Hydraulic fluid power -- Calibration of automatic particle counters for liquids

This document specifies procedures for the following: a) primary particle-sizing calibration for particle sizes 1 µm(c) and larger, sensor resolution and counting performance of liquid automatic particle counters that are capable of analysing bottle samples; b) secondary particle-sizing calibration using suspensions verified with a primary calibrated APC; c) establishing acceptable operation and performance limits; d) verifying particle sensor performance using a test dust; e) determining coincidence and flow rate limits. This document is applicable for use with hydraulic fluids, aviation and diesel fuels, engine oil and other petroleum-based fluids. This document is not applicable to particle-sizing calibration using NIST SRM 2806b primary calibration suspensions.

Transmissions hydrauliques -- Étalonnage des compteurs automatiques de particules en suspension dans les liquides

Le présent document spécifie des modes opératoires portant sur les aspects suivants : a) l'étalonnage dimensionnel primaire pour des tailles de particules supérieures ou égales ŕ 1 µm(c), la résolution du capteur et les performances de comptage des compteurs automatiques de particules en suspension dans les liquides capables d'analyser des échantillons en flacon ; b) l'étalonnage dimensionnel secondaire avec des suspensions vérifiées au moyen d'un CAP ayant fait l'objet d'un étalonnage primaire ; c) l'établissement de limites acceptables de fonctionnement et de performances ; d) la vérification des performances du compteur de particules en utilisant de la poudre d'essai ; e) la détermination des limites de coďncidence et de débit (de comptage). Le présent document s'applique ŕ l'utilisation de fluides hydrauliques, de carburants pour l'aéronautique et des gazoles, d'huile pour moteurs et autres fluides d'origine pétroličre. Le présent document ne s'applique pas ŕ l'étalonnage dimensionnel avec des suspensions d'étalonnage primaire NIST SRM 2806b.

Fluidna tehnika - Hidravlika - Umerjanje naprav za avtomatsko štetje delcev v tekočinah

General Information

Status
Published
Publication Date
18-Nov-2020
Current Stage
9092 - International Standard to be revised
Start Date
13-Apr-2021

RELATIONS

Buy Standard

Standard
ISO 11171:2020 - Hydraulic fluid power -- Calibration of automatic particle counters for liquids
English language
52 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 11171:2020 - Transmissions hydrauliques -- Étalonnage des compteurs automatiques de particules en suspension dans les liquides
French language
52 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Draft
ISO/FDIS 11171:Version 13-okt-2020 - Hydraulic fluid power -- Calibration of automatic particle counters for liquids
English language
50 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Draft
ISO/FDIS 11171:Version 13-okt-2020 - Transmissions hydrauliques -- Étalonnage des compteurs automatiques de particules en suspension dans les liquides
French language
54 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL ISO
STANDARD 11171
Fourth edition
2020-11
Hydraulic fluid power — Calibration of
automatic particle counters for liquids
Transmissions hydrauliques — Étalonnage des compteurs
automatiques de particules en suspension dans les liquides
Reference number
ISO 11171:2020(E)
ISO 2020
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 11171:2020(E)
COPYRIGHT PROTECTED DOCUMENT
© ISO 2020

All rights reserved. Unless otherwise specified, or required in the context of its implementation, no part of this publication may

be reproduced or utilized otherwise in any form or by any means, electronic or mechanical, including photocopying, or posting

on the internet or an intranet, without prior written permission. Permission can be requested from either ISO at the address

below or ISO’s member body in the country of the requester.
ISO copyright office
CP 401 • Ch. de Blandonnet 8
CH-1214 Vernier, Geneva
Phone: +41 22 749 01 11
Email: copyright@iso.org
Website: www.iso.org
Published in Switzerland
ii © ISO 2020 – All rights reserved
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 11171:2020(E)
Contents Page

Foreword ........................................................................................................................................................................................................................................iv

Introduction ................................................................................................................................................................................................................................vi

1 Scope ................................................................................................................................................................................................................................. 1

2 Normative references ...................................................................................................................................................................................... 1

3 Terms and definitions ..................................................................................................................................................................................... 1

4 Materials and equipment ............................................................................................................................................................................ 3

5 Sequence of APC calibration procedures .................................................................................................................................... 5

6 Sizing calibration procedure .................................................................................................................................................................... 9

7 Data presentation .............................................................................................................................................................................................19

8 Identification statement ............................................................................................................................................................................20

Annex A (normative) Preliminary APC check ..........................................................................................................................................21

Annex B (normative) Coincidence error procedure ..........................................................................................................................25

Annex C (normative) Flow rate limit determination ........................................................................................................................29

Annex D (normative) Resolution determination ..................................................................................................................................34

Annex E (normative) Verification of particle-counting accuracy ........................................................................................39

Annex F (normative) Preparation and verification of bottles of secondary calibration

suspensions ............................................................................................................................................................................................................42

Annex G (normative) Dilution of calibration suspension samples ....................................................................................46

Annex H (informative) Verification of particle size distribution of calibration samples ...........................49

Bibliography .............................................................................................................................................................................................................................51

© ISO 2020 – All rights reserved iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 11171:2020(E)
Foreword

ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of national standards

bodies (ISO member bodies). The work of preparing International Standards is normally carried out

through ISO technical committees. Each member body interested in a subject for which a technical

committee has been established has the right to be represented on that committee. International

organizations, governmental and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work.

ISO collaborates closely with the International Electrotechnical Commission (IEC) on all matters of

electrotechnical standardization.

The procedures used to develop this document and those intended for its further maintenance are

described in the ISO/IEC Directives, Part 1. In particular, the different approval criteria needed for the

different types of ISO documents should be noted. This document was drafted in accordance with the

editorial rules of the ISO/IEC Directives, Part 2 (see www .iso .org/ directives).

Attention is drawn to the possibility that some of the elements of this document may be the subject of

patent rights. ISO shall not be held responsible for identifying any or all such patent rights. Details of

any patent rights identified during the development of the document will be in the Introduction and/or

on the ISO list of patent declarations received (see www .iso .org/ patents).

Any trade name used in this document is information given for the convenience of users and does not

constitute an endorsement.

For an explanation of the voluntary nature of standards, the meaning of ISO specific terms and

expressions related to conformity assessment, as well as information about ISO's adherence to the

World Trade Organization (WTO) principles in the Technical Barriers to Trade (TBT), see www .iso .org/

iso/ foreword .html.

This document was prepared by Technical Committee ISO/TC 131 Fluid power systems, SC 6,

Contamination control.

This fourth edition cancels and replaces the third edition (ISO 11171:2016), which has been technically

revised.
The main changes compared to the previous edition are as follows:

— Clause 1 and 4.4: SRM 2806b are not used for sizing calibration purposes with this document;

— 3.1: the definition of an automatic particle counter (APC) is clarified;

— 3.8 (Note 1 to entry): the particle size distribution for primary calibration suspension samples is

found in Table 3 of the SRM 2806x Certificate of Analysis;

— 4.6: ISO medium test dust (MTD) or other test dust conforming to ISO 12103-1 for secondary

calibration suspension is permitted;

— 4.8: APC are required to have a minimum of 8 channels that can be set instead of only 6;

— 6.1: latex spheres are required for primary calibration at particle sizes greater than 30 µm(c);

— 6.1: secondary calibration suspensions can be used for secondary calibration at particle sizes

greater than 30 µm(c);

— 6.2: both reference and certified data from the SRM 2806x particle size distribution are used for

primary sizing calibration;

— 6.2: data from at least 16 different particle sizes taken from the certified particle size distribution

are used to create the APC calibration curve;

— 6.3: data obtained from at least 12 different APC threshold voltage settings are used to relate

particle concentrations to threshold settings;
iv © ISO 2020 – All rights reserved
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 11171:2020(E)

— 6.6: the data acceptance criteria are based upon the mean number of particles counted rather than

particle concentration;

— 6.6: dilution of calibration suspensions is permitted to allow the calibration of APCs at sizes that

would otherwise be in coincidence error for calibration suspensions;

— 6.9: the constrained cubic spline method of interpolation is specified and a tool for its use to relate

threshold voltage setting to particle size is provided;

— 6.9: the standard uncertainty in particle concentration at each threshold setting is calculated and

reported;

— 6.11 – 6.14: the modified differential half-count method for relating particle size and threshold

setting using latex spheres is specified for primary calibration of particle sizes greater than 30 µm(c);

— 6.15: the constrained cubic spline method of interpolation is specified for relating threshold voltage

setting to particle size and a tool for its use to relate threshold voltage setting to particle size and to

construct an APC calibration curve is provided;

— Clause 7: the only acceptable way of reporting particle size using this document is using the unit

of µm(c);

— Table A.1: the median, upper and lower acceptable particle concentration limits have been updated

based on the results of interlaboratory testing using RM 8632a test dust and calculated based upon

the logarithm of the observed particle counts and 98 % confidence level;

— Table C.2: acceptable values for D are based upon the mean number of particles counted rather

than particle concentration;

— F.2: use of NIST RM 8631x, ISO MTD, or other test dust conforming to ISO 12103-1 for secondary

calibration suspensions is permitted and the maximum allowable concentration for secondary

suspensions is increased from 75 % to 100 times the coincidence error limit of the sensor;

— F.4 and F.7: data are obtained from at least 16 different particle sizes and reported in the certificate

of analysis for the resultant secondary calibration suspensions;

— Annex G: this new annex specifies the method of dilution for calibration suspension samples for use

in 6.6 for samples that would otherwise be in coincidence error;

— Annex H, Sample calculations, from ISO 11171:2016: deleted. Replaced by Annex H, Verification of

particle size distribution of calibration samples.

Any feedback or questions on this document should be directed to the user’s national standards body. A

complete listing of these bodies can be found at www .iso .org/ members .html.
© ISO 2020 – All rights reserved v
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 11171:2020(E)
Introduction

In hydraulic fluid power systems, power is transmitted and controlled through a liquid under pressure

within an enclosed circuit. The fluid is both a lubricant and a power-transmitting medium. Reliable

system performance requires control of the contaminants in the fluid. Qualitative and quantitative

determination of the particulate contaminants in the fluid medium requires precision in obtaining

the sample and in determining the contaminant particle size distribution and concentration. Liquid

automatic particle counters (APC) are an accepted means of determining the concentration and size

distribution of the contaminant particles. Individual APC accuracy is established through calibration.

This document is a standard calibration procedure for APC that are used for determining particle sizes

and counts. The primary particle-sizing calibration is conducted using NIST SRM 2806x suspensions with

particle size distribution certified by the United States National Institute of Standards and Technology

(NIST) for particle sizes 30 µm(c) and smaller, and using polystyrene latex spheres at larger sizes.

A secondary calibration method uses suspensions of NIST RM 8631x, ISO MTD, or other test dust

conforming to ISO 12103-1, which are independently analysed using an APC calibrated by the primary

method. Minimum performance specifications are established for the APC coefficient of variation (CV)

of sample volume, CV of flow rate, resolution and particle counting accuracy. The operating limits of an

APC, including its threshold noise level, coincidence error limit and flow rate limits are determined.

vi © ISO 2020 – All rights reserved
---------------------- Page: 6 ----------------------
INTERNATIONAL STANDARD ISO 11171:2020(E)
Hydraulic fluid power — Calibration of automatic particle
counters for liquids
1 Scope
This document specifies procedures for the following:

a) primary particle-sizing calibration for particle sizes 1 µm(c) and larger, sensor resolution and

counting performance of liquid automatic particle counters that are capable of analysing bottle

samples;

b) secondary particle-sizing calibration using suspensions verified with a primary calibrated APC;

c) establishing acceptable operation and performance limits;
d) verifying particle sensor performance using a test dust;
e) determining coincidence and flow rate limits.

This document is applicable for use with hydraulic fluids, aviation and diesel fuels, engine oil and

other petroleum-based fluids. This document is not applicable to particle-sizing calibration using

NIST SRM 2806b primary calibration suspensions.
2 Normative references

The following documents are referred to in the text in such a way that some or all of their content

constitutes requirements of this document. For dated references, only the edition cited applies. For

undated references, the latest edition of the referenced document (including any amendments) applies.

ISO 3722, Hydraulic fluid power — Fluid sample containers — Qualifying and controlling cleaning methods

ISO 4787, Laboratory glassware — Volumetric instruments — Methods for testing of capacity and for use

ISO 5598, Fluid power systems and components — Vocabulary

ISO 12103-1, Road vehicles — Test contaminants for filter evaluation — Part 1: Arizona test dust

ISO 16889, Hydraulic fluid power — Filters — Multi-pass method for evaluating filtration performance of

a filter element
3 Terms and definitions

For the purposes of this document, the terms and definitions given in ISO 5598 and the following apply.

