Plastics — Decorative solid surfacing materials — Part 3: Determination of properties — Solid surface shapes

ISO 19712-3:2007 specifies the methods of test for determination of the properties of solid surfacing materials in the form of shaped products. These methods are primarily intended for testing the materials specified in ISO 19712‑1.

Plastiques — Matériaux décoratifs massifs de revêtement de surface — Partie 3: Détermination des propriétés — Produits mis en forme

L'ISO 19712-3:2007 spécifie les méthodes d'essai pour la détermination des propriétés des matériaux massifs de revêtement de surface sous forme de produits formés. Ces méthodes sont principalement destinées à la réalisation des essais sur les matériaux spécifiés dans l'ISO 19712-1.

General Information

Status
Withdrawn
Publication Date
03-Dec-2007
Current Stage
9093 - International Standard confirmed
Start Date
13-Jul-2020
Ref Project

RELATIONS

Buy Standard

Standard
ISO 19712-3:2007 - Plastics -- Decorative solid surfacing materials
English language
39 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 19712-3:2007 - Plastiques -- Matériaux décoratifs massifs de revetement de surface
French language
43 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL ISO
STANDARD 19712-3
First edition
2007-12-15
Plastics — Decorative solid surfacing
materials —
Part 3:
Determination of properties — Solid
surface shapes
Plastiques — Matériaux décoratifs massifs de revêtement de surface —
Partie 3: Détermination des propriétés — Produits mis en forme
Reference number
ISO 19712-3:2007(E)
ISO 2007
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 19712-3:2007(E)
PDF disclaimer

This PDF file may contain embedded typefaces. In accordance with Adobe's licensing policy, this file may be printed or viewed but

shall not be edited unless the typefaces which are embedded are licensed to and installed on the computer performing the editing. In

downloading this file, parties accept therein the responsibility of not infringing Adobe's licensing policy. The ISO Central Secretariat

accepts no liability in this area.
Adobe is a trademark of Adobe Systems Incorporated.

Details of the software products used to create this PDF file can be found in the General Info relative to the file; the PDF-creation

parameters were optimized for printing. Every care has been taken to ensure that the file is suitable for use by ISO member bodies. In

the unlikely event that a problem relating to it is found, please inform the Central Secretariat at the address given below.

COPYRIGHT PROTECTED DOCUMENT
© ISO 2007

All rights reserved. Unless otherwise specified, no part of this publication may be reproduced or utilized in any form or by any means,

electronic or mechanical, including photocopying and microfilm, without permission in writing from either ISO at the address below or

ISO's member body in the country of the requester.
ISO copyright office
Case postale 56 • CH-1211 Geneva 20
Tel. + 41 22 749 01 11
Fax + 41 22 749 09 47
E-mail copyright@iso.org
Web www.iso.org
Published in Switzerland
ii © ISO 2007 – All rights reserved
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 19712-3:2007(E)
Contents Page

Foreword............................................................................................................................................................ iv

Introduction ........................................................................................................................................................ v

1 Scope ..................................................................................................................................................... 1

2 Normative references ........................................................................................................................... 1

3 Terms and definitions........................................................................................................................... 2

4 Cleaning the test specimen surface ................................................................................................... 2

5 Surface defects ..................................................................................................................................... 2

6 Resistance to impact by large-diameter ball .....................................................................................3

7 Lightfastness......................................................................................................................................... 5

8 Stain/chemical-resistance test .......................................................................................................... 10

9 Resistance to cigarette burns ........................................................................................................... 17

10 Resistance to dry heat........................................................................................................................ 25

11 Resistance to wet heat ....................................................................................................................... 31

12 Hot/cold-cycle water-resistance test ................................................................................................ 34

13 Hardness.............................................................................................................................................. 38

14 Ability to be renewed.......................................................................................................................... 38

Bibliography ..................................................................................................................................................... 39

© ISO 2007 – All rights reserved iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 19712-3:2007(E)
Foreword

ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of national standards bodies

(ISO member bodies). The work of preparing International Standards is normally carried out through ISO

technical committees. Each member body interested in a subject for which a technical committee has been

established has the right to be represented on that committee. International organizations, governmental and

non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work. ISO collaborates closely with the

International Electrotechnical Commission (IEC) on all matters of electrotechnical standardization.

International Standards are drafted in accordance with the rules given in the ISO/IEC Directives, Part 2.

The main task of technical committees is to prepare International Standards. Draft International Standards

adopted by the technical committees are circulated to the member bodies for voting. Publication as an

International Standard requires approval by at least 75 % of the member bodies casting a vote.

Attention is drawn to the possibility that some of the elements of this document may be the subject of patent

rights. ISO shall not be held responsible for identifying any or all such patent rights.

ISO 19712-3 was prepared by Technical Committee ISO/TC 61, Plastics, Subcommittee SC 11, Products.

ISO 19712 consists of the following parts, under the general title Plastics — Decorative solid surfacing

materials:
⎯ Part 1: Classification and specifications
⎯ Part 2: Determination of properties — Sheet goods
⎯ Part 3: Determination of properties — Solid surface shapes
iv © ISO 2007 – All rights reserved
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 19712-3:2007(E)
Introduction

This part of ISO 19712 is intended for use by manufacturers, installers and specifiers of solid surfacing

materials.

The test methods and minimum performance values presented have been related as closely as possible to

end-use applications. The fabrication techniques employed may, however, have a bearing on product

performance and service.

The performance requirements include impact resistance, structure, renewability, colourfastness, cleanability,

stain resistance, water resistance, chemical resistance, bacterial and fungal resistance, and other significant

properties.
© ISO 2007 – All rights reserved v
---------------------- Page: 5 ----------------------
INTERNATIONAL STANDARD ISO 19712-3:2007(E)
Plastics — Decorative solid surfacing materials —
Part 3:
Determination of properties — Solid surface shapes

SAFETY STATEMENT — Persons using this document should be familiar with normal laboratory

practice, if applicable. This document does not purport to address all of the safety problems, if any,

associated with its use. It is the responsibility of the user to establish appropriate safety and health

practices and to ensure compliance with any regulatory conditions.
1 Scope

This part of ISO 19712 specifies the methods of test for determination of the properties of solid surfacing

materials, as defined in Clause 3, in the form of shaped products. These methods are primarily intended for

testing the materials specified in ISO 19712-1.

The tests may be carried out on finished products, but are generally carried out on test panels of a size

sufficient to meet the requirements of the test, and of the same material and finish as the finished product.

2 Normative references

The following referenced documents are indispensable for the application of this document. For dated

references, only the edition cited applies. For undated references, the latest edition of the referenced

document (including any amendments) applies.

