Process measurement control functions and instrumentation -- Symbolic representation -- Part 1: Basic requirements

Forms one part of four which provide a universal means of communication between the various interests involved in the design, manufacture, installation and operation of measurement and control equipment used in the process industries. This part establishes a symbols system for use in depicting the basic functions. The system has been limited to the identification of instrument functions and does not provide means of illustrating specific instruments. The definitions are used solely for the purpose of application and understanding of the symbol system.

Fonctions et instrumentation pour la mesure et la régulation des processus industriels -- Représentation symbolique -- Partie 1: Principes de base

Merilne krmilne funkcije in instrumentalna oprema v procesni tehniki - Simboličen prikaz - 1. del: Osnovne zahteve

General Information

Status
Published
Publication Date
31-May-1995
Current Stage
6060 - National Implementation/Publication (Adopted Project)
Start Date
01-Jun-1995
Due Date
01-Jun-1995
Completion Date
01-Jun-1995

RELATIONS

Buy Standard

Standard
ISO 3511-1:1977 - Process measurement control functions and instrumentation -- Symbolic representation
English language
10 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
SIST ISO 3511-1:1995
English language
12 pages
sale 10% off
Preview
sale 10% off
Preview

e-Library read for
1 day
Standard
ISO 3511-1:1977 - Fonctions et instrumentation pour la mesure et la régulation des processus industriels -- Représentation symbolique
French language
10 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 3511-1:1977 - Fonctions et instrumentation pour la mesure et la régulation des processus industriels -- Représentation symbolique
French language
10 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

3511/l
INTERNATIONAL STANDARD

INTERNAT~O~UAL ORGANIZATION FOR STANDARDIZATION l ‘vlk.-X.l5-‘HAPO3HAW OPTAHM3ALIMfl J-l0 CTAHBAPTM3AUWH .ORGANISATION INTERNATIONALE DE NORMALISATlOh

Process measurement control functions and instrumentation -
Symbolic representation -
Part I : Basic requirements

Fonctions et instrumentation pour la mesure et la rkgulation des processus industriels - Repkentation

symbolique -
Partie / : Principes de base
First edition - 1977-07-15
UDC 621-5 : 003.62/.63 : 744.4 Ref. No. IS0 3511/l-1977 (E)

: measuring instruments, adjusting systems, control devices, control functions, engineertng drawings, graphic symbols.

Descriptors
Price based on 10 pages
---------------------- Page: 1 ----------------------
FOREWORD

IS0 (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation

of national standards institutes (IS0 member bodies). The work of developing
International Standards is carried out through IS0 technical committees. Every
member body interested in a subject for which a technical committee has been set

up has the right to be represented on that committee. International organizations,

governmental and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work.

Draft International Standards adopted by the technical committees are circulated
to the member bodies for approval before their acceptance as International
Standards by the IS0 Council.
International Standard IS0 351 l/l was developed by Technical Committee
ISO/TC 10, Technical drawings, and was circulated to the member bodies in
October 1974.
It has been approved by the member bodies of the following countries :
Australia Hungary Roman ia
Austria India South Africa, Rep. of
Belgium Ireland Spain
Bulgaria Mex ice Sweden
Chile Netherlands Switzerland
Denmark New Zealand Turkey
France Norway United Kingdom
Germany
Poland Yugoslavia
The member bodies of the fo Illowing countries expressed disapproval of the
document on technica grounds :
Canada
Finland
Italy
U.S.A.
0 lntornrtional Organization for Standardization, 1977 l
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 2 ----------------------
IS0 3511/l-1977 (E)
INTERNATIONAL STANDARD
Process measurement control functions and instrumentation -
Symbolic representation -
Part I : Basic requirements
2 DEFINITIONS
0 INTRODUCTION

This International Standard has been devised to provide a The following definitions are used solely for the purpose of

this International Standard to assist in the application and
universal means of communication between the various
understanding of the symbol system.
interests involved in the design, manufacture, installation
and operation of measurement and control equipment used
2.1 point of measurement : The point in a process at
in the process industries.
which a measurement is or may be made.
Requirements within the industries vary considerably, and
in recognition of this, this International Standard is
2.2 instrument : A device or combination of devices used
presented in three parts as follows :
directly or indirectly to measure, display and/or control a

Part I : Basic requirements (directed towards the needs variable. This term does not apply to internal components

of the instruments, for example resistor or receiver bellows.
of those whose prime interest is in basic measurement
and control means).
2.3 panel-mounted instrument : An instrument that is
Part II : Extension of basic requirements.
mounted in a group normally accessible to the operator.
Part Ill : Detailed symbols.
The three parts together are intended
2.4 locally mounted instrument : An instrument that is
not panel mounted.
a) to meet the requirements of those who, possibly
employing more sophisticated measurement and control
2.5 correcting unit : The unit comprising those elements
means, may wish to depict such aspects as the
(actuating and correcting) which adjust the correcting
measurement techniques embodied in a particular ins-

trument, or the means - hydraulic, pneumatic, electrical, conditions, in response to a signal from the controller.