ISO and IEC maintain terminological databases for use in standardization at the following addresses:

— ISO Online browsing platform: available at https:// www .iso .org/ obp
— IEC Electropedia: available at http:// www .electropedia .org/
3.1
automatic particle counter
APC
instrument that automatically:
© ISO 2020 – All rights reserved 1
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 11171:2020(E)

a) senses individual particles suspended in a controlled volume of fluid using optical light extinction

or light scattering principles;
b) measures the size of particles;
c) sorts or compiles particles into size ranges;
d) counts particles in each size range;
e) reports the number of particles in each size range per unit volume; and
f) facilitates instrument calibration according to this document.

Note 1 to entry: APC used for particle size (3.7) determination with hydraulic fluids, aviation and diesel fuels,

engine oil and other petroleum-based fluids shall be calibrated in accordance with Clause 5 of this document.

3.2
threshold noise level

minimum voltage setting of an APC (3.1) at which the observed pulse-counting frequency does not

exceed 60 counts/min due to electrical noise in the absence of flow in the sensing volume (3.3)

Note 1 to entry: The Brownian motion of any detectable particles in the sensing zone during performance of

subclause A.2 can result in erratic results.
3.3
sensing volume

portion of the illuminated region of the sensor through which the fluid stream passes and from which

the light is collected by the optical system
3.4
resolution

measure of the ability of an APC (3.1) to distinguish between particles of similar, but different, sizes as

determined in accordance with Annex D of this document
3.5
coincidence error limit

highest concentration of NIST RM 8632x that can be counted with an automatic particle counter (3.1)

with an error of less than 5 % resulting from the presence of more than one particle in the sensing

volume (3.3) at one time
3.6
working flow rate
flow rate through the sensor used for sample analysis
3.7
particle size

projected area equivalent diameter of particles as determined by NIST using scanning electron

microscopy traceable to SI units through a NIST length standard or using a liquid optical single particle

APC (3.1) calibrated according to this document

Note 1 to entry: NIST uses scanning electron microscopy to determine the projected area equivalent diameter

of particles in NIST standard reference material 2806x, where x is the letter used by NIST to designate the batch

number of the certified primary calibration (3.9) suspension.
2 © ISO 2020 – All rights reserved
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 11171:2020(E)
3.8
particle size distribution

cumulative number concentration of particles larger than a specified size, expressed as a function of

particle size (3.7)

Note 1 to entry: A certified particle size distribution is one provided by a producer of primary (3.9) or secondary

calibration (3.10) suspensions, and certifies that the particle size distribution reported for the suspensions was

determined by NIST or determined according to Annex F of this document. The particle size distribution of SRM

2806x used for primary calibrations (3.9) shall consist of the Diameter [µm(c)] and corresponding Number of

Particles > Diameter (part/mL) given in columns 1 and 3 of Table 3 of the Certificate of Analysis for Standard

[5]
Reference Material® 2806x .

Note 2 to entry: Verification of particle size distribution of calibration samples is detailed in Annex H of this

document.
3.9
primary calibration

sizing calibration conducted according to the sizing calibration procedure specified in Clause 6 of this

document using NIST standard reference material 2806x for particle sizes (3.7) 30 µm(c) and smaller,

and using polystyrene latex spheres at larger sizes
Note 1 to entry: For details of NIST standard reference material 2806x, see 4.4.
3.10
secondary calibration
sizing calibration conducted using secondary calibration suspensions

Note 1 to entry: The sizing calibration procedure is specified in Clause 6 and the preparation of secondary

calibration suspensions is set out in Annex F.
3.11
multi-channel analyser
MCA

electronic device capable of sorting incoming electric pulses according to their amplitude

4 Materials and equipment
4.1 Polystyrene latex spheres that:
a) are in aqueous suspension;
b) have a nominal diameter of:
1) 10 µm if used for resolution determination in accordance with Annex D;

2) larger than 30 µm for particle size calibration in accordance with Clause 6 for particle sizes of

larger than 30 µm;

c) have a coefficient of variation that is less than 5 % where the coefficient of variation is the ratio

of the standard deviation of the latex particle diameters in the suspension to their mean particle

diameter;

d) have a certificate of analysis that indicates that the latex spheres mean particle diameter and

coefficient of variation were determined using techniques with traceability to national standards.

Once opened, suspensions of polystyrene latex spheres shall be used within three months unless the

size distribution and cleanliness of the suspension have been verified.

NOTE 1 The size distribution of polystyrene latex spheres can be verified using the method described in D.14.

NOTE 2 Polystyrene latex spheres in aqueous suspension have a limited shelf life. Shelf life is a function of a

variety of factors including temperature and microbial contamination of the suspension.

© ISO 2020 – All rights reserved 3
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO 11171:2020(E)

4.2 Clean diluent, consisting of the test liquid used in ISO 16889 and containing:

a) an antistatic additive at such a concentration that resultant conductivity of the clean diluent is

(2 500 ± 1 000) pS/m at room temperature; and

b) less than 0,5 % of the number concentration of particles equal to or larger than the smallest particle

size of interest expected to be observed in the samples.

4.3 Clean aerosol OT diluent, for use in calibration for particle sizes greater than 30 µm(c) and to

determine sensor resolution in Annex D (the clean diluent specified in 4.2 is used for all other operations

in this document), which:

a) is prepared from a concentrate made by adding 120 g of aerosol OT to each litre of clean diluent

(4.2), which is:

1) heated to approximately 60 °C and stirred until no undissolved aerosol OT is visible to the

eye; and

2) diluted with clean diluent (4.2) to a final concentration of 12 g of aerosol OT per litre; and

b) meets the same cleanliness levels as the diluent specified in 4.2.

Aerosol OT (dioctyl sulfosuccinate, sodium salt) is a waxy, hygroscopic solid. If it appears damp, or has

absorbed water prior to use, dry it first for at least 18 h at approximately 150 °C.

NOTE In 4.3 a) 1), it is critical that all of the aerosol OT be dissolved prior to proceeding to 4.3 a) 2).

Depending upon the local conditions, complete dissolution can require in excess of 6 hours of heating and stirring

as described.

WARNING — Follow the precautions for safe handling and usage described in the safety data

sheet (available from the supplier of the aerosol OT).

4.4 NIST standard reference material 2806x (SRM 2806x) primary calibration suspension,

where x is the letter used by NIST to designate the batch number of the certified primary calibration

suspension available from NIST, for use in primary calibrations. SRM 2806b shall not be used for

calibrations according to this document.

4.5 NIST reference material 8631x (RM 8631x) dust, where x is the letter used by NIST to designate

the batch number of the reference material, available from NIST, prepared by drying the dust for at least

18 h at a temperature between 110 °C and 150 °C, for use if secondary calibration is to be performed

(see 6.1).

4.6 ISO medium test dust (MTD) or other test dust conforming to ISO 12103-1, dried for at least

18 h at a temperature between 110 °C and 150 °C before use, for use if secondary calibration is to be

performed (see 6.1).

4.7 NIST reference material 8632x (RM 8632x) dust, where x is the letter used by NIST to designate

the batch number of the reference material, prepared by drying the dust for at least 18 h at a temperature

between 110 °C and 150 °C, before use, required for determination of coincidence error limit and in

Annexes A, B, C and E.

NOTE The reference materials specified in 4.4, 4.5, 4.6 and 4.7 can change as new batches are produced. Such

a change does not affect the particle sizing calibration (Clause 6), but the ability of an APC to meet the counting

accuracy requirements of E.9 can be affected if the batch of RM 8632x used to prepare the samples differs from

the batch used to create Table A.1.

4.8 Automatic particle counter for liquids, with bottle sampler with at least 8 channels that can be

set at various threshold settings.
4 © ISO 2020 – All rights reserved
---------------------- Page: 10 ----------------------
ISO 11171:2020(E)

4.9 Clean sample containers, with closures (appropriate bottle caps, for example), and volumetric

glassware of at least class B accuracy as defined in ISO 4787, with cleanliness levels lower than 0,5 % of

the number of concentration of particles (larger than the smallest particle size of interest) expected to be

observed in the samples, confirmed in accordance with ISO 3722.

4.10 Mechanical shaker, such as a paint or laboratory shaker, suitable for dispersing suspensions.

2 2

4.11 Ultrasonic bath, with a power density of 3 000 W/m to 10 000 W/m of bottom area.

4.12 Linear-linear graph paper or computer software, for generating graphics.
4.13 Log-log graph paper or computer software, for generating graphics.

4.14 Analytical or electronic balance, with the following minimum specifications:

a) readability: 0,01 mg;
b) accuracy (agreement with true mass): ±0,05 mg;
c) precision (repeatability): 0,05 mg;

d) front or side doors and a covered top to eliminate the effect of air currents.

4.15 Secondary calibration suspension, prepared according to Annex F for use in secondary

calibrations. Secondary calibration samples shall not be used for primary calibrations.

5 Sequence of APC calibration procedures

5.1 Conduct the procedures of this Clause when a new APC is received or following the repair or re-

adjustment of an APC or sensor as shown in Table 1. See Figure 1 for a recommended sequence of steps

to be followed when performing a full calibration on a new APC. Annexes A and B shall be performed

prior to proceeding to Clause 6. Proceed to Clause 6 if neither the APC nor the sensor has been repaired

or readjusted, if no detectable change in the operating characteristics has occurred since the last sizing

calibration was performed, and if the APC has been subjected to the procedures in Annexes A, B, C, D,

and E and the results have been documented. The specific order of annexes and clauses given in Figure 1

and Table 1 are recommendations. The operator may follow a different order, as long as all required

parts are performed.

Annexes A, B, C, D and E may be performed by an individual laboratory or by the manufacturer of the

APC prior to delivery. If these are performed prior to delivery, it is not always required to repeat these

annexes upon receipt of the APC, depending upon the manufacturer's recommendations.

NOTE For the purposes of this subclause, repair or readjustment of an APC refers to service or repair

procedures that affect the ability of the APC to accurately size and count particles.

© ISO 2020 – All rights reserved 5
---------------------- Page: 11 ----------------------
ISO 11171:2020(E)
Figure 1 — Recommended sequence of APC calibration procedures

A change in the operating characteristics of the APC can be detected by several different methods,

including but not limited to the following:

a) using particle data from control samples collected over time and a statistical process control chart,

such as an individual moving range (IMR) chart, to detect significant changes in calibration;

b) comparing calibration curves reporting particle size in units of µm(c) over time to detect a

significant change in calibration;

c) returning the APC to its manufacturer for evaluation and assessment of the change in calibration;

6 © ISO 2020 – All rights reserved
---------------------- Page: 12 ----------------------
ISO 11171:2020(E)

d) analysing a primary or secondary calibration suspension in accordance with 6.5 through 6.7, then

comparing the resulting particle concentration data to the corresponding particle size distribution

for the sample:

1) if the results agree within the limits for the maximum allowable D (6.6) given in Table C.2, the

ability of the APC to size and count particles has not been significantly affected;

2) if the results do not agree, a significant change has occurred, so proceed as indicated in Table 1.

e) determining the threshold noise level of the APC in accordance with A.2, then comparing the

resulting noise level to previously obtained results. If the threshold noise level has increased by

more than 30 % since the last time it was determined, this can be an indication that the calibration

of the APC has changed and the APC is in need of repair. If the threshold noise level has not changed,

this is not proof that the APC's operating characteristics are unchanged.

If the light source or any part of the optics is adjusted, repaired or replaced, repeat the procedures of

Clause 6 and Annexes A, B, D, and E.

If the sensor or counting electronics is adjusted, repaired or replaced, repeat the procedures of Clause 6

and Annexes A, B, C, D, and E.

If the volume measurement system is repaired, replaced or re-adjusted, the procedures of A.3 to A.9

and of Annex C shall be performed.

It is not necessary to repeat these procedures following normal cleaning procedures, the attachment of

cables or peripheral equipment, the replacement of plumbing lines or connections, or following other

operations that do not involve disassembly of the APC, sensor or volume measurement system.

5.2 Perform the preliminary APC check, which includes volume accuracy, in accordance with Annex A.

5.3 Determine the coincidence error limits of the APC in accordance with Annex B.

5.4 Perform the sizing calibration procedure in accordance with Clause 6.
5.5 Determine the flow rate limits of the APC in accordance with Annex C.
5.6 Determine the APC resolution in accordance with Annex D.
5.7 Verify the particle-counting accuracy in accordance with Annex E.
5.8 In order to conform to the requirements of this document, the APC shall:
a) be calibrated in accordance with 5.4;

b) meet the volume accuracy, resolution and sensor performance specifications determined in 5.2, 5.6

and 5.7;

c) be operated using the calibration curve determined in accordance with 5.4 within the coincidence

error and flow rate limits determined in accordance with 5.3 and 5.5.
© ISO 2020 – All rights reserved 7
---------------------- Page: 13 ----------------------
ISO 11171:2020(E)
...

