Graphical symbols -- Test methods

ISO 9186-1:2014 specifies a method for testing the comprehensibility of graphical symbols. It provides a measure of the extent to which a variant of a graphical symbol communicates its intended message. The purpose is to ensure that graphical symbols and signs using graphical symbols are readily understood. The intention is to encourage the development of graphical symbols which are correctly understood by users when no supplementary (i.e. explanatory) text is presented. When such a graphical symbol cannot be developed, it might be necessary to present a graphical symbol together with supplementary text explaining its meaning in the language of the intended users.

Symboles graphiques -- Méthodes d'essai

L'ISO 9186-1:2014 spécifie une méthode permettant de vérifier la compréhensibilité des symboles graphiques. Elle permet de déterminer dans quelle mesure une variante d'un symbole graphique véhicule le message prévu. L'ISO 9186-1:2014 a pour objet de s'assurer que les symboles graphiques, ainsi que les signaux utilisant ces symboles, sont faciles ŕ comprendre. Elle vise ŕ encourager le développement de symboles graphiques correctement compris par les utilisateurs en l'absence de texte (explicatif) complémentaire. Si cela n'est pas possible, il peut ętre nécessaire d'associer au symbole graphique un texte expliquant le sens du symbole dans la langue de l'utilisateur visé.

General Information

Status
Published
Publication Date
16-Mar-2014
Current Stage
6060 - International Standard published
Start Date
09-Dec-2013
Completion Date
17-Mar-2014
Ref Project

RELATIONS

Buy Standard

Standard
ISO 9186-1:2014 - Graphical symbols -- Test methods
English language
18 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 9186-1:2014 - Symboles graphiques -- Méthodes d'essai
French language
19 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL ISO
STANDARD 9186-1
Second edition
2014-03-15
Graphical symbols — Test methods —
Part 1:
Method for testing comprehensibility
Symboles graphiques — Méthodes d’essai —
Partie 1: Méthode de vérification de la compréhensibilité
Reference number
ISO 9186-1:2014(E)
ISO 2014
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 9186-1:2014(E)
COPYRIGHT PROTECTED DOCUMENT
© ISO 2014

All rights reserved. Unless otherwise specified, no part of this publication may be reproduced or utilized otherwise in any form

or by any means, electronic or mechanical, including photocopying, or posting on the internet or an intranet, without prior

written permission. Permission can be requested from either ISO at the address below or ISO’s member body in the country of

the requester.
ISO copyright office
Case postale 56 • CH-1211 Geneva 20
Tel. + 41 22 749 01 11
Fax + 41 22 749 09 47
E-mail copyright@iso.org
Web www.iso.org
Published in Switzerland
ii © ISO 2014 – All rights reserved
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 9186-1:2014(E)
Contents Page

Foreword ........................................................................................................................................................................................................................................iv

Introduction ..................................................................................................................................................................................................................................v

1 Scope ................................................................................................................................................................................................................................. 1

2 Normative references ...................................................................................................................................................................................... 1

3 Terms and definitions ..................................................................................................................................................................................... 1

4 Principle ........................................................................................................................................................................................................................ 2

5 Preliminary steps ................................................................................................................................................................................................ 2

6 Comprehension test .......................................................................................................................................................................................... 3

6.1 General ........................................................................................................................................................................................................... 3

6.2 Preparation of test material ......................................................................................................................................................... 3

6.3 Respondents .............................................................................................................................................................................................. 6

6.4 Respondents’ task in the comprehension test ............................................................................................................. 6

6.5 Analysis of the results of the comprehension test .................................................................................................... 6

6.6 Categorizing the results................................................................................................................................................................... 7

6.7 Analysing the categorization of responses ..................................................................................................................... 7

6.8 Presentation of results ..................................................................................................................................................................... 8

6.9 Combination of the results from different countries ............................................................................................. 9

6.10 Determination of the most comprehensible variant .............................................................................................. 9

Annex A (normative) Comprehension test .................................................................................................................................................10

Bibliography .............................................................................................................................................................................................................................18

© ISO 2014 – All rights reserved iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 9186-1:2014(E)
Foreword

ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of national standards

bodies (ISO member bodies). The work of preparing International Standards is normally carried out

through ISO technical committees. Each member body interested in a subject for which a technical

committee has been established has the right to be represented on that committee. International

organizations, governmental and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work.

ISO collaborates closely with the International Electrotechnical Commission (IEC) on all matters of

electrotechnical standardization.

The procedures used to develop this document and those intended for its further maintenance are

described in the ISO/IEC Directives, Part 1. In particular the different approval criteria needed for the

different types of ISO documents should be noted. This document was drafted in accordance with the

editorial rules of the ISO/IEC Directives, Part 2 (see www.iso.org/directives).

Attention is drawn to the possibility that some of the elements of this document may be the subject of

patent rights. ISO shall not be held responsible for identifying any or all such patent rights. Details of

any patent rights identified during the development of the document will be in the Introduction and/or

on the ISO list of patent declarations received (see www.iso.org/patents).

Any trade name used in this document is information given for the convenience of users and does not

constitute an endorsement.

For an explanation on the meaning of ISO specific terms and expressions related to conformity

assessment, as well as information about ISO’s adherence to the WTO principles in the Technical Barriers

to Trade (TBT) see the following URL: Foreword - Supplementary information
The committee responsible for this document is ISO/TC 145, Graphical symbols.

This second edition cancels and replaces the first edition (ISO 9186-1:2007), which has been technically

revised. Annex B has been removed.

ISO 9186 consists of the following parts, under the general title Graphical symbols — Test methods:

— Part 1: Method for testing comprehensibility
— Part 2: Method for testing perceptual quality
— Part 3: Method for testing referent association
iv © ISO 2014 – All rights reserved
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 9186-1:2014(E)
Introduction

The reason for the publication of this part of ISO 9186 is the increasing use of non-verbal presentation

of information in buildings and other places, and for services to the public.

Continued growth of international travel, tourism, and trade requires graphical symbols to be

understood. This part of ISO 9186 specifies methods for assessing the comprehensibility of graphical

symbols.

