Metallic and other inorganic coatings — Electrodeposited coatings of chromium for engineering purposes

ISO 6158:2011 specifies requirements for electroplated coatings of hexavalent chromium, with or without undercoats, on ferrous and non-ferrous metals for engineering purposes. The coating designation provides a means of specifying the thickness of chromium appropriate for typical engineering applications.

Revêtements métalliques et autres revêtements inorganiques — Dépôts électrolytiques de chrome pour usages industriels

L'ISO 6158:2011 spécifie les exigences relatives aux dépôts électrolytiques de chrome hexavalent, avec ou sans sous-couches, sur les métaux de base ferreux et non ferreux, pour usages industriels. La désignation des revêtements permet de spécifier l'épaisseur de chrome appropriée pour les applications industrielles courantes.

General Information

Status
Withdrawn
Publication Date
13-Jul-2011
Withdrawal Date
13-Jul-2011
Current Stage
9599 - Withdrawal of International Standard
Start Date
08-Nov-2018
Completion Date
08-Nov-2018
Ref Project

RELATIONS

Buy Standard

Standard
ISO 6158:2011 - Metallic and other inorganic coatings -- Electrodeposited coatings of chromium for engineering purposes
English language
12 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 6158:2011 - Revetements métalliques et autres revetements inorganiques -- Dépôts électrolytiques de chrome pour usages industriels
French language
13 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL ISO
STANDARD 6158
Third edition
2011-07-15
Metallic and other inorganic coatings —
Electrodeposited coatings of chromium
for engineering purposes
Revêtements métalliques et autres revêtements inorganiques — Dépôts
électrolytiques de chrome pour usages industriels
Reference number
ISO 6158:2011(E)
ISO 2011
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 6158:2011(E)
COPYRIGHT PROTECTED DOCUMENT
© ISO 2011

All rights reserved. Unless otherwise specified, no part of this publication may be reproduced or utilized in any form or by any means,

electronic or mechanical, including photocopying and microfilm, without permission in writing from either ISO at the address below or

ISO's member body in the country of the requester.
ISO copyright office
Case postale 56 • CH-1211 Geneva 20
Tel. + 41 22 749 01 11
Fax + 41 22 749 09 47
E-mail copyright@iso.org
Web www.iso.org
Published in Switzerland
ii © ISO 2011 – All rights reserved
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 6158:2011(E)
Contents Page

Foreword ............................................................................................................................................................iv

Introduction.........................................................................................................................................................v

1 Scope......................................................................................................................................................1

2 Normative references............................................................................................................................1

3 Terms and definitions ...........................................................................................................................2

4 Information to be supplied by the purchaser to the processor........................................................2

5 Designation ............................................................................................................................................3

6 Requirements.........................................................................................................................................6

7 Sampling.................................................................................................................................................8

Annex A (informative) Typical thickness of chromium specified in engineering applications ..................9

Annex B (normative) Thickness test methods for electroplated chromium and other metallic

coatings................................................................................................................................................10

Annex C (normative) Determination of cracks and pores in chromium coatings......................................11

Bibliography......................................................................................................................................................12

© ISO 2011 – All rights reserved iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 6158:2011(E)
Foreword

ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of national standards bodies

(ISO member bodies). The work of preparing International Standards is normally carried out through ISO

technical committees. Each member body interested in a subject for which a technical committee has been

established has the right to be represented on that committee. International organizations, governmental and

non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work. ISO collaborates closely with the

International Electrotechnical Commission (IEC) on all matters of electrotechnical standardization.

International Standards are drafted in accordance with the rules given in the ISO/IEC Directives, Part 2.

The main task of technical committees is to prepare International Standards. Draft International Standards

adopted by the technical committees are circulated to the member bodies for voting. Publication as an

International Standard requires approval by at least 75 % of the member bodies casting a vote.

Attention is drawn to the possibility that some of the elements of this document may be the subject of patent

rights. ISO shall not be held responsible for identifying any or all such patent rights.

ISO 6158 was prepared by Technical Committee ISO/TC 107, Metallic and other inorganic coatings,

Subcommittee SC 3, Electrodeposited coatings and related finishes.

