Cinematography — B-chain electro-acoustic response of motion-picture control rooms and indoor theatres — Specifications and measurements

Specified are characteristics of the B-chain response of motion-picture studio dubbing theatres, review rooms and indoor theatres. They are intended to assist in the standardization of recording monitor and reproduction characteristics of the motion-picture sound in rooms with volumes of at least 150 m3. Not included are conditions where the recorded sound is intended for reproduction in domestic surroundings, i. e. radio and television broadcasting, tape and disk.

Réponse électro-acoustique de la chaîne B des salles de contrôle et d'exploitation cinématographique — Spécifications et mesurages

General Information

Status
Withdrawn
Publication Date
01-Jul-1987
Withdrawal Date
01-Jul-1987
Current Stage
9599 - Withdrawal of International Standard
Start Date
02-Jun-2015
Completion Date
02-Jun-2015
Ref Project

RELATIONS

Buy Standard

Standard
ISO 2969:1987 - Cinematography -- B-chain electro-acoustic response of motion-picture control rooms and indoor theatres -- Specifications and measurements
English language
7 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 2969:1987 - Réponse électro-acoustique de la chaîne B des salles de contrôle et d'exploitation cinématographique -- Spécifications et mesurages
French language
7 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 2969:1987 - Réponse électro-acoustique de la chaîne B des salles de contrôle et d'exploitation cinématographique -- Spécifications et mesurages
French language
7 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

ISO
INTERNATIONAL STANDARD
2969
Second edition
1987-07-01
INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR STANDARDIZATION
ORGANISATION INTERNATIONALE DE NORMALISATION
MEXaYHAPOflHAR OPrAHM3A~MFl l-l0 CTAHJjAPTM3A~MM
Cinematography - B-chain electro-acoustic response
of motion-picture control rooms and indoor theatres -
Specifications and measurements

Reponse electro-acoustique de Ia chafne B des sales de contr6le et d’exploitation

cinema tographique - Sp&ifications et mesurages
Reference number
ISO 2969 : 1987 (E)
---------------------- Page: 1 ----------------------
Foreword

ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of

national Standards bodies (ISO member bodies). The work of preparing International

Standards is normally carried out through ISO technical committees. Esch member

body interested in a subject for which a technical committee has been established has

the right to be represented on that committee. International organizations, govern-

mental and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work.

Draft International Standards adopted by the technical committees are circulated to

the member bodies for approval before their acceptance as International Standards by

the ISO Council. They are approved in accordance with ISO procedures requiring at

least 75 % approval by the member bodies voting.
International Standard ISO 2969 was prepared by Technical Committee ISO/TC 36,
Cinema tograph y.

This second edition cancels and replaces the first edition (ISO 2969 : 19771, of which it

constitutes a technical revision.

Users should note that all International Standards undergo revision from time to time

and that any reference made herein to any other International Standard implies its

latest edition, unless otherwise stated.
0 International Organkation for Standardkation, 1987
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 2969 : 1987 (E)
INTERNATIONAL STANDARD
B-chain electro-acoustic response
Cinematography -
of motion-picture control rooms and indoor theatres -
Specifications and measurements
0 Introduction 3.2 pre-emphasized sound-track : A conventional
photographic sound-track, also known as an academy sound-
This International Standard shall be used in conjunction with
track, which is intended for playback over normally de-

the relevant Standards which cover that part of the motion pic- emphasized theatre playback Systems.