This part of ISO 9186 is intended to be used by all Technical Committees within ISO charged with

developing specific graphical symbols for their industry, to ensure that there is only one symbol for

each meaning. It is also intended to be used by any other organization concerned with establishing the

comprehensibility of graphical symbols.

This part of ISO 9186 specifies a method of testing what proportion of people can comprehend a graphical

symbol correctly.

ISO 9186-2 specifies a method of testing how well people can identify the elements which make up a

graphical symbol.

ISO 9186-3 specifies a method of testing what proportion of people who are familiar with a number of

referents relevant to a graphical symbol can associate the graphical symbol with its referent.

© ISO 2014 – All rights reserved v
---------------------- Page: 5 ----------------------
INTERNATIONAL STANDARD ISO 9186-1:2014(E)
Graphical symbols — Test methods —
Part 1:
Method for testing comprehensibility
1 Scope

This part of ISO 9186 specifies a method for testing the comprehensibility of graphical symbols. It provides

a measure of the extent to which a variant of a graphical symbol communicates its intended message. The

purpose of this part of ISO 9186 is to ensure that graphical symbols and signs using graphical symbols

are readily understood. The intention is to encourage the development of graphical symbols which are

correctly understood by users when no supplementary (i.e. explanatory) text is presented. When such

a graphical symbol cannot be developed, it might be necessary to present a graphical symbol together

with supplementary text explaining its meaning in the language of the intended users.

NOTE 1 Alternatively, it could be necessary to inform people about the meaning of the graphical symbol by

including its meaning in manuals, instructions, or training.

NOTE 2 ISO 9186-2 specifies a method for testing the perceptual quality of graphical symbols by measuring the

extent to which the elements of the graphical symbol can be correctly identified. ISO 9186-3 is under development;

it is intended to specify a method of testing the association of graphical symbols with their referents and be

applicable to those situations where the viewer tested might initially be unfamiliar with the referents.

2 Normative references

The following documents, in whole or in part, are normatively referenced in this document and are

indispensable for its application. For dated references, only the edition cited applies. For undated

references, the latest edition of the referenced document (including any amendments) applies.

ISO 9241-303, Ergonomics of human-system interaction — Part 303: Requirements for electronic visual

displays

ISO 9241-400, Ergonomics of human--system interaction — Part 400: Principles and requirements for

physical input devices

ISO 9241-5, Ergonomic requirements for office work with visual display terminals (VDTs) — Part 5:

Workstation layout and postural requirements

ISO 9241-12, Ergonomic requirements for office work with visual display terminals (VDTs) — Part 12:

Presentation of information
ISO 17724, Graphical symbols — Vocabulary
3 Terms and definitions

For the purposes of this document, the terms and definitions in ISO 17724 and the following apply.

3.1
comprehension test

procedure for quantifying the degree of understanding of a proposed graphical symbol

3.2
function
meaning of a referent which the symbol is intended to convey
© ISO 2014 – All rights reserved 1
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 9186-1:2014(E)
3.3
referent
idea or object that a graphical symbol is intended to represent
3.4
variant
alternative graphical symbol design for a given referent
4 Principle

Variants of referents are assessed for the ease with which they can be understood by carrying out the

comprehension test on them. In the comprehension test, each respondent is presented with one variant

for any single referent and asked “What do you think this symbol means?” To clarify the answer to this

question or if the referents being tested require some specific action, each person may be asked a second

question, “What action should you take in response to this symbol?” Each variant is scored in terms of

the percentage of correct answers.

NOTE 1 The findings from the comprehensibility testing can be used by the submitter of the variants as

supporting information when variants are submitted for standardization.

NOTE 2 The submitter of the variants might intend to submit a variant as a proposal for standardization by

organizations such as ISO, CEN, and national or international standards bodies. These organizations can require

that testing for comprehensibility is conducted in a minimum number of countries and can lay down the score

which is essential for a variant to attain before it can be recommended as the most acceptable one for that referent.

NOTE 3 This part of ISO 9186 refers to testing using printed or screen presentation of the materials. Screen

presentation can involve conducting the test using the internet. Guidance on administering the test over the

internet is given in 6.2.8 and 6.3.5.
5 Preliminary steps

Before embarking on testing, the submitters shall obtain a copy of whatever forms are required by the

standards organization for submitting the graphical symbol for standardization and shall ensure that

they will be in a position to provide whatever information is required on those forms.

NOTE 1 Application forms for submission of public information symbols for standardization by ISO/TC 145/SC

1 and criteria of acceptance are available on www.iso.org/tc145/sc1 or from the ISO/TC 145/SC 1 secretary.

Application forms for submission of safety signs for standardization by ISO/TC 145/SC 2 and criteria of acceptance

are available on www.iso.org/tc145/sc2 or from the ISO/TC 145/SC 2 secretary. Application forms for submission

of symbols on equipment for standardization by ISO/TC 145/SC 3 are available on www.iso.org/tc145/sc3 or from

the ISO/TC 145/SC 3 secretary.

NOTE 2 If necessary, the secretary of the relevant standards committee can provide supporting information. For

example, the minimum comprehension scores required before a variant can be recommended for standardization,

whether testing is required in a number of countries. There may also be requirements regarding the format in

which symbols should be submitted.

The submitters shall ensure that the symbol variant or variants to be tested have been designed in

accordance with the relevant design principles and design criteria.

NOTE 3 Design principles and design criteria for public information symbols for standardization in ISO 7001

are specified in ISO 22727; design principles and design criteria for safety signs for standardization in ISO 7010

are specified in ISO 3864-1 and ISO 3864-3; design principles and design criteria for graphical symbols for use on

equipment for standardization in ISO 7000 are specified in IEC 80416-1 and ISO 80416-2.

It is recommended that three is the maximum number of variants for any one referent in the

comprehension test.

NOTE 4 A standards organization can require a minimum number of referents or variants to be tested.

2 © ISO 2014 – All rights reserved
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 9186-1:2014(E)

Where the test is to be conducted in a number of countries, the submitters shall ensure that all materials,

including computer presentations when they are used, are of the same quality.

With both paper and computer presentation it is essential that all presentations are of an equivalent

legibility and that all images are of an equivalent quality.
6 Comprehension test
6.1 General

Carry out the test using either printed presentation or computer screen presentation, depending on

which is most practicable. Computer screen presentation includes internet presentation (see 6.2.8).

