Radiation protection -- Sealed radioactive sources -- Leakage test methods

Gives terms and definitions. Describes test methods by radioactive means and non-radioactive means. Tabulates threshold detection values and limiting values for different test methods.

Radioprotection -- Sources radioactives scellées -- Méthodes d'essai d'étanchéité

La présente Norme internationale prescrit les différentes méthodes d'essai d'étanchéité des sources radioactives scellées. Elle donne un ensemble étendu des modes opératoires utilisant des moyens radioactifs et des moyens non radioactifs. Elle est applicable aux contrôles suivants : -- contrôle de qualité permettant de valider les essais nécessaires pour déterminer la classification d'une source radioactive scellée prototype selon l'ISO 2919, -- contrôle de production des sources radioactives scellées relatif à la fabrication des sources scellées, -- vérifications périodiques des sources radioactives scellées, effectuées à intervalles réguliers, pendant la durée d'utilisation. L'annexe A de la présente Norme internationale donne des recommandations pour guider l'utilisateur dans le choix de la (des) méthode(s) appropriée(s) en fonction du contrôle et du type de source. Il est reconnu qu'il y a peut-être des circonstances spéciales pour lesquelles des essais particuliers, non décrits dans la présente Norme internationale, peuvent être nécessaires. Il est à souligner cependant que, dans la mesure où la production, l'utilisation, le stockage et le transport des sources radioactives scellées sont concernés, la conformité à la 187 présente Norme internationale ne pourra se substituer à la conformité aux prescriptions des réglementations de l'AIEA et autres réglementations nationales en vigueur.

General Information

Status
Replaced
Publication Date
29-Jan-1992
Withdrawal Date
29-Jan-1992
Current Stage
9599 - Withdrawal of International Standard
Completion Date
30-Jan-1992
Ref Project

RELATIONS

Buy Standard

Standard
ISO 9978:1992 - Radiation protection -- Sealed radioactive sources -- Leakage test methods
English language
10 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 9978:1992 - Radioprotection -- Sources radioactives scellées -- Méthodes d'essai d'étanchéité
French language
19 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 9978:1992 - Radioprotection -- Sources radioactives scellées -- Méthodes d'essai d'étanchéité
French language
19 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL
9978
STANDARD
First edition
1992-02-l 5
Radiation protection - Sealed radioactive
- Leakage test methods
sources
Radiopro tee tion - Sources radioactives scell@es - MHhodes d’essai
dWanch6it6
Reference number
IS0 9978: 1992(E)
---------------------- Page: 1 ----------------------
IS0 9978:1992(E)
Contents
Page

1 Scope . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..-......................................................... 1

2 Normative reference . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..-......... 1

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..m........ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . I

3 Definitions

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..f..........~.............................. 2

4 Requirements

5 Test methods by radioactive means . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..~.. 4

6 Test methods by non-radioactive means . . . . . . . . . ..-..................... 5

Annexes
A Guidance for the choice of the tests to be carried out according to

control and sealed source type .......... ...................................... 8

.............................................................................. 10

B Bibliography
6 IS0 1992

All rights reserved. No part of this publication may be reproduced or utilized in any form

or by any means, electronic or mechanical, including photocopying and microfilm, without

permission in writing from the publisher.
International Organization for Standardization
Case Postaie 56 l CH-1211 Genhve 20 * Switzerland
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 2 ----------------------
IS0 9978:1992(E)
Foreword
IS0 (the International Organization for Standardization) is a worldwide
federation of national standards bodies (IS0 member bodies). The work
of preparing International Standards is normally carried out through IS0
technical committees. Each member body interested in a subject for
which a technical committee has been established has the right to be
represented on that committee. International organizations, govern-
mental and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the
work. IS0 collaborates closely with the International Electrotechnical
Commission (IEC) on all matters of electrotechnical standardization.
Draft International Standards adopted by the technical committees are
circulated to the member bodies for voting. Publication as an inter-
national Standard requires approval by at least 75 % of the member
bodies casting a vote.
International Standard IS0 9978 was prepared by Technical Committee
ISO/TC 85, Nuclear energy, Sub-Committee SC 2, Radiation protection.
Annex A forms an integral part of this International Standard. Annex B
is for information only.
. . .
III
---------------------- Page: 3 ----------------------
IS0 9978:1992(E)
Introduction
The use of sealed radioactive sources has become so widespread that
standards to guide the user, manufacturer and regulatory agency are
necessary. When establishing these standards, radiation protection is
the prime consideration.
Leakage test methods for sealed radioactive sources were published in
ISO/TR 4826’) and the experience acquired since this date has permitted
the elaboration of this International Standard.
lSO/TR 4826: 1979, Sealed radioactive sources - Leak test methods
---------------------- Page: 4 ----------------------
INTERNATIONAL STANDARD IS0 9978:1992(E)
Radiation protection - Sealed radioactive sources -
Leakage test methods
aged to investigate the possibility of applying the
1 Scope
most recent edition of the standard indicated below.
Members of IEC and IS0 maintain registers of cur-
This International Standard specifies the different
rently valid International Standards.
leakage test methods for sealed radioactive
sources. It gives a comprehensive set of procedures
ISO 2919:1980, Sealed radioactive sources - Classi-
using radioactive and non-radioactive means.
fication.
This International Standard applies to the following
controls:
3 Definitions
- quality control allowing validation of required
For the purposes of this International Standard, the
tests for determining the classification of a
following definitions apply.
prototype sealed radioactive source according to
IS0 2919,
3.1 sealed radioactive source: Radioactive material
permanently sealed in one or several capsules
- production control of sealed radioactive sources;
and/or associated with a material to which it is
closely bonded. This (these) capsule(s) and/or ma-
- periodic inspections of the sealed radioactive
terial shall be strong enough to maintain leak
sources performed at regular intervals, during
tightness of the sealed source under the conditions
the working life.
of use and wear for which it was designed.
Annex A of this International Standard gives rec-
NOTE 1 In the text of this International Standard, the
ommendations to guide the user in his choice of the
term “sealed source” is used instead of “sealed radio-
most suitable method(s) according to control and
active source” for brevity.
source type.
3.2 leaktight: Term applied to sealed sources
It is recognized that there may be special circum-
which, after undergoing leakage testing, meet the
stances where special tests, not described in this
limiting values given in table 1.
International Standard, may be required.
3.3 capsule: Protective envelope, usually made of
It is emphasized, however, that insofar as pro-
metal, used to prevent leakage of radioactive mate-
duction, use, storage and transport of sealed radio-
rial.
active sources are concerned, compliance with this
International Standard is no substitute for complying

with the requirements of the relevant IAEA regu- 3.4 dummy sealed source: Facsimile of a sealed

source, the capsule of which has the same con-
lations and other relevant national regulations.
struction and is made with exactly the same ma-
terials as those of the sealed source that it
represents but containing, in place of the radioactive
2 Normative reference
material, a substance resembling it as closely as
possible in physical and chemical properties.
The following standard contains provisions which,
through reference in this text, constitute provisions

of this International Standard. At the time of publi- 35 simulated sealed source: Facsimile of a sealed

cation, the edition indicated was valid. All standards source, the capsule of which has the same con-

struction and is made with exactly the same ma-
are subject to revision, and parties to agreements

based on this International Standard are encour- terials as those of the sealed source that it