ISO 105-A02, Textiles — Tests for colour fastness — Part A02: Grey scale for assessing change in colour

ISO 105-B02, Textiles — Tests for colour fastness — Part B02: Colour fastness to artificial light: Xenon arc

fading lamp test
ISO 209:2007, Aluminium and aluminium alloys — Chemical composition
ISO 1770, Solid-stem general purpose thermometers

ISO 2039-1, Plastics — Determination of hardness — Part 1: Ball indentation method

ISO 2039-2, Plastics — Determination of hardness — Part 2: Rockwell hardness
ISO 3668, Paints and varnishes — Visual comparison of the colour of paints
ISO 4211:1979, Furniture — Assessment of surface resistance to cold liquids
ISO 4892:1981, Plastics — Methods of exposure to laboratory light sources

ISO 4892-1, Plastics — Methods of exposure to laboratory light sources — Part 1: General guidance

ISO 4892-2:2006, Plastics — Methods of exposure to laboratory light sources — Part 2: Xenon-arc sources

1) Withdrawn, but still used in certain Asian countries.
© ISO 2007 – All rights reserved 1
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 19712-3:2007(E)

ISO 9370, Plastics — Instrumental determination of radiant exposure in weathering tests — General guidance

and basic test method
CIE Publication No. 85:1989, Solar spectral irradiance

ASTM D 2244, Standard Practice for Calculation of Color Tolerances and Color Differences from

Instrumentally Measured Color Coordinates

ASTM D 2583, Standard Test Method for Indentation Hardness of Rigid Plastics by Means of a Barcol

Impressor
3 Terms and definitions
For the purposes of this document, the following terms and definitions apply.
3.1
solid surfacing material
SSM

material, composed of polymeric materials together with pigments and fillers, intended to be cast into sheets

or shaped products

NOTE 1 The material is of the same composition throughout the whole thickness of the sheet or product.

NOTE 2 Sheets and products made from SSMs are repairable and renewable to the original finish.

NOTE 3 SSMs can also be fabricated into continuous sheets with inconspicuous seams.

4 Cleaning the test specimen surface
4.1 General

The surface to be tested shall be prepared prior to testing using the procedure specified in 4.3.

4.2 Materials
4.2.1 Cellulose sponge.
4.2.2 Non-abrasive cleanser, containing a bleaching agent.
4.2.3 Water.
4.2.4 Clean, absorbent, lint-free material.
4.3 Procedure

Clean the surface using a damp sponge and non-abrasive cleanser containing a bleaching agent, scrubbing

the surface with light hand pressure for up to 1,0 min/m . Rinse the prepared surface with water and dry with

clean, absorbent, lint-free material.
5 Surface defects
5.1 Procedure

The entire finished surface of the shaped product under test shall be rubbed with a sponge and a 50 %

solution of tap water and water-soluble black or blue-black ink after the surface has been washed and dried as

described in 4.3. When inspecting coloured sheets, contrasting-coloured ink shall be used. The ink shall be

wiped from the surface with a damp cloth and the surface dried before inspection.

2 © ISO 2007 – All rights reserved
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 19712-3:2007(E)
5.2 Method of inspection of surface

After being inked in accordance with 5.1, the surface of the shaped product shall be inspected with the

unaided eye for defects and blemishes from a distance of between 305 mm and 610 mm, using a light source

giving an illumination intensity of (1 615 ± 540) lx near the surface to be inspected.

5.3 Performance requirements

The finished surfaces of shaped products shall be free from cracks, chipped areas, pinholes and blisters.

Spots, dirt and similar surface blemishes are admissible provided the total area covered by such blemishes is

2 2

not more than 1,0 mm /m of the surface of the shaped product. The blemishes may be concentrated in one

place or scattered over the product.
5.4 Test report
The test report shall include the following information:
a) a reference to this part of ISO 19712;
b) the name and type of product;
c) whether the surface was free from cracks, chipped areas, etc.;
2 2

d) whether the area covered by spots, dirt, etc., was more than 1,0 mm /m of sheet surface;

e) any deviation from the method specified;
f) the date of the test.
6 Resistance to impact by large-diameter ball
6.1 Principle

While this test method can be used for any shaped product of suitable size and shape, it is intended

principally for sinks and is therefore written for that particular product.

A sink made of solid surface material is covered with a sheet of carbon paper and subjected to the impact of a

steel ball which is allowed to fall from a known height. The impact resistance is expressed as the maximum

drop height which does not incur visible surface cracking or chipping.
6.2 Test specimen
Sinks to be tested shall be taken from the finished-goods inventory.
6.3 Procedure

A 38,1-mm-diameter, 0,225 kg steel ball shall be dropped from a height of 610 mm to impact once on each of

four different areas in each sink compartment.

Two of these areas shall be on the flat area of the sink bottom, and the other two points shall be on the

convex rim radius.

Service sinks without rolled rims, and other cast products, shall be impacted only on the compartment bottom.

Impact locations for typical sink configurations shall be as shown in Figure 1.
© ISO 2007 – All rights reserved 3
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 19712-3:2007(E)

Additionally, the 0,225 kg steel ball shall be dropped to impact once on each of three different points on flat

areas of sinks with tops or integral tops and drainboards.

The sink shall be mounted in accordance with the manufacturer's instructions for normal use.

6.4 Performance requirement

The sink shall not show any cracks or chips after inking and inspection as described in 5.1 and 5.2.

6.5 Test report
The test report shall include the following information:
a) a reference to this part of ISO 19712;
b) the name and type of sink;
c) whether the sink showed any cracks or chips;
d) any deviation from the method specified;
e) the date of the test.
• impact points
Figure 1 — Point-of-impact locations
4 © ISO 2007 – All rights reserved
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO 19712-3:2007(E)
7 Lightfastness
7.1 Method A
7.1.1 Principle

A specimen taken from the product under test is exposed to daylight simulated by the filtered light of one or

more xenon-arc lamps. The effect on the colour of the specimen, at a specified radiant exposure, is assessed

by the contrast between the exposed and unexposed portions of the test specimen. The radiant exposure is

determined both instrumentally and by assessing the effect on blue wool references which are exposed

simultaneously.

Daylight spectral distribution is specified since SSM products may, in certain applications, be exposed to

direct daylight through open windows.
7.1.2 Apparatus
7.1.2.1 Test device, as specified in ISO 4892-1 and ISO 4892-2, equipped with:

a) one or more xenon-arc lamps, filtered to provide a spectral energy distribution which closely

approximates to that of solar irradiance as described in CIE Publication No. 85:1989, Table 4, and

ISO 4892-2:2006, Table 1 (method A);

b) stainless-steel specimen holders, in the form of an open frame, which provide the test specimens with a

solid backing;
c) a black-standard thermometer as specified in ISO 4892-1;

d) a photoelectronic sensor (radiometer) of one of the types specified in ISO 9370 to measure the irradiance

and the radiant exposure at the specimen surface in the wavelength range 300 nm to 400 nm, or at

340 nm.