This third edition cancels and replaces the second edition (ISO 6158:2004), of which it constitutes a minor

revision.
iv © ISO 2011 – All rights reserved
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 6158:2011(E)
Introduction

Electrodeposited chromium coatings are frequently deposited from hexavalent chromium solutions similar to

those used for decorative electroplating. Engineering chromium coatings, however, are generally thicker than

decorative ones. Regular or conventional chromium is the type most frequently specified, but porous, cracked

or specially profiled surfaces and duplex chromium are also applied to achieve oil-retaining or non-sticking

surfaces, or to improve corrosion resistance.

Electrodeposited chromium coatings for engineering applications are most often applied directly to the basis

metal to increase wear and abrasion resistance, to increase fretting resistance, to reduce static and kinetic

friction, to reduce galling and seizing, to increase corrosion resistance, and to build up undersize or worn parts.

For protection against severe corrosion, nickel or other metallic undercoats may be applied prior to the

electrodeposition of chromium, or the corrosion resistance of the chromium coating may be increased by

alloying, e.g. with molybdenum.
© ISO 2011 – All rights reserved v
---------------------- Page: 5 ----------------------
INTERNATIONAL STANDARD ISO 6158:2011(E)
Metallic and other inorganic coatings — Electrodeposited
coatings of chromium for engineering purposes

WARNING — This International Standard may not be compliant with some countries’ health and safety

legislations and calls for the use of substances and/or procedures that may be injurious to health if

adequate safety measures are not taken. This International Standard does not address any health

hazards, safety or environmental matters and legislations associated with its use. It is the

responsibility of the user of this International Standard to establish appropriate health, safety and

environmentally acceptable practices and take suitable actions to comply with any national and

International regulations. Compliance with this International Standard does not in itself confer

immunity from legal obligations.
1 Scope

This International Standard specifies requirements for electroplated coatings of hexavalent chromium, with or

without undercoats, on ferrous and non-ferrous metals for engineering purposes. The coating designation

provides a means of specifying the thickness of chromium appropriate for typical engineering applications.

2 Normative references

The following referenced documents are indispensable for the application of this document. For dated

references, only the edition cited applies. For undated references, the latest edition of the referenced

document (including any amendments) applies.

ISO 1463, Metallic and oxide coatings — Measurement of coating thickness — Microscopical method

ISO 2064, Metallic and other inorganic coatings — Definitions and conventions concerning the measurement

of thickness

ISO 2080, Metallic and other inorganic coatings — Surface treatment, metallic and other inorganic coatings —

Vocabulary

ISO 2177, Metallic coatings — Measurement of coating thickness — Coulometric method by anodic

dissolution

ISO 2178, Non-magnetic coatings on magnetic substrates — Measurement of coating thickness — Magnetic

method

ISO 2819, Metallic coatings on metallic substrates — Electrodeposited and chemically deposited coatings —

Review of methods available for testing adhesion

ISO 3497, Metallic coatings — Measurement of coating thickness — X-ray spectrometric method

ISO 3543, Metallic and non-metallic coatings — Measurement of thickness — Beta backscatter method

ISO 3882, Metallic and other inorganic coatings — Review of methods of measurement of thickness

ISO 4516, Metallic and other inorganic coatings — Vickers and Knoop microhardness tests

© ISO 2011 – All rights reserved 1
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 6158:2011(E)

ISO 4519, Electrodeposited metallic coatings and related finishes — Sampling procedures for inspection by

attributes

ISO 4526, Metallic coatings — Electroplated coatings of nickel for engineering purposes

ISO 9220, Metallic coatings — Measurement of coating thickness — Scanning electron microscope method

ISO 9587, Metallic and other inorganic coatings — Pretreatment of iron or steel to reduce the risk of hydrogen

embrittlement

ISO 9588, Metallic and other inorganic coatings — Post-coating treatments of iron or steel to reduce the risk

of hydrogen embrittlement
ISO 10309, Metallic coatings — Porosity tests — Ferroxyl test

ISO 10587, Metallic and other inorganic coatings — Test for residual embrittlement in both metallic-coated

and uncoated externally-threaded articles and rods — Inclined wedge method

ISO 12686, Metallic and other inorganic coatings — Automated controlled shot-peening of metallic articles

prior to nickel, autocatalytic nickel or chromium plating, or as a final finish

ISO 15724, Metallic and other inorganic coatings — Electrochemical measurement of diffusible hydrogen in

steels — Barnacle electrode method
3 Terms and definitions

For the purposes of this document, the terms and definitions given in ISO 2064, ISO 2080, ISO 3882,