---------------------- Page: 5 ----------------------
IS0 9978:1992(E)

represents. However it contains, in place of the range of limiting values 1 pPa-rn3-s-1

= IO-6 pa-m3.s-l
radioactive material, a substance resembling it as 3 IO-5 atm.cm%-1 = 7,5 x IO-3
closely as possible in physical and chemical lusec.
properties and only radioactive material of tracer
4 Requirements
NOTE 2 The tracer shall be in a form soluble in a sol-
The tests described in this International Standard
vent which does not attack the capsule and has the
shall be carried out by competent and qualified per-
maximum activity compatible with its use in a contain-
sons who have had appropriate training in radiation
ment enclosure.
protection.
3.6 model designation: Descriptive term or refer-
According to the control type and the sealed source
ence number to identify a specific sealed source
type, at least one of the tests described in clauses
design.
5 and 6 should be carried out [see annex A for the
choice of the test(s)].
3.7 prototype sealed source: Original of a sealed
source which serves as a pattern for the manufac-
However, in the case where a special test, which is
ture of all sealed sources identified by the same
not described in this International Standard, is car-
model designation.
ried out (see clause I), the user should be able to
demonstrate that the applied method is at least as
3.8 quality control: Controls on a prototype sealed
effective as the corresponding method(s) given in
source which are necessary to establish the com-
this International Standard.
pliance of the sealed sources with IS0 2919, includ-
ing the determination of the classification.
It should be noted that it is often normal practice to
carry out more than one type of leakage test and

3.9 production control: Performance testing of a also to perform a final wipe test as a contamination

new sealed source before sealed sources of the check.
same model designation are put into actual manu-
At the conclusion of the performed test(s), the
facture and use.
sealed source shall be considered to be leaktight if
it complies with the limiting values specified in
3.10 recurrent inspections: Particular controls per-
table 1.
formed at regular intervals in order to establish
(both during storage and use) the leak tightness of
If there is no direct correspondance between the
the sealed source.
levels of measurement of the different methods, the
results will depend upon measurement equipment
3.11 leakage: Transfer of radioactive material from
and procedures.
the sealed source to the environment.
A leakage rate of 10 pPa.m3-s-1 for non-leachable
3.12 non-leachable: Term used to convey that the
solid contents and a rate of 0,l yPa*m%-1 for
radioactive material in the form contained in the
leachable solids, liquids and gases would, in most
sealed source is virtually insoluble in water and is
cases, be considered to be equivalent to the activity
not convertible into dispersible products (see
release limit of 2 kBq (E 50 nCi) according to [12].
IS0 2919).
A further confirmation of the volumetric acceptance
threshold is given by [2]. A leakage rate of
3.13 standard helium leakage rate: Helium leakage
IO-7 atm-cm%--1 or less based on dry air at 298 K
rate at an upstream pressure of IO5 Pa + 5 x IO3 Pa
(25 “C) and for a pressure difference of 1 atm
and a downstream pressure of IO3 Pa or less at a
against a vacuum of IO-* atm or less is considered
temperature of 296 K + 7 K (23 “C + 7 OC); in this
to represent a loss of leaktightness, irrespective of
International StandardThe unit micro Pascal cubic
the physical nature of the content.
meter per second is used, taking into account the
---------------------- Page: 6 ----------------------
IS0 9978:1992(E)
- Threshold detection vaiues and limiting valules for different test methods
Table 1
Limiting value
Threshold
Sub-clause
Test method
detection value Non-leachable Leachable or
con tent gaseous content
Activity, Bq
Immersion test (hot liquid) 5.1.1 10 to 1 w 02
Immersion test (boiling liquid) 5.1.2 10 to 1 072 02
Immersion test with a liquid 5.1.3 10 to 1 02 02
‘scintillator
Gaseous emanation test 5.2.1 4 to 0,4 -4 02
(***Rn/l2 h)
Emanation test with a liquid 5.2.2 0,4 to 0,004 -3 072
(***Rn/l2 h)
scintillator
Wet wipe test 5.3.1 10 to 1 072 072
Dry wipe test 5.3.2 10 to 1 02 02
Standard helium leakage rate, ilPa.rn3.s ---I
Helium test 6.1.1 lo--2 to 10-d 1 10-2
Helium pressurization test 6.1.2 1 to 1 o-2 1 1 o---2
Vacuum bubbie test 6.2.1 12) 1 -3)
Hot-liquid bubble test 6.2.2 12) 1 -3
-3)
12)
6.2.3 1
Gas pressurization bubble test
Liquid nitrogen bubble test 6.2.4 1 o---2 2) 1 10-Z
Mass gain of water, kig
Water pressurization test 6.3 10 50 -3)
1) Unsuitable.

2) These detection limits are applicable only to single leaks under favourable visual conditions.

3) Not sensitive enough.
proportionality factor between the volume of the
Prior to any testing, except in the case of recurrent
sealed source and the volume of the test en-
inspections, the sealed source shall be thoroughly
closure used for certain tests, as well as the
cleaned and shall undergo a thorough visual exam-
volume of liquid used to cover the sealed source
ination.
to be tested.
All equipment used for tests shall be suitably main-
The wipe test should not be considered as a leakage
tained and calibrated periodically.
test, except for some specific types of sources (e.g.
sources with thin windows), for recurrent in-
Where applicable, the following parameters should
spections and in cases where no other test is more
be specified, whenever possible:
suitable.
- pressure,
Wipe tests or liquid immersion test samples should,
wherever possible, be checked immediately on
- temperature,
basic contamination measuring equipment; for ex-
---------------------- Page: 7 ----------------------
IS0 9978:1992(E)

ample, a Geiger counter to establish whether there is considered effective for removal of all traces of

is any gross contamination prior to final measure- radioactive materials present.

