Epoxy-coated strand for the prestressing of concrete

This International Standard specifies requirements for fusion-bonded, epoxy-coated, or epoxy-coated and filled, seven-wire prestressing steel strand for the prestressing of concrete. NOTE Use of epoxy-coated strand in pre-tensioned applications such as fire-rated construction should be approached with caution.

Toron pour la précontrainte du béton avec revêtement époxy

La présente Norme internationale spécifie les prescriptions relatives aux torons sept fils en acier pour la précontrainte du béton avec revêtement époxy ou revêtement et colmatage époxy, réticulés par fusion. NOTE Il convient d'être prudent vis-à-vis de l'utilisation d'un toron comportant un revêtement époxy pour les applications en précontrainte par prétension telles les constructions devant résister au feu.

General Information

Status
Published
Publication Date
15-Dec-1999
Current Stage
9093 - International Standard confirmed
Start Date
07-Nov-2008
Completion Date
25-Feb-2019
Ref Project

Buy Standard

Standard
ISO 14655:1999 - Epoxy-coated strand for the prestressing of concrete
English language
17 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 14655:1999 - Toron pour la précontrainte du béton avec revetement époxy
French language
17 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL ISO
STANDARD 14655
First edition
1999-12-15
Epoxy-coated strand for the prestressing of
concrete
Toron pour la précontrainte du béton avec revêtement époxy
Reference number
ISO 14655:1999(E)
ISO 1999
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 14655:1999(E)
PDF disclaimer

This PDF file may contain embedded typefaces. In accordance with Adobe's licensing policy, this file may be printed or viewed but shall not

be edited unless the typefaces which are embedded are licensed to and installed on the computer performing the editing. In downloading

this file, parties accept therein the responsibility of not infringing Adobe's licensing policy. The ISO Central Secretariat accepts no liability in

this area.
Adobe is a trademark of Adobe Systems Incorporated.

Details of the software products used to create this PDF file can be found in the General Info relative to the file; the PDF-creation

parameters were optimized for printing. Every care has been taken to ensure that the file is suitable for use by ISO member bodies. In the

unlikely event that a problem relating to it is found, please inform the Central Secretariat at the address given below.

© ISO 1999

All rights reserved. Unless otherwise specified, no part of this publication may be reproduced or utilized in any form or by any means, electronic

or mechanical, including photocopying and microfilm, without permission in writing from either ISO at the address below or ISO's member body

in the country of the requester.
ISO copyright office
Case postale 56 � CH-1211 Geneva 20
Tel. + 41 22 749 01 11
Fax + 41 22 734 10 79
E-mail copyright@iso.ch
Web www.iso.ch
Printed in Switzerland
ii © ISO 1999 – All rights reserved
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 14655:1999(E)
Foreword

ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of national standards bodies (ISO

member bodies). The work of preparing International Standards is normally carried out through ISO technical

committees. Each member body interested in a subject for which a technical committee has been established has

the right to be represented on that committee. International organizations, governmental and non-governmental, in

liaison with ISO, also take part in the work. ISO collaborates closely with the International Electrotechnical

Commission (IEC) on all matters of electrotechnical standardization.

International Standards are drafted in accordance with the rules given in the ISO/IEC Directives, Part 3.

Draft International Standards adopted by the technical committees are circulated to the member bodies for voting.

Publication as an International Standard requires approval by at least 75 % of the member bodies casting a vote.

Attention is drawn to the possibility that some of the elements of this International Standard may be the subject of

patent rights. ISO shall not be held responsible for identifying any or all such patent rights.

International Standard ISO 14655 was prepared by Technical Committee ISO/TC 17, Steel, Subcommittee SC 16,

Steels for the reinforcement and prestressing of concrete.

Annexes A and B form a normative part of this International Standard. Annex C is for information only.

© ISO 1999 – All rights reserved iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
INTERNATIONAL STANDARD ISO 14655:1999(E)
Epoxy-coated strand for the prestressing of concrete
1 Scope

This International Standard specifies requirements for fusion-bonded, epoxy-coated, or epoxy-coated and filled,

seven-wire prestressing steel strand for the prestressing of concrete.

