Technical drawings -- Dimensioning -- General principles, definitions, methods of execution and special indications

Replaces ISO-Recommendation R 129-1959 of which it constitutes a technical revision. Applicable to all kinds of technical drawings (mechanical, electrical, architectural, civil engineering, etc.). The specified general principles shall be followed to facilitate the international exchange of drawings in technical fields. Specialized practices are not covered adequately. The simplified figures merely illustrate the text; they are not intended to reflect actual usage.

Dessins techniques -- Cotation -- Principes généraux, définitions, méthodes d'exécution et indications spéciales

Tehnične risbe - Kotiranje - Splošna načela, definicije, načini izdelave in posebne oznake

General Information

Status
Withdrawn
Publication Date
31-May-1995
Withdrawal Date
31-Jan-2002
Current Stage
9900 - Withdrawal (Adopted Project)
Start Date
01-Feb-2002
Due Date
01-Feb-2002
Completion Date
01-Feb-2002

RELATIONS

Buy Standard

Standard
ISO 129:1985 - Technical drawings -- Dimensioning -- General principles, definitions, methods of execution and special indications
English language
12 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
SIST ISO 129:1995
English language
15 pages
sale 10% off
Preview
sale 10% off
Preview

e-Library read for
1 day
Standard
ISO 129:1985 - Dessins techniques -- Cotation -- Principes généraux, définitions, méthodes d'exécution et indications spéciales
French language
12 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 129:1985 - Dessins techniques -- Cotation -- Principes généraux, définitions, méthodes d'exécution et indications spéciales
French language
12 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

International Standard

INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR STANDARDlZATlON.MEWYHAPOC1HAR OPTAHM3AUMR l-IO CTAH~APTM3AlJ4M.ORGANlSATlON INTERNATIONALE DE NORMALISATION

Technical drawings - Dimensioning - General principles,
definitions, methods of execution and special indications

Dessins techniques - Co tation - Principes gtWraux, d& finitions, Mthodes d ’exkution et indications sp&iales

First edition - 1985~09-01
UDC 744.43 Ref. No. IS0 1294985 (E)
Descriptors : drawings, technical drawings, dimensioning, generalities.
Price based on 12 pages
---------------------- Page: 1 ----------------------
Foreword

IS0 (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of

national standards bodies (IS0 member bodies). The work of preparing International

Standards is normally carried out through IS0 technical committees. Each member

body interested in a subject for which a technical committee has been established has

the right to be represented on that committee. International organizations, govern-

mental and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work.

Draft International Standards adopted by the technical committees are circulated to

the member bodies for approval before their acceptance as International Standards by

the IS0 Council. They are approved in accordance with IS0 procedures requiring at

least 75 % approval by the member bodies voting.
International Standard IS0 129 was prepared by Technical Committee ISO/TC 10,
Technical drawings.

It cancels and replaces IS0 Recommendation R 129-1959 and IS0 2595-1973, of which

it constitutes a technical revision.
0 International Organization for Standardization, 1985
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 2 ----------------------
Page
Contents
..........................................
Scope and field of application
..........................................................
References
General principles ....................................................
Method of dimensioning ..............................................
..............................
Arrangement and indication of dimensions.
Special indications ...................................................
Indication of levels ...................................................
. . .
III
---------------------- Page: 3 ----------------------
This page intentionally left blank
---------------------- Page: 4 ----------------------
IS0 1294985 (E)
INTERNATIONAL STANDARD
Technical drawings - Dimensioning - General principles,
definitions, methods of execution and special indications

4 Scope and field of application IS0 2595, Building drawings - Dimensioning of production

drawings - Representation of manufacturing and work sizes.
This International Standard establishes the general principles of
IS0 3040, Technicaldrawings - Dimensioning and tolerancing
dimensioning applicable in all fields (i.e., mechanical, electrical,
cones.
civil engineering, architecture, etc.). It is possible that in some
specific technical areas, the general rules and conventions will
IS0 309811, Technical drawings - Lettering - Part 7: Cur-
not cover all the needs of specialized practices adequately. In
ren tly used characters.
such cases additional rules may be laid down in standards
IS0 6428, Technical drawings - Requirements for micro-
specific to these areas. However, the general principles of this
copying.
International Standard shall be followed to facilitate the inter-
national exchange of drawings and to ensure the coherence of
drawings in a comprehensive system relating to several
3 General principles
technical fields.
The figures, as shown in this International Standard, merely
3.1 Definitions
illustrate the text and are not intended to reflect actual usage.
The figures are consequently simplified to indicate only the
For the purposes of this International Standard, the following
relevant general principles applicable in any technical area.
definitions apply.
3.1.1 dimension : A numerical value expressed in appropriate
units of measurement and indicated graphically on technical
2 References
drawings with lines, symbols and notes.

General principles of presen ta- Dimensions are classified according to the following types:

IS0 128, Technical drawings -
tion.
3.1.1.1 functional dimension : A dimension that is essential

Linear and angular tolerancing to the function of the piece or space. (See ‘IF” in figure 1.)

IS0 406, Technical drawings -
- Indications on drawings.
3.1.1.2 non-functional dimension : A dimension that is not

IS0 1660, Technical drawings - Dimensioning and tolerancing essential to the function of the piece or space. (See “NF” in