ment on more sophisticated calibrated equipment.
Immerse the sealed source in a liquid at room tem-
perature 293 K + 5 K (20 “C + 5 “C) and maintain it
at this temperature for 24 h_ Remove the sealed
Test methods by radioactive means
source and measure the activity of the liquid.
5.1 Immersion tests
5.1.5 Approval criteria
The sealed source is considered to be leaktight if
51.1 Immersion test (hot liquid)
the activity detected does not exceed 0,2 kBq
(w 5 nCi).
immerse the sealed source in a liquid which does
not attack the material of the outer surfaces of this
source and which, under the conditions of this test,
5.2 Gaseous emanation tests
is considered effective for removal of all traces of
radioactive materials present. Examples of such liq-
5.2.1 Gaseous emanation test by absorption (for
uids include distilled water and weak detergent sol-
radium-226 sealed sources)
utions or chelation agents and also slightly alkaline
or acid solutions with concentrations of about 5 %.
Place the sealed source in a small gas-tight con-
Heat the liquid to 323 K rt_ 5 K (50 “C 5 5 “C) and
tainer with a suitable absorbent, for example acti-
maintain it at that temperature for at least 4 h. Re-
vated carbon, cotton or polyethylene, and leave it for
move the sealed source and measure the activity of
at least 3 h. Remove the source and close the con-
the liquid.
tainer. Immediately measure the activity of the ab-
sorbent.
NOTE 3 An ultrasonic cleaning method can also be
used. in this case, the immersion time in the liquid at
343 K + 5 K (70 “C + 5 “C) can be reduced to approxi-
- -
52.2 Gaseous emanation test by immersion with a
mately 30 min.
liquid scintillator (for radium-226 sealed sources)
5.1.2 Immersion test (boiling liquid) Follow the procedure described in 5.1.3.
Immerse the sealed source in a liquid which does
5.2.3 Gaseous emanation test (for krypton-85
not attack the material of the outer surfaces of the
sealed sources)
source and which, under the conditions of this test,
is considered effective for removal of all traces of
Maintain the sealed source under reduced pressure
radioactive materials present. Boil for 10 min, allow
for 24 h. Analyse the content of the chamber for
to cool, then rinse the sealed source in a fresh batch
krypton-85 by a plastic scintillation counting tech-
of liquid. Repeat these operations twice, re-
nique. Repeat the test after at least 7 days.
immersing the source in the original liquid. Remove
the sealed source and measure the activity of the
5.2.4 Other gaseous emanation tests
liquid.
Any other test methods which are equivalent to
51.3 Immersion test with a liquid scintillator
those described in 5.2.1 to 5.2.3 may be used.
Immerse the sealed source for at least 3 h at room
5.2.5 Approval criteria
temperature in a liquid scintillator solution which
does not attack the material of the outer surface of
When the tests described in 5.2.1 and 5.2.2 are
the source. Store away from light to avoid
completed, the sealed source is considered to be
photoluminiscence. Remove the sealed source and
leaktight if the activity detected does not exceed
measure the activity of the liquid by a liquid scintil-
0,2 kBq (M 5nCi) of radon for a collection time of
lation counting technique.
12 h. When the test period is shorter than 12 h, ap-
propriate corrections shall be made.
5.1.4 Immersion test at room temperature2)
When the tests described in 5.2.3 and 5.2.4 are
completed, the sealed source is considered to be
Immerse the sealed source in a liquid which does
leaktight i
...

NORME
INTERNATIONALE
Première édition
1992-02-l 5
- Sources radioactives
Radioprotection
scellées - Méthodes d’essai d’étanchéité
Radiation pro tee tion - Sealed radioactive sources - Leakage test
methods
Numéro de référence
ISO 9978: 1992(F)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 9978:1992(F)
Sommaire
Page

1 Domaine d’application . . . . . . . . . . ..I........................................................ 1

2 Référence normative . . . . ..-...-............................................................. 1

3 Définitions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..-........-..............................*........... 1

4 Prescriptions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2

5 Méthodes d’essai par des moyens radioactifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4

6 Méthodes d’essais par des moyens non radioactifs . . . . . . . . . . . . . . . .

Annexes
A Guide pour le choix des essais à effectuer en fonction du contrôle

et du type de source . . . . . . . . . . . . . . . . ..~............................................... 8

. . . . . . . ..-...............-.-.-.--...........................................

B Bibliographie 10
0 ISO 1992

Droits de reproduction réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être repro-

duite ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou

mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l’accord écrit de l’éditeur.

Organisation internationale de normalisation
Case Postale 56 * CH-1211 Genève 20 l Suisse
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 9978:1992(F)
Avant-propos
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération
mondiale d’organismes nationaux de normalisation (comités membres
de I’ISO). L’élaboration des Normes internationales est en général
confiée aux comités techniques de I’ISO. Chaque comité membre inté-
ressé par une étude a le droit de faire partie du comité technique créé
à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non
gouvernementales, en liaison avec I’ISO participent également aux tra-
vaux. L’ISO collabore étroitement avec la Commission électrotechnique
internationale (CH) en ce qui concerne la normalisation électrotech-
nique.
Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techni-
ques sont soumis aux comités membres pour vote. Leur publication
comme Normes internationales requiert l’approbation de 75 % au moins
des comités membres votants.
La Norme internationale ISO 9978 a été élaborée par le comité techni-
que ISO/TC 85, Énergie nucléaire, sous-comité SC 2, Radioprotection.
internationale.
L’annexe A fait partie i ntégrante de la présente Norme
L’annexe 8 est donnée uniqueme nt à ti tre d’information.
. . .
iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 9978:1992(F)
Introduction
L’utilisation des sources radioactives scellées est devenue tellement
répandue qu’il a fallu élaborer des normes pour guider l’utilisateur, le
fabricant et l’autorité réglementaire. Dans l’élaboration de ces normes,
la radioprotection a été considérée comme primordiale.
Les méthodes d’essai d’étanchéité des sources radioactives scellées
ont été publiées dans I’ISO/TR 4826’) et l’expérience acquise depuis
cette date a permis l’élaboration de la présente Norme internationale.
1) ISOITR 48263979, Sources radioactives scellées - Méthodes de contrôle
d’étanchéité
---------------------- Page: 4 ----------------------
NORME INTERNATIONALE
ISO 9978:1992(F)
Radioprotection - Sources radioactives scellées - Méthodes
d’essai d’étanchéité
1 Domaine d’application 2 Référence normative
La norme suivante contient des dispositions qui, par
suite de la référence qui en est faite, constituent des
dispositions valables pour la présente Norme inter-
nationale. Au moment de la publication, l’édition in-
La présente Norme internationale prescrit les diffé-
diquée était en vigueur. Toute norme est sujette à
rentes méthodes d’essai d’étanchéité des sources
révision et les parties prenantes des accords fondés
radioactives scellées. Elle donne un ensemble
sur la présente Norme internationale sont invitées
étendu des modes opératoires utilisant des moyens
à rechercher la possibilité d’appliquer l’édition la
radioactifs et des moyens non radioactifs.
plus récente de la norme indiquée ci-après. Les
membres de la CEI et de I’ISO possèdent le registre
Elle est applicable aux contrôles suivants:
des Normes internationales en vigueur à un moment
donné.
contrôle de qualité permettant de valider les es-
sais nécessaires pour déterminer la classifica-
ISO 2919: 1980, Sources radioactives scellées -
tion d’une source radioactive scellée prototype
Classifica tien.
selon I’ISO 2919,
contrôle de production des sources radioactives
3 Définitions
scellées relatif à la fabrication des sources scel-
lées,
Pour les besoins de la prése nte Norme internatio-
nale, les définition SS uivantes s’a ppliquen t.
vérifications périodiques des sources radioac-
tives scellées, effectuées à intervalles réguliers,
3.1 source radioactive scellée: Matière radioactive
pendant la durée d’utilisation.
enfermée de facon permanente dans une ou plu-
sieurs enveloppes et/ou associée à un matériau
L’annexe A de la présente Norme internationale
auquel elle est intimement liée. Cette (ces)
donne des recommandations pour guider I’utili-
enveloppe(s) et/ou ce matériau doivent présenter
sateur dans le choix de la (des) méthode(s)
une résistance suffisante pour maintenir l’étanchéité
appropriée(s) en fonction du contrôle et du type de
de la source radioactive scellée dans les conditions
source.
d’emploi et d’usure pour lesquelles elle a été
concue.
Il est reconnu qu’il y a peut-être des circonstances
spéciales pour lesquelles des essais particuliers,
NOTE 1 Dans la suite du texte de la présente Norme