mechanical - used for its actuation;
2.6 actuating element : That part of the correcting unit
b) to provide standard symbolic representation for
which adjusts the correcting element, for example a
process measurement control functions and instrumen-
response to a signal from the controller.
tation These symbols are not intended to replace
graphic symbols for electrical equipment as contained in
I EC Publication 117.
2.7 correcting element :
That part of the correcting unit
which directly adjusts the value of the correcting conditions,
1 SCOPE AND FIELD OF APPLICATION
2.8 alarm : A device which is intended to attract attention
Part I of this International Standard establishes a symbols
to a defined abnormal condition by means of a discrete
system for use in depicting the basic functions of
audible and/or visible signal, but which does not itself
measurement and control equipment in relation to the
institute corrective action.
plant with which it is associated. The system has been
intentionally limited to the identification of instrument
2.9 set value : The value of the controlled condition to
functions and does not provide means of illustrating
which the controller is set.
specific instruments.
---------------------- Page: 3 ----------------------
IS0 3511/14977(E)
3.5 Actuating element
3.1 Point of measurement
3.5.1 Automatic actuating element
The symbol is a thin line connected to a flow line or to a
plant equipment outline. If not connected to an instrument
The basic symbol is a thin iine circle of approximately
symbol, an identifying letter shall be placed close to this
5 mm diameter, with a thin line to connect it to the
to designate the measurable property. The letters used shall
correcting element symbol.
comply with the table.
The location of the symbol shall be functionally correct
and placed in the correct process sequence but need not
illustrate the geographical position.
However, where it is desirable, for clarification, to identify
the location of the point of measurement within a plant
3.5.2 Automatic actuating element with integral manual
equipment outline, a small circle of approximately 2 mm
actuating elemen t
diameter may be used at this point at the end of the thin
The letter l-l shall be inserted in the circle if there is a
line as shown in the figures in 6.1.7 and 6.9.
manual as well as an automatic facility for positioning the
correcting unit.
3.2 Instrument
t-l
The symbol comprises :
a thin line circle of approximately 10 mm diameter;
a letter code showing the property measured and
Manual actuating elemen t
3.5.3
function (see clause 4).
Where there is only a manual facility for positioning the
A number may be included to facilitate identification.
correcting unit, the symbo! consists of a semi-circle of
Where the letter code/identification number cannot be
approximately 5 mm diameter beneath a letter H, with
accommodated within the circle, the circle may be broken.
a thin line to connect it to the corrrecting element.
3.3 Panel-mounted instrument
The symbol is a thin line circle of approximately 10 mm
diameter with a horizontal thin line across it. The line may
3.6 Correcting unit
be located at any height within the circle.
The symbol is the combination of the symbols for the
actuator and the correcting element, for example :
NOTE - For an instrument mounted inside a control panel, the
above symbol may include a second horizontal line.
3.4 Correcting element
The symbol for a correcting element of unspecified type is
--I%-
an equilateral triangle with sides of approximately 5 mm
length.
---------------------- Page: 4 ----------------------
IS0 3511/l-1977 (E)
4.1.4 For the use of the letter H to denote HAND
3.7 Actuating element operation
(manual) operation, see 3.5.
Response of the actuator to failure of the actuating energy
may be indicated by an additional symbol, illustrated here
4.2 Qualifying letters
for the particular example of a control valve.
Where it is required to denote HIGH or LOW, the
- Control valve opens on failure of actuating energy :
qualifying letters H or L may be used in association with
the instrument symbol (see 6.1.5 and 6.1.8).
5 TYPES OF LINE AND ASSEMBLY OF SYMBOLS
5.1 Types of line (see also &O/R 128, Engineering
- Control valve closes on failure of actuating energy :
drawing - Principles o f presentation 1 ). )
The types of lines used in the symbol system shall be as
follows, it being conventional for a continuous thick line
to represent the flow line of a process or the outline of a
plant vessel, etc.
- Contro! valve retains position on failure of actuating
5.1.1 The symbol for an instrument connection to a
energy :
process is a continuous thin line, thinner than the lines used
to delineate the plant.
- A combination of the above symbols could be used
to indicate the safe and permitted direction of drift :
5.1.2 The preferred general symbol for an instrument
----I%- ----d%-
signal line is a continuous thin line, having a stroke repeated
along its length. These strokes are inclined at approximately
4 LETTER CODE 60” to the line.
/ / / 1
4.1 Identifying letters
/ / / /
The purpose of the instrument shall be defined by a letter
Alternatively, a continuous thin line without strokes may
code contained within the instrument symbol circle; this
be used where there is no risk of confusion.
letter code shall be constructed on the following basis :
Instrument signal lines shall be drawn thinner than process
4.1.1 The first letter shall denote the measured or
I ines.
initiating variable, and shall be in accordance with column 2
of the table, but should be modified, if necessary, by the
addition of a letter in accordance with column 3.
4.1.2 Succeeding
...

