Non-destructive testing -- Penetrant testing

ISO 3452-1:2008 defines a method of penetrant testing used to detect discontinuities, e.g. cracks, laps, folds, porosity and lack of fusion, which are open to the surface of the material to be tested. It is mainly applied to metallic materials, but can also be performed on other materials, provided that they are inert to the test media and they are not excessively porous, examples of which are castings, forgings, welds, ceramics, etc. ISO 3452-1:2008 is not intended to be used for acceptance criteria and gives no information relating to the suitability of individual test systems for specific applications nor requirements for test equipment. The term 'discontinuity' is used here in the sense that no evaluation concerning acceptability or non-acceptability is included. Methods for determining and monitoring the essential properties of penetrant testing products to be used are specified in ISO 3452-2 and ISO 3452-3.

Essais non destructifs -- Examen par ressuage

L'ISO 3452-1:2008 définit une méthode d'essai par ressuage utilisée pour localiser les discontinuités telles que fissures, replis, plis, porosités et manque de liaison, ouvertes et débouchant ŕ la surface du matériau ŕ examiner. Cette méthode est principalement appliquée aux matériaux métalliques mais peut ętre également utilisée pour d'autres matériaux pourvu que ceux-ci ne soient pas attaqués par les produits utilisés et ne soient pas excessivement poreux. Parmi les exemples possibles, les pičces moulées, les pičces forgées, les soudures, les céramiques, etc. L'ISO 3452-1:2008 ne définit pas de critčres d'acceptation et ne donne aucune information relative ŕ l'aptitude ŕ l'emploi de systčmes de ressuage spécifiques ŕ des applications particuličres. Elle ne prescrit aucun appareillage d'essai. Le terme «discontinuité» utilisé ici n'inclut aucune évaluation en matičre d'acceptabilité ou de non-acceptabilité. Les méthodes de détermination et de contrôle des propriétés principales de produits de ressuage sont spécifiées dans l'ISO 3452-2 et dans l'ISO 3452-3.

General Information

Status
Replaced
Publication Date
27-Aug-2008
Withdrawal Date
27-Aug-2008
Current Stage
6060 - International Standard published
Start Date
11-Aug-2008
Completion Date
28-Aug-2008
Ref Project

RELATIONS

Buy Standard

Standard
ISO 3452-1:2008 - Non-destructive testing -- Penetrant testing
English language
9 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 3452-1:2008 - Essais non destructifs -- Examen par ressuage
French language
13 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL ISO
STANDARD 3452-1
First edition
2008-09-01
Non-destructive testing — Penetrant
testing —
Part 1:
General principles
Essais non destructifs — Examen par ressuage —
Partie 1: Principes généraux
Reference number
ISO 3452-1:2008(E)
ISO 2008
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 3452-1:2008(E)
PDF disclaimer

This PDF file may contain embedded typefaces. In accordance with Adobe's licensing policy, this file may be printed or viewed but

shall not be edited unless the typefaces which are embedded are licensed to and installed on the computer performing the editing. In

downloading this file, parties accept therein the responsibility of not infringing Adobe's licensing policy. The ISO Central Secretariat

accepts no liability in this area.
Adobe is a trademark of Adobe Systems Incorporated.

Details of the software products used to create this PDF file can be found in the General Info relative to the file; the PDF-creation

parameters were optimized for printing. Every care has been taken to ensure that the file is suitable for use by ISO member bodies. In

the unlikely event that a problem relating to it is found, please inform the Central Secretariat at the address given below.

COPYRIGHT PROTECTED DOCUMENT
© ISO 2008

All rights reserved. Unless otherwise specified, no part of this publication may be reproduced or utilized in any form or by any means,

electronic or mechanical, including photocopying and microfilm, without permission in writing from either ISO at the address below or

ISO's member body in the country of the requester.
ISO copyright office
Case postale 56 • CH-1211 Geneva 20
Tel. + 41 22 749 01 11
Fax + 41 22 749 09 47
E-mail copyright@iso.org
Web www.iso.org
Published in Switzerland
ii © ISO 2008 – All rights reserved
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 3452-1:2008(E)
Foreword

ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of national standards bodies

(ISO member bodies). The work of preparing International Standards is normally carried out through ISO

technical committees. Each member body interested in a subject for which a technical committee has been

established has the right to be represented on that committee. International organizations, governmental and

non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work. ISO collaborates closely with the

International Electrotechnical Commission (IEC) on all matters of electrotechnical standardization.

International Standards are drafted in accordance with the rules given in the ISO/IEC Directives, Part 2.

The main task of technical committees is to prepare International Standards. Draft International Standards

adopted by the technical committees are circulated to the member bodies for voting. Publication as an

International Standard requires approval by at least 75 % of the member bodies casting a vote.

Attention is drawn to the possibility that some of the elements of this document may be the subject of patent

rights. ISO shall not be held responsible for identifying any or all such patent rights.

ISO 3452-1 was prepared by the European Committee for Standardization (as EN 571-1:1997) and was

adopted, under a special "fast-track" procedure, by Technical Committee ISO/TC 135, Non-destructive testing,

Subcommittee SC 2, Surface methods, in parallel with its approval by the ISO member bodies.

ISO 3452-1 cancels and replaces ISO 3452:1984 which has been technically revised.

Throughout the text of this document, read "this European Standard" and "this standard" to mean "this

International Standard".

