Textiles -- Yarn from packages -- Determination of linear density (mass per unit length) by the skein method

Cancels and replaces the first edition (1972). Specifies a method for the determination of the linear density of all types of yarn in package form. Includes seven optional procedures based on different methods of conditioning and preparation. This method is applicable to single yarns; folded yarns; cabled yarns. Not applicable to yarns which stretch more than 0,5 % when the tension, in centinewtons, per unit linear density of yarn, in tex, increases from 0,5 to 1,0. Not applicable to yarns having a linear density greater than 2 000 tex.

Textiles -- Fils sur enroulements -- Détermination de la masse linéique (masse par unité de longueur) par la méthode de l'écheveau

General Information

Status
Published
Publication Date
16-Nov-1994
Current Stage
6060 - International Standard published
Completion Date
17-Nov-1994
Ref Project

RELATIONS

Buy Standard

Standard
ISO 2060:1994 - Textiles -- Yarn from packages -- Determination of linear density (mass per unit length) by the skein method
English language
13 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 2060:1994 - Textiles -- Fils sur enroulements -- Détermination de la masse linéique (masse par unité de longueur) par la méthode de l'écheveau
French language
13 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 2060:1994 - Textiles -- Fils sur enroulements -- Détermination de la masse linéique (masse par unité de longueur) par la méthode de l'écheveau
French language
13 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL ISO
2060
STANDARD
Second edition
1994-12-01
- Yarn from packages -
Textiles
Determination of linear density (mass per
unit length) by the skein method
Textiles - Fils sur enroulements - Determination de Ia masse linkque
(masse par unitb de longueur) par Ia methode de I’kcheveau
Reference number
ISO 2060:1994(E)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 2060: 1994(E)
Foreword
ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide
federation of national Standards bodies (ISO member bodies). The work
of preparing International Standards is normally carried out through ISO
technical committees. Esch member body interested in a subject for
which a technical committee has been established has the right to be
represented on that committee. International organizations, governmental
and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work. ISO
collaborates closely with the International Electrotechnical Commission
(IEC) on all matters of electrotechnical standardization.
Draft International Standards adopted by the technical committees are
circulated to the member bodies for voting. Publication as an International
Standard requires approval by at least 75 % of the member bodies casting
a vote.
International Standard ISO 2060 was prepared by Technical Committee
lSO/TC 38, Textiles, Subcommittee SC 5, Yarn testing.
This second edition cancels and replaces the first edition ISO 2060:1972,
which has been technically revised.
Annexes A and B form an integral patt of this International Standard. An-
nexes C, D and E are for information only.
0 ISO 1994

All rights reserved. Unless otherwise specified, no part of this publication may be reproduced

or utilized in any form or by any means, electronie or mechanical, including photocopying and

microfilm, without Permission in writing from the publisher.
International Organization for Standa rdization
Case Postale 56 l CH-l 21 1 Geneve 20 l Switzerland
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 2 ----------------------
INTERNATIONAL STANDARD 0 60 ISO 2060: 1994(E)
Textiles - Yarn from packages - Determination of
linear density (mass per unit length) by the skein
method
centinewtons, per unit linear density of yarn, in tex,
1 Scope
increases from 0,5 to l,O. Such yarns may be tested
under special conditions if they are accepted by all the
Parties interested in the test results.
This International Standard specifies a method for the
determination of the linear density of all types of yarn
The method is not applicable to yarns having a linear
in package form, with the exception of any yarn that
density greater than 2 000 tex. For such yarns, other
may be the subject of a separate International Stan-
skein lengths and special conditions of reeling may
dard?
be adopted by agreement of the interested Parties.
lt includes seven optional procedures based on dif-
ferent methods of conditioning and preparation (see
4.1 and 4.2). Since the different procedures do not
give the same values, it is essential that the proce- 2 Normative references
dure used is agreed by all Parties interested in the test
results. The following Standards contain provisions which,
through reference in this text, constitute provisions

While this method is designed solely for the determi- of this International Standard. At the time of pub-

nation of mass per unit length of yarn, it is frequently
lication, the editions indicated were valid. All stan-

desirable to combine this determination with tests for dards are subject to revision, and Parties to

strength and/or tests for commercial mass. If, in such agreements based on this International Standard are

a case, skein lengths other than those specified are encouraged to investigate the possibility of applying

used, the length used, and any special corrections the most recent editions of the Standards indicated

based on it, are subject to agreement between the
below. Members of IEC and ISO maintain registers
interested Parties. of currently valid International Standards.
ISO 139: 1973, Textiles - Standard atmospheres for
This method is applicable to
conditioning and testing.
monofilament or multifila-
a) Single yarns (spun,
ISO 1139:1973, Textiles - Designation of yarns.
ment);
ISO 1144:1973, Textiles
b) folded (plied) yarns; - Universal System for des-
igna ting linear density (Tex System).
c) cabled yarns.
ISO 1833:1977 and ISO 1833:1977/Amd.1:1980,

lt is not applicable, except by agreement, to yarns Textiles - Binary fibre mixtures - Quantitative

chemical analysis.
which stretch more than 0,5 % when the tension, in

1) See also ISO 1889:1987, Textile glass - Continuous filament yarns, staple fibre yams, textured yarns and rovings (pack-

Determination of linear density and ISO 10120:1991, Carbon fibre
ages) - - Determination of linear density, which were
prepared specially for the needs of textile glass technologies.
---------------------- Page: 3 ----------------------
0 ISO
ISO 2060: 1994(E)
(2) Amount of dry substance calculated from inde-
3 Definitions
pendent determination of moisture content, for ex-
ample, distillation with an immiscible solvent or
For the purposes of this International Standard, the
titration with Karl Fischer reagent (see also 3.7).
following definitions apply.
3.7 oven-dry mass: Constant mass of a specimen
3.1 linear density: Mass per unit length of a yarn.
obtained by drying in an oven under prescribed con-
lt is expressed in tex or its multiples or submultiples.
ditions of temperature and humidity.
[see ISO 1139:1973 and ISO 1144:1973.]
NOTE 1 Conditions most frequently used are a tempera-
3.2 commercial moisture regain: Arbitrary value
ture of 105 “C + 3 “C and an air supply having a relative
formally adopted as the moisture regain to be used
humidity of 65 % at 20 “C, under which conditions the
with the oven-dry mass when calculating
specimens will not be moisture-free.
a) the linear density,
3.8 yarn package: Length or lengths of yarn in a
form suitable for use, handling, storing or shipping.
Packages may be unsupported, such as balls, skeins
or cakes, or supported, such as bobbins, cops, cones,
b) the commercial or legal mass of a shipment or lot
pirns, spools, tubes or beams.
(consignment) of any specific textile material.
3.9 test skein; lea skein; numbering skein: Small
3.3 commercial allowance: Arbitrary value equiv-
skein which has a prescribed length of yarn and is
alent to the commercial moisture regain plus an ap-
used in this International Standard for the determi-
proved allowance for finish, formally adopted for use
nation of linear density or breaking load, or both.
with the oven-dry mass when calculating
4 Principle
a) the linear density,
The linear density is calculated from the length and
mass of suitable specimens. Spetimens of suitable

legal mas s of a sh ipmen t or length are prepared by reeling test skeins for yarn

the comm ercial or
material. numbering under specified conditions from samples
delivery of any spec ific textile
that have been adequately conditioned after suitable
preconditioning in skein form. In practice, the mass
3.4 moisture equilibrium: Condition reached by a
of the skeins is determined under various conditions,
Sample at a closely defined temperature and relative
as noted in 4.1 .l to 4.1.3 and 4.2.1 to 4.2.4.
humidity when the net differente between the
amount of moisture absorbed and the amount
Any one of the Options given in 4.1 and 4.2 may be
desorbed, as indicated by a Change in mass, Shows
used if mutually agreed.
no trend and becomes insignificant.
4.1 Unscoured yarn
3.5 moisture equilibrium for testing: A textile
material is in moisture equilibrium with the ambient

