Thermal insulation -- Determination of steady-state thermal resistance and related properties -- Heat flow meter apparatus

Defines the use of the heat flow meter method to measure the steady-state heat transfer through flat slab specimens and the calculation of its heat transfer properties. Annex A forms an integral part of this standard. Annexes B, C, D and E are for information only.

Isolation thermique -- Détermination de la résistance thermique et des propriétés connexes en régime stationnaire -- Méthode fluxmétrique

Toplotna izolacija - Določanje toplotne upornosti in sorodnih lastnosti v stacionarnem stanju - Merilnik toplotnega toka

General Information

Status
Published
Publication Date
07-Aug-1991
Current Stage
6060 - International Standard published
Completion Date
08-Aug-1991

RELATIONS

Buy Standard

Standard
ISO 8301:1991 - Thermal insulation -- Determination of steady-state thermal resistance and related properties -- Heat flow meter apparatus
English language
38 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 8301:1997
English language
38 pages
sale 10% off
Preview
sale 10% off
Preview

e-Library read for
1 day
Standard
ISO 8301:1991 - Isolation thermique -- Détermination de la résistance thermique et des propriétés connexes en régime stationnaire -- Méthode fluxmétrique
French language
38 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 8301:1991 - Isolation thermique -- Détermination de la résistance thermique et des propriétés connexes en régime stationnaire -- Méthode fluxmétrique
French language
38 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL
STANDARD
First edition
1991-08-01
Thermal insulation - Determination of
steady-state thermal resistance and related
properties - Heat flow meter apparatus
- lXfermir7ation de la kisfance fhermique et des
lsola fion 117ermique
propriMs connexes en regime stationnaire -- M&ode fluxm6trique
.--
-- --
---- __-.----.-- ------- ------ -. -----m-------w- ----
- --- . ..--
.-- . -.-_
Reference number
.- .--. --___ --_ IS0 8301:1991(E)
---------------------- Page: 1 ----------------------
IS0 8301:1991(E)
Contents

Section 1 General . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ...*....

..................................... 1
1.1 Scope .........................................................

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

1.2 Normative references

1.3 Definitions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ...*....

1.4 Symbols and units I...................................................................

1.5 Significance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

1.6 Principle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..-.........................

1.7 Limitations due to apparatus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

1.8 Limitations due to the specimens
. . . . . . . . . . . . . . . . . ..*.................*.......... 9
Section 2 Apparatus and calibration
. . . . . . . . . . . . . . . . 9

2.1 General . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9

2.2 Apparatus

Guidelines for apparatus design . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

2.3
o........... 16

2.4 Calibration . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

2.5 Performance check ..,.......,...........,.........................................

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Section 3 Test procedures
. . . . . . . . . . . . . . 21

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..~...................................

3.1 General
.............. 21
3.2 Test specimens .......................................................
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

3.3 Test method
. . . . . . . . . . . . . . . . . .
3.4 Procedures requiring multiple measurements
....... .............. 26
......................................................
3.5 Calculations
.............. 27
3.6 Test report ...............................................................
0 IS0 1991

All rights reserved. No part of this publication may be reproduced or utilized in any form

or by any means, electronic or mechanical, including photocopying and microfilm, without

permission in writing from the publisher.
International Organization for Standardization
Case Postale 56 l CH-1211 Geneve 20 l Switzerland
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 2 ----------------------
IS0 8301:1991(E)
Annexes
A Limit values for apparatus performance and testinq conditions 29

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32

B Heat flow meters
C Guidelines for estimation of maximum thickness of specimens in

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34

heat flow meter apparatus

D Thermocouples . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

E Bibliography
. . .
III
---------------------- Page: 3 ----------------------
IS0 8301:1991(E)
Foreword
IS0 (the International Organization for Standardization) is a worldwide
federation of national standards bodies (IS0 member bodies). The work
of preparing International Standards is normally carried out through IS0
technical committees. Each member body interested in a subject for
which a technical committee has been established has the right to be
represented on that committee. International organizations, govern-
mental and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the
work. IS0 collaborates closely with the International Electrotechnical
Commission (IEC) on all matters of electrotechnical standardization.
Draft International Standards adopted by the technical committees are
circulated to the member bodies for voting. Publication as an Interna-
tional Standard requires approval by at least 75 % of the member bodies
casting a vote.
International Standard IS0 8301 was prepared by Technical Committee
ISO/TC 163, Thermal insulation.
Annex A forms an integral part of this International Standard. Annexes
B, C, D and E are for information only.
---------------------- Page: 4 ----------------------
IS0 8301:1991(E)
Introduction
0.1 Document subdivision
This International Standard is divided into three sections representing
the most comprehensive assembly of information required to use the
heat flow meter apparatus:
Section 1: General considerations
Section 2: Apparatus and calibration
Section 3: Test procedures
While the user of the method may need to concentrate only on
section 3 for test purposes, he must also be familiar with the other two
in order to obtain accurate and precise results. He must be particularly
knowledgeable about the general requirements. Section 2 is directed
towards the constructor of the apparatus, but he also, in order to build
good apparatus, must be familiar with the other sections.
* 02 . Heat transfer and measured properties
A large number of tests are run on light-density porous materials. In
such cases the actual heat transfer within them can involve a complex
combination of different contributions of
radiation;
conduction both in the solid and in the gas phase;
convection (in some operating conditions);
plus their interaction, together with mass transfer, especially in moist
materials. Therefore, the heat transfer property, very often improperly
called “thermal conductivity”, calculated from a defined formula and the
results of measurements of heat transfer rate, temperature difference
and dimensions for a specimen may be not an intrinsic property of the
material itself. This property, in accordance with IS0 9288, should
therefore be called the “transfer factor” as it may depend on the test
conditions (the transfer factor is often referred to elsewhere as apparent
or effective thermal conductivity). The transfer factor may have a signif-
icant dependence on the thickness of the specimen and/or on the tem-
perature difference for the same mean test temperature.
Heat transfer bv radiation is the first source of dependence of the
transfer factor, on specimen thickness. As a consequence, not only the
material properties but also the radiative characteristics of the surfaces
bounding the specimen influence results. Thermal resistance is there-
fore the’ property that better describes the thermal behaviour of the
---------------------- Page: 5 ----------------------
IS0 8301:1991(E)
specimen, provided that it is accompanied by information on the
bounding s ‘urfaces.
If there is any possibility of the onset of convection within the specimen
(e.g. in light mineral wool for low temperatures), the apparatus orien-
tation, the thickness and the temperature difference can influence both
the transfer factor and the thermal resistance. In such cases, as a min-
imum it is required that the geometry and the boundary conditions of the
specimen tested be fully specified, even though information supplied in
the test procedures -does not cover these test conditions in detail. In
addition, it will take considerable knowledge to evaluate the measure-
ment as such, especially when applying the measured values in prac-
tice.
The influence of moisture within a specimen on the heat transfer during
a measurement is also a very complex matter. Dried specimens only
therefore ought to be tested according to standard procedures. Meas-
urements on moist materials need additional precautions not covered
in detail in this International Standard.
The knowledge of the physical principles is also extremely important
when a heat transfer property, determined by this test method, is used
to predict the thermal behaviour of a specific material in a practical ap-
plication even though other factors such as workmanship can influence
this behaviour.
0.3 Background required
The design and subsequent correct operation of a heat flow meter (HFM)
apparatus (see 1.6.1 and 2.2.2) to obtain correct results and the inter-
pretation of experimental results is a complex subject requiring great
care. It is recommended that the designer, operator and user of meas-
ured data of the HFM apparatus should have a thorough background of
knowledge of heat transfer mechanisms in the materials, products and
systems being evaluated, coupled with experience of electrical and
temperature measurements particularly at low signal levels. Good lab-
oratory practice in accordance with general test procedures should also
be maintained.
The in-depth knowledge in each area cited may be different for the de-
signer, operator, and data user.
0.4 Design, size, and national standards
Many different designs of heat flow meter apparatus exist worldwide to
conform to present national standards. Continuing researc:h and devel-
opment is in progress to improve the apparatus and measurement
techniques. Thus it is not practical to mandate a specific design or size
of apparatus especially as total requirements may vary quite widely.
0.5 Guidelines supplied
Considerable latitude both in the temperature range and in the geom-
etry of the apparatus is given to the designer of new equipment since
various forms have been found to give comparable results. It is rec-
ommended that designers of new apparatus carefully read the compre-
hensive literature cited in annex E. After completion of new apparatus
it is recommended that it should be checked by undertaking tests on one
or more of the various reference materials of different thermal resist-
ance levels now available. This International Standard outlines only the
mandatory requirements necessary to design and operate heat flow
meter apparatus in order to provide correct results. A table summariz-
ing limit values for the apparatus performance and testing conditions
---------------------- Page: 6 ----------------------
IS0 8301:1991(E)
stated in this International Standard is supplied in annex A. It also in-
cludes recommended procedures and practices plus suggested speci-
men dimensions which together should enhance general measurement
levels and assist in improving inter-laboratory comparison and
collaborative measurement programmes.
vii
---------------------- Page: 7 ----------------------
This page intentionally left blank
---------------------- Page: 8 ----------------------
Thermal insulation - Determination of steady-state thermal
resistance and related properties - Heat flow meter
apparatus
Section 1: General
of this International Standard. At the time of publi-
1.1 Scope
cation, the editions indicated were valid. All stan-
dards are subject to revision, and parties to
1.1.1 This International Standard defines the use
agreements based on this International Standard
of the heat flow meter method (see 2.2.2) to measure
are encouraged to investigate the possibility of ap-
the steady-state heat transfer through flat slab
plying the most recent editions of the standards in-
specimens and the calculation of the heat transfer
dicated below. Members of IEC and IS0 maintain
properties of specimens.
registers of currently valid International Standards.
This is a secondary or relative method since the ra-
IS0 7345: 1987, Thermal irutllation --. Physical quan-
tio of the thermal resistance of the specimen(s) to
tities and definitions.
that of a standard specimen(s) is measured.

Reports conforming to this standard test method IS0 8302: 199 1, Thermal insulation -- Determination

shall refer to specimens with thermal resistance of steady-state thermal resistance and related prop-

greater than 0,l m*-K/W provided that thickness erties - Guarded hot plate apparatus.

limits given in 1.7.2 are not exceeded.
IS0 9229:- ‘1 , Thermal insulation -- Materials. pro-
ducts and systems -- Vocabulary.
1.1.2 If the specimens satisfy the requirements
outlined in 1.8.1, the resultant proper-ties shall be
IS0 9251:1987, Thermal insulation -- Heat transfer
described as the thermal conductance and thermal
conditions and properties of materials -
resistance of the specimen.
Vocabulary.
1.1.3 If the specimens satisfy the requirements of
IS0 9288:1989, Thermal insulation - Heat transfer by
1.8.2, the resultant properties shall be described as
radiation - Physical quantities and definitions.
the mean thermal conductivity of the specimen be-
ing evaluated.
IS0 9346:1987, Thermal insulation -- Mass transfer
-- Physical quantities and definitions.
Il.4 If the specimens satisfy the requirements of
1.8.3, the resultant property may be described as the
thermal conductivity or the transmissivity of the
1.3 Definitions
material being evaluated.
For the purposes of this International Standard, the
1.2 Normative references
following definitions apply.
The following quantities are defined in IS0 7345 or
The following standards contain provisions which,
through reference in this text, constitute provisions IS0 9251:
1) To be published.
---------------------- Page: 9 ----------------------
- IS0 8301:1991(E)
parallel, flat isothermal faces and by adiabatic
Quantity Symbol Units
edges perpendicular to the faces, that is made of a
Heat flow-rate @ W
material thermally homogeneous, isotropic (or
Density of heat flow-rate W/m* anisotropic with a symmetry axis perpendicular to
the faces), stable only within the precision of a
Thermal resistancel) R m* *K/W
measurement and the time required to execute it,
Thermal conductance
A W/(m* .K)
Thermal conductivity*) R W/(m*K)
and with thermal conductivity R or [A] consiant or a
linear function of temperature.
Thermal resistivity Y m-K/W
Porosity
4.3.5 transfer factor of a specimen: Is defined by
Local porosity
c/ 4
1) In some cases it may be necessary to consider c -
7 - - - -$- W(m.K)
,. -
also the temperature difference divided by the heat
flow rate; no special symbol is assigned to this quan-
It depends on experimental conditions and charac-
tity, sometimes also called resistance.
terizes a specimen in relation with the combined
2) In the most general case i and grad 7’do not
conduction and radiation heat transfer. It is often

have the same orientation (; is not defined through a referred to elsewhere as measured, equivalent, ap-

single constant R but through a matrix of constants);
parent or effective thermal conductivity of a speci-
moreover conductivity changes while changing pos-
men.
ition within the body, while changing the temperature
and changes with time.
1.3.6 thermal transmissivity of a material: It is de-
fined by
The following definitions related to material proper-
ties are given in IS0 9251:
/ = g W/(m.K)
porous medium
when A&AR is independent of the thickness d. It is
homogeneous medium
independent of experimental conditions and charac-
homogeneous porous medium
terizes an insulating material in relation with com-
heterogeneous medium
bined conduction and radiation. Thermal
isotropic medium
transmissivity can be seen as the limit reached by
anisotropic medium
the transfer factor in thick layers where combined
stable medium
conduction and radiation heat transfer takes place.
It is often referred to elsewhere as equivalent, ap-
Other terms not defined in IS0 7345 or IS0 9251:
parent or effective thermal conductivity of a
material.
1.3.1 thermally homogeneous medium: Is one in
4.3.7 steady-state heat transfer property: Generic
which thermal conductivity [A] is not a function of
term to identify one of the following properties:
the position within the medium but may be a func-
thermal resistance, transfer factor, thermal conduc-
tion of direction, time and temperature.
tivity, thermal resistivity, thermal transmissivity,
thermal conductance, mean thermal conductivity.
1.3.2 thermally isotropic medium: Is one in which
4.3.8 room temperature: Generic term to identify a
thermal conductivity [A] is not a function of direction
mean test temperature of a measurement such that
but may be a function of the posItion with the me-
a man in a room would regard it comfortable if it
were the temperature of that room.
dium, of time and of the temperature ([A] is defined
through a single value R in each point).
4.3.9 ambient temperature: Generic term to identify
the temperature in the vicinity of ihe edge of the
1.3.3 thermally stable medium: Is one in which
specimen or in the vicinity of the whole apparatus.
This temperature is the temperature within the cab-
thermal conductivity R or [A.] is not a function of
inet where the apparatus is enclosed or that of the
time, but may be a function of the co-ordinates, of

the temperature and, when applicable, of the direc- laboratory for non-enclosed apparatus.