ISO 3452 consists of the following parts, under the general title Non-destructive testing — Penetrant testing:

⎯ Part 1: General principles
⎯ Part 2: Testing of penetrant materials
⎯ Part 3: Reference test blocks
⎯ Part 4: Equipment
⎯ Part 5: Penetrant testing at temperatures higher than 50 °C
⎯ Part 6: Penetrant testing at temperatures lower than 10 °C

Annex ZZ provides a list of corresponding International and European Standards for which equivalents are not

given in the text.
© ISO 2008 – All rights reserved iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 3452-1:2008(E)
Page 2
EN 571-1 : 1997
Foreword Contents
ThisEuropeanStandardhasbeenpreparedby
Page
TechnicalCommitteeCEN/TC138,Non-destructive
testing,thesecretariatofwhichisheldbyAFNOR.
Foreword 2
ThisEuropeanStandardshallbegiventhestatusofa
1 Scope 3
nationalstandard,eitherbypublicationofanidentical
2 Normativereferences 3
textorbyendorsement,atthelatestbyJuly1997,and
3 Definitions 3
conflictingnationalstandardsshallbewithdrawnat
thelatestbyJuly1997.
4 Safetyprecautions 3
Intheframeworkofitsscope,TechnicalCommittee
5 Generalprinciples 3
CEN/TC138entrustedCEN/TC138/WG4,Liquid
6 Products,sensitivityanddesignation 4
penetranttesting,topreparethisEuropeanStandard.
7 Compatibilityoftestingmaterialswith
EN571comprisesaseriesofEuropeanStandardson
thepart(s)tobetested 5
penetranttestingwhichismadeofthefollowing:
8 Testprocedure 5
EN571-1 Non-destructive testing Ð Penetrant
9 Testreport 8
testing Ð
Annexes
Part 1: General principles
A (normative)Mainstagesofthe
EN571-2 Non-destructive testing Ð Penetrant
penetrantexamination 9
testing Ð
Part 2: Testing of penetrant materials
B (informative)Exampleofatestreport 10
EN571-3 Non-destructive testing Ð Penetrant
testing Ð
Part 3: Reference test blocks
ThisEuropeanStandardhasbeenpreparedundera
mandategiventoCENbytheEuropeanCommission
andtheEuropeanFreeTradeAssociation,and
supportsessentialrequirementsofEUDirective(s).
AccordingtotheCEN/CENELECInternalRegulations,
thenationalstandardsorganizationsofthefollowing
countriesareboundtoimplementthisEuropean
Standard:Austria,Belgium,Denmark,Finland,France,
Germany,Greece,Iceland,Ireland,Italy,Luxembourg,
Netherlands,Norway,Portugal,Spain,Sweden,
SwitzerlandandtheUnitedKingdom.
iv © ISO 2008 – All rights reserved
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 3452-1:2008(E)
Page 3
EN 571-1 : 1997
1 Scope 3 Definitions

Thisstandarddefinesamethodofpenetranttesting Forthepurposesofthisstandardthedefinitionsof

usedtodetectdiscontinuities,e.g.cracks,laps,folds, prEN1330-6apply.
porosityandlackoffusion,whichareopentothe
surfaceofthematerialtobetested.Itismainlyapplied
4 Safety precautions
tometallicmaterials,butcanalsobeperformedon
Aspenetrantinspectiontechniquesoftenrequirethe
othermaterials,providedthattheyareinerttothetest
useofharmful,flammableand/orvolatilematerials,
mediaandtheyarenotexcessivelyporous,examples
certainprecautionsshallbetaken.
ofwhicharecastings,forgings,welds,ceramics,etc.
Prolongedorrepeatedcontactofthesematerialswith
Thisstandardisnotintendedtobeusedfor
theskinoranymucousmembraneshouldbeavoided.
acceptancecriteriaandgivesnoinformationrelatingto
thesuitabilityofindividualtestsystemsforspecific
Workingareasshallbeadequatelyventilatedandsited
applicationsnorrequirementsfortestequipment.
awayfromsourcesofheat,sparksandnakedflamesin
accordancewithlocalregulations.
Theterm`discontinuity'isusedhereinthesensethat
noevaluationconcerningacceptabilityor
Thepenetranttestingproductsandequipmentshallbe
non-acceptabilityisincluded.
usedwithcareandalwaysincompliancewiththe
instructionssuppliedbythemanufacturer.
Methodsfordeterminingandmonitoringtheessential
propertiesofpenetranttestingproductstobeusedare
WhenusingUV-Asources,careshallbetakento
specifiedinEN571-2andEN571-3.
ensurethatunfilteredradiationfromtheUV-Asource
doesnotdirectlyreachtheeyesoftheoperators.
Whetheritformsanintegralpartofthelamporisa
2 Normative references
separatecomponent,theUV-Afiltershallalwaysbe
ThisEuropeanStandardincorporatesbydatedor
maintainedingoodcondition.
undatedreference,provisionsfromotherpublications.
Thereislegislationandregulationsregardinghealth,
Thesenormativereferencesarecitedatthe
safety,pollutionandstorage,etc.
appropriateplacesinthetextandthepublicationsare
listedhereafter.Fordatedreferences,subsequent
amendmentstoorrevisionsofanyofthese
5 General principles
publicationsapplytothisEuropeanStandardonly
5.1 Personnel
whenincorporatedinitbyamendmentorrevision.For

undatedreferencesthelatesteditionofthepublication Theexaminationshallbecarriedoutorsupervisedby

referredtoapplies. competentpersonneland,ifrequired,qualifiedand
certifiedaccordingtoEN473ortoasystemagreed
EN473 Qualification and certification of NDT uponbythecontractingparties.
personnel Ð General principles
5.2 Description of the method
prEN571-2 Non-destructive testing Ð Penetrant
Priortopenetranttestingthesurfacetobeinspected
testing Ð
shallbecleanedanddried.Thensuitablepenetrants
Part 2: Testing of penetrant materials
areappliedtothetestareaandenterinto
prEN571-3 Non-destructive testing Ð Penetrant
discontinuitiesopentothesurface.Afterthe
testing Ð
appropriatepenetrationtimehaselapsedtheexcess
Part 3: Reference test blocks
penetrantisremovedfromthesurfaceandthe
developerapplied.Thisabsorbsthepenetrantthathas
prEN956 Non-destructive testing Ð Penetrant
enteredandremainsinthediscontinuitiesandmay
testing Ð Equipment
giveaclearlyvisibleenhancedindicationofthe
prEN1330-6 Non-destructive testing Ð
discontinuity.
Terminology Ð
Shouldcomplementarynon-destructivetestingbe
Part 6: Terms used in penetrant
required,thepenetrantinspectionshallbeperformed
systems
firstunlessagreeduponbetweenthecontracting
prEN1956 Non-destructive testing Ð Penetrant
partiessoasnottointroducecontaminantsintoopen
testing and magnetic particle testing Ð
discontinuities.Ifpenetrantinspectionisused
Viewing conditions
followinganothernon-destructivetestingtechnique,the
surfaceshallbecleanedcarefullytoremove
contaminantsbeforeapplication.
Inpreparation.
© ISO 2008 – All rights reserved 1
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 3452-1:2008(E)
Page 4
EN 571-1 : 1997
Table 1. Testing products
Penetrant Excess penetrant remover Developer
Type Designation Method Designation Form Designation
A Water
I Fluorescentpenetrant a Dry
B Lipophilicemulsifier
II Colourcontrastpenetrant 1 Oil-basedemulsifier b Watersoluble
2 Rinsingwithrunning
III Dualpurpose(fluorescent water c Watersuspendable
colourcontrastpenetrant)
C Solvent(liquid) d Solvent-based(non-aqueous
wet)
D Hydrophilicemulsifier
1 Optionalprerinse(water) e Waterorsolventbasedfor
2 Emulsifier(water-diluted) specialapplication
3 Finalrinse(water) (e.g.peelabledeveloper)
E Waterandsolvent