7.1.2.2 Viewing enclosure, having a matt interior colour corresponding approximately to Munsell N5. It

shall be equipped with an artificial light source, located at the top, simulating average north sky daylight (e.g.

tungsten-halogen incandescent lamps) and generating a colour temperature of (6 500 ± 200) K and at least

800 lx at the surface of the specimen. The viewing enclosure shall be placed in a position where the

surrounding lighting conditions will not affect the visual assessment of the specimen.

7.1.3 Test specimen

One test specimen shall be prepared, of a size suitable for the specimen holder used and appropriate for the

method of assessment after exposure.
7.1.4 Procedure

The test specimen and a set of blue wool references 5, 6 and 7 (as specified in ISO 105-B02) shall be

exposed simultaneously. Blue wool references 5 and 7 are included to provide confirmation that wool

reference 6 has degraded to the specified degree of contrast.

Using opaque stainless-steel covers, shield approximately one-half of both the test specimen and the set of

blue wool references.

Carry out the test in accordance with ISO 4892-2 under the following operating conditions:

a) irradiance at the test specimen surface in the wavelength range 300 nm to 400 nm: (60 ± 3) W/m ; or at

wavelength 340 nm: (0,5 ± 0,03) W/m ;
© ISO 2007 – All rights reserved 5
---------------------- Page: 10 ----------------------
ISO 19712-3:2007(E)
b) black-standard temperature: (65 ± 3) °C;
c) relative humidity: (50 ± 5) %.

Discontinue the exposure when the contrast between the exposed and unexposed portions of blue wool

reference 6 is equal to grade 4 on the grey scale, as defined in ISO 105-A02 (see Note 1).

Measure and record the radiant exposure (over 300 nm to 400 nm, or at 340 nm).

Remove the test specimen from the apparatus, take off the cover, and leave the specimen for (24 ± 2) h in

dark conditions to prevent extraneous darkening and/or photochromism (see Note 2).

NOTE 1 Although the use of blue wool references is no longer the preferred method of measuring radiant exposure,

the method is still in common use and is therefore permitted. Once sufficient data have been collected, the end-point of

the test will be defined by the level of radiant exposure.

NOTE 2 Extraneous darkening and/or photochromism are due to the shock effect of accelerated exposure, and are not

characteristics of natural exposure. Keeping the specimens in dark conditions for 24 h allows recovery from these effects.

7.1.5 Assessment of specimen and expression of results
Place the test specimen in the viewing enclosure (7.1.2.2).

Examine the surface of the test specimen with the naked eye, corrected if necessary, at a distance of

approximately 500 mm for any change in colour, assessing the contrast between the exposed and unexposed

portions of the test specimen in terms of a grade on the grey scale in accordance with ISO 105-A02.

The lightfastness of the test specimen is expressed in terms of the contrast being greater than, equal to or

less than grade 4 on the grey scale.
7.1.6 Test report
The test report shall include the following information:
a) a reference to this part of ISO 19712;
b) the name, type and nominal thickness of the product;
c) details of the apparatus used;
d) the irradiance at the test specimen surface;
e) the radiant exposure;
f) the exposure time;
g) the lightfastness of the specimen;
h) any deviation from the method specified;
i) the date of the test.
7.2 Method B
7.2.1 Principle

The test assesses the effect on the colour of a test specimen of exposure to a filtered xenon-arc light source

having a frequency range simulating sunlight through window glass.

It is not intended to show the resistance to continuous exposure to outdoor weathering conditions.

6 © ISO 2007 – All rights reserved
---------------------- Page: 11 ----------------------
ISO 19712-3:2007(E)
7.2.2 Materials
7.2.2.1 White petroleum jelly.
7.2.3 Apparatus

7.2.3.1 Suitable xenon-arc test apparatus, as specified in ISO 4892-1 and ISO 4892-2, capable of

providing radiant energy closely simulating sunlight, with a spectral passband of 280 nm to 800 nm and with

appropriate filtering to simulate daylight through window glass. The apparatus shall incorporate a system for

mounting specimen holders at an equal radial distance from the centre of the light source and revolving them

around the light source so as to provide equal radiant exposure.

7.2.3.2 Specimen holders, suitable for the test apparatus, and incorporating a mask to cover half of the

exposed face of the test specimen.

7.2.3.3 Overhead white fluorescent lights, with bulb(s) positioned parallel to the line of sight and

providing an intensity of 800 lx to 1 100 lx at the specimen surface.
7.2.4 Standardization of apparatus

Calibration, maintenance and filter changes shall be strictly in accordance with the equipment manufacturer's

recommendations.
The calibration wavelength for the xenon unit shall be 420 nm.
7.2.5 Test specimens

The test specimens shall be of the size specified for the test apparatus being used. The longest dimension of

the specimens shall be in the machine direction of the product.
7.2.6 Procedure

Mount each test specimen in a specimen holder (7.2.3.2) so that approximately one-half of the specimen is

exposed to the light source, the other half being covered by the mask. Fill all the specimen holders, utilizing

blanks if necessary, and keep them filled during the whole of the test in order to maintain correct airflow

conditions through the test chamber.
Carry out the test under the operating conditions specified in Table 1.

NOTE The setting of the wet-bulb temperature in relation to the dry-bulb temperature is designed to maintain a

relative humidity of (50 ± 5) %.

All test parameters shall be maintained as close as possible to the required settings.

Table 1 — Operating conditions
Parameter Setting Tolerance
2 2
Total irradiance 279,0 kJ/m ± 2,0 kJ/m
2 2
Irradiance level 1,10 W/m ± 0,03 W/m
Black-panel temperature 70 °C ± 3 °C
Dry-bulb temperature 50 °C ± 3 °C
Wet-bulb temperature 39 °C ± 1 °C
Conditioning-water temperature 20 °C ± 3 °C
Duration of exposure 72 h ± 1 %
Power adjustment Automatic To maintain steady irradiance levels, allowing for
ageing of xenon burners and solarization of filters
© ISO 2007 – All rights reserved 7
---------------------- Page: 12 ----------------------
ISO 19712-3:2007(E)

The black-panel thermometer shall be mounted at the same distance from the light source as the test

specimen. The black coating shall be maintained in good condition in order to achieve as accurately as

possible the black-body temperature of the panel.

At the conclusion of the specified exposure period, remove the test specimens from their holders and allow

them to condition at room temperature for a period of 24 h.

After this conditioning period, examine each specimen within 4 h by placing the specimen on a horizontal

surface under the inspection lights (7.2.3.3) and viewing it at an eye-to-specimen distance of 750 mm to

900 mm, and at an angle of 45° to 75° from the horizontal plane. Rotate the specimen on the horizontal

surface and view it from all directions. Direct sunlight or other light sources which might accentuate or

minimize the visual effect shall be avoided.