of profiles. figure 1.)
MUX)
a) Design requirement b) Shoulder screw c) Threaded hole
dimensions
Figure 1 - Functional, non-functional and auxiliary
---------------------- Page: 5 ----------------------
IS0 X29-1985 (El
3.1.1.3 auxiliary dimension: A dimension given for infor-
mation purposes only. It does not govern production or inspec-
tion operations and is derived from other values shown on the
drawing or in related documents. An auxiliary dimension is
given in parentheses and no tolerance applies to it. (See
“AUX” in figure 1.)
3.1.2 feature: An individual characteristic such as a flat sur-
face, a cylindrical su ’rface, two parallel surfaces, a shoulder, a
Figure 2 - Functional dimensioning
screw thread, a slot, a profile, etc.
Occasionally indirect functional dimensioning is justified or
3.1.3 end product: The complete part ready for assembly or
necessary. In such cases, care shall be exercised so that the
service or a configuration produced from a drawing specifica-
effect of directly shown functional dimensioning is maintained.
tion. An end product may also be a part ready for further pro-
Figure 3 shows the effect of acceptable indirect functional
cessing (for example, the product of a fou ndry or forge) or a
dimensioning that maintains the dimensional requirements
configu ration needing further processing.
established by figure 2.
3.2 Application
3.2.1 All dimensional information necessary to define a part
or component clearly and completely shall be shown directly on
a drawing unless this information is specified in associated
documentation.
ty?kd 4 !, 4020,05 L=j
3.2.2 Each feature shall be dimensioned once only on a
drawing.
Tight tolerances Acceptable tolerances
3.2.3 Dimensions shall be placed on the view or section that
most clearly shows the corresponding fea tures.
Figure 3 - Indirect functional dimensioning
3.2.4 Each drawing shall use the same unit (for example,
millimetres) for all dimensions but without showing the unit
symbol. In order to avoid misinterpretation, the predominant
3.2.8 The non-functional dimensions should be placed in a
unit symbol on a drawing may be specified in a note.
way which is most convenient for production and inspection.
Where other units have to be shown as part of the drawing
specification (for example, N l m for torque or kPa for pressure),
the appropriate unit symbol shall be shown with the value.
4 Method of dimensioning
3.2.5 No more dimensions than are necessary to define a part
4.1 Elements of dimensioning
or an end product shall be shown on a drawing. No feature of a
part or an end product shall be defined by more than one
The elements of dimensioning include the projection line,
dimension in any one direction. Exception may, however, be
made dimension line, leader line, dimension line termination, the
origin indication, and the dimension itself. The various
a) where it is necessary to give additional dimensions at in-
elements of dimensioning are illustrated in figures 4 and 5. (See
termediate stages of production (for example, the size of a
IS0 128.)
feature prior to carburizing and finishing);
would be

b) where the addition of an auxiliary dimension 4.2 Projection lines, dimension lines and leader

advantageous.
lines
Projection lines, dimension lines and leader lines are drawn as
3.2.6 Production processes or inspection methods should not
thin continuous lines as shown in IS0 128 and as illustrated in
be specified unless they are essential to ensure satisfactory
figures 4 and 5.
functioning or interchangeability.

Functional dimensions should be shown directly on the 4.2.1 Projection lines shall extend slightly beyond the respec-

3.2.7

drawing wherever possible (see figure 2). tive dimension line (see figures 4 and 5).

---------------------- Page: 6 ----------------------
Projection line
Value of the dimension
indication - Dimension line (Arrowhead)
- Origin - Termination
Figure 4
Projection line
4240eVaIueof the dimension
Termination (Oblique stroke)
Dimension line
Figure 5

4.2.2 Projection lines should be drawn perpendicular to the 4.2.5 A dimension line shall be shown unbroken where the

feature to which it refers is shown broken (see figure 9), except
feature being dimensioned. Where necessary, however, they
as indicated in 4.4.1, method 2.
may be drawn obliquely, but parallel to each other (see
figure 6).
Figure 6
Figure 9
4.2.3 Intersecting construction and projection lines shall ex-
tend slightly beyond their point of intersection (see figure 7).
4.2.6 Intersecting projection and dimension lines should be
avoided. Where unavoidable, however, neither line shall be
shown with a break (see figure 10).
/ 4,
Figure 7
In general, projection lines and dimension lines should
4.2.4
not cross other lines unless this is unavoidable (see figure 8).
Figure 10
4.2.7 A centreline or the outline of a part shall not be used as
a dimension line but may be used in place of a projection line
(see figure 10).
Figure 8
---------------------- Page: 7 ----------------------
Is0 1294985 (El
4.3 Terminations and origin indication
Dimension lines shall show distinct terminations (i.e., either ar-
. 4
I c - r\ z-e
rowheads or oblique strokes), or, where applicable, an origin
indication.
Figure 14
4.3.1 Two dimension line terminations (see figure 11) and an
origin indication (see figure 12) are specified in this Inter-
4.3.5 Only one arrowhead termination, with its point on the
national Standard. T ’hey are
arc end of the dimension line, shall be used where a radius is
dimensioned (see figure 15). The arrowhead termination may
a) the arrowhead, drawn as short lines forming barbs at
be either on the inside or on the outside of the feature outline
any convenient included angle between 15O and 90 ’. The
(or its projection line) depending upon the size of the feature.
arrowhead may be open, closed, or closed and filled in [see
figure 11 all.
b) the oblique stroke, drawn as a short line inclined at 45’
[see figure 11 b)l.
a) Arrowheads
b) Oblique stroke
Figure 15 - Radius dimensioning
Figure 11
4.4 Indicating dimensional values on drawings
c) the origin indication, drawn as a small open circle of ap-
Dimensional values shall be shown on drawings in characters of
proximately 3 mm in diameter.
sufficient size to ensure complete legibility on the original draw-
ing as well as on reproductions made from microfilms.
They shall be placed in such a way that they are not crossed or
separated by any other line on the drawing.
Figure 12
4.4.1 Values shall be indicated on a drawing according to one
of the following two methods. Only one method should be
4.3.2 The size of the terminations shall be proportionate to
used on any one drawing.
the size of drawing on which they are used but not larger than
is necessary to read the drawing.
Method 1
4.3.3 One style of arrowhead termination only shall be used
Dimensional values shall be placed parallel to their dimension
on a single drawing. However, where space is too small for an
lines and preferably near the middle, above and clear of the
arrowhead, the oblique stroke or a dot may be substituted (see
dimension line (see figure 16).
figure 24).
4.3.4 Arrowhead terminations shall be shown within the limits
of the dimension line where space is available (see figure 13).
Where space is limited, the arrowhead termination may be
...