atmosphere when it does not exchange water with 4.1.1 Option 1: mass of the conditioned yarn at

this atmosphere; its mass then remains constant as equilibrium with the Standard atmosphere for testing

long as the experiment is carried out in an unchanged
(see 11.3.1).
atmosphere. For test purposes, moisture equilibrium
is reached by absorption starting from a relatively low
4.1.2 Option 2: mass of the oven-dry yarn (see
moisture content. Moisture equilibrium for testing is
11.3.2).
considered as having been reached when the rate of
increase in mass of a Sample or specimen due to
4.1.3 Option 3: mass of the oven-dry yarn plus the
moisture uptake does not exceed that prescribed for
commercial moisture regain (see 11.3.3).
the material being tested (see ISO 139).
4.2 Scoured yarn
36 . moisture-free mass
4.2.1 Option 4: mass of the scoured yarn at equi-
Constant mass of a specimen obtained by drying
(1)
Iibrium with the Standard atmosphere for testing (see
material at a temperature of 105 “C + 3 “C in a cur-
11.4.2).
rent of dry air.
---------------------- Page: 4 ----------------------
0 ISO ISO 2060: 1994(E)
suppling predried air to the oven. However, results of equal
4.2.2 Option 5: mass of the scoured oven-dry yarn
precision (but at somewhat lower levels of observed
(see 11.4.3).
moisture content) may be obtained by supplying upper lim-
its of temperature and humidity.
4.2.3 Option 6: mass of the scoured oven-dry yarn,
plus the commercial moisture regain (see 11.4.4).
5.3 Balance, having an appropriate capacity and a
sensitivity equal to 1 part in 1,000 of the mass of the
4.2.4 Option 7: mass of the scoured oven-dry yarn,
skein or skeins to be weighed. (These tolerantes ap-
plus the commercial allowances (see 11.4.5).
ply to the balance used, whether or not it is combined
with the oven.)
NOTE 2 The use of Option 1, 3 or 7 is recommended.
5.4 Auxiliary equipment suited to the samples and
5 Apparatus
procedures to be used, including conventional Sample
supports, weighing bottles with ground glass stop-
5.1 Reel, having a perimeter such that the required
tared wire gauze weighing baskets of
per-s,
length of yarn is given by a whole number of rev-
noncorrodible metal, etc.
olutions, and with a traversing device that will avoid
bunthing of the yarn during reeling. A perimeter of
5.5 Facilities for scouring or extracting samples,
1,000 m + 2,5 mm is recommended.
if required (see annex C).
The reel shall be either
6 Standard atmospheres
a) fitted with a positive feed System at a controlled
The atmospheres for preconditioning, conditioning
tension 0% 0,5 -+ 0,l cN/tex, or
and testing shall be as specified in ISO 139.
b) fitted with an adjustable tension device. In this
NOTE 5 Air at 20 “C and 65 % R.H. has a water vapour
case, the length of the skein may be checked by
pressure of 1 515 Pa and when heated to 47 “C + 3 “C will
some suitable means (see annex A).
produce an atmosphere having a relative humidity of
12,3 % to 16,7 %. Air at the maximum limit of 22 “C and
Variations in the specified length of the perimeter
67 % R.H. has a water vapour pressure of 1 770 Pa which,
shall be small enough that skeins prepared on the reel
heated to 44 “C to 50 “C, results in humidities in the range
conform with the specifications given in annex A.
of 14,3 % to 19,4 %. Any departure from the Standard pre-
conditioning atmosphere should be agreed by the interested
NOTE 3 Existing reels with perimeters other than 1 m
Parties and the temperature and humidity used stated in the
may be used if mutually agreed by the interested Parties.
test report.
5.2 Ventilated drying oven, in which the yarn
7 Sampling
specimens are exposed at a temperature maintained
at 105 “C + 3 “C. The specimens shall not be subject
7.1 Sampling shall be carried out in one of the fol-
to direct radiation from the heating units. The oven
lowing ways:
shall be supplied with a current of predried air (less
than 0,Ol g of water per 1 000 1) at such a rate that
a) according to directions, if any, given in the ma-
the volume of air in the oven will be renewed at least
terial specification;
once every 4 min. Alternatively, by agreement of all
interested Parties, the oven may be supplied with air
b) according to procedures approved by ISO f
or tex-
at any specified temperature and relative humidity
tile products, if directions on sampling are not in-
(RH.). The oven shall be designed to facilitate the free
cluded in the material specification;
passage of air through the specimens. The oven may
be provided with facilities for cutting off the air current
c) according to the method given in annex B
and weighing the specimens without their removal
from the oven.
7.2 The bulk Sample shall be taken in such a manner
NOTE 4 Air under Standard temperature conditions
that it is representative of the lot (consignment) to be
(65 % R.H. at 20 “C) has a moisture vapour pressure of
tested (see annex B).
1 515 Pa. lf the temperature of this air is rarsed to 105 “C,
the air will have a relative humidity of 1,25 %. Under these
7.3 One laboratory Sample skein shall be reeled
conditions, samples of textiles with a high moisture regain,
from each laboratory Sample package. The skeins
such as regenerated cellulose or wool, may retain up to
shall be long enough to provide yarn for all tests re-
0,5 % moisture. Accurate results tan be secured only by
---------------------- Page: 5 ----------------------
0 ISO
ISO 2060:1994( E)
9.1.2 If it is desired to combine the determination
quired. In reeling the skeins, the yarn shall be taken
of linear density as described in this International
from the end of the package if this is the normal

method of use; otherwise the yarn shall be taken from Standard with the determination of other properties,

for example skein strength or commercial mass, the
the side of the package. The few metres of yarns at
lengths specified in 9.1 .l shall be used as far as
the beginning and end of the package shall be dis-
possible. When shorter lengths are required for
carded in Order to avoid damaged sections.
strength tests, additional skeins shall be reeled to se-
eure the lengths required in this method; for example,
two 50 m skeins for a required 100 m length. Ad-
8 Preconditioning and conditioning
ditional skeins of the length specified may be taken
for other purposes as required.
and conditioning of the lab-
Carry 0 ut preconditioning
ified in 8.1 a nd 8.2.
Orator-y sa mple skeins as spec
9.2 Number
8.1 Precondition the laboratory Sample skeins by
Test the number of specimens required in the ma-
exposing them to freely moving air in the specified
terial specification when applicable; otherwise, test
atmosphere for preconditioning (see clause 6) for a
one specimen from each laboratory Sample skein.
minimum of 4 h.
10 Preparation of specimens (test
Samples shall not be oven-dried during precondition-
ing. Even though the term “preconditioning” is fre-
skeins) for yarn numbering
quently translated as “predrying ”, only partial drying
is needed.
10.1 Mount the conditioned laboratory Sample
skeins, prepared as specified in clause 7, on a swift
or other equipment to facilitate rotation.
8.2 After preconditioning the laboratory Sample
skeins as specified in 8.1, bring them to moisture
equilibrium for testing by exposing them to the ap-
10.2 Using a winding tension described in 5.1, pre-

propriate Standard atmosphere for testing for 24 h or pare a test skein, or skeins, by reeling the required

