Nickel and nickel alloy forgings

Specifies ordering information, requirements for forgings heat treated by the manufacturer and forgings to be heat treated by the purchaser, sampling, test procedures, marking, purchaser or third party inspection, declaration of conformity. Annex A gives a list of ISO methods of analysis.

Pièces forgées en nickel et alliages de nickel

Izkovki iz niklja in nikljevih zlitin

General Information

Status
Replaced
Publication Date
24-Nov-1992
Withdrawal Date
24-Nov-1992
Current Stage
6060 - International Standard published
Completion Date
25-Nov-1992

RELATIONS

Effective Date
04-Nov-2015

Buy Standard

Standard
ISO 9725:1992 - Nickel and nickel alloy forgings
English language
11 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 9725:1996
English language
11 pages
sale 10% off
Preview
sale 10% off
Preview

e-Library read for
1 day
Standard
ISO 9725:1992 - Pieces forgées en nickel et alliages de nickel
French language
13 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 9725:1992 - Pieces forgées en nickel et alliages de nickel
French language
13 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

ISO
INTERNATIONAL
9725
STANDARD
First edition
19924 2-01
Nickel and nicke1 alloy forgings
Pieces forgees en nicke/ et alliages de nicke/
Reference number
ISO 9725: 1992(E)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 9725:1992(E)
Foreword
ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide
federation of national Standards bodies (ISO member bodies). The work
of preparing International Standards is normally carried out through ISO
technical committees. Esch member body interested in a subject for
which a technical committee has been established has the right to be
represented on that committee. International organizations, govern-
mental and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the
work. ISO collaborates closely with the International Electrotechnical
Commission (IEC) on all matters of electrotechnical standardization.
Draft International Standards adopted by the technical committees are
circulated to the member bodies for voting. Publication as an Inter-
national Standard requires approval by at least 75 % of the member
bodies casting a vote.
International Standard ISO 9725 was prepared by Technical Committee
ISO/TC 155, Nickel and nicke1 ailoys, Sub-Committee SC 2, Wrought and
cast nicke1 and nicke1 alloys.
Annex A forms an integral part of this International Standard.
0 ISO 1992

All rights reserved. No part of this publication may be reproduced or utilized in any form

or by any means, electronie or mechanical, including photocopying and microfilm, without

Permission in writing from the publisher.
International Organization for Standardization
Case Postale 56 l CH-121 1 Geneve 20 l Switzerland
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 9725:1992(E)
INTERNATIONAL STANDARD
Nickel and nicke1 alloy forgings
ISO/TR 7003:1990, Unified format for the designation
1 Scope
of metals.
This International Standard specifies requirements
ISO/TR 9721:1992, Nickel and nicke1 alloys - Rules
for nicke1 and nicke1 alloy forgings for general pur-
for material description based on Chemical symbols.
poses.
ISO 9722:1992, Nickel and nicke1 alloys - Composi-
NOTE 1 Bars used for the manufacture of forgings
tion and forms of wrought products.
should conform to the requirements for bars to be further
worked by the purchaser, specified in subclause 5.2 of
ISO 9723: 1992.
ISO 9723:1992, Nickel and nicke1 alloy bars.
ASTM E 112:1988, Standard methods for determining
2 Normative references
average grain size.
The following Standards contain provisions which,
through reference in this text, constitute provisions
3 Definitions
of this International Standard. At the time of publi-
cation, the editions indicated were valid. All stan-
For the purposes of this International Standard, the
dards are subject to revision, and Parties to
following definitions and those for nicke1 and nicke1
agreements based on this International Standard
alloys in ISO 6372-1 and for forgings in 6372-3 apply.
are encouraged to investigate the possibility of ap-
plying the most recent editions of the Standards in-
3.1 heat: The product of a furnace melt or a number
dicated below. Members of IEC and ISO maintain
of melts that are mixed Prior to casting.
registers of currently valid International Standards.

ISO/R 204:1961, Non-interrupted creep tesfing of 3.2 lot: Forgings of the Same Cross-sectional di-

steel at elevated temperatures. mensions, from the Same heat, heat treated together

or sequentially heat treated in a continuous furnace,

ISO/R 206:1961, Creep stress rupfure tesfing of steel but in no case for longer than 16 h of production. For

at elevated temperatures. forgings not identified by heat, the lot shall be either

one piece of the forging or 500 kg, whichever is
Iarger.
ISO 6372,1:1989, Nickel and nicke1 alloys - Terms
and definitions - Part 1: Materials.
4 Alloy identification
ISO 6372.3:1989, Nickel and nicke1 alloys - Terms
and definitions - Part 3: Wrought products and
castings. For the purposes of this International Standard, the
principles for alloy identification in ISO/TR 7003 and
ISO/TR 9721 apply.
ISO 6892:1984, Metallic materials - Tensile testing.
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 9725:1992(E)
be agreed between the purchaser and the supplier.
5 Ordering information
The percentage content of elements shown as “re-
mainder” shall be calculated by differente from
forg according to this Internatio nal
Orders for ings
100 %.
Standa ball i nclu de the followin g information.
rd s
6.1.2 Tensile properties
5.1 The number of this International Standard.
Forgings shall have the tensile properties specified
5.2 Quantity (mass or number of pieces).
in table 2.
table 1).
5.3 Alloy identification (see
6.1.3 Heat treatment
NOTE 2 For alloy identification, either the number or
Precipitation-hardenable alloy forgings shall be heat
the description may be used.
treated in accordance with table3 to the condition
as ordered.
5.4 Alloy temper (see table 2).
6.1.4 Grain size
5.5 Dimensions and tolerantes: marked on the
Sketch or drawing
Forgings of alloys NW8810 (FeNi32Cr21AITi-HC) and
NW8811 (FeNi32Cr21AITi-HT) shall have a grain size

5.6 Specify if purchaser will heat treat the product. ASTM No. 5 or coarser (average diameter 0,06 mm

or greater).
5.7 Optional requirements:
6.1.5 Creep or stress rupture properties
a) samples for product analysis (see 7.1.2);
Where applicable, forgings of precipitation-
hardenable alloys shall meet the creep or stress
b) type of test Sample (see 7.2);
rupture requirements of table 4.
c) determination of 1 % proof stress, (see 9.2.3);
6.1.6 Hardness
d) hardness as acceptance test (see 6.1.6);
If it is required that qualification and acceptance of
e) individual forging marking (see 10.2);
forgings be based on hardness instead of tensile
properties, the hardness values to be met and the

f) purchaser or third Party inspection (see method of hardness test to be used shall be speci-

clause 11); fied on the Order form or drawing.
g) declaration of conformity (see clause 12).
6.1.7 Dimensional tolerantes
Dimensio ns an d tolerantes shall be as specified on
6 Requirements
form or drawing.
the Order
6.1 Requirements for forgings heat treated by
6.1.8 Surface condition
the manufacturer
Forging s sha II be clea n and free from detrimental
Unless required in the hot-finished temper, forgings
surface impe rfections.
shall be supplied in the annealed, Solution treated
or Solution and precipitation treated temper.
NOTE 3 VVhere appropriate, the acceptance criteria
should be agreed between the purchaser and the supplier.
Unless otherwise specified, precipitation-hardenable
alloy forgings shall be supplied in the solution
6.2 Requirements for forgings to be heat
treated temper.
treated by the purchaser
6.1 .l Composition
6.2.1 Composition
the composition limits
Heat analy sis shall
Heat analysis shall meet the composition limits
spec ified in table 1.
specified in table 1.
The composition limits do not preclude the possible

