Monolithic (unshaped) refractory products — Part 2: Sampling for testing

ISO 1927-2:2012 gives guidance on the sampling of monolithic (unshaped) refractory materials for the purpose of inspection and testing for quality and general information on the reduction and treatment of samples prior to testing. It covers all materials formulated as monolithic refractory materials.

Produits réfractaires monolithiques (non façonnés) — Partie 2: Échantillonnage

L'ISO 1927-2:2012 fournit des lignes directrices pour l'échantillonnage des matériaux réfractaires monolithiques (non façonnés) en vue du contrôle et des essais relatifs à la qualité. Elle fournit également des informations générales sur la réduction et le traitement des échantillons avant les essais. Elle couvre tous les matériaux formulés en tant que matériaux réfractaires monolithiques.

General Information

Status
Published
Publication Date
02-Dec-2012
Technical Committee
Drafting Committee
Current Stage
9093 - International Standard confirmed
Start Date
10-May-2018
Completion Date
10-May-2018
Ref Project

RELATIONS

Buy Standard

Standard
ISO 1927-2:2012 - Monolithic (unshaped) refractory products
English language
11 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 1927-2:2012 - Produits réfractaires monolithiques (non façonnés)
French language
12 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL ISO
STANDARD 1927-2
First edition
2012-12-01
Monolithic (unshaped) refractory
products —
Part 2:
Sampling for testing
Produits réfractaires monolithiques (non façonnés) —
Partie 2: Échantillonnage
Reference number
ISO 1927-2:2012(E)
ISO 2012
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 1927-2:2012(E)
COPYRIGHT PROTECTED DOCUMENT
© ISO 2012

All rights reserved. Unless otherwise specified, no part of this publication may be reproduced or utilized in any form or by any means,

electronic or mechanical, including photocopying and microfilm, without permission in writing from either ISO at the address below or ISO’s

member body in the country of the requester.
ISO copyright office
Case postale 56 • CH-1211 Geneva 20
Tel. + 41 22 749 01 11
Fax + 41 22 749 09 47
E-mail copyright@iso.org
Web www.iso.org
Published in Switzerland
ii © ISO 2012 – All rights reserved
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 1927-2:2012(E)
Contents Page

Foreword ............................................................................................................................................................................iv

1 Scope ...................................................................................................................................................................... 1

2 Normative references ......................................................................................................................................... 1

3 Terms and definitions ......................................................................................................................................... 1

4 Sampling scheme ................................................................................................................................................ 2

4.1 General principles ............................................................................................................................................... 2

4.2 Procurement of the batch sample ................................................................................................................... 3

4.3 Size reduction of the increments .................................................................................................................... 5

4.4 Test-piece increment achievement ................................................................................................................. 6

5 Marking, package, storage of increments .................................................................................................... 7

5.1 Marking ................................................................................................................................................................... 7

5.2 Package .................................................................................................................................................................. 7

5.3 Storage ................................................................................................................................................................... 7

6 Sampling report ................................................................................................................................................... 8

Annex A (informative) Example of sampling ............................................................................................................... 9

© ISO 2012 – All rights reserved iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 1927-2:2012(E)
Foreword

ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of national standards bodies

(ISO member bodies). The work of preparing International Standards is normally carried out through ISO

technical committees. Each member body interested in a subject for which a technical committee has been

established has the right to be represented on that committee. International organizations, governmental and

non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work. ISO collaborates closely with the International

Electrotechnical Commission (IEC) on all matters of electrotechnical standardization.

International Standards are drafted in accordance with the rules given in the ISO/IEC Directives, Part 2.

The main task of technical committees is to prepare International Standards. Draft International Standards

adopted by the technical committees are circulated to the member bodies for voting. Publication as an

International Standard requires approval by at least 75 % of the member bodies casting a vote.

Attention is drawn to the possibility that some of the elements of this document may be the subject of patent

rights. ISO shall not be held responsible for identifying any or all such patent rights.

ISO 1927-2 was prepared by Technical Committee ISO/TC 33, Refractories.

