Information technology — Open Systems Interconnection — Data link service definition

The purpose is to specify the characteristics of a conceptual Data Link Service and thus supplement the OSI Reference Model in guiding the development of Data Link Protocols.

Technologies de l'information — Interconnexion de systèmes ouverts (OSI) — Définition du service de liaison de données

La présente Recommandation | Norme internationale définit le service de liaison de données OSI sous forme a) d'actions et d'événements spécifiés par les primitives de service; b) de paramètres associés à chaque primitive spécifiant une action ou un événement, et de la forme qu'ils revêtent; c) de relations entre ces actions et événements et d'enchaînements valides d'actions et d'événements. Le principal objectif de la présente Recommandation | Norme internationale est de spécifier les caractéristiques d'un service de liaison de données conceptuel et compléter, de ce fait, le modèle de référence OSI en fournissant des lignes directrices pour l'élaboration de protocoles de liaison de données. La présente Recommandation | Norme internationale ne spécifie pas de forme particulière de réalisations ou de produits, et n'impose aucune contrainte de réalisation pour les entités de liaison de données et interfaces d'un système de traitement de l'information. Il n'est donc pas spécifié de conditions de conformité d'équipements à la présente Recommandation | Norme internationale «Définition du service de liaison de données». Par contre, la conformité est obtenue par la mise en oeuvre de protocoles de liaison de données conformes à l'OSI, qui assurent le service de liaison de données défini dans la présente Recommandation | Norme internationale.

General Information

Status
Published
Publication Date
04-Sep-1996
Current Stage
9093 - International Standard confirmed
Start Date
13-Aug-2001
Completion Date
13-Aug-2001
Ref Project

RELATIONS

Buy Standard

Standard
ISO/IEC 8886:1996 - Information technology -- Open Systems Interconnection -- Data link service definition
English language
26 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO/IEC 8886:1996 - Technologies de l'information -- Interconnexion de systemes ouverts (OSI) -- Définition du service de liaison de données
French language
28 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO/IEC 8886:1996 - Technologies de l'information -- Interconnexion de systemes ouverts (OSI) -- Définition du service de liaison de données
French language
28 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL lSO/IEC
STANDARD 8886
Second edition
1996-09-I 5
Information technology - Open Systems
Interconnection - Data link service
definition
Technologies de /‘information - lnterconnexion de s yst&mes ouverts
(09) - Dgfinition du service de liaison de don&es
Reference number
lSO/IEC 8886:1996(E)
---------------------- Page: 1 ----------------------
PSWIEC 8886: W%(E)
Contents
Page

1 Scope ..............................................................................................................................................................

.....................................................................................................................................

2 Normative references
........................................................................
2.1 Identical Recommendations I International Standards

Definitions ......................................................................................................................................................

.......................................................................................................

31 OS1 Reference Model definitions

.........................................................................................................

3:2 Service Conventions definitions

.............................................................................................................

33 . Data Link Service definitions

4 Abbreviations .................................................................................................................................................

....................................................................................................................................................

5 Conventions

............................................................................................................................

51 General conventions

...........................................................................................................................................

512 Parameters

Overview of the Data Link Service ................................................................................................................

.........................................................................................................

Classes and types of Data Link Service

.....................................................................................

Features of the connection-mode Data Link Service

........................................................................................

Model of the connection-mode Data Link Service

...........................................................................................

9.1 DLC Endpoint Connection Identification

........................................................................................................

9.2 Model of a Data-link-connection

.............................................................................................

10 Quality of connection-mode Data Link Service
........................................................................
10.1 Determination of QOS for Connection-mode Service

Definition of connection-mode QOS parameters ................................................................................

10.2

11 Sequence of primitives ...................................................................................................................................

...................................................... 10
11.1 Concepts used to define the connection-mode Data Link Service

................................................................................................ 10

11.2 Constraints of Sequence of Primitives

....................................................................................................................

12 Connection establishment phase

..............................................................................................................................................

12.1 Function

....................................................................................................

12.2 Types of primitives and parameters

........................................................................................................................

1.2.3 Sequence of primitives
;g ISO/IRC f 996

LTI iights .;eserved. Unless otherwise specified, no part 0% tRis publication may ‘be reproduced or

d~ixcj in any i’orm or by any means, electronic or mechanical, including photocopying and

’ nkxkilm, tiii/ithoU:Jt permission in writing from the publisher.
WWIEC Copyright 0ffice Q Case postale 56 l Cl-i-121 1 Gerkve 20 e Switzedand
i’einted i. n &d tzerlmd
---------------------- Page: 2 ----------------------
@ ISO/IEC ISO/IEC 8886: 1996(E)

............................................................................................................................... 14

13 Connection release phase

.............................................................................................................................................. 14

13.1 Function

13.2 Types of primitive and parameters ...................................................................................................... 15

13.3 Sequence of primitives when releasing an established DLC .............................................................. 16

13.4 Sequence of primitives in a DLS user rejection of DLC establishment attempt ................................. 17

13.5 Sequence of primitives in a DLS provider rejection of a DLC establishment attempt ....................... 17

Sequence of primitives in a DLS user abort of a DLC establishment attempt
13.6 .................................... 17

.........................................................................................................................................

14 Data transfer phase

14.1 Data transfer ........................................................................................................................................

14.2 Reset service .......................................................................................................................................

. . . . . ..*....................................................................... 21

15 Features of the Connectionless-mode Data Link Service

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

16 Model of the Connectionless-mode Data Link Service

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

16.1 Model of a data-link-connectionless-mode data transmission

Quality of Connectionless-mode Service .......................................................................................................

17.1 Determination of QOS for Connectionless-mode Service ..................................................................

17.2 Definition of connectionless-mode QOS parameters ..........................................................................

Sequence of connectionless-mode primitives at one DLSAP ........................................................................

...................................................................................................................................................

19 Data transfer

19.1 Function ..............................................................................................................................................

....................................................................................................

19.2 Types of primitives and parameters

19.3 Sequence of primitives ........................................................................................................................

. . .
111
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO/IEC 8886: 1996(E) o ISO/IEC
Foreword

IS0 (the International Organization for Standardization) and IEC (the International Electrotechnical Commission) form

the specialized system for worldwide standardization. National bodies that are members of IS0 or IEC participate in the

development of International Standards through technical committees established by the respective organization to deal

with particular fields of technical activity. IS0 and IEC technical committees collaborate in fields of mutual interest.

Other international organizations, governmental and non-governmental, in liaison with IS0 and IEC, also take part in the

work.

In the field of information technology, IS0 and IEC have established a joint technical committee, ISO/IEC JTC 1. Draft

International Standards adopted by the joint technical committee are circulated to national bodies for voting. Publication

as an International Standard requires approval by at least 75 % of the national bodies casting a vote.

International Standard ISO/IEC 8886 was prepared by Joint Technical Committee ISO/IEC JTC 1, Information

technology, Subcommittee SC 6, Telecommunications and information exchange between systems, in collaboration with

ITU-T. The identical text is published as ITU-T Recommendation X.212.

This second edition cancels and replaces the first edition (ISOKEC 8886: 1992), which has been technically revised.

---------------------- Page: 4 ----------------------
@ ISO/IEC ISO/IEC 8886:1996(E)
Introduction

This Recommendation I International Standard is one of a set of Recommendations I International Standards produced to

facilitate the interconnection of information processing systems. It is related to other Recommendations I International

Standards in the set as defined by ITU-T Rec. X.200 I ISO/IEC 7498-1, OS1 Reference Model - The Basic Model. The

reference model described by ITU-T Rec. X.200 I ISO/IEC 7498-l subdivides the area of standardization for Open

Systems Interconnection (OSI) into a series of layers of specification, each of a manageable size.

This Recommendation I International Standard defines the services provided by the Data Link Layer to the Network

Layer at the boundary between the Data Link and Network Layers of the OS1 Reference Model. It provides for the

designers of network protocols a definition of the Data Link Service existing to support the network protocol and for the

designers of Data Link Protocols a definition of the services to be made available through the action of the Data Link

Protocol over the underlying service. The relationship is illustrated in Figure Intro. 1.

Throughout the set of OS1 Recommendations I International Standards, the term “service” refers to the abstract

capability provided by one layer of the OS1 Reference Model to the layer immediately above. Thus, the Data Link

Service defined in this Recommendation I International Standard is a conceptual architectural service, independent of

administrative divisions.
Uses Data Link Service
Network Layer ,
Network Protocol
Data Link Service
Provides Data Link Service
Data Link Protocol Data Link Layer 1
TO721760-95/dOl
Figure Intro. 1 - Relationship of this Recommendation I International Standard
to other OS1 Recommendations I International Standards
---------------------- Page: 5 ----------------------
This page intentionally left blank
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO/IEC 8886 : 1996 (E)
INTERNATIONAL STANDARD
ITU-T RECOMMENDATION
INFORMATION TECHNOLOGY - OPEN SYSTEMS INTERCONNECTION -
DATA LINK SERVICE DEFINITION
1 Scope

This Recommendation I International Standard defines the OS1 Data Link Service in terms of:

the primitive actions and events of the service;

the parameters associated with each primitive action and event, and the form that they take; and

the interrelationship between, and the valid sequences of these actions and events.