presence of other elements that are not specified. If The composition limits do not preclude the possible

presence of other elements that are not specified. If
the purchaser’s requirements necessitate limits for
the purchaser’s requirements necessitate Iimits for
any other element that is not specified, these shall
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 9725:1992(E)
7.2.2 Integral test samples shall be provided by
any other element that is not specified, these shall
extensions or prolongations on one or both ends of
be agreed between the purchaser and the supplier.
the forgings; they shall not be separated from the
The percentage content of elements shown as “re-
forgings until all heat treatment has been com-
mainder” shall be calculated by differente from
pleted.
100 Oh.
If the forgings are to be supplied in other than the
6.2.2 Temper
fully heat-treated condition, the test samples shall
be separated from the forgings only if required by
Unless otherwise specified, forgings to be heat
the purchaser.
treated by the purchaser shall be supplied in the
hot-worked temper.
7.2.3 Test samples machined from the body of the
forgings shall be taken in the final heat-treated con-
6.2.3 Precipitation-hardenable alloys
dition.
of precipitation-hardenable alloy
The supplier
7.3 Heat treatment of test samples
forgings shall demonstrate the capability of meeting
the requirements specified in table 2 and/or table 4,
7.3.1 Forgings supplied in hot-worked temper
by testing samples heat treated in accordance with
table 3.
If appropriate, test samples selected in accordance
with 7.2 shall be annealed or Solution and precipi-
6.2.4 Dimensional tolerantes
tation treated in accordance with table 3 Prior to
testing.
Dime nsional toleran ces shall CO nform to the re-
quire ments s pecified on the Order form 0 rd rawi
Kl.
7.3.2 Forgings supplied in beat-treated temper
6.2.5 Surface condition
Test samples selected in accordance with 7.2 shall
be heat treated with the forging they represent.
Forgings shall be clean and free from detrimental
surface imperfections.
8 Number of tests
appropriate, the acceptance criteri a
NOTE 4 Where
8.1 Chemical analysis, one test per heat.
should be agreed between the purch aser and the supplier.
82 . Forgings heat treated by the manufacturer
7 Sampling
Tensile strength and creep of stress rupture and
grain size shall be tested at a frequency of one test
7.1 Chemical analysis
per lot.
7.1.1 Representative heat analysis samples shall
83 . Forgings to be heat treated by the purchaser
be taken during pouring or subsequent processing.
Capability tests for tensile strength, creep or stress

Product analysis samples shall be taken from rupture shall be tested at a frequency of one test per

7.1.2
lot.
the finished product.
9 Test procedures
Tensile, creep or stress rupture test
7.2
Test specimens shall be taken either as separate 9.1 Chemical analysis
test samples (see 7.2.1), as integral test samples
(see 7.2.2) or as test samples machined from the
9.1.1 The method of Chemical analysis shall De at
body of the forgings.
the Option of the supplier, however, in cases of dis-
pute the method specified in the relevant Inter-
Unless otherwise specified, the sampling procedure
national Standard shall be used.
and the location of samples representing the lot
shall be at the Option of the supplier.
If no International Standard exists, an analytical
method that tan be calibrated to a reference stan-
dard agreed upon by the purchaser and the supplier
7.2.1 Separate test samples shall be prepared from
shall be used.
the Same heat from which the forgings are made
and forged to obtain samples. Separate test sam-
9.1.2 For a Iist of ISO analytical Standards, see an-
ples shall be identifiable to the forgings they repre-
nex A.
sent.
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 9725:1992(E)
9.6 Retests
9.2 Tensile testing
If any one of the test pieces first selected fails to
9.2.1 Tensile testing shall be carried out in ac-
pass the specified tests, two further samples from
cordante with ISO 6892.
the Same lot shall be selected for testing, one of
which shall be from the original forging tested, un-
9.2.2 The largest possible round specimen, not ex-
less that forging has been withdrawn by the sup-
ceeding 15 mm in diameter on the gauge length,
plier. If the test pieces from both these additional
shall be used. (See annexes C and D of ISO 6892).
samples pass, the lot represented by the test sam-
ples shall be deemed to comply with the require-
9.2.3 The offset method shall be used for the de-
ments of this International Standard. If the test
termination of proof stress. An offset of 0,2 % (R,, *)
pieces from either of these additional samples fail,
shall be Standard. However, a 1 % proof stress
the lot represented by these samples shall be
(R,, J shall be determined and reported for infor-
deemed not to comply with the requirements of this
mation when requested by the purchaser.
International Standard.
9.3 Creep and stress rupture testing
10 Marking
9.3.1 Creep tests shall be carried out in accord-
ante with ISO/R 204, except that only the final total
10.1 Esch shipping Container shall be marked with
plastic strain need be reported.
the number of this International Standard, the alloy
identification (either the number or the description),
9.3.2 Stress rupture tests shall be carried out in
heat-treated condition, drawing number, the gross,
accordance with ISO/R 206.
tare and net weight, the consigner and consignee
address, contract or Order number, and any other
information requested in the contract or Order.
9.4 Grain size determination
A Sample in the final heat-treated condition shall be
IO.2 If agreed between the purchaser and supplier,
examined in accordance with ASTM E 112, on a
the supplier shall mark each forging with the num-
section transverse to the greatest metal flow.
ber of this International Standard, the alloy identifi-
cation (either the designation or the UNS-Number),
the heat number and the manufacturer’s name. The
9.5 Rounding-off
method of marking will be at the Option of the sup-
plier, unless otherwise agreed. Marking shall not
For the purpose of determining compliance with the
result in harmful contamination.
specified limits of the properties listed below, an
observed value or calculated value shall be rounded
as follows.
11 Purchaser or third Party inspection
When the figure immediately after the last figure
On-site inspection of forgings by the purchaser or
to be retained is lower than 5, the last figure to
third Parties shall be in accordance with agreements
be retained remains unchanged.
made between the purchaser and the supplier as
part of the purchase contract.
When the figure immediately after the last figure
to be retained is 5 or greater, the last figure to
be retained is increased by one.
12 Declaration of conformity
Nearest unit to the last
Composition, creep,
When requested by the purchaser in the contract or
stress rupture, grain right-hand place of fig-
Order, the supplier shall certify that the forgings
size, hardness and di- ures of the specified
were manufactured and tested in accordance with
mensions limit
this International Standard. The declaration of
...

SLOVENSKI STANDARD
SIST ISO 9725:1996
01-avgust-1996
Izkovki iz niklja in nikljevih zlitin
Nickel and nickel alloy forgings
Pièces forgées en nickel et alliages de nickel
Ta slovenski standard je istoveten z: ISO 9725:1992
ICS:
77.150.40 Nikljevi in kromovi izdelki Nickel and chromium
products
SIST ISO 9725:1996 en

2003-01.Slovenski inštitut za standardizacijo. Razmnoževanje celote ali delov tega standarda ni dovoljeno.