SLOVENSKI STANDARD
SIST ISO 129:1995
01-junij-1995

7HKQLþQHULVEH.RWLUDQMH6SORãQDQDþHODGHILQLFLMHQDþLQLL]GHODYHLQSRVHEQH

R]QDNH

Technical drawings -- Dimensioning -- General principles, definitions, methods of

execution and special indications

Dessins techniques -- Cotation -- Principes généraux, définitions, méthodes d'exécution

et indications spéciales
Ta slovenski standard je istoveten z: ISO 129:1985
ICS:
01.100.01 7HKQLþQRULVDQMHQDVSORãQR Technical drawings in
general
SIST ISO 129:1995 en

2003-01.Slovenski inštitut za standardizacijo. Razmnoževanje celote ali delov tega standarda ni dovoljeno.

---------------------- Page: 1 ----------------------
SIST ISO 129:1995
---------------------- Page: 2 ----------------------
SIST ISO 129:1995
International Standard

INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR STANDARDlZATlON.MEWYHAPOC1HAR OPTAHM3AUMR l-IO CTAH~APTM3AlJ4M.ORGANlSATlON INTERNATIONALE DE NORMALISATION

Technical drawings - Dimensioning - General principles,
definitions, methods of execution and special indications

Dessins techniques - Co tation - Principes gtWraux, d& finitions, Mthodes d ’exkution et indications sp&iales

First edition - 1985~09-01
UDC 744.43 Ref. No. IS0 1294985 (E)
Descriptors : drawings, technical drawings, dimensioning, generalities.
Price based on 12 pages
---------------------- Page: 3 ----------------------
SIST ISO 129:1995
Foreword

IS0 (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of

national standards bodies (IS0 member bodies). The work of preparing International

Standards is normally carried out through IS0 technical committees. Each member

body interested in a subject for which a technical committee has been established has

the right to be represented on that committee. International organizations, govern-

mental and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work.

Draft International Standards adopted by the technical committees are circulated to

the member bodies for approval before their acceptance as International Standards by

the IS0 Council. They are approved in accordance with IS0 procedures requiring at

least 75 % approval by the member bodies voting.
International Standard IS0 129 was prepared by Technical Committee ISO/TC 10,
Technical drawings.

It cancels and replaces IS0 Recommendation R 129-1959 and IS0 2595-1973, of which

it constitutes a technical revision.
0 International Organization for Standardization, 1985
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 4 ----------------------
SIST ISO 129:1995
Page
Contents
..........................................
Scope and field of application
..........................................................
References
General principles ....................................................
Method of dimensioning ..............................................
..............................
Arrangement and indication of dimensions.
Special indications ...................................................
Indication of levels ...................................................
. . .
III
---------------------- Page: 5 ----------------------
SIST ISO 129:1995
This page intentionally left blank
---------------------- Page: 6 ----------------------
SIST ISO 129:1995
IS0 1294985 (E)
INTERNATIONAL STANDARD
Technical drawings - Dimensioning - General principles,
definitions, methods of execution and special indications

4 Scope and field of application IS0 2595, Building drawings - Dimensioning of production

drawings - Representation of manufacturing and work sizes.
This International Standard establishes the general principles of
IS0 3040, Technicaldrawings - Dimensioning and tolerancing
dimensioning applicable in all fields (i.e., mechanical, electrical,
cones.
civil engineering, architecture, etc.). It is possible that in some
specific technical areas, the general rules and conventions will
IS0 309811, Technical drawings - Lettering - Part 7: Cur-
not cover all the needs of specialized practices adequately. In
ren tly used characters.
such cases additional rules may be laid down in standards
IS0 6428, Technical drawings - Requirements for micro-
specific to these areas. However, the general principles of this
copying.
International Standard shall be followed to facilitate the inter-
national exchange of drawings and to ensure the coherence of
drawings in a comprehensive system relating to several
3 General principles
technical fields.
The figures, as shown in this International Standard, merely
3.1 Definitions
illustrate the text and are not intended to reflect actual usage.
The figures are consequently simplified to indicate only the
For the purposes of this International Standard, the following
relevant general principles applicable in any technical area.
definitions apply.
3.1.1 dimension : A numerical value expressed in appropriate
units of measurement and indicated graphically on technical
2 References
drawings with lines, symbols and notes.

General principles of presen ta- Dimensions are classified according to the following types:

IS0 128, Technical drawings -
tion.
3.1.1.1 functional dimension : A dimension that is essential

Linear and angular tolerancing to the function of the piece or space. (See ‘IF” in figure 1.)

IS0 406, Technical drawings -
- Indications on drawings.
3.1.1.2 non-functional dimension : A dimension that is not

IS0 1660, Technical drawings - Dimensioning and tolerancing essential to the function of the piece or space. (See “NF” in

of profiles. figure 1.)
MUX)
a) Design requirement b) Shoulder screw c) Threaded hole
dimensions
Figure 1 - Functional, non-functional and auxiliary
---------------------- Page: 7 ----------------------
SIST ISO 129:1995
IS0 X29-1985 (El
3.1.1.3 auxiliary dimension: A dimension given for infor-
mation purposes only. It does not govern production or inspec-
tion operations and is derived from other values shown on the
drawing or in related documents. An auxiliary dimension is
given in parentheses and no tolerance applies to it. (See
“AUX” in figure 1.)
3.1.2 feature: An individual characteristic such as a flat sur-
face, a cylindrical su ’rface, two parallel surfaces, a shoulder, a
Figure 2 - Functional dimensioning
screw thread, a slot, a profile, etc.
Occasionally indirect functional dimensioning is justified or
3.1.3 end product: The complete part ready for assembly or
necessary. In such cases, care shall be exercised so that the
service or a configuration produced from a drawing specifica-
effect of directly shown functional dimensioning is maintained.
tion. An end product may also be a part ready for further pro-
Figure 3 shows the effect of acceptable indirect functional
cessing (for example, the product of a fou ndry or forge) or a
dimensioning that maintains the dimensional requirements
configu ration needing further processing.
established by figure 2.
3.2 Application
3.2.1 All dimensional information necessary to define a part
or component clearly and completely shall be shown directly on
a drawing unless this information is specified in associated
documentation.
ty?kd 4 !, 4020,05 L=j
3.2.2 Each feature shall be dimensioned once only on a
drawing.
Tight tolerances Acceptable tolerances
3.2.3 Dimensions shall be placed on the view or section that
most clearly shows the corresponding fea tures.
Figure 3 - Indirect functional dimensioning
3.2.4 Each drawing shall use the same unit (for example,
millimetres) for all dimensions but without showing the unit
symbol. In order to avoid misinterpretation, the predominant
3.2.8 The non-functional dimensions should be placed in a
unit symbol on a drawing may be specified in a note.
way which is most convenient for production and inspection.
Where other units have to be shown as part of the drawing
specification (for example, N l m for torque or kPa for pressure),
the appropriate unit symbol shall be shown with the value.
4 Method of dimensioning
3.2.5 No more dimensions than are necessary to define a part
4.1 Elements of dimensioning
or an end product shall be shown on a drawing. No feature of a
part or an end product shall be defined by more than one
The elements of dimensioning include the projection line,
dimension in any one direction. Exception may, however, be
made dimension line, leader line, dimension line termination, the
origin indication, and the dimension itself. The various
a) where it is necessary to give additional dimensions at in-
elements of dimensioning are illustrated in figures 4 and 5. (See
termediate stages of production (for example, the size of a
IS0 128.)
feature prior to carburizing and finishing);
would be