ISO 1927 consists of the following parts, under the general title Monolithic (unshaped) refractory products:

— Part 1: Introduction and classification
— Part 2: Sampling for testing
— Part 3: Characterization as received
— Part 4: Determination of consistency of castables
— Part 5: Preparation and treatment of test pieces
— Part 6: Measurement of physical properties
— Part 7: Tests on pre-formed shapes
— Part 8: Determination of complementary properties
iv © ISO 2012 – All rights reserved
---------------------- Page: 4 ----------------------
INTERNATIONAL STANDARD ISO 1927-2:2012(E)
Monolithic (unshaped) refractory materials —
Part 2:
Sampling for testing
1 Scope

This part of ISO 1927 gives guidance on the sampling of monolithic (unshaped) refractory materials for the

purpose of inspection and testing for quality and general information on the reduction and treatment of samples

prior to testing. It covers all materials formulated as monolithic refractory materials.

NOTE The term “monolithic” is the preferred term, whereas “unshaped” is commonly used in Europe. For the purposes

of this part of ISO 1927, the terms “monolithic” and “unshaped” can be used interchangeably.

2 Normative references

The following referenced documents are indispensable for the application of this document. For dated

references, only the edition cited applies. For undated references, the latest edition of the referenced document

(including any amendments) applies.
ISO 5022, Shaped refractory products – Sampling and acceptance testing

ISO 8656-1, Refractory products — Sampling of raw materials and unshaped products — Part 1: Sampling scheme

ISO 10725, Acceptance sampling plans and procedures for the inspection of bulk materials

3 Terms and definitions
For the purposes of this document, the following terms and definitions apply.
3.1
batch

quantity of material from which a sample is to be achieved for testing to determine the quality of the material

NOTE A batch consists of material characterized as being of the same type, composition, grading and which, as far

as practical, has been manufactured under the same conditions.
3.2
consignment
quantity of material supplied at one time
NOTE A consignment may consist of one or more batches or parts of batches.
3.3
unit package

packaged part of a batch which can be a bag or a big bag (castables, gunning material, ramming mixes), a

carton (plastics), wrapped block (tap-hole mixes), a drum or a can (injection material, refractory grout)

NOTE A pallet is not a unit package.
3.4
increment
quantity of material taken at one time from a larger quantity
© ISO 2012 – All rights reserved 1
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 1927-2:2012(E)
3.4.1
elementary increment
quantity of material taken at one time from a unit package

NOTE This operation repeated a number of times will constitute a package increment after mixing.

3.4.2
package increment
increment that is representative of the unit package

NOTE 1 It can be the unit package itself or the result of mixing a certain number of elementary increments.

NOTE 2 The mass and number of elementary increments which are necessary to form the package increment are

defined in accordance with ISO 8656-1.
3.4.3
laboratory increment
package increment that has been reduced by an approved method
3.4.4
test-piece increment

test bars or cylinders obtained by shaping the laboratory increment necessary to carry out several physical tests

EXAMPLE Castable test bars for cold modulus of rupture testing.
3.5
sample

one or more increments taken from a batch which are to be used to provide information on the batch and to

allow a decision concerning the quality of the batch
3.5.1
batch sample
set of package increments representative of the batch

NOTE The number of package increments which are to form the batch sample should be agreed by the principal

parties involved. ISO 5022 or other sampling schemes may be used.
3.5.2
laboratory sample
set of laboratory increments

NOTE The number of laboratory increments is the same as the number of package increments.

3.5.3
test-piece sample
set of test-piece increments

NOTE The number of test increments can be higher than the number of laboratory increments and is governed by

international test standards.
4 Sampling scheme
4.1 General principles

4.1.1 It is essential that the adoption of a particular sampling scheme be agreed by the principal parties and

that a detailed sampling plan be documented and made available to those responsible for the taking and testing

of the increments. The basic framework of a scheme requires decisions and documentation on the following:

a) the constitution and description of the total material to be sampled;

b) the identification of batches and quantities which make up the total material;

2 © ISO 2012 – All rights reserved
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 1927-2:2012(E)
c) the type of packaging and mass content for each type of material;
d) the parties responsible for sampling and testing who may be third parties;
e) the location, timing and method of sampling;
f) the level of sampling, population of increments;
g) the properties to be measured;
h) the methods of test (reference to International Standard number);

i) the criteria for assessing values of measured properties for deciding batch quality.

