Safety of toys — Part 3: Migration of certain elements

Sécurité des jouets — Partie 3: Migration de certains éléments

General Information

Status
Withdrawn
Publication Date
02-Apr-1997
Withdrawal Date
02-Apr-1997
Technical Committee
Drafting Committee
Current Stage
9599 - Withdrawal of International Standard
Start Date
18-Mar-2010
Completion Date
18-Mar-2010
Ref Project

RELATIONS

Buy Standard

Standard
ISO 8124-3:1997 - Safety of toys
English language
21 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 8124-3:1997 - Sécurité des jouets
French language
21 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 8124-3:1997 - Sécurité des jouets
French language
21 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL
IS0
STANDARD 8124-3
First edition
1997-04-15
Safety of toys -
Part 3:
Migration of certain elements
S&urit& des jouets -
Partie 3: Migration de certains &men ts
Reference number
IS0 8124-3:1997(E)
---------------------- Page: 1 ----------------------
IS0 8124=3:1997(E)
Foreword
IS0 (the International Organization for Standardization) is a worldwide fed-
IS0 member bodies). The work of
eration of national standards bodies (
norma carried out through IS0
preparing International Standards is
IlY
rn a subject for
technical committees. Each member body terested
which a technical committee has been established has the right to be
represented on that committee. International organizations, governmental
and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work. IS0
collaborates closely with the International Electrotechnical Commission
(IEC) on all matters of electrotechnical standardization.
Draft International Standards adopted by the technical committees are cir-
culated to the member bodies for voting. Publication as an International
Standard requires approval by at least 75 % of the member bodies casting
a vote.
International Standard IS0 8124-3 was prepared by Technical Committee
lSO/TC 181, Safety of toys.
IS0 8124 consists of the following parts, under the general title Safety of
toys:
Part 7: Mechanical and physical properties
- Part 2: Flammability
- Part 3: Migration of certain elements
Annexes A and B form an integral part of this part of IS0 8124.
Annexes C, D and E are for information only.
0 IS0 1997

All rights reserved. Unless otherwise specified, no part of this publication may be

reproduced or utilized in any form or by any means, electronic or mechanical, including

photocopying and microfilm, without permission in writing from the publisher.
International Organization for Standardization
Case postale 56 l CH-1211 Geneve 20 l Switzerland
Internet central@iso.ch
x.400 c=ch; a=400net; p=iso; o=isocs; s=central
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 2 ----------------------
IS0 8124=3:1997(E)
0 IS0
Introduction
The requirements of this part of IS0 8124 are based on the bioavailability
of certain elements resulting from the use of toys and should not, as an
objective, exceed the following levels per day:
I,4 pg for antimonyl);
- 0,l I-19 for arsenic;
- 25,0 pg for barium;
0,6 pg for cadmium;
- 0,3 pg for chromium;
- 0,7 pg for lead;
- 0,5 pg for mercury;
- 5,0 pg for selenium.
For the interpretation of these values it has been necessary to identify an
upper limit for the ingestion of toy material. Very limited data have been
available for identifying this upper limit. As a working hypothesis, a
summed average daily intake of the various toy materials has been gauged
at the currently accepted value of 8 mg/d, being aware that in certain
individual cases these values might be exceeded.
Combining the daily intake with the bioavailability values listed above,
limits are obtained for various toxic elements in micrograms per gram of
toy material (milligrams per kilogram) and are detailed in table 1. The
values obtained have been adjusted to minimize children’s exposure to
toxic elements in toys and to ensure analytical feasibility, taking into
account limits achievable under current manufacturing conditions (see
annex D).
1) This level differs from the level of 0,2 pg given in EN 71-3:1994.
III
---------------------- Page: 3 ----------------------
This page intentionally left blank
---------------------- Page: 4 ----------------------
IS0 8124=3:1997(E)
INTERNATIONAL STANDARD 0 IS0
Safety of toys -
Part 3:
Migration of certain elements
1 Scope

1.1 This part of IS0 8124 specifies maximum acceptable levels and methods of sampling and extraction prior to analysis

for the migration of the elements antimony, arsenic, barium, cadmium, chromium, lead, mercury and selenium from toy

materials and from parts of toys, except materials not accessible (see IS0 8124-I).

1.2 Maximum acceptable levels are specified for the migration of the elements listed in 1 .I from the following toy

materia Is:

coatings of paints, varnishes, lacquers, printing inks, polymers and similar coatings (see 8.1);

polymeric and similar materials, including laminates, whether textile-reinforced or not, but excluding other

textiles (see 8.2);
paper and paper board, up to a maximum mass per unit area of 400 g/m* (see 8.3);
natural or synthetic textiles (see 8.4);

glass/ceramic/metallic materials, excepting lead solder when used for electrical connections (see 8.5);

other materials, whether mass-coloured or not (e.g. wood, fibreboard, hardboard, bone and leather) (see 8.6);

materials intended to leave a trace (e.g. the graphite materials in pencils and liquid ink in pens) (see 8.7);

pliable modelling materials, including modelling clays, and gels (see 8.8);

paints to be used as such in the toy, including finger paints, varnishes, lacquers, glazing powders and similar

materials in solid or liquid form (see 8.9).

1.3 For the purposes of this part of IS0 8124, the following criteria are considered appropriate in the categorization of

toys which can be sucked, licked or swallowed:

- all intended food/oral contact toys, cosmetic toys and writing instruments categorized as toys;

- toys intended for children up to six years of age, i.e. all accessible parts and components where there is a

probability that those parts or components may come into contact with the mouth (see annex D).

Toys and parts of toys which, due to their accessibility, function, mass, size or other characteristics, obviously

exclude any hazard due to sucking, licking or swallowing, bearing in mind the normal and foreseeable behaviour of

children, are not covered by this part of IS0 8124.
---------------------- Page: 5 ----------------------
@ IS0
IS0 8124=3:1997(E)

1.4 Packaging materials are not included unless they are part of the toy or have intended play value (see annex D).

2 Normative references

The following standards contain provisions which, through reference in this text, constitute provisions of this part

of IS0 8124. At the time of publication, the editions indicated were valid. All standards are subject to revision, and

parties to agreements based on this part of IS0 8124 are encouraged to investigate the possibility of applying the

most recent editions of the standards indicated below. Members of IEC and IS0 maintain registers of currently

valid International Standards.
IS0 8124-l:- I ) , Safety of toys - Part 1: Mechanical and physical properties.
- Specification and test methods.
IS0 3696: 1987, Water for analytical laborafqry use
3 Definitions
For the purposes of this part of IS0 8124 the following definitions apply.
3.1 base material: Material upon which coatings may be formed or deposited.

3.2 coating: All layers of material formed or deposited on the base material of a toy, including paints, varnishes,

lacquers, inks, polymers or other substances of a similar nature, whether they contain metallic particles or not, no

matter how they have been applied to the toy, and which can be removed by scraping with a sharp blade.

3.3 detection limit of a method: Three times the standard deviation of the result obtained in the blank test using

that method.

3.4 mass-coloured materials: Materials, such as wood, leather and other porous substances, which have

absorbed colouring matter without formation of a coating.

3.5 scraping: Mechanical process for removal of coatings down to the base material.

3.6 toy material: All accessible materials present in a toy.
4 Maximum acceptable levels
4.1 Specific requirements

Toys and parts of toys as specified in clause 1 are deemed to meet the requirements of this part of IS0 8124 when

the adjusted value of migration of elements from them comply with the maximum limits given in table 1 when

tested in accordance with clauses 7, 8 and 9 (see annex D).
4.2 Interpretation of results

Due to the precision of the methods specified in this part of IS0 8124, an adjusted analytical result is required to

take into consideration the results of interlaboratory trials. The analytical results obtained in accordance with

clauses 7, 8 and 9 shall be adjusted by subtracting the analytical correction in table 2 to obtain an adjusted analytical

result.

Materials are deemed to comply with the requirements of this part of IS0 8124, if the adjusted analytical result for

the migrated element is less than or equal to the value given in table 1.
1) To be published.
---------------------- Page: 6 ----------------------
@ IS0 IS0 8124=3:1997(E)
Table 1 - Maximum acceptable element migration from toy materials
Values in milligrams per kilogram toy material
Element
Toy material Sb As Ba Cd Cr Pb
Any toy material given in clause 1,
60 25 1 000 75 60 90 60 500
except modelling clay and finger paint
I Modelling clay and finger paint I 60 I 25 1 250 1 50 1 25 1 90 1 25 1 500 1
Table 2 - Analytical correction
Element Sb As Cd Cr Pb Se
Analytical correction (%)
60 60 30 30 30 30 50 60
EXAMPLE:

An analytical result for lead of 120 mg/kg was obtained. The necessary analytical correction taken from table 2 is

30 %. Therefore the adjusted analytical result is
l2o 120x30
=120-36
100
= 84 mg/kg.

This is deemed as complying with the requirements of this part of IS0 8124 (maximum acceptable migration of

lead as given in table 1 is 90 mg/kg).
5 Principle

Soluble elements are extracted from toy materials under conditions which simulate the material remaining in

contact with stomach acid for a period of time after swallowing. The concentrations of the soluble elements are

then determined quantitatively by unspecified analytical methods with specified detection limits.

6 Reagents and apparatus

NOTE - No recommendation is made for the reagents, materials, and apparatus necessary for carrying out elemental

analyses within the detection limits specified in clause 9.
6.1 Reagents

During the analyses, use only reagents of recognized analytical grade (see annex D).

6.1.ll Hydrochloric acid solution, c(HCI) = (0,07 + 0,005) mol/l.
6.1.2 Hydrochloric acid solution, c(HCI) = (O,l4 + 0,010) mol/l.
---------------------- Page: 7 ----------------------
IS0 8124=3:1997(E) Q IS0
6.1.3 Hydrochloric acid solution, c(HCI) = approximately 1 mol/l.
6.1.4 Hydrochloric acid solution, c(HCI) = approximately 2 mol/l.
6.15 Hydrochloric acid solution, c(HCI) = approximately 6 mol/l.

6.1.6 ‘I,l,l-trichloroethane, containing a maximum of 10 mg/kg of hydrochloric acid when tested in accordance

with annex A, or other suitable solvent (see annex D).
6.1.7 Water of at least grade 3 purity, in accordance with IS0 3696.
6.2 Apparatus
Normal laboratory apparatus and
of nominal aperture 0,5 mm and tolerances as
6.21 Plain-weave wire-cloth stainless steel metal sieve,
indicated in table B.I.

6.2.2 Means of measuring pH with an accuracy of + 0,2 pH units. Cross-contamination shall be prevented (see

annex D).
6.2.3 Membrane filter, of pore size 0,45 pm.
6.2.4 Centrifuge, capable of centrifuging at (5 000 + 5OO)gl) (see annex D).
6.2.5 Means to agitate the mixture at a temperature of (37 Ifi 2) “C.

6.2.6 Series of containers, of gross volume between I,6 times and 5,0 times that of the volume of hydrochloric

acid extractant (see annex D).
7 Selection of test portions

A laboratory sample for testing shall consist of a toy either in the form in which it is marketed, or in the form in

which it is intended to be marketed. Test portions shall be taken from accessible parts (see IS0 8124-1) of a single

toy sample. When appropriate, the toy shall be subjected to relevant tests in accordance with IS0 8124-1, before

the accessibility is considered. Identical materials in the toy may be combined and treated as a single test portion,

but additional toy samples shall not be used. Test portions may be composed of more than one material or colour

only if physical separation, e.g. dot printing, patterned textiles or mass limitation reasons, precludes the formation

of discrete specimens. (See annex D.)

