Soil quality — Soil water and the unsaturated zone — Definitions, symbols and theory

ISO 15709:2002 gives a simplified theory of the physics of soil water in the unsaturated zone and defines a set of terms, quantities, units and symbols used in the field of soil physics investigation of the unsaturated zone. ISO 15709:2002 is applicable only to standards on soil physical investigations of the unsaturated zone (including swelling soils) elaborated within ISO/TC 190. ISO 15709:2002 specifically excludes macropore flow.

Qualité du sol — Eau du sol et zone non saturée — Définitions, symboles et théorie

L'ISO 15709:2002 donne une théorie simplifiée de la physique de l'eau du sol dans la zone non saturée et définit une série de termes, grandeurs, unités et symboles utilisés dans les recherches sur la physique des sols dans la zone non saturée. L'ISO 15709:2002 est applicable uniquement aux normes relatives aux recherches sur la physique des sols dans la zone non saturée (y compris les sols gonflants) élaborées au sein de l'ISO/TC 190. Elle exclut explicitement la circulation de l'eau par les macropores.

General Information

Status
Published
Publication Date
14-Aug-2002
Current Stage
9093 - International Standard confirmed
Start Date
09-Oct-2008
Completion Date
06-May-2021
Ref Project

Buy Standard

Standard
ISO 15709:2002 - Soil quality -- Soil water and the unsaturated zone -- Definitions, symbols and theory
English language
11 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 15709:2002 - Qualité du sol -- Eau du sol et zone non saturée -- Définitions, symboles et théorie
French language
11 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL ISO
STANDARD 15709
First edition
2002-08-15
Soil quality — Soil water and the
unsaturated zone — Definitions, symbols
and theory
Qualité du sol — Eau du sol et zone non saturée — Définitions, symboles
et théorie
Reference number
ISO 15709:2002(E)
ISO 2002
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 15709:2002(E)
PDF disclaimer

This PDF file may contain embedded typefaces. In accordance with Adobe's licensing policy, this file may be printed or viewed but shall not

be edited unless the typefaces which are embedded are licensed to and installed on the computer performing the editing. In downloading this

file, parties accept therein the responsibility of not infringing Adobe's licensing policy. The ISO Central Secretariat accepts no liability in this

area.
Adobe is a trademark of Adobe Systems Incorporated.

Details of the software products used to create this PDF file can be found in the General Info relative to the file; the PDF-creation parameters

were optimized for printing. Every care has been taken to ensure that the file is suitable for use by ISO member bodies. In the unlikely event

that a problem relating to it is found, please inform the Central Secretariat at the address given below.

© ISO 2002

All rights reserved. Unless otherwise specified, no part of this publication may be reproduced or utilized in any form or by any means, electronic

or mechanical, including photocopying and microfilm, without permission in writing from either ISO at the address below or ISO's member body

in the country of the requester.
ISO copyright office
Case postale 56 • CH-1211 Geneva 20
Tel. + 41 22 749 01 11
Fax + 41 22 749 09 47
E-mail copyright@iso.ch
Web www.iso.ch
Printed in Switzerland
ii © ISO 2002 – All rights reserved
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 15709:2002(E)
Contents Page

Foreword .................................................................................................................................................................... iv

Introduction................................................................................................................................................................. v

1 Scope.............................................................................................................................................................. 1

2 Terms and definitions................................................................................................................................... 1

2.1 General terms ................................................................................................................................................ 1

2.2 Soil water potential and equivalents........................................................................................................... 2

3 Symbols and units ........................................................................................................................................ 5

4 Theory............................................................................................................................................................. 7

4.1 Composition of the unsaturated zone......................................................................................................... 7

4.2 Energy status of the soil water .................................................................................................................... 8

4.3 Transport of soil water................................................................................................................................ 10

Bibliography.............................................................................................................................................................. 11

© ISO 2002 – All rights reserved iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 15709:2002(E)
Foreword

ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of national standards bodies (ISO

member bodies). The work of preparing International Standards is normally carried out through ISO technical

committees. Each member body interested in a subject for which a technical committee has been established has

the right to be represented on that committee. International organizations, governmental and non-governmental, in

liaison with ISO, also take part in the work. ISO collaborates closely with the International Electrotechnical

Commission (IEC) on all matters of electrotechnical standardization.