SLOVENSKI STANDARD
SIST ISO 3511-1:1995
01-junij-1995

0HULOQHNUPLOQHIXQNFLMHLQLQVWUXPHQWDOQDRSUHPDYSURFHVQLWHKQLNL6LPEROLþHQ

SULND]GHO2VQRYQH]DKWHYH

Process measurement control functions and instrumentation -- Symbolic representation -

- Part 1: Basic requirements

Fonctions et instrumentation pour la mesure et la régulation des processus industriels --

Représentation symbolique -- Partie 1: Principes de base
Ta slovenski standard je istoveten z: ISO 3511-1:1977
ICS:
01.080.30 *UDILþQLVLPEROL]DXSRUDERY Graphical symbols for use on
ULVEDKGLDJUDPLKQDþUWLK mechanical engineering and
]HPOMHYLGLKYVWURMQLãWYXLQ construction drawings,
JUDGEHQLãWYXWHUYXVWUH]QL diagrams, plans, maps and in
WHKQLþQLSURL]YRGQL relevant technical product
GRNXPHQWDFLML documentation
25.040.40 Merjenje in krmiljenje Industrial process
industrijskih postopkov measurement and control
SIST ISO 3511-1:1995 en

2003-01.Slovenski inštitut za standardizacijo. Razmnoževanje celote ali delov tega standarda ni dovoljeno.

---------------------- Page: 1 ----------------------
SIST ISO 3511-1:1995
---------------------- Page: 2 ----------------------
SIST ISO 3511-1:1995
3511/l
INTERNATIONAL STANDARD

INTERNAT~O~UAL ORGANIZATION FOR STANDARDIZATION l ‘vlk.-X.l5-‘HAPO3HAW OPTAHM3ALIMfl J-l0 CTAHBAPTM3AUWH .ORGANISATION INTERNATIONALE DE NORMALISATlOh

Process measurement control functions and instrumentation -
Symbolic representation -
Part I : Basic requirements

Fonctions et instrumentation pour la mesure et la rkgulation des processus industriels - Repkentation

symbolique -
Partie / : Principes de base
First edition - 1977-07-15
UDC 621-5 : 003.62/.63 : 744.4 Ref. No. IS0 3511/l-1977 (E)

: measuring instruments, adjusting systems, control devices, control functions, engineertng drawings, graphic symbols.

Descriptors
Price based on 10 pages
---------------------- Page: 3 ----------------------
SIST ISO 3511-1:1995
FOREWORD

IS0 (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation

of national standards institutes (IS0 member bodies). The work of developing
International Standards is carried out through IS0 technical committees. Every
member body interested in a subject for which a technical committee has been set

up has the right to be represented on that committee. International organizations,

governmental and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work.

Draft International Standards adopted by the technical committees are circulated
to the member bodies for approval before their acceptance as International
Standards by the IS0 Council.
International Standard IS0 351 l/l was developed by Technical Committee
ISO/TC 10, Technical drawings, and was circulated to the member bodies in
October 1974.
It has been approved by the member bodies of the following countries :
Australia Hungary Roman ia
Austria India South Africa, Rep. of
Belgium Ireland Spain
Bulgaria Mex ice Sweden
Chile Netherlands Switzerland
Denmark New Zealand Turkey
France Norway United Kingdom
Germany
Poland Yugoslavia
The member bodies of the fo Illowing countries expressed disapproval of the
document on technica grounds :
Canada
Finland
Italy
U.S.A.
0 lntornrtional Organization for Standardization, 1977 l
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 4 ----------------------
SIST ISO 3511-1:1995
IS0 3511/l-1977 (E)
INTERNATIONAL STANDARD
Process measurement control functions and instrumentation -
Symbolic representation -
Part I : Basic requirements
2 DEFINITIONS
0 INTRODUCTION

This International Standard has been devised to provide a The following definitions are used solely for the purpose of

this International Standard to assist in the application and
universal means of communication between the various
understanding of the symbol system.
interests involved in the design, manufacture, installation
and operation of measurement and control equipment used
2.1 point of measurement : The point in a process at
in the process industries.
which a measurement is or may be made.
Requirements within the industries vary considerably, and
in recognition of this, this International Standard is
2.2 instrument : A device or combination of devices used
presented in three parts as follows :
directly or indirectly to measure, display and/or control a

Part I : Basic requirements (directed towards the needs variable. This term does not apply to internal components

of the instruments, for example resistor or receiver bellows.
of those whose prime interest is in basic measurement
and control means).
2.3 panel-mounted instrument : An instrument that is
Part II : Extension of basic requirements.
mounted in a group normally accessible to the operator.
Part Ill : Detailed symbols.
The three parts together are intended
2.4 locally mounted instrument : An instrument that is
not panel mounted.
a) to meet the requirements of those who, possibly
employing more sophisticated measurement and control
2.5 correcting unit : The unit comprising those elements
means, may wish to depict such aspects as the
(actuating and correcting) which adjust the correcting
measurement techniques embodied in a particular ins-

trument, or the means - hydraulic, pneumatic, electrical, conditions, in response to a signal from the controller.

