Geotextiles and geotextile-related products — Determination of water flow capacity in their plane — Part 2: Performance test

This document specifies a method for determining the constant-head water flow capacity within the plane of a geotextile or geotextile-related product, using boundary materials and test conditions of interest. A standard series of test conditions are proposed, involving soil confinement, low hydraulic gradients, seating times and an array of normal loads.

Géotextiles et produits apparentés — Détermination de la capacité de débit dans leur plan — Partie 2: Essai de performance

Ce document décrit une méthode permettant de déterminer la capacité de débit sous charge hydraulique constante dans le plan d'un géotextile ou d'un produit apparenté, utilisant des matériaux en contact avec les éprouvettes et des conditions d'essais présentant un intérêt majeur. Une série standard de conditions d'essais est proposée, impliquant un confinement du sol, des gradients hydrauliques faibles, des temps d'application de la contrainte et un ensemble de charges normales.

General Information

Status
Published
Publication Date
20-Oct-2020
Current Stage
6060 - International Standard published
Start Date
21-Oct-2020
Completion Date
21-Oct-2020
Ref Project

RELATIONS

Buy Standard

Standard
ISO 12958-2:2020 - Geotextiles and geotextile-related products -- Determination of water flow capacity in their plane
English language
16 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
REDLINE ISO 12958-2:2020 - Geotextiles and geotextile-related products — Determination of water flow capacity in their plane — Part 2: Performance test Released:2/1/2021
French language
17 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 12958-2:2020 - Géotextiles et produits apparentés -- Détermination de la capacité de débit dans leur plan
French language
17 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Draft
ISO/FDIS 12958-2:Version 11-jul-2020 - Geotextiles and geotextile-related products -- Determination of water flow capacity in their plane
English language
16 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Draft
ISO/FDIS 12958-2:Version 22-avg-2020:Version 22-avg-2020 - Géotextiles et produits apparentés -- Détermination de la capacité de débit dans leur plan
French language
17 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL ISO
STANDARD 12958-2
First edition
2020-10
Geotextiles and geotextile-related
products — Determination of water
flow capacity in their plane —
Part 2:
Performance test
Géotextiles et produits apparentés — Détermination de la capacité de
débit dans leur plan —
Partie 2: Essai de performance
Reference number
ISO 12958-2:2020(E)
ISO 2020
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 12958-2:2020(E)
COPYRIGHT PROTECTED DOCUMENT
© ISO 2020

All rights reserved. Unless otherwise specified, or required in the context of its implementation, no part of this publication may

be reproduced or utilized otherwise in any form or by any means, electronic or mechanical, including photocopying, or posting

on the internet or an intranet, without prior written permission. Permission can be requested from either ISO at the address

below or ISO’s member body in the country of the requester.
ISO copyright office
CP 401 • Ch. de Blandonnet 8
CH-1214 Vernier, Geneva
Phone: +41 22 749 01 11
Email: copyright@iso.org
Website: www.iso.org
Published in Switzerland
ii © ISO 2020 – All rights reserved
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 12958-2:2020(E)
Contents Page

Foreword ........................................................................................................................................................................................................................................iv

Introduction ..................................................................................................................................................................................................................................v

1 Scope ................................................................................................................................................................................................................................. 1

2 Normative references ...................................................................................................................................................................................... 1

3 Terms and definitions ..................................................................................................................................................................................... 1

4 Principle ........................................................................................................................................................................................................................ 2

5 Apparatus and materials.............................................................................................................................................................................. 2

6 Specimens and boundary conditions .............................................................................................................................................. 4

6.1 Handling........................................................................................................................................................................................................ 4

6.2 Selection........................................................................................................................................................................................................ 4

6.3 Number and dimensions ................................................................................................................................................................ 5

6.3.1 Geotextile or geotextile-related product ..................................................................................................... 5

6.3.2 Other geosynthetic products ................................................................................................................................. 5

6.4 Granular materials used as boundaries ............................................................................................................................. 5

6.5 Specimen condition ............................................................................................................................................................................ 6

7 Test procedure ........................................................................................................................................................................................................ 6

8 Calculations and expression of results .......................................................................................................................................... 8

8.1 Products with a continuous structure (i.e. with no discrete draining elements) .......................... 8

8.2 Products with discrete draining elements ...................................................................................................................... 8

8.3 Graphical representation ............................................................................................................................................................... 9

9 Test report ................................................................................................................................................................................................................10

Annex A (informative) Determination of the correction factor R for conversionto a water

temperature of 20 °C .....................................................................................................................................................................................12

Annex B (informative) Experimental data and calculations for a specimen ...........................................................14

Annex C (informative) Use of a reference soil as a boundary condition .......................................................................15

Bibliography .............................................................................................................................................................................................................................16

© ISO 2020 – All rights reserved iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 12958-2:2020(E)
Foreword

ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of national standards

bodies (ISO member bodies). The work of preparing International Standards is normally carried out

through ISO technical committees. Each member body interested in a subject for which a technical

committee has been established has the right to be represented on that committee. International

organizations, governmental and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work.

ISO collaborates closely with the International Electrotechnical Commission (IEC) on all matters of

electrotechnical standardization.

The procedures used to develop this document and those intended for its further maintenance are

described in the ISO/IEC Directives, Part 1. In particular, the different approval criteria needed for the

different types of ISO documents should be noted. This document was drafted in accordance with the

editorial rules of the ISO/IEC Directives, Part 2 (see www .iso .org/ directives).

Attention is drawn to the possibility that some of the elements of this document may be the subject of

patent rights. ISO shall not be held responsible for identifying any or all such patent rights. Details of

any patent rights identified during the development of the document will be in the Introduction and/or

on the ISO list of patent declarations received (see www .iso .org/ patents).

Any trade name used in this document is information given for the convenience of users and does not

constitute an endorsement.

For an explanation of the voluntary nature of standards, the meaning of ISO specific terms and

expressions related to conformity assessment, as well as information about ISO's adherence to

the World Trade Organization (WTO) principles in the Technical Barriers to Trade (TBT) see

www .iso .org/ iso/ foreword .html.

This document was prepared by Technical Committee ISO/TC 221, Geosynthetics, in collaboration with

the European Committee for Standardization (CEN) Technical Committee CEN/TC 189, Geosynthetics,

in accordance with the Agreement on technical cooperation between ISO and CEN (Vienna Agreement).

This first edition of ISO 12958-2, together with ISO 12958-1, cancels and replaces ISO 12958:2010,

which has been technically revised.
A list of all parts in the ISO 12958 series can be found on the ISO website.

Any feedback or questions on this document should be directed to the user’s national standards body. A

complete listing of these bodies can be found at www .iso .org/ members .html.
iv © ISO 2020 – All rights reserved
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 12958-2:2020(E)
Introduction

The results obtained under this test procedure do not compare with those obtained under ISO 12958-1,

even if some of the test conditions are similar.

Many geosynthetic products can creep under constant load, i.e. see their thickness diminish over

time, which can influence their in-plane water flow capacity. Although a seating time typically greater

than the one used in ISO 12958-1 is used, this test does not cover all creep-related issues for drainage

geocomposites. Assessment of long-term flow capacity involves further considerations.

This procedure can be useful to assess the effect of geotextile intrusion into the drainage core on the

transmissivity of a drainage product, using soil from a particular project as a stress-distribution layer

in contact with the geotextile.

Other test methods can be more suitable for the characterization of particular drainage products, such

as ISO 18325 for prefabricated vertical drains. It is the responsibility of the user to assess the limit

of this test procedure and select the appropriate test method, test conditions or both that adequately

reflect the particular needs for their project.

In this test method, the flow capacity of the product in a given direction is evaluated considering soil

confinement, service load and service hydraulic gradient, as well as primary creep. However:

— For some products and designs, ensuring the product performance may require controlling the flow

capacity of the product in both directions, for example for products with discrete draining elements,

where the flow capacity significantly depends on the direction of flow. For these situations, the test

shall be performed in both directions.

— Other field-related issues affect material long-term performance, such as secondary or tertiary creep,

chemical or biological clogging, chemical resistance and durability, installation and backfilling.

These issues are covered in separate standards and it is essential that they be considered while

designing with geosynthetics.
© ISO 2020 – All rights reserved v
---------------------- Page: 5 ----------------------
INTERNATIONAL STANDARD ISO 12958-2:2020(E)
Geotextiles and geotextile-related products —
Determination of water flow capacity in their plane —
Part 2:
Performance test
1 Scope

This document specifies a method for determining the constant-head water flow capacity within the

plane of a geotextile or geotextile-related product, using boundary materials and test conditions of

interest. A standard series of test conditions are proposed, involving soil confinement, low hydraulic

gradients, seating times and an array of normal loads.
2 Normative references

The following documents are referred to in the text in such a way that some or all of their content

constitutes requirements of this document. For dated references, only the edition cited applies. For

undated references, the latest edition of the referenced document (including any amendments) applies.

ISO 2854, Statistical interpretation of data — Techniques of estimation and tests relating to means and

variances
ISO 5813, Water quality — Determination of dissolved oxygen — Iodometric method
ISO 9862, Geosynthetics — Sampling and preparation of test specimens

ISO 9863-1, Geosynthetics — Determination of thickness at specified pressures — Part 1: Single layers

ISO 10318-1, Geosynthetics — Part 1: Terms and definitions
3 Terms and definitions

For the purposes of this document, terms and definitions in ISO 10318-1 and the following terms and

definitions apply.

ISO and IEC maintain terminological databases for use in standardization at the following addresses:

— ISO Online browsing platform: available at https:// www .iso .org/ obp
— IEC Electropedia: available at http:// www .electropedia .org/
3.1
normal compressive stress

compressive stress normal to the plane of the geotextile or geotextile-related product, expressed in

kilopascals [kPa]
3.2
in-plane flow

fluid flow within the geotextile or geotextile-related product and parallel to its plane, expressed in

litres per second [l/s]
© ISO 2020 – All rights reserved 1
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 12958-2:2020(E)
3.3
performance in-plane water flow capacity
p perf (σ,i,t,b)

volumetric flow rate of water per unit width of specimen at a defined normal compressive stress (σ),

hydraulic gradient (i), seating time (t) and boundary conditions (b), expressed in litres per second per

meter [(l/s)/m]
3.4
hydraulic gradient

ratio of the head loss in the geotextile or geotextile-related product specimen to the distance between

two measuring points within the geotextile or geotextile-related product

Note 1 to entry: ISO/TR 18228-4 provides information on the significance of the hydraulic gradient.

3.5
seating time

period of time during which the product is maintained under constant compressive stress before a

measurement is made, expressed in hours (h)
3.6
boundary conditions
type of materials contacting the specimen on its external faces

Note 1 to entry: Materials may be soil or granular materials, concrete or rigid platen, or any material likely to be

in contact with the geotextile or geotextile-related product.
3.7
geotextile intrusion

effect of the external loads pushing the geotextile into the draining core of the geocomposite, reducing

the flow area, on a geocomposite where a geotextile is combined with a draining core

4 Principle

The flow of water within the plane of a geotextile or geotextile-related product is measured under

normal compressive stresses, seating time, hydraulic gradients and boundary conditions (contact

surfaces) which are representative of a particular field condition.
5 Apparatus and materials
5.1 Constant-head in-plane water flow apparatus, as follows:

a) The apparatus shall be capable of maintaining a constant head loss at different water levels, at least

those corresponding to the selected hydraulic gradients, while maintaining a water head at the

point of discharge not greater than 100 mm.

b) Reading of the water in open-tube piezometers or manometers is acceptable for hydraulic gradients

of 0,1 or more (that is, applied head loss of 30 mm or more). For hydraulic gradients smaller than

0,1 (head loss of 30 mm or less), the use of water pressure transducers is necessary to achieve a

maximum permissible measurement error of 5 % of the measured head loss. The water pressure

transducers shall be located to capture the actual length of flow over which the water head is

measured (effective flow length on Figure 1).

c) If the average water head above the specimen exceeds 100 mm, and the applied normal load is equal

to or less than 20 kPa, the normal stress shall be corrected considering the average water head.

1) Under preparation. Stage at the time of publication: ISO/CD TR 18228-4:2020.
2 © ISO 2020 – All rights reserved
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 12958-2:2020(E)

d) The apparatus shall include a loading mechanism capable of exerting a constant normal compressive

stress on the geotextile or geotextile-related specimen to a maximum permissible measurement

error of 1 % of the applied load or 1 kPa, whichever is greater, for a period of time exceeding the

seating time.

e) The apparatus should have a minimum width of 0,2 m and a minimum net hydraulic length of

0,3 m. It shall be capable of testing specimens up to a thickness of 50 mm. It shall also be capable of

accepting boundary materials to the thickness needed for the test.

For a specimen length of 0,3 m, the use of test cells narrower than 0,3 m may affect the properties

measured on products exhibiting a highly oriented structure, such as biplanar geonets.

The height of the cell shall be sufficient to accommodate installation of a thick layer of soil as per

the requirements of 6.4.

f) Soils and other permeable materials used in the test setup to reproduce the boundaries conditions

shall be confined in a membrane. The membrane shall not limit soil intrusion into the drain.