International Standards are drafted in accordance with the rules given in the ISO/IEC Directives, Part 3.

The main task of technical committees is to prepare International Standards. Draft International Standards adopted

by the technical committees are circulated to the member bodies for voting. Publication as an International

Standard requires approval by at least 75 % of the member bodies casting a vote.

Attention is drawn to the possibility that some of the elements of this International Standard may be the subject of

patent rights. ISO shall not be held responsible for identifying any or all such patent rights.

ISO 15709 was prepared by Technical Committee ISO/TC 190, Soil quality, Subcommittee SC 1, Evaluation of

criteria, terminology and codification.
iv © ISO 2002 – All rights reserved
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 15709:2002(E)
Introduction

This document provides background information for soil physical investigations of the unsaturated zone. It enables

a better understanding of the International Standards used for the determination of soil properties and the status of

the soil water (e.g. ISO 10573, ISO 11267, ISO 11274, ISO 11275, ISO 11461, etc.).

Soil comprises an intimate mix of liquids (water), gases and biota within a solid porous matrix. Water is a

particularly important soil component. The state of water in a soil changes continually in response to modifications

of hydraulic conditions caused by inputs of water (infiltration, upward capillary flux) and/or losses due to

evapotranspiration and drainage. Saturated soils generally have a water content of 30 % to 50 % of the total soil

volume. In the upper unsaturated layers quantities are smaller, but water content fluctuation with time is marked,

from less than 10 % to more than 30 % by volume, depending on the soil and environment. In some cases, for

example after heavy rain, in early spring, saturated conditions should also appear.

Knowledge of the quantity of water present in soil is useful. Most soil water is held in pore spaces, although certain

soils, e.g. those dominated by smectites or similar minerals, can hold considerable quantities of non-easily-

removable water adsorbed on mineral particle surfaces. The size and shape of a pore and the amount of water

present within it determine how strongly water is held there and how easily water may flow through it. Water flow

occurs in response to potential energy gradients. Therefore information as to the water retention and hydraulic

conductivity properties of a soil, as well as field soil water potentials, gives much fuller understanding of soil water

conditions. Which of these soil properties should be determined for a particular project will depend on the nature of

the problem being studied.

Soil quality can only be defined in terms of the intended use of a soil; e.g. soil water conditions favourable for a

natural wetland are not appropriate for grain production, except rice. Soil quality is particularly relevant to

environmental issues as well as agricultural production. Soil water characteristics should be known, especially

those where the emphasis is on
a) the availability of soil water to sustain plant growth,
b) the maintenance or modification of shallow water table conditions,
c) soil contamination caused by point, line or diffuse sources of pollution.

In addition, soil water is significant to the quality of surface and ground waters. Soil water movement is often the

mechanism by which soluble pollutants are transported to surface and ground waters.

Water plays an essential role in the life of plants, directly as such and in transporting nutrients from the soil to and

through the plant; it is also crucial to seed germination. Agricultural production depends upon sustaining a supply of

water to crops so that water stress is minimized. Excess soil water is problematic, however, for if much of the

available pore space is water-filled, lack of oxygen may limit root growth, and in extreme cases lead to plant death.

Soil water availability is often significant in determining the character of the natural vegetation which grows in a

given location. Maintenance of a given plant community may depend upon regular periods of water stress and/or

water excess. Plant water use is driven by the atmospheric evaporative demand. The amount of water available for

transpiration is determined by the physical quality of the soil, which can be quantified by several parameters

including the soil water content, the water retention curve and the hydraulic conductivity of the unsaturated zone.