tion.
4.3.10 operator: Person responsible for carrying

1.3.4 mean thermat conductivity of a specimen: Is out the test on a heat flow meter apparatus and for

the property defined in steady-state conditions in a the presentation through a report of measured re-

body that has the form of a slab bounded by two sults.
---------------------- Page: 10 ----------------------
IS0 8301:1991(E)

data user: Person involved in the application meet predefined performance limits for the appara-

1.3.11
tus in assigned test conditions and who identifies
and interpretation of measured results to judge ma-
terial or system performance. test procedures to verify the predicted apparatus
accuracy.
1.3.12 designer: Person who develops the
constructional details of an apparatus in order to
1.4 Symbols and units
Quantity Units
Symbol -
A Area measured on a selected isothermal surface, or metering area m*
J/(kg-K)
Specific heat capacity
Thickness of specimen measured along a path normal to isothermal
surfaces m
Thickness for each specimen in a two-specimen configuration HFM ap-
paratus
d Mean thickness of a pair of two specimens
‘rn
Thickness of specimens designated .r, , .r2 , . . . . .r5 m
d, ) d2 , . . . ) d5
Maximum allowable distance-between hot and cold plates during the test
e Heat flow meter output
W/(mVm* )
Calibration factor of the heat flow meter
Length of the side of heat flow meter(s) m
Length of the side of heat flow meter metering area m
n7, Relative mass change after conditioning
Relative mass change due to conditioning after drying
Relative mass change after drying
Relative mass change of a specimen during the test
Mass in as-received condition
Ml kg
Mass after drying
Mass after conditioning
Mass after test
Mass of dried or conditioned material, immediately before test
W/m?
Density of heat flow-rate
Density of heat flow-rate for each specimen in a two-specimen config-
yI 1 q’l
uration HFM apparatus W/m*
m-K/W
Y Thermal resistivity
Y Average thermal resistivity in a two-specimen configuration HFM appa-
avg
ratus m-K/W
R Thermal resistance m* -l m* .l Thermal resistance of the standard specimen
Thermal resistance of the unknown specimen m* 4 Total thermal resistance in a two-specimen configuration HFM apparatus m* 4 Set of specimens of different thicknesses
s-2 7 .“7 s-5
Sl '
W/(m.K)
Transfer factor of a specimen
7;, = (7; + 7; )/2 Mean temperature u
7 -I, , Y, Hot side temperatures for each specimen in a two-specimen configura-
tion HFM apparatus
T12 , T”, Cold side temperature for each specimen in a two-specimen configura-
tion HFM apparatus
Mean temperature of specimen (‘) in a two-specimen configuration HFM
T’m
apparatus
Tf?, Mean temperature of specimen 1”) in a two-specimen configuration HFM
apparatus
---------------------- Page: 11 ----------------------
- IS0 8301:1991(E)
Symbol Quantity Units
V Volume m3
Ad Increment of thickness rn

6d = (d’ - d” )/2 Mean thickness difference of specimens (‘) and (“) in a two-specimen

configuration HFM apparatus m
6R Deviation of thermal conductivity at mean temperature 7; of specimens
(‘) and (“) W/(m.K)

6Tm = (T’, -T”, )I2 Mean deviation between the mean temperature of specimen (‘) and (“) K

67’ = (AT’ -AT’ j/2 Mean deviation between the temperature differences of specimens (‘) K

and (“)
AR Increment of thermal resistance m* -KM/
AT= T,-T2 Temperature difference K

AT’ , AT” Temperature differences for each specimen (‘) and (“) in a two-specimen

configuration HFM apparatus
Be mV/(W.m* )
Sensitivity coefficient of the HFM
0 Heat flow-rate W
Heat flow-rate with unknown specimen W
Heat flow rate with “standard” or “reference” specimen
Qis
a Thermal conductivity W/(m.K)
R’ , R” Thermal conductivity for each specimen (‘) and (“) in a two-specimen
W/( m-K
configuration HFM apparatus
W/(nvK*
First order temperature derivative of R (T)
W-l
. .
Second order temperature derivative of 2 (T) W/(m.K3 )
473
a Average thermal conductivity in a two-specimen configuration HFM ap-
paratus W/( m-K)
Mean thermal conductivity of a specimen or thermal conductivity at the
lrn
W/( m-K)
mean temperature 7-m
Mean thermal conductivity of specimens (‘) and (“) measured in a
guarded hot plate apparatus W/( In-K)
W/(mK)
Thermal transmissivity of a material
Thermal conductance W/(m* SK)
Density of the dry material as tested kg!ms
kg/m3
Density of the material after conditioning
Product of as-tested density and specific heat of the specimen J/[r+ SK)
P‘CS
Porosity
Local porosity
I ?I
Indexes used to refer to properties of the first and the second spec imen
0 (
in a two-specimen configuration HFM apparatus
---------------------- Page: 12 ----------------------
IS0 8301 :1991 (E)
1.5.3.1 The reproducibility of subsequent measure-
1.5 Significance
ments made by the apparatus on a specimen main-
tained within the apparatus without change in test
conditions is normally much better than 1 %. When
1.5.1 Factors influencing thermal properties
measurements are made on the same reference
specimen removed and then mounted again after
The thermal tra nsmission properties of a specimen
long time intervals. the reproducibility of measure-
of m aterial may
ments is normally better than + I %. This larger
figure is due to minor changes-in test conditions
- vary due to variab ility of the composition of the
such as the pressure of the plates and heat flow
mate rials or sampl es of it
meter on the specimen (that affects contact resist-
ances), and the relative humidity of the air around
- be affected by moisture or other factors;
the specimen (that affects its moisture content).
These levels of reproducibility are required to iden-
- change with time;
tify errors in the method and are desirable in quality
control application.
- change with mean temperature;

- depend upon the prior thermal history. 1.5.3.2 The accuracy of the calibration of heat flow

meter apparatus is normally within -& 2 % when the
It must be recognized, therefore, that the selection
mean temperature of the test is near the room tem-
of a typical value of heat transfer properties repre-
perature.
sentative of a material, in a particular application,

shall be based on a consideration of these factors The accuracy of calibration is mainly due to the ac-

and will not necessarily apply without modification
curacy of the guarded hot plate method when
to all service conditions.
measuring the properties of reference specimens.
As an example this method provides that the heat
1.5.3.3 As a consequence this method is capable
transfer properties shall be obtained on dried spec-
of determining the heat transfer properties within
imens, although in service such conditions may not
+ 3 % when the mean temperature of the test is
be realized. Even more basic is the dependence of
near the room temperature.
the heat transfer properties on variables such as
mean temperature and temperature difference. Such
dependence should be measured or the test made 1.54 Calibration procedure
under conditions typical of use.
One of the following procedures shall be followed.
1.52 Sampling
154.1 The test-laboratory apparatus shall be cali-
brated (see 2.4) within 24 h before or after the test
Heat transfer properties need adequate information
using calibration standards that have been issued
to be considered representative of a material. A
by a recognized standard laboratory. Stability of
heat transfer property of a material can be deter-
calibration standards depends upon the type of ma-
mined by a single measurement only if the sample
terial: some calibration standards have been suc-
is typical of the material and the specimen(s) is (are)
cessfully used over 20 years but it is suggested to
typical of the sample.
check them at least each 5 years. The reported test
and the apparatus calibration test shall be carried
The procedure for selecting the sample should
out using approximately the same hot- and cold-side
normally be specified in the material specification.
temperatures as were used in the official calibration
The selection of the specimen from the sample may
of the standards.
be partly specified in the material specification.
As sampling is beyond the scope of this method,
1.5.4.2 Where both short- and long-term stabilities
when the problem is not covered by a material
of the heat flow meter have been proved to be better
specification, reference shall be made to appropri-
than + I % of the reading, the heat flow meter ap-
ate documents.
paratus may be calibrated at less frequent intervals,
for example 15 d to 30 d. The specimens so tested
cannot be reported until after the calibration follow-
1.5.3 Accuracy and reproducibility
ing the test and then only if the change in calibration
from the previous test is less than 1 %.
Evaluation of the accuracy of the method is complex

and is a function of the apparatus design, of the re- The average of the two calibrations shall be used

lated instrumentation and of the type of specimens as the calibration factor and the specimens tested

with this value. When the change in calibration is
under test. The accuracy and the calibration should
greater than + 1 %, test results from this interval
be a function of the reference material.
---------------------- Page: 13 ----------------------
- IS0 8301:1991(E)
shall be considered void and tests repeated in ac-
1.6.5 The thermal conductivity of the specimen(s)
cordance with 1.5.4.1.
may be also computed if the conditions of the defi-
nition are met and the thickness dof the specimens
is known.
1.6 Principle
1.6.6 The application of the method is limited by
the capability of the apparatus of producing
unidirectional constant density of heat flow-rate in
1.6.1 The heat flow meter apparatus tends to es-
the specimens and by the accuracy in the measure
tablish a unidirectional uniform density of heat flow-
of temperature, thickness, emf produced by heat
rate which simultaneously crosses the central
flow meter, etc.
metering area of one (or two) heat flow mmeter(s) and
the central area of one (or two nearly identical)
1.6.7 Another set of limits is due to the specimens,
specimen(s) in the form of slab(s) when tested in
as they are not exactly of the same thickness (in the
steady-state conditions of constant mean temper-
case of two-specimen apparatus); nor is the larger
ature and constant temperature difference between
surface ever perfectly flat, or perfectly parallel.
one heating unit and one cooling unit bordering the
assembly of the specimen(s) and heat flow meter(s).
1.7 Limitations due to apparatus
1.6.2 This is a secondary or relative method, since
The use of apparatus shall be limited to a number
the ratio of the thermal re,sistance of the
of factors related to the calibration and to the limi-
specimen(s) to that of a standard specimen(s) is
tations on specimen thickness.
measured. The thermal resistance o
...

SLOVENSKI STANDARD
SIST ISO 8301:1997
01-december-1997
7RSORWQDL]RODFLMD'RORþDQMHWRSORWQHXSRUQRVWLLQVRURGQLKODVWQRVWLY
VWDFLRQDUQHPVWDQMX0HULOQLNWRSORWQHJDWRND

Thermal insulation -- Determination of steady-state thermal resistance and related

properties -- Heat flow meter apparatus

Isolation thermique -- Détermination de la résistance thermique et des propriétés

connexes en régime stationnaire -- Méthode fluxmétrique
Ta slovenski standard je istoveten z: ISO 8301:1991
ICS:
27.220 Rekuperacija toplote. Heat recovery. Thermal
Toplotna izolacija insulation
SIST ISO 8301:1997 en

2003-01.Slovenski inštitut za standardizacijo. Razmnoževanje celote ali delov tega standarda ni dovoljeno.

---------------------- Page: 1 ----------------------
SIST ISO 8301:1997
---------------------- Page: 2 ----------------------
SIST ISO 8301:1997
INTERNATIONAL
STANDARD
First edition
1991-08-01
Thermal insulation - Determination of
steady-state thermal resistance and related
properties - Heat flow meter apparatus
- lXfermir7ation de la kisfance fhermique et des
lsola fion 117ermique
propriMs connexes en regime stationnaire -- M&ode fluxm6trique
.--
-- --
---- __-.----.-- ------- ------ -. -----m-------w- ----
- --- . ..--
.-- . -.-_
Reference number
.- .--. --___ --_ IS0 8301:1991(E)
---------------------- Page: 3 ----------------------
SIST ISO 8301:1997
IS0 8301:1991(E)
Contents

Section 1 General . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ...*....