NOTE.Forspecificcases,itisnecessarytousepenetranttestingproductscomplyingwithparticularrequirementswithregardsto

flammability,sulfur,halogenandsodiumcontentandothercontaminants,seeprEN571-2.
5.3 Process sequence
6 Products, sensitivity and designation
Thesequenceofoperationsisillustratedforthe
6.1 Product family
generalcaseinannexA.
Varioustestsystemsexistinpenetranttesting.
Testinggenerallyproceedsthroughthefollowing
Aproductfamilyisunderstoodasacombinationofthe
stages:
followingpenetranttestingmaterials:penetrant,excess
a)preparationandprecleaning(see 8.2);
penetrantremoveranddeveloper.Whentestedin
b)applicationofpenetrant(see 8.3);
accordancewithprEN571-2thepenetrantandexcess
c)excesspenetrantremoval(see 8.4); penetrantremovershallbefromonemanufacturer.
Onlyapprovedproductfamiliesshallbeused.
d)applicationofdeveloper(see 8.5);
e)inspection(see 8.6); 6.2 Testing products
f)recording(see 8.7); Thetestingproductsaregivenintable1.
g)postcleaning(see 8.8).
6.3 Sensitivity
5.4 Equipment Thesensitivitylevelofaproductfamilyshallbe
determinedusingreferenceblock1asdescribedin
Theequipmentforcarryingoutpenetranttesting
prEN5713.Theassessedlevelalwaysreferstothe
dependsonthenumber,sizeandshapeofthepartsto
methodusedfortypetestingoftheapprovedproduct
betested.Fortherequirementsofequipment,
family.
seeEN956.
6.4 Designation
5.5 Effectiveness
Theapprovedproductfamilytobeusedforpenetrant
Theeffectivenessofthepenetranttestingdepends
testingisgivenadesignationcomprisingthetype,the
uponmanyfactorssuchas:
methodandtheformforthetestingproducts,anda
a)typesofpenetrantmaterialsandtesting
figurewhichindicatesthesensitivitylevelachievedby
equipment;
testingwiththereferenceblock1asdescribedin
b)surfacepreparationandcondition;
prEN571-3.
c)materialunderexaminationandexpected
Example
discontinuities;
Designationofanapprovedproductfamilycomprising
d)temperatureofthetestsurface;
fluorescentpenetrant(I),waterasexcesspenetrant
remover(A)andadrypowderdeveloper(a),anda
e)penetrationanddevelopmenttime;
systemsensitivityoflevel2isthefollowingpenetrant
f)viewingconditions,etc.
testingsystemwhenusingprEN571-1and
prEN572-2givingtheexample:productfamily
EN571-IAa-2.
2 © ISO 2008 – All rights reserved
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 3452-1:2008(E)
Page 5
EN 571-1 : 1997
8.2.1 Mechanical precleaning
7 Compatibility of testing materials with
Scale,slag,rust,etc.,shallberemovedusingsuitable
the part(s) to be tested
methodssuchasbrushing,rubbing,abrasion,blasting,
7.1 General
highpressurewaterblasting,etc.Thesemethods
removecontaminantsfromthesurfaceandgenerally
Thepenetranttestingproductsshallbecompatible
areincapableofremovingcontaminantsfromwithin
withthematerialtobetestedandtheuseforwhich
surfacediscontinuities.Inallcasesandinparticularin
thepartisdesigned.
thecaseofshotblasting,careshallbetakentoensure
7.2 Compatibility of penetrant testing products
thatthediscontinuitiesarenotmaskedbyplastic
Thepenetranttestingmaterialsshallbecompatible
deformationorcloggingfromabrasivematerials.If
witheachother.
necessary,toensurethatdiscontinuitiesareopento
thesurfacesubsequentetchingtreatmentshallbe
Penetrantmaterialsfromdifferentmanufacturersshall
carriedout,followedbyadequaterinsinganddrying.
notbemixedduringtheinitialfillingofthefacility.
Dragoutlossesshallnotbereplacedusingpenetrant
8.2.2 Chemical precleaning
materialsfromdifferentmanufacturers.
Chemicalprecleaningshallbecarriedoutusing
7.3 Compatibility of penetrant testing materials
suitablechemicalcleaningagents,toremoveresidues
with parts under examination
suchasgrease,oil,paintoretchingmaterials.
Residuesfromchemicalprecleaningprocessescan
7.3.1 Inmostcasesthecompatibilityofproductscan
reactwithpenetrantandgreatlyreduceitssensitivity.
beassessedpriortousebymeansofthecorrosiontest
Acidsandchromatesinparticularcangreatlyreduce
detailedinprEN571-2.
thefluorescenceoffluorescentpenetrantsandthe
7.3.2 Thechemicalorphysicalpropertiesofsome
colourofthecolourcontrastpenetrant.Therefore,
non-metallicscanbeadverselyaffectedbypenetrant
chemicalagentsshallberemovedfromthesurface
testingmaterials;theircompatibilityhastobe
underexamination,afterthecleaningprocess,using
establishedbeforeinspectingpartsmanufacturedfrom,
suitablecleaningmethodswhichmayincludewater
andassembliesthatinclude,suchmaterials.
rinsing.
7.3.3 Insituationswherecontaminationmightoccur,
8.2.3 Drying
itisessentialtoensurethatthepenetranttesting
Asthefinalstageofprecleaning,thepartstobetested
materialsdonothaveadeleteriouseffectonfuels,
shallbethoroughlydried,sothatneitherwaternor
lubricants,hydraulicfluids,etc.
solventremainsinthediscontinuities.
7.3.4 Forpartsassociatedwithperoxiderocketfuel,
8.3 Application of penetrant
explosivestores(theseincludeallitemscontaining
explosivepropellant,initiatingorpyrotechnic
8.3.1 Methods of application
materials),oxygenequipmentornuclearapplications
Thepenetrantcanbeappliedtotheparttobetested
thecompatibilityofpenetranttestingmaterialsshall
byspraying,brushing,flooding,dippi
...