until there is no progressive Change in mass greater
number of turns to secure the length needed. When
than 0,l % in successive exposures of at least
reeling a skein, traverse the specimen over the full
30 min duration (see also annex D).
width permitted by the reel to reduce the superpos-
ition of the second layers of yarn on the first layer of
the reel. Cut the test skein free from the laboratory
Sample skein, tie the ends of the skein together and
9 Test specimens
tut the loose ends short (less than 2,5 cm). Remove
the test skein from the reel for weighing.
9.1 Length
NOTE 8 In the event of dispute of skein length, a skein
gauge or other mutually agreeable means should be used
(see annex A).
9.1.1 Test skeins for measurement of linear density
shall be of the following lengths whether the yarn is
Single, folded, multiplied or cabled:
IO.3 Repeat the procedure given in 10.2 to obtain
the required number of skeins.
a) 200 m for yarns having a linear density below
12,5 tex;
IO.4 If the test skein is to be used for the determi-
nation of yarn strength by either the Single-Strand or
b) 100 m for yarns having a linear density from 12,5
skein test, collapse one or more arms of the reels
to 100 tex;
before removing the skein.
c) IO m for yarns having a linear density of more
than 100 tex.
11 Procedure and calculations
NOTES
11.1 Units
6 Tolerantes for skein Oengths are given in annex A.
For all Options, determine the linear density in units
the limit stated
7 In the cas e of folded and cabled yarns,
of the Tex System (see ISO 1144). Round off calcu-
applies to the linear density of the resultant yarn.
---------------------- Page: 6 ----------------------
0 ISO
ISO 2060:1994( E)
11.3.2.2

lated values and report them to three significant fig- Dry the skein to constant mass, which shall

ures. be considered as attained when no progressive
Change in mass greater than 0,l % occurs in succes-
NOTE 9 Factors for converting units of the Tex System
sive weighings spaced by a drying period of
to other units in common use are given in annex E.
a) at least 20 min if the specimen has not been re-
moved from the oven,
11.2 Variability of observations
If desired, calculate the coefficient of Variation of the
observed values of linear density by recognized stat-
b) at least 40 min if the specimen has been removed
istical methods but base the calculation on at least 20
and cooled for weighing outside the oven.
specimens. Rounding of the mean values shall be re-
ported, taking into account the accuracy of the indi-
vidual length and mass measurements.
11.3.2.3 Obtain the mass, in grams, of the oven-dry
specimen to the precision required, in accordance
The coefficient of Variation of linear density of
NOTE 10
with 11.3.2.3.1 or 11.3.2.3.2.
a yarn decreases as skein length increases. The coefficients
of Variation calculated according to this method will accord-
11.3.2.3.1 If the specimen is to be weighed in the
ingly be comparable only to other coefficients of Variation
calcul
...

NORME
Iso
INTERNATIONALE
2060
Deuxième édition
1994-I 2-01
Textiles - Fils sur enroulements -
Détermination de la masse linéique (masse
par unité de longueur) par la méthode de
l’écheveau
Textiles - Yarn from packages
- Determination of linear density (mass
per unit length) by the skein method
Numéro de référence
ISO 2060:1994(F)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 2060:1994(F)
Avant-propos
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération
mondiale d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de
I’ISO). L’élaboration des Normes internationales est en général confiée aux
comités techniques de I’ISO. Chaque comité membre intéressé par une
étude a le droit de faire partie du comité technique créé à cet effet. Les
organisations internationales, gouvernementales et non gouvernemen-
tales, en liaison avec I’ISO participent également aux travaux. L’ISO colla-
bore étroitement avec la Commission électrotechnique internationale (CEI)
en ce qui concerne la normalisation électrotechnique.
Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques
sont soumis aux comités membres pour vote. Leur publication comme
Normes internationales requiert l’approbation de 75 % au moins des co-
mités membres votants.
La Norme internationale ISO 2060 a été élaborée par le comité technique
lSO/TC 38, Textiles, sous-comité SC 5, Essais des fils.
Cette deuxième édition annule et remplace la première édition
ISO 2060:1972, dont elle constitue une révision technique.
Les annexes A et B font partie intégrante de la présente Norme interna-
tionale. Les annexes C, D et E sont données uniquement à titre d’infor-
mation.
0 ISO 1994

Droits de reproduction réservés. Sauf prescription différente, aucune partie de cette publi-

cation ne peut être reproduite ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun pro-

cédé, électronique ou mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l’accord

écrit de l’éditeur.
Organisation internationale de normalisation
Case Postale 56 l CH-1 211 Genève 20 l Suisse
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 2060: 1994(F)
NORME INTERNATIONALE 0 ISO
- Détermination de
Textiles - Fils sur enroulements
la masse linéique (masse par unité de longueur) par la
méthode de l’écheveau
Sauf accord préalable, elle n’est pas applicable aux fils
1 Domaine d’application
qui s’allongent de plus de 0,5 % lorsque la force de
traction, exprimée en centinewtons, à laquelle ils sont
La présente Norme internationale prescrit une mé-
soumis, s’accroît de 0,5 à 1 ,O, par unité de masse li-
thode pour la détermination de la masse linéique des
néique, exprimée en tex. De tels fils peuvent être
fils de tous types disposés sous forme d’enrou-
essayés dans des conditions spéciales, par accord
lements, à l’exception de ceux qui peuvent faire I’ob-
entre toutes les parties intéressées aux résultats de
jet d’une Norme internationale particu1ière.l)
l’essai.
Elle comporte sept variantes du mode opératoire,
La méthode n’est pas applicable aux fils ayant une
fondées sur des procédés différents de condition-
masse linéique supérieure à 2 000 tex. Pour de tels
nement et de préparation (voir 4.1 et 4.2). Étant donné
fils, d’autres longueurs d’écheveaux et des conditions
que les différentes variantes ne donnent pas les mê-
spéciales d’enroulement peuvent être convenues par
mes valeurs, il est essentiel que la variante à utiliser
accord entre toutes les parties intéressées aux résul-
soit acceptée par toutes les parties intéressées aux
tats de l’essai.
résultats de l’essai.
Bien que la présente méthode ait été rédigée en vue
2 Références normatives
de la seule détermination de la masse par unité de
longueur des fils, il est souvent souhaitable d’allier
Les normes suivantes contiennent des dispositions
cette détermination aux essais de résistance à la
qui, par suite de la référence qui en est faite, consti-
traction ou à ceux de détermination de la masse
tuent des dispositions valables pour la présente
commerciale. Si, en pareil cas, des écheveaux de
Norme internationale. Au moment de la publication,
longueurs autres que celles prescrites sont utilisés, la
les éditions indiquées étaient en vigueur. Toute
longueur utilisée et toutes les corrections spéciales
norme est sujette à révision et les parties prenantes
qui en résultent doivent faire l’objet d’un accord entre
des accords fondés sur la présente Norme internatio-
les parties intéressées.
nale sont invitées à rechercher la possibilité d’appli-
quer les éditions les plus récentes des normes
La présente méthode est applicable aux
indiquées ci-après. Les membres de la CEI et de I’ISO

a) fils simples (filés monofilaments ou multi- possèdent le registre des Normes internationales en

vigueur à un moment donné.
filaments);
ISO 139: 1973, Textiles - Atmosphères normales de
b) fils retors;
conditionnement et d’essai.
c) fils câblés, cordeaux et câblés pour pneumati-
ques. QS0 il 3911973, Textiles - Désignation des fils

1) Voir aussi ISO 1889:1987, Verre textile - Fils de sikonne, fis de verranne, fils texturés et stratifik (enroulements) - Dé-

- Détermination de la masse linéique, qui ont été
termination de la masse linéique et ISO 10120:1991, Fibres de carbone

élaborées spécialement pour les besoins respectifs de la technologie du verre textile et de la technologie des fibres de carbone.