non décrits dans la présente Norme internationale, internationale, l’expression 6ource scellée), est em-

ployée pour ((source radioactive scellée,) par souci de
peuvent être nécessaires.
simplification.
II est à souligner cependant que, dans la mesure où
3.2 étanche: Terme appliqué aux sources scellées
la production, l’utilisation, le stockage et le transport
qui, après avoir subi des essais d’étanchéité, satis-
des sources radioactives scellées sont concernés,
font aux valeurs limites données dans le tableau 1.
la conformité à la présente Norme internationale ne
pourra se substituer à la conformité aux prescrip-
3.3 enveloppe: Étui protecteur, habituellement mé-
tions des réglementations de I’AIEA et autres régle-
tallique, utilisé pour empêcher la fuite de matière
mentations nationales en vigueur.
radioactive.
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 9978:1992(F)
105 Pa + 5 x 103 Pa et une dépression de 103 Pa ou
3.4 source scellée fictive: Source scellée factice

dont l’enveloppe est fabriquée dans le même maté- moins à une température de 296 K + 7 K

riau et construite de la même manière que la source (23 “C + 7 OC); dans la présente Norme internatio-

scellée qu’elle représente, mais renfermant, à la nale, l’unité utilisée est le micropascal mètre cube

place de la matière radioactive, une matière dont par seconde, compte-tenu de l’intervalle des valeurs

les propriétés physiques et chimiques sont aussi limites de détection (1 ~Pa.m%--1

= 10-6 pa.m3-s-l

proches que possible de celles de la matière radio- B 10-S atm-cm%-1 N 7,5 x 10-S

active. lusec).
3.5 source scellée simulée: Source scellée factice
4 Prescriptions
fabriquée dans le même matériau et construite de
la même manière que la source scellée qu’elle re-
Les essais décrits dans la présente Norme interna-
présente, mais renfermant, à la place de la matière
tionale doivent être effectués par des personnes
radioactive, une matière dont les propriétés physi-
compétentes et qualifiées qui ont recu une formation
ques et chimiques sont aussi proches que possible
appropriée en radioprotection.
de celles de la matière radioactive, et ne contenant
que des traces de matières radioactives.
En fonction du type de contrôle et du type de source
scellée à contrôler, il convient de pratiquer au moins
NOTE 2 Ces traces seront sous forme soluble dans un
l’un des essais décrits aux articles 5 et 6 (voir an-
solvant qui n’attaque pas l’enveloppe et qui a une activité
nexe A pour le choix du (des) essai(s)).
maximale compatible avec son utilisation dans une en-
ceinte de confinement.
Cependant, dans le cas où un esssai particulier non
décrit dans la présente Norme internationale est ef-
3.6 désignation de type: Terme ou numéro de réfé-
fectué (voir article l), l’utilisateur devrait être en
rence permettant d’identifier un modèle déterminé
mesure de prouver que la méthode appliquée ga-
de source scellée.
rantit une efficacité au moins équivalente à la (les)
méthode(s) correspondante(s) donné(s) dans la
3.7 source scellée prototype: Exemplaire original
présente Norme internationale.
de source scellée servant de modèle à la fabrication
de toutes les sources scellées identifiées par la
II convient de noter qu’il est souvent de pratique
même désignation de type.
normale d’effectuer plus d’un type d’essai d’étan-
chéité, mais aussi d’effectuer un essai final par
3.8 contrôle de qualité: Contrôles du prototype de
frottis comme contrôle de contamination.
source scellée permettant d’établir la conformité
À l’issue d’un (des) essai(s) effectué(s), la source
des sources scellées à I’ISO 2919, y compris la dé-
scellée doit être considérée comme étanche, c’est-
termination de la classification.
à-dire satisfaire aux valeurs limites prescrites dans
le tableau 1.
3.9 contrôle de production: Essais permettant de
vérifier une nouvelle source scellée avant que les
Si il n’y a pas de correspondance directe entre les
sources scellées de même désignation de type
niveaux de mesure des différentes méthodes, les
soient fabriquées et utilisées.
résultats dépendront des instruments et méthodes
de mesure.
3.10 vérifications périodiques: Contrôles particu-
liers effectués à intervalles réguliers dans le but de
Un taux d’étanchéité de 10 pPamm%-1 pour les
constater (tant durant le stockage que durant I’utili-
contenus solides non solubles, et un taux de
sation) l’étanchéité d’une source scellée.
0,l pPa.mh-1 pour les contenus solides solubles,
liquides et gazeux, pourraient être considérés dans
3.11 fuite: Transfert de la matière radioactive de la
la plupart des cas comme équivalents à une activité
source scellée vers l’extérieur.
relarguée limite de 2 kBq (Z 50 nCi) selon [12].