If a difference in appearance is evident between the exposed and unexposed areas of the test specimen, coat

the surface of the specimen with a thin film of white petroleum jelly (7.2.2.1) and re-examine it. If the

difference persists, report the difference as a colour change; if it disappears, report it as a change in surface

finish.
7.2.7 Expression of results

Express the result of the examination in accordance with the following rating scale:

Rating 5: No change in colour or surface finish

Rating 4: A slight change in colour or surface finish visible only at certain viewing angles and

directions

Rating 3: A moderate change in colour or surface finish that is just visible at all viewing angles and

directions

Rating 2: A marked change in colour or surface finish that is very evident at all viewing angles and

directions
Rating 1: Surface blistering and/or cracking
7.2.8 Test report
The test report shall include the following information:
a) a reference to this part of ISO 19712;
b) the name, type and nominal thickness of the product;
c) details of the apparatus used;
d) the lightfastness of the specimen, expressed in accordance with 7.2.7;
e) any deviation from the method specified;
f) the date of the test.
8 © ISO 2007 – All rights reserved
---------------------- Page: 13 ----------------------
ISO 19712-3:2007(E)

7.3 Method C (resistance to colour change in light from an enclosed carbon-arc lamp)

7.3.1 Principle

Part of a test specimen taken from the sheet under test is exposed, together with standard blue wool

specimens, to the light of an enclosed carbon-arc lamp. The light dosage is determined by the effect on the

wool specimens, and the effect on the test specimen is assessed at a specified light dosage by the contrast

between the exposed and unexposed portions of the specimen.
The test is fully described in ISO 4892:1981.
7.3.2 Apparatus
As specified in ISO 4892:1981, without control of humidity.
7.3.3 Test specimen
As specified in ISO 4892:1981.
7.3.4 Procedure

Carry out the test using the single-exposure method described in ISO 4892:1981, and discontinue the

exposure when blue wool standard No. 5 shows a contrast between exposed and unexposed portions equal

to grade 4 on the grey scale.
7.3.5 Evaluation and expression of results

Examine the contrast between the exposed and unexposed portions of the test specimen and record it in

terms of grades on the grey scale.

Express the result in relation to the resistance to colour change of blue wool standard No. 5 as one of those

given in Table 2.
Table 2 — Colour change evaluation
Specimen contrast Resistance to colour change
(grey scale grade No.) (blue wool standard No.)
> 4 > 5
4 5
< 4 < 5
7.3.6 Test report
The test report shall include the following information:
a) a reference to this part of ISO 19712;
b) the name and type of product;

c) the resistance of the specimen to colour change, expressed as greater than, equal to or less than that of

blue wool standard No. 5;
d) any deviation from the specified procedure;
e) the date of the test.
© ISO 2007 – All rights reserved 9
---------------------- Page: 14 ----------------------
ISO 19712-3:2007(E)
8 Stain/chemical-resistance test
8.1 Method A
8.1.1 Principle

Test specimens are left in contact with a series of staining agents which are likely to be encountered in

everyday use. The time and conditions of contact are specified for each staining agent. At the end of the

specified contact period, the specimens are washed and examined for residual surface marks.

If the product under test meets specification requirements when tested with each of the six staining agents

marked with an asterisk, then it is deemed to comply with the specification for stain resistance. The other

staining agents are included for information only. In the case of a specific complaint, the staining agent in

question (selected from group 1, 2 or 3) shall be used to verify the quality of the sheet.

8.1.2 Staining agents
Staining agents and test conditions are listed in Table 3.
8.1.3 Apparatus and materials
8.1.3.1 Glass covers (for example watch-glasses), to restrict evaporation.
8.1.3.2 Thermometer, range 0 °C to 100 °C.

8.1.3.3 Cylindrical aluminium-alloy heating vessel, without a lid, the bottom of which has been

machined flat. The vessel shall have an external diameter of (100 ± 1,5) mm and an overall height of

(70 ± 1,5) mm, and have a safety rim round the top. The thickness of the wall and bottom shall be

(2,5 ± 0,5) mm. An example of a suitable vessel is shown in Figure 2.
8.1.3.4 Hotplate, or other suitable heat source.

8.1.3.5 Horizontal inspection surface, illuminated by overhead and low-angle daylight or white

fluorescent light of intensity 800 lx to 1 000 lx.
8.1.3.6 Wetting agent, for example domestic detergent.
8.1.3.7 Cleaning solvents, such as ethanol, acetone, methyl ethyl ketone.
8.1.3.8 Soft clean cloth.
8.1.3.9 Hard polyamide bristle brush (for example a nail brush).
8.1.4 Test specimens

Individual specimens of any suitable size may be used, cut from the product under test. Alternatively, a single

piece, large enough to allow the staining agents to be applied side by side, can be used.

10 © ISO 2007 – All rights reserved
---------------------- Page: 15 ----------------------
ISO 19712-3:2007(E)
Table 3 — Staining agents
Staining agent Test conditions Contact time
Group 1
Toothpaste
Hand cream
Urine
Alcoholic beverages
Natural fruit and vegetable juices
Lemonade and fruit drinks
Meats and sausages
Animal and vegetable fats and oils
8.1.5.1 Procedure A
Water
Apply staining agent at 16 h to 24 h
Yeast suspension in water
ambient temperature
Salt (NaCl) solutions
Mustard
Lyes, soap solutions
Cleaning solution
23 % dodecylbenzene sulfonate
10 % alkylaryl polyglycol ether
67 % water
Phenol and chloramine-T disinfectants
Citric acid (10 % solution)
Group 2
8.1.5.1 Procedure A
*Coffee (120 g of coffee per litre of water)
Apply staining agent at 16 h
Black tea (9 g of tea per litre of water)
approximately 80 °C
Milk (all types)
Cola beverages
Wine vinegar
Alkaline-based cleaning agents
...

NORME ISO
INTERNATIONALE 19712-3
Première édition
2007-12-15
Plastiques — Matériaux décoratifs
massifs de revêtement de surface —
Partie 3:
Détermination des propriétés — Produits
mis en forme
Plastics — Decorative solid surfacing materials —
Part 3: Determination of properties — Solid surface shape
Numéro de référence
ISO 19712-3:2007(F)
ISO 2007
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 19712-3:2007(F)
DOCUMENT PROTÉGÉ PAR COPYRIGHT
© ISO 2007

Droits de reproduction réservés. Sauf prescription différente, aucune partie de cette publication ne peut être reproduite ni utilisée sous

quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l'accord écrit

de l'ISO à l'adresse ci-après ou du comité membre de l'ISO dans le pays du demandeur.