..................................... 1
1.1 Scope .........................................................

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

1.2 Normative references

1.3 Definitions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ...*....

1.4 Symbols and units I...................................................................

1.5 Significance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

1.6 Principle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..-.........................

1.7 Limitations due to apparatus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

1.8 Limitations due to the specimens
. . . . . . . . . . . . . . . . . ..*.................*.......... 9
Section 2 Apparatus and calibration
. . . . . . . . . . . . . . . . 9

2.1 General . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9

2.2 Apparatus

Guidelines for apparatus design . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

2.3
o........... 16

2.4 Calibration . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

2.5 Performance check ..,.......,...........,.........................................

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Section 3 Test procedures
. . . . . . . . . . . . . . 21

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..~...................................

3.1 General
.............. 21
3.2 Test specimens .......................................................
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

3.3 Test method
. . . . . . . . . . . . . . . . . .
3.4 Procedures requiring multiple measurements
....... .............. 26
......................................................
3.5 Calculations
.............. 27
3.6 Test report ...............................................................
0 IS0 1991

All rights reserved. No part of this publication may be reproduced or utilized in any form

or by any means, electronic or mechanical, including photocopying and microfilm, without

permission in writing from the publisher.
International Organization for Standardization
Case Postale 56 l CH-1211 Geneve 20 l Switzerland
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 4 ----------------------
SIST ISO 8301:1997
IS0 8301:1991(E)
Annexes
A Limit values for apparatus performance and testinq conditions 29

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32

B Heat flow meters
C Guidelines for estimation of maximum thickness of specimens in

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34

heat flow meter apparatus

D Thermocouples . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

E Bibliography
. . .
III
---------------------- Page: 5 ----------------------
SIST ISO 8301:1997
IS0 8301:1991(E)
Foreword
IS0 (the International Organization for Standardization) is a worldwide
federation of national standards bodies (IS0 member bodies). The work
of preparing International Standards is normally carried out through IS0
technical committees. Each member body interested in a subject for
which a technical committee has been established has the right to be
represented on that committee. International organizations, govern-
mental and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the
work. IS0 collaborates closely with the International Electrotechnical
Commission (IEC) on all matters of electrotechnical standardization.
Draft International Standards adopted by the technical committees are
circulated to the member bodies for voting. Publication as an Interna-
tional Standard requires approval by at least 75 % of the member bodies
casting a vote.
International Standard IS0 8301 was prepared by Technical Committee
ISO/TC 163, Thermal insulation.
Annex A forms an integral part of this International Standard. Annexes
B, C, D and E are for information only.
---------------------- Page: 6 ----------------------
SIST ISO 8301:1997
IS0 8301:1991(E)
Introduction
0.1 Document subdivision
This International Standard is divided into three sections representing
the most comprehensive assembly of information required to use the
heat flow meter apparatus:
Section 1: General considerations
Section 2: Apparatus and calibration
Section 3: Test procedures
While the user of the method may need to concentrate only on
section 3 for test purposes, he must also be familiar with the other two
in order to obtain accurate and precise results. He must be particularly
knowledgeable about the general requirements. Section 2 is directed
towards the constructor of the apparatus, but he also, in order to build
good apparatus, must be familiar with the other sections.
* 02 . Heat transfer and measured properties
A large number of tests are run on light-density porous materials. In
such cases the actual heat transfer within them can involve a complex
combination of different contributions of
radiation;
conduction both in the solid and in the gas phase;
convection (in some operating conditions);
plus their interaction, together with mass transfer, especially in moist
materials. Therefore, the heat transfer property, very often improperly
called “thermal conductivity”, calculated from a defined formula and the
results of measurements of heat transfer rate, temperature difference
and dimensions for a specimen may be not an intrinsic property of the
material itself. This property, in accordance with IS0 9288, should
therefore be called the “transfer factor” as it may depend on the test
conditions (the transfer factor is often referred to elsewhere as apparent
or effective thermal conductivity). The transfer factor may have a signif-
icant dependence on the thickness of the specimen and/or on the tem-
perature difference for the same mean test temperature.
Heat transfer bv radiation is the first source of dependence of the
transfer factor, on specimen thickness. As a consequence, not only the
material properties but also the radiative characteristics of the surfaces
bounding the specimen influence results. Thermal resistance is there-
fore the’ property that better describes the thermal behaviour of the
---------------------- Page: 7 ----------------------
SIST ISO 8301:1997
IS0 8301:1991(E)
specimen, provided that it is accompanied by information on the
bounding s ‘urfaces.
If there is any possibility of the onset of convection within the specimen
(e.g. in light mineral wool for low temperatures), the apparatus orien-
tation, the thickness and the temperature difference can influence both
the transfer factor and the thermal resistance. In such cases, as a min-
imum it is required that the geometry and the boundary conditions of the
specimen tested be fully specified, even though information supplied in
the test procedures -does not cover these test conditions in detail. In
addition, it will take considerable knowledge to evaluate the measure-
ment as such, especially when applying the measured values in prac-
tice.
The influence of moisture within a specimen on the heat transfer during
a measurement is also a very complex matter. Dried specimens only
therefore ought to be tested according to standard procedures. Meas-
urements on moist materials need additional precautions not covered
in detail in this International Standard.
The knowledge of the physical principles is also extremely important
when a heat transfer property, determined by this test method, is used
to predict the thermal behaviour of a specific material in a practical ap-
plication even though other factors such as workmanship can influence
this behaviour.
0.3 Background required
The design and subsequent correct operation of a heat flow meter (HFM)
apparatus (see 1.6.1 and 2.2.2) to obtain correct results and the inter-
pretation of experimental results is a complex subject requiring great
care. It is recommended that the designer, operator and user of meas-
ured data of the HFM apparatus should have a thorough background of
knowledge of heat transfer mechanisms in the materials, products and
systems being evaluated, coupled with experience of electrical and
temperature measurements particularly at low signal levels. Good lab-
oratory practice in accordance with general test procedures should also
be maintained.
The in-depth knowledge in each area cited may be different for the de-
signer, operator, and data user.
0.4 Design, size, and national standards
Many different designs of heat flow meter apparatus exist worldwide to
conform to present national standards. Continuing researc:h and devel-
opment is in progress to improve the apparatus and measurement
techniques. Thus it is not practical to mandate a specific design or size
of apparatus especially as total requirements may vary quite widely.
0.5 Guidelines supplied
Considerable latitude both in the temperature range and in the geom-
etry of the apparatus is given to the designer of new equipment since
various forms have been found to give comparable results. It is rec-
ommended that designers of new apparatus carefully read the compre-
hensive literature cited in annex E. After completion of new apparatus
it is recommended that it should be checked by undertaking tests on one
or more of the various reference materials of different thermal resist-
ance levels now available. This International Standard outlines only the
mandatory requirements necessary to design and operate heat flow
meter apparatus in order to provide correct results. A table summariz-
ing limit values for the apparatus performance and testing conditions
---------------------- Page: 8 ----------------------
SIST ISO 8301:1997
IS0 8301:1991(E)
stated in this International Standard is supplied in annex A. It also in-
cludes recommended procedures and practices plus suggested speci-
men dimensions which together should enhance general measurement
levels and assist in improving inter-laboratory comparison and
collaborative measurement programmes.
vii
---------------------- Page: 9 ----------------------
SIST ISO 8301:1997
This page intentionally left blank
---------------------- Page: 10 ----------------------
SIST ISO 8301:1997
Thermal insulation - Determination of steady-state thermal
resistance and related properties - Heat flow meter
apparatus
Section 1: General
of this International Standard. At the time of publi-
1.1 Scope
cation, the editions indicated were valid. All stan-
dards are subject to revision, and parties to
1.1.1 This International Standard defines the use
agreements based on this International Standard
of the heat flow meter method (see 2.2.2) to measure
are encouraged to investigate the possibility of ap-
the steady-state heat transfer through flat slab
plying the most recent editions of the standards in-
specimens and the calculation of the heat transfer
dicated below. Members of IEC and IS0 maintain
properties of specimens.
registers of currently valid International Standards.
This is a secondary or relative method since the ra-
IS0 7345: 1987, Thermal irutllation --. Physical quan-
tio of the thermal resistance of the specimen(s) to
tities and definitions.
that of a standard specimen(s) is measured.

Reports conforming to this standard test method IS0 8302: 199 1, Thermal insulation -- Determination

shall refer to specimens with thermal resistance of steady-state thermal resistance and related prop-

greater than 0,l m*-K/W provided that thickness erties - Guarded hot plate apparatus.

limits given in 1.7.2 are not exceeded.
IS0 9229:- ‘1 , Thermal insulation -- Materials. pro-
ducts and systems -- Vocabulary.
1.1.2 If the specimens satisfy the requirements
outlined in 1.8.1, the resultant proper-ties shall be
IS0 9251:1987, Thermal insulation -- Heat transfer
described as the thermal conductance and thermal
conditions and properties of materials -
resistance of the specimen.
Vocabulary.
1.1.3 If the specimens satisfy the requirements of
IS0 9288:1989, Thermal insulation - Heat transfer by
1.8.2, the resultant properties shall be described as
radiation - Physical quantities and definitions.
the mean thermal conductivity of the specimen be-
ing evaluated.
IS0 9346:1987, Thermal insulation -- Mass transfer
-- Physical quantities and definitions.
Il.4 If the specimens satisfy the requirements of
1.8.3, the resultant property may be described as the
thermal conductivity or the transmissivity of the
1.3 Definitions
material being evaluated.
For the purposes of this International Standard, the
1.2 Normative references
following definitions apply.
The following quantities are defined in IS0 7345 or
The following standards contain provisions which,
through reference in this text, constitute provisions IS0 9251:
1) To be published.
---------------------- Page: 11 ----------------------
SIST ISO 8301:1997
- IS0 8301:1991(E)
parallel, flat isothermal faces and by adiabatic
Quantity Symbol Units
edges perpendicular to the faces, that is made of a
Heat flow-rate @ W
material thermally homogeneous, isotropic (or
Density of heat flow-rate W/m* anisotropic with a symmetry axis perpendicular to
the faces), stable only within the precision of a
Thermal resistancel) R m* *K/W
measurement and the time required to execute it,
Thermal conductance
A W/(m* .K)
Thermal conductivity*) R W/(m*K)
and with thermal conductivity R or [A] consiant or a
linear function of temperature.
Thermal resistivity Y m-K/W
Porosity
4.3.5 transfer factor of a specimen: Is defined by
Local porosity
c/ 4
1) In some cases it may be necessary to consider c -
7 - - - -$- W(m.K)
,. -
also the temperature difference divided by the heat
flow rate; no special symbol is assigned to this quan-
It depends on experimental conditions and charac-
tity, sometimes also called resistance.
terizes a specimen in relation with the combined
2) In the most general case i and grad 7’do not
conduction and radiation heat transfer. It is often

have the same orientation (; is not defined through a referred to elsewhere as measured, equivalent, ap-

single constant R but through a matrix of constants);
parent or effective thermal conductivity of a speci-
moreover conductivity changes while changing pos-
men.
ition within the body, while changing the temperature
and changes with time.
1.3.6 thermal transmissivity of a material: It is de-
fined by
The following definitions related to material proper-
ties are given in IS0 9251:
/ = g W/(m.K)
porous medium
when A&AR is independent of the thickness d. It is
homogeneous medium
independent of experimental conditions and charac-
homogeneous porous medium
terizes an insulating material in relation with com-
heterogeneous medium
bined conduction and radiation. Thermal
isotropic medium
transmissivity can be seen as the limit reached by
anisotropic medium
the transfer factor in thick layers where combined
stable medium
conduction and radiation heat transfer takes place.
It is often referred to elsewhere as equivalent, ap-
Other terms not defined in IS0 7345 or IS0 9251:
parent or effective thermal conductivity of a
material.
1.3.1 thermally homogeneous medium: Is one in
4.3.7 steady-state heat transfer property: Generic
which thermal conductivity [A] is not a function of
term to identify one of the following properties:
the position within the medium but may be a func-
thermal resistance, transfer factor, thermal conduc-
tion of direction, time and temperature.
tivity, thermal resistivity, thermal transmissivity,
thermal conductance, mean thermal conductivity.
1.3.2 thermally isotropic medium: Is one in which
4.3.8 room temperature: Generic term to identify a
thermal conductivity [A] is not a function of direction
mean test temperature of a measurement such that
but may be a function of the posItion with the me-
a man in a room would regard it comfortable if it
were the temperature of that room.
dium, of time and of the temperature ([A] is defined
through a single value R in each point).
4.3.9 ambient temperature: Generic term to identify
the temperature in the vicinity of ihe edge of the
1.3.3 thermally stable medium: Is one in which
specimen or in the vicinity of the whole apparatus.
This temperature is the temperature within the cab-
thermal conductivity R or [A.] is not a function of
inet where the apparatus is enclosed or that of the
time, but may be a function of the co-ordinates, of

the temperature and, when applicable, of the direc- laboratory for non-enclosed apparatus.