The principal objective of this Recommendation I International Standard is to specify the characteristics of a conceptual

Data Link Service and thus, supplement the OS1 Reference Model in guiding the development of Data Link Protocols.

not specify individ ual implementation or products, nor does it
This Recommendation I International Standard does
of Data Link entities and interfaces w ithin an information processing system.
con strain the implementation

There is no conformance of equipment to this Data Link Service Definition Recommendation I International Standard.

Instead, conformance is achieved through implementation of conforming Data Link Protocols that fulfil the Data Link

Service defined in this Recommendation I International Standard.
2 Normative references

The following Recommendations and International Standards contain provisions which, through reference in this text,

constitute provisions of this Recommendation I International Standard. At the time of publication, the editions indicated

were valid. All Recommendations and International Standards are subject to revision, and parties to agreements based on

this Recommendation I International Standard are encouraged to investigate the possibility of applying the most recent

edition of the Recommendations and Standards listed below. Members of IEC and IS0 maintain registers of currently

valid International Standards. The Telecommunication Standardization Bureau maintains a list of currently valid ITU-T

Recommendations.
21 . Identical Recommendations I International Standards

ITU-T Recommendation X.200 (1994) I ISO/IEC 7498-l : 1994, Information technology - Open Systems

Interconnection - Basic Reference Model: The Basic Model.

ITU-T Recommendation X.210 (1993) I ISO/IEC 1073 1: 1994, Information technology - Open Systems

Interconnection - Basic Reference Model: Conventions for the definition of OSI services.

- GENERAL
PART 1
3 Definitions
31 . OS1 Reference Model definitions

This Recommendation I International Standard is based on the concepts developed and makes use of the following terms

defined in ITU-T Rec. X.200 I ISO/IEC 749% 1:
a) Data link entity;
b) Data Link Layer;
c) Data Link Service;
d) Data-link-service-access-point;
ITU-T Rec. X.212 (1995 E) 1
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO/IEC 8886 : 1996 (E)
e) Data-link-service-access-point-address;
f) Data-link-service-data-unit;
g) Reset.
32 . Service Conventions definitions

This Recommendation I International Standard makes use of the following terms defined in ITU-T Rec. X.210 I

ISO/IEC 10731, as they apply to the Data Link Layer:
a) Data Link Service Users;
b) Data Link Service Provider;
c) Primitive;
d) Request;
e) Indication;
f) Response;
g) Confirm.
Data Link Service definitions
33 .
This Recommendation I International Standard makes use of the following terms:
a) data-link-connection

An association established by a Data Link Layer between two or more Data Link Service Users for the

transfer of data, which provides explicit identification of a set of Data Link data transmissions and

agreement concerning the Data Link data transmission services to be provided for the set.

NOTE - This definition clarifies the definition given in ITU-T Rec. X.200 I ISOLEC 749% 1.

data-link-connection-mode data transmission

The transmission of a Data-link-service-data-unit within the context of a Data-link-connection that has

been previously established.
c) data-link-connectionless-mode data transmission

The transmission of a Data-link-service-data-unit not in the context of a Data-link-connection and not

required to maintain any logical relationship among multiple invocations.
4 Abbreviations

For this purposes of this Recommendation I International Standard, the following abbreviations apply:

DL Data Link
DLC Data-link-connection
DLL Data Link Layer
Data Link Service
DLS
Data-link-service-access-point
DLSAP
DLSDU Data-link-service-data-unit
OS1 Open Systems Interconnection
Quality of Service
QOS
5 Conventions
51 . General conventions

This Recommendation I International Standard uses the descriptive conventions given in ITU-T Rec. X.210 I

ISOIIEC 1073 1.

The service model, service primitives, and time-sequence diagrams used are entirely abstract descriptions; they do not

represent a specification for implementation.
2 ITU-T Rec. X.212 (1995 E)
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO/IEC 8886 : 1996 (E)
52 . Parameters

Service primitives, used to represent service user/service provider interactions (see ITU-T Rec. X.210 I ISO/IEC 10731),

convey parameters which indicate information available in the user/provider interaction.

The parameters which apply to each group of Data Link Service primitives are set out in tables in clauses 12 to 14

and 19. Each “X” in the tables indicates that the primitive labelling the column in which it falls may carry the parameter

labelling the row in which it falls.
Some entries are further qualified by items in brackets. These may be:
a) A parameter specific constraint:

(=) indicates that the value supplied in an indication or confirm primitive is always identical to that

primitive issued
supplied in a previous request or response at the peer service-access-point
b) Indication that some Note applies to the entry:

(See Note X) indicates that the referenced Note contains additional information pertaining to the

parameter and its use.

In any particular interface, not all parameters need be explicitly stated. Some may be implicitly associated with the

DLSAP at which the primitive is issued.
6 Overview of the Data Link Service
between DLS users. It makes invisible to these
The DLS provides for the transparent and reliable transfer of data
utilized to achieve this transfer.
DLS users the way in which supporting communications resources are
In particular, the DLS provides for the following:

Independence of underlying Physical Layer - The DLS relieves DLS users from all concerns regarding

which configuration is available (e.g. point-to-point connection) or which physical facilities are used

(e.g. half-duplex transmission).

Transparency ?f transferred information - The DLS provides for the transparent transfer of DLS user-

data. It does not restrict the content, format or coding of the information, nor does it ever need to interpret

its structure or meaning.

Reliable transfer of data - The DLS relieves the DLS user from loss, insertion, corruption or, if

requested, misordering of data which may occur. In some cases of unrecoverable errors in the Data Link

Layer, duplication or loss of DLSDUs may occur.
NOTE 1 - Detection of duplicate or lost DLSDUs may be performed by DLS users.

Quality of Service selection - The DLS makes available to DLS users a means to request and to agree

upon a quality of service for the transfer of data. QOS is specified by means of QOS parameters

representing characteristics such as throughput, transit delay, accuracy and reliability.

Addressing - The DLS allows the DLS user to identify itself and to specify the DLSAP to which a DLC

is to be established whenever more than two DLSAPs are supported by the DLS provider. Data Link

addresses have only local significance within a specific Data Link configuration over a single

transmission medium (point-to-point or multi-point physical connection) or a group of parallel

transmission media (multi-link or splitting function). Therefore it is not appropriate to define a global

addressing structure.

NOTE 2 - The DLS is required to differentiate between the individual systems that are physically or logically

connected to a multi-point Data Link and to differentiate between connections when the Data Link Layer includes a

multiplexing function. For commonality with other Service definitions, this mechanism is referred to as addressing

and the objects used to differentiate between systems are referred to as addresses.

7 Classes and types of Data Link Service

There are no distinct classes of Data Link Service defined. There are two types of Data Link Service:

a connection-mode service (defined in Part 2); and
a connectionless-mode service (defined in Part 3).

When making reference to this Recommendation I International Standard, a user or provider of Data Link Service shall

state which types of service it expects to use or provide.
ITU-T Rec. X.212 (1995 E)
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO/IEC 8886 : 1996 (E)
PART 2 - DEFINITION OF THE CONNECTION-MODE SERVICE
Features of the connection-mode Data Link Service
The DLS provides the following features to the DLS user:

a) The means to establish a DLC with another DLS user for the purpose of exchanging DLSDUs.

b) The establishment of an agreement between the initiating DLS user and the DLS provider for a certain

QOS associated with each DLC.

c) The means of transferring DLSDUs of restricted length on a DLC. The transfer of DLSDUs is

transparent, in that the boundaries of DLSDUs and the contents of DLSDUs are preserved unchanged by

the DLS, and there are no constraints on the DLSDU content imposed by the DLS.