NOTE - The requirement does not preclude the taking of reference portions from toy materials in a different form provided

that they are representative of the relevant material specified above and the substrate upon which they are deposited. (See

annex D.)
Test portions of less than 10 mg of material shall not be tested.
1) g = 9,806 65 m/s*
---------------------- Page: 8 ----------------------
@ IS0
IS0 8124=3:1997(E)
Preparation and extraction of test portions

8.1 Coatings of paint, varnish, lacquer, printing ink, polymer and similar coatings

8.1 .I Test portion preparation

Remove the coating from the laboratory sample by scraping (3.5) at room temperature and comminute it at a

temperature not exceeding ambient. Collect enough coating to obtain a test portion of preferably not less than

100 mg which will pass through a metal sieve of aperture 0,5 mm (6.2.1).

If only between 10 mg and 100 mg of cornminuted uniform coating is available, extract this in accordance with

8.1.2 and calculate the quantity of the appropriate elements as if a test portion of 1.00 mg had been used. Report

the mass of the test portion under 10 e).

In the case of coatings that by their nature cannot be cornminuted (e.g. elastic/plastic paint), remove a test portion

of coating from the laboratory sample without comminuting.
8.1.2 Extraction procedure

Using a container of appropriate size (6.2.6), mix the test portion prepared in 8.1 .I with 50 times its mass of an

aqueous HCI solution at (37 + 2) OC of c(HCI) 0,07 mol/l (6.1 .I ). [Where the test portion has only a mass of between

10 mg and 100 mg, mix the test portion with 5,0 ml of this solution (6.1 .I) at (37 + 2) OC.]

Shake for 1 min. Check the acidity of the mixture. If the pH is greater than 1,5, add dropwise, while shaking the

mixture, an aqueous solution of c(HCI) approximately 2 mol/l (6.1.4) until the pH of the mixture is between 1 ,O and

1,5.

Protect the mixture from light. Agitate the mixture continuously at (37 + 2) “C (6.2.5) for 1 h and then allow to stand

for 1 h at (37 + 2) OC.

Without delay, efficiently separate the solids from the solution, firstly by filtration using a membrane filter (6.2.3)

and, if necessary, by centrifuging at up to 5 OOOg (6.2.4). Carry out the separation as rapidly as possible after

completion of the standing time. If centrifuging is used, it shall take no longer than 10 min and shall be reported

under 10 e).

If the resulting solutions are to be stored for more than one working day prior to elemental analysis, stabilize them

by addition of hydrochloric acid so that the concentration of the stored solution is approximately c(HCI) = 1 mol/l.

Report such stabilization under 10 e).

8.2 Polymeric and similar materials, including laminates, whether textile-reinforced or not, but

excluding other textiles
8.2.1 Test portion preparation

Obtain a test portion of preferably not less than 100 mg of the polymeric or similar materials, whilst avoiding

heating of the materials, according to the following procedure.

Cut out test portions from those areas having the thinnest material cross-section in order to ensure a surface area

of the test pieces as large as possible in proportion to their mass. Each piece shall in the uncompressed condition

have no dimension greater than 6 mm.

If the laboratory sample is not of a uniform material, obtain a test portion from each different material present in a

mass greater than 10 mg. Where there is only between 10 mg and 100 mg of uniform material, report the mass of

the test portion under 10 e) and calculate the quantity of the appropriate elements as if a test portion of 100 mg

had been used.
---------------------- Page: 9 ----------------------
IS0 8124=3:1997(E)
8.2.2 Extraction procedure

Follow the extraction procedure in 8.1.2 using the test portions prepared in accordance with 8.2.1.

8.3 Paper and paper board
8.3.1 Test portion preparation (see annex D)

Obtain a test portion of preferably not less than 100 mg of the paper or paper board.

If the laboratory sample is not of a uniform material, obtain a test portion from each different material present in a

mass of not less than 100 mg. Where there is only between 10 mg and 100 mg of uniform material, report the

mass of the test portion under 10 e) and calculate the quantity of the appropriate elements as if a test portion of

100 mg had been used.

If the paper or paper board to be tested is coated with paint, varnish, lacquer, printing ink, adhesive or similar

coating, test portions of the coating shall not be taken separately. In such cases, take test portions from the

material so that they also include representative parts of the coated area and report this under 10 e). Extract test

portions so obtained in accordance with 8.3.2. (See annex D.)
8.3.2 Extraction procedure

Macerate the test portion prepared in 8.3.1 with 25 times its mass of water (6.1.7) at (37 + 2) OC so that the

resulting mixture is homogeneous. Quantitatively transfer the mixture to the appropriate-sized container (6.2.6).

Add to the mixture a mass of aqueous solution of c(HCI) = 0,14 mol/l (6.1.2) at (37 + 2) OC which has 25 times the

mass of the test portion.

Shake for 1 min. Check the acidity of the mixture. If the pH is greater than 1,5, add dropwise, while shaking the

mixture, an aqueous solution of c(HCI) approximately 2 mol/l (6.1.4) until the pH of the mixture is between I,0 and

1,5.

Protect the mixture from light. Agitate the mixture continuously at (37 + 2) OC (see 6.2.5) for 1 h and then allow to

stand for 1 h at (37 + 2) OC.

Without delay, efficiently separate the solids from the solution, firstly by filtration using a membrane filter (6.2.3)

and, if necessary, by centrifuging at up to 5 OOOg (see 6.2.4). Carry out the separation as rapidly as possible after

completion of the standing time. If centrifuging is used, it shall take no longer than 10 min and shall be reported

under 10 e).

If the resulting solutions are to be stored for more than one working day prior to elemental analysis, stabilize them

by addition of hydrochloric acid so that the concentration of the stored solution is approximately c(HCI) = 1 mol/l.

Report such stabilization under 10 e).
8.4 Natural or synthetic textiles
8.4.1
Test portion preparation
e textile material into pieces which in the
Obtain a test portion of preferably not less than 100 mg by cutting th
uncompressed condition an nex D.)
have no dimension greater than 6 mm. (See

If the sample is not of a uniform material or colour, obtain a test portion from each different material or colour

present in a mass greater than 100 mg. Materials or colours present in amounts between 10 mg and 100 mg shall

form part of the test portion obtained from the main material.

Samples taken from patterned textiles shall be representative of the whole material. (See annex D.)

8.4.2 Extraction procedure

Follow the extraction procedure in 8.1.2 using the test portions prepared in accordance with 8.4.1.

---------------------- Page: 10 ----------------------
@ IS0 IS0 8124=3:1997(E)
8.5 Glass/ceramic/metallic materials
8.5.1 Test portion preparation

Toys and toy components shall be first subjected to the small parts test in accordance with IS0 8124-l. If the toy

or component fits entirely within the small parts cylinder and contains accessible glass, ceramic or metallic

materials, then the toy or component shall be extracted in accordance with 8.5.2 after removal of any coating in

accordance with 8.1 .I. (See annex D.)

NOTE - Toys and toy components that have no accessible glass, ceramic or metallic materials do not require extraction in

accordance with 8.52. (See annex D.)
8.52 Extraction procedure

Place the toy or toy component in a 50-ml glass cylinder with a nominal height of 60 mm and diameter of 40 mm.

NOTE - This type of container will take all components/toys that fit inside the small parts cylinder defined in IS0 8124-I.

Add a sufficient volume of an aqueous solution of c(HCI) = 0,07 mol/l (6.1 .I) at (37 + 2) OC to just cover the toy or

component. Cover the container, protect the contents from light and allow the contents to stand for 2 h at

(37 + 2)OC .

Without delay, efficiently separate the solids from the solution, firstly by decantation followed by filtration using a

membrane filter (6.2.3) and, if necessary, by centrifuging at up to 5 OOOg (6.2.4). Carry out the separation as rapidly

as possible after completion of the standing time. If centrifuging is used, it shall take no longer than 10 min and

shall be reported under 10 e).

If the resulting solutions are to be stored for more than one working day prior to elemental analysis, stabilize them

by addition of hydrochloric acid so that the concentration of the stored solution is approximately c(HCI) = 1 mol/l.

Report such stabilization under 10 e).
8.6 Other materials, whether mass-coloured or not (see annex D)
8.6.1 Test portion preparation

Obtain a test portion of preferably not less than 100 mg of the material in accordance with 8.2.1, 8.3.1, 8.4.1 or

8.5.1, as appropriate.

If the laboratory sample is not of uniform material, a test portion shall be obtained from each different material

present in a mass greater than 10 mg. Where there is only between 10 mg and 100 mg of uniform material, report

the mass of the test portion under 10 e) and calculate the quantity of the appropriate elements as if a test portion

of 100 mg had been used.

If the material to be tested is coated with paint, varnish, lacquer, printing ink or similar coating, follow the procedure

in 8.1.1.
8.6.2 Extraction procedures

Extract the materials in accordance with 8.2.2, 8.3.2, 8.42 or 8.52, as appropriate. Report the method used under

10 e).
8.7 Materials intended to leave a trace
Test portion preparation for materials in solid form
8.7.1

Obtain a test portion of preferably not less than 100 mg by cutting the material into pieces which in the

uncompressed condition have no dimension greater than 6 mm.
---------------------- Page: 11 ----------------------
0 IS0
IS0 8124=3:1997(E)

A test portion shall be obtained from each different material intended to leave a trace, present in the I aboratory

sample in mass greater than 10 mg. Where there is only between 10 mg and 100 mg of material, report the mass

of the test portion under 10 e) and calculate the quantity of the appropriate elements as if a test portion c If IOOmg

had been used.

If the material contains any grease, oil, wax or similar material, enclose the test portion in hardened filter paper and

remove these ingredients with 1 ,I, 1 -trichloroethane or other suitable solvent (6.1.6) by extraction before treatment

of the test portion as described in 8.7.4. Take analytical measures to ensure that removal of the ingredients

referred to is quantitative. Report the solvent used under 10 e).
8.7.2 Test portion preparation for materials in liquid form

Obtain a test portion of preferably not less than 100 mg of the material from the laboratory sample. The use of an

appropriate solvent to facilitate the obtaining of a test portion is permitted.

A test portion shall be obtained from each different material intended to leave a trace, present in the laboratory

sample in mass greater than 10 mg. Where there is only between 10 mg and 100 mg of material, report the mass

of the test portion under 10 e) and calculate the quantity of the appropriate elements as if a test portion of 100 mg

had been used.

If the material is intended to solidify in normal use and contains grease, oil, wax or similar material, allow the test

portion to solidify under normal-use conditions and enclose the resulting material in hardened filter paper. Remove

the grease, oil, wax or similar material with 1 ,I ,I-trichloroethane or other suitable solvent (6.1.6) by extraction

before treatment of the test portion as described in 8.7.4. Take analytical measures to ensure that removal of the

ingredients referred to is quantitative. Report the solvent used under 10 e).

8.7.3 Extraction procedure for samples not containing grease, oil, wax or similar material

Using a container of appropriate size (6.2.6), mix the test portion prepared in accordance with 8.7.1 or 8.7.2 with 50

times its mass of an aqueous HCI solution at (37 + 2) OC of c(HCI) = 0,07 mol/l (6.1 .I). For a test portion of mass

between 10 mg and 100 mg, mix the test portion with 5,0 ml of this solution at (37 + 2) “C.