Membranes with a thickness not exceeding 0,7 mm and a tensile elastic modulus not exceeding

1,12 kN/m were found satisfactory. The membrane shall be checked before each test for integrity. It

shall not present any deformation nor puncture visible with the naked eye.

g) Leakage through the apparatus shall not exceed 5 % of the flow rate measured during the test. To

verify the leak rate of the apparatus, a blank test shall be conducted periodically using a closed-

cell foam in place of the geosynthetic, as well as sand wrapped in a plastic film above and below

the closed-cell foam, and tested under the minimum and the maximum normal load which can be

applied with the apparatus, as well as the average of these normal loads. The leak check shall be

performed using the highest hydraulic gradient which can be applied.
An example of apparatus is shown in Figure 1.
Key
1 water supply 7 water reservoir
2 water collection 8 normal compressive load
3 upstream water head manometers/piezometers 9 overflow weirs
4 specimen l effective flow length (≥300 mm)
5 material used as boundary (e.g. soil) ΔH head loss
6 loading platen h downstream water head (≤100 mm)
Figure 1 — Typical example of apparatus
© ISO 2020 – All rights reserved 3
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 12958-2:2020(E)
5.2 Water

For water flow rates up to 0,3 (l/s)/m, the water used shall be de-aerated or fed from a stilling tank. The

water should be at a temperature between 18 °C and 22 °C and the water temperature should preferably

be at or above the ambient temperature of the test laboratory. It is recommended that the oxygen content

does not exceed 6 mg/kg, when measured in accordance with ISO 5813 at the point where the water

enters the apparatus, to avoid air-clogging of the specimen due to the duration of the test.

For water flow rates greater than 0,3 (l/s)/m, water may be recirculated but care shall be given to

avoid changes of temperature across the duration of the test. Water from the mains supply may be

used only if its normal temperature is between 18 °C and 22 °C. Mixing hot and cold water to achieve a

temperature between 18 and 22 °C is not acceptable as it will release the oxygen dissolved in the colder

water because of the change of temperature.

As temperature correction relates only to laminar flow, it is advisable to work at temperatures as close

as possible to 20 °C to minimize inaccuracies associated with inappropriate correction factors.

The water shall be filtered to avoid presence of suspended solids.

To avoid biological activity, the water in the stilling tank shall be periodically replaced and shall not be

used for a long duration.
5.3 Dissolved-oxygen meter, or apparatus in accordance with ISO 5813.
5.4 Stopwatch, with a maximum permissible measurement error of 0,5 s.
5.5 Thermometer, with a maximum permissible measurement error of 0,5 °C.

5.6 Equipment for determining the water flow rate, to a maximum permissible measurement

error of 2 %.

5.7 Measuring device for determining the applied hydraulic head, to a maximum permissible

measurement error of 1 mm. For hydraulic gradients of less than 0,1, a manometer with a maximum

permissible error of 5 % shall be used.

5.8 Measuring device for determining the applied normal stress, to a maximum permissible

measurement error of 1 % or 1 kPa, whichever is greater.
6 Specimens and boundary conditions
6.1 Handling
In order to prevent disturbing its structure, samples of the geo
...

ISO/TC 221
Date: 2020-10
ISO 12958-2:2020(F)
ISO/TC 221
Secrétariat: BSI
Géotextiles et produits apparentés — Détermination de la capacité de débit dans
leur plan — Partie 2: Essai de performance

Geotextiles and geotextile-related products — Determination of water flow capacity

in their plane — Part 2: Performance test
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 12958-2:2020(F)
Notice de droit d'auteur

Ce document de l'ISO est un projet de Norme internationale qui est protégé par les droits d'auteur de

l'ISO. Sauf autorisé par les lois en matière de droits d'auteur du pays utilisateur, aucune partie de ce

projet ISO ne peut être reproduite, enregistrée dans un système d'extraction ou transmise sous quelque

forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique, y compris la photocopie, les

enregistrements ou autres, sans autorisation écrite préalable.

Les demandes d'autorisation de reproduction doivent être envoyées à l'ISO à l'adresse ci-après ou au

comité membre de l'ISO dans le pays du demandeur.
ISO copyright office
Case postale 56 • CH-1211 Geneva 20
Tel. + 41 22 749 01 11
Fax + 41 22 749 09 47
E-mail copyright@iso.org
Web www.iso.org
Toute reproduction est soumise au paiement de droits ou à un contrat de licence.
Les contrevenants pourront être poursuivis.
© ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 12958-2:2020(F)
Sommaire Page

Avant-propos ............................................................................................................................................................. iv

Introduction ................................................................................................................................................................. v

1 Domaine d'application ............................................................................................................................... 1

2 Références normatives .............................................................................................................................. 1

3 Termes et définitions ................................................................................................................................. 1

4 Principe .......................................................................................................................................................... 2

5 Appareillage et matériaux ........................................................................................................................ 3

6 Éprouvettes ................................................................................................................................................... 5

6.1 Manipulation ................................................................................................................................................. 5

6.2 Sélection ......................................................................................................................................................... 5

6.3 Nombre et dimensions ............................................................................................................................... 5

6.4 Matériaux granulaires utilisés en tant que matériaux de contact ............................................... 6

6.5 État des éprouvettes ................................................................................................................................... 7

7 Mode opératoire d’essai ............................................................................................................................ 7

8 Calcul et expression des résultats .......................................................................................................... 9

8.1 Produits avec une structure continue (c’est-à-dire sans élément drainant espacés) ........... 9

8.2 Produits dotés d’éléments drainants espacés .................................................................................. 10

8.3 Représentation graphique ...................................................................................................................... 11

9 Rapport d’essai ........................................................................................................................................... 11

Annexe A (informative) Détermination du facteur de correction R pour conversion à une

température de l'eau de 20°C ................................................................................................................ 13

Annexe B (informative) Présentation des données expérimentales et calculs pour une

éprouvette ................................................................................................................................................... 15

Annexe C (informative) Utilisation d'un sol de référence en tant que matériau de contact ............ 16

Bibliographie ............................................................................................................................................................ 17

© ISO 2020 – Tous droits réservés
iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 12958-2:2020(F)
Avant-propos

L'ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d'organismes

nationaux de normalisation (comités membres de l'ISO). L'élaboration des Normes internationales est en

général confiée aux comités techniques de l'ISO. Chaque comité membre intéressé par une étude a le droit

de faire partie du comité technique créé à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales

et non gouvernementales, en liaison avec l'ISO participent également aux travaux. L'ISO collabore

étroitement avec la Commission électrotechnique internationale (IEC) en ce qui concerne la

normalisation électrotechnique.

Les procédures utilisées pour élaborer le présent document et celles destinées à sa mise à jour sont

décrites dans les Directives ISO/IEC, Partie 1. Il convient, en particulier, de prendre note des différents

critères d'approbation requis pour les différents types de documents ISO. Le présent document a été

rédigé conformément aux règles de rédaction données dans les Directives ISO/IEC, Partie 2 (voir

www.iso.org/directives).

L'attention est attirée sur le fait que certains des éléments du présent document peuvent faire l'objet de

droits de propriété intellectuelle ou de droits analogues. L'ISO ne saurait être tenue pour responsable de

ne pas avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence. Les détails concernant les

références aux droits de propriété intellectuelle ou autres droits analogues identifiés lors de l'élaboration

du document sont indiqués dans l'Introduction et/ou dans la liste des déclarations de brevets reçues par

l'ISO (voir www.iso.org/brevets).

Les appellations commerciales éventuellement mentionnées dans le présent document sont données

pour information, par souci de commodité, à l’intention des utilisateurs et ne sauraient constituer un

engagement.

Pour une explication de la nature volontaire des normes, la signification des termes et expressions

spécifiques de l'ISO liés à l'évaluation de la conformité, ou pour toute information au sujet de l'adhésion

de l'ISO aux principes de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) concernant les obstacles

techniques au commerce (OTC), voir www.iso.org/avant-propos.

Le présent document a été élaboré par le comité technique ISO/TC 221, Produits géosynthétiques, en

collaboration avec le comité technique CEN/TC 189, Géosynthétiques, du Comité européen de

normalisation (CEN) conformément à l’Accord de coopération technique entre l’ISO et le CEN (Accord de

Vienne).

Cette première édition de l’ISO 12958-2, concomitante avec l’ISO 12958-1, annule et remplace

l’ISO 12958:2010, qui a fait l’objet d’une révision technique.

Une liste des différentesde toutes les parties de l’ISO la série ISO 12958 peut être trouvéese trouve sur le

site internetweb de l’ISO.

Il convient que tout retour ou question sur ce document soit adressé par les utilisateurs à leur organisme

de normalisation national. Une liste complète de ces organismes est disponible sur le site

www.iso.org/members.html.
© ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 12958-2:2020(F)
Introduction

Les résultats obtenus dans le cadre de cette procédure d’essai ne sont pas forcément comparables à ceux

obtenus selon la norme ISO 12958-1, même si certaines des conditions des essais sont similaires.

De nombreux produits géosynthétiques peuvent présenter un phénomène de fluage sous charge

constante, c’est-à-dire que leur épaisseur peut diminuer au fil du temps, ce qui peut influencer leur

capacité de débit dans le plan. Bien que l’on utilise généralement un temps d’application supérieur à celui

qui est stipulé par ISO 12958-1, cet essai ne couvre pas tous les aspects liés au fluage des géocomposites

de drainage. Une évaluation de la capacité de débit à long terme peut exiger des considérations

complémentaires.

Cette procédure peut être utile pour évaluer les effets de l’intrusion de géotextile dans l’âme drainante

sur la transmissivité d’un produit de drainage, en utilisant un sol issu d’un projet particulier en tant que

couche de répartition des contraintes en contact avec le géotextile.

D’autres méthodes d’essai peuvent être plus adaptées pour la caractérisation de produits de drainage

particuliers, telles que l’ISO 18325 pour les drains verticaux préfabriqués. Il incombe à l’utilisateur

d’évaluer les limites de cette procédure d’essai et de choisir la méthode d’essai la plus appropriée et/ou

les conditions d’essai qui reflètent de manière adéquate les besoins particuliers de son projet.

Dans la présente méthode d’essai, les performances du produit suivant une direction donnée sont

évaluées en tenant compte du confinement du sol, de la charge de service et du gradient hydraulique de

service, ainsi que du fluage primaire. Toutefois:

— pour certains produits et certains dimensionnements, s’assurer de la performance du produit peut

nécessiter de contrôler la capacité de débit dans les deux directions, par exemple pour les produits

avec une structure composée d’éléments espacés, pour lesquels la capacité de débit dépend de

manière significative de la direction d’écoulement. Dans ces cas de figure, l’essai doit être réalisé dans

les deux directions.

— d’autres aspects liés au terrain affecteront les performances à long terme, notamment le fluage

secondaire ou tertiaire, le colmatage chimique ou biologique, la durabilité et la résistance chimique,

la mise en œuvre, le remblayage, etc. Ces aspects sont abordés dans des normes distinctes et doivent

être pris en compte lors de la conception de projets faisant appel à des géosynthétiques.

© ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 5 ----------------------
NORME INTERNATIONALE ISO 12958-2:2020(F)
Géotextiles et produits apparentés — Détermination de la
capacité de débit dans leur plan — Partie 2: Essai de
performance
1 Domaine d'application

Ce document décrit une méthode permettant de déterminer la capacité de débit sous charge hydraulique

constante dans le plan d’un géotextile ou d’un produit apparenté, utilisant des matériaux en contact avec

les éprouvettes et des conditions d’essais présentant un intérêt majeur. Une série standard de conditions

d’essais est proposée, impliquant un confinement du sol, des gradients hydrauliques faibles, des temps

d’application de la contrainte et un ensemble de charges normales.
2 Références normatives

Les documents suivants sont cités dans le texte de sorte qu’ils constituent, pour tout ou partie de leur

contenu, des exigences du présent document. Pour les références datées, seule l’édition citée s’applique.

Pour les références non datées, la dernière édition du document de référence s'applique (y compris les

éventuels amendements).

ISO 2854, Interprétation statistique des données — Techniques d'estimation et tests portant sur des

moyennes et des variances
ISO 5813, Qualité de l'eau — Dosage de l'oxygène dissous — Méthode iodométrique
ISO 9862, Géosynthétiques — Échantillonnage et préparation des éprouvettes

ISO 9863-1, Géosynthétiques — Détermination de l'épaisseur à des pressions spécifiées — Partie 1: Couches

individuelles
ISO 10318-1, Géosynthétiques — Partie 1: Termes et définitions
3 Termes et définitions

Pour les besoins du présent document, les termes et les définitions de l’ISO 10318-1 ainsi que les suivants

s’appliquent.

L’ISO et l’IEC tiennent à jour des bases de données terminologiques destinées à être utilisées en

normalisation, consultables aux adresses suivantes:
— ISO Online browsing platform: disponible à l’adresse https://www.iso.org/obp
— IEC Electropedia: disponible à l’adresse http://www.electropedia.org/
3.1
contrainte normale en compression
© ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 12958-2:2020(F)

composante de la contrainte en compression qui est perpendiculaire au plan du géotextile ou du produit

apparenté, exprimée en kiloPascal [kPa]
3.2
écoulement dans le plan

débit du fluide à l’intérieur du géotextile ou du produit apparenté qui est parallèle à son plan, exprimé en

litres par secondes [l/s]
3.3
capacité de débit dans le plan de performance
qp perf(σ,i,t,b)

débit volumétrique de l’eau par unité de largeur de l’éprouvette à une contrainte normale en compression

(σ), un gradient hydraulique (i), un temps d’application (t) et des matériaux en contact avec l’éprouvette

(b) définis, exprimé en litres par secondes par mètres [(l/s)/m]
3.4
gradient hydraulique

rapport de la perte de charge hydraulique dans l’éprouvette de géotextile ou de produit apparenté à la

distance entre les deux points de mesurage dans le géotextile ou le produit apparenté

Note 1 à l’article: L’ISO-/TR 18228-4 fournit des informations sur l’importance du gradient hydraulique.

3.5
temps d’application

durée pendant laquelle une contrainte en compression constante est appliquée au produit avant qu’une

mesure soit effectuée, exprimé en heures (h)
3.6
matériaux de contact
type de matériau en contact avec l’éprouvette sur ses deux faces externes

Note 1 à l’article: les matériaux peuvent être des sols ou des matériaux granulaires, du béton ou des plaques rigides,

ou n’importe quel matériau potentiellement en contact avec le géotextile ou le produit apparenté.