NORME ISO
INTERNATIONALE 11171
Quatrième édition
2020-11
Transmissions hydrauliques —
Étalonnage des compteurs
automatiques de particules en
suspension dans les liquides
Hydraulic fluid power — Calibration of automatic particle counters
for liquids
Numéro de référence
ISO 11171:2020(F)
ISO 2020
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 11171:2020(F)
DOCUMENT PROTÉGÉ PAR COPYRIGHT
© ISO 2020

Tous droits réservés. Sauf prescription différente ou nécessité dans le contexte de sa mise en œuvre, aucune partie de cette

publication ne peut être reproduite ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique,

y compris la photocopie, ou la diffusion sur l’internet ou sur un intranet, sans autorisation écrite préalable. Une autorisation peut

être demandée à l’ISO à l’adresse ci-après ou au comité membre de l’ISO dans le pays du demandeur.

ISO copyright office
Case postale 401 • Ch. de Blandonnet 8
CH-1214 Vernier, Genève
Tél.: +41 22 749 01 11
E-mail: copyright@iso.org
Web: www.iso.org
Publié en Suisse
ii © ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 11171:2020(F)
Sommaire Page

Avant‑propos ..............................................................................................................................................................................................................................iv

Introduction ................................................................................................................................................................................................................................vi

1 Domaine d’application ................................................................................................................................................................................... 1

2 Références normatives ................................................................................................................................................................................... 1

3 Termes et définitions ....................................................................................................................................................................................... 1

4 Matériaux et équipement ............................................................................................................................................................................ 3

5 Succession des opérations d’étalonnage des CAP .............................................................................................................. 5

6 Mode opératoire d’étalonnage dimensionnel ........................................................................................................................ 8

7 Présentation des données .......................................................................................................................................................................18

8 Phrase d’identification ................................................................................................................................................................................19

Annexe A (normative) Contrôle préliminaire du CAP .....................................................................................................................20

Annexe B (normative) Mode opératoire de détermination de l’erreur de coïncidence...............................24

Annexe C (normative) Détermination des débits limites.............................................................................................................28

Annexe D (normative) Détermination de la résolution .................................................................................................................33

Annexe E (normative) Vérification de la précision du comptage de particules....................................................39

Annexe F (normative) Préparation et vérification des flacons de suspensions d’étalonnage

secondaire ................................................................................................................................................................................................................42

Annexe G (normative) Dilution d’échantillons de suspension d’étalonnage ..........................................................46

Annexe H (informative) Vérification de la distribution granulométrique des suspensions

d’étalonnage ...........................................................................................................................................................................................................49

Bibliographie ...........................................................................................................................................................................................................................51

© ISO 2020 – Tous droits réservés iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 11171:2020(F)
Avant‑propos

L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d’organismes

nationaux de normalisation (comités membres de l’ISO). L’élaboration des Normes internationales est

en général confiée aux comités techniques de l’ISO. Chaque comité membre intéressé par une étude

a le droit de faire partie du comité technique créé à cet effet. Les organisations internationales,

gouvernementales et non gouvernementales, en liaison avec l’ISO participent également aux travaux.

L’ISO collabore étroitement avec la Commission électrotechnique internationale (IEC) en ce qui

concerne la normalisation électrotechnique.

Les procédures utilisées pour élaborer le présent document et celles destinées à sa mise à jour sont

décrites dans les Directives ISO/IEC, Partie 1. Il convient, en particulier, de prendre note des différents

critères d’approbation requis pour les différents types de documents ISO. Le présent document a été

rédigé conformément aux règles de rédaction données dans les Directives ISO/IEC, Partie 2 (voir www

.iso .org/ directives).

L’attention est attirée sur le fait que certains des éléments du présent document peuvent faire l’objet de

droits de propriété intellectuelle ou de droits analogues. L’ISO ne saurait être tenue pour responsable

de ne pas avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence. Les détails concernant

les références aux droits de propriété intellectuelle ou autres droits analogues identifiés lors de

l’élaboration du document sont indiqués dans l’Introduction et/ou dans la liste des déclarations de

brevets reçues par l’ISO (voir www .iso .org/ brevets).

Les appellations commerciales éventuellement mentionnées dans le présent document sont données

pour information, par souci de commodité, à l’intention des utilisateurs et ne sauraient constituer un

engagement.

Pour une explication de la nature volontaire des normes, la signification des termes et expressions

spécifiques de l’ISO liés à l’évaluation de la conformité, ou pour toute information au sujet de l’adhésion

de l’ISO aux principes de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) concernant les obstacles

techniques au commerce (OTC), voir le lien suivant: www .iso .org/ iso/ fr/ avant-propos .html.

Le présent document a été élaboré par le comité technique ISO/TC 131, Transmissions hydrauliques et

pneumatiques, SC 6, Contrôle de la contamination.

Cette quatrième édition annule et remplace la troisième édition (ISO 11171:2016), qui a fait l’objet d’une

révision technique.

Les principales modifications par rapport à l’édition précédente sont les suivantes:

— Article 1 et 4.4: la suspension de référence SRM 2806b ne est pas utilisée pour l’étalonnage

dimensionnel conformément au présent document;

— 3.1: la définition d’un compteur automatique de particules (CAP) a été clarifiée;

— 3.8 (Note 1 à l’article): la distribution en taille et en nombre des échantillons de suspension

d’étalonnage primaire est indiquée dans le Tableau 3 du certificat d’analyse de la suspension

SRM 2806x;

— 4.6: la poudre d’essai moyenne ISO (MTD) ou toute autre poudre d’essai conforme à l’ISO 12103-1 est

admise comme suspension d’étalonnage secondaire;
— 4.8: le CAP dispose d’au minimum 8 canaux de réglage au lieu de 6;

— 6.1: des billes de latex sont requises pour l’étalonnage primaire pour des tailles de particules

supérieures à 30 µm(c);

— 6.1: des suspensions d’étalonnage secondaire peuvent servir pour l’étalonnage secondaire pour des

tailles de particules supérieures à 30 µm(c);
iv © ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 11171:2020(F)

— 6.2: à la fois les seuils de référence et les nombres certifiés de distribution granulométrique de la

suspension SRM 2806x sont utilisés pour l’étalonnage dimensionnel primaire;

— 6.2: les données d’au moins 16 tailles de particules différentes issues de la distribution

granulométrique certifiée sont utilisées pour créer la courbe d’étalonnage du CAP;

— 6.3: les données obtenues à partir d’au moins 12 réglages différents de la tension de seuil du CAP

sont utilisées pour relier les concentrations en particules aux valeurs de seuil;

— 6.6: les critères d’acceptation des valeurs sont basés sur le nombre moyen de particules comptées

plutôt que sur la concentration en particules;

— 6.6: la dilution des suspensions d’étalonnage est admise pour permettre l’étalonnage des CAP pour

des tailles qui seraient autrement à l’origine d’une erreur de coïncidence pour les suspensions

d’étalonnage;

— 6.9: la méthode d’interpolation basée sur les courbes de Bézier est spécifiée et un outil permettant

de l’utiliser pour relier le réglage de la tension de seuil à la taille des particules est fourni;

— 6.9: l’incertitude type de la concentration en particules à chaque réglage du seuil est calculée et

consignée dans le rapport;

— 6.11 – 6.14: la méthode modifiée de demi‑comptage différentiel pour relier la taille des particules au

réglage du seuil en utilisant des billes de latex est spécifiée pour l’étalonnage primaire des tailles de

particules supérieures à 30 µm(c);

— 6.15: la méthode d’interpolation basée sur les courbes de Bézier est spécifiée pour relier le réglage

de la tension du seuil à la taille des particules et un outil permettant de l’utiliser pour relier le

réglage de la tension de seuil à la taille des particules et pour tracer une courbe d’étalonnage du CAP

est fourni;

— Article 7: la seule façon acceptable de consigner la taille des particules à l’aide du présent document

est d’utiliser l’unité de mesure µm(c);

— Tableau A.1: la concentration moyenne en particules et les limites inférieure et supérieure

acceptables ont été actualisées sur la base des résultats d’un essai interlaboratoires réalisé à l’aide

de poudre d’essai RM 8632a et calculées à l’aide d’une interpolation logarithmique des comptages

de particules observées et avec un niveau de confiance de 98 %;

— Tableau C.2: les valeurs acceptables de D sont basées sur le nombre moyen de particules comptées

plutôt que la concentration en particules;

— F.2: l’utilisation du NIST RM 8631x, de l’ISO MTD ou de toute autre poudre d’essai conforme à

l’ISO 12103-1 est admise comme suspension d’étalonnage secondaire et la concentration maximale

admissible pour les suspensions secondaires est augmentée de 75 % à 100 fois la limite d’erreur de

coïncidence du capteur;

— F.4 et F.7: les données sont issues d’au moins 16 tailles de particules différentes et être consignées

dans le certificat d’analyse pour les suspensions d’étalonnage secondaire résultantes;

— Annexe G: cette nouvelle annexe spécifie la méthode de dilution pour les échantillons de suspension

d’étalonnage à utiliser en 6.6 pour les échantillons dont la concentration serait à l’origine d’une

erreur de coïncidence ;

— Annexe H, Exemples de calculs, tirée de l’ISO 11171:2016: supprimée et remplacée par l’Annexe H,

Vérification de la distribution granulométrique des suspensions d’étalonnage.

Il convient que l’utilisateur adresse tout retour d’information ou toute question concernant le présent

document à l’organisme national de normalisation de son pays. Une liste exhaustive desdits organismes

se trouve à l’adresse www .iso .org/ fr/ members .html.
© ISO 2020 – Tous droits réservés v
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 11171:2020(F)
Introduction

Dans les systèmes de transmissions hydrauliques, l’énergie est transmise et commandée par

l’intermédiaire d’un fluide sous pression en circuit fermé. Ce fluide est à la fois un lubrifiant et un

milieu de transmission de l’énergie. La fiabilité de fonctionnement d’un système exige un contrôle

des contaminants présents dans le fluide. La quantification et la qualification des contaminants

particulaires d’un échantillon de fluide requièrent que son prélèvement et la mesure de la distribution

granulométrique et de la concentration des contaminants soient réalisés avec soin et précision.

Les compteurs automatiques de particules (CAP) en suspension dans les liquides sont des moyens

reconnus de détermination de la concentration et de la distribution granulométrique des contaminants

particulaires. La précision de chaque CAP est établie par étalonnage.

Le présent document est un mode opératoire d’étalonnage normalisé pour les CAP utilisés pour

déterminer la taille et les comptages de particules. L’étalonnage dimensionnel primaire est réalisé avec

des suspensions NIST SRM 2806x ayant une distribution granulométrique certifiée par le National

Institute of Standards and Technology (NIST) des États-Unis pour les tailles de particules inférieures

ou égales à 30 µm(c), et au moyen de billes de latex (polystyrène expansé) pour les tailles supérieures.

Une méthode d’étalonnage secondaire utilise des suspensions de NIST RM 8631x, d’ISO MTD ou toute

autre poudre d’essai conforme à l’ISO 12103-1, qui sont soumises à une analyse séparée au moyen d’un

CAP étalonné selon la méthode primaire. Les spécifications minimales des performances sont établies

pour le coefficient de variation du CAP (CV) du volume de la suspension, le CV du débit, la résolution et

la précision du comptage de particules. Les limites de fonctionnement d’un CAP, y compris son niveau

de bruit de fond, sa limite d’erreur de coïncidence et ses débits limites sont déterminés.

vi © ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 6 ----------------------
NORME INTERNATIONALE ISO 11171:2020(F)
Transmissions hydrauliques — Étalonnage des compteurs
automatiques de particules en suspension dans les
liquides
1 Domaine d’application

Le présent document spécifie des modes opératoires portant sur les aspects suivants :

a) l’étalonnage dimensionnel primaire pour des tailles de particules supérieures ou égales à 1 µm(c), la

résolution du capteur et les performances de comptage des compteurs automatiques de particules

en suspension dans les liquides capables d’analyser des échantillons en flacon ;

b) l’étalonnage dimensionnel secondaire avec des suspensions vérifiées au moyen d’un CAP ayant fait

l’objet d’un étalonnage primaire ;
c) l’établissement de limites acceptables de fonctionnement et de performances ;

d) la vérification des performances du compteur de particules en utilisant de la poudre d’essai ;

e) la détermination des limites de coïncidence et de débit (de comptage).

Le présent document s’applique à l’utilisation de fluides hydrauliques, de carburants pour

l’aéronautique et des gazoles, d’huile pour moteurs et autres fluides d’origine pétrolière. Le présent

document ne s’applique pas à l’étalonnage dimensionnel avec des suspensions d’étalonnage primaire

NIST SRM 2806b.
2 Références normatives

Les documents suivants sont cités dans le texte de sorte qu’ils constituent, pour tout ou partie de leur

contenu, des exigences du présent document. Pour les références datées, seule l’édition citée s’applique.

Pour les références non datées, la dernière édition du document de référence s’applique (y compris les

éventuels amendements).