ture Sound System from the transducer to the input terminals of
the main fader.
3.3 wide range sound-track: A photographic sound-track
which has been pre-emphasized and is intended for playback
over a theatre System whose B-chain has been aligned to
curve A of this International Standard.
1 Scope and field of application
3.4 A-chain (transducer System): The “A” part of a
This International Standard specifies the characteristics of the
motion-picture Sound System as shown in figure 1, which
B-chain response of motion-picture Studio dubbing theatres,
extends from the transducer to the input terminals of the main
review rooms and indoor theatres. lt is intended to assist in
fader.
the standardization of recording monitor and reproduction
NOTE - lt is customary for the A-chain to contain the necessary de-
characteristics of motion-picture Sound in rooms with volumes
emphasis network for the playback of pre-emphasized sound-tracks. In
of at least 150 m3. lt does not apply where the recorded Sound
some theatres patt of the de-emphasis characteristic may result from
is intended for reproduction under domestic listening condi-
aperture loss. Wide range Sound tracks do not require use of a de-
tions, i.e. radio and television broadcasting, tape or disk.
emphasis network and aperture loss will normally require correction. In
addition, wide range Sound tracks may require the use of noise reduc-
This International Standard does not cover the electro-acoustic
tion decoding circuitry.
response characteristic of motion-picture surround or effects
loudspeakers, or sub-bass loudspeakers (sub-woofers).
3.5 B-chain (final chain): The “BI’ part of a motion-picture
reproduction System (sec figure 11, which extends from the
input terminals of the main fader to the listening area of the
room or auditorium.
2 References
NOTE - Two B-chain characteristics are described in this International
Standard: a normal curve typical of current practice, and a wide range
ISO 140, Acoustics - Measurement of Sound insulation in
curve referred to as curve X.
buildings and of building elements.

ISO 266, Acoustics - Preferred frequencies for measurements. 3.6 electro-acoustic response: The electro-acoustic

response of the final chain at a given Position is the Sound

IEC Publication 651, Sound level meters. pressure level expressed in decibels with respect to an arbitrary

reference pressure over a given frequency range.
Determination of the electro-acoustic response for the entire
listening area requires multiple measurements and averaging as
3 Def initions
described in clauses A.4 and A.5 of the annex.
For the purpose of this International Standard, the following
definitions apply. 3.7 pink noise: A continuous spectrum noise having cons-
tant energy per constant percentage bandwith, with Gaussian
probability distribution of instantaneous values.
3.1 complete Sound reproduction System : A System
used (sec figure 1) in Sound dubbing theatres, review rooms
3.8 wideband pink noise: Pink noise having a bandwidth
and indoor theatres; by convention consists of an A-chain and
exceeding the frequency range of interest, typically extending
a B-chain.
from 31,5 Hz to at least 12,5 kHz.
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO2969:1987 (E)

4 Method of measurement This procedure using full octave bands requires that tolerantes

on the B-chain electro-acoustic response curve be reduced as
noted in table 1.
4.1 The electro-acoustic response shall be measured with
the equipment and instrumems arranged in accordance with
figure 2 (see clauses A.3, A.4 and A.5 of the annex).
4.4.5 Generate pink noise as described in 4.4.1,4.4.2 or 4.4.4,
then, with a calibrated microphone intended for use in the dif-
fuse field, and a precision tape recorder, record the microphone
ound pressure level measurements shall be taken as
4.2 s
output for each frequency band, where applicable, and for
follows (sec 4.4 and 4 ,5):
each measurement position. Reproduce and analyse the results
principal Iistening
a) In dubbing theatres, at each of the
at a subsequent time, in an appropriate laboratory, using one of
areas;
the methods described above.
b) in review rooms and indoor theatres, at a sufficient
4.4.6 The Sound pressure level within each one-third octave
number of positions to cover the listening area (see 4.5 and
band should be at least 10 dB above both the background
4.6).
acoustic noise level and the instrumentation noise in that band.
If it is not, but has a 4 dB or better signal-to-noise ratio, then
4.2.1 Absolute Sound pressure levels shall be measured with a
the measurement shall be corrected according to the method
Sound level meter conforming to IEC Publication 651 and with
described in ISO 140. If the signal-to-noise ratio is less than
C scale weighting, using wideband pink noise as the test Signal.
4 dB, the measurement for this band is invalid.
The pink noise shall not be so loud as to risk loudspeaker
4.2.2 The diffuse field frequency response of the microphone
darnage or to resch power amplifier Saturation. A typical Single
shall be flat within * 1,5 dB in the range 40 to 10 000 Hz. The
loudspeaker auditorium wideband Sound pressure level using
free-field frequency response of the microphone for the angle
pink noise is 85 dB(C).
of incidence used during the measurements shall be flat within
+ 1,5 dB in the range 50 to 10 000 Hz; consequently, the
directivity index of the microphone shall be close to 0 dB in the
4.5 microphone position: The microphone shall not be
range 50 to 10 000 Hz.
placed closer than 1,5 m from the side or rear Walls of the
auditorium, and not closer to the Screen than 25 % of the
distance to the rear Wall. lt shall be mounted at normal seated
4.3 In multiple loudspeaker auditoria, the electro-acoustic
head height and at a minimum of 15 cm above the top of the
response of each Stage loudspeaker shall be measured in-
seat back.
dividually, and each loudspeaker assembly shall be checked for
consistent polarity response (see clause A.6 of the annex).
To obtain a valid representation of the acoustic response
With the same electrical input, normally pink noise, each
throughout the listening area, it is suggested that at least three
loudspeaker assembly shall give the equivalent Sound pressure
positions be averaged when employing whole octave bands
level in the auditorium to within + 1 dB.
and at least five positions when employing one-third octave
bands. In balcony houses representative measurements shall