ISO copyright office
Case postale 56  CH-1211 Geneva 20
Tel. + 41 22 749 01 11
Fax + 41 22 749 09 47
E-mail copyright@iso.org
Web www.iso.org
Version française parue en 2012
Publié en Suisse
ii © ISO 2007 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 19712-3:2007(F)
Sommaire Page

Avant-propos ..................................................................................................................................................... iv

Introduction ......................................................................................................................................................... v

1  Domaine d'application .......................................................................................................................... 1

2  Références normatives ......................................................................................................................... 1

3  Termes et définitions ............................................................................................................................ 2

4  Nettoyage de la surface de l'éprouvette ............................................................................................. 2

5  Défauts de surface ................................................................................................................................ 3

6  Résistance au choc d'une bille de grand diamètre ............................................................................ 3

7  Résistance à la lumière ......................................................................................................................... 5

8  Essai de résistance aux taches/produits chimiques ....................................................................... 11

9  Résistance aux brûlures de cigarettes .............................................................................................. 19

10  Résistance à la chaleur sèche ........................................................................................................... 27

11  Résistance à la chaleur humide ......................................................................................................... 34

12  Essai de résistance à l'eau, cycles thermiques ............................................................................... 38

13  Dureté ................................................................................................................................................... 42

14  Aptitude à la rénovation ...................................................................................................................... 42

Bibliographie ..................................................................................................................................................... 43

© ISO 2007 – Tous droits réservés iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 19712-3:2007(F)
Avant-propos

L'ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d'organismes nationaux de

normalisation (comités membres de l'ISO). L'élaboration des Normes internationales est en général confiée

aux comités techniques de l'ISO. Chaque comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du

comité technique créé à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non

gouvernementales, en liaison avec l'ISO participent également aux travaux. L'ISO collabore étroitement avec

la Commission électrotechnique internationale (CEI) en ce qui concerne la normalisation électrotechnique.

Les Normes internationales sont rédigées conformément aux règles données dans les Directives ISO/CEI,

Partie 2.

La tâche principale des comités techniques est d'élaborer les Normes internationales. Les projets de Normes

internationales adoptés par les comités techniques sont soumis aux comités membres pour vote. Leur

publication comme Normes internationales requiert l'approbation de 75 % au moins des comités membres

votants.

L'attention est appelée sur le fait que certains des éléments du présent document peuvent faire l'objet de

droits de propriété intellectuelle ou de droits analogues. L'ISO ne saurait être tenue pour responsable de ne

pas avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence.

L'ISO 19712-3 a été élaborée par le comité technique ISO/TC 61, Plastiques, sous-comité SC 11, Produits.

L'ISO 19712 comprend les parties suivantes, présentées sous le titre général Plastiques — Matériaux

décoratifs massifs de revêtement de surface:
 Partie 1: Classification et spécifications
 Partie 2: Détermination des propriétés — Produits en feuilles
 Partie 3: Détermination des propriétés — Produits mis en forme
iv © ISO 2007 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 19712-3:2007(F)
Introduction

La présente partie de l'ISO 19712 est destinée à être utilisée par les fabricants, installateurs et rédacteurs de

spécifications de matériaux massifs de revêtement de surface.

Les méthodes d'essai et les valeurs de performances minimales présentées ont été liées aussi étroitement

que possible aux applications finales. Les techniques de fabrication employées peuvent avoir une influence

sur la performance et le fonctionnement.

Les exigences de performance comprennent la résistance aux chocs, la structure, l'aptitude à la rénovation, la

solidité des couleurs, l'aptitude au nettoyage, la résistance aux taches, la résistance à l'eau, la résistance aux

produits chimiques, la résistance au développement de bactéries et de champignons ainsi que d'autres

propriétés importantes.
© ISO 2007 – Tous droits réservés v
---------------------- Page: 5 ----------------------
NORME INTERNATIONALE ISO 19712-3:2007(F)
Plastiques — Matériaux décoratifs massifs de revêtement de
surface —
Partie 3:
Détermination des propriétés — Produits mis en forme

PRÉCAUTIONS DE SÉCURITÉ — Il convient que les utilisateurs du présent document soient

familiarisés avec les pratiques courantes de laboratoire. Le présent document n'a pas pour but de

traiter tous les problèmes de sécurité qui sont, le cas échéant, liés à son utilisation. Il incombe à

l'utilisateur d'établir des pratiques appropriées en matière d'hygiène et de sécurité, et de s'assurer de

la conformité à la réglementation nationale en vigueur.
1 Domaine d'application

La présente partie de l'ISO 19712 spécifie les méthodes d'essai pour la détermination des propriétés des

matériaux massifs de revêtement de surface sous forme de produits formés, tels que définis à l'Article 3. Ces

méthodes sont principalement destinées à la réalisation des essais sur les matériaux spécifiés dans

l'ISO 19712-1.

Les essais peuvent être effectués sur des produits finis, mais ils sont généralement effectués sur des

panneaux d'essai de taille suffisante pour répondre aux exigences de l'essai et réalisés à partir du même

matériau et de la même finition que le produit fini.
2 Références normatives

Les documents de référence suivants sont indispensables pour l’application du présent document. Pour les

références datées, seule l'édition citée s'applique. Pour les références non datées, la dernière édition du

document de référence s'applique (y compris les éventuels amendements).

ISO 105-A02, Textiles — Essais de solidité des teintures — Partie A02: Échelle de gris pour l'évaluation des

dégradations

ISO 105-B02, Textiles — Essais de solidité des teintures — Partie B02: Solidité des teintures à la lumière

artificielle: Lampe à arc au xénon
ISO 209:2007, Aluminium et alliages d'aluminium — Composition chimique
ISO 1770, Thermomètres sur tige d'usage général

ISO 2039-1, Plastiques — Détermination de la dureté — Partie 1: Méthode de pénétration à la bille

ISO 2039-2, Plastiques — Détermination de la dureté — Partie 2: Dureté Rockwell
ISO 3668, Peintures et vernis — Comparaison visuelle de la couleur des peintures

ISO 4211:1979, Ameublement — Évaluation de la résistance des surfaces aux liquides froids

© ISO 2007 – Tous droits réservés 1
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 19712-3:2007(F)

ISO 4892:1981, Plastiques — Méthodes d'exposition à des sources lumineuses en laboratoire

ISO 4892-1, Plastiques — Méthodes d'exposition à des sources lumineuses de laboratoire — Partie 1: Guide

général

ISO 4892-2:2006, Plastiques — Méthodes d'exposition à des sources lumineuses de laboratoire — Partie 2:

Lampes à arc au xénon

ISO 9370, Plastiques — Détermination au moyen d'instruments de l'exposition énergétique lors d'essais

d'exposition aux intempéries — Lignes directrices générales et méthode d'essai fondamentale

Publication CIE n° 85:1989, Éclairement énergétique spectral solaire

ASTM D 2244, Standard Practice for Calculation of Color Tolerances and Color Differences from

Instrumentally Measured Color Coordinates

ASTM D 2583, Standard Test Method for Indentation Hardness of Rigid Plastics by Means of a Barcol

Impressor
3 Termes et définitions

Pour les besoins du présent document, les termes et définitions suivants s’appliquent.

3.1
matériau massif de revêtement de surface
SSM

matériau à base de composés polymères associés à des pigments et à des matières de charge, destiné à

être intégré dans des produits en feuilles ou mis en forme

NOTE 1 Le matériau a la même composition sur toute l'épaisseur de la feuille ou du produit.