Shake for 1 min. Check the acidity of the mixture. If the test portion contains large quantities of alkaline materials,

generally in the form of calcium carbonate, adjust the pH to between I,0 and I,5 with hydrochloric acid [c(HCI)

approximately 6 mol/l (6.1.5)] in order to avoid overdilution. Report the amount of hydrochloric acid used to adjust

pH in relation to the total amount of solution under 10 e).

If only a small quantity of alkaline material is present and the pH of the mixture is greater than 1,5, add dropwise,

while shaking the mixture, an aqueous solution of c(HCI) approximately 2 mol/l (6.1.4) until the pH is between I,0

and 1,5.

Protect the mixture from light. Agitate the mixture continuously at (37 + 2) OC (6.2.5) for 1 h and then allow to stand

for 1 h at (37 + 2) OC prior to elemental analysis.

8.7.4 Extraction procedure for samples containing grease, oil, wax or similar material

With the test portion as prepared in 8.7.1 or 8.7.2 remaining in the hardened filter paper, macerate the test portion

with a mass of water (6.1.7) at (37 If: 2) “C which has 25 times the mass of the original material so that the resulting

mixture is homogeneous. Quantitatively transfer the mixture to a container of appropriate size (6.2.6). Add to the

mixture a mass of aqueous solution of c(HCI) = 0,14 mol/l (6.1.2) at (37 + 2) OC which has 25 times the mass of the

original test portion.

In the case of a test portion of original mass between 10 mg and 100 mg, macerate the test portion with 2,5 ml or

water (6.1.7). Quantitatively transfer the mixture to the appropriate-sized container (6.2.6). Add 2,5 ml aqueous

solution of c(HCI) = 0,14 mol/l (6.1.2) at (37 + 2) “C to the mixture.

Shake for 1 min. Check the acidity of the mixture. If the test portion contains large quantities of alkaline materials,

generally in the form of calcium carbonate, adjust the pH to between I,0 and I,5 with hydrochloric acid of c(HCI)

approximately 6 mol/l (6.1.5) in order to avoid overdilution. Report the amount of hydrochloric acid used to adjust

pH in relation to the total amount of solution under 10 e).
---------------------- Page: 12 ----------------------
@ IS0
IS0 8124-3:1997(E)

If only a small quantity of alkaline material is present and the pH of the mixture is greater than 1,5, add dropwise,

while shaking the mixture, an aqueous solution of c(HCI) approximately 2 mol/l (6.1.4) until the pH is between 1 ,O

and 1,5.

Protect the mixture from light. Agitate the mixture continuously at (37 + 2) “C (6.2.5) for 1 h and then allow to stand

for 1 h at (37 + 2) OC.

NOTE - The volume of HCI solution of c(HCI) = 0,07 mol/l (see 8.7.3) or c(HCl) = 034 mol/l, as the case may be, is calculated

on the mass of the test portion prior to dewaxing.

Without delay, efficiently separate the solids from the solution, firstly by filtration using a membrane filter (6.2.3)

and, if necessary, by centrifuging at up to 5 OOOg (6.2.4). Carry out the separation as rapidly as possible after

completion of the standing time. If centrifuging is used, it shall take no longer than 10 min and shall be reported

under 10 e).

If the resulting solutions are to be stored for more than one working day prior to elemental analysis, stabilize them

by addition of hydrochloric acid so that the concentration of the stored solution is approximately c(HCI) = 1 mol/l.

Report such stabilization under 10 e).
8.8 Pliable modelling materials, including modelling clays, and gels
8.8.1 Test portion preparation

Obtain a test portion of not less than 100 mg of the material from the laboratory sample; obtain a test portion from

each different material in the laboratory sample-

If the material contains grease, oil, wax or similar material, enclose the test portion in hardened filter paper and

remove these ingredients with 1 ,I ,I-trichloroethane or other suitable solvent (6.1.6) by extraction before treatment

of the test portion as described in 8.8.3. Take analytical measures to ensure that removal of the ingredients

referred to is quantitative. Report solvent used under 10 e).

8.8.2 Extraction procedure for samples not containing grease, oil, wax or similar material

Using a container of appropriate size (6.2.6) mix the test portion prepared in accordance with 8.8.1, after breaking

up of clay or doughy materials if appropriate, with 50 times its mass of an aqueous solution at (37 + 2) OC of

c(HCI) = 0,07 mol/l (6.1 .I).

Shake the mixture for 1 min. Check the acidity of the mixture. lf the test portion contains large quantities of alkaline

materials, generally in the form of calcium carbonate, adjust the pH to between I,0 and I,5 with hydrochloric acid

of c(HCI) approximately 6 mol/l (6.1.5) in order to avoid overdilution. Report the amount of hydrochloric acid used in

relation to the total amount of solution under 10 e).

If only a small quantity of alkaline material is present and the pt-i of the mixture is greater than 1,5, add dropwise

while shaking the mixture, an aqueous solution of c(HCI) approximately 2,0 mol/l (6.1.4) until the pH is between 1 ,d

and 1
...

NORME
ISO
INTERNATIONALE
8124-3
Première édition
1997-04-I 5
Sécurité des jouets -
Partie 3:
Migration de certains éléments
Safety of toys -
Part 3: Migration of certain elemen ts
Numéro de référence
ISO 8124-3:1997(F)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 8124=3:1997(F)
Avant-propos
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération
mondiale d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de
I’ISO). L’élaboration des Normes internationales est en général confiée aux
comités techniques de I’ISO. Chaque comité membre intéressé par une
étude a le droit de faire partie du comité technique créé à cet effet. Les
organisations internationales, gouvernementales et non gouvernemen-
tales, en liaison avec I’ISO participent également aux travaux. L’ISO colla-
bore étroitement avec la Commission électrotechnique internationale (CEI)
en ce qui concerne la normalisation électrotechnique.
Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques
sont soumis aux comités membres pour vote. Leur publication comme
Normes internationales requiert l’approbation de 75 % au moins des co-
mités membres votants.
La Norme internationale ISO 8124-3 a été élaborée par le comité technique
lSO/TC 181, Sécurité des jouets.
L’ISO 8124 comprend les parties suivantes, présentées sous le titre
général Sécurité des jouets:
- Partie 1: Propriétés mécaniques et physiques
- Partie 2: In flammabilité
Partie 3: Migration de certains élbmen ts
Les annexes A et B font partie intégrante de la présente partie de
I’ISO 8124. Les annexes C, D et E sont données uniquement à titre
d’information.
0 ISO 1997

Droits de reproduction réserves. Sauf prescription différente, aucune partie de cette publi-

cation ne peut être reproduite ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun pro-

cédé, électronique ou mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l’accord

écrit de l’éditeur.
Organisation internationale de normalisation
Case postale 56 l CH-1 211 Genève 20 l Suisse
Internet central@iso.ch
x.400 c=ch; a=400net; p=iso; o=isocs; s=central
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
@ ISO ISO 8124=3:1997(F)
Introduction
Les prescriptions de la présente partie de I’ISO 8124 sont basées sur la

biodisponibilité de certains éléments résultant de l’utilisation de jouets, et il

convient, a titre d’objectif, qu’elles ne dépassent pas les niveaux
quotidiens suivants:
- 1,4 pg pour I’antimoinel);
- 0,l pg pour l’arsenic;
- 25,0 Fg pour le baryum;
0,6 pg pour le cadmium;
0,3 pg pour le chrome;
- 0,7 pg pour le plomb;
- 0,5 pg pour le mercure;
5,0 yg pour le sélénium.
Pour l’interprétation de ces valeurs, il a été nécessaire de déterminer une
limite supérieure pour l’ingestion de matériau-jouet. Très peu de données
étaient disponibles pour fixer cette limite supérieure. Une ingestion
quotidienne moyenne cumulée de 8 mg/jour des différents matériaux-
jouets a été retenue comme hypothèse de travail, tout en sachant que
dans certains cas particuliers cette valeur pouvait être plus élevée.
En combinant l’ingestion quotidienne avec les valeurs de biodisponibilité
indiquées ci-dessus, les limites sont obtenues pour les différents éléments
toxiques en microgrammes par gramme de matériau-jouet (milligrammes
par kilogramme) et sont détaillées dans le tableau 1. Les valeurs obtenues
ont été déterminées pour réduire l’exposition des enfants aux éléments
toxiques entrant dans la composition des jouets et pour assurer la
faisabilité analytique, en tenant compte des limites atteignables dans des
conditions normales de fabrication (voir annexe D).
1) Ce niveau diffère de celui de 0,2 pg fixé dans I’EN 71-3:1994.
---------------------- Page: 3 ----------------------
Page blanche
---------------------- Page: 4 ----------------------
NORME INTERNATIONALE @ ISO ISO 8124=3:1997(F)
Sécurité des jouets -
Partie 3:
Migration de certains éléments
1 Domaine d’application

1.1 La présente partie de I’ISO 8124 fixe les niveaux maximaux acceptables et les méthodes d’échantillonnage et

d’extraction avant analyse pour la migration à partir des matériaux-jouets et des parties de jouets, a l’exception des

matériaux non accessibles (voir I’ISO 8124-l), des éléments suivants: antimoine, arsenic, baryum, cadmium, chrome,

plomb, mercure et sélénium.

1.2 Les niveaux maximaux acceptables sont prescrits pour la migration des éléments énumérés en 1 .l, à partir des

matériaux-jouets suivants:

revêtements de peintures, vernis, laques, encres d’impression, polymères et revêtements semblables

(voir 8.1);

polymères et matériaux semblables, y compris les stratifiés, qu’il s’agisse de textiles renforcés ou non, mais à

l’exclusion des autres textiles (voir 8.2);

papier et carton, jusqu’à une masse maximale par surface unitaire de 400 g/m2 (voir 8.3);

textiles naturels ou synthétiques (voir 8.4);

verre/céramique/matériaux métalliques, à l’exclusion de la brasure au plomb destinée à des connexions

électriques (voir 8.5);

autres matériaux, qu’ils soient colorés dans la masse ou non (par exemple bois, carton dur, panneau dur, os et

cuir) (voir 8.6);

matériaux destinés a laisser une trace (par exemple mine de graphite des crayons et encre liquide des stylos)

(voir 8.7);
matériaux a modeler, y compris les pâtes à modeler, et gels (voir 8.8);

peintures a utiliser comme telles dans le jouet, y compris les peintures aux doigts, vernis, laques, poudres à

émaux et substances semblables sous forme solide ou liquide (voir 8.9).

. Pour les besoins de la présente partie de I’ISO 8124, les critères suivants sont considérés comme appropriés pour

classifier les jouets pouvant être sucés, léchés ou ingérés:

- tous les jouets destinés à entrer en contact avec la nourriture/voie orale, les cosmétiques jouets et les

instruments à écrire classifiés comme jouets;

- les jouets destinés aux enfants jusqu’à l’âge de six ans, c’est-à-dire tous les composants et parties accessibles

pour lesquels il y a une probabilité que ces composants ou parties puissent entrer en contact avec la bouche

(voir annexe D).
---------------------- Page: 5 ----------------------
@ ISO ’
ISO 8124-3:1997(F)

Les jouets et parties de jouets qui, du fait de leur accessibilité, fonction, masse, taille ou autres caractéristiques,

excluent manifestement tout risque dû à la succion, au léchage ou à l’ingestion, compte tenu du comportement

habituel et prévisible des enfants, ne sont pas couverts par la présente partie de I’ISO 8124.