ISO 3722, Transmissions hydrauliques — Flacons de prélèvement — Homologation et contrôle des méthodes

de nettoyage

ISO 4787, Verrerie de laboratoire — Instruments volumétriques — Méthodes de vérification de la capacité

et d'utilisation
ISO 5598, Transmissions hydrauliques et pneumatiques — Vocabulaire

ISO 12103-1, Véhicules routiers — Poussière pour l'essai des filtres — Partie 1: Poussière d'essai d'Arizona

ISO 16889, Transmissions hydrauliques — Filtres — Évaluation des performances par la méthode de

filtration en circuit fermé
3 Termes et définitions

Pour les besoins du présent document, les termes et définitions donnés dans l’ISO 5598 ainsi que les

suivants, s’appliquent.

L’ISO et l’IEC tiennent à jour des bases de données terminologiques destinées à être utilisées en

normalisation, consultables aux adresses suivantes :

— ISO Online browsing platform: disponible à l’adresse https:// www .iso .org/ obp ;

© ISO 2020 – Tous droits réservés 1
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 11171:2020(F)
— IEC Electropedia: disponible à l’adresse http:// www .electropedia .org/ .
3.1
compteur automatique de particules
CAP
instrument qui réalise automatiquement les tâches suivantes :

a) détecte les particules individuelles en suspension dans un volume contrôlé de fluide en utilisant les

principes de la diffusion ou de l’absorption de la lumière ;
b) mesure la taille des particules ;
c) trie ou rassemble les particules par plages de dimensions ;
d) compte les particules dans chaque plage de dimensions ;

e) indique le nombre de particules dans chaque plage de dimensions par unité de volume ; et

f) facilite l’étalonnage des instruments conformément au présent document.

Note 1 à l'article: Un CAP utilisé pour déterminer la taille des particules (3.7) avec des fluides hydrauliques, des

carburants pour l’aéronautique et des gazoles, de l’huile pour moteurs et d’autres fluides d’origine pétrolière doit

être étalonné conformément à l’Article 5 du présent document.
3.2
niveau de bruit de fond

réglage minimum de la tension d’un CAP (3.1) pour lequel la fréquence observée de comptage des

impulsions ne dépasse pas 60 comptages/min du fait de parasites en l’absence de débit dans le volume

de détection (3.3)

Note 1 à l'article: Le mouvement brownien de toute particule détectable dans la zone de détection pendant la

réalisation de l’étape en A.2 peut entraîner des résultats erratiques.
3.3
volume de détection

partie de la zone éclairée du capteur traversée par le flux de fluide et d’où le système optique capte

la lumière
3.4
résolution

mesure de l’aptitude d’un CAP (3.1) à différencier des particules de tailles similaires, mais différentes,

déterminée conformément à l’Annexe D du présent document
3.5
limite d’erreur de coïncidence

concentration maximale en NIST RM 8632x qu’un compteur automatique de particules (3.1) peut

compter avec moins de 5 % d’erreur due à la présence simultanée de plusieurs particules dans le volume

de détection (3.3)
3.6
débit d’utilisation
débit traversant le capteur pendant l’analyse des échantillons
2 © ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 11171:2020(F)
3.7
taille des particules

diamètre des particules de surface projetée équivalente tel que déterminé par le NIST par microscopie

électronique à balayage traçables aux unités SI à l’aide d’un étalon de longueur du NIST, ou tel que

déterminé avec un compteur optique de particules en suspension dans les liquides (3.1) étalonné

conformément au présent document

Note 1 à l'article: Le NIST utilise la microscopie électronique à balayage pour déterminer le diamètre des

particules de surface projetée équivalente dans le matériau de référence normalisé NIST 2806x, où x est la lettre

utilisée par le NIST pour désigner le numéro de lot de la suspension d’étalonnage primaire (3.9) certifiée.

3.8
distribution granulométrique

concentration cumulée en nombre de particules supérieures à une taille spécifiée, exprimée en fonction

de la taille des particules (3.7)

Note 1 à l'article: Une distribution granulométrique certifiée est fournie par un producteur de suspensions

d’étalonnage primaire (3.9) ou secondaire (3.10) et certifie que la distribution granulométrique indiquée pour les

suspensions a été déterminée par le NIST ou déterminée conformément à l’Annexe F du présent document. La

distribution granulométrique de la suspension SRM 2806x utilisée pour les étalonnages primaires (3.9) doit être

composée du diamètre [µm(c)] et du nombre correspondant de particules > diamètre (parties/mL) indiqués dans

[5]

les colonnes 1 et 3 du Tableau 3 du Certificat d’analyse du matériau de référence normalisé ® 2806x .

Note 2 à l'article: La vérification de la distribution granulométrique des suspensions d’étalonnage est détaillée

dans l’Annexe H du présent document.
3.9
étalonnage primaire

étalonnage dimensionnel réalisé conformément au mode opératoire d’étalonnage dimensionnel spécifié

à l’Article 6 du présent document en utilisant le matériau de référence normalisé NIST 2806x pour des

tailles de particules (3.7) inférieures ou égales à 30 µm(c) et des billes de latex (polystyrène expansé)

pour les tailles supérieures

Note 1 à l'article: Des détails sur le matériau de référence normalisé NIST 2806x sont donnés en 4.4.

3.10
étalonnage secondaire

étalonnage dimensionnel réalisé en utilisant des suspensions d’étalonnage secondaire

Note 1 à l'article: Le mode opératoire d’étalonnage dimensionnel est spécifié à l’Article 6 et la préparation des

suspensions d’étalonnage secondaire est indiquée à l’Annexe F.
3.11
analyseur multicanal
AMC

dispositif électronique capable de trier les impulsions électriques en entrée en fonction de leur

amplitude
4 Matériaux et équipement
4.1 Billes de latex (polystyrène expansé) qui :
a) sont en suspension aqueuse ;
b) ont un diamètre nominal de :

1) 10 µm si utilisées pour la détermination de la résolution conformément à l’Annexe D ;

© ISO 2020 – Tous droits réservés 3
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO 11171:2020(F)

2) supérieur à 30 µm pour l’étalonnage de la taille des particules conformément à I’Article 6 pour

les tailles de particules supérieures à 30 µm ;

c) ont un coefficient de variation inférieur à 5 %, ce dernier étant le rapport de l’écart‑type du

diamètre des particules de latex dans la suspension sur le diamètre moyen de ces particules ;

d) ont un certificat d’analyse qui indique que le diamètre moyen des particules et le coefficient de

variation des billes de latex ont été déterminés en utilisant des techniques raccordées à des étalons

nationaux.

Après ouverture, les suspensions de billes de latex (polystyrène expansé) doivent être utilisées dans un

délai de trois mois, à moins que la distribution granulométrique et la propreté de la suspension aient

été vérifiées.

NOTE 1 La distribution granulométrique des billes de latex (polystyrène expansé) peut être vérifiée en

appliquant la méthode décrite en D.14.

NOTE 2 La durée de conservation des billes de latex (polystyrène expansé) en suspension aqueuse est limitée.

Elle dépend d’un certain nombre de facteurs, notamment la température et la contamination microbienne de

la suspension.

4.2 Diluant propre, se composant du fluide d’essai utilisé dans l’ISO 16889 et contenant :

a) un additif antistatique à une concentration telle que la conductivité résultante du diluant propre

est de (2 500 ± 1 000) pS/m à température ambiante ; et

b) moins de 0,5 % de la concentration en nombre de particules de taille égale ou supérieure à la plus

petite taille d’intérêt que l’on s’attend à trouver dans les échantillons.

4.3 Diluant propre aérosol OT, destiné à être utilisé pour l’étalonnage pour des tailles de particules

supérieures à 30 µm(c) et pour déterminer la résolution du capteur à l’Annexe D (le diluant propre

spécifié en 4.2 étant utilisé pour toutes les autres opérations du présent document) :

a) il est préparé à partir d’une solution concentrée obtenue en ajoutant 120 g d’aérosol OT à chaque

litre de diluant propre (4.2), qui est :

1) chauffée à environ 60 °C et remué jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’aérosol OT non dissous visible à

l’œil nu ; et

2) diluée avec le diluant propre (4.2) pour obtenir une concentration finale de 12 g d’aérosol OT

par litre ; et
b) il répond aux mêmes niveaux de propreté que le diluant spécifié en 4.2.

L’aérosol OT (dioctylsulfosuccinate, sel de sodium) est une substance solide paraffineuse

hygroscopique. S’il est humide ou a absorbé de l’eau avant utilisation, le sécher d’abord pendant au

moins 18 h à environ 150 °C.

NOTE En 4.3 a) 1), il est essentiel que la totalité de l’aérosol OT soit dissoute avant de passer à 4.3 a) 2). Selon

les conditions locales, la dissolution complète peut exiger plus de 6 h de chauffage et d’agitation comme décrit.

AVERTISSEMENT — Prendre les précautions de sécurité de manipulation et d’utilisation décrites

sur la fiche de sécurité (disponible auprès du fournisseur d’aérosol OT).

4.4 Suspension d’étalonnage primaire de matériau de référence normalisé NIST 2806x

(SRM 2806x), où x est la lettre utilisée par le NIST pour désigner le numéro de lot de la suspension

d’étalonnage primaire certifiée, disponible auprès du NIST, à utiliser pour les étalonnages primaires.

La suspension SRM 2806b ne doit pas être utilisée pour les étalonnages conformément au présent

document.
4 © ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 10 ----------------------
ISO 11171:2020(F)

4.5 Poudre de référence NIST 8631x (RM 8631x), où x est la lettre utilisée par le NIST pour désigner

le numéro de lot du matériau de référence, disponible auprès du NIST, préparée par séchage pendant au

moins 18 h à une température comprise entre 110 °C et 150 °C, nécessaire si un étalonnage secondaire

est à réaliser (voir 6.1).

4.6 Solution concentrée de poudre d’essai moyenne ISO (MTD) ou autre poudre d’essai conforme

à l’ISO 12103-1, séchée pendant au moins 18 h à une température comprise entre 110 °C et 150 °C avant

emploi, à utiliser si un étalonnage secondaire est à réaliser (voir 6.1).

4.7 Poudre de référence NIST 8632x (RM 8632x), où x est la lettre utilisée par le NIST pour

désigner le numéro de lot du matériau de référence, préparée par séchage pendant au moins 18 h à une

température comprise entre 110 °C et 150 °C, avant emploi, requise pour la détermination de la limite

d’erreur de coïncidence et aux Annexes A, B, C et E.

NOTE Les matériaux de référence spécifiés en 4.4, 4.5, 4.6 et 4.7 peuvent être modifiés pendant la production

de nouveaux lots. Ce changement n’affecte pas l’étalonnage dimensionnel (Article 6), mais la capacité d’un CAP

à satisfaire aux exigences de précision de comptage en E.9 peut être affectée si le lot de RM 8632x utilisé pour

préparer les échantillons diffère du lot utilisé pour créer le Tableau A.1.

4.8 Compteur automatique de particules en suspension dans les liquides, avec passeur

d’échantillon en flacon et au moins 8 canaux qui peuvent être réglés à différents seuils.

4.9 Flacons de prélèvement propres, qui ferment (bouchons de flacon appropriés, par exemple) et

verrerie volumétrique au moins de classe de précision B telle que définie dans l’ISO 4787, avec des

niveaux de propreté inférieurs à 0,5 % de la concentration en nombre de particules (supérieures à la

plus petite taille d’intérêt) que l’on s’attend à trouver dans les échantillons, confirmés conformément à

l’ISO 3722.

4.10 Agitateur mécanique, tel qu’un agitateur à peintures ou de laboratoire, à même de disperser les

suspensions.
2 2

4.11 Bain à ultrasons, ayant une puissance volumique comprise entre 3 000 W/m et 10 000 W/m de

surface de fond.
4.12 Papier graphique arithmétique ou logiciel informatique de tracé graphique.
4.13 Papier graphique logarithmique ou logiciel informatique de tracé graphique.

4.14 Balance d’analyse ou électronique répondant au minimum aux spécifications suivantes :

a) lisibilité: 0,01 mg ;
b) précision (concordance avec la masse réelle): ± 0,05 mg ;
c) fidélité (répétabilité): 0,05 mg ;

d) portes avant et latérales et couvercle pour éliminer l’effet des courants d’air.

4.15 Suspension d’étalonnage secondaire, préparée conformément à l’Annexe F utilisée pour les

étalonnages secondaires. Les suspensions d’étalonnage secondaire ne doivent pas être utilisées pour les

étalonnages primaires.
5 Succession des opérations d’étalonnage des CAP

5.1 Appliquer les modes opératoires du présent article à réception d’un nouveau CAP ou à la suite de

la réparation ou d’un nouveau réglage d’un CAP ou d’un capteur comme indiqué dans le Tableau 1. La

© ISO 2020 – Tous droits réservés 5
---------------------- Page: 11 ----------------------
ISO 11171:2020(F)

Figure 1 donne la séquence recommandée d’étapes à suivre pour effectuer l’étalonnage complet d’un

nouveau CAP. Les Annexes A et B doivent être exécutées avant de passer à l’Article 6. Passer à l’Article 6

si aucune réparation ou aucun nouveau réglage du CAP ou du capteur n’ont été effectués, si aucune

modification perceptible des caractéristiques de fonctionnement ne s’est produite depuis le dernier

étalonnage dimensionnel et si les modes opératoires des Annexes A, B, C, D et E ont déjà été réalisés sur

le CAP et que les résultats ont été documentés. L’ordre précis des annexes et articles donné à la Figure 1

et dans le Tableau 1 est une recommandation. L’opérateur peut suivre un ordre différent, tant que toutes

les étapes requises sont réalisées.