---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 2060: 1994(F)

ISO 1144: 1973, Textiles - Système universel de dé- rience en atmosphère non modifiée. Pour les essais,

signa tion de la masse linéique (système Tex). l’équilibre hygrométrique est atteint par absorption à

partir d’une teneur en eau relativement faible. L’équi-
ISO 1833: 1977 et ISO 1833: 1977/Amd. 1: 1980, Tex-
libre hygrométrique pour les essais est considéré
tiles - Mélanges binaires de fibres - Analyse chi-
comme atteint lorsque la variation de la masse de
mique quantitative.
l’échantillon ou de l’éprouvette ne dépasse pas la va-
leur prescrite pour la matière soumise à l’essai (voir
ISO 139).
3 Définitions
3.6 masse déshydratée
Pour les besoins de la présente Norme internationale,
les définitions suivantes s’appliquent.
(1) Masse constante d’une éprouvette, obtenue par
séchage de la matière à une température de
3.1 masse linéique: Masse par unité de longueur
105 “C + 3 “C dans un courant d’air desséché.
d’un fil. Elle s’exprime en tex ou ses multiples et -
sous-multiples. [ISO 1139:1973 et ISO 1144:1973]
(2) Quantité de matière déshydratée, calculée en
déterminant, par des moyens indirects, par exemple
3.2 taux conventionnel de conditionnement (hu-
par distillation avec un solvant non miscible ou par ti-
midité seulement): Valeur arbitraire convention-
rage avec le réactif de Karl Fischer (voir également
nellement adoptée comme taux d’absorption pour
3.7, masse séchée à l’étuve).
être utilisée avec la masse du fil séché à l’étuve lors
du calcul
3.7 masse séchée à l‘étuve: Masse constante
d’une éprouvette obtenue par séchage à l’étuve, dans
a) de la masse linéique
des conditions déterminées de température et d’hu-
ou midité.
NOTE 1 Les conditions utilisées le plus fréquemment
b) de la masse commerciale ou légale d’une cargai-
sont une température de 105 “C + 3 “C et une atmosphère
son ou d’un lot (lot d’expédition) d’une matière
de 65 % d’humidité relative à 20 “C. Dans ces conditions,
textile déterminée.
les éprouvettes ne seront pas complètement déshydratées.
3.3 taux conventionnel de conditionnement
3.8 enroulement de fil: Une ou plusieurs longueurs
(matières auxiliaires comprises): Valeur arbitraire,
de fils présentées sous une forme adaptée à la ma-
équivalente au taux conventionnel de condition-
nutention, à l’emmagasinage ou à l’expédition. Les
nement (humidité seulement) majoré d’un complé-
enroulements peuvent être sans support, sous forme
ment agréé pour l’apprêt; cette valeur est
de pelotes, d’écheveaux ou de gâteaux, ou avec sup-
conventionnellement adoptée pour être utilisée avec
port sous forme de bobines, de cônes, de cannettes,
la masse du fil séché à l’étuve lors du calcul
de tubes ou d’ensouples.
a) de la masse linéique
3.9 écheveau d’essai; échevette de titrage: Petit
écheveau de fil ayant une longueur déterminée et
utilisé dans la présente norme internationale, pour la

b) de la masse commerciale ou légale d’une cargai- détermination de la masse linéique, la force de rup-

son ou d’une livraison d’une matière textile dé- ture, ou les deux.
terminée.
3.4 équilibre hygrométrique: État atteint par un
4 Principe
échantillon dans une atmosphère définie en tempéra-
La masse linéique est calculée d’après la longueur et
ture et humidité relative, lorsque la différence nette
la masse d’éprouvettes appropriées. Des éprouvettes
entre les masses d’eau absorbée et désorbée, mise
de longueur appropriée s’obtiennent en dévidant des
en évidence par le changement de masse, n’évolue
échevettes de titrage dans des conditions détermi-
plus dans un sens donné et devient insignifiante.
nées, en partant d’échantillons qui ont été correc-
3.5 équilibre hygrométrique pour essai: Une ma-
tement conditionnés après avoir subi, sous forme

tière textile est en équilibre hygrométrique avec I’at- d’écheveaux, un conditionnement préalable approprié.

mosphère ambiante quand elle n’échange pas d’eau Dans la pratique, la masse des écheveaux est déter-

avec cette atmosphère; sa masse reste alors minée dans des conditions variables, comme indiqué

constante aussi longtemps que se poursuit I’expé- en 4.1.1 à 4.1.3 et 4.2.1 à 4.2.4.

---------------------- Page: 4 ----------------------
0 ISO ISO 2060:1994(F)
Les écarts par rapport à la longueur prescrite du péri-
N’importe laquelle des variantes prescrites en 4.1 et
mètre doivent être assez faibles pour permettre
4.2 peut être utilisée, par accord réciproque.
d’obtenir sur le dévidoir des écheveaux conformes
aux prescriptions de l’annexe A.
4.1 Sur la base du fil non lavé
Des dévidoirs ayant un périmètre différent de
NOTE 3
1 m peuvent être utilisés, après accord entre toutes les
4.1.1 Variante 1: masse du fil conditionné, en équi-
parties intéressées aux résultats de l’essai.
libre avec l’atmosphère normale d’essai (voir 11.3.1).
4.1.2 Variante 2: masse du fil séché à l’étuve (voir
5.2 Étuve ventilée, dans laquelle les éprouvettes
11.3.2).
sont exposées à une température maintenue à
105 “C + 3 “C, sans être soumises, au rayonnement
4.1.3 Variante 3: masse du fil séché à l’étuve, ma-
direct des parties chauffantes. L’étuve doit être ali-
jorée du taux conventionnel de conditionnement (hu-
mentée par un courant d’air préalablement desséché
midité seulement) (voir 11.3.3).
(moins de 0,Ol g d’eau par 1 000 litres), et de vitesse
telle que l’air de l’étuve soit renouvelé au moins une
fois toutes les 4 min. Par accord entre toutes les par-
4.2 Sur la base du fil lavé
ties interessées aux résultats de l’essai, l’étuve peut
être alimentée par tout autre courant d’air de tempé-
Variante 4: masse du fil lavé, en équilibre avec
4.2.1
rature et d’humidité relative prescrites. L’étuve doit
l’atmosphère normale d’essai (voir 11.4.2).
être disposée de façon à faciliter le passage libre de
l’air à travers les échantillons. Elle peut comporter des
4.2.2 Variante 5: masse du fil lavé, séché à l’étuve
dispositifs pour interrompre le courant d’air et peser
(voir 11.4.3).
les éprouvettes sans les retirer de l’étuve.
Variante 6: masse du fil lavé, séché à l’étuve,
4.2.3
NOTE 4 L’air dans les conditions normales tempérées

majorée du taux conventionnel de conditionnement (c’est-à-dire 65 % d’humidité relative à 20 “C) présente une