b) where the addition of an auxiliary dimension 4.2 Projection lines, dimension lines and leader

advantageous.
lines
Projection lines, dimension lines and leader lines are drawn as
3.2.6 Production processes or inspection methods should not
thin continuous lines as shown in IS0 128 and as illustrated in
be specified unless they are essential to ensure satisfactory
figures 4 and 5.
functioning or interchangeability.

Functional dimensions should be shown directly on the 4.2.1 Projection lines shall extend slightly beyond the respec-

3.2.7

drawing wherever possible (see figure 2). tive dimension line (see figures 4 and 5).

---------------------- Page: 8 ----------------------
SIST ISO 129:1995
Projection line
Value of the dimension
indication - Dimension line (Arrowhead)
- Origin - Termination
Figure 4
Projection line
4240eVaIueof the dimension
Termination (Oblique stroke)
Dimension line
Figure 5

4.2.2 Projection lines should be drawn perpendicular to the 4.2.5 A dimension line shall be shown unbroken where the

feature to which it refers is shown broken (see figure 9), except
feature being dimensioned. Where necessary, however, they
as indicated in 4.4.1, method 2.
may be drawn obliquely, but parallel to each other (see
figure 6).
Figure 6
Figure 9
4.2.3 Intersecting construction and projection lines shall ex-
tend slightly beyond their point of intersection (see figure 7).
4.2.6 Intersecting projection and dimension lines should be
avoided. Where unavoidable, however, neither line shall be
shown with a break (see figure 10).
/ 4,
Figure 7
In general, projection lines and dimension lines should
4.2.4
not cross other lines unless this is unavoidable (see figure 8).
Figure 10
4.2.7 A centreline or the outline of a part shall not be used as
a dimension line but may be used in place of a projection line
(see figure 10).
Figure 8
---------------------- Page: 9 ----------------------
SIST ISO 129:1995
Is0 1294985 (El
4.3 Terminations and origin indication
Dimension lines shall show distinct terminations (i.e., either ar-
. 4
I c - r\ z-e
rowheads or oblique strokes), or, where applicable, an origin
indication.
Figure 14
4.3.1 Two dimension line terminations (see figure 11) and an
origin indication (see figure 12) are specified in this Inter-
4.3.5 Only one arrowhead termination, with its point on the
national Standard. T ’hey are
arc end of the dimension line, shall be used where a radius is
dimensioned (see figure 15). The arrowhead termination may
a) the arrowhead, drawn as short lines forming barbs at
be either on the inside or on the outside of the feature outline
any convenient included angle between 15O and 90 ’. The
(or its projection line) depending upon the size of the feature.
arrowhead may be open, closed, or closed and filled in [see
figure 11 all.
b) the oblique stroke, drawn as a short line inclined at 45’
[see figure 11 b)l.
a) Arrowheads
b) Oblique stroke
Figure 15 - Radius dimensioning
Figure 11
4.4 Indicating dimensional values on drawings
c) the origin indication, drawn as a small open circle of ap-
Dimensional values shall be shown on drawings in characters of
proximately 3 mm in diameter.
sufficient size to ensure complete legibility on the original draw-
ing as well as on reproductions made from microfilms.
They shall be placed in such a way that they are not crossed or
separated by any other line on the drawing.
Figure 12
4.4.1 Values shall be indicated on a drawing according to one
of the following two methods. Only one method should be
4.3.2 The size of the terminations shall be proportionate to
used on any one drawing.
the size of drawing on which they are used but not larger than
is necessary to read the drawing.
Method 1
4.3.3 One style of arrowhead termination only shall be used
Dimensional values shall be placed parallel to their dimension
on a single drawing. However, where space is too
...

e intern tionale

INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR STANDARDiZATION.ME>t()JYHAPO,QHAR OPI-AHkl3AUklfl f-l0 CTAHAAPTkl3AL\WI*ORGANISATION INTERNATIONALE DE NORMALISATION

Dessins techniques - Cotation - Principes généraux,
définitions, méthodes d’exécution et indications spéciales
General Princip/es, definitions, methods of execution and special indications
Technical drawings - Dimensioning -
Première édition - 1985-09-01
Réf. no : ISO 129-1985 (FI
CDU 744.43
Descripteurs : dessin, dessin industriel, cotation, généralités.
Prix basé sur 12 pages
---------------------- Page: 1 ----------------------
vant-propos
LYS0 (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale

d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de I’ISO). L’élaboration

des Normes internationales est confiée aux comités techniques de I’ISO. Chaque

comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du comité technique

créé à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non gouverne-

mentales, en liaison avec I’ISO, participent également aux travaux.

Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques sont soumis

aux comités membres pour approbation, avant leur acceptation comme Normes inter-

nationales par le Conseil de I’ISO. Les Normes internationales sont approuvées confor-

mément aux procédures de I’ISO qui requièrent l’approbation de 75 % au moins des
comités membres votants.