Les opérations en Annexes A, B, C, D et E peuvent être réalisées par un laboratoire individuel ou par

le fabricant du CAP avant livraison. Si celles-ci sont réalisées avant la liv
...

FINAL
INTERNATIONAL ISO/FDIS
DRAFT
STANDARD 11171
ISO/TC 131/SC 6
Hydraulic fluid power — Calibration of
Secretariat: BSI
automatic particle counters for liquids
Voting begins on:
2020­08­18
Transmissions hydrauliques — Étalonnage des compteurs
automatiques de particules en suspension dans les liquides
Voting terminates on:
2020­10­13
RECIPIENTS OF THIS DRAFT ARE INVITED TO
SUBMIT, WITH THEIR COMMENTS, NOTIFICATION
OF ANY RELEVANT PATENT RIGHTS OF WHICH
THEY ARE AWARE AND TO PROVIDE SUPPOR TING
DOCUMENTATION.
IN ADDITION TO THEIR EVALUATION AS
Reference number
BEING ACCEPTABLE FOR INDUSTRIAL, TECHNO­
ISO/FDIS 11171:2020(E)
LOGICAL, COMMERCIAL AND USER PURPOSES,
DRAFT INTERNATIONAL STANDARDS MAY ON
OCCASION HAVE TO BE CONSIDERED IN THE
LIGHT OF THEIR POTENTIAL TO BECOME STAN­
DARDS TO WHICH REFERENCE MAY BE MADE IN
NATIONAL REGULATIONS. ISO 2020
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO/FDIS 11171:2020(E)
COPYRIGHT PROTECTED DOCUMENT
© ISO 2020

All rights reserved. Unless otherwise specified, or required in the context of its implementation, no part of this publication may

be reproduced or utilized otherwise in any form or by any means, electronic or mechanical, including photocopying, or posting

on the internet or an intranet, without prior written permission. Permission can be requested from either ISO at the address

below or ISO’s member body in the country of the requester.
ISO copyright office
CP 401 • Ch. de Blandonnet 8
CH­1214 Vernier, Geneva
Phone: +41 22 749 01 11
Email: copyright@iso.org
Website: www.iso.org
Published in Switzerland
ii © ISO 2020 – All rights reserved
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO/FDIS 11171:2020(E)
Contents Page

Foreword ........................................................................................................................................................................................................................................iv

Introduction ................................................................................................................................................................................................................................vi

1 Scope ................................................................................................................................................................................................................................. 1

2 Normative references ...................................................................................................................................................................................... 1

3 Terms and definitions ..................................................................................................................................................................................... 1

4 Materials and equipment ............................................................................................................................................................................ 3

5 Sequence of APC calibration procedures .................................................................................................................................... 5

6 Sizing calibration procedure .................................................................................................................................................................... 9

7 Data presentation .............................................................................................................................................................................................18

8 Identification statement ............................................................................................................................................................................19

Annex A (normative) Preliminary APC check ..........................................................................................................................................20

Annex B (normative) Coincidence error procedure ..........................................................................................................................24

Annex C (normative) Flow rate limit determination ........................................................................................................................28

Annex D (normative) Resolution determination ..................................................................................................................................33

Annex E (normative) Verification of particle-counting accuracy ........................................................................................38

Annex F (normative) Preparation and verification of bottles of secondary calibration

suspensions ............................................................................................................................................................................................................41

Annex G (normative) Dilution of calibration suspension samples ....................................................................................45

Annex H (informative) Verification of particle size distribution of calibration samples ...........................48

Bibliography .............................................................................................................................................................................................................................50

© ISO 2020 – All rights reserved iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO/FDIS 11171:2020(E)
Foreword

ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of national standards

bodies (ISO member bodies). The work of preparing International Standards is normally carried out

through ISO technical committees. Each member body interested in a subject for which a technical

committee has been established has the right to be represented on that committee. International

organizations, governmental and non­governmental, in liaison with ISO, also take part in the work.

ISO collaborates closely with the International Electrotechnical Commission (IEC) on all matters of

electrotechnical standardization.

The procedures used to develop this document and those intended for its further maintenance are

described in the ISO/IEC Directives, Part 1. In particular, the different approval criteria needed for the

different types of ISO documents should be noted. This document was drafted in accordance with the

editorial rules of the ISO/IEC Directives, Part 2 (see www .iso .org/ directives).

Attention is drawn to the possibility that some of the elements of this document may be the subject of

patent rights. ISO shall not be held responsible for identifying any or all such patent rights. Details of

any patent rights identified during the development of the document will be in the Introduction and/or

on the ISO list of patent declarations received (see www .iso .org/ patents).

Any trade name used in this document is information given for the convenience of users and does not

constitute an endorsement.

For an explanation of the voluntary nature of standards, the meaning of ISO specific terms and

expressions related to conformity assessment, as well as information about ISO's adherence to the

World Trade Organization (WTO) principles in the Technical Barriers to Trade (TBT), see www .iso .org/

iso/ foreword .html.

This document was prepared by Technical Committee ISO/TC 131 Fluid power systems, SC 6,

Contamination control.

This fourth edition cancels and replaces the third edition (ISO 11171:2016), which has been technically

revised.
The main changes compared to the previous edition are as follows:

— Clause 1 and 4.4: SRM 2806b shall not be used for sizing calibration purposes with this document;

— 3.1: the definition of an automatic particle counter (APC) is clarified;

— 3.8 (Note 1 to entry): the particle size distribution for primary calibration suspension samples is

found in Table 3 of the SRM 2806x Certificate of Analysis;

— 4.6: ISO medium test dust (MTD) or other test dust conforming to ISO 12103-1 for secondary

calibration suspension is permitted;

— 4.8: APC shall be required to have a minimum of 8 channels that can be set instead of only 6;

— 6.1: latex spheres are required for primary calibration at particle sizes greater than 30 µm(c);

— 6.1: secondary calibration suspensions may be used for secondary calibration at particle sizes

greater than 30 µm(c);

— 6.2: both reference and certified data from the SRM 2806x particle size distribution shall be used

for primary sizing calibration;

— 6.2: data from at least 16 different particle sizes taken from the certified particle size distribution

shall be used to create the APC calibration curve;

— 6.3: data obtained from at least 12 different APC threshold voltage settings shall be used to relate

particle concentrations to threshold settings;
iv © ISO 2020 – All rights reserved
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO/FDIS 11171:2020(E)

— 6.6: the data acceptance criteria are based upon the mean number of particles counted rather than

particle concentration;

— 6.6: dilution of calibration suspensions is permitted to allow the calibration of APCs at sizes that

would otherwise be in coincidence error for calibration suspensions;

— 6.9: the constrained cubic spline method of interpolation is specified and a tool for its use to relate

threshold voltage setting to particle size is provided;

— 6.9: the standard uncertainty in particle concentration at each threshold setting is calculated and

reported;

— 6.11 – 6.14: the modified differential half-count method for relating particle size and threshold

setting using latex spheres is specified for primary calibration of particle sizes greater than 30 µm(c);

— 6.15: the constrained cubic spline method of interpolation is specified for relating threshold voltage

setting to particle size and a tool for its use to relate threshold voltage setting to particle size and to

construct an APC calibration curve is provided;

— Clause 7: the only acceptable way of reporting particle size using this document is using the unit

of µm(c);

— Table A.1: the median, upper and lower acceptable particle concentration limits have been updated

based on the results of a round robin using RM 8632a test dust and calculated based upon the

logarithm of the observed particle counts and 98 % confidence level;

— Table C.2: acceptable values for D are based upon the mean number of particles counted rather

than particle concentration;

— F.2: use of NIST RM 8631x, ISO MTD, or other test dust conforming to ISO 12103-1 for secondary

calibration suspensions is permitted and the maximum allowable concentration for secondary

suspensions is increased from 75 % to 100 times the coincidence error limit of the sensor;

— F.4 and F.7: data shall be obtained from at least 16 different particle sizes and reported in the

certificate of analysis for the resultant secondary calibration suspensions;

— Annex G: this new annex specifies the method of dilution for calibration suspension samples for use

in 6.6 for samples that would otherwise be in coincidence error;

— Annex H, Sample calculations, from ISO 11171:2016: deleted. Replaced by Annex H, Verification of

particle size distribution of calibration samples.

Any feedback or questions on this document should be directed to the user’s national standards body. A

complete listing of these bodies can be found at www .iso .org/ members .html.
© ISO 2020 – All rights reserved v
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO/FDIS 11171:2020(E)
Introduction

In hydraulic fluid power systems, power is transmitted and controlled through a liquid under pressure

within an enclosed circuit. The fluid is both a lubricant and a power-transmitting medium. Reliable

system performance requires control of the contaminants in the fluid. Qualitative and quantitative

determination of the particulate contaminants in the fluid medium requires precision in obtaining

the sample and in determining the contaminant particle size distribution and concentration. Liquid

automatic particle counters (APC) are an accepted means of determining the concentration and size

distribution of the contaminant particles. Individual APC accuracy is established through calibration.

This document is a standard calibration procedure for APC that are used for determining particle sizes

and counts. The primary particle-sizing calibration is conducted using NIST SRM 2806x suspensions with

particle size distribution certified by the United States National Institute of Standards and Technology

(NIST) for particle sizes 30 µm(c) and smaller, and using polystyrene latex spheres at larger sizes.

A secondary calibration method uses suspensions of NIST RM 8631x, ISO MTD, or other test dust

conforming to ISO 12103-1, which are independently analysed using an APC calibrated by the primary

method. Minimum performance specifications are established for the APC coefficient of variation (CV)

of sample volume, CV of flow rate, resolution and particle counting accuracy. The operating limits of an

APC, including its threshold noise level, coincidence error limit and flow rate limits are determined.

vi © ISO 2020 – All rights reserved
---------------------- Page: 6 ----------------------
FINAL DRAFT INTERNATIONAL STANDARD ISO/FDIS 11171:2020(E)
Hydraulic fluid power — Calibration of automatic particle
counters for liquids
1 Scope
This document specifies procedures for the following:

a) primary particle-sizing calibration for particle sizes 1 µm(c) and larger, sensor resolution and

counting performance of liquid automatic particle counters that are capable of analysing bottle

samples;

b) secondary particle-sizing calibration using suspensions verified with a primary calibrated APC;

c) establishing acceptable operation and performance limits;
d) verifying particle sensor performance using a test dust;
e) determining coincidence and flow rate limits.

This document is applicable for use with hydraulic fluids, aviation and diesel fuels, engine oil and

other petroleum-based fluids. This document is not applicable to particle-sizing calibration using

NIST SRM 2806b primary calibration suspensions.
2 Normative references

The following documents are referred to in the text in such a way that some or all of their content

constitutes requirements of this document. For dated references, only the edition cited applies. For

undated references, the latest edition of the referenced document (including any amendments) applies.

ISO 3722, Hydraulic fluid power — Fluid sample containers — Qualifying and controlling cleaning methods

ISO 4787, Laboratory glassware — Volumetric instruments — Methods for testing of capacity and for use

ISO 5598, Fluid power systems and components — Vocabulary

ISO 12103-1, Road vehicles — Test contaminants for filter evaluation — Part 1: Arizona test dust

ISO 16889, Hydraulic fluid power — Filters — Multi-pass method for evaluating filtration performance of

a filter element
3 Terms and definitions

For the purposes of this document, the terms and definitions given in ISO 5598 and the following apply.

ISO and IEC maintain terminological databases for use in standardization at the following addresses:

— ISO Online browsing platform: available at https:// www .iso .org/ obp
— IEC Electropedia: available at http:// www .electropedia .org/
3.1
automatic particle counter
APC
instrument that automatically:
© ISO 2020 – All rights reserved 1
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO/FDIS 11171:2020(E)

a) senses individual particles suspended in a controlled volume of fluid using optical light extinction

or light scattering principles;
b) measures the size of particles;
c) sorts or compiles particles into size ranges;
d) counts particles in each size range;
e) reports the number of particles in each size range per unit volume; and
f) facilitates instrument calibration according to this document.

Note 1 to entry: APC used for particle size (3.7) determination with hydraulic fluids, aviation and diesel fuels,

engine oil and other petroleum-based fluids shall be calibrated in accordance with Clause 5 of this document.