4.4 At least five methods of measurement are recognized as also be made in the balcony.

providing appropriate data for the evaluation of the electro-
Care should be taken that none of the microphone positions
acoustic response of the B-chain. These methods, described in
Chosen are unusual. Positions should be avoided which are ex-
4.4.1 to 4.4.5, depend upon the generation of pink noise from
actly on lateral or transverse theatre centrelines, or under the lip ’
31,5 Hz to 10 kHz or beyond, and the use of a microphone
of a balcony.
calibrated in accordance with IEC Publication 651.
4.4.1 Generate wide-band pink noise. Measure the acoustic
4.6 averaging : If the variations among the Sound pressure

output with a calibrated microphone intended for use in the dif- levels at the different measuring positions are small, not ex-

fuse field and a sound-frequency spectrum analyser, covering
ceeding 4 dß, the arithmetic mean of the individual Sound

the spectrum in one-third octave bands. pressure levels in decibels tan be made. If the variations exceed

4 dB, the procedures for averaging described in ISO 140 shall
be followed.
4.4.2 Generate pink noise in one-third octave bands with
preferred central frequencies c
...

NORME INTERNATIONALE
INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR STANDARDIZATION
ORGANISATION INTERNATIONALE DE NORMALISATION
MEXaYHAPOAHAfl OPTAHM3A~MR Il0 CTAHfiAPTM3A~MM
Réponse électro-acoustique de la chaîne B des salles
de contrôle et d’exploitation cinématographique -
Spécifications et mesurages

Cinema tograph y - B&ain electro-acoustic response of mo tion-picture con trol rooms and

indoor thea tres - Specifications and measurements
---------------------- Page: 1 ----------------------
Avant-propos
L’lSO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale

d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de I’ISO). L’élaboration

des Normes internationales est normalement confiée aux comités techniques de I’ISO.

Chaque comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du comité

technique créé à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non

gouvernementales, en liaison avec I’ISO participent également aux travaux.

Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques sont soumis

aux comités membres pour approbation, avant leur acceptation comme Normes inter-

nationales par le Conseil de I’ISO. Les Normes internationales sont approuvées confor-

mément aux procédures de I’ISO qui requièrent l’approbation de 75 % au moins des
comités membres votants.

La Norme internationale ISO 2969 a été élaborée par le comité technique ISO/TC 36,

Cinématographie.

Cette deuxième edition annule et remplace la première édition (ISO 2969 : 1977), dont

elle constitue une révision technique.

L’attention des utilisateurs est attirée sur le fait que toutes les Normes internationales

sont de temps en temps soumises à révision et que toute référence faite à une autre

Norme internationale dans le présent document implique qu’il s’agit, sauf indication

contraire, de la dernière édition.
@ Organisation internationale de normalisation, 1987 8
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 2969 : 1987 (F)
NORME INTERNATIONALE
Réponse électro-acoustique de la chaîne B des salles
de contrôle et d’exploitation cinématographique -
Spécifications et mesurages
0 Introduction 3.2 bande sonore préaccentuée: Bande sonore optique
conventionnelle, également appelée bande sonore standard,