mechanical - used for its actuation;
2.6 actuating element : That part of the correcting unit
b) to provide standard symbolic representation for
which adjusts the correcting element, for example a
process measurement control functions and instrumen-
response to a signal from the controller.
tation These symbols are not intended to replace
graphic symbols for electrical equipment as contained in
I EC Publication 117.
2.7 correcting element :
That part of the correcting unit
which directly adjusts the value of the correcting conditions,
1 SCOPE AND FIELD OF APPLICATION
2.8 alarm : A device which is intended to attract attention
Part I of this International Standard establishes a symbols
to a defined abnormal condition by means of a discrete
system for use in depicting the basic functions of
audible and/or visible signal, but which does not itself
measurement and control equipment in relation to the
institute corrective action.
plant with which it is associated. The system has been
intentionally limited to the identification of instrument
2.9 set value : The value of the controlled condition to
functions and does not provide means of illustrating
which the controller is set.
specific instruments.
---------------------- Page: 5 ----------------------
SIST ISO 3511-1:1995
IS0 3511/14977(E)
3.5 Actuating element
3.1 Point of measurement
3.5.1 Automatic actuating element
The symbol is a thin line connected to a flow line or to a
plant equipment outline. If not connected to an instrument
The basic symbol is a thin iine circle of approximately
symbol, an identifying letter shall be placed close to this
5 mm diameter, with a thin line to connect it to the
to designate the measurable property. The letters used shall
correcting element symbol.
comply with the table.
The location of the symbol shall be functionally correct
and placed in the correct process sequence but need not
illustrate the geographical position.
However, where it is desirable, for clarification, to identify
the location of the point of measurement within a plant
3.5.2 Automatic actuating element with integral manual
equipment outline, a small circle of approximately 2 mm
actuating elemen t
diameter may be used at this point at the end of the thin
The letter l-l shall be inserted in the circle if there is a
line as shown in the figures in 6.1.7 and 6.9.
manual as well as an automatic facility for positioning the
correcting unit.
3.2 Instrument
t-l
The symbol comprises :
a thin line circle of approximately 10 mm diameter;
a letter code showing the property measured and
Manual actuating elemen t
3.5.3
function (see clause 4).
Where there is only a manual facility for positioning the
A number may be included to facilitate identification.
correcting unit, the symbo! consists of a semi-circle of
Where the letter code/identification number cannot be
approximately 5 mm diameter beneath a letter H, with
accommodated within the circle, the circle may be broken.
a thin line to connect it to the corrrecting element.
3.3 Panel-mounted instrument
The symbol is a thin line circle of approximately 10 mm
diameter with a horizontal thin line across it. The line may
3.6 Correcting unit
be located at any height within the circle.
The symbol is the combination of the symbols for the
actuator and the correcting element, for example :
NOTE - For an instrument mounted inside a control panel, the
above symbol may include a second horizontal line.
3.4 Correcting element
The symbol for a correcting element of unspecified type is
--I%-
an equilateral triangle with sides of approximately 5 mm
length.
---------------------- Page: 6 ----------------------
SIST ISO 3511-1:1995
IS0 3511/l-1977 (E)
4.1.4 For the use of the letter H to denote HAND
3.7 Actuating element operation
(manual) operation, see 3.5.
Response of the actuator to failure of the actuating energy
may be indicated by an additional symbol, illustrated here
4.2 Qualifying letters
for the particular example of a control valve.
Where it is required to denote HIGH or LOW, the
- Control valve opens on failure of actuating energy :
qualifying letters H or L may be used in association with
the instrument symbol (see 6.1.5 and 6.1.8).
5 TYPES OF LINE AND ASSEMBLY OF SYMBOLS
5.1 Types of line (see also &O/R 128, Engineering
- Control valve closes on failure of actuating energy :
drawing - Principles o f presentation 1 ). )
The types of lines used in the symbol system shall be as
follows, it being conventional for a continuous thick line
to represent the flow line of a process or the outline of a
plant vessel, etc.
- Contro! valve retains position on failure of actuating
5.1.1 The symbol for an instrument connection to a
energy :
process is a continuous thin line, thinner than the lines used
to delineate the plant.
- A combination of the above symbols could be used
to indicate the safe and permitted direction of drift :
5.1.2 The preferred general symbol for an instrument
----I%- ----d%-
signal line is a continuous thin line, having a stroke repeated
along its length. These strokes are inclined at approximately
4 LETTER CODE 60” to the line.
/ / / 1
4.1 Identifying letters
/ / / /
The purpose of the instrument sha
...

NORME INTERNATIONALE 35M

INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR STANDARDIZATION .MEXJIYHAPO~HAII OPTAHW3ALWII l-I0 CTAHJIAPTW3AJJWW.ORGANISATIOH INTERNATIONALE DE NORMALISATION

Fonctions et instrumentation pour la mesure et la régulation
des processus industriels - Représentation symbolique -
Partie I : Principes de base

Process measuremen t con trot functions and instrumentation - Symbolic represen tation -

Part / : Basic requirements
Première édition - 1977-07-15
CDU 621-5 : 003.62/.63 : 744.4 Réf. no’ : ISO 3511/1-1977 (F)