3.12 non soluble: Terme utilisé pour indiquer Une confirmation supplémentaire du seuil d’accep-

qu’une matière radioactive, telle qu’elle se présente tation volumétrique est donnée en [2]. Un taux

dans la source scellée, est pratiquement insoluble d’étanchéité de 10-T atm-cm%-1 ou moins basé sur

de l’air sec à 298 K (25 “C) et pour une différence
dans l’eau et ne se transforme pas en produits dis-
de pression de 1 atm contre un vide de IO-* atm ou
persés (voir ISO 2919).
moins est considéré comme représentatif d’une
perte d’étanchéité, indépendamment de la nature
3.13 taux d’étanchéité d’hélium standard: Taux
physique du contenu.
d’étanchéité d’hélium à une surpression de
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 9978:1992(F)

Tableau 1 - Valeurs seuils de détection et valeurs limites pour les différentes méthodes d’essais

Valeur limite
Valeur seuil de
Méthode d’essai Paragraphe
détection Contenu soluble ou
Contenu non soluble
gazeux
Activité, Bq
par
02 02
Essai immersion (liquide chaud) 5.1.1 10 à 1
par
5.1.2 10 à 1 02 072
Essai immersion (liquide
bouillant)
par
072 02
Essai immersion par scintillation 5.1.3 10 à 1
liquide
gazeuse
5.2.1 4 à 0,4 -1) 072
Essai d’émanation
(222 Rn/I2 h)
-1) 02
Essai d’émanation par scintillation 5.2.2 0,4 à 0,004
(222 Rn/12 h)
liquide
par
5.3.1 10 à 1 072
Essai frottis humide
par
02 092
Essai frottis sec 5.3.2 10 à 1
Taux d’étanchéité d’hélium standard, llPa.rn3 s-1
1 10-2
Essai à l’hélium 6.1.1 10-2 à 10-d
6.1.2 1 à 10-2 1 10-2
Essai de pressurisation à l’hélium
-3)
Essai de bullage sous vide 6.2.1 12) 1
12) -3)
Essai de bullage dans un liquide 6.2.2 1
chaud
-3)
Essai de bullage sous gaz pressurisé 6.2.3 12) 1
6.2.4 10-2 2) 1 10-S
Essai de bullage dans l’azote liquide
Gain de masse en eau, Fg
6.3 10 50 -3)
Essai de pressurisation à l’eau
1) Non approprié.

2) Les limites de détection sont applicables seulement pour une voie de fuite unique dans des conditions visuelles

favorables.
3) Non assez sensible.
Préalablement à tout essai, excepté dans le cas des - pression,
vérifications périodiques, la source scellée doit être
parfaitement nettoyée et doit avoir subi un examèn - température,
visuel approfondi.
- facteur de proportionalité entre le volume de la

Tout l’appareillage utilisé lors des essais doit être source scellée et le volume de l’enceinte d’es-

convenablement entretenu et périodiquement sais utilisée pour certains essais, ainsi que le

étalonné. volume de liquide utilisé pour couvrir la source
scellée à tester.
Il convient de spécifier autant que possible les pa-
L’essai par frottis ne devrait pas être considéré
ramètres suivants, lorsqu’ils s’appliquent:
comme un essai d’étanchéité, excepté pour des ty-
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 9978:1992(F)

pes spécifiques de sources (sources à fenêtres rature ambiante dans un liquide scintillant n’atta-

minces, par exemple), pour les vérifications pério- quant pas le matériau des surfaces extérieures de

diques et dans les cas où aucun autre essai ne la source. Stocker à l’obscurité pour éviter la

semble approprié. photoluminescence. Retirer la source scellée et
mesurer l’activité du liquide par une technique de
Chaque fois que possible, les échantillons pour les
spectrométrie à scintillation liquide.
essais par frottis ou pour l’essai par immersion li-
quide devraient être vérifiés immédiatement sur un
51.4 Essai par immersion à température
instrument de mesurage de la contamination; par
ambiante2)
exemple, compteur Geiger pour établir s’il y a une
éventuelle contamination importante avant le me-
Immerger la source scellée dans un liquide qui
surage final sur un équipement étalonné plus so-
n’attaque pas le matériau des surfaces extérieures
phistiqué.
de cette source et qui, dans les conditions de I’es-
sai, est considéré efficace pour l’enlèvement de
toutes les traces de matières radioactives pré-
5 Méthodes d’essai par des moyens
sentes.
radioactifs
Immerger la source scellée dans un liquide à tem-
pérature ambiante 293 K + 5 K (20 “C & 5 “C) et
5.1 Essais par immersion
maintenir à cette température pendant 24 h. Retirer
la source scellée et mesurer l’activité du liquide.
51.1 Essai par immersion (liquide chaud)
Immerger la source scellée dans un liquide n’atta-
51.5 Critères d’approbation
quant pas le matériau des surfaces extérieures de
cette source et qui, dans les conditions de cet essai,
Si l’activité détectée n’excède pas 0,2 kBq
est jugé efficace pour l’enlèvement de toutes traces
(X 5 nCi), la source scellée est considérée comme
de matières radioactives. Des exemples de tels li-
étanche.
quides comprennent l’eau distillée, des sollutions
faibles de détergents ou d’agents de chélation et
également des solutions légèrement basiques ou
5.2 Essais d’émanation gazeuse
acides de concentration voisine de 5 %. Chauffer le
liquide à 323 K + 5 K (50 “C + 5 “C) et le maintenir
- -
52.1 Essai d’émanation gazeuse par absorption
à cette température pendant au moins 4 h. Retirer
(pour sources scellées de radium-226)
la source scellée et mesurer l’activité du liquide.

NOTE 3 On peut également utiliser une méthode de Placer la source scellée dans un petit conteneur

nettoyage par ultrasons. Dans ce cas, le temps d’immer-
étanche aux gaz avec un absorbant approprié, par
sion dans le liquide peut être ramené à 30 min environ
exemple charbon actif, coton ou polyéthylène, et l’y
avec une température de 343 K + 5 K (70 OC k 5 OC).
maintenir durant au moins 3 h. Retirer la source
scellée et refermer le conteneur. Mesurer immédia-
tement l’activité de l’absorbant.
5.12 Essai par immersion (liquide bouillant)
Immerger la source scellée dans un liquide n’atta-
52.2 Essai d’émanation gazeuse par immersion
quant pas le matériau des surfaces extérieures de
dans un scintillateur liquide (pour sources scellées
cette source et qui, dans les conditions de cet essai,
de radium-226)
est jugé efftcace pour l’enlèvement de toutes traces
de matières radioactives. Faire bouillir durant
Suivre le mode opératoire décrit en 5.1.3.
10 min, laisser refroidir, puis rincer la source scel-
lée en utilisant un nouveau liquide. Répéter ces
opérations deux fois, en immergeant la source dans
5.2.3 Essai d’émanation gazeuse (pour sources
le liquide initial. Retirer la source scellée et mesurer
scellées de krypton-85)
l’activité du liquide.
Maintenir la source scellée sous une pression ré-

51.3 Essai par immersion dans un scintillateur duite pendant 24 h. Analyser le contenu de la

liquide chambre en krypton-85 en utilisant un compteur à
scintillation plastique. Répéter l’essai après au
Immerger la source scellée au moins 3 h à tempé- moins 7 jours.