ISO 9587, ISO 9588 and ISO 12686 apply.
4 Information to be supplied by the purchaser to the processor

When ordering articles to be processed in accordance with this International Standard, the purchaser shall

provide the following essential information in writing, for example, in the contract or purchase order, or on the

engineering drawings:
a) the designation (see Clause 5);

b) the nominal composition or specification, and metallurgical condition of the basis metal including

hardness (see 5.3); in the case of reclaimed articles, it may not be possible to supply this information, and

it may, therefore, be difficult to guarantee the quality of the coating;

c) the nature, condition and finish of the basis metal if they are likely to affect the serviceability and/or

appearance of the coating (see 6.3);

d) the significant surface, indicated by drawings of the articles or by suitably marked samples (see 6.2);

e) the requirements for special test specimens (see 6.1);

f) the appearance and surface finish of the chromium coating, e.g. as-plated, ground or machined (see 6.2

and 6.3); alternatively, samples showing the appearance and required finish shall be supplied or

approved by the purchaser, and used for comparison purposes (see 6.2);

g) the necessity for any treatment to induce compressive stress, e.g. peening before or after electroplating

(see 6.10);
2 © ISO 2011 – All rights reserved
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 6158:2011(E)

h) any special requirements for, or restrictions on, pretreatment, e.g. vapour blasting instead of acid

pretreatment;

i) positions, where unavoidable, contact marks and the type, size and number of other defects that are

acceptable (see 6.2);
j) requirements for undercoats (see 5.5 and 6.11) and stripping (see 6.12);

k) the test method to be used to measure thickness (see 6.4) and additional segment of the surface where

minimum thickness requirements apply;

l) the adhesion and porosity requirements, and test methods (see 6.6 and 6.7, respectively);

m) the tensile strength of parts and the requirement for stress-relief heat treatment before electroplating

(see 6.8);

n) requirements for any embrittlement-relief heat treatment after electroplating, and for hydrogen

embrittlement testing (see 6.9);
o) the sampling plan and acceptance levels (see Clause 7);

p) any additional information, e.g. any special requirements for adhesion (see 6.6).

5 Designation
5.1 General

The designation shall appear on engineering drawings, in the purchase order, the contract or in the detailed

product specification.

The designation specifies, in the order given, the basis metal, the specific alloy (optional), stress relief

requirements, the type and thickness of undercoats, the type and thickness of the electroplated chromium

coating, and post-treatments such as heat treatment to reduce susceptibility to hydrogen embrittlement.

5.2 Designation specification
The designation shall comprise the following:
a) the term “Electrodeposited coating”;
b) the number of this International Standard, i.e. ISO 6158;
c) a hyphen;
d) the chemical symbol of the basis metal (see 5.3), e.g. Fe (iron or steel);
e) a solidus (/);
f) stress relief (SR) designation, (see 5.4);
g) a solidus (/);

h) chemical symbols for the chromium coating, as well as coatings applied prior to chromium electroplating,

separated by solidi for each stage in the coating sequence in the order of application; double solidi or

separators (//) to be used to indicate that a step has been omitted or is not a requirement;

i) a number indicating the minimum thickness, in micrometres, of the coating(s) followed by a solidus (/);

© ISO 2011 – All rights reserved 3
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 6158:2011(E)
j) hydrogen-embrittlement-relief (ER) designation (see 5.4).
See 5.6 for examples of designations.
5.3 Designation of basis metal

The basis metal shall be designated by its chemical symbol, or its principal constituent if it is an alloy.

For example:
a) Fe for iron and steel;
b) Zn for zinc alloys;
c) Cu for copper and copper alloys;
d) Al for aluminium and aluminium alloys.

To ensure proper surface preparation and hence adherence of the coating to the substrate, it is essential to

identify the specific alloy and its metallurgical condition (tempered, nitrided, etc.).