NOTE Use of epoxy-coated strand in pre-tensioned applications such as fire-rated construction should be approached

with caution.
2 Normative references

The following normative documents contain provisions which, through reference in this text, constitute provisions of

this International Standard. For dated references, subsequent amendments to, or revisions of, any of these

publications do not apply. However, parties to agreements based on this International Standard are encouraged to

investigate the possibility of applying the most recent editions of the normative documents indicated below. For

undated references, the latest edition of the normative document referred to applies. Members of ISO and IEC

maintain registers of currently valid International Standards.
ISO 2808:1997, Paints and varnishes — Determination of film thickness.
ISO 6272:1993, Paints and varnishes — Falling weight test.
ISO 6892:1998, Metallic materials — Tensile testing at ambient temperature.
ISO 6934-4:1991, Steel for the prestressing of concrete — Part 4: Strand.
ISO 9227:1990, Corrosion tests in artificial atmospheres — Salt spray tests.
3 Terms and definitions

For the purposes of this International Standard, the following terms and definitions apply.

3.1
coated and filled strand

epoxy-coated seven-wire strand in which the void spaces between the wires are completely filled with the epoxy

coating to prevent migration of corrosive media, either by capillary action or other hydrostatic forces

3.2
coated strand

seven-wire prestressing steel strand which has been coated with a fusion-bonded epoxy coating

3.3
disbonding
loss of adhesion between the fusion-bonded epoxy coating and the strand
© ISO 1999 – All rights reserved 1
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 14655:1999(E)
3.4
fusion-bonded epoxy coating

coating containing pigments, thermosetting epoxy resins, crosslinking agents, and other additives, which have been

applied in the form of a powder on to a clean, heated metallic substrate and fused to form a continuous barrier

3.5
grit
inert particles that are impregnated into the surface of the coating
3.6
grit-impregnated strand
coated strand with grit impregnated into the surface of the coating
3.7
holiday

discontinuity in a coating which is not discernible to a person with normal or corrected vision

3.8
manufacturer
any organization which produces coated strand
3.9
sealing material

a coating system, formulated to be compatible with the fusion-bonded epoxy coating, used to repair damaged areas

and cut ends
3.10
test unit

the quantity of coated strand to be accepted or rejected together, on the basis of the tests to be carried out on

sample products in accordance with the requirements of the product standard or order

NOTE Adapted from ISO 404:1992.
4 Materials
4.1 Prestressing steel strand

Prestressing steel strand to be coated shall be in accordance with ISO 6934-4 or any other product standard as

specified by the purchaser, and shall be free of contaminants such as oil, grease or paint.

4.2 Epoxy powder

The epoxy powder shall comply with the requirements listed in annex B. The material shall be of organic

composition except for the pigment, or grit if applicable, which may be inorganic if used.

The purchaser shall be furnished a written certification that properly identifies the batch designation of the epoxy

powder used in the order, quantity represented, date of manufacture, name and address of the powder

manufacturer and a statement that the supplied epoxy powder is the same composition as that which was qualified

under the requirements of annex B.

If specified in the order, a representative 0,25 kg sample of the epoxy powder material shall be supplied to the

purchaser. The sample shall be packaged in an airtight container and identified by batch designation.

2 © ISO 1999 – All rights reserved
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 14655:1999(E)
4.3 Sealing material

The coating system, for use as sealing material, shall be compatible with the fusion-bonded epoxy coating, inert in

concrete and recommended by the epoxy powder manufacturer. The sealing material shall be suitable for repairs at

the manufacturer or at the site. The material shall comply with the requirements of annex B.

When specified in the order, sealing material shall be supplied to the purchaser.

5 Surface preparation of prestressing steel strand

The surface of the prestressing steel strand to be coated shall be cleaned chemically or by other methods that will

not impair the prestressing steel strand.
6 Application of coating

The coating shall be applied to the cleaned surface as soon as possible after cleaning and before re-oxidation of the

surface occurs as discernible to a person with normal or corrected vision. However, in no case shall application of

the coating be delayed more than 10 min after cleaning.

The fusion-bonded epoxy powder coating shall be applied in accordance with the written recommendations of the

manufacturer of the coating material for initial steel surface temperature range and post-application cure

requirements. The temperature of the surface immediately prior to coating shall be measured using infrared guns

and/or temperature-indicating crayons at least once every 10 min during continuous operations.

NOTE 1 The use of infrared guns and temperature-indicating crayon measurement of the coated prestressing steel strand is

recommended.

The coating shall be applied by electrostatic deposition or other suitable method.

NOTE 2 Periodic checks of the coating's cure by Differential Scanning Calorimetry is recommended.

The surface of the coating may be smooth or grit-impregnated.

Inert particles (grit) shall be impregnated into the surface of the coating when grit-impregnated strand is ordered.

Such particles shall not cause the coating to fail the requirements of clause 7. The particles shall be inert in

concrete and non-reactive with concrete additives and soluble salts.

The epoxy coating on the surface of grit-impregnated strand shall be capable of reaching a temperature of 66 °C

without reducing the transfer of prestressing due to the strand bonding to the surrounding concrete.