NOTE 1 The word “page” is used for a predefined presentation of text and/or graphic elements and their layout

on a sheet of paper or a computer screen.

NOTE 2 When necessary (e.g. due to a respondent having difficulty with reading), the test administrator can

read the instructions to the respondent who can give responses orally so that the test administrator can enter

them.
6.2 Preparation of test material

6.2.1 Variants should be black on white. Colour should only be used if it is an integral part of the coding

of information, for example when safety graphical symbols are being tested. If a coloured variant is

used, it is necessary to ensure the contrast between figure and background is sufficient for the variant

to be readily visible, and that the colours and contrast levels are reproduced accurately in the materials

presented to respondents.

Print or display one variant for one referent on one single test page (size A5 or larger). When multiple

graphical symbols are tested as a set on a single signboard, print or display the set on one test sheet

Inform the respondents in words or pictorial form of the general context in which they would expect to

see the symbol. If the context is given in words, they shall be in a language in which the respondent is

fluent. Present this information adjacent to the graphical symbol on each test page.

NOTE 1 Context can be provided in words by using a phrase such as “at an airport” or “on the wall of a public

building”, or it can be provided in pictorial form by presenting a photograph showing in its actual location a

sign bearing the graphical symbol. A photographic context is preferable, but if a photograph is used, careful

consideration should be given to the amount of information shown so that it does not show the viewer the meaning

of the symbol.

NOTE 2 In some cases, the context itself needs to be comprehended. For example, a graphical symbol can be

presented as part of a set of graphical symbols with similar or related meanings, which are presented as a set on

a single signboard and for which the viewer needs to understand the meaning of the signboard, in addition to the

meaning of the individual graphical symbols. In such cases it might be necessary to test the comprehension of the

meaning of the signboard as a whole.

NOTE 3 A variant can consist of multiple symbols (for example, one conveying what to do and one conveying

what not to do), which are tested as a single variant.

6.2.2 For each respondent provide an instruction page, a respondent self-report page, and an example

page written in the language of the respondent.

On the instruction page, instruct the respondent to write down, on the line below the graphical symbol

on each test page, his/her answer to the question: “What do you think this symbol means?” Instruct the

respondent to write the response “Don’t know” if he or she is unable to assign a meaning to the symbol.

If the referents to be tested require some specific action when encountering the graphical symbol, also

instruct the respondent to write down, in the second space below the symbol, his/her answer to the

question: “What action should you take in response to this symbol?”
© ISO 2014 – All rights reserved 3
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 9186-1:2014(E)

When symbols being tested are to be used within a particular shape or with a particular colour of border

or background and those shapes or colours incorporate a system of encoding information, this system

shall be explained on the instruction page.

NOTE 1 An example of the explanation of a system of using colour to encode information is given below.

— Symbols on a yellow background are warning symbols.
— Symbols on a green background indicate a safety message.
— Symbols on a blue background indicate an instruction.
— Symbols within a red ring and diagonal bar indicate prohibited actions.
— Symbols accompanied by a flame on a red background indicate fire equipment.

If respondents have difficulty using the chosen presentation method, it might be necessary to have an

assistant read the instructions out loud and obtain an oral answer to the question on each test page,

which should then be entered on the test page. Obtain the consent of the respondent to this procedure.

On the respondent’s self-report page, provide spaces for entering
— the date of the test session,
— the name of the person conducting the test,
— the respondent’s age according to the following age groups:
— between 15 and 30;
— between 31 and 50;
— over 50,
— the respondent’s sex, and
— the respondent’s educational level.

NOTE 2 If the submitters judge it appropriate and necessary, additional questions can be asked for the

respondents to indicate their country of residence, ethnic or cultural background, whether they are disabled,

and if so whether the disability involves problems with physical mobility, with hearing, with seeing, or some

combination of these.

NOTE 3 In asking respondents to indicate their educational level, the aim is to distinguish between

— those who left school at the minimum school-leaving age,
— those who have a post-school qualification which is not degree-level, and
— those with a university degree or its equivalent.

The wording of the particular alternatives will vary according to the customs of the country in which the test is

conducted and respondents should be offered alternative responses which fit those customs.

On the example page, show a commonly known graphical symbol. Above the graphical symbol, in

conspicuous lettering (e.g. bold and large), show the word “Example”. Below this word display the text

or picture informing the respondents of the context in which they would expect to see the graphical

symbol. In the box below the graphical symbol, have the meaning already entered. If referents that

require some specific action when encountering the graphical symbol are tested, present the actions

that should be taken on the example page in the second box below the graphical symbol.

4 © ISO 2014 – All rights reserved
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO 9186-1:2014(E)

With screen presentation, it is good practice to indicate either how many pages there are or how long the

test is likely to take. A means for returning to the instruction screen page shall be provided and it shall

be indicated to the respondent how to do so.
NOTE 4 An example of printed booklet test material is given in A.1 to A.4.

6.2.3 Make a set of printed test pages or screen test pages for each referent. On each page show in the

centre of the page one of the graphical symbol variants to be tested and below it a line for the subject’s

response. Ensure the whole symbol is visible on the page. Except where the graphical symbol in actual

use is likely to be presented less than 28 mm on its longest dimension, for printed presentation, print the

variant within a square not less than 28 mm × 28 mm such that the graphical symbol fills the square.

For screen presentation, use a screen size for each image of at least 28 mm× 28 mm, assuming a viewing

distance between 400 mm and 700 mm. Where other viewing distances are used, the same angular size

should be maintained. If there is any doubt, then consideration should be given to the angular size at

which the image would normally be seen when in use.

When the graphical symbol is likely in use to be presented less than 28 mm on its longest dimension, the

variants presented in the test should be the same size as the symbol in actual use. The image presentation

on paper or on screen should provide detail that is equivalent to the detail that would be seen when the

image is in use.

NOTE For referents requiring some specific action when encountering the symbol, judging the responses

can be improved by asking the following additional question: “What action should you take in response to this

symbol?” In this case, both questions are to be presented in the space below the graphical symbol in such a way that,

if printed presentation is used, enough room is available for writing down the answers or, if screen presentation is

used, a rectangular box for each question is provided which is intended for the respondent’s response and which

offers space for four lines of text with at least 50 characters per line.