3.7
intrusion du géotextile

effet des charges extérieures poussant le géotextile dans l’âme drainante du géocomposite, réduisant la

surface d’écoulement, pour un géocomposite composé d’une âme drainante associée à un géotextile

4 Principe

L’écoulement de l’eau dans le plan d’un géotextile ou d’un produit apparenté est mesuré sous des

contraintes normales en compression, des temps d’application, des gradients hydrauliques et des

matériaux en contact de l’éprouvette (surfaces de contact) représentatifs de conditions particulières de

terrain.

En cours de préparation. Etape au moment de la publication: ISO/CD TR 18228-4:2020.

© ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 12958-2:2020(F)
5 Appareillage et matériaux

5.1 Appareillage pour écoulement de l’eau dans le plan sous charge hydraulique constante, tel

que:

a) L’appareillage doit pouvoir maintenir une perte de charge hydraulique constante à plusieurs niveaux

d’eau différents, correspondant au moins aux gradients hydrauliques sélectionnés, tout en

conservant une charge hydraulique inférieure ou égale à 100 mm à la sortie de l’éprouvette.

b) Les relevés de l’eau dans des piézomètres à tube ouvert ou des manomètres sont admis pour des

gradients hydrauliques de 0,1 ou plus (c’est-à-dire pour une perte de charge appliquée de 30 mm ou

plus). Pour des gradients hydrauliques inférieurs à 0,1 (perte de charge hydraulique de 30 mm ou

moins), l’utilisation de capteurs de pression d’eau est nécessaire pour atteindre une erreur maximale

tolérée de 5 % de la perte de charge hydraulique mesurée. Les capteurs de pression d’eau doivent

être placés de sorte à détecter la longueur d’écoulement réelle au-dessus de laquelle la charge

hydraulique est mesurée (longueur d’écoulement effective à la Figure 1).

c) Si la charge hydraulique moyenne au-dessus de l’éprouvette dépasse 100 mm, et si la charge normale

appliquée est inférieure ou égale à 20 kPa, la contrainte normale doit être corrigée pour tenir compte

de l’excès de charge hydraulique moyenne.

d) L’appareillage doit comprendre un mécanisme de chargement capable d’exercer une contrainte

normale en compression constante sur l’éprouvette de géotextile ou de produit apparenté avec une

erreur maximale autorisée de 1 % de la charge appliquée ou 1 kPa, la plus grande des deux valeurs

étant retenue, pour une durée supérieure au temps d’application.

e) Il convient que l’appareillage présente une largeur de 0,2 m et une longueur hydraulique nette

minimale de 0,3 m. Il doit permettre de soumettre à essai des éprouvettes jusqu’à 50 mm d’épaisseur.

Il doit aussi permettre la mise en place des matériaux en contact suivant l’épaisseur requise pour

l’essai.

Pour une longueur d’échantillon de 0,3 m, l’utilisation de cellules d’essai d’une largeur inférieure à

0,3 m peut affecter les propriétés mesurées sur les produits caractérisés par une structure fortement

orientée, tels que les géofilets bi-planaires.

La hauteur de la cellule doit être suffisante pour permettre l’installation d’une couche de sol épaisse

conformément aux exigences en 6.4.

f) Les sols et autres matériaux perméables utilisés dans la configuration d’essai pour reproduire les

conditions de terrain doivent être confinés dans une membrane. Cette membrane ne doit pas limiter

l’intrusion du sol dans le drain. Les membranes dont l’épaisseur est inférieure ou égale à 0,7 mm et

présentant un module d’élasticité en traction inférieur ou égal à 1,12 kN/m ont été jugées

satisfaisantes. L’intégrité de la membrane doit être contrôlée avant chaque essai. Elle ne doit

présenter aucune déformation ni perforation visible à l’œil nu.

g) Les fuites traversant l’appareillage ne doivent pas dépasser 5 % du débit mesuré au cours de l’essai.

Pour vérifier le taux de fuite de l’appareillage, un essai à blanc doit être réalisé périodiquement en

utilisant une mousse à alvéoles fermées à la place du géosynthétique, ainsi que du sable emballé dans

un film plastique au-dessus et en dessous de la mousse à alvéoles fermées, et cet essai doit être réalisé

aux charges normales minimale et maximale pouvant être appliquées par l’appareillage, ainsi qu’à la

moyenne de ces charges normales. Les fuites doivent être contrôlées en utilisant le gradient

hydraulique le plus élevé pouvant être appliqué.
© ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 12958-2:2020(F)
La Figure 1 représente un exemple d’appareillage.
12958-2_ed1fig1.EPS
Légende
1 alimentation en eau 7 réservoir d’eau
2 collecteur d’eau 8 charge de compression normale
3 manomètres / piézomètres 9 trop-pleins
4 éprouvette l longueur d’écoulement effective (≥300 mm)

5 matériau utilisé en tant que limite (par ex. sol) ΔH charge hydraulique de sortie

6 plaque de chargement hd Charge hydraulique aval (≤100 mm)
Figure 1 — Exemple d'appareillage
5.2 Eau

Pour des débits inférieurs ou égaux à 0,3 (l/s)/m, l’eau utilisée doit être désaérée ou provenir d’un

réservoir à la pression atmosphérique. Il convient que la température de l’eau soit comprise entre 18 °C

et 22 °C et que cette température soit égale ou supérieure à la température ambiante du laboratoire

d’essai. Il est recommandé que la teneur en oxygène mesurée à l’entrée de l’appareillage ne dépasse pas

6 mg/kg, lorsque que cette teneur est mesurée conformément à l’ISO 5813, de façon à éviter l’occlusion

d’air dans l’éprouvette pendant la durée de l’essai.

Pour des débits supérieurs à 0,3 (l/s)/m, l’eau peut être re-circulée mais il convient de prendre garde à

éviter tout changement de température tout au long de la durée de l’essai. L’eau provenant du réseau

général de distribution peut être utilisée uniquement si sa température normale se situe entre 18 et 22 °C.

Il n’est pas autorisé de mélanger de l’eau froide et de l’eau chaude pour atteindre une température

comprise entre 18 et 22 °C car cette opération relâchera l’oxygène dissous dans l’eau froide en raison du

changement de température.

La correction de température n’étant applicable que si l’écoulement est laminaire, il est conseillé de

travailler à des températures aussi proches que possible de 20 °C afin de réduire au minimum les

inexactitudes associées à des facteurs de correction inadaptés.
L’eau doit être filtrée pour éviter la présence de solides en suspension.
© ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO 12958-2:2020(F)

De façon à éviter une activité biologique, l’eau du réservoir doit être remplacée régulièrement et ne doit

pas être utilisée sur une trop longue durée.

5.3 Oxymètre ou appareillage de mesure de l’oxygène dissous conforme à l’ISO 5813.

5.4 Chronomètre, avec une erreur maximale tolérée de 0,5 s.
5.5 Thermomètre, avec une erreur maximale tolérée de 0,5 °C.

5.6 Équipement pour déterminer le débit d’eau, avec une erreur maximale tolérée de 2 %.

5.7 Dispositif de mesurage de la charge hydraulique appliquée, avec une erreur maximale tolérée

de 1 mm. Pour les gradients hydrauliques inférieurs à 0,1, un manomètre présentant une erreur

maximale tolérée de 5 % doit être utilisé.

5.8 Dispositif de mesurage de la contrainte normale appliquée, avec une erreur maximale tolérée

de 1 % ou 1 kPa, la plus grande des deux valeurs étant retenue.
6 Éprouvettes
6.1 Manipulation

Les échantillons de géotextiles ou de produits apparentés doivent être manipulés aussi rarement que

possible et ne doivent pas être pliés afin d’éviter d’endommager leur structure. Ils doivent être maintenus

à plat sans contrainte mécanique.

Dans le cas où l’on utilise des sols ou des matériaux granulaires dont la plasticité varie en fonction de la

teneur en eau, ceux-ci doivent être maintenus à une humidité similaire à ce qu’il est possible d’envisager

durant leur mise en œuvre et leur durée de service ou selon ce qui est convenu entre les parties.

6.2 Sélection

Prélever les éprouvettes sur les échantillons à soumettre à l’essai conformément à l’ISO 9862.

6.3 Nombre et dimensions
6.3.1 Géotextiles ou produits apparentés

Découper le nombre d’éprouvettes convenu par les parties dans l’échantillon, selon la longueur parallèle

à chaque orientation de l’essai (sens production, sens travers ou les deux), de sorte que leur longueur soit

d’au moins 0,35 m (−0/+0,01 m) dans le sens de l’essai, et avec une largeur égale à la largeur intérieure

de l’appareillage.

Une représentation statistique exige au moins trois éprouvettes à soumettre à l’essai, toutefois la pratique

actuelle consiste souvent à se limiter à une ou deux éprouvettes. Lorsqu’il est nécessaire de déterminer

les résultats dans un intervalle de confiance de la moyenne donné, déterminer le nombre d’éprouvettes

conformément à l’ISO 2854.

Pour les produits présentant une forme régulière comme les feuilles à excroissances doubles, la largeur

de l’éprouvette doit être un multiple de la largeur d’un composant élémentaire du produit. L’éprouvette

doit être découpée à un endroit n’affectant pas son intégrité structurelle. Si cela entraîne l’utilisation

d’une éprouvette d’une dimension inférieure à la largeur de l’appareillage, les bords doivent être scellés

par un bloc de mousse à alvéoles fermées. La charge normale et le gradient hydraulique appliqués doivent

© ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 10 ----------------------
ISO 12958-2:2020(F)

être corrigés en tenant compte des dimensions de l’éprouvette ainsi que des propriétés de la mousse si

l’échantillon est plus étroit que la plaque utilisée pour appliquer la charge normale.

Lorsque le géocomposite comprend une âme imperméable (par ex. une feuille à excroissances doubles)

et lorsque l’écoulement pénètre depuis une seule face du géosynthétique, il convient de réaliser l’essai de

capacité de débit sur une éprouvette spécialement préparée à cet effet afin d’éviter tout écoulement

d’entrée le long d’une des deux faces de l’âme imperméable. Par exemple, il est possible de placer une

bande de caoutchouc ou de mastic à l’entrée de l’éprouvette.

Il importe que la largeur de l’éprouvette ne soit pas sous-dimensionnée, c’est-à-dire qu’elle présente un

bon ajustement sur les bords de la cellule. Il est recommandé d'utiliser des éprouvettes découpées au

moyen d’un emporte-pièce. La longueur des éprouvettes doit être suffisante pour s’assurer que les

matériaux au contact de l’éprouvette ne scelleront pas le bord amont ou aval du produit soumis à l’essai

s’ils subissent une déformation sous l’action de la charge normale.
6.3.2 Autres produits géosynthétiques

La configuration d’essai peut impliquer divers types de géotextiles ou de produits apparentés,

notamment des géomembranes (polymériques, bentonitiques ou bitumineuses), des géotextiles, etc. Ces

produits doivent être préparés de la même façon que le produit sur lequel une mesure de l’écoulement

doit être réalisée.
6.4 Matériaux granulaires utilisés en tant que matériaux de contact

Lorsque des matériaux granulaires sont utilisés en tant que matériaux de contact ou partie des matériaux

de contact, leur masse sèche, leur distribution granulométrique et d’autres propriétés pertinentes

doivent être connues et intégrées au rapport d’essai, tout comme les conditions de mise en place

observées pour la réalisation de l’essai.

Si les parties décident d’utiliser un sol différent de celui qui a été envisagé en tant que matériaux de

contact, c’est-à-dire pour la recherche ou pour obtenir des informations génériques, sans lien avec un

projet en particulier, il est recommandé d’utiliser le sol décrit dans l’Annexe C.

L’épaisseur minimale des matériaux granulaires est déterminée par la nature du produit géosynthétique

à évaluer. Il convient qu’elle soit supérieure à trois fois la distance entre deux plaques de chargement

(c’est-à-dire les alvéoles d’une feuille à excroissances ou la nervure d’un géofilet), et en tout cas

supérieure ou égale à 25 mm. La Figure 2 propose plusieurs exemples.
12958-2_ed1fig2.EPS
Légende
a Largeur dans laquelle l’effet de voûte granulaire va se développer
Deleted Cells
Deleted Cells

Figure 2 — Exemples de configurations d'essai montrant l'épaisseur minimale de sol installée

sur le géosynthétique soumis à essai
© ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 11 ----------------------
ISO 12958-2:2020(F)

L’épaisseur minimale d’un matériau granulaire doit aussi être déterminée selon la granulométrie du

matériau. Les conditions de sol les plus adéquates devront être identifiées et/ou soumises à un accord

entre les parties et ensuite être retenues pour la réalisation de l’essai.

La mise en œuvre d’une couche de sol d’une épaisseur inférieure à trois fois la distance entre deux plaques

de chargement peut modifier la répartition de la charge sur le produit en limitant la possibilité de

développement de l’effet de voûte dans le sol, au-dessus du composant structurel du produit. Cela peut

accroître l’intrusion de géotextile et limiter la mesure d’écoulement. Si une couche de sol plus fine devait

être installée au-dessus du produit, le rapport doit indiquer que l’exigence d’épaisseur minimale du sol

n’a pas été satisfaite.
6.5 État des éprouvettes

Les éprouvettes de géotextiles ou de produits apparentés doivent être propres, exemptes de dépôts de

surface et ne présenter aucune détérioration visible ou marque de plis au moment de l’installation.

Les éprouvettes de sol doivent être préparées à la teneur en eau que l’on envisage d’observer sur le site

au moment de la mise en œuvre ou selon les conditions convenues entre les parties.

7 Mode opératoire d’essai

7.1 Mesurer l’épaisseur nominale des éprouvettes à une pression de 20 kPa conformément aux

principes généraux de l’ISO 9863-1.