NORME ISO
INTERNATIONALE 3452-1
Première édition
2008-09-01
Essais non destructifs — Examen par
ressuage —
Partie 1:
Principes généraux
Non-destructive testing — Penetrant testing —
Part 1: General principles
Numéro de référence
ISO 3452-1:2008(F)
ISO 2008
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 3452-1:2008(F)
PDF – Exonération de responsabilité

Le présent fichier PDF peut contenir des polices de caractères intégrées. Conformément aux conditions de licence d'Adobe, ce fichier

peut être imprimé ou visualisé, mais ne doit pas être modifié à moins que l'ordinateur employé à cet effet ne bénéficie d'une licence

autorisant l'utilisation de ces polices et que celles-ci y soient installées. Lors du téléchargement de ce fichier, les parties concernées

acceptent de fait la responsabilité de ne pas enfreindre les conditions de licence d'Adobe. Le Secrétariat central de l'ISO décline toute

responsabilité en la matière.
Adobe est une marque déposée d'Adobe Systems Incorporated.

Les détails relatifs aux produits logiciels utilisés pour la création du présent fichier PDF sont disponibles dans la rubrique General Info

du fichier; les paramètres de création PDF ont été optimisés pour l'impression. Toutes les mesures ont été prises pour garantir

l'exploitation de ce fichier par les comités membres de l'ISO. Dans le cas peu probable où surviendrait un problème d'utilisation,

veuillez en informer le Secrétariat central à l'adresse donnée ci-dessous.
DOCUMENT PROTÉGÉ PAR COPYRIGHT
© ISO 2008

Droits de reproduction réservés. Sauf prescription différente, aucune partie de cette publication ne peut être reproduite ni utilisée sous

quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l'accord écrit

de l'ISO à l'adresse ci-après ou du comité membre de l'ISO dans le pays du demandeur.

ISO copyright office
Case postale 56 • CH-1211 Geneva 20
Tel. + 41 22 749 01 11
Fax + 41 22 749 09 47
E-mail copyright@iso.org
Web www.iso.org
Publié en Suisse
ii © ISO 2008 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 3452-1:2008(F)
Avant-propos

L'ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d'organismes nationaux de

normalisation (comités membres de l'ISO). L'élaboration des Normes internationales est en général confiée

aux comités techniques de l'ISO. Chaque comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du

comité technique créé à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non

gouvernementales, en liaison avec l'ISO participent également aux travaux. L'ISO collabore étroitement avec

la Commission électrotechnique internationale (CEI) en ce qui concerne la normalisation électrotechnique.

Les Normes internationales sont rédigées conformément aux règles données dans les Directives ISO/CEI,

Partie 2.

La tâche principale des comités techniques est d'élaborer les Normes internationales. Les projets de Normes

internationales adoptés par les comités techniques sont soumis aux comités membres pour vote. Leur

publication comme Normes internationales requiert l'approbation de 75 % au moins des comités membres

votants.

L'attention est appelée sur le fait que certains des éléments du présent document peuvent faire l'objet de

droits de propriété intellectuelle ou de droits analogues. L'ISO ne saurait être tenue pour responsable de ne

pas avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence.

L'ISO 3452-1 a été élaborée par le Comité européen de normalisation (en tant que EN 571-1:1997) et a été

adoptée, selon une procédure spéciale par «voie express», par le comité technique ISO/TC 135, Essais non

destructifs, sous-comité SC 2, Moyens d’examens superficiels, parallèlement à son approbation par les

comités membres de l'ISO.

L’ISO 3452-1 annule et remplace l’ISO 3452:1984, dont elle constitue une révision technique.

Tout au long du texte du présent document, lire «... la présente Norme européenne ...» et «... la présente

norme ...» avec le sens de «... la présente Norme internationale ...».

L'ISO 3452 comprend les parties suivantes, présentées sous le titre général Essais non destructifs —

Examen par ressuage:
⎯ Partie 1: Principes généraux
⎯ Partie 2: Essais des produits de ressuage
⎯ Partie 3: Pièces de référence
⎯ Partie 4: Équipement
⎯ Partie 5: Examen par ressuage à des températures supérieures à 50 °C
⎯ Partie 6: Examen par ressuage à des températures inférieures à 10 °C

L’Annexe ZZ fournit une liste des Normes internationales et européennes correspondantes pour lesquelles

des équivalents ne sont pas donnés dans le texte.
© ISO 2008 – Tous droits réservés iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 3452-1:2008(F)
Page 2
EN 571-1:1997
Sommaire
Page

Avant-propos ...................................................................................................................................................... 3

1 Domaine d'application ...................................................................................................................... 4

2 Références normatives ..................................................................................................................... 4

3 Définitions ......................................................................................................................................... 4

4 Mesures de sécurité .......................................................................................................................... 4

5 Principes de base .............................................................................................................................. 5

6 Produits, sensibilité et désignation ................................................................................................. 6

7 Compatibilité des produits avec la (les) pièce(s) à contrôler ........................................................ 7

8 Mode opératoire ............................................................................................................................... 8

9 Procès-verbal d'essai ...................................................................................................................... 13

Annexe A (normative) Principales étapes de l'essai par ressuage .............................................................. 14

Annexe B (informative) Exemple de rapport d'essai .................................................................................... 15

iv © ISO 2008 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 3452-1:2008(F)
Page 3
EN 571-1:1997
Avant-propos

La présente norme européenne a été élaborée par le Comité Technique CEN/TC 138 «Essais non destruc-

tifs» dont le secrétariat est tenu par l'AFNOR.