NOTE 2 Les feuilles et les produits réalisés à partir de matériaux massifs de revêtement de surface (SSM) sont

réparables et rénovables par rapport à la finition d'origine.

NOTE 3 Les matériaux massifs de revêtement de surface (SSM) peuvent également être réalisés en feuilles continues

avec des joints indécelables.
4 Nettoyage de la surface de l'éprouvette
4.1 Généralités

La surface devant être soumise à essai doit être préparée avant l'essai en appliquant le mode opératoire

spécifié en 4.3.
4.2 Matériaux
4.2.1 Éponge en cellulose.
4.2.2 Produit de nettoyage non abrasif, contenant un agent de blanchiment.
4.2.3 Eau.
4.2.4 Matériau non pelucheux, propre et absorbant.
1) Annulée, mais encore utilisée dans certains pays d'Asie.
2 © ISO 2007 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 19712-3:2007(F)
4.3 Mode opératoire

Nettoyer la surface à l'aide d'une éponge humide et d'un produit de nettoyage non abrasif contenant un agent

de blanchiment; frotter la surface en appliquant une légère pression pendant 1,0 min/m . Rincer à l'eau la

surface préparée et la sécher à l'aide d'un tissu non pelucheux, propre et absorbant.

5 Défauts de surface
5.1 Mode opératoire

Frotter la totalité de la surface finie du produit mis en forme à l'aide d'une éponge et d'une solution composée

de 50 % d'eau du robinet et d'encre bleue-noire soluble dans l'eau, après avoir lavé et séché la surface selon

le mode opératoire décrit en 4.3. Lors du contrôle de feuilles teintées, utiliser de l'encre à contraste de couleur.

Essuyer la surface à l'aide d'un tissu humide pour éliminer l'encre et sécher la surface avant le contrôle.

5.2 Méthode de contrôle de la surface

Après avoir appliqué l'encre à la surface conformément à 5.1, vérifier la présence de défauts ou de tachetures

en examinant à l'œil nu la surface du produit mis en forme à une distance comprise entre 305 mm et 610 mm,

en utilisant une source lumineuse assurant un éclairement de (1 615  540) lx à proximité de la surface à

examiner.
5.3 Exigences de performance

Les surfaces finies des produits mis en forme doivent être exemptes de fissures, de zones ébréchées, de

trous d'épingle et de cloques.

Les taches, salissures et autres défauts de surface similaires sont admissibles à condition que l'aire totale

2 2

couverte par de telles défectuosités ne soit pas supérieure à 1,0 mm /m de surface du produit mis en forme.

Les défectuosités peuvent être concentrées en un seul endroit ou dispersées sur le produit.

5.4 Rapport d'essai
Le rapport d'essai doit comprendre les informations suivantes:
a) une référence à la présente partie de l'ISO 19712;
b) le nom et le type du produit;
c) si la surface est exempte ou non de fissures, de zones ébréchées, etc.;
2 2

d) si la zone couverte de taches, de salissures, etc., est supérieure à 1,0 mm /m de surface de feuille;

e) tout écart par rapport à la méthode spécifiée;
f) la date de l'essai.
6 Résistance au choc d'une bille de grand diamètre
6.1 Principe

Bien que cette méthode d'essai puisse être utilisée pour tout produit mis en forme de taille et de forme

appropriées, elle traite principalement des éviers et est donc rédigée pour ce produit spécifique.

© ISO 2007 – Tous droits réservés 3
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 19712-3:2007(F)

Un évier, réalisé en matériau massif de revêtement de surface, est recouvert d'une feuille de papier carbone

et soumis à l'impact d'une bille d'acier tombant en chute libre d'une hauteur déterminée. La résistance au

choc est exprimée comme la hauteur maximale de la chute effectuée sans qu'il ne se produise de fissuration

ni d'ébrèchement visible de la surface.
6.2 Éprouvette

Les éviers à soumettre à l'essai doivent être pris dans le stock de produits finis.

6.3 Mode opératoire

Une bille d'acier d'un diamètre de 38,1 mm et d'une masse de 0,225 kg doit être lâchée d'une hauteur de

610 mm de sorte qu'elle vienne percuter une fois chacune des quatre zones différentes dans chaque évier.

Deux de ces zones doivent se situer sur la zone plane du fond de l'évier et les deux autres sur le rayon du

rebord convexe de l'évier.

Les éviers de service sans rebords roulés, et autres produits moulés, ne doivent subir de choc que sur le fond

de l'évier. Les emplacements des points d'impact pour les configurations d'éviers types doivent être tels

qu'indiqués dans la Figure 1.

En outre, la bille d'acier de 0,225 kg doit tomber de manière à percuter une seule fois chacun des trois points

différents sur les zones planes des éviers munis de tables ou de tables et d'égouttoirs intégrés.

L'évier doit être monté conformément aux instructions du fabricant pour une utilisation normale.

6.4 Exigence de performance

L'évier doit être exempt de fissures ou d'éclats après application d'encre et examen comme décrit en 5.1 et

5.2.
6.5 Rapport d'essai
Le rapport d'essai doit comprendre les informations suivantes:
a) une référence à la présente partie de l'ISO 19712;
b) le nom et le type d'évier;
c) si l'évier est exempt ou non de fissures ou d'éclats;
d) tout écart par rapport à la méthode spécifiée;
e) la date de l'essai.
4 © ISO 2007 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO 19712-3:2007(F)
 points d'impact
Figure 1 — Emplacements des points d'impact
7 Résistance à la lumière
7.1 Méthode A
7.1.1 Principe

Une éprouvette prélevée dans le produit à soumettre à l'essai est exposée à une lumière diurne simulée par

la lumière filtrée d'une ou plusieurs lampes à arc au xénon. L'effet sur la couleur de l'éprouvette, à une

exposition énergétique déterminée, est évalué par le contraste entre les parties exposées et non exposées de

l'éprouvette. L'exposition énergétique est établie à la fois de façon instrumentale et en évaluant l'effet sur des

éprouvettes étalons de laine bleue exposées simultanément.

La répartition spectrale de la lumière diurne est spécifiée, car les matériaux massifs de revêtement de surface

(SSM) peuvent, dans certaines applications, être exposés directement à la lumière diurne par des fenêtres

ouvertes.
7.1.2 Appareillage

7.1.2.1 Dispositif d'essai, tel que spécifié dans l'ISO 4892-1 et l'ISO 4892-2, équipé des éléments

suivants:

a) une ou plusieurs lampes à arc au xénon filtrées pour permettre une répartition spectrale de l'énergie qui

se rapproche étroitement de l'irradiance solaire tel que décrit dans la publication CIE n° 85:1989,

Tableau 4, et dans l'ISO 4892-2:2006, Tableau 1 (méthode A);

b) des porte-éprouvettes en acier inoxydable, en forme de cadre ouvert, qui assurent aux éprouvettes un

support solide;
© ISO 2007 – Tous droits réservés 5
---------------------- Page: 10 ----------------------
ISO 19712-3:2007(F)
c) un thermomètre noir normalisé, tel que spécifié dans l'ISO 4892-1;

d) un capteur photoélectronique (radiomètre) de l'un des types spécifiés dans l'ISO 9370 pour mesurer

l'irradiance et l'exposition énergétique à la surface de l'éprouvette dans la plage de longueurs d'ondes

comprise entre 300 nm et 400 nm, ou à la longueur d'onde de 340 nm.

