Plastics — Determination of creep behaviour — Part 1: Tensile creep

Specifies a method for determining the tensile creep of plastics in the form of standard test specimens under specified conditions such as those of pretreatment, temperature and humidity. The method is suitable for use with rigid and semi-rigid non-reinforced, filled and fibre-reinforced plastics materials in the form of dumb-bell-shaped test specimens moulded directly or machined from sheets or moulded articles. It is intended to provide data for engineering-design and research and development purposes.

Plastiques — Détermination du comportement au fluage — Partie 1: Fluage en traction

1.1 La présente partie de l'ISO 899 prescrit une méthode pour la détermination du fluage en traction des plastiques sous forme d'éprouvettes normalisées dans des conditions spécifiées, telles qu'en matière de traitement préalable, température et humidité. 1.2 La méthode peut être utilisée avec des plastiques rigides et semi-rigides (voir ISO 472 pour les définitions), non renforcés, chargés et renforcés par des fibres sous forme d'éprouvettes en forme d'haltères moulées directement ou usinées à partir de feuilles ou d'objets moulés. 1.3 La méthode peut permettre d'obtenir des données utiles pour la conception en ingénierie, la recherche et le développement. 1.4 Le fluage en traction peut dépendre étroitement des différences existant en matière de dimensions et préparation des éprouvettes ainsi qu'en ce qui concerne l'environnement d'essai. L'histoire thermique de l'éprouvette peut également influencer profondément son comportement au fluage (voir annexe A). En conséquence, lorsque des résultats comparatifs précis sont requis, ces facteurs doivent être contrôlés avec soin. 1.5 Si les caractéristiques de fluage en traction doivent être utilisées à des fins de conception en ingénierie, il convient de soumettre les plastiques à l'essai dans une large gamme de contraintes, durées et environnements.

Polimerni materiali - Določanje lezenja - 1. del: Lezenje pri natezni obremenitvi

General Information

Status
Withdrawn
Publication Date
22-Dec-1993
Withdrawal Date
22-Dec-1993
Current Stage
9599 - Withdrawal of International Standard
Start Date
03-Jun-2003
Completion Date
03-Jun-2003

RELATIONS

Buy Standard

Standard
ISO 899-1:1993 - Plastics -- Determination of creep behaviour
English language
8 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 899-1:1996
English language
11 pages
sale 10% off
Preview
sale 10% off
Preview
e-Library read for
1 day
Standard
ISO 899-1:1993 - Plastiques -- Détermination du comportement au fluage
French language
7 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 899-1:1993 - Plastiques -- Détermination du comportement au fluage
French language
7 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

ISO
INTERNATIONAL
8994
STANDARD
First edition
1993-12-15
- Determination of creep
Plastics
behaviour -
Part 1:
Tensile creep
Plas tiques - Determination du comportement au fluage -
Partie 1: Fluage en traction
Reference number
ISO 899-1 :1993(E)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 899=1:1993(E)
Foreword
ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide
federation of national Standards bodies (ISO member bodies). The work
of preparing International Standards is normally carried out through ISO
technical committees. Esch member body interested in a subject for
which a technical committee has been established has the right to be
represented on that committee. International organizations, governmental
and non-governmental, in liaison with ISO, also take patt in the work. ISO
collaborates closely with the International Electrotechnical Commission
(1 EC) on all matters of electrotechnical standardization.
Draft International Standards adopted by the technical committees are
circulated to the member bodies for voting. Publication as an International
Standard requires approval by at least 75 % of the member bodies casting
a vote.
International Standard ISO 899-1 was prepared by Technical Committee
lSO/TC 61, Plastics, Sub-Committee SC 2, Mechanical properties.
Together with ISO 899-2, it cancels and replaces ISO 899:1981 and
ISO 6602:1985, which have been technically revised.
ISO 899 consists of the following Parts, under the general title
- Determination of creep behaviour:
Plas tics
- Part 1: Tensile creep
- Part 2: Flexural creep b y three-Point loading
Annexes A and B of this patt of ISO 899 are for information only.
0 ISO 1993

All rights reserved. NO part of this publication may be reproduced or utilized in any form or

by any means, electronie or mechanical, including photocopying and microfilm, without per-

mission in writing from the publisher.
International Organization for Standardization
Case Postale 56 l CH-1 211 Geneve 20 l Switzerland
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 899=1:1993(E)
INTERNATIONAL STANDARD
Plastics - Determination of creep behaviour -
Part 1:
Tensile creep
possibility of applying the most recent editions of the
1 Scope
Standards indicated below. Members of IEC and ISO
maintain registers of currently valid International
1.1 This part of ISO 899 specifies a method for de-
Standards.
termining the tensile creep of plastics in the form of
Standard test specimens under specified conditions
- Standard atmospheres for
ISO 291: 1977, Plastics
such as those of pretreatment, temperature and hu-
conditioning and testing.
midity.
ISO 472:1988, Plastics - Vocabulary.
1.2 The method is suitable for use with rigid and
ISO 527-1:1993, Plastics - Determination of tensile
semi-rigid non-reinforced, filled and fibre-reinforced
properties - Part 1: General principles.
plastics materials (see ISO 472 for definitions) in the
form of dumb-hell-shaped test specimens moulded
ISO 527-2:1993, Plastics - Determination of tensile
directly or machined from sheets or moulded articles.
properties - Part 2: Test conditions for moulding and
extrusion plas tics.
1.3 The method is intended to provide data for
engineering-design and research and development
purposes.
3 Definitions
1.4 Tensile creep may vary significantly with differ-
For the purposes of this patt of ISO 899, the defi-
ences in specimen preparation and dimensions and in
nitions given in ISO 472 and the following definitions
the test environment. The thermal history of the test
aPPlY l
specimen tan also have profound effects on its creep
behaviour (see annex A). Consequently, when precise
3.1 creep: The increase in strain with time when a
comparative results are required, these factors must
constant forte is applied.
be carefully controlled.
3.2 initial stress, 0: The tensile forte per unit area
1.5 If tensile-creep properties are to be used for
of the initial Cross-section within the gauge length.
engineering-design purposes, the plastics materials
lt is given by the equation
should be tested over a broad range of Stresses,
times and environmental conditions.
o=-
2 Normative references
where
The following Standards contain provisions which,
F is the forte, in newtons;
through reference in this text, constitute provisions
of this part of ISO 899. At the time of publication, the
A is the initial Cross-sectional area of the
editions indicated were valid. All Standards are subject
specimen, in Square millimetres.
to revision, and Parties to agreements based on this
The stress is expressed in megapascals.
part of OS0 899 are encouraged to investigate the
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 899=1:1993(E)
Stresses in the loaded section of the specimen may
3.3 extension, (hL),: The increase in the distance
be assumed to be uniformly distributed over cross-
between the gauge marks, expressed in millimetres,
sections perpendicular to the direction of the applied
at time t.
load.
It is given by the equation
NOTE 1 It is recommended that grips be used that will
W),=L,--L,
allow the specimen to be fixed in place, correctly aligned,
Prior to applying the load. Self-locking grips which allow the
where
specimen to move as the load increases are not suitable for
this test.
Lt is the gauge length, in millimetres, at any
given time t during the test;
4.2 Loading System, capable of ensuring that the
L. is the original gauge length, in millimetres,
load is applied smoothly, without causing transient
of the specimen after application of a preload
overloading, and that the load is maintained to within
but Prior to application of the test load.
+ 1 % of the desired load. In creep-to-rupture tests,
provision shall be made to prevent any shocks which
3.4 tensile-creep strain, Er: The Change in length
occur at the moment of rupture being transmitted to
per unit original length of the gauge length produced
adjacent loading Systems. The loading mechanism
by the applied load at any given time during a creep
shall allow rapid, smooth and reproducible loading.
test. lt is expressed as a dimensionless ratio or as a
percentage.
4.3 Extension-measuring device, comprising any
lt is given by the equation
contactless or contact device capable of measuring
the extension of the specimen gauge length under
W),
load without influencing the specimen behaviour by
mechanical effects (e.g. undesirable deformations,
notches), other physical effects (e.g. heating of the
specimen) or Chemical effects. In the case of
contactless (Optical) measurement of the strain, the
W),
=-x 100 (%)
longitudinal axis of the specimen shall be perpen-
dicular to the Optical axis of the measuring device. The
accuracy of the extension-measuring device shall be
3.5 tensile-creep modulus, E,: The ratio of initial
within + 0,Ol mm.
stress to creep strain, calculated as in 7.1.
For creep-to-rupture tests, it is recommended that the