Descripteurs : instrument de mesurage, appareil de réglage, dispositif de commande, fonction de commande, dessin industriel, symbole

graphique.
Prix basé sur 10 pages
---------------------- Page: 1 ----------------------
AVANT-PROPOS
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale

d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de I’ISO). L’élaboration

des Normes internationales est confiée aux comités techniques de I’ISO. Chaque

comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partiedu comité technique

correspondant. Les organisations internationales, gouvernementales et non
gouvernementales, en liaison avec I’ISO, participent également aux travaux.
Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques sont
soumis aux comités membres pour approbation, avant leur acceptation comme
Normes internationales par le Conseil de I’ISO.
La Norme internationale ISO 351 I/l a été élaborée par le comité technique
ISO/TC 10, Dessins techniques, et a été soumise aux comités membres en
octobre 1974.
Les comités membres des pays suivants l’ont approuvée :
Afrique du Sud, Rép. d’ Espagne Pays-Bas
Allemagne France Pologne
Australie Hongrie Roumanie
Autriche Inde Royaume-Uni
Belgique Irlande Suède
Bulgarie Mexique Suisse
Chili Nouvelle-Zélande Turquie
Danemark Norvège Yougoslavie
Les comités membres des pays suivants l’ont désapprouvée pour des raisons
techniques :
Canada
Finlande
Italie
U.S.A.
0 Organisation internationale de normalisation, 1977 l
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 351 I/l -1977 (F)
NORME INTERNATIONALE
Fonctions et instrumentation pour Ia mesure et la régulation
Représentation symbolique -
des processus industriels -
Partie I : Principes de base
2 DÉFINITIONS
0 INTRODUCTION
Les définitions suivantes sont utilisées seulement pour les
La présente Norme internationale est destinée à fournir un
besoins de la présente Norme internationale, en vue de
procédé universel de communication aux diverses instances
faciliter l’application et la compréhension du système de
impliquées dans la conception, la fabcication, l’installation
et la mise en œuvre des équipements de mesure et de régu- symbolisation.
lation des processus industriels.
Point précis dans un processus
2.1 point de mesure :
Les principes varient considérablement avec les industries;
industriel où le mesurage est fait ou peut être fait.
c’est la raison pour laquelle la présente Norme interna-
tionale est articulée en trois parties, comme suit :
2.2 instrument : Dispositif ou combinaison de dispositifs
Partie I : Principes de base (répondant aux besoins de
employés directement ou indirectement pour mesurer,
ceux dont l’intérêt principal réside en des moyens
indiquer ou régler une grandeur variable. Ce terme ne
élémentaires de mesurage et de régulation).
s’applique pas aux composants internes des instruments,
par exemple aux résistances ou aux membranes réceptrices.
Partie II : Extension des principes de base.
Partie I II : Symboles détaillés.
2.3 instrument de tableau : Instrument monté dans un
ensemble normalement accessible à l’opérateur.
L’ensemble des trois parties est destiné à :

a) répondre aux exigences de ceux qui, utilisant éven- 2.4 instrument pour montage local : Instrument autre

tuellement des procédés de mesurage et d’asservissement qu’un instrument de tableau.

plus élaborés, cherchent à décrire certaines particularités
telles que les techniques de mesurage d’un instrument
2.5 dispositif de correction (ou réglant) : Dispositif
particulier ou le moyen - hydrautique, pneumatique,
comprenant les éléments (d’actionnement et de correction)
électrique, mécanique - utilisé pour l’actionner;
qui commandent les conditions de correction en réponse
à un signal du régulateur.
b) à fournir une représentation symbolique normalisée
pour les fonctions et l’instrumentation pour la mesure et
2.6 actionneur : Organe de correction qui commande la
la régulation des processus industriels. Ces symboles ne
grandeur réglante, par exemple une réponse à un signal du
sont pas destinés à remplacer les symboles graphiques
régulateur.
pour l’équipement électrique, tels que figurant dans la
Publication CEI II 7.
2.7 élément réglant : Partie du dispositif réglant qui ajuste
directement la valeur réglante.
1 OBJET ET DOMAINE D’APPLICATION
2.8 alarme : Dispositif destiné à attirer l’attention sur une
La présente partie établit un système de symbolisation à
condition anormale déterminée au moyen d’un signal
utiliser dans la désignation des fonctions de base des
distinct auditif et/ou visuel mais qui, par lui-même, ne
systèmes de mesure et de régulation, en relation avec le
déclenche aucune action corrective.
processus auquel il est associé. Ce système a été limité
intentionnellement à l’identification des fonctions des
Valeur prescrite de la grandeur

instruments et il ne s’étend pas aux procédés de désignation 2.9 valeur de consigne :

d’instruments particuliers. réglée finale sur.laqueile est ajusté le régulateur.
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 351 l/l-1977 (F)