2) Cet essai peut être utile lorsque les essais avec liquides chauds ne sont pas pratiques; mais ces derniers sont

recommandés, car ils peuvent être plus efficaces, et leur utilisation a été largement reconnue pendant de nombreuses

années.
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 9978:1992(F)

5.2.4 Awtres essais d’émanation gazeuse te srnes d e la source scellée et mesurer l’activité du

ta mpon.
Toutes autres méthodes d’essais équivalentes aux
méthodes décrites en 5.2.1 à 5.2.3 peuvent être uti-
lisées.
5.3.3 Critères d’approbation

5.2.5 Critères d’approbation Si l’activité n’excède pas 0,2 kBq (z SnCi), la source

scellée est considérée comme étanche.
A l’issue des essais décrits en 5.2.1 et 5.2.2, la
NOTE 4 Les points importants relatifs aux essais par
source scellée est considérée comme étanche si
...

NORME
INTERNATIONALE
Première édition
1992-02-l 5
- Sources radioactives
Radioprotection
scellées - Méthodes d’essai d’étanchéité
Radiation pro tee tion - Sealed radioactive sources - Leakage test
methods
Numéro de référence
ISO 9978: 1992(F)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 9978:1992(F)
Sommaire
Page

1 Domaine d’application . . . . . . . . . . ..I........................................................ 1

2 Référence normative . . . . ..-...-............................................................. 1

3 Définitions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..-........-..............................*........... 1

4 Prescriptions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2

5 Méthodes d’essai par des moyens radioactifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4

6 Méthodes d’essais par des moyens non radioactifs . . . . . . . . . . . . . . . .

Annexes
A Guide pour le choix des essais à effectuer en fonction du contrôle

et du type de source . . . . . . . . . . . . . . . . ..~............................................... 8

. . . . . . . ..-...............-.-.-.--...........................................

B Bibliographie 10
0 ISO 1992

Droits de reproduction réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être repro-

duite ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou

mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l’accord écrit de l’éditeur.

Organisation internationale de normalisation
Case Postale 56 * CH-1211 Genève 20 l Suisse
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 9978:1992(F)
Avant-propos
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération
mondiale d’organismes nationaux de normalisation (comités membres
de I’ISO). L’élaboration des Normes internationales est en général
confiée aux comités techniques de I’ISO. Chaque comité membre inté-
ressé par une étude a le droit de faire partie du comité technique créé
à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non
gouvernementales, en liaison avec I’ISO participent également aux tra-
vaux. L’ISO collabore étroitement avec la Commission électrotechnique
internationale (CH) en ce qui concerne la normalisation électrotech-
nique.
Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techni-
ques sont soumis aux comités membres pour vote. Leur publication
comme Normes internationales requiert l’approbation de 75 % au moins
des comités membres votants.
La Norme internationale ISO 9978 a été élaborée par le comité techni-
que ISO/TC 85, Énergie nucléaire, sous-comité SC 2, Radioprotection.
internationale.
L’annexe A fait partie i ntégrante de la présente Norme
L’annexe 8 est donnée uniqueme nt à ti tre d’information.
. . .
iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 9978:1992(F)
Introduction
L’utilisation des sources radioactives scellées est devenue tellement
répandue qu’il a fallu élaborer des normes pour guider l’utilisateur, le
fabricant et l’autorité réglementaire. Dans l’élaboration de ces normes,
la radioprotection a été considérée comme primordiale.
Les méthodes d’essai d’étanchéité des sources radioactives scellées
ont été publiées dans I’ISO/TR 4826’) et l’expérience acquise depuis
cette date a permis l’élaboration de la présente Norme internationale.
1) ISOITR 48263979, Sources radioactives scellées - Méthodes de contrôle
d’étanchéité
---------------------- Page: 4 ----------------------
NORME INTERNATIONALE
ISO 9978:1992(F)
Radioprotection - Sources radioactives scellées - Méthodes
d’essai d’étanchéité
1 Domaine d’application 2 Référence normative
La norme suivante contient des dispositions qui, par
suite de la référence qui en est faite, constituent des
dispositions valables pour la présente Norme inter-
nationale. Au moment de la publication, l’édition in-
La présente Norme internationale prescrit les diffé-
diquée était en vigueur. Toute norme est sujette à
rentes méthodes d’essai d’étanchéité des sources
révision et les parties prenantes des accords fondés
radioactives scellées. Elle donne un ensemble
sur la présente Norme internationale sont invitées
étendu des modes opératoires utilisant des moyens
à rechercher la possibilité d’appliquer l’édition la
radioactifs et des moyens non radioactifs.
plus récente de la norme indiquée ci-après. Les
membres de la CEI et de I’ISO possèdent le registre
Elle est applicable aux contrôles suivants:
des Normes internationales en vigueur à un moment
donné.
contrôle de qualité permettant de valider les es-
sais nécessaires pour déterminer la classifica-
ISO 2919: 1980, Sources radioactives scellées -
tion d’une source radioactive scellée prototype
Classifica tien.
selon I’ISO 2919,
contrôle de production des sources radioactives
3 Définitions
scellées relatif à la fabrication des sources scel-
lées,
Pour les besoins de la prése nte Norme internatio-
nale, les définition SS uivantes s’a ppliquen t.
vérifications périodiques des sources radioac-
tives scellées, effectuées à intervalles réguliers,
3.1 source radioactive scellée: Matière radioactive
pendant la durée d’utilisation.
enfermée de facon permanente dans une ou plu-
sieurs enveloppes et/ou associée à un matériau
L’annexe A de la présente Norme internationale
auquel elle est intimement liée. Cette (ces)
donne des recommandations pour guider I’utili-
enveloppe(s) et/ou ce matériau doivent présenter
sateur dans le choix de la (des) méthode(s)
une résistance suffisante pour maintenir l’étanchéité
appropriée(s) en fonction du contrôle et du type de
de la source radioactive scellée dans les conditions
source.
d’emploi et d’usure pour lesquelles elle a été
concue.
Il est reconnu qu’il y a peut-être des circonstances
spéciales pour lesquelles des essais particuliers,
NOTE 1 Dans la suite du texte de la présente Norme