It is recommended that the specific alloy be identified by its standard designation following the chemical

symbol of the basis metal; for example, its UNS number, or the national or regional equivalent, may be placed

between the symbols < > (see Bibliography).
EXAMPLE Fe is the UNS designation for a high-strength steel.
5.4 Designation of heat treatment requirements
The heat treatment requirements shall be in brackets and designated as follows:

a) the letters SR, for heat treatment for stress relief purposes; the letters ER, for heat treatment for the

purpose of reducing susceptibility to hydrogen embrittlement; the letters, HT, for heat treatment for other

purposes;
b) in parenthesis, the minimum temperature, in degrees Celsius;
c) the duration of the heat treatment, in hours;
EXAMPLE [SR(210)1] designates stress relief heat treatment at 210 °C for 1 h.

d) when heat treatment prior to or after electrodeposition is specified, the requirements shall be included in

the designation (see 5.6).
5.5 Designation of type and thickness of metal layers

The electrodeposited chromium coating shall be designated by the symbols given in Table 1 placed after a

number giving the specified minimum local thickness of the coating, in micrometres. Annex A provides

information on the typical thickness of chromium specified in engineering applications.

EXAMPLE Cr50hr designates a regular hard chromium coating that is 50 µm thick.
4 © ISO 2011 – All rights reserved
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO 6158:2011(E)
Table 1 — Symbols for different types of chromium
Type of chromium Symbol
Regular hard chromium hr
Hard chromium from mixed acid hm
solutions
Microcracked hard chromium hc
Microporous hard chromium hp
Duplex chromium hd
Special types of chromium hs

Nickel undercoats shall be designated in accordance with ISO 4526, i.e. the symbol sf for sulfur-free nickel

coatings, sc for sulfur-containing nickel coatings, or the symbol pd for sulfur-free nickel coatings containing

submicron particles dispersed throughout the nickel matrix, shall be used to designate the type of nickel

undercoat by placing the appropriate symbol after the number giving the specified minimum local thickness of

the coating, in micrometres.

EXAMPLE Ni10sf designates an electrodeposited nickel undercoat 10 µm thick prepared from a solution that does

not introduce sulfur into the deposit.
5.6 Examples of designations

The examples of designations below describe the heat treatment and electroplating steps in the order that

they are performed. The standard designation of the basis material is placed immediately after the chemical

symbol for steel, Fe. It is especially important to know the standard designation of a metal or alloy that is

difficult to prepare for electroplating and that is susceptible to hydrogen embrittlement.

For ordering purposes, the detailed product specification shall not only comprise the designation, but shall

also include clear written statements of other requirements that are essential for the serviceability of a

particular product (see Clause 4).

An example of an electrodeposited coating of regular hard chromium 50 µm thick (Cr50hr) deposited on mild

steel (Fe), ignoring omission of any step (double solidi), is as follows:
Electrodeposited coating I
...

NORME ISO
INTERNATIONALE 6158
Troisième édition
2011-07-15
Revêtements métalliques et autres
revêtements inorganiques — Dépôts
électrolytiques de chrome pour usages
industriels
Metallic and other inorganic coatings — Electrodeposited coatings of
chromium for engineering purposes
Numéro de référence
ISO 6158:2011(F)
ISO 2011
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 6158:2011(F)
DOCUMENT PROTÉGÉ PAR COPYRIGHT
© ISO 2011

Droits de reproduction réservés. Sauf prescription différente, aucune partie de cette publication ne peut être reproduite ni utilisée sous

quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l'accord écrit

de l'ISO à l'adresse ci-après ou du comité membre de l'ISO dans le pays du demandeur.

ISO copyright office
Case postale 56 • CH-1211 Geneva 20
Tel. + 41 22 749 01 11
Fax + 41 22 749 09 47
E-mail copyright@iso.org
Web www.iso.org
Publié en Suisse
ii © ISO 2011 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 6158:2011(F)
Sommaire Page

Avant-propos .....................................................................................................................................................iv

Introduction.........................................................................................................................................................v

1 Domaine d'application ..........................................................................................................................1

2 Références normatives.........................................................................................................................1

3 Termes et définitions ............................................................................................................................2

4 Informations à fournir par l'acheteur à l'opérateur en charge du traitement..................................2

5 Désignation ............................................................................................................................................3

6 Exigences...............................................................................................................................................6

7 Échantillonnage.....................................................................................................................................9

Annexe A (informative) Épaisseurs courantes de chrome spécifiées dans les applications

industrielles .........................................................................................................................................10