WARNING At temperatures above 74 °C, currently available epoxy powder coatings begin to soften and

lose ability to transfer load from strand to concrete by bond. At 93 °C practically all transfer capacity will be

lost.
7 Requirements for coated prestressing steel strands
7.1 Coating thickness

For coated strand, the coating thickness after curing shall be between 650 μm and 1 150 μm.

A coating thickness less than 650 μm may be agreed upon between purchaser and manufacturer.

NOTE If a coating thickness less than 650 μm is agreed upon, the manufacturer should submit test data to demonstrate

performance in accordance with this International Standard.
© ISO 1999 – All rights reserved 3
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 14655:1999(E)
7.2 Mechanical properties

The coated strand shall satisfy the requirements for characteristic maximum force, 0,1 % proof force and elongation

described in ISO 6934-4 or any other product standard as specified by the purchaser.

Epoxy-coated strand shall have relaxation losses of not more than 4 % after 1 000 h when initially loaded to 70 % of

specified characteristic maximum force of the strand.
7.3 Coating continuity

After curing, the coating shall be free of holes, voids, cracks and damaged areas discernible to a person with

normal or corrected vision.

Continuous holiday detection of the coated strand shall be performed. If more than two holidays per 30 m are

detected, the strand shall be rejected and corrective action shall be instituted. Coated strand with two holidays or

less per 30 m shall be repaired in accordance with the sealing material manufacturer's recommendation.

7.4 Coating adhesion

No cracking or disbonding of the coating on the outside radius of the bent strand shall be visible to a person with

normal or corrected vision.

Except as specified in A.2, evidence of cracking or disbonding of the coating shall be considered cause for rejection

of the coated strand represented by the bend test sample.

The coating adhesion shall also be evaluated by a tensile test. The test temperature shall be 23 °C � 2 °C, and the

2 2

rate of stressing shall be between 6 N/(mm ����s) and 60 N/(mm ����s). No cracks visible to a person with normal or

corrected vision shall occur in the coating up to an elongation of 1 %.
7.5 Bond with concrete or grout

Pull-out tests shall be conducted on grit-impregnated coated strand to assure proper bond properties. See A.1.4.

8 Permissible coating damage and repair of damaged coating

The total damaged surface area, prior to repair with sealing material, shall not exceed 0,5 % of the surface area of

the coated prestressing steel strand in any one metre length. This limit on repaired damage does not include

sheared or cut ends that are coated with sealing material.

Coating damage discernible to a person with normal or corrected vision shall be repaired with sealing material

meeting the requirements of 4.3 in accordance with the written recommendations of the sealing material

manufacturer. Any rust shall be removed by suitable means before application of the sealing material.

The coating at repared areas shall have a minimum thickness of 650 �m.
9 Manufacturer's certificate

The manufacturer shall make available, when requested by the purchaser, a certificate of testing stating:

a) that the material supplied complies with the requirements of this International Standard;

b) the address at which the record of test results is available for inspection;
c) the identification symbol of the certification body, where applicable.
4 © ISO 1999 – All rights reserved
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 14655:1999(E)

The manufacturer shall, when requested in the order, furnish a representative load-elongation curve for each size

and grade of strand shipped and a copy of the manufacturer's quality control tests.

10 Handling and identification

All strapping bands shall be padded or suitable banding shall be used to prevent damage to the coating. All reels of

coated strand shall be handled in such a manner as not to damage the coating on the strand. Coating damage due

to handling shall be repaired in accordance with the written recommendations of the sealing material manufacturer.

The repaired coating shall conform to the requirements of clause 7.

The reel number shall be maintained throughout the fabrication and coating process to the point of shipment for

traceability.
11 Coated and filled strand

If specified in the order, or agreed upon between purchaser and manufacturer, the delivered strand shall be coated

and filled.

For coated and filled strand, all requirements given in this International Standard shall apply, except for the

following:
� the coating thickness after curing shall be 400 μm to 900 μm;

� epoxy-coated and filled strand shall have a relaxation loss of not more than 6,5 % after 1 000 hours when

initially loaded to 70 % of the specified characteristic maximum force of the strand.

© ISO 1999 – All rights reserved 5
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 14655:1999(E)
Annex A
(normative)
Test methods and frequency of tests, and retests
A.1 Test methods and frequency of tests
A.1.1 Coating thickness
A.1.1.1 Method of test

Measurements shall be made in accordance with method No. 6 of ISO 2808:1997 following the instructions for

calibration and use by the thickness gauge manufacturer. Pull-off and fixed probe gauges may be utilized. Pencil-

type pull-off gauges that require the operator to observe the readings at the instant the magnet is pulled from the

surface shall not be used. The coating thickness shall be determined within a � 5 % allowable error with a gauge

capable of measuring along a curved surface.