tion.
4.3.10 operator: Person responsible for carrying

1.3.4 mean thermat conductivity of a specimen: Is out the test on a heat flow meter apparatus and for

the property defined in steady-state conditions in a the presentation through a report of measured re-

body that has the form of a slab bounded by two sults.
---------------------- Page: 12 ----------------------
SIST ISO 8301:1997
IS0 8301:1991(E)

data user: Person involved in the application meet predefined performance limits for the appara-

1.3.11
tus in assigned test conditions and who identifies
and interpretation of measured results to judge ma-
terial or system performance. test procedures to verify the predicted apparatus
accuracy.
1.3.12 designer: Person who develops the
constructional details of an apparatus in order to
1.4 Symbols and units
Quantity Units
Symbol -
A Area measured on a selected isothermal surface, or metering area m*
J/(kg-K)
Specific heat capacity
Thickness of specimen measured along a path normal to isothermal
surfaces m
Thickness for each specimen in a two-specimen configuration HFM ap-
paratus
d Mean thickness of a pair of two specimens
‘rn
Thickness of specimens designated .r, , .r2 , . . . . .r5 m
d, ) d2 , . . . ) d5
Maximum allowable distance-between hot and cold plates during the test
e Heat flow meter output
W/(mVm* )
Calibration factor of the heat flow meter
Length of the side of heat flow meter(s) m
Length of the side of heat flow meter metering area m
n7, Relative mass change after conditioning
Relative mass change due to conditioning after drying
Relative mass change after drying
Relative mass change of a specimen during the test
Mass in as-received condition
Ml kg
Mass after drying
Mass after conditioning
Mass after test
Mass of dried or conditioned material, immediately before test
W/m?
Density of heat flow-rate
Density of heat flow-rate for each specimen in a two-specimen config-
yI 1 q’l
uration HFM apparatus W/m*
m-K/W
Y Thermal resistivity
Y Average thermal resistivity in a two-specimen configuration HFM appa-
avg
ratus m-K/W
R Thermal resistance m* -l m* .l Thermal resistance of the standard specimen
Thermal resistance of the unknown specimen m* 4 Total thermal resistance in a two-specimen configuration HFM apparatus m* 4 Set of specimens of different thicknesses
s-2 7 .“7 s-5
Sl '
W/(m.K)
Transfer factor of a specimen
7;, = (7; + 7; )/2 Mean temperature u
7 -I, , Y, Hot side temperatures for each specimen in a two-specimen configura-
tion HFM apparatus
T12 , T”, Cold side temperature for each specimen in a two-specimen configura-
tion HFM apparatus
Mean temperature of specimen (‘) in a two-specimen configuration HFM
T’m
apparatus
Tf?, Mean temperature of specimen 1”) in a two-specimen configuration HFM
apparatus
---------------------- Page: 13 ----------------------
SIST ISO 8301:1997
- IS0 8301:1991(E)
Symbol Quantity Units
V Volume m3
Ad Increment of thickness rn

6d = (d’ - d” )/2 Mean thickness difference of specimens (‘) and (“) in a two-specimen

configuration HFM apparatus m
6R Deviation of thermal conductivity at mean temperature 7; of specimens
(‘) and (“) W/(m.K)

6Tm = (T’, -T”, )I2 Mean deviation between the mean temperature of specimen (‘) and (“) K

67’ = (AT’ -AT’ j/2 Mean deviation between the temperature differences of specimens (‘) K

and (“)
AR Increment of thermal resistance m* -KM/
AT= T,-T2 Temperature difference K

AT’ , AT” Temperature differences for each specimen (‘) and (“) in a two-specimen

configuration HFM apparatus
Be mV/(W.m* )
Sensitivity coefficient of the HFM
0 Heat flow-rate W
Heat flow-rate with unknown specimen W
Heat flow rate with “standard” or “reference” specimen
Qis
a Thermal conductivity W/(m.K)
R’ , R” Thermal conductivity for each specimen (‘) and (“) in a two-specimen
W/( m-K
configuration HFM apparatus
W/(nvK*
First order temperature derivative of R (T)
W-l
. .
Second order temperature derivative of 2 (T) W/(m.K3 )
473
a Average thermal conductivity in a two-specimen configuration HFM ap-
paratus W/( m-K)
Mean thermal conductivity of a specimen or thermal conductivity at the
lrn
W/( m-K)
mean temperature 7-m
Mean thermal conductivity of specimens (‘) and (“) measured in a
guarded hot plate apparatus W/( In-K)
W/(mK)
Thermal transmissivity of a material
Thermal conductance W/(m* SK)
Density of the dry material as tested kg!ms
kg/m3
Density of the material after conditioning
Product of as-tested density and specific heat of the specimen J/[r+ SK)
P‘CS
Porosity
Local porosity
I ?I
Indexes used to refer to properties of the first and the second spec imen
0 (
in a two-specimen configuration HFM apparatus
---------------------- Page: 14 ----------------------
SIST ISO 8301:1997
IS0 8301 :1991 (E)
1.5.3.1 The reproducibility of subsequent measure-
1.5 Significance
ments made by the apparatus on a specimen main-
tained within the apparatus without change in test
conditions is normally much better than 1 %. When
1.5.1 Factors influencing thermal properties
measurements are made on the same reference
specimen removed and then mounted again after
The thermal tra nsmission properties of a specimen
long time intervals. the reproducibility of measure-
of m aterial may
ments is normally better than + I %. This larger
figure is due to minor changes-in test conditions
- vary due to variab ility of the composition of the
such as the pressure of the plates and heat flow
mate rials or sampl es of it
meter on the specimen (that affects contact resist-
ances), and the relative humidity of the air around
- be affected by moisture or other factors;
the specimen (that affects its moisture content).
These levels of reproducibility are required to iden-
- change with time;
tify errors in the method and are desirable in quality
control application.
- change with mean temperature;

- depend upon the prior thermal history. 1.5.3.2 The accuracy of the calibration of heat flow

meter apparatus is normally within -& 2 % when the
It must be recognized, therefore, that the selection
mean temperature of the test is near the room tem-
of a typical value of heat transfer properties repre-
perature.
sentative of a material, in a particular application,

shall be based on a consideration of these factors The accuracy of calibration is mainly due to the ac-

and will not necessarily apply without modification
curacy of the guarded hot plate method when
to all service conditions.
measuring the properties of reference specimens.
As an example this method provides that the heat
1.5.3.3 As a consequence this method is capable
transfer properties shall be obtained on dried spec-
of determining the heat transfer properties within
imens, although in service such conditions may not
+ 3 % when the mean temperature of the test is
be realized. Even more basic is the dependence of
near the room temperature.
the heat transfer properties on variables such as
mean temperature and temperature difference. Such
dependence should be measured or the test made 1.54 Calibration procedure
under conditions typical of use.
One of the following procedures shall be followed.
1.52 Sampling
154.1 The test-laboratory apparatus shall be cali-
brated (see 2.4) within 24 h before or after the test
Heat transfer properties need adequate information
using calibration standards that have been issued
to be considered representative of a material. A
by a recognized standard laboratory. Stability of
heat transfer property of a material can be deter-
calibration standards depends upon the type of ma-
mined by a single measurement only if the sample
terial: some calibration standards have been suc-
is typical of the material and the specimen(s) is (are)
cessfully used over 20 years but it is suggested to
typical of the sample.
check them at least each 5 years. The reported test
and the apparatus calibration test shall be carried
The procedure for selecting the sample should
out using approximately the same hot- and cold-side
normally be specified in the material specification.
temperatures as were used in the official calibration
The selection of the specimen from the sample may
of the standards.
be partly specified in the material specification.
As sampling is beyond the scope of this method,
1.5.4.2 Where both short- and long-term stabilities
when the problem is not covered by a material
of the heat flow meter have been proved to be better
specification, reference shall be made to appropri-
than + I % of the reading, the heat flow meter ap-
ate documents.
paratus may be calibrated at less frequent intervals,
for example 15 d to 30 d. The specimens so tested
cannot be reported until after the calibration follow-
1.5.3 Accuracy and reproducibility
ing the test and then only if the change in calibration
from the previous test is less than 1 %.
Evaluation of the accuracy of the method is complex

and is a function of the apparatus design, of the re- The average of the two calibrations shall be used

lated instrumentation and of the type of specimens as the calibration factor and the specimens tested

with this value. When the change in calibration is
under test. The accuracy and the calibration should
greater than + 1 %, test results from this interval
be a function of the reference material.
---------------------- Page: 15 ----------------------
SIST ISO 8301:1997
- IS0 8301:1991(E)
shall be considered void and tests repeated in ac-
1.6.5 The thermal conductivity of the specimen(s)
cordance with 1.5.4.1.
may be also computed if the conditions of the defi-
nition are met and the thickness dof the specimens
is known.
1.6 Principle
1.6.6 The application of the method is limited by
the capability of the apparatus of producing
unidirectional constant density of heat flow-rate in
1.6.1 The heat flow meter apparatus tends to es-
the specime
...

ISO
NORME
8301
INTERNATIONALE
Première édition
1991-08-01
----.--v---P-_- ----.--------
Isolation thermique - Détermination de la
résistance thermique et des propriétés connexes
- Méthode fluxmétrique
en régime stationnaire
thermal resistance
Thermal ins ulafion - Determination of sfeady-state
- Heat f7ow meter apparatus
and rela ted properties
.--
__.-- p-v-
--- _----. .--- -.-~-~ ------------ --- .__-_._-_-
P-1_
---..-_---
--_. -_-_...-
Numero de référence
_I^__ I’L .-..._..- z:-’ I-T
_. _ _ __ _ IS0 8301:1991(F)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 8301:1991(F)
Sommaire
Page

Généralités .......................................................................... 1

Section 1
............................... ................................... 1
1.1 Domaine d’application
.............................. ................................... 1
1.2 Références normatives
......................................................... 2
1.3 Définitions ........................

1.4 Symboles et unités ...................... ............................................ 3

........ ....................................................... 5
1.5 Signification ...............

..................................................................................... 6

1.6 Principe
,.....,.............. 6
1.7 Limitations dans l’utilisation de l’appareillage

1.8 Limitations dues aux éprouvettes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..*................

Appareils et étalonnage ,..,.,.,.....,......,..,......~................,,. 10
Section 2
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..*........ 10
2.1 Généralités . . . . . . . . . . . . . . ..<.................

2.2 Appareil .,.. ,.................................. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10

2.3 Instructions pour la conception de l’appareil ...................... 17

............................................................... ...... ........ 18

2.4 Étalonnage
............................... .............. 20
2.5 Vérification des performances
.,..........l...............................,............ 23
Section 3 Procédures d’essai

3.1 Généralités ..,..............................,............................ . . . . . . . . . . . . . . . 23

3.2 Éprouvettes d’essai ................................................. .............. 23

3.3 Méthode d’essai . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . *..*.*..................... .a.... . . . <. . . . 26

3.4 Procédures nécessitant des mesurages multiples . . . . . . . . . . . . . 27

3.5 Calculs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28

........................... ........................................... 30
3.6 Rapport d’essai
0 ISO 1991

Droits de reproduction réservés. Aucune partie de cette publication ne peut etre repro-

duite ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, ékctronique ou

mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l’accord écrit de I’kditeur.