In many cases, it is the soil cover which determines recharge rates to the aquifer, as well as discharge due to plant

water use, and hence maintenance of water levels. Assessment of the agricultural and environmental impact of

shallow ground-water extraction is facilitated by use of soil physical and hydrogeological methods. Measurements

of pore-water potentials in both the saturated and unsaturated zones, and of hydraulic conductivities, are essential

to understand the direction and rate of water movement.
© ISO 2002 – All rights reserved v
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 15709:2002(E)

Pollutants, whether due to diffuse, point or line contamination, are usually transported through soil by water flow.

Pollutants are usually transported from the surface by water flow. Many processes influence the fate of a particular

pollutant as it moves into and through the soil. Identification of water flow pathways and flowrates is essential to

determine pollutant travel times and the possibility of degradation or sorption related retardation. Water and

pollutants which move beyond the unsaturated zone cause surface and/or ground water pollution. Soil physical

investigations are therefore an important part of pollution studies.

Soil water is relevant to the investigations of several branches of the various soil and earth sciences, including

agriculture, forestry, environmental studies, hydrology, hydrogeology and civil engineering. Each has developed its

own methods of investigation, many of which overlap. In considering soil water and soil quality for environmental

and agricultural purposes, the aim should be satisfactory integration of methodologies to permit the evaluation of

soil quality conditions. It is important that organizations dealing with soil quality should have access to standardized

methods of soil water measurement, and a standardized set of definitions, units and symbols, so that reliability of

determinations is assured, and comparisons with results from elsewhere are possible.

The simplified theory of the physics of soil water in the unsaturated zone in clause 4 is broadly in line with

references [3] and [5].
vi © ISO 2002 – All rights reserved
---------------------- Page: 6 ----------------------
INTERNATIONAL STANDARD ISO 15709:2002(E)
Soil quality — Soil water and the unsaturated zone — Definitions,
symbols and theory
1 Scope

This International Standard gives a simplified theory of the physics of soil water in the unsaturated zone and

defines a set of terms, quantities, units and symbols used in the field of soil physics investigation of the unsaturated

zone.

This International Standard is applicable only to standards on soil physical investigations of the unsaturated zone

(including swelling soils) elaborated within ISO/TC 190. This International Standard specifically excludes

macropore flow.
2 Terms and definitions

For the purposes of this International Standard, the following terms and definitions, based on [8], [9] and [10],

apply.
2.1 General terms
2.1.1
water content

〈volume fraction〉 volume of water evaporating from the soil when dried to constant mass at 105 °C, divided by the

original bulk volume of the soil
NOTE Water content is dimensionless.
2.1.2
water content

〈mass fraction〉 mass of water evaporating from the soil when dried to constant mass at 105 °C, divided by the dry

mass of the soil
NOTE Water content is dimensionless.
2.1.3
soil water retention characteristic
h (ϕ)

relation between soil water content and soil matric head of a given soil (sample)

2.1.4
hydraulic conductivity

factor of proportionality between the soil water flux density and the hydraulic gradient in Darcy's equation,

assuming isotropic conditions, i.e. v = –K∇h
NOTE Hydraulic conductivity is expressed in metres per second (m ⋅s ) .
© ISO 2002 – All rights reserved 1
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 15709:2002(E)
2.2 Soil water potential and equivalents
2.2.1 Potential
NOTE Potential is expressed in joules per kilogram (J⋅kg ) .
2.2.1.1
total potential