3.2
threshold noise level

minimum voltage setting of an APC (3.1) at which the observed pulse-counting frequency does not

exceed 60 counts/min due to electrical noise in the absence of flow in the sensing volume (3.3)

Note 1 to entry: The Brownian motion of any detectable particles in the sensing zone during performance of

subclause A.2 can result in erratic results.
3.3
sensing volume

portion of the illuminated region of the sensor through which the fluid stream passes and from which

the light is collected by the optical system
3.4
resolution

measure of the ability of an APC (3.1) to distinguish between particles of similar, but different, sizes as

determined in accordance with Annex D of this document
3.5
coincidence error limit

highest concentration of NIST RM 8632x that can be counted with an automatic particle counter (3.1)

with an error of less than 5 % resulting from the presence of more than one particle in the sensing

volume (3.3) at one time
3.6
working flow rate
flow rate through the sensor used for sample analysis
3.7
particle size

projected area equivalent diameter of particles as determined by NIST using scanning electron

microscopy traceable to SI units through a NIST length standard or using a liquid optical single particle

APC (3.1) calibrated according to this document

Note 1 to entry: NIST uses scanning electron microscopy to determine the projected area equivalent diameter

of particles in NIST standard reference material 2806x, where x is the letter used by NIST to designate the batch

number of the certified primary calibration (3.9) suspension.
2 © ISO 2020 – All rights reserved
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO/FDIS 11171:2020(E)
3.8
particle size distribution

cumulative number concentration of particles larger than a specified size, expressed as a function of

particle size (3.7)

Note 1 to entry: A certified particle size distribution is one provided by a producer of primary (3.9) or secondary

calibration (3.10) suspensions, and certifies that the particle size distribution reported for the suspensions was

determined by NIST or determined according to Annex F of this document. The particle size distribution of SRM

2806x used for primary calibrations (3.9) shall consist of the Diameter [µm(c)] and corresponding Number of

Particles > Diameter (part/mL) given in columns 1 and 3 of Table 3 of the Certificate of Analysis for Standard

[5]
Reference Material® 2806x .

Note 2 to entry: Verification of particle size distribution of calibration samples is detailed in Annex H of this

document.
3.9
primary calibration

sizing calibration conducted according to the sizing calibration procedure specified in Clause 6 of this

document using NIST standard reference material 2806x for particle sizes (3.7) 30 µm(c) and smaller,

and using polystyrene latex spheres at larger sizes
Note 1 to entry: For details of NIST standard reference material 2806x, see 4.4.
3.10
secondary calibration
sizing calibration conducted using secondary calibration suspensions

Note 1 to entry: The sizing calibration procedure is specified in Clause 6 and the preparation of secondary

calibration suspensions is set out in Annex F.
3.11
multi-channel analyser
MCA

electronic device capable of sorting incoming electric pulses according to their amplitude

4 Materials and equipment
4.1 Polystyrene latex spheres that:
a) are in aqueous suspension;
b) have a nominal diameter of:
1) 10 µm if used for resolution determination in accordance with Annex D;

2) larger than 30 µm for particle size calibration in accordance with Clause 6 for particle sizes of

larger than 30 µm;

c) have a coefficient of variation that is less than 5 % where the coefficient of variation is the ratio

of the standard deviation of the latex particle diameters in the suspension to their mean particle

diameter;

d) have a certificate of analysis that indicates that the latex spheres mean particle diameter and

coefficient of variation were determined using techniques with traceability to national standards.

Once opened, suspensions of polystyrene latex spheres shall be used within three months unless the

size distribution and cleanliness of the suspension have been verified.

NOTE 1 The size distribution of polystyrene latex spheres can be verified using the method described in D.14.

NOTE 2 Polystyrene latex spheres in aqueous suspension have a limited shelf life. Shelf life is a function of a

variety of factors including temperature and microbial contamination of the suspension.

© ISO 2020 – All rights reserved 3
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO/FDIS 11171:2020(E)

4.2 Clean diluent, consisting of the test liquid used in ISO 16889 and containing:

a) an antistatic additive at such a concentration that resultant conductivity of the clean diluent is

(2 500 ± 1 000) pS/m at room temperature; and

b) less than 0,5 % of the number concentration of particles equal to or larger than the smallest particle

size of interest expected to be observed in the samples.

4.3 Clean aerosol OT diluent, for use in calibration for particle sizes greater than 30 µm(c) and to

determine sensor resolution in Annex D (the clean diluent specified in 4.2 is used for all other operations

in this document), which:

a) is prepared from a concentrate made by adding 120 g of aerosol OT to each litre of clean diluent

(4.2), which is:

1) heated to approximately 60 °C and stirred until no undissolved aerosol OT is visible to the

eye; and

2) diluted with clean diluent (4.2) to a final concentration of 12 g of aerosol OT per litre; and

b) meets the same cleanliness levels as the diluent specified in 4.2.

Aerosol OT (dioctyl sulfosuccinate, sodium salt) is a waxy, hygroscopic solid. If it appears damp, or has

absorbed water prior to use, dry it first for at least 18 h at approximately 150 °C.

NOTE In 4.3 a) 1), it is critical that all of the aerosol OT be dissolved prior to proceeding to 4.3 a) 2).

Depending upon the local conditions, complete dissolution can require in excess of 6 hours of heating and stirring

as described.

WARNING — Follow the precautions for safe handling and usage described in the safety data

sheet (available from the supplier of the aerosol OT).

4.4 NIST standard reference material 2806x (SRM 2806x) primary calibration suspension,

where x is the letter used by NIST to designate the batch number of the certified primary calibration

suspension available from NIST, for use in primary calibrations. SRM 2806b shall not be used for

calibrations according to this document.

4.5 NIST reference material 8631x (RM 8631x) dust, where x is the letter used by NIST to designate

the batch number of the reference material, available from NIST, prepared by drying the dust for at least

18 h at a temperature between 110 °C and 150 °C, for use if secondary calibration is to be performed

(see 6.1).

4.6 ISO medium test dust (MTD) or other test dust conforming to ISO 12103-1, dried for at least

18 h at a temperature between 110 °C and 150 °C before use, for use if secondary calibration is to be

performed (see 6.1).

4.7 NIST reference material 8632x (RM 8632x) dust, where x is the letter used by NIST to designate

the batch number of the reference material, prepared by drying the dust for at least 18 h at a temperature

between 110 °C and 150 °C, before use, required for determination of coincidence error limit and in

Annexes A, B, C and E.

NOTE The reference materials specified in 4.4, 4.5, 4.6 and 4.7 can change as new batches are produced. Such

a change does not affect the particle sizing calibration (Clause 6), but the ability of an APC to meet the counting

accuracy requirements of E.9 can be affected if the batch of RM 8632x used to prepare the samples differs from

the batch used to create Table A.1.

4.8 Automatic particle counter for liquids, with bottle sampler with at least 8 channels that can be

set at various threshold settings.
4 © ISO 2020 – All rights reserved
---------------------- Page: 10 ----------------------
ISO/FDIS 11171:2020(E)

4.9 Clean sample containers, with closures (appropriate bottle caps, for example), and volumetric

glassware of at least class B accuracy as defined in ISO 4787, with cleanliness levels lower than 0,5 % of

the number of concentration of particles (larger than the smallest particle size of interest) expected to be

observed in the samples, confirmed in accordance with ISO 3722.

4.10 Mechanical shaker, such as a paint or laboratory shaker, suitable for dispersing suspensions.

2 2

4.11 Ultrasonic bath, with a power density of 3 000 W/m to 10 000 W/m of bottom area.

4.12 Linear-linear graph paper or computer software, for generating graphics.
4.13 Log-log graph paper or computer software, for generating graphics.

4.14 Analytical or electronic balance, with the following minimum specifications:

a) readability: 0,01 mg;
b) accuracy (agreement with true mass): ±0,05 mg;
c) precision (repeatability): 0,05 mg;

d) front or side doors and a covered top to eliminate the effect of air currents.

4.15 Secondary calibration suspension, prepared according to Annex F for use in secondary

calibrations. Secondary calibration samples shall not be used for primary calibrations.

5 Sequence of APC calibration procedures

5.1 Conduct the procedures of this Clause when a new APC is received or following the repair or re­

adjustment of an APC or sensor as shown in Table 1. See Figure 1 for a recommended sequence of steps

to be followed when performing a full calibration on a new APC. Annexes A and B shall be performed

prior to proceeding to Clause 6. Proceed to Clause 6 if neither the APC nor the sensor has been repaired

or readjusted, if no detectable change in the operating characteristics has occurred since the last sizing

calibration was performed, and if the APC has been subjected to the procedures in Annexes A, B, C, D,

and E and the results have been documented. The specific order of annexes and clauses given in Figure 1

and Table 1 are recommendations. The operator may follow a different order, as long as all required

parts are performed.

Annexes A, B, C, D and E may be performed by an individual laboratory or by the manufacturer of the

APC prior to delivery. If these are performed prior to delivery, it is not always required to repeat these

annexes upon receipt of the APC, depending upon the manufacturer's recommendations.

NOTE For the purposes of this subclause, repair or readjustment of an APC refers to service or repair

procedures that affect the ability of the APC to accurately size and count particles.

© ISO 2020 – All rights reserved 5
---------------------- Page: 11 ----------------------
ISO/FDIS 11171:2020(E)
Figure 1 — Recommended sequence of APC calibration procedures

A change in the operating characteristics of the APC can be detected by several different methods,

including but not limited to the following:

a) using particle data from control samples collected over time and a statistical process control chart,

such as an individual moving range (IMR) chart, to detect significant changes in calibration;

b) comparing calibration curves reporting particle size in units of µm(c) over time to detect a

significant change in calibration;

c) returning the APC to its manufacturer for evaluation and assessment of the change in calibration;

6 © ISO 2020 – All rights reserved
---------------------- Page: 12 ----------------------
ISO/FDIS 11171:2020(E)

d) analysing a primary or secondary calibration suspension in accordance with 6.5 through 6.7, then

comparing the resulting particle concentration data to the corresponding particle size distribution

for the sample:

1) if the results agree within the limits for the maximum allowable D (6.6) given in Table C.2, the

ability of the APC to size and count particles has not been significantly affected;

2) if the results do not agree, a significant change has occurred, so proceed as indicated in Table 1.

e) determining the threshold noise level of the APC in accordance with A.2, then comparing the

resulting noise level to previously obtained results. If the threshold noise level has increased by

more than 30 % since the last time it was determined, this can be an indication that the calibration

of the APC has changed and the APC is in need of repair. If the threshold noise level has not changed,

this is not proof that the APC's operating characteristics are unchanged.

If the light source or any part of the optics is adjusted, repaired or replaced, repeat the procedures of

Clause 6 and Annexes A, B, D, and E.

If the sensor or counting electronics is adjusted, repaired or replaced, repeat the procedures of Clause 6

and Annexes A, B, C, D, and E.

If the volume measurement system is repaired, replaced or re-adjusted, the procedures of A.3 to A.9

and of Annex C shall be performed.

It is not necessary to repeat these procedures following normal cleaning procedures, the attachment of

cables or peripheral equipment, the replacement of plumbing lines or connections, or following other

operations that do not involve disassembly of the APC, sensor or volume measurement system.

5.2 Perform the preliminary APC check, which includes volume accuracy, in accordance with Annex A.

5.3 Determine the coincidence error limits of the APC in accordance with Annex B.

5.4 Perform the sizing calibration procedure in accordance with Clause 6.
5.5 Determine the flow rate limits of the APC in acco
...

PROJET
NORME ISO/FDIS
FINAL
INTERNATIONALE 11171
ISO/TC 131/SC 6
Transmissions hydrauliques —
Secrétariat: BSI
Étalonnage des compteurs
Début de vote:
2020-08-18 automatiques de particules en
suspension dans les liquides
Vote clos le:
2020-10-13
Hydraulic fluid power — Calibration of automatic particle counters
for liquids
LES DESTINATAIRES DU PRÉSENT PROJET SONT
INVITÉS À PRÉSENTER, AVEC LEURS OBSER-
VATIONS, NOTIFICATION DES DROITS DE PRO-
PRIÉTÉ DONT ILS AURAIENT ÉVENTUELLEMENT
CONNAISSANCE ET À FOURNIR UNE DOCUMEN-
TATION EXPLICATIVE.
OUTRE LE FAIT D’ÊTRE EXAMINÉS POUR
ÉTABLIR S’ILS SONT ACCEPTABLES À DES FINS
INDUSTRIELLES, TECHNOLOGIQUES ET COM-
Numéro de référence
MERCIALES, AINSI QUE DU POINT DE VUE
ISO/FDIS 11171:2020(F)
DES UTILISATEURS, LES PROJETS DE NORMES
INTERNATIONALES DOIVENT PARFOIS ÊTRE
CONSIDÉRÉS DU POINT DE VUE DE LEUR POSSI-
BILITÉ DE DEVENIR DES NORMES POUVANT
SERVIR DE RÉFÉRENCE DANS LA RÉGLEMENTA-
TION NATIONALE. ISO 2020
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO/FDIS 11171:2020(F)
DOCUMENT PROTÉGÉ PAR COPYRIGHT
© ISO 2020

Tous droits réservés. Sauf prescription différente ou nécessité dans le contexte de sa mise en œuvre, aucune partie de cette

publication ne peut être reproduite ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique,

y compris la photocopie, ou la diffusion sur l’internet ou sur un intranet, sans autorisation écrite préalable. Une autorisation peut

être demandée à l’ISO à l’adresse ci-après ou au comité membre de l’ISO dans le pays du demandeur.

