999(F)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 3917:1999(F)
Avant-propos

L'ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d'organismes nationaux de

normalisation (comités membres de l'ISO). L'élaboration des Normes internationales est en général confiée aux

comités techniques de l'ISO. Chaque comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du comité

technique créé à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non gouvernementales, en

liaison avec l'ISO participent également aux travaux. L'ISO collabore étroitement avec la Commission

électrotechnique internationale (CEI) en ce qui concerne la normalisation électrotechnique.

Les Normes internationales sont rédigées conformément aux règles données dans les Directives ISO/CEI, Partie 3.

Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques sont soumis aux comités membres pour

vote. Leur publication comme Normes internationales requiert l'approbation de 75 % au moins des comités

membres votants.

La Norme internationale ISO 3917 a été élaborée par le comité technique ISO/TC 22, Véhicules routiers,

sous-comité SC 11, Vitrages de sécurité.

Cette troisième édition annule et remplace la deuxième édition (ISO 3917:1992), dont elle constitue une révision

technique.
© ISO 1999

Droits de reproduction réservés. Sauf prescription différente, aucune partie de cette publication ne peut être reproduite ni utilisée sous quelque

forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l'accord écrit de l'éditeur.

Organisation internationale de normalisation
Case postale 56 • CH-1211 Genève 20 • Suisse
Internet iso@iso.ch
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
NORME INTERNATIONALE © ISO ISO 3917:1999(F)
Véhicules routiers — Vitrages de sécurité — Méthodes d'essai de
résistance au rayonnement, aux températures élevées, à
l'humidité, au feu et aux conditions climatiques simulées
1 Domaine d’application

La présente Norme internationale spécifie les méthodes d'essai de la résistance au rayonnement, aux températures

élevées, à l'humidité, au feu et aux conditions climatiques, relatives aux exigences de sécurité auxquelles sont

soumis tous les vitrages de sécurité utilisés dans les véhicules routiers, quel que soit le type de verre ou de

matériau qui les composent.
2 Références normatives

Les documents normatifs suivants contiennent des dispositions qui, par suite de la référence qui y est faite,

constituent des dispositions valables pour la présente Norme internationale. Pour les références datées, les

amendements ultérieurs ou les révisions de ces publications ne s'appliquent pas. Toutefois, les parties prenantes

aux accords fondés sur la présente Norme internationale sont invitées à rechercher la possibilité d’appliquer les

éditions les plus récentes des documents normatifs indiqués ci-après. Pour les références non datées, la dernière

édition du document normatif en référence s'applique. Les membres de l’ISO et de la CEI possèdent le registre des

Normes internationales en vigueur.
ISO 3536:1999,
Véhicules routiers — Vitrages de sécurité — Vocabulaire.
ISO 3537:1999, Véhicules routiers — Vitrages de sécurité — Essais mécaniques.

ISO 3538:1997, Véhicules routiers — Vitrages de sécurité — Méthodes d'essai des propriétés optiques.

ISO 3795:1989, Véhicules routiers et tracteurs et matériels agricoles et forestiers — Détermination des

caractéristiques de combustion des matériaux intérieurs.

ISO 4892-1:1999, Plastiques — Méthodes d'exposition à des sources lumineuses de laboratoire — Partie 1: Guide

général.

ISO 4892-2:1994, Plastiques — Méthodes d'exposition à des sources lumineuses de laboratoire — Partie 2:

Sources à arc au xénon.

ISO 4892-4:1994, Plastiques — Méthodes d'exposition à des sources lumineuses de laboratoire — Partie 4:

Lampes à arc au carbone.
ISO 15082:1999,

Véhicules routiers — Essais pour les vitrages de sécurité rigides en matières plastiques.

3 Termes et définitions

Pour les besoins de la présente Norme internationale, les définitions données dans l’ISO 3536 s’appliquent.

---------------------- Page: 3 ----------------------
© ISO
ISO 3917:1999(F)
4 Conditions d'essai

Sauf spécification contraire, les essais doivent être effectués dans les conditions suivantes:

 température ambiante: 20 °C – 5 °C;
 pression atmosphérique: 86 kPa à 106 kPa (860 mbar à 1 060 mbar);
 humidité relative: (60 – 20) %.
5 Application des essais

Pour certains types de vitrages de sécurité, il n'est pas nécessaire d'effectuer tous les essais spécifiés dans la

présente Norme internationale, lorsque les résultats, compte tenu du but de ces essais, peuvent être déduits avec

certitude de la connaissance des propriétés du vitrage concerné.
6 Essai de résistance au rayonnement
6.1 Principe

Déterminer si l'exposition à un rayonnement pendant une période de temps prolongée provoque une diminution

appréciable du facteur de transmission lumineuse régulière ou une décoloration prononcée du vitrage de sécurité.

6.2 Appareillage

6.2.1 Source de rayonnement, constituée d’une lampe à arc à vapeur de mercure à pression moyenne,

composée d'une ampoule tubulaire à quartz du type sans ozone dont l'axe est monté verticalement. Les dimensions

nominales de la lampe doivent être de 360 mm pour la longueur et de 9,5 mm pour le diamètre. La longueur de l'arc

doit être de 300 mm – 14 mm. La puissance d'alimentation de la lampe doit être de 750 W – 50 W.

Toute autre source de rayonnement produisant le même effet que la lampe spécifiée ci-dessus peut être utilisée.

Pour vérifier que les effets d'une autre source sont les mêmes, une comparaison doit être faite en mesurant la

quantité d'énergie émise dans une gamme de longueurs d'onde comprise entre 300 nm et 450 nm, toutes les autres

longueurs d'ondes étant éliminées au moyen de filtres appropriés. La source de remplacement doit alors être

utilisée avec ces filtres.