non décrits dans la présente Norme internationale, internationale, l’expression 6ource scellée), est em-

ployée pour ((source radioactive scellée,) par souci de
peuvent être nécessaires.
simplification.
II est à souligner cependant que, dans la mesure où
3.2 étanche: Terme appliqué aux sources scellées
la production, l’utilisation, le stockage et le transport
qui, après avoir subi des essais d’étanchéité, satis-
des sources radioactives scellées sont concernés,
font aux valeurs limites données dans le tableau 1.
la conformité à la présente Norme internationale ne
pourra se substituer à la conformité aux prescrip-
3.3 enveloppe: Étui protecteur, habituellement mé-
tions des réglementations de I’AIEA et autres régle-
tallique, utilisé pour empêcher la fuite de matière
mentations nationales en vigueur.
radioactive.
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 9978:1992(F)
105 Pa + 5 x 103 Pa et une dépression de 103 Pa ou
3.4 source scellée fictive: Source scellée factice

dont l’enveloppe est fabriquée dans le même maté- moins à une température de 296 K + 7 K

riau et construite de la même manière que la source (23 “C + 7 OC); dans la présente Norme internatio-

scellée qu’elle représente, mais renfermant, à la nale, l’unité utilisée est le micropascal mètre cube

place de la matière radioactive, une matière dont par seconde, compte-tenu de l’intervalle des valeurs

les propriétés physiques et chimiques sont aussi limites de détection (1 ~Pa.m%--1

= 10-6 pa.m3-s-l

proches que possible de celles de la matière radio- B 10-S atm-cm%-1 N 7,5 x 10-S

active. lusec).
3.5 source scellée simulée: Source scellée factice
4 Prescriptions
fabriquée dans le même matériau et construite de
la même manière que la source scellée qu’elle re-
Les essais décrits dans la présente Norme interna-
présente, mais renfermant, à la place de la matière
tionale doivent être effectués par des personnes
radioactive, une matière dont les propriétés physi-
compétentes et qualifiées qui ont recu une formation
ques et chimiques sont aussi proches que possible
appropriée en radioprotection.
de celles de la matière radioactive, et ne contenant
que des traces de matières radioactives.
En fonction du type de contrôle et du type de source
scellée à contrôler, il convient de pratiquer au moins
NOTE 2 Ces traces seront sous forme soluble dans un
l’un des essais décrits aux articles 5 et 6 (voir an-
solvant qui n’attaque pas l’enveloppe et qui a une activité
nexe A pour le choix du (des) essai(s)).
maximale compatible avec son utilisation dans une en-
ceinte de confinement.
Cependant, dans le cas où un esssai particulier non
décrit dans la présente Norme internationale est ef-
3.6 désignation de type: Terme ou numéro de réfé-
fectué (voir article l), l’utilisateur devrait être en
rence permettant d’identifier un modèle déterminé
mesure de prouver que la méthode appliquée ga-
de source scellée.
rantit une efficacité au moins équivalente à la (les)
méthode(s) correspondante(s) donné(s) dans la
3.7 source scellée prototype: Exemplaire original
présente Norme internationale.
de source scellée servant de modèle à la fabrication
de toutes les sources scellées identifiées par la
II convient de noter qu’il est souvent de pratique
même désignation de type.
normale d’effectuer plus d’un type d’essai d’étan-
chéité, mais aussi d’effectuer un essai final par
3.8 contrôle de qualité: Contrôles du prototype de
frottis comme contrôle de contamination.
source scellée permettant d’établir la conformité
À l’issue d’un (des) essai(s) effectué(s), la source
des sources scellées à I’ISO 2919, y compris la dé-
scellée doit être considérée comme étanche, c’est-
termination de la classification.
à-dire satisfaire aux valeurs limites prescrites dans
le tableau 1.
3.9 contrôle de production: Essais permettant de
vérifier une nouvelle source scellée avant que les
Si il n’y a pas de correspondance directe entre les
sources scellées de même désignation de type
niveaux de mesure des différentes méthodes, les
soient fabriquées et utilisées.
résultats dépendront des instruments et méthodes
de mesure.
3.10 vérifications périodiques: Contrôles particu-
liers effectués à intervalles réguliers dans le but de
Un taux d’étanchéité de 10 pPamm%-1 pour les
constater (tant durant le stockage que durant I’utili-
contenus solides non solubles, et un taux de
sation) l’étanchéité d’une source scellée.
0,l pPa.mh-1 pour les contenus solides solubles,
liquides et gazeux, pourraient être considérés dans
3.11 fuite: Transfert de la matière radioactive de la
la plupart des cas comme équivalents à une activité
source scellée vers l’extérieur.
relarguée limite de 2 kBq (Z 50 nCi) selon [12].

3.12 non soluble: Terme utilisé pour indiquer Une confirmation supplémentaire du seuil d’accep-

qu’une matière radioactive, telle qu’elle se présente tation volumétrique est donnée en [2]. Un taux

dans la source scellée, est pratiquement insoluble d’étanchéité de 10-T atm-cm%-1 ou moins basé sur

de l’air sec à 298 K (25 “C) et pour une différence
dans l’eau et ne se transforme pas en produits dis-
de pression de 1 atm contre un vide de IO-* atm ou
persés (voir ISO 2919).
moins est considéré comme représentatif d’une
perte d’étanchéité, indépendamment de la nature
3.13 taux d’étanchéité d’hélium standard: Taux
physique du contenu.
d’étanchéité d’hélium à une surpression de
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 9978:1992(F)

Tableau 1 - Valeurs seuils de détection et valeurs limites pour les différentes méthodes d’essais

Valeur limite
Valeur seuil de
Méthode d’essai Paragraphe
détection Contenu soluble ou
Contenu non soluble
gazeux
Activité, Bq
par
02 02
Essai immersion (liquide chaud) 5.1.1 10 à 1
par
5.1.2 10 à 1 02 072
Essai immersion (liquide
bouillant)
par
072 02
Essai immersion par scintillation 5.1.3 10 à 1
liquide
gazeuse
5.2.1 4 à 0,4 -1) 072
Essai d’émanation
(222 Rn/I2 h)
-1) 02
Essai d’émanation par scintillation 5.2.2 0,4 à 0,004
(222 Rn/12 h)
liquide
par
5.3.1 10 à 1 072
Essai frottis humide
par
02 092
Essai frottis sec 5.3.2 10 à 1
Taux d’étanchéité d’hélium standard, llPa.rn3 s-1
1 10-2
Essai à l’hélium 6.1.1 10-2 à 10-d
6.1.2 1 à 10-2 1 10-2
Essai de pressurisation à l’hélium
-3)
Essai de bullage sous vide 6.2.1 12) 1
12) -3)
Essai de bullage dans un liquide 6.2.2 1
chaud
-3)
Essai de bullage sous gaz pressurisé 6.2.3 12) 1
6.2.4 10-2 2) 1 10-S
Essai de bullage dans l’azote liquide
Gain de masse en eau, Fg
6.3 10 50 -3)
Essai de pressurisation à l’eau
1) Non approprié.