ISO copyright office
Case postale 401 • Ch. de Blandonnet 8
CH-1214 Vernier, Genève
Tél.: +41 22 749 01 11
E-mail: copyright@iso.org
Web: www.iso.org
Publié en Suisse
ii © ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO/FDIS 11171:2020(F)
Sommaire Page

Avant‑propos ..............................................................................................................................................................................................................................iv

Introduction ................................................................................................................................................................................................................................vi

1 Domaine d’application ................................................................................................................................................................................... 1

2 Références normatives ................................................................................................................................................................................... 1

3 Termes et définitions ....................................................................................................................................................................................... 1

4 Matériaux et équipement ............................................................................................................................................................................ 3

5 Succession des opérations d’étalonnage des CAP .............................................................................................................. 5

6 Mode opératoire d’étalonnage dimensionnel .....................................................................................................................10

7 Présentation des données .......................................................................................................................................................................19

8 Phrase d’identification ................................................................................................................................................................................20

Annexe A (normative) Contrôle préliminaire du CAP .....................................................................................................................21

Annexe B (normative) Mode opératoire de détermination de l’erreur de coïncidence...............................25

Annexe C (normative) Détermination des débits limites.............................................................................................................29

Annexe D (normative) Détermination de la résolution .................................................................................................................34

Annexe E (normative) Vérification de la précision du comptage de particules....................................................40

Annexe F (normative) Préparation et vérification des flacons de suspensions d’étalonnage

secondaire ................................................................................................................................................................................................................43

Annexe G (normative) Dilution d’échantillons de suspension d’étalonnage ..........................................................48

Annexe H (informative) Vérification de la distribution granulométrique des suspensions

d’étalonnage ...........................................................................................................................................................................................................51

Bibliographie ...........................................................................................................................................................................................................................53

© ISO 2020 – Tous droits réservés iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO/FDIS 11171:2020(F)
Avant‑propos

L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d’organismes

nationaux de normalisation (comités membres de l’ISO). L’élaboration des Normes internationales est

en général confiée aux comités techniques de l’ISO. Chaque comité membre intéressé par une étude

a le droit de faire partie du comité technique créé à cet effet. Les organisations internationales,

gouvernementales et non gouvernementales, en liaison avec l’ISO participent également aux travaux.

L’ISO collabore étroitement avec la Commission électrotechnique internationale (IEC) en ce qui

concerne la normalisation électrotechnique.

Les procédures utilisées pour élaborer le présent document et celles destinées à sa mise à jour sont

décrites dans les Directives ISO/IEC, Partie 1. Il convient, en particulier, de prendre note des différents

critères d’approbation requis pour les différents types de documents ISO. Le présent document a été

rédigé conformément aux règles de rédaction données dans les Directives ISO/IEC, Partie 2 (voir www

.iso .org/ directives).

L’attention est attirée sur le fait que certains des éléments du présent document peuvent faire l’objet de

droits de propriété intellectuelle ou de droits analogues. L’ISO ne saurait être tenue pour responsable

de ne pas avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence. Les détails concernant

les références aux droits de propriété intellectuelle ou autres droits analogues identifiés lors de

l’élaboration du document sont indiqués dans l’Introduction et/ou dans la liste des déclarations de

brevets reçues par l’ISO (voir www .iso .org/ brevets).

Les appellations commerciales éventuellement mentionnées dans le présent document sont données

pour information, par souci de commodité, à l’intention des utilisateurs et ne sauraient constituer un

engagement.

Pour une explication de la nature volontaire des normes, la signification des termes et expressions

spécifiques de l’ISO liés à l’évaluation de la conformité, ou pour toute information au sujet de l’adhésion

de l’ISO aux principes de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) concernant les obstacles

techniques au commerce (OTC), voir le lien suivant: www .iso .org/ iso/ fr/ avant-propos .html.

Le présent document a été élaboré par le comité technique ISO/TC 131, Transmissions hydrauliques et

pneumatiques, SC 6, Contrôle de la contamination.

Cette quatrième édition annule et remplace la troisième édition (ISO 11171:2016), qui a fait l’objet d’une

révision technique.

Les principales modifications par rapport à l’édition précédente sont les suivantes :

— Article 1 et 4.4: la suspension de référence SRM 2806b ne doit pas être utilisée pour l’étalonnage

dimensionnel conformément au présent document ;

— 3.1: la définition d’un compteur automatique de particules (CAP) a été clarifiée ;

— 3.8 (Note 1 à l’article): la distribution en taille et en nombre des échantillons de suspension

d’étalonnage primaire est indiquée dans le Tableau 3 du certificat d’analyse de la suspension

SRM 2806x ;

— 4.6: la poudre d’essai moyenne ISO (MTD) ou toute autre poudre d’essai conforme à l’ISO 12103-1 est

admise comme suspension d’étalonnage secondaire ;
— 4.8: le CAP doit disposer d’au minimum 8 canaux de réglage au lieu de 6 ;

— 6.1: des billes de latex sont requises pour l’étalonnage primaire pour des tailles de particules

supérieures à 30 µm(c) ;

— 6.1: des suspensions d’étalonnage secondaire peuvent servir pour l’étalonnage secondaire pour des

tailles de particules supérieures à 30 µm(c) ;
iv © ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO/FDIS 11171:2020(F)

— 6.2: à la fois les seuils de référence et les nombres certifiés de distribution granulométrique de la

suspension SRM 2806x doivent être utilisés pour l’étalonnage dimensionnel primaire ;

— 6.2: les données d’au moins 16 tailles de particules différentes issues de la distribution

granulométrique certifiée doivent être utilisées pour créer la courbe d’étalonnage du CAP ;

— 6.3: les données obtenues à partir d’au moins 12 réglages différents de la tension de seuil du CAP

doivent être utilisées pour relier les concentrations en particules aux valeurs de seuil ;

— 6.6: les critères d’acceptation des valeurs sont basés sur le nombre moyen de particules comptées

plutôt que sur la concentration en particules ;

— 6.6: la dilution des suspensions d’étalonnage est admise pour permettre l’étalonnage des CAP pour

des tailles qui seraient autrement à l’origine d’une erreur de coïncidence pour les suspensions

d’étalonnage ;

— 6.9: la méthode d’interpolation basée sur les courbes de Bézier est spécifiée et un outil permettant

de l’utiliser pour relier le réglage de la tension de seuil à la taille des particules est fourni ;

— 6.9: l’incertitude type de la concentration en particules à chaque réglage du seuil est calculée et

consignée dans le rapport ;

— 6.11 – 6.14: la méthode modifiée de demi‑comptage différentiel pour relier la taille des particules au

réglage du seuil en utilisant des billes de latex est spécifiée pour l’étalonnage primaire des tailles de

particules supérieures à 30 µm(c) ;

— 6.15: la méthode d’interpolation basée sur les courbes de Bézier est spécifiée pour relier le réglage

de la tension du seuil à la taille des particules et un outil permettant de l’utiliser pour relier le

réglage de la tension de seuil à la taille des particules et pour tracer une courbe d’étalonnage du CAP

est fourni ;

— Article 7: la seule façon acceptable de consigner la taille des particules à l’aide du présent document

est d’utiliser l’unité de mesure µm(c) ;

— Tableau A.1: la concentration moyenne en particules et les limites inférieure et supérieure

acceptables ont été actualisées sur la base des résultats d’un essai interlaboratoires réalisé à l’aide

de poudre d’essai RM 8632a et calculées à l’aide d’une interpolation logarithmique des comptages

de particules observées et avec un niveau de confiance de 98 % ;

— Tableau C.2: les valeurs acceptables de D sont basées sur le nombre moyen de particules comptées

plutôt que la concentration en particules ;

— F.2: l’utilisation du NIST RM 8631x, de l’ISO MTD ou de toute autre poudre d’essai conforme à

l’ISO 12103-1 est admise comme suspension d’étalonnage secondaire et la concentration maximale

admissible pour les suspensions secondaires est augmentée de 75 % à 100 fois la limite d’erreur de

coïncidence du capteur ;

— F.4 et F.7: les données doivent être issues d’au moins 16 tailles de particules différentes et être

consignées dans le certificat d’analyse pour les suspensions d’étalonnage secondaire résultantes ;

— Annexe G: cette nouvelle annexe spécifie la méthode de dilution pour les échantillons de suspension

d’étalonnage à utiliser en 6.6 pour les échantillons dont la concentration serait à l’origine d’une

erreur de coïncidence ;

— Annexe H, Exemples de calculs, tirée de l’ISO 11171:2016: supprimée et remplacée par l’Annexe H,

Vérification de la distribution granulométrique des suspensions d’étalonnage.

Il convient que l’utilisateur adresse tout retour d’information ou toute question concernant le présent

document à l’organisme national de normalisation de son pays. Une liste exhaustive desdits organismes

se trouve à l’adresse www .iso .org/ fr/ members .html.
© ISO 2020 – Tous droits réservés v
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO/FDIS 11171:2020(F)
Introduction

Dans les systèmes de transmissions hydrauliques, l’énergie est transmise et commandée par

l’intermédiaire d’un fluide sous pression en circuit fermé. Ce fluide est à la fois un lubrifiant et un

milieu de transmission de l’énergie. La fiabilité de fonctionnement d’un système exige un contrôle

des contaminants présents dans le fluide. La quantification et la qualification des contaminants

particulaires d’un échantillon de fluide requièrent que son prélèvement et la mesure de la distribution

granulométrique et de la concentration des contaminants soient réalisés avec soin et précision.

Les compteurs automatiques de particules (CAP) en suspension dans les liquides sont des moyens

reconnus de détermination de la concentration et de la distribution granulométrique des contaminants

particulaires. La précision de chaque CAP est établie par étalonnage.

Le présent document est un mode opératoire d’étalonnage normalisé pour les CAP utilisés pour

déterminer la taille et les comptages de particules. L’étalonnage dimensionnel primaire est réalisé avec

des suspensions NIST SRM 2806x ayant une distribution granulométrique certifiée par le National

Institute of Standards and Technology (NIST) des États-Unis pour les tailles de particules inférieures

ou égales à 30 µm(c), et au moyen de billes de latex (polystyrène expansé) pour les tailles supérieures.

Une méthode d’étalonnage secondaire utilise des suspensions de NIST RM 8631x, d’ISO MTD ou toute

autre poudre d’essai conforme à l’ISO 12103-1, qui sont soumises à une analyse séparée au moyen d’un

CAP étalonné selon la méthode primaire. Les spécifications minimales des performances sont établies

pour le coefficient de variation du CAP (CV) du volume de la suspension, le CV du débit, la résolution et

la précision du comptage de particules. Les limites de fonctionnement d’un CAP, y compris son niveau

de bruit de fond, sa limite d’erreur de coïncidence et ses débits limites sont déterminés.

vi © ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 6 ----------------------
PROJET FINAL DE NORME INTERNATIONALE ISO/FDIS 11171:2020(F)
Transmissions hydrauliques — Étalonnage des compteurs
automatiques de particules en suspension dans les
liquides
1 Domaine d’application

Le présent document spécifie des modes opératoires portant sur les aspects suivants :

a) l’étalonnage dimensionnel primaire pour des tailles de particules supérieures ou égales à 1 µm(c), la

résolution du capteur et les performances de comptage des compteurs automatiques de particules

en suspension dans les liquides capables d’analyser des échantillons en flacon ;

b) l’étalonnage dimensionnel secondaire avec des suspensions vérifiées au moyen d’un CAP ayant fait

l’objet d’un étalonnage primaire ;
c) l’établissement de limites acceptables de fonctionnement et de performances ;

d) la vérification des performances du compteur de particules en utilisant de la poudre d’essai ;

e) la détermination des limites de coïncidence et de débit (de comptage).

Le présent document s’applique à l’utilisation de fluides hydrauliques, de carburants pour

l’aéronautique et des gazoles, d’huile pour moteurs et autres fluides d’origine pétrolière. Le présent

document ne s’applique pas à l’étalonnage dimensionnel avec des suspensions d’étalonnage primaire

NIST SRM 2806b.
2 Références normatives

Les documents suivants sont cités dans le texte de sorte qu’ils constituent, pour tout ou partie de leur

contenu, des exigences du présent document. Pour les références datées, seule l’édition citée s’applique.

Pour les références non datées, la dernière édition du document de référence s’applique (y compris les

éventuels amendements).