La présente Norme internationale doit être considérée paral- destinée à la lecture via les systèmes de lecture normalement

lèlement aux normes concernant les systèmes de sonorisation
désaccentués des salles d’exploitation.
cinématographique allant de l’ensemble transducteur aux
bornes d’entrée du potentiomètre principal.
3.3 bande sonore à large bande: Bande sonore optique
pré-accentuée, destinée à être lue par un système de reproduc-
tion dont la chaîne B a été alignée sur la courbe A de la présente
Norme internationale.
1 Objet et domaine d’application

La présente Norme internationale spécifie les caractéristiques 3.4 chaîne A (ensemble transducteur): Chaîne A d’un

de la réponse de la chaîne B des salles de doublage, de contrôle système sonore cinématographique tel que le montre la

et d’exploitation cinématographique. Elle a pour objet de figure 1, s’étendant du transducteur aux bornes d’entrée du

contribuer à la normalisation des caractéristiques de contrôle potentiomètre principal.

d’enregistrement et de reproduction du son cinématographique
NOTE - La chaîne A contient habituellement le circuit de désaccen-
dans les salles de cubage au moins égal à 150 ma. Elle ne
tuation nécessaire à la lecture des bandes sonores pré-accentuées.
s’applique pas lorsque le son enregistré est destiné à l’usage
Dans certaines salles, une partie de la caractéristique de désaccentua-
domestique : émissions radiophoniques et de télévision, bandes
tion peut résulter d’une perte d’ouverture. Les bandes sonores à large
magnétiques ou disques.
bande n’imposent pas le recours à un circuit de désaccentuation et la
perte d’ouverture requiert normalement une correction. En outre, les
bandes sonores à large bande peuvent rendre nécessaire l’utilisation de
La présente Norme internationale ne traite pas des caractéris-
circuits de décodage de réduction sonore.
tiques de réponse électro-acoustique des hauts-parleurs péri-
phériques ou d’effets spéciaux, ni des hauts-parleurs ultra-
graves.
3.5 chaîne E3 (chaîne finale): Partie B du système de repro-
duction du son cinématographique (voir figure 11, commentant
aux bornes d’entrée du potentiomètre principal et se terminant
dans l’aire d’écoute de la salle ou de l’auditorium.
2 Références
NOTE - Ce document décrit deux caractéristiques de la chaîne B : une
courbe normale reflétant l’usage courant et une courbe à large bande
ISO 140, Acoustique - Mesurage de l7sola tion acoustique des
appelée courbe X.
immeubles et des éléments de construction.
Fréquences normales pour les mesu-
ISO 266, Acoustique -
3.6 réponse électro-acoustique : La réponse électro-
rages.
acoustique de la chaîne finale en un point donné est la pression
acoustique, exprimée en décibels, par rapport à une pression de
Publication CEI 651, Sonométres.
référence arbitraire, pour une plage de fréquence donnée. La
détermination de la réponse électro-acoustique pour la totalité de
la zone d’écoute requiert plusieurs mesurages et le calcul d’une
moyenne, comme il est indiqué dans les chapitres A.4 et A.5.
3 Définitions
3.7 bruit rose: Bruit convrant un spectre continu, ayant une
Qans le cadre de la présente Norme internationale, les défini-
énergie constante par bande d’octave ou de fraction d’octave
tions suivantes sont applicables.
et dont les valeurs instantanées ont une distribution gaussienne
de probabilité.
3.1 syst&me complet de reproduction du son : Système
(voir figure 1) utilisé dans les salles de doublage, les salles de
3.8 bruit rose de large bande: Bruit rose ayant une largeur
contrôle et les salles d’exploitation; formé, par convention,
de bande dépassant la gamme de fréquence de référence, com-
d’une chaîne A et d’une chaîne B.
prise typiquement entre 31,5 Hz et au moins 12.5 kHz.
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 2969 : 1987 (F)
4 Méthode de mesurage
4.4.4 Émettre un bruit rose par bande d’octave, les fré-
quences médianes étant espacées par des échelons de I/l de
l/3 d’octave. Mesurer le niveau de sortie acoustique à l’aide
4.1 Pour le mesurage de la réponse électro-acoustique,
d’un sonomètre, comme il est indiqué en 4.4.2. Cette méthode
l’appareillage et les instruments doivent être disposés confor-
qui utilise des bandes entières d’octave exige que les tolerances
mément à la figure 2 (voir chapitres A.3, A.4 et A.5).
de la courbe de réponse électro-acoustique de la chalne B
soient réduites comme l’indique le tableau 1.
Le mesurage des niveaux de pression acoustisque doit
4.2
être effectué comme suit (voir 4.4 et 4.5):
4.45 Émettre un bruit rose comme il est indiqué en 4.4.1,
a) dans les salles de doublage, dans chacune des aires
4.4.2 ou 4.4.4, puis, avec un microphone étalonné, destiné à
principales d’écoute;
une utilisation en champ diffus et un microphone de précision,
enregistrer le niveau de sortie du microphone pour chaque
b) dans les salles de controle et d’exploitation, en un nom-
bande de fréquence, quand c’est possible, et pour chaque
bre suffisant de points pour couvrir l’aire d’écoute (voir 4.5
point de mesurage. Reproduire et analyser les résultats ulté-
et 4.6).
rieurement, dans un laboratoire approprié, selon l’une des
méthodes décrites.
4.2.1 Les niveaux absolus de pression acoustique doivent être
mesurés à l’aide d’un sonomètre conforme à la Publication
4.4.6 Le niveau de pression acoustique à l’intérieur de chaque
CEI 651 et avec une pondération C, en utilisant un bruit rose de
bande d’un tiers d’octave devrait être supérieur d’au moins
large bande comme signal d’essai.
1Q dB à la fois au niveau du bruit ambiant et au bruit de fond de
l’équipement de mesure dans cette bande. Si ce n’est pas le
4.2.2 La réponse en fréquence en champ diffus du micro-
cas, mais si le rapport signal sur bruit est supérieur ou égal à
phone doit être plate à + 1,5 dB dans la fréquence comprise
4 dB, la mesure doit être corrigée suivant la méthode décrite
entre 40 et 10 000 Hz. La réponse en fréquence en champ libre
dans I’ISO 140. Si le rapport signal sur bruit est inférieur à 4 dB,
du microphone pour l’angle d’incidence utilisé pendant le
la mesure pour cette bande n’est pas valable.
mesurage doit être plate à + 1,5 dB dans la fréquence comprise
entre 50 et 10 000 Hz; par conséquent, l’indice de directivité du
Le bruit rose ne doit pas être trop fort pour risquer d’endom-