---------------------- Page: 1 ----------------------
SIST ISO 9725:1996
---------------------- Page: 2 ----------------------
SIST ISO 9725:1996
ISO
INTERNATIONAL
9725
STANDARD
First edition
19924 2-01
Nickel and nicke1 alloy forgings
Pieces forgees en nicke/ et alliages de nicke/
Reference number
ISO 9725: 1992(E)
---------------------- Page: 3 ----------------------
SIST ISO 9725:1996
ISO 9725:1992(E)
Foreword
ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide
federation of national Standards bodies (ISO member bodies). The work
of preparing International Standards is normally carried out through ISO
technical committees. Esch member body interested in a subject for
which a technical committee has been established has the right to be
represented on that committee. International organizations, govern-
mental and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the
work. ISO collaborates closely with the International Electrotechnical
Commission (IEC) on all matters of electrotechnical standardization.
Draft International Standards adopted by the technical committees are
circulated to the member bodies for voting. Publication as an Inter-
national Standard requires approval by at least 75 % of the member
bodies casting a vote.
International Standard ISO 9725 was prepared by Technical Committee
ISO/TC 155, Nickel and nicke1 ailoys, Sub-Committee SC 2, Wrought and
cast nicke1 and nicke1 alloys.
Annex A forms an integral part of this International Standard.
0 ISO 1992

All rights reserved. No part of this publication may be reproduced or utilized in any form

or by any means, electronie or mechanical, including photocopying and microfilm, without

Permission in writing from the publisher.
International Organization for Standardization
Case Postale 56 l CH-121 1 Geneve 20 l Switzerland
Printed in Switzerland
---------------------- Page: 4 ----------------------
SIST ISO 9725:1996
ISO 9725:1992(E)
INTERNATIONAL STANDARD
Nickel and nicke1 alloy forgings
ISO/TR 7003:1990, Unified format for the designation
1 Scope
of metals.
This International Standard specifies requirements
ISO/TR 9721:1992, Nickel and nicke1 alloys - Rules
for nicke1 and nicke1 alloy forgings for general pur-
for material description based on Chemical symbols.
poses.
ISO 9722:1992, Nickel and nicke1 alloys - Composi-
NOTE 1 Bars used for the manufacture of forgings
tion and forms of wrought products.
should conform to the requirements for bars to be further
worked by the purchaser, specified in subclause 5.2 of
ISO 9723: 1992.
ISO 9723:1992, Nickel and nicke1 alloy bars.
ASTM E 112:1988, Standard methods for determining
2 Normative references
average grain size.
The following Standards contain provisions which,
through reference in this text, constitute provisions
3 Definitions
of this International Standard. At the time of publi-
cation, the editions indicated were valid. All stan-
For the purposes of this International Standard, the
dards are subject to revision, and Parties to
following definitions and those for nicke1 and nicke1
agreements based on this International Standard
alloys in ISO 6372-1 and for forgings in 6372-3 apply.
are encouraged to investigate the possibility of ap-
plying the most recent editions of the Standards in-
3.1 heat: The product of a furnace melt or a number
dicated below. Members of IEC and ISO maintain
of melts that are mixed Prior to casting.
registers of currently valid International Standards.

ISO/R 204:1961, Non-interrupted creep tesfing of 3.2 lot: Forgings of the Same Cross-sectional di-

steel at elevated temperatures. mensions, from the Same heat, heat treated together

or sequentially heat treated in a continuous furnace,

ISO/R 206:1961, Creep stress rupfure tesfing of steel but in no case for longer than 16 h of production. For

at elevated temperatures. forgings not identified by heat, the lot shall be either

one piece of the forging or 500 kg, whichever is
Iarger.
ISO 6372,1:1989, Nickel and nicke1 alloys - Terms
and definitions - Part 1: Materials.
4 Alloy identification
ISO 6372.3:1989, Nickel and nicke1 alloys - Terms
and definitions - Part 3: Wrought products and
castings. For the purposes of this International Standard, the
principles for alloy identification in ISO/TR 7003 and
ISO/TR 9721 apply.
ISO 6892:1984, Metallic materials - Tensile testing.
---------------------- Page: 5 ----------------------
SIST ISO 9725:1996
ISO 9725:1992(E)
be agreed between the purchaser and the supplier.
5 Ordering information
The percentage content of elements shown as “re-
mainder” shall be calculated by differente from
forg according to this Internatio nal
Orders for ings
100 %.
Standa ball i nclu de the followin g information.
rd s
6.1.2 Tensile properties
5.1 The number of this International Standard.
Forgings shall have the tensile properties specified
5.2 Quantity (mass or number of pieces).
in table 2.
table 1).
5.3 Alloy identification (see
6.1.3 Heat treatment
NOTE 2 For alloy identification, either the number or
Precipitation-hardenable alloy forgings shall be heat
the description may be used.
treated in accordance with table3 to the condition
as ordered.
5.4 Alloy temper (see table 2).
6.1.4 Grain size
5.5 Dimensions and tolerantes: marked on the
Sketch or drawing
Forgings of alloys NW8810 (FeNi32Cr21AITi-HC) and
NW8811 (FeNi32Cr21AITi-HT) shall have a grain size

5.6 Specify if purchaser will heat treat the product. ASTM No. 5 or coarser (average diameter 0,06 mm

or greater).
5.7 Optional requirements:
6.1.5 Creep or stress rupture properties
a) samples for product analysis (see 7.1.2);
Where applicable, forgings of precipitation-
hardenable alloys shall meet the creep or stress
b) type of test Sample (see 7.2);
rupture requirements of table 4.
c) determination of 1 % proof stress, (see 9.2.3);
6.1.6 Hardness
d) hardness as acceptance test (see 6.1.6);
If it is required that qualification and acceptance of
e) individual forging marking (see 10.2);
forgings be based on hardness instead of tensile
properties, the hardness values to be met and the

f) purchaser or third Party inspection (see method of hardness test to be used shall be speci-

clause 11); fied on the Order form or drawing.
g) declaration of conformity (see clause 12).
6.1.7 Dimensional tolerantes
Dimensio ns an d tolerantes shall be as specified on
6 Requirements
form or drawing.
the Order
6.1 Requirements for forgings heat treated by
6.1.8 Surface condition
the manufacturer
Forging s sha II be clea n and free from detrimental
Unless required in the hot-finished temper, forgings
surface impe rfections.
shall be supplied in the annealed, Solution treated
or Solution and precipitation treated temper.
NOTE 3 VVhere appropriate, the acceptance criteria
should be agreed between the purchaser and the supplier.
Unless otherwise specified, precipitation-hardenable
alloy forgings shall be supplied in the solution
6.2 Requirements for forgings to be heat
treated temper.
treated by the purchaser
6.1 .l Composition
6.2.1 Composition
the composition limits
Heat analy sis shall
Heat analysis shall meet the composition limits
spec ified in table 1.
specified in table 1.
The composition limits do not preclude the possible