Organisation internationale de normalisation
Case Postale 56 + CH-121 1 Genève 20 l Suisse
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 8301:1991(F)
Annexes
Valeurs limites des performances de l’appareil et des conditions
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..*..........s..

d’essais . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

B Fluxmètres
C Indications pour l’estimation de l’épaisseur maximale des
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
éprouvettes dans l’appareil à fluxmètre

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

D Thermocouples
.............. ...............................................................
E Bibliographie
. . .
III
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 8301:1991(F)
Avant-propos
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération
mondiale d’organismes nationaux de normalisation (comités membres
de I’ISO). L’élaboration des Normes internationales est en général
confiée aux comités techniques de I’ISO. Chaque comité membre inté-
ressé par une étude a le droit de faire partie du comité technique créé
à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non
gouvernementales, en liaison avec l’lS0 participent également aux tra-
vaux. L’ISO collabore étroitement avec la Commission électrotechnique
internationale (CEI) en ce qui concerne la normalisation électrotech-
nique.
Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techni-
ques sont soumis aux comités membres pour vote. Leur publication
comme Normes internationales requiert l’approbation de 75 % au moins
des comités membres votants.
La Norme internationale ISO 8301 a été élaborée par le comité techni-
que ISO/TC 163, Isolation thermique.
L’annexe A fait partie intégrante de la pré sente Not me interna tionale.
Les annexes B, E sont don nées uniq ueme nt à titre d’infor mation.
C, D et
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 8301:1991 (F)
Introduction
0.1 Structure du document
La présente Norme internationale comprend trois sections englobant les
informations les plus complètes qu’il a été possible de rassembler et
qui sont nécessaires à l’utilisation de l’appareil à fluxmètre, à savoir:
Section 1: Considérations générales
Section 2: Appareils et étalonnage
Section 3: Procédures d’essai
Bien que l’utilisateur de la méthode puisse avant tout centrer ses pré-
occupations sur la section 3 s’il désire réaliser des essais, il doit impé-
rativement se mettre au courant des deux autres sections, en vue
d’obtenir des résultats reproductibles et précis. En particulier! il doit
assimiler les connaissances concernant les conditions générales à ob-
server. La section 2 est destinée aux constructeurs d’appareils mais
ceux-ci, pour construire un appareil de qualité, devront Impérativement
se sentir concernks par les autres sections du document.
0.2 Transfert de chaleur et propriétés mesurées
Un grand nombre d’essais sont effectués sur des matC!riaux poreux et
de faible masse volumique. Dans ces cas, le transfert de chaleur qui
prend place dans ces matériaux peut être le résultat des contributions
complexes’ de divers modes de transfert, c’est-à-dire
- rayonnement.
conduction en phase solide et en phase gazeuse, et
convection (dans certaines conditions de service),
ainsi que de leurs interactions combinées à un transfert de masse, en
particulier dans les matériaux humides. Par conséquent, la propriété
thermique très souvent appelée de manière impropre ((conductivité
thermique),, calculée à partir d’une formule définie et à partir des ré-
sultats des mesures de flux thermique, de différence de température et
de dimensions obtenues pour une éprouvette donnée, peut ne pas être
une propriét6 intrinsèque du matériau lui-même. Cette propriété,
d’après I’ISO 9288, devrait donc être appelée ((facteur de transfert~~
puisqu’elle peut dépendre des conditions d’essai (on parle souvent
ailleurs du facteur de transfert comme étant la conductivité thermique
apparente ou effective). Le facteur de transfert peut dépendre de faFon
significative de l’épaisseur de l’éprouvette et/ou de la différence de
température, ceci pour des essais effectués à une même température
moyenne.
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 8301:1991 (F)
Le transfert de chaleur par rayonnement est la cause principale de
l’effet d’épaisseur sur le facteur de transfert. Par suite, non seulement
les propriétés du matériau, mais aussi les caractéristiques radiatives
des surfaces en contact avec l’éprouvette auront une influence sur les
résultats. La résistance thermique est par conséquent une propriété qui
caractésisera mieux le comportement thermique de l’éprouvette pourvu
qu’on l’accompagne des informations relatives aux surfaces en contact
avec celle-ci.
S’il y a possibilité de transfert convectif dans une éprouvette (par
exemple dans la laine minérale de faible masse volumique aux basses
températures), l’orientation de l’appareil, l’épaisseur et la différence de
température peuvent avoir une influence a la fois sur le facteur de
transfert et sur la résistance thermique. Dans ce cas, il est au minimum
indispensable de préciser complètement la géométrie et les conditions
aux limites de l’éprouvette à mesurer, même si l’information fournie
dans les procédures d’essai ne couvre pas en détail ces conditions
d’essai. De plus, l’estimation de la mesure nécessite des connaissances
considérables en particulier pour appliquer les valeurs mesurées dans
la pratique.
L’influence de l’humidité présente à l’intérieur d’une éprouvette sur le
transfert de chaleur pendant les mesures est aussi un sujet très com-
plexe. Par conséquent, seules des éprouvettes séchées sont à soumet-
tre à essais suivant les modes opératoires normalisés. Les mesurages
sur des matériaux humides nécessitent des précautions supplémentai-
res qui ne sont pas traitées en détail dans la présente Norme interna-
tionale.
La connaissance des principes physiques est également très importante
quand une propriété de transmission thermique déterminée par cette
méthode d’essai est utilisée pour prévoir le comportement thermique
d’un matériau spécifique donné dans une application pratique! même
si d’autres facteurs, tels que la pose, peuvent influencer ce compor-
tement.
03 . Connaissances requises
La conception et le fonctionnement correct d’un appareil à fluxmètre
(voir 1.6.1 et 2.2.2) en vue d’obtenir des résultats satisfaisants et I’inter-
prétation des résultats expérimentaux est une affaire complexe néces-
sitant un grand soin. II est recommandé que le concepteur, l’opérateur
et l’utilisateur des données mesurées de l’appareil à fluxmètre possè-
dent des bases approfondies de connaissance des mécanismes de
transfert de chaleur dans les matériaux, produits et systèmes concer-
nés, jointes à une expérience des mesures électriques et des mesures
de température, en particulier pour les signaux de faible niveau. Des
pratiques en laboratoire de bon niveau et en accord avec les procédu-
res d’essais générales doivent également être maintenues. Les
connaissances dans chaque domaine peuvent être différentes pour le
concepteur, l’opérateur et l’utilisateur des données.
04 . Conception, dimensions et normes nationales
De nombreuses conceptions différentes d’appareils à fluxmètre existent
de par le monde en vue de se conformer aux normes nationales ac-
tuelles. Des recherches et des actions de développement se poursui-
vent actuellement pour améliorer les appareils et les techniques de
mesure. II n’est donc pas réaliste d’imposer une conception particulière
ou une dimension donnée d’appareil, en particulier parce que les
conditions globales imposées peuvent varier de facon tout à fait consi-
dérable.
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 8301 :1991 (F)
0.5 Instructions fournies
Une latitude considérable est laissée au concepteur de nouveaux équi-
pements à la fois en ce qui concerne le domaine de température et la
géométrie de l’appareil, étant donné que des réalisations sous diffé-
rentes formes se sont déjà révélées capables de fournir des résultats
comparables. On recommande aux concepteurs de nouveaux appareils
de lire avec soin les sources citées dans l’annexe E. Après achèvement
d’un nouvel appareil, on recommande de procéder à sa vérification en
entreprenant des essais portant sur un ou plusieurs des matériaux de
référence actuellement disponibles et correspondant à des ordres de
grandeur différents de résistance thermique. La présente Norme inter-
nationale souligne seulement les conditions obligatoires à remplir pour
concevoir et faire fonctionner un appareil à fluxmètre de facon à obtenir
des résultats corrects. Un tableau résumant les valeurs limites pour le
fonctionnement de l’appareil et les conditions d’essai citées dans la
présente Norme internationale est fourni en annexe A. Elle contient
aussi des modes opératoires et des pratiques recommandés ainsi que
des dimensions suggérées pour les éprouvettes, cet ensemble d’élé-
ments devant rehausser la qualité méthodologique d’ensemble tout en
aidant à améliorer la comparabilité interlaboratoire ainsi que les pro-
qrammes de mesure en collaboration.
vii
---------------------- Page: 7 ----------------------
Page blanche
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 8301:1991(F)
NORME INTERNATIONALE
Isolation thermique - Détermination de la résistance
thermique et des propriétés connexes en régime
stationnaire - Méthode fluxmétrique
Section 1: Généralités
1 .l Domaine d’application 1.2 Références normatives
1 .l .l La présente Norme internationale prescrit
l’utilisation des techniques fluxmétriques (voir 2.2.2)
pour mesurer le transfert de chaleur en régime sta-
Les normes suivantes contiennent des dispositions
tionnaire à travers des éprouvettes en formes de
qui, par suite de la référence qui en est faite,
panneaux plans et en déduire par calcul les pro-
constituent des dispositions valables pour la pré-
priétés de transmission thermique de ces éprou-
sente Norme internationale. Au moment de la pu-
vettes.
blication, les éditions indiquées étaient en vigueur.
Toute norme est sujette à révision et les parties
II s’agit d’une méthode secondaire ou relative,
prenantes des accords fondés sur la présente
puisqu’on mesure le quotient de la résistance ther-
Norme internationale sont invitées à rechercher la
mique d’une (des) éprouvette(s), par celle d’une
possibilité d’appliquer les éditions les plus récentes
(des) éprouvette(s) étalon(s).
des normes indiquées ci-après. Les membres de la
CEI et de I’ISO possèdent le registre des Normes
Les essais effectués conformément à cette méthode
internationales en vigueur à un moment donné.
d’essai normalisée, doivent l’être avec des éprou-
vettes dont la résistance thermique est supérieure
ISO 7345: 1987, Isolation thermique - Grandeurs
à 0,l m*-K/W, à condition de ne pas dépasser les li-
physiques et définitions.
mites d’épaisseur données en 1.7.2.
ISO 8302: 199 1, Isolation thermique -- Détermination
1.1.2 Si les éprouvettes satisfont aux exigences de
de la résistance thermique et des propriétés
1.8.1, les propriétés obtenues doivent être considé-
connexes en régime stationnaire -- Méthode de \a
rées comme conductance thermique et résistance
plaque chaude qardée.
thermique ou facteur de transfert de l’éprouvette.
ISO 9229: -l), Isolation thermique - Matériaux, pro-
duits et systèmes isolants thermiques -
1.1.3 Si les éprouvettes satisfont aux exigences de
Vocabulaire.
1.8.2, la propriété obtenue doit être considérée
comme étant la conductivité thermique moyenne
ISO 9251: 1987, Isolation thermique -- Conditions de
pour l’éprouvette soumise à essai.
transfert thermique et propriétés des matériaux -
Vocabulaire.
1.1.4 Si les éprouvettes satisfont aux exigences de

1.8.3, on pourra considérer la propriété obtenue ISO 9288:1989, Isolation thermique -- Transfert de

comme la conductivité thermique ou la chaleur par rayonnement - Grandeurs physiques et

transmissivité du matériau soumis à l’essai. définitions.
1) À publier.
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO 8301:1991 (F)
ISO 9346:1987, Isolation thermique - Transfert de

masse - Grandeurs physiques et définitions. température ([?J est défini par l’intermédiaire d’une