3 DIMENSIONS ET TRACÉ DES SYMBOLES DE BASE Quand le type de l’organe de commande est connu, on peut

utiliser des symboles traditionnels désignant le correcteur
Les règles de symbolisation données ci-dessous ont été
dont il s’agit, par exemple, pour une vanne :
adoptées en vue d’assurer la lisibilité et la facilité
d’exécution. Si certains schémas doivent faire l’objet de
réductions photographiques, il convient pour eux d’adopter
des dimensions proportionnellement plus grandes.
3.5 Organe de commande
3.1 Point de mesure
Le symbole est un trait mince relié à une ligne ou au
3.5.1 Organe de commande automatique
contour d’une unité de processus. S’il n’est pas relié à un
Le symbole de base est un cercle en trait mince mesurant
symbole d’instrument, il y a lieu de placer à côté une lettre
environ 5 mm de diamètre, relié par un trait mince au
d’identification pour désigner la propriété mesurable. Les
symbole du correcteur.
lettres à utiliser doivent être choisies conformément au
tableau.
L’emplacement du symbole doit être fonctionnellement
correct et figurer à sa place logique dans le processus; mais
il n’est pas nécessaire qu’il représente sa position
géographique.
3.5.2 Organe de commande automatique avec commande
Cependant, lorsque pour clarifier le dessin, il est souhaitable
manuelle incorporée
d’indiquer l’emplacement du point de mesure sur le contour
d’un réservoir, on peut utiliser un petit cercle d’environ
La lettre H doit être inscrite à l’intérieur du cercle si, en
2 mm de diamètre placé à cet endroit, à l’extrémité d’un
plus du dispositif automatique, il y a un dispositif manuel
trait mince comme le montrent les figures en 6.1.7 et 6.9.
pour mettre l’organe de correction dans la position voulue.
3.2 Instrument
Le symbole comprend :
un cercle dessiné en trait mince mesurant environ
10 mm de diamètre.
- 3.5.3 Commande manuelle
une lettre code indiquant la propriété mesurée et la
fonction (voir chapitre 4).
Quand il n’y a qu’un dispositif manuel pour placer l’organe
de correction dans la position voulue, le symbole comporte
Un chiffre peut être inscrit à l’intérieur pour faciliter
un demi-cercle mesurant environ 5 mm de diamètre sous la
l’identification. Quand il n’y a pas la place d’y loger la lettre
lettre H, raccordé par un trait mince au correcteur.
code et le chiffre d’identification, le cercle peut être ouvert.
3.3 Instrument monté sur tableau
Le symbole est un cercle mesurant environ 10 mm de
diamètre dessiné en trait mince et traversé par un trait
mince horizontal. Ce trait peut être à n’importe quelle
hauteur dans le cercle. 3.6 Organe de correction
Le symbole est une combinaison des symboles de Ikaction-
neut-)) et de l%organe de commande», par exemple :
NOTE - Pour un instrument monté sur la face interne d’un tableau
de commande, le symbole ci-dessus peut comporter un second trait
horizontal.
3.4 Organe de réglage
Le symbole d’un organe de réglage d’un type quelconque
est un triangle équilatéral dont les côtés mesurent environ -GL-
5 mm de longueur.
,Y,
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 3511/1-1977 (F)
4.‘1.4 Pour l’utilisation de la lettre H servant à désigner une
3.7 Fonctionnement de l’actionneur
opération manuelle, voir 3.5.
La réponse de I’actionneur, lors d’une défaillance de
l’alimentation, peut être indiquée par un symbole complé-
4.2 Lettres qualificatives
mentaire, comme précisé ci-dessous, par exemples dans le
cas d’une vanne de régulation.
Lorsqu’il est nécessaire d’indiquer Haut(e) ou Bas(se), on
peut associer au symbole de l’instrument les lettres quali-
En cas de défaillance de l’alimentation, la vanne de
ficatives H ou L (voir 6.1.5 et 6.1.8).
régulation s’ouvre :
5. SORTES DE TRAITS ET DISPOSITION DES
É,LÉMENTS DES SYMBOLES
5.1 Sortes de traits (voir aussi ISO/R 128, Dessins tech-
En cas de défaillance de l’alimentation, la vanne de,
niques - Principes de représentation. 1 ) )
régulation se ferme :
Dans le présent système de symbolisation, les différentes
sortes de traits doivent être utilisées comme suit, étant
admis conventionnel lement qu’un trait épais représente
les conduits d’écoulement du processus ou le contour d’un
réservoir.
--tL
5.1.1 Le symbole du raccordement d’un instrument à un
En cas de défaillance de l’alimentation, la vanne.de‘
processus est un trait continu fin, plus mince que ceux
régulation reste dans sa position :
servant à délimiter le réservoir :
Une combinaison des symboles précédents peut être utilisée
pour indiquer la direction dans laquelle la vanne peut être 1
entraînée par mesure de sécurité :
5.1.2 Le symbole général préférentiel à utiliser pour les
traits correspondant aux signaux d’instruments est un trait
continu barré sur toute sa longueur par de petits traits
inclinés à environ 60” par rapport à celui-ci.
4 LETTRES CODE
4.1 Lettres d’identification
Le rôle de l’instrument doit être désigné par des lettres
Une autre solution, admise lorsqu’il n’y a aucun risque
code inscrites à l’intérieur du cercle symbolisant I’instru-
de confusion, consiste à utiliser un trait continu fin non
ment; ces lettres doivent être inscrites selon les règles
barré.
suivantes :
Les traits correspondant aux signaux d’instruments doivent
4.1.1 La première lettre doit désigner la variable mesurée
être plus fins que les traits représentant le processus.
ou initiale et être choisie conformément à ta colonne 2 du
tableau, mais elle doit être m
...