NOTE - The length of a DLSDU may be limited because of internal mechanisms employed by the data-link-

protocol (see ITU-T Rec. X.200 I ISO/IEC 7498-1,7.6.3.5.2).

d) The means by which the receiving DLS user may flow control the rate at which the sending DLS user

may send DLSDUs.

e) The means by which a DLC can be returned to a defined state and the activities of the two DLS users

synchronized by use of a Reset service element.

f) The unconditional, and therefore possibly destructive, release of a DLC by either of the DLS users or by

the DLS provider.
9 Model of the connection-mode Data Link Service

This Recommendation I International Standard uses the abstract model for a layer service defined in clause 4 of

ITU-T Rec. X.210 I ISO/IEC 1073 1. The model defines the interactions between the DLS users and the DLS provider

which take place at the two DLSAPs. Information is passed between the DLS user and the DLS provider by service

primitives, which may convey parameters.
91 l DLC Endpoint Connection Identification

If a DLS user needs to distinguish among several DLCs at the same DLSAP, then a local connection endpoint

identification mechanism must be provided. All primitives issued at such a DLSAP within the context of a DLC would

be required to use this mechanism to identify this DLC. Such an implicit identification is not described in this

Recommendation I International Standard.
92 . Model of a Data-link-connection

Between the two endpoints of a DLC, there exists a flow control function that relates the behaviour of the DLS user

receiving data to the ability of the other DLS user to send data. As a means of specifying this flow control feature and its

relationship with other capabilities provided by the connection-mode DLS, the queue model of a DLC, which is

described in the following clauses, is used.

This queue model of a DLC is discussed only to aid in the understanding of the end-to-end service features perceived by

DLS users. It is not intended to serve as a substitute for a precise, formal description of the DLS, nor as a complete

specification of all allowable sequences of DLS primitives. (Allowable primitive sequences are specified in clause 11.

See also the Note below.) In addition, this model does not attempt to describe all the functions or operations of DL

entities that are used to provide the DLS. No attempt to specify or constrain DLS provider implementations is implied.

NOTE - The internal mechanisms which support the operation of the DLS are not visible to the DLS user. In addition to

the interactions between service primitives described by this model (e.g. the issue of a DL-RESET request primitive at an DLSAP

may prevent the receipt of a DL-DATA indication primitive, corresponding to a previously issued DE-DATA request primitive, by

the peer DLS user) there may also be:
constraints applied locally on the ability to invoke primitives;

service procedures defining particular sequencing constraints on some primitives.

4 ITU-T Rec. X.212 (1995 E)
---------------------- Page: 10 ----------------------
ISO/IEC 8886 : 1996 (E)
9.2.1 Queue model concepts

The queue model represents the operation of a DLC in the abstract by a pair of queues linking the two DLSAPs. There is

one queue for each direction of information flow (see Figure 1).
DLSAP DLSAP ’
Queue from A to B
Queue from B to A
DLS provider
T0721770-95/d02
Figure 1 - Queue model of a DLC

Each queue represents a flow control function in one direction of transfer. The ability of a DLS user to add objects to a

queue will be determined by the behaviour of the other DLS user in removing objects from the queue. Objects are

entered or removed from the queue as a result of interactions at the two DLSAPs.
The pair of queues is considered to be available for each potential DLC.

The following objects may be placed in a queue by a DLS user (see clauses 12-14):

a connect object, representing a DL-CONNECT request or response primitive and its parameters;

a data object, representing a DL-DATA request primitive and its parameters;

a reset object, representing a DL-RESET request or response primitive and its parameters; and

d) a disconnect object, representing a DL-DISCONNECT request primitive and its parameters.

The following objects may be placed in a queue by the DLS provider (see clauses 12-14):

1) a reset object;
2) a synchronization mark object (see 9.2.4); and
a disconnect object.
The queues are defined to have the following general properties:

a queue is empty before a connect object has been entered and can be returned to this state, with loss of its

contents, by the DLS provider;

ii) objects are entered into a queue by the sending DLS user, subject to control by the DLS provider. Objects

may also be entered by the DLS provider;

iii) objects are removed from the queue, under the control of the receiving DLS user;

iv) objects are normally removed in the same order that they were entered (however, see 9.2.3); and

a queue has a limited capacity, but this capacity is not necessarily either fixed or determinable.

DLC establishment
9.2.2

A pair of queues is associated with a DLC between two DLSAPs when the DLS provider receives a DL-CONNECT

request primitive at one of the DLSAPs, and a connect object is entered into one of the queues. From the standpoint

of the DLS users of the DLC, the queues remain associated with the DLC until a disconnect object representing

a DL-DISCONNECT request or indication primitive is either entered or removed, respectively, from the queue.

DLS user A, who initiates a DLC establishment by entering a connect object representing a DL-CONNECT request

primitive into the queue from DLS user A to DLS user B, is not allowed to enter any other object, other than a

disconnect object, into the queue until after the connect object representing the DL-CONNECT confirm primitive has

been removed from the DLS user B to DLS user A queue. In the queue from DLS user B to DLS user A data objects can

be entered only after DLS user B has entered a connect object representing a DL-CONNECT response primitive.

ITU-T Rec. X.212 (1995 E) 5
---------------------- Page: 11 ----------------------
ISO/IEC 8886 : 1996 (E)

The properties exhibited by the queues while the DLC exists represent the agreements reached among the DLS users and

the DLS provider during this connection establishment procedure concerning QOS.
9.2.3 Data transfer

Flow control on the DLC is represented in this queue model by the management of the queue capacity, allowing objects

to be added to the queues. The addition of an object may prevent addition of a further object.

Once objects are in the queue, the DLS provider may manipulate pairs of adjacent objects, resulting in deletion. An

object may be deleted if, and only if, the object which follows it is defined to be destructive with respect to the object. If

necessary the last object in the queue will be deleted to allow a destructive object to be entered - they may therefore

always be added to the queue. Disconnect objects are defined to be destructive with respect to all other objects. Reset

objects are defined to be destructive with respect to all other objects except connect, disconnect objects.

The relationships between objects which may be manipulated in the above fashion are summarized in Table 1.

Whether the DLS provider performs actions resulting in deletion or not will depend upon the behaviour of the

DLC users and the agreed QOS for the DLC. In general, if a DLS user does not remove objects from a queue, the

DLS provider shall, after some unspecified period of time, perform all the permitted deletions.

Table 1 - Relationships between queue model objects
Synchronization
Connect Data Reset Disconnect
mark
preceding object x
- -
Connect N/A N/A DES
Data N/A DES N/A DES
N/A DES DES
Reset
DES
Synchronization mark N/A DES N/A
Disconnect N/A N/A N/A N/A DES
N/A x will not precede y in a valid state of a queue
Not to be destructive nor to be able to advance ahead
DES To be destructive to the preceding object
9.2.4 Reset

In order to accurately model the reset service a synchronization mark object is required. The synchronization mark

object exhibits the following properties:
it cannot be removed from a queue by a DLS user;

b) a queue appears empty to a DLS user when a synchronization mark object is the next object in the queue;

c) a synchronization mark object c
...

NORME lSO/CEI
INTERNATIONALE
Deuxième édition
1996-09-I 5
Technologies de l’information -
Interconnexion de systèmes ouverts
(OSI) - Définition du service de liaison de
données
Open Systems In terconnection - Data link
Informa tien technolog y -
service definition
Numéro de référence
ISO/CEI 8886:1996(F)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISOKEI 8886: 1996(F)
Sommaire
Page

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ............

1 Domaine d’application

...................................................................................................................................

2 Références normatives
...................................................................... 1
2.1 Recommandations I Normes internationales identiques

......................................................................................................................................................

3 Définitions

3.1 Définitions du modèle de référence OS1 .............................................................................................

................................................................................
32 Définitions relatives aux conventions de service

Définitions relatives au service de liaison de données ........................................................................

3:3

4 Abréviations . . . . . . ..~..~~~~~..~.~.~.~...............~..........................................................................................................

....................................................................................................................................................

5 Conventions

Conventions génerales ........................................................................................................................

...........................................................................................................................................

5:2 Paramètres

Présentation du service de liaison de données . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Types et classes pour le service de liaison de données

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Caractéristiques du service de liaison de données en mode connexion

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Modéle du service de liaison de données en mode connexion

Identification d’extrémité de connexion de liaison de données . . . . . . . ..C.................................................

91 .

Modèle d’une connexion de liaison de données . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

92 .
.......................................................................
10 Qualité du service de liaison de données en mode connexion
....................................................................
10.1 Détermination de la QS pour le service avec connexion
........................................................................
10.2 Définition des param&res de QS en mode connexion

..........................................................................................................................

11 Enchdnement des primitives
..................... 10

11.1 Concepts utilisés pour améliorer le service de liaison de données en mode connexion

....................................................................... 11
11.2 Contraintes imposées à l’enchaînement des primitives

...............................................................................................................

12 Phase d’établissement de connexion

12.1 Fonction ..............................................................................................................................................

......................................................................................... 14

12.2 Types de primitives et paramètres associés

................................................................................................................ 15

12.3 Enchaînement de primitives
0 ISOKEI 1996

Droits de reproduction réservés. Sauf prescription différente, aucune partie de cette publication ne

peut être reproduite ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou

mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l’accord écrit de l’éditeur.