4.1.2 In all cases during sampling, increment division, preparation and storage of the increments, care shall

be taken to protect against any changes in the properties to be tested.

4.1.3 Sampling shall be performed under the supervision of a person having adequate experience on

sampling. The sampler shall be approved either by the interested parties or by the appropriate body or bodies.

The sampler shall be informed of the aim of the sampling.

4.1.4 When individual batches are identified, agreement should be made between the parties on whether, or

to what degree, a large batch should be subdivided into smaller batches. This may be undertaken to avoid the

possibility of the whole of a large batch being rejected because of a problem with a proportion of it.

4.1.5 When a sample is required for third-party certification of factory production control as the product is

being made, the sample shall be achieved by the same method that the producer uses to obtain a sample for

production control purposes.

4.1.6 Where required, the consignment may be subdivided into individual test batches, for example, if it is

clear that the consignment consists of various batches or should be treated in separate partial quantities.

4.1.7 The sampling framework is presented in Figures A.1 to A.3.
4.2 Procurement of the batch sample
4.2.1 Method

Identify the test batch, i.e. of the consignment or part of the consignment to be sampled (nature of the product,

mass, transport conditions, etc.).

Identify the unit package. The average mass (m) of this unit package shall be known.

Obtain the number of package increments which form the batch sample as agreed between parties. The

sampling scheme of ISO 5022 can be agreed by the parties if the unit packages, considered as equivalent to

shaped pieces, weigh less than 35 kg.
Randomly, select this number of the unit packages from the batch.

Proceed to sample the selected unit packages, if their mass is more than 35 kg. This means obtain a package

increment of each of these unit packages. In this case, ISO 8656-1 shall be applied to determine the mass and

the number of elementary increments which are necessary to obtain the package increment:

a) Estimate the maximum grain size of the material. This estimation is important because the minimum

mass of the elementary increment shall be determined, taking into account the maximum grain size of the

material in order to avoid systematic errors during sampling (see Table 1).
© ISO 2012 – All rights reserved 3
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 1927-2:2012(E)

Table 1 — Minimum mass of elementary increment depending on the maximum grain size

Maximum grain size Minimum mass of
elementary increment
10 500 g
3 200 g
1 50 g

NOTE 1 The masses of the elementary increments relate to a bulk density greater than 1 g/cm . For lower bulk

densities, the mass of the elementary increment can be determined by multiplying the numerical value in Table 1 by the

bulk density of the material.

NOTE 2 Special agreements should be made in the case of very lumpy products. In the case of pre-ground or pre-

homogenized material, the minimum mass of the elementary increment can be determined, not from the grain size of the

coarsest aggregate, but from the maximum size of the grains of the material before aggregating.

NOTE 3 The actual elementary increment masses should depend on the sampling equipment and the tests to be

performed. This is the case for monolithic products if the physico-mechanical properties of test pieces taken from these

products are to be determined.

b) Determine the mass of the elementary increment in accordance with ISO 8656-1, taking into account the

minimum quantities required for the tests which are to be performed.

c) Classify the test batch in a quality variation class because the number of increments taken for testing from

a batch shall be determined taking into account the deviations in the properties of the material.

The mean value and the standard deviation of a given property and type of monolithic product, designated

respectively by µ and σ, define the coefficient of variation C = 100 σ/µ of this property, expressed in practice

as a percentage.
The values of the coefficient of variation are divided into three classes:
— 0 < C < 5 %, small variation, class 1;
— 5 % < C < 15 %, medium variation, class 2;
— 15 % < C < 30 %, large variation, class 3.

The property which presents the highest value of the coefficient of variation is used to determine the number

of elementary increments.

If the coefficient of variation is unknown or if it is greater than 30, use the class 3 values (large variations).