6.2.4 Allocate the different variants of all referents to different test sets, which can contain a number of

different referents but shall contain only one variant of a given referent. Ensure the number of referents

in any given test set does not exceed 15.

NOTE The number of sets is determined by the maximum number of variants for a referent. If the number of

variants per referent varies, the sets do not necessarily contain the same number of test sheets or pages.

6.2.5 When using printed materials, collate each test set into a booklet. Arrange the graphical symbols

in the test booklet randomly. For every 50 booklets, use at least 10 different random orders of symbols

(or as many different orders as possible), i.e. when 10 or more referents are being tested, no more than 5

booklets in 50 shall have the same order of presentation.

With screen presentation, present the test pages in a different random order for each respondent where

possible. If this is not practicable, ensure that no more than 5 presentations in 50 have the same order of

presentation (or use as many different orders as possible for presentations of fewer than 10 referents).

6.2.6 When screen presentation is used in an environment controlled by the test administrator,

ensure the workstation layout, the visual display, and the keyboard are in the positions recommended

in ISO 9241-303, ISO 9241-400, ISO 9241-5, and ISO 9241-12.

6.2.7 Assign each test set a code letter A, B, C, etc. With printed presentation, assign a number to

each booklet in the set and print the code letter and booklet number on the first sheet of each booklet.

With screen presentation, verify that the test set viewed by the respondent will be associated with the

respondent’s data.

6.2.8 If the test is to be conducted over the internet, the requirements for screen presentations apply to

ensure the graphical symbols are clearly legible to the respondents. With internet testing, include on the

self-report page an additional question showing an example symbol and ask the respondent to indicate

which alternative applies to the display being used:

Is this symbol and the text on this page clearly legible on your screen? (i) Yes (ii) No

© ISO 2014 – All rights reserved 5
---------------------- Page: 10 ----------------------
ISO 9186-1:2014(E)
The responses from respondents who select answer (ii) shall not be used.

NOTE If the display or device used by the respondent can be automatically detected, this question may be

omitted.
6.3 Respondents

6.3.1 Conduct the comprehension test in the number of countries required by the body to which the

results are to be submitted.

When the test is carried out in more than one country, whenever possible the countries should be chosen

to represent different cultural backgrounds, for example one European country and one Asian country.

6.3.2 To test a set of variants for a given referent, at least 50 respondents for each variant in each

country are required.

6.3.3 Check that the respondents are people who can be expected to be familiar with the referent.

The respondents should form a representative sample of the eventual user population in terms of age,

sex, educational level, cultural or ethnic background, and (when relevant) physical ability. Particular

attention should be paid to the inclusion of vulnerable sectors of the population when testing graphical

symbols to be used in a safety context. The information collected from the respondents allows a judgment

to be made concerning whether the sample is representative of the eventual user population.

6.3.4 Ensure that the groups which are presented with each set of materials are similar to each other

in age, sex, occupation, and general academic achievement by forming matched groups or by randomly

allocating the sets of materials to individuals in the total sample of respondents. If the test is conducted

over the internet, either form matched groups of respondents after the responses have been obtained,

using random selection methods, and discard responses obtained from respondents who cannot be

matched, or allocate respondents randomly to test sets.

6.3.5 Internet testing allows the collection of responses from a large number of respondents without

them having to be in one location. When practicable, respondents taking the test over the internet shall

be tested under supervised conditions to ensure the test is administered as specified in this part of

ISO 9186 and particularly that respondents work alone and enter their personal details and responses

correctly. When this is not practicable, test instructions shall emphasize that it is the symbol that is

being tested, not the respondent, and that the respondent needs to work alone. The steps taken by the

submitter to ensure that these conditions are complied with shall be documented when results are

submitted.
6.4 Respondents’ task in the comprehension test
Present a single test booklet or set of screen pages to each test respondent.

Tell the respondents to follow the instructions given on the instruction page. Tell the respondents to

carry out the test in silence and not to confer with anyone while they are doing it. Confirm that all

respondents say that they understand their task. For unsupervised presentation, include a statement

with a check box such as, “I confirm that my responses are my own and I am not consulting with anyone

else in forming my responses”. Respondents shall actively check the associated check box before the

testing can proceed.
6.5 Analysis of
...

NORME ISO
INTERNATIONALE 9186-1
Deuxième édition
2014-03-15
Symboles graphiques — Méthodes
d’essai —
Partie 1:
Méthode de vérification de la
compréhensibilité
Graphical symbols — Test methods —
Part 1: Method for testing comprehensibility
Numéro de référence
ISO 9186-1:2014(F)
ISO 2014
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 9186-1:2014(F)
DOCUMENT PROTÉGÉ PAR COPYRIGHT
© ISO 2014

Droits de reproduction réservés. Sauf indication contraire, aucune partie de cette publication ne peut être reproduite ni utilisée

sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique, y compris la photocopie, l’affichage sur

l’internet ou sur un Intranet, sans autorisation écrite préalable. Les demandes d’autorisation peuvent être adressées à l’ISO à

l’adresse ci-après ou au comité membre de l’ISO dans le pays du demandeur.
ISO copyright office
Case postale 56 • CH-1211 Geneva 20
Tel. + 41 22 749 01 11
Fax + 41 22 749 09 47
E-mail copyright@iso.org
Web www.iso.org
Publié en Suisse
ii © ISO 2014 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 9186-1:2014(F)
Sommaire Page

Avant-propos ..............................................................................................................................................................................................................................iv

Introduction ..................................................................................................................................................................................................................................v

1 Domaine d’application ................................................................................................................................................................................... 1

2 Références normatives ................................................................................................................................................................................... 1

3 Termes et définitions ....................................................................................................................................................................................... 1

4 Principe .......................................................................................................................................................................................................................... 2

5 Étapes préliminaires ........................................................................................................................................................................................ 2

6 Essai de compréhension ............................................................................................................................................................................... 3

6.1 Généralités .................................................................................................................................................................................................. 3

6.2 Préparation du matériel d’essai ............................................................................................................................................... 3