microphone doit être proche de 0 dB, dans la gamme de fré- mager le haut-parleur ou saturer l’amplificateur de puissance.

quence comprise entre 50 et 10 000 Hz.
Un niveau de pression acoustique normal, avec bruit rose, pour
une salle équipée d’un haut-parleur unique à large bande, est
de 85 dB(C).
Dans les auditoriums à hauts-parleurs multiples, on doit
4.3
mesurer séparément la réponse électro-acoustique de chaque
haut-parleur de scène et on doit vérifier la correction de la
4.5 installation du microphone: On doit placer le micro-
réponse de polarité pour chaque ensemble de hauts-parleurs
phone à plus de ‘l,5 m des murs latéraux et du fond de I’audito-
(voir chapitre A.6). À partir d’une même entrée électrique, nor-
rium et, par rapport à l’écran, à plus de 25 % de la distance le
malement un bruit rose, chaque ensemble de hauts-parleurs
séparant du mur du fond. On doit l’installer à la hauteur du
doit produire le même niveau de pression acoustique dans
visage d’une personne assise et à ‘l5 cm, au moins, au-dessus
l’auditorium à rt 1 dB près.
du sommet du dossier du siège.

4.4 On reconnaît au moins cinq méthodes de mesurage qui Pour obtenir une représentation correcte de la réponse acous-

tique dans toute la zone d’écoute, il est suggéré de faire la
donnent des informations appropriées pour l’évaluation des

réponses électro-acoustiques de la chaîne B. Ces méthodes, moyenne d’au moins trois emplacements si l’on utilise des

bandes d’octave entières, d’au moins cinq emplacements, si
décrites ci-après, reposent sur l’émission d’un bruit rose de