The number of elementary increments to be taken is determined in accordance with Table 2.

Table 2 — Minimum number n of elementary increments
Class of deviations of the property Mass m of unit packages
Class 1 Class 2 Class 3
C < 5 5 < C < 15 15 < C < 30 10 kg
V V V
4 4 8 m <
...

NORME ISO
INTERNATIONALE 1927-2
Première édition
2012-12-01
Produits réfractaires monolithiques
(non façonnés) —
Partie 2:
Échantillonnage
Monolithic (unshaped) refractory products —
Part 2: Sampling for testing
Numéro de référence
ISO 1927-2:2012(F)
ISO 2012
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 1927-2:2012(F)
DOCUMENT PROTÉGÉ PAR COPYRIGHT
© ISO 2012

Droits de reproduction réservés. Sauf prescription différente, aucune partie de cette publication ne peut être reproduite ni utilisée sous

quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l’accord écrit

de l’ISO à l’adresse ci-après ou du comité membre de l’ISO dans le pays du demandeur.

ISO copyright office
Case postale 56 • CH-1211 Geneva 20
Tel. + 41 22 749 01 11
Fax + 41 22 749 09 47
E-mail copyright@iso.org
Web www.iso.org
Publié en Suisse
ii © ISO 2012 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 1927-2:2012(F)
Sommaire Page

Avant-propos .....................................................................................................................................................................iv

1 Domaine d’application ....................................................................................................................................... 1

2 Références normatives ...................................................................................................................................... 1

3 Termes et définitions .......................................................................................................................................... 1

4 Plan d’échantillonnage ...................................................................................................................................... 3

4.1 Principes généraux ............................................................................................................................................. 3

4.2 Approvisionnement de l’échantillon de lot .................................................................................................. 3

4.3 Réduction de la taille des prélèvements ....................................................................................................... 6

4.4 Obtention du prélèvement d’éprouvette ....................................................................................................... 7

5 Marquage, emballage, conservation des prélèvements ........................................................................... 7

5.1 Marquage ............................................................................................................................................................... 7

5.2 Emballage .............................................................................................................................................................. 7

5.3 Conservation ........................................................................................................................................................ 8

6 Rapport d’échantillonnage ............................................................................................................................... 8

Annexe A (informative) Exemple d’échantillonnage ...............................................................................................10

© ISO 2012 – Tous droits réservés iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 1927-2:2012(F)
Avant-propos

L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d’organismes nationaux de

normalisation (comités membres de l’ISO). L’élaboration des Normes internationales est en général confiée aux

comités techniques de l’ISO. Chaque comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du comité

technique créé à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non gouvernementales,

en liaison avec l’ISO participent également aux travaux. L’ISO collabore étroitement avec la Commission

électrotechnique internationale (CEI) en ce qui concerne la normalisation électrotechnique.

Les Normes internationales sont rédigées conformément aux règles données dans les Directives ISO/CEI, Partie 2.

La tâche principale des comités techniques est d’élaborer les Normes internationales. Les projets de Normes

internationales adoptés par les comités techniques sont soumis aux comités membres pour vote. Leur publication

comme Normes internationales requiert l’approbation de 75 % au moins des comités membres votants.

L’attention est appelée sur le fait que certains des éléments du présent document peuvent faire l’objet de droits

de propriété intellectuelle ou de droits analogues. L’ISO ne saurait être tenue pour responsable de ne pas avoir

identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence.

L’ISO 1927-2 a été élaborée par le comité technique ISO/TC 33, Matériaux réfractaires.