2) Les limites de détection sont applicables seulement pour une voie de fuite unique dans des conditions visuelles

favorables.
3) Non assez sensible.
Préalablement à tout essai, excepté dans le cas des - pression,
vérifications périodiques, la source scellée doit être
parfaitement nettoyée et doit avoir subi un examèn - température,
visuel approfondi.
- facteur de proportionalité entre le volume de la

Tout l’appareillage utilisé lors des essais doit être source scellée et le volume de l’enceinte d’es-

convenablement entretenu et périodiquement sais utilisée pour certains essais, ainsi que le

étalonné. volume de liquide utilisé pour couvrir la source
scellée à tester.
Il convient de spécifier autant que possible les pa-
L’essai par frottis ne devrait pas être considéré
ramètres suivants, lorsqu’ils s’appliquent:
comme un essai d’étanchéité, excepté pour des ty-
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 9978:1992(F)

pes spécifiques de sources (sources à fenêtres rature ambiante dans un liquide scintillant n’atta-

minces, par exemple), pour les vérifications pério- quant pas le matériau des surfaces extérieures de

diques et dans les cas où aucun autre essai ne la source. Stocker à l’obscurité pour éviter la

semble approprié. photoluminescence. Retirer la source scellée et
mesurer l’activité du liquide par une technique de
Chaque fois que possible, les échantillons pour les
spectrométrie à scintillation liquide.
essais par frottis ou pour l’essai par immersion li-
quide devraient être vérifiés immédiatement sur un
51.4 Essai par immersion à température
instrument de mesurage de la contamination; par
ambiante2)
exemple, compteur Geiger pour établir s’il y a une
éventuelle contamination importante avant le me-
Immerger la source scellée dans un liquide qui
surage final sur un équipement étalonné plus so-
n’attaque pas le matériau des surfaces extérieures
phistiqué.
de cette source et qui, dans les conditions de I’es-
sai, est considéré efficace pour l’enlèvement de
toutes les traces de matières radioactives pré-
5 Méthodes d’essai par des moyens
sentes.
radioactifs
Immerger la source scellée dans un liquide à tem-
pérature ambiante 293 K + 5 K (20 “C & 5 “C) et
5.1 Essais par immersion
maintenir à cette température pendant 24 h. Retirer
la source scellée et mesurer l’activité du liquide.
51.1 Essai par immersion (liquide chaud)
Immerger la source scellée dans un liquide n’atta-
51.5 Critères d’approbation
quant pas le matériau des surfaces extérieures de
cette source et qui, dans les conditions de cet essai,
Si l’activité détectée n’excède pas 0,2 kBq
est jugé efficace pour l’enlèvement de toutes traces
(X 5 nCi), la source scellée est considérée comme
de matières radioactives. Des exemples de tels li-
étanche.
quides comprennent l’eau distillée, des sollutions
faibles de détergents ou d’agents de chélation et
également des solutions légèrement basiques ou
5.2 Essais d’émanation gazeuse
acides de concentration voisine de 5 %. Chauffer le
liquide à 323 K + 5 K (50 “C + 5 “C) et le maintenir
- -
52.1 Essai d’émanation gazeuse par absorption
à cette température pendant au moins 4 h. Retirer
(pour sources scellées de radium-226)
la source scellée et mesurer l’activité du liquide.

NOTE 3 On peut également utiliser une méthode de Placer la source scellée dans un petit conteneur

nettoyage par ultrasons. Dans ce cas, le temps d’immer-
étanche aux gaz avec un absorbant approprié, par
sion dans le liquide peut être ramené à 30 min environ
exemple charbon actif, coton ou polyéthylène, et l’y
avec une température de 343 K + 5 K (70 OC k 5 OC).
maintenir durant au moins 3 h. Retirer la source
scellée et refermer le conteneur. Mesurer immédia-
tement l’activité de l’absorbant.
5.12 Essai par immersion (liquide bouillant)
Immerger la source scellée dans un liquide n’atta-
52.2 Essai d’émanation gazeuse par immersion
quant pas le matériau des surfaces extérieures de
dans un scintillateur liquide (pour sources scellées
cette source et qui, dans les conditions de cet essai,
de radium-226)
est jugé efftcace pour l’enlèvement de toutes traces
de matières radioactives. Faire bouillir durant
Suivre le mode opératoire décrit en 5.1.3.
10 min, laisser refroidir, puis rincer la source scel-
lée en utilisant un nouveau liquide. Répéter ces
opérations deux fois, en immergeant la source dans
5.2.3 Essai d’émanation gazeuse (pour sources
le liquide initial. Retirer la source scellée et mesurer
scellées de krypton-85)
l’activité du liquide.
Maintenir la source scellée sous une pression ré-

51.3 Essai par immersion dans un scintillateur duite pendant 24 h. Analyser le contenu de la

liquide chambre en krypton-85 en utilisant un compteur à
scintillation plastique. Répéter l’essai après au
Immerger la source scellée au moins 3 h à tempé- moins 7 jours.

2) Cet essai peut être utile lorsque les essais avec liquides chauds ne sont pas pratiques; mais ces derniers sont

recommandés, car ils peuvent être plus efficaces, et leur utilisation a été largement reconnue pendant de nombreuses

années.
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 9978:1992(F)

5.2.4 Awtres essais d’émanation gazeuse te srnes d e la source scellée et mesurer l’activité du

ta mpon.
Toutes autres méthodes d’essais équivalentes aux
méthodes décrites en 5.2.1 à 5.2.3 peuvent être uti-
lisées.
5.3.3 Critères d’approbation

5.2.5 Critères d’approbation Si l’activité n’excède pas 0,2 kBq (z SnCi), la source

scellée est considérée comme étanche.
A l’issue des essais décrits en 5.2.1 et 5.2.2, la
NOTE 4 Les points importants relatifs aux essais par
source scellée est considérée comme étanche si
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.