Cette norme européenne devra recevoir le statut de norme nationale, soit par publication d'un texte iden-

tique, soit par entérinement, au plus tard en juillet 1997, et toutes les normes nationales en contradiction

devront être retirées au plus tard en juillet 1997.

Dans le cadre de son domaine d'application, le Comité Technique CEN/TC 138 a confié au CEN/TC 138/GT 4

«Essai par ressuage» la préparation de ce projet de norme européenne.

Le projet prEN 571 comprend une série de normes européennes d'essai par ressuage qui se compose des

parties suivantes :

prEN 571-1 Essais non destructifs — Essai par ressuage — Partie 1 : Principes généraux.

prEN 571-2 Essais non destructifs — Essai par ressuage — Partie 2 : Essai des produits de ressuage.

prEN 571-3 Essais non destructifs — Essai par ressuage — Partie 3 : Pièces de référence.

La présente norme européenne a été élaborée dans le cadre d'un mandat donné au CEN par la Commis-

sion Européenne et l'Association Européenne de Libre Échange et vient à l'appui des exigences essentiel-

les de la (des) Directive(s) UE.

Selon le Règlement Intérieur du CEN/CENELEC, les instituts de normalisation nationaux des pays suivants

sont tenus de mettre cette norme européenne en application : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark,

Espagne, Finlande, France, Grèce, Irlande, Islande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Portugal,

Royaume-Uni, Suède et Suisse.
© ISO 2008 – Tous droits réservés v
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 3452-1:2008(F)
Page 4
EN 571-1:1997
1 Domaine d'application

La présente norme définit une méthode d'essai par ressuage utilisée pour localiser les discontinuités telles

que fissures, replis, plis, porosités et manque de liaison, ouvertes et débouchant à la surface du matériau

à examiner. Cette méthode est principalement appliquée aux matériaux métalliques mais peut être égale-

ment utilisée pour d'autres matériaux pourvu que ceux-ci ne soient pas attaqués par les produits utilisés

et ne soient pas excessivement poreux. Parmi les exemples possibles, les pièces moulées, les pièces for-

gées, les soudures, les céramiques, etc.

La présente norme ne définit pas de critères d'acceptation et ne donne aucune information relative à l'apti-

tude à l'emploi de systèmes de ressuage spécifiques à des applications particulières. Elle ne prescrit aucun

appareillage d'essai.

Le terme «discontinuité» utilisé ici n'inclut aucune évaluation en matière d'acceptabilité ou de non-

acceptabilité.

Les méthodes de détermination et de contrôle des propriétés principales de produits de ressuage sont spé-

cifiées dans les projets de normes prEN 571-2 et prEN 571-3.
2 Références normatives

Cette norme européenne comporte par référence datée ou non datée des dispositions d'autres publica-

tions. Ces références normatives sont citées aux endroits appropriés dans le texte et les publications sont

énumérées ci-après. Pour les références datées, les amendements ou révisions ultérieurs de l'une quel-

conque de ces publications ne s'appliquent à cette norme européenne que s'ils y ont été incorporés par

amendement ou révision. Pour les références non datées, la dernière édition de la publication à laquelle il

est fait référence s'applique.

EN 473 Qualification certification du personnel en essais non destructifs — Principes

généraux.

prEN 571-2 Essais non destructifs — Essai par ressuage — Partie 2 : Examen des adjuvants

utilisés pour l'examen par ressuage.

prEN 571-3 Essais non destructifs — Essai par ressuage — Partie 3 : Blocs de référence.

prEN 956 Essais non destructifs — Essai par ressuage — Équipement.

prEN 1330-6 Essais non destructifs — Terminologie — Partie 6 : Termes utilisés en ressuage.

prEN 1956 Essais non destructifs — Essai par ressuage et essai par magnétoscopie —

Conditions d'observations.
3 Définitions

Pour les besoins de la présente norme, les définitions de la prEN 1330-6 s'appliquent.

4 Mesures de sécurité

Les techniques de contrôle par ressuage exigeant souvent l'utilisation de produits nocifs, inflammables et/

ou volatils, certaines précautions doivent être observées.

Il convient d'éviter un contact prolongé ou répété de ces produits avec la peau ou toute membrane

muqueuse.

Conformément aux réglementations locales, les zones de travail doivent être suffisamment aérées et éloi-

gnées des sources de chaleur des étincelles et des flammes.
© ISO 2008 – Tous droits réservés 1
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 3452-1:2008(F)
Page 5
EN 571-1:1997

Les produits de ressuage et les équipements doivent être utilisés avec prudence et toujours en conformité

avec les instructions fournies par leur fabricant.

En cas d'utilisation aux sources UV-A on doit veiller à s'assurer que la radiation non filtrée en provenance

de la source UV-A n'atteint pas directement les yeux des opérateurs. Qu'il fasse partie intégrante de la

lampe ou en constitue un élément séparé, le filtre UV-A doit toujours être conservé en bon état.

Il existe une législation et une réglementation en matière d'hygiène, de sécurité, de pollution et de stoc-

kage, etc.
5 Principes de base
5.1 Personnel

L'essai doit être effectué ou supervisé par un personnel compétent et, si nécessaire, qualifié ou certifié

conformément à l'EN 473 ou un système convenu entre les parties contractantes.
5.2 Description de la méthode

Avant l'essai par ressuage, la surface à examiner doit être lavée et séchée. Ensuite, appliquer les péné-

trants appropriés sur la surface et les laisser pénétrer dans les discontinuités ouvertes débouchant à la sur-

face. Après une durée de pénétration appropriée et après élimination de l'excès de pénétrant de la surface,

appliquer le révélateur. Celui-ci, en attirant le pénétrant contenu dans les discontinuités, peut donner une

indication renforcée, clairement visible, des discontinuités.