The coating thickness shall be measured on the crown of the wires, on a straight length of the strand. The magnetic

gauge shall be placed at one section on the strand and readings taken at the crown of each outer wire and

averaged.
A.1.1.2 Frequency of tests

For each reel of strand, thickness measurements shall be conducted at five locations spaced approximately evenly

along the manufactured length of the strand. Records of inspection during manufacturing shall be available when

requested. It shall be permissible to reduce the frequency of thickness measurements if the manufacturer can

demonstrate small coating thickness standard deviations to the satisfaction of the purchaser.

A.1.2 Coating continuity

During the coating process, a continuous holiday detection procedure shall be employed using an appropriate

holiday detector. The procedure shall follow the written instructions furnished by the manufacturer of the holiday

detector.

Holiday checks to determine the acceptability of the coated prestressing steel strand shall be made at the

manufacturer's plant with an in-line minimum 67,5 V, 80 000�, wet-sponge type direct current holiday detector or

equivalent method. The testing voltage shall be fixed and the detector designed so that an external instrument can

verify that it is correct. The detector shall be equipped with indicators such as a lamp and/or a buzzer for indicating

discontinuities.

NOTE 1 Hand-held holiday detector checks should be performed regularly to verify the accuracy of the in-line system.

NOTE 2 To obtain an accurate holiday count, care should be taken to ensure that contact of the sponge along the entire

steel surface being tested is maintained.
A.1.3 Coating adhesion
A.1.3.1 Method of test

The adhesion and shear strength of the coating shall be evaluated by bending a sample from a finished reel of

coated strand 180° around a mandrel diameter equal to 32 times the nominal diameter of the strand. The test

specimens shall be between 20 °C and 30 °C.
6 © ISO 1999 – All rights reserved
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO 14655:1999(E)

Fracture of a steel wire or the strand in the bend test for adhesion of coating shall not be considered as an adhesion

failure of the coating, and another specimen from the same production shift may be substituted.

The coating adhesion shall also be evaluated by a tensile test in accordance with ISO 6892.

Sample length for the bend test shall be at least 1 500 mm. Sample length for the tensile test shall follow the

requirements of ISO 6892.
A.1.3.2 Frequency of tests

Tests for coating adhesion shall be conducted at the end of each manufactured length.

A.1.
...

NORME ISO
INTERNATIONALE 14655
Première édition
1999-12-15
Toron pour la précontrainte du béton avec
revêtement époxy
Epoxy-coated strand for the prestressing of concrete
Numéro de référence
ISO 14655:1999(F)
ISO 1999
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 14655:1999(F)
PDF – Exonération de responsabilité

Le présent fichier PDF peut contenir des polices de caractères intégrées. Conformément aux conditions de licence d'Adobe, ce fichier peut

être imprimé ou visualisé, mais ne doit pas être modifié à moins que l'ordinateur employé à cet effet ne bénéficie d'une licence autorisant

l'utilisation de ces polices et que celles-ci y soient installées. Lors du téléchargement de ce fichier, les parties concernées acceptent de fait la

responsabilité de ne pas enfreindre les conditions de licence d'Adobe. Le Secrétariat central de l'ISO décline toute responsabilité en la

matière.
Adobe est une marque déposée d'Adobe Systems Incorporated.

Les détails relatifs aux produits logiciels utilisés pour la création du présent fichier PDF sont disponibles dans la rubrique General Info du

fichier; les paramètres de création PDF ont été optimisés pour l'impression. Toutes les mesures ont été prises pour garantir l'exploitation de

ce fichier par les comités membres de l'ISO. Dans le cas peu probable où surviendrait un problème d'utilisation, veuillez en informer le

Secrétariat central à l'adresse donnée ci-dessous.
© ISO 1999

Droits de reproduction réservés. Sauf prescription différente, aucune partie de cette publication ne peut être reproduite ni utilisée sous quelque

forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l'accord écrit de l’ISO à

l’adresse ci-après ou du comité membre de l’ISO dans le pays du demandeur.
ISO copyright office
Case postale 56 � CH-1211 Geneva 20
Tel. + 41 22 749 01 11
Fax. + 41 22 734 10 79
E-mail copyright@iso.ch
Web www.iso.ch
ImpriméenSuisse
ii © ISO 1999 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 14655:1999(F)
Avant-propos

L'ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d'organismes nationaux de

normalisation (comités membres de l'ISO). L'élaboration des Normes internationales est en général confiée aux

comités techniques de l'ISO. Chaque comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du comité

technique créé à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non gouvernementales, en

liaison avec l'ISO participent également aux travaux. L'ISO collabore étroitement avec la Commission

électrotechnique internationale (CEI) en ce qui concerne la normalisation électrotechnique.