1.4 Les matériaux d’emballage ne sont pas compris, sauf s’ils font partie du jouet ou sont pourvus d’une valeur

ludique (voir annexe D).
2 Références normatives

Les normes suivantes contiennent des dispositions qui, par suite de la référence qui en est faite, constituent des

dispositions valables pour la présente partie de I’ISO 8124. Au moment de la publication, les éditions indiquées

étaient en vigueur. Toute norme est sujette à révision et les parties prenantes des accords fondés sur la présente

partie de I’ISO 8124 sont invitées a rechercher la possibilité d’appliquer les éditions les plus récentes des normes

indiquées ci-aprés. Les membres de la CEI et de I’ISO possèdent le registre des Normes internationales en vigueur

à un moment donné.

ISO 8124-I :- 11, Sécurité des jouets - Partie 1: Propriétés mécaniques et physiques.

ISO 3696: 1987, Eau pour laboratoire à usage analytique - Spécification et méthodes d’essai.

3 Définitions

Pour les besoins de la présente partie de I’ISO 8124, les définitions suivantes s’appliquent.

3.1 matériau de base: Matériau sur lequel les revêtements peuvent être formés ou déposés.

3.2 revêtement: Toutes les couches de matériau formées ou déposées sur le matériau de base d’un jouet, y

laques, encres, polymères ou autres substances de nature similaire, qu’elles
compris les peintures, vernis,

contiennent ou non des particules métalliques, quelle que soit la façon dont elles ont été appliquées sur le jouet, et

pouvant être retirées en les grattant avec une lame coupante.

3.3 limite de détection d’une méthode: Trois fois l’écart-type du résultat obtenu dans l’essai à blanc utilisant

cette méthode.
cuir et au tres substances poreuses, pouvant
3.4 matériaux colorés dans la masse: Matériaux, tels que bois
sans que ces dernie rs fo rment un revêtemen t.
s’imprégner d’éléments colorants

3.5 grattage: Procédé mécanique pour le retrait du revêtement du matériau de base.

3.6 matériau-jouet: Tous matériaux accessibles présents dans le jouet.
4 Niveaux maximaux acceptables
4.1 Prescriptions spécifiques

Les jouets et parties de jouets, tels que fixés à l’article 1, sont considérés comme satisfaisant aux prescriptions de

la présente partie de I’ISO 8124 quand la valeur ajustée de la migration des éléments correspondants est conforme

au tableau 1, après les essais effectués conformément aux articles 7, 8 et 9 (voir annexe D).

1) À publier.
---------------------- Page: 6 ----------------------
@ ISO
ISO 8124-3:1997(F)
4.2 Interprétation des résultats

Étant donné la fidélité des méthodes prescrites dans la présente partie de I’ISO 8124, il est nécessaire d’utiliser les

résultats analytiques corrigés pour prendre en compte les résultats des essais interlaboratoires. Les résultats

analytiques obtenus conformément aux articles 7, 8 et 9 doivent être corrigés en soustrayant la correction

analytique indiquée dans le tableau 2 afin d’obtenir un résultat analytique corrigé.

Les matériaux sont considérés comme satisfaisant aux prescriptions de la présente partie de I’ISO 8124 si le

résultat analytique corrigé pour l’élément migrant est inférieur ou égal aux valeurs indiquées dans le tableau 1.

EXEMPLE:

Un résultat analytique de 120 mg/kg a été obtenu pour le plomb. La correction analytique nécessaire indiquée dans

le tableau 2 est 30 %. Le résultat analytique corrigé est
120x30
120- =120-36
100
= 84 mg/kg.

Ceci est considéré comme conforme aux prescriptions de la présente partie de I’ISO 8124 (la migration maximale

acceptable du plomb, telle qu’indiquée dans le tableau 1, est 90 mg/kg).

Tableau 1 - Migration des éléments maximale acceptable à partir des matériaux-jouets

Valeurs en milligrammes par kilogramme de matériau-jouet
Élément
Matériau-jouet Sb As Ba Cd Cr Pb Se
Tout matériau-jouet prévu à l’article 1,
60 25 1 000 75 60 90 60 500
à l’exclusion des pâtes à modeler et
de la peinture aux doigts
Pâte à modeler et peinture aux doigts 60 25 250 50 25 90 25 500
Tableau 2 - Correction analytique
Élément Sb As Ba Cd Cr Pb Se
Correction analytique (%)
60 60 30 30 30 30 50 60
5 Principe

Les éléments solubles sont extraits des matériaux-jouets dans des conditions simulant le matériau, lorsqu’il est

resté au contact de l’acide gastrique pendant une certaine durée après ingestion. Les concentrations d’éléments

solubles sont déterminées quantitativement par des méthodes analytiques non prescrites, avec des limites de

détection prescrites.
6 Réactifs et appareillage

NOTE - Aucune recommandation n’est faite pour les réactifs, matériaux et appareillage nécessaires pour effectuer les

analyses élémentaires dans les limites de détection prescrites à l’article 9.
---------------------- Page: 7 ----------------------
0 ISO *
ISO 8124=3:1997(F)
6.1 Réactifs

Durant les analyses, n’utiliser que des réactifs de qualité analytique reconnue (voir annexe D).

6.1.1 Solution d’acide chlorhydrique, c(HCI) = (OI07 + 0,005) mol/l.
6.1.2 Solution d’acide chlorhydrique, c(HCI) = (OI14 & 0,010) mol/l.
6.1.3 Solution d’acide chlorhydrique, c(HCI) = 1 mol/l.
6.1.4 Solution d’acide chlorhydrique, c(HCI) = 2 mol/l.
6.1.5 Solution d’acide chlorhydrique, c(HCI) = 6 mol/l.

6.1.6 Trichloroéthane-l,l,l, contenant un maximum de 1 0 mg/kg d’ acide chlorhydrique lors de l’essai effectué

(voir annexe D).
conformément à l’annexe A, ou autre solvant approprié
6.1.7 Eau, ayant une pureté minimale de 3, conformément à I’ISO 3696.
6.2 Appareillage
Appareillage classique de laboratoire et

1 Tamis métallique en acier in oxydable à simple, de OI5 mm d’ouverture nominale de maille et de

talé rances conformes au tableau B. 1.

6.2.2 Moyen de mesure du pH, d’une précision de + 0,2 unités pH. Les souillures doivent être évitées (voir

annexe D).
6.2.3 Filtre à membrane, de porosité de OI45 prn.
6.2.4 Centrifugeuse, pouvant centrifuger à (5 000 If: 5OO)gl) (voir annexe D).
6.2.5 Moyen pour agiter le mélange, à une température de (37 + 2) OC.

6.2.6 Série de récipients, d’un volume d’environ 1,6 fois à 5,0 fois celui de l’acide chlorhydrique d’extraction (voir

annexe D).
7 Choix des prises d’essai

Un échantillon de laboratoire pour essai doit consister en un jouet, soit tel qu’il est commercialisé, soit tel qu’il est

destiné à être commercialisé. Les prises d’essai doivent être prélevées sur les parties accessibles (voir ISO 8124-l)

d’un seul jouet échantillon. Si nécessaire, le jouet doit être soumis aux essais appropriés, conformément à

I’ISO 8124-1, avant de considérer l’accessibilité. II est donc admis de combiner les matériaux identiques d’un jouet

et de les considérer comme une seule et même prise d’essai, mais il n’est pas admis d’utiliser d’autres jouets

échantillons. II n’est permis de composer des prises d’essai avec plus d’un matériau ou d’une couleur que si la

séparation physique ou une masse trop restreinte empêche la formation d’échantillons discrets, par exemple

impression par points ou tissus imprimés. (Voir annexe D.)

NOTE - Cette prescription n’empêche pas que les prises d’essai puissent être prélevées sur des matériaux-jouet de telle

sorte qu’elles soient représentatives du matériau considéré prescrit ci-dessus et du substrat sur lequel elles sont déposées.

(Voir annexe D.)

Les prises d’essai dans lesquelles moins de 10 mg de matériau sont disponibles ne doivent pas être essayées.

1) g = 9,806 65 m/s*
---------------------- Page: 8 ----------------------
@ ISO BO 8124=3:1997(F)
8 Préparation et extraction des prises d’essai

8.1 Revêtements de peintures, vernis, laques, encres d’impression, polymères et revêtements

semblables
8.1.1 Préparation de la prise d’essai

Prélever le revêtement de l’échantillon de laboratoire par grattage (3.5) a la température de la pièce, puis le

pulvériser à une température n’excédant pas la température ambiante. Rassembler suffisamment de revêtement

pour obtenir une prise d’essai d’au moins ‘IOO mg qui passera à travers un tamis métallique de 0,5 mm d’ouverture

de maille (6.2.1).

Lorsqu’il n’y a que 10 mg à 100 mg disponibles de masse de revêtement uniforme pulvérisé, les extraire

conformément à 8.1.2 et calculer la quantité d’éléments appropries comme si 100 mg de prise d’essai avaient été

utilisés. Mentionner la masse de la prise d’essai en 10 e).

Dans le cas des revêtements qui par nature ne peuvent pas être pulvérisés (par exemple des peintures

élastiques/plastiques), prélever une prise d’essai de revêtement a partir de l’échantillon de laboratoire, sans

pulvériser ensuite le revêtement.
8.1.2 Méthode d’extraction

Dans un récipient de taille appropriée (6.2.6) mélanger la prise d’essai préparée selon 8.1 .l a 50 fois sa masse

d’une solution de HCI à 0,07 mol/1 (6.1 .l) à (37 + 2) OC. [Si la masse de la prise d’essai est seulement comprise

entre 10 mg et 100 mg, mélanger la prise d’essai a 5,0 ml de cette solution (6.1 .l) a (37 k 2) OC.]

Agiter penda nt 1 min. Vérifier 1’ acidité du mélan ge. Si le pH est super ieur a 1, ,5, ajouter goutte a goutte, tout en

agitant le mé lang e, un e solution de HC là2 mol/1 environ (6.1.4), jusqu’à ce que l e pH soit compris entre 1,0

et 1,5.

Protéger le mélange de la lumière. Agiter le mélange continuellement à (37 + 2) OC (6.2.5) pendant 1 h, puis laisser

reposer pendant 1 h à (37 + 2) OC.

Séparer aussitôt les parties solides du mélange, d’abord par filtrage avec un filtre a membrane (6.2.3) et, si

nécessaire, par centrifugation à 5 OOOg max. (6.2.4). Entreprendre la séparation le plus tôt possible après la période

de repos. Si la centrifugation est utilisée, elle ne doit pas dépasser 10 min et doit être mentionnée en 10 e).

Si les solutions résultantes doivent être conservées au-delà d’une journée de travail avant l’analyse élémentaire, les

stabiliser en y ajoutant du HCI jusqu’à ce que la concentration en HCI de la solution à conserver soit

c(HCI) = 1 mol/l. Mentionner cette stabilisation en 10 e).

8.2 Polymères et matériaux semblables, y compris les stratifiés, qu’il s’agisse de texti les

renforcés ou no mais à l’exclusion des autres textiles
In,
8.2.1 Préparation de la prise d’essai

Obtenir une prise d’essai de préférence d’au moins 100 mg du polymère ou du matériau semblable, tout en évitant

l’échauffement des matériaux, conformément aux indications suivantes.

Découper des prises d’essai à partir des surfaces ayant la plus mince section transversale de façon à obtenir une

éprouvette ayant la plus grande surface possible pour une masse donnée. Au repos, l’éprouvette ne doit avoir

aucune dimension supérieure à 6 mm.