presence of other elements that are not specified. If The composition limits do not preclude the possible

presence of other elements that are not specified. If
the purchaser’s requirements necessitate limits for
the purchaser’s requirements necessitate Iimits for
any other element that is not specified, these shall
---------------------- Page: 6 ----------------------
SIST ISO 9725:1996
ISO 9725:1992(E)
7.2.2 Integral test samples shall be provided by
any other element that is not specified, these shall
extensions or prolongations on one or both ends of
be agreed between the purchaser and the supplier.
the forgings; they shall not be separated from the
The percentage content of elements shown as “re-
forgings until all heat treatment has been com-
mainder” shall be calculated by differente from
pleted.
100 Oh.
If the forgings are to be supplied in other than the
6.2.2 Temper
fully heat-treated condition, the test samples shall
be separated from the forgings only if required by
Unless otherwise specified, forgings to be heat
the purchaser.
treated by the purchaser shall be supplied in the
hot-worked temper.
7.2.3 Test samples machined from the body of the
forgings shall be taken in the final heat-treated con-
6.2.3 Precipitation-hardenable alloys
dition.
of precipitation-hardenable alloy
The supplier
7.3 Heat treatment of test samples
forgings shall demonstrate the capability of meeting
the requirements specified in table 2 and/or table 4,
7.3.1 Forgings supplied in hot-worked temper
by testing samples heat treated in accordance with
table 3.
If appropriate, test samples selected in accordance
with 7.2 shall be annealed or Solution and precipi-
6.2.4 Dimensional tolerantes
tation treated in accordance with table 3 Prior to
testing.
Dime nsional toleran ces shall CO nform to the re-
quire ments s pecified on the Order form 0 rd rawi
Kl.
7.3.2 Forgings supplied in beat-treated temper
6.2.5 Surface condition
Test samples selected in accordance with 7.2 shall
be heat treated with the forging they represent.
Forgings shall be clean and free from detrimental
surface imperfections.
8 Number of tests
appropriate, the acceptance criteri a
NOTE 4 Where
8.1 Chemical analysis, one test per heat.
should be agreed between the purch aser and the supplier.
82 . Forgings heat treated by the manufacturer
7 Sampling
Tensile strength and creep of stress rupture and
grain size shall be tested at a frequency of one test
7.1 Chemical analysis
per lot.
7.1.1 Representative heat analysis samples shall
83 . Forgings to be heat treated by the purchaser
be taken during pouring or subsequent processing.
Capability tests for tensile strength, creep or stress

Product analysis samples shall be taken from rupture shall be tested at a frequency of one test per

7.1.2
lot.
the finished product.
9 Test procedures
Tensile, creep or stress rupture test
7.2
Test specimens shall be taken either as separate 9.1 Chemical analysis
test samples (see 7.2.1), as integral test samples
(see 7.2.2) or as test samples machined from the
9.1.1
...

NORME
INTERNATIONALE 9725
Première édition
1992-l 2-o 1
Pièces forgées en nickel et alliages de nickel
Nickel and nickel alloys forgings
Numéro de référence
ISO 9725: 1992(F)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 9725:1992(F)
Avant-propos
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération
mondiale d’organismes nationaux de normalisation (comités membres
de I’ISO). L’élaboration des Normes internationales est en général
confiée aux comités techniques de I’ISO. Chaque comité membre inté-
ressé par une étude a le droit de faire partie du comité technique créé
à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non
gouvernementales, en liaison avec I’ISO participent également aux tra-
vaux. L’ISO collabore étroitement avec la Commission électrotechnique
internationale (CEI) en ce qui concerne la normalisation électrotech-
nique.
Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techni-
ques sont soumis aux comités membres pour vote. Leur publication
comme Normes internationales requiert l’approbation de 75 % au moins
des comités membres votants.
La Norme internationale ISO 9725 a été élaborée par le comité techni-
que ISO/TC 155, Nickel et alliages de nickel, sous-comité SC 2, Nickel
et alliages de nickel corroyés et moulés.
L’annexe A fait partie intégrante de la présente Norme internationale.
0 ISO 1992

Droits de reproduction réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être repro-

duite ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou

mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l’accord écrit de l’éditeur.