Les Normes internationales sont rédigées conformément aux règles données dans les Directives ISO/CEI, Partie 3.

Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques sont soumis aux comités membres pour

vote. Leur publication comme Normes internationales requiert l'approbation de 75 % au moins des comités

membres votants.

La Norme internationale ISO 14655 a été élaborée par le comité technique ISO/TC 17, Acier, sous-comité SC 16,

Aciers pour le renforcement et la précontrainte du béton.

Les annexes A et B constituent des éléments normatifs de la présente Norme internationale. L’annexe C est

donnée uniquement à titre d’information.
© ISO 1999 – Tous droits réservés iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
NORME INTERNATIONALE ISO 14655:1999(F)
Toron pour la précontrainte du béton avec revêtement époxy
1 Domaine d'application

La présente Norme internationale spécifie les prescriptions relatives aux torons sept fils en acier pour la

précontrainte du béton avec revêtement époxy ou revêtement et colmatage époxy, réticulés par fusion.

NOTE Il convient d'être prudent vis-à-vis de l'utilisation d'un toron comportant un revêtement époxy pour les applications

en précontrainte par prétension telles les constructions devant résister au feu.
2 Références normatives

Les documents normatifs suivants contiennent des dispositions qui, par suite de la référence qui y est faite,

constituent des dispositions valables pour la présente Norme internationale. Pour les références datées, les

amendements ultérieurs ou les révisions de ces publications ne s’appliquent pas. Toutefois, les parties prenantes

aux accords fondés sur la présente Norme internationale sont invitées à rechercher la possibilité d'appliquer les

éditions les plus récentes des documents normatifs indiqués ci-après. Pour les références non datées, la dernière

édition du document normatif en référence s’applique. Les membres de l'ISO et de la CEI possèdent le registre des

Normes internationales en vigueur.
ISO 2808:1997, Peintures et vernis� Détermination de l'épaisseur du feuil.
ISO 6272:1993, Peintures et vernis� Essai de chute d'une masse.
ISO 6892:1998, Matériaux métalliques� Essai de traction à température ambiante.
ISO 6934-4:1991, Acier pour armatures de précontrainte� Partie 4: Torons.

ISO 9227:1980, Essais de corrosion en atmosphères artificielles� Essais aux brouillards salins.

3 Termes et définitions

Pour les besoins de la présente Norme internationale, les termes et définitions suivants s'appliquent.

3.1
toron revêtu et colmaté

toron sept fils avec revêtement époxy pour lequel les vides entre les fils sont entièrement remplis avec le

revêtement époxy, pour empêcher la migration d'un milieu corrosif, soit par capillarité soit par l'effet d'autres forces

hydrostatiques
3.2
toron revêtu

toron de précontrainte à sept fils en acier qui a fait l'objet d'un revêtement époxy réticulé par fusion

3.3
rupture d'adhérence
perte d'adhérence entre le revêtement époxy réticulé par fusion et le toron
© ISO 1999 – Tous droits réservés 1
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 14655:1999(F)
3.4
revêtement époxy réticulé par fusion

revêtement contenant des pigments, des résines époxydes thermodurcissables, des agents de réticulation et

d'autres additifs, appliqué sous forme de poudre sur un support métallique propre chauffé et fondu pour constituer

une barrière continue
3.5
grains
particules inertes imprégnées dans la surface du revêtement
3.6
toron imprégné de grains
toron revêtu de grains imprégnés dans la surface du revêtement
3.7
défaut

discontinuité d'un revêtement qu'une personne ayant une vision normale ou corrigée ne peut distinguer

3.8
fabricant
toute organisation qui produit un toron revêtu
3.9
matériau de réparation

système de revêtement conçu pour être compatible avec le revêtement époxy réticulé par fusion et utilisé pour

réparer les surfaces endommagées et les extrémités coupées
3.10
unité de réception

quantité de toron revêtu à accepter ou à refuser ensemble sur la base de contrôles à effectuer sur des produits

échantillonnés conformément aux prescriptions de la norme de produit ou de la commande

NOTE Adapté de l’ISO 404:1992.
4 Matériaux
4.1 Toron de précontrainte en acier

Le toron de précontrainte en acier à revêtir doit être conforme à l'ISO 6934-4 ou à toute autre norme de produit

spécifiée par l'acheteur et être exempt de pollutions telles que huile, graisse ou peinture.