7.2 Placer les éprouvettes dans l’eau contenant un agent mouillant non ionique à 0,1 % par volume à

la température du laboratoire, en agitant doucement pour retirer les bulles d’air, et les laisser se saturer

pendant au moins 12 h.

7.3 Préparer chaque matériau granulaire à utiliser en tant que matériau de contact, en s’assurant que

la quantité sera suffisante pour obtenir l’épaisseur requise en 6.4.

7.4 Installer le système à soumettre à l’essai en procédant de bas en haut. Il peut s’agir de matériaux

géosynthétiques mais également de sol emballé dans la membrane décrite en 5.1 g). Le poids du sol doit

être déterminé en tenant compte du volume nécessaire pour satisfaire les exigences minimales spécifiées

en 6.4, en prenant en compte le tassement potentiel du sol durant l’essai. Il est ensuite nécessaire

d’aplanir le sol à la main afin de créer une surface lisse et plate pour recevoir la plaque de chargement et

les autres composants de l’appareillage. Mettre en place une quantité de sol qui permettra de satisfaire

les exigences sur l’épaisseur de sol en fin d’essai en 6.4.

7.5 Appliquer sur l’éprouvette une contrainte d’appui comprise entre 2 et 10 kPa (plaque de

chargement comprise), remplir d’eau le réservoir d’admission. Laisser l’eau s’écouler à travers

l’éprouvette afin de chass
...

NORME ISO
INTERNATIONALE 12958-2
Première édition
2020-10
Géotextiles et produits apparentés —
Détermination de la capacité de débit
dans leur plan —
Partie 2:
Essai de performance
Geotextiles and geotextile-related products — Determination of water
flow capacity in their plane —
Part 2: Performance test
Numéro de référence
ISO 12958-2:2020(F)
ISO 2020
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 12958-2:2020(F)
DOCUMENT PROTÉGÉ PAR COPYRIGHT
© ISO 2020

Tous droits réservés. Sauf prescription différente ou nécessité dans le contexte de sa mise en œuvre, aucune partie de cette

publication ne peut être reproduite ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique,

y compris la photocopie, ou la diffusion sur l’internet ou sur un intranet, sans autorisation écrite préalable. Une autorisation peut

être demandée à l’ISO à l’adresse ci-après ou au comité membre de l’ISO dans le pays du demandeur.

ISO copyright office
Case postale 401 • Ch. de Blandonnet 8
CH-1214 Vernier, Genève
Tél.: +41 22 749 01 11
E-mail: copyright@iso.org
Web: www.iso.org
Publié en Suisse
ii © ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 12958-2:2020(F)
Sommaire Page

Avant-propos ..............................................................................................................................................................................................................................iv

Introduction ..................................................................................................................................................................................................................................v

1 Domaine d'application ................................................................................................................................................................................... 1

2 Références normatives ................................................................................................................................................................................... 1

3 Termes et définitions ....................................................................................................................................................................................... 1

4 Principe .......................................................................................................................................................................................................................... 2

5 Appareillage et matériaux .......................................................................................................................................................................... 2

6 Éprouvettes ................................................................................................................................................................................................................ 5

6.1 Manipulation ............................................................................................................................................................................................. 5

6.2 Sélection........................................................................................................................................................................................................ 5

6.3 Nombre et dimensions ..................................................................................................................................................................... 5

6.3.1 Géotextiles ou produits apparentés ................................................................................................................ 5

6.3.2 Autres produits géosynthétiques ...................................................................................................................... 6

6.4 Matériaux granulaires utilisés en tant que matériaux de contact .............................................................. 6

6.5 État des éprouvettes ........................................................................................................................................................................... 6

7 Mode opératoire d’essai................................................................................................................................................................................ 7

8 Calcul et expression des résultats ...................................................................................................................................................... 8

8.1 Produits avec une structure continue (c’est-à-dire sans élément drainant espacés) ................ 8

8.2 Produits dotés d’éléments drainants espacés .............................................................................................................. 9

8.3 Représentation graphique .........................................................................................................................................................10

9 Rapport d’essai ....................................................................................................................................................................................................11

Annexe A (informative) Détermination du facteur de correction R pour conversion à une

température de l'eau de 20°C ...............................................................................................................................................................13

Annexe B (informative) Présentation des données expérimentales et calculs pour une

éprouvette ................................................................................................................................................................................................................15

Annexe C (informative) Utilisation d'un sol de référence en tant que matériau de contact ....................16

Bibliographie ...........................................................................................................................................................................................................................17

© ISO 2020 – Tous droits réservés iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 12958-2:2020(F)
Avant-propos

L'ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d'organismes

nationaux de normalisation (comités membres de l'ISO). L'élaboration des Normes internationales est

en général confiée aux comités techniques de l'ISO. Chaque comité membre intéressé par une étude

a le droit de faire partie du comité technique créé à cet effet. Les organisations internationales,

gouvernementales et non gouvernementales, en liaison avec l'ISO participent également aux travaux.

L'ISO collabore étroitement avec la Commission électrotechnique internationale (IEC) en ce qui

concerne la normalisation électrotechnique.

Les procédures utilisées pour élaborer le présent document et celles destinées à sa mise à jour sont

décrites dans les Directives ISO/IEC, Partie 1. Il convient, en particulier, de prendre note des différents

critères d'approbation requis pour les différents types de documents ISO. Le présent document a été

rédigé conformément aux règles de rédaction données dans les Directives ISO/IEC, Partie 2 (voir www

.iso .org/ directives).

L'attention est attirée sur le fait que certains des éléments du présent document peuvent faire l'objet de

droits de propriété intellectuelle ou de droits analogues. L'ISO ne saurait être tenue pour responsable

de ne pas avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence. Les détails concernant

les références aux droits de propriété intellectuelle ou autres droits analogues identifiés lors de

l'élaboration du document sont indiqués dans l'Introduction et/ou dans la liste des déclarations de

brevets reçues par l'ISO (voir www .iso .org/ brevets).

Les appellations commerciales éventuellement mentionnées dans le présent document sont données

pour information, par souci de commodité, à l’intention des utilisateurs et ne sauraient constituer un

engagement.

Pour une explication de la nature volontaire des normes, la signification des termes et expressions

spécifiques de l'ISO liés à l'évaluation de la conformité, ou pour toute information au sujet de l'adhésion

de l'ISO aux principes de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) concernant les obstacles

techniques au commerce (OTC), voir www .iso .org/ avant -propos.

Le présent document a été élaboré par le comité technique ISO/TC 221, Produits géosynthétiques,

en collaboration avec le comité technique CEN/TC 189, Géosynthétiques, du Comité européen de

normalisation (CEN) conformément à l’Accord de coopération technique entre l’ISO et le CEN (Accord

de Vienne).

Cette première édition de l’ISO 12958-2, concomitante avec l’ISO 12958-1, annule et remplace

l’ISO 12958:2010, qui a fait l’objet d’une révision technique.

Une liste de toutes les parties de la série ISO 12958 se trouve sur le site web de l’ISO.

Il convient que tout retour ou question sur ce document soit adressé par les utilisateurs à leur organisme

de normalisation national. Une liste complète de ces organismes est disponible sur le site www .iso .org/

members .html.
iv © ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 12958-2:2020(F)
Introduction

Les résultats obtenus dans le cadre de cette procédure d’essai ne sont pas forcément comparables à

ceux obtenus selon la norme ISO 12958-1, même si certaines des conditions des essais sont similaires.

De nombreux produits géosynthétiques peuvent présenter un phénomène de fluage sous charge

constante, c’est-à-dire que leur épaisseur peut diminuer au fil du temps, ce qui peut influencer leur

capacité de débit dans le plan. Bien que l’on utilise généralement un temps d’application supérieur à celui

qui est stipulé par ISO 12958-1, cet essai ne couvre pas tous les aspects liés au fluage des géocomposites

de drainage. Une évaluation de la capacité de débit à long terme peut exiger des considérations

complémentaires.

Cette procédure peut être utile pour évaluer les effets de l’intrusion de géotextile dans l’âme drainante

sur la transmissivité d’un produit de drainage, en utilisant un sol issu d’un projet particulier en tant que

couche de répartition des contraintes en contact avec le géotextile.

D’autres méthodes d’essai peuvent être plus adaptées pour la caractérisation de produits de drainage

particuliers, telles que l’ISO 18325 pour les drains verticaux préfabriqués. Il incombe à l’utilisateur

d’évaluer les limites de cette procédure d’essai et de choisir la méthode d’essai la plus appropriée et/ou

les conditions d’essai qui reflètent de manière adéquate les besoins particuliers de son projet.

Dans la présente méthode d’essai, les performances du produit suivant une direction donnée sont

évaluées en tenant compte du confinement du sol, de la charge de service et du gradient hydraulique de

service, ainsi que du fluage primaire. Toutefois:

— pour certains produits et certains dimensionnements, s’assurer de la performance du produit peut

nécessiter de contrôler la capacité de débit dans les deux directions, par exemple pour les produits

avec une structure composée d’éléments espacés, pour lesquels la capacité de débit dépend de

manière significative de la direction d’écoulement. Dans ces cas de figure, l’essai doit être réalisé

dans les deux directions.

— d’autres aspects liés au terrain affecteront les performances à long terme, notamment le fluage

secondaire ou tertiaire, le colmatage chimique ou biologique, la durabilité et la résistance chimique,

la mise en œuvre, le remblayage, etc. Ces aspects sont abordés dans des normes distinctes et doivent

être pris en compte lors de la conception de projets faisant appel à des géosynthétiques.

© ISO 2020 – Tous droits réservés v
---------------------- Page: 5 ----------------------
NORME INTERNATIONALE ISO 12958-2:2020(F)
Géotextiles et produits apparentés — Détermination de la
capacité de débit dans leur plan —
Partie 2:
Essai de performance
1 Domaine d'application

Ce document décrit une méthode permettant de déterminer la capacité de débit sous charge hydraulique

constante dans le plan d’un géotextile ou d’un produit apparenté, utilisant des matériaux en contact

avec les éprouvettes et des conditions d’essais présentant un intérêt majeur. Une série standard de

conditions d’essais est proposée, impliquant un confinement du sol, des gradients hydrauliques faibles,

des temps d’application de la contrainte et un ensemble de charges normales.
2 Références normatives

Les documents suivants sont cités dans le texte de sorte qu’ils constituent, pour tout ou partie de leur

contenu, des exigences du présent document. Pour les références datées, seule l’édition citée s’applique.

Pour les références non datées, la dernière édition du document de référence s'applique (y compris les

éventuels amendements).

ISO 2854, Interprétation statistique des données — Techniques d'estimation et tests portant sur des

moyennes et des variances
ISO 5813, Qualité de l'eau — Dosage de l'oxygène dissous — Méthode iodométrique
ISO 9862, Géosynthétiques — Échantillonnage et préparation des éprouvettes

ISO 9863-1, Géosynthétiques — Détermination de l'épaisseur à des pressions spécifiées — Partie 1: Couches

individuelles
ISO 10318-1, Géosynthétiques — Partie 1: Termes et définitions
3 Termes et définitions

Pour les besoins du présent document, les termes et les définitions de l’ISO 10318-1 ainsi que les

suivants s’appliquent.

L’ISO et l’IEC tiennent à jour des bases de données terminologiques destinées à être utilisées en

normalisation, consultables aux adresses suivantes:

— ISO Online browsing platform: disponible à l’adresse https:// www .iso .org/ obp

— IEC Electropedia: disponible à l’adresse http:// www .electropedia .org/
3.1
contrainte normale en compression

composante de la contrainte en compression qui est perpendiculaire au plan du géotextile ou du produit

apparenté, exprimée en kiloPascal [kPa]
© ISO 2020 – Tous droits réservés 1
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 12958-2:2020(F)
3.2
écoulement dans le plan

débit du fluide à l’intérieur du géotextile ou du produit apparenté qui est parallèle à son plan, exprimé

en litres par secondes [l/s]
3.3
capacité de débit dans le plan de performance
p perf(σ,i,t,b)

débit volumétrique de l’eau par unité de largeur de l’éprouvette à une contrainte normale en compression

(σ), un gradient hydraulique (i), un temps d’application (t) et des matériaux en contact avec l’éprouvette

(b) définis, exprimé en litres par secondes par mètres [(l/s)/m]
3.4
gradient hydraulique

rapport de la perte de charge hydraulique dans l’éprouvette de géotextile ou de produit apparenté à la

distance entre les deux points de mesurage dans le géotextile ou le produit apparenté

Note 1 à l'article: L’ISO/TR 18228-4 fournit des informations sur l’importance du gradient hydraulique.

3.5
temps d’application

durée pendant laquelle une contrainte en compression constante est appliquée au produit avant qu’une

mesure soit effectuée, exprimé en heures (h)
3.6
matériaux de contact
type de matériau en contact avec l’éprouvette sur ses deux faces externes

Note 1 à l'article: les matériaux peuvent être des sols ou des matériaux granulaires, du béton ou des plaques

rigides, ou n’importe quel matériau potentiellement en contact avec le géotextile ou le produit apparenté.

3.7
intrusion du géotextile

effet des charges extérieures poussant le géotextile dans l’âme drainante du géocomposite, réduisant

la surface d’écoulement, pour un géocomposite composé d’une âme drainante associée à un géotextile

4 Principe

L’écoulement de l’eau dans le plan d’un géotextile ou d’un produit apparenté est mesuré sous des

contraintes normales en compression, des temps d’application, des gradients hydrauliques et des

matériaux en contact de l’éprouvette (surfaces de contact) représentatifs de conditions particulières de

terrain.
5 Appareillage et matériaux

5.1 Appareillage pour écoulement de l’eau dans le plan sous charge hydraulique constante,

tel que:

a) L’appareillage doit pouvoir maintenir une perte de charge hydraulique constante à plusieurs

niveaux d’eau différents, correspondant au moins aux gradients hydrauliques sélectionnés, tout en

conservant une charge hydraulique inférieure ou égale à 100 mm à la sortie de l’éprouvette.

b) Les relevés de l’eau dans des piézomètres à tube ouvert ou des manomètres sont admis pour des

gradients hydrauliques de 0,1 ou plus (c’est-à-dire pour une perte de charge appliquée de 30 mm

1) En cours de préparation. Etape au moment de la publication: ISO/CD TR 18228-4:2020.