NORME INTERNATIONALE 35M

INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR STANDARDIZATION .MEXJIYHAPO~HAII OPTAHW3ALWII l-I0 CTAHJIAPTW3AJJWW.ORGANISATIOH INTERNATIONALE DE NORMALISATION

Fonctions et instrumentation pour la mesure et la régulation
des processus industriels - Représentation symbolique -
Partie I : Principes de base

Process measuremen t con trot functions and instrumentation - Symbolic represen tation -

Part / : Basic requirements
Première édition - 1977-07-15
CDU 621-5 : 003.62/.63 : 744.4 Réf. no’ : ISO 3511/1-1977 (F)

Descripteurs : instrument de mesurage, appareil de réglage, dispositif de commande, fonction de commande, dessin industriel, symbole

graphique.
Prix basé sur 10 pages
---------------------- Page: 1 ----------------------
AVANT-PROPOS
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale

d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de I’ISO). L’élaboration

des Normes internationales est confiée aux comités techniques de I’ISO. Chaque

comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partiedu comité technique

correspondant. Les organisations internationales, gouvernementales et non
gouvernementales, en liaison avec I’ISO, participent également aux travaux.
Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques sont
soumis aux comités membres pour approbation, avant leur acceptation comme
Normes internationales par le Conseil de I’ISO.
La Norme internationale ISO 351 I/l a été élaborée par le comité technique
ISO/TC 10, Dessins techniques, et a été soumise aux comités membres en
octobre 1974.
Les comités membres des pays suivants l’ont approuvée :
Afrique du Sud, Rép. d’ Espagne Pays-Bas
Allemagne France Pologne
Australie Hongrie Roumanie
Autriche Inde Royaume-Uni
Belgique Irlande Suède
Bulgarie Mexique Suisse
Chili Nouvelle-Zélande Turquie
Danemark Norvège Yougoslavie
Les comités membres des pays suivants l’ont désapprouvée pour des raisons
techniques :
Canada
Finlande
Italie
U.S.A.
0 Organisation internationale de normalisation, 1977 l
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 351 I/l -1977 (F)
NORME INTERNATIONALE
Fonctions et instrumentation pour Ia mesure et la régulation
Représentation symbolique -
des processus industriels -
Partie I : Principes de base
2 DÉFINITIONS
0 INTRODUCTION
Les définitions suivantes sont utilisées seulement pour les
La présente Norme internationale est destinée à fournir un
besoins de la présente Norme internationale, en vue de
procédé universel de communication aux diverses instances
faciliter l’application et la compréhension du système de
impliquées dans la conception, la fabcication, l’installation
et la mise en œuvre des équipements de mesure et de régu- symbolisation.
lation des processus industriels.
Point précis dans un processus
2.1 point de mesure :
Les principes varient considérablement avec les industries;
industriel où le mesurage est fait ou peut être fait.
c’est la raison pour laquelle la présente Norme interna-
tionale est articulée en trois parties, comme suit :
2.2 instrument : Dispositif ou combinaison de dispositifs
Partie I : Principes de base (répondant aux besoins de
employés directement ou indirectement pour mesurer,
ceux dont l’intérêt principal réside en des moyens
indiquer ou régler une grandeur variable. Ce terme ne
élémentaires de mesurage et de régulation).
s’applique pas aux composants internes des instruments,
par exemple aux résistances ou aux membranes réceptrices.
Partie II : Extension des principes de base.
Partie I II : Symboles détaillés.
2.3 instrument de tableau : Instrument monté dans un
ensemble normalement accessible à l’opérateur.
L’ensemble des trois parties est destiné à :

a) répondre aux exigences de ceux qui, utilisant éven- 2.4 instrument pour montage local : Instrument autre

tuellement des procédés de mesurage et d’asservissement qu’un instrument de tableau.

plus élaborés, cherchent à décrire certaines particularités
telles que les techniques de mesurage d’un instrument
2.5 dispositif de correction (ou réglant) : Dispositif
particulier ou le moyen - hydrautique, pneumatique,
comprenant les éléments (d’actionnement et de correction)
électrique, mécanique - utilisé pour l’actionner;
qui commandent les conditions de correction en réponse
à un signal du régulateur.
b) à fournir une représentation symbolique normalisée
pour les fonctions et l’instrumentation pour la mesure et
2.6 actionneur : Organe de correction qui commande la
la régulation des processus industriels. Ces symboles ne
grandeur réglante, par exemple une réponse à un signal du
sont pas destinés à remplacer les symboles graphiques
régulateur.
pour l’équipement électrique, tels que figurant dans la
Publication CEI II 7.
2.7 élément réglant : Partie du dispositif réglant qui ajuste
directement la valeur réglante.
1 OBJET ET DOMAINE D’APPLICATION
2.8 alarme : Dispositif destiné à attirer l’attention sur une
La présente partie établit un système de symbolisation à
condition anormale déterminée au moyen d’un signal
utiliser dans la désignation des fonctions de base des
distinct auditif et/ou visuel mais qui, par lui-même, ne
systèmes de mesure et de régulation, en relation avec le
déclenche aucune action corrective.
processus auquel il est associé. Ce système a été limité
intentionnellement à l’identification des fonctions des
Valeur prescrite de la grandeur

instruments et il ne s’étend pas aux procédés de désignation 2.9 valeur de consigne :

d’instruments particuliers. réglée finale sur.laqueile est ajusté le régulateur.
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 351 I/l -1977 (F)