Dans le cas d'un vitrage de sécurité pour lequel la corrélation entre cet essai et les conditions d'utilisation n'est pas

satisfaisante, il est nécessaire de revoir les conditions d'essai.

6.2.2 Transformateur d'alimentation et condensateur, capables de fournir à la lampe (5.2.1) une tension

d'amorçage de crête d'au moins 1 100 V et une tension de service de 500 V ± 50 V.

6.2.3 Dispositif permettant de monter et de faire tourner les éprouvettes d'essai à une vitesse comprise

entre 1 r/min et 5 r/min autour de la source de rayonnement placée en position centrale, de façon à assurer une

exposition uniforme.
6.3 Éprouvette d'essai
Les éprouvettes d'essai doivent mesurer 76 mm ´ 300 mm.
6.4 Mode opératoire

Mesurer le coefficient de transmission lumineuse régulière, déterminé conformément à l'ISO 3538, de trois

éprouvettes d'essai avant l'exposition. Protéger du rayonnement une portion de chaque éprouvette d'essai, puis

placer l'éprouvette d'essai dans l'appareil d'essai à une distance de 230 mm de l'axe de la lampe, la longueur de

l'éprouvette (300 mm) étant parallèle à l'axe de la lampe. Maintenir la température des éprouvettes d'essai à

45 °C ± 5 °C pendant toute la durée de l'essai.
---------------------- Page: 4 ----------------------
© ISO
ISO 3917:1999(F)

Placer devant la lampe la face de chaque éprouvette représentant la face extérieure du vitrage de sécurité monté

sur le véhicule. Pour le type de lampe spécifié en 6.2.1, la durée de l'exposition doit être de 100 h.

Après l'exposition, mesurer à nouveau le coefficient de transmission lumineuse de la surface exposée de chaque

éprouvette.
6.5 Expression des résultats

Les résultats du mesurage de la transmission lumineuse de l'éprouvette exposée doivent être comparés aux

valeurs obtenues pour les éprouvettes d'essai non exposées du même matériau. L'écart doit être exprimé en

pourcentage.
La décoloration doit être évaluée:

 soit en examinant les éprouvettes placées sur un fond blanc et en comparant la surface exposée à la surface

qui a été protégée du rayonnement;

 soit en mesurant les coordonnées trichromatiques de l'éprouvette avant et après le vieillissement et en

calculant la différence entre les deux couleurs conformément aux prescriptions de la CIE .

7 Essai de résistance aux températures élevées
7.1 Principe

Déterminer si le vitrage de sécurité peut supporter une exposition prolongée aux températures élevées sans

modification notable de son aspect.
7.2 Mode opératoire

Chauffer une ou plusieurs éprouvettes d'essai d'au moins 300 mm ´ 300 mm à 100 °C °C. Maintenir cette

température pendant 2 h, puis laisser la ou les éprouvettes refroidir à la température ambiante.

Si les deux surfaces extérieures du vitrage de sécurité sont constituées d'un matériau inorganique, l'essai peut être

effectué en immergeant l'éprouvette verticalement dans de l'eau bouillante à 100 °C °C pendant la période de

temps spécifiée, en prenant soin d'éviter tout choc thermique indésirable.

Si les éprouvettes sont découpées dans un pare-brise, un bord de l'éprouvette d'essai doit être constitué d'une

partie du bord du pare-brise.
7.3 Expression des résultats

La résistance du vitrage de sécurité aux températures élevées doit être évaluée par référence aux bulles ou autres

défauts produits dans les éprouvettes par l'essai décrit en 7.2.

Tout défaut qui pourrait se produire à moins de 15 mm d'un bord non coupé, à moins de 25 mm d'un bord coupé ou

à moins de 10 mm d'une fissure ne doit pas être pris en considération.

Toute éprouvette d'essai dans laquelle il se produit des fissures dans des proportions telles que les résultats

pourraient en être brouillés, doit être rejetée et une autre éprouvette doit être essayée à sa place.

Commission Internationale de l'Éclairage
---------------------- Page: 5 ----------------------
© ISO
ISO 3917:1999(F)
8 Essai de résistance à l'humidité
8.1 Principe

Déterminer si le vitrage de sécurité peut supporter d'une façon satisfaisante les effets de l'humidité atmosphérique

pendant une période de temps prolongée.
8.2 Mode opératoire

Maintenir verticalement une ou plusieurs éprouvettes d'essai d'au moins 300 mm ´ 300 mm pendant 2 semaines

dans une enceinte fermée, où la température est maintenue à 50 °C ± 2 °C et l'humidité relative à (95 ± 4) %.

Ces conditions d'essai doivent exclure toute condensation sur les éprouvettes.

Si plusieurs éprouvettes sont essayées en même temps, un espacement adéquat doit être prévu entre chaque

éprouvette.

Des précautions doivent être prises afin d'empêcher la condensation sur les parois et sur la face supérieure de

l'enceinte d'essai, de tomber sur les éprouvettes.

Si les éprouvettes sont découpées dans un pare-brise, un bord de l'éprouvette d'essai doit être constitué d'une

partie du bord du pare-brise.
8.3 Expression des résultats

La résistance à l'humidité doit être évaluée visuellement par référence aux changements d'apparence du vitrage de

sécurité après l'essai, c'est-à-dire:
 séparation des matériaux constitutifs;
 perte de transparence, conformément à l'ISO 3538.

Il est permis, si nécessaire, d'attendre 48 h avant de procéder à l'évaluation des résultats de l'exposition.

Les changements doivent être évalués sur toute l'éprouvette, à l'exception des zones situées à moins de 10 mm

...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.