〈of soil water〉 amount of work that must be done in order to transport, reversibly and isothermally, an infinitesimal

quantity of water from a pool of pure water, at a specified elevation and at atmospheric pressure, to the soil water

at the point under consideration, divided by the mass of water transported
2.2.1.2
pneumatic potential

amount of work that must be done in order to transport, reversibly and isothermally, an infinitesimal quantity of

water identical in composition to the soil water from a pool at atmospheric pressure and at the elevation of the point

under consideration, to a similar pool at an external gas pressure of the point under consideration, divided by the

mass of water transported
2.2.1.3
gravitational potential

amount of work that must be done in order to transport, reversibly and isothermally, an infinitesimal quantity of

water identical in composition to the soil water from a pool at a specified elevation and the external gas pressure of

the point under consideration, to a similar pool at the elevation of the point under consideration, divided by the

mass of water transported
2.2.1.4
matric potential

amount of work that must be done in order to transport, reversibly and isothermally, an infinitesimal quantity of

water identical in composition to the soil water from a pool at the elevation and the external gas pressure of the

point under consideration, to the soil water at the point under consideration, divided by the mass of water

transported
2.2.1.5
osmotic potential

amount of work that must be done in order to transport, reversibly and isothermally, an infinitesimal quantity of pure

water from a pool at the elevation and external gas pressure of the point under consideration, to a similar pool

containing water, identical in composition to the soil water, divided by the mass of water transported

2.2.1.6
pore water potential
tensiometer potential
sum of matric and pneumatic potentials
NOTE In most cases e is zero, in which case e = e .
a p m
2.2.1.7
hydraulic potential
sum of matric, pneumatic and gravitational potentials
NOTE In most cases e = e = 0, in which case e = e .
a o h t
2 © ISO 2002 – All rights reserved
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 15709:2002(E)
2.2.2 Pressure equivalent

NOTE Pressure is usually measured with a tensiometer; it is expressed in pascals (Pa).

2.2.2.1
pressure
pressure equivalent of soil water potential
NOTE Subscripts as for potentials.
2.2.2.2
total pressure

amount of work that must be done in order to transport, reversibly and isothermally, an infinitesimal quantity of

water from a pool of pure water, at a specified elevation and at atmospheric pressure, to the soil water at the point

under consideration, divided by the volume of water transported
2.2.2.3
pneumatic pressure

amount of work that must be done in order to transport, reversibly and isothermally, an infinitesimal quantity of

water identical in composition to the soil water from a pool at atmospheric pressure and at the elevation of the point

under consideration, to a similar pool at an external gas pressure of the point under consideration, divided by the

volume of water transported
2.2.2.4
gravitational pressure

amount of work that must be done in order to transport, reversibly and isothermally, an infinitesimal quantity of

water identical in composition to the soil water from a pool at a specified elevation and the external gas pressure of

the point under consideration, to a similar pool at the elevation of the point under consideration, divided by the

volume of water tran
...

NORME ISO
INTERNATIONALE 15709
Première édition
2002-08-15
Qualité du sol — Eau du sol et zone non
saturée — Définitions, symboles et théorie
Soil quality — Soil water and the unsaturated zone — Definitions, symbols
and theory
Numéro de référence
ISO 15709:2002(F)
ISO 2002
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 15709:2002(F)
PDF – Exonération de responsabilité

Le présent fichier PDF peut contenir des polices de caractères intégrées. Conformément aux conditions de licence d'Adobe, ce fichier peut

être imprimé ou visualisé, mais ne doit pas être modifié à moins que l'ordinateur employé à cet effet ne bénéficie d'une licence autorisant

l'utilisation de ces polices et que celles-ci y soient installées. Lors du téléchargement de ce fichier, les parties concernées acceptent de fait la

responsabilité de ne pas enfreindre les conditions de licence d'Adobe. Le Secrétariat central de l'ISO décline toute responsabilité en la

matière.
Adobe est une marque déposée d'Adobe Systems Incorporated.