2 © ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 12958-2:2020(F)

ou plus). Pour des gradients hydrauliques inférieurs à 0,1 (perte de charge hydraulique de 30 mm

ou moins), l’utilisation de capteurs de pression d’eau est nécessaire pour atteindre une erreur

maximale tolérée de 5 % de la perte de charge hydraulique mesurée. Les capteurs de pression d’eau

doivent être placés de sorte à détecter la longueur d’écoulement réelle au-dessus de laquelle la

charge hydraulique est mesurée (longueur d’écoulement effective à la Figure 1).

c) Si la charge hydraulique moyenne au-dessus de l’éprouvette dépasse 100 mm, et si la charge

normale appliquée est inférieure ou égale à 20 kPa, la contrainte normale doit être corrigée pour

tenir compte de l’excès de charge hydraulique moyenne.

d) L’appareillage doit comprendre un mécanisme de chargement capable d’exercer une contrainte

normale en compression constante sur l’éprouvette de géotextile ou de produit apparenté avec une

erreur maximale autorisée de 1 % de la charge appliquée ou 1 kPa, la plus grande des deux valeurs

étant retenue, pour une durée supérieure au temps d’application.

e) Il convient que l’appareillage présente une largeur de 0,2 m et une longueur hydraulique nette

minimale de 0,3 m. Il doit permettre de soumettre à essai des éprouvettes jusqu’à 50 mm

d’épaisseur. Il doit aussi permettre la mise en place des matériaux en contact suivant l’épaisseur

requise pour l’essai.

Pour une longueur d’échantillon de 0,3 m, l’utilisation de cellules d’essai d’une largeur inférieure

à 0,3 m peut affecter les propriétés mesurées sur les produits caractérisés par une structure

fortement orientée, tels que les géofilets bi-planaires.

La hauteur de la cellule doit être suffisante pour permettre l’installation d’une couche de sol épaisse

conformément aux exigences en 6.4.

f) Les sols et autres matériaux perméables utilisés dans la configuration d’essai pour reproduire

les conditions de terrain doivent être confinés dans une membrane. Cette membrane ne doit pas

limiter l’intrusion du sol dans le drain. Les membranes dont l’épaisseur est inférieure ou égale

à 0,7 mm et présentant un module d’élasticité en traction inférieur ou égal à 1,12 kN/m ont été

jugées satisfaisantes. L’intégrité de la membrane doit être contrôlée avant chaque essai. Elle ne doit

présenter aucune déformation ni perforation visible à l’œil nu.

g) Les fuites traversant l’appareillage ne doivent pas dépasser 5 % du débit mesuré au cours de l’essai.

Pour vérifier le taux de fuite de l’appareillage, un essai à blanc doit être réalisé périodiquement en

utilisant une mousse à alvéoles fermées à la place du géosynthétique, ainsi que du sable emballé

dans un film plastique au-dessus et en dessous de la mousse à alvéoles fermées, et cet essai doit être

réalisé aux charges normales minimale et maximale pouvant être appliquées par l’appareillage,

ainsi qu’à la moyenne de ces charges normales. Les fuites doivent être contrôlées en utilisant le

gradient hydraulique le plus élevé pouvant être appliqué.
La Figure 1 représente un exemple d’appareillage.
© ISO 2020 – Tous droits réservés 3
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 12958-2:2020(F)
Légende
1 alimentation en eau 7 réservoir d’eau
2 collecteur d’eau 8 charge de compression normale
3 manomètres / piézomètres 9 trop-pleins
4 éprouvette l longueur d’écoulement effective (≥300 mm)

5 matériau utilisé en tant que limite (par ex. sol) ΔH charge hydraulique de sortie

6 plaque de chargement h Charge hydraulique aval (≤100 mm)
Figure 1 — Exemple d'appareillage
5.2 Eau

Pour des débits inférieurs ou égaux à 0,3 (l/s)/m, l’eau utilisée doit être désaérée ou provenir d’un

réservoir à la pression atmosphérique. Il convient que la température de l’eau soit comprise entre 18 °C

et 22 °C et que cette température soit égale ou supérieure à la température ambiante du laboratoire

d’essai. Il est recommandé que la teneur en oxygène mesurée à l’entrée de l’appareillage ne dépasse pas

6 mg/kg, lorsque que cette teneur est mesurée conformément à l’ISO 5813, de façon à éviter l’occlusion

d’air dans l’éprouvette pendant la durée de l’essai.

Pour des débits supérieurs à 0,3 (l/s)/m, l’eau peut être re-circulée mais il convient de prendre garde

à éviter tout changement de température tout au long de la durée de l’essai. L’eau provenant du réseau

général de distribution peut être utilisée uniquement si sa température normale se situe entre 18 et

22 °C. Il n’est pas autorisé de mélanger de l’eau froide et de l’eau chaude pour atteindre une température

comprise entre 18 et 22 °C car cette opération relâchera l’oxygène dissous dans l’eau froide en raison du

changement de température.

La correction de température n’étant applicable que si l’écoulement est laminaire, il est conseillé de

travailler à des températures aussi proches que possible de 20 °C afin de réduire au minimum les

inexactitudes associées à des facteurs de correction inadaptés.
L’eau doit être filtrée pour éviter la présence de solides en suspension.

De façon à éviter une activité biologique, l’eau du réservoir doit être remplacée régulièrement et ne doit

pas être utilisée sur une trop longue durée.

5.3 Oxymètre ou appareillage de mesure de l’oxygène dissous conforme à l’ISO 5813.

5.4 Chronomètre, avec une erreur maximale tolérée de 0,5 s.
4 © ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO 12958-2:2020(F)
5.5 Thermomètre, avec une erreur maximale tolérée de 0,5 °C.

5.6 Équipement pour déterminer le débit d’eau, avec une erreur maximale tolérée de 2 %.

5.7 Dispositif de mesurage de la charge hydraulique appliquée, avec une erreur maximale tolérée

de 1 mm. Pour les gradients hydrauliques inférieurs à 0,1, un manomètre présentant une erreur maximale

tolérée de 5 % doit être utilisé.

5.8 Dispositif de mesurage de la contrainte normale appliquée, avec une erreur maximale tolérée

de 1 % ou 1 kPa, la plus grande des deux valeurs étant retenue.
6 Éprouvettes
6.1 Manipulation

Les échantillons de géotextiles ou de produits apparentés doivent être manipulés aussi rarement

que possible et ne doivent pas être pliés afin d’éviter d’endommager leur structure. Ils doivent être

maintenus à plat sans contrainte mécanique.

Dans le cas où l’on utilise des sols ou des matériaux granulaires dont la plasticité varie en fonction de la

teneur en eau, ceux-ci doivent être maintenus à une humidité similaire à ce qu’il est possible d’envisager

durant leur mise en œuvre et leur durée de service ou selon ce qui est convenu entre les parties.

6.2 Sélection

Prélever les éprouvettes sur les échantillons à soumettre à l’essai conformément à l’ISO 9862.

6.3 Nombre et dimensions
6.3.1 Géotextiles ou produits apparentés

Découper le nombre d’éprouvettes convenu par les parties dans l’échantillon, selon la longueur parallèle

à chaque orientation de l’essai (sens production, sens travers ou les deux), de sorte que leur longueur soit

d’au moins 0,35 m (−0/+0,01 m) dans le sens de l’essai, et avec une largeur égale à la largeur intérieure

de l’appareillage.

Une représentation statistique exige au moins trois éprouvettes à soumettre à l’essai, toutefois la

pratique actuelle consiste souvent à se limiter à une ou deux éprouvettes. Lorsqu’il est nécessaire de

déterminer les résultats dans un intervalle de confiance de la moyenne donné, déterminer le nombre

d’éprouvettes conformément à l’ISO 2854.

Pour les produits présentant une forme régulière comme les feuilles à excroissances doubles, la largeur

de l’éprouvette doit être un multiple de la largeur d’un composant élémentaire du produit. L’éprouvette

doit être découpée à un endroit n’affectant pas son intégrité structurelle. Si cela entraîne l’utilisation

d’une éprouvette d’une dimension inférieure à la largeur de l’appareillage, les bords doivent être scellés

par un bloc de mousse à alvéoles fermées. La charge normale et le gradient hydraulique appliqués

doivent être corrigés en tenant compte des dimensions de l’éprouvette ainsi que des propriétés de la

mousse si l’échantillon est plus étroit que la plaque utilisée pour appliquer la charge normale.

Lorsque le géocomposite comprend une âme imperméable (par ex. une feuille à excroissances doubles)

et lorsque l’écoulement pénètre depuis une seule face du géosynthétique, il convient de réaliser l’essai

de capacité de débit sur une éprouvette spécialement préparée à cet effet afin d’éviter tout écoulement

d’entrée le long d’une des deux faces de l’âme imperméable. Par exemple, il est possible de placer une

bande de caoutchouc ou de mastic à l’entrée de l’éprouvette.

Il importe que la largeur de l’éprouvette ne soit pas sous-dimensionnée, c’est-à-dire qu’elle présente

un bon ajustement sur les bords de la cellule. Il est recommandé d'utiliser des éprouvettes découpées

© ISO 2020 – Tous droits réservés 5
---------------------- Page: 10 ----------------------
ISO 12958-2:2020(F)

au moyen d’un emporte-pièce. La longueur des éprouvettes doit être suffisante pour s’assurer que les

matériaux au contact de l’éprouvette ne scelleront pas le bord amont ou aval du produit soumis à l’essai

s’ils subissent une déformation sous l’action de la charge normale.
6.3.2 Autres produits géosynthétiques

La configuration d’essai peut impliquer divers types de géotextiles ou de produits apparentés,

notamment des géomembranes (polymériques, bentonitiques ou bitumineuses), des géotextiles, etc. Ces

produits doivent être préparés de la même façon que le produit sur lequel une mesure de l’écoulement

doit être réalisée.
6.4 Matériaux granulaires utilisés en tant que matériaux de contact

Lorsque des matériaux granulaires sont utilisés en tant que matériaux de contact ou partie des

matériaux de contact, leur masse sèche, leur distribution granulométrique et d’autres propriétés

pertinentes doivent être connues et intégrées au rapport d’essai, tout comme les conditions de mise en

place observées pour la réalisation de l’essai.

Si les parties décident d’utiliser un sol différent de celui qui a été envisagé en tant que matériaux de

contact, c’est-à-dire pour la recherche ou pour obtenir des informations génériques, sans lien avec un

projet en particulier, il est recommandé d’utiliser le sol décrit dans l’Annexe C.

L’épaisseur minimale des matériaux granulaires est déterminée par la nature du produit géosynthétique

à évaluer. Il convient qu’elle soit supérieure à trois fois la distance entre deux plaques de chargement

(c’est-à-dire les alvéoles d’une feuille à excroissances ou la nervure d’un géofilet), et en tout cas

supérieure ou égale à 25 mm. La Figure 2 propose plusieurs exemples.
Légende
a Largeur dans laquelle l’effet de voûte granulaire va se développer

Figure 2 — Exemples de configurations d'essai montrant l'épaisseur minimale de sol installée

sur le géosynthétique soumis à essai

L’épaisseur minimale d’un matériau granulaire doit aussi être déterminée selon la granulométrie du

matériau. Les conditions de sol les plus adéquates devront être identifiées et/ou soumises à un accord

entre les parties et ensuite être retenues pour la réalisation de l’essai.

La mise en œuvre d’une couche de sol d’une épaisseur inférieure à trois fois la distance entre deux

plaques de chargement peut modifier la répartition de la charge sur le produit en limitant la possibilité

de développement de l’effet de voûte dans le sol, au-dessus du composant structurel du produit. Cela

peut accroître l’intrusion de géotextile et limiter la mesure d’écoulement. Si une couche de sol plus fine

devait être installée au-dessus du produit, le rapport doit indiquer que l’exigence d’épaisseur minimale

du sol n’a pas été satisfaite.
6.5 État des éprouvettes

Les éprouvettes de géotextiles ou de produits apparentés doivent être propres, exemptes de dépôts de

surface et ne présenter aucune détérioration visible ou marque de plis au moment de l’installation.

6 © ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 11 ----------------------
ISO 12958-2:2020(F)

Les éprouvettes de sol doivent être préparées à la teneur en eau que l’on envisage d’observer sur le site

au moment de la mise en œuvre ou selon les conditions convenues entre les parties.

7 Mode opératoire d’essai

7.1 Mesurer l’épaisseur nominale des éprouvettes à une pression de 20 kPa conformément aux

principes généraux de l’ISO 9863-1.

7.2 Placer les éprouvettes dans l’eau contenant un agent mouillant non ionique à 0,1 % par volume à

la température du laboratoire, en agitant doucement pour retirer les bulles d’air, et les laisser se saturer

pendant au moins 12 h.

7.3 Préparer chaque matériau granulaire à utiliser en tant que matériau de contact, en s’assurant que

la quantité sera suffisante pour obtenir l’épaisseur requise en 6.4.
7.4 Installer le système à soumettre à l’essai en procédant de bas
...