Annexe B (normative) Méthodes d'essai permettant de déterminer l'épaisseur des revêtements de

chrome et autres revêtements métalliques ......................................................................................11

Annexe C (normative) Détermination des fissures et des pores dans les dépôts de chrome .................12

Bibliographie.....................................................................................................................................................13

© ISO 2011 – Tous droits réservés iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 6158:2011(F)
Avant-propos

L'ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d'organismes nationaux de

normalisation (comités membres de l'ISO). L'élaboration des Normes internationales est en général confiée

aux comités techniques de l'ISO. Chaque comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du

comité technique créé à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non

gouvernementales, en liaison avec l'ISO participent également aux travaux. L'ISO collabore étroitement avec

la Commission électrotechnique internationale (CEI) en ce qui concerne la normalisation électrotechnique.

Les Normes internationales sont rédigées conformément aux règles données dans les Directives ISO/CEI,

Partie 2.

La tâche principale des comités techniques est d'élaborer les Normes internationales. Les projets de Normes

internationales adoptés par les comités techniques sont soumis aux comités membres pour vote. Leur

publication comme Normes internationales requiert l'approbation de 75 % au moins des comités membres

votants.

L'attention est appelée sur le fait que certains des éléments du présent document peuvent faire l'objet de

droits de propriété intellectuelle ou de droits analogues. L'ISO ne saurait être tenue pour responsable de ne

pas avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence.

L'ISO 6158 a été élaborée par le comité technique ISO/TC 107, Revêtements métalliques et autres

revêtements inorganiques, sous-comité SC 3, Dépôts électrolytiques et finitions apparentées.

Cette troisième édition annule et remplace la deuxième édition (ISO 6158:2004), dont elle constitue une

révision mineure.
iv © ISO 2011 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 6158:2011(F)
Introduction

Les dépôts électrolytiques de chrome sont souvent appliqués à partir de solutions de chrome hexavalent

semblables à celles utilisées pour les dépôts électrolytiques décoratifs. Toutefois, les dépôts de chrome pour

usages industriels sont en général plus épais que les dépôts décoratifs. Le chrome ordinaire ou classique est

le type le plus souvent spécifié, mais le chrome microporeux, microfissuré ou spécialement usiné et le chrome

duplex sont également appliqués pour obtenir des surfaces rétentrices d'huile ou anti-adhérentes, ou pour

améliorer la résistance à la corrosion.

Les dépôts électrolytiques de chrome pour usages industriels sont le plus souvent appliqués directement sur

le métal de base afin d'accroître la résistance à l'usure et à l'abrasion, accroître la résistance au frottement,

réduire la friction statique et cinétique, réduire le grippage, accroître la résistance à la corrosion, et pour

recharger des pièces usées ou sous-cotées après usinage. Pour la protection contre les conditions sévères

de corrosion, des sous-couches de nickel ou d'autres métaux peuvent être appliquées avant le dépôt

électrolytique de chrome, ou la résistance à la corrosion du dépôt de chrome peut être améliorée, par

exemple avec du molybdène.
© ISO 2011 – Tous droits réservés v
---------------------- Page: 5 ----------------------
NORME INTERNATIONALE ISO 6158:2011(F)
Revêtements métalliques et autres revêtements inorganiques —
Dépôts électrolytiques de chrome pour usages industriels

AVERTISSEMENT — La présente Norme internationale peut ne pas être conforme à la législation de

certains pays en matière de santé et de sécurité et fait appel à l'utilisation de substances et/ou de

modes opératoires qui peuvent s'avérer préjudiciables pour la santé si des mesures de sécurité

adéquates ne sont pas prises. La présente Norme internationale ne traite pas des dangers pour la

santé, des questions de sécurité ou d'environnement et de la législation associée à son utilisation. Il

incombe à l'utilisateur de la présente Norme internationale d'établir des pratiques appropriées

acceptables en termes de santé, de sécurité et d'environnement et de prendre des mesures adéquates

pour satisfaire aux réglementations nationales et internationales. La conformité à la présente Norme

internationale ne dispense pas l'utilisateur du respect des obligations légales.
1 Domaine d'application

La présente Norme internationale spécifie les exigences relatives aux dépôts électrolytiques de chrome

hexavalent, avec ou sans sous-couches, sur les métaux de base ferreux et non ferreux, pour usages

industriels. La désignation des revêtements permet de spécifier l'épaisseur de chrome appropriée pour les

applications industrielles courantes.
2 Références normatives

Les documents de référence suivants sont indispensables pour l'application du présent document. Pour les

références datées, seule l'édition citée s'applique. Pour les références non datées, la dernière édition du

document de référence (y compris les éventuels amendements) s'applique.