6.3 Personnes interrogées ...................................................................................................................................................................... 6

6.4 Rôle des personnes interrogées dans l’essai de compréhension ................................................................ 7

6.5 Analyse des résultats de l’essai de compréhension ................................................................................................ 7

6.6 Classification des résultats ........................................................................................................................................................... 7

6.7 Analyse de la classification des réponses......................................................................................................................... 8

6.8 Présentation des résultats ............................................................................................................................................................ 8

6.9 Combinaison des résultats des différents pays ........................................................................................................... 9

6.10 Détermination de la variante la plus compréhensible .......................................................................................10

Annexe A (normative) Essai de compréhension ..................................................................................................................................11

Bibliographie ...........................................................................................................................................................................................................................19

© ISO 2014 – Tous droits réservés iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 9186-1:2014(F)
Avant-propos

L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d’organismes

nationaux de normalisation (comités membres de l’ISO). L’élaboration des Normes internationales est

en général confiée aux comités techniques de l’ISO. Chaque comité membre intéressé par une étude

a le droit de faire partie du comité technique créé à cet effet. Les organisations internationales,

gouvernementales et non gouvernementales, en liaison avec l’ISO participent également aux travaux.

L’ISO collabore étroitement avec la Commission électrotechnique internationale (CEI) en ce qui concerne

la normalisation électrotechnique.

Les procédures utilisées pour élaborer le présent document et celles destinées à sa mise à jour sont

décrites dans les Directives ISO/CEI, Partie 1. Il convient, en particulier de prendre note des différents

critères d’approbation requis pour les différents types de documents ISO. Le présent document a été

rédigé conformément aux règles de rédaction données dans les Directives ISO/CEI, Partie 2 (voir www.

iso.org/directives).

L’attention est appelée sur le fait que certains des éléments du présent document peuvent faire l’objet de

droits de propriété intellectuelle ou de droits analogues. L’ISO ne saurait être tenue pour responsable

de ne pas avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence. Les détails concernant les

références aux droits de propriété intellectuelle ou autres droits analogues identifiés lors de l’élaboration

du document sont indiqués dans l’Introduction et/ou dans la liste des déclarations de brevets reçues par

l’ISO (voir www.iso.org/brevets).

Les appellations commerciales éventuellement mentionnées dans le présent document sont données

pour information, par souci de commodité, à l’intention des utilisateurs et ne sauraient constituer un

engagement.

Pour une explication de la signification des termes et expressions spécifiques de l’ISO liés à l’évaluation de

la conformité, ou pour toute information au sujet de l’adhésion de l’ISO aux principes de l’OMC concernant

les obstacles techniques au commerce (OTC), voir le lien suivant: Avant-propos — Informations

supplémentaires.

Le comité chargé de l’élaboration du présent document est l’ISO/TC 145, Symboles graphiques et

pictogrammes.

Cette deuxième édition annule et remplace la première édition (ISO 9186-1:2007), qui a fait l’objet d’une

révision technique. L’Annexe B a été supprimée.

L’ISO 9186 comprend les parties suivantes, présentées sous le titre général Symboles graphiques —

Méthodes d’essai:
— Partie 1: Méthode de vérification de la compréhensibilité
— Partie 2: Méthode d’essai de la qualité perçue
— Partie 3: Méthode pour les essais de reconnaissabilité
iv © ISO 2014 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 9186-1:2014(F)
Introduction

La raison de la publication de la présente partie de l’ISO 9186 est l’usage croissant des présentations non

verbales de l’information dans les bâtiments et autres lieux, ainsi que dans les services au public.

La croissance continue des voyages, du tourisme et du commerce au niveau international exige que les

symboles graphiques soient compris de tous. La présente partie de l’ISO 9186 spécifie des méthodes

permettant de vérifier la compréhensibilité des symboles graphiques.

La présente partie de l’ISO 9186 est destinée à être utilisée par tous les comités techniques de l’ISO

chargés d’élaborer des symboles graphiques spécifiques à leur secteur d’activité, afin de garantir qu’à

chaque signification ne correspond qu’un seul symbole. Elle est également destinée à être utilisée par

tout autre organisme concerné par la compréhensibilité des symboles graphiques.

La présente partie de l’ISO 9186 spécifie une méthode d’essai permettant de vérifier la proportion de

personnes capable de comprendre correctement un symbole graphique.

L’ISO 9186-2 spécifie une méthode d’essai de la manière dont les personnes identifient les éléments

composant un symbole graphique.

L’ISO 9186-3 spécifie une méthode permettant de déterminer dans quelle mesure une proportion de

personnes familières d’un certain nombre de référents relatifs à un symbole graphique peut associer

ledit symbole graphique à son référent.
© ISO 2014 – Tous droits réservés v
---------------------- Page: 5 ----------------------
NORME INTERNATIONALE ISO 9186-1:2014(F)
Symboles graphiques — Méthodes d’essai —
Partie 1:
Méthode de vérification de la compréhensibilité
1 Domaine d’application

La présente partie de l’ISO 9186 spécifie une méthode permettant de vérifier la compréhensibilité

des symboles graphiques. Elle permet de déterminer dans quelle mesure une variante d’un symbole

graphique véhicule le message prévu. La présente partie de l’ISO 9186 a pour objet de s’assurer que les

symboles graphiques, ainsi que les signaux utilisant ces symboles, sont faciles à comprendre. Elle vise

à encourager le développement de symboles graphiques correctement compris par les utilisateurs en

l’absence de texte (explicatif) complémentaire. Si cela n’est pas possible, il peut être nécessaire d’associer

au symbole graphique un texte expliquant le sens du symbole dans la langue de l’utilisateur visé.

NOTE 1 Par ailleurs, il peut être nécessaire d’informer les personnes sur le sens du symbole graphique en

l’indiquant dans les manuels, les instructions ou la formation.

NOTE 2 L’ISO 9186-2 spécifie une méthode d’essai de la qualité de perception des symboles graphiques en

déterminant dans quelle mesure les éléments dudit symbole graphique peuvent être correctement identifiés.