ISO/CEI Copyright Office l Case postale 56 l CH-121 1 Genève 20 l Suisse
Version française tirée en 1997
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
@ ISOKEI ISOKEI 8886: 1996(F)

Phase de liberation de connexion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15

13.1 Fonction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..*..................................................................................................................... 15

13.2 Types de primitives et paramètres associés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

13.3 Enchaînement de primitives échangées au moment de la liberation d’une connexion de liaison de

données établie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ............ 17

13.4 Enchaînement de primitives correspondant au rejet, par un utilisateur du service de liaison de

données, d’une tentative d’établissement de connexion de liaison de données . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18

13.5 Enchaînement de primitives correspondant au rejet, par le fournisseur du service de liaison de

données, d’une tentative d’établissement de connexion de liaison de données . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18

13.6 Enchamement de primitives correspondant à la coupure, par un utilisateur du service de liaison de

données, d’une tentative d’établissement de liaison de données . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

14 Phase de transfert de données 19

14.1 Transfert de données . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ... 19

14.2 Service de reinitialisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20

Fonctionnalités du service de liaison de données en mode sans connexion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23

............................................................... 23
16 Modèle du service de liaison de donnees en mode sans connexion
................. 23

16.1 Modèle d’une transmission de données en mode sans connexion sur liaison de données..

...................................................................................................

17 Qualité du service en mode sans connexion
......................................................
17.1 Détermination de la QS pour le service en mode sans connexion
................................................................ 24
17.2 Définition des param&res de QS en mode sans connexion

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26

18 Enchaînement de primitives en mode sans connexion au niveau d’un DLSAP

......................................................................................................................................

19 Transfert de données

19.1 Fonction ..............................................................................................................................................

.........................................................................................

19.2 Types de primitives et paramètres associes

19.3 Enchaînement de primitives ................................................................................................................

. . .
111
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISOKEI 8886: 1996(F) @ ISOKEI
Avant-propos
LIS0 (Organisation internationale de normalisation) et la CE1 (Commission
électrotechnique internationale) forment ensemble un système consacré à la
normalisation internationale considérée comme un tout. Les organismes nationaux
membres de 1’ISO ou de la CE1 participent au développement de Normes inter-
nationales par l’intermédiaire des comités techniques créés par l’organisation
concernée afin de s’occuper des différents domaines particuliers de l’activité
technique. Les comités techniques de 1’ISO et de la CE1 collaborent dans des
domaines d’intérêt commun. D’autres organisations internationales, gouverne-
mentales ou non gouvernementales, en liaison avec 1’ISO et la CE1 participent
également aux travaux.
Dans le domaine des technologies de l’information, I’ISO et la CE1 ont créé un
comité technique mixte, I’ISOKEI JTC 1. Les projets de Normes internationales
adoptés par le comité technique mixte sont soumis aux organismes nationaux pour
approbation, avant leur acceptation comme Normes internationales. Les Normes
internationales sont approuvées conformément aux procédures qui requièrent
l’approbation de 75 % au moins des organismes nationaux votants.
La Norme internationale ISOKEI 8886 a été élaborée par le comité technique
mixte ISOKEI JTC 1, Technologies de l’information, sous-comité SC 6, TéLé-

informatique, en collaboration avec l’UIT-T. Le texte identique est publié en tant

que Recommandation UIT-T X.2 12.

Cette deuxième édition annule et remplace la première édition (ISO/CEI 8886: 1992),

qui a fait l’objet d’une révision technique.
1v .
---------------------- Page: 4 ----------------------
@ ISOKEI ISOKEI 8886: 1996(F)
Introduction

La présente Recommandation I Norme internationale appartient à une série de Recommandations I Normes

internationales élaborées pour faciliter l’interconnexion de systèmes de traitement de l’information. Elle appartient à un

ensemble de Recommandations I Normes internationales dont les relations sont définies par la Rec. UIT-T X.200 I

ISOKEI 7498-1, modèle de référence OS1 - modèle de base. Le modèle décrit par la Rec. UIT-T X.200 I

ISOKEI 7498-l divise le domaine de la normalisation, en vue de l’interconnexion des systèmes ouverts (OSI), en une

série de couches de spécifications, dont chacune est d’une taille maîtrisable.

La présente Recommandation I Norme internationale définit le service fourni par la couche liaison de données à la

couche réseau, à la frontière entre ces deux couches du modèle de référence OSI. Elle fournit aux concepteurs de

protocoles de réseau une définition du service de liaison de données disponible pour la mise en œuvre du protocole de

réseau, et aux concepteurs de protocoles de liaison de données une définition des services devant être fournis par

l’intermédiaire du protocole de liaison de données à partir du service de la couche de niveau inférieur. Cette relation est

représentée à la Figure Intro. 1.

Dans le contexte de l’ensemble des Recommandations OS1 I Normes internationales, le terme «service» se réfère à la

capacité abstraite fournie par une couche du modèle de référence OS1 à la couche immédiatement supérieure. Le service

de liaison de donnees défini dans la présente Recommandation I Norme internationale est donc un service architectural

conceptuel, independant des divisions administratives.
couche utilise le setwice
protocole de r&eau
r6seau
de liaison de donMes
service de liaison de donn&s
fournit le service de liaison
protocole de liaison couche liaison
de donMes dedonnbes dedonn6es
TO721760-95/dOl
Figure Intro. 1 - Relation entre la présente Recommandation I Norme
internationale et d’autres Recommandations OS1 I Normes internationales
---------------------- Page: 5 ----------------------
Page blanche
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISOKEI 8886 : 1996 (F)
NORME INTERNATIONALE
RECOMMANDATION UIT-T
TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION - INTERCONNEXION DE SYSTÈMES
DÉFINITION DU SERVICE DE LIAISON DE DONNÉES
OUVERTS (OSI) -
Domaine d’application

Recommandation Norme internationale définit le service de liaison de données os1 sous forme

La présente
d’actions et d’événements spécifiés par les primitives de service;

b) de paramètres associés à chaque primitive spécifiant une action ou un événement, et de la forme qu’ils

revêtent;

c) de relations entre ces actions et événements et d’enchaînements valides d’actions et d’événements.

Le principal objectif de la présente Recommandation I Norme internationale est de spécifier les caractéristiques d’un

service de liaison de données conceptuel et compléter, de ce fait, le modele de référence OS1 en fournissant des lignes

directrices pour l’élaboration de protocoles de liaison de données.

La présente Recommandation I Norme internationale ne spécifie pas de forme particulière de réalisations ou de produits,

et n’impose aucune contrainte de réalisation pour les entités de liaison de données et interfaces d’un système de

traitement de l’information.

Il n’est donc pas spécifie de conditions de conformité d’équipements à la présente Recommandation I Norme

internationale «Définition du service de liaison de données». Par contre, la conformité est obtenue par la mise en œuvre

de protocoles de liaison de données conformes à I’OSI, qui assurent le service de liaison de données défini dans la

présente Recommandation I Norme internationale.
2 Références normatives

Les Recommandations et Normes internationales suivantes contiennent des dispositions qui, par suite de la référence qui

y est faite, constituent des dispositions valables pour la présente Recommandation I Norme internationale. Au moment

de la publication, les éditions indiquées étaient en vigueur. Toutes Recommandations et Normes sont sujettes à révision

et les parties prenantes aux accords fondés sur la présente Recommandation I Norme internationale sont invitées à

rechercher la possibilité d’appliquer les éditions les plus récentes des Recommandations et Normes indiquées ci-après.

Les membres de la CE1 et de I’ISO possèdent le registre des Normes internationales en vigueur. Le Bureau de la

normalisation des télécommunications de I’UIT tient à jour une liste des Recommandations de I’UIT-T en vigueur.

21 Recommandations I Normes internationales identiques

Recommandation UIT-T X.200 (1994) I ISOKEI 7498-l: 1994 - Technologies de Z’information -

Interconnexion des systèmes ouverts - Modèle de référence de base: le modèle de référence de base.

Recommandation UIT-T X.210 (1993) I ISOKEI 1073 1: 1994 - Technologies de I?nformation -

Interconnexion des systèmes ouverts - Modèle de référence de base: conventions pour la définition des

services de l’interconnexion des systèmes ouverts.
Rec. UIT-T X.212 (1995 F)
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISOKEI 8886 : 1996 (F)
PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS
Définitions
Définitions du modèle de référence OS1
31 .