seule valeur R en chaque point).
1.3.3 milieu thermiquement stable: Milieu dans
1.3 Définitions
lequel la conductivité thermique Â, ou $1 n’est pas
Pour les besoins de la présente Norme internatio-
fonction du temps, mais peut être fonction de la
nale, les définitions suivantes s’appliquent.
température et, le cas échéant, de la direction.
Les grandeurs suivantes sont définies dans
I’ISO 7345 ou dans I’ISO 9251.
1.3.4 conductivité thermique moyenne d’une
éprouvette: Propriété définie en régime stationnaire
dans un corps qui a la forme d’une plaque limitée
Symbole Unité
Grandeur
par deux faces planes, parallèles et isothermes, et
Flux thermique @ W
par des côtés perpendiculaires
aux faces,
Densité du flux thermique W/m2
adiabatiques, le corps étant constitué d’un matériau
Résistance thermique’) R m2 -K/W
thermiquement homogène, isotrope (ou anisotrope
avec un axe de symétrie perpendiculaire aux faces),
Conductance thermique A W/(nG .K)
stable dans les limites de précision d’un mesurage
Conductivité thermique*) R W/(m-K)
et le temps necessaire à son exécution, et avec une
Résistivité thermique Y m-K/W
Porosité
t conductivité thermique A. ou [I J constante ou fonc-
tion linéaire de la température.
Porosité locale
1.3.5 facteur de transfert d’une éprouvette: Est dé-
1) Dans certains cas, il peut Gtre nécessaire de
prendre en considération la différence de température fini par
divisée par le flux thermique; aucun symbole particu-
lier n’est attribué à cette grandeur.
u @
----
--- --
1 -$-- W(m.K)
2) Dans le cas le plus général, ? et grad 7’n’ont pas A7
la même orientation (7 n’est pas défini par une seule
II dépend des conditions expérimentales et caracté-
constante, mais par une matrice de constantes); en
rise une éprouvette vis-à-vis du transfert de chaleur
outre, la conductivité thermique varie avec la po-
combiné, par conduction et rayonnement. II est
sition, la température et le temps à l’intérieur du
souvent désigné par ailleurs sous le nom de con-
corps.
ductivité thermique mesurée. équivalente, appa-
rente ou effective d’une éprouvette.
Les définitions suivantes relatives aux propriétés du
matériau sont données dans I’ISO 9251:
1.3.6 transmissivité thermique d’un matériau: Est
dkfinie par
milieu poreux
milieu homogène
b -t -IZ $$- W/(m.K)
milieu poreux homogène
milieu hétérogène
quand Ad/AR est indépendant de l’6paisseur c/. Elle
milieu isotrope
est indépendante des conditions expérimentales et
milieu anisotrope
caractérise un matériau isolant en relation avec le
milieu stable
transfert de chaleur par conduction et rayonnement.
ne sont pas définis dans
Autres termes qui La transmissivité thermique peut être considérée
I’ISO 7345 ou I’ISO 9251: comme une limite du facteur de transfert pour des
couches épaisses dans le cas d’un transfert de
chaleur combiné par conduction et rayonnement.
1.3.1 milieu thermiquement homogène: Milieu dans
Elle est souvent désignée par ailleurs SOIJS le nom
de conductivité thermique mesurée, équivalente,
lequel la conductivité thermique [A] n’est pas fonc-
apparente ou effective d’un matériau.
tion de la position du point considéré, mais qui peut
être fonction de la direction, du temps et de la tem-
pérature.
1.3.7 propriété de transmission thermique en ré-
gime stationnaire: Terme générique utilise pour de-
finir une des propriétés suivantes: résistance
1.3.2 milieu thermiquement isotrope: Milieu dans
thermique, facteur de transfert, conductivité thermi-
que, résistivité thermique, transmissivité thermique,
lequel la conductivité thermique [A] n’est pas fonc-
conductance thermique, conductivité thermique
tion de la direction, mais peut être fonction de la
moyenne.
position à l’intérieur du milieu, du temps et de la
---------------------- Page: 10 ----------------------
ISO 8301:1991(F)
présentation par l’intermédiaire d’un rapport des
1.3.8 température de la pièce: Terme générique
résultats mesurés.
utilisé pour définir des mesurages effectués à une
température d’essai moyenne qui peut être consi-
1.3.11 utilisateur de données: Personne impliquée
dérée comme confortable pour l’homme.
dans l’application et l’interprétation des résultats
mesurés en vue de juger la performance du maté-
1.3.9 température ambiante: Terme générique uti-
riau OCJ du système.
lisé pour définir la température au voisinage des
bords de l’éprouvette, ou au voisinage de l’appareil
1.3.12 concepteur: Personne qui met au point les
entier. Cette température est celle de l’enceinte
détails de construction d’un appareil afin de satis-
contenant l’appareil ou celle du laboratoire, dans le
faire les limites de performance prtidéfinies pour
cas d’un appareil non enfermé.
l’appareil dans des conditions d’essai données et
qui définit les procédures d’essais pour vérifier la
1.3.10 opérateur: Personne responsable de I’exé-
précision prevue de l’appareil.
cution db l’essai sur l’appareil à fluxmètre et de la
1.4 Symboles et unités
Grandeur Unité
Aire mesurée sur une surface isotherme donnée m*
Capacité thermique massique J/( kg-K)
Épaisseur de l’éprouvette mesurée selon un trajet perpendiculaire aux
surfaces isothermes
Épaisseur de chaque eprouvette dans la configuration de l’appareil à m
deux éprouvettes
Épaisseur moyenne d’une paire d’éprouvettes
Épaisseurs des eprouvettes notées s, , s2 , . . . . s5
Distance maximale admissible entre les surfaces utiles des éléments
chauds et froids pendant l’essai
Force électromotrice délivrée par le fluxmètre
W/(mVm* )
Facteur d’étalonnage du fluxmètre
Longueur du côté du fluxmètre
Longueur du côté de la zone sensible du fluxmètre, ou zone de mesure
Variation relative de masse après le conditionnement
Variation relative de masse après le conditionnement après séchage
Variation relative de masse du matériau entre sa réception et son état
sec produit par séchage
Variation relative de masse d’une éprouvette pendant l’essai
Masse du matériau c7 la reception
Masse du matériau après séchage
Masse du matériau après conditionnement
Masse du matériau juste après l’essai
Masse du matériau séché ou conditionné avant l’essai
Densité de flux thermique
Densité du flux thermique à travers chaque éprouvette d’une configu-
ration d’appareil à deux éprouvettes W/m*
Résistivité thermique m.K/W
Résistivité thermique moyenne dans une confiquration d’appareil 5 deux
éprouvettes m.K/W
Résistance thermique m* 4 Résistance thermique de l’éprouvette étalon m* + Résistance thermique de l’éprouvette inconnue m* *K/W
Résistance thermique totale dans une configuration d’appareil à deux m* *K/W
éprouvettes
Série d’éprouvettes de différentes epaisseut-s
---------------------- Page: 11 ----------------------
ISO 8301:1991(F)
Symbole Grandeur Unité
Facteur de transfert d’une éprouvette W/( In-K)
(T, + 7; )/2 Température moyenne K
7; =
l", , ?'y Températures des faces chaudes pour chaque éprouvette dans une
configuration d’appareil à deux éprouvettes t<
Températures des faces froides pour chaque éprouvette dans une
T', > T",
configuration d’appareil à deux éprouvettes l<
Température moyenne de l’éprouvette (‘) dans une configuration d’ap-
Trm
pareil à deux éprouvettes K
v ?
Température moyenne de I’eprouvette (“) dans une configuration d’ap-
7 m
pareil à deux éprouvettes K
Volume m3
Augmentation d’épaisseur m
Différence d’épaisseur entre les éprouvettes ‘) et (“) dans une confi-
guration d’appareil à deux eprouvet tes rn
Écart de conductivité thermique 3 la tempéra t ure moyenne 7’m et tem-
pératures moyennes des éprouvettes (‘) et (“) W/( m-K)
Écart entre les températures des eprouvettes (‘) et (“) K
6Tm = (T’, - T”, )/2
Écart entre les différences de temp&-atures des éprouvettes (‘) et (“) i<
ST = (A7" - AT' )/2
m* l AR Augmentation de résistance thermique
Différence de température K
AT = T, - 7;
Différences de températ ure pour chaque ép lrouvette (‘) et (“) dans une
LF\T~ > ~7"'
configuration d ‘appareil àd eux é prouvettes K
Ae mV/(Wm* )
Coefficient de sensibilité du fluxmetre
@ Flux thermique
Flux thermique à travers l’éprouvette inconnu W
Flux thermique à travers l’éprouvette étalon
a Conductivité thermique W/( m-K)
R’ , R” Conductivité thermique de chaque 6prouvette (‘) et (“) dans une confi-
guration d’appareil à deux éprouvettes W/( m-K)
Dérivée de premier ordre par rapport à la température W/(m.K* )
473
. .
W/(m.K3 )
Dérivée du deuxième ordre par wpport à la température
uctivi té thermi que moyenne dans une configuration d’appareil à
a Cond
moY
deux éprouvettes W/(m.K)
Conductivi té thermique moyenne d’une é prouvette, ou conductivité
thermique à la tempéra ture moyenne 7’m W/( tn*K)
moyenne des éprou vettes (‘) et (“) mesuree
Cond uctivité thermique
ue chaude gardee W/(m.K)
dans un appareil à plaq
Transmissivité thermique d’un matériau W/(m.K)
W/(m* ‘K)
Conductance thermique
kg/rn3
Masse volumique d’essai du mat&iau sec
f)d
Masse volumique d’essai du matériau qui a subi un conditionnement kg ‘rn.3
Produit entre la masse volumique du matériau et sa chaleur spécifique
J/(m3 .K)
(chaleur volumique du matériau)
Porosité
Porosité locale
éprouvettes dans une configuration d’appareil à
Indices relatifs aux
deux éprouvettes
---------------------- Page: 12 ----------------------
ISO 8301:1991 (F)
chaqu e fois le problème n’est pas couvert par
que
1.5 Signification
les sp écifica tions d e matériau X.
1.51 Facteurs ayant une 5 nfluence sur les
1.5.3 Précision et reproductibilité
propriétés de tr lansmission thermiq ue
L’évaluation de la précision de la méthode est
Les propriétés de tra nsmission thermique d’une
complexe et dépend de la conception de l’appareil,
épro Nuvette de maté riau peuvent
de l’instrumentation qui y est adjointe, et du type
d’éprouvettes soumises à l’essai. La précision et
varier du fait de I a variabilité de I a compas ition
l’étalonnage devrait dépendre du matériau de réfé-
riaux ou d’échantillo n du matériau;
des maté
rence.
être influencées par l’humidité ou d’autres fac-
1.5.3.1 La reproductibilité de mesures successives
teurs;
effectuées au moyen de l’appareil sur une éprou-
vette maintenue dans celui-ci sans modifications
- évoluer avec le temps;
des conditions d’essai est normalement bien
meilleure que 1 %. Quand des mesures sont effec-
varier en fonction de la température moyenne;
tuées sur la même éprouvette de référence sortie
de l’appareil puis remise en place, à des intervalles
- dépendre de l’histoire thermique.
de temps prolongés, la reproductibilite des mesures
est normalement meilleure que -& 1 o/o. Cette valeur
Il est donc impératif d’admettre que le choix d’une
plus élevée est due aux légères différences des
valeur caractérisant les propriétés de transmission
conditions d’essai comme la’ pression exercée par
thermique comme étant représentatives d’un maté-
les plaques chaude et froide et le fluxmètre sur
riau dans une application particulière, doit être basé
l’éprouvette (ce qui modifie les résistances de
sur la prise en compte de ces facteurs et ne s’ap-
contact) et l’humidité relative de l’air environnant
pliquera pas nécessairement à toutes les conditions
les éprouvettes (ce qui modifie leur teneur en hu-
de fonctionnement sans modifications préalables.
midité). Ces niveaux de reproductibilité sont néces-
Par exemple, la présente méthode prévoit que les
saires pour permettre la mise en évidence d’erreurs
propriétés de transmission thermique doivent être
dans la méthode et sont souhaitables dans son ap-
obtenues sur des éprouvettes sèches, alors qu’il se
plication en contrôle de qualité.
peut qu’en fonctionnement, de telles conditions ne
soient pas remplies.
1.5.3.2 La précision de l’étalonnage de l’appareil à
fluxmètre est normalement meilleure que + 2 %
Plus fondamentale encore est la dépendance des
quand ia température moyenne de l’essai e$ pro-
propriétés de transmission thermique vis-à-vis de
che de la température de la pièce.
variables comme la température moyenne et la dif-
férence de température. Ces influences devraient
La précision de l’étalonnage est essentiellement
être évaluées par mesure, ou bien l’essai devrait
due à la précision de la méthode à plaque chaude
être effectué dans des conditions représentatives de
gardée pour le mesurage des propriétés des
l’application de l’isolant.
éprouvettes de référence.
1 S.2 Échantillonnage 1.5.3.3 En conséquence, cette méthode permet de
déterminer les propriétés de transmission thermi-
que à + 3 % près quand la température moyenne
II faut adjoindre aux propriétés de transmission
de l’es&& est proche de la température de la pièce.
thermique un ensemble adéquat d’informations pour
qu’on puisse les considérer comme représentatives
d’un matériau. Une propriété de transmission ther-
1.5.4 Procédure d’étalonnage
mique d’un matériau ne peut être déterminée par
une seule mesure que si l’échantillon est représen-
L’une des deux procédures doit être suivie.
tatif du matériau et si l’éprouvette (ou les éprou-
vettes) est (sont) représentative(s) de l’échantillon.
154.1 L’appareil du laboratoire d’essai doit être
étalonné (voir 2.4) moins de 24 h avant ou après
La marche à suivre pour choisir l’échantillon devrait
l’essai en utilisant des éprouvettes de référence en
normalement figurer dans la spécification du maté-
provenance d’un laboratoire aqréé pour les maté-
riau. Le choix d’une éprouvette dans l’échantillon
riaux de référence. La stabilité’ des échantillons de
peut être partiellement indiqué dans la spécification
référence dépend du type
...

ISO
NORME
8301
INTERNATIONALE
Première édition
1991-08-01
----.--v---P-_- ----.--------
Isolation thermique - Détermination de la
résistance thermique et des propriétés connexes
- Méthode fluxmétrique
en régime stationnaire
thermal resistance
Thermal ins ulafion - Determination of sfeady-state
- Heat f7ow meter apparatus
and rela ted properties
.--
__.-- p-v-
--- _----. .--- -.-~-~ ------------ --- .__-_._-_-
P-1_
---..-_---
--_. -_-_...-
Numero de référence
_I^__ I’L .-..._..- z:-’ I-T
_. _ _ __ _ IS0 8301:1991(F)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 8301:1991(F)
Sommaire
Page

Généralités .......................................................................... 1

Section 1
............................... ................................... 1
1.1 Domaine d’application
.............................. ................................... 1
1.2 Références normatives
......................................................... 2
1.3 Définitions ........................

1.4 Symboles et unités ...................... ............................................ 3

........ ....................................................... 5
1.5 Signification ...............

..................................................................................... 6

1.6 Principe
,.....,.............. 6
1.7 Limitations dans l’utilisation de l’appareillage

1.8 Limitations dues aux éprouvettes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..*................

Appareils et étalonnage ,..,.,.,.....,......,..,......~................,,. 10
Section 2
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..*........ 10
2.1 Généralités . . . . . . . . . . . . . . ..<.................

2.2 Appareil .,.. ,.................................. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10

2.3 Instructions pour la conception de l’appareil ...................... 17

............................................................... ...... ........ 18

2.4 Étalonnage
............................... .............. 20
2.5 Vérification des performances
.,..........l...............................,............ 23
Section 3 Procédures d’essai

3.1 Généralités ..,..............................,............................ . . . . . . . . . . . . . . . 23

3.2 Éprouvettes d’essai ................................................. .............. 23

3.3 Méthode d’essai . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . *..*.*..................... .a.... . . . <. . . . 26

3.4 Procédures nécessitant des mesurages multiples . . . . . . . . . . . . . 27

3.5 Calculs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28

........................... ........................................... 30
3.6 Rapport d’essai
0 ISO 1991

Droits de reproduction réservés. Aucune partie de cette publication ne peut etre repro-

duite ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, ékctronique ou

mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l’accord écrit de I’kditeur.