tension de vapeur d’eau égale à 1 515 Pa. Si cet air est
(humidité seulement) (voir 11.4.4).
porté à 105 “C, il présentera une humidité relative de
1,25 %. Dans ces conditions, des échantillons de textiles à
4.2.4 Variante 7: masse du fil séché à l’étuve, ma-
haute reprise d’humidité, par exemple la cellulose régéné-
jorée du taux conventionnel de conditionnement (ma-
rée ou la laine, peuvent retenir jusqu’à 0,5 % d’humidité.
tières auxiliaires comprises) (voir 11.4.5).
Des résultats précis ne peuvent être assurés qu’en alimen-
tant l’étuve avec de l’air préalablement séché. Cependant,
NOTE 2 II est recommandé d’utiliser de préférence les
des résultats d’une égale précision (mais pour des niveaux
variantes suivantes:
quelque peu moins élevés du taux d’humidité) peuvent être
obtenus en alimentant l’étuve avec une atmosphère
4.1 .l Variante 1
constante ayant des limites supérieures raisonnables de
4.1.3 Variante 3
température et d’humidité.
4.2.4 Variante 7
5.3 Balance, ayant une capacité appropriée et une
5 Appareillage
sensibilité égale à I/l 000 de la masse de l’écheveau
ou des écheveaux à peser. (Ces tolérances s’appli-
5.1 Dévidoir, dont le périmètre est tel que la lon-
quent à la balance, que celle-ci soit ou non combinée
gueur de fil nécessaire soit donnée par un nombre
avec l’étuve.)
entier de tours, muni d’un dispositif à mouvement de
va-et-vient destiné à éviter la formation de surépais-
seurs. Un périmètre de 1,000 m k 2,5 mm est re-
5.4 Accessoires divers, adaptés aux échantillons et
commandé.
aux modes opératoires à utiliser et comprenant des
supports usuels d’échantillons traités, des vases à
Le dévidoir doit être
peser munis de bouchons en verre rodés, des paniers
de pesée en fil de métal inoxydable tarés, etc.
a) soit muni d’un système d’alimentation positive à
une tension contrôlée de 0,5 - -+- 0,l cN/tex;
5.5 htallation pour le lavage ou l’extraction des
b) soit muni d’un dispositif de tension réglable. Dans
matières d’apprêt dans les échantillons, si cela est
ce cas, la longueur de l’écheveau peut être véri-
fiée par tout moyen approprié (voir annexe A). demandé (voir annexe C).
---------------------- Page: 5 ----------------------
0 ISO
ISO 2060: 1994(F)
8.1 Conditionner préalablement les écheveaux-
6 Atmosphères normales
échantillons en les exposant pendant au moins 4 h à
l’air en mouvement de l’atmosphère spéciale pour le
Les atmosphères pour le conditionnement préalable,
conditionnement préalable.
le conditionnement et l’essai doivent être telles que
prescrites dans I’ISO 139.
Les échantillons ne doivent pas subir un séchage
complet à l’étuve au cours de ce conditionnement
NOTE 5 L’air à 20 “C et 65 % d’humidité relative à une
préalable. Bien que l’expression ((conditionnement
tension de vapeur d’eau égale à 1 515 Pa et, chauffé à
47 “C + 3 “C, produira une atmosphère présentant une hu-
- préalable)) soit fréquemment traduite
Par
midité relative de 12,3 % à 16,7 %. L’air à la limite maximale
((préséchage)), seul un séchage partiel est nécessaire.
de 22 “C et 67 % d’humidité relative a une tension de va-
peur d’eau égale a 1 770 Pa et, chauffé à une température
8.2 Après le conditionnement préalable des
de 44 “C à 50 “C, produira des humidités dans les limites
écheveaux-échantillons décrits en 8.1, amener ceux-ci
de 14,3 % à 19,4 %. II convient donc que tout écart par
jusqu’à l’état d’équilibre hygrométrique pour essais,
rapport a l’atmosphère normale pour le conditionnement
par exposition en atmosphère normale appropriée
préalable fasse l’objet d’un accord entre les parties intéres-
sées et que la température et l’humidité utilisées soient in-
pendant 24 h, ou jusqu’à ce que la variation de masse
diquées dans le rapport d’essai.
au cours d’expositions successives d’au moins
30 min ne dépasse pas 0,l % (voir également
annexe C).
7 Échantillons
9 Éprouvettes
7.1 L’échantillonnage doit être effectué
9.1 Longueur
conformément aux directives figurant dans les

spécifications de matière, si elles existent; 9.1.1 Les écheveaux pour la détermination de la

masse linéique doivent avoir les longueurs minimales
conformément aux modes opératoires approuvés
b) ci-après, qu’il s’agisse de fils simples, retors, assem-
par I’ISO pour les produits textiles, en l’absence
blés ou câblés:
de directives dans les spécifications de matière;
a) 200 m, pour des fils ayant une masse linéique in-
conformément à la méthode prescrite dans I’an-
cl férieure à 12,5 tex;
nexe B.
b) 100 m, pour des fils ayant une masse linéique
comprise entre 12,5 tex et 100 tex;
7.2 L’échantillon global doit être prélevé de façon à
bien représenter le lot (lot d’expédition) pour essai
c) 10 m, pour des fils ayant une masse linéique de
(voir annexe B).
plus de 100 tex.
NOTES
7.3 Un écheveau-échantillon réduit doit être prélevé
6 Les tolérances de longueurs d’écheveaux sont données
dans chacun des enroulements composant I’échan-
dans l’annexe A.
tillon pour laboratoire. Ces écheveaux doivent avoir
une longueur suffisante pour permettre l’exécution de
7 Dans le cas des fils retors et câblés, les limites indi-
tous les essais demandés. Le fil doit être prélevé sur
quées pour la masse linéique sont applicables au titre du fil
les écheveaux à la dévidée si c’est la manière qui
résultant.
convient; dans le cas contraire, le fil doit être prélevé
à la déroulée. Les premiers et les derniers mètres de
9.1.2 Si l’on désire combiner la détermination de la
fil de l’enroulement doivent être éliminés afin d’éviter
masse linéique, telle qu’elle est décrite dans la pré-
toute partie endommagée.
sente Norme internationale, avec la détermination
d’autres propriétés comme, par exemple, la résis-
tance des échevettes ou la masse commerciale, les
8 Conditionnement préalable et
longueurs prescrites en 9.1 .l doivent autant que pos-
sible être utilisées. Lorsque des longueurs réduites
conditionnement
sont nécessitées pour les essais de résistance, on

Réaliser le conditionnement préalable et le condition- doit enrouler autant d’échevettes que nécessaire pour

obtenir les longueurs prescrites dans la présente mé-
nement des écheveaux-échantillons comme prescrit
thode, par exemple, deux échevettes de 50 m pour
en 8.1 et 8.2.
---------------------- Page: 6 ----------------------
0 ISO ISO 2060:1994(F)
NOTE 9 Les facteurs à utiliser pour la conversion des
arriver à la longueur de 100 m. D’autres échevettes
unités du système Tex en d’autres unités d’usage courant
de longueur déterminée peuvent être prélevées pour
sont indiqués dans l’annexe E.
d’autres besoins.
II .2 Variabilité des observations
9.2 Nombre
Sur demande, calculer le coefficient de variation des
On doit soumettre à l’essai le nombre d’éprouvettes
valeurs observées de masse linéique en utilisant des
éventuellement fixé par les spécifications du produit;
méthodes statistiques reconnues, mais en effectuant
autrement, une éprouvette prélevée dans chaque
le calcul sur 20 éprouvettes au minimum. Si les va-
écheveau-échantillon réduit doit être soumise à I’es-
leurs moyennes sont arrondies, les reporter comme
sai.
telles et prendre en compte la précision des longueurs
et des masses mesurées individuellement.
10 Préparation des éprouvettes de
NOTE 10 Le coefficient de variation de la masse linéique
titrage (échevettes)
d’un fil est fonction de la longueur de l’éprouvette; il décroît
en proportion inverse de la longueur d’écheveau. Les coef-
ficients de variation calculés d’après cette méthode ne se-
10.1 Installer les écheveaux-échantillons condition-
ront donc comparables qu’à d’autres coefficients de
nés, préparés comme prescrit dans l’article 7, sur un
variation calculés à partir des longueurs prescrites
petit dévidoir ou autre appareil facilitant le dévidage.
d’écheveaux pour essai.
10.2 En appliquant la tension de bobinage décrite
Il .3 Éprouvettes non désapprêtées
en 5.1, préparer un ou plusieurs écheveaux pour essai
en enroulant le nombre requis de tours pour obtenir
11.3.1 Variante 1: sur la base de la masse du fil
la longueur de fil nécessaire. Pendant le bobinage de
conditionné en équilibre avec l’atmosphère normale
l’écheveau pour essai, disposer le fil sur toute la Iar-
pour essai (voir 4.1 .l)
geur utilisable du dévidoir afin d’éviter le plus possible
la superposition d’une deuxième couche de fil sur la
11.3.1.1 Mesurer la masse, en grammes, de chaque
première. Couper le fil reliant l’écheveau pour essai
écheveau pour essai (voir article 9) conditionné au
ainsi préparé à l’écheveau-échantillon. Nouer les ex-
préalable (voir article 10) sur une balance convenable
trémités libres de l’écheveau et les couper aussi près
(5.3), en atmosphère normale d’essai appropriée (voir
que possible des bouts (moins de 2,5 cm). Enlever
article 6). (Voir note II.)
l’écheveau pour essai du dévidoir pour le peser.

