Non-destructive testing -- Metallographic replica techniques of surface examination

Essais non destructifs -- Techniques de réplique métallographique pour l'examen des surfaces

General Information

Status
Published
Publication Date
11-Mar-1998
Current Stage
6060 - International Standard published
Start Date
02-Feb-1998
Completion Date
12-Mar-1998
Ref Project

RELATIONS

Buy Standard

Standard
ISO 3057:1998 - Non-destructive testing -- Metallographic replica techniques of surface examination
English language
2 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 3057:1998 - Essais non destructifs -- Techniques de réplique métallographique pour l'examen des surfaces
French language
2 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL ISO
STANDARD 3057
Second edition
1998-03-15
Non-destructive testing — Metallographic
replica techniques of surface examination
Essais non destructifs — Techniques de réplique métallographique pour
l'examen des surfaces
Reference number
ISO 3057:1998(E)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 3057:1998(E)
Foreword

ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of national standards bodies (ISO

member bodies). The work of preparing International Standards is normally carried out through ISO technical

committees. Each member body interested in a subject for which a technical committee has been established has

the right to be represented on that committee. International organizations, governmental and non-governmental, in

liaison with ISO, also take part in the work. ISO collaborates closely with the International Electrotechnical

Commission (IEC) on all matters of electrotechnical standardization.

Draft International Standards adopted by the technical committees are circulated to the member bodies for voting.

Publication as an International Standard requires approval by at least 75 % of the member bodies casting a vote.

International Standard ISO 3057 was prepared by Technical Committee ISO/TC 135, Non-destructive testing,

Subcommittee SC 2, Surface methods.

This second edition cancels and replaces the first edition (ISO 3057:1974), which has been technically revised.

© ISO 1998

All rights reserved. Unless otherwise specified, no part of this publication may be reproduced or utilized in any form or by any means, electronic

or mechanical, including photocopying and microfilm, without permission in writing from the publisher.

International Organization for Standardization
Case postale 56 • CH-1211 Genève 20 • Switzerland
Internet central@iso.ch
X.400 c=ch; a=400net; p=iso; o=isocs; s=central
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 2 ----------------------
INTERNATIONAL STANDARD ISO ISO 3057:1998(E)
Non-destructive testing — Metallographic replica
techniques of surface examination
1 Scope

This International Standard specifies techniques of surface examination in which a transparent nitrocellulose

varnish, or plastic material, with or without supports, is used to record inhomogeneities, both mechanical and

metallurgical, in the condition of a metal surface.

The techniques specified in this International Standard have the advantage of being suitable for some locations

where access is restricted. In addition, the replicas can be inspected on site with low-power optical aids or they may

be transferred to a laboratory and examined under a powerful metallurgical microscope.

2 Surface preparation
2.1 Degreasing

The surface shall be thoroughly cleaned, degreased and dried. This is achieved by the application of a suitable,

approved solvent followed by acetone or alcohol and drying in heated air.
2.2 Macrographic preparation

This preparation is applicable to all surfaces, including those resulting from service conditions, and to fracture faces.

It calls for nothing more than the cleaning, degreasing and drying referred to in 2.1 above.

2.3 Micrographic preparation

2.3.1 This is intended for examination aimed at revealing the metallurgical state of the surface. After degreasing,

the surface shall be subjected to series of mechanical grinding operations followed by series of mechanical

polishing operations, each one progressively finer than the preceding one. In general, the dressing of the surface

need not extend to a depth of more than 0,2 mm. In many cases, it will be considerably less. During these

operations, care should be taken to avoid over-heating and work-hardening the metal by ensuring that excessive

...

NORME ISO
INTERNATIONALE 3057
Deuxième édition
1998-03-15
Essais non destructifs — Techniques
de réplique métallographique pour
l’examen des surfaces
Non-destructive testing — Metallographic replica techniques of surface
examination
Numéro de référence
ISO 3057:1998(F)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 3057:1998(F)
Avant-propos
L'ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération
mondiale d'organismes nationaux de normalisation (comités membres de
l'ISO). L'élaboration des Normes internationales est en général confiée aux
comités techniques de l'ISO. Chaque comité membre intéressé par une
étude a le droit de faire partie du comité technique créé à cet effet. Les
organisations internationales, gouvernementales et non gouvernementales,
en liaison avec l'ISO participent également aux travaux. L'ISO collabore
étroitement avec la Commission électrotechnique internationale (CEI) en
ce qui concerne la normalisation électrotechnique.
Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques
sont soumis aux comités membres pour vote. Leur publication comme
Normes internationales requiert l'approbation de 75 % au moins des
comités membres votants.
La Norme internationale ISO 3057 a été élaborée par le comité technique
ISO/TC 135, Essais non destructifs, sous-comité SC 2, Moyens d’examens
superficiels.
Cette deuxième édition annule et remplace la première édition
(ISO 3057:1974), dont elle constitue une révision technique.
© ISO 1998

Droits de reproduction réservés. Sauf prescription différente, aucune partie de cette publi-

cation ne peut être reproduite ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun pro-

cédé, électronique ou mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l'accord

écrit de l'éditeur.
Organisation internationale de normalisation
Case postale 56 • CH-1211 Genève 20 • Suisse
Internet central@iso.ch
X.400 c=ch; a=400net; p=iso; o=isocs; s=central
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
NORME INTERNATIONALE ISO ISO 3057:1998(F)
Essais non destructifs — Techniques de réplique
métallographique pour l’examen des surfaces
1 Domaine d'application

La présente Norme internationale spécifie des techniques pour l’examen des surfaces dans lesquelles un vernis

nitrocellulose transparent ou une matière plastique avec ou sans support sont utilisés afin de noter l’inhomogénéité,

tant mécanique que métallurgique, d’une surface métallique.

Les techniques spécifiées dans la présente Norme internationale ont l’avantage de convenir dans certains endroits

où l’accès est limité. Par contre, les répliques peuvent être examinées sur place, à l’aide d’instruments optiques à

faible grossissement ou peuvent être transférées au laboratoire pour examen avec un microscope puissant.

2 Préparation de la surface
2.1 Dégraissage

La surface doit être minutieusement nettoyée, dégraissée et séchée. On atteint ce résultat par application d’un

solvant approprié et approuvé puis d’acétone ou d’alcool, et séchage à l’air chaud.

2.2 Préparation macrographique

Cette préparation est applicable à toutes les surfaces, y compris celles qui résultent des conditions de service et

aux faciès de rupture. Il ne faut rien de plus que le nettoyage, le dégraissage et le séchage mentionné en 2.1.

2.3 Préparation micrographique

2.3.1 Elle est destinée aux examens qui détermineront l’état métallurgique d’une surface. Après dégraissage, la

surface doit être soumise à une série d’opérations de polissage mécanique très fin, progressivement suivie par des

séries d’opérations de polissage, chacune progressivement meilleure que la précédente. En général, le dressage

de la surface ne nécessite pas d’atteindre une profondeur de 0,2 mm. Dans de nombreux cas, la profondeur

concernée est très inférieure. Pendant ces opérations, il faut absolument éviter, avec grand soin, un échauffement

et un écrouissage du métal en s’assurant
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.