3.6 isochronous stress-strain curve: A Cartesian extension be measured by means of a contactless

Optical System operating on the cathetometer prin-
plot of stress versus creep strain, at a specific time
ciple. Automatic indication of time to rupture is highly
after application of the test load.
desirable. The gauge length shall be marked on the
either by attaching (metal) Clips with
specimen,
3.7 time to rupture: The period of time which
scratched-on gauge marks, or by gauge marks ruled
elapses between the Point in time at which the
with an inert, thermally stable paint.
specimen is fully loaded and the rupture Point.
Electrical-resistance strain gauges are suitable only if
3.8 creep-strength limit: That initial stress which
the material tested is of such a nature as to permit
will just Cause rupture (0s J or will produce a specified
such strain gauges to be attached to the specimen
strain (a,,J at a specified ti’me t, at a given temperature
by means of adhesive and only if the adhesion quality
and relative humidity.
is constant during the duration of the test.
3.9 recovery from creep: The decrease in strain at
any given time after completely unloading the speci-
44 . Time-measurement device, accurate to 0,l %.
men, expressed as a percentage of the strain just
Prior to the removal of the load.
4.5 Micrometer, reading to 0,Ol mm or closer, for
measuring the thickness and width of the test speci-
men.
4 Apparatus
4.1 Gripping device, capable of ensuring that the 5 Test specimens
direction of the load applied to the test specimen co-

incides as closely as possible with the longitudinal Use test specimens of the Same shape and dimen-

axis of the specimen. This ensures that the test sions as specified for the determination of tensile

specimen is subjected to simple stress and that the properties (see ISO 527-2).
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 899=1:1993(E)
6.5.2 Loading
6 Procedure
Load the test specimen progressively so that fuli
loading of the test specimen is reached between 1 s
Conditioning and test atmosphere
6.1
and 5 s after the beginning of the application of the
load. Use the same rate of loading for each of a series
Condition the test specimens as specified in the ln-
of tests on one material.
ternational Standard for the material under test. In the
absence of any information on conditioning, use the
Take the total load (including the preload) to be the
most appropriate set of conditions specified in
test load.
ISO 291, unless otherwise agreed upon by the inter-
ested Parties.
6.6 Extension-measurement schedule
NOTE 2 The creep behaviour will be affected not only by
the thermal history of the specimen under test, but also by
Record the Point in time at which the specimen is
the temperature and (where applicable) humidity used in
fully loaded as t = 0. Unless the extension is auto-
conditioning.
matically and/or continuously recorded, choose the
times for making individual measurements as a func-
Conduct the test in the same atmosphere as used for
tion of the creep curve obtained from the particular
conditioning, unless otherwise agreed upon by the
material under test. lt is preferable to use the follow-
interested Parties, e.g. for testing at elevated or low
ing measurement schedule:
temperatures. Ensure that the Variation in tempera-
ture during the duration of the test remains within
1 min, 3 min, 6 min, 12 min and 30 min;
+ 2 “C.
1 h, 2 h, 5 h, 10 h, 20 h, 50 h, 100 h, 200 h,
500 h, 1 000 h, etc.
6.2 Measurement sf test-specimen
dimensions
If discontinuities are suspected or encountered in the
creep-strain versus time Plot, take readings more fre-
Measure the dimensions of the conditioned test
quently than recommended above.
specimens in accordance with ISO 527-1 :1993, sub-
clause 9.2.
6.7 Time measurement
Measure, to within + 0,l % or + 2 s (whichever is the
6.3 Mounting the test specimens
less severe tolera&e), the total time which has
elapsed up to each creep measurement.
Mount a conditioned and measured specimen in the
grips and set up the extension-measuring device as
required.
6.8 Temperature and humidity control
Unless temperature and relative humidity (where ap-
6.4 Selection of stress value
plicable) are recorded automatically, record them at
the beginning of the test and then at least three times
Select a stress value appropriate to the application
a day initially. When it has become evident that the
envisaged for the material under test, and calculate,
conditions are stable within the specified limits, they
using the equation given in 3.2, the test load to be
may be checked l
...