L’ISO 1927 comprend les parties suivantes, présentées sous le titre général Produits réfractaires monolithiques

(non façonnés):
— Partie 1: Introduction et classification
— Partie 2: Échantillonnage
— Partie 3: Caractérisation à l’état de réception
— Partie 4: Détermination de la consistance des bétons
— Partie 5: Préparation et traitement des éprouvettes
— Partie 6: Détermination des propriétés physiques
— Partie 7: Essais sur pièces pré-formées
— Partie 8: Détermination des caractéristiques complémentaires
iv © ISO 2012 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 4 ----------------------
NORME INTERNATIONALE ISO 1927-2:2012(F)
Produits réfractaires monolithiques (non façonnés) —
Partie 2:
Échantillonnage
1 Domaine d’application

La présente partie de l’ISO 1927 fournit des lignes directrices pour l’échantillonnage des matériaux réfractaires

monolithiques (non façonnés) en vue du contrôle et des essais relatifs à la qualité. Elle fournit également des

informations générales sur la réduction et le traitement des échantillons avant les essais. Elle couvre tous les

matériaux formulés en tant que matériaux réfractaires monolithiques.

NOTE Le terme «monolithique» est le plus couramment adopté tandis que le terme «non façonné» est celui

communément utilisé en Europe. Pour les besoins de la présente partie de l’ISO 1927, les termes «monolithique» et «non

façonné» peuvent être utilisés de manière interchangeable.
2 Références normatives

Les documents de référence suivants sont indispensables pour l’application du présent document. Pour les

références datées, seule l’édition citée s’applique. Pour les références non datées, la dernière édition du

document de référence (y compris les éventuels amendements) s’applique.

ISO 5022, Produits réfractaires façonnés — Échantillonnage et contrôle de réception

ISO 8656-1, Produits réfractaires — Échantillonnage des matières premières et des matériaux non façonnés

préparés — Partie 1: Schéma d’échantillonnage

ISO 10725, Plans et procédures d’échantillonnage pour acceptation pour le contrôle de matériaux en vrac

3 Termes et définitions

Pour les besoins du présent document, les termes et définitions suivants s’appliquent.

3.1
lot

quantité de matière dont un échantillon doit être obtenu à des fins d’essai pour déterminer la qualité du matériau

NOTE Un lot se compose de matériaux caractérisés comme étant de même type, composition, classement et qui,

dans la mesure du possible, ont été fabriqués dans les mêmes conditions.
3.2
livraison
quantité de matériau livrée en une seule fois

NOTE Une livraison peut être composée d’un seul ou de plusieurs lots ou parties de lots.

3.3
unité d’emballage

partie emballée d’un lot qui peut être un sac ou un gros sac (bétons, matériau projetable, pisés), un carton

(plastiques), un bloc enveloppé (masses de bouchage), un fût ou une boîte métallique (matériau d’injection,

coulis réfractaire)
NOTE Une palette n’est pas une unité d’emballage.
© ISO 2012 – Tous droits réservés 1
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 1927-2:2012(F)
3.4
prélèvement

quantité de matière prélevée en une seule fois dans une quantité de matière plus importante

3.4.1
prélèvement élémentaire
quantité de matière prise en une seule fois dans une unité d’emballage

NOTE Cette opération répétée plusieurs fois constituera un prélèvement d’emballage après mélange.

3.4.2
prélèvement d’emballage
prélèvement représentatif de l’unité d’emballage

NOTE 1 Il peut s’agir de l’unité d’emballage elle-même ou du résultat du mélange d’un certain nombre de prélèvements

élémentaires.

NOTE 2 La masse et le nombre de prélèvements élémentaires qui sont nécessaires pour former le prélèvement

d’emballage sont définis conformément à l’ISO 8656-1.
3.4.3
prélèvement de laboratoire
prélèvement d’emballage qui a été réduit par une méthode approuvée
3.4.4
prélèvement d’éprouvette

barreaux ou cylindres d’essai obtenus en façonnant le prélèvement de laboratoire nécessaire pour réaliser

plusieurs essais physiques
EXEMPLE Barreaux d’essai de béton pour les essais de module de rupture à froid.
3.5
échantillon

un ou plusieurs prélèvements dans un lot destinés à fournir une information sur le lot et à servir de base à une

décision concernant la qualité du lot
3.5.1
échantillon de lot
ensemble de prélèvements d’emballage représentatifs du lot

NOTE Il convient que le nombre de prélèvements d’emballage devant former l’échantillon de lot fasse l’objet d’un

accord entre les principales parties prenantes. Il est permis d’utiliser l’ISO 5022 ou d’autres plans d’échantillonnage.