FINAL
INTERNATIONAL ISO/FDIS
DRAFT
STANDARD 12958-2
ISO/TC 221
Geotextiles and geotextile-related
Secretariat: BSI
products — Determination of water
Voting begins on:
2020-07-17 flow capacity in their plane —
Voting terminates on:
Part 2:
2020-09-11
Performance test
Géotextiles et produits apparentés — Détermination de la capacité de
débit dans leur plan —
Partie 2: Essai de performance
ISO/CEN PARALLEL PROCESSING
RECIPIENTS OF THIS DRAFT ARE INVITED TO
SUBMIT, WITH THEIR COMMENTS, NOTIFICATION
OF ANY RELEVANT PATENT RIGHTS OF WHICH
THEY ARE AWARE AND TO PROVIDE SUPPOR TING
DOCUMENTATION.
IN ADDITION TO THEIR EVALUATION AS
Reference number
BEING ACCEPTABLE FOR INDUSTRIAL, TECHNO-
ISO/FDIS 12958-2:2020(E)
LOGICAL, COMMERCIAL AND USER PURPOSES,
DRAFT INTERNATIONAL STANDARDS MAY ON
OCCASION HAVE TO BE CONSIDERED IN THE
LIGHT OF THEIR POTENTIAL TO BECOME STAN-
DARDS TO WHICH REFERENCE MAY BE MADE IN
NATIONAL REGULATIONS. ISO 2020
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO/FDIS 12958-2:2020(E)
COPYRIGHT PROTECTED DOCUMENT
© ISO 2020

All rights reserved. Unless otherwise specified, or required in the context of its implementation, no part of this publication may

be reproduced or utilized otherwise in any form or by any means, electronic or mechanical, including photocopying, or posting

on the internet or an intranet, without prior written permission. Permission can be requested from either ISO at the address

below or ISO’s member body in the country of the requester.
ISO copyright office
CP 401 • Ch. de Blandonnet 8
CH-1214 Vernier, Geneva
Phone: +41 22 749 01 11
Email: copyright@iso.org
Website: www.iso.org
Published in Switzerland
ii © ISO 2020 – All rights reserved
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO/FDIS 12958-2:2020(E)
Contents Page

Foreword ........................................................................................................................................................................................................................................iv

Introduction ..................................................................................................................................................................................................................................v

1 Scope ................................................................................................................................................................................................................................. 1

2 Normative references ...................................................................................................................................................................................... 1

3 Terms and definitions ..................................................................................................................................................................................... 1

4 Principle ........................................................................................................................................................................................................................ 2

5 Apparatus and materials.............................................................................................................................................................................. 2

6 Specimens and boundary conditions .............................................................................................................................................. 4

6.1 Handling........................................................................................................................................................................................................ 4

6.2 Selection........................................................................................................................................................................................................ 4

6.3 Number and dimensions ................................................................................................................................................................ 5

6.3.1 Geotextile or geotextile-related product ..................................................................................................... 5

6.3.2 Other geosynthetic products ................................................................................................................................. 5

6.4 Granular materials used as boundaries ............................................................................................................................. 5

6.5 Specimen condition ............................................................................................................................................................................ 6

7 Test procedure ........................................................................................................................................................................................................ 6

8 Calculations and expression of results .......................................................................................................................................... 8

8.1 Products with a continuous structure (i.e. with no discrete draining elements) .......................... 8

8.2 Products with discrete draining elements ...................................................................................................................... 8

8.3 Graphical representation ............................................................................................................................................................... 9

9 Test report ................................................................................................................................................................................................................10

Annex A (informative) Determination of the correction factor R for conversionto a water

temperature of 20 °C .....................................................................................................................................................................................12

Annex B (informative) Experimental data and calculations for a specimen ...........................................................14

Annex C (informative) Use of a reference soil as a boundary condition .......................................................................15

Bibliography .............................................................................................................................................................................................................................16

© ISO 2020 – All rights reserved iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO/FDIS 12958-2:2020(E)
Foreword

ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of national standards

bodies (ISO member bodies). The work of preparing International Standards is normally carried out

through ISO technical committees. Each member body interested in a subject for which a technical

committee has been established has the right to be represented on that committee. International

organizations, governmental and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work.

ISO collaborates closely with the International Electrotechnical Commission (IEC) on all matters of

electrotechnical standardization.

The procedures used to develop this document and those intended for its further maintenance are

described in the ISO/IEC Directives, Part 1. In particular, the different approval criteria needed for the

different types of ISO documents should be noted. This document was drafted in accordance with the

editorial rules of the ISO/IEC Directives, Part 2 (see www .iso .org/ directives).

Attention is drawn to the possibility that some of the elements of this document may be the subject of

patent rights. ISO shall not be held responsible for identifying any or all such patent rights. Details of

any patent rights identified during the development of the document will be in the Introduction and/or

on the ISO list of patent declarations received (see www .iso .org/ patents).

Any trade name used in this document is information given for the convenience of users and does not

constitute an endorsement.

For an explanation of the voluntary nature of standards, the meaning of ISO specific terms and

expressions related to conformity assessment, as well as information about ISO's adherence to

the World Trade Organization (WTO) principles in the Technical Barriers to Trade (TBT) see

www .iso .org/ iso/ foreword .html.
This document was prepared by Technical Committee ISO/TC 221, Geosynthetics.

This first edition of ISO 12958-2, together with ISO 12958-1, cancels and replaces ISO 12958:2010,

which has been technically revised.
A list of all parts in the ISO 12958 series can be found on the ISO website.

Any feedback or questions on this document should be directed to the user’s national standards body. A

complete listing of these bodies can be found at www .iso .org/ members .html.
iv © ISO 2020 – All rights reserved
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO/FDIS 12958-2:2020(E)
Introduction

The results obtained under this test procedure do not compare with those obtained under ISO 12958-1,

even if some of the test conditions are similar.

Many geosynthetic products can creep under constant load, i.e. see their thickness diminish over

time, which can influence their in-plane water flow capacity. Although a seating time typically greater

than the one used in ISO 12958-1 is used, this test does not cover all creep-related issues for drainage

geocomposites. Assessment of long-term flow capacity involves further considerations.

This procedure can be useful to assess the effect of geotextile intrusion into the drainage core on the

transmissivity of a drainage product, using soil from a particular project as a stress-distribution layer

in contact with the geotextile.

Other test methods can be more suitable for the characterization of particular drainage products, such

as ISO 18325 for prefabricated vertical drains. It is the responsibility of the user to assess the limit

of this test procedure and select the appropriate test method, test conditions or both that adequately

reflect the particular needs for their project.

In this test method, the flow capacity of the product in a given direction is evaluated considering soil

confinement, service load and service hydraulic gradient, as well as primary creep. However:

— For some products and designs, ensuring the product performance may require controlling the flow

capacity of the product in both directions, for example for products with discrete draining elements,

where the flow capacity significantly depends on the direction of flow. For these situations, the test

shall be performed in both directions.

— Other field-related issues affect material long-term performance, such as secondary or tertiary creep,

chemical or biological clogging, chemical resistance and durability, installation and backfilling.

These issues are covered in separate standards and it is essential that they be considered while

designing with geosynthetics.
© ISO 2020 – All rights reserved v
---------------------- Page: 5 ----------------------
FINAL DRAFT INTERNATIONAL STANDARD ISO/FDIS 12958-2:2020(E)
Geotextiles and geotextile-related products —
Determination of water flow capacity in their plane —
Part 2:
Performance test
1 Scope

This document specifies a method for determining the constant-head water flow capacity within the

plane of a geotextile or geotextile-related product, using boundary materials and test conditions of

interest. A standard series of test conditions are proposed, involving soil confinement, low hydraulic

gradients, seating times and an array of normal loads.
2 Normative references

The following documents are referred to in the text in such a way that some or all of their content

constitutes requirements of this document. For dated references, only the edition cited applies. For

undated references, the latest edition of the referenced document (including any amendments) applies.

ISO 2854, Statistical interpretation of data — Techniques of estimation and tests relating to means and

variances
ISO 5813, Water quality — Determination of dissolved oxygen — Iodometric method
ISO 9862, Geosynthetics — Sampling and preparation of test specimens

ISO 9863-1, Geosynthetics — Determination of thickness at specified pressures — Part 1: Single layers

ISO 10318-1, Geosynthetics — Part 1: Terms and definitions
3 Terms and definitions

For the purposes of this document, terms and definitions in ISO 10318-1 and the following terms and

definitions apply.

ISO and IEC maintain terminological databases for use in standardization at the following addresses:

— ISO Online browsing platform: available at https:// www .iso .org/ obp
— IEC Electropedia: available at http:// www .electropedia .org/
3.1
normal compressive stress

compressive stress normal to the plane of the geotextile or geotextile-related product, expressed in

kilopascals [kPa]
3.2
in-plane flow

fluid flow within the geotextile or geotextile-related product and parallel to its plane, expressed in

litres per second [l/s]
© ISO 2020 – All rights reserved 1
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO/FDIS 12958-2:2020(E)
3.3
performance in-plane water flow capacity
p perf (σ,i,t,b)

volumetric flow rate of water per unit width of specimen at a defined normal compressive stress (σ),

hydraulic gradient (i), seating time (t) and boundary conditions (b), expressed in litres per second per

meter [l/(s·m)]
3.4
hydraulic gradient

ratio of the head loss in the geotextile or geotextile-related product specimen to the distance between

two measuring points within the geotextile or geotextile-related product

Note 1 to entry: ISO/TR 18228-4 provides information on the significance of the hydraulic gradient.

3.5
seating time

period of time during which the product is maintained under constant compressive stress before a

measurement is made, expressed in hours (h)
3.6
boundary conditions
type of materials contacting the specimen on its external faces

Note 1 to entry: Materials may be soil or granular materials, concrete or rigid platen, or any material likely to be

in contact with the geotextile or geotextile-related product.
3.7
geotextile intrusion

effect of the external loads pushing the geotextile into the draining core of the geocomposite, reducing

the flow area, on a geocomposite where a geotextile is combined with a draining core

4 Principle

The flow of water within the plane of a geotextile or geotextile-related product is measured under

normal compressive stresses, seating time, hydraulic gradients and boundary conditions (contact

surfaces) which are representative of a particular field condition.
5 Apparatus and materials
5.1 Constant-head in-plane water flow apparatus, as follows:

a) The apparatus shall be capable of maintaining a constant head loss at different water levels, at least

those corresponding to the selected hydraulic gradients, while maintaining a water head at the

point of discharge not greater than 100 mm.

b) Reading of the water in open-tube piezometers or manometers is acceptable for hydraulic gradients

of 0,1 or more (that is, applied head loss of 30 mm or more). For hydraulic gradients smaller than

0,1 (head loss of 30 mm or less), the use of water pressure transducers is necessary to achieve a

maximum permissible measurement error of 5 % of the measured head loss. The water pressure

transducers shall be located to capture the actual length of flow over which the water head is

measured (effective flow length on Figure 1).

c) If the average water head above the specimen exceeds 100 mm, and the applied normal load is equal

to or less than 20 kPa, the normal stress shall be corrected considering the average water head.

1) Under preparation. Stage at the time of publication: ISO/CD TR 18228-4:2020.
2 © ISO 2020 – All rights reserved
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO/FDIS 12958-2:2020(E)

d) The apparatus shall include a loading mechanism capable of exerting a constant normal compressive

stress on the geotextile or geotextile-related specimen to a maximum permissible measurement

error of 1 % of the applied load or 1 kPa, whichever is greater, for a period of time exceeding the

seating time.

The apparatus should have a minimum width of 0,2 m and a minimum net hydraulic length of

0,3 m. It shall be capable of testing specimens up to a thickness of 50 mm. It shall also be capable of

accepting boundary materials to the thickness needed for the test.

For a specimen length of 0,3 m, the use of test cells narrower than 0,3 m may affect the properties

measured on products exhibiting a highly oriented structure, such as biplanar geonets.

The height of the cell shall be sufficient to accommodate installation of a thick layer of soil as per

the requirements of 6.4.

f) Soils and other permeable materials used in the test setup to reproduce the boundaries conditions

shall be confined in a membrane. The membrane shall not limit soil intrusion into the drain.

Membranes with a thickness not exceeding 0,7 mm and a tensile elastic modulus not exceeding

1,12 kN/m were found satisfactory. The membrane shall be checked before each test for integrity. It

shall not present any deformation nor puncture visible with the naked eye.

g) Leakage through the apparatus shall not exceed 5 % of the flow rate measured during the test. To

verify the leak rate of the apparatus, a blank test shall be conducted periodically using a closed-

cell foam in place of the geosynthetic, as well as sand wrapped in a plastic film above and below

the closed-cell foam, and tested under the minimum and the maximum normal load which can be

applied with the apparatus, as well as the average of these normal loads. The leak check shall be

performed using the highest hydraulic gradient which can be applied.
An example of apparatus is shown in Figure 1.
Key
1 water supply 7 water reservoir
2 water collection 8 normal compressive load
3 upstream water head manometers/piezometers 9 overflow weirs
4 specimen l effective flow length (≥300 mm)
5 material used as boundary (e.g. soil) ΔH head loss
6 loading platen h downstream water head (≤100 mm)
Figure 1 — Typical example of apparatus
© ISO 2020 – All rights reserved 3
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO/FDIS 12958-2:2020(E)
5.2 Water

For water flow rates up to 0,3 (l/s)/m, the water used shall be de-aerated or fed from a stilling tank. The

water should be at a temperature between 18 °C and 22 °C and the water temperature should preferably

be at or above the ambient temperature of the test laboratory. It is recommended that the oxygen content

does not exceed 6 mg/kg, when measured in accordance with ISO 5813 at the point where the water

enters the apparatus, to avoid air-clogging of the specimen due to the duration of the test.

For water flow rates greater than 0,3 l/(s⋅m), water may be recirculated but care shall be given to

avoid changes of temperature across the duration of the test. Water from the mains supply may be

used only if its normal temperature is between 18 °C and 22 °C. Mixing hot and cold water to achieve a

temperature between 18 and 22 °C is not acceptable as it will release the oxygen dissolved in the colder

water because of the change of temperature.