Si l’échantillon de laboratoire n’est pas constitué d’un matériau uniforme, obtenir une prise d’essai à partir de

chaque matériau différent dont la masse est supérieure a 10 mg. Si la masse de matériau uniforme pulvérisé est

seulement comprise entre 10 mg et 100 mg, mentionner la masse de la prise d’essai en 10 e) et calculer la

quantité d’éléments appropriés comme si 100 mg de prise d’essai avaient été utilisés.

---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO 8124=3:1997(F)
@ ISO l
8.2.2 Méthode d’extraction

Suivre la méthode d’extraction de 8.1.2, en utilisant les prises d’essai préparées conformément à 8.2.1.

8.3 Papier et carton
8.3.1 Préparation de la prise d’essai (voir annexe D)

Obtenir une prise d’essai de préférence d’au moins 100 mg de papier ou de carton.

Si l’échantillon de laboratoire n’est pas constitué d’un matériau uniforme, obtenir une prise d’essai à partir de

chaque matériau différent dont la masse est d’au moins 100 mg. Si la masse de matériau uniforme est seulement

comprise entre 10 mg et 100 mg, mentionner la masse de la prise d’essai en 10 e) et calculer la quantité

d’éléments appropriés comme si 100 mg de prise d’essai avaient été utilisés.

Si le papier ou le carton a essayer est recouvert de peinture, vernis, laque, encre d’impression, adhésif ou

revêtement semblable, les prises d’essais du revêtement ne doivent pas être prélevées séparément. Dans ce cas,

prélever les prises d’essai a partir du matériau, de façon qu’elles comportent également des parties représentatives

de la surface revêtue (8.3.2). Extraire les prises d’essai ainsi obtenues conformément à 8.3.2 et mentionner ceci en

10 e). (Voir annexe D.)
8.3.2 Méthode d’extraction

Laisser macérer la prise d’essai préparée en 8.3.1 dans 25 fois sa masse d’eau (6.1.7) à (37 + 2) OC, de façon que le

mélange résultant soit homogène. Transférer quantitativement le mélange dans un récipient de taille appropriée

(6.2.6). Ajouter au mélange 25 fois la masse de la prise d’essai d’une masse de solution de HCI à 0,14 mol/1 (6.12)

à (37k2)"C.

Agiter pendant 1 min. Vérifier l’acidité du mélange. Si le pH est supérieur à 1,5, ajouter goutte à goutte, tout en

agitant le mélange, une solution de HCI à 2 mol/1 environ (6.1.4), jusqu’à ce que le pH soit compris entre 1,O et 15.

Protéger le mélange de la lumière. Agiter le mélange continuellement a (37 k 2) OC (6.2.5) pendant 1 h, puis laisser

reposer pendant 1 h à (37 rt 2) OC.

Séparer aussitôt les parties solides du mélange, d’abord par filtrage avec un filtre à membrane (6.2.3) et, si

nécessaire, par centrifugation a 5 OOOg max. (6.2.4). Entreprendre la séparation le plus tôt possible après la période

de repos. Si la centrifugation est utilisée, elle ne doit pas dépasser 10 min et doit être mentionnée en 10 e).

Si les solutions résultantes doivent être conservées au-delà d’une journée de travail avant l’analyse élémentaire, les

stabiliser en y ajoutant du HCI jusqu’à ce que la concentration en HCI de la solution à conserver soit C(H~I)-1 mol/l.

Mentionner cette stabilisation en 10 e).
8.4 Textiles naturels ou synthétiques
8.4.1 Préparation de la prise d’essai

Obtenir une prise d’essai de préférence d’au moins 100 mg en coupant le matériau textile en morceaux qui, au

repos, ne doivent avoir aucune dimension supérieure à 6 mm. (Voir annexe D.)

Si l’échantillon n’est pas constitué d’un matériau ou d’une couleur uniforme, obtenir une prise d’essai à partir de

chaque matériau différent ou couleur différente dont la masse est supérieure à 100 mg. Les matériaux ou couleurs

présents dans des quantités comprises entre 10 mg et 100 mg doivent faire partie de la prise d’essai obtenue à

partir du matériau principal.

Les échantillons prélevés des textiles imprimés doivent être représentatifs du matériau d’ensemble. (Voir

annexe D.)
---------------------- Page: 10 ----------------------
@ ISO ISO 8124=3:1997(F)
8.4.2 Méthode d’extraction
lisant les prises d’essai préparées conformément a 8.4.1.
Suivre la méthode d’extraction de 8.1.2, en ut
8.5 Verre/céramique/matériaux méta liques
85.1 Préparation de la prise d’essai

Les jouets et composants de jouet doivent l’abord être soumis a l’essai des petits éléments conformément à

I’ISO 8124-I. Si le jouet ou l’un de ses composants entre entièrement dans le cylindre pour les petits éléments et

contient du verre, de la céramique ou des matériaux métalliques accessibles, alors le jouet ou l’un de ses

composants doit être essayé conformément a 8.5.2, après prélèvement de tout revêtement conformément a 8.1 .l .

(Voir annexe D.)

posants de jouet qui n’ont pas de verre, de céramique ou de matériaux métalliques accessibles ne

NOTE - Les jouets et com
conformément à 8.5.2. (Voir annexe D.)
nécessitent pas d’extraction
8.5.2 Méthode d’extraction

Placer le jouet ou le composant de jouet dans un cylindre en verre de 50 ml et de 60 mm de hauteur nominale et

40 mm de diamètre.

NOTE - Ce type de récipient peut contenir tous les composants/jouets entrant dans le cylindre pour les petits éléments,

défini dans I’ISO 8124-I.

Ajouter un volume suffisant de solution de HCI à 0,07 mol/1 (6.1 .l) à (37 + 2) OC, pour couvrir simplement le jouet ou

le composant. Couvrir le récipient, protéger son contenu de la lumière et laisser reposer le contenu 2 h à

(37k2)"C.

Séparer aussitôt les parties solides du mélange, d’abord par décantation puis par filtrage avec un filtre à membrane

(6.2.3) et, si nécessaire, par centrifugation a 5 OOOg max. (6.2.4). Entreprendre la séparation le plus tôt possible

après la période de repos. Si la centrifugation est utilisée, elle ne doit pas dépasser 10 min et doit être mentionnée

en 10 e).

Si les solutions résultantes doivent être conservées au-delà d’une journée de travail avant l’analyse élémentaire, les

stabiliser en y ajoutant du HCI jusqu’à ce que la concentration en HCI de la solution à conserver soit

c(HCI) = 1 mol/l. Mentionner cette stabilisation en 10 e).
8.6 Autres matériaux, qu’ils soient colorés dans la masse ou non (voir annexe D)
8.6.1 Préparation de la prise d’essai

Obtenir une prise d’essai de préférence d’au moins 100 mg du matériau conformément à 8.2.1, 8.3.1, 8.4.1 ou

8.5.1, selon le cas.

Si l’échantillon de laboratoire n’est pas constitué d’un matériau uniforme, obtenir une prise d’essai à partir de

chaque matériau différent dont la masse est supérieure à 10 mg. Si la masse de matériau uniforme est seulement

comprise entre 10 mg et 100 mg, mentionner la masse de la prise d’essai en 10 e) et calculer la quantité

d’éléments appropriés comme si 100 mg de prise d’essai avaient été utilisés.

Si le matériau à essayer est revêtu de peinture, vernis, laque, encre d’impression ou revêtement semblable, suivre

la méthode indiquée en 8.1 .l .
8.6.2 Méthodes d’extraction

Extraire les matériaux conformément a 8.2.2, 8.3.2, 8.4.2 ou 8.5.2, selon le cas. Mentionner la méthode utilisée en

10 e).
---------------------- Page: 11 ----------------------
ISO 8124=3:1997(F) @ ISO ’
8.7 Matériaux destinés à laisser une trace
8.7.1 Préparation de la prise d’essai pour les matériaux sous forme solide

Obtenir une prise d’essai de préférence d’au moins 100 mg en coupant le matériau en morceaux qui, au repos, ne

doivent avoir aucune dimension supérieure à 6 mm.

Obtenir une prise d’essai à partir de chacun des différents matériaux destinés à laisser une trace, présents dans

l’échantillon de laboratoire, dont la masse est supérieure à 10 mg. Si la masse de matériau est seulement comprise

entre 10 mg et 100 mg, mentionner la masse de la prise d’essai en 10 e) et calculer la quantité d’éléments

appropriés comme si 100 mg de prise d’essai avaient été utilisés.

Si le matériau contient de la graisse, de I’huile, de la cire ou des substances semblables, placer la prise d’essai dans

un papier-filtre durci, et extraire ces substances par du trichloroéthane-1 ,l, 1 ou un autre solvant approprié pour

l’extraction au solvant (6.1.6) avant traitement de la prise d’essai, tel que décrit en 8.7.4. Effectuer des mesures

analytiques pour s’assurer que l’extraction des substances concernées est quantitative. Mentionner le solvant

utilisé en 10 e).
8.7.2 Préparation de la prise d’essai pour les matériaux sous forme liquide

Obtenir une prise d’essai de préférence d’au moins 100 mg du matériau a partir de I’éc hantillon de laboratoire.

est autorisée.

L’utilisat ion d’un solvant adéq uat pour fac iliter I ‘obtent ion d ‘une pr se d’essa

Une prise d’essai doit être obtenue à partir de chacun des différents matériaux destinés à laisser une trace,

présents dans l’échantillon de laboratoire, et dont la masse est supérieure à 10 mg. Si la masse de matériau est

seulement comprise entre 10 mg et 100 mg, mentionner la masse de la prise d’essai en 10 e) et calculer la

quantité d’éléments appropriés comme si 100 mg de prise d’essai avaient été utilisés.

Si le matériau est destiné à se solidifier en usage normal et s’il contient de la graisse, de I’huile, de la cire ou des

substances semblables, laisser la prise d’essai se solidifier dans les conditions d’usage normal et placer le matériau

résultant dans un papier-filtre durci. Extraire la graisse, I’huile, la cire ou les substances semblables par du

trichloroéthane-1,l ,l ou un autre solvant approprié pour l’extraction au solvant (6.1.6) avant traitement de la prise

d’essai, tel que décrit en 8.7.4. Effectuer des mesures analytiques pour s’assurer que l’extraction des substances

concernées est quantitative. Mentionner le solvant utilisé en 10 e).

8.7.3 Méthode d’extraction pour les échantillons ne contenant pas de graisse, d’huile, de cire ou de

substances semblables

Dans un récipient de taille adéquate (6.2.6) mélanger la prise d’essai préparée conformément à 8.7.1 ou 8.72 à

50 fois sa masse d’une solution de HCI à 0,07 mol/1 (6.1.1) à (37 + 2) OC. Si la masse de la prise d’essai est

comprise entre 10 mg et 100 mg, mélanger la prise d’essai à 5,0 ml de cette solution à (37 + 2) OC.

Agiter pendant 1 min. Vérifier l’acidité du mélange. Si la prise d’essai contient d’importantes quantités de dérivés

alcalins, généralement sous forme de carbonates de calcium, ajuster le pH entre 1,O et 1,5 avec du HCI [à 6 mol/1

environ (6.1.5)] de façon à éviter une dilution trop importante. Mentionner le volume de HCI utilisé pour ajuster le

pH en liaison avec le volume total de la solution en 10 e).