7.1.2.2 Enceinte d'examen, ayant ses faces intérieures noir mat correspondant approximativement au

Munsell N5. Elle doit être équipée d’une source lumineuse artificielle, placée au sommet, simulant la lumière

diurne du nord (par exemple lampes à halogène à incandescence) et produisant une température de couleur

de (6 500  200) K et un éclairement d'au moins 800 lx à la surface de l'éprouvette. L’enceinte d'examen doit

être placée en une position où les conditions d'éclairage environnant n'influenceront pas l'évaluation visuelle

de l'éprouvette.
7.1.3 Éprouvette

Il est nécessaire de préparer une éprouvette dont la taille doit être adaptée au porte-éprouvette utilisé et qui

doit convenir pour la méthode d'évaluation après exposition.
7.1.4 Mode opératoire

L'éprouvette et une série d'éprouvettes étalons de laine bleue 5, 6 et 7 (telles que spécifiées dans

l'ISO 105-B02) doivent être exposées simultanément. Les éprouvettes étalons de laine bleue 5 et 7 sont

incluses pour confirmer que l'éprouvette étalon de laine bleue 6 présente une dégradation au degré de

contraste spécifié.

Au moyen de couvercles opaques en acier inoxydable, protéger approximativement la moitié de l'éprouvette

et de la série d'éprouvettes étalons de laine bleue.

Effectuer l'essai conformément à l'ISO 4892-2 dans les conditions opératoires suivantes:

a) irradiance à la surface de l'éprouvette dans la plage de longueurs d'ondes comprise entre 300 nm et

2 2
400 nm: (60  3) W/m ; ou à la longueur d'onde de 340 nm: (0,5  0,03) W/m ;
b) température de l'étalon noir: (65  3) °C;
c) humidité relative: (50  5) %.

Arrêter l'exposition lorsque le contraste entre les parties exposée et non exposée de l'éprouvette étalon de

laine bleue 6 présente un contraste de degré 4, selon l'échelle de gris définie dans l'ISO 105-A02 (voir Note 1).

Mesurer et enregistrer l'exposition énergétique (de 300 nm à 400 nm, ou à 340 nm).

Enlever l'éprouvette de l'appareil, retirer le couvercle, et laisser l'éprouvette pendant (24  2) h dans des

conditions d'obscurité pour empêcher tout noircissement d'origine extérieure et/ou tout photochromisme (voir

Note 2).

NOTE 1 Bien que l'utilisation d'éprouvettes étalons de laine bleue ne soit plus la méthode préférée de mesure de

l'exposition énergétique, la méthode est encore utilisée couramment et est donc autorisée. Dès lors que des données en

nombre suffisant auront été recueillies, le point final de l'essai sera défini par le niveau d'exposition énergétique atteint.

NOTE 2 Le noircissement d'origine extérieure et/ou le photochromisme sont dus à l'effet de choc d'une exposition

accélérée, et ne sont pas caractéristiques de l'exposition naturelle. Le fait de conserver les éprouvettes dans des

conditions d'obscurité pendant 24 h permet la récupération de ces effets.
6 © ISO 2007 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 11 ----------------------
ISO 19712-3:2007(F)
7.1.5 Évaluation de l'éprouvette et expression des résultats
Placer l’éprouvette dans l’enceinte d’examen (7.1.2.2).

Examiner la surface de l'éprouvette à l'œil nu, corrigé si nécessaire, à une distance approximative de 500 mm,

pour déceler tout changement de coloration, en évaluant le contraste entre les parties exposée et non

exposée de l'éprouvette par un degré de l'échelle de gris conformément à l'ISO 105-A02.

La résistance à la lumière de l'éprouvette est exprimée en termes de contraste supérieur, égal ou inférieur au

degré 4 de l'échelle de gris.
7.1.6 Rapport d'essai
Le rapport d'essai doit comprendre les informations suivantes:
a) une référence à la présente partie de l'ISO 19712;
b) le nom, le type et l'épaisseur nominale du produit;
c) les détails de l'appareillage utilisé;
d) l'irradiance à la surface de l'éprouvette;
e) l'exposition énergétique;
f) la durée d'exposition;
g) la résistance à la lumière de l'éprouvette;
h) tout écart par rapport à la méthode spécifiée;
i) la date de l'essai.
7.2 Méthode B
7.2.1 Principe

L'essai évalue l'effet, sur la couleur d'une éprouvette, de l'exposition à une source lumineuse à arc au xénon

filtrée ayant une plage de fréquence qui simule la lumière solaire à travers la vitre d'une fenêtre.

Il n'est pas destiné à démontrer la résistance à une exposition continue à des conditions atmosphériques

extérieures.
7.2.2 Matériaux
7.2.2.1 Vaseline blanche.
7.2.3 Appareillage

7.2.3.1 Appareillage d'essai à arc au xénon approprié, tel que spécifié dans l'ISO 4892-1 et

l'ISO 4892-2, capable de fournir de l'énergie rayonnante simulant fidèlement la lumière solaire, avec une

bande passante spectrale de 280 nm à 800 nm et un filtrage approprié pour simuler la lumière du jour à

travers la vitre d'une fenêtre. L'appareillage doit comprendre un système permettant de monter les porte-

éprouvettes à une distance radiale égale par rapport au centre de la source lumineuse et de les faire tourner

autour de la source lumineuse de manière à assurer une exposition énergétique similaire.

7.2.3.2 Porte-éprouvettes, adaptés à l'appareillage d'essai et incorporant un masque pour occulter la

moitié de la face exposé de l'éprouvette.
© ISO 2007 – Tous droits réservés 7
---------------------- Page: 12 ----------------------
ISO 19712-3:2007(F)

7.2.3.3 Lampes suspendues à éclairage fluorescent blanc, avec une ou plusieurs ampoules

positionnées parallèlement à la ligne de vision et assurant un éclairement de 800 lx à 1 100 lx sur la surface

de l'éprouvette.
7.2.4 Normalisation de l'appareillage

L'étalonnage, l'entretien et le remplacement des filtres doivent être strictement conformes aux

recommandations du fabricant de l'équipement.
La longueur d'onde d'étalonnage de l'unité à arc au xénon doit être de 420 nm.
7.2.5 Éprouvettes

Les éprouvettes doivent être de la taille spécifiée pour l'appareil d'essai utilisé. La dimension la plus longue

des éprouvettes doit être parallèle au sens de fabrication du produit.
7.2.6 Mode opératoire

Monter chaque éprouvette dans un porte-éprouvette (7.2.3.2) de sorte qu'environ une moitié de l'éprouvette

soit exposée à la source lumineuse, l'autre moitié étant occultée par le masque. Remplir tous les porte-

éprouvettes, en utilisant des blancs si nécessaire, et faire en sorte qu'elles restent remplies pendant toute la

durée de l'essai afin de maintenir des conditions correctes d'écoulement de l'air dans l'enceinte d'essai.