Organisation internationale de normalisation
Case Postale 56. CH-1211 Genève 20 l Suisse
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
~~~--~_
NORME INTERNATIONALE ISO 9725:1992(F)
Pièces forgées en nickel et alliages de nickel
ISO/TR 7003:1990, Format unifié pour la désignation
1 Domaine d’application
des métaux.
La présente Norme internationale prescrit les ca-
ISO/TR 9721:1992, Nickel et alliages de nickel - Rè-
ractéristiques des pièces forgées en nickel et al-
gles pour la description de matériaux basée sur les
liages de nickel pour usage général.
symboles chimiques.
NOTE 1 Les barres utilisées pour la fabrication des
ISO 9722:1992, Nickel et alliages de nickel - Com-
pièces forgées doivent se conformer aux exigences des

barres utilisées par le client et spécifiées en 5.2 de position chimique et formes des produits corroyés.

I’ISO 9723:-.
ISO 9723:1992, Barres en nickel et alliages de
nickel.
2 Références normatives
ASTM E 112:1988, Standard methods for determining
average grain size (Méthodes normalisées de dé-
Les normes suivantes contiennent des dispositions
termination de la grosseur de grain moyenne).
qui, par suite de la référence qui en est faite,
constituent des dispositions valables pour la pré-
3 Définitions
sente Norme internationale. Au moment de la pu-
blication, les éditions indiquées étaient en vigueur.
Pour les besoins de la présente Norme internatio-
Toute norme est sujette à révision et les parties
nale, les définitions suivantes et celles données
prenantes des accords fondés sur la présente
dans I’ISO 6372-l pour le nickel et les alliages de
Norme internationale sont invitées à rechercher la
nickel, ainsi que celles de I’ISO 6372-3 pour les piè-
possibilité d’appliquer les éditions les plus récentes
ces forgées s’appliquent.
des normes indiquées ci-après. Les membres de la
CEI et de I’ISO possèdent le registre des Normes
3.1 coulée: Produit d’une fusion au four ou de plu-
internationales en vigueur à un moment donné.
sieurs fusions mélangées ensemble avant moulage.
ISOIR 204:1961, Essai non interrompu de fluage de
3.2 lot: Pièces forgées de mêmes dimensions de
l’acier à température élevée.
section transversale issues d’une même coulée,
ayant subi un traitement thermique simultané ou
ISO/R 206:1961, Essai de rupture par fluage de l’acier
successif dans un four continu, produites sur une
à température élevée.
durée ne dépassant en aucun cas 16 h. Pour les
pièces forgées non identifiées ainsi, le lot est soit la
ISO 6372-l :19&9, Nickel et alliages de nickel - Ter-
pièce, soit 500 kg, selon le plus gros.
mes et définitions - Partie 1: Matériaux.
ISO 6372-3:1989, Nickel et alliages de nickel - Ter-
4 Identification des alliages
mes et définitions - Partie 3: Produits corroyés et
produits moulés. Pour les besoins de la présente Norme internatio-
nale, les principes d’identification des alliages don-
nés dans I’ISO/TR 7003 et I’ISO/TR 9721
ISO 6892:1984, Matériaux métalliques - Essai de
s’appliquent.
traction.
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 9725:1992(F)
6.1 .l Composition
5 Informations fournies à la commande
L’analyse de coulée doit respecter les limites de
Les commandes de pièces forgées conformes à la
composition s pécifiées au tableau 1.
présente Norme internationale doivent comporter
les informations suivantes.
Les limites de composition ne préjugent pas de la
présence éventuelle d’autres éléments non spéci-
fiés. Si les exigences de l’acheteur nécessitent des
51 . Numéro de la présente Norme internationale.
teneurs limites pour d’autres éléments non spéci-
fiés, ces teneurs doivent faire l’objet d’un accord
52 . Quantité (masse ou nombre de pièces).
entre l’acheteur et le fournisseur. Le pourcentage
de la teneur des éléments indiqués par l’expression
( 5.3 Identification des alliages (voir tableau 1).
rence par rapport à 100 %.
NOTE 2 Pour l’identification des alliages, le numéro ou
la description peut être utilisé.
6.1.2 Propriétés de traction

5.4 État de l’alliage (voir tableau 2). Les pièces forgées doivent présenter en traction les

propriétés spécifiées au tableau 2.
5.5 Dimensions et tolérances: marquées sur le
6.1.3 Traitement thermique
schéma ou le dessin.
Les alliages aptes au durcissement structural doi-
5.6 Préciser si l’acheteur effectuera un forgeage
vent être traités thermiquement de la manière indi-
du produit.
quée au tableau 3, et tel que stipulé dans la
commande.
5.7 Caractéristiques facultatives:
6.1.4 Grosseur de grain
échantillons pour analyse sur produit (voir
7.1.2); d’alliage NW8810
Les pièces forgées
(FeNi32Cr21AiTkHC) et NW8811 (FeNi32Cr21AlTi-HT)
b) type de l’échantillon d’essai (voir 7.2);
doivent avoir une grosseur de grain moyenne ASTM
No 5 ou plus (diamètre moyen 0,06 mm et plus).
c) détermination de la limite conventionnelle
d’élasticité à 1 % (voir 9.2.3);
6.1.5 Résistance à la rupture par fluage ou sous
contrainte
d) essai de réception pour la dureté (voir 6.1.6);
Les pièces forgées en alliages aptes au durcis-
e) marquage individuel des pièces forgées (voir
sement structural doivent présenter les propriétés
10.2);
de résistance à la rupture par fluage ou sous
contrainte spécifiées au tableau 4.
contrô Ile pa r l’acheteur ou par une tierce per-
sonne (voir a rticle 11);
6.1.6 Dureté
g) certificat (voir article 12).
Si la qualification et la réception des pièces se fon-
dent sur la dureté plutôt que sur la résistance à la
traction, les valeurs de dureté et les méthodes
6 Caractéristiques exigées
d’essai correspondantes doivent être spécifiées sur
la commande ou le dessin.
6.1 Caractéristiques exigées pour les pièces
forgées traitées thermiquement par le
6.1.7 Tolérances dimensionnelles
fournisseur
Les dimensions et les tolérances doivent corres-
Sauf spécification spéciale d’une finition à chaud,
pondre aux indications spécifiées sur la commande
les pièces forgées doivent être livrées à l’état recuit
ou le dessin.
ou traité pour mise en solution ou pour mise en so-
lution et durcissement par précipitation.
6.1.8 État de surface
Sauf spécification contraire, les pièces forgées en
Le s pièces forgées doivent être res et exemptes
alliages pour durcissement structural doivent être
ProP
iels préjudic iable S.
livrées à l’état traité pour mise en solution. de défauts superfic
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 9725:1992(F)
NOTE 3 Si besoin est, les critères d’acceptation doivent
7.2 Essais de traction et de résistance à la
faire l’objet d’un accord entre l’acheteur et le fournisseur.
rupture par fluage ou sous contrainte
6.2 Caractéristiques exigées pour les pièces
Les échantillons d’essai doivent être, soit des

forgées soumises à un traitement thermique échantillons isolés (voir 7.2.1), soit des échantillons

attenants aux pièces (voir 7.2.2), soit des échan-
par le client
tillons usinés dans le corps des pièces forgées.
6.2.1 Composition
Le mode d’échantillonnage et l’emplacement des
échantillons représentant le lot seront, sauf spéci-
L’analys e de cou lee doit respecter les limites de
fication contraire, laissés à l’appréciation du four-
composi tion spéci fiée
s au tableau 1.
nisseur.
Les limites de composition ne préjugent pas de la
présence éventuelle d’autres éléments non spéci-
7.2.1 Les échantillons isolés doivent être prélevés
fiés. Si les exigences de l’acheteur nécessitent des
sur les pièces brutes sur lesquelles sont faites les
teneurs limites pour d’autres éléments non spéci-
pièces; elles sont ensuite forgées afin d’obtenir des
fiés, ces teneurs doivent faire l’objet d’un accord
échantillons. Ces échantillons isolés doivent pouvoir
entre l’acheteur et le fournisseur. Le pourcentage
être rapprochés par leur identification des pièces
de la teneur des éléments indiqués par l’expression
forgées qu’ils représentent.
<(le reste,> doit être normalement calculé, par diffé-
rence par rapport à 100 %.
7.2.2 Les échantillons attenants aux pièces sont
des appendices ou prolongements des pièces for-
6.2.2 État de traitement
gées se trouvant à l’une de leurs extrémités ou aux
deux. Ils ne doivent pas être séparés de la pièce
Sauf spécification contraire, les pièces forgées trai-
forgée avant la fin de tous les traitements thermi-
tées par l’acheteur doivent être livrées à l’état de
ques.