ISO 1463, Revêtements métalliques et couches d'oxyde — Mesurage de l'épaisseur de revêtement —

Méthode par coupe micrographique

ISO 2064, Revêtements métalliques et autres revêtements inorganiques — Définitions et principes

concernant le mesurage de l'épaisseur

ISO 2080, Revêtements métalliques et autres revêtements inorganiques — Traitement de surface,

revêtements métalliques et autres revêtements inorganiques — Vocabulaire

ISO 2177, Revêtements métalliques — Mesurage de l'épaisseur — Méthode coulométrique par dissolution

anodique

ISO 2178, Revêtements métalliques non magnétiques sur métal de base magnétique — Mesurage de

l'épaisseur du revêtement — Méthode magnétique

ISO 2819, Revêtements métalliques sur bases métalliques — Dépôts électrolytiques et dépôts par voie

chimique — Liste des différentes méthodes d'essai d'adhérence

ISO 3497, Revêtements métalliques — Mesurage de l'épaisseur du revêtement — Méthodes par

spectrométrie de rayons X

ISO 3543, Revêtements métalliques et non métalliques — Mesurage de l'épaisseur — Méthode par

rétrodiffusion des rayons bêta
© ISO 2011 – Tous droits réservés 1
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 6158:2011(F)

ISO 3882, Revêtements métalliques et autres revêtements inorganiques — Vue d'ensemble sur les méthodes

de mesurage de l'épaisseur

ISO 4516, Revêtements métalliques et autres revêtements inorganiques — Essais de microdureté Vickers et

Knoop

ISO 4519, Dépôts électrolytiques et finitions apparentées — Méthodes d'échantillonnage pour le contrôle par

attributs

ISO 4526, Revêtements métalliques — Dépôts électrolytiques de nickel pour usages industriels

ISO 9220, Revêtements métalliques — Mesurage de l'épaisseur de revêtement — Méthode au microscope

électronique à balayage

ISO 9587, Revêtements métalliques et autres revêtements inorganiques — Prétraitements du fer ou de l'acier

visant à réduire le risque de fragilisation par l'hydrogène

ISO 9588, Revêtements métalliques et autres revêtements inorganiques — Traitements après revêtement sur

fer ou acier pour diminuer le risque de fragilisation par l'hydrogène
ISO 10309, Revêtements métalliques — Essais de porosité — Essai au ferroxyle

ISO 10587, Revêtements métalliques et autres revêtements inorganiques — Essai de fragilisation résiduelle

des articles et tiges filetés avec et sans revêtement métallique extérieur — Méthode de la cale biaise

ISO 12686, Revêtements métalliques et autres revêtements inorganiques — Grenaillage automatique de

pièces métalliques avant dépôt électrolytique de nickel, dépôt autocatalytique de nickel, ou dépôt

électrolytique de chrome, ou en tant que finition de surface

ISO 15724, Revêtements métalliques et autres revêtements inorganiques — Mesurage électrochimique de

l'hydrogène diffusible dans les aciers — Méthode par électrode anatife
3 Termes et définitions

Pour les besoins du présent document, les termes et définitions donnés dans l'ISO 2064, l'ISO 2080,

l'ISO 3882, l'ISO 9587, l'ISO 9588 et l'ISO 12686 s'appliquent.
4 Informations à fournir par l'acheteur à l'opérateur en charge du traitement