Si la quantité de dérivés alcalins contenue dans le mélange est négligeable et si le pH du mélange est supérieur à

1,5, ajouter goutte à goutte, tout en agitant le mélange, une solution de HCI à 2 mol/1 environ (6.1.4

jusqu’à ce que
le pH soit compris entre 1 ,O et 1,5.

Protéger le mélange de la lumière. Agiter le mélange continuellement (6.2.5) pendant 1 h à (37 + 2 OC, puis laisser

reposer pendant 1 h à (37 + 2) OC avant l’analyse élémentaire.

8.7.4 Méthode d’extraction pour les échantillons contenant de la graisse, de I’huile, de

la cire ou des
substances semblables

Utiliser la prise d’essai, telle que préparée en 8.7.1 ou 8.7.2, restée dans le papier-filtre durci, laisser macérer la

prise d’essai dans une masse d’eau (6.1.7) à (37 + 2) OC et ayant 25 fois la masse du matériau initial, de façon que

le mélange résultant soit homogène. Transférer quantitativement le mélange dans un récipient de taille adéquate

---------------------- Page: 12 ----------------------
@ ISO
ISO 8124=3:1997(F)

(6.26). Ajouter au mélange une masse de solution de HCI à 0,14 mol/1 (6.1.2) à (37 f 2) OC, ayant 25 fois la masse

de la prise d’essai initiale.

Si la masse de la prise d’essai d’origine est comprise entre 10 mg et 100 mg, laisser macérer la prise d’essai dans

2,5 ml d’eau (6.1.7). Transférer quantitativement le mélange dans un récipient de taille adéquate (6.2.6). Ajouter

2,5 ml de HCI a 0,14 mol/1 (6.1.2) a (37 + 2) OC au mélange.

Agiter pendant 1 min Vérifier l’acidité du mélange. Si la prise d’essai contient d’importantes quantités de dérivés

alcalins, généralement sous forme de carbonates de calcium, ajuster le pH entre 1,0 et 1,5 avec du HCI a 6 mol/1

environ (6.1.5), de façon à éviter une dilution trop importante. Mentionner le volume de HCI utilisé pour ajuster le

pH en liaison avec le volume de la solution en 10 e).

Si la quantité de dérivés alcalins contenue dans le mélange est négligeable et si le pH du mélange est supérieur à

1,5, ajouter goutte à goutte, tout en agitant le mélange, une solution de HCI à 2 mol/1 environ (6.1.4) jusqu’à ce que

le pH soit compris entre 1,0 et 1,5.

Protéger le mélange de la lumière. Agiter le mélange continuellement (6.2.5) pendant 1 h à (37 f

...

NORME
ISO
INTERNATIONALE
8124-3
Première édition
1997-04-I 5
Sécurité des jouets -
Partie 3:
Migration de certains éléments
Safety of toys -
Part 3: Migration of certain elemen ts
Numéro de référence
ISO 8124-3:1997(F)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 8124=3:1997(F)
Avant-propos
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération
mondiale d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de
I’ISO). L’élaboration des Normes internationales est en général confiée aux
comités techniques de I’ISO. Chaque comité membre intéressé par une
étude a le droit de faire partie du comité technique créé à cet effet. Les
organisations internationales, gouvernementales et non gouvernemen-
tales, en liaison avec I’ISO participent également aux travaux. L’ISO colla-
bore étroitement avec la Commission électrotechnique internationale (CEI)
en ce qui concerne la normalisation électrotechnique.
Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques
sont soumis aux comités membres pour vote. Leur publication comme
Normes internationales requiert l’approbation de 75 % au moins des co-
mités membres votants.
La Norme internationale ISO 8124-3 a été élaborée par le comité technique
lSO/TC 181, Sécurité des jouets.
L’ISO 8124 comprend les parties suivantes, présentées sous le titre
général Sécurité des jouets:
- Partie 1: Propriétés mécaniques et physiques
- Partie 2: In flammabilité
Partie 3: Migration de certains élbmen ts
Les annexes A et B font partie intégrante de la présente partie de
I’ISO 8124. Les annexes C, D et E sont données uniquement à titre
d’information.
0 ISO 1997

Droits de reproduction réserves. Sauf prescription différente, aucune partie de cette publi-

cation ne peut être reproduite ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun pro-

cédé, électronique ou mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l’accord

écrit de l’éditeur.
Organisation internationale de normalisation
Case postale 56 l CH-1 211 Genève 20 l Suisse
Internet central@iso.ch
x.400 c=ch; a=400net; p=iso; o=isocs; s=central
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
@ ISO ISO 8124=3:1997(F)
Introduction
Les prescriptions de la présente partie de I’ISO 8124 sont basées sur la

biodisponibilité de certains éléments résultant de l’utilisation de jouets, et il

convient, a titre d’objectif, qu’elles ne dépassent pas les niveaux
quotidiens suivants:
- 1,4 pg pour I’antimoinel);
- 0,l pg pour l’arsenic;
- 25,0 Fg pour le baryum;
0,6 pg pour le cadmium;
0,3 pg pour le chrome;
- 0,7 pg pour le plomb;
- 0,5 pg pour le mercure;
5,0 yg pour le sélénium.
Pour l’interprétation de ces valeurs, il a été nécessaire de déterminer une
limite supérieure pour l’ingestion de matériau-jouet. Très peu de données
étaient disponibles pour fixer cette limite supérieure. Une ingestion
quotidienne moyenne cumulée de 8 mg/jour des différents matériaux-
jouets a été retenue comme hypothèse de travail, tout en sachant que
dans certains cas particuliers cette valeur pouvait être plus élevée.
En combinant l’ingestion quotidienne avec les valeurs de biodisponibilité
indiquées ci-dessus, les limites sont obtenues pour les différents éléments
toxiques en microgrammes par gramme de matériau-jouet (milligrammes
par kilogramme) et sont détaillées dans le tableau 1. Les valeurs obtenues
ont été déterminées pour réduire l’exposition des enfants aux éléments
toxiques entrant dans la composition des jouets et pour assurer la
faisabilité analytique, en tenant compte des limites atteignables dans des
conditions normales de fabrication (voir annexe D).
1) Ce niveau diffère de celui de 0,2 pg fixé dans I’EN 71-3:1994.
---------------------- Page: 3 ----------------------
Page blanche
---------------------- Page: 4 ----------------------
NORME INTERNATIONALE @ ISO ISO 8124=3:1997(F)
Sécurité des jouets -
Partie 3:
Migration de certains éléments
1 Domaine d’application

1.1 La présente partie de I’ISO 8124 fixe les niveaux maximaux acceptables et les méthodes d’échantillonnage et

d’extraction avant analyse pour la migration à partir des matériaux-jouets et des parties de jouets, a l’exception des

matériaux non accessibles (voir I’ISO 8124-l), des éléments suivants: antimoine, arsenic, baryum, cadmium, chrome,

plomb, mercure et sélénium.

1.2 Les niveaux maximaux acceptables sont prescrits pour la migration des éléments énumérés en 1 .l, à partir des

matériaux-jouets suivants:

revêtements de peintures, vernis, laques, encres d’impression, polymères et revêtements semblables

(voir 8.1);

polymères et matériaux semblables, y compris les stratifiés, qu’il s’agisse de textiles renforcés ou non, mais à

l’exclusion des autres textiles (voir 8.2);

papier et carton, jusqu’à une masse maximale par surface unitaire de 400 g/m2 (voir 8.3);

textiles naturels ou synthétiques (voir 8.4);

verre/céramique/matériaux métalliques, à l’exclusion de la brasure au plomb destinée à des connexions

électriques (voir 8.5);

autres matériaux, qu’ils soient colorés dans la masse ou non (par exemple bois, carton dur, panneau dur, os et

cuir) (voir 8.6);

matériaux destinés a laisser une trace (par exemple mine de graphite des crayons et encre liquide des stylos)

(voir 8.7);
matériaux a modeler, y compris les pâtes à modeler, et gels (voir 8.8);

peintures a utiliser comme telles dans le jouet, y compris les peintures aux doigts, vernis, laques, poudres à

émaux et substances semblables sous forme solide ou liquide (voir 8.9).

. Pour les besoins de la présente partie de I’ISO 8124, les critères suivants sont considérés comme appropriés pour

classifier les jouets pouvant être sucés, léchés ou ingérés:

- tous les jouets destinés à entrer en contact avec la nourriture/voie orale, les cosmétiques jouets et les

instruments à écrire classifiés comme jouets;

- les jouets destinés aux enfants jusqu’à l’âge de six ans, c’est-à-dire tous les composants et parties accessibles

pour lesquels il y a une probabilité que ces composants ou parties puissent entrer en contact avec la bouche

(voir annexe D).
---------------------- Page: 5 ----------------------
@ ISO ’
ISO 8124-3:1997(F)

Les jouets et parties de jouets qui, du fait de leur accessibilité, fonction, masse, taille ou autres caractéristiques,

excluent manifestement tout risque dû à la succion, au léchage ou à l’ingestion, compte tenu du comportement

habituel et prévisible des enfants, ne sont pas couverts par la présente partie de I’ISO 8124.

1.4 Les matériaux d’emballage ne sont pas compris, sauf s’ils font partie du jouet ou sont pourvus d’une valeur

ludique (voir annexe D).
2 Références normatives

Les normes suivantes contiennent des dispositions qui, par suite de la référence qui en est faite, constituent des

dispositions valables pour la présente partie de I’ISO 8124. Au moment de la publication, les éditions indiquées

étaient en vigueur. Toute norme est sujette à révision et les parties prenantes des accords fondés sur la présente

partie de I’ISO 8124 sont invitées a rechercher la possibilité d’appliquer les éditions les plus récentes des normes

indiquées ci-aprés. Les membres de la CEI et de I’ISO possèdent le registre des Normes internationales en vigueur

à un moment donné.

ISO 8124-I :- 11, Sécurité des jouets - Partie 1: Propriétés mécaniques et physiques.

ISO 3696: 1987, Eau pour laboratoire à usage analytique - Spécification et méthodes d’essai.

3 Définitions

Pour les besoins de la présente partie de I’ISO 8124, les définitions suivantes s’appliquent.

3.1 matériau de base: Matériau sur lequel les revêtements peuvent être formés ou déposés.

3.2 revêtement: Toutes les couches de matériau formées ou déposées sur le matériau de base d’un jouet, y

laques, encres, polymères ou autres substances de nature similaire, qu’elles
compris les peintures, vernis,

contiennent ou non des particules métalliques, quelle que soit la façon dont elles ont été appliquées sur le jouet, et

pouvant être retirées en les grattant avec une lame coupante.

3.3 limite de détection d’une méthode: Trois fois l’écart-type du résultat obtenu dans l’essai à blanc utilisant

cette méthode.
cuir et au tres substances poreuses, pouvant
3.4 matériaux colorés dans la masse: Matériaux, tels que bois
sans que ces dernie rs fo rment un revêtemen t.
s’imprégner d’éléments colorants

3.5 grattage: Procédé mécanique pour le retrait du revêtement du matériau de base.

3.6 matériau-jouet: Tous matériaux accessibles présents dans le jouet.
4 Niveaux maximaux acceptables
4.1 Prescriptions spécifiques

Les jouets et parties de jouets, tels que fixés à l’article 1, sont considérés comme satisfaisant aux prescriptions de

la présente partie de I’ISO 8124 quand la valeur ajustée de la migration des éléments correspondants est conforme

au tableau 1, après les essais effectués conformément aux articles 7, 8 et 9 (voir annexe D).