L’ISO 9186-3 est en cours d’élaboration. Elle a pour objet de spécifier une méthode d’essai de l’association des

symboles graphiques à leurs référents et s’applique aux situations dans lesquelles la personne soumise à essai

peut ne pas être familière des référents.
2 Références normatives

Les documents suivants, en tout ou partie, sont référencés de manière normative dans le présent

document et sont indispensables pour son application. Pour les références datées, seule l’édition citée

s’applique. Pour les références non datées, la dernière édition du document de référence s’applique (y

compris les éventuels amendements).

ISO 9241-303, Ergonomie de l’interaction homme-système — Partie 303: Exigences relatives aux écrans de

visualisation électroniques

ISO 9241-400, Ergonomie de l’interaction homme-système -- Partie 400: Principes et exigences pour les

dispositifs d’entrée physiques

ISO 9241-5, Exigences ergonomiques pour travail de bureau avec terminaux à écrans de visualisation

(TEV) — Partie 5: Aménagement du poste de travail et exigences relatives aux postures

ISO 9241-12, Exigences ergonomiques pour travail de bureau avec terminaux à écrans de visualisation

(TEV) — Partie 12: Présentation de l’information
ISO 17724, Symboles graphiques — Vocabulaire
3 Termes et définitions

Pour les besoins du présent document, les termes et définitions donnés dans l’ISO 17724, ainsi que les

suivants s’appliquent.
3.1
essai de compréhension

procédure permettant de quantifier le degré de compréhension d’un symbole graphique proposé

© ISO 2014 – Tous droits réservés 1
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 9186-1:2014(F)
3.2
fonction
signification du référent que le symbole est censé communiquer
3.3
référent
idée ou objet qu’un symbole graphique est censé représenter
3.4
variante
autre symbole graphique conçu pour un référent donné
4 Principe

Une évaluation des variantes des référents est faite à partir d’un ou deux essais pour voir avec quelle

facilité ces variantes peuvent être comprises. Lors de l’essai de compréhension, une variante est

présentée à chaque personne interrogée pour chaque référent, et la personne doit répondre à la question

suivante: «Que pensez-vous que ce symbole représente ?». Pour préciser la réponse à cette question,

ou si le référent soumis à essai implique une certaine action spécifique, une deuxième question peut

être posée à chaque personne: «Quelle action convient-il d’exécuter en réponse à ce symbole ?». Chaque

variante est notée en fonction du pourcentage de réponses correctes.

NOTE 1 Les résultats de l’essai de compréhensibilité peuvent être utilisés par la personne qui propose les

variantes comme une information utile pour la demande de normalisation.

NOTE 2 La personne qui propose les variantes peut vouloir en proposer une à la normalisation par des

organismes tels que l’ISO, le CEN ou les organismes de normalisation nationaux ou industriels. Ces organismes

peuvent exiger de mener l’essai de compréhensibilité dans un nombre minimal de pays et peuvent définir le score

qu’une variante doit obtenir avant de pouvoir la recommander comme étant la plus acceptable pour le référent

considéré.

NOTE 3 La présente partie de l’ISO 9186 fait référence à des essais utilisant une présentation imprimée ou

sur écran des matériaux. La présentation sur écran peut impliquer de réaliser l’essai sur Internet. Des lignes

directrices relatives à la gestion de l’essai sur Internet sont présentées en 6.2.8 et 6.3.5.

5 Étapes préliminaires

Avant de procéder aux essais, les personnes chargées de l’essai doivent se procurer un exemplaire des

formulaires de demande de normalisation du symbole graphique requis par l’organisme de normalisation,

et doivent s’assurer qu’ils sont en mesure de fournir toutes les informations requises présentes sur ces

formulaires.

NOTE 1 Des formulaires de demande de normalisation de symboles pour l’information du public par

l’ISO/TC 145/SC 1 et les critères d’acceptation sont disponibles à l’adresse www.iso.org/tc145/sc1 ou auprès

du secrétariat de l’ISO/TC 145/SC 1. Des formulaires de demande de normalisation des signaux de sécurité par

l’ISO/TC 145/SC 2 et les critères d’acceptation sont disponibles à l’adresse www.iso.org/tc145/sc2 ou auprès

du secrétariat de l’ISO/TC 145/SC 2. Des formulaires de demande de normalisation des symboles placés sur le

matériel par l’ISO/TC 145/SC 3 et les critères d’acceptation sont disponibles à l’adresse www.iso.org/tc145/sc3 ou

auprès du secrétariat de l’ISO/TC 145/SC 3.

NOTE 2 Le cas échéant, le secrétaire du comité de normalisation compétent peut donner les informations

nécessaires. Par exemple, les scores de compréhension minimaux requis avant de pouvoir envisager la

normalisation d’une variante, si l’essai est requis dans un certain nombre de pays. Il peut également exister des

exigences quant au format qu’il convient d’utiliser pour soumettre les symboles.
2 © ISO 2014 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 9186-1:2014(F)

Les personnes chargées de l’essai doivent s’assurer que la variante du symbole à soumettre à essai a été

conçue conformément aux principes et critères de conception pertinents.

NOTE 3 Les principes et critères de conception des symboles pour l’information du public destinés à être

normalisés dans l’ISO 7001 sont spécifiés dans l’ISO 22727. Les principes et critères de conception des signaux de

sécurité destinés à être normalisés dans l’ISO 7010 sont spécifiés dans l’ISO 3864-1 et l’ISO 3864-3. Les principes

et les critères de conception des symboles graphiques utilisables sur le matériel destiné à être normalisés dans

l’ISO 7000 sont spécifiés dans la CEI 80416-1 et l’ISO 80416-2.

Il est recommandé que trois soit le nombre maximal de variantes proposées à l’essai de compréhension

pour un référent quelconque.

NOTE 4 Un organisme de normalisation peut exiger de soumettre à essai un nombre minimal de référents ou

de variantes.

Si l’essai doit être réalisé dans un certain nombre de pays, les personnes chargées de l’essai doivent

s’assurer de la qualité identique de tous les matériaux, y compris les présentations informatiques.