Les détails relatifs aux produits logiciels utilisés pour la création du présent fichier PDF sont disponibles dans la rubrique General Info du

fichier; les paramètres de création PDF ont été optimisés pour l'impression. Toutes les mesures ont été prises pour garantir l'exploitation de

ce fichier par les comités membres de l'ISO. Dans le cas peu probable où surviendrait un problème d'utilisation, veuillez en informer le

Secrétariat central à l'adresse donnée ci-dessous.
© ISO 2002

Droits de reproduction réservés. Sauf prescription différente, aucune partie de cette publication ne peut être reproduite ni utilisée sous quelque

forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l'accord écrit de l’ISO à

l’adresse ci-après ou du comité membre de l’ISO dans le pays du demandeur.
ISO copyright office
Case postale 56 • CH-1211 Geneva 20
Tel. + 41 22 749 01 11
Fax. + 41 22 749 09 47
E-mail copyright@iso.ch
Web www.iso.ch
Imprimé en Suisse
ii © ISO 2002 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 15709:2002(F)
Sommaire Page

Avant-propos ............................................................................................................................................................. iv

Introduction................................................................................................................................................................. v

1 Domaine d'application .................................................................................................................................. 1

2 Termes et définitions .................................................................................................................................... 1

2.1 Définitions d’ordre général .......................................................................................................................... 1

2.2 Potentiel de l'eau du sol et équivalents ...................................................................................................... 2

3 Symboles et unités........................................................................................................................................ 5

4 Théorie............................................................................................................................................................ 7

4.1 Composition de la zone non saturée .......................................................................................................... 7

4.2 État énergétique de l’eau du sol .................................................................................................................. 8

4.3 Transport de l’eau du sol............................................................................................................................ 10

Bibliographie............................................................................................................................................................. 11

© ISO 2002 – Tous droits réservés iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 15709:2002(F)
Avant-propos

L'ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d'organismes nationaux de

normalisation (comités membres de l'ISO). L'élaboration des Normes internationales est en général confiée aux

comités techniques de l'ISO. Chaque comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du comité

technique créé à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non gouvernementales, en

liaison avec l'ISO participent également aux travaux. L'ISO collabore étroitement avec la Commission

électrotechnique internationale (CEI) en ce qui concerne la normalisation électrotechnique.

Les Normes internationales sont rédigées conformément aux règles données dans les Directives ISO/CEI,

Partie 3.

La tâche principale des comités techniques est d'élaborer les Normes internationales. Les projets de Normes

internationales adoptés par les comités techniques sont soumis aux comités membres pour vote. Leur publication

comme Normes internationales requiert l'approbation de 75 % au moins des comités membres votants.

L'attention est appelée sur le fait que certains des éléments de la présente Norme internationale peuvent faire

l'objet de droits de propriété intellectuelle ou de droits analogues. L'ISO ne saurait être tenue pour responsable de

ne pas avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence.

L'ISO 15709 a été élaborée par le comité technique ISO/TC 190, Qualité du sol, sous-comité SC 1, Évaluation des

critères, terminologie et codification.
iv © ISO 2002 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 15709:2002(F)
Introduction

Le présent document fournit des informations de référence pour les recherches sur la physique des sols de la zone

non saturée. Il permet une meilleure compréhension des Normes internationales utilisées pour la détermination

des propriétés du sol et de l'état de l'eau du sol (par exemple les normes ISO 10573, ISO 11267, ISO 11274,

ISO 11275, ISO 11461, etc.).

Le sol consiste en un mélange intime de liquides (eau), de gaz et de biote se trouvant à l'intérieur d'une matrice

solide poreuse. L'eau est un composant particulièrement important du sol. L'eau présente dans un sol change

continuellement d’état en raison des modifications des conditions hydrauliques dues aux entrées d'eau (infiltration,

capillarité ascendante) et/ou aux pertes liées à l’évapotranspiration et au drainage. En règle générale, la teneur en

eau des sols saturés représente 30 % à 50 % du volume total du sol. Dans les couches supérieures non saturées,

ces quantités sont plus faibles, mais la teneur en eau varie de façon notable avec le temps. Elle oscille en effet

entre moins de 10 % et plus de 30 % en volume, selon le sol et l’environnement. Dans certains cas, par exemple

après de fortes pluies, au début du printemps, ces couches supérieures peuvent également être saturées.