La Norme internationale ISO 129 a été élaborée par le comité technique ISO/TC 10,

Dessins techniques.
Elle annule et remplace la Recommandation ISO/R 129-1959 et I’ISO 25954973 dont
elle constitue une révision technique.
Organisation internationale de normalisation, 1985
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
Page
Sommaire
Objet et domaine d’application
................
Références

......... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Principes généraux
..........
Méthode de cotation
.....................................
Disposition et inscription des cotes
.................................................
Indications spéciales.
................................................
Indication des niveaux
---------------------- Page: 3 ----------------------
Page blanche
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 129-1985 (FI
NORME INTERNATIONALE
Dessins techniques - Cotation - Principes généraux,
définitions, méthodes d’exécution et indications spéciales
I SO 2595, Dessins de bâtiment - Cotation des dessins d’exé-
1 Objet et domaine d’application
cution - Représentation des dimensions de fabrication et
La présente Norme internationale établit les principes généraux
d’exécution.
de cotation applicables aux dessins techniques de tous les
ISO 3040, Dessins techniques - Cotation et tolérancemen t des
domaines (mécanique, électricité, génie civil, architecture,
éléments coniques.
etc.). II n’est pas exclu que, dans certains domaines techniques
particuliers, les règies et conventions générales ne couvrent pas
ISO 309811, Dessins techniques - Écriture - Partie 7 : Carac-
de facon adéquate tous les besoins de pratiques spécialisées.
tères courants.
Dans de tels cas, des règles additionnelles peuvent être spéci-
ISO 6428, Dessins techniques - Conditions requises pour la
fiées dans des normes particulières à ces domaines. Les princi-
micrographie.
pes généraux définis dans la présente Norme internationale doi-
vent cependant être respectés si l’on veut faciliter ies échanges
internationaux de dessins et assurer la cohérence entre les des-
3 Principes généraux
sins appartenant aux diverses branches industrielles.
Dans la présente Norme internationale, les figures illustrant le
3.1 Définitions
texte ne sont données qu’à titre d’exemple et ne reflètent
aucune situation réelle. En conséquence, elles sont simplifiées
Les termes suivants ont été définis dans le contexte de leur utili-
et elles ne donnent que les principes généraux applicables à
sation dans la présente Norme internationale.
n’importe quelle branche technique.
3.1.1 cote : Valeur numérique exprimée en unités de mesure
appropriées, et représentée graphiquement sur les dessins
techniques par des lignes, des symboles et des notes.
2 Références
Les cotes se subdivisent en différents types:
ISO 128, Dessins techniques - Principes généraux de repré-
sen ta tion.
3.1.1.1 cote fonctionnelle: Cote essentielle à la fonction
d’une pièce, ou d’un espace. (Voir (( F H de la figure 1.1
I SO 406, Dessins techniques - Tolérancement linéaire et
angulaire - Indications sur /es dessins.
3.1.1.2 cote non fonctionnelle : Cote qui n’est pas essen-

I SO 1660, Dessins techniques - Cotation et tolérancemen t des tielle à la fonction d’une pièce, ou d’un espace. (Voir (( NF» de

la figure 1.1
profils.
a) Exigence du dessin b) Vis à épaulement c) Trou fileté

Figure 1 - Représentati on des c otes fonctionnelles, non fonction inelles et auxiliaires

---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 1294985 (F)
3.2.7 Les cotes fonctionnelles devraien

3.1 .l.3 cote auxiliaire : Cote donnée pour information seule- t, partout où cela est

ment. Elle ne joue aucun rôle décisif dans la fabrication ou les possi b Ile, être inscrites directement sur le dessin (voir figure 2).

contrôles et découle d’autres valeurs données sur le dessin ou
des documents connexes. Une cote auxiliaire est donnée entre
parenthèses et aucune tolérance ne s’y attache. (Voir (( AUX N
de la figure 1.)
3.1.2 élément: Partie caractéristique d’une pièce, telle que
surface plane, surface cylindrique, deux surfaces parallèles,
25 tO,O6 - - 15to,o1
< /R
épaulement, filetage, rainure, profil, etc.
Figure 2 - Cotation fonctionnelle
3.1.3 produit fini : Pièce prête au montage ou à la mise en
service ou configuration fabriquée à partir d’un dessin. Un pro-
duit fini peut également être une pièce pour traitement ultérieur
(par exemple, un produit de fonderie ou de forge), ou une con-
Occasionnellement, une cotation fonctionnelle indirecte peut
figuration nécessitant d’être travaillée.
se justifier. En pareil cas, on veillera à obtenir les mêmes effets
qu’avec une cotation fonctionnelle directe. La figure 3 montre
comment une cotation fonctionnelle indirecte acceptable per-
3.2 Application
met de respecter les exigences dimensionnelles établies à la
figure 2.
3.2.1 À moins qu’elles ne soient précisées dans une docu-
mentation jointe,
toutes les informations dimensionnelles
nécessaires pour définir clairement et complètement une pièce
ou un élément doivent être inscrites directement sur le dessin.
3.2.2 Chaque élément ne doit être coté qu’une seul fois sur un
dessin.
3.2.3 Les cotes doivent être placées sur les vues ou coupes
qui représentent le plus clairement les éléments correspon-
Tolérances serrées Tolérances acceptables
dants.
Figure 3 - Cotation fonctionnelle indirecte
3.2.4 Toutes les cotes d’un dessin doivent être exprimées
dans la même unité (par exemple en millimètres) mais sans indi-
quer son symbole. Pour empêcher toute confusion, le symbole
de l’unité prédominante sur un dessin peut être précisé dans
3. 2.8 Les cotes non fonctionn elles devraient être inscrites de
une note.
la facon la plus commode pour la fabrication ou la vérification.
Si d’autres unités sont à indiquer pour les besoins de la spécifi-
cation (par exemple N. m pour le couple, kPa pour la pression),
4 Méthode de cotation
le symbole de l’unité correspondante doit figurer avec la valeur.
4.1 Éléments de cotation
3.2.5 Pour définir une pièce ou un produit fini, il ne doit pas
être inscrit plus de cotes qu’il n’est nécessaire. Les éléments
Les éléments de cotation comprennent la ligne d’attache, la
d’une pièce ou d’un produit fini ne doivent pas être définis par
ligne de cote, la ligne de repère, l’extrémité de la ligne de cote,
plus d’une cote dans chaque direction. II peut cependant être
l’indication d’origine et la valeur de la cote elle-même., Ces dif-
fait exception à cette règle dans les circonstances suivantes:
férents éléments de cotation sont représentés aux figures 4
et 5. (Voir ISO 128.)
a) lorsqu’il est nécessaire de donner des cotes se rappor-
tant à des stades intermédiaires de fabrication (par exemple
pour les dimensions d’un élément avant cémentation et fini-
4.2 Lignes d’attache, lignes de cote et lignes
tion) ;
de repère
‘ajout d’une cote
b) lorsque I auxiliaire peut être avanta-
Les lignes d’attache, les lignes de cote et les lignes repère sont
geux.
tracées en trait continu fin tel que défini dans I’ISO 128 et repré-
sentées aux figures 4 et 5.
3.2.6 Les méthodes de fabrication ou de contrôle ne devraient
pas être spécifiées à moins d’être indispensables au bon fonc-
4.2.1 Les lignes d’attache doivent être prolon gées légèrement
tionnement ou à I’interchangeabilité. 4 et 5)
au-delà des lignes de cote (voir figures
---------------------- Page: 6 ----------------------
SO 129-1985 (FI
Ligne
Ligne d’attache
Valeur de la cote
. 1
Ligne de cote
Indication d’origine Extrémité (Flèche)
Figure 4
Ligne d’attache
Valeur de la cote
Extrémité
(Barre oblique)
Figure 5
4.2.5 Les lignes de cote doivent être tracées sans interruption
4.2.2 Les lignes d’attache doivent être tracées perpendiculai-