corroyage à chaud.
Si les pièces forgées doivent être fournies dans un
6.2.3 Alliages à durcissement structural
état autre que l’état de traitement thermique com-
plet, les échantillons ne doivent être séparés des
Le fournisseur doit démontrer que les pièces for-
pièces que si l’acheteur le demande.
gées en alliages à durcissement structural présen-
tent les propriétés spécifiées au tableau 2 et/ou au
7.2.3 Les échantillons usinés dans le corps des
tableau 4 pour les échantillons d’essais traités ther-
pièces forgées doivent être prélevés à l’état de
miquement conformément au tableau 4.
traitement thermique final.
6.2.4 Tolérances dimensionnelles
7.3 Traitement thermique des échantillons
Les tolérances dimensionnelles doivent être confor-
mes aux spécifications données sur la commande
7.3.1 Pièces forgées fournies à l’état de corroyage
ou le dessin.
à chaud
6.2.5 État de surface
Les échantillons prélevés de la manière indiquée
en 7.2 doivent, en cas de besoin, être recuits ou
Les pièces forgées doivent être propres et exemptes
traités pour mise en solution et durcissement par
de défauts superficiels préjudiciables.
précipitation conformément aux indications du ta-
bleau 3 avant d’être essayés.
itères d’acceptation doivent
NOTE 4 Si besoin est, les cr
faire l’objet d’un accord entre l’acheteur et le fournisseur.
7.3.2 Pièces forgées à l’état de traitement
thermique
7 Échantillonnage
Les échantillons prélevés de la manière indiquée
7.1 Analyse chimique
en 7.2 doivent être traités thermiquement en même
temps que la pièce qu’ils représentent.
7.M Des échantillons représentatifs de l’analyse
de coulée doivent être prélevés pendant la coulée
ou durant les opérations de traitement subsidiaire.
8 Nombre d’essais
7.1.2 Des échantillons d’analyse sur produit doi-
. Analyse chimique, un essai par coulée.
vent être prélevés sur le produit fini. 81
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 9725:1992(F)
8.2 Pièces traitées par le 9.3.2 L’essai de rupture sous contrainte doit être
thermiquement
fournisseur réalisé conformément à I’ISO/R 206.
La résistance à la traction, la résistance au fluage
9.4 Détermination de la grosseur de grain
ou à la rupture sous contraite et la grosseur de
grain, doivent être vérifiées à raison d’un essai par
Un échantillon à l’état de traitement thermique final
lot.
doit être examiné conformément à la norme
ASTM E 112 sur une section perpendiculaire au
8.3 Pièces forgées traitées thermiquement par le
sens principal d’écoulement du métal.
client
La résistance à la traction et au fluage ou à la rup- 9.5 Arrondissage
ture sous contrainte des alliages aptes au

traitement thermique doit être vérifiée à raison d’un Pour déterminer si le produit est conforme aux limi-

essai par lot. tes spécifiées pour les propriétés mentionnées ci-
dessous, il convient d’arrondir la valeur observée
ou calculée de la manière suivante.
9 Modes opératoires
Lorsque le chiffre figurant immédiatement après
la derniére décimale retenue est inférieur à 5, la
9.1 Analyse chimique dernière décimale demeure inchangée.
Lorsque ce chiffre est égal ou supérieur à 5, la
9.1.1 La méthode d’analyse chimique est laissée
dernière décimale est augmentée d’une unité.
au choix du fournisseur mais, en cas de litige, la
méthode décrite dans la Norme internationale ap-
Composition, fluage, Unité la plus voisine de
propriée doit être utilisée.
rupture sous contrainte, la dernière décimale
Lorsqu’il n’existe pas de Norme internationale, une
grosseur de grain, du- de la limite spécifiée
méthode d’analyse qui peut être étalonnée avec un
reté et dimensions
étalon de référence ayant fait l’objet d’un accord
10 N/mm * les plus
Résistance à la traction
entre l’acheteur et le fournisseur doit être utilisée.
proches
(R m >
Limite d’élasticité 5 N/mm 2 les plus pro-
9.1.2 Pour les méthodes d’analyse ISO, voir la liste
ches
(R,,, 2)
donnée en annexe A.
Allongement (A) 1 y0 le plus proche
9.2 Essai de traction
9.6 Contre-essais
9.2.1 L’essai de traction doit être réalisé confor-
mément à I’ISO 6892. Si l’une quelconque des éprouvettes prélevées en
premier lieu ne passe pas les essais spécifiés, deux
autres échantillons du même lot doivent être préle-
9.2.2 Les pièces forgées doivent, si possible, être
vés pour les essais, dont l’un doit provenir de la
essayées sous la forme d’une éprouvette ronde de
pièce forgée initialement essayée, à moins que
la plus grande section possible, mais ne dépassant
cette pièce forgée n’ait été retirée par le fournis-
pas 15 mm de diamètre sur la longueur entre repè-
seur. Si les éprouvettes préparées sur ces deux
res (voir les annexes C et D de I’ISO 6892).
échantillons donnent des résultats satisfaisants, le
lot qu’ils représentent sera considéré comme
9.2.3 La méthode de l’allongement non proportion-
conforme à la présente Norme internationale. Si les
nel doit être utilisée pour déterminer la limite
éprouvettes prélevées sur l’un de ces échantillons
conventionnelle d’élasticité à 0,2 % d’allongement
supplémentaires ne donnent pas des résultats sa-
non proportionnel (RP,&. La limite d’élasticité pour
tisfaisants, le lot qu’ils représentent sera considéré
un allongement non proportionnel de 1 % (R,, *)
comme non conforme aux exigences de la présente
peut toutefois être déterminée et consignée au
Norme internationale.
procès-verbal, pour information, si le client le de-
mande.
10 Marquage
9.3 Essais de fluage et de rupture sous
contrainte
10.1 Chaque conteneur d’expédition doit être
marqué du numéro de la présente Norme interna-

9.3.1 L’essai de fluage doit être réalisé conformé- tionale, de l’identification de l’alliage (soit le nu-

méro, soit la description), de l’état de traitement
ment à I’ISO/R 204, en n’indiquant que la défor-
mation plastique totale finale. thermique, du numéro du plan, de la masse brute,
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 9725:1992(F)
nette e
...

NORME
INTERNATIONALE 9725
Première édition
1992-l 2-o 1
Pièces forgées en nickel et alliages de nickel
Nickel and nickel alloys forgings
Numéro de référence
ISO 9725: 1992(F)
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 9725:1992(F)
Avant-propos
L’ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération
mondiale d’organismes nationaux de normalisation (comités membres
de I’ISO). L’élaboration des Normes internationales est en général
confiée aux comités techniques de I’ISO. Chaque comité membre inté-
ressé par une étude a le droit de faire partie du comité technique créé
à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non
gouvernementales, en liaison avec I’ISO participent également aux tra-
vaux. L’ISO collabore étroitement avec la Commission électrotechnique
internationale (CEI) en ce qui concerne la normalisation électrotech-
nique.
Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techni-
ques sont soumis aux comités membres pour vote. Leur publication
comme Normes internationales requiert l’approbation de 75 % au moins
des comités membres votants.
La Norme internationale ISO 9725 a été élaborée par le comité techni-
que ISO/TC 155, Nickel et alliages de nickel, sous-comité SC 2, Nickel
et alliages de nickel corroyés et moulés.
L’annexe A fait partie intégrante de la présente Norme internationale.
0 ISO 1992

Droits de reproduction réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être repro-

duite ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou

mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l’accord écrit de l’éditeur.

Organisation internationale de normalisation
Case Postale 56. CH-1211 Genève 20 l Suisse
Imprimé en Suisse
---------------------- Page: 2 ----------------------
~~~--~_
NORME INTERNATIONALE ISO 9725:1992(F)
Pièces forgées en nickel et alliages de nickel
ISO/TR 7003:1990, Format unifié pour la désignation
1 Domaine d’application
des métaux.
La présente Norme internationale prescrit les ca-
ISO/TR 9721:1992, Nickel et alliages de nickel - Rè-
ractéristiques des pièces forgées en nickel et al-
gles pour la description de matériaux basée sur les
liages de nickel pour usage général.
symboles chimiques.
NOTE 1 Les barres utilisées pour la fabrication des
ISO 9722:1992, Nickel et alliages de nickel - Com-
pièces forgées doivent se conformer aux exigences des