Il est utile de connaître la quantité d'eau présente dans le sol. Cette eau est généralement retenue dans l’espace

lacunaire constitué par les pores, bien que certains sols, par exemple ceux composés en majorité de smectites ou

de minéraux analogues, puissent retenir des quantités considérables d’eau plus difficile à éliminer parce que fixée

par adsorption sur des surfaces de particules minérales. La taille et la forme d’un pore ainsi que la quantité d'eau

qu’il renferme déterminent l’ampleur de sa rétention d’eau et la facilité avec laquelle l’eau peut s’écouler et le

traverser. L’écoulement de l’eau est déterminé par les gradients d'énergie potentielle. Les informations sur les

propriétés d’un sol en matière de rétention d’eau et de conductivité hydraulique, ainsi que les potentiels hydriques

du terrain, permettent donc une meilleure compréhension de la situation de l’eau dans le sol. Pour un projet

particulier, les propriétés du sol à déterminer dépendront de la nature du problème étudié.

La qualité du sol ne peut être définie qu’en fonction de l’utilisation que l’on prévoit pour celui-ci; par exemple les

conditions hydriques favorables pour une zone inondable naturelle sont appropriées à la culture du riz mais pas à

la production de céréales. La qualité du sol est notamment pertinente pour les questions environnementales et

pour la production agricole. Il convient que les caractéristiques de l’eau du sol soient connues, en particulier celles

qui concernent
a) la disponibilité de l’eau afin d’assurer la croissance des plantes;
b) le maintien ou la modification de l’état de la nappe phréatique;

c) la contamination du sol par des sources de pollution diffuses, linéaires ou ponctuelles.

En outre, l’eau du sol revêt une importance considérable pour la qualité des eaux superficielles et souterraines. Le

mouvement de l’eau du sol est souvent le mécanisme permettant aux polluants solubles de migrer jusqu’aux eaux

superficielles et souterraines.

L’eau joue un rôle capital dans la vie des plantes, non seulement directement en tant que telle et parce qu’elle

transporte les éléments nutritifs du sol vers la plante et à l’intérieur de celle-ci, mais aussi parce qu’elle est

essentielle à la germination des graines. La production agricole dépend de la continuité de l'apport d’eau aux

cultures, de sorte que la contrainte hydrique soit réduite au minimum. Toutefois, l'excès d'eau pose problème, car

si la plus grande partie de l’espace lacunaire est remplie d'eau, le manque d'oxygène peut limiter la croissance des

racines et, dans certains cas extrêmes, aboutir à la mort de la plante. La disponibilité de l’eau du sol détermine

souvent de manière significative le type de végétation naturelle qui pousse dans un emplacement donné. Le

maintien d’un écosystème végétal donné peut dépendre de périodes régulières de contraintes hydriques et/ou

d’excès d'eau. La consommation d’eau par les plantes est régie par le pouvoir évaporant de l'atmosphère. La

quantité d’eau disponible pour la transpiration est déterminée par la qualité physique du sol qui peut être quantifiée

à l’aide de plusieurs paramètres, parmi lesquels la teneur en eau du sol, la courbe de rétention d’eau et la

conductivité hydraulique de la zone non saturée.
© ISO 2002 – Tous droits réservés v
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 15709:2002(F)

Dans nombre de cas, c'est la couverture du sol qui détermine le taux de recharge de l'aquifère, ainsi que la perte

due à la consommation d’eau par les plantes, et donc le maintien du niveau de l’eau. Le recours à des méthodes

d’hydrogéologie et de physique des sols facilite l’évaluation de l'impact du captage de l’eau souterraine peu

profonde sur l’agriculture et l’environnement. Le mesurage des potentiels de l’eau interstitielle contenue dans les

pores dans les zones saturée et non saturée et de la conductivité hydraulique est capital pour comprendre le sens

et l’intensité du mouvement de l'eau.