rement à l’élément à coter; en cas de nécessité elles peuvent même si l’élément auquei elles se réfèrent est représenté en vue

interrompue (voir figure 9), sauf dans le cas indiqué en 4.4.1,
toutefois être tracées obliquement, mais parallèles entre elles
(voir figure 6). méthode 2.
Figure 6
Figure 9
4.2.3 Les lignes d’épure (ou lignes de construction) concou-
rantes ainsi que la ligne d’attache passant par leur intersection
doivent être prolongées légèrement au-delà de leur point
4.2.6 Les intersections de lignes d’attache et de lignes de cote
d’intersection (voir figure 7).
doivent être évitées. Toutefois, en cas d’impossibilité, aucune
ligne ne doit être interrompue (voir figure 10).
Figure 7
4.2.4 Les lignes d’attache et les lignes de cote ne doivent pas,
en règle générale, couper d’autres lignes du dessin (voir
figure 8).
Figure 10
4.2.7 Une ligne d’axe ou une ligne de contour ne doit pas être
utilisée comme ligne de cote mais peut être employée comme
Figure 8 ligne d’attache (voir figure 10).
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 1294985 (F)
4.3 Extrémités et indication d’origine
Les lignes de cote doivent avoir des extrémités précises (c’est-
\ I
< - . z-f-e
à-dire: flèches ou barre oblique), ou, le cas échéant, une indi-
cation d’origine. Figure 14

4.3.1 Deux types d’extrémités (voir figure II) et une indica- Pour coter un rayon, on ne doit tracer qu’une seule flè-

4.3.5
tion d’origine (voir figure 12) sont spécifiés dans la présente
che pointant du côté de l’arc de la ligne de cote (voir figure 15).
Norme internationale. Ce sont
L’extrémité de la flèche peut se trouver soit à l’intérieur, soit à
l’extérieur du contour de l’élément (ou de sa ligne d’attache)
a) la flèche, représentée par deux courts traits, formant
selon la dimension de l’élément en question.
deux branches faisant un angle quelconque compris entre
15 et 9Q”. La flèche peut être ouverte, fermée et, dans ce
dernier cas, noircie ou non [voir figure 11 a)1 ;
bb la barre oblique, représentée sous la forme d’un court
trait tracé à 45O [voir figure 11 b)] ;
a) Flèches
Figure 15 - Cotation di ? rayons
4.4 Inscription des valeurs des cotes
b) Barre oblique
Les valeurs des cotes doivent être inscrites sur les dessins en
caractères de dimension suffisante pour assurer une bonne lisi-
Figure 11
bilité tant du dessin original que de ses reproductions à partir de
microfilms.
c) l’indication d’origine, représentée sous la forme d’un
petit cercle vide d’environ 3 mm de diamètre.
Elle doivent être placées de manière à ne pas être coupées par
une autre ligne du dessin.
4.4.1 L’inscription des valeurs doit se faire suivant l’une des
deux méthodes décrites ci-après. Une seule méthode doit être
Figure 12
utilisée sur un même dessin.
4.3.2 La dimension des extrémités doit être proportionnée à la
Méthode 1
dimension du dessin sur lequel elles figurent mais pas plus
grande qu’il est nécessaire pour lire le dessin.
Les valeurs doivent être disposées parallèlement à leurs lignes
de cote et de préférence au milieu, au-dessus et espacées de
4.3.3 Un même style de flèches d’extrémité doit être utilisé
celles-ci (voir figure 16).
sur un même dessin. Lorsque l’espace est trop limité, la flèche
peut être remplacée par une barre oblique ou un point (voir
figure 24).
4.3.4 Les flèches doivent, s’il y a suffisamment de place, être
représentées dans les limites de la ligne de cote (voir figure 13).
Lorsqu’il n’y a pas assez de place, la flèche peut
...

e intern tionale

INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR STANDARDiZATION.ME>t()JYHAPO,QHAR OPI-AHkl3AUklfl f-l0 CTAHAAPTkl3AL\WI*ORGANISATION INTERNATIONALE DE NORMALISATION

Dessins techniques - Cotation - Principes généraux,
définitions, méthodes d’exécution et indications spéciales
General Princip/es, definitions, methods of execution and special indications
Technical drawings - Dimensioning -
Première édition - 1985-09-01
Réf. no : ISO 129-1985 (FI
CDU 744.43
Descripteurs : dessin, dessin industriel, cotation, généralités.
Prix basé sur 12 pages
---------------------- Page: 1 ----------------------
vant-propos
LYS0 (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale

d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de I’ISO). L’élaboration

des Normes internationales est confiée aux comités techniques de I’ISO. Chaque

comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du comité technique

créé à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non gouverne-

mentales, en liaison avec I’ISO, participent également aux travaux.

Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques sont soumis

aux comités membres pour approbation, avant leur acceptation comme Normes inter-

nationales par le Conseil de I’ISO. Les Normes internationales sont approuvées confor-

mément aux procédures de I’ISO qui requièrent l’approbation de 75 % au moins des
comités membres votants.

La Norme internationale ISO 129 a été élaborée par le comité technique ISO/TC 10,

Dessins techniques.
Elle annule et remplace la Recommandation ISO/R 129-1959 et I’ISO 25954973 dont
elle constitue une révision technique.
Organisation internationale de normalisation, 1985
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
Page
Sommaire
Objet et domaine d’application
................
Références

......... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Principes généraux
..........
Méthode de cotation
.....................................
Disposition et inscription des cotes
.................................................
Indications spéciales.
................................................
Indication des niveaux
---------------------- Page: 3 ----------------------
Page blanche
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 129-1985 (FI
NORME INTERNATIONALE
Dessins techniques - Cotation - Principes généraux,
définitions, méthodes d’exécution et indications spéciales
I SO 2595, Dessins de bâtiment - Cotation des dessins d’exé-
1 Objet et domaine d’application
cution - Représentation des dimensions de fabrication et
La présente Norme internationale établit les principes généraux
d’exécution.
de cotation applicables aux dessins techniques de tous les
ISO 3040, Dessins techniques - Cotation et tolérancemen t des
domaines (mécanique, électricité, génie civil, architecture,
éléments coniques.
etc.). II n’est pas exclu que, dans certains domaines techniques
particuliers, les règies et conventions générales ne couvrent pas
ISO 309811, Dessins techniques - Écriture - Partie 7 : Carac-
de facon adéquate tous les besoins de pratiques spécialisées.
tères courants.
Dans de tels cas, des règles additionnelles peuvent être spéci-
ISO 6428, Dessins techniques - Conditions requises pour la
fiées dans des normes particulières à ces domaines. Les princi-
micrographie.
pes généraux définis dans la présente Norme internationale doi-
vent cependant être respectés si l’on veut faciliter ies échanges
internationaux de dessins et assurer la cohérence entre les des-
3 Principes généraux
sins appartenant aux diverses branches industrielles.
Dans la présente Norme internationale, les figures illustrant le
3.1 Définitions
texte ne sont données qu’à titre d’exemple et ne reflètent
aucune situation réelle. En conséquence, elles sont simplifiées
Les termes suivants ont été définis dans le contexte de leur utili-
et elles ne donnent que les principes généraux applicables à
sation dans la présente Norme internationale.
n’importe quelle branche technique.
3.1.1 cote : Valeur numérique exprimée en unités de mesure
appropriées, et représentée graphiquement sur les dessins
techniques par des lignes, des symboles et des notes.
2 Références
Les cotes se subdivisent en différents types:
ISO 128, Dessins techniques - Principes généraux de repré-
sen ta tion.
3.1.1.1 cote fonctionnelle: Cote essentielle à la fonction
d’une pièce, ou d’un espace. (Voir (( F H de la figure 1.1
I SO 406, Dessins techniques - Tolérancement linéaire et
angulaire - Indications sur /es dessins.
3.1.1.2 cote non fonctionnelle : Cote qui n’est pas essen-

I SO 1660, Dessins techniques - Cotation et tolérancemen t des tielle à la fonction d’une pièce, ou d’un espace. (Voir (( NF» de

la figure 1.1
profils.
a) Exigence du dessin b) Vis à épaulement c) Trou fileté

Figure 1 - Représentati on des c otes fonctionnelles, non fonction inelles et auxiliaires

---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 1294985 (F)
3.2.7 Les cotes fonctionnelles devraien

3.1 .l.3 cote auxiliaire : Cote donnée pour information seule- t, partout où cela est

ment. Elle ne joue aucun rôle décisif dans la fabrication ou les possi b Ile, être inscrites directement sur le dessin (voir figure 2).