3 DIMENSIONS ET TRACÉ DES SYMBOLES DE BASE Quand le type de l’organe de commande est connu, on peut

utiliser des symboles traditionnels désignant le correcteur
Les règles de symbolisation données ci-dessous ont été
dont il s’agit, par exemple, pour une vanne :
adoptées en vue d’assurer la lisibilité et la facilité
d’exécution. Si certains schémas doivent faire l’objet de
réductions photographiques, il convient pour eux d’adopter
des dimensions proportionnellement plus grandes.
3.5 Organe de commande
3.1 Point de mesure
Le symbole est un trait mince relié à une ligne ou au
3.5.1 Organe de commande automatique
contour d’une unité de processus. S’il n’est pas relié à un
Le symbole de base est un cercle en trait mince mesurant
symbole d’instrument, il y a lieu de placer à côté une lettre
environ 5 mm de diamètre, relié par un trait mince au
d’identification pour désigner la propriété mesurable. Les
symbole du correcteur.
lettres à utiliser doivent être choisies conformément au
tableau.
L’emplacement du symbole doit être fonctionnellement
correct et figurer à sa place logique dans le processus; mais
il n’est pas nécessaire qu’il représente sa position
géographique.
3.5.2 Organe de commande automatique avec commande
Cependant, lorsque pour clarifier le dessin, il est souhaitable
manuelle incorporée
d’indiquer l’emplacement du point de mesure sur le contour
d’un réservoir, on peut utiliser un petit cercle d’environ
La lettre H doit être inscrite à l’intérieur du cercle si, en
2 mm de diamètre placé à cet endroit, à l’extrémité d’un
plus du dispositif automatique, il y a un dispositif manuel
trait mince comme le montrent les figures en 6.1.7 et 6.9.
pour mettre l’organe de correction dans la position voulue.
3.2 Instrument
Le symbole comprend :
un cercle dessiné en trait mince mesurant environ
10 mm de diamètre.
- 3.5.3 Commande manuelle
une lettre code indiquant la propriété mesurée et la
fonction (voir chapitre 4).
Quand il n’y a qu’un dispositif manuel pour placer l’organe
de correction dans la position voulue, le symbole comporte
Un chiffre peut être inscrit à l’intérieur pour faciliter
un demi-cercle mesurant environ 5 mm de diamètre sous la
l’identification. Quand il n’y a pas la place d’y loger la lettre
lettre H, raccordé par un trait mince au correcteur.
code et le chiffre d’identification, le cercle peut être ouvert.
3.3 Instrument monté sur tableau
Le symbole est un cercle mesurant environ 10 mm de
diamètre dessiné en trait mince et traversé par un trait
mince horizontal. Ce trait peut être à n’importe quelle
hauteur dans le cercle. 3.6 Organe de correction
Le symbole est une combinaison des symboles de Ikaction-
neut-)) et de l%organe de commande», par exemple :
NOTE - Pour un instrument monté sur la face interne d’un tableau
de commande, le symbole ci-dessus peut comporter un second trait
horizontal.
3.4 Organe de réglage
Le symbole d’un organe de réglage d’un type quelconque
est un triangle équilatéral dont les côtés mesurent environ -GL-
5 mm de longueur.
,Y,
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 3511/1-1977 (F)
4.‘1.4 Pour Yutilisation de la lettre H servant à désigner une
3.7 Fonctionnement de l’actionneur
opération manuelle, voir 3.5.
La réponse de I’actionneur, lors d’une défaillance de
l’alimentation, peut être indiquée par un symbole complé-
4.2 Lettres qualificatives
mentaire, comme précisé ci-dessous, par exemples dans le
cas d’une vanne de régulation.
Lorsqu’il est nécessaire d’indiquer Haut(e) ou Bas(se), on
peut associer au symbole de I’instrument les lettres quali-
En cas de défaillance de l’alimentation, la vanne de
ficatives H ou L (voir 6.1.5 et 6.1.8).
régulation s’ouvre :
5. SORTES DE TRAITS ET DISPOSITION DES
É,LÉMENTS DES SYMBOLES
5.1 Sortes de traits (voir aussi ISO/R 128, Dessins tech-
En cas de défaillance de l’alimentation, la vanne de,
niques - Principes de représentation. 1 ) )
régulation se ferme :
Dans le présent système de symbolisation, les différentes
sortes de traits doivent être utilisées comme suit, étant
admis conventionnellement qu’un trait épais représente
les conduits d’écoulement du processus ou le contour d’un
réservoir.
--tL
51.1 Le symbole du raccordement d’un instrument à un
En cas de défaillance de l’alimentation, la vanne.de‘
processus est un trait continu fin, plus mince que ceux
régulation reste dans sa position :
servant à délimiter le réservoir :
Une combinaison des symboles précédents peut être utilisée
pour indiquer la direction dans laquelle la vanne peut être 1
entraînée par mesure de sécurité :
5.1.2 Le symbole général préférentiel à utiliser pour les
traits correspondant aux signaux d’instruments est un trait
continu barré sur toute sa longueur par de petits traits
inclinés à environ 60” par rapport à celui-ci.
4 LETTRES CODE
4.1 Lettres d’identification
Le rôle de l’instrument doit être désigné par des lettres
Une autre solution, admise lorsqu’il n’y a aucun risque
code inscrites à l’intérieur du cercle symbolisant I’instru-
de confusion, consiste à utiliser un trait continu fin non
ment; ces lettres doivent être inscrites selon les règles
barré.
suivantes :
Les traits correspondant aux signaux d’instruments doivent
4.1.1 La première lettre doit désigner la variable mesurée
être plus fins que les traits représentant le processus.
ou initiale et être choisie conformément à ta colonne 2 du
tableau, mais elle doit être modifiée,
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.