Avec les présentations papier et informatiques, il est essentiel que la lisibilité de toutes les présentations

et que la qualité de toutes les images soient équivalentes.
6 Essai de compréhension
6.1 Généralités

Mener les essais sur des présentations imprimées ou sur des présentations sur écran d’ordinateur, selon

ce qui est le plus pratique. Les présentations sur écran d’ordinateur incluent les présentations Internet

(voir 6.2.8).

NOTE 1 Le mot «page» est utilisé dans le cadre d’une présentation prédéfinie de texte et/ou d’éléments

graphiques et de leur mise en forme sur une feuille de papier ou un écran d’ordinateur.

NOTE 2 Le cas échéant (si la personne interrogée a des difficultés de lecture, par exemple), l’administrateur de

l’essai peut lire les instructions, et obtenir les réponses oralement, de manière à pouvoir les saisir.

6.2 Préparation du matériel d’essai

6.2.1 Il convient que les variantes soient de couleur noire sur fond blanc. Il convient de n’utiliser des

couleurs que si elles font partie intégrante de la codification des informations (lorsque l’essai porte sur

des symboles graphiques de sécurité, par exemple). Si une variante colorée est utilisée, il est nécessaire

de veiller à ce que le contraste entre la figure et le fond soit suffisant pour que la variante soit visible

facilement, et que les couleurs et les niveaux de contraste soient reproduits de manière exacte dans les

matériels qui sont présentés aux personnes interrogées.

Imprimer ou afficher une variante pour un référent sur une seule page d’essai (format A5 au moins).

Lorsque plusieurs symboles graphiques sont soumis à essais sur un seul panneau d’affichage, les

imprimer ou les afficher sur une seule page d’essai.

Informer les personnes interrogées par du texte ou des illustrations, du contexte général dans lequel

elles seront amenées à voir le symbole. Si le contexte est exprimé avec des mots, il doit l’être dans une

langue que la personne interrogée maîtrise. Présenter cette information à côté du symbole graphique

sur chaque page d’essai.

NOTE 1 Le contexte peut être fourni par des mots du type «dans un aéroport», «sur la façade d’un établissement

public» ou être indiqué sous forme d’illustration à l’aide d’une photographie représentant un signal dans son

contexte réel avec le symbole graphique. Un contexte photographique est préférable, mais si une photographie est

utilisée, il convient d’apporter une attention particulière à la quantité d’informations présentées, de manière à ne

pas dévoiler la signification du symbole à la personne interrogée.
© ISO 2014 – Tous droits réservés 3
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 9186-1:2014(F)

NOTE 2 Dans certains cas, le contexte lui-même a besoin d’être compris. Par exemple, un symbole graphique

peut être présenté dans le cadre d’un ensemble de symboles graphiques aux significations analogues ou connexes,

présenté sur un seul panneau d’affichage que le spectateur a besoin de comprendre en plus d’appréhender la

signification des symboles graphiques individuels. Dans de tels cas, il peut s’avérer nécessaire de soumettre à

essai la compréhension de la signification du panneau d’affichage dans son ensemble.

NOTE 3 Une variante peut consister à soumettre à essai plusieurs symboles (l’un indiquant que faire et l’autre

ce qu’il ne faut pas faire) présentés sous la forme d’une seule variante.

6.2.2 Pour chaque personne interrogée, préparer une page d’instructions, une page d’informations

personnelles et une page d’exemples écrits dans la langue de la personne interrogée.

Sur la page d’instructions, indiquer au sujet qu’il doit écrire, sur la ligne située sous le symbole graphique

figurant sur chaque page, sa réponse à la question suivante: «D’après vous, que signifie ce symbole

graphique ?». Indiquer au sujet qu’il doit répondre «Je ne sais pas» s’il est incapable de donner un sens

au symbole. Si les référents à soumettre à essai exigent une action particulière à la présentation du

symbole graphique, indiquer également à la personne interrogée qu’elle doit écrire, dans le deuxième

espace laissé sous le symbole, sa réponse à la question: «Quelle pourrait être votre action en réponse à

ce symbole graphique ?».

Si les symboles sont soumis à essai et doivent être utilisés sous une forme ou avec une couleur de bordure

ou d’arrière-plan particulières, lesquelles sont associées à un système de codage des informations, ce

dernier peut être expliqué sur la page d’instructions.

NOTE 1 Un exemple d’explication d’un système de codage des informations au moyen de couleurs est donné

ci-dessous:
— les symboles sur fond jaune sont des symboles d’avertissement;
— les symboles sur fond vert indiquent un message de sécurité;
— les symboles sur fond bleu donnent une instruction;

— les symboles entourés d’un cercle rouge barré en diagonale indiquent des actions interdites;

— les symboles accompagnés par une flamme sur fond rouge indiquent un équipement d’incendie.

Si les sujets éprouvent des difficultés à utiliser la méthode de présentation choisie, il peut s’avérer

nécessaire de demander à un assistant de lire les instructions à voix haute et d’obtenir une réponse orale

à la question posée sur chaque page, qu’il convient ensuite de noter sur la page correspondante. Obtenir

l’accord de la personne interrogée eu égard à cette méthode.

Sur la page d’informations personnelles de la personne interrogée, prévoir la place pour inscrire:

— la date de la session d’essai;
— le nom de la personne responsable de l’essai;
— l’âge de la personne interrogée selon les tranches d’âge suivantes:
— entre 15 ans et 30 ans;
— entre 31 ans et 50 ans;
— plus de 50 ans;
— le sexe de la personne interrogée;
— le niveau d’études de la personne interrogée;

NOTE 2 À la discrétion des personnes chargées de l’essai, des questions supplémentaires peuvent amener les

personnes interrogées à indiquer leur pays de résidence, leur origine ethnique ou culturelle, et à préciser si elles

présentent un handicap et, dans ce cas, si ce handicap pose des problèmes de mobilité et/ou d’audition et/ou de

vue.
4 © ISO 2014 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO 9186-1:2014(F)

NOTE 3 L’objectif de la demande concernant le niveau d’études des personnes interrogées est de faire la

distinction entre
— celles qui ont quitté l’école à l’âge de fin de scolarité obligatoire;
— celles qui ont une qualification postscolaire, mais pas de diplôme;
— celles qui ont un diplôme universitaire ou équivalent.