En cas de litige au sujet de la longueur de 11.3.1.2 Calculer la masse linéique Tt,, exprimée en

NOTE 8
l’écheveau, il convient d’utiliser une jauge d’écheveau ou
tex, du fil conditionné, à l’aide de l’équation
tout autre moyen ayant fait l’objet d’un accord réciproque.
m, x 103
10.3 Répéter les opérations prescrites en 10.2 pour
obtenir le nombre d’écheveaux nécessaires.
est la masse, en grammes, de l’écheveau
10.4 Si l’écheveau pour essai est destiné à la dé-
conditionné:
termination de la résistance du fil, par la méthode du
fil individuel ou celle de l’écheveau, rabattre un ou
L est la longueur, en mètres, de I’échevette.
plusieurs des bras du dévidoir avant d’en retirer
l’écheveau.
Dans les cas où la variation dans la masse li-
NOTE 11
néique est peu importante et que seule la valeur moyenne
est demandée, deux ou plusieurs échevettes peuvent être
11 Mode opératoire et expression des
pesées en même temps.
résultats
11.3.2 Variante 2: sur la base de la masse du fil
séché à l’étuve (voir 4.1.2)
11.1 Unités
11.3.2.1 Placer
...

NORME
Iso
INTERNATIONALE
2060
Deuxième édition
1994-I 2-01
Textiles - Fils sur enroulements -
Détermination de la masse linéique (masse
par unité de longueur) par la méthode de
l’écheveau
Textiles - Yarn from packages
- Determination of linear density (mass
per unit length) by the skein method
Numéro de référence
ISO 2060:1994(F)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 2060:1994(F)
Avant-propos
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération
mondiale d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de
I’ISO). L’élaboration des Normes internationales est en général confiée aux
comités techniques de I’ISO. Chaque comité membre intéressé par une
étude a le droit de faire partie du comité technique créé à cet effet. Les
organisations internationales, gouvernementales et non gouvernemen-
tales, en liaison avec I’ISO participent également aux travaux. L’ISO colla-
bore étroitement avec la Commission électrotechnique internationale (CEI)
en ce qui concerne la normalisation électrotechnique.
Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques
sont soumis aux comités membres pour vote. Leur publication comme
Normes internationales requiert l’approbation de 75 % au moins des co-
mités membres votants.
La Norme internationale ISO 2060 a été élaborée par le comité technique
lSO/TC 38, Textiles, sous-comité SC 5, Essais des fils.
Cette deuxième édition annule et remplace la première édition
ISO 2060:1972, dont elle constitue une révision technique.
Les annexes A et B font partie intégrante de la présente Norme interna-
tionale. Les annexes C, D et E sont données uniquement à titre d’infor-
mation.
0 ISO 1994

Droits de reproduction réservés. Sauf prescription différente, aucune partie de cette publi-

cation ne peut être reproduite ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun pro-

cédé, électronique ou mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l’accord

écrit de l’éditeur.
Organisation internationale de normalisation
Case Postale 56 l CH-1 211 Genève 20 l Suisse
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 2060: 1994(F)
NORME INTERNATIONALE 0 ISO
- Détermination de
Textiles - Fils sur enroulements
la masse linéique (masse par unité de longueur) par la
méthode de l’écheveau
Sauf accord préalable, elle n’est pas applicable aux fils
1 Domaine d’application
qui s’allongent de plus de 0,5 % lorsque la force de
traction, exprimée en centinewtons, à laquelle ils sont
La présente Norme internationale prescrit une mé-
soumis, s’accroît de 0,5 à 1 ,O, par unité de masse li-
thode pour la détermination de la masse linéique des
néique, exprimée en tex. De tels fils peuvent être
fils de tous types disposés sous forme d’enrou-
essayés dans des conditions spéciales, par accord
lements, à l’exception de ceux qui peuvent faire I’ob-
entre toutes les parties intéressées aux résultats de
jet d’une Norme internationale particu1ière.l)
l’essai.
Elle comporte sept variantes du mode opératoire,
La méthode n’est pas applicable aux fils ayant une
fondées sur des procédés différents de condition-
masse linéique supérieure à 2 000 tex. Pour de tels
nement et de préparation (voir 4.1 et 4.2). Étant donné
fils, d’autres longueurs d’écheveaux et des conditions
que les différentes variantes ne donnent pas les mê-
spéciales d’enroulement peuvent être convenues par
mes valeurs, il est essentiel que la variante à utiliser
accord entre toutes les parties intéressées aux résul-
soit acceptée par toutes les parties intéressées aux
tats de l’essai.
résultats de l’essai.
Bien que la présente méthode ait été rédigée en vue
2 Références normatives
de la seule détermination de la masse par unité de
longueur des fils, il est souvent souhaitable d’allier
Les normes suivantes contiennent des dispositions
cette détermination aux essais de résistance à la
qui, par suite de la référence qui en est faite, consti-
traction ou à ceux de détermination de la masse
tuent des dispositions valables pour la présente
commerciale. Si, en pareil cas, des écheveaux de
Norme internationale. Au moment de la publication,
longueurs autres que celles prescrites sont utilisés, la
les éditions indiquées étaient en vigueur. Toute
longueur utilisée et toutes les corrections spéciales
norme est sujette à révision et les parties prenantes
qui en résultent doivent faire l’objet d’un accord entre
des accords fondés sur la présente Norme internatio-
les parties intéressées.
nale sont invitées à rechercher la possibilité d’appli-
quer les éditions les plus récentes des normes
La présente méthode est applicable aux
indiquées ci-après. Les membres de la CEI et de I’ISO

a) fils simples (filés monofilaments ou multi- possèdent le registre des Normes internationales en

vigueur à un moment donné.
filaments);
ISO 139: 1973, Textiles - Atmosphères normales de
b) fils retors;
conditionnement et d’essai.
c) fils câblés, cordeaux et câblés pour pneumati-
ques. QS0 il 3911973, Textiles - Désignation des fils

1) Voir aussi ISO 1889:1987, Verre textile - Fils de sikonne, fis de verranne, fils texturés et stratifik (enroulements) - Dé-

- Détermination de la masse linéique, qui ont été
termination de la masse linéique et ISO 10120:1991, Fibres de carbone

élaborées spécialement pour les besoins respectifs de la technologie du verre textile et de la technologie des fibres de carbone.

---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 2060: 1994(F)

ISO 1144: 1973, Textiles - Système universel de dé- rience en atmosphère non modifiée. Pour les essais,

signa tion de la masse linéique (système Tex). l’équilibre hygrométrique est atteint par absorption à

partir d’une teneur en eau relativement faible. L’équi-
ISO 1833: 1977 et ISO 1833: 1977/Amd. 1: 1980, Tex-
libre hygrométrique pour les essais est considéré
tiles - Mélanges binaires de fibres - Analyse chi-
comme atteint lorsque la variation de la masse de
mique quantitative.
l’échantillon ou de l’éprouvette ne dépasse pas la va-
leur prescrite pour la matière soumise à l’essai (voir
ISO 139).
3 Définitions
3.6 masse déshydratée
Pour les besoins de la présente Norme internationale,
les définitions suivantes s’appliquent.
(1) Masse constante d’une éprouvette, obtenue par
séchage de la matière à une température de
3.1 masse linéique: Masse par unité de longueur
105 “C + 3 “C dans un courant d’air desséché.
d’un fil. Elle s’exprime en tex ou ses multiples et -
sous-multiples. [ISO 1139:1973 et ISO 1144:1973]
(2) Quantité de matière déshydratée, calculée en
déterminant, par des moyens indirects, par exemple
3.2 taux conventionnel de conditionnement (hu-
par distillation avec un solvant non miscible ou par ti-
midité seulement): Valeur arbitraire convention-
rage avec le réactif de Karl Fischer (voir également
nellement adoptée comme taux d’absorption pour
3.7, masse séchée à l’étuve).
être utilisée avec la masse du fil séché à l’étuve lors
du calcul
3.7 masse séchée à l‘étuve: Masse constante
d’une éprouvette obtenue par séchage à l’étuve, dans
a) de la masse linéique
des conditions déterminées de température et d’hu-
ou midité.
NOTE 1 Les conditions utilisées le plus fréquemment
b) de la masse commerciale ou légale d’une cargai-
sont une température de 105 “C + 3 “C et une atmosphère
son ou d’un lot (lot d’expédition) d’une matière
de 65 % d’humidité relative à 20 “C. Dans ces conditions,
textile déterminée.
les éprouvettes ne seront pas complètement déshydratées.
3.3 taux conventionnel de conditionnement
3.8 enroulement de fil: Une ou plusieurs longueurs
(matières auxiliaires comprises): Valeur arbitraire,
de fils présentées sous une forme adaptée à la ma-
équivalente au taux conventionnel de condition-
nutention, à l’emmagasinage ou à l’expédition. Les
nement (humidité seulement) majoré d’un complé-
enroulements peuvent être sans support, sous forme
ment agréé pour l’apprêt; cette valeur est
de pelotes, d’écheveaux ou de gâteaux, ou avec sup-
conventionnellement adoptée pour être utilisée avec
port sous forme de bobines, de cônes, de cannettes,
la masse du fil séché à l’étuve lors du calcul
de tubes ou d’ensouples.
a) de la masse linéique
3.9 écheveau d’essai; échevette de titrage: Petit
écheveau de fil ayant une longueur déterminée et
utilisé dans la présente norme internationale, pour la