4.2 Poudre époxy

La poudre époxy doit être conforme aux prescriptions énumérées à l'annexe B. Le matériau doit être de

composition organique, sauf pour le pigment ou les grains, le cas échéant, qui peuvent être minéraux s’ils sont

utilisés.

L'acheteur doit obtenir une certification écrite qui identifie correctement la désignation du lot de poudre époxy

utilisée dans l'ordre suivant : quantité représentée, date de fabrication, nom et adresse du fabricant de la poudre et

déclaration certifiant que la poudre époxy fournie a la même composition que celle qualifiée selon les prescriptions

de l'annexe B.

Si la commande le spécifie, l'acheteur doit recevoir un échantillon représentatif de 0,25 kg du matériau de

revêtement. L'échantillon doit être emballé dans un conteneur étanche à l'air et être identifié par la désignation du

lot.
2 © ISO 1999 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 14655:1999(F)
4.3 Matériau de réparation

Le système de revêtement à utiliser comme matériau de réparation doit être compatible avec le revêtement époxy,

réticulé par fusion, être inerte dans le béton, et être recommandé par le fabricant de poudre époxy. Le matériau de

réparation doit être adapté pour les réparations chez le fabricant ou sur site. Le matériau doit être conforme aux

prescriptions de l'annexe B.

Si la commande le spécifie, le matériau de réparation doit être fourni à l'acheteur.

5 Préparation de la surface du toron de précontrainte en acier

La surface du toron de précontrainte en acier à revêtir doit faire l'objet d'une préparation chimique ou par d'autres

méthodes qui n'altèrent pas le toron de précontrainte en acier.
6 Application du revêtement

Le revêtement doit être appliqué sur une surface préparée réalisée dès que possible après la préparation et avant

que ne se produise une réoxydation de la surface que peut déceler une personne ayant une vision normale ou

corrigée. Toutefois, l'application ne doit en aucun cas être différée de plus de 10 min après la préparation.

Le revêtement à base de poudre époxy, réticulé par fusion doit être appliqué conformément aux recommandations

écrites du fabricant du matériau de revêtement en ce qui concerne la plage de température initiale de la surface de

l'acier et les prescriptions de durcissement postapplication. La température de la surface juste avant l'application

du revêtement doit être mesurée à l'aide de lunettes à infrarouges et/ou de crayons indicateurs de température au

moins toutes les dix minutes au cours d'opérations en continu.

NOTE 1 Il est recommandé d'utiliser un mesurage avec lunettes à infrarouges et crayons indicateurs de température, pour le

toron de précontrainte en acier revêtu.

Le revêtement doit être appliqué par dépôt électrostatique ou selon toute autre méthode appropriée.

NOTE 2 Il est recommandé de procéder à des contrôles périodiques du durcissement du revêtement par calorimétrie

différentielle à balayage.
La surface du revêtement peut être lisse ou imprégné de grains.

Les particules inertes (grains) doivent être imprégnées dans la surface du revêtement dans le cas où des torons

imprégnés de grains sont commandés. Ces particules ne doivent pas entraîner que le revêtement ne satisfasse

pas aux prescriptions de l'article 7. Les particules doivent être inertes dans le béton et ne pas réagir aux additifs du

béton et aux sels solubles.

Le revêtement époxy appliqué sur la surface du toron imprégné de grains doit pouvoir atteindre une température

de 66 °C sans diminuer le transfert de précontrainte par adhérence du toron au béton environnant.

AVERTISSEMENT À des températures supérieures à 74 °C, les revêtements à base de poudre époxy

couramment disponibles commencent à se ramollir et perdent leur aptitude au transfert de charge du toron

au béton par adhérence. Toute capacité de transfert est pratiquement perdue à 93 °C.

7 Prescriptions relatives aux torons de précontrainte en acier revêtus
7.1 Épaisseur du revêtement

Pour les torons revêtus, l'épaisseur du revêtement après durcissement doit être comprise entre 650 μm et

1 150 μm.
© ISO 1999 – Tous droits réservés 3
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 14655:1999(F)

L'acheteur et le fabricant peuvent convenir d'une épaisseur de revêtement inférieure à 650 μm.

NOTE En cas d'accord sur une épaisseur de revêtement inférieure à 650 μm, il convient que le fabricant soumette des

résultats d'essai afin d'apporter la preuve de performances conformes à la présente Norme internationale.