Organisation internationale de normalisation
Case Postale 56 + CH-121 1 Genève 20 l Suisse
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 8301:1991(F)
Annexes
Valeurs limites des performances de l’appareil et des conditions
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..*..........s..

d’essais . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

B Fluxmètres
C Indications pour l’estimation de l’épaisseur maximale des
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
éprouvettes dans l’appareil à fluxmètre

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

D Thermocouples
.............. ...............................................................
E Bibliographie
. . .
III
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 8301:1991(F)
Avant-propos
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération
mondiale d’organismes nationaux de normalisation (comités membres
de I’ISO). L’élaboration des Normes internationales est en général
confiée aux comités techniques de I’ISO. Chaque comité membre inté-
ressé par une étude a le droit de faire partie du comité technique créé
à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non
gouvernementales, en liaison avec l’lS0 participent également aux tra-
vaux. L’ISO collabore étroitement avec la Commission électrotechnique
internationale (CEI) en ce qui concerne la normalisation électrotech-
nique.
Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techni-
ques sont soumis aux comités membres pour vote. Leur publication
comme Normes internationales requiert l’approbation de 75 % au moins
des comités membres votants.
La Norme internationale ISO 8301 a été élaborée par le comité techni-
que ISO/TC 163, Isolation thermique.
L’annexe A fait partie intégrante de la pré sente Not me interna tionale.
Les annexes B, E sont don nées uniq ueme nt à titre d’infor mation.
C, D et
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 8301:1991 (F)
Introduction
0.1 Structure du document
La présente Norme internationale comprend trois sections englobant les
informations les plus complètes qu’il a été possible de rassembler et
qui sont nécessaires à l’utilisation de l’appareil à fluxmètre, à savoir:
Section 1: Considérations générales
Section 2: Appareils et étalonnage
Section 3: Procédures d’essai
Bien que l’utilisateur de la méthode puisse avant tout centrer ses pré-
occupations sur la section 3 s’il désire réaliser des essais, il doit impé-
rativement se mettre au courant des deux autres sections, en vue
d’obtenir des résultats reproductibles et précis. En particulier! il doit
assimiler les connaissances concernant les conditions générales à ob-
server. La section 2 est destinée aux constructeurs d’appareils mais
ceux-ci, pour construire un appareil de qualité, devront Impérativement
se sentir concernks par les autres sections du document.
0.2 Transfert de chaleur et propriétés mesurées
Un grand nombre d’essais sont effectués sur des matC!riaux poreux et
de faible masse volumique. Dans ces cas, le transfert de chaleur qui
prend place dans ces matériaux peut être le résultat des contributions
complexes’ de divers modes de transfert, c’est-à-dire
- rayonnement.
conduction en phase solide et en phase gazeuse, et
convection (dans certaines conditions de service),
ainsi que de leurs interactions combinées à un transfert de masse, en
particulier dans les matériaux humides. Par conséquent, la propriété
thermique très souvent appelée de manière impropre ((conductivité
thermique),, calculée à partir d’une formule définie et à partir des ré-
sultats des mesures de flux thermique, de différence de température et
de dimensions obtenues pour une éprouvette donnée, peut ne pas être
une propriét6 intrinsèque du matériau lui-même. Cette propriété,
d’après I’ISO 9288, devrait donc être appelée ((facteur de transfert~~
puisqu’elle peut dépendre des conditions d’essai (on parle souvent
ailleurs du facteur de transfert comme étant la conductivité thermique
apparente ou effective). Le facteur de transfert peut dépendre de faFon
significative de l’épaisseur de l’éprouvette et/ou de la différence de
température, ceci pour des essais effectués à une même température
moyenne.
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 8301:1991 (F)
Le transfert de chaleur par rayonnement est la cause principale de
l’effet d’épaisseur sur le facteur de transfert. Par suite, non seulement
les propriétés du matériau, mais aussi les caractéristiques radiatives
des surfaces en contact avec l’éprouvette auront une influence sur les
résultats. La résistance thermique est par conséquent une propriété qui
caractésisera mieux le comportement thermique de l’éprouvette pourvu
qu’on l’accompagne des informations relatives aux surfaces en contact
avec celle-ci.
S’il y a possibilité de transfert convectif dans une éprouvette (par
exemple dans la laine minérale de faible masse volumique aux basses
températures), l’orientation de l’appareil, l’épaisseur et la différence de
température peuvent avoir une influence a la fois sur le facteur de
transfert et sur la résistance thermique. Dans ce cas, il est au minimum
indispensable de préciser complètement la géométrie et les conditions
aux limites de l’éprouvette à mesurer, même si l’information fournie
dans les procédures d’essai ne couvre pas en détail ces conditions
d’essai. De plus, l’estimation de la mesure nécessite des connaissances
considérables en particulier pour appliquer les valeurs mesurées dans
la pratique.
L’influence de l’humidité présente à l’intérieur d’une éprouvette sur le
transfert de chaleur pendant les mesures est aussi un sujet très com-
plexe. Par conséquent, seules des éprouvettes séchées sont à soumet-
tre à essais suivant les modes opératoires normalisés. Les mesurages
sur des matériaux humides nécessitent des précautions supplémentai-
res qui ne sont pas traitées en détail dans la présente Norme interna-
tionale.
La connaissance des principes physiques est également très importante
quand une propriété de transmission thermique déterminée par cette
méthode d’essai est utilisée pour prévoir le comportement thermique
d’un matériau spécifique donné dans une application pratique! même
si d’autres facteurs, tels que la pose, peuvent influencer ce compor-
tement.
03 . Connaissances requises
La conception et le fonctionnement correct d’un appareil à fluxmètre
(voir 1.6.1 et 2.2.2) en vue d’obtenir des résultats satisfaisants et I’inter-
prétation des résultats expérimentaux est une affaire complexe néces-
sitant un grand soin. II est recommandé que le concepteur, l’opérateur
et l’utilisateur des données mesurées de l’appareil à fluxmètre possè-
dent des bases approfondies de connaissance des mécanismes de
transfert de chaleur dans les matériaux, produits et systèmes concer-
nés, jointes à une expérience des mesures électriques et des mesures
de température, en particulier pour les signaux de faible niveau. Des
pratiques en laboratoire de bon niveau et en accord avec les procédu-
res d’essais générales doivent également être maintenues. Les
connaissances dans chaque domaine peuvent être différentes pour le
concepteur, l’opérateur et l’utilisateur des données.
04 . Conception, dimensions et normes nationales
De nombreuses conceptions différentes d’appareils à fluxmètre existent
de par le monde en vue de se conformer aux normes nationales ac-
tuelles. Des recherches et des actions de développement se poursui-
vent actuellement pour améliorer les appareils et les techniques de
mesure. II n’est donc pas réaliste d’imposer une conception particulière
ou une dimension donnée d’appareil, en particulier parce que les
conditions globales imposées peuvent varier de facon tout à fait consi-
dérable.
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 8301 :1991 (F)
0.5 Instructions fournies
Une latitude considérable est laissée au concepteur de nouveaux équi-
pements à la fois en ce qui concerne le domaine de température et la
géométrie de l’appareil, étant donné que des réalisations sous diffé-
rentes formes se sont déjà révélées capables de fournir des résultats
comparables. On recommande aux concepteurs de nouveaux appareils
de lire avec soin les sources citées dans l’annexe E. Après achèvement
d’un nouvel appareil, on recommande de procéder à sa vérification en
entreprenant des essais portant sur un ou plusieurs des matériaux de
référence actuellement disponibles et correspondant à des ordres de
grandeur différents de résistance thermique. La présente Norme inter-
nationale souligne seulement les conditions obligatoires à remplir pour
concevoir et faire fonctionner un appareil à fluxmètre de facon à obtenir
des résultats corrects. Un tableau résumant les valeurs limites pour le
fonctionnement de l’appareil et les conditions d’essai citées dans la
présente Norme internationale est fourni en annexe A. Elle contient
aussi des modes opératoires et des pratiques recommandés ainsi que
des dimensions suggérées pour les éprouvettes, cet ensemble d’élé-
ments devant rehausser la qualité méthodologique d’ensemble tout en
aidant à améliorer la comparabilité interlaboratoire ainsi que les pro-
qrammes de mesure en collaboration.
vii
---------------------- Page: 7 ----------------------
Page blanche
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 8301:1991(F)
NORME INTERNATIONALE
Isolation thermique - Détermination de la résistance
thermique et des propriétés connexes en régime
stationnaire - Méthode fluxmétrique
Section 1: Généralités
1 .l Domaine d’application 1.2 Références normatives
1 .l .l La présente Norme internationale prescrit
l’utilisation des techniques fluxmétriques (voir 2.2.2)
pour mesurer le transfert de chaleur en régime sta-
Les normes suivantes contiennent des dispositions
tionnaire à travers des éprouvettes en formes de
qui, par suite de la référence qui en est faite,
panneaux plans et en déduire par calcul les pro-
constituent des dispositions valables pour la pré-
priétés de transmission thermique de ces éprou-
sente Norme internationale. Au moment de la pu-
vettes.
blication, les éditions indiquées étaient en vigueur.
Toute norme est sujette à révision et les parties
II s’agit d’une méthode secondaire ou relative,
prenantes des accords fondés sur la présente
puisqu’on mesure le quotient de la résistance ther-
Norme internationale sont invitées à rechercher la
mique d’une (des) éprouvette(s), par celle d’une
possibilité d’appliquer les éditions les plus récentes
(des) éprouvette(s) étalon(s).
des normes indiquées ci-après. Les membres de la
CEI et de I’ISO possèdent le registre des Normes
Les essais effectués conformément à cette méthode
internationales en vigueur à un moment donné.
d’essai normalisée, doivent l’être avec des éprou-
vettes dont la résistance thermique est supérieure
ISO 7345: 1987, Isolation thermique - Grandeurs
à 0,l m*-K/W, à condition de ne pas dépasser les li-
physiques et définitions.
mites d’épaisseur données en 1.7.2.
ISO 8302: 199 1, Isolation thermique -- Détermination
1.1.2 Si les éprouvettes satisfont aux exigences de
de la résistance thermique et des propriétés
1.8.1, les propriétés obtenues doivent être considé-
connexes en régime stationnaire -- Méthode de \a
rées comme conductance thermique et résistance
plaque chaude qardée.
thermique ou facteur de transfert de l’éprouvette.
ISO 9229: -l), Isolation thermique - Matériaux, pro-
duits et systèmes isolants thermiques -
1.1.3 Si les éprouvettes satisfont aux exigences de
Vocabulaire.
1.8.2, la propriété obtenue doit être considérée
comme étant la conductivité thermique moyenne
ISO 9251: 1987, Isolation thermique -- Conditions de
pour l’éprouvette soumise à essai.
transfert thermique et propriétés des matériaux -
Vocabulaire.
1.1.4 Si les éprouvettes satisfont aux exigences de