Lors de la commande d'articles destinés à être traités conformément à la présente Norme internationale,

l'acheteur doit fournir les renseignements essentiels suivants par écrit, par exemple dans le contrat ou la

commande d'achat, ou sur les dessins techniques:
a) la désignation (voir Article 5);

b) la composition ou la spécification nominales et l'état métallurgique du métal de base (voir 5.3), y compris

la dureté; dans le cas d'une réclamation concernant les articles, il peut être impossible de fournir ces

renseignements et, par conséquent, il peut être difficile de garantir la qualité du revêtement;

c) la nature, l'état et la finition du métal de base s'ils sont susceptibles d'affecter l'aptitude à l'emploi et/ou

l'aspect du revêtement (voir 6.3);

d) la surface significative, indiquée au moyen de dessins des pièces ou d'échantillons convenablement

marqués (voir 6.2);
e) les exigences relatives aux éprouvettes spéciales (voir 6.1);
2 © ISO 2011 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 6158:2011(F)

f) l'aspect et l'état de surface du revêtement de chrome, par exemple brut de bain, meulé ou rectifié

(voir 6.2 et 6.3); en alternative, des échantillons présentant l'aspect et la finition requise doivent être

fournis ou approuvés par l'acheteur, et utilisés à des fins de comparaison (voir 6.2);

g) la nécessité éventuelle d'un traitement pour introduire des contraintes de compression, par exemple

grenaillage avant ou après le dépôt électrolytique (voir 6.10);

h) toute exigence spéciale ou restriction concernant le prétraitement, par exemple un sablage humide au

lieu d'un prétraitement à l'acide;

i) les endroits où des contacts inévitables entraînent des marques et le type, la taille et le nombre d'autres

défauts qui sont acceptables (voir 6.2);

j) les exigences relatives aux sous-couches (voir 5.5 et 6.11) et au décapage (voir 6.12);

k) la méthode d'essai à utiliser pour mesurer l'épaisseur (voir 6.4) et le segment supplémentaire de la

surface où les exigences en termes d'épaisseur minimale s'appliquent;

l) les exigences relatives à l'adhérence et à la porosité, et les méthodes d'essai (voir 6.6 et 6.7,

respectivement);

m) la résistance à la traction des pièces et les exigences relatives au traitement thermique de relaxation des

contraintes avant le dépôt électrolytique (voir 6.8);

n) les exigences concernant le traitement thermique de réduction de la fragilisation après le dépôt

électrolytique, ainsi que les essais relatifs à la fragilisation par l'hydrogène (voir 6.9);

o) le plan d'échantillonnage et les critères d'acceptation (voir Article 7);

p) toute information supplémentaire, par exemple toute exigence particulière relative à l'adhérence (voir 6.6).

5 Désignation
5.1 Généralités

La désignation doit figurer sur les dessins techniques, dans la commande d'achat, le contrat ou la

spécification détaillée du produit.

La désignation spécifie, dans l'ordre donné, le métal de base, l'alliage particulier (facultatif), les exigences

relatives à la relaxation des contraintes, le type et l'épaisseur des sous-couches, le type et l'épaisseur du

revêtement électrolytique de chrome, et les post-traitements tels que le traitement thermique visant à réduire

la susceptibilité à la fragilisation par l'hydrogène.
5.2 Spécification de la désignation
La désignation doit comprendre les éléments suivants:
a) la mention «Dépôt électrolytique»;
b) le numéro de la présente Norme internationale, c'est-à-dire ISO 6158;
c) un tiret;

d) le symbole chimique du métal de base (voir 5.3), par exemple Fe (fer ou acier);

e) une barre oblique (/);
© ISO 2011 – Tous droits réservés 3
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 6158:2011(F)
f) la désignation de la relaxation des contraintes (SR), (voir 5.4);
g) une barre oblique (/);

h) les symboles chimiques pour le revêtement de chrome, ainsi que pour les revêtements appliqués avant le

dépôt électrolytique de chrome, séparés par des barres obliques (/), pour chaque étape de la séquence

de revêtement dans l'ordre de dépôt; deux barres obliques ou séparateurs (//) doivent être utilisés pour

indiquer qu'une étape a été omise ou n'est pas une exigence;

i) un nombre indiquant l'épaisseur minimale, en micromètres, du ou des revêtements suivis d'une barre

oblique (/);

j) la désignation de la réduction de la fragilisation par l'hydrogène (ER), (voir 5.4).

Voir 5.6 pour des exemples de désignations.
5.3 Désignation du métal de base

Le métal de base doit être désigné par son symbole chimique ou son constituant principal s'il s'agit d'un

alliage.
Par exemple:
a) Fe pour le fer et l'acier;
b) Zn pour les alliages de zinc;
c) Cu pour le cuivre et les alliages de cuivre;
d) Al pour l'aluminium et les alliages d'aluminium.