Les polluants, qu'ils proviennent de contaminations diffuses, linéaires ou ponctuelles, sont généralement

transportés dans le sol par le déplacement de l’eau. Dans la plupart des cas, les polluants sont transportés par

l’écoulement de l’eau depuis la surface. Nombre de processus influent sur le devenir d’un polluant particulier dans

le sol et sur son déplacement à l’intérieur de ce dernier. L'identification des voies de circulation de l'eau et des

débits est essentielle pour déterminer les temps de progression des polluants et la possibilité de leur dégradation

ou de retard dans leur transport due à leur sorption. L’eau et les polluants transportés au-delà des limites de la

zone non saturée provoquent une pollution des eaux souterraines et/ou superficielles. Les recherches sur la

physique des sols représentent donc une part importante des études portant sur la pollution.

L’étude de l’eau du sol est pertinente pour les recherches conduites dans plusieurs branches de la pédologie et

des sciences de la terre, notamment l'agriculture, la forêt, les études environnementales, l'hydrologie,

l'hydrogéologie et le génie civil. Chacune de ces branches a mis au point ses propres méthodes d'investigation

dont de nombreuses se recoupent. Si l’on examine l'eau du sol et la qualité du sol à des fins agricoles ou

environnementales, l’objectif devrait consister en une intégration satisfaisante de ces méthodologies permettant

d’évaluer les conditions déterminant la qualité du sol. Il est important que les organismes qui s'occupent de la

qualité des sols puissent avoir accès à des méthodes normalisées de mesurage de l'eau du sol et à un ensemble

normalisé de définitions, d'unités et de symboles afin de garantir la fiabilité des déterminations et afin de permettre

la comparaison des résultats avec ceux obtenus lors d’autres études.

La théorie simplifiée de la physique de l’eau du sol dans la zone non saturée qui est donnée dans l'article 4 est,

dans ses grandes lignes, conforme aux références [3] et [5].
vi © ISO 2002 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 6 ----------------------
NORME INTERNATIONALE ISO 15709:2002(F)
Qualité du sol — Eau du sol et zone non saturée — Définitions,
symboles et théorie
1 Domaine d'application

La présente Norme internationale donne une théorie simplifiée de la physique de l’eau du sol dans la zone non

saturée et définit une série de termes, grandeurs, unités et symboles utilisés dans les recherches sur la physique

des sols dans la zone non saturée.

La présente Norme internationale est applicable uniquement aux normes relatives aux recherches sur la physique

des sols dans la zone non saturée (y compris les sols gonflants) élaborées au sein de l'ISO/TC 190. La présente

Norme internationale exclut explicitement la circulation de l'eau par les macropores.

2 Termes et définitions

Pour les besoins de la présente Norme internationale, les définitions et termes suivants, basés sur [8], [9] et [10],

s’appliquent.
2.1 Définitions d’ordre général
2.1.1
teneur en eau

〈fraction volumique〉 volume d’eau s’évaporant du sol lorsque celui-ci est séché à 105 °C jusqu’à une masse

constante, divisé par le volume apparent initial du sol
NOTE La teneur en eau est sans dimension.
2.1.2
teneur en eau

〈fraction massique〉 masse d’eau s’évaporant du sol lorsque celui-ci est séché à 105 °C jusqu’à une masse

constante, divisée par la masse du sol sec
NOTE La teneur en eau est sans dimension.
2.1.3
caractéristique de rétention de l'eau du sol
h (ϕ)

relation entre la teneur en eau du sol et sa charge matricielle pour un sol donné (échantillon)