As temperature correction relates only to laminar flow, it is advisable to work at temperatures as close

as possible to 20 °C to minimize inaccuracies associated with inappropriate correction factors.

The water shall be filtered to avoid presence of suspended solids.

To avoid biological activity, the water in the stilling tank shall be periodically replaced and shall not be

used for a long duration.
5.3 Dissolved-oxygen meter, or apparatus in accordance with ISO 5813.
5.4 Stopwatch, with a maximum permissible measurement error of 0,5 s.
5.5 Thermometer, with a maximum permissible measurement error of 0,5 °C.

5.6 Equipment for determining the water flow rate, to a maximum permissible measurement

error of 2 %.

5.7 Measuring device for determining the applied hydraulic head, to a maximum permissible

measurement error of 1 mm. For hydraulic gradients of less than 0,1, a manometer with a maximum

permissible error of 5 % shall be used.
5.8 Measuring device for determining the applied normal stress, to a maximum
...

PROJET
NORME ISO/FDIS
FINAL
INTERNATIONALE 12958-2
ISO/TC 221
Géotextiles et produits apparentés —
Secrétariat: BSI
Détermination de la capacité de débit
Début de vote:
2020-07-17 dans leur plan —
Vote clos le:
Partie 2:
2020-09-11
Essai de performance
Geotextiles and geotextile-related products — Determination of water
flow capacity in their plane —
Part 2: Performance test
LES DESTINATAIRES DU PRÉSENT PROJET SONT
INVITÉS À PRÉSENTER, AVEC LEURS OBSER-
VATIONS, NOTIFICATION DES DROITS DE PRO-
TRAITEMENT PARALLÈLE ISO/CEN
PRIÉTÉ DONT ILS AURAIENT ÉVENTUELLEMENT
CONNAISSANCE ET À FOURNIR UNE DOCUMEN-
TATION EXPLICATIVE.
OUTRE LE FAIT D’ÊTRE EXAMINÉS POUR
ÉTABLIR S’ILS SONT ACCEPTABLES À DES FINS
INDUSTRIELLES, TECHNOLOGIQUES ET COM-
Numéro de référence
MERCIALES, AINSI QUE DU POINT DE VUE
ISO/FDIS 12958-2:2020(F)
DES UTILISATEURS, LES PROJETS DE NORMES
INTERNATIONALES DOIVENT PARFOIS ÊTRE
CONSIDÉRÉS DU POINT DE VUE DE LEUR POSSI-
BILITÉ DE DEVENIR DES NORMES POUVANT
SERVIR DE RÉFÉRENCE DANS LA RÉGLEMENTA-
TION NATIONALE. ISO 2020
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO/FDIS 12958-2:2020(F)
DOCUMENT PROTÉGÉ PAR COPYRIGHT
© ISO 2020

Tous droits réservés. Sauf prescription différente ou nécessité dans le contexte de sa mise en œuvre, aucune partie de cette

publication ne peut être reproduite ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique,

y compris la photocopie, ou la diffusion sur l’internet ou sur un intranet, sans autorisation écrite préalable. Une autorisation peut

être demandée à l’ISO à l’adresse ci-après ou au comité membre de l’ISO dans le pays du demandeur.

ISO copyright office
Case postale 401 • Ch. de Blandonnet 8
CH-1214 Vernier, Genève
Tél.: +41 22 749 01 11
E-mail: copyright@iso.org
Web: www.iso.org
Publié en Suisse
ii © ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO/FDIS 12958-2:2020(F)
Sommaire Page

Avant-propos ..............................................................................................................................................................................................................................iv

Introduction ..................................................................................................................................................................................................................................v

1 Domaine d'application ................................................................................................................................................................................... 1

2 Références normatives ................................................................................................................................................................................... 1

3 Termes et définitions ....................................................................................................................................................................................... 1

4 Principe .......................................................................................................................................................................................................................... 2

5 Appareillage et matériaux .......................................................................................................................................................................... 2

6 Éprouvettes ................................................................................................................................................................................................................ 5

6.1 Manipulation ............................................................................................................................................................................................. 5

6.2 Sélection........................................................................................................................................................................................................ 5

6.3 Nombre et dimensions ..................................................................................................................................................................... 5

6.3.1 Géotextiles ou produits apparentés ................................................................................................................ 5

6.3.2 Autres produits géosynthétiques ...................................................................................................................... 6

6.4 Matériaux granulaires utilisés en tant que matériaux de contact .............................................................. 6

6.5 État des éprouvettes ........................................................................................................................................................................... 6

7 Mode opératoire d’essai................................................................................................................................................................................ 7

8 Calcul et expression des résultats ...................................................................................................................................................... 8

8.1 Produits avec une structure continue (c’est-à-dire sans élément drainant espacés) ................ 8

8.2 Produits dotés d’éléments drainants espacés .............................................................................................................. 9

8.3 Représentation graphique .........................................................................................................................................................10

9 Rapport d’essai ....................................................................................................................................................................................................10

Annexe A (informative) Détermination du facteur de correction R pour conversion à une

température de l'eau de 20°C ...............................................................................................................................................................12

Annexe B (informative) Présentation des données expérimentales et calculs pour une

éprouvette ................................................................................................................................................................................................................14

Annexe C (informative) Utilisation d'un sol de référence en tant que matériau de contact ....................15

Bibliographie ...........................................................................................................................................................................................................................16

© ISO 2020 – Tous droits réservés iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO/FDIS 12958-2:2020(F)
Avant-propos

L'ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d'organismes

nationaux de normalisation (comités membres de l'ISO). L'élaboration des Normes internationales est

en général confiée aux comités techniques de l'ISO. Chaque comité membre intéressé par une étude

a le droit de faire partie du comité technique créé à cet effet. Les organisations internationales,

gouvernementales et non gouvernementales, en liaison avec l'ISO participent également aux travaux.

L'ISO collabore étroitement avec la Commission électrotechnique internationale (CEI) en ce qui

concerne la normalisation électrotechnique.

Les procédures utilisées pour élaborer le présent document et celles destinées à sa mise à jour sont

décrites dans les Directives ISO/CEI, Partie 1. Il convient, en particulier de prendre note des différents

critères d'approbation requis pour les différents types de documents ISO. Le présent document a été

rédigé conformément aux règles de rédaction données dans les Directives ISO/CEI, Partie 2 (voir www

.iso .org/ directives).

L'attention est appelée sur le fait que certains des éléments du présent document peuvent faire l'objet de

droits de propriété intellectuelle ou de droits analogues. L'ISO ne saurait être tenue pour responsable

de ne pas avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence. Les détails concernant

les références aux droits de propriété intellectuelle ou autres droits analogues identifiés lors de

l'élaboration du document sont indiqués dans l'Introduction et/ou sur la liste ISO des déclarations de

brevets reçues (voir www .iso .org/ brevets).

Les éventuelles appellations commerciales utilisées dans le présent document sont données pour

information à l'intention des utilisateurs et ne constituent pas une approbation ou une recommandation.

Pour une explication de la signification des termes et expressions spécifiques de l'ISO liés à l'évaluation

de la conformité, aussi bien que pour des informations au sujet de l'adhésion de l'ISO aux principes de

l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) concernant les obstacles techniques au commerce (OTC)

voir www .iso .org/ iso/ foreword .html.

Le comité chargé de l'élaboration du présent document est l'ISO/TC 221 Géosynthétiques.

Cette première édition de l’ISO 12958-2, concomitante avec l’ISO 12958-1, annule et remplace

l’ISO 12958 :2010, qui a fait l’objet d’une révision technique.

Une liste des différentes parties de l’ISO 12958 peut être trouvée sur le site internet de l’ISO.

Il convient que tout retour ou question sur ce document soit adressé par les utilisateurs à leur organisme

de normalisation national. Une liste complète de ces organismes est disponible sur le site www .iso .org/

members .html.
iv © ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO/FDIS 12958-2:2020(F)
Introduction

Les résultats obtenus dans le cadre de cette procédure d’essai ne sont pas forcément comparables à

ceux obtenus selon la norme ISO 12958– 1, même si certaines des conditions des essais sont similaires.

De nombreux produits géosynthétiques peuvent présenter un phénomène de fluage sous charge

constante, c’est-à-dire que leur épaisseur peut diminuer au fil du temps, ce qui peut influencer leur

capacité de débit dans le plan. Bien que l’on utilise généralement un temps d’application supérieur à

celui qui est stipulé par l’ISO 12958 – Partie 1, cet essai ne couvre pas tous les aspects liés au fluage

des géocomposites de drainage. Une évaluation de la capacité de débit à long terme peut exiger des

considérations complémentaires.

Cette procédure peut être utile pour évaluer les effets de l’intrusion de géotextile dans l’âme drainante

sur la transmissivité d’un produit de drainage, en utilisant un sol issu d’un projet particulier en tant que

couche de répartition des contraintes en contact avec le géotextile.

D’autres méthodes d’essai peuvent être plus adaptées pour la caractérisation de produits de drainage

particuliers, telles que l’ISO 18325 pour les drains verticaux préfabriqués. Il incombe à l’utilisateur

d’évaluer les limites de cette procédure d’essai et de choisir la méthode d’essai la plus appropriée et/ou

les conditions d’essai qui reflètent de manière adéquate les besoins particuliers de son projet.

Dans la présente méthode d’essai, les performances du produit suivant une direction donnée sont

évaluées en tenant compte du confinement du sol, de la charge de service et du gradient hydraulique de

service, ainsi que du fluage primaire. Toutefois :

— pour certains produits et certains dimensionnements, s’assurer de la performance du produit peut

nécessiter de contrôler la capacité de débit dans les deux directions, par exemple pour les produits

avec une structure composée d’éléments espacés, pour lesquels la capacité de débit dépend de

manière significative de la direction d’écoulement. Dans ces cas de figure, l’essai doit être réalisé

dans les deux directions.

— d’autres aspects liés au terrain affecteront les performances à long terme, notamment le fluage

secondaire ou tertiaire, le colmatage chimique ou biologique, la durabilité et la résistance chimique,

la mise en oeuvre, le remblayage, etc. Ces aspects sont abordés dans des normes distinctes et doivent

être pris en compte lors de la conception de projets faisant appel à des géosynthétiques.

© ISO 2020 – Tous droits réservés v
---------------------- Page: 5 ----------------------
PROJET FINAL DE NORME INTERNATIONALE ISO/FDIS 12958-2:2020(F)
Géotextiles et produits apparentés — Détermination de la
capacité de débit dans leur plan —
Partie 2:
Essai de performance
1 Domaine d'application

Ce document décrit une méthode permettant de déterminer la capacité de débit sous charge hydraulique

constante dans le plan d’un géotextile ou d’un produit apparenté, utilisant des matériaux en contact

avec les éprouvettes et des conditions d’essais présentant un intérêt majeur. Une série standard de

conditions d’essais est proposée, impliquant un confinement du sol, des gradients hydrauliques faibles,

des temps d’application de la contrainte et un ensemble de charges normales.
2 Références normatives

Les documents suivants sont référencés dans le texte en partie ou en totalité et constituent des

exigences de ce document. Pour les références datées, seule l'édition citée s'applique. Pour les références

non datées, la dernière édition du document référencé s’applique (y compris tous les éventuels

amendements).

ISO 2854, Interprétation statistique des données — Techniques d'estimation et tests portant sur des

moyennes et des variances
ISO 5813, Qualité de l'eau — Dosage de l'oxygène dissous — Méthode iodométrique
ISO 9862, Géosynthétiques — Échantillonnage et préparation des éprouvettes

ISO 9863-1, Géosynthétiques — Détermination de l'épaisseur à des pressions spécifiées — Partie 1: Couches

individuelles
ISO 10318-1, Géosynthétiques — Partie 1: Termes et définitions
3 Termes et définitions

Pour les besoins du présent document, les termes et définitions de l’ISO 10318-1 et les termes et

définitions suivants s'appliquent.

L’ISO et l’IEC maintiennent des bases de données terminologiques destinées à la normalisation aux

adresses suivantes :
— ISO Online browsing platform : disponible à https:// www .iso .org/ obp
— IEC Electropedia : disponible à http:// www .electropedia .org
3.1
contrainte normale en compression

composante de la contrainte en compression qui est perpendiculaire au plan du géotextile ou du produit

apparenté, exprimée en kiloPascal [kPa]
© ISO 2020 – Tous droits réservés 1
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO/FDIS 12958-2:2020(F)
3.2
Ecoulement dans le plan

débit du fluide à l’intérieur du géotextile ou du produit apparenté qui est parallèle à son plan, exprimé

en litres par secondes [l/s]
3.3
capacité de débit dans le plan de performance
p perf(σ,i,t,b)

débit volumétrique de l’eau par unité de largeur de l’éprouvette à une contrainte normale en compression

(σ), un gradient hydraulique (i), un temps d’application (t) et des matériaux en contact avec l’éprouvette

(b) définis, exprimé en litres par secondes par mètres [l/s.m]
3.4
gradient hydraulique

rapport de la perte de charge hydraulique dans l’éprouvette de géotextile ou de produit apparenté à la

distance entre les deux points de mesurage dans le géotextile ou le produit apparenté

Note 1 à l'article: L’ISO-TR 18228-4 fournit des informations sur l’importance du gradient hydraulique.

3.5
temps d’application

durée pendant laquelle une contrainte en compression constante est appliquée au produit avant qu’une

mesure soit effectuée, exprimé en heures [h]
3.6
matériaux de contact
type de matériau en contact avec l’éprouvette sur ses deux faces externes

Note 1 à l'article: les matériaux peuvent être des sols ou des matériaux granulaires, du béton ou des plaques

rigides, ou n’importe quel matériau potentiellement en contact avec le géotextile ou le produit apparenté.