31,5 Hz à 10 kHz ou plus et l’utilisation d’un microphone éta- l’on utilise des bandes de l/3 d’octave. On doit effectuer des

lonné conformément à la Publication CEI 651. mesurages représentatifs dans les balcons des salles qui en

sont pourvues.
4.4.1 Émettre un bruit rose de large bande. Mesurer le niveau
On doit veiller à ce qu’aucun des emplacements choisis ne pré-
de sortie acoustique à l’aide d’un microphone étalonné destiné
sente de caractère exceptionnel. II convient ainsi d’éviter les
à être utilisé en champ diffus et d’un analyseur de spectre de
axes latéraux ou médiants exacts de la salle et le dessous du
fréquence acoustique couvrant le spectre par bandes de 1/3
rebord du balcon.
d’octave.
4.6 intégration : Si les niveaux de pression acoustique
4.4.2 Émettre un bruit rose par bandes de 1/3 d’octave, avec
mesurés en différents points varient peu (moins de 4 dB), on
des fréquences médianes normales conformes à I’ISO 266.
peut calculer la moyenne arithmétique des différents niveaux
...

ISO
2969
NORME INTERNATIONALE
Deuxième édition
1987-07-01
INTERNATIONAL ORGANIZATION FOR STANDARDIZATION
ORGANISATION INTERNATIONALE DE NORMALISATION
MEXaYHAPOAHAfl OPTAHM3A~MR Il0 CTAHfiAPTM3A~MM
Réponse électro-acoustique de la chaîne B des salles
de contrôle et d’exploitation cinématographique -
Spécifications et mesurages

Cinema tograph y - B&ain electro-acoustic response of mo tion-picture con trol rooms and

indoor thea tres - Specifications and measurements
Numéro de référence
ISO 2969 : 1987 (F)
---------------------- Page: 1 ----------------------
Avant-propos
L’lSO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale

d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de I’ISO). L’élaboration

des Normes internationales est normalement confiée aux comités techniques de I’ISO.

Chaque comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du comité

technique créé à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non

gouvernementales, en liaison avec I’ISO participent également aux travaux.

Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques sont soumis

aux comités membres pour approbation, avant leur acceptation comme Normes inter-

nationales par le Conseil de I’ISO. Les Normes internationales sont approuvées confor-

mément aux procédures de I’ISO qui requièrent l’approbation de 75 % au moins des
comités membres votants.

La Norme internationale ISO 2969 a été élaborée par le comité technique ISO/TC 36,

Cinématographie.

Cette deuxième edition annule et remplace la première édition (ISO 2969 : 1977), dont

elle constitue une révision technique.

L’attention des utilisateurs est attirée sur le fait que toutes les Normes internationales

sont de temps en temps soumises à révision et que toute référence faite à une autre

Norme internationale dans le présent document implique qu’il s’agit, sauf indication

contraire, de la dernière édition.
0 Organisation internationale de normalisation, 1987 8
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 2969 : 1987 (FI
NORME INTERNATIONALE
Réponse électro-acoustique de la chaîne B des salles
cinématographique -
de contrôle et d’exploitation
Spécifications et mesurages
3.2 bande sonore préaccentuée: Bande sonore optique
0 Introduction
conventionnelle, également appelée bande sonore standard,

La présente Norme internationale doit être considérée paral- destinée à la lecture via les systèmes de lecture normalement

lèlement aux normes concernant les systèmes de sonorisation désaccentués des salles d’exploitation.

cinématographique allant de l’ensemble transducteur aux
bornes d’entrée du potentiomètre principal.
3.3 bande sonore à large bande: Bande sonore optique
pré-accentuée, destinée à être lue par un système de reproduc-
tion dont la chaîne B a été alignée sur la courbe A de la présente
Norme internationale.
1 Objet et domaine d’application