Si l'on doit mettre en œuvre un essai non destructif complémentaire et sauf accord contraire entre les par-

ties, le contrôle par ressuage doit être effectué en premier afin d'éviter d'introduire des polluants dans des

discontinuités ouvertes. Si le ressuage suit une autre méthode de contrôle non destructif, la surface doit

être soigneusement nettoyée auparavant pour éliminer la pollution.
5.3 Séquence des opérations
La séquence des opérations est illustrée dans l'annexe A pour le cas général.
Un examen passe généralement par les étapes suivantes :
a) préparation et nettoyage avant usinage (voir 8.2) ;
b) application du pénétrant (voir 8.3) ;
c) élimination de l'excès de pénétrant (voir 8.4) ;
d) application du révélateur (voir 8.5) ;
e) examen (voir 8.6) ;
f) enregistrement (voir 8.7) ;
g) nettoyage final (voir 8.8).
5.4 Matériel

Le matériel utilisé pour l'exécution de l'essai par ressuage dépend du nombre, des dimensions et de la

forme des pièces à contrôler. Pour les exigences relatives au matériel, voir prEN 956.

2 © ISO 2008 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 3452-1:2008(F)
Page 6
EN 571-1:1997
5.5 Efficacité
L'efficacité de l'essai par mesurage dépend de nombreux facteurs, tels que :
a) types de pénétrants et d'équipements de contrôle ;
b) état de la surface et sa préparation ;
c) matériaux soumis à examen et les discontinuités attendues ;
d) température de la surface d'essai ;
e) durée de pénétration et la durée de révélation ;
f) conditions d'observation ;
etc.
6 Produits, sensibilité et désignation
6.1 Famille de produits
Il existe différents systèmes pour l'essai par ressuage.

On définit une famille de produits comme étant la combinaison des produits de contrôle par ressuage sui-

vants ; pénétrant, produit d'élimination de l'excès du pénétrant et révélateur. Lorsque l'essai est réalisé en

conformité avec le prEN 571-2, le pénétrant et son produit d'élimination doivent provenir du même fabri-

cant. Seules des familles de produits approuvés doivent être utilisées.
6.2 Les produits d'essai par ressuage
Les produits d'essai sont donnés dans le tableau 1.
Tableau 1 : Produits d'essai par ressuage
Pénétrant Produit d'élimination de l'excès de pénétrant Révélateur
Type Dénomination Méthode Dénomination Forme Dénomination
I Pénétrant fluorescent A Eau a Révélateur sec
II Pénétrant coloré B Émulsifiant lipophile b Hydrosoluble
III Pénétrant mixte 1 Émulsifiant à base d'huile c Suspension dans l'eau
(pénétrant
2 Rinçage à l'eau courante d À base de solvant
fluorescent et coloré)
C Solvant (liquide)
D Émulsifiant hydrophile e Hydrosoluble, suspension
dans l'eau ou à base de
1 Pré-rinçage facultatif (eau)
solvant pour applications
spéciales (ex : révélateur
2 Émulsifiant (dilué dans l'eau)
pelliculaire)
3 Rinçage final (eau)
E Eau et solvant

NOTE : Dans certains cas spécifiques, il est nécessaire d'utiliser un produit de ressuage répondant à certaines

exigences particulières en ce qui concerne l'inflammabilité, la teneur en soufre, en halogène, en sodium et autres

contaminants, voir prEN 571-2.
© ISO 2008 – Tous droits réservés 3
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 3452-1:2008(F)
Page 7
EN 571-1:1997
6.3 Sensibilité

La sensibilité d'une famille de produits doit être déterminée en utilisant la pièce de référence 1 décrite dans

le projet prEN 571-3. Le niveau évalué se rapporte toujours à la méthode utilisée pour l'essai type de la

famille de produits adoptée.
6.4 Désignation des systèmes de ressuage

La famille de produits approuvée devant être utilisée pour l'essai par ressuage se voit attribuer une dési-

gnation composée du type, de la méthode et de la forme du produit, plus un chiffre indiquant le niveau de

sensibilité obtenu sur la pièce de référence 1 décrite dans le prEN 571-3.

La désignation d'une famille de produits approuvée, comprenant un pénétrant fluorescent (I), de l'eau uti-

lisée comme produit d'élimination de l'excès de pénétrant (A), un révélateur sec (a) et une sensibilité de

système de la classe (2) est la suivante dans le cas de l'application des EN 571-1 et prEN 571-2 : Famille de

produits EN 571-1-IAa-2.
7 Compatibilité des produits avec la (les) pièce(s) à contrôler
7.1 Généralités

Les produits de ressuage doivent être compatibles avec les matériaux à examiner, ainsi qu'avec l'utilisa-

tion finale du composant pour laquelle la (les) pièce(s) est (sont) conçue(s).
7.2 Compatibilité des produits de ressuage
Les produits de ressuage doivent être compatibles entre eux.

Des produits provenant de fabricants différents ne doivent pas être mélangés au premier remplissage de

l'équipement. Les pertes ne doivent pas être compensées par l'ajout de produits provenant de fabricants

différents.
7.3 Compatibilité des produits de ressuage avec les pièces examinées

7.3.1 Dans la majeure partie des cas, la compatibilité des produits peut être évaluée avant usage au

moyen des essais de corrosion décrits dans le prEN 571-2.

7.3.2 Les propriétés chimiques ou physiques de certains matériaux non métalliques pouvant être affec-

tées par les produits de ressuage, la compatibilité doit être vérifiée avant le contrôle des pièces fabriquées

dans ces matériaux ou des ensembles les comprenant.

7.3.3 Dans le cas où une contamination peut se produire, il est essentiel de s'assurer que les produits de

ressuage n'ont pas d'effet délétère sur les combustibles, les lubrifiants, les fluides hydrauliques, etc.