SLOVENSKI STANDARD
SIST ISO 899-1:1996
01-junij-1996

3ROLPHUQLPDWHULDOL'RORþDQMHOH]HQMDGHO/H]HQMHSULQDWH]QLREUHPHQLWYL

Plastics -- Determination of creep behaviour -- Part 1: Tensile creep

Plastiques -- Détermination du comportement au fluage -- Partie 1: Fluage en traction

Ta slovenski standard je istoveten z: ISO 899-1:1993
ICS:
83.080.01 Polimerni materiali na Plastics in general
splošno
SIST ISO 899-1:1996 en

2003-01.Slovenski inštitut za standardizacijo. Razmnoževanje celote ali delov tega standarda ni dovoljeno.

---------------------- Page: 1 ----------------------
SIST ISO 899-1:1996
---------------------- Page: 2 ----------------------
SIST ISO 899-1:1996
ISO
INTERNATIONAL
8994
STANDARD
First edition
1993-12-15
- Determination of creep
Plastics
behaviour -
Part 1:
Tensile creep
Plas tiques - Determination du comportement au fluage -
Partie 1: Fluage en traction
Reference number
ISO 899-1 :1993(E)
---------------------- Page: 3 ----------------------
SIST ISO 899-1:1996
ISO 899=1:1993(E)
Foreword
ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide
federation of national Standards bodies (ISO member bodies). The work
of preparing International Standards is normally carried out through ISO
technical committees. Esch member body interested in a subject for
which a technical committee has been established has the right to be
represented on that committee. International organizations, governmental
and non-governmental, in liaison with ISO, also take patt in the work. ISO
collaborates closely with the International Electrotechnical Commission
(1 EC) on all matters of electrotechnical standardization.
Draft International Standards adopted by the technical committees are
circulated to the member bodies for voting. Publication as an International
Standard requires approval by at least 75 % of the member bodies casting
a vote.
International Standard ISO 899-1 was prepared by Technical Committee
lSO/TC 61, Plastics, Sub-Committee SC 2, Mechanical properties.
Together with ISO 899-2, it cancels and replaces ISO 899:1981 and
ISO 6602:1985, which have been technically revised.
ISO 899 consists of the following Parts, under the general title
- Determination of creep behaviour:
Plas tics
- Part 1: Tensile creep
- Part 2: Flexural creep b y three-Point loading
Annexes A and B of this patt of ISO 899 are for information only.
0 ISO 1993

All rights reserved. NO part of this publication may be reproduced or utilized in any form or

by any means, electronie or mechanical, including photocopying and microfilm, without per-

mission in writing from the publisher.
International Organization for Standardization
Case Postale 56 l CH-1 211 Geneve 20 l Switzerland
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 4 ----------------------
SIST ISO 899-1:1996
ISO 899=1:1993(E)
INTERNATIONAL STANDARD
Plastics - Determination of creep behaviour -
Part 1:
Tensile creep
possibility of applying the most recent editions of the
1 Scope
Standards indicated below. Members of IEC and ISO
maintain registers of currently valid International
1.1 This part of ISO 899 specifies a method for de-
Standards.
termining the tensile creep of plastics in the form of
Standard test specimens under specified conditions
- Standard atmospheres for
ISO 291: 1977, Plastics
such as those of pretreatment, temperature and hu-
conditioning and testing.
midity.
ISO 472:1988, Plastics - Vocabulary.
1.2 The method is suitable for use with rigid and
ISO 527-1:1993, Plastics - Determination of tensile
semi-rigid non-reinforced, filled and fibre-reinforced
properties - Part 1: General principles.
plastics materials (see ISO 472 for definitions) in the
form of dumb-hell-shaped test specimens moulded
ISO 527-2:1993, Plastics - Determination of tensile
directly or machined from sheets or moulded articles.
properties - Part 2: Test conditions for moulding and
extrusion plas tics.
1.3 The method is intended to provide data for
engineering-design and research and development
purposes.
3 Definitions
1.4 Tensile creep may vary significantly with differ-
For the purposes of this patt of ISO 899, the defi-
ences in specimen preparation and dimensions and in
nitions given in ISO 472 and the following definitions
the test environment. The thermal history of the test
aPPlY l
specimen tan also have profound effects on its creep
behaviour (see annex A). Consequently, when precise
3.1 creep: The increase in strain with time when a
comparative results are required, these factors must
constant forte is applied.
be carefully controlled.
3.2 initial stress, 0: The tensile forte per unit area
1.5 If tensile-creep properties are to be used for
of the initial Cross-section within the gauge length.
engineering-design purposes, the plastics materials
lt is given by the equation
should be tested over a broad range of Stresses,
times and environmental conditions.
o=-
2 Normative references
where
The following Standards contain provisions which,
F is the forte, in newtons;
through reference in this text, constitute provisions
of this part of ISO 899. At the time of publication, the
A is the initial Cross-sectional area of the
editions indicated were valid. All Standards are subject
specimen, in Square millimetres.
to revision, and Parties to agreements based on this
The stress is expressed in megapascals.
part of OS0 899 are encouraged to investigate the
---------------------- Page: 5 ----------------------
SIST ISO 899-1:1996
ISO 899=1:1993(E)
Stresses in the loaded section of the specimen may
3.3 extension, (hL),: The increase in the distance
be assumed to be uniformly distributed over cross-
between the gauge marks, expressed in millimetres,
sections perpendicular to the direction of the applied
at time t.
load.
It is given by the equation
NOTE 1 It is recommended that grips be used that will
W),=L,--L,
allow the specimen to be fixed in place, correctly aligned,
Prior to applying the load. Self-locking grips which allow the
where
specimen to move as the load increases are not suitable for
this test.
Lt is the gauge length, in millimetres, at any
given time t during the test;
4.2 Loading System, capable of ensuring that the
L. is the original gauge length, in millimetres,
load is applied smoothly, without causing transient
of the specimen after application of a preload
overloading, and that the load is maintained to within
but Prior to application of the test load.
+ 1 % of the desired load. In creep-to-rupture tests,
provision shall be made to prevent any shocks which
3.4 tensile-creep strain, Er: The Change in length
occur at the moment of rupture being transmitted to
per unit original length of the gauge length produced
adjacent loading Systems. The loading mechanism
by the applied load at any given time during a creep
shall allow rapid, smooth and reproducible loading.
test. lt is expressed as a dimensionless ratio or as a
percentage.
4.3 Extension-measuring device, comprising any
lt is given by the equation
contactless or contact device capable of measuring
the extension of the specimen gauge length under
W),
load without influencing the specimen behaviour by
mechanical effects (e.g. undesirable deformations,
notches), other physical effects (e.g. heating of the
specimen) or Chemical effects. In the case of
contactless (Optical) measurement of the strain, the
W),
=-x 100 (%)
longitudinal axis of the specimen shall be perpen-
dicular to the Optical axis of the measuring device. The
accuracy of the extension-measuring device shall be
3.5 tensile-creep modulus, E,: The ratio of initial
within + 0,Ol mm.
stress to creep strain, calculated as in 7.1.
For creep-to-rupture tests, it is recommended that the