2.1.4
conductivité hydraulique

facteur de proportionnalité entre la densité de flux de l'eau du sol et le gradient hydraulique de l'équation de Darcy,

en supposant des conditions isotropes, soit v = − K∇h
NOTE La conductivité hydraulique est exprimée en mètres par seconde (m ⋅s ).
© ISO 2002 – Tous droits réservés 1
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 15709:2002(F)
2.2 Potentiel de l'eau du sol et équivalents
2.2.1 Potentiel
NOTE Le potentiel est exprimé en joules par kilogramme (J ⋅kg ).
2.2.1.1
potentiel total

〈eau du sol〉 quantité de travail qui doit être fourni pour transporter, de façon réversible et isotherme, une quantité

infinitésimale d'eau d’un bassin d’eau pure, à une élévation donnée et à la pression atmosphérique, jusqu'à l’eau

du sol au point d'étude, divisée par la masse de l'eau transportée
2.2.1.2
potentiel pneumatique

quantité de travail qui doit être fourni pour transporter, de façon réversible et isotherme, une quantité infinitésimale

d'eau de composition identique à celle de l’eau du sol, d’un bassin à la pression atmosphérique et à une élévation

identique à celle du point d’étude, jusqu'à un bassin semblable à une pression extérieure des gaz égale à celle du

point d'étude, divisée par la masse de l'eau transportée
2.2.1.3
potentiel gravitationnel

quantité de travail qui doit être fourni pour transporter, de façon réversible et isotherme, une quantité infinitésimale

d'eau de composition identique à celle de l’eau du sol, d’un bassin à une élévation donnée et à une pression

extérieure des gaz égale à celle du point d'étude, jusqu'à un bassin semblable à une élévation identique à celle du

point d’étude, divisée par la masse de l'eau transportée
2.2.1.4
potentiel matriciel

quantité de travail qui doit être fourni pour transporter, de façon réversible et isotherme, une quantité infinitésimale

d'eau de composition identique à celle de l’eau du sol, d'un bassin à une élévation et à une pression extérieure des

gaz égales à celles du point d'étude, jusqu'à l'eau du sol au point d’étude, divisée par la masse de l'eau transportée

2.2.1.5
potentiel osmotique

quantité de travail qui doit être fourni pour transporter, de façon réversible et isotherme, une quantité infinitésimale

d'eau pure, d’un bassin à une élévation et à une pression extérieure des gaz égales à celles du point d'étude,

jusqu'à un bassin semblable contenant une eau de composition identique à celle de l’eau du sol, divisée par la

masse de l'eau transportée
2.2.1.6
potentiel de l'eau interstitielle
potentiel tensiométrique
somme des potentiels matriciel et pneumatique
NOTE La plupart du temps e est égal à zéro, auquel cas e = e .
a p m
2.2.1.7
potentiel hydraulique
somme des potentiels matriciel, pneumatique et gravitationnel
NOTE La plupart du temps e = e = 0, auquel cas e = e .
a o h t
2 © ISO 2002 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 15709:2002(F)
2.2.2 pression équivalente

NOTE La pression est habituellement mesurée à l’aide d’un tensiomètre; elle est exprimée en pascals (Pa).

2.2.2.1
pression
pression équivalente au potentiel de l’eau du sol
NOTE Mêmes indices que pour les potentiels.
2.2.2.2
pression totale

quantité de travail qui doit être fourni pour transporter, de façon réversible et isotherme, une quantité infinitésimale

d'eau d’un bassin d’eau pure, à une élévation donnée et à la pression atmosphérique, jusqu'à l’eau du sol au point

d’étude, divisée par le volume de l'eau transportée
2.2.2.3
pression pneumatique

quantité de travail qui doit être fourni pour transporter, de façon réversible et isotherme, une quantité infinitésimale

d'eau de composition identique à celle de l’eau du sol, d’un bassin à la pression atmosphérique et à une élévation

identique à celle du point d’étude, jusqu'à un bassin semblable à une pression extérieure des gaz égale à celle du

point d'étude, divisée par le volume de l'eau transportée
2.2.2.4
pression gravitationnelle
quantité de travail qui doit ê
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.