7.3.4 La compatibilité des produits de ressuage doit faire l'objet d'une attention particulière lorsqu'ils

sont en contact avec des pièces associées au combustible, au peroxyde des fusées, aux enveloppes

d'explosifs (tout ce qui renferme des produits pyrotechniques de propulsion ou d'amorçage), aux maté-

riels utilisant de l'oxygène ou aux applications nucléaires.

7.3.5 Si après nettoyage final, il demeure du produit de ressuage sur la pièce, il existe un risque de cor-

rosion, par exemple corrosion sous contrainte ou fatigue par corrosion.
4 © ISO 2008 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO 3452-1:2008(F)
Page 8
EN 571-1:1997
8 Mode opératoire
8.1 Mode opératoire

Quand requis à la commande, un mode opératoire écrit doit être préparé et approuvé avant l'essai.

8.2 Préparation et nettoyage préalable

Les contaminants tels que calamine, rouille, huile, graisse ou peinture doivent être enlevés, si nécessaire,

en recourant à des méthodes mécaniques ou chimiques ou en combinant ces méthodes. Un nettoyage

préalable doit garantir que la surface contrôlée est exempte de résidus ce qui permet aux pénétrants

d'entrer dans toute discontinuité. La surface nettoyée doit être suffisamment grande pour prévenir une

interférence des surfaces adjacentes à la surface contrôlée.
8.2.1 Nettoyage mécanique préliminaire

La calamine, les inclusions de laitier, la rouille, etc. doivent être éliminées en recourant à des méthodes

appropriées telles que brossage, frottage, abrasion, grenaillage, jet d'eau sous pression élevée, etc. Ces

méthodes éliminent les contaminants de la surface mais sont généralement incapables d'éliminer les con-

taminants dans les discontinuités de surface. Dans tous les cas, et en particulier dans le cas du sablage, on

doit s'assurer que les discontinuités ne soient pas masquées par une déformation plastique ou par l'accu-

mulation de matières abrasives. Le cas échéant, un décapage chimique complémentaire doit être exécuté,

suivi par un rinçage et un séchage adéquats.
8.2.2 Nettoyage chimique préliminaire

Les résidus doivent être éliminés en utilisant des agents de nettoyage appropriés comme, par exemple,

des agents qui éliminent les résidus tels que graisse, huile, peinture ou produits d'attaque.

Les résidus provenant des nettoyages chimiques peuvent réagir avec le pénétrant et diminuer fortement

sa sensibilité. Les acides et les chromates, notamment, peuvent diminuer fortement la fluorescence de

pénétrants fluorescents et la couleur des pénétrants colorés. C'est pourquoi les agents chimiques doivent

être éliminés de la surface examinée, après le nettoyage, en utilisant des méthodes de nettoyage appro-

priées pouvant inclure un rinçage à l'eau
8.2.3 Séchage

Au stade final du nettoyage préliminaire, les pièces à contrôler doivent être soigneusement séchées de

manière à ce qu'il ne reste ni eau ni solvant dans les discontinuités.
8.3 Application du pénétrant
8.3.1 Méthodes d'application

Le pénétrant peut être appliqué sur la pièce à contrôler au pinceau, par pulvérisation, brossage, arrosage,

trempage ou immersion.

On doit s'assurer que la surface à examiner reste complètement mouillée pendant toute la durée de la

pénétration.
© ISO 2008 – Tous droits réservés 5
---------------------- Page: 10 ----------------------
ISO 3452-1:2008(F)
Page 9
EN 571-1:1997
8.3.2 Température

De manière générale, la température doit être comprise entre 10 °C et 50 °C, pour réduire la pénétration de

l'humidité dans les discontinuités de la surface à examiner. Dans certains cas spéciaux, une température

de 5 °C peut être utilisée.

Pour des températures d'application inférieures à 10 °C ou supérieures à 50 °C, seules des familles de pro-

duits de ressuage et des procédures approuvées conformément au prEN 571-2 doivent être utilisées.

NOTE : C'est notamment dans le domaine des basses températures qu'il existe un danger de con-

densation de l'eau dans les discontinuités et sur les surfaces, l'eau empêchant le pénétrant d'entrer

dans les discontinuités.
8.3.3 Durée d'imprégnation

La durée d'imprégnation appropriée dépend des propriétés du pénétrant, de la température d'application,

du matériau de la pièce à examiner et des discontinuités à détecter.

La durée d'imprégnation peut varier de 5 min à 60 min. Il convient, en règle générale, qu'elle soit au moins

égale à la durée utilisée pour la détermination de la sensibilité (voir 6.3). Si la durée est plus courte, le

temps réel doit être consigné dans le mode opératoire écrit. En aucun cas, le pénétrant ne doit sécher pen-

dant la durée d'imprégnation.
8.4 Élimination de l'excès de pénétrant
8.4.1 Généralités

L'application du produit d'élimination doit être réalisée de telle manière que le pénétrant ne soit pas extrait

des discontinuités.
8.4.2 Eau

L'excès de pénétrant doit être éliminé par un rinçage approprié ; par exemple rinçage par pulvérisation ou

au moyen d'un chiffon mouillé. On doit veiller à minimiser l'effet de l'action mécanique du rinçage. La tem-

pérature de l'eau ne doit pas dépasser 50 °C.
8.4.3 Solvants

En général, l'excès de pénétrant doit être d'abord éliminé au moyen d'un chiffon propre non pelucheux.

Un nettoyage au moyen d'un chiffon légèrement humecté de solvant doit être réalisé ensuite. Toute autre

technique d'élimination doit être approuvée par les parties contractantes, notamment dans le cas de la pul-

vérisation directe de solvants sur la pièce examinée.
8.4.4 Émulsifiants
8.4.4.1 Émulsifiant hydrophile (à diluer dans l'eau)

Le pénétrant à post-émulsion doit être rendu rinçable à l'eau par l'utilisation d'un émulsifiant hydrophile

ou lipophile pour pouvoir être éliminé de la surface à examiner. Avant d'appliquer ce dernier, il convient

d'exécuter un rinçage à l'eau de manière à éliminer la plus grande part de l'excès de pénétrant de la surface

à examiner et à faciliter une action uniforme de l'émulsifiant hydrophile, appliqué ultérieurement.