3.6 isochronous stress-strain curve: A Cartesian extension be measured by means of a contactless

Optical System operating on the cathetometer prin-
plot of stress versus creep strain, at a specific time
ciple. Automatic indication of time to rupture is highly
after application of the test load.
desirable. The gauge length shall be marked on the
either by attaching (metal) Clips with
specimen,
3.7 time to rupture: The period of time which
scratched-on gauge marks, or by gauge marks ruled
elapses between the Point in time at which the
with an inert, thermally stable paint.
specimen is fully loaded and the rupture Point.
Electrical-resistance strain gauges are suitable only if
3.8 creep-strength limit: That initial stress which
the material tested is of such a nature as to permit
will just Cause rupture (0s J or will produce a specified
such strain gauges to be attached to the specimen
strain (a,,J at a specified ti’me t, at a given temperature
by means of adhesive and only if the adhesion quality
and relative humidity.
is constant during the duration of the test.
3.9 recovery from creep: The decrease in strain at
any given time after completely unloading the speci-
44 . Time-measurement device, accurate to 0,l %.
men, expressed as a percentage of the strain just
Prior to the removal of the load.
4.5 Micrometer, reading to 0,Ol mm or closer, for
measuring the thickness and width of the test speci-
men.
4 Apparatus
4.1 Gripping device, capable of ensuring that the 5 Test specimens
direction of the load applied to the test specimen co-

incides as closely as possible with the longitudinal Use test specimens of the Same shape and dimen-

axis of the specimen. This ensures that the test sions as specified for the determination of tensile

specimen is subjected to simple stress and that the properties (see ISO 527-2).
---------------------- Page: 6 ----------------------
SIST ISO 899-1:1996
ISO 899=1:1993(E)
6.5.2 Loading
6 Procedure
Load the test specimen progressively so that fuli
loading of the test specimen is reached between 1 s
Conditioning and test atmosphere
6.1
and 5 s after the beginning of the application of the
load. Use the same rate of loading for each of a series
Condition the test specimens as specified in the ln-
of tests on one material.
ternational Standard for the material under test. In the
absence of any information on conditioning, use the
Take the total load (including the preload) to be the
most appropriate set of conditions specified in
test load.
ISO 291, unless otherwise agreed upon by the inter-
ested Parties.
6.6 Extension-measurement schedule
NOTE 2 The creep behaviour will be affected not only by
the thermal history of the specimen under test, but also by
Record the Point in time at which the specimen is
the temperature and (where applicable) humidity used in
fully loaded as t = 0. Unless the extension is auto-
conditioning.
matically and/or continuously recorded, choose the
times for making individual measurements as a func-
Conduct the test in the same atmosphere as used for
tion of the creep curve obtained from the particular
conditioning, unless otherwise agreed upon by the
material under test. lt is preferable to use the follow-
interested Parties, e.g. for testing at elevated or low
ing measurement schedule:
temperatures. Ensure that the Variation in tempera-
ture during the duration of the test remains within
1 min, 3 min, 6 min, 12 min and 30 min;
+ 2 “C.
1 h, 2 h, 5 h, 10 h, 20 h, 50 h, 100 h, 200 h,
500 h, 1 000 h, etc.
6.2 Measurement sf test-specimen
dimensions
If discontinuities are suspected or encountered in the
creep-strain versus time Plot, take readings more fre-
Measure the dimensions of the conditioned test
quently than recommended above.
specimens in accordance with ISO 527-1 :1993, sub-
clause 9.2.
6.7 Time measurement
Measure, to within + 0,l % or + 2 s (whichever is the
6.3 Mounting the test specimens
less severe tolera&e), the total time which has
elapsed up to each creep measurement.
Mount a conditioned and measured specimen in the
grips and set up the extension-measuring device as
required.
6.8 Tem
...

ISO
NORME
899-l
INTERNATIONALE
Première édition
1993-l 2-l 5
Détermination du
Plastiques -
comportement au fluage -
Partie 1:
Fluage en traction
Determination of creep behaviour -
Plastics -
Part 1: Tensile creep
Numéro de référence
ISO 899-l : 1993(F)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 899=1:1993(F)
Avant-propos
LT30 (Organisation internationale de normalisation) est une fedération
mondiale d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de
I’ISO). L’elaboration des Normes internationales est en général confiée aux
comités techniques de I’ISO. Chaque comité membre intéressé par une
étude a le droit de faire partie du comité technique créé a cet effet. Les
organisations internationales, gouvernementales et non gouvernemen-
tales, en liaison avec I’ISO participent également aux travaux. L’ISO colla-
bore étroitement avec la Commission électrotechnique internationale (CEI)
en ce qui concerne la normalisation électrotechnique.
Les projets de Normes internationales adoptes par les comités techniques
sont soumis aux comites membres pour vote. Leur publication comme
Normes internationales requiert l’approbation de 75 % au moins des co-
mites membres votants.
La Norme internationale ISO 899-l a été élaboree par le comité technique
lSO/rC 61, Plastiques, sous-comité SC 2, Propriétés mécaniques.
Conjointement avec I’ISO 899-2, elle annule et remplace les Normes
internationales ISO 899:1981 et ISO 6602:1985, dont les deux parties
constituent une révision technique.
L’&O 899 comprend les parties suivantes, présentées sous le titre général
P/as tiques - Détermination du comportement au fluage:
- Partie 1: Fluage en traction
- Partie 2: Fluage en flexion par mise en charge en trois points
Les annexes A et B de la présente partie de I’ISO 899 sont données uni-
quement a titre d’information.
0 ISO 1993

Droits de reproduction réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite

ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique,

y compris la photocopie et les microfilms, sans l’accord écrit de l’editeur.
Organisation internationale de normalisation
Case Postale 56 l CH-l 211 Genève 20 l Suisse
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
NORME INTERNATIONALE ISO 8994:1993(F)
du comportement au
Plastiques - Détermination l
fluage -
Partie 1:
Fluage en traction
2 Références normatives
1 Domaine d’application
Les normes suivantes contiennent des dispositions
qui, par suite de la référence qui en est faite, consti-
1.1 La présente partie de I’ISO 899 prescrit une
tuent des dispositions valables pour la présente partie
méthode pour la determination du fluage en traction
de I’ISO 899. Au moment de la publication, les édi-
des plastiques sous forme d’éprouvettes normalisees
tions indiquées étaient en vigueur. Toute norme est
dans des conditions spécifiées, telles qu’en matière
sujette à révision et les parties prenantes des accords
de traitement préalable, température et humidité.
fondés sur la présente partie de I’ISO 899 sont invi-
tées à rechercher la possibilité d’appliquer les editions
les plus récentes des normes indiquées ci-après. Les
1.2 La méthode peut être utilisée avec des plasti-
membres de la CEI et de I’ISO possèdent le registre
ques rigides et semi-rigides (voir ISO 472 pour les
des Normes internationales en vigueur a un moment
définitions), non renforces, charges et renforcés par
donné.
des fibres sous forme d’éprouvettes en forme
d’haltères moulées directement ou usinées a partir
ISO 291:1977, Plastiques - Atmosphères normales
de feuilles ou d’objets moulés.
de conditionnement et d’essai.
ISO 472: 1988, Plastiques - Vocabulaire.
1.3 La méthode peut permettre d’obtenir des don-
nées utiles pour la conception en ingénierie, la re-
ISO 527-l : 1993, Plastiques - Détermination des
cherche et le développement.
propriétés en traction - Partie 1: Principes
généraux.
1.4 Le fluage en traction peut dépendre étroitement
ISO 527-2: 1993, Plastiques - Détermination des
des différences existant en matiére de dimensions et
Partie 2: Conditions d’essai
proprié tés en traction -
préparation des éprouvettes ainsi qu’en ce qui
des plastiques pour moulage et extrusion.
concerne l’environnement d’essai. L’histoire thermi-
que de l’éprouvette peut également influencer pro-
fondement son comportement au fluage (voir
annexe A). En conséquence, lorsque des résultats
3 Définitions
comparatifs précis sont requis, ces facteurs doivent
être contrôlés avec soin.
Pour les besoins de la présente partie de I’ISO 899,
les définitions donnees dans I’ISO 472 et les défini-
tions suivantes s’appliquent.
1.5 Si les caractéristiques de fluage en traction doi-
vent être utilisées a des fins de conception en

ingénierie, il convient de soumettre les plastiques a 3.1 fluage: Accroissement de la déformation en

l’essai dans une large gamme de contraintes, durées fonction du temps lors de l’application d’une force

et environnements. constante.
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 899=1:1993(F)
3.8 limite de résistance au fluage: Contrainte ini-
3.2 contrainte initiale, 0: Force de traction par unité
tiale entraînant la rupture (0sJ ou une contrainte spé-
de surface de la section transversale initiale de la
cifiée (Q) a un instant t prescrit, a une température
longueur de référence.
et a une’humidité relative données.
Elle est donnée par l’équation
3.9 récupération au fluage: Diminution de la dé-
formation a un instant donné après déchargement
complet de l’éprouvette, exprimée en pourcentage de
où la déformation juste avant le retrait de la charge.
F est la force, en newtons;
4 Appareillage
A est l’aire, en millimetres carrés, de la section
transversale initiale de l’éprouvette.
4.1 Dispositif de serrage, capable de garantir que
la direction d’application de la charge a l’éprouvette
La contrainte est exprimée en mégapascals.
coïncide aussi étroitement que possible avec l’axe
longitudinal de l’éprouvette, ce qui permet, d’une part,
3.3 allongement, (A&: Accroissement de la lon-
de garantir que l’éprouvette est soumise à une
gueur de l’éprouvette entre les repères de référence,
contrainte simple et, d’autre part, de supposer que les
exprimé en millimétres, au temps t.
contraintes appliquées a la portion de l’éprouvette qui

II est donné par l’équation travaille sont uniformément réparties sur les sections

transversales perpendiculairement a la direction d’ap-
w, =Lt-L,
plication de la charge.
NOTE 1 II est recommandé d’utiliser des mâchoires per-
mettant de procéder au centrage et à la fixation définitive
Lt est la longueur de référence, en millimètres,
de l’éprouvette avant d’appliquer la charge. Les mâchoires
a un instant donné t durant l’essai;
à autoserrage permettant a l’éprouvette de se déplacer au
cours de l’accroissement de la charge ne conviennent pas
& est la longueur de référence initiale, en milli-
pour cet essai.
mètres, de l’éprouvette non soumise a la
contrainte après application de la précharge
4.2 Système de mise en charge, capable de ga-
mais avant application de la charge d’essai.
rantir que la charge est appliquée sans a-coups, sans
surcharge provisoire initiale, et qu’elle est maintenue
3.4 déformation au fluage en traction, Q: Variation
à la valeur souhaitée a & 1 %. Lors des essais de
de la longueur par unité de longueur initiale de la lon-
rupture au fluage, des dispositions doivent être prises
gueur de référence due a la contrainte a un instant
pour éviter de transmettre des chocs aux systèmes
donné au cours de l’essai de fluage. Elle est exprimée
de charge adjacents au moment où intervient la rup-
par un rapport sans dimension ou en pourcentage.
ture. Le mécanisme de mise en charge doit permettre
un chargement reproductible, rapide et sans à-coups.
Elle est donnée par l’équation
(fw
Et 4.3 Dispositif de mesurage de l’allongement,
comprenant un dispositif a contact ou sans contact
permettant de mesurer l’allongement de la longueur
de référence de l’éprouvette sous charge, sans influer
sur le comportement de l’éprouvette par le biais d’ef-
=px 100 (%)
fets mécaniques (par exemple déformations indési-
rables, entailles), physiques exemple
(par
échauffement de l’éprouvette) ou chimiques. Dans le
3.5 module de fluage en traction, E,: Rapport de
cas d’un mesurage sans contact (optique) de la
la contrainte initiale a la déformation au fluage, calculé
contrainte, l’axe longitudinal de l’éprouvette doit être
comme indiqué en 7.1.
perpendiculaire a l’axe optique du dispositif de mesu-
rage. La précision du dispositif de mesurage de I’al-
3.6 courbe contrainte/déformation isochrone:
longement doit être de + 0,Ol mm.
Diagramme cartésien de la contrainte de traction en
fonction de la déformation au fluage en traction, a un
Pour les essais de rupture au fluage, il est recom-
instant spécifique après application de la charge d’es-
mandé de mesurer l’allongement au moyen d’un sys-
sai.
tème optique sans contact fonctionnant selon le
principe des cathétomètres. Une indication automati-
que de la durée écoulée jusqu’à la rupture est hau-
3.7 dur68 ecoulee jusqu’a la rupture: Durée qui