La présente Recommandation I Norme internationale est fondée sur les concepts élaborés dans la Rec. UIT-T X.200 I

ISOKEI 7498-l et utilise les termes suivants, qui y sont définis:
entité de liaison de données;
b) couche liaison de données;
service de liaison de données;
d) point d’accès au service de liaison de données;
e) adresse de point d’accès au service de liaison de données;
unite de données du service de liaison de données;
g) réinitialisation.
Définitions relatives aux conventions de service
32 l

La présente Recommandation I Norme internationale utilise les termes et expressions suivants définis dans la

Rec. UIT-T X.210 I ISOKEI 10731, tels qu’ils s’appliquent à la couche liaison de données:

utilisateur du service de liaison de données;
b) fournisseur du service de liaison de données;
c) primitive;
d) demande;
indication;
réponse;
confirmation.
33 . Définitions relatives au service de liaison de données
La présente Recommandation I Norme internationale utilise les termes suivants:
connexion de liaison de données

Association établie par une couche liaison de donnees entre deux ou plusieurs utilisateurs du service de

liaison de données pour le transfert de données, assurant l’identification explicite d’un ensemble de

transmissions de donnees sur la liaison de données, ainsi que l’acceptation concernant les services de

transmission de données sur la liaison de données devant être fournis audit ensemble.

Cette definition apporte des précisions à la définition donn6e dans la Rec. UIT-T X.200 I

NOTE -
ISOKEI 7498- 1.
b) transmission de données en mode avec connexion sur la liaison de données

Transmission d’une unité de données du service de liaison de données dans le contexte d’une connexion

de liaison de données établie précédemment.
c) transmission de données en mode sans connexion sur la liaison de données

Transmission d’une unité de données du service de liaison de données hors du contexte d’une connexion

de liaison de données et non nécessaire pour maintenir une relation logique quelconque entre des appels

multiples.
4 Abréviations

Pour les besoins de la présente Recommandation I Norme internationale, les abreviations suivantes sont utilisées.

DL Liaison de donnees (data Zink)
DLC Connexion de liaison de donnees (data link-connection)
Rec. UIT-T X.212 (1995 F)
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISOKEI 8886 : 1996 (F)
DLL Couche liaison de données (data link layer)
DLS Service de liaison de données (data link service)

DLSAP Point d’accès au service de liaison de donnees (data-Zink-service-access-point)

DLSDU Unité de données du service de liaison de données (data link-service-data-unit)

os1 Interconnexion des systèmes ouverts (open systems interconnection)
Qualite de service
5 Conventions
Conventions générales
51 l

La présente Recommandation I Norme internationale utilise les conventions descriptives définies dans la

Rec. UIT-T X.210 I ISOKEI 10731.
les diagrammes d’enchaînement sont des descriptions purement
Le modèle d .u service, les primitives de service et
ne constituent pas une spécifi cation en v ‘ue d’une réalisation.
abstraites; i .lS
Paramètres
52 .

Les primitives de service, utilisées pour représenter les interactions entre utilisateur et fournisseur du service

(Rec. UIT-T X.210 I ISOKEI 10731), véhiculent des paramètres qui indiquent les informations disponibles pour

l’interaction entre l’utilisateur et le fournisseur.

Les paramètres associés à chaque groupe de primitives du service de liaison de données sont indiqués dans les tableaux

des articles 12 à 14 et 19. Les colonnes de ces tableaux correspondent aux primitives et les lignes aux paramètres. Les

parametres pouvant être associés à une primitive donnée sont indiqués par un «X» à l’intersection de la ligne et de la

colonne correspondantes.

Certains de ces «X» sont qualifiés par un élément entre parenthèses. Il peut s’agir

de contraintes spécifiques à un paramètre:

(=) indique que la valeur fournie dans une primitive d’indication ou de confirmation est toujours identique

à celle fournie dans la précédente primitive de demande ou de repense émise au niveau du point d’accès

au service homologue;
d’indication de renvoi à une note concernant cette case du tableau:

(voir la Note X) indique que la note en référence contient des informations supplémentaires concernant le

paramètre et son utilisation.
donnée. Certains

Il n’est pas nécess #aire que tou .s les paramètres soient explicitement présents pour une interface

implicitement au DLSAP au niveau duquel la primitive est émise.
paramètres peuvent être associés
6 Présentation du service de liaison de données

Le DLS assure le transfert transparent et fiable de données entre utilisateurs du DLS. Il leur rend invisible la façon dont

les ressources de communication mises en œuvre sont utilisées pour réaliser ce transfert.

Le DLS assure en particulier

a) l’indépendance par rapport à la couche physique sous-jacente - Le DLS dégage les utilisateurs de ce

service de toute préoccupation concernant la configuration disponible (par exemple, connexion point à

point) ou les moyens physiques utilisés (par exemple, transmission semi-duplex);

b) la transparence des informations transférées - Le DLS assure le transfert transparent de données de

l’utilisateur du DLS. Il n’impose aucune restriction quant au contenu, au format ou au codage des

informations, et n’a même pas besoin d’interpréter leur structure ou leur signification;

c) le transfert fiable des données - Le DLS met les utilisateurs de ce service à l’abri des pertes, insertions,

mutilations ou, le cas échéant, d’altérations de l’ordre des données. Dans certains cas d’impossibilité de

reprise sur erreur dans la couche liaison de données, il peut se produire un dédoublement ou une perte

de DLSDU;

NOTE 1 - La dkction des DLSDU d6doublées ou perdues peut être effectuh par les utilisateurs du DLS.

Rec. UIT-T X.212 (1995 F) 3
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISOKEI 8886 : 1996 (F)

d) le choix de la qualité de service - Le DLS offre aux utilisateurs la possibilité de demander ou d’accepter

une certaine qualité de service pour le transfert de données. La qualité de service est spécifiée par des

paramètres de QS exprimant des caractéristiques telles que le débit, le temps de transit, l’exactitude et la

fiabilité;

e) adressage - Le DLS permet à l’utilisateur de s’identifier et d’indiquer le DLSAP à destination duquel une

DLC doit être etablie, chaque fois que plus de deux DLSAP sont acceptés par le fournisseur du DLS. Les

adresses de liaison de données n’ont qu’une signification locale à l’intérieur d’une configuration spécifique

de liaison de donnees, sur un support de transmission unique (connexion physique point à point ou

multipoint) ou sur un faisceau de supports de transmission parallèles (multiliaison ou fonction

d’éclatement). En conséquence, il n’est pas opportun de définir une structure d’adressage globale.

NOTE 2 - Le DLS est tenu de faire la distinction entre les divers systèmes reliés physiquement ou logiquement

à une liaison de donnees multipoint et également la distinction entre des connexions dans le cas où la couche liaison

de données possède une fonction de multiplexage. Aux fins de la communaute de conception avec les définitions

d’autres services, ce mécanisme est appelé adressage et les objets servant à faire la distinction entre des systemes sont

appelés adresses.
7 Types et classes pour le service de liaison de données

défini de classes distinctes pour le service de liaison de données. Il existe deux de service de liaison

Il n’a pas été
types
de données:
un service en mode connexion (défini dans la Partie 2);
un service en mode sans connexion (défini dans la Partie 3).

Lorsqu’il fait référence à la présente Recommandation I Nom .e international un utilisateur ou un fournisseur du

es,

service de liaison de données doit indiquer quel type de ser vice il entend utiliser ou fournir.

PARTIE 2 - DÉFINITION DU SERVICE EN MODE CONNEXION
8 Caractéristiques du service de liaison de données en mode connexion
Le DLS offre les possibilités suivantes à ses utilisateurs:

a) le moyen pour un utilisateur du DLS d’établir une DLC avec un autre utilisateur, afin d’échanger des

DLSDU;

b) le moyen de convenir, entre l’utilisateur demandeur et le fournisseur du DLS, une certaine qualité de

service associee à chaque DLC;

c) le moyen de transférer des DLSDU de longueur limitée sur une connexion de liaison de données. Le

transfert des DLSDU est transparent: le DLS ne modifie en rien les limites et le contenu des DLSDU et

n’impose aucune contrainte au contenu de ces DLSDU;

NOTE - La longueur d’une DLSDU peut se trouver limitée du fait des mecanismes utilises par le protocole de

liaison de donnees (voir la Rec. UIT-T X.200 I ISOKEI 749%1,7.6.3.5.2).

d) un moyen pour l’utilisateur du DLS destinataire de contrôler la cadence à laquelle l’utilisateur du DLS

expéditeur peut envoyer des DLSDU;

e) la possibilité d’utiliser un service de réinitialisation pour remettre la DLC dans un état défini et

synchroniser les activités des deux utilisateurs du DLS;

f) la libération inconditionnelle, et donc éventuellement destructive, d’une DLC, soit par l’un des utilisateurs

du DLS, soit par le prestataire du DLS.
9 Modèle du service de liaison de données en mode connexion

La présente Recommandation I Norme internationale utilise le modele abstrait de service d’une couche défini à l’article 4

de la Rec. UIT-T X.210 I ISOKEI 10731. Ce modèle définit les interactions entre les utilisateurs et le fournisseur

du DLS, qui ont lieu aux deux DLSAP. Les informations sont echangees entre l’utilisateur et le fournisseur du DLS au

moyen de primitives de service, qui peuvent transporter des parametres.
4 Rec. UIT-T X.212 (1995 F)
---------------------- Page: 10 ----------------------
ISOKEI 8886 : 1996 (F)
91 0 Identification d’extrémité de connexion de liaison de données

Si un utilisateur du DLS doit faire la distinction entre plusieurs DLC en un même DLSAP, il faut prévoir un mécanisme

local d’identification d’extrémité de la connexion. Toutes les primitives émises au DLSAP considéré dans le cadre d’une

DLC seraient tenues d’utiliser ce mécanisme pour identifier la DLC. Cette identification implicite n’est pas décrite dans

la présente Recommandation I Norme internationale.
Modèle d’une connexion de liaison de données
92 0

La fonction de contrôle de flux, exercee entre les deux extremités d’une DLC, établit une relation entre le comportement

de l’utilisateur du DLS qui reçoit des données à une extrémité et l’aptitude de son homologue, a l’autre extrémité, à

expédier des donnees. Le modele de files d’attente d’une DLC, decrit dans les paragraphes suivants, est utilisé pour

spécifier les caractéristiques de ce contrôle de flux et ses relations avec les autres capacités fournies par le DLS en mode

connexion.