L'émulsifiant doit être appliqué par immersion ou utilisation d'un générateur de mousse. La concentration

de l'émulsifiant et la durée d'émulsification doivent être déterminées par l'utilisateur au moyen d'essais

préliminaires, conformément aux instructions du fabricant. La durée d'émulsification prédéterminée ne

doit pas être dépassée. Après émulsification, un lavage final doit être exécuté selon le point 8.4.2.

6 © ISO 2008 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 11 ----------------------
ISO 3452-1:2008(F)
Page 10
EN 571-1:1997
8.4.4.2 Émulsifiant lipophile (à base d'huile)

Le pénétrant à post-émulsion doit être rendu rinçable à l'eau par l'utilisation d'un émulsifiant hydrophile

ou lipophile pour pouvoir être éliminé de la surface à examiner. Ceci ne peut être réalisé que par immer-

sion. La durée d'émulsification doit être déterminée par l'utilisateur grâce à des essais préalables confor-

mément aux instructions du fabricant.

Cette durée doit être suffisante pour permettre à l'excès de pénétrant uniquement d'être éliminé de la sur-

face à examiner au cours du lavage à l'eau ultérieur. La durée d'émulsification ne doit pas être dépassée.

Immédiatement après émulsification, un lavage à l'eau doit être exécuté conformément au point 8.4.2.

8.4.5 Eau et solvant

On doit éliminer d'abord l'excès de pénétrant lavable à l'eau au moyen d'eau (voir 8.4.2). Ensuite, un net-

toyage au moyen d'un chiffon propre non pelucheux, légèrement humecté de solvant, doit être exécuté.

8.4.6 Vérification de l'élimination de l'excès de pénétrant

Pendant l'élimination de l'excès de pénétrant, la surface à examiner doit être vérifiée visuellement afin de

s'assurer qu'elle ne présente pas de résidu de pénétrant. Pour les pénétrants fluorescents, ceci doit être

réalisé sous une source UV-A. La densité énergétique minimale UV-A sur la surface à examiner ne doit pas

2 2
être inférieure à 3 W/m (300 µW/cm ).

Si l'on observe un bruit de fond excessif sur les pièces après enlèvement de l'excès de pénétrant, la déci-

sion relative aux actions à entreprendre doit être prise par une personne dûment qualifiée.

8.4.7 Séchage

Pour faciliter le séchage rapide, toutes les gouttelettes ou rétentions d'eau doivent être éliminées de la sur-

face de la pièce. Sauf en cas d'utilisation d'un révélateur à base d'eau, la surface à examiner doit être

séchée le plus rapidement possible après l'élimination de l'excès de pénétrant en recourant à l'une des

méthodes suivantes :
a) séchage à l'aide d'un chiffon, propre et sec, non pelucheux ;
b) évaporation à température ambiante après rinçage à l'eau chaude ;
c) évaporation à température élevée ;
d) circulation d'air forcée ;
e) combinaison des méthodes reprises sous les points a) à d).

Si on utilise de l'air comprimé, on doit veiller tout spécialement à s'assurer qu'il soit exempt d'eau et

d'huile, la pression sur la surface de la pièce étant maintenue aussi faible que possible.

La méthode de séchage de la pièce à examiner doit être réalisée de façon à garantir que le pénétrant piégé

dans les discontinuités ne sèche pas.

Il convient que la température à la surface de la pièce ne dépasse pas 50 °C pendant le séchage, sauf con-

vention contraire.
8.5 Application du révélateur
8.5.1 Généralités

Le révélateur doit être maintenu dans un état homogène pendant son utilisation et doit être appliqué uni-

formément sur la surface examinée.

Le révélateur doit être appliqué aussitôt que possible après élimination de l'excès de pénétrant.

© ISO 2008 – Tous droits réservés 7
---------------------- Page: 12 ----------------------
ISO 3452-1:2008(F)
Page 11
EN 571-1:1997
8.5.2 Révélateur sec

Un révélateur sec ne peut être utilisé qu'avec des pénétrants fluorescents. Le révélateur doit être appliqué

uniformément sur la surface examinée par une technique appropriée telle que : compartiment à atmos-

phère poudreuse, pulvérisation électrostatique, pistolet à floquer, ou lit fluidisé. La surface à examiner doit

être recouverte d'une couche fine ; des accumulations locales ne sont pas autorisées.

8.5.3 Révélateur à base d'eau

L'application d'une couche fine et uniforme du révélateur doit être obtenue par immersion dans une sus-

pension agitée ou par pulvérisation à l'aide d'un appareil approprié selon une procédure agréée. La durée

d'immersion et la température du révélateur doivent être évaluées par l'utilisateur grâce à des essais préa-

lables, conformément aux instructions du fabricant. La durée d'immersion doit être aussi courte que pos-

sible de façon à garantir des résultats optimaux.

La pièce doit être ensuite séchée par évaporation et/ou dans une étuve à circulation d'air forcée.

8.5.4 Révélateur à base de solvant

Le révélateur doit être appliqué uniformément par pulvérisation. Cette pulvérisation doit être telle que le

révélateur arrive légèrement humide sur la surface pour donner une couche fine et uniforme.

8.5.5 Révélateur hydrosoluble

L'application fine et uniforme du révélateur doit être réalisée par immersion ou par pulvérisation à l'aide

d'un appareil approprié selon une procédure agréée. La durée d'immersion et la température seront éva-

luées par l'utilisateur au moyen d'essais préalables conformément aux instructions du fabricant. Il con-

vient que la durée d'immersion soit aussi courte que possible de manière à garantir un résultat optimal.

La pièce doit être ensuite séchée par évaporation et/ou dans une étuve à circulation d'air forcée.

8.5.6 Révélateur à base d'eau ou de solvant pour applications spéciales (par exemple révélateur

pelliculaire)

Lorsqu'une indication qui doit être enregistrée est révélée par une méthode d'essai par ressuage, il

convient d'utiliser le mode opératoire suivant :
— enlever le révélateur en frottant au m
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.