barres utilisées par le client et spécifiées en 5.2 de position chimique et formes des produits corroyés.

I’ISO 9723:-.
ISO 9723:1992, Barres en nickel et alliages de
nickel.
2 Références normatives
ASTM E 112:1988, Standard methods for determining
average grain size (Méthodes normalisées de dé-
Les normes suivantes contiennent des dispositions
termination de la grosseur de grain moyenne).
qui, par suite de la référence qui en est faite,
constituent des dispositions valables pour la pré-
3 Définitions
sente Norme internationale. Au moment de la pu-
blication, les éditions indiquées étaient en vigueur.
Pour les besoins de la présente Norme internatio-
Toute norme est sujette à révision et les parties
nale, les définitions suivantes et celles données
prenantes des accords fondés sur la présente
dans I’ISO 6372-l pour le nickel et les alliages de
Norme internationale sont invitées à rechercher la
nickel, ainsi que celles de I’ISO 6372-3 pour les piè-
possibilité d’appliquer les éditions les plus récentes
ces forgées s’appliquent.
des normes indiquées ci-après. Les membres de la
CEI et de I’ISO possèdent le registre des Normes
3.1 coulée: Produit d’une fusion au four ou de plu-
internationales en vigueur à un moment donné.
sieurs fusions mélangées ensemble avant moulage.
ISOIR 204:1961, Essai non interrompu de fluage de
3.2 lot: Pièces forgées de mêmes dimensions de
l’acier à température élevée.
section transversale issues d’une même coulée,
ayant subi un traitement thermique simultané ou
ISO/R 206:1961, Essai de rupture par fluage de l’acier
successif dans un four continu, produites sur une
à température élevée.
durée ne dépassant en aucun cas 16 h. Pour les
pièces forgées non identifiées ainsi, le lot est soit la
ISO 6372-l :19&9, Nickel et alliages de nickel - Ter-
pièce, soit 500 kg, selon le plus gros.
mes et définitions - Partie 1: Matériaux.
ISO 6372-3:1989, Nickel et alliages de nickel - Ter-
4 Identification des alliages
mes et définitions - Partie 3: Produits corroyés et
produits moulés. Pour les besoins de la présente Norme internatio-
nale, les principes d’identification des alliages don-
nés dans I’ISO/TR 7003 et I’ISO/TR 9721
ISO 6892:1984, Matériaux métalliques - Essai de
s’appliquent.
traction.
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 9725:1992(F)
6.1 .l Composition
5 Informations fournies à la commande
L’analyse de coulée doit respecter les limites de
Les commandes de pièces forgées conformes à la
composition s pécifiées au tableau 1.
présente Norme internationale doivent comporter
les informations suivantes.
Les limites de composition ne préjugent pas de la
présence éventuelle d’autres éléments non spéci-
fiés. Si les exigences de l’acheteur nécessitent des
51 . Numéro de la présente Norme internationale.
teneurs limites pour d’autres éléments non spéci-
fiés, ces teneurs doivent faire l’objet d’un accord
52 . Quantité (masse ou nombre de pièces).
entre l’acheteur et le fournisseur. Le pourcentage
de la teneur des éléments indiqués par l’expression
( 5.3 Identification des alliages (voir tableau 1).
rence par rapport à 100 %.
NOTE 2 Pour l’identification des alliages, le numéro ou
la description peut être utilisé.
6.1.2 Propriétés de traction

5.4 État de l’alliage (voir tableau 2). Les pièces forgées doivent présenter en traction les

propriétés spécifiées au tableau 2.
5.5 Dimensions et tolérances: marquées sur le
6.1.3 Traitement thermique
schéma ou le dessin.
Les alliages aptes au durcissement structural doi-
5.6 Préciser si l’acheteur effectuera un forgeage
vent être traités thermiquement de la manière indi-
du produit.
quée au tableau 3, et tel que stipulé dans la
commande.
5.7 Caractéristiques facultatives:
6.1.4 Grosseur de grain
échantillons pour analyse sur produit (voir
7.1.2); d’alliage NW8810
Les pièces forgées
(FeNi32Cr21AiTkHC) et NW8811 (FeNi32Cr21AlTi-HT)
b) type de l’échantillon d’essai (voir 7.2);
doivent avoir une grosseur de grain moyenne ASTM
No 5 ou plus (diamètre moyen 0,06 mm et plus).
c) détermination de la limite conventionnelle
d’élasticité à 1 % (voir 9.2.3);
6.1.5 Résistance à la rupture par fluage ou sous
contrainte
d) essai de réception pour la dureté (voir 6.1.6);
Les pièces forgées en alliages aptes au durcis-
e) marquage individuel des pièces forgées (voir
sement structural doivent présenter les propriétés
10.2);
de résistance à la rupture par fluage ou sous
contrainte spécifiées au tableau 4.
contrô Ile pa r l’acheteur ou par une tierce per-
sonne (voir a rticle 11);
6.1.6 Dureté
g) certificat (voir article 12).
Si la qualification et la réception des pièces se fon-
dent sur la dureté plutôt que sur la résistance à la
traction, les valeurs de dureté et les méthodes
6 Caractéristiques exigées
d’essai correspondantes doivent être spécifiées sur
la commande ou le dessin.
6.1 Caractéristiques exigées pour les pièces
forgées traitées thermiquement par le
6.1.7 Tolérances dimensionnelles
fournisseur
Les dimensions et les tolérances doivent corres-
Sauf spécification spéciale d’une finition à chaud,
pondre aux indications spécifiées sur la commande
les pièces forgées doivent être livrées à l’état recuit
ou le dessin.
ou traité pour mise en solution ou pour mise en so-
lution et durcissement par précipitation.
6.1.8 État de surface
Sauf spécification contraire, les pièces forgées en
Le s pièces forgées doivent être res et exemptes
alliages pour durcissement structural doivent être
ProP
iels préjudic iable S.
livrées à l’état traité pour mise en solution. de défauts superfic
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 9725:1992(F)
NOTE 3 Si besoin est, les critères d’acceptation doivent
7.2 Essais de traction et de résistance à la
faire l’objet d’un accord entre l’acheteur et le fournisseur.
rupture par fluage ou sous contrainte
6.2 Caractéristiques exigées pour les pièces
Les échantillons d’essai doivent être, soit des

forgées soumises à un traitement thermique échantillons isolés (voir 7.2.1), soit des échantillons