Ce modèle de files d’attente d’une DLC est développé à seule fin d’aider à la compréhension des caractéristiques du

service de bout en bout, telles qu’elles sont perçues par les utilisateurs du DLS. Ce modèle n’est pas destiné à se

substituer à une description formelle précise du DLS, ni a une spécification complète de tous les enchaînements autorisés

de primitives du DLS. (Les enchaînements autorises de primitives sont spécifies a l’article 11. Voir également la Note

ci-après.) En outre, ce modèle ne vise pas à décrire toutes les fonctions ou opérations des entités DL qui sont utilisées

pour fournir le DLS. Il n’implique aucune spécification de réalisation du DLS et n’impose pas de contraintes quant à

cette réalisation.

NOTE - Les m6canismes internes qui interviennent dans le fonctionnement du DLS ne sont pas visibles à l’utilisateur de ce

service. En plus des interactions entre primitives de service decrites dans ce modele (par exemple, Mmission d’une primitive de

demande DL-RESET en un DLSAP peut empêcher la réception par l’utilisateur homologue du DLS d’une primitive d’indication

DL-DATA correspondant a une demande de donnees de DL précédente), il peut y avoir également:

des contraintes susceptibles de limiter, au niveau local, la capacité d’appeler les primitives;

b) des procédures de service imposant des contraintes d’enchaînement particulieres à certaines primitives.

9.2.1 Principes du modèle de files d’attente

Le modèle de files d’attente représente de façon abstraite le fonctionnement d’une DLC par deux files d’attente reliant les

deux DLSAP. Une file d’attente est associée à chaque sens de transfert d’information (voir la Figure 1).

utilisateur A de DLS utilisateur B de DLS
DLSAP DLSAP
A A
file d’attente de A vers B
file d’attente de B vws A
fournisseur du service de liaison de donn6es
TO721770-95/dO2
Figure 1 - Modèle de files d’attente d’une connexion de liaison de données

Chaque file d’attente représente une fonction de contrôle de flux qui s’exerce dans un sens de transfert. La possibilité qu’a

un utilisateur du DLS d’ajouter des objets dans une file d’attente est déterminée par

...

NORME lSO/CEI
INTERNATIONALE
Deuxième édition
1996-09-I 5
Technologies de l’information -
Interconnexion de systèmes ouverts
(OSI) - Définition du service de liaison de
données
Open Systems In terconnection - Data link
Informa tien technolog y -
service definition
Numéro de référence
ISO/CEI 8886:1996(F)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISOKEI 8886: 1996(F)
Sommaire
Page

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ............

1 Domaine d’application

...................................................................................................................................

2 Références normatives
...................................................................... 1
2.1 Recommandations I Normes internationales identiques

......................................................................................................................................................

3 Définitions

3.1 Définitions du modèle de référence OS1 .............................................................................................

................................................................................
32 Définitions relatives aux conventions de service

Définitions relatives au service de liaison de données ........................................................................

3:3

4 Abréviations . . . . . . ..~..~~~~~..~.~.~.~...............~..........................................................................................................

....................................................................................................................................................

5 Conventions

Conventions génerales ........................................................................................................................

...........................................................................................................................................

5:2 Paramètres

Présentation du service de liaison de données . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Types et classes pour le service de liaison de données

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Caractéristiques du service de liaison de données en mode connexion

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Modéle du service de liaison de données en mode connexion

Identification d’extrémité de connexion de liaison de données . . . . . . . ..C.................................................

91 .

Modèle d’une connexion de liaison de données . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

92 .
.......................................................................
10 Qualité du service de liaison de données en mode connexion
....................................................................
10.1 Détermination de la QS pour le service avec connexion
........................................................................
10.2 Définition des param&res de QS en mode connexion

..........................................................................................................................

11 Enchdnement des primitives
..................... 10

11.1 Concepts utilisés pour améliorer le service de liaison de données en mode connexion

....................................................................... 11
11.2 Contraintes imposées à l’enchaînement des primitives

...............................................................................................................

12 Phase d’établissement de connexion

12.1 Fonction ..............................................................................................................................................

......................................................................................... 14

12.2 Types de primitives et paramètres associés

................................................................................................................ 15

12.3 Enchaînement de primitives
0 ISOKEI 1996

Droits de reproduction réservés. Sauf prescription différente, aucune partie de cette publication ne

peut être reproduite ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou

mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l’accord écrit de l’éditeur.

ISO/CEI Copyright Office l Case postale 56 l CH-121 1 Genève 20 l Suisse
Version française tirée en 1997
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
@ ISOKEI ISOKEI 8886: 1996(F)

Phase de liberation de connexion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15

13.1 Fonction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..*..................................................................................................................... 15

13.2 Types de primitives et paramètres associés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

13.3 Enchaînement de primitives échangées au moment de la liberation d’une connexion de liaison de

données établie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ............ 17

13.4 Enchaînement de primitives correspondant au rejet, par un utilisateur du service de liaison de

données, d’une tentative d’établissement de connexion de liaison de données . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18

13.5 Enchaînement de primitives correspondant au rejet, par le fournisseur du service de liaison de

données, d’une tentative d’établissement de connexion de liaison de données . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18

13.6 Enchamement de primitives correspondant à la coupure, par un utilisateur du service de liaison de

données, d’une tentative d’établissement de liaison de données . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

14 Phase de transfert de données 19

14.1 Transfert de données . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ... 19

14.2 Service de reinitialisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20

Fonctionnalités du service de liaison de données en mode sans connexion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23

............................................................... 23
16 Modèle du service de liaison de donnees en mode sans connexion
................. 23

16.1 Modèle d’une transmission de données en mode sans connexion sur liaison de données..

...................................................................................................

17 Qualité du service en mode sans connexion
......................................................
17.1 Détermination de la QS pour le service en mode sans connexion
................................................................ 24
17.2 Définition des param&res de QS en mode sans connexion

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26

18 Enchaînement de primitives en mode sans connexion au niveau d’un DLSAP

......................................................................................................................................

19 Transfert de données

19.1 Fonction ..............................................................................................................................................

.........................................................................................

19.2 Types de primitives et paramètres associes

19.3 Enchaînement de primitives ................................................................................................................

. . .
111
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISOKEI 8886: 1996(F) @ ISOKEI
Avant-propos
LIS0 (Organisation internationale de normalisation) et la CE1 (Commission
électrotechnique internationale) forment ensemble un système consacré à la
normalisation internationale considérée comme un tout. Les organismes nationaux
membres de 1’ISO ou de la CE1 participent au développement de Normes inter-
nationales par l’intermédiaire des comités techniques créés par l’organisation
concernée afin de s’occuper des différents domaines particuliers de l’activité
technique. Les comités techniques de 1’ISO et de la CE1 collaborent dans des
domaines d’intérêt commun. D’autres organisations internationales, gouverne-
mentales ou non gouvernementales, en liaison avec 1’ISO et la CE1 participent
également aux travaux.
Dans le domaine des technologies de l’information, I’ISO et la CE1 ont créé un
comité technique mixte, I’ISOKEI JTC 1. Les projets de Normes internationales
adoptés par le comité technique mixte sont soumis aux organismes nationaux pour
approbation, avant leur acceptation comme Normes internationales. Les Normes
internationales sont approuvées conformément aux procédures qui requièrent
l’approbation de 75 % au moins des organismes nationaux votants.
La Norme internationale ISOKEI 8886 a été élaborée par le comité technique
mixte ISOKEI JTC 1, Technologies de l’information, sous-comité SC 6, TéLé-

informatique, en collaboration avec l’UIT-T. Le texte identique est publié en tant

que Recommandation UIT-T X.2 12.