1.8.3, on pourra considérer la propriété obtenue ISO 9288:1989, Isolation thermique -- Transfert de

comme la conductivité thermique ou la chaleur par rayonnement - Grandeurs physiques et

transmissivité du matériau soumis à l’essai. définitions.
1) À publier.
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO 8301:1991 (F)
ISO 9346:1987, Isolation thermique - Transfert de

masse - Grandeurs physiques et définitions. température ([?J est défini par l’intermédiaire d’une

seule valeur R en chaque point).
1.3.3 milieu thermiquement stable: Milieu dans
1.3 Définitions
lequel la conductivité thermique Â, ou $1 n’est pas
Pour les besoins de la présente Norme internatio-
fonction du temps, mais peut être fonction de la
nale, les définitions suivantes s’appliquent.
température et, le cas échéant, de la direction.
Les grandeurs suivantes sont définies dans
I’ISO 7345 ou dans I’ISO 9251.
1.3.4 conductivité thermique moyenne d’une
éprouvette: Propriété définie en régime stationnaire
dans un corps qui a la forme d’une plaque limitée
Symbole Unité
Grandeur
par deux faces planes, parallèles et isothermes, et
Flux thermique @ W
par des côtés perpendiculaires
aux faces,
Densité du flux thermique W/m2
adiabatiques, le corps étant constitué d’un matériau
Résistance thermique’) R m2 -K/W
thermiquement homogène, isotrope (ou anisotrope
avec un axe de symétrie perpendiculaire aux faces),
Conductance thermique A W/(nG .K)
stable dans les limites de précision d’un mesurage
Conductivité thermique*) R W/(m-K)
et le temps necessaire à son exécution, et avec une
Résistivité thermique Y m-K/W
Porosité
t conductivité thermique A. ou [I J constante ou fonc-
tion linéaire de la température.
Porosité locale
1.3.5 facteur de transfert d’une éprouvette: Est dé-
1) Dans certains cas, il peut Gtre nécessaire de
prendre en considération la différence de température fini par
divisée par le flux thermique; aucun symbole particu-
lier n’est attribué à cette grandeur.
u @
----
--- --
1 -$-- W(m.K)
2) Dans le cas le plus général, ? et grad 7’n’ont pas A7
la même orientation (7 n’est pas défini par une seule
II dépend des conditions expérimentales et caracté-
constante, mais par une matrice de constantes); en
rise une éprouvette vis-à-vis du transfert de chaleur
outre, la conductivité thermique varie avec la po-
combiné, par conduction et rayonnement. II est
sition, la température et le temps à l’intérieur du
souvent désigné par ailleurs sous le nom de con-
corps.
ductivité thermique mesurée. équivalente, appa-
rente ou effective d’une éprouvette.
Les définitions suivantes relatives aux propriétés du
matériau sont données dans I’ISO 9251:
1.3.6 transmissivité thermique d’un matériau: Est
dkfinie par
milieu poreux
milieu homogène
b -t -IZ $$- W/(m.K)
milieu poreux homogène
milieu hétérogène
quand Ad/AR est indépendant de l’6paisseur c/. Elle
milieu isotrope
est indépendante des conditions expérimentales et
milieu anisotrope
caractérise un matériau isolant en relation avec le
milieu stable
transfert de chaleur par conduction et rayonnement.
ne sont pas définis dans
Autres termes qui La transmissivité thermique peut être considérée
I’ISO 7345 ou I’ISO 9251: comme une limite du facteur de transfert pour des
couches épaisses dans le cas d’un transfert de
chaleur combiné par conduction et rayonnement.
1.3.1 milieu thermiquement homogène: Milieu dans
Elle est souvent désignée par ailleurs SOIJS le nom
de conductivité thermique mesurée, équivalente,
lequel la conductivité thermique [A] n’est pas fonc-
apparente ou effective d’un matériau.
tion de la position du point considéré, mais qui peut
être fonction de la direction, du temps et de la tem-
pérature.
1.3.7 propriété de transmission thermique en ré-
gime stationnaire: Terme générique utilise pour de-
finir une des propriétés suivantes: résistance
1.3.2 milieu thermiquement isotrope: Milieu dans
thermique, facteur de transfert, conductivité thermi-
que, résistivité thermique, transmissivité thermique,
lequel la conductivité thermique [A] n’est pas fonc-
conductance thermique, conductivité thermique
tion de la direction, mais peut être fonction de la
moyenne.
position à l’intérieur du milieu, du temps et de la
---------------------- Page: 10 ----------------------
ISO 8301:1991(F)
présentation par l’intermédiaire d’un rapport des
1.3.8 température de la pièce: Terme générique
résultats mesurés.
utilisé pour définir des mesurages effectués à une
température d’essai moyenne qui peut être consi-
1.3.11 utilisateur de données: Personne impliquée
dérée comme confortable pour l’homme.
dans l’application et l’interprétation des résultats
mesurés en vue de juger la performance du maté-
1.3.9 température ambiante: Terme générique uti-
riau OCJ du système.
lisé pour définir la température au voisinage des
bords de l’éprouvette, ou au voisinage de l’appareil
1.3.12 concepteur: Personne qui met au point les
entier. Cette température est celle de l’enceinte
détails de construction d’un appareil afin de satis-
contenant l’appareil ou celle du laboratoire, dans le
faire les limites de performance prtidéfinies pour
cas d’un appareil non enfermé.
l’appareil dans des conditions d’essai données et
qui définit les procédures d’essais pour vérifier la
1.3.10 opérateur: Personne responsable de I’exé-
précision prevue de l’appareil.
cution db l’essai sur l’appareil à fluxmètre et de la
1.4 Symboles et unités
Grandeur Unité
Aire mesurée sur une surface isotherme donnée m*
Capacité thermique massique J/( kg-K)
Épaisseur de l’éprouvette mesurée selon un trajet perpendiculaire aux
surfaces isothermes
Épaisseur de chaque eprouvette dans la configuration de l’appareil à m
deux éprouvettes
Épaisseur moyenne d’une paire d’éprouvettes
Épaisseurs des eprouvettes notées s, , s2 , . . . . s5
Distance maximale admissible entre les surfaces utiles des éléments
chauds et froids pendant l’essai
Force électromotrice délivrée par le fluxmètre
W/(mVm* )
Facteur d’étalonnage du fluxmètre
Longueur du côté du fluxmètre
Longueur du côté de la zone sensible du fluxmètre, ou zone de mesure
Variation relative de masse après le conditionnement
Variation relative de masse après le conditionnement après séchage
Variation relative de masse du matériau entre sa réception et son état
sec produit par séchage
Variation relative de masse d’une éprouvette pendant l’essai
Masse du matériau c7 la reception
Masse du matériau après séchage
Masse du matériau après conditionnement
Masse du matériau juste après l’essai
Masse du matériau séché ou conditionné avant l’essai
Densité de flux thermique
Densité du flux thermique à travers chaque éprouvette d’une configu-
ration d’appareil à deux éprouvettes W/m*
Résistivité thermique m.K/W
Résistivité thermique moyenne dans une confiquration d’appareil 5 deux
éprouvettes m.K/W
Résistance thermique m* 4 Résistance thermique de l’éprouvette étalon m* + Résistance thermique de l’éprouvette inconnue m* *K/W
Résistance thermique totale dans une configuration d’appareil à deux m* *K/W
éprouvettes
Série d’éprouvettes de différentes epaisseut-s
---------------------- Page: 11 ----------------------
ISO 8301:1991(F)
Symbole Grandeur Unité
Facteur de transfert d’une éprouvette W/( In-K)
(T, + 7; )/2 Température moyenne K
7; =
l", , ?'y Températures des faces chaudes pour chaque éprouvette dans une
configuration d’appareil à deux éprouvettes t<
Températures des faces froides pour chaque éprouvette dans une
T', > T",
configuration d’appareil à deux éprouvettes l<
Température moyenne de l’éprouvette (‘) dans une configuration d’ap-
Trm
pareil à deux éprouvettes K
v ?
Température moyenne de I’eprouvette (“) dans une configuration d’ap-
7 m
pareil à deux éprouvettes K
Volume m3
Augmentation d’épaisseur m
Différence d’épaisseur entre les éprouvettes ‘) et (“) dans une confi-
guration d’appareil à deux eprouvet tes rn
Écart de conductivité thermique 3 la tempéra t ure moyenne 7’m et tem-
pératures moyennes des éprouvettes (‘) et (“) W/( m-K)
Écart entre les températures des eprouvettes (‘) et (“) K
6Tm = (T’, - T”, )/2
Écart entre les différences de temp&-atures des éprouvettes (‘) et (“) i<
ST = (A7" - AT' )/2
m* l AR Augmentation de résistance thermique
Différence de température K
AT = T, - 7;
Différences de températ ure pour chaque ép lrouvette (‘) et (“) dans une
LF\T~ > ~7"'
configuration d ‘appareil àd eux é prouvettes K
Ae mV/(Wm* )
Coefficient de sensibilité du fluxmetre
@ Flux thermique
Flux thermique à travers l’éprouvette inconnu W
Flux thermique à travers l’éprouvette étalon
a Conductivité thermique W/( m-K)
R’ , R” Conductivité thermique de chaque 6prouvette (‘) et (“) dans une confi-
guration d’appareil à deux éprouvettes W/( m-K)
Dérivée de premier ordre par rapport à la température W/(m.K* )
473
. .
W/(m.K3 )
Dérivée du deuxième ordre par wpport à la température
uctivi té thermi que moyenne dans une configuration d’appareil à
a Cond
moY
deux éprouvettes W/(m.K)
Conductivi té thermique moyenne d’une é prouvette, ou conductivité
thermique à la tempéra ture moyenne 7’m W/( tn*K)
moyenne des éprou vettes (‘) et (“) mesuree
Cond uctivité thermique
ue chaude gardee W/(m.K)
dans un appareil à plaq
Transmissivité thermique d’un matériau W/(m.K)
W/(m* ‘K)
Conductance thermique
kg/rn3
Masse volumique d’essai du mat&iau sec
f)d
Masse volumique d’essai du matériau qui a subi un conditionnement kg ‘rn.3
Produit entre la masse volumique du matériau et sa chaleur spécifique
J/(m3 .K)
(chaleur volumique du matériau)
Porosité
Porosité locale
éprouvettes dans une configuration d’appareil à
Indices relatifs aux
deux éprouvettes
---------------------- Page: 12 ----------------------
ISO 8301:1991 (F)
chaqu e fois le problème n’est pas couvert par
que
1.5 Signification
les sp écifica tions d e matériau X.
1.51 Facteurs ayant une 5 nfluence sur les
1.5.3 Précision et reproductibilité
propriétés de tr lansmission thermiq ue
L’évaluation de la précision de la méthode est
Les propriétés de tra nsmission thermique d’une
complexe et dépend de la conception de l’appareil,
épro Nuvette de maté riau peuvent
de l’instrumentation qui y est adjointe, et du type
d’éprouvettes soumises à l’essai. La précision et
varier du fait de I a variabilité de I a compas ition
l’étalonnage devrait dépendre du matériau de réfé-
riaux ou d’échantillo n du matériau;
des maté
rence.
être influencées par l’humidité ou d’autres fac-
1.5.3.1 La reproductibilité de mesures successives
teurs;
effectuées au moyen de l’appareil sur une éprou-
vette maintenue dans celui-ci sans modifications
- évoluer avec le temps;
des conditions d’essai est normalement bien
meilleure que 1 %. Quand des mesures sont effec-
varier en fonction de la température moyenne;
tuées sur la même éprouvette de référence sortie
de l’appareil puis remise en place, à des intervalles
- dépendre de l’histoire thermique.
de temps prolongés, la reproductibilite des mesures
est normalement meilleure que -& 1 o/o. Cette valeur
Il est donc impératif d’admettre que le choix d’une
plus élevée est due aux légères différences des
valeur caractérisant les propriétés de transmission
conditions d’essai comme la’ pression exercée par
thermique comme étant représentatives d’un maté-
les plaques chaude et froide et le fluxmètre sur
riau dans une application particulière, doit être basé
l’éprouvette (ce qui modifie les résistances de
sur la prise en compte de ces facteurs et ne s’ap-
contact) et l’humidité relative de l’air environnant
pliquera pas nécessairement à toutes les conditions
les éprouvettes (ce qui modifie leur teneur en hu-
de fonctionnement sans modifications préalables.
midité). Ces niveaux de reproductibilité sont néces-
Par exemple, la présente méthode prévoit que les
saires pour permettre la mise en évidence d’erreurs
propriétés de transmission thermique doivent être
dans la méthode et sont souhaitables dans son ap-
obtenues sur des éprouvettes sèches, alors qu’il se
plication en contrôle de qualité.
peut qu’en fonctionnement, de telles conditions ne
soient pas remplies.
1.5.3.2 La précision de l’étalonnage de l’appareil à
fluxmètre est normalement meilleure que + 2 %
Plus fondamentale encore est la dépendance des
quand ia température moyenne de l’essai e$ pro-
propriétés de transmission thermique vis-à-vis de
che de la température de la pièce.
variables comme la température moyenne et la dif-
férence de température. Ces influences devraient
La précision de l’étalonnage est essentiellement
être évaluées par mesure, ou bien l’essai devrait
due à la précision de la méthode à plaque chaude
être effectué dans des conditions représentatives de
gardée pour le mesurage des propriétés des
l’application de l’isolant.
éprouvettes de référence.
1 S.2 Échantillonnage 1.5.3.3 En conséquence, cette méthode permet de
déterminer les propriétés de transmission thermi-
que à + 3 % près quand la température moyenne
II faut adjoindre aux propriétés de transmission
de l’es&& est proche de la température de la pièce.
thermique un ensemble adéquat d’informations pour
qu’on puisse les considérer comme représentatives
d’un matériau. Une propriété de transmission ther-
1.5.4 Procédure d’étalonnage
mique d’un matériau ne peut être déterminée par
une seule mesure que si l’échantillon est représen-
L’une des deux procédures doit être suivie.
tatif du matériau et si l’éprouvette (ou les éprou-
vettes) est (sont) représentative(s) de l’échantillon.
154.1 L’appareil du laboratoire d’essai doit être
étalonné (voir 2.4) moins de 24 h avant ou après
La marche à suivre pour choisir l’échantillon devrait
l’essai en utilisant des éprouvettes de référence en
normalement figurer dans la spécification du maté-
provenance d’un laboratoire aqréé pour les maté-
riau. Le choix d’une éprouvette dans l’échantillon
riaux de référence. La stabilité’ des échantillons de
peut être partiellement indiqué dans la spécification
référence dépend du type
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.