3.5.2
échantillon de laboratoire
ensemble de prélèvements de laboratoire

NOTE Le nombre de prélèvements de laboratoire est le même que le nombre de prélèvements d’emballage.

3.5.3
échantillon d’éprouvette
ensemble de prélèvements d’éprouvette

NOTE Le nombre de prélèvements d’éprouvette peut être supérieur au nombre de prélèvements de laboratoire et il

est régi par les Normes internationales d’essai.
2 © ISO 2012 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 1927-2:2012(F)
4 Plan d’échantillonnage
4.1 Principes généraux

4.1.1 Il est essentiel que l’adoption d’un plan d’étalonnage particulier fasse l’objet d’un accord entre les

principales parties et qu’un plan d’échantillonnage détaillé soit documenté et mis à la disposition de ceux qui

sont chargés d’effectuer les prélèvements et de les soumettre aux essais. Le cadre de base d’un plan exige des

décisions et une documentation sur les points suivants:

a) la constitution et la description de l’ensemble du matériau devant être échantillonné;

b) l’identification des lots et des quantités qui composent le matériau total;
c) le type d’emballage et la teneur massique pour chaque type de matériau;

d) les parties responsables de l’échantillonnage et des essais qui peuvent être des tierces parties;

e) le lieu, le moment et la méthode d’échantillonnage;
f) le niveau d’échantillonnage, la population de prélèvements;
g) les propriétés à mesurer;
h) les méthodes d’essai (référence au numéro de Norme internationale);

i) les critères d’évaluation des propriétés mesurées pour décider de la qualité du lot.

4.1.2 Dans tous les cas, lors de l’échantillonnage, de la division des prélèvements, de la préparation et de la

conservation des prélèvements, des précautions doivent être prises pour assurer une protection contre toute

modification des propriétés devant être mesurées.

4.1.3 L’échantillonnage doit être effectué sous le contrôle d’une personne ayant une expérience adéquate

en échantillonnage. L’échantillonneur doit être agréé par les parties intéressées ou par l’organisme ou les

organismes approprié(s). L’échantillonneur doit être informé du but de l’échantillonnage.

4.1.4 Lorsque des lots individuels sont identifiés, il convient qu’un accord entre les parties décide s’il convient ou

non de subdiviser un grand lot en des lots plus petits et ce, dans quelle mesure. Cette subdivision peut être effectuée

pour éviter que la totalité d’un grand lot puisse être rejetée en raison d’un problème lié à une partie de celui-ci.

4.1.5 Lorsqu’un échantillon est requis pour la certification par une tierce partie du contrôle de production en

usine au cours de la fabrication du produit, l’échantillon doit être obtenu par la même méthode que celle que le

producteur utilise pour obtenir un échantillon à des fins de contrôle de production.

4.1.6 Le cas échéant, on peut subdiviser la livraison en lots pour inspection devant être contrôlés séparément

lorsque, par exemple, la livraison se compose visiblement de plusieurs lots ou lorsqu’ il convient manifestement

de la traiter en quantités partielles distinctes.
4.1.7 Le cadre d’échantillonnage est présenté aux Figures A.1 à A.3.
4.2 Approvisionnement de l’échantillon de lot
4.2.1 Méthode

Identifier le lot pour inspection, c’est-à-dire la livraison ou la partie de la livraison devant être soumise à

échantillonnage (nature du produit, masse, conditions de transport, etc.).
© ISO 2012 – Tous droits réservés 3
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 1927-2:2012(F)

Identifier l’unité d’emballage. La masse moyenne (m) de cette unité d’emballage doit être connue.

Obtenir le nombre de prélèvements d’emballage qui forment l’échantillon de lot convenu par accord entre les

parties. Le plan d’échantillonnage de l’ISO 5022 peut faire l’objet d’un accord entre les parties si les unités

d’emballage, considérées comme équivalant aux pièces façonnées, pèsent moins de 35 kg;

Sélectionner au hasard ce nombre d’unités d’emballage du lot.