Cette deuxième édition annule et remplace la première édition (ISO/CEI 8886: 1992),

qui a fait l’objet d’une révision technique.
1v .
---------------------- Page: 4 ----------------------
@ ISOKEI ISOKEI 8886: 1996(F)
Introduction

La présente Recommandation I Norme internationale appartient à une série de Recommandations I Normes

internationales élaborées pour faciliter l’interconnexion de systèmes de traitement de l’information. Elle appartient à un

ensemble de Recommandations I Normes internationales dont les relations sont définies par la Rec. UIT-T X.200 I

ISOKEI 7498-1, modèle de référence OS1 - modèle de base. Le modèle décrit par la Rec. UIT-T X.200 I

ISOKEI 7498-l divise le domaine de la normalisation, en vue de l’interconnexion des systèmes ouverts (OSI), en une

série de couches de spécifications, dont chacune est d’une taille maîtrisable.

La présente Recommandation I Norme internationale définit le service fourni par la couche liaison de données à la

couche réseau, à la frontière entre ces deux couches du modèle de référence OSI. Elle fournit aux concepteurs de

protocoles de réseau une définition du service de liaison de données disponible pour la mise en œuvre du protocole de

réseau, et aux concepteurs de protocoles de liaison de données une définition des services devant être fournis par

l’intermédiaire du protocole de liaison de données à partir du service de la couche de niveau inférieur. Cette relation est

représentée à la Figure Intro. 1.

Dans le contexte de l’ensemble des Recommandations OS1 I Normes internationales, le terme «service» se réfère à la

capacité abstraite fournie par une couche du modèle de référence OS1 à la couche immédiatement supérieure. Le service

de liaison de donnees défini dans la présente Recommandation I Norme internationale est donc un service architectural

conceptuel, independant des divisions administratives.
couche utilise le setwice
protocole de r&eau
r6seau
de liaison de donMes
service de liaison de donn&s
fournit le service de liaison
protocole de liaison couche liaison
de donMes dedonnbes dedonn6es
TO721760-95/dOl
Figure Intro. 1 - Relation entre la présente Recommandation I Norme
internationale et d’autres Recommandations OS1 I Normes internationales
---------------------- Page: 5 ----------------------
Page blanche
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISOKEI 8886 : 1996 (F)
NORME INTERNATIONALE
RECOMMANDATION UIT-T
TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION - INTERCONNEXION DE SYSTÈMES
DÉFINITION DU SERVICE DE LIAISON DE DONNÉES
OUVERTS (OSI) -
Domaine d’application

Recommandation Norme internationale définit le service de liaison de données os1 sous forme

La présente
d’actions et d’événements spécifiés par les primitives de service;

b) de paramètres associés à chaque primitive spécifiant une action ou un événement, et de la forme qu’ils

revêtent;

c) de relations entre ces actions et événements et d’enchaînements valides d’actions et d’événements.

Le principal objectif de la présente Recommandation I Norme internationale est de spécifier les caractéristiques d’un

service de liaison de données conceptuel et compléter, de ce fait, le modele de référence OS1 en fournissant des lignes

directrices pour l’élaboration de protocoles de liaison de données.

La présente Recommandation I Norme internationale ne spécifie pas de forme particulière de réalisations ou de produits,

et n’impose aucune contrainte de réalisation pour les entités de liaison de données et interfaces d’un système de

traitement de l’information.

Il n’est donc pas spécifie de conditions de conformité d’équipements à la présente Recommandation I Norme

internationale «Définition du service de liaison de données». Par contre, la conformité est obtenue par la mise en œuvre

de protocoles de liaison de données conformes à I’OSI, qui assurent le service de liaison de données défini dans la

présente Recommandation I Norme internationale.
2 Références normatives

Les Recommandations et Normes internationales suivantes contiennent des dispositions qui, par suite de la référence qui

y est faite, constituent des dispositions valables pour la présente Recommandation I Norme internationale. Au moment

de la publication, les éditions indiquées étaient en vigueur. Toutes Recommandations et Normes sont sujettes à révision

et les parties prenantes aux accords fondés sur la présente Recommandation I Norme internationale sont invitées à

rechercher la possibilité d’appliquer les éditions les plus récentes des Recommandations et Normes indiquées ci-après.

Les membres de la CE1 et de I’ISO possèdent le registre des Normes internationales en vigueur. Le Bureau de la

normalisation des télécommunications de I’UIT tient à jour une liste des Recommandations de I’UIT-T en vigueur.

21 Recommandations I Normes internationales identiques

Recommandation UIT-T X.200 (1994) I ISOKEI 7498-l: 1994 - Technologies de Z’information -

Interconnexion des systèmes ouverts - Modèle de référence de base: le modèle de référence de base.

Recommandation UIT-T X.210 (1993) I ISOKEI 1073 1: 1994 - Technologies de I?nformation -

Interconnexion des systèmes ouverts - Modèle de référence de base: conventions pour la définition des

services de l’interconnexion des systèmes ouverts.
Rec. UIT-T X.212 (1995 F)
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISOKEI 8886 : 1996 (F)
PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS
Définitions
Définitions du modèle de référence OS1
31 .

La présente Recommandation I Norme internationale est fondée sur les concepts élaborés dans la Rec. UIT-T X.200 I

ISOKEI 7498-l et utilise les termes suivants, qui y sont définis:
entité de liaison de données;
b) couche liaison de données;
service de liaison de données;
d) point d’accès au service de liaison de données;
e) adresse de point d’accès au service de liaison de données;
unite de données du service de liaison de données;
g) réinitialisation.
Définitions relatives aux conventions de service
32 l

La présente Recommandation I Norme internationale utilise les termes et expressions suivants définis dans la

Rec. UIT-T X.210 I ISOKEI 10731, tels qu’ils s’appliquent à la couche liaison de données:

utilisateur du service de liaison de données;
b) fournisseur du service de liaison de données;
c) primitive;
d) demande;
indication;
réponse;
confirmation.
33 . Définitions relatives au service de liaison de données
La présente Recommandation I Norme internationale utilise les termes suivants:
connexion de liaison de données

Association établie par une couche liaison de donnees entre deux ou plusieurs utilisateurs du service de

liaison de données pour le transfert de données, assurant l’identification explicite d’un ensemble de

transmissions de donnees sur la liaison de données, ainsi que l’acceptation concernant les services de

transmission de données sur la liaison de données devant être fournis audit ensemble.

Cette definition apporte des précisions à la définition donn6e dans la Rec. UIT-T X.200 I

NOTE -
ISOKEI 7498- 1.
b) transmission de données en mode avec connexion sur la liaison de données

Transmission d’une unité de données du service de liaison de données dans le contexte d’une connexion

de liaison de données établie précédemment.
c) transmission de données en mode sans connexion sur la liaison de données

Transmission d’une unité de données du service de liaison de données hors du contexte d’une connexion

de liaison de données et non nécessaire pour maintenir une relation logique quelconque entre des appels

multiples.
4 Abréviations

Pour les besoins de la présente Recommandation I Norme internationale, les abreviations suivantes sont utilisées.

DL Liaison de donnees (data Zink)
DLC Connexion de liaison de donnees (data link-connection)
Rec. UIT-T X.212 (1995 F)
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISOKEI 8886 : 1996 (F)
DLL Couche liaison de données (data link layer)
DLS Service de liaison de données (data link service)

DLSAP Point d’accès au service de liaison de donnees (data-Zink-service-access-point)

DLSDU Unité de données du service de liaison de données (data link-service-data-unit)

os1 Interconnexion des systèmes ouverts (open systems interconnection)
Qualite de service
5 Conventions
Conventions générales
51 l

La présente Recommandation I Norme internationale utilise les conventions descriptives définies dans la

Rec. UIT-T X.210 I ISOKEI 10731.
les diagrammes d’enchaînement sont des descriptions purement
Le modèle d .u service, les primitives de service et
ne constituent pas une spécifi cation en v ‘ue d’une réalisation.
abstraites; i .lS
Paramètres
52 .

Les primitives de service, utilisées pour représenter les interactions entre utilisateur et fournisseur du service

(Rec. UIT-T X.210 I ISOKEI 10731), véhiculent des paramètres qui indiquent les informations disponibles pour

l’interaction entre l’utilisateur et le fournisseur.

Les paramètres associés à chaque groupe de primitives du service de liaison de données sont indiqués dans les tableaux

des articles 12 à 14 et 19. Les colonnes de ces tableaux correspondent aux primitives et les lignes aux paramètres. Les

parametres pouvant être associés à une primitive donnée sont indiqués par un «X» à l’intersection de la ligne et de la

colonne correspondantes.