attenants aux pièces (voir 7.2.2), soit des échan-
par le client
tillons usinés dans le corps des pièces forgées.
6.2.1 Composition
Le mode d’échantillonnage et l’emplacement des
échantillons représentant le lot seront, sauf spéci-
L’analys e de cou lee doit respecter les limites de
fication contraire, laissés à l’appréciation du four-
composi tion spéci fiée
s au tableau 1.
nisseur.
Les limites de composition ne préjugent pas de la
présence éventuelle d’autres éléments non spéci-
7.2.1 Les échantillons isolés doivent être prélevés
fiés. Si les exigences de l’acheteur nécessitent des
sur les pièces brutes sur lesquelles sont faites les
teneurs limites pour d’autres éléments non spéci-
pièces; elles sont ensuite forgées afin d’obtenir des
fiés, ces teneurs doivent faire l’objet d’un accord
échantillons. Ces échantillons isolés doivent pouvoir
entre l’acheteur et le fournisseur. Le pourcentage
être rapprochés par leur identification des pièces
de la teneur des éléments indiqués par l’expression
forgées qu’ils représentent.
<(le reste,> doit être normalement calculé, par diffé-
rence par rapport à 100 %.
7.2.2 Les échantillons attenants aux pièces sont
des appendices ou prolongements des pièces for-
6.2.2 État de traitement
gées se trouvant à l’une de leurs extrémités ou aux
deux. Ils ne doivent pas être séparés de la pièce
Sauf spécification contraire, les pièces forgées trai-
forgée avant la fin de tous les traitements thermi-
tées par l’acheteur doivent être livrées à l’état de
ques.
corroyage à chaud.
Si les pièces forgées doivent être fournies dans un
6.2.3 Alliages à durcissement structural
état autre que l’état de traitement thermique com-
plet, les échantillons ne doivent être séparés des
Le fournisseur doit démontrer que les pièces for-
pièces que si l’acheteur le demande.
gées en alliages à durcissement structural présen-
tent les propriétés spécifiées au tableau 2 et/ou au
7.2.3 Les échantillons usinés dans le corps des
tableau 4 pour les échantillons d’essais traités ther-
pièces forgées doivent être prélevés à l’état de
miquement conformément au tableau 4.
traitement thermique final.
6.2.4 Tolérances dimensionnelles
7.3 Traitement thermique des échantillons
Les tolérances dimensionnelles doivent être confor-
mes aux spécifications données sur la commande
7.3.1 Pièces forgées fournies à l’état de corroyage
ou le dessin.
à chaud
6.2.5 État de surface
Les échantillons prélevés de la manière indiquée
en 7.2 doivent, en cas de besoin, être recuits ou
Les pièces forgées doivent être propres et exemptes
traités pour mise en solution et durcissement par
de défauts superficiels préjudiciables.
précipitation conformément aux indications du ta-
bleau 3 avant d’être essayés.
itères d’acceptation doivent
NOTE 4 Si besoin est, les cr
faire l’objet d’un accord entre l’acheteur et le fournisseur.
7.3.2 Pièces forgées à l’état de traitement
thermique
7 Échantillonnage
Les échantillons prélevés de la manière indiquée
7.1 Analyse chimique
en 7.2 doivent être traités thermiquement en même
temps que la pièce qu’ils représentent.
7.M Des échantillons représentatifs de l’analyse
de coulée doivent être prélevés pendant la coulée
ou durant les opérations de traitement subsidiaire.
8 Nombre d’essais
7.1.2 Des échantillons d’analyse sur produit doi-
. Analyse chimique, un essai par coulée.
vent être prélevés sur le produit fini. 81
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 9725:1992(F)
8.2 Pièces traitées par le 9.3.2 L’essai de rupture sous contrainte doit être
thermiquement
fournisseur réalisé conformément à I’ISO/R 206.
La résistance à la traction, la résistance au fluage
9.4 Détermination de la grosseur de grain
ou à la rupture sous contraite et la grosseur de
grain, doivent être vérifiées à raison d’un essai par
Un échantillon à l’état de traitement thermique final
lot.
doit être examiné conformément à la norme
ASTM E 112 sur une section perpendiculaire au
8.3 Pièces forgées traitées thermiquement par le
sens principal d’écoulement du métal.
client
La résistance à la traction et au fluage ou à la rup- 9.5 Arrondissage
ture sous contrainte des alliages aptes au

traitement thermique doit être vérifiée à raison d’un Pour déterminer si le produit est conforme aux limi-

essai par lot. tes spécifiées pour les propriétés mentionnées ci-
dessous, il convient d’arrondir la valeur observée
ou calculée de la manière suivante.
9 Modes opératoires
Lorsque le chiffre figurant immédiatement après
la derniére décimale retenue est inférieur à 5, la
9.1 Analyse chimique dernière décimale demeure inchangée.
Lorsque ce chiffre est égal ou supérieur à 5, la
9.1.1 La méthode d’analyse chimique est laissée
dernière décimale est augmentée d’une unité.
au choix du fournisseur mais, en cas de litige, la
méthode décrite dans la Norme internationale ap-
Composition, fluage, Unité la plus voisine de
propriée doit être utilisée.
rupture sous contrainte, la dernière décimale
Lorsqu’il n’existe pas de Norme internationale, une
grosseur de grain, du- de la limite spécifiée
méthode d’analyse qui peut être étalonnée avec un
reté et dimensions
étalon de référence ayant fait l’objet d’un accord
10 N/mm * les plus
Résistance à la traction
entre l’acheteur et le fournisseur doit être utilisée.
proches
(R m >
Limite d’élasticité 5 N/mm 2 les plus pro-
9.1.2 Pour les méthodes d’analyse ISO, voir la liste
ches
(R,,, 2)
donnée en annexe A.
Allongement (A) 1 y0 le plus proche
9.2 Essai de traction
9.6 Contre-essais
9.2.1 L’essai de traction doit être réalisé confor-
mément à I’ISO 6892. Si l’une quelconque des éprouvettes prélevées en
premier lieu ne passe pas les essais spécifiés, deux
autres échantillons du même lot doivent être préle-
9.2.2 Les pièces forgées doivent, si possible, être
vés pour les essais, dont l’un doit provenir de la
essayées sous la forme d’une éprouvette ronde de
pièce forgée initialement essayée, à moins que
la plus grande section possible, mais ne dépassant
cette pièce forgée n’ait été retirée par le fournis-
pas 15 mm de diamètre sur la longueur entre repè-
seur. Si les éprouvettes préparées sur ces deux
res (voir les annexes C et D de I’ISO 6892).
échantillons donnent des résultats satisfaisants, le
lot qu’ils représentent sera considéré comme
9.2.3 La méthode de l’allongement non proportion-
conforme à la présente Norme internationale. Si les
nel doit être utilisée pour déterminer la limite
éprouvettes prélevées sur l’un de ces échantillons
conventionnelle d’élasticité à 0,2 % d’allongement
supplémentaires ne donnent pas des résultats sa-
non proportionnel (RP,&. La limite d’élasticité pour
tisfaisants, le lot qu’ils représentent sera considéré
un allongement non proportionnel de 1 % (R,, *)
comme non conforme aux exigences de la présente
peut toutefois être déterminée et consignée au
Norme internationale.
procès-verbal, pour information, si le client le de-
mande.
10 Marquage
9.3 Essais de fluage et de rupture sous
contrainte
10.1 Chaque conteneur d’expédition doit être
marqué du numéro de la présente Norme interna-

9.3.1 L’essai de fluage doit être réalisé conformé- tionale, de l’identification de l’alliage (soit le nu-

méro, soit la description), de l’état de traitement
ment à I’ISO/R 204, en n’indiquant que la défor-
mation plastique totale finale. thermique, du numéro du plan, de la masse brute,
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 9725:1992(F)
nette e
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.