1) À publier.
---------------------- Page: 6 ----------------------
@ ISO
ISO 8124-3:1997(F)
4.2 Interprétation des résultats

Étant donné la fidélité des méthodes prescrites dans la présente partie de I’ISO 8124, il est nécessaire d’utiliser les

résultats analytiques corrigés pour prendre en compte les résultats des essais interlaboratoires. Les résultats

analytiques obtenus conformément aux articles 7, 8 et 9 doivent être corrigés en soustrayant la correction

analytique indiquée dans le tableau 2 afin d’obtenir un résultat analytique corrigé.

Les matériaux sont considérés comme satisfaisant aux prescriptions de la présente partie de I’ISO 8124 si le

résultat analytique corrigé pour l’élément migrant est inférieur ou égal aux valeurs indiquées dans le tableau 1.

EXEMPLE:

Un résultat analytique de 120 mg/kg a été obtenu pour le plomb. La correction analytique nécessaire indiquée dans

le tableau 2 est 30 %. Le résultat analytique corrigé est
120x30
120- =120-36
100
= 84 mg/kg.

Ceci est considéré comme conforme aux prescriptions de la présente partie de I’ISO 8124 (la migration maximale

acceptable du plomb, telle qu’indiquée dans le tableau 1, est 90 mg/kg).

Tableau 1 - Migration des éléments maximale acceptable à partir des matériaux-jouets

Valeurs en milligrammes par kilogramme de matériau-jouet
Élément
Matériau-jouet Sb As Ba Cd Cr Pb Se
Tout matériau-jouet prévu à l’article 1,
60 25 1 000 75 60 90 60 500
à l’exclusion des pâtes à modeler et
de la peinture aux doigts
Pâte à modeler et peinture aux doigts 60 25 250 50 25 90 25 500
Tableau 2 - Correction analytique
Élément Sb As Ba Cd Cr Pb Se
Correction analytique (%)
60 60 30 30 30 30 50 60
5 Principe

Les éléments solubles sont extraits des matériaux-jouets dans des conditions simulant le matériau, lorsqu’il est

resté au contact de l’acide gastrique pendant une certaine durée après ingestion. Les concentrations d’éléments

solubles sont déterminées quantitativement par des méthodes analytiques non prescrites, avec des limites de

détection prescrites.
6 Réactifs et appareillage

NOTE - Aucune recommandation n’est faite pour les réactifs, matériaux et appareillage nécessaires pour effectuer les

analyses élémentaires dans les limites de détection prescrites à l’article 9.
---------------------- Page: 7 ----------------------
0 ISO *
ISO 8124=3:1997(F)
6.1 Réactifs

Durant les analyses, n’utiliser que des réactifs de qualité analytique reconnue (voir annexe D).

6.1.1 Solution d’acide chlorhydrique, c(HCI) = (OI07 + 0,005) mol/l.
6.1.2 Solution d’acide chlorhydrique, c(HCI) = (OI14 & 0,010) mol/l.
6.1.3 Solution d’acide chlorhydrique, c(HCI) = 1 mol/l.
6.1.4 Solution d’acide chlorhydrique, c(HCI) = 2 mol/l.
6.1.5 Solution d’acide chlorhydrique, c(HCI) = 6 mol/l.

6.1.6 Trichloroéthane-l,l,l, contenant un maximum de 1 0 mg/kg d’ acide chlorhydrique lors de l’essai effectué

(voir annexe D).
conformément à l’annexe A, ou autre solvant approprié
6.1.7 Eau, ayant une pureté minimale de 3, conformément à I’ISO 3696.
6.2 Appareillage
Appareillage classique de laboratoire et

1 Tamis métallique en acier in oxydable à simple, de OI5 mm d’ouverture nominale de maille et de

talé rances conformes au tableau B. 1.

6.2.2 Moyen de mesure du pH, d’une précision de + 0,2 unités pH. Les souillures doivent être évitées (voir

annexe D).
6.2.3 Filtre à membrane, de porosité de OI45 prn.
6.2.4 Centrifugeuse, pouvant centrifuger à (5 000 If: 5OO)gl) (voir annexe D).
6.2.5 Moyen pour agiter le mélange, à une température de (37 + 2) OC.

6.2.6 Série de récipients, d’un volume d’environ 1,6 fois à 5,0 fois celui de l’acide chlorhydrique d’extraction (voir

annexe D).
7 Choix des prises d’essai

Un échantillon de laboratoire pour essai doit consister en un jouet, soit tel qu’il est commercialisé, soit tel qu’il est

destiné à être commercialisé. Les prises d’essai doivent être prélevées sur les parties accessibles (voir ISO 8124-l)

d’un seul jouet échantillon. Si nécessaire, le jouet doit être soumis aux essais appropriés, conformément à

I’ISO 8124-1, avant de considérer l’accessibilité. II est donc admis de combiner les matériaux identiques d’un jouet

et de les considérer comme une seule et même prise d’essai, mais il n’est pas admis d’utiliser d’autres jouets

échantillons. II n’est permis de composer des prises d’essai avec plus d’un matériau ou d’une couleur que si la

séparation physique ou une masse trop restreinte empêche la formation d’échantillons discrets, par exemple

impression par points ou tissus imprimés. (Voir annexe D.)

NOTE - Cette prescription n’empêche pas que les prises d’essai puissent être prélevées sur des matériaux-jouet de telle

sorte qu’elles soient représentatives du matériau considéré prescrit ci-dessus et du substrat sur lequel elles sont déposées.

(Voir annexe D.)

Les prises d’essai dans lesquelles moins de 10 mg de matériau sont disponibles ne doivent pas être essayées.

1) g = 9,806 65 m/s*
---------------------- Page: 8 ----------------------
@ ISO BO 8124=3:1997(F)
8 Préparation et extraction des prises d’essai

8.1 Revêtements de peintures, vernis, laques, encres d’impression, polymères et revêtements

semblables
8.1.1 Préparation de la prise d’essai

Prélever le revêtement de l’échantillon de laboratoire par grattage (3.5) a la température de la pièce, puis le

pulvériser à une température n’excédant pas la température ambiante. Rassembler suffisamment de revêtement

pour obtenir une prise d’essai d’au moins ‘IOO mg qui passera à travers un tamis métallique de 0,5 mm d’ouverture

de maille (6.2.1).

Lorsqu’il n’y a que 10 mg à 100 mg disponibles de masse de revêtement uniforme pulvérisé, les extraire

conformément à 8.1.2 et calculer la quantité d’éléments appropries comme si 100 mg de prise d’essai avaient été

utilisés. Mentionner la masse de la prise d’essai en 10 e).

Dans le cas des revêtements qui par nature ne peuvent pas être pulvérisés (par exemple des peintures

élastiques/plastiques), prélever une prise d’essai de revêtement a partir de l’échantillon de laboratoire, sans

pulvériser ensuite le revêtement.
8.1.2 Méthode d’extraction

Dans un récipient de taille appropriée (6.2.6) mélanger la prise d’essai préparée selon 8.1 .l a 50 fois sa masse

d’une solution de HCI à 0,07 mol/1 (6.1 .l) à (37 + 2) OC. [Si la masse de la prise d’essai est seulement comprise

entre 10 mg et 100 mg, mélanger la prise d’essai a 5,0 ml de cette solution (6.1 .l) a (37 k 2) OC.]

Agiter penda nt 1 min. Vérifier 1’ acidité du mélan ge. Si le pH est super ieur a 1, ,5, ajouter goutte a goutte, tout en

agitant le mé lang e, un e solution de HC là2 mol/1 environ (6.1.4), jusqu’à ce que l e pH soit compris entre 1,0

et 1,5.

Protéger le mélange de la lumière. Agiter le mélange continuellement à (37 + 2) OC (6.2.5) pendant 1 h, puis laisser

reposer pendant 1 h à (37 + 2) OC.

Séparer aussitôt les parties solides du mélange, d’abord par filtrage avec un filtre a membrane (6.2.3) et, si

nécessaire, par centrifugation à 5 OOOg max. (6.2.4). Entreprendre la séparation le plus tôt possible après la période

de repos. Si la centrifugation est utilisée, elle ne doit pas dépasser 10 min et doit être mentionnée en 10 e).

Si les solutions résultantes doivent être conservées au-delà d’une journée de travail avant l’analyse élémentaire, les

stabiliser en y ajoutant du HCI jusqu’à ce que la concentration en HCI de la solution à conserver soit

c(HCI) = 1 mol/l. Mentionner cette stabilisation en 10 e).

8.2 Polymères et matériaux semblables, y compris les stratifiés, qu’il s’agisse de texti les

renforcés ou no mais à l’exclusion des autres textiles
In,
8.2.1 Préparation de la prise d’essai

Obtenir une prise d’essai de préférence d’au moins 100 mg du polymère ou du matériau semblable, tout en évitant

l’échauffement des matériaux, conformément aux indications suivantes.

Découper des prises d’essai à partir des surfaces ayant la plus mince section transversale de façon à obtenir une

éprouvette ayant la plus grande surface possible pour une masse donnée. Au repos, l’éprouvette ne doit avoir

aucune dimension supérieure à 6 mm.

Si l’échantillon de laboratoire n’est pas constitué d’un matériau uniforme, obtenir une prise d’essai à partir de

chaque matériau différent dont la masse est supérieure a 10 mg. Si la masse de matériau uniforme pulvérisé est

seulement comprise entre 10 mg et 100 mg, mentionner la masse de la prise d’essai en 10 e) et calculer la

quantité d’éléments appropriés comme si 100 mg de prise d’essai avaient été utilisés.

---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO 8124=3:1997(F)
@ ISO l
8.2.2 Méthode d’extraction

Suivre la méthode d’extraction de 8.1.2, en utilisant les prises d’essai préparées conformément à 8.2.1.

8.3 Papier et carton
8.3.1 Préparation de la prise d’essai (voir annexe D)

Obtenir une prise d’essai de préférence d’au moins 100 mg de papier ou de carton.

Si l’échantillon de laboratoire n’est pas constitué d’un matériau uniforme, obtenir une prise d’essai à partir de

chaque matériau différent dont la masse est d’au moins 100 mg. Si la masse de matériau uniforme est seulement

comprise entre 10 mg et 100 mg, mentionner la masse de la prise d’essai en 10 e) et calculer la quantité

d’éléments appropriés comme si 100 mg de prise d’essai avaient été utilisés.

Si le papier ou le carton a essayer est recouvert de peinture, vernis, laque, encre d’impression, adhésif ou

revêtement semblable, les prises d’essais du revêtement ne doivent pas être prélevées séparément. Dans ce cas,

prélever les prises d’essai a partir du matériau, de façon qu’elles comportent également des parties représentatives

de la surface revêtue (8.3.2). Extraire les prises d’essai ainsi obtenues conformément à 8.3.2 et mentionner ceci en

10 e). (Voir annexe D.)
8.3.2 Méthode d’extraction

Laisser macérer la prise d’essai préparée en 8.3.1 dans 25 fois sa masse d’eau (6.1.7) à (37 + 2) OC, de façon que le

mélange résultant soit homogène. Transférer quantitativement le mélange dans un récipient de taille appropriée

(6.2.6). Ajouter au mélange 25 fois la masse de la prise d’essai d’une masse de solution de HCI à 0,14 mol/1 (6.12)

à (37k2)"C.

Agiter pendant 1 min. Vérifier l’acidité du mélange. Si le pH est supérieur à 1,5, ajouter goutte à goutte, tout en

agitant le mélange, une solution de HCI à 2 mol/1 environ (6.1.4), jusqu’à ce que le pH soit compris entre 1,O et 15.