Certains de ces «X» sont qualifiés par un élément entre parenthèses. Il peut s’agir

de contraintes spécifiques à un paramètre:

(=) indique que la valeur fournie dans une primitive d’indication ou de confirmation est toujours identique

à celle fournie dans la précédente primitive de demande ou de repense émise au niveau du point d’accès

au service homologue;
d’indication de renvoi à une note concernant cette case du tableau:

(voir la Note X) indique que la note en référence contient des informations supplémentaires concernant le

paramètre et son utilisation.
donnée. Certains

Il n’est pas nécess #aire que tou .s les paramètres soient explicitement présents pour une interface

implicitement au DLSAP au niveau duquel la primitive est émise.
paramètres peuvent être associés
6 Présentation du service de liaison de données

Le DLS assure le transfert transparent et fiable de données entre utilisateurs du DLS. Il leur rend invisible la façon dont

les ressources de communication mises en œuvre sont utilisées pour réaliser ce transfert.

Le DLS assure en particulier

a) l’indépendance par rapport à la couche physique sous-jacente - Le DLS dégage les utilisateurs de ce

service de toute préoccupation concernant la configuration disponible (par exemple, connexion point à

point) ou les moyens physiques utilisés (par exemple, transmission semi-duplex);

b) la transparence des informations transférées - Le DLS assure le transfert transparent de données de

l’utilisateur du DLS. Il n’impose aucune restriction quant au contenu, au format ou au codage des

informations, et n’a même pas besoin d’interpréter leur structure ou leur signification;

c) le transfert fiable des données - Le DLS met les utilisateurs de ce service à l’abri des pertes, insertions,

mutilations ou, le cas échéant, d’altérations de l’ordre des données. Dans certains cas d’impossibilité de

reprise sur erreur dans la couche liaison de données, il peut se produire un dédoublement ou une perte

de DLSDU;

NOTE 1 - La dkction des DLSDU d6doublées ou perdues peut être effectuh par les utilisateurs du DLS.

Rec. UIT-T X.212 (1995 F) 3
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISOKEI 8886 : 1996 (F)

d) le choix de la qualité de service - Le DLS offre aux utilisateurs la possibilité de demander ou d’accepter

une certaine qualité de service pour le transfert de données. La qualité de service est spécifiée par des

paramètres de QS exprimant des caractéristiques telles que le débit, le temps de transit, l’exactitude et la

fiabilité;

e) adressage - Le DLS permet à l’utilisateur de s’identifier et d’indiquer le DLSAP à destination duquel une

DLC doit être etablie, chaque fois que plus de deux DLSAP sont acceptés par le fournisseur du DLS. Les

adresses de liaison de données n’ont qu’une signification locale à l’intérieur d’une configuration spécifique

de liaison de donnees, sur un support de transmission unique (connexion physique point à point ou

multipoint) ou sur un faisceau de supports de transmission parallèles (multiliaison ou fonction

d’éclatement). En conséquence, il n’est pas opportun de définir une structure d’adressage globale.

NOTE 2 - Le DLS est tenu de faire la distinction entre les divers systèmes reliés physiquement ou logiquement

à une liaison de donnees multipoint et également la distinction entre des connexions dans le cas où la couche liaison

de données possède une fonction de multiplexage. Aux fins de la communaute de conception avec les définitions

d’autres services, ce mécanisme est appelé adressage et les objets servant à faire la distinction entre des systemes sont

appelés adresses.
7 Types et classes pour le service de liaison de données

défini de classes distinctes pour le service de liaison de données. Il existe deux de service de liaison

Il n’a pas été
types
de données:
un service en mode connexion (défini dans la Partie 2);
un service en mode sans connexion (défini dans la Partie 3).

Lorsqu’il fait référence à la présente Recommandation I Nom .e international un utilisateur ou un fournisseur du

es,

service de liaison de données doit indiquer quel type de ser vice il entend utiliser ou fournir.

PARTIE 2 - DÉFINITION DU SERVICE EN MODE CONNEXION
8 Caractéristiques du service de liaison de données en mode connexion
Le DLS offre les possibilités suivantes à ses utilisateurs:

a) le moyen pour un utilisateur du DLS d’établir une DLC avec un autre utilisateur, afin d’échanger des

DLSDU;

b) le moyen de convenir, entre l’utilisateur demandeur et le fournisseur du DLS, une certaine qualité de

service associee à chaque DLC;

c) le moyen de transférer des DLSDU de longueur limitée sur une connexion de liaison de données. Le

transfert des DLSDU est transparent: le DLS ne modifie en rien les limites et le contenu des DLSDU et

n’impose aucune contrainte au contenu de ces DLSDU;

NOTE - La longueur d’une DLSDU peut se trouver limitée du fait des mecanismes utilises par le protocole de

liaison de donnees (voir la Rec. UIT-T X.200 I ISOKEI 749%1,7.6.3.5.2).

d) un moyen pour l’utilisateur du DLS destinataire de contrôler la cadence à laquelle l’utilisateur du DLS

expéditeur peut envoyer des DLSDU;

e) la possibilité d’utiliser un service de réinitialisation pour remettre la DLC dans un état défini et

synchroniser les activités des deux utilisateurs du DLS;

f) la libération inconditionnelle, et donc éventuellement destructive, d’une DLC, soit par l’un des utilisateurs

du DLS, soit par le prestataire du DLS.
9 Modèle du service de liaison de données en mode connexion

La présente Recommandation I Norme internationale utilise le modele abstrait de service d’une couche défini à l’article 4

de la Rec. UIT-T X.210 I ISOKEI 10731. Ce modèle définit les interactions entre les utilisateurs et le fournisseur

du DLS, qui ont lieu aux deux DLSAP. Les informations sont echangees entre l’utilisateur et le fournisseur du DLS au

moyen de primitives de service, qui peuvent transporter des parametres.
4 Rec. UIT-T X.212 (1995 F)
---------------------- Page: 10 ----------------------
ISOKEI 8886 : 1996 (F)
91 0 Identification d’extrémité de connexion de liaison de données

Si un utilisateur du DLS doit faire la distinction entre plusieurs DLC en un même DLSAP, il faut prévoir un mécanisme

local d’identification d’extrémité de la connexion. Toutes les primitives émises au DLSAP considéré dans le cadre d’une

DLC seraient tenues d’utiliser ce mécanisme pour identifier la DLC. Cette identification implicite n’est pas décrite dans

la présente Recommandation I Norme internationale.
Modèle d’une connexion de liaison de données
92 0

La fonction de contrôle de flux, exercee entre les deux extremités d’une DLC, établit une relation entre le comportement

de l’utilisateur du DLS qui reçoit des données à une extrémité et l’aptitude de son homologue, a l’autre extrémité, à

expédier des donnees. Le modele de files d’attente d’une DLC, decrit dans les paragraphes suivants, est utilisé pour

spécifier les caractéristiques de ce contrôle de flux et ses relations avec les autres capacités fournies par le DLS en mode

connexion.

Ce modèle de files d’attente d’une DLC est développé à seule fin d’aider à la compréhension des caractéristiques du

service de bout en bout, telles qu’elles sont perçues par les utilisateurs du DLS. Ce modèle n’est pas destiné à se

substituer à une description formelle précise du DLS, ni a une spécification complète de tous les enchaînements autorisés

de primitives du DLS. (Les enchaînements autorises de primitives sont spécifies a l’article 11. Voir également la Note

ci-après.) En outre, ce modèle ne vise pas à décrire toutes les fonctions ou opérations des entités DL qui sont utilisées

pour fournir le DLS. Il n’implique aucune spécification de réalisation du DLS et n’impose pas de contraintes quant à

cette réalisation.

NOTE - Les m6canismes internes qui interviennent dans le fonctionnement du DLS ne sont pas visibles à l’utilisateur de ce

service. En plus des interactions entre primitives de service decrites dans ce modele (par exemple, Mmission d’une primitive de

demande DL-RESET en un DLSAP peut empêcher la réception par l’utilisateur homologue du DLS d’une primitive d’indication

DL-DATA correspondant a une demande de donnees de DL précédente), il peut y avoir également:

des contraintes susceptibles de limiter, au niveau local, la capacité d’appeler les primitives;

b) des procédures de service imposant des contraintes d’enchaînement particulieres à certaines primitives.

9.2.1 Principes du modèle de files d’attente

Le modèle de files d’attente représente de façon abstraite le fonctionnement d’une DLC par deux files d’attente reliant les

deux DLSAP. Une file d’attente est associée à chaque sens de transfert d’information (voir la Figure 1).

utilisateur A de DLS utilisateur B de DLS
DLSAP DLSAP
A A
file d’attente de A vers B
file d’attente de B vws A
fournisseur du service de liaison de donn6es
TO721770-95/dO2
Figure 1 - Modèle de files d’attente d’une connexion de liaison de données

Chaque file d’attente représente une fonction de contrôle de flux qui s’exerce dans un sens de transfert. La possibilité qu’a

un utilisateur du DLS d’ajouter des objets dans une file d’attente est déterminée par

...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.