La rédaction de ces diverses possibilités varie en fonction des coutumes nationales du pays où est mené l’essai, car

il convient de proposer aux personnes interrogées une réponse qui correspond à ces coutumes.

Sur la page d’exemple, présenter un symbole graphique très connu. Au-dessus de ce symbole, inscrire

en lettres bien visibles (en caractères gras et gros, par exemple) le mot «Exemple». Sous ce mot, afficher

le texte ou l’image informant la personne interrogée du contexte dans lequel elle peut être amenée à

rencontrer le symbole graphique. Dans la boîte située sous le symbole graphique, la signification du

symbole graphique doit déjà être affichée. Si les référents qui requièrent une action particulière lors de

la présentation du symbole graphique sont soumis à essai, présenter sur la page d’exemple les actions

qu’il convient de mener, dans le deuxième emplacement, sous le symbole graphique.

Dans le cas d’une présentation sur écran, il est utile d’indiquer le nombre de pages ou la durée estimée

de l’essai. Il doit être possible de retourner à la page d’instructions à l’écran, et la personne interrogée

doit être informée quant à la manière de procéder.
NOTE 4 Un exemple de matériel d’essai imprimé est donné en A.1 à A.4.

6.2.3 Préparer une série de pages d’essai imprimées ou de pages d’écran pour chaque référent. Sur

chaque page, présenter au centre de la page l’une des variantes du symbole graphique à soumettre à essai

et, en dessous, présenter une ligne pour la réponse de la personne interrogée. Vérifier que tout le symbole

est visible sur la page. Sauf dans le cas où le symbole graphique réellement utilisé fait moins de 28 mm

dans sa plus grande dimension, pour la présentation imprimée, imprimer la variante dans un carré d’au

moins 28 mm × 28 mm, de façon que le symbole remplisse le carré.

Pour une présentation sur écran, utiliser un écran d’au moins 28 × 28 mm, en supposant une distance

d’affichage comprise entre 400 mm et 700 mm. Si d’autres distances d’affichage sont utilisées, il convient

de conserver la même taille angulaire. En cas de doute, il convient de considérer la taille angulaire à

laquelle l’image peut être normalement vue lors de son utilisation.

Si le symbole graphique réellement utilisé fait moins de 28 mm dans sa plus grande dimension, il convient

que la taille des variantes présentées dans l’essai soit identique à celle du symbole réellement utilisé. Il

convient que les détails de l’image présentée sur papier ou à l’écran soient équivalents à ceux de l’image

réellement utilisée.

NOTE Si les référents soumis à essai requièrent une action spécifique lors de la présentation du symbole

graphique, le jugement de qualité des réponses peut être amélioré grâce à la question supplémentaire suivante:

«Quelle action vous suggère ce symbole ?». Dans ce cas, les deux questions doivent être présentées dans l’espace

au-dessous du symbole graphique, de manière que, dans le cas d’une présentation imprimée, il reste suffisamment

de place pour écrire la réponse ou, dans le cas d’une présentation sur écran, la personne interrogée puisse noter

sa réponse dans un cadre rectangulaire pour chaque question offrant un espace suffisant pour quatre lignes de

texte d’au moins 50 caractères par ligne.

6.2.4 Répartir les différentes variantes de tous les référents dans différentes séries d’essais, lesquelles

peuvent contenir plusieurs référents différents, mais une seule variante pour un référent donné. Veiller

à ce que le nombre de référents dans une série d’essais quelconque ne dépasse pas 15.

NOTE Le nombre de séries est déterminé par le nombre maximal de variantes pour un même référent. Si le

nombre de variantes par référent varie, les séries ne renferment pas nécessairement le même nombre de feuilles

ou de pages d’essai.

6.2.5 En cas d’utilisation de matériels imprimés, rassembler chaque série d’essai dans un livret. Disposer

les symboles graphiques au hasard dans le livret. Pour 50 livrets, utiliser au moins 10 ordres différents

de présentation aléatoire des symboles (ou autant d’ordres de présentation aléatoire que possible), c’est-

© ISO 2014 – Tous droits réservés 5
---------------------- Page: 10 ----------------------
ISO 9186-1:2014(F)

à-dire, si au moins 10 référents sont soumis à essai, 5 livrets d’essai au maximum sur 50 doivent avoir le

même ordre de présentation.

En cas de présentation sur écran, présenter les pages d’essai dans un ordre aléatoire différent pour

chaque personne interrogée, dans la mesure du possible. Si cela s’avère impossible, vérifier que pas plus

de 5 présentations sur 50 ont le même ordre de présentation (ou utiliser autant d’ordres de présentation

différents que possible pour les présentations de moins de 10 référents).

6.2.6 Si la présentation sur écran est utilisée dans un environnement contrôlé par l’administrateur

d’essai, vérifier que l’aménagement du poste de travail, l’écran de visualisation et le clavier sont dans les

positions recommandées dans l’ISO 9241-303, l’ISO 9241-400, l’ISO 9241-5 et l’ISO 9241-12.

6.2.7 Attribuer à chaque série d’essais une lettre code A, B, C, etc. Pour les présentations imprimées,

attribuer un numéro à chaque livret de la série et inscrire la lettre code et le numéro du livret sur la

première page de chaque livret. Pour les présentations sur écran d’ordinateur, vérifier que les séries

d’essais examinées par le répondant seront associées aux données du répondant.

6.2.8 Si l’essai doit être réalisé sur Internet, les exigences relatives aux présentations sur écran

s’appliquent. S’assurer que les symboles graphiques sont clairement lisibles pour la personne interrogée.

Dans le cadre de l’essai sur Internet, inclure dans la page d’informations personnelles une question

supplémentaire affichant un exemple de symbole, et demander au sujet d’indiquer quelle alternative

s’applique à l’affichage utilisé:

Le symbole et le texte présentés sur cette page sont-ils clairement visibles sur votre écran ?

(i) Oui (ii) Non

Les réponses des personnes interrogées ayant sélectionné (ii) ne doivent pas être utilisées.

NOTE Si l’affichage ou le dispositif utilisé par la personne interrogée peut être automatiquement détecté, il

n’est pas nécessaire de poser cette question.
6.3 Personnes interrogées
6.3.
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.