7.2 Caractéristiques mécaniques

Le toron revêtu doit satisfaire aux prescriptions relatives à la charge maximale, à la charge à la limite

conventionnelle d'élasticité à 0,1 % et à l'allongement caractéristiques décrites dans l'ISO 6934-4 ou dans toute

autre norme de produit spécifiée par l’acheteur.

Les pertes par relaxation des torons revêtus d’époxy doivent être inférieures ou égales à 4 % après 1 000 h sous

charge initiale de 70 % de la charge maximale nominale spécifiée du toron.
7.3 Continuité du revêtement

Après durcissement, le revêtement ne doit pas présenter de trous, vides, fissures et zones endommagées que peut

déceler une personne ayant une vision normale ou corrigée.

La détection en continu des défauts ans le toron revêtu doit être réalisée. Le toron doit être rebuté et une action

corrective mise en place si plus de deux défauts sont détectés sur 30 m. Les torons revêtus présentant deux

défauts ou moins sur 30 m doivent être réparés conformément aux recommandations du fabricant du matériau de

réparation.
7.4 Adhérence du revêtement

Aucune fissure ou rupture d'adhérence du revêtement ne doit être visible par une personne disposant d’une vision

normale ou corrigée sur le rayon extérieur du toron plié.

Sauf si l'on applique les spécifications de l'article A.2, tout signe de fissure ou de rupture d'adhérence du

revêtement doit être considéré comme étant un motif de rebut du toron revêtu représenté par l'échantillon pour

essai de pliage.

L'adhérence du revêtement doit également être évaluée en effectuant un essai de traction. La température d'essai

2 2

doit être 23 °C � 2 °C et la vitesse de mise en charge doit être comprise entre 6 N/(mm �s) et 60 N/(mm �s).

Aucune fissure visible pour une personne ayant une vision normale ou corrigée ne doit se produire dans le

revêtement jusqu'à un allongement de 1 %.
7.5 Adhérence avec le béton ou le coulis

Des essais d'arrachement (pull-out) doivent être réalisés sur un toron revêtu imprégné de grains afin de s’assurer

de caractéristiques d'adhérence appropriées. Voir A.1.4.
8 Détérioration admissible du revêtement et réparation du revêtement endommagé

Avant remise en état avec du matériau de réparation, la surface totale endommagée ne doit pas dépasser 0,5 %

de la surface du toron de précontrainte en acier revêtu, pour toute longueur d'un mètre. Cette limite pour les

détériorations réparées n'englobe pas les extrémités cisaillées ou coupées, revêtues de matériau de réparation.

La détérioration du revêtement que peut déceler une personne ayant une vision normale ou corrigée doit être

réparée à l'aide d'un matériau de réparation satisfaisant aux prescriptions du 4.3 conformément aux

recommandations écrites du fabricant du matériau de réparation. Avant application du matériau de réparation,

toute trace de rouille doit être éliminée en utilisant des moyens appropriés.

Au niveau des zones réparées, l'épaisseur minimale du revêtement doit être de 650 μm.

4 © ISO 1999 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 14655:1999(F)
9 Certificat du fabricant

À la demande de l'acheteur, le fabricant doit fournir un certificat d'essais indiquant

a) que le matériau fourni est conforme aux prescriptions de la présente Norme internationale;

b) l'adresse à laquelle l'enregistrement des résultats d'essais est disponible pour contrôle;

c) le cas échéant, le symbole d'identification de l'organisme de certification.

Si la commande le demande, le fabricant doit fournir une courbe charge-allongement représentative pour chaque

diamètre et chaque nuance de toron expédié ainsi qu'une copie des essais de contrôle de qualité du fabricant.

10 Manutention et identification

Tous les liens doivent être protégés ou l'on doit utiliser des bandes appropriées afin d'éviter des détériorations du

revêtement. Toutes les bobines de toron revêtu doivent être manutentionnées de manière à ne pas endommager

le revêtement du toron. Les détériorations du revêtement dues à la manutention doivent être réparées

conformément aux recommandations du fabricant du matériau de réparation. Le revêtement réparé doit être

conforme aux prescriptions de l'article 7.

Le numéro de la bobine doit être conservé pour assurer la traçabilité, pendant tout le processus de fabrication et

de revêtement, jusqu'au point d'expédition.
11 Toron revêtu et colmaté

Si la commande le spécifie, ou si cela est convenu entre l'acheteur et le fabricant, le toron livré doit être revêtu et

colmaté.