La présente Norme internationale spécifie les caractéristiques 3.4 chaîne A (ensemble transducteur): Chaîne A d’un

de la réponse de la chaîne B des salles de doublage, de contrôle système sonore cinématographique tel que le montre la

et d’exploitation cinématographique. Elle a pour objet de figure 1, s’étendant du transducteur aux bornes d’entrée du

potentiomètre principal.
contribuer à la normalisation des caractéristiques de contrôle
d’enregistrement et de reproduction du son cinématographique
NOTE - La chaîne A contient habituellement le circuit de désaccen-
dans les salles de cubage au moins égal a 150 ma. Elle ne
tuation nécessaire à la lecture des bandes sonores pré-accentuées.
s’applique pas lorsque le son enregistré est destiné à l’usage
Dans certaines salles, une partie de la caractéristique de désaccentua-
domestique : émissions radiophoniques et de télévision, bandes
tion peut résulter d’une perte d’ouverture. Les bandes sonores à large
magnétiques ou disques.
bande n’imposent pas le recours à un circuit de désaccentuation et la
perte d’ouverture requiert normalement une correction. En outre, les
bandes sonores à large bande peuvent rendre nécessaire l’utilisation de
La présente Norme internationale ne traite pas des caractéris-
circuits de décodage de réduction sonore.
tiques de réponse électro-acoustique des hauts-parleurs péri-
phériques ou d’effets spéciaux, ni des hauts-parleurs ultra-
graves.
3.5 chaîne 6 (chaîne finale): Partie B du système de repro-
duction du son cinématographique (voir figure II, commentant
aux bornes d’entrée du potentiomètre principal et se terminant
dans l’aire d’écoute de la salle ou de l’auditorium.
2 Références
NOTE - Ce document décrit deux caractéristiques de la chaîne B : une
courbe normale reflétant l’usage courant et une courbe à large bande
Mesurage de / 7sola tion acoustique des
ISO 140, Acoustique -
appelée courbe X.
immeubles et des éléments de construction.
ISO 266, Acoustique - Fréquences normales pour les mesu-
3.6 réponse électro-acoustique : La réponse électro-
rages.
acoustique de la chaîne finale en un point donné est la pression
acoustique, exprimée en décibels, par rapport à une pression de
Publication CEI 651, Sonomètres.
référence arbitraire, pour une plage de fréquence donnée. La
détermination de la réponse électro-acoustique pour la totalité de
la zone d’écoute requiert plusieurs mesurages et le calcul d’une
moyenne, comme il est indiqué dans les chapitres A.4 et A.5.
3 Définitions
3.7 bruit rose: Bruit convrant un spectre continu, ayant une
Qans le cadre de la présente Norme internationale, les défini-
énergie constante par bande d’octave ou de fraction d’octave
tions suivantes sont applicables.
et dont les valeurs instantanées ont une distribution gaussienne
de probabilité.
3.1 systQme complet de reproduction du son : Système
(voir figure 1) utilisé dans les salles de doublage, les salles de
3.8 bruit rose de large bande: Bruit rose ayant une largeur
contrôle et les salles d’exploitation; formé, par convention,
de bande dépassant la gamme de fréquence de référence, com-
d’une chaîne A et d’une chaîne B.
prise typiquement entre 31,5 Hz et au moins 12,5 kHz.
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 2969 : 1987 (FI
4 Méthode de mesurage
4.4.4 Émettre un bruit rose par bande d’octave, les fré-
quences médianes étant espacées par des échelons de I/l de
l/3 d’octave. Mesurer le niveau de sortie acoustique à l’aide
4.1 Pour le mesurage de la réponse électro-acoustique,
d’un sonomètre, comme il est indiqué en 4.4.2, Cette méthode
l’appareillage et les instruments doivent être disposés confor-
qui utilise des bandes entières d’octave exige que les tolérances
mément à la figure 2 (voir chapitres A.3, A.4 et A.5).
de la courbe de réponse électro-acoustique de la chalne B
soient réduites comme l’indique le tableau 1.
Le mesurage des niveaux de pression acoustisque doit
4.2
être effectué comme su t (voir 4 ,.4 et 4.5):
4.4.5 Émettre un bruit rose comme il est indiqué en 4.4.1,
dans les salles de doublage, dans chacune des aires
4.4.2 ou 4.4.4, puis, avec un microphone étalonné, destiné à
ncipales d’ écoute
une utilisation en champ diffus et un microphone de précision,
enregistrer le niveau de sortie du microphone pour chaque
b) dans les salles de controle et d’exploitation, en un nom-
bande de fréquence, quand c’est possible, et pour chaque
bre suffisant de points pour couvrir l’aire d’écoute (voir 4.5
point de mesurage. Reproduire et analyser les résultats ulté-
et 4.6).
rieurement, dans un laboratoire approprié, selon l’une des
méthodes décrites.
4.2.1 Les niveaux absolus de pression acoustique doivent être
mesurés à l’aide d’un sonomètre conforme à la Publication
4.4.6 Le niveau de pression acoustique à l’intérieur de chaque
CEI 651 et avec une pondération C, en utilisant un bruit rose de
bande d’un tiers d’octave devrait être supérieur d’au moins
large bande comme signal d’essai.
10 dB à la fois au niveau du bruit ambiant et au bruit de fond de
l’équipement de mesure dans cette bande. Si ce n’est pas le
4.2.2 La réponse en fréquence en champ diffus du micro-
cas, mais si le rapport signal sur bruit est supérieur ou égal à
phone doit être plate à + 1,5 dB dans la fréquence comprise
4 dB, la mesure doit être corrigée suivant la méthode décrite
entre 40 et 10 000 Hz. La réponse en fréquence en champ libre
dans I’ISO 140. Si le rapport signal sur bruit est inférieur à 4 dB,
du microphone pour l’angle d’incidence utilisé pendant le
la mesure pour cette bande n’est pas valable.
mesurage doit être plate à + 1,5 dB dans la fréquence comprise
entre 50 et 10 000 Hz; par conséquent, l’indice de directivité du
Le bruit rose ne doit pas être trop fort pour risquer d’endom-