s’écoule entre la mise en pleine charge de I’éprou- tement souhaitable. La longueur de référence doit

vette et la rupture. être marquée sur l’éprouvette, soit au moyen de bri-
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 899=1:1993(F)

des de fixation (en métal) comportant des repères de gler le dispositif de mesurage de l’allongement

référence gravés, soit par des repères de référence conformément aux prescriptions”

appliqués au moyen d’une peinture inerte et
thermostable.
6.4 Choix de la valeur de la contrainte
Les dispositifs de mesurage de la déformation a ré-
sistance électrique conviennent uniquement si la ma-
Choisir une valeur de contrainte appropriée à la pro-
tière soumise à l’essai est de nature telle qu’elle
duction de données afférentes aux exigences de
permet d’être équipée de ce type de dispositifs par
l’usage final du matériau soumis a l’essai, .et calculer,
collage et si la qualité de l’adhésion est constante
a l’aide de l’équation, donnée en 3.2, la charge d’essai
pendant la durée de l’essai.
a appliquer à l’éprouvette.
4.4 Dispositif de mesurage du temps, précis a
6.5 Mode opératoire de mise en charge
0,l %.
4.5 Micromètre, permettant d’obtenir un résultat de
6.5.1 Mise en précharge
mesure a 0,Ol mm près ou mieux, en vue du mesu-
rage de l’épaisseur et de la largeur de l’éprouvette.
Lorsqu’il est nécessaire de précharger l’éprouvette
avant l’accroissement de la charge jusqu’à la charge
d’essai, par exemple en vue du rattrapage du jeu de
5 Éprouvettes
l’équipement d’essai, s’assurer que la précharge n’in-
flue pas sur les résultats d’essai. Ne pas procéder a
Pour l’essai de fluage, utiliser des éprouvettes ayant
la mise en précharge avant que la température et
une forme et des dimensions telles que prescrites
l’humidité de l’éprouvette (serrée entre les mâchoires
pour la détermination des propriétés en traction (voir
de l’appareillage d’essai) ne correspondent aux condi-
ISO 527-2).
tions d’essai. Mesurer la longueur de référence aprés
application de la précharge. Maintenir la précharge
pendant toute la durée de l’essai.
6 Mode opératoire
6.5.2 Mise en charge
6.1 Atmosphère de conditionnement et
d’essai
Charger l’éprouvette progressivement de manière que
la mise en pleine charge se situe entre 1 s et 5 s
Conditionner les éprouvettes conformément a la
après le début de l’application de la charge. Utiliser
Norme internationale relative au matériau soumis a
une vitesse de mise en charge identique pour chacun
l’essai. En l’absence de spécifications, choisir les
des essais appartenant a une série d’essais conduits
conditions les plus appropriées dans I’ISO 291, sauf
sur un matériau donné.
si les parties intéressées en ont décidé autrement.
Considérer la charge totale (précharge incluse)
NOTE 2 Le comportement au fluage est non seulement
comme étant la charge d’essai.
influencé par l’histoire thermique de l’éprouvette soumise
à l’essai, mais également par la température et (le cas
échéant) par l’humidité choisie pour le conditionnement.
6.6 Programme de mesurage de
Conduire l’essai dans la même atmosphère que celle
l’allongement
utilisée pour le conditionnement, sauf si les parties
intéressées en ont décidé autrement, par exemple
Noter l’instant où se produit la mise en pleine charge
pour des essais a haute ou basse température. S’as-
de l’éprouvette comme étant l’instant t = 0. Choisir
surer que la variation de la température durant l’essai
les instants auxquels sont effectués les mesurages
ne dépasse pas les limites de $- 2 “C.
individuellement en fonction de l’allure de la courbe à
moins que l’allongement ne soit enregistré automati-
quement et/ou en continu. II est préférable de réaliser
6.2 Mesurage des dimensions des
les mesurages aux instants suivants:
éprouvettes
1 min, 3 min, 6 min, 12 min et 30 min;
Mesurer les dimensions des éprouvettes condition-
nées conformément a I’ISO 527-l :1993, paragraphe
92 . . 1 h, 2 h, 5 h, 10 h, 20 h, 50 h, 100 h, 200 h,
1 000 etc.
500 h, h,
Si l’on est confronté ou si l’on pense être confronté
6.3 Fixation des éprouvettes
a des discontinuités lors du tracé de la courbe défor-
mation au fluageltemps, effectuer des relevés plus
Procéder a la fixation de l’éprouvette dans les mâ-
fréquents que cela n’est recommandé ci-dessus.
choires après l’avoir conditionnée et mesurée, et ré-
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 8994:1993(F)
6.7 Mesurage du temps
F est la force appliquée, en newtons;
Mesurer, a of: 0,l % ou + 2 s (la plus grande des deux
valeurs étant déterminante), la durée ecoulée a cha-
...

ISO
NORME
899-l
INTERNATIONALE
Première édition
1993-l 2-l 5
Détermination du
Plastiques -
comportement au fluage -
Partie 1:
Fluage en traction
Determination of creep behaviour -
Plastics -
Part 1: Tensile creep
Numéro de référence
ISO 899-l : 1993(F)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 899=1:1993(F)
Avant-propos
LT30 (Organisation internationale de normalisation) est une fedération
mondiale d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de
I’ISO). L’elaboration des Normes internationales est en général confiée aux
comités techniques de I’ISO. Chaque comité membre intéressé par une
étude a le droit de faire partie du comité technique créé a cet effet. Les
organisations internationales, gouvernementales et non gouvernemen-
tales, en liaison avec I’ISO participent également aux travaux. L’ISO colla-
bore étroitement avec la Commission électrotechnique internationale (CEI)
en ce qui concerne la normalisation électrotechnique.
Les projets de Normes internationales adoptes par les comités techniques
sont soumis aux comites membres pour vote. Leur publication comme
Normes internationales requiert l’approbation de 75 % au moins des co-
mites membres votants.
La Norme internationale ISO 899-l a été élaboree par le comité technique
lSO/rC 61, Plastiques, sous-comité SC 2, Propriétés mécaniques.
Conjointement avec I’ISO 899-2, elle annule et remplace les Normes
internationales ISO 899:1981 et ISO 6602:1985, dont les deux parties
constituent une révision technique.
L’&O 899 comprend les parties suivantes, présentées sous le titre général
P/as tiques - Détermination du comportement au fluage:
- Partie 1: Fluage en traction
- Partie 2: Fluage en flexion par mise en charge en trois points
Les annexes A et B de la présente partie de I’ISO 899 sont données uni-
quement a titre d’information.
0 ISO 1993