b) de la masse commerciale ou légale d’une cargai- détermination de la masse linéique, la force de rup-

son ou d’une livraison d’une matière textile dé- ture, ou les deux.
terminée.
3.4 équilibre hygrométrique: État atteint par un
4 Principe
échantillon dans une atmosphère définie en tempéra-
La masse linéique est calculée d’après la longueur et
ture et humidité relative, lorsque la différence nette
la masse d’éprouvettes appropriées. Des éprouvettes
entre les masses d’eau absorbée et désorbée, mise
de longueur appropriée s’obtiennent en dévidant des
en évidence par le changement de masse, n’évolue
échevettes de titrage dans des conditions détermi-
plus dans un sens donné et devient insignifiante.
nées, en partant d’échantillons qui ont été correc-
3.5 équilibre hygrométrique pour essai: Une ma-
tement conditionnés après avoir subi, sous forme

tière textile est en équilibre hygrométrique avec I’at- d’écheveaux, un conditionnement préalable approprié.

mosphère ambiante quand elle n’échange pas d’eau Dans la pratique, la masse des écheveaux est déter-

avec cette atmosphère; sa masse reste alors minée dans des conditions variables, comme indiqué

constante aussi longtemps que se poursuit I’expé- en 4.1.1 à 4.1.3 et 4.2.1 à 4.2.4.

---------------------- Page: 4 ----------------------
0 ISO ISO 2060:1994(F)
Les écarts par rapport à la longueur prescrite du péri-
N’importe laquelle des variantes prescrites en 4.1 et
mètre doivent être assez faibles pour permettre
4.2 peut être utilisée, par accord réciproque.
d’obtenir sur le dévidoir des écheveaux conformes
aux prescriptions de l’annexe A.
4.1 Sur la base du fil non lavé
Des dévidoirs ayant un périmètre différent de
NOTE 3
1 m peuvent être utilisés, après accord entre toutes les
4.1.1 Variante 1: masse du fil conditionné, en équi-
parties intéressées aux résultats de l’essai.
libre avec l’atmosphère normale d’essai (voir 11.3.1).
4.1.2 Variante 2: masse du fil séché à l’étuve (voir
5.2 Étuve ventilée, dans laquelle les éprouvettes
11.3.2).
sont exposées à une température maintenue à
105 “C + 3 “C, sans être soumises, au rayonnement
4.1.3 Variante 3: masse du fil séché à l’étuve, ma-
direct des parties chauffantes. L’étuve doit être ali-
jorée du taux conventionnel de conditionnement (hu-
mentée par un courant d’air préalablement desséché
midité seulement) (voir 11.3.3).
(moins de 0,Ol g d’eau par 1 000 litres), et de vitesse
telle que l’air de l’étuve soit renouvelé au moins une
fois toutes les 4 min. Par accord entre toutes les par-
4.2 Sur la base du fil lavé
ties interessées aux résultats de l’essai, l’étuve peut
être alimentée par tout autre courant d’air de tempé-
Variante 4: masse du fil lavé, en équilibre avec
4.2.1
rature et d’humidité relative prescrites. L’étuve doit
l’atmosphère normale d’essai (voir 11.4.2).
être disposée de façon à faciliter le passage libre de
l’air à travers les échantillons. Elle peut comporter des
4.2.2 Variante 5: masse du fil lavé, séché à l’étuve
dispositifs pour interrompre le courant d’air et peser
(voir 11.4.3).
les éprouvettes sans les retirer de l’étuve.
Variante 6: masse du fil lavé, séché à l’étuve,
4.2.3
NOTE 4 L’air dans les conditions normales tempérées

majorée du taux conventionnel de conditionnement (c’est-à-dire 65 % d’humidité relative à 20 “C) présente une

tension de vapeur d’eau égale à 1 515 Pa. Si cet air est
(humidité seulement) (voir 11.4.4).
porté à 105 “C, il présentera une humidité relative de
1,25 %. Dans ces conditions, des échantillons de textiles à
4.2.4 Variante 7: masse du fil séché à l’étuve, ma-
haute reprise d’humidité, par exemple la cellulose régéné-
jorée du taux conventionnel de conditionnement (ma-
rée ou la laine, peuvent retenir jusqu’à 0,5 % d’humidité.
tières auxiliaires comprises) (voir 11.4.5).
Des résultats précis ne peuvent être assurés qu’en alimen-
tant l’étuve avec de l’air préalablement séché. Cependant,
NOTE 2 II est recommandé d’utiliser de préférence les
des résultats d’une égale précision (mais pour des niveaux
variantes suivantes:
quelque peu moins élevés du taux d’humidité) peuvent être
obtenus en alimentant l’étuve avec une atmosphère
4.1 .l Variante 1
constante ayant des limites supérieures raisonnables de
4.1.3 Variante 3
température et d’humidité.
4.2.4 Variante 7
5.3 Balance, ayant une capacité appropriée et une
5 Appareillage
sensibilité égale à I/l 000 de la masse de l’écheveau
ou des écheveaux à peser. (Ces tolérances s’appli-
5.1 Dévidoir, dont le périmètre est tel que la lon-
quent à la balance, que celle-ci soit ou non combinée
gueur de fil nécessaire soit donnée par un nombre
avec l’étuve.)
entier de tours, muni d’un dispositif à mouvement de
va-et-vient destiné à éviter la formation de surépais-
seurs. Un périmètre de 1,000 m k 2,5 mm est re-
5.4 Accessoires divers, adaptés aux échantillons et
commandé.
aux modes opératoires à utiliser et comprenant des
supports usuels d’échantillons traités, des vases à
Le dévidoir doit être
peser munis de bouchons en verre rodés, des paniers
de pesée en fil de métal inoxydable tarés, etc.
a) soit muni d’un système d’alimentation positive à
une tension contrôlée de 0,5 - -+- 0,l cN/tex;
5.5 htallation pour le lavage ou l’extraction des
b) soit muni d’un dispositif de tension réglable. Dans
matières d’apprêt dans les échantillons, si cela est
ce cas, la longueur de l’écheveau peut être véri-
fiée par tout moyen approprié (voir annexe A). demandé (voir annexe C).
---------------------- Page: 5 ----------------------
0 ISO
ISO 2060: 1994(F)
8.1 Conditionner préalablement les écheveaux-
6 Atmosphères normales
échantillons en les exposant pendant au moins 4 h à
l’air en mouvement de l’atmosphère spéciale pour le
Les atmosphères pour le conditionnement préalable,
conditionnement préalable.
le conditionnement et l’essai doivent être telles que
prescrites dans I’ISO 139.
Les échantillons ne doivent pas subir un séchage
complet à l’étuve au cours de ce conditionnement
NOTE 5 L’air à 20 “C et 65 % d’humidité relative à une
préalable. Bien que l’expression ((conditionnement
tension de vapeur d’eau égale à 1 515 Pa et, chauffé à
47 “C + 3 “C, produira une atmosphère présentant une hu-
- préalable)) soit fréquemment traduite
Par
midité relative de 12,3 % à 16,7 %. L’air à la limite maximale
((préséchage)), seul un séchage partiel est nécessaire.
de 22 “C et 67 % d’humidité relative a une tension de va-
peur d’eau égale a 1 770 Pa et, chauffé à une température
8.2 Après le conditionnement préalable des
de 44 “C à 50 “C, produira des humidités dans les limites
écheveaux-échantillons décrits en 8.1, amener ceux-ci
de 14,3 % à 19,4 %. II convient donc que tout écart par
jusqu’à l’état d’équilibre hygrométrique pour essais,
rapport a l’atmosphère normale pour le conditionnement
par exposition en atmosphère normale appropriée
préalable fasse l’objet d’un accord entre les parties intéres-
sées et que la température et l’humidité utilisées soient in-
pendant 24 h, ou jusqu’à ce que la variation de masse
diquées dans le rapport d’essai.
au cours d’expositions successives d’au moins
30 min ne dépasse pas 0,l % (voir également
annexe C).
7 Échantillons
9 Éprouvettes
7.1 L’échantillonnage doit être effectué
9.1 Longueur
conformément aux directives figurant dans les