ISO 3722, Transmissions hydrauliques — Flacons de prélèvement — Homologation et contrôle des méthodes

de nettoyage

ISO 4787, Verrerie de laboratoire — Instruments volumétriques — Méthodes de vérification de la capacité

et d'utilisation
ISO 5598, Transmissions hydrauliques et pneumatiques — Vocabulaire

ISO 12103-1, Véhicules routiers — Poussière pour l'essai des filtres — Partie 1: Poussière d'essai d'Arizona

ISO 16889, Transmissions hydrauliques — Filtres — Évaluation des performances par la méthode de

filtration en circuit fermé
3 Termes et définitions

Pour les besoins du présent document, les termes et définitions donnés dans l’ISO 5598 ainsi que les

suivants, s’appliquent.

L’ISO et l’IEC tiennent à jour des bases de données terminologiques destinées à être utilisées en

normalisation, consultables aux adresses suivantes :

— ISO Online browsing platform: disponible à l’adresse https:// www .iso .org/ obp ;

© ISO 2020 – Tous droits réservés 1
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO/FDIS 11171:2020(F)
— IEC Electropedia: disponible à l’adresse http:// www .electropedia .org/ .
3.1
compteur automatique de particules
CAP
instrument qui réalise automatiquement les tâches suivantes :

a) détecte les particules individuelles en suspension dans un volume contrôlé de fluide en utilisant les

principes de la diffusion ou de l’absorption de la lumière ;
b) mesure la taille des particules ;
c) trie ou rassemble les particules par plages de dimensions ;
d) compte les particules dans chaque plage de dimensions ;

e) indique le nombre de particules dans chaque plage de dimensions par unité de volume ; et

f) facilite l’étalonnage des instruments conformément au présent document.

Note 1 à l'article: Un CAP utilisé pour déterminer la taille des particules (3.7) avec des fluides hydrauliques, des

carburants pour l’aéronautique et des gazoles, de l’huile pour moteurs et d’autres fluides d’origine pétrolière doit

être étalonné conformément à l’Article 5 du présent document.
3.2
niveau de bruit de fond

réglage minimum de la tension d’un CAP (3.1) pour lequel la fréquence observée de comptage des

impulsions ne dépasse pas 60 comptages/min du fait de parasites en l’absence de débit dans le volume

de détection (3.3)

Note 1 à l'article: Le mouvement brownien de toute particule détectable dans la zone de détection pendant la

réalisation de l’étape en A.2 peut entraîner des résultats erratiques.
3.3
volume de détection

partie de la zone éclairée du capteur traversée par le flux de fluide et d’où le système optique capte

la lumière
3.4
résolution

mesure de l’aptitude d’un CAP (3.1) à différencier des particules de tailles similaires, mais différentes,

déterminée conformément à l’Annexe D du présent document
3.5
limite d’erreur de coïncidence

concentration maximale en NIST RM 8632x qu’un compteur automatique de particules (3.1) peut

compter avec moins de 5 % d’erreur due à la présence simultanée de plusieurs particules dans le volume

de détection (3.3)
3.6
débit d’utilisation
débit traversant le capteur pendant l’analyse des échantillons
2 © ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO/FDIS 11171:2020(F)
3.7
taille des particules

diamètre des particules de surface projetée équivalente tel que déterminé par le NIST par microscopie

électronique à balayage traçables aux unités SI à l’aide d’un étalon de longueur du NIST, ou tel que

déterminé avec un compteur optique de particules en suspension dans les liquides (3.1) étalonné

conformément au présent document

Note 1 à l'article: Le NIST utilise la microscopie électronique à balayage pour déterminer le diamètre des

particules de surface projetée équivalente dans le matériau de référence normalisé NIST 2806x, où x est la lettre

utilisée par le NIST pour désigner le numéro de lot de la suspension d’étalonnage primaire (3.9) certifiée.

3.8
distribution granulométrique

concentration cumulée en nombre de particules supérieures à une taille spécifiée, exprimée en fonction

de la taille des particules (3.7)

Note 1 à l'article: Une distribution granulométrique certifiée est fournie par un producteur de suspensions

d’étalonnage primaire (3.9) ou secondaire (3.10) et certifie que la distribution granulométrique indiquée pour les

suspensions a été déterminée par le NIST ou déterminée conformément à l’Annexe F du présent document. La

distribution granulométrique de la suspension SRM 2806x utilisée pour les étalonnages primaires (3.9) doit être

composée du diamètre [µm(c)] et du nombre correspondant de particules > diamètre (parties/mL) indiqués dans

[5]

les colonnes 1 et 3 du Tableau 3 du Certificat d’analyse du matériau de référence normalisé ® 2806x .

Note 2 à l'article: La vérification de la distribution granulométrique des suspensions d’étalonnage est détaillée

dans l’Annexe H du présent document.
3.9
étalonnage primaire

étalonnage dimensionnel réalisé conformément au mode opératoire d’étalonnage dimensionnel spécifié

à l’Article 6 du présent document en utilisant le matériau de référence normalisé NIST 2806x pour des

tailles de particules (3.7) inférieures ou égales à 30 µm(c) et des billes de latex (polystyrène expansé)

pour les tailles supérieures

Note 1 à l'article: Des détails sur le matériau de référence normalisé NIST 2806x sont donnés en 4.4.

3.10
étalonnage secondaire

étalonnage dimensionnel réalisé en utilisant des suspensions d’étalonnage secondaire

Note 1 à l'article: Le mode opératoire d’étalonnage dimensionnel est spécifié à l’Article 6 et la préparation des

suspensions d’étalonnage secondaire est indiquée à l’Annexe F.
3.11
analyseur multicanal
AMC

dispositif électronique capable de trier les impulsions électriques en entrée en fonction de leur

amplitude
4 Matériaux et équipement
4.1 Billes de latex (polystyrène expansé) qui :
a) sont en suspension aqueuse ;
b) ont un diamètre nominal de :

10 µm si utilisées pour la détermination de la résolution conformément à l’Annexe D ;

© ISO 2020 – Tous droits réservés 3
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO/FDIS 11171:2020(F)

supérieur à 30 µm pour l’étalonnage de la taille des particules conformément à I’Article 6 pour les

tailles de particules supérieures à 30 µm ;

c) ont un coefficient de variation inférieur à 5 %, ce dernier étant le rapport de l’écart‑type du

diamètre des particules de latex dans la suspension sur le diamètre moyen de ces particules ;

d) ont un certificat d’analyse qui indique que le diamètre moyen des particules et le coefficient de

variation des billes de latex ont été déterminés en utilisant des techniques raccordées à des étalons

nationaux.

Après ouverture, les suspensions de billes de latex (polystyrène expansé) doivent être utilisées dans un

délai de trois mois, à moins que la distribution granulométrique et la propreté de la suspension aient

été vérifiées.

NOTE 1 La distribution granulométrique des billes de latex (polystyrène expansé) peut être vérifiée en

appliquant la méthode décrite en D.14.

NOTE 2 La durée de conservation des billes de latex (polystyrène expansé) en suspension aqueuse est limitée.

Elle dépend d’un certain nombre de facteurs, notamment la température et la contamination microbienne de

la suspension.

4.2 Diluant propre, se composant du fluide d’essai utilisé dans l’ISO 16889 et contenant :

a) un additif antistatique à une concentration telle que la conductivité résultante du diluant propre

est de (2 500 ± 1 000) pS/m à température ambiante ; et

b) moins de 0,5 % de la concentration en nombre de particules de taille égale ou supérieure à la plus

petite taille d’intérêt que l’on s’attend à trouver dans les échantillons.

4.3 Diluant propre aérosol OT, destiné à être utilisé pour l’étalonnage pour des tailles de particules

supérieures à 30 µm(c) et pour déterminer la résolution du capteur à l’Annexe D (le diluant propre

spécifié en 4.2 étant utilisé pour toutes les autres opérations du présent document) :

a) il est préparé à partir d’une solution concentrée obtenue en ajoutant 120 g d’aérosol OT à chaque

litre de diluant propre (4.2), qui est :

chauffée à environ 60 °C et remué jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’aérosol OT non dissous visible à

l’œil nu ; et

diluée avec le diluant propre (4.2) pour obtenir une concentration finale de 12 g d’aérosol OT par

litre ; et
b) il répond aux mêmes niveaux de propreté que le diluant spécifié en 4.2.

L’aérosol OT (dioctylsulfosuccinate, sel de sodium) est une substance solide paraffineuse

hygroscopique. S’il est humide ou a absorbé de l’eau avant utilisation, le sécher d’abord pendant au

moins 18 h à environ 150 °C.

NOTE En 4.3 a) 1), il est essentiel que la totalité de l’aérosol OT soit dissoute avant de passer à 4.3 a) 2). Selon

les conditions locales, la dissolution complète peut exiger plus de 6 h de chauffage et d’agitation comme décrit.

AVERTISSEMENT — Prendre les précautions de sécurité de manipulation et d’utilisation décrites

sur la fiche de sécurité (disponible auprès du fournisseur d’aérosol OT).

4.4 Suspension d’étalonnage primaire de matériau de référence normalisé NIST 2806x

(SRM 2806x), où x est la lettre utilisée par le NIST pour désigner le numéro de lot de la suspension

d’étalonnage primaire certifiée, disponible auprès du NIST, à utiliser pour les étalonnages primaires.

La suspension SRM 2806b ne doit pas être utilisée pour les étalonnages conformément au présent

document.
4 © ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 10 ----------------------
ISO/FDIS 11171:2020(F)

4.5 Poudre de référence NIST 8631x (RM 8631x), où x est la lettre utilisée par le NIST pour désigner

le numéro de lot du matériau de référence, disponible auprès du NIST, préparée par séchage pendant au

moins 18 h à une température comprise entre 110 °C et 150 °C, nécessaire si un étalonnage secondaire

est à réaliser (voir 6.1).

4.6 Solution concentrée de poudre d’essai moyenne ISO (MTD) ou autre poudre d’essai conforme

à l’ISO 12103-1, séchée pendant au moins 18 h à une température comprise entre 110 °C et 150 °C avant

emploi, à utiliser si un étalonnage secondaire est à réaliser (voir 6.1).

4.7 Poudre de référence NIST 8632x (RM 8632x), où x est la lettre utilisée par le NIST pour

désigner le numéro de lot du matériau de référence, préparée par séchage pendant au moins 18 h à une

température comprise entre 110 °C et 150 °C, avant emploi, requise pour la détermination de la limite

d’erreur de coïncidence et aux Annexes A, B, C et E.

NOTE Les matériaux de référence spécifiés en 4.4, 4.5, 4.6 et 4.7 peuvent être modifiés pendant la production

de nouveaux lots. Ce changement n’affecte pas l’étalonnage dimensionnel (Article 6), mais la capacité d’un CAP

à satisfaire aux exigences de précision de comptage en E.9 peut être affectée si le lot de RM 8632x utilisé pour

préparer les échantillons diffère du lot utilisé pour créer le Tableau A.1.

4.8 Compteur automatique de particules en suspension dans les liquides, avec passeur

d’échantillon en flacon et au moins 8 canaux qui peuvent être réglés à différents seuils.

4.9 Flacons de prélèvement propres, qui ferment (bouchons de flacon appropriés, par exemple) et

verrerie volumétrique au moins de classe de précision B telle que définie dans l’ISO 4787, avec des

niveaux de propreté inférieurs à 0,5 % de la concentration en nombre de particules (supérieures à la

plus petite taille d’intérêt) que l’on s’attend à trouver dans les échantillons, confirmés conformément à

l’ISO 3722.

4.10 Agitateur mécanique, tel qu’un agitateur à peintures ou de laboratoire, à même de disperser les

suspensions.
2 2

4.11 Bain à ultrasons, ayant une puissance volumique comprise entre 3 000 W/m et 10 000 W/m de

surface de fond.
4.12 Papier graphique arithmétique ou logiciel informatique de tracé graphique.
4.13 Papier graphique logarithmique ou logiciel informatique de tracé graphique.

4.14 Balance d’analyse ou électronique répondant au minimum aux spécifications suivantes :

a) lisibilité: 0,01 mg ;
b) précision (concordance avec la masse réelle): ± 0,05 mg ;
c) fidélité (répétabilité): 0,05 mg ;

d) portes avant et latérales et couvercle pour éliminer l’effet des courants d’air.

4.15 Suspension d’étalonnage secondaire, préparée conformément à l’Annexe F utilisée pour les

étalonnages secondaires. Les suspensions d’étalonnage secondaire ne doivent pas être utilisées pour les

étalonnages primaires.
5 Succession des opérations d’étalonnage des CAP

5.1 Appliquer les modes opératoires du présent article à réception d’un nouveau CAP ou à la suite de

la réparation ou d’un nouveau réglage d’un CAP ou d’un capteur comme indiqué dans le Tableau 1. La

© ISO 2020 – Tous droits réservés 5
---------------------- Page: 11 ----------------------
ISO/FDIS 11171:2020(F)

Figure 1 donne la séquence recommandée d’étapes à suivre pour effectuer l’étalonnage complet d’un

nouveau CAP. Les Annexes A et B doivent être e
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.