Afin de garantir une bonne préparation de la surface et, par conséquent, une bonne adhérence du revêtement

sur le substrat, il est essentiel d'identifier l'alliage spécifique et son état métallurgique (revenu, nitruré, etc.).

Il est recommandé d'identifier l'alliage spécifique par sa désignation normalisée à la suite du symbole

chimique du métal de base; par exemple son numéro UNS, ou l'équivalent national ou régional, peut être

placé entre les symboles < > (voir Bibliographie).
EXEMPLE Fe est la désignation UNS d'un acier à haute résistance.
5.4 Désignation des exigences relatives aux traitements thermiques

Les exigences relatives aux traitements thermiques doivent être mises entre crochets et désignées de la

manière suivante:

a) les lettres SR, pour traitement thermique de relaxation des contraintes, les lettres ER, pour traitement

thermique visant à réduire la susceptibilité à la fragilisation par l'hydrogène, ou les lettres HT, pour

traitement thermique pour d'autres buts;
b) entre parenthèses, la température minimale, en degrés Celsius;
c) la durée du traitement thermique, en heures;

EXEMPLE [SR(210)1] est la désignation d'un traitement thermique de relaxation des contraintes effectué à 210 °C

pendant 1 h.

d) lorsqu'un traitement thermique est spécifié, avant ou après le dépôt électrolytique, les exigences doivent

être intégrées dans la désignation (voir 5.6).
4 © ISO 2011 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO 6158:2011(F)
5.5 Désignation des types et épaisseurs des couches métalliques

Le revêtement électrolytique de chrome doit être désigné par les symboles donnés dans le Tableau 1, placés

derrière un nombre indiquant l'épaisseur locale minimale spécifiée du revêtement, en micromètres. Des

informations concernant les épaisseurs de chrome couramment spécifiées dans les applications industrielles

sont données dans l'Annexe A.

EXEMPLE Cr50hr est la désignation d'un revêtement de chrome dur ordinaire de 50 µm d'épaisseur.

Tableau 1 — Symboles pour différents types de chrome
Type de chrome Symbole
Chrome dur ordinaire hr
Chrome dur obtenu à partir de hm
solutions acides mixtes
Chrome dur microfissuré hc
Chrome dur microporeux hp
Chrome duplex hd
Chromes spéciaux hs

Les sous-couches de nickel doivent être désignées conformément à l'ISO 4526, c'est-à-dire que les symboles

sf pour les revêtements de nickel exempts de soufre, sc pour les revêtements sulfurés de nickel, ou le

symbole pd pour les revêtements de nickel exempts de soufre contenant des particules de tailles inférieures

au micron dispersées dans toute la matrice de nickel, doivent être employés pour désigner le type de

revêtement de nickel, en plaçant le symbole approprié après le nombre donnant l'épaisseur locale minimale

spécifiée du revêtement, en micromètres.

EXEMPLE Ni10sf est la désignation d'une sous-couche de nickel électrolytique, d'une épaisseur de 10 µm, préparée

à partir d'une solution qui n'introduit pas de soufre dans le dépôt.
5.6 Exemples de désignations

Les exemples de désignations donnés ci-dessous décrivent les étapes de traitement thermique et de dépôt

électrolytique dans l'ordre où elles sont réalisées. La désignation normalisée du matériau de base apparaît

juste après le symbole chimique pour l'acier, Fe. Il est particulièrement important de connaître la désignation

normalisée d'un métal ou d'un alliage difficile à préparer pour un dépôt électrolytique et susceptible d'être

fragilisé par l'hydrogène.

Lors de la commande, la spécification détaillée du produit doit comprendre non seulement la désignation,

mais aussi un énoncé explicite de toutes autres exigences essentielles permettant d'assurer l'aptitude à

l'emploi du produit concerné (voir Article 4).

Exemple d'un dépôt électrolytique sur acier doux (Fe) de 50 µm de chrome dur ordinaire (Cr50hr), en ignorant

l'omission d'une quelconque étape (double séparateur):
Dépôt électrolytique ISO 6158 – Fe/Cr50hr
Exemple d'un dépôt électrolytique
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.