Procéder à l’échantillonnage des unités d’emballage sélectionnées, si leur masse est supérieure à 35 kg.

Par ce moyen, on obtient un prélèvement d’emballage de chacune de ces unités d’emballage. Dans ce cas,

l’ISO 8656-1 doit être appliquée pour déterminer la masse et le nombre de prélèvements élémentaires qui sont

nécessaires pour obtenir le prélèvement d’emballage:

a) Évaluer la taille maximale des grains du matériau. Cette estimation est importante car la masse minimale

du prélèvement élémentaire doit être déterminée en tenant compte de la taille maximale des grains afin

d’éviter des erreurs systématiques lors de l’échantillonnage (voir Tableau 1).

Tableau 1 — Masse minimale du prélèvement élémentaire en fonction de la taille maximale des grains

Taille maximale des grains Masse minimale du prélèvement
élémentaire
mm g
10 500
3 200
1 50

NOTE 1 Les masses des prélèvements élémentaires se réfèrent à une masse volumique apparente supérieure ou

égale à 1 g/cm . Pour des masses volumiques apparentes plus faibles, la masse du prélèvement élémentaire peut être

obtenue en multipliant la valeur numérique dans le Tableau 1 par la masse volumique apparente du matériau.

NOTE 2 Il convient de conclure des accords spéciaux dans le cas des produits présentant beaucoup de morceaux.

Dans le cas d’une matière prébroyée ou pré-homogénéisée, la masse minimale du prélèvement élémentaire peut être

déterminée à partir de la taille maximale des grains de la matière avant la formation des agrégats et non à partir de la taille

du plus gros agrégat.

NOTE 3 Il convient que les masses réelles des prélèvements élémentaires soient fonction de l’équipement

d’échantillonnage et des essais à réaliser. Cela est le cas pour les produits monolithiques préparés lorsqu’une détermination

des caractéristiques physico-mécaniques doit être faite sur les éprouvettes de ces produits.

b) Déterminer la masse du prélèvement élémentaire conformément à l’ISO 8656-1, en tenant compte des

quantités minimales nécessaires pour les essais prévus.

c) Classer le lot soumis à inspection dans une classe de variation de qualité car le nombre de prélèvements

effectués dans un lot en vue des essais doit être déterminé en tenant compte de la variabilité que peuvent

présenter les caractéristiques des matériaux.

La valeur moyenne et l’écart-type d’une propriété et du type donnés d’un produit monolithique, respectivement

désignés par µ et σ, définissent le coefficient de variation C = 100 σ/µ de cette propriété exprimée en pratique

en pour cent.
Les valeurs du coefficient de variation sont réparties en trois classes:
— 0 % < C < 5 %, faible variation, classe 1;
— 5 % < C < 15 %, variation moyenne, classe 2;
— 15 % < C < 30 %, forte variation, classe 3.

La propriété qui présente la valeur la plus élevée du coefficient de variation est utilisée pour déterminer le

nombre de prélèvements élémentaires.
4 © ISO 2012 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 1927-2:2012(F)

Si le coefficient de variation est inconnu ou supérieur à 30, utiliser les valeurs de la classe 3 (forte variation).

Le nombre de prélèvements élémentaires à effectuer est déterminé conformément au Tableau 2.

Tableau 2 — Nombre minimal n de prélèvements élémentaires
Classe des variations de la caractéristique Masse m des unités
d’emballage
Classe 1 Classe 2 Classe 3
C < 5 5 < C < 15 15 < C < 30 10 kg
V V V
4 4 8 m < 1 ou m = 1
4 6 12 1 < m < 5

La valeur de n donnée dans le Tableau 2 est minimale et, en règle générale, il convient que le nombre réel des

prélèvements ne soit pas inférieur à celui du Tableau 2.

La masse du prélèvement d’emballage est égale à la masse minimale du prélèvement élémentaire multipliée

par le nombre minimal de prélèvements.

Lorsque la masse requise du prélèvement d’emballage est inférieure à la masse nécess

...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.