spécifications de matière, si elles existent; 9.1.1 Les écheveaux pour la détermination de la

masse linéique doivent avoir les longueurs minimales
conformément aux modes opératoires approuvés
b) ci-après, qu’il s’agisse de fils simples, retors, assem-
par I’ISO pour les produits textiles, en l’absence
blés ou câblés:
de directives dans les spécifications de matière;
a) 200 m, pour des fils ayant une masse linéique in-
conformément à la méthode prescrite dans I’an-
cl férieure à 12,5 tex;
nexe B.
b) 100 m, pour des fils ayant une masse linéique
comprise entre 12,5 tex et 100 tex;
7.2 L’échantillon global doit être prélevé de façon à
bien représenter le lot (lot d’expédition) pour essai
c) 10 m, pour des fils ayant une masse linéique de
(voir annexe B).
plus de 100 tex.
NOTES
7.3 Un écheveau-échantillon réduit doit être prélevé
6 Les tolérances de longueurs d’écheveaux sont données
dans chacun des enroulements composant I’échan-
dans l’annexe A.
tillon pour laboratoire. Ces écheveaux doivent avoir
une longueur suffisante pour permettre l’exécution de
7 Dans le cas des fils retors et câblés, les limites indi-
tous les essais demandés. Le fil doit être prélevé sur
quées pour la masse linéique sont applicables au titre du fil
les écheveaux à la dévidée si c’est la manière qui
résultant.
convient; dans le cas contraire, le fil doit être prélevé
à la déroulée. Les premiers et les derniers mètres de
9.1.2 Si l’on désire combiner la détermination de la
fil de l’enroulement doivent être éliminés afin d’éviter
masse linéique, telle qu’elle est décrite dans la pré-
toute partie endommagée.
sente Norme internationale, avec la détermination
d’autres propriétés comme, par exemple, la résis-
tance des échevettes ou la masse commerciale, les
8 Conditionnement préalable et
longueurs prescrites en 9.1 .l doivent autant que pos-
sible être utilisées. Lorsque des longueurs réduites
conditionnement
sont nécessitées pour les essais de résistance, on

Réaliser le conditionnement préalable et le condition- doit enrouler autant d’échevettes que nécessaire pour

obtenir les longueurs prescrites dans la présente mé-
nement des écheveaux-échantillons comme prescrit
thode, par exemple, deux échevettes de 50 m pour
en 8.1 et 8.2.
---------------------- Page: 6 ----------------------
0 ISO ISO 2060:1994(F)
NOTE 9 Les facteurs à utiliser pour la conversion des
arriver à la longueur de 100 m. D’autres échevettes
unités du système Tex en d’autres unités d’usage courant
de longueur déterminée peuvent être prélevées pour
sont indiqués dans l’annexe E.
d’autres besoins.
II .2 Variabilité des observations
9.2 Nombre
Sur demande, calculer le coefficient de variation des
On doit soumettre à l’essai le nombre d’éprouvettes
valeurs observées de masse linéique en utilisant des
éventuellement fixé par les spécifications du produit;
méthodes statistiques reconnues, mais en effectuant
autrement, une éprouvette prélevée dans chaque
le calcul sur 20 éprouvettes au minimum. Si les va-
écheveau-échantillon réduit doit être soumise à I’es-
leurs moyennes sont arrondies, les reporter comme
sai.
telles et prendre en compte la précision des longueurs
et des masses mesurées individuellement.
10 Préparation des éprouvettes de
NOTE 10 Le coefficient de variation de la masse linéique
titrage (échevettes)
d’un fil est fonction de la longueur de l’éprouvette; il décroît
en proportion inverse de la longueur d’écheveau. Les coef-
ficients de variation calculés d’après cette méthode ne se-
10.1 Installer les écheveaux-échantillons condition-
ront donc comparables qu’à d’autres coefficients de
nés, préparés comme prescrit dans l’article 7, sur un
variation calculés à partir des longueurs prescrites
petit dévidoir ou autre appareil facilitant le dévidage.
d’écheveaux pour essai.
10.2 En appliquant la tension de bobinage décrite
Il .3 Éprouvettes non désapprêtées
en 5.1, préparer un ou plusieurs écheveaux pour essai
en enroulant le nombre requis de tours pour obtenir
11.3.1 Variante 1: sur la base de la masse du fil
la longueur de fil nécessaire. Pendant le bobinage de
conditionné en équilibre avec l’atmosphère normale
l’écheveau pour essai, disposer le fil sur toute la Iar-
pour essai (voir 4.1 .l)
geur utilisable du dévidoir afin d’éviter le plus possible
la superposition d’une deuxième couche de fil sur la
11.3.1.1 Mesurer la masse, en grammes, de chaque
première. Couper le fil reliant l’écheveau pour essai
écheveau pour essai (voir article 9) conditionné au
ainsi préparé à l’écheveau-échantillon. Nouer les ex-
préalable (voir article 10) sur une balance convenable
trémités libres de l’écheveau et les couper aussi près
(5.3), en atmosphère normale d’essai appropriée (voir
que possible des bouts (moins de 2,5 cm). Enlever
article 6). (Voir note II.)
l’écheveau pour essai du dévidoir pour le peser.

En cas de litige au sujet de la longueur de 11.3.1.2 Calculer la masse linéique Tt,, exprimée en

NOTE 8
l’écheveau, il convient d’utiliser une jauge d’écheveau ou
tex, du fil conditionné, à l’aide de l’équation
tout autre moyen ayant fait l’objet d’un accord réciproque.
m, x 103
10.3 Répéter les opérations prescrites en 10.2 pour
obtenir le nombre d’écheveaux nécessaires.
est la masse, en grammes, de l’écheveau
10.4 Si l’écheveau pour essai est destiné à la dé-
conditionné:
termination de la résistance du fil, par la méthode du
fil individuel ou celle de l’écheveau, rabattre un ou
L est la longueur, en mètres, de I’échevette.
plusieurs des bras du dévidoir avant d’en retirer
l’écheveau.
Dans les cas où la variation dans la masse li-
NOTE 11
néique est peu importante et que seule la valeur moyenne
est demandée, deux ou plusieurs échevettes peuvent être
11 Mode opératoire et expression des
pesées en même temps.
résultats
11.3.2 Variante 2: sur la base de la masse du fil
séché à l’étuve (voir 4.1.2)
11.1 Unités
11.3.2.1 Placer
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.