3.7
intrusion du géotextile

effet des charges extérieures poussant le géotextile dans l’âme drainante du géocomposite, réduisant

la surface d’écoulement, pour un géocomposite composé d’une âme drainante associée à un géotextile

4 Principe

L’écoulement de l’eau dans le plan d’un géotextile ou d’un produit apparenté est mesuré sous des

contraintes normales en compression, des temps d’application, des gradients hydrauliques et des

matériaux en contact de l’éprouvette (surfaces de contact) représentatifs de conditions particulières de

terrain.
5 Appareillage et matériaux

5.1 Appareillage pour écoulement de l’eau dans le plan sous charge hydraulique constante,

tel que :

a) L’appareillage doit pouvoir maintenir une perte de charge hydraulique constante à plusieurs

niveaux d’eau différents, correspondant au moins aux gradients hydrauliques sélectionnés, tout en

conservant une charge hydraulique inférieure ou égale à 100 mm à la sortie de l’éprouvette.

1) En cours de rédaction. Etape au moment de la publication : ISO/CD TR 18228-4 :2020.

2 © ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO/FDIS 12958-2:2020(F)

b) Les relevés de l’eau dans des piézomètres à tube ouvert ou des manomètres sont admis pour des

gradients hydrauliques de 0,1 ou plus (c’est-à-dire pour une perte de charge appliquée de 30 mm

ou plus). Pour des gradients hydrauliques inférieurs à 0,1 (perte de charge hydraulique de 30 mm

ou moins), l’utilisation de capteurs de pression d’eau est nécessaire pour atteindre une erreur

maximale tolérée de 5 % de la perte de charge hydraulique mesurée. Les capteurs de pression d’eau

doivent être placés de sorte à détecter la longueur d’écoulement réelle au-dessus de laquelle la

charge hydraulique est mesurée (longueur d’écoulement effective dans la Figure 1).

c) Si la charge hydraulique moyenne au-dessus de l’éprouvette dépasse 100 mm, et si la charge

normale appliquée est inférieure ou égale à 20 kPa, la contrainte normale doit être corrigée pour

tenir compte de l’excès de charge hydraulique moyenne.

d) L’appareillage doit comprendre un mécanisme de chargement capable d’exercer une contrainte

normale en compression constante sur l’éprouvette de géotextile ou de produit apparenté avec une

erreur maximale autorisée de 1 % de la charge appliquée ou 1 kPa, la plus grande des deux valeurs

étant retenue, pour une durée supérieure au temps d’application.

e) Il convient que l’appareillage présente une largeur de 0,2 m et une longueur hydraulique nette

minimale de 0,3 m. Il doit permettre de tester des éprouvettes jusqu’à 50 mm d’épaisseur. Il doit

aussi permettre la mise en place des matériaux en contact suivant l’épaisseur requise pour l’essai.

Pour une longueur d’échantillon de 0,3 m, l’utilisation de cellules d’essai d’une largeur inférieure

à 0,3 m peut affecter les propriétés mesurées sur les produits caractérisés par une structure

fortement orientée, tels que les géofilets bi-planaires.

La hauteur de la cellule doit être suffisante pour permettre l’installation d’une couche de sol épaisse

conformément aux exigences de l’article 6.3.3.

f) Les sols et autres matériaux perméables utilisés dans la configuration d’essai pour reproduire

les conditions de terrain doivent être confinés dans une membrane. Cette membrane ne doit pas

limiter l’intrusion du sol dans le drain. Les membranes dont l’épaisseur est inférieure ou égale

à 0,7 mm et présentant un module d’élasticité en traction inférieur ou égal à 1,12 kN/m ont été

jugées satisfaisantes. L’intégrité de la membrane doit être contrôlée avant chaque essai. Elle ne doit

présenter aucune déformation ni perforation visible à l’œil nu.

g) Les fuites traversant l’appareillage ne doivent pas dépasser 5 % du débit mesuré au cours de l’essai.

Pour vérifier le taux de fuite de l’appareillage, un essai à blanc doit être réalisé périodiquement en

utilisant une mousse à alvéoles fermées à la place du géosynthétique, ainsi que du sable emballé

dans un film plastique au-dessus et en dessous de la mousse à alvéoles fermées, et cet essai doit être

réalisé aux charges normales minimale et maximale pouvant être appliquées par l’appareillage,

ainsi qu’à la moyenne de ces charges normales. Les fuites doivent être contrôlées en utilisant le

gradient hydraulique le plus élevé pouvant être appliqué.
La Figure 1 représente un exemple d’appareillage.
© ISO 2020 – Tous droits réservés 3
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO/FDIS 12958-2:2020(F)
Légende
1 alimentation en eau 7 réservoir d’eau
2 collecteur d’eau 8 charge de compression normale
3 manomètres / piézomètres 9 trop-pleins
4 éprouvette l longueur d’écoulement effective (≥300 mm)

5 matériau utilisé en tant que limite (par ex. sol) ΔH charge hydraulique de sortie

6 plaque de chargement h Charge hydraulique aval (≤ 100 mm)
Figure 1 — Exemple d'appareillage
5.2 Eau

Pour des débits inférieurs ou égaux à 0,3 l/(m·s), l’eau utilisée doit être désaérée ou provenir d’un

réservoir à la pression atmosphérique. Il convient que la température de l’eau soit comprise entre 18

°C et 22 °C et que cette température soit égale ou supérieure à la température ambiante du laboratoire

d’essai. Il est recommandé que la teneur en oxygène mesurée à l’entrée de l’appareillage ne dépasse pas

6 mg/kg, lorsque que cette teneur est mesurée conformément à l’ISO 5813, de façon à éviter l’occlusion

d’air dans l’éprouvette pendant la durée de l’essai.

Pour des débits supérieurs à 0,3 l/(m·s), l’eau peut être re-circulée mais il convient de prendre garde

à éviter tout changement de température tout au long de la durée de l’essai. L’eau provenant du réseau

général de distribution peut être utilisée uniquement si sa température normale se situe entre 18 et

22 °C. Il n’est pas autorisé de mélanger de l’eau froide et de l’eau chaude pour atteindre une température

comprise entre 18 et 22 °C car cette opération relâchera l’oxygène dissous dans l’eau froide en raison du

changement de température.

La correction de température n’étant applicable que si l’écoulement est laminaire, il est conseillé de

travailler à des températures aussi proches que possible de 20 °C afin de réduire au minimum les

inexactitudes associées à des facteurs de correction inadaptés.
L’eau doit être filtrée pour éviter la présence de solides en suspension.

De façon à éviter une activité biologique, l’eau du réservoir doit être remplacée régulièrement et ne doit

pas être utilisée sur une trop longue durée.

5.3 Oxymètre ou appareillage de mesure de l’oxygène dissous conforme à l’ISO 5813.

5.4 Chronomètre, avec une erreur maximale tolérée de 0,5 s.
4 © ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO/FDIS 12958-2:2020(F)
5.5 Thermomètre, avec une erreur maximale tolérée de 0,5 °C.

5.6 Équipement pour déterminer le débit d’eau, avec une erreur maximale tolérée de 2 %.

5.7 Dispositif de mesurage de la charge hydraulique appliquée, avec une erreur maximale tolérée

de 1 mm. Pour les gradients hydrauliques inférieurs à 0.1, un manomètre présentant une erreur maximale

tolérée de 5 % doit être utilisé.

5.8 Dispositif de mesurage de la contrainte normale appliquée, avec une erreur maximale tolérée

de 1 % ou 1 kPa, la plus grande des deux valeurs étant retenue.
6 Éprouvettes
6.1 Manipulation

Les échantillons de géotextiles ou de produits apparentés doivent être manipulés aussi rarement

que possible et ne doivent pas être pliés afin d’éviter d’endommager leur structure. Ils doivent être

maintenus à plat sans contrainte mécanique.

Dans le cas où l’on utilise des sols ou des matériaux granulaires dont la plasticité varie en fonction de la

teneur en eau, ceux-ci doivent être maintenus à une humidité similaire à ce qu’il est possible d’envisager

durant leur mise en œuvre et leur durée de service ou selon ce qui est convenu entre les parties.

6.2 Sélection

Prélever les éprouvettes sur les échantillons à soumettre à l’essai conformément à l’ISO 9862.

6.3 Nombre et dimensions
6.3.1 Géotextiles ou produits apparentés

Découper le nombre d’éprouvettes convenu par les parties dans l’échantillon, selon la longueur parallèle

à chaque orientation de l’essai (sens production, sens travers ou les deux), de sorte que leur longueur soit

d’au moins 0,35 m (-0/+0.01 m) dans le sens de l’essai, et avec une largeur égale à la largeur intérieure

de l’appareillage.

Une représentation statistique exige au moins trois éprouvettes à soumettre à l’essai, toutefois la

pratique actuelle consiste souvent à se limiter à une ou deux éprouvettes. Lorsqu’il est nécessaire de

déterminer les résultats dans un intervalle de confiance de la moyenne donné, déterminer le nombre

d’éprouvettes conformément à l’ISO 2854.

Pour les produits présentant une forme régulière comme les feuilles à excroissances doubles, la largeur

de l’éprouvette doit être un multiple de la largeur d’un composant élémentaire du produit. L’éprouvette

doit être découpée à un endroit n’affectant pas son intégrité structurelle. Si cela entraîne l’utilisation

d’une éprouvette d’une dimension inférieure à la largeur de l’appareillage, les bords doivent être scellés

par un bloc de mousse à alvéoles fermées. La charge normale et le gradient hydraulique appliqués

doivent être corrigés en tenant compte des dimensions de l’éprouvette ainsi que des propriétés de la

mousse si l’échantillon est plus étroit que la plaque utilisée pour appliquer la charge normale.

Lorsque le géocomposite comprend une âme imperméable (par ex. une feuille à excroissances doubles)

et lorsque l’écoulement pénètre depuis une seule face du géosynthétique, il convient de réaliser l’essai

de capacité de débit sur une éprouvette spécialement préparée à cet effet afin d’éviter tout écoulement

d’entrée le long d’une des deux faces de l’âme imperméable. Par exemple, il est possible de placer une

bande de caoutchouc ou de mastic à l’entrée de l’éprouvette.

Il importe que la largeur de l’éprouvette ne soit pas sous-dimensionnée, c’est-à-dire qu’elle présente

un bon ajustement sur les bords de la cellule. Il est recommandé d'utiliser des éprouvettes découpées

© ISO 2020 – Tous droits réservés 5
---------------------- Page: 10 ----------------------
ISO/FDIS 12958-2:2020(F)

au moyen d’un emporte-pièce. La longueur des éprouvettes doit être suffisante pour s’assurer que les

matériaux au contact de l’éprouvette ne scelleront pas le bord amont ou aval du produit soumis à l’essai

s’ils subissent une déformation sous l’action de la charge normale.
6.3.2 Autres produits géosynthétiques

La configuration d’essai peut impliquer divers types de géotextiles ou de produits apparentés,

notamment des géomembranes (polymériques, bentonitiques ou bitumineuses), des géotextiles, etc. Ces

produits doivent être préparés de la même façon que le produit sur lequel une mesure de l’écoulement

doit être réalisée.
6.4 Matériaux granulaires utilisés en tant que matériaux de contact

Lorsque des matériaux granulaires sont utilisés en tant que matériaux de contact ou partie des

matériaux de contact, leur masse sèche, leur distribution granulométrique et d’autres propriétés

pertinentes doivent être connues et intégrées au rapport d’essai, tout comme les conditions de mise en

place observées pour la réalisation de l’essai.

Si les parties décident d’utiliser un sol différent de celui qui a été envisagé en tant que matériaux de

contact, c’est-à-dire pour la recherche ou pour obtenir des informations génériques, sans lien avec un

projet en particulier, il est recommandé d’utiliser le sol décrit dans l’Annexe C.

L’épaisseur minimale des matériaux granulaires est déterminée par la nature du produit géosynthétique

à évaluer. Il convient qu’elle soit supérieure à trois fois la distance entre deux plaques de chargement

(c’est-à-dire les alvéoles d’une feuille à excroissances ou la nervure d’un géofilet), et en tout cas

supérieure ou égale à 25 mm. La Figure 2 propose plusieurs exemples.
Légende
a Largeur dans laquelle l’effet de voûte granulaire va se
développer

Figure 2 — Exemples de configurations d'essai montrant l'épaisseur minimale de sol installée

sur le géosynthétique soumis à l'essai

L’épaisseur minimale d’un matériau granulaire doit aussi être déterminée selon la granulométrie du

matériau. Les conditions de sol les plus adéquates devront être identifiées et/ou soumises à un accord

entre les parties et ensuite être retenues pour la réalisation de l’essai.

La mise en œuvre d’une couche de sol d’une épaisseur inférieure à trois fois la distance entre deux

plaques de chargement peut modifier la répartition de la charge sur le produit en limitant la possibilité

de développement de l’effet de voûte dans le sol, au-dessus du composant structurel du produit. Cela

peut accroître l’intrusion de géotextile et limiter la mesure d’écoulement. Si une couche de sol plus fine

devait être installée au-dessus du produit, le rapport doit indiquer que l’exigence d’épaisseur minimale

du sol n’a pas été satisfaite.
6.5 État des éprouvettes

Les éprouvettes de géotextiles ou de produits apparentés doivent être propres, exemptes de dépôts de

surface et ne présenter aucune détérioration visible ou marque de plis au moment de l’installation.

6 © ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 11 ----------------------
ISO/FDIS 12958-2:2020(F)

Les éprouvettes de sol doivent être préparées à la teneur en eau que l’on envisage d’observer sur le site

au moment de la mise en œuvre ou selon les conditions convenues entre les parties.

7 Mode opératoire d’essai

7.1 Mesurer l’épaisseur nominale des éprouvettes à une pression de 20 kPa conformément aux

principe
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.