microphone doit être proche de 0 dB, dans la gamme de fré- mager le haut-parleur ou saturer l’amplificateur de puissance.

quence comprise entre 50 et 10 000 Hz.
Un niveau de pression acoustique normal, avec bruit rose, pour
une salle équipée d’un haut-parleur unique à large bande,, est
de 85 dB(C).
4.3 Dans les auditoriums à hauts-parleurs multiples, on doit
mesurer séparément la réponse électro-acoustique de chaque
haut-parleur de scène et on doit vérifier la correction de la
4.5 installation du microphone: On doit placer le micro-
réponse de polarité pour chaque ensemble de hauts-parleurs
phone à plus de ‘l,5 m des murs latéraux et du fond de I’audito-
(voir chapitre A.6). À partir d’une même entrée électrique, nor-
rium et, par rapport à l’écran, à plus de 25 % de !a distance le
malement un bruit rose, chaque ensemble de hauts-parleurs
séparant du mur du fond. On doit l’installer à la hauteur du
doit produire le même niveau de pression acoustique dans
visage d’une personne assise et à 15 cm, au moins, au-dessus
l’auditorium à rt 1 dB près.
du sommet du dossier du siège.
Pour obtenir une représentation correcte de la réponse acous-
4.4 On reconnaît au moins cinq méthodes de mesurage qui
tique dans toute la zone d’écoute, il est suggéré de faire la
donnent des informations appropriées pour l’évaluation des
moyenne d’au moins trois emplacements si Von utilise des
réponses électro-acoustiques de la chaîne B. Ces méthodes,
bandes d’octave entières, d’au moins cinq emplacements, si
décrites ci-après, reposent sur l’émission d’un bruit rose de
l’on utilise des bandes de l/3 d’octave. On doit effectuer des
31,5 Hz à 10 kHz ou plus et l’utilisation d’un microphone éta-
mesurages représentatifs dans les balcons des salles qui en
lonné conformément à la Publication CEI 651.
sont pourvues.
4.4.1 Émettre un bruit rose de large bande. Mesurer le niveau
On doit veiller à ce qu’aucun des emplacements choisis ne pré-
de sortie acoustique à l‘aide d’un microphone étalonné destiné
sente de caractère exceptionnel. II convient ainsi d’éviter les
à être utilisé en champ diffus et d’un analyseur de spectre de
axes latéraux ou médiants exacts de la salle et le dessous du
fréquence acoustique couvrant le spectre par bandes de 1/3
rebord du balcon,
d’octave.
4.6 intégration : Si les niveaux de pression acoustique
4.4.2 Émettre un bruit rose par bandes de 1/3 d’octave, avec
mesurés en différents points varient peu (moins de 4 dB), on
des fréquences médianes normales conformes à I’ISO 266.
peut calculer la moyenne
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.