Droits de reproduction réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite

ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique,

y compris la photocopie et les microfilms, sans l’accord écrit de l’editeur.
Organisation internationale de normalisation
Case Postale 56 l CH-l 211 Genève 20 l Suisse
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
NORME INTERNATIONALE ISO 8994:1993(F)
du comportement au
Plastiques - Détermination l
fluage -
Partie 1:
Fluage en traction
2 Références normatives
1 Domaine d’application
Les normes suivantes contiennent des dispositions
qui, par suite de la référence qui en est faite, consti-
1.1 La présente partie de I’ISO 899 prescrit une
tuent des dispositions valables pour la présente partie
méthode pour la determination du fluage en traction
de I’ISO 899. Au moment de la publication, les édi-
des plastiques sous forme d’éprouvettes normalisees
tions indiquées étaient en vigueur. Toute norme est
dans des conditions spécifiées, telles qu’en matière
sujette à révision et les parties prenantes des accords
de traitement préalable, température et humidité.
fondés sur la présente partie de I’ISO 899 sont invi-
tées à rechercher la possibilité d’appliquer les editions
les plus récentes des normes indiquées ci-après. Les
1.2 La méthode peut être utilisée avec des plasti-
membres de la CEI et de I’ISO possèdent le registre
ques rigides et semi-rigides (voir ISO 472 pour les
des Normes internationales en vigueur a un moment
définitions), non renforces, charges et renforcés par
donné.
des fibres sous forme d’éprouvettes en forme
d’haltères moulées directement ou usinées a partir
ISO 291:1977, Plastiques - Atmosphères normales
de feuilles ou d’objets moulés.
de conditionnement et d’essai.
ISO 472: 1988, Plastiques - Vocabulaire.
1.3 La méthode peut permettre d’obtenir des don-
nées utiles pour la conception en ingénierie, la re-
ISO 527-l : 1993, Plastiques - Détermination des
cherche et le développement.
propriétés en traction - Partie 1: Principes
généraux.
1.4 Le fluage en traction peut dépendre étroitement
ISO 527-2: 1993, Plastiques - Détermination des
des différences existant en matiére de dimensions et
Partie 2: Conditions d’essai
proprié tés en traction -
préparation des éprouvettes ainsi qu’en ce qui
des plastiques pour moulage et extrusion.
concerne l’environnement d’essai. L’histoire thermi-
que de l’éprouvette peut également influencer pro-
fondement son comportement au fluage (voir
annexe A). En conséquence, lorsque des résultats
3 Définitions
comparatifs précis sont requis, ces facteurs doivent
être contrôlés avec soin.
Pour les besoins de la présente partie de I’ISO 899,
les définitions donnees dans I’ISO 472 et les défini-
tions suivantes s’appliquent.
1.5 Si les caractéristiques de fluage en traction doi-
vent être utilisées a des fins de conception en

ingénierie, il convient de soumettre les plastiques a 3.1 fluage: Accroissement de la déformation en

l’essai dans une large gamme de contraintes, durées fonction du temps lors de l’application d’une force

et environnements. constante.
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 899=1:1993(F)
3.8 limite de résistance au fluage: Contrainte ini-
3.2 contrainte initiale, 0: Force de traction par unité
tiale entraînant la rupture (0sJ ou une contrainte spé-
de surface de la section transversale initiale de la
cifiée (Q) a un instant t prescrit, a une température
longueur de référence.
et a une’humidité relative données.
Elle est donnée par l’équation
3.9 récupération au fluage: Diminution de la dé-
formation a un instant donné après déchargement
complet de l’éprouvette, exprimée en pourcentage de
où la déformation juste avant le retrait de la charge.
F est la force, en newtons;
4 Appareillage
A est l’aire, en millimetres carrés, de la section
transversale initiale de l’éprouvette.
4.1 Dispositif de serrage, capable de garantir que
la direction d’application de la charge a l’éprouvette
La contrainte est exprimée en mégapascals.
coïncide aussi étroitement que possible avec l’axe
longitudinal de l’éprouvette, ce qui permet, d’une part,
3.3 allongement, (A&: Accroissement de la lon-
de garantir que l’éprouvette est soumise à une
gueur de l’éprouvette entre les repères de référence,
contrainte simple et, d’autre part, de supposer que les
exprimé en millimétres, au temps t.
contraintes appliquées a la portion de l’éprouvette qui

II est donné par l’équation travaille sont uniformément réparties sur les sections