Effectuer l'essai dans les conditions de fonctionnement spécifiées dans le Tableau 1.

NOTE L'ajustement de la température du thermomètre mouillé par rapport à la température du thermomètre sec est

destiné à maintenir une humidité relative de (50  5) %.

Tous les paramètres d'essai doivent être maintenus aussi près que possible des valeurs de réglage requises.

Tableau 1 — Conditions de fonctionnement
Paramètre Réglage Tolérance
2 2
Éclairement énergétique total 279,0 kJ/m  2,0 kJ/m
2 2
Niveau d'irradiance 1,10 W/m  0,03 W/m
Température du panneau noir 70 °C  3 °C
Température du thermomètre sec 50 °C  3 °C
Température du thermomètre 39 °C  1 °C
humide
Température d'eau de 20 °C  3 °C
conditionnement
Durée d'exposition 72 h  1 %

Réglage de la puissance Automatique Pour maintenir des niveaux stables d'irradiance,

tenant compte du vieillissement des brûleurs au
xénon et de la solarisation des filtres

Le thermomètre à panneau noir doit être monté à la même distance que l'éprouvette par rapport à la source

lumineuse. Le revêtement noir doit être maintenu en bon état afin d'atteindre de manière aussi précise que

possible la température de corps noir du panneau.

Au terme de la période d'exposition spécifiée, retirer les éprouvettes de leurs supports et les laisser se

conditionner à température ambiante pendant une période de 24 h.
8 © ISO 2007 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 13 ----------------------
ISO 19712-3:2007(F)

À l'issue de cette période de conditionnement, examiner chaque éprouvette dans les 4 h qui suivent, en

plaçant l'éprouvette sur une surface horizontale sous les éclairages de contrôle (7.2.3.3) et en l'observant à

une distance œil-éprouvette de 750 mm à 900 mm, et sous un angle de 45° à 75° par rapport au plan

horizontal. Faire tourner l'éprouvette sur la surface horizontale et l'observer à partir de toutes les directions.

L'utilisation de la lumière solaire directe et d'autres sources lumineuses susceptibles d'accentuer ou d'atténuer

l'effet visuel doit être évitée.

S'il y a une différence d'aspect évidente entre les parties exposée et non exposée de l'éprouvette, revêtir la

surface de l'éprouvette d'une mince couche de vaseline (7.2.2.1) et l'examiner à nouveau. Si la différence

persiste, la consigner comme un changement de couleur; si la différence disparaît, la consigner comme un

changement d'état de surface.
7.2.7 Expression des résultats
Exprimer le résultat de l'examen selon l'échelle de graduation suivante:
Degré 5: Aucun changement de couleur ni d'état de surface;

Degré 4: Léger changement de couleur ou d'état de surface, uniquement visible sous certains angles

et dans certaines directions d'observation;

Degré 3: Changement modéré de couleur ou d'état de surface, à peine visible sous tous les angles et

dans toutes les directions d'observation;

Degré 2: Changement notable de couleur ou d'état de surface, très évident sous tous les angles et

dans toutes les directions d'observation;
Degré 1: Cloquage et/ou fissuration de la surface.
7.2.8 Rapport d'essai
Le rapport d'essai doit comprendre les informations suivantes:
a) une référence à la présente partie de l'ISO 19712;
b) le nom, le type et l'épaisseur nominale du produit;
c) les détails de l'appareillage utilisé;
d) la résistance à la lumière de l'éprouvette, exprimée conformément à 7.2.7;
e) tout écart par rapport à la méthode spécifiée;
f) la date de l'essai.

7.3 Méthode C (résistance au changement de couleur à la lumière d'une lampe à arc au

carbone)
7.3.1 Principe

Une partie de l'éprouvette prélevée dans la feuille à soumettre à l'essai est exposée, en même temps que des

éprouvettes étalons de laine bleue, à la lumière d'une lampe à arc au carbone. Le dosage de la lumière est

déterminé par l'effet sur les éprouvettes de laine, et l'effet sur l'éprouvette est estimé pour un dosage spécifié

de lumière par le contraste entre les parties exposée et non exposée de l'éprouvette.

L'essai est totalement décrit dans l'ISO 4892:1981.
© ISO 2007 – Tous droits réservés 9
---------------------- Page: 14 ----------------------
ISO 19712-3:2007(F)
7.3.2 Appareillage
Tel que décrit dans l'ISO 4892:1981, sans contrôle d'humidité.
7.3.3 Éprouvette
Telle que spécifiée dans l'ISO 4892:1981.
7.3.4 Mode opératoire

Effectuer l'essai en utilisant la méthode d'exposition unique décrite dans l'ISO 4892:1981, et arrêter

l'exposition lorsque l'éprouvette étalon de laine bleue n° 5 présente un contraste de degré 4, selon l'échelle de

gris.
7.3.5 Évaluation et expression des résultats

Examiner le contraste entre les parties exposée et non exposée de l'éprouvette et le consigner en termes de

degrés selon l'échelle de gris.

Exprimer le résultat par rapport à la résistance au changement de couleur de l'éprouvette étalon de laine

bleue n° 5, comme un de ceux donnés dans le Tableau 2.
Tableau 2 — Évaluation du changement de couleur
Contraste d'éprouvette Résistance au changement de
(N° de degré selon l'échelle couleur
de gris) (étalon de laine bleue n°)
 4  5
4 5
 4  5
7.3.6 Rapport d'essai
Le rapport d'essai doit comprendre les informations suivantes:
a) une référence à la présente partie de l'ISO 19712;
b) le nom et le type du produit;

c) la résistance de l'éprouvette au changement de couleur, exprimée en tant que résistance supérieure,

égale ou inférieure à celle de l'étalon de laine bleue n °5;
d) tout écart par rapport à la méthode spécifiée;
e) la date de l'essai.
10 © ISO 2007 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 15 ----------------------
ISO 19712-3:2007(F)
8 Essai de résistance aux taches/produits chimiques
8.1 Méthode A
8.1.1 Principe

Des éprouvettes sont mises en contact avec une série d'agents tachants susceptibles d'être rencontrés dans

l'utilisation courante. La durée et les conditions du contact sont spécifiées pour chaque agent

...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.