contrôles et découle d’autres valeurs données sur le dessin ou
des documents connexes. Une cote auxiliaire est donnée entre
parenthèses et aucune tolérance ne s’y attache. (Voir (( AUX N
de la figure 1.)
3.1.2 élément: Partie caractéristique d’une pièce, telle que
surface plane, surface cylindrique, deux surfaces parallèles,
25 tO,O6 - - 15to,o1
< /R
épaulement, filetage, rainure, profil, etc.
Figure 2 - Cotation fonctionnelle
3.1.3 produit fini : Pièce prête au montage ou à la mise en
service ou configuration fabriquée à partir d’un dessin. Un pro-
duit fini peut également être une pièce pour traitement ultérieur
(par exemple, un produit de fonderie ou de forge), ou une con-
Occasionnellement, une cotation fonctionnelle indirecte peut
figuration nécessitant d’être travaillée.
se justifier. En pareil cas, on veillera à obtenir les mêmes effets
qu’avec une cotation fonctionnelle directe. La figure 3 montre
comment une cotation fonctionnelle indirecte acceptable per-
3.2 Application
met de respecter les exigences dimensionnelles établies à la
figure 2.
3.2.1 À moins qu’elles ne soient précisées dans une docu-
mentation jointe,
toutes les informations dimensionnelles
nécessaires pour définir clairement et complètement une pièce
ou un élément doivent être inscrites directement sur le dessin.
3.2.2 Chaque élément ne doit être coté qu’une seul fois sur un
dessin.
3.2.3 Les cotes doivent être placées sur les vues ou coupes
qui représentent le plus clairement les éléments correspon-
Tolérances serrées Tolérances acceptables
dants.
Figure 3 - Cotation fonctionnelle indirecte
3.2.4 Toutes les cotes d’un dessin doivent être exprimées
dans la même unité (par exemple en millimètres) mais sans indi-
quer son symbole. Pour empêcher toute confusion, le symbole
de l’unité prédominante sur un dessin peut être précisé dans
3. 2.8 Les cotes non fonctionn elles devraient être inscrites de
une note.
la facon la plus commode pour la fabrication ou la vérification.
Si d’autres unités sont à indiquer pour les besoins de la spécifi-
cation (par exemple N. m pour le couple, kPa pour la pression),
4 Méthode de cotation
le symbole de l’unité correspondante doit figurer avec la valeur.
4.1 Éléments de cotation
3.2.5 Pour définir une pièce ou un produit fini, il ne doit pas
être inscrit plus de cotes qu’il n’est nécessaire. Les éléments
Les éléments de cotation comprennent la ligne d’attache, la
d’une pièce ou d’un produit fini ne doivent pas être définis par
ligne de cote, la ligne de repère, l’extrémité de la ligne de cote,
plus d’une cote dans chaque direction. II peut cependant être
l’indication d’origine et la valeur de la cote elle-même., Ces dif-
fait exception à cette règle dans les circonstances suivantes:
férents éléments de cotation sont représentés aux figures 4
et 5. (Voir ISO 128.)
a) lorsqu’il est nécessaire de donner des cotes se rappor-
tant à des stades intermédiaires de fabrication (par exemple
pour les dimensions d’un élément avant cémentation et fini-
4.2 Lignes d’attache, lignes de cote et lignes
tion) ;
de repère
‘ajout d’une cote
b) lorsque I auxiliaire peut être avanta-
Les lignes d’attache, les lignes de cote et les lignes repère sont
geux.
tracées en trait continu fin tel que défini dans I’ISO 128 et repré-
sentées aux figures 4 et 5.
3.2.6 Les méthodes de fabrication ou de contrôle ne devraient
pas être spécifiées à moins d’être indispensables au bon fonc-
4.2.1 Les lignes d’attache doivent être prolon gées légèrement
tionnement ou à I’interchangeabilité. 4 et 5)
au-delà des lignes de cote (voir figures
---------------------- Page: 6 ----------------------
SO 129-1985 (FI
Ligne
Ligne d’attache
Valeur de la cote
. 1
Ligne de cote
Indication d’origine Extrémité (Flèche)
Figure 4
Ligne d’attache
Valeur de la cote
Extrémité
(Barre oblique)
Figure 5
4.2.5 Les lignes de cote doivent être tracées sans interruption
4.2.2 Les lignes d’attache doivent être tracées perpendiculai-

rement à l’élément à coter; en cas de nécessité elles peuvent même si l’élément auquei elles se réfèrent est représenté en vue

interrompue (voir figure 9), sauf dans le cas indiqué en 4.4.1,
toutefois être tracées obliquement, mais parallèles entre elles
(voir figure 6). méthode 2.
Figure 6
Figure 9
4.2.3 Les lignes d’épure (ou lignes de construction) concou-
rantes ainsi que la ligne d’attache passant par leur intersection
doivent être prolongées légèrement au-delà de leur point
4.2.6 Les intersections de lignes d’attache et de lignes de cote
d’intersection (voir figure 7).
doivent être évitées. Toutefois, en cas d’impossibilité, aucune
ligne ne doit être interrompue (voir figure 10).
Figure 7
4.2.4 Les lignes d’attache et les lignes de cote ne doivent pas,
en règle générale, couper d’autres lignes du dessin (voir
figure 8).
Figure 10
4.2.7 Une ligne d’axe ou une ligne de contour ne doit pas être
utilisée comme ligne de cote mais peut être employée comme
Figure 8 ligne d’attache (voir figure 10).
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 1294985 (F)
4.3 Extrémités et indication d’origine
Les lignes de cote doivent avoir des extrémités précises (c’est-
\ I
< - . z-f-e
à-dire: flèches ou barre oblique), ou, le cas échéant, une indi-
cation d’origine. Figure 14

4.3.1 Deux types d’extrémités (voir figure II) et une indica- Pour coter un rayon, on ne doit tracer qu’une seule flè-

4.3.5
tion d’origine (voir figure 12) sont spécifiés dans la présente
che pointant du côté de l’arc de la ligne de cote (voir figure 15).
Norme internationale. Ce sont
L’extrémité de la flèche peut se trouver soit à l’intérieur, soit à
l’extérieur du contour de l’élément (ou de sa ligne d’attache)
a) la flèche, représentée par deux courts traits, formant
selon la dimension de l’élément en question.
deux branches faisant un angle quelconque compris entre
15 et 9Q”. La flèche peut être ouverte, fermée et, dans ce
dernier cas, noircie ou non [voir figure 11 a)1 ;
bb la barre oblique, représentée sous la forme d’un court
trait tracé à 45O [voir figure 11 b)] ;
a) Flèches
Figure 15 - Cotation di ? rayons
4.4 Inscription des valeurs des cotes
b) Barre oblique
Les valeurs des cotes doivent être inscrites sur les dessins en
caractères de dimension suffisante pour assurer une bonne lisi-
Figure 11
bilité tant du dessin original que de ses reproductions à partir de
microfilms.
c) l’indication d’origine, représentée sous la forme d’un
petit cercle vide d’environ 3 mm de diamètre.
Elle doivent être placées de manière à ne pas être coupées par
une autre ligne du dessin.
4.4.1 L’inscription des valeurs doit se faire suivant l’une des
deux méthodes décrites ci-après. Une seule méthode doit être
Figure 12
utilisée sur un même dessin.
4.3.2 La dimension des extrémités doit être proportionnée à la
Méthode 1
dimension du dessin sur lequel elles figurent mais pas plus
grande qu’il est nécessaire pour lire le dessin.
Les valeurs doivent être disposées parallèlement à leurs lignes
de cote et de préférence au milieu, au-dessus et espacées de
4.3.3 Un même style de flèches d’extrémité doit être utilisé
celles-ci (voir figure 16).
sur un même dessin. Lorsque l’espace est trop limité, la flèche
peut être remplacée par une barre oblique ou un point (voir
figure 24).
4.3.4 Les flèches doivent, s’il y a suffisamment de place, être
représentées dans les limites de la ligne de cote (voir figure 13).
Lorsqu’il n’y a pas assez de place, la flèche peut
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.