Pour les torons revêtus et colmatés, toutes les prescriptions de la présente Norme internationale s'appliquent à

l'exception des prescriptions suivantes:

� l'épaisseur du revêtement après durcissement doit se situer entre 400 μm et 900 μm;

� le toron revêtu et colmaté doit présenter une perte par relaxation inférieure ou égale à 6,5 % après 1 000 h

sous charge initiale égale à 70 % de la charge maximale caractéristique spécifiée du toron.

© ISO 1999 – Tous droits réservés 5
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 14655:1999(F)
Annexe A
(normative)
Méthodes d'essai et fréquence des essais et contre-essais
A.1 Méthodes d'essai et fréquence des essais
A.1.1 Épaisseur du revêtement
A.1.1.1 Méthode d'essai

Les mesurages doivent être effectués conformément à l'ISO 2808:1997, méthode n° 6, en respectant les

instructions d'étalonnage et d'utilisation du fabricant de la jauge d'épaisseur. Il est permis d'utiliser des jauges à

palpeur à répulsion ou à palpeur fixe. On ne doit pas utiliser de jauges à répulsion du type "crayon" nécessitant la

présence d'un opérateur pour observer les relevés au moment où l'aimant décolle de la surface. L'épaisseur du

revêtement doit être déterminée avec une erreur admissible de � 5 % avec une jauge pouvant mesurer le long

d'une surface courbe.

L'épaisseur du revêtement doit être mesurée à la périphérie des fils, sur une longueur droite du toron. La jauge

magnétique doit être placée au niveau d’une section transversale du toron et les lectures doivent être effectuées

au niveau du point le plus extérieur de chaque fil périphérique et l'on doit en déterminer la moyenne.

A.1.1.2 Fréquence des essais

Pour chaque bobine de toron, les mesurages d'épaisseur doivent être réalisés en cinq points à peu près également

espacés sur la longueur du toron produite. Les enregistrements des contrôles effectués au cours de la fabrication

doivent être disponibles sur demande. Il doit être permis de réduire la fréquence des mesurages d'épaisseur si le

fabricant peut apporter la preuve de faibles écarts-types pour l’épaisseur du revêtement, à la satisfaction de

l'acheteur.
A.1.2 Continuité du revêtement

Au cours du processus de revêtement, il faut appliquer une procédure de détection en continu des défauts en

utilisant un détecteur de défauts approprié. La procédure doit suivre les instructions écrites fournies par le fabricant

du détecteur de défauts.

Les contrôles des défauts destinés à déterminer l'acceptabilité des torons de précontrainte en acier revêtus doivent

être réalisés à l'usine du fabricant à l'aide d'un détecteur de défauts en ligne à courant continu du type à éponge

humide, de 67,5 V minimum et 80 000�, ou selon une méthode équivalente. La tension d'essai doit être fixée et le

détecteur conçu de manière à ce qu'un instrument externe puisse vérifier qu'elle est correcte. Le détecteur doit être

muni d'indicateurs tels qu'une lampe et/ou un signal sonore permettant d'indiquer les discontinuités.

NOTE 1 Il convient d'effectuer régulièrement des contrôles à l'aide d'un détecteur manuel de défauts afin de vérifier

l'exactitude du système en ligne.

NOTE 2 Il convient de s'assurer du maintien du contact de l'éponge sur toute la surface de l'acier à essayer afin d'obtenir un

comptage exact des défauts.
6 © ISO 1999 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO 14655:1999(F)
A.1.3 Adhérence du revêtement
A.1.3.1 Méthode d'essai

L'adhérence et la résistance au cisaillement du revêtement doivent être évaluées en pliant à 180° un échantillon

prélevé sur une bobine finie de toron revêtu sur un mandrin dont le diamètre est égal à 32 fois le diamètre nominal

du toron. Les éprouvettes doivent être à une température comprise entre 20 °C et 30 °C.

La rupture d'un fil ou du toron en acier au cours de l'essai de pliage pour vérifier l'adhérence du revêtement ne doit

pas être considérée comme un défaut d'adhérence du revêtement et il est permis de prendre une autre éprouvette

prélevée dans la production de la même équipe.

L'adhérence du revêtement doit également être évaluée par un essai de traction conforme à l'ISO 6892.

La longueur de l'échantillon destiné à l'essai de pliage doit être au moins de 1 500 mm. La longueur de l'échantillon

destiné à l'essai de traction doit suivre les prescriptions de l'ISO 6892.
A.1.3.2 Fréquence des essais

Les essais d'adhérence de revêtement doivent être effectués à l'extrémité de chaque longueur produite.

A.1.4 Adhérence au béton ou au coulis
A.1.4.1 Méthode d'essai

Les éprouvettes pour essai d'arrachement (pull-out) doivent être coulées dans des cylindres en béton d

...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.