Protéger le mélange de la lumière. Agiter le mélange continuellement a (37 k 2) OC (6.2.5) pendant 1 h, puis laisser

reposer pendant 1 h à (37 rt 2) OC.

Séparer aussitôt les parties solides du mélange, d’abord par filtrage avec un filtre à membrane (6.2.3) et, si

nécessaire, par centrifugation a 5 OOOg max. (6.2.4). Entreprendre la séparation le plus tôt possible après la période

de repos. Si la centrifugation est utilisée, elle ne doit pas dépasser 10 min et doit être mentionnée en 10 e).

Si les solutions résultantes doivent être conservées au-delà d’une journée de travail avant l’analyse élémentaire, les

stabiliser en y ajoutant du HCI jusqu’à ce que la concentration en HCI de la solution à conserver soit C(H~I)-1 mol/l.

Mentionner cette stabilisation en 10 e).
8.4 Textiles naturels ou synthétiques
8.4.1 Préparation de la prise d’essai

Obtenir une prise d’essai de préférence d’au moins 100 mg en coupant le matériau textile en morceaux qui, au

repos, ne doivent avoir aucune dimension supérieure à 6 mm. (Voir annexe D.)

Si l’échantillon n’est pas constitué d’un matériau ou d’une couleur uniforme, obtenir une prise d’essai à partir de

chaque matériau différent ou couleur différente dont la masse est supérieure à 100 mg. Les matériaux ou couleurs

présents dans des quantités comprises entre 10 mg et 100 mg doivent faire partie de la prise d’essai obtenue à

partir du matériau principal.

Les échantillons prélevés des textiles imprimés doivent être représentatifs du matériau d’ensemble. (Voir

annexe D.)
---------------------- Page: 10 ----------------------
@ ISO ISO 8124=3:1997(F)
8.4.2 Méthode d’extraction
lisant les prises d’essai préparées conformément a 8.4.1.
Suivre la méthode d’extraction de 8.1.2, en ut
8.5 Verre/céramique/matériaux méta liques
85.1 Préparation de la prise d’essai

Les jouets et composants de jouet doivent l’abord être soumis a l’essai des petits éléments conformément à

I’ISO 8124-I. Si le jouet ou l’un de ses composants entre entièrement dans le cylindre pour les petits éléments et

contient du verre, de la céramique ou des matériaux métalliques accessibles, alors le jouet ou l’un de ses

composants doit être essayé conformément a 8.5.2, après prélèvement de tout revêtement conformément a 8.1 .l .

(Voir annexe D.)

posants de jouet qui n’ont pas de verre, de céramique ou de matériaux métalliques accessibles ne

NOTE - Les jouets et com
conformément à 8.5.2. (Voir annexe D.)
nécessitent pas d’extraction
8.5.2 Méthode d’extraction

Placer le jouet ou le composant de jouet dans un cylindre en verre de 50 ml et de 60 mm de hauteur nominale et

40 mm de diamètre.

NOTE - Ce type de récipient peut contenir tous les composants/jouets entrant dans le cylindre pour les petits éléments,

défini dans I’ISO 8124-I.

Ajouter un volume suffisant de solution de HCI à 0,07 mol/1 (6.1 .l) à (37 + 2) OC, pour couvrir simplement le jouet ou

le composant. Couvrir le récipient, protéger son contenu de la lumière et laisser reposer le contenu 2 h à

(37k2)"C.

Séparer aussitôt les parties solides du mélange, d’abord par décantation puis par filtrage avec un filtre à membrane

(6.2.3) et, si nécessaire, par centrifugation a 5 OOOg max. (6.2.4). Entreprendre la séparation le plus tôt possible

après la période de repos. Si la centrifugation est utilisée, elle ne doit pas dépasser 10 min et doit être mentionnée

en 10 e).

Si les solutions résultantes doivent être conservées au-delà d’une journée de travail avant l’analyse élémentaire, les

stabiliser en y ajoutant du HCI jusqu’à ce que la concentration en HCI de la solution à conserver soit

c(HCI) = 1 mol/l. Mentionner cette stabilisation en 10 e).
8.6 Autres matériaux, qu’ils soient colorés dans la masse ou non (voir annexe D)
8.6.1 Préparation de la prise d’essai

Obtenir une prise d’essai de préférence d’au moins 100 mg du matériau conformément à 8.2.1, 8.3.1, 8.4.1 ou

8.5.1, selon le cas.

Si l’échantillon de laboratoire n’est pas constitué d’un matériau uniforme, obtenir une prise d’essai à partir de

chaque matériau différent dont la masse est supérieure à 10 mg. Si la masse de matériau uniforme est seulement

comprise entre 10 mg et 100 mg, mentionner la masse de la prise d’essai en 10 e) et calculer la quantité

d’éléments appropriés comme si 100 mg de prise d’essai avaient été utilisés.

Si le matériau à essayer est revêtu de peinture, vernis, laque, encre d’impression ou revêtement semblable, suivre

la méthode indiquée en 8.1 .l .
8.6.2 Méthodes d’extraction

Extraire les matériaux conformément a 8.2.2, 8.3.2, 8.4.2 ou 8.5.2, selon le cas. Mentionner la méthode utilisée en

10 e).
---------------------- Page: 11 ----------------------
ISO 8124=3:1997(F) @ ISO ’
8.7 Matériaux destinés à laisser une trace
8.7.1 Préparation de la prise d’essai pour les matériaux sous forme solide

Obtenir une prise d’essai de préférence d’au moins 100 mg en coupant le matériau en morceaux qui, au repos, ne

doivent avoir aucune dimension supérieure à 6 mm.

Obtenir une prise d’essai à partir de chacun des différents matériaux destinés à laisser une trace, présents dans

l’échantillon de laboratoire, dont la masse est supérieure à 10 mg. Si la masse de matériau est seulement comprise

entre 10 mg et 100 mg, mentionner la masse de la prise d’essai en 10 e) et calculer la quantité d’éléments

appropriés comme si 100 mg de prise d’essai avaient été utilisés.

Si le matériau contient de la graisse, de I’huile, de la cire ou des substances semblables, placer la prise d’essai dans

un papier-filtre durci, et extraire ces substances par du trichloroéthane-1 ,l, 1 ou un autre solvant approprié pour

l’extraction au solvant (6.1.6) avant traitement de la prise d’essai, tel que décrit en 8.7.4. Effectuer des mesures

analytiques pour s’assurer que l’extraction des substances concernées est quantitative. Mentionner le solvant

utilisé en 10 e).
8.7.2 Préparation de la prise d’essai pour les matériaux sous forme liquide

Obtenir une prise d’essai de préférence d’au moins 100 mg du matériau a partir de I’éc hantillon de laboratoire.

est autorisée.

L’utilisat ion d’un solvant adéq uat pour fac iliter I ‘obtent ion d ‘une pr se d’essa

Une prise d’essai doit être obtenue à partir de chacun des différents matériaux destinés à laisser une trace,

présents dans l’échantillon de laboratoire, et dont la masse est supérieure à 10 mg. Si la masse de matériau est

seulement comprise entre 10 mg et 100 mg, mentionner la masse de la prise d’essai en 10 e) et calculer la

quantité d’éléments appropriés comme si 100 mg de prise d’essai avaient été utilisés.

Si le matériau est destiné à se solidifier en usage normal et s’il contient de la graisse, de I’huile, de la cire ou des

substances semblables, laisser la prise d’essai se solidifier dans les conditions d’usage normal et placer le matériau

résultant dans un papier-filtre durci. Extraire la graisse, I’huile, la cire ou les substances semblables par du

trichloroéthane-1,l ,l ou un autre solvant approprié pour l’extraction au solvant (6.1.6) avant traitement de la prise

d’essai, tel que décrit en 8.7.4. Effectuer des mesures analytiques pour s’assurer que l’extraction des substances

concernées est quantitative. Mentionner le solvant utilisé en 10 e).

8.7.3 Méthode d’extraction pour les échantillons ne contenant pas de graisse, d’huile, de cire ou de

substances semblables

Dans un récipient de taille adéquate (6.2.6) mélanger la prise d’essai préparée conformément à 8.7.1 ou 8.72 à

50 fois sa masse d’une solution de HCI à 0,07 mol/1 (6.1.1) à (37 + 2) OC. Si la masse de la prise d’essai est

comprise entre 10 mg et 100 mg, mélanger la prise d’essai à 5,0 ml de cette solution à (37 + 2) OC.

Agiter pendant 1 min. Vérifier l’acidité du mélange. Si la prise d’essai contient d’importantes quantités de dérivés

alcalins, généralement sous forme de carbonates de calcium, ajuster le pH entre 1,O et 1,5 avec du HCI [à 6 mol/1

environ (6.1.5)] de façon à éviter une dilution trop importante. Mentionner le volume de HCI utilisé pour ajuster le

pH en liaison avec le volume total de la solution en 10 e).

Si la quantité de dérivés alcalins contenue dans le mélange est négligeable et si le pH du mélange est supérieur à

1,5, ajouter goutte à goutte, tout en agitant le mélange, une solution de HCI à 2 mol/1 environ (6.1.4

jusqu’à ce que
le pH soit compris entre 1 ,O et 1,5.

Protéger le mélange de la lumière. Agiter le mélange continuellement (6.2.5) pendant 1 h à (37 + 2 OC, puis laisser

reposer pendant 1 h à (37 + 2) OC avant l’analyse élémentaire.

8.7.4 Méthode d’extraction pour les échantillons contenant de la graisse, de I’huile, de

la cire ou des
substances semblables

Utiliser la prise d’essai, telle que préparée en 8.7.1 ou 8.7.2, restée dans le papier-filtre durci, laisser macérer la

prise d’essai dans une masse d’eau (6.1.7) à (37 + 2) OC et ayant 25 fois la masse du matériau initial, de façon que

le mélange résultant soit homogène. Transférer quantitativement le mélange dans un récipient de taille adéquate

---------------------- Page: 12 ----------------------
@ ISO
ISO 8124=3:1997(F)

(6.26). Ajouter au mélange une masse de solution de HCI à 0,14 mol/1 (6.1.2) à (37 f 2) OC, ayant 25 fois la masse

de la prise d’essai initiale.

Si la masse de la prise d’essai d’origine est comprise entre 10 mg et 100 mg, laisser macérer la prise d’essai dans

2,5 ml d’eau (6.1.7). Transférer quantitativement le mélange dans un récipient de taille adéquate (6.2.6). Ajouter

2,5 ml de HCI a 0,14 mol/1 (6.1.2) a (37 + 2) OC au mélange.

Agiter pendant 1 min Vérifier l’acidité du mélange. Si la prise d’essai contient d’importantes quantités de dérivés

alcalins, généralement sous forme de carbonates de calcium, ajuster le pH entre 1,0 et 1,5 avec du HCI a 6 mol/1

environ (6.1.5), de façon à éviter une dilution trop importante. Mentionner le volume de HCI utilisé pour ajuster le

pH en liaison avec le volume de la solution en 10 e).

Si la quantité de dérivés alcalins contenue dans le mélange est négligeable et si le pH du mélange est supérieur à

1,5, ajouter goutte à goutte, tout en agitant le mélange, une solution de HCI à 2 mol/1 environ (6.1.4) jusqu’à ce que

le pH soit compris entre 1,0 et 1,5.

Protéger le mélange de la lumière. Agiter le mélange continuellement (6.2.5) pendant 1 h à (37 f

...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.