transversales perpendiculairement a la direction d’ap-
w, =Lt-L,
plication de la charge.
NOTE 1 II est recommandé d’utiliser des mâchoires per-
mettant de procéder au centrage et à la fixation définitive
Lt est la longueur de référence, en millimètres,
de l’éprouvette avant d’appliquer la charge. Les mâchoires
a un instant donné t durant l’essai;
à autoserrage permettant a l’éprouvette de se déplacer au
cours de l’accroissement de la charge ne conviennent pas
& est la longueur de référence initiale, en milli-
pour cet essai.
mètres, de l’éprouvette non soumise a la
contrainte après application de la précharge
4.2 Système de mise en charge, capable de ga-
mais avant application de la charge d’essai.
rantir que la charge est appliquée sans a-coups, sans
surcharge provisoire initiale, et qu’elle est maintenue
3.4 déformation au fluage en traction, Q: Variation
à la valeur souhaitée a & 1 %. Lors des essais de
de la longueur par unité de longueur initiale de la lon-
rupture au fluage, des dispositions doivent être prises
gueur de référence due a la contrainte a un instant
pour éviter de transmettre des chocs aux systèmes
donné au cours de l’essai de fluage. Elle est exprimée
de charge adjacents au moment où intervient la rup-
par un rapport sans dimension ou en pourcentage.
ture. Le mécanisme de mise en charge doit permettre
un chargement reproductible, rapide et sans à-coups.
Elle est donnée par l’équation
(fw
Et 4.3 Dispositif de mesurage de l’allongement,
comprenant un dispositif a contact ou sans contact
permettant de mesurer l’allongement de la longueur
de référence de l’éprouvette sous charge, sans influer
sur le comportement de l’éprouvette par le biais d’ef-
=px 100 (%)
fets mécaniques (par exemple déformations indési-
rables, entailles), physiques exemple
(par
échauffement de l’éprouvette) ou chimiques. Dans le
3.5 module de fluage en traction, E,: Rapport de
cas d’un mesurage sans contact (optique) de la
la contrainte initiale a la déformation au fluage, calculé
contrainte, l’axe longitudinal de l’éprouvette doit être
comme indiqué en 7.1.
perpendiculaire a l’axe optique du dispositif de mesu-
rage. La précision du dispositif de mesurage de I’al-
3.6 courbe contrainte/déformation isochrone:
longement doit être de + 0,Ol mm.
Diagramme cartésien de la contrainte de traction en
fonction de la déformation au fluage en traction, a un
Pour les essais de rupture au fluage, il est recom-
instant spécifique après application de la charge d’es-
mandé de mesurer l’allongement au moyen d’un sys-
sai.
tème optique sans contact fonctionnant selon le
principe des cathétomètres. Une indication automati-
que de la durée écoulée jusqu’à la rupture est hau-
3.7 dur68 ecoulee jusqu’a la rupture: Durée qui

s’écoule entre la mise en pleine charge de I’éprou- tement souhaitable. La longueur de référence doit

vette et la rupture. être marquée sur l’éprouvette, soit au moyen de bri-
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 899=1:1993(F)

des de fixation (en métal) comportant des repères de gler le dispositif de mesurage de l’allongement

référence gravés, soit par des repères de référence conformément aux prescriptions”

appliqués au moyen d’une peinture inerte et
thermostable.
6.4 Choix de la valeur de la contrainte
Les dispositifs de mesurage de la déformation a ré-
sistance électrique conviennent uniquement si la ma-
Choisir une valeur de contrainte appropriée à la pro-
tière soumise à l’essai est de nature telle qu’elle
duction de données afférentes aux exigences de
permet d’être équipée de ce type de dispositifs par
l’usage final du matériau soumis a l’essai, .et calculer,
collage et si la qualité de l’adhésion est constante
a l’aide de l’équation, donnée en 3.2, la charge d’essai
pendant la durée de l’essai.
a appliquer à l’éprouvette.
4.4 Dispositif de mesurage du temps, précis a
6.5 Mode opératoire de mise en charge
0,l %.
4.5 Micromètre, permettant d’obtenir un résultat de
6.5.1 Mise en précharge
mesure a 0,Ol mm près ou mieux, en vue du mesu-
rage de l’épaisseur et de la largeur de l’éprouvette.
Lorsqu’il est nécessaire de précharger l’éprouvette
avant l’accroissement de la charge jusqu’à la charge
d’essai, par exemple en vue du rattrapage du jeu de
5 Éprouvettes
l’équipement d’essai, s’assurer que la précharge n’in-
flue pas sur les résultats d’essai. Ne pas procéder a
Pour l’essai de fluage, utiliser des éprouvettes ayant
la mise en précharge avant que la température et
une forme et des dimensions telles que prescrites
l’humidité de l’éprouvette (serrée entre les mâchoires
pour la détermination des propriétés en traction (voir
de l’appareillage d’essai) ne correspondent aux condi-
ISO 527-2).
tions d’essai. Mesurer la longueur de référence aprés
application de la précharge. Maintenir la précharge
pendant toute la durée de l’essai.
6 Mode opératoire
6.5.2 Mise en charge
6.1 Atmosphère de conditionnement et
d’essai
Charger l’éprouvette progressivement de manière que
la mise en pleine charge se situe entre 1 s et 5 s
Conditionner les éprouvettes conformément a la
après le début de l’application de la charge. Utiliser
Norme internationale relative au matériau soumis a
une vitesse de mise en charge identique pour chacun
l’essai. En l’absence de spécifications, choisir les
des essais appartenant a une série d’essais conduits
conditions les plus appropriées dans I’ISO 291, sauf
sur un matériau donné.
si les parties intéressées en ont décidé autrement.
Considérer la charge totale (précharge incluse)
NOTE 2 Le comportement au fluage est non seulement
comme étant la charge d’essai.
influencé par l’histoire thermique de l’éprouvette soumise
à l’essai, mais également par la température et (le cas
échéant) par l’humidité choisie pour le conditionnement.
6.6 Programme de mesurage de
Conduire l’essai dans la même atmosphère que celle
l’allongement
utilisée pour le conditionnement, sauf si les parties
intéressées en ont décidé autrement, par exemple
Noter l’instant où se produit la mise en pleine charge
pour des essais a haute ou basse température. S’as-
de l’éprouvette comme étant l’instant t = 0. Choisir
surer que la variation de la température durant l’essai
les instants auxquels sont effectués les mesurages
ne dépasse pas les limites de $- 2 “C.
individuellement en fonction de l’allure de la courbe à
moins que l’allongement ne soit enregistré automati-
quement et/ou en continu. II est préférable de réaliser
6.2 Mesurage des dimensions des
les mesurages aux instants suivants:
éprouvettes
1 min, 3 min, 6 min, 12 min et 30 min;
Mesurer les dimensions des éprouvettes condition-
nées conformément a I’ISO 527-l :1993, paragraphe
92 . . 1 h, 2 h, 5 h, 10 h, 20 h, 50 h, 100 h, 200 h,
1 000 etc.
500 h, h,
Si l’on est confronté ou si l’on pense être confronté
6.3 Fixation des éprouvettes
a des discontinuités lors du tracé de la courbe défor-
mation au fluageltemps, effectuer des relevés plus
Procéder a la fixation de l’éprouvette dans les mâ-
fréquents que cela n’est recommandé ci-dessus.
choires après l’avoir conditionnée et mesurée, et ré-
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 8994:1993(F)
6.7 Mesurage du temps
F est la force appliquée, en newtons;
Mesurer, a of: 0,l % ou + 2 s (la plus grande des deux
valeurs étant